programme mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve."

Transcription

1 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Partnair média Partnair principal Gnèv, vill d art programm 1

2 AVANT-PROPOS LES JOURNÉES DES MÉTIERS D ART EN SUISSE ROMANDE Après la Vill d Gnèv n 2012, suivi par l Canton d Vaud n 2014, c st ctt anné au tour ds Républiqus t Cantons du Jura t d Gnèv d rjoindr ls Journés Europénns ds Métirs d Art (JEMA). Initié par la Franc n 2002, la manifstation a rapidmnt pris un dimnsion uropénn. C sont aujourd hui nuf pays qui, simultanémnt, mttnt à l honnur lurs métirs d art l tmps d un wk-nd. L vif succès qu a rncontré l édition 2014 dans ls cantons d Gnèv t d Vaud témoign d l intérêt qu l public port à cs fmms t cs homms qui prpétunt ds savoir-fair préciusmnt élaborés au fil ds siècls. Organisés ls 27, 28 t 29 mars prochains, cs journés prmttront au public d rncontrr cs artisans d art dans l liu mêm d lur création. Un occasion uniqu t totalmnt gratuit d découvrir ds métirs souvnt méconnus qui s xrcnt à l abri ds rgards. Ds métirs d passion, d patinc t d précision qui rquièrnt ds compétncs préciuss, parfois mnacés d disparition. Cs JEMA sont égalmnt un invitation à visitr autrmnt ds liux d cultur prstigiux, notammnt à Gnèv où l public pourra découvrir ls coulisss ds grands institutions d la vill. Enfin, c millésim 2015 mt à l honnur la formation puisqu spt écols profssionnlls nsignant ls métirs d art à Gnèv t à Lausann ouvrnt lurs ports. Au total, un soixantain d métirs sront rprésntés sous différnts forms dans ls trois cantons. Un panorama xcptionnl d savoir-fair qui s xprimnt à travrs la transformation d touts ls matièrs (pirr, métal, bois, papir, cuir, txtil, vrr, trr, tc.). Cs journés s déroulront avc l préciux soutin d la manufactur horlogèr Vachron Constantin qui chrch à sauvgardr, à transmttr t à promouvoir un patrimoin séculair auqul ll st intimmnt lié. Nos cantons rgorgnt d talnts. L xtraordinair richss d cs métirs d art contribu d façon décisiv au dynamism d nos régions, sur l plan économiqu par lur capacité d innovation t par la contribution créativ t tchniqu qu ils apportnt aux ptits t moynns ntrpriss t sur l plan culturl dans la consrvation t la transmission d un patrimoin vivant d un grand valur. Plus largmnt, l xcllnc rconnu d cs savoir-fair st un formidabl vctur d rayonnmnt pour nos trois cantons, aussi bin à l intériur ds frontièrs hlvétiqus qu à l échll intrnational. Nous formulons nos vœux pour qu cs journés soint l occasion d blls t passionnants rncontrs avc cs fmms t cs homms d xcption, t qu à travrs lls d nouvlls vocations puissnt éclor. Nous spérons égalmnt qu, dans ls annés qui vinnnt, cs JEMA prndront d l amplur dans notr pays t qu d nouvaux cantons, romands n particulir, s montrront intérssés à nous rjoindr. Ann Emry-Torracinta Consillèr d Etat d la Républiqu t Canton d Gnèv Elisabth Baum-Schnidr Ministr Républiqu t Canton du Jura Ann-Cathrin Lyon Consillèr d Etat du Canton d Vaud Sami Kanaan Mair d Gnèv Plus d informations pp

3 ÉDITO «Il faut êtr nthousiast d son métir pour y xcllr.» Ctt affirmation d Dnis Didrot s appliqu ô combin à touts clls t tous cux qui xrcnt un métir d art. Et l nthousiasm avc lqul ls artists t artisans contactés pour ctt 4 édition gnvois ds Journés Europénns ds Métirs d Art (JEMA) ont répondu présnts n st un sign. Ctt anné, j ai donc l grand plaisir d vous proposr un trntain d liux à découvrir. Ds institutions d la Vill d Gnèv, ds théâtrs, ds atlirs d artisans t, pour la prmièr fois, ds cntrs d formation. Car, pour ctt édition 2015 ds JEMA, l canton d Gnèv a accpté d s joindr à nous, afin d vous prmttr d découvrir tous ls aspcts d métirs rars qui doivnt êtr défndus : d la formation à la maîtris virtuos d la matièr t d la tchniqu. Il y a quatr ans, lorsqu j ai souhaité la mis n plac d cs journés à Gnèv, j étais prsuadé d la nécssité d valorisr cs métirs indispnsabls à tout création artistiqu, porturs d savoir-fair parfois méconnus t d un réll plus-valu économiqu. Aujourd hui, j suis très hurux d avoir été rjoint dans ma démarch, l an drnir par l canton d Vaud t, ctt anné, par l canton d Gnèv t clui du Jura. Lorsqu Paul Gauguin, qui fut militair t agnt d chang avant d êtr l pintr qu l on connaît, dit : «L métir vint tout sul, malgré soi, avc l xrcic, t d autant plus facilmnt qu on pns à autr chos qu l métir», faut-il l croir? Ls vrrirs, maquttists, graphists, sculpturs sur pirr, bijoutirs, marionnttists, imprimurs, sllirs, tc., présnts durant tout l wk-nd pour vous rncontrr t partagr avc vous lur passion t lurs préciuss connaissancs y répondront crtainmnt. Ainsi qu à touts ls autrs qustions qu vous pouvz vous posr prmttant par xmpl d guidr ds juns dans lur futur choix profssionnl. J vous souhait d très blls visits! Sami Kanaan Mair d Gnèv 4 5

