Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre"

Transcription

1 Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui, autrmnt, ntraînraint un changmnt d form ou d taill. Pour consrvr son intégrité, tout structur doit pouvoir résistr fficacmnt aux forcs qui chrchnt à la déplacr ou à la rnvrsr t à clls qui tndnt à changr sa form n l écrasant, n l étirant, n la tordant ou n la brisant n piècs. Nous trouvons, dans l mond qui nous ntour, trois catégoris d structurs : ls structurs à ossatur, ls structurs plins t ls structurs à coqu. Ls structurs à ossatur Ls structurs à ossatur sont formés d un assmblag d composants qui support un charg. Chaqu composant fait parti d un tout t n put, par ll-mêm, supportr la charg (p. x., la charpnt d un maison). Ls structurs plins Cs structurs sont plins, car il n y a pas d vid ntr lurs différnts composants (p. x., un mur d béton). Ls structurs à coqu Ls structurs à coqu puvnt êtr définis comm ds structurs à la fois rigids t vids à l intériur (p. x., la coqu d un batau). Stabilité Il st important d fair la distinction ntr l équilibr t la stabilité. Un structur st n situation d équilibr lorsqu touts ls forcs qui agissnt sur ll sont égals t gardnt c corps dans un état d rpos qui put êtr précair. La stabilité, par contr, prmt à la structur d récupérr son état d équilibr, mêm après avoir subi un changmnt d forc tndant à la rnvrsr. Lorsqu la gravité agit sur un structur, chacun d ss composants subit un attraction vrs la trr. La résultant d touts cs forcs d attraction st l poids d la structur. L point à partir duqul agit tout la forc d gravité d un objt s nomm cntr d gravité. Il st util, n analysant ds forcs, d parlr du cntr d mass : point sur lqul rpos la mass ntièr d un structur. La position du cntr d gravité st largmnt rsponsabl d l équilibr t d la stabilité d la structur. La position du cntr d gravité d un structur lui prmt d maintnir l équilibr ds forcs xtrns agissant sur ll pour qu ll dmur stabl. Structurs t mécanisms Bloc 1 21

2 Essntillmnt, pour qu un structur dmur stabl, son cntr d gravité doit s trouvr audssus d sa bas d sustntation (bas d la structur). Aussitôt qu il s déplac, la structur tomb inévitablmnt, à moins qu d nouvlls forcs n survinnnt pour contrbalancr l déséquilibr. Un structur st stabl lorsqu ll rpos solidmnt sur un bas t qu son cntr d gravité s trouv à l intériur d points d appui. Généralmnt, plus un structur a un bas larg, plus son cntr d gravité st bas t plus ll st stabl. Symétri Un structur st symétriqu si vous tracz un lign imaginair d haut n bas au cntr t qu ls dux côtés sont idntiqus. Dans un structur symétriqu, l cntr d gravité s trouv au cntr, c qui prmt d répartir ls chargs prmannts égalmnt d chaqu côté. Ctt structur st plus facil à construir t moins coûtus. Cart sémantiqu du domain Vous trouvrz la cart sémantiqu n format Smart Idas ainsi qu n format pdf dans l cd qui accompagn c modul. 22 Scincs t tchnologi, 7 anné

3 Aprçu du bloc Dans c bloc d nsignmnt, l élèv s familiaris avc ls concpts d stabilité t d structur, t appliqu cs notions dans un situation à caractèr tchnologiqu. Ell ou il apprnd aussi à utilisr un plan d qustionnmnt. Vocabulair du bloc structur charg cntr d mass forc équilibr cntr d gravité structur à ossatur stabilité bas d sustntation structur plin gravité symétri structur à coqu poids form rigid construction symétriqu assmblag Natur d la difficulté ds notions présntés Ls élèvs mélangnt souvnt la notion d équilibr t d stabilité. Ells t ils ont aussi d la difficulté à comprndr la notion d cntr d gravité t à l trouvr sur ds structurs. Stratégis pour dévloppr ds habiltés liés à la littérati t à la numérati concvoir un lxiqu scintifiqu; affichr l vocabulair du bloc sur la cart sémantiqu; utilisr ds rssourcs médiatiqus; construir ds forms tridimnsionnlls; prndr t nrgistrr ds msurs. Nots d planification Ls élèvs auront bsoin d un rliur à annaux ou d un couvrtur d présntation avc rliur à attachs (Duo-Tang) pour insérr ls annxs t d un cahir à rliur contnant ds fuills lignés pour lur journal scintifiqu. Photocopir ls annxs qui sront rmiss aux élèvs. Photocopir l référntil n quantité suffisant. Résrvr l laboratoir d informatiqu. Préparr l laboratoir d informatiqu pour navigur dans un sit Wb. S assurr qu ls élèvs ont un journal scintifiqu qui srvira à consignr lurs résultats, lurs intrprétations, lurs idés t lurs apprntissags. Résrvr un ndroit dans la sall d class pour construir un cart sémantiqu géant t, à msur qu vous nsignz ds notions, ls placr dssus pour qu ls élèvs fassnt ds lins ntr ls notions : cla facilitra l apprntissag. Affichr l plan d qustionnmnt à un ndroit visibl dans la sall d class. Utilisr du papir journal au liu ds paills à l activité d défi d l annx 4. Allr chrchr l diaporama sur ls structurs (structur.shw) sur l cédérom. Structurs t mécanisms Bloc 1 23

