Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ"

Transcription

1 AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

2 Pris n compt d la QoS n optimisation o Évolution constant l Croissanc ds communications mobils t ds trafics d donnés l Nouvlls tchnologis l Concurrnc xacrbé => optimisation périodiqus ds résaux o Nouvlls applications multimédia l Nouvaux srvics l Différnciation d srvic l Garanti d QoS => intégré la QoS dans l optimisation ds résaux Alors qu ls 2 monds sont séparés l évaluation d prformanc, fils d attnt l optimisation d résaux Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

3 Sommair o Contxt l Projt RNRT OPIUM o QoS : Qualité d srvic l Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? l La solution DiffSrv l Évaluation d prformanc l Évaluation par simulation l Évaluation analytiqu o Opt. : OPTIMISATION DE RÉSEAUX l Commnt offrir la millur QoS au moindr coût? l La solution MPLS l Routag l Dimnsionnmnt, concption t xtnsion o Conclusion Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

4 Sommair o Contxt l Projt RNRT OPIUM o QoS : Qualité d srvic l Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? l La solution DiffSrv l Évaluation d prformanc l Évaluation par simulation l Évaluation analytiqu o Opt. : OPTIMISATION DE RÉSEAUX l Commnt offrir la millur QoS au moindr coût? l La solution MPLS l Routag l Dimnsionnmnt, concption t xtnsion o Conclusion Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

5 Contxt : Projt RNRT OPIUM o Optimisation d la Planification ds Infrastructurs ds résaux Mobils o Objctif l Dévloppr un outil d planification t d optimisation ds résaux IP avc pris n compt d la Qualité d Srvic Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

6 Contxt : Projt RNRT OPIUM o Optimisation d la Planification ds Infrastructurs ds résaux Mobils o Partnairs LAAS-CNRS Toulous Bouygus Tlcom Vélizy Dlta-Partnrs Toulous LIMOS Clrmont-Frrand o Subvntionné par l RNRT (Mars 2001-Juin 2003) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

7 Contxt : Projt RNRT OPIUM o Optimisation d la Planification ds Infrastructurs ds résaux Mobils o Organisation Modélisation du trafic Evaluation d la QoS Spcifications tchniqus Dévloppmnt logicil & validation Algorithms d optimisation (routag, dimnsionnmnt, topologi) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

8 Sommair o Contxt l Projt RNRT OPIUM o QoS : Qualité d srvic l Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? l La solution DiffSrv l Évaluation d prformanc l Évaluation par simulation l Évaluation analytiqu o Opt. : OPTIMISATION DE RÉSEAUX l Commnt offrir la millur QoS au moindr coût? l La solution MPLS l Routag l Dimnsionnmnt, concption t xtnsion o Conclusion Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

9 QoS : Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? o Principaux indicaturs d Qualité d Srvic (QoS) l Délai du trafic ntr la sourc t la dstination l Prts d trafic durant l transport sur l résau l Gigu = écart-typ du délai o Offrir d la Qualité d Srvic (QoS) = Introduir ds mécanisms tnant compt ds spécificités ds srvics afin d attindr un crtain nivau d prformancs IP Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

10 QoS : Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? o Pas d QoS sur ls résaux IP (Intrnt Protocol) l Paquts IP achminés d «nœud-n-nœud» l Pas d considération d la natur du contnu, ni d l état du résau l Pas d résrvation d rssourcs l Pas d contrôl d admission l Bst Effort, sans garanti d QoS IP Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

11 QoS : Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? o Arrivé d srvics d naturs différnts l Téléphoni : «tmps rél» intractif l Flux vidéo : «tmps rél» unidirctionnl l Transfrts d donnés, «Non tmps rél» o Classmnt ds srvics par rapport à lur snsibilité aux délais t aux prts Toléranc aux prts Convrsation Audio t Vidéo Mssagri Vocal Straming Audio t Vidéo Fax Snsibl aux prts Tlnt Jux intéractifs E-commrc WWW- Browsing FTP Imags Paging Notification d arrivé d SMS Consrsationnl Intéractif Straming Background (délai << 1 sc.) (délai 1 sc.) (délai < 10 sc.) (délai > 10 sc.) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

12 QoS : Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? o Intérêts d introduir d la QoS sur IP l Mutualisr ls résaux IP pour tous typs d srvics t d clints l Offrir un plat-form multisrvic o Nécssité d ajout d mécanisms l pour garantir la qualité attndu d bout-n-bout l pour offrir un qualité adapté à chaqu class d srvics o Cpndant, ls mécanisms d QoS n pourront êtr déployés t garantis qu sur la portion d résau d l opératur Œ Un solution : la tchnologi DiffSrv l distribué dans ls équipmnts du résau pour facilitr sa mis n œuvr Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

13 QoS : La solution DiffSrv o Différnciation d Srvics (DiffSrv) IN Intrnt Routur OUT Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

14 QoS : La solution DiffSrv Routur o Différnciation d Srvics (DiffSrv) IN Classification Marquag Gstion du rmplissag ds fils - Classification ds flux/paquts - Contrôl d admission - Marquag - Mis n fils d attnt - Détction d congstion - Politiqus d supprssion d paquts Ordonnancmnt - Priorisation - Politiqus d srvic ds fils OUT Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