4 ÉDITO Madam, Monsiur, C st avc grand plaisir qu j soutins la participation du canton d Gnèv aux Journés Europénns ds Métirs d Art. A ctt occasion, l public pourra s rndr pour la prmièr fois dans ls atlirs d dux cntrs d formation profssionnll pour y découvrir l apprntissag d métirs aussi xigants qu clui d horlogr, d bijoutir ou d céramist. Un troisièm cntr profssionnl sra associé à un flurist récompnsé par l Prix d l ntrpris formatric Un maroquinièr, à l origin du rnouvau d la formation dans sa profssion, ainsi qu d autrs artisans impliqués dans la rlèv, complétront l équip formé par l DIP pour cs journés dédiés aux métirs d art. Crts, ls apprntis t ls apprntis qu vous vrrz à l œuvr n ont pas ncor acquis l savoir t l xpérinc ds artisans d art invités par la Vill d Gnèv, mais ils ont choisi l un d cs métirs qui, xrcés à la prfction, vous transportnt aux frontièrs d l art t d l artisanat. J spèr qu vous srz nombruss t nombrux à visitr cs atlirs n compagni d vos nfants, à vous ntrtnir avc ls apprntis t ls apprntis, lurs nsignant--s t lurs formaturs-trics d ntrpris t suscitr ainsi d nouvlls vocations! En rmrciant la Vill d Gnèv d avoir associé l canton à ct événmnt, j vous souhait, Madam, Monsiur, ls plus blls ds découvrts. Ann Emry-Torracinta Consillèr d Etat chargé du Départmnt d l instruction publiqu, d la cultur t du sport (DIP) 6 7

5 LE MOT DU PARTENAIRE Ls Journés Europénns ds Métirs d Art (JEMA) rvinnnt ctt anné ncor pour un nouvll t passionnant édition, c dont notr Maison, partnair d la prmièr hur d ctt formidabl manifstation, s réjouit. Chaqu anné, ls JEMA proposnt c rndz-vous tant attndu qui a pour vocation d fair connaîtr t d présrvr ls métirs d art, tout n ls inscrivant dans un prspctiv contmporain. Ls JEMA réunissnt cux qui ont l goût d découvrir ds compétncs fascinants, méconnus ou insolits. Sans fard, cs métirs rprésntnt l plus honnêtmnt la démarch créativ, avc pour sul victoir l objt pétri du poids du passé t ds aspirations du futur. Autour d chacun d ux, il st un mond qui port l sprit d cux qui l ont imaginé t réalisé. Ctt nouvll édition propos d xpérimntr l étndu d c mond, n pénétrant ds liux alors jamais ouvrts au grand public. Pour la prmièr fois, au-dlà d la vill, c st l nsmbl du canton d Gnèv qui s st associé à c projt d nvrgur. Nous saluons la mobilisation d tous ls acturs concrnés. Ls JEMA 2015 sont l occasion uniqu d allr à la rncontr d artisans d tous horizons, là mêm où ils vivnt t xrcnt lur passion. Vachron Constantin soutint ls actions ds JEMA tant à Gnèv, vill où notr Manufactur d Haut Horlogri a été fondé n 1755, qu à Paris t Milan. Fait rar, nous ouvrons ctt anné ls ports du liu où son dstin s st forgé : la Maison Vachron Constantin n l Il. Un just rtour aux sourcs pour l plaisir, c st là notr vœu l plus chr, ds visiturs qui vindront découvrir l fif historiqu d notr Maison t nos métirs, au cœur du quartir où ls cabinotirs d la Fabriqu ont œuvré pour l rayonnmnt intrnational d notr cité. Chaqu participant aux JEMA 2015 s fait fort d n offrir la démonstration. Tous, nous somms animés par l mêm crdo : fair sortir cs métirs ancstraux d un périmètr confidntil pour ls fair réapparaîtr n plin lumièr. Au nom d la divrsité d cs savoir-fair voués à l xcllnc, notr dvoir st d ls pérnnisr t d n assurr l rayonnmnt. Alors, ils n auront plus pour sul viatiqu l fu sacré d qulqus rars artisans, mais sront bl t bin accptés t rconnus comm vctur ssntil d la création contmporain. Juan-Carlos Torrs Dirctur général d Vachron Constantin 8 9

6 MÉTIERS À DÉCOUVRIR Ls métirs d la pirr Sculptur/tric p.46 Ls métirs du métal Métallir/èr p.33 Srrurir/èr p.25 / p.33 Ls métirs du vrr Vrrir/èr au chalumau p.30 Ls métirs du bois Ebénist p.18 / p.33 Luthir/èr p.28 Marqutur/us p.21 Mnuisir/èr p.25 / p.33 Ls métirs du papir t ds arts graphiqus Graphist p.29 Imprimur/us offst p.29 Rliur/us p.37 Rstauratur/tric d documnts graphiqus t d photographis p.14 Tchnicin/n d consrvation p.14 Ls métirs d la trr Céramist p.17 / p.27 / p.34 Ls métirs du cuir Maroquinir/èr p. 31 Sllir/èr p.40 Taxidrmist p.37 Ls métirs d la mécaniqu d précision t joaillri Bijoutir/èr joaillir/èr p.16 / p.24 lur/us p.24 Horlogr/èr p.22 Maîtr gravur/us p.44 Maîtr horlogr/èr p.44 Maîtr srtissur/us p.44 Orfèvr p.24 Ls métirs du txtil Tapissir/èr p.25 Ls métirs d l art floral Flurist p.23 Ls métirs du spctacl Accssoirist p.25 Constructur/tric décoratur/tric d marionntts p.19 / p.38 Costumir/èr p.25 / p.32 / p.42 / p.43 Créatur/tric d masqus p.42 Scénograph p.39 / p.41 Ls autrs métirs d art Dsignr p.26 Fabricant/ d luminairs p.33 Maquttist-prototypist p.25 / p.26 / p.35 Pintr-décoratur/tric p.25 / p