4 Matéril Pour l group-class bâton d hocky sac d plastiqu disqu compact Pour chaqu élèv cisaux paills ruban-cach Pour chaqu équip d dux assitts d carton crayons pât à modlr boîts d carton ficll pistolt à coll Médias élctroniqus Diaporama n format présntation pour ls structurs (structur.shw) Sit Wb Annxs Annx 1 : Où st l cntr d gravité? Annx 2A : Estimons l cntr d gravité Annx 2B : Estimons l cntr d gravité Corrigé Annx 3 : Lign d action Annx 4 : Défi ds paills Rssourcs GALBRAITH, Don, t al. Omniscincs 7, Montréal, Ls éditions d la Chnlièr, 2000, p GIBB, Td, t al. Scincs t tchnologi 7, Laval, Ls éditions Bauchmin, 2000, p Tchnoscinc 7 anné guid pédagogiqu, Ottawa, Cntr franco-ontarin d rssourcs pédagogiqus, 2001, p Scincs t tchnologi, 7 anné

5 Déroulmnt du bloc Mis n situation : 10 minuts Décrir xplicitmnt l contnu du bloc n vous inspirant d l aprçu. Dmandr aux élèvs d dssinr un bull au cntr d un pag d lur journal scintifiqu t d y écrir l mot structur. Par la suit, lur dmandr d fair un rmu-ménings n écrivant autour d la bull ls élémnts qu lls t ils connaissnt sur ls structurs. Fair un rtour avc ls élèvs n écrivant, au tablau, ls points importants rlvés t n mttant l accnt sur ls concpts qui sront étudiés dans l domain. Écrir, au tablau, la définition du mot structur : Un structur st un form qui résist aux forcs qui, autrmnt, ntraînraint un changmnt d form ou d taill. Posr aux élèvs la qustion suivant : Quls mots sont importants dans ctt définition? Mttr l accnt sur form t résist aux forcs. Dmandr aux élèvs d écrir la définition dans lur journal scintifiqu t d colorir n roug l mot form t l xprssion résist aux forcs. Discutr avc ls élèvs ds structurs qu lls t ils connaissnt. Expérimntation : 100 minuts Typs d structurs Présntr ls trois typs d structurs à l aid d photos, puis fair rssortir c qui caractéris chaqu catégori d structur t l écrir au tablau comm dans l ncadré. Ls structurs à ossatur sont formés d un assmblag d composants qui support un charg. Ls structurs plins sont plins; il n y a pas d vid ntr ls différnts composants d la structur. Ls structurs à coqu puvnt êtr définis comm ds structurs à la fois rigids t vids à l intériur. Structurs t mécanisms Bloc 1 25

6 Dir aux élèvs qu lls t ils vont visionnr ou rgardr ds photos d structurs qu l on trouv dans l mond t qu lls t ils dvront détrminr la catégori à laqull lls appartinnnt. Affichr l plan d qustionnmnt n sall d class. Expliqur aux élèvs qu l plan d qustionnmnt prmt d appliqur un méthod qui mis sur la compréhnsion. Expliqur qu vous modélisrz c plan pour qu ls élèvs voint clairmnt la façon dont lls t ils n front usag tout l long du cours d rattrapag. Modlag En partant d la tâch suggéré aux élèvs, fair un modlag à voix haut d l utilisation du plan d qustionnmnt n vous inspirant du contnu d l ncadré. Qu st-c qu on m dmand d fair? On m dmand d idntifir la catégori d structur. Qu st-c qui m aid à fair la tâch? Connaîtr ls caractéristiqus d chaqu catégori d structur. Commnt j m y prnds? J procèd par élimination n obsrvant chaqu structur. J rgard la structur attntivmnt t j vérifi si ll st plin : si oui, c st un structur plin. Si non, j rgard s il y a un assmblag d composants : si oui, c st un structur à ossatur. Si non, j rgard si la structur à un vid à l intériur : si oui, c st un structur à coqu. Suis-j crtain ou crtain d ma répons? Y a-t-il d autrs solutions possibls? J vérifi la structur un autr fois pour voir s il n y a pas d autrs réponss possibls. Commncr la présntation du diaporama (structur.shw). Fair ls prmièrs diapositivs avc ls élèvs n posant ls qustions t n ls laissant y répondr. Fair un rétroaction après chaqu diapositiv pour rnforcr l utilisation du plan d qustionnmnt. Pratiqu guidé Présntr d autrs structurs aux élèvs n lur laissant du tmps pour s qustionnr n équips d dux t pour répondr dans lur journal scintifiqu. Corrigr avc ls élèvs pour s assurr qu lls t ils n rtinnnt pas d connaissancs rronés. Fair un rtour sur ls typs d structurs n qustionnant ls élèvs. 26 Scincs t tchnologi, 7 anné

7 Dmandr aux élèvs d formulr un définition pour chaqu catégori d structurs, dans lur journal scintifiqu. Placr ls xprssions structur à ossatur, structur à coqu t l mot plin sur la grand cart sémantiqu. L cntr d gravité Discutr d l xprssion cntr d gravité. Prndr un bâton d hocky t dmandr à un ou à un élèv d l tnir n équilibr sur son indx. Fair rmarqur aux élèvs qu : «L point où l hocky st n équilibr st l cntr d gravité.». Mntionnr aux élèvs qu touts ls structurs ont un cntr d gravité. Prndr un sac d plastiqu contnant ds objts t l accrochr au hocky. Dmandr aux élèvs d fair un hypothès sur la nouvll position du cntr d gravité. En prmttant aux élèvs d xpérimntr, trouvr l cntr d gravité du hocky t discutr d son changmnt d position. Présntr l xpérinc sur l cntr d gravité d l annx 1. Not : Pour êtr capabl d trouvr l cntr d gravité du CD, ls élèvs auront à placr ds morcaux d carton au cntr du disqu compact; un d chaqu côté du disqu. Laissz-ls chrchr la solution, si lls t ils sont n pann, donnz-lur ds indics. Lir ds consigns n posant aux élèvs ds qustions tlls qu : Qu st- c qu tu as compris d la consign? Qu signifi l mot rbord? Modlag Répondr avc ls élèvs au plan d qustionnmnt avant d commncr la tâch. Pratiqu guidé Placr ls élèvs n équips d dux. Lur laissr l tmps d fair l xpérinc t d répondr aux qustions. Fair un rtour sur l xpérinc n posant ds qustions tlls qu : Qul était l but d l xpérinc? Commnt as-tu trouvé l cntr d gravité? Où était l cntr d gravité du disqu compact? Structurs t mécanisms Bloc 1 27