15 QoS : Évaluation d prformanc o IN : Modélisr l trafic l ls caractéristiqus (arrivé, auto-similarité ) l d chaqu class d srvics (voix, i-mod, transfrt d fichirs, vidéo straming ) l ls ffts ds couchs protocolairs (TCP/IP) IN o Modélisr ls mécanisms d différnciation d srvics l l contrôl d admission l ls politiqus d supprssion ds paquts l ls politiqus d srvic Routur o OUT : Modélisr QoS l délai, prt, gigu l d bout-n-bout l par class d srvics OUT Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

16 QoS : Évaluation d prformanc o POURQUOI? o COMMENT? l Connaîtr la qualité d srvic offrt l Simulation événmntill l Configurr l paramétrag DiffSrv l Simulation hybrid l Optimisr l résau n prnant n compt la QoS l Évaluation analytiqu Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

17 QoS : Évaluation par simulation o Simulation événmntill l = rproduction fidèl d la suit ds événmnts l Génératurs d trafic Audio (modèls On-Off codcs G711, G726 t G729) Vido (MMPP-M Codc H261, MPEG1, MPEG2, MJPEG) Data (Tlnt, FTP, SMTP, NNTP) protocol TCP HTTP (Modèl On-Off, HTTP 1.0 t HTTP 1.1), lois générals (Poisson, détrminist, Gamma, Lognormal, Parto ) l Profils très différnts (pour un mêm quantité d donnés transmiss) Constant Exponntill Audio : G711 Vido : MPEG2 TCP Débit instantané d sourcs multimédia Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

18 QoS : Évaluation par simulation Nivau Sssion Nivau Rafal Nivau Paqut Comportmnt d la population ds utilisaturs d un nœud d accès. Comportmnt ds Applications Génération d événmnts corrélés : Modèl M/G/ Lois d génération ds intr-arrivés d événmnts Par typ d Application Par Périod : Tranch Horair, jour, smain, mois Génération d comportmnt convrsationnl : Procssus ON-OFF Agrégation d comportmnt convrsationnl : Procssus MMPP-M (agrégation D IPP) Constant Exponntill Gamma Parto Normal Log-Normal TCP (plusiurs) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

19 QoS : Évaluation par simulation o Simulation événmntill l Agrégation ds sourcs d trafic Vidéo, Codc Mpg1, M/G/oo Proba bility dnsity fonction 2 flux Intr-arrival (sconds) Probability d nsity fonction 8 flux 12 flux Intr-arrival (sconds) Intr-arrival (sconds) Probability dnsity fonction l Rproduction ds mécanisms DiffSrv Classification ds flux/paquts, contrôl d admission, marquag : CAR Détction d congstion, supprssion d paquts : Tail drop, WRED Priorisation, politiqus d srvic ds fils : Priority, WFQ, CBWFQ, LLQ l Validation par xpérimntation sur ds routurs CISCO Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

20 QoS : Évaluation par simulation o Simulation hybrid l Basé sur la théori du trafic différntil un équation différntill pour chaqu flot sur chaqu rssourc un équation différntill pour chaqu rssourc partagé l Hybrid = événmntill + analytiqu chaqu équation st soit évalué analytiqumnt (approximation) soit par la moynn ds événmnts simulés (msurs ds événmnts discrts) l Parallèlisation Partition (calcul synchronisé d chaqu pas d tmps t) D simulations indépndants l Intérêts majurs Compromis adaptabl ntr tmps d xécution t précision Intégration d trafics événmntils dans un outil d simulation rapid Précision accru sur ds élémnts choisis (rssourcs ou flux) l 2 agrégations hybrids Intrconnxion d sous-résaux événmntils t analytiqus Suprposition d flux événmntils t différntils (analytiqus) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

21 QoS : Évaluation par simulation o Simulation hybrid : xmpl xplicatif d intrconnxion l Fils d attnt M/M/1/ µ 1 = 1 µ 2 = 1,25 µ 3 =1,5 événmntil TE ( ) TS 1 ( t ) 1 t ~ TE 2 ( t) analytiqu événmntil TE 3 ( t) TS 2 ( t ) TS ( t 3 ) Hybrid (5000 trajctoirs) Événmntil (5000 trajctoirs) X (t) X (t) Nœud 1 Nœud 2 Nœud 3 λ=te 1 =0.5 λ= TE 1 =0.4 t t Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

22 QoS : Évaluation par simulation X (t) o Simulation hybrid : xmpl xplicatif d suprposition l Fils d attnt M k /M/1 λ a (t) = 0.4 p/s λ (t) = 0.2 p/s Tmps : 0,37s TE 1 ( ) 1 t (analytiqu) λ : +15% Sourc 1 analytiqu Sourc 2 analytiqu (événmntil) TE 2 1 ( t) (analytiqu) t X (t) ~ µ 1 clint/s Tmps : 10,4s λ : +15% Sourc 1 événmntill Sourc 2 analytiqu analytiqu X (t) µ événmntil µ q Tmps : 38,5s TS 1 1 ( t ) 2 TS 1 ( t) trajctoirs λ : +15% t t (Fil fictiv) Taux d srvic Sourc partil 1 événmntill (événmntil) µ q Sourc (t) = µ 2 événmntill λ a (t) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

23 QoS : Évaluation par simulation o Simulation hybrid : xmpl d suprposition l 3 sourcs poisonninns, combinaison d priorité t WFQ 100 p/s Flux 1 PRIO p/s 17% µ Flux p/s µ = 1000 p/s Flux 3 83% WFQ Tout événmntil Tout Analytiqu Errur rlativ Hybrid (flux 1) Errur rlativ Hybrid (flux 3) Errur rlativ Charg Fil % % % Charg Fil % % % Charg Fil % % % Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

24 QoS : Évaluation par simulation o D l événmntil à l analytiqu l Tmps d xécution Cas xtrêm hybrid avc 31 nouds événmntils t 8 nouds analytiqus 50 0 Événmntil Hybrid Analytiqu 2 % l Précision Charg 2.5% Délai d bout n bout Errur par rapport à la simulation événmntill 0.2% Errur maximum Errur moynn Écart-typ 0.5% Errur maximum Errur moynn Écart-typ Simulation hybrid Simulation analytiqu Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

25 QoS : Évaluation analytiqu o Modèl IP simpl => utilisé dans ls algorithms d optimisation 1 typ d flux, 1 fil d attnt l Non borné : M/M/1, M/D/1, M/G/1 l borné : M/M/1/N, M/D/1/N o Modèl IP DiffSrv 1 typ d flux, Multi-class (plusiurs fils) l Priorité M/G/1 l GPS WFQ M/G/1 o Modèl IP multi-flux Plusiurs typs d flux, 1 fil d attnt FIFO t dans ds fils séparés l M k /M k /1 l M k /D k /1 l M k /G k /1 Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

26 QoS : Évaluation analytiqu o Divrsités ds flux l Trafic audio Taill d paquts fix suivant l Codc Taill d paquts faibl comparé au rst du trafic l Trafic vidéo Taill d paquts variabl dans l tmps Distribution d taill d paqut l Trafic intrnt Grand différnc d taill ntr tlnt t FTP o Hypothès : Tmps d émission d un paqut dans un routur st proportionnl à la taill du paqut => Tmps d srvic différnt pour ds applications différnts dans un mêm routur => Intérêts ds modèls l M k /M k /1, M k /D k /1, M k /G k /1 Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

27 QoS : Évaluation analytiqu o Fil FIFO M k /G k /1 : n régim stationnair l Donnés Intnsité du flux k (n paqut/s.) Taux d srvic moyn du flux k Momnt d ordr 2 du srvic du flux k Factur d utilisation du flux k Factur d utilisation global l Charg moynn total par flux k Tmps d srvic propr au flux l Délai moyn induit pour l flux k T k ρ ρ = = k K k = 1 ρ X k = λ µ k k k = λ k µ k ρ k + K λ k 1 Σ σ j = 1 + µ 2(1 k σ 2 k K Σ j = 1 2(1 2 j λ ρ σ j ) 2 j λ ρ j ) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

28 QoS : Évaluation analytiqu o Fil FIFO M k /D k /1 : n régim stationnair t transitoir l Donnés Intnsité (n paqut/s.) Taill ds paquts (n octt) λ 1 = 100 λ = 10 λ θ = = 2 θ = θ 3 = 500 µ µ k = θ Taux d srvic détrminist µ = bps Factur d utilisation du flux k ρ = 0,6 l Charg moynn total (n paqut) X 1 = 3,25 X 2 = 0,5 X 3 = 0,26 l Délai moyn induit (n s.) T 1 = 0,0325 T 2 = 0,05 T 3 = 0,13 k Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

29 Sommair o Contxt l Projt RNRT OPIUM o QoS : Qualité d srvic l Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? l La solution DiffSrv l Évaluation d prformanc l Évaluation par simulation l Évaluation analytiqu o Opt. : OPTIMISATION DE RÉSEAUX l Commnt offrir la millur QoS au moindr coût? l La solution MPLS l Routag l Dimnsionnmnt, concption t xtnsion o Conclusion Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

30 Commnt offrir la millur QoS à moindr coût? o Principals problématiqus d optimisation l Court trm : routag ds flux dans l résau l Moyn trm : dimnsionnmnt ds rssourcs du résau l Long trm : concption t xtnsion du résau avc pris n compt d la qualité d srvic o Enjux l financir : coûts d installation t d mis à jour ds équipmnts l srvic : garanti d la QoS d bout-n-bout délivré aux clints l suprvision : aid à la décision t à la gstion automatiqu du résau Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

31 Opt. : La solution MPLS o Opn Shortst Path First (OSPF) = routag d proch n proch au plus court (métriqu OSPF) o Multi-Protocol Labl Switching (MPLS) = commutation ds labls ds paquts L2 L1 L1 L2 L3 L4 Dstination Origin o Intérêts l allègmnt du routag dans ls routurs intrns au résau l réduction du tmps d commutation (grâc aux labls) l ncapsulation ds paquts IP t compatibilité avc IP l intégration ds mécanisms d différnciation d srvics (DiffSrv) l flxibilité d l ingéniri d trafic Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

32 Opt. : La solution MPLS o Ls attributs ds chmins LSP l Idntifiant, origin (nœud Ingrss) t dstination (nœud Egrss) l Idntificatur d la class d routag (FEC) t ds classs d srvic l Band passant total du LSP, Nombr d bonds maximum autorisé l Priorité d maintin du LSP (Hold) l Protction (oui ou non) pour l établissmnt d un chmin d scours l Masqu d affinité du LSP avc ls rssourcs utilisés l Routag xplicit par crtains nœuds évntuls, (Métriqu du LSP) o induisnt ds contraints aux problèms d optimisation l affctation ds flux applicatifs aux classs d srvic DiffSrv l rgroupmnt ds flux clints pour la fonction d routag (FEC) l paramétrag ds algorithms d gstion ds rssourcs (DiffSrv) l paramétrag ds algorithms d routag (MPLS) l couplag ds différnts algorithms d routag (OSPF/MPLS, IS-IS/MPLS) l intégration ds différnts couchs l routag Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

33 Opt. : Routag o Objctifs l Évitr la congstion l S prémunir contr ls panns l Rspctr ls contraints d QoS (délai, prt, gigu ) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

34 Opt. : Routag o Indicaturs considérés l Prt l Délai ( N ) X ( ) T = λ (1 P( N )) o Calcul d la QoS moynn avc (régim prmannt d un fil M/M/1/N) l Indicaturs évalués pour chaqu rssourc t pour chaqu flux l Agrégés d bout-n-bout produit ds (non) prts sur chaqu chmin d un flux somm ds délais sur chaqu chmin d un flux l Additionnés t pondérés par la quantité d paquts sur chaqu chmin d chaqu flux o Critèr à optimisr P N ( 1 ρ ) N + ( 1 ρ ) = 1 N + 1 ρ 1 ρ = 1 l Exmpl : combinaison linéair X ( ) Γ = α T + β N + 2 Nρ ( N + 1) ρ N + 1 = 1 ρ ρ + ρ N 2 P(N ) N + 1 N ρ ρ 1 ρ = 1 Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

35 Opt. : Routag o Contraints d multiflot l Consrvation d flux aux nœuds (aux prts près) l Quantité d flux à transmttr l Capacité ds rssourcs (lins t routurs) Ø Modèls linéairs (classiqus) : problèm polynomial o Contraints d routag l Limitation du nombr d chmins (mono-routag t K-routag) Ø Modèls linéairs n nombrs ntirs : problèm NP-difficil au sns fort o Contraints d QoS l Évaluation xplicit d la QoS Ø Modèls non-linéairs, voir non séparabls o Contraints d bout-n-bout l Nombr d sauts maximum l QoS d bout-n-bout d chaqu flux Ø problèms TRES complxs, intractabls avc ls outils du marché Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

36 Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43 Routag o LIMOS : Contraints d multiflot, d K-routag l voir xposé d Philipp MAHEY o BYTEL : Min Délai moyn d bout-n-bout s.c. d multiflot l Évaluation par un modèl arc-chmin (nombr d chmins TRES grand) l Équivalnt à l évaluation sur un modèl arc-sommt l Comparé à Min Délai moyn (par arc) s.c. d multiflot l Comparé à Min Band passant max s.c. d multiflot (QoS implicit) Opt. : u u P p p p u u x C q Q ) ( 1 1 π = u p u P p p p u u x C q Q ) ( 1. 1 δ π = E U u u P p p u p u q x C Q ) ( δ π = E x x C Q 1 1 E C x E 1 1 { } { } C x C C x C x C x C E C C E C C E E = = = = = min max 1 max 1 min

37 Opt. : Routag o Min Délai moyn d bout-n-bout s.c. d multiflot max min E C C x min 1 E E 1 C x min 1 Q E C x x l Band passant résidull (Mbps) l Band passant résidull rlativ (n %) l Occupation rlativ (n %) BP réduit d 8 % l Délai moyn par arc (n s.) l Délai moyn d bout-n-bout (n s.) Délai réduit d 55 % Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

38 Opt. : Routag o LAAS : Max QoS s.c. d multiflot, d mono-routag, d QoS, d bout-n-bout o ILSP (Itrativ Loading Shortst Path) l Algorithm d typ mill fuills : ajout succssif d quantum d trafic l Quantum routé au plus court au sns du critèr mis à jour l Génèr ds routs (t ls chmins d scours) pour chaqu flux (pas d contraints sur l nombr d routs) o OLS (Optimal Load Sharing) l Gradint projté sur ls routs (primairs) sélctionnés par ILSP (modélisation arc-chmin) l Répartit l trafic sur ls chmins d chaqu flux o ACO (Ant Colony Optimisation) l Huristiqu d typ fourmis l Tirag aléatoir indépndant d un rout pour chaqu flux l Tirag pondéré initialmnt par la répartition du flot d OLS, puis par la QoS induit Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

39 Opt. : Routag o Comparaison par rapport à Pcalc l Algorithm glouton intégré dans Trafic Enginring par Cisco Ntworks l Sélctionn l plus court chmin d l IGP (OSPF ou IS-IS) d plus grand band passant t d nombr minimum d sauts Pcalc Nœud Lin Flot Tmps d'xécution (n s.) Non routé ILSP-OLS-ACO Tmps d'xécution (n s.) Non routé ,01 0 0, ,03 2 2, ,06 1 8, , ,74 0 Précision d la QoS Moynn d la violation d QoS Pcalc ILSP-OLS-ACO Moynn d la violation d QoS Non routé Non routé 1% 25% 15 0% 0 0,1% 48,9% 87 0% 0 0,01% 50% 104 0,06% 3 Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

40 Opt. : Dimnsionnmnt o Objctifs l Dimnsionnr ls équipmnts du résau n vu d l évolution du trafic l Absorbr ls accroissmnts d trafic l Assurr la fiabilité du résau l Minimisr ls coûts d infrastructurs Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

41 Opt. : Concption t xtnsion o Objctifs l Optimisr la planification d l installation ds équipmnts l Répondr aux prspctivs d évolutions d l opératur (nouvlls tchnologis, nouvaux srvics) l Minimisr ls coûts d infrastructur o Algorithm tnant compt l d la volumétri prévu ds trafics l ds contraints financièrs d l opératur l ds contraints tchnologiqus (fiabilité, architctur) Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

42 Sommair o Contxt l Projt RNRT OPIUM o QoS : Qualité d srvic l Pourquoi offrir la QoS sur Intrnt? l La solution DiffSrv l Évaluation d prformanc l Évaluation par simulation l Évaluation analytiqu o Opt. : OPTIMISATION DE RÉSEAUX l Commnt offrir la millur QoS au moindr coût? l La solution MPLS l Routag l Dimnsionnmnt, concption t xtnsion o Conclusion Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

43 Conclusion o Cadr d évaluation d la QoS l Nécssité d prndr n compt la QoS pour IP l Évaluation précis par simulation pour connaîtr précisémnt la QoS offrt l Évaluation analytiqu pour êtr intégré dans l optimisation avc nécssité d simplification à validr a postriori par simulation o OPTIMISATION DE RÉSEAUX l Nécssité d êtr compétitif l Pris n compt d la QoS difficil mais FONDAMENTALE Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

44 AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA Fabric CHAUVET, Jan-Mari GARCIA AlgoTl / 43

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Vers un réseau déterministe

Vers un réseau déterministe Vers un réseau déterministe 1ere partie : Généraliste: Notions et définitions 2eme partie et 3eme partie : - MPLS et compagnie (RSVP, OSPF, BGP, TE, FR, VPLS...) - Topologie : Intégration du paramètre

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de Abstract Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de nouvelles alternatives pour sécuriser et améliorer le WANs (Wide Area Network). De plus en plus ils gagnent du terrain

Plus en détail

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante :

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante : TP QoS 1. Dispositif du Labo 2. Premier exemple : cas où la QoS n est pas activée Vérifions la connectivité avec le serveur FTP depuis le poste G1 : Puis on ouvre une session FTP : Idem avec H1. On télécharge

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Thèse. Optimisation des ressources de réseaux hétérogènes avec cœur de réseau MPLS. Par MOHAMED ANOUAR RACHDI

Thèse. Optimisation des ressources de réseaux hétérogènes avec cœur de réseau MPLS. Par MOHAMED ANOUAR RACHDI Thèse Préparée au Laboratoire d Analyse et d Architecture des Systèmes du CNRS En vue de l obtention du grade de Docteur de l Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Ecole doctorale : EDSYS

Plus en détail

THÈSE. présentée à. par Nicolas Palix. DOCTEUR Spécialité: INFORMATIQUE. Langages dédiés au développement de services de communications

THÈSE. présentée à. par Nicolas Palix. DOCTEUR Spécialité: INFORMATIQUE. Langages dédiés au développement de services de communications N o d'ordr: 3623 THÈSE présnté à L'UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 Écol Doctoral d Mathématiqus t Informatiqu par Nicolas Palix pour obtnir l grad d DOCTEUR Spécialité: INFORMATIQUE Langags dédiés au dévloppmnt

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de.

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de. Bas d donnés bibliographiqu alpau.org Typ d Autur Titr d Titr du Editur Anné Vol. N Dat d Paginatio résumé mots clfs mots documnt l'ouvrag/titr d périodiqu n clfs fix l'articl Jnni Robrt Qul puplmnt pour

Plus en détail

MPLS. Plan. Quel est le problème? Comment le résoudre en Théorie... Principe de MPLS. Architecture de réseaux MPLS. QoS et VPN. Farid Naït-Abdesselam.

MPLS. Plan. Quel est le problème? Comment le résoudre en Théorie... Principe de MPLS. Architecture de réseaux MPLS. QoS et VPN. Farid Naït-Abdesselam. MPLS Farid Naït-Abdesselam. Maître de Conférences Université des Sciences & Technologies de Lille. ENIC Telecom Lille 1 Tél.: +33 (0)3 20 43 64 01 E-mail: nait@enic.fr Web: http://www.lifl.fr /~nait 1

Plus en détail

ROUTEURS CISCO, PERFECTIONNEMENT

ROUTEURS CISCO, PERFECTIONNEMENT Réseaux et Sécurité ROUTEURS CISCO, PERFECTIONNEMENT Routage, OSPF, BGP, QoS, VPN, VoIP Réf: ROP Durée : 5 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Un cours de niveau avancé qui vous permettra de bien

Plus en détail

Cahier des charges "Formation à la téléphonie sur IP"

Cahier des charges Formation à la téléphonie sur IP Cahier des charges "Formation à la téléphonie sur IP" La formation...2 I] Intitulé de l'action de formation...2 II] Contexte et enjeux...2 III] Objectifs de la formation et attendus...2 IV] Public concerné...2

Plus en détail

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER Contenu de la formation CN01a CITRIX NETSCALER Page 1 sur 6 I. Généralités 1. Objectifs de cours Installation, configuration et administration des appliances réseaux NetScaler

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels E1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGENIEURS DE RECHERCHE ET DE FORMATION...2 E1.1 Gestionnaire de base de données...2 E1.2 Développeur

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Etude du service DiffServ

Etude du service DiffServ 2002-2003 Etude du service DiffServ Sylvain FRANCOIS Anne-Lise RENARD Jérémy ROVARIS SOMMAIRE INTRODUCTION...3 1 QUALITE DE SERVICE...4 2 DIFFERENCIATION DE SERVICES :...6 2.1 PRESENTATION...6 2.2 LES

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

papcardone@papcardone.com CASIO D 20 Mémoire du grand total CASIO ECO Affichage 8, 10 ou 12 chiffres Tous les calculs de bases Calcul de taxes

papcardone@papcardone.com CASIO D 20 Mémoire du grand total CASIO ECO Affichage 8, 10 ou 12 chiffres Tous les calculs de bases Calcul de taxes iv r a is o n assu L Li cardon Calculatrics d burau v ra i s o n a ss u CASIO D 20 M02690 M02672 M02667 CASIO DM 1200 (12 chiffrs) CASIO DM 1400 (14 chiffrs) CASIO DM 1600 (16 chiffrs) M02689 CASIO D 20

Plus en détail

Vers un réseau MPLS Adaptatif. Rana Rahim-Amoud rana.amoud@utt.fr Leïla Merghem-Boulahia et Dominique Gaïti {Leila.boulahia, dominique.gaiti}@utt.

Vers un réseau MPLS Adaptatif. Rana Rahim-Amoud rana.amoud@utt.fr Leïla Merghem-Boulahia et Dominique Gaïti {Leila.boulahia, dominique.gaiti}@utt. Vers un réseau MPLS Adaptatif Rana Rahim-Amoud ranaamoud@uttfr Leïla Merghem-Boulahia et Dominique Gaïti {Leilaboulahia, dominiquegaiti}@uttfr Université de Technologie de Troyes (UTT) France 7ème Journées

Plus en détail

La QoS Qualité de service. dans les équipements actifs au niveau 2 et 3 du modèle OSI

La QoS Qualité de service. dans les équipements actifs au niveau 2 et 3 du modèle OSI La QoS Qualité de service dans les équipements actifs au niveau 2 et 3 du modèle OSI 1 Objectif de la QoS Assurer un acheminement plus rapide et plus sûr des flux jugés prioritaires, au détriment de flux

Plus en détail

CF 01/02 Carte multifonctions pour Bus PC

CF 01/02 Carte multifonctions pour Bus PC CF 01/02 Cart multifonctions pour Bus PC Entrés/Sortis analogiqus Entrés/Sortis digitals Comptag Dscription Ls carts d'xtnsion CF 01 / CF 02, compatibls PC, prmttnt d'ajoutr un à huit moduls d'ntrés t

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Cours : Réseaux 3 Routage avancé

Cours : Réseaux 3 Routage avancé ons épartement de Télécommunicatio Dé Cours : Réseaux 3 Routage avancé Prof. A. Dahbi Cycle Ingénieur 2011 1 Objectifs Les objectifs sont : Décrire le rôle des protocoles de routage dynamique. Identifier

Plus en détail

L alignement stratégique : déterminant de la performance (étude empirique

L alignement stratégique : déterminant de la performance (étude empirique Résumé Ctt rchrch a pour but d démontrr qu l alignmnt stratégiqu ds TIC, avc la stratégi (précisémnt stratégi d partnariat ou pratiqu d collaboration) t la structur organisationnll d un PME, put avoir

Plus en détail

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE.

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. SOLUTIONS D AFFAIRES ROGERS En optant pour Solutions d affaires Rogers, vous profitez d une collaboration continue avec notre

Plus en détail

Systèmes à événements discrets : de la simulation à l'analyse temporelle de la décision en agriculture

Systèmes à événements discrets : de la simulation à l'analyse temporelle de la décision en agriculture 1 Systèms à événmnts discrts : d la simulation à l'analys tmporll d la décision n agricultur livir Naud 1, Tu Tuitt 1, Brtrand Légr 1,2, Arnaud Hélias 3 t Rodolph Giroudau 4 1 UMR ITAP, Cmagrf-Supagro,

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Réseaux et télécommunications

SOMMAIRE Thématique : Réseaux et télécommunications SOMMAIRE Thématique : Réseaux et télécommunications Rubrique : Réseaux - Télécommunications... 2 1 SOMMAIRE Rubrique : Réseaux - Télécommunications Evolution et perspective des réseaux et télécommunications...

Plus en détail

GUILLON Samuel ROBIN David FI/FP 2005. RSVP-TE Ressource Reservation Protocol Traffic Engineering

GUILLON Samuel ROBIN David FI/FP 2005. RSVP-TE Ressource Reservation Protocol Traffic Engineering GUILLON Samuel ROBIN David FI/FP 2005 RSVP-TE Ressource Reservation Protocol Traffic Engineering OPTION RIO : RÉSEAUX ET INTERCONNEXIONS D ORDINATEURS 2004 Index 1 MPLS MultiProtocol Label Switching...3

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Formation Cisco CCVP. Quality of Service. v.2.1

Formation Cisco CCVP. Quality of Service. v.2.1 Formation Cisco CCVP Quality of Service v.2.1 Formation Cisco Certified Voice Professional La formation Cisco CCVP proposée par EGILIA Learning présente toutes les connaissances fondamentales et pratiques,

Plus en détail

Gestion de l Accès aux Réseaux MPLS-DiffServ par des Agents Intelligents

Gestion de l Accès aux Réseaux MPLS-DiffServ par des Agents Intelligents Définition du style : TM 2 Institut de la Francophonie pour l'informatique Mémoire de fin d études du : DIPLOME D ETUDES PROFESSIONNELLES APPROFONDIES par NGUYEN Phan Quang Gestion de l Accès aux Réseaux

Plus en détail

Réseaux Haut-débit et Qualité de Service, Université de Pau Cours de C. Pham

Réseaux Haut-débit et Qualité de Service, Université de Pau Cours de C. Pham Réseaux Haut-débit et Qualité de Service, Université de Pau Cours de C. Pham EXAMEM du mardi 8 janvier 2008 Durée 2h - Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Répondre de manière concise aux questions.

Plus en détail

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1 Sptmbr 2006 BEC-BENCHMARKING (Bnchmarks inclus dans l club ds Brand Managrs) Exmpl Stratégiqu n 1 www.bc-institut.com BEC-institut Branding Exprts Cntr BEC-institut Concurrntill Spt. 2006 Présntation d

Plus en détail

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1 Introduction à MPLS 1 Introduction à MPLS Introduction 2 Introduction Les fournisseurs d'accès veulent Conserver leur infrastructure existante ET Ajouter de nouveaux services non supportés par la technologie

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé Voix et téléphonie sur IP Déscription : Comprendre les aspects techniques et les méthodes d analyse permettant d intégrer le transport de la voix dans un réseau IP.Les différents protocoles de signalisation

Plus en détail

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance Chr Clint, Chr Partnair, Ctt anné, un fois d plus, grâc à votr confianc t à l implication d nos équips, l Group Tlma a réalisé un anné 2011 avc ds prformancs opérationnlls solids t un activité commrcial

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes

Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes Loris MARCHAL Laboratoire de l Informatique du Parallélisme Équipe Graal Communications collectives et ordonnancement en régime permanent pour plates-formes hétérogènes Thèse réalisée sous la direction

Plus en détail

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco o c s n a r Avc T iico! z t n o m ttiq u, i b v sa nou, pus sûr. c n a o c s n a Tr pus rapid, u q i t a r p pus Con éras d ditions gén vnt Conditions Généras d Vnt ds supports sans contact t ds titrs

Plus en détail

MPLS. AFNOG 2011 Brice Dogbeh-Agbo

MPLS. AFNOG 2011 Brice Dogbeh-Agbo MPLS AFNOG 2011 Brice Dogbeh-Agbo Mécanismes de base du routage IP Se repose sur les information fournies par les protocoles de routage de la couche réseau dynamique ou statique. Décision de transmission

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Routage dans l Internet Partie 2 (OSPF)

Routage dans l Internet Partie 2 (OSPF) Algorithme de Routage État de liaisons Link State Routing Routage dans l Internet Partie 2 () Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Stratégie: envoyer à tous les nœuds (pas seulement les voisins) information

Plus en détail

MPLS. Plan. Introduction Architecture MPLS Protocoles de signalisation. Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.