7 SOMMAIRE LIEUX DES ACTIVITÉS Bibliothèqu d Gnèv Cntr d iconographi p.14 Cntr d formation profssionnll arts appliqués (CFPAA) p.16 Christoph Huga Atlir p.18 Christoph Kiss Atlir p.19 Cité ds métirs (OFPC) Zoom métirs d art p.20 Johan Bsnbck Atlir p.21 Ecol d horlogri (CFPT) p.22 Fluriot flurs t l Cntr d formation profssionnll natur t nvironnmnt (CFPNE) p.23 Galri TACTIL p.24 Grand Théâtr d Gnèv Atlirs p.25 HEAD Gnèv p.26 Hugus d Crousaz Atlir p.27 Huwylr A.-M. Atlir p.28 jmhumm t Noir s/noir Atlirs p.29 Joël Ry Atlir p.30 L Antr-Paux Atlir p.31 La Comédi d Gnèv p.32 MEG Musé d thnographi d Gnèv p.33 Musé Ariana p.34 Musés d art t d histoir p.35 Muséum d histoir naturll p.37 Pirr Monnrat Atlir p.38 Saint-Grvais Gnèv L Théâtr p.39 Sllri Kuhnn Atlir p.40 Théâtr Am Stram Gram p.41 Théâtr d Caroug-Atlir d Gnèv p.42 Théâtr L Poch p.43 Vachron Constantin p.44 Vincnt Du Bois Atlir p.46 INFORMATIONS PRATIQUES Inscriptions t informations p.48 Plan p.50 Grill horair ds activités p.52 Rmrcimnts p.54 Ls Journés ds Métirs d Art n Suiss romand p.56 Organisation p.58 A l occasion ds Journés Europénns ds Métirs d Art, un cahir spécial d portraits d artisans, édité par la Tribun ds Arts, sra disponibl gratuitmnt dans ls liux participants. Rtrouvz tout au long d cs journés un séri d films d trois minuts autour ds métirs d art, produits par la RTS dans la cas L Court Du Jour. A rtrouvr sur l sit intrnt d la RTS, ainsi qu à la Cité ds métirs t au MEG Musé d thnographi d Gnèv. Découvrz un galri d portraits photographiqus d artisans, réalisé par l agnc REZO sur l sit d la manifstation gnvois

8 BIBLIOTHÈQUE DE GENÈVE CENTRE D ICONOGRAPHIE La Bibliothèqu d Gnèv Pont-d Arv abrit dpuis 1993 ls collctions d imags issus d la fusion, n 2008, d ss fonds iconographiqus avc cux du Musé d art t d histoir. Ctt collction comprnd plus d quatr millions d documnts avc, pour points forts, ls vus topographiqus d Gnèv, ls portraits d prsonnalités qui s sont illustrés dans la vi local tls Calvin ou Roussau t ls témoignags ds origins d la photographi dans la région. MÉTIERS : RESTAURATEUR/TRICE DE DOCUMENTS GRAPHIQUES ET DE PHOTOGRAPHIES, TECHNICIEN/NE DE CONSERVATION La consrvation du fonds Boissonnas, d la pièc à la mass Ls archivs d l atlir Boissonnas documntnt d manièr xcptionnll un siècl d photographis à Gnèv, d 1860 à 1990 nviron. Avc Frédéric, son plus illustr rprésntant, son activité s st étndu d la Suiss à la Grèc t d la Russi à l Afriqu du Nord. La très grand qualité ds imags produits par ct atlir a été rconnu dans l mond ntir. La richss ds archivs Boissonnas offr d innombrabls opportunités d rchrch t d mis n valur. Ells constitunt un sourc d découvrts historiqus t iconographiqus mais aussi un témoignag d prmir plan d l histoir d la photographi. L importanc capital d c fonds a été rconnu par la Vill d Gnèv qui l a acquis pour 2 millions d francs n novmbr 2011 t a confié la gstion à la Bibliothèqu d Gnèv qui n assum la rsponsabilité scintifiqu. Ls archivs Boissonnas comportnt un grand variété d supports t d matériaux, du négatif sur support soupl ou sur plaqu d vrr à l autochrom n passant par ls différnts typs d épruvs argntiqus, d tout format. Ells comportnt aussi ds albums, ds livrs, ds objts, ds manuscrits, brf piècs nviron. Pour assurr la sauvgard à long trm d c patrimoin, un vast chantir d consrvation prévntiv a débuté n Ls traitmnts ont n priorité pour objt la présrvation ds supports photographiqus, objts uniqus t préciux, t c dans l rspct ds princips déontologiqus qui régissnt c typ d opération. Ils allint ds travaux d nttoyag minutiux, d conditionnmnts fins, d invntair t pour ds cas particulirs ds intrvntions plus lourds d rstauration. A travrs la présntation d c fonds xtraordinair, la Bibliothèqu d Gnèv, n son sit du Cntr d iconographi, vous invit à découvrir ds tchniqus d consrvation spécifiqus aux supports photographiqus tout n abordant l histoir d la photographi t d son évolution tchniqu, dont ls Boissonnas ont été ls acturs attntifs t créatifs. 16 prsonns maximum par visit Vndrdi 27 mars : à 9h, à 10h30, à 13h30 t à 15h Samdi 28 mars : à 9h, à 10h30, à 13h30 t à 15h Duré : 1h15 Bibliothèqu d Gnèv Pont-d Arv Cntr d iconographi (CIG) Passag d la Tour Gnèv Sur inscription > p