8 Posr ls qustions suivants : Si tu lèvs un bloc d cimnt au bout d ts bras, st-c qu ton cntr d gravité s situ plus vrs l haut ou vrs l bas? Commnt l sais-tu? (vrs l haut) Qu pourrais-tu fair pour dscndr l cntr d gravité d ton corps? (t accroupir, écartr ts jambs) Équilibr t stabilité Pour prmttr aux élèvs d comprndr la différnc ntr équilibr t stabilité, lur dmandr d s lvr t d trouvr, n rstant dbout sur un jamb, un position d équilibr. Lur dmandr nsuit d trouvr un position stabl. Prndr un position d équilibr sur un jamb t dmandr à un ou à un élèv d vous poussr légèrmnt sur ls épauls. Ensuit, placr un jamb n avant t l autr n arrièr, t dmandr à l élèv d vous poussr d nouvau. Discutr d la démonstration pour xpliqur ls trms stabilité t équilibr n s inspirant d l ncadré. Il st important d fair la distinction ntr l équilibr t la stabilité. Un structur st n situation d équilibr lorsqu touts ls forcs qui agissnt sur lls sont égals t la gardnt dans un état d rpos qui put êtr précair. La stabilité, par contr, prmt à la structur d récupérr son état d équilibr, mêm après avoir subi un changmnt d forc qui tnd à la rnvrsr. Posr la qustion suivant : Est-c qu un structur stabl st n équilibr? (oui, ll st n équilibr) Écrir n gros au tablau : «Plus l cntr d gravité d un structur st bas, plus la structur st stabl.». Rmttr l annx 2A aux élèvs t lur dmandr d stimr où s trouv l cntr d gravité ds structurs. Modlag Fair la prmièr illustration avc ls élèvs n utilisant l plan d qustionnmnt. Qu st-c qu on m dmand d fair? On m dmand d stimr la position du cntr d gravité. Qu st-c qui m aid à fair la tâch? Comprndr c qu st l cntr d gravité. Savoir commnt trouvr l cntr d gravité. Commnt j m y prnds? 28 Scincs t tchnologi, 7 anné

9 J rgard la structur attntivmnt t j évalu si la mass d la structur st plus grand vrs l bas ou vrs l haut, puis j stim la position. Suis-j crtain ou crtain d ma répons? Y a-t-il d autrs solutions possibls? J vérifi la structur un autr fois pour voir s il n y a pas d autrs réponss possibls. Pratiqu guidé Donnr du tmps aux élèvs n équips d dux pour stimr la position ds trois autrs structurs. Corrigr avc ls élèvs n s inspirant d l annx 2B. Ajoutr ls trms stabilité t cntr d gravité à la cart sémantiqu géant. Présntr l xpérinc sur la lign d action d l annx 3. Lir ls consigns n posant aux élèvs ds qustions tlls qu : Qu as-tu compris d la consign? Qu vut dir l mot déséquilibr? S il y a liu, fair un démonstration d la consign. Pratiqu guidé Placr ls élèvs n équips d dux. Répondr avc ls élèvs au plan d qustionnmnt avant d commncr la tâch. Lur laissr l tmps d réalisr l xpérinc t d répondr aux qustions. Fair un rtour sur l xpérinc n lur posant ds qustions tlls qu : Qu pux-tu conclur d ctt xpérinc? Est-c qu il était plus facil d rnvrsr la boît lorsqu ll était dbout ou couché? Pourquoi? À qul momnt la boît s st-ll rnvrsé? Écrir n gros au tablau : «Plus la bas d un structur st larg, plus la structur st stabl.» Rfair l xpérinc avc la boît n lisant la phras au tablau. Écrir n gros au tablau : «Lorsqu l cntr d gravité s déplac à l xtériur d la bas d la structur, cll-ci tomb.» Rfair l xpérinc avc la boît n lisant la phras au tablau. Structurs t mécanisms Bloc 1 29

10 Symétri Posr la qustion suivant : Qu st-c qu un structur symétriqu? Écrir la définition au tablau. Structur symétriqu : Un structur st symétriqu si vous tracz un lign imaginair d haut n bas au cntr t qu ls dux côtés sont idntiqus. Écrir, au tablau, ls qustions suivants : Qu s pass-t-il avc l cntr d gravité dans un structur symétriqu? Quls sont ls avantags d un construction symétriqu? Dmandr aux élèvs d réfléchir, puis d écrir c à quoi lls t ils ont pnsé dans lur journal scintifiqu. Fair un rtour avc l group-class n xpliquant qu, dans un structur symétriqu, l cntr d gravité s trouv au cntr, c qui prmt d répartir ls chargs prmannts égalmnt d chaqu côté. Ctt structur st aussi plus facil à construir t moins coûtus. Dmandr aux élèvs d écrir la définition d un structur symétriqu t ls avantags d n construir dans lur journal scintifiqu. Placr l xprssion construction symétriqu sur la cart sémantiqu géant. Objctivation : 8 minuts Dmandr aux élèvs d écrir, dans lur journal scintifiqu, c qu il st important d rtnir d lur apprntissag. Fair un rtour à l aid d la cart sémantiqu géant. Réinvstissmnt : 40 minuts Pratiqu autonom Présntr aux élèvs l défi d l annx 4. Rappl d sécurité Expliqur t montrr la march à suivr dans l utilisation du matéril t d l équipmnt. S assurr qu il y a un suprvision adéquat pndant l utilisation d objts pointus tls qu ds cisaux, ds coutaux à lam rétractabl, ds aiguills ou ds punaiss. 30 Scincs t tchnologi, 7 anné