MPLS. Plan. Introduction Architecture MPLS Protocoles de signalisation. Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6. MPLS Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr 01/10/2009 Master 2 - UPMC - UE RCG 1 Plan Introduction Architecture MPLS Protocoles de signalisation 01/10/2009 Master 2 - UPMC - UE RCG

Plus en détail

MNG-6006 : La dimension humaine

MNG-6006 : La dimension humaine MNG-6006 : La dimnsion humain NRC 89950 Automn 2012 Tmps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 C cours vis à snsibilisr l'étudiant à l'importanc ds aspcts humains dans la gstion ds organisations t à lui prmttr

Plus en détail

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Soutenance TX Suiveur: Stéphane Crozat Commanditaire: tetaneutral.net/laurent Guerby 1 02/02/212 Introduction 2 Introduction: schéma 3 Définition d un tunnel

Plus en détail

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS Concvoir, réalisr, financr ds contnus pour ls nouvaux médias FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2014-2015 L CEFPF n qulqus mots pags

Plus en détail

Multi-Protocol Label Switching (MPLS)

Multi-Protocol Label Switching (MPLS) Multi-Protocol Label Switching (MPLS) Aude LE DUC 2008-2009 Les Environnements IP 1 Plan Principes Protocoles de distribution des labels Qualité de Service (Quality of Service QoS) Protections avec MPLS

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

Internet Couche d applicationd

Internet Couche d applicationd Internet Couche d applicationd P. Bakowski bako@ieee.org Protocoles d application - principes processus P. Bakowski 2 Protocoles d application - principes messages P. Bakowski 3 Protocoles d application

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

STREAMCORE. Gestion de Performance et Optimisation Réseau

STREAMCORE. Gestion de Performance et Optimisation Réseau sc STREAMCORE Gestion de Performance et Optimisation Réseau Gestion de Performance et Optimisation Réseau avec Streamcore Visualisation des performances applicatives sur le réseau Surveillance de la qualité

Plus en détail

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP Contenu de la formation CN01B CITRIX NETSCALER IMPLEMENT. POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP/XENAPP Page 1 sur 7 I.

Plus en détail

ManageEngine Netflow Analyser

ManageEngine Netflow Analyser Supervision des flux Netflow Eléments à surveiller : flux provenant de la carte NAM, CISCO Routeur, Enterasys Il est souhaitable de paramétrer les équipements réseaux pour renvoyer les flux Netflow sur

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

Classification and Evaluation of Constraint- Based Routing Algorithms for MPLS Traffic Engineering. Samer Lahoud Géraldine Texier Laurent Toutain

Classification and Evaluation of Constraint- Based Routing Algorithms for MPLS Traffic Engineering. Samer Lahoud Géraldine Texier Laurent Toutain Classification and Evaluation of Constraint- Based Routing Algorithms for MPLS Traffic Engineering Samer Lahoud Géraldine Texier Laurent Toutain Plan de la présentation Contexte Objectifs du routage contraint

Plus en détail

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie Définition : La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large. La mesure est l'opération qui consiste à donner une valeur à une observation.

Plus en détail

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS Les B. DAVENEL Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée B. DAVENEL Les Sommaire 1 2 3 4 B. DAVENEL Les Bibliographie PUJOLLE, Guy. Les réseaux, Quatrième édition, Eyrolles HARDY, Daniel. MALLEUS,

Plus en détail

Fonctionnement du Modèle de Référence

Fonctionnement du Modèle de Référence Fonctionnmnt du Modèl d Référnc 79 Accès au Srvic t Protocol Utilisatur Primitiv SAP-(N) CEP ENTITE N SAP-(N-1) Srvic N Protocol N Srvic-(N-1) Liaison virtull Utilisatur Primitiv SAP-(N) CEP ENTITE N SAP-(N-1)

Plus en détail

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51 xp rtis SOMMAIRE Didir Désrt L industri pharmacutiqu à la rchrch d un nouvau modèl économiqu... p. 52 Claud Allary Julian Ozdowski Stratégis pour l innovation pharmacutiqu p. 56 Véroniqu Chabrnaud Dévloppr

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

L architecture IP VPN de TRANSPAC

L architecture IP VPN de TRANSPAC TEP de Veille technologique 2002-2003 Baillou Gilles * Ficheau Fabien * Mizzi Arnaud L architecture IP VPN de TRANSPAC Table des matières 1 Introduction à Transpac 3 2 Les VPNs 6 2.1 Qu est-ce qu un VPN.............................

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS L mandat d Chrchur qualifié du F.R.S.-FNRS 18 Févrir 2014 L règlmnt rlatif à c mandat st disponibl dans son intégralité sur notr sit wb www.frs-fnrs.b Tabl ds matièrs 1. Dispositions réglmntairs, financièrs

Plus en détail

Parcours en deuxième année

Parcours en deuxième année Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking Academy diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

MPLS. Multiprotocol Label Switching

MPLS. Multiprotocol Label Switching MPLS Multiprotocol Label Switching Préparé par: Ayoub SECK Ingénieur-Chercheur en Télécommunications Spécialiste en Réseaux IP et Télécoms mobiles Certifié: JNCIA, CCNP,CCDP Suggestions: seckayoub@gmail.com

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970*

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970* nous votr srvi lints orang.fr > spa lint 3970* vous souhaitz édr votr abonnmnt Orang Mobil Bonjour, Vous trouvrz i-joint l formulair d ssion d abonnmnt Orang Mobil à rtournr omplété t par vous-mêm t par

Plus en détail