9 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ARTS APPLIQUÉS (CFPAA) L Cntr d formation profssionnll arts appliqués (CFPAA) offr plusiurs orintations à ss élèvs. Durant lur formation, ls apprntis t ls apprntis ont la possibilité d suivr ls cours n vu d l obtntion d la maturité profssionnll artistiqu donnant accès au concours ds hauts écols spécialisés (HES) dans ls domains du dsign ou ds arts visuls. La formation n bijoutri prmt d acquérir ls notions nécssairs à la concption t à la réalisation d bijoux t d piècs d joaillri ainsi qu divrs objts ou accssoirs. La bijoutri nécssit habilité manull, patinc, bon sns pratiqu, créativité t obsrvation. L céramist s définit, lui, par ss capacités d création dans ls domains artistiqus, tchniqus t tchnologiqus. Il maîtris ls procédés d fabrication ds argils t ds émaux. La formation dispnsé au CFPAA favoris l xpérimntation d différnts matériaux t transmt ds savoirs tchniqus. En plaçant l accnt sur l dévloppmnt du sns critiqu t artistiqu, ll offr aux élèvs la possibilité d mnr divrs projts prsonnls. MÉTIER : BIJOUTIER/ÈRE JOAILLIER/ÈRE La joaillri rncontr l cislag Ls apprntis t ls apprntis du Cntr d formation profssionnll arts appliqués (CFPAA) t lurs nsignants proposnt un xpérimntation d la tchniqu traditionnll du cislag, mployé dpuis toujours n orfèvrri t joaillri. L cislag sur métal st un ds composants majurs ds arts appliqués. S il s xprim avc brio sur ls plus blls œuvrs, dès la haut Antiquité t tout au long d l histoir, il trouv toujours à notr époqu un résonanc auprès ds artisans d art t du public. Au sin d notr écol, ls élèvs sont initiés à cs tchniqus qui confèrnt au métal sa vi, faisant rspirr sa surfac. MÉTIER : CÉRAMISTE Sculptur / moulag d objts d décoration n architctur Ls apprntis t ls apprntis du Cntr d formation profssionnll arts appliqués (CFPAA) t lurs nsignants proposnt un démonstration d rproduction n argil d objts d décoration architctural d après modèls. Dans l cadr d la réfction d crtains bâtimnts, l céramist put êtr applé à rproduir crtains objts n argil. La plupart d cs objts s rtrouvnt sur la toitur t spécialmnt ls faîtièrs : ls tuils virvnt, ls piècs d angl ou ncor ls épis d faîtag. La plupart d cs objts sont réalisés avc la mêm argil qu ls tuils t qulqufois émaillés avc un glaçur transparnt ou coloré. Ls épis d faîtag ont souvnt été créés avc baucoup d originalité. Afin d rspctr au miux l œuvr d bas, divrs paramètrs tchniqus doivnt êtr obsrvés : argil d origin, rtraits d l argil (5 à 10 %), coulur après cuisson, résistanc au gl, systèm d ancrag, tc. Divrs modèls n plâtr sront rproduits par ls céramists n formation au CFPAA. Visit libr, sans inscription Vndrdi 27 mars : d 10h à 17h Samdi 28 mars : d 10h à 17h CFPAA Cité Viussux Gnèv Visit libr, sans inscription Vndrdi 27 mars : d 10h à 17h Samdi 28 mars : d 10h à 17h CFPAA Ru du Vuach Gnèv 16 17

10 CHRISTOPHE HEUGA ATELIER INVITÉ DE L OFPC Formé à Paris où il obtint un CAP puis un brvt supériur d ébénistri, Christoph Huga travaill à Gnèv dpuis Après qulqus annés d activité dans un magasin d mubls pour lqul il ffctu du montag t d la rstauration, il s mt à son compt n Outr son activité principal d création t d rstauration (tabls, commods, siègs, tc.), l ébénist réalis ds travaux d tapissri d mobilir t ds rénovations d bâtimnt. Passionné par son métir, Christoph Huga souhait transmttr, n particulir au jun public, son amour ds blls matièrs t son goût du travail bin fait. MÉTIER : ÉBÉNISTE L mubl dans tous ss états Ebénist xpérimnté, Christoph Huga offr, dans son atlir gnvois, un journé Ports ouvrts qui lui prmttra d proposr au public ds démonstrations d gsts profssionnls (tchniqus, outillag) autour ds nombrux matériaux utilisés dans la création t la rénovation d mubls : ls divrss ssncs d bois, mais aussi ls tints t ls vrnis, ls laqus ou ls cirs. Spécialist du bois cérusé, Christoph Huga décrira égalmnt ctt pratiqu assz rar t, donc, pu connu. Ayant dévloppé, n complémnt d son activité originll, ds compétncs n matièr d tapissri d mobilir, l ébénist présntra ls matièrs spécifiqus d ctt activité (tissus, rssorts, toils divrss, crin, tc.) t ffctura la démonstration ds gsts particulirs qu ll rquirt, comm l clouag ou l galonnag. CHRISTOPHE KISS ATELIER INVITÉ DU THÉÂTRE DES MARIONNETTES L Théâtr ds Marionntts d Gnèv (TMG) st un liu d création ntièrmnt consacré aux arts d la marionntt. Créé n 1929 par Marcll Moynir, il st d nos jours un ds rars foyrs uropéns prmannts d production t d accuil d spctacls d ctt disciplin. Sa programmation, qui propos ls visags ls plus divrs d la création marionnttiqu contmporain, s adrss aux nfants t aux adults. Ls arts plastiqus occupnt un plac d choix dans ls procssus d création. L concptur t créatur d marionntts Christoph Kiss st d cux qui fabriqunt très régulièrmnt décors t prsonnags ds spctacls du TMG. C sculptur formé à l écol ds Baux- Arts d Gnèv, pratiqu son art dpuis plus d vingt annés, n altrnanc avc l nsignmnt ds arts à la HEAD. Ls marionntts t décors du Dératisur d Hamlin constitunt sa plus récnt prstation pour l TMG. MÉTIER : CONSTRUCTEUR/TRICE DÉCORATEUR/TRICE DE MARIONNETTES Moi, j construis ds marionntts avc Avant d brillr sous l fu ds projcturs t d prndr vi sous ls doigts ds manipulaturs, ls prsonnags ds spctacls vivnt un longu gnès. Ls plasticins-créaturs (concpturs t constructurs à la fois) vous ouvrnt ls ports d lurs atlirs rspctifs t vous font partagr, chacun à lur manièr, l itinérair qui va d l idé d un prsonnag à sa réalisation. Ils vous front découvrir la divrsité ds tchniqus (marionntts à fils, à gain, sur tabl, tc.), la pluralité ds matériaux t lur mis n œuvr (d la sculptur du bois au moulag ds résins d synthès). Découvrts ds trucs t ptits scrts : vous obsrvrz d très près ls systèms d assmblag qui vont crér l illusion du mouvmnt. Sur inscription > p.48 Visit libr, sans inscription Vndrdi 27 mars : d 7h à 11h45, d 13h45 à 18h Christoph Huga Ru ds Sourcs Gnèv 12 prsonns maximum par visit Accuil 5 minuts avant l horair dvant l pannau JEMA à l ntré d l atlir Samdi 28 mars : à 10h30, à 14h30 t à 16h30 Dimanch 29 mars : à 10h30, à 14h30 t à 16h30 Duré : 1 hur Atlir Christoph Kiss Ru ds Maraîchrs Gnèv 18 19