11 Répondr avc ls élèvs au plan d qustionnmnt avant d commncr la tâch. Dmandr aux élèvs d fair individullmnt un croquis dans lur journal scintifiqu t d construir lur structur. Lorsqu ls élèvs ont trminé, gardr ls structurs, puisqu lls t ils n auront bsoin au prochain bloc. Évaluation formativ : 22 minuts Dmandr aux élèvs d allr sur un ds sits proposés dans la sction Médias élctroniqus t d trouvr un xmpl d structur pour chaqu catégori (ossatur, plin, à coqu). Lur dmandr aussi d trouvr un structur stabl t d xpliqur pourquoi ll l st. Ramassr ls fichs pour vérifir la compréhnsion ds élèvs. Structurs t mécanisms Bloc 1 31

12 Annx 1 Où st l cntr d gravité? Matéril assitt d carton crayon avc gomm à ffacr nuv pât à modlr 1. Placr l assitt sur la gomm à ffacr du crayon t trouvr l point sur lqul l assitt tint n équilibr. Fair un X à ct ndroit. Qu nous indiqu c X? 2. Placr un morcau d pât à modlr sur l rbord d l assitt t trouvr l point sur lqul l assitt tint n équilibr. Fair un X à ct ndroit. Qu nous indiqu c X? 3. Déplacr l morcau d pât à modlr à différnts ndroits sur l assitt t trouvr l point d équilibr. 4. Placr ds quantités différnts d pât à modlr à divrs ndroits sur l assitt t trouvr l point d équilibr. 32 Scincs t tchnologi, 7 anné

13 5. Trouvr l cntr d gravité d un disqu compact. Structurs t mécanisms Bloc 1 33

14 Annx 2a Estimons l cntr d gravité Trouvr l cntr d gravité ds structurs suivants : 34 Scincs t tchnologi, 7 anné

15 Annx 2b Estimons l cntr d gravité Corrigé Trouvr l cntr d gravité ds structurs suivants : Structurs t mécanisms Bloc 1 35

16 Annx 3 Lign d action 1. Trouvr l cntr d gravité d un boît. 2. Collr un cord sur la surfac xtériur d la boît vis-à-vis d son cntr d gravité. 3. Coupr la cord d manièr qu ll dépass d la boît t placr un objt au bout d la cord pour qu ll soit tndu. 4. Placr la boît sur l bord d un tabl t appliqur un légèr forc xtrn (F) sur sa parti supériur. Obsrvr la cord jusqu à c qu la boît soit n déséquilibr. Notr vos obsrvations : 36 Scincs t tchnologi, 7 anné

17 5. Placr la boît à l horizontal t appliqur un légèr forc xtrn (F) sur sa parti supériur. Obsrvr la cord jusqu à c qu la boît soit n déséquilibr. Notr vos obsrvations : 6. Placr un mass au fond d la boît t trouvr son nouvau cntr d gravité. 7. Placr la boît sur l bord d un tabl t appliqur un légèr forc xtrn sur sa parti supériur. Obsrvr la cord jusqu à c qu la boît soit n déséquilibr. Notr vos obsrvations : Conclur. Structurs t mécanisms Bloc 1 37

18 Annx 4 Défi ds paills Tu dois concvoir t construir un structur à ossatur la plus stabl possibl. Ta structur doit msurr 60 cm t êtr capabl d résistr à la plus grand forc latéral (d côté) possibl. Matéril paills ruban-cach 38 Scincs t tchnologi, 7 anné

19 Référntil Un structur st un form qui résist aux forcs qui, autrmnt, ntraînraint un changmnt d form ou d taill. Ls structurs à ossatur sont formés d un assmblag d composants qui support un charg. Ls structurs plins sont plins; il n y a pas d vid ntr ls différnts composants d la structur. Ls structurs à coqu puvnt êtr définis comm ds structurs à la fois rigids t vids à l intériur. Structurs t mécanisms Bloc 1 39

20

21 Bloc 2 : Ls forcs t ls structurs Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Forc Un forc st un poussé ou un traction. Un forc donn d l énrgi à un objt pour l mttr n mouvmnt, l arrêtr ou changr la dirction d son mouvmnt. Ls forcs agissnt n pairs t puvnt êtr n équilibr ou n déséquilibr. Ls forcs équilibrés n causnt pas d changmnt ni d mouvmnt. Ells sont égals n importanc t opposés n dirction. Forcs t structurs Un forc xtrn st un forc appliqué sur un structur. Un forc intrn st un forc agissant à l intériur d un structur. Un forc xtrn appliqué à un structur s traduit par ds forcs intrns agissant à l intériur d la structur. Forc d comprssion Ctt forc comprim la matièr. Lorsqu un matièr subit un comprssion, ll tnd à dvnir plus court. Forc d tnsion Ctt forc étir la matièr. Lorsqu un matièr subit un tnsion, ll tnd à dvnir plus longu. Structurs t mécanisms Bloc 2 41