11 CITÉ DES MÉTIERS (OFPC) ZOOM MÉTIERS D ART La Cité ds métirs, au sièg d l OFPC à Plainpalais, st ouvrt à tous ls publics, ll prmt d présntr ds métirs t ds scturs d activité au contact dirct d profssionnls : mployurs/uss, nsignants/s, psychologus n orintation t consillrs/èrs n formation. Tous ls mrcrdis après-midi, hors vacancs scolairs, la Cité ds métirs organis ds zooms métirs qui prmttnt aux juns, n phas d définition d lur projt scolair ou profssionnl, un prmièr approch d un métir ou d un domain suscptibl d ls intérssr. L programm annul st disponibl sur : MÉTIERS : INFORMATIONS SUR LES FILIÈRES DE FORMATION AUX MÉTIERS D ART Commnt s formr dans ls métirs d art? Dans l cadr ds Journés Europénns ds Métirs d Art 2015, la Cité ds métirs organis un zoom spécial consacré aux métirs d art. Donnant ainsi l occasion aux juns t à lurs parnts d s informr auprès d spécialists sur ls conditions d accès t d formation dans ls profssions présntés lors d cs journés dans notr canton. En plus d la présnc, n action, du jun marqutur sur bois, Johan Bsnbck, ds films sur ls métirs d l opéra sront projtés t un abondant documntation sra mis à la disposition du public. JOHAN BESENBECK ATELIER Né n 1990 à Gnèv, Johan Bsnbck pass sa junss à La Réunion où il décroch un CAP n mnuisri. Il découvr, à 19 ans, l art d la marqutri. Qulqus commands font d lui un artisan apprécié, mais pas ncor un véritabl artist, car maîtrisr l art du bois, c st avant tout connaîtr l moindr d ss comportmnts. Il pass alors un CAP n marqutri t décid d rvnir sur son liu d naissanc pour nous fair profitr d son talnt, pour autant qu un échard n limit pas ss gsts. MÉTIER : MARQUETEUR/EUSE SUR BOIS Quand l bois dvint tablau! L jun marqutur sur bois Johan Bsnbck propos un présntationrncontr sous la form d un démonstration d découp d piècs d bois n marqutri t d incrustation. Il vous présntra aussi ss œuvrs inspirés par la divrsité d notr pays, par ss rncontrs. C st sa vi t cll d ss amis qu il mt n scèn dans ss tablaux grâc aux tchniqus qui lui ont été transmiss. Rncontrr Johan Bsnbck, c st rncontrr l bois qu il aim tant, qui lui coup parfois la parol, mais qu il laiss s xprimr. Visit libr, sans inscription Vndrdi 27 mars : d 13h à 17h OFPC Cité ds métirs t d la formation Ru Prévost-Martin Gnèv Visit libr, sans inscription Attntion, horair spécial : Judi 26 mars : d 9h à 17h Vndrdi 27 mars : d 9h à 17h OFPC Cité ds métirs t d la formation Ru Prévost-Martin Gnèv 20 21

12 ÉCOLE D HORLOGERIE (CFPT) Sur l plan national, il xist six écols d horlogri, la doynn étant l Ecol d horlogri d Gnèv qui fut créé n L Ecol d horlogri d Gnèv offr ds formations profssionnlls initials, d nivau scondair II dans ls domains d l horlogri, d la micromécaniqu t d la microtchniqu. Ss filièrs d formation prmttnt d obtnir un attstation fédéral (AFP) n dux ans, un crtificat fédéral d capacité (CFC) n trois ou quatr ans ou ncor un diplôm d tchnicin (ES) n six ans. Dux profils d étudiants s côtoint : ds élèvs duals qui vinnnt ds ntrpriss horlogèrs d la plac pour suivr un nsignmnt théoriqu profssionnl t d cultur général, t ds élèvs à plin tmps qui suivnt, n plus, la pratiqu profssionnll à l écol. MÉTIER : HORLOGER/ÈRE A la découvrt d l univrs d la montr Ls élèvs d l Ecol d horlogri vous invitnt à découvrir lur univrs. D la fabrication au pivotag n passant par l réglag, vous pourrz apprécir ls gsts traditionnls horlogrs ffctués au travrs ds différnts étaps d la réalisation d un montr. Vous aurz l occasion d obsrvr ls élèvs qui travaillront sur lur propr «Montr écol», fil roug d la formation ds horlogrs d Gnèv. Vous pourrz égalmnt découvrir ls gsts ayant trait à la rstauration d pnduls ancinns. L spac d un visit, plongz-vous dans l univrs précis t ingéniux ds gard-tmps. FLEURIOT FLEURS ET LE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE NATURE ET ENVIRONNEMENT (CFPNE) L Cntr d formation profssionnll natur t nvironnmnt d Lullir propos aux juns passionnés par la natur t la création un formation d flurist n trois ans n écol plin tmps. Durant lur cursus, ls futurs flurists ffctunt ds stags dans différnts magasins d flurs d Suiss. Ils trminnt lur formation par l obtntion d un CFC. L magasin Fluriot flurs qui form égalmnt ds apprntis flurists a été récompnsé par l Prix d l ntrpris formatric n Il ouvr ss ports avc l concours d Lullir, afin d vous fair découvrir ls multipls factts d MÉTIER : FLEURISTE L végétal s xprim au travrs d l art Fluriot flurs t l Cntr d formation profssionnll natur t nvironnmnt d Lullir vous invitnt à découvrir ds profssionnls t ds apprntis flurists n action. Vous aurz l occasion d suivr mais égalmnt d comprndr l procssus d réflxion t d création nécssair à l élaboration d un composition floral. Sur la façad du magasin, ls apprntis flurists d Lullir réalisront n dirct un décor végétal, slon ds projts imaginés t dévloppés n class. A l intériur du magasin, ls flurists t ls apprntis réalisront dvant vous ds œuvrs végétals surprnants t divrsifiés afin d vous dévoilr ls différnts factts d notr art. Visit libr, sans inscription Samdi 28 mars : d 10h à 15h Ecol d horlogri (CFPT) Rout du Pont-Butin Ptit-Lancy Visit libr, sans inscription Samdi 28 mars : d 17h30 à 18h30 Dimanch 29 mars : d 11h à 12h, d 15h à 16h Fluriot flurs Ru d la Corratri Gnèv 22 23

13 GALERIE TACTILE Dpuis 1998, la galri TACTIL st dédié au bijou d autur contmporain suiss t uropén. L bijou d autur st l xprssion d un quêt d sthétiqus t d préciosités nouvlls qui l situ hors du contxt industril. La collction prmannt d la galri st constitué d bijoux uniqus d créaturs-trics d rnommés intrnationals dont la galri TACTIL a pour crtains l xclusivité n Suiss. MÉTIERS : BIJOUTIER/ÈRE JOAILLIER/ÈRE, ÉMAILLEUR/EUSE, ORFÈVRE GRAND THÉÂTRE DE GENÈVE ATELIERS La boît à rêv qu st l Grand Théâtr n s réduit pas simplmnt à la scèn d la plac d Nuv. Ell st fièr d pouvoir comptr sur ls fmms t ls homms qui mttnt quotidinnmnt lurs talnts au srvic d un passion. Lorsqu l jour J l ridau s lèv, lls t ils auront donné l millur d ux-mêms, pndant ds hurs t ds jours afin d vous ntraînr vrs un aillurs qui n saurait vous laissr d marbr. L bijou d autur La galri TACTIL présnt un collction prmannt d bijoux d auturs suisss t uropéns contmporains, dont ls œuvrs font un part bll aux métirs d art, qu il s agiss d l émaillri, d l orfèvrri ou d autrs tchniqus traditionnlls d la bijoutri. Cs créaturs-trics à l avantgard s prmttnt d rvisitr cs métirs d art, qulqufois d ls détournr pour miux ls fair évolur t ainsi ls maintnir vivants. Vous pourrz admirr ls œuvrs d Esthr Brinkmann, ds bagus finmnt gravés t émaillés par un maîtr émaillur établi à Jaipur n Ind. Ds bijoux nillés, procédé ancstral d décoration ds métaux préciux, rvisité avc brio par un jun créatur français : Ambrois Dgnèv. Ainsi qu l orfèvr allmand Astrid Kllr qui présntra pour l occasion un séri d vass n argnt qui ont rçu l «Europan Silvr Award» t ds travaux d un dizain d autrs créaturs. Visit libr, sans inscription Vndrdi 27 mars : d 14h à 18h30 Samdi 28 mars : d 11h à 17h Dimanch 29 mars : d 11h à 17h Galri TACTIL Plac du Grand-Mézl Gnèv MÉTIERS : TAPISSIER/ÈRE, PEINTRE-DÉCORATEUR/TRICE, MENUISIER/ÈRE, SERRURIER/ÈRE, ACCESSOIRISTE, MAQUETTISTE, COSTUMIER/ÈRE, ETC. L Grand Théâtr, un artisanat d l art vivant Au cours d cs journés, vous aurz l occasion d découvrir qulqus scrts d fabrication ds spctacls du Grand Théâtr n approchant ds métirs rars t souvnt méconnus tls qu ls tapissièrs t tapissirs, pintrs-décoratrics t décoraturs, mnuisièrs t mnuisirs, srrurièrs t srrurirs, accssoirists, maquttists, t bin d autrs ncor, n compagni ds artisans qui ls xrcnt chaqu jour. Divrss démonstrations t activités nrichiront l programm. A partir ds maqutts d La Grand-Duchss d Gérolstin t d Iphigéni, l rsponsabl du Burau d étuds vous xpliqura la mis n œuvr d un production. Vous visitrz ls atlirs où vous pourrz dialogur avc ls fmms t ls homms d l Art qui n manquront pas d vous communiqur lur passion. Ls visiturs pourront égalmnt découvrir l évolution ds tchniqus au cours ds annés. Un drnièr scal à Saint-Clotild prmttra d rncontrr ls artisans d l atlir d tapissri t d décoration qui n manquront pas d vous révélr crtains d lurs scrts, t d vous présntr qulqus objts jaillis d lur imagination. Sur inscription > p prsonns maximum par visit Vndrdi 27 mars : d 9h à 16h Samdi 28 mars : d 9h à 16h Duré : 1 hur Atlirs du Grand Théâtr d Gnèv Av. d Saint-Clotild Gnèv 24 25