22 Aprçu du bloc Dans c bloc d nsignmnt, l élèv s familiaris avc l concpt d forc intrn dans ls structurs t appliqu ctt notion dans un situation tchnologiqu. L élèv dévlopp aussi ss habiltés à utilisr la méthod scintifiqu n apprnant la façon d contrôlr ds variabls. Vocabulair du bloc forc xtrn forc d comprssion poussé forc intrn forc d tnsion traction matièr variabl Natur d la difficulté ds notions présntés Ls élèvs ont d la difficulté à comprndr qu, dans un mêm sction d un structur, il put y avoir ds forcs d comprssion t ds forcs d tnsion. Stratégis pour dévloppr ds habiltés liés à la littérati t à la numérati concvoir un lxiqu scintifiqu; affichr l vocabulair du bloc sur la cart sémantiqu; concvoir un ju d vocabulair scintifiqu (p. x., grill d mots croisés avc l vocabulair appris); lir dans Intrnt au sujt ds forcs; utilisr ds rssourcs médiatiqus; utilisr la msur t ls unités mathématiqus; prndr t nrgistrr ds msurs; construir d forms tridimnsionnlls (3D). Nots d planification S assurr d avoir l matéril nécssair. Photocopir n quantité suffisant ls annxs 1 à 7. Photocopir l référntil n quantité suffisant. S assurr d avoir un projctur multimédia. Allr chrchr l diaporama sur ls variabls (variabl.shw) dans l cédérom. Matéril Pour l group-class cord ballon d baudruch ruban à msurr Pour chaqu élèv 10 bâtonnts à brochtt 20 cur-dnts 42 Scincs t tchnologi, 7 anné

23 10 bâtonnts d suctt glacé (Popsicl) 2 morcaux d carton guimauv Pour chaqu équip d dux 3 bâtonnts d bois Médias élctroniqus Diaporama n format présntation pour ls variabls (variabl7.shw) Annxs Annx 1 : Souqu à la cord Annx 2A : Frm d toit Annx 2B : Frm d toit Corrigé Annx 3A : Forc t guimauv Annx 3B : Forc t guimauv Corrigé Annx 4A : Où sont ls forcs intrns? Annx 4B : Où sont ls forcs intrns? Corrigé Annx 5 : Qul tst? Annx 6 : Défi d la solidité du planchr Annx 7A : Évaluation formativ Annx 7B : Évaluation formativ Corrigé Rssourcs GALBRAITH, Don, t al. Omniscincs 7, Montréal, Ls éditions d la Chnlièr, 2000, p GIBB, Td, t al. Scincs t tchnologi 7, Laval, Ls éditions Bauchmin, 2000, p Tchnoscinc 7 anné guid pédagogiqu, Ottawa, Cntr franco-ontarin d rssourcs pédagogiqus, 2001, p Déroulmnt du bloc Mis n situation : 10 minuts Décrir xplicitmnt l déroulmnt du bloc t c qu apprndront ls élèvs. Divisr l group-class n dux t dmandr aux élèvs d fair un parti d souqu à la cord. S il st impossibl d fair l activité, présntr l imag d l annx 1. Posr aux élèvs ls qustions suivants : Pour qull raison un équip a-t-ll gagné la parti d souqu à la cord? Structurs t mécanisms Bloc 2 43

24 Si ls dux équips avaint appliqué la mêm forc, qu s srait-il produit? Qull forc a été déployé dans ctt activité? Mttr l accnt sur ls xprssions forc équilibré t forc déséquilibré. Expérimntation : 120 minuts Posr aux élèvs la qustion suivant : Qull forc connaissz-vous? (ls élèvs dvraint parlr d la traction t d la poussé) Rvoir ls définitions d traction t d poussé. Dmandr aux élèvs d fair un tablau à dux colonns ayant pour titrs Poussé t Traction. Expliqur aux élèvs qu lls t ils doivnt trouvr ds xmpls d traction t d poussé. Traction Poussé Modlag Avant d commncr l travail, modélisr l plan d qustionnmnt pour ls élèvs n s inspirant d l ncadré. Qu st-c qu on m dmand d fair? On m dmand d trouvr ds xmpls d forc d poussé t d traction. Qu st-c qui m aid à fair la tâch? Comprndr c qu st un forc d poussé t d traction. Commnt j m y prnds? J pns à ds situations quotidinns où j utilis la forc. Ensuit, j détrmin si c st un forc d poussé ou d traction. Si j n suis pas crtain ou crtain, j rlis ls définitions. Suis-j crtain ou crtain d ma répons? Y a-t-il d autrs solutions possibls? J vérifi ma répons t j rlis ls définitions, au bsoin. Pratiqu guidé Formr ds équips d dux t lur allour qulqus minuts pour trouvr ds xmpls d poussé t d traction. Fair un rtour n dmandant à chaqu équip d donnr dux xmpls d chaqu forc. 44 Scincs t tchnologi, 7 anné

25 Posr aux élèvs ds qustions tlls qu : Lorsqu qulqu un s assoit sur un chais, qulls forcs sont déployés? (poids d la prsonn, gravité) Qull sort d structur st un chais? Commnt l as-tu su? Forcs xtrns t forcs intrns Expliqur aux élèvs qu, dans ls structurs, il y a ds forcs xtrns t ds forcs intrns. Écrir, au tablau, la définition d la forc xtrn t cll d la forc intrn agissant sur ls structurs t dmandr aux élèvs d ls copir dans lur journal scintifiqu. Un forc xtrn st un forc appliqué à un structur. Un forc intrn st un forc agissant à l intériur d la structur. Placr ls xprssions forc xtrn t forc intrn sur la grand cart sémantiqu. Dir aux élèvs qu lls t ils vont étudir ls forcs intrns ds structurs. Comprssr un épong ntr vos mains comm dans la photo. Posr la qustion suivant : Qu st-c qui s pass dans la matièr? Expliqur aux élèvs qu il y a un forc d comprssion à l intériur d un structur dont la matièr s comprss. Écrir, au tablau, la définition d forc d comprssion. Forc d comprssion : C st un forc qui comprim la matièr. Lorsqu un matéril subit un comprssion, il tnd à dvnir plus court. Prndr un élastiqu t l étirr par ls dux bouts, comm dans la photo. Structurs t mécanisms Bloc 2 45

26 Posr la qustion suivant : Qu st-c qui s pass dans la matièr? Expliqur aux élèvs qu il y a un forc d tnsion à l intériur d un structur dont la matièr s étir. Écrir, au tablau, la définition d forc d tnsion. Forc d tnsion : C st un forc qui étir la matièr. Lorsqu un matéril subit un tnsion, il tnd à dvnir plus long. Dmandr aux élèvs d écrir ls définitions dans lur journal scintifiqu t d fair un dssin qui rprésnt la matièr n comprssion t la matièr n tnsion. Présntr l xpérinc d l annx 2A. Lir ls consigns n posant aux élèvs ds qustions tlls qu : Pux-tu m xpliqur c qu tu as compris d la consign? Qulqu un put-il m xpliqur c qu vut dir forc xtrn t forc intrn? Modlag Répondr avc ls élèvs au plan d qustionnmnt avant d commncr la tâch. Qu st-c qu on m dmand d fair? On m dmand d nommr ls forcs d comprssion t d tnsion qui s xrcnt sur un structur. Qu st-c qui m aid à fair la tâch? Comprndr la différnc ntr un forc d tnsion t d comprssion. 46 Scincs t tchnologi, 7 anné

27 Commnt j m y prnds? J trouv l ndroit où sra appliqué la forc xtrn. J commnc par ls partis près d l application d la forc xtrn t j détrmin si la matièr à cs ndroits tnd à s comprssr ou à s étirr. Lorsqu j pns qu la parti d la structur subit un forc d comprssion, j y écris la lttr C. Lorsqu j pns qu la parti d la structur subit un forc d tnsion, j y écris la lttr T. J fais d mêm pour touts ls partis d la structur. Suis-j crtain ou crtain d ma répons? Y a-t-il d autrs solutions possibls? J vérifi ms réponss t j rlis ls définitions d comprssion t d tnsion, au bsoin. Pratiqu guidé Formr ds équips d dux t lur laissr l tmps d réalisr l xpérinc t d répondr aux qustions. Fair un rtour sur l xpérinc n posant ls qustions suivants : Qul était l but d l xpérinc? Qull parti ou qulls partis d ta structur ont subi un forc d comprssion? Qull parti ou qulls partis d ta structur ont subi un forc d tnsion? Corrigr à l aid d l annx 2B pour s assurr qu ls élèvs n rtinnnt pas d connaissancs rronés. Posr aux élèvs la qustion suivant : Au début d la lçon, nous avons joué à la souqu à la cord. Qull forc intrn la cord a-t-ll subi lors d la compétition? (forc d tnsion) Fair un rtour sur ls forcs appriss. Rmttr l annx 3A aux élèvs. Lir ls consigns n posant aux élèvs ds qustions tlls qu : Pux-tu m xpliqur c qu tu as compris d la consign? Qulqu un put-il m xpliqur c qu vulnt dir forc xtrn t forc intrn? Modlag Répondr avc ls élèvs au plan d qustionnmnt avant d commncr la tâch. Pratiqu guidé Fair travaillr ls élèvs n équips d dux. Lur laissr l tmps d fair l xpérinc t d répondr aux qustions. Corrigr à l aid d l annx 3B pour s assurr qu ls élèvs n rtinnnt pas d connaissancs rronés n révisant ls notions appriss. Structurs t mécanisms Bloc 2 47

28 Rmttr l annx 4A aux élèvs. Modlag Modélisr la façon d fair l xrcic avc ls élèvs n utilisant l plan d qustionnmnt. Fair l prmir xmpl avc ls élèvs. Pratiqu autonom Donnr du tmps aux élèvs pour trouvr ls forcs intrns agissant sur ls trois autrs structurs. Corrigr avc ls élèvs t fair un rtour sur ls forcs intrns n s inspirant d l annx 4B. Placr l mot comprssion t l xprssion tnsion sous forc intrn sur la grand cart sémantiqu. Rmttr aux élèvs ls structurs qu lls t ils ont construit au bloc 1. Posr ls qustions suivants (s rportr à la cart sémantiqu) : Qulls caractéristiqus dvrait avoir ta structur? Qull st la différnc ntr équilibr t stabilité? Commnt sais-tu qu un structur possèd un grand stabilité? (cntr d gravité bas, bas larg) Modlag Fair la démonstration ci-après aux élèvs. - Appuyr légèrmnt sur l haut d un structur. - Évalur ls partis d la structur qui subissnt un forc d comprssion t ls colorir n blu. - Évalur ls partis d la structur qui subissnt un forc d tnsion t ls colorir n roug. Pratiqu autonom Donnr du tmps aux élèvs pour détrminr individullmnt ls forcs intrns d lur structur n coloriant ls différnts partis n blu ou n roug. S srvir d la structur d qulqus élèvs pour corrigr n group. L contrôl ds variabls Prndr dux balls d tnnis idntiqus dans vos mains d sort qu un ball st à la hautur d vos épauls t qu l autr st à la hautur d vos hanchs. Dir aux élèvs qu vous voulz détrminr la ball qui frappra l plus rapidmnt l sol. 48 Scincs t tchnologi, 7 anné

29 Laissr tombr ls balls pour voir cll qui attindra l plus rapidmnt l sol. Posr la qustion suivant : L xpérinc st-ll valabl? Pourquoi? Rcommncr l xpérinc avc ls dux balls à la mêm hautur, mais, ctt fois-ci, n lançant un ball vrs l sol t n laissant l autr tombr. Posr la qustion suivant : L xpérinc st-ll valabl? Pourquoi? Expliqur qu ls scintifiqus s assurnt d contrôlr ls variabls pour qu lurs xpérincs soint valabls. Écrir, au tablau, la définition d variabl t dmandr aux élèvs d la copir dans lur journal scintifiqu. Présntr la prmièr diapositiv du diaporama Variabl. Variabl : Un variabl st un factur qui put influncr l résultat d un xpérinc valabl. Mntionnr qu il st très important d contrôlr ls variabls pour qu un xpérinc soit valabl. Posr ls qustions suivants : Qu st-c qu l on chrch à savoir par ctt xpérinc? (la boul qui roulra l plus loin) Qulls sont ls variabls à contrôlr pour qu ctt xpérinc soit valabl? (la hautur du plan incliné, la surfac du plan, la position d départ d la boul, la surfac d roulmnt au bas du plan) Pourquoi st-il important d bin contrôlr ls variabls? Modlag Fair ls xrcics ds dux diapositivs suivants avc ls élèvs n utilisant l plan d qustionnmnt. Pratiqu guidé Dmandr aux élèvs d fair, n équips d dux, l xrcic d la diapositiv suivant n utilisant l plan d qustionnmnt. Lur laissr l tmps d fair l travail. Corrigr l travail avc ls élèvs. Structurs t mécanisms Bloc 2 49

30 Procédr d la mêm façon pour ls dux drnièrs diapositivs du diaporama. Fair un rtour n corrigant ls réponss. Mntionnr aux élèvs qu lls t ils front un tst pour msurr la stabilité d lur structur. Posr la qustion suivant : Qul tst pourrions-nous fair pour détrminr la stabilité d nos structurs? Présntr l tst d l annx 5 qui srvira à détrminr la stabilité ds structurs. Pratiqu autonom Dmandr aux élèvs d écrir, dans lur journal scintifiqu, ls variabls du tst qui dvront êtr contrôlés (hautur du banc, hautur d départ, utilisation du mêm ballon, mêm pièc pour fair l xpérinc). Lur laissr l tmps d fair l travail. Fair un rtour avc ls élèvs. Tstr ls structurs un à la fois. Dmandr aux élèvs d obsrvr la structur la plus stabl. Posr la qustion suivant : Pourquoi ctt structur st la plus stabl? (cntr d gravité bas, bas larg, bonn construction, tc.) Fair un rtour sur la notion d stabilité. Objctivation : 10 minuts Dmandr aux élèvs d dssinr dux bulls sur un fuill. Dans la prmièr bull, lur dmandr d écrir c qu lls t ils ont appris aujourd hui t, dans l autr, lur dmandr d écrir ls élémnts pour lsquls lls t ils auraint bsoin d xplications additionnlls. Fair un rtour avc ls élèvs sur ls notions importants appriss. Ramassr ls fuills t analysr c qu ls élèvs n ont pas compris. Prndr un rndz-vous avc ls élèvs qui ont ds difficultés pour lur donnr ds xplications supplémntairs. 50 Scincs t tchnologi, 7 anné

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

MNG-6006 : La dimension humaine

MNG-6006 : La dimension humaine MNG-6006 : La dimnsion humain NRC 89950 Automn 2012 Tmps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 C cours vis à snsibilisr l'étudiant à l'importanc ds aspcts humains dans la gstion ds organisations t à lui prmttr

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

Les ressources du PC

Les ressources du PC Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%)

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%) Parti II Sction A: Compréhnsion oral (Valur: 25%) Tâch 1 (5%) Rgardz attntivmnt ls imags ci-dssous. Pour chaqu group d quatr imags, vous allz ntndr dux fois un phras. Ombrz la lttr corrspondant à la millur

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

La conduite après usage de cannabis et les jeunes

La conduite après usage de cannabis et les jeunes www.cclt.ca www.ccsa.ca Résumé thématiqu La conduit après usag d cannabis t ls juns L présnt résumé fait parti d'un séri d quatr documnts présntant un aprçu ds donnés scintifiqus actulls sur ls ffts d

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international UNIVERSITÉ SAVOIE FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER www.univ-smb.fr/intrnational SE REPÉRER À LANC B T N O M IE O V A L UNIVERSITÉ S 1 U N IV E R S IT É 4 S IT E S : 3 CAMPUS 1 P R É S ID E N

Plus en détail

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3)

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3) Dpt GEII IUT Bordaux I ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE t NUMERIQUE-ANALOGIQUE (Vol. 3) G. Couturir Tl : 05 56 84 57 58 mail : couturir@lc.iuta.u-bordaux.fr Sommair I- Spctr

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal Option Montréal Pour un PMAD rcntré sur l dévloppmnt d Montréal Consultations sur l Plan métropolitain d aménagmnt t d dévloppmnt (PMAD) Mémoir présnté à la Communauté métropolitain d Montréal l pouvoir

Plus en détail

H-racer. Benutzerhandbuch User Manual Manuel de l utilisateur Gebruikershandleiding. Das kleinste mit Wasserstoff betriebene Auto der Welt

H-racer. Benutzerhandbuch User Manual Manuel de l utilisateur Gebruikershandleiding. Das kleinste mit Wasserstoff betriebene Auto der Welt Bnutzrhandbuch Usr Manual Manul d l utilisatur Gbruikrshandliding H-racr Das klinst mit Wassrstoff btribn Auto dr Wlt Th world s smallst hydrogn car La plus ptit voitur à pil à combustibl d hydrogèn du

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Thèse. Doctorat en Sciences

Thèse. Doctorat en Sciences Ministèr d l Ensignmnt Supériur t d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Frhat Abbas, Sétif Faculté d Tchnologi Départmnt d Elctroniqu Thès Présnté par M. LAIB Salah-Eddin Pour l Obtntion du Diplôm d Doctorat

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet*

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet* Santé t protction social 7 Un mauvais santé augmnt fortmnt ls risqus d prt d mploi Flonc Jusot, Myriam Khlat, Thirry Rochau, Cathrin Srmt* Un actif ayant un mploi a baucoup plus d risqus d dvnir inactif

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

Lundi 7 mars 2011. Trier et réduire ses déchets

Lundi 7 mars 2011. Trier et réduire ses déchets Lundi 7 mars 2011 Trir t réduir ss déchts Nouvaux Ecopoints pour trir ss déchts Quatr Ecopoints sont installés aujourd hui à l UniNE t un harmonisation ds poublls pour tous ls bâtimnts a été réalisé (voir

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse,

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse, Pirr Cahuc a, Marc Frracci b avc la contribution d Jan Tirol c t Étinn Wasmr d L apprntissag au srvic d l mploi Documnt sous EMBARGO jusqu au 07/01/2015 11 hurs Ls nots du consil d analys économiqu, n

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Que faire après la MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Centre de psychologie et d orientation scolaires

Que faire après la MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Centre de psychologie et d orientation scolaires Qu fair après la 9? MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Cntr d psychologi t d orintation scolairs Introduction 2 sommair Préfac d Madam Mady Dlvaux-Sthrs, Ministr d l

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail

PAR. été 2014. Les Affaires Plus

PAR. été 2014. Les Affaires Plus s, nag un é m t st ds cs é étai n l i n na rb la c Pou r ls fi Et si amill. f gér -têt r sa ntr r s ifi cas onsidé ptit E sign c d m un nd PM ants. f a com? Qu an, n RD pris, mam SA ES a L p TE pa ET CH

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

Initiation à la virologie Chapitre IV : Diagnostic viral

Initiation à la virologie Chapitre IV : Diagnostic viral Initiation à la virologi Chapitr IV : Diagnostic viral [www.virologi-uclouvain.b] Objctifs du modul Nous disposons d outils d laboratoir nous prmttant d détctr ls infctions virals t lurs ffts. Lorsqu on

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

papcardone@papcardone.com CASIO D 20 Mémoire du grand total CASIO ECO Affichage 8, 10 ou 12 chiffres Tous les calculs de bases Calcul de taxes

papcardone@papcardone.com CASIO D 20 Mémoire du grand total CASIO ECO Affichage 8, 10 ou 12 chiffres Tous les calculs de bases Calcul de taxes iv r a is o n assu L Li cardon Calculatrics d burau v ra i s o n a ss u CASIO D 20 M02690 M02672 M02667 CASIO DM 1200 (12 chiffrs) CASIO DM 1400 (14 chiffrs) CASIO DM 1600 (16 chiffrs) M02689 CASIO D 20

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, 12-14 mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

L alignement stratégique : déterminant de la performance (étude empirique

L alignement stratégique : déterminant de la performance (étude empirique Résumé Ctt rchrch a pour but d démontrr qu l alignmnt stratégiqu ds TIC, avc la stratégi (précisémnt stratégi d partnariat ou pratiqu d collaboration) t la structur organisationnll d un PME, put avoir

Plus en détail

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL L'INSA n poch LIVRET D ACCUEIL 2014/2015 Binvnu à l'insa! Votr écol L Institut National ds Scincs Appliqués d Toulous (INSA) st un Grand Ecol publiqu d Ingéniurs n 5 ans, sous tutll du Ministèr d l'éducation

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux La transformation t la mutation ds immubls d buraux Colloqu du 14 févrir 2013 L group d travail sur la transformation ds immubls d buraux a été lancé n novmbr 2011 à la dmand du consil d administration

Plus en détail

Assurer les proposants donneurs de rein

Assurer les proposants donneurs de rein Nwsttr SCOR Goba Lif Nwsttr SCOR Goba Lif Févrir Profssur Eric Thrvt, Srvic d Néphroogi, Hôpita Europén Gorgs Pompidou, Paris, Franc Pourquoi s Pays-Bas sont-is champion du mond pour nombr d donnurs vivants

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Date de publication : Juillet 2014

Date de publication : Juillet 2014 : n o i s s Prof n è c s n r u t t m u d c r u o s r t s â r é h T r u i d ss l o a d n Un natio tr n C 4 1 0 2 t l l i u J 2 Profssion : mttur n scèn Mttr n scèn, st-c un métir? On rconnaît l mttur n

Plus en détail

Commune de Villars-sur-Glâne Plan directeur du stationnement Bases

Commune de Villars-sur-Glâne Plan directeur du stationnement Bases Commun d Villars-sur-Glân Plan dirctur du stationnmnt Bass [04 011 3.5 octobr 04] Commun d Villars-sur-Glân Plan dirctur du stationnmnt Bass Sommair Bass légals 3 Objctifs t prcips généraux 4 Invntair

Plus en détail

CF 01/02 Carte multifonctions pour Bus PC

CF 01/02 Carte multifonctions pour Bus PC CF 01/02 Cart multifonctions pour Bus PC Entrés/Sortis analogiqus Entrés/Sortis digitals Comptag Dscription Ls carts d'xtnsion CF 01 / CF 02, compatibls PC, prmttnt d'ajoutr un à huit moduls d'ntrés t

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

Bureau de décision et de révision

Bureau de décision et de révision 2 Burau d décision t d révision 21 Rôl d'audincs 22 Décisions 30 janvir 2014 - Vol 11, n 4 8 21 RÔLES D AUDENCES RÔLE DES AUDENCES N 1 PARTES D Autorité ds marchés financirs (Girard t al) Danil Pharand

Plus en détail