14 HEAD GENÈVE Inscrit dans un contxt urbain t intrnational, la HEAD Gnèv accuill plus d 700 étudiant--s d 40 nationalités différnts t propos ds formations d nivau bachlor t mastr n arts visuls, cinéma, dsign d spac, communication visull, média dsign, dsign mod, bijou t accssoirs. En dialogu prmannt avc la scèn artistiqu, ls institutions t ls ntrpriss, la HEAD Gnèv st n continull évolution, t s impos déjà comm l un ds millurs écols d art t d dsign uropénns. MÉTIERS : DESIGNER BIJOU, DESIGNER MONTRE, DESIGNER ACCESSOIRE, DESIGNER OBJET, PROTOTYPISTE MAQUETTISTE Dsign & Métirs d art La HEAD Gnèv propos un visit xclusiv d ss spacs t atlirs, au cœur d un bâtimnt historiqu dédié dpuis plus d cnt ans aux métirs d art liés à l industri t au produit. C lin historiqu s concrétis aujourd hui dans la formation n dsign qui alli savoir-fair traditionnls, tchnologi t concption d produits n phas avc l lifstyl contmporain. Ls juns dsignrs s spécialisnt dans la création d objts t d accssoirs pour la prsonn, allant d la montr au bijou, ds luntts aux accssoirs tchnologiqus, du srvic d tabl aux objts pour l hygièn, d la maroquinri aux prothèss multimédia. L cursus proposé par la HEAD offr un succssion d atlirs prmttant d altrnr réflxion abstrait, rchrch sur ls matériaux, dssin, création xpérimntal, prototypag t mis n valur par l packaging ou scénarisation du produit. Un xposition ds projts d atlirs fra découvrir la variété ds objts issus d ctt formation. Ds rncontrs sront organisés avc ls juns diplômé--s d l écol qui présntront lurs créations t procssus d travail, tandis qu l on pourra obsrvr ds étudiant--s au travail dans ls divrs spacs qui montrront qu ls métirs d art aujourd hui lint souvnt savoir-fair traditionnl, haut tchnologi t innovation. Visit libr, sans inscription Vndrdi 27 mars : d 14h à 19h Samdi 28 mars : d 10h à 17h Haut écol d art t d dsign Gnèv Boulvard Jams-Fazy Gnèv HUGUES DE CROUSAZ ATELIER INVITÉ DU MUSÉE ARIANA Hugus d Crousaz vit t travaill à Gnèv. Sa formation s nrichit d nombrux échangs au nivau intrnational t l mèn à un production utilitair prsonnll fait d grès ngobés ou émaillés travaillés slon ds tchniqus céramiqus divrss. Expositions prsonnlls t collctivs n Suiss t à l étrangr. MÉTIER : CÉRAMISTE La parol aux artists! Dans l cadr ds trois visits-démonstrations proposés par l Musé Ariana, l céramist Hugus d Crousaz ouvr son atlir d Brnx au public. Il s agira d momnts pu anodins durant lsquls l travail réalisé dans l ombr t l introspction sra mis n lumièr. Partz à la découvrt du quotidin artistiqu du céramist t vnz apprécir la manièr très prsonnll qu il a d façonnr ss piècs sur l tour d potir. Visit libr, sans inscription Samdi 28 mars : d 11h à 18h Dimanch 29 mars : d 11h à 18h Atlir ARPOT Ru d Brnx Brnx 26 27

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

MNG-6006 : La dimension humaine

MNG-6006 : La dimension humaine MNG-6006 : La dimnsion humain NRC 89950 Automn 2012 Tmps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 C cours vis à snsibilisr l'étudiant à l'importanc ds aspcts humains dans la gstion ds organisations t à lui prmttr

Plus en détail

S a i n t - M a l o G R O U P E

S a i n t - M a l o G R O U P E S a i n t - a l o G R O U E onnaissz-vous l antiqu cité d Alt? lac fort stratégiqu, tour à tour puplé d lts t d Gallo-Romains, ll fut l brcau d Saint-alo, dont ll constitu un promontoir naturl, ntr mr

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL L'INSA n poch LIVRET D ACCUEIL 2014/2015 Binvnu à l'insa! Votr écol L Institut National ds Scincs Appliqués d Toulous (INSA) st un Grand Ecol publiqu d Ingéniurs n 5 ans, sous tutll du Ministèr d l'éducation

Plus en détail

Date de publication : Juillet 2014

Date de publication : Juillet 2014 : n o i s s Prof n è c s n r u t t m u d c r u o s r t s â r é h T r u i d ss l o a d n Un natio tr n C 4 1 0 2 t l l i u J 2 Profssion : mttur n scèn Mttr n scèn, st-c un métir? On rconnaît l mttur n

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1 Sptmbr 2006 BEC-BENCHMARKING (Bnchmarks inclus dans l club ds Brand Managrs) Exmpl Stratégiqu n 1 www.bc-institut.com BEC-institut Branding Exprts Cntr BEC-institut Concurrntill Spt. 2006 Présntation d

Plus en détail

Les ressources du PC

Les ressources du PC Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de.

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de. Bas d donnés bibliographiqu alpau.org Typ d Autur Titr d Titr du Editur Anné Vol. N Dat d Paginatio résumé mots clfs mots documnt l'ouvrag/titr d périodiqu n clfs fix l'articl Jnni Robrt Qul puplmnt pour

Plus en détail

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

Le Songe d une nuit d été

Le Songe d une nuit d été La Compagni «Fracas d Art» présnt L Song d un nuit d été d après William Shakspar Mis n scèn Carlo Boso Masqus S. Procco di Mduna www.fracasdart.com r «t ils savn nt a h c, r s r, dan u o j, r tout fai

Plus en détail

Produits à base de cellules souches de pomme

Produits à base de cellules souches de pomme Soins Visag Produits à bas d clluls souchs d pomm NEW! Profssionnal & Rtail Shakr Mask pl-off Shakr Mask cristally (wash-off) Srum Crèm A Full Srvic : Formulation R&D Manufacturing Packaging Soin Visag

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES

NOUVELLES TECHNOLOGIES ,..- ~1.J l ~, ri ~.~ f;.if' " " f;, "-., K' SECTEUR ARTISANAL ET NOUVELLES TECHNOLOGIES EVOLUfION DES PRATIQUES DE CHANTIER Stphan Comb} G.A.M.S.A.U. Juin 1986 _ I_ I. ECOLE D'ARCHITECTURE ~~ UARSElttE

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Que faire après la MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Centre de psychologie et d orientation scolaires

Que faire après la MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Centre de psychologie et d orientation scolaires Qu fair après la 9? MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Cntr d psychologi t d orintation scolairs Introduction 2 sommair Préfac d Madam Mady Dlvaux-Sthrs, Ministr d l

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

Les formations professionnelles

Les formations professionnelles Ls formations profssionnlls Intrnats d xcllnc A Paris, qulqus placs labllisés intrnat d'xcllnc sont offrts n lycé profssionnl. Indx Ct indx list ls diplôms profssionnls ainsi qu ls sctions particulièrs

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

La conduite après usage de cannabis et les jeunes

La conduite après usage de cannabis et les jeunes www.cclt.ca www.ccsa.ca Résumé thématiqu La conduit après usag d cannabis t ls juns L présnt résumé fait parti d'un séri d quatr documnts présntant un aprçu ds donnés scintifiqus actulls sur ls ffts d

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Associations d étudiants... 40 Un cadre d apprentissage exceptionnel... 01 Sociétés d étudiants...43 Plan des sites... 02 Carte Capucine...

Associations d étudiants... 40 Un cadre d apprentissage exceptionnel... 01 Sociétés d étudiants...43 Plan des sites... 02 Carte Capucine... Guid pratiqu Tabl ds matièrs Un cadr d apprntissag xcptionnl... 01 Plan ds sits... 02 Calndrir académiqu... 03 Accuil ds étudiants... 03 Contact avc l Univrsité... 04 Votr intrlocutur UniNE...04 Lins avc

Plus en détail

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%)

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%) Parti II Sction A: Compréhnsion oral (Valur: 25%) Tâch 1 (5%) Rgardz attntivmnt ls imags ci-dssous. Pour chaqu group d quatr imags, vous allz ntndr dux fois un phras. Ombrz la lttr corrspondant à la millur

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord 11060232_rapport_annul_2010_projt 06/07/11 15:32 Pag1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 Maison l Emploi Sarth Nord sommair La Maison l Emploi Sarth Nord n 2010 p. 2 La Maison l Emploi Sarth Nord : un résau partnairs

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51 xp rtis SOMMAIRE Didir Désrt L industri pharmacutiqu à la rchrch d un nouvau modèl économiqu... p. 52 Claud Allary Julian Ozdowski Stratégis pour l innovation pharmacutiqu p. 56 Véroniqu Chabrnaud Dévloppr

Plus en détail

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux La transformation t la mutation ds immubls d buraux Colloqu du 14 févrir 2013 L group d travail sur la transformation ds immubls d buraux a été lancé n novmbr 2011 à la dmand du consil d administration

Plus en détail

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible!

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible! Votr propr salon sans mprunt, sans apport, c st possibl! ÊTRE AFFILIÉ EXCLUSIF C EST L UNIQUE SOLUTION Pour fair fac au contxt actul 1 2 3 4 S démarqur avc un salon TRADITIONNEL pour tout la famill où

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

PAVILLON. BOMPARDMarseille. Un écrin de ville, côté mer

PAVILLON. BOMPARDMarseille. Un écrin de ville, côté mer BOPARDarsill Un écrin d vill, côté mr Créé n 1965, l Group Constructa st un société d srvics immobilirs rgroupant ls métirs d la commrcialisation d logmnts (Constructa Vnt), d la promotion (Constructa

Plus en détail

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire N 66 - Juillt-Août 2009 www.mairi-mantslavill.fr Votr nvironnmnt L écosubvntion P.. 2 DOSSIER P. 6-9 Faits du sport à ants-la-vill Dis Charli... oi, j n rpass pas un hivr comm ça! C st bon, Pétunia...

Plus en détail

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal La forc d la TCAÎM : SES MEMBRES Tabl d concrtation ds aînés d l'îl d Montréal LA TCAÎM EN BREF Historiqu L 20 sptmbr 2000, lors d son Assmblé d fondation, la Tabl d concrtation ds aînés d l îl d Montréal

Plus en détail

PRÉ-ARRANGEMENTS SERVICES CONVENTIONNELS CRÉMATION COLUMBARIUM RITES FUNÉRAIRES PARTICULIERS

PRÉ-ARRANGEMENTS SERVICES CONVENTIONNELS CRÉMATION COLUMBARIUM RITES FUNÉRAIRES PARTICULIERS SEPTEMBRE 2012 DÉPÔT DU SOMMAIRE DU RÔLE D'ÉVALUATION FONCIÈRE - 2 anné st, par ls présnts, donné par la soussigné, dirctric général t scrétair-trésorièr d la municipalité d Saint-Damas qu l r dépôt du

Plus en détail

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse,

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse, Pirr Cahuc a, Marc Frracci b avc la contribution d Jan Tirol c t Étinn Wasmr d L apprntissag au srvic d l mploi Documnt sous EMBARGO jusqu au 07/01/2015 11 hurs Ls nots du consil d analys économiqu, n

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet*

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet* Santé t protction social 7 Un mauvais santé augmnt fortmnt ls risqus d prt d mploi Flonc Jusot, Myriam Khlat, Thirry Rochau, Cathrin Srmt* Un actif ayant un mploi a baucoup plus d risqus d dvnir inactif

Plus en détail

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF BOULOGNE (92) ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE TRIANGLE APPARTEMENTS DU STUDIO AU 5 PIÈCES DANS UN QUARTIER EN PLEIN RENOUVEAU PERL INVESTISSEZ AUTREMENT!

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE 175 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI VILLE SPORTIVE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE HISTOIRE & PATRIMOINE ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE édito

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international UNIVERSITÉ SAVOIE FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER www.univ-smb.fr/intrnational SE REPÉRER À LANC B T N O M IE O V A L UNIVERSITÉ S 1 U N IV E R S IT É 4 S IT E S : 3 CAMPUS 1 P R É S ID E N

Plus en détail

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014 Journé Ports ouvrts bachlors & mastrs 2 NOVEMBRE 204 L Villag l information Binvnu à la Journé Ports ouvrts 204 C st un journé rich informations t écouvrts qui vous attn! C programm st là pour vous air

Plus en détail

magazine N 61 décembre 2011 Joyeuses fêtes Dossier : Fiscalité locale Vie économique : Animations commerciales Travaux : Plan neige

magazine N 61 décembre 2011 Joyeuses fêtes Dossier : Fiscalité locale Vie économique : Animations commerciales Travaux : Plan neige N 61 décmbr 2011 Joyuss fêts d Dossir : Fiscalité local Vi économiqu : Animations commrcials Travaux : Plan nig EDITORIAL SOMMAIRE VIE MUNICIPALE Ls tmps sont durs L an passé, l titr d c mêm éditorial

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail