Pleyel : le collège en 2014 Le futur établissement intercommunal (Saint-Denis/SaintOuen) sera en pointe en matière de technologies numériques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pleyel : le collège en 2014 Le futur établissement intercommunal (Saint-Denis/SaintOuen) sera en pointe en matière de technologies numériques"

Transcription

1 Plyl : l collèg n 2014 L futur établissmnt intrcommunal (Saint-Dnis/SaintOun) sra n point n matièr d tchnologis numériqus t d nvironnmnt. Il a été présnté aux habitants. p.4 N 937 1,00 Du 5 au 11 décmbr 2012 Prmirs résultats d la ZSP L commissair Myr rvint sur ls dispositifs d la Zon d sécurité prioritair t n stim ls ffts dpuis son installation l 11 sptmbr. p.5 Au coin d la Un Encor déçus L s militants d la caus ds sans-papirs n s brçaint pas d illusions. L présidnt Holland n était tnu par aucun promss d régularisations massivs comm n 1997 t n 1981 où ctt msur signifiait un ruptur politiqu, au nom ds valurs d la gauch. Sul ngagmnt du présidnt, «clarifir» ls critèrs pour «mttr un trm à l arbitrair ds préfcturs». Appliqué dpuis l 3 décmbr, la circulair présnté par l ministr Valls était cnsé répondr aux campagns d la CGT pour ls salariés, t d RESF pour ls famills. Mais ls dux organisations s disnt déçus. RESF surtout pour qui ls xigncs posés aux parnts cinq ans d présnc n Franc t trois ans d scolarisation pour ls nfants n xclunt un trop grand nombr. En 2006, l ministr Sarkozy n imposait qu dux ans d présnc, un an d scolarisation, dans un dispositif vit rmisé, il st vrai. C qu rappllra sans dout RESF, vndrdi 7 décmbr, lors du rassmblmnt auqul il appll dvant la sous-préfctur (à 17 h 30). Plain co au rapport p.7 L scrim fait Crcl à La Courtill p.10 Au consil municipal, Patrick Braouzc a présnté l bilan 2011 d la communauté d agglomération qu il présid. Pascal Baur, un plasticin imprégné par Kafka p.14 La Nuit ds écols du 30 novmbr a pointé la faiblss ds moyns consacrés à l éducation n Sin-Saint-Dnis. Écols : l insupportabl inégalité p.3

2 2 ACTUALITÉS La smain du 5 décmbr 2012 ACTUALITÉS 3 Chroniqus dionysinns La Palstin t M.Hanotin M.Mssaoudèn, consillr municipal, rprochait la smain drnièr dans nos colonns aux députés PS, t notammnt à M.Hanotin, d êtr muts au sujt ds massacrs d Gaza t d la Palstin. Clui-ci s inscrit n faux n rapplant qu il a signé un appl d parlmntairs pour l admission d la Palstin à l ONU. Position dvnu l 29novmbr cll d la Franc. D.Sz Antnns dionysinns Guillaum Ernr, animatur d l émission Srvic public diffusé d 10 h à 11 h sur Franc Intr a ds connxions dans la vill royal. L 27novmbr, on a pu ntndr sur la qustion d l nsignmnt d la périod Vichy à l écol, Yanis Rodr, profssur d histoir-géo au collèg Dgytr t, l 25octobr, Didir Ménard, médcin à Franc-Moisin, donnait son avis à propos ds honorairs ds consultations médicals. V.L.C. Franciad au Louvr Avc vingt t un mmbrs d Artfact 93, Franciad xpos au Carrousl du Louvr du 5 au 9décmbr. Ell présnt un nsmbl d piècs n porclain t n grès créés par la céramist d son atlir, Camilla Tosi. Bll idé d cadaux, non? B.L. Médiathèqus récompnsés L résau ds médiathèqus d Plain commun a rmporté l Prix ds bibliothèqus, décrné par l magazin Livrs Hbdo, dans la catégori animation pour lur projt lancé fin 2011, Pour l égalité fmmshomms. B.L. 22,7% qu La pauvrté s étnd dans l 93 Près d 23% d la population du 93 vit n dssous du suil d pauvrté. Soit près d 10% d plus la moynn d Îl-d-Franc. Samdi 8 décmbr. T s Majur d rtour Chaqu anné, dpuis spt ans, la Vill invit ls Dionysins vnant d avoir 18 ans pour célébrr lur majorité. C st l événmnt T s Majur, dont l édition 2012 s déroulra n mairi l samdi 8 décmbr à partir d 18 h. La soiré démarrra par un débat, dont l thèm sra ctt anné «Ds droits pour tous Qu n pnsz-vous?». L échang s tindra n présnc d élus t d acturs d la vill qui dialoguront avc ls juns citoyns. Un intrvntion du poèt Rabah Mhdaoui st prévu avant la rmis d cadaux à 20 h 20, t la tnu d un forum autour ds qustions du logmnt, d la cultur, d la citoynnté t ds juns. L hur du rpas sonnra à 21 h t cll ds fstivités à 22 h 30 avc la soiré dansant animé par DJ Jo-Ban jusqu à minuit t dmi. Environ 800 nouvaux majurs sont attndus, conviés par courrir pour cux inscrits sur ls lists élctorals. Ls Dionysins d nationalité étrangèr puvnt applr la Maison d la junss au pour participr. Cux n ayant pas rçu d invitation pourront s présntr dirctmnt sur plac avc pièc d idntité t justificatif d domicil si possibl. À notr qu chaqu participant pourra vnir accompagné d un prsonn. A.S. Saint-Oun à l affich Ls rncontrs profssionnlls annulls d Plain commun promotion s sont déroulés judi 29 novmbr avc 400 participants. Pour la prmièr fois, cs échangs, notammnt un grand spd Ntworking, s sont déroulés à Saint-Oun, vill qui au 1 r janvir rjoindra Plain commun. G.R. Municipals Paillard réunit 250 prsonns La campagn ds élctions municipals s présnt sous la form d un long marathon. La réunion organisé l 30 novmbr n mairi à l invitation d Didir Paillard n st un nouvau sign. Ctt assmblé n était pas un réunion publiqu traditionnll ouvrt à tous, ll s adrssait à ds «acturs d la vill» ciblés. Ls dux cnt cinquant prsonns qui y ont participé s sont vus proposr d ouvrir «ls chantirs d l avnir» sur la bas d un bilan, «d un rnvrsmnt historiqu après la désindustrialisation qui a prmis d métamorphosr Saint-Dnis». Si l mair n a pas caché qu il vut «favorisr l rassmblmnt,, sur l fond, ds forcs d la gauch t d l écologi», il n ntnd pas qu l élaboration ds prspctivs dionysinns s élabor dans l vas clos ds apparils. «L travail pour dégagr ls njux, ls réponss concrèts, ls innovations n put s fair qu avc ls citoyns», a-t-il insisté. C prmir échang ntr citoyns d un mêm bord politiqu préfigur ds rncontrs pour dssinr la vill populair d dmain. D.Sz Rtrouvz touts ls infos t ls imags d la smain, t ds vidéos sur JSD 59 ru d la Républiqu, Saint-Dnis ; Tél. : ; Fax : ; Mail : Dirctur d la publication Gills Hniqu, Dirctur, dirctur d la rédaction Dominiqu Sanchz : ; Rédactur n chf adjoint Gérald Rossi : , ljsd.com Scrétair d rédaction Patricia Da Silva Castro : , Maquttist Véroniqu L Coustumr : , Rédacturs Bnoît Lagarrigu : , ; Marylèn Lnfant : , ; Sébastin Bans : , sbas ; Aurélin Souchyr : , Photographs Yann Mambrt : , ; Gérard Monico : , Pré-prss, édition, imprssion PSD Diffusion Établissmnt Ptit, Publicité Martin D Sax, Tirag x. (sur papir rcyclé). N d commission paritair n cours. Abonnmnt annul : 70 ; chèqu à l ordr d Communiqur à Saint-Dnis. GÉRALD ROSSI DANIEL ROTTEN 45000bébés au comptur Matrnité Dlafontain. À l aub d son départ n rtrait, l chf du srvic gynécologi-obstétriqu s félicit du dévloppmnt tchnologiqu d la structur. Mais c st la dimnsion humain d son métir qu il rgrttra. PORTRAIT Par Sébastin Bans Photo Yann Mambrt Au miliu d l ntrtin qu l doctur Danil Rottn nous accord dans son burau, l un d ss collègus frapp à la port. On s présnt. L Dr Rottn lanc, pinc-sans-rir : «L JSD st vnu complétr ma nécrologi.» Hélas pour l journalist, qui n st pas là pour fair la nécro, mais bin l portrait du chf du srvic gynécologi-obstétriqu d l hôpital Dlafontain, l Dr Rottn st plus avar d confidncs qu d bons mots. D son passé, sa vi n dhors d son métir, pas un mot. On saura just qu il a xrcé à Saint- Grmain-n-Lay avant d rjoindr, il y a dix-spt ans, l cntr hospitalir d Saint-Dnis. Et qu il a 65 ans. C qui signifi, après avoir vu naîtr nviron nfants, qu l hur d la rtrait a sonné. Entr-tmps, la matrnité st passé d à accouchmnts par an. «L prmir job du chf d srvic, c st la sécurité d la mèr t d l nfant. Un crtain nombr d actions, tant au nivau humain qu matéril, ont été mnés dans ctt optiqu.» Avc un population plus défavorisé t un maillag médical moins dns qu aillurs, Dlafontain n fait pourtant pas moins bin, au contrair. L nombr d grosssss pu ou pas suivis a diminué régulièrmnt. L fruit notammnt d un mis n résau ds profssionnls du sctur : libéraux, cliniqus, cntrs d santé, PMI «Un ptit grossss sympathiqu, qui s déroul bin, c n st pas la pin qu la dam s déplac à l hôpital, si ça put êtr suivi près d chz soi. Quand il y a d la pathologi, on n discut plus.» Et d la pathologi, il y n a dans un matrnité qui a mis n plac, n 2003, un unité d réanimation néonatal, dvnant ainsi l un ds 13 matrnités d typ III «On a ssayé aussi d allr dans l humanisation autour d l accouchmnt. Et l humanisation, c n st pas la démédicalisation.» d Îl-d-Franc. «Ça vut dir qu ls pédiatrs ont l droit d avoir ds nfants intubés plusiurs jours d suit. La matrnité put ainsi accuillir ds mamans qu on doit fair accouchr baucoup plus tôt qu prévu. Par conséqunt, on n transfèr quasimnt prsonn.» La réflxion sur la périnatalité a mné l médcin t ss équips au-dlà du domain purmnt médical. «On a ssayé aussi d allr dans l humanisation autour d l accouchmnt, n sachant qu, contrairmnt à c qu on ntnd parfois, l humanisation, c n st pas la démédicalisation. C st vrai qu un grossss n st pas un maladi, mais il y a quand mêm qulqus accidnts. La dmand ds fmms, c st qu on lur xpliqu ls choix, lls vulnt comprndr.» Et l attntion a été porté au tmps qui suit l accouchmnt.«baucoup d mèrs ici sont dans un crtain isolmnt social, affctif On a mis sur pid un systèm où un puéricultric ou un sag-fmm vnant d l hôpital passnt ls voir. S il y a un problèm, lls font l rlais avc la PMI départmntal, très dévloppé.» Tout récmmnt, la matrnité s st doté d bâtimnts nufs, d un cntr d mammographi, d la fécondation in vitro Ds rgrts au momnt d partir? «Évidmmnt. C n st pas un métir banal. En plus, ici on a ds prsonnls haut d gamm, pas toujours rconnus à lur just msur. Au-dlà d la tchnicité qu on attnd d chacun, il y a un humanité très grand. J pns qu c st ça qui va m manqur l plus.» Emplois d avnir. Cécil Duflot sign avc l logmnt social Bachra Ezbatti, 21 ans, t Sabri Dardour, 25 ans, s souvindront du 30 novmbr Dans la médiathèqu Ulyss, ll t lui ont signé lur contrat mploi d avnir avc la ministr du Logmnt, Cécil Duflot, t l présidnt d Plain commun habitat, Stéphan Pu. Bachra va êtr gardinn d immubl à Franc-Moisin t Sabri assumra ds missions d médiation dans ls quartirs n réhabilitation. «Dès l mois d août, avant mêm l vot d la loi, nous avons travaillé pour qu PCH soit l prmir baillur d Franc à s ngagr avc l gouvrnmnt pour ls mplois d avnir», a xpliqué M. Pu. Au total, un dizain d juns d la vill sront rcrutés par PCH dans l cadr d c qu fut l un ds promsss phars d François Holland pndant la campagn présidntill. D son côté, la Vill dvrait n paraphr un vingtain. Cs contrats, M m Duflot l a rapplé, concrnront juns d ans, dont dès 2013, prioritairmnt dans ls zons urbains snsibls (ZUS) t ls zons rurals. La ministr n avait évidmmnt pas fait l déplacmnt jusqu à la médiathèqu Ulyss dont la qualité l a imprssionné pour ls suls baux yux d PCH. Ell a conclu avc l Union social pour l habitat, rprésnté par son nouvau présidnt Jan-Louis Dumont, mplois d avnir dans l univrs ds métirs du logmnt social. D.Sz Côté jardin Décors d fêts À Noël t au 1 r d l An, la décoration d la maison t d la tabl s impos, alors pourquoi n pas la confctionnr vousmêm? Pour la port d ntré, un couronn. Sur un cintr n fil d fr auqul vous aurz donné un form cylindriqu, fixz ds branchs d sapins à l aid d un fil d fr d coulur vrt. Ls branchs d bas du sapin font très bin l affair. Dux ou trois pomms d pin dorés ou argntés t un ruban d coulur, la port st décoré. Vous pouvz complétr avc un guirland d lirr ou ds branchs d sapin. Divrss plants d saison vont égayr l intériur : pnsz à protégr ls mubls avc ds couplls ou du plastiqu. Dans ls jardinris ou au marché, vous trouvrz la ros d Noël (l poinsttia) avc ss magnifiqus bractés, l amaryllis avc son port majstuux, ds cyclamns aux coulurs chatoyants, ds jacinths, ds saintpaulias Pour l chmin d tabl, cuillz ds fuills d automn qu vous consrvrz dans du papir journal, bin à plat : intrcalés avc ds fuills d houx, ds bais d laurir-tin, d lirr, ds cynorhodons d rosirs ou d églantir, ds châtaigns, ds marrons d Ind, ds ptits fruits, ds ptits fagots d brindills C sra du plus bl fft. Vous pouvz réalisr cs décors n famill avc ls nfants t pour un prix dérisoir rapport aux prix pratiqués dans l commrc. Non sulmnt vous vous frz plaisir, mais vous épatrz vos amis. Bonns fêts à tous! Jan-Claud Sgonns, Saint- Dnis vill vrt, vill fluri Bradri La bradri d fin d anné du Scours populair a liu l 8décmbr, d 10 h à 14 h, à la bours du travail. L occasion d trouvr jouts, cadaux, décorations d Noël, carts d vœux t ds vêtmnts nufs d grand marqu (bébés, nfants t adults). Alrt RESF L Résau éducation sans frontièrs lanc l alrt pour Ahmd, un Dionysin d 23 ans, détnu au cntr d rétntion d Vincnns. Il risqu d êtr xpulsé dans ls prochains jours. Arrivé sul n Franc à l âg d 15 ans, c Pakistanais avait attndu n vain sa régularisation malgré la promss d mbauch d un mployur, n tant qu plombir. C drnir ayant fini par rnoncr à sa promss, Ahmd n avait informé la préfctur d Bobigny. Laqull lui avait sitôt notifié un OQTF (Obligation d quittr l trritoir français). Pétition sur tionsansfrontirs.org Lign 12 (1) Pour fêtr l arrivé d la lign 12 du métro à la Plain, la municipalité invit à visitr la nouvll station t l quartir Front- Populair, mrcrdi 19décmbr à 11 h ou 18 h 30. Départ n car dpuis la mairi. Inscription (gratuit) nécssair au ou n lign : Du 18 au 22décmbr ds projctions photographiqus auront liu sur ls bâtimnts d la plac. Lign 12 (2) Modifications pour ls autobus. À partir du 15décmbr, la lign 239 aura pour trminus la Port d Aubrvillirs (t non plus Port d la Chapll), n corrspondanc avc l tramway T3. La Lign 12 sra accssibl à la station Front-Populair. Et un nouvll lign, la 35, rlira la mairi d Aubrvillrs à la gar d l Est, via l sud d la Plain. À partir du 18, l 512 assurra un liaison Front- Populair/Mairi d Aubr. Lign 12 (3) Du 5 au 9décmbr, la lign 12 du métro sra limité à Juls-Joffrin t ds bus d rmplacmnt sront mis n plac à la Port d la Chapll. Ctt intrruption st nécssair pour prmttr l raccordmnt ds vois. Puis du 10 au 17, l trafic rprndra normalmnt jusqu à la Port d la Chapll. Ls rams continuront lur trajt vrs Saint-Dnis mais sans voyagur à bord, afin d tstr ls équipmnts tchniqus. «L État dépns 47 % d plus pour un élèv parisin» L 30 novmbr, Nuit ds écols à l écol Doisnau-Casarès, à la Plain. Nuit ds écols. À Doisnau-Casarès, plus d cnt parnts t nsignants étaint mobilisés l 30 novmbr pour déplorr l manqu d moyns pour l éducation dans l 93 t la nécssité d s battr. Plus d cnt prsonns s sont rtrouvés, vndrdi 30 novmbr, à l écol Doisnau-Casarès, à la Plain, pour la Nuit ds écols, organisé par l Collctif ds parnts d élèvs du 93 (1). Dès 19 h, autour d un bufft, parnts t nsignants s sont pnchés au chvt d l écol publiqu, républicain, laïqu, gratuit, obligatoir, égalitair. Dans ctt énumération, c st bin l drnir qualificatif qui smblait posr l plus d problèms. «L État dépns 47 % d plus pour un élèv parisin qu pour un élèv du 93, avanc Élodi, profssur ds écols. C n st pas un chiffr syndical, c st la Cour ds compts qui l a établi.» Dans l assmblé, l chiffr n surprnd pas, mais il indign. «Moralmnt inaccptabl», lanc Nathali, maman d dux nfants scolarisés à Saint-Dnis. Ls parnts délégués, qui animnt ctt rncontr, notnt au tablau ls grands propositions qui émrgnt. Plus d participation ds parnts à la vi d l écol. «C st qulqu chos qui n st jamais abordé au cours d notr formation, témoign un autr nsignant. Enfin, du tmps où nous avions ncor un formation!» 800 élèvs sans prof ctt smain Pour ls parnts t ls nsignants, il st inadmissibl d s battr sans css pour obtnir c qui rvint d droit. «On n obtint ds cho - ss qu si l on harcèl l inspction!», a été l litmotiv d la soiré C sujt, clui d la supprssion ds IUFM, st arrivé vit au cntr d la discussion. «Ensignr, c st un métir important, ça s apprnd», lanc l pèr d un jun élèv. «L gouvrnmnt précédnt a supprimé ls prsonnls spécialisés dans la prévntion t l accompagnmnt ds difficultés spécifiqus» n référnc à la pénuri critiqu d Rasd, d psychologus, d médcins scolairs. «C st cla la vrai insécurité!». L problèm d l absnc d rmplaçants a occupé un larg parti du débat. «Ctt smain, c sont 35 classs, c st-à-dir 800 élèvs, qui sont rstés sans profssur à Saint-Dnis», a illustré l mair Didir Paillard, qui a participé à la rncontr. L problèm st commun à tout l départmnt. L écol Doisnau ll-mêm a été touché : la dirctric, l anné drnièr, n avait été rmplacé qu au prix d la mobilisation soutnu ds parnts. Pour cs drnirs, comm pour ls nsignants, il st inadmissibl d dvoir sans css s battr pour obtnir c qui rvint d droit. «On n obtint ds choss qu si l on harcèl l inspction!», a été l litmotiv d la soiré Un longu discussion a opposé Mathiu Hanotin, député PS, t Jan-Yvs Rochix, profssur à Paris 8, spécialist d l éducation prioritair, l scond s étonnant qu ls socialists n aint pas décidé, dès lur arrivé au pouvoir, d supprimr ls dispositifs d intrnat d xcllnc. L député a tnté d défndr l travail du gouvrnmnt, auqul il st rproché d n s intérssr qu à ds qustions scondairs (dvoirs, rythms scolairs), à l hur où l on dmand un plan d urgnc. «Nous somms allés au bout ds lists complémntairs pour l rcrutmnt d vacatairs», a-t-il plaidé n rapplant qu ls socialists ont hérité du bilan d Sarkozy. «Il st facil d cassr, il faut du tmps pour rconstruir», a-t-il ajouté avant d rapplr qu la loi d programmation budgétair, à xaminr n janvir 2013, contint ds ngagmnts forts n matièr d éducation pour ls cinq ans à vnir. Tout l mond s st séparé pu avant minuit, n promttant qu ctt Nuit ds écols n rstrait pas sans lndmain. Sébastin Bans (1) À Saint-Dnis, l écol Juls-Vallès a ll aussi participé à la Nuit ds écols.

3 N 937DU 5 AU 11DÉCEMBRE ACTUALITÉS La smain du 5 décmbr 2012 N 937DU 5 AU 11DÉCEMBRE 2012 ACTUALITÉS 5 À notr ctt smain Trr solidair Lsamdi 8décmbr, l CCFD-Trr solidair invit à un rncontr «La paix n march, dans la région ds Grands lacs. Commnt?» Trois militants du 93 témoignront d la situation au Rwanda, au Burundi t n RDC. Pays où ls associations soutnus par l Comité catholiqu contr la faim t pour l dévloppmnt «œuvrnt à la paix». À 16 h 30, sall Saint Dnys (8, ru d la Boulangri). Lamaz t Port d Paris Réunion commun ds comités consultatifs Lamaz t Port d Paris judi 6décmbr, 18 h 30, n mairi, sur l évolution du résau autoroutir t ls mutations urbains dans l cadr d l élaboration du Contrat d dévloppmnt trritorial. Républiqu/Gar Démarch-quartir, mardi 11décmbr à 19 h à l écol Bris-Échalas sur l aménagmnt du quartir Conflunc. Cntr-Vill/Basiliqu Mardi 11décmbr, d 17 h à 18 h 30, rncontr avc l mair Didir Paillard à la résidnc Basiliqu (4-6 ru du Pont-Godt). Puis à 19 h n mairi, rncontr publiqu d démarch-quartir, sur la qustion du commrc d proximité. L rndz-vous ds rtraités Colossd Jérôm Thomas à l académi Fratllini (spctacl pour tous) mrcrdi 12décmbr à 15 h 30 (lir pag 15). Inscriptions au ou ; rdv l 12décmbr à 14 h 45 dvant l académi ; participation 10 (rtraités) t 3 (nfants). Sortis au bowling vndrdi 7décmbr à 14 h 30. rdv au bowling (6, av. d la Port-d-la-Chapll) ; 2,70 la parti. L collèg intrcommunal imaginé par l cabint d architcts Platan & Ilic associés. À Plyl, bintôt un collèg drnir cri Rntré Un soixantain d prsonns a assisté à la présntation du futur établissmnt intrcommunal à la point n matièr d tchnologis numériqus t d nvironnmnt. Un collègà Plyl n sptmbr Enfin! La présntation n a été fait l mrcrdi 28 novmbr, dvant un soixantain d prsonns à l écol Anatol- Franc. Au côté d Mathiu Hanotin, vic-présidnt du consil général n charg d l éducation t député PS, Platan Bérès, l architct, a décrit par l mnu ct établissmnt original à bin ds égards. D un capacité d 700 élèvs, il sra édifié sur d ancins trrains d EDF, m 2 à chval sur Saint-Dnis t Saint-Oun. Intrcommunal, l collèg étirra sa façad l long ds rus Ampèr t Saint-Dnis, jusqu au boulvard Finot. Fac à la Cité du cinéma. L bâtimnt principal, sur dux étags, abritra 28 classs, dont un Unité local d insrtion spécialisé pour ds handicapés moturs, un CDI, tc., t un «pôl collèg ouvrt», accssibl aux habitants du quartir, avc ds locaux polyvalnts t un sall ds sports. Égalmnt inédit parmi ls collègs à Saint-Dnis, ct intérêt porté aux matériaux naturls, à l nvironnmnt. Façad n bois d mélèz, toitur végétalisé, mur végétal, l architct mntionn ncor l jardin pédagogiqu prévu n cœur d opération aux abords du rstaurant n slf-srvic (400 couvrts), ls arbrs d haut futai dans la cour «Ds opérations très maîtrisés» Autr atout, la suprfici ds salls d class, 60 m 2, «alors qu lls sont n général d 45 à 50 m 2», indiqu Pascal Ribaud, dirctur d l éducation t d la junss au consil général. «Il s agissait d répondr aux défis du numériqu, xpliqura Mathiu Hanotin. Nous aurons huit salls ntièrmnt numérisés, avc un post d ordinatur par élèv t tablau intractif. Dans ls autrs salls, c sra un post pour dux élèvs. La moynn dans ls collègs st d un post pour 5,25 élèvs.» Cs salls sront aussi plus largs qu la normal, «pour qu ls collégins soint plus près du tablau, signal Platan Bérès. Ells sront «Nous aurons huit salls ntièrmnt numérisés, avc un post d ordinatur par élèv t tablau intractif. Dans ls autrs salls, c sra un post pour dux élèvs», a xpliqué M. Hanotin. éclairés d un côté par ls fnêtrs n façad t au fond par un lumièr zénithal.» Cs puits d lumièr aménagés dans l bâtimnt principal «nous prmttront d êtr assz innovants,» s félicit l architct, à l évidnc très satisfait d ss partnairs du consil général. L établissmnt, rappllra M. Hanotin, s inscrit dans l «plan xcptionnl pour l éducation» voté n 2010 par l consil général «pour répondr au choc démographiqu». Dans l périmètr d rcrutmnt d Iqbal-Masih, collèg d la Plain, t d Dgytr du cntr-vill où sont scolarisés ls nfants d Plyl, «on passra d 600 élèvs aujourd hui à n 2015, signal-t-il. Au total, douz collègs vont êtr construits ou rconstruits dans douz vills, tous sront livrés n 2014.» Ds parnts s inquiètnt du Partnariat public privé, décidé pour lur mis n œuvr. Cs PPP qui ont tant fait coulr d ncr avc l monumntal fiasco financir d l hôpital d Évry, construit par l group Eiffag. L mêm auqul l consil général a confié l collèg d Plyl. Pour M.Hanotin, rin à voir. «Cs collègs sont ds opérations très maîtrisés», assur-t-il. D plus, sur ls 700 millions d son plan éducation, l Départmnt contribura pour 62,5 % au financmnt d l opération (d un coût d 21,8 millions d uros). M. Hanotin st forml : l loyr vrsé à Eiffag pndant vingt ans, duré du contrat pour édifir l collèg t pour l ntrtnir, n xcédra pas l montant ds facturs qui auraint été acquittés slon la procédur classiqu. Marylèn Lnfant PLATANE & ILIC ASSOCIÉS Enquêt Jusqu au 4janvir s déroul l nquêt publiqu officill pour un modification du POS dans l sctur Conflunc- Gar-Plyl. Un commissair nquêtur s tint à la disposition du public (bâtimnt administratif municipal, 2 plac du Caqut, sall 11-13) c mrcrdi 5décmbr d 13 h 30 à 17 h 30 t vndrdi 4 janvir aux mêms hurs. Infos au ou Mail : com.fr PCF Dans l cadr d la préparation d lur 36 congrès, ls communists d Saint- Dnis organisnt cinq atlirs politiqus ouvrts à clls t cux qui à gauch souhaitnt d véritabls changmnts. Clui intitulé «Rlvr ls défis du vivr nsmbl, contr ls divisions t ls discriminations» a liu l 7décmbr, 19 h, dans ls locaux du PCF (37 bis, ru P.-Éluard). Lign blu Dpuis l 1 r décmbr, six mois après sa mis n plac par la dirction ds rtraités, l srvic d transports d la Lign blu amélior son offr avc dux nouvaux liux d dssrt, ls cliniqus du Landy t d l Estré. D plus, ss usagrs pourront s fair accompagnr par un prsonn d lur ntourag à qui sra appliqué l mêm tarif d transport. Ou bin par un profssionnl, aid à domicil, qui sra transporté gratuitmnt sur présntation d sa cart profssionnll. MRAP L comité local du Mouvmnt contr l racism t pour l amitié ntr ls pupls tindra son assmblé général annull l samdi 8décmbr, d 9 h à 13 h, sall Saint Dnys (8, ru d la Boulangri). Tél. : Mail : mrap.93saint Syri Un train pour la librté du pupl syrin partira d la gar d l Est à Paris l 11décmbr, à 10 h, pour rjoindr Strasbourg t son théâtr national. Un débat, ds rncontrs avc ds parlmntairs uropéns sont prévus. Un vingtain d Dionysins sront du voyag. Résrvation : Collirs arrachés. La préfctur mt n gard «Votr collir st préciux à votr cœur, mais aussi aux yux ds volurs!» La préfctur d polic a décidé d éditr un flyr dstiné à améliorr la prévntion au sujt ds vols à l arraché, notammnt ls vols d bijoux n or, un délit qui touch baucoup l cntr d la vill. «L or a pris baucoup d valur avc la cris économiqu, xpliqu l commissair d Saint-Dnis. Par conséqunt, ls délinquants visnt c métal, plutôt qu ls sacs ou ls téléphons. On n put pas s contntr du travail n aval, après la commission du délit, il faut agir aussi n amont.» L flyr sra déposé dans ls liux rcvant du public : mairi, tribunal, commissariat, buraux d Post Il sra égalmnt distribué sur la voi publiqu par ls brigads d îlotirs du cntr-vill, aux abords d la gar, du métro, du marché. S.B. Ls stands d la MCA À l approch ds fêts, la Maison du commrc t d l artisanat a installé ds stands plac ds Tilluls t qulqus-uns ru d la Républiqu. L tout rssmbl à un énièm bradri plus qu à un marché d Noël. Chantir à Bl-Air. Un résidnc pour étudiants t juns actifs L vndrdi 30 novmbr, l group immobilir Espacil organisait la «pos d prmièr pirr» d sa résidnc pour étudiants t juns actifs, dans l quartir Bl-Air. En fait, miux vaudrait parlr d un présntation car l chantir suit son cours dpuis sptmbr. L bâtimnt, ru Jann-D Arc, fac à l xtnsion du lycé Sugr, s élèv aujourd hui sur dux étags. Il n comptra cinq pour 129 studios, dont 70 résrvés à ds étudiants t 59 à ds juns actifs. Cs logmnts, d 20,5m 2 chacun, sront livrés tout équipés, t mublés. Espacil, l promotur t baillur, a d aillurs villé à satisfair ls bsoins ssntils avc mis à disposition d un lavri, d un sall d travail, t la présnc d un gstionnair logé sur plac. Inconvénint majur, la proximité d l autorout A1, à nviron 20 mètrs. L bâtimnt n y opposra pas qu un façad avugl. Avc son bardag n bois couvrant d épais pannaux isolants, la protction phoniqu s annonc optimal. Ls loyrs s échlonnront, chargs compriss, d 355 à 476. Ds montants à divisr au moins par dux avc l bénéfic d l APL. Coût d l opération, 8,8millions d uros, subvntionnés par l État t surtout la Région (1,2million). Livraison prévu n janvir2014. M.L. Très ptits ntrpriss. On vot pour ls syndicats Jusqu au 12 décmbr, t pour la prmièr fois, ls salariés ds ptits ntrpriss (moins d 11 salariés) puvnt votr pour l syndicat d lur choix. Il n s agit pas d choisir tl ou tl rprésntant mais d s prononcr pour un organisation (CGT, CFDT, FO, Sud, CFTC, tc.) afin d lui donnr l maximum d voix t donc d confortr sa rprésntativité national. Ls syndicats négocint dans ls branchs profssionnlls ls barèms ds salairs, ls conditions d travail par métir, tc. (ds accords d ntrpriss puvnt xistr mais ils n puvnt légalmnt êtr infériurs aux accords nationaux). Chaqu salarié put votr soit par Intrnt soit par corrspondanc. Ls précisions tchniqus t ls txts ds syndicats sont adrssés par la Post. Cs résultats, qui s ajoutront aux élctions profssionnlls ds grands ntrpriss, sront connus l 21décmbr. G.R. Un rcl d portabls t bijoux démantlé Quartir Gar. L résau qui srvait à écoulr ls butins d vols à l arraché était dans l collimatur d la polic dpuis sptmbr. En fin d smain drnièr, la polic a arrêté nuf homms qui formaint un résau d rcl d objts volés sur la voi publiqu uros n liquid, 31 téléphons portabls t 300 gramms d or ont été saisis au cours ds prquisitions, ainsi qu l matéril ( pirr d touch, flacons d acid, balancs) dstiné à évalur l métal. Ls délinquants ont été déférés au parqut, qui ls a mis n xamn du chf d rcl d vol n band organisé t d association d malfaiturs, ainsi qu d séjour irrégulir pour quatr d ntr ux. Au total, spt ont été placés n détntion provisoir. L préft Christian Lambrt t la procurur Sylvi Moisson s sont chargés d rndr publiqu ctt affair au cours d un conférnc d prss, vndrdi 30 novmbr, au commissariat d la Plain. Ls individus ont été appréhndés à Saint- Dnis, Asnièrs ou ncor Villnuv, mais ils opéraint autour d la gar d Saint-Dnis. Ls volurs qui arrachnt ls bijoux n or ou ls téléphons vnaint rvndr lur butin à un équip organisé d rclurs «d ru», dirigés par un donnur d ordr qui s tnait n rtrait. Ainsi, ls objts dérobés pas sulmnt à Saint-Dnis mais dans tout l Îl-d-Franc étaint rvndus, dans ls hurs suivant l larcin, à c résau qui s chargait d ls écoulr vrs l Maroc t la Blgiqu. L or, achté 20 à 25 uros l gramm aux volurs, était rvndu 30 à 35 uros. Ls mobils, tous d drnièr génération, pouvaint rapportr jusqu à 200 ou 300uros slon ls modèls. Filaturs, écouts téléphoniqus L nquêt, commncé n sptmbr, a mobilisé jusqu à 40 fonctionnairs ds srvics d polic d l agglomération t du Srvic d invstigation transvrsal (SIT) d la Préfctur d polic. S.B. Consil communautair. Un débat budgétair tndu Lors d sa séanc du 27 novmbr, l consil communautair d Plain commun a débattu ds orintations budgétairs pour 2013 présntés par Jacqus Salvator. Dans un prmir tmps, François Carayon, qui présid l Consil d dévloppmnt, a présnté l avis d ctt structur consultativ. «Dans c budgt, il import d privilégir toutc qui amélior la vi ds gns», a-t-ll indiqué avant d soulignr à plusiurs rpriss l déficit «d information ds habitants». Du côté ds élus, l tmps d l unanimité sur ls qustions budgétairs smbl passé. Patric Koniczny, pour l group d la droit t du cntr, a pointé «ds dépnss d fonctionnmnt qui continunt dans l indifférnc national [ ] il faut supprimr ls dépnss d prstig t pourquoi pas crér un vic-présidnc à l art d vivr». Pour l Dionysin Stéphan Pu (PCF),«nous dvons fixr davantag d priorités dans nos orintations budgétairs»t il a invité à rvisitr«dans la situation financièr un pu tndu qui st la nôtr, c qui rlèv ds compétncs obligatoirs t ds compétncs facultativs d notr agglomération». L présidnt Patrick Braouzc s st dit favorabl«à l idé d rmis à plat». Prochain débat budgétair, suivi alors d un vot, lors du consil du 18décmbr. G.R. À la Maison ds parnts. «Ça m dit c matin» L samdi 8 décmbr, la Maison ds parnts inaugur son LAEP, Liu d accuil nfants parnts, qui fonctionnra dux hurs par smain, d 10 h à 12 h. L samdi matin, donc. Inspiré d la Maison vrt créé n 1979 par François Dolto, c st un liu dédié à la ptit nfanc (ls moins d 6 ans), qui st ouvrt sans inscription aucun à tous ls parnts t à lurs juns bambins, ainsi qu aux futurs parnts. Sa fonction, favorisr ls échangs, ntr parnts, avc lurs nfants, autour d jux notammnt. Parmi ls profssionnls qui s succédront à lur accuil, un éducatric d juns nfants st détaché d l ALJM (Accuil, logmnt, juns mèrs), qui a aussi participé à la mis n plac d ctt LAEP. Dans l quartir Dlaunay-Bllvill où ll st domicilié, ctt association a n fft ouvrt n 2006 l prmir accuil du gnr à Saint-Dnis. Son succès n pouvait qu incitr la Maison ds parnts à n proposr la répliqu n cntr-vill. Avc pour l intitulr, c joli ju d mots d un maman : «Ça m dit c matin». M.L. Maison ds parnts 29, ru Gabril-Péri. Tél. : Noël antillais À la bours du travail, l Agaf (Amical ds Gosérins t amis d Franc) invit à un Noël Kon o péyi. Au programm d ctt soiré organisé avc Grnn K Fé, chants traditionnls d Martiniqu t d Guadloup. Rstauration sur plac, t ntré libr. L samdi 8décmbr, d 18 h à 22 h, au 9-11, ru Génin. Contacts : (Hugus) ou (Gina). Atlir d Noël L association Sans crir gar organis ds atlirs cadaux d Noël t un goûtr pour ls nfants samdi 8décmbr, d 16 h à 19 h, à l écol matrnll du Corbillon (19, ru du Corbillon). Un apéro pour ls grands suivra, à partir d 19 h. Caznuv L association Mémoir vivant propos l achat n souscription du livr dvant paraîtr début 2013 aux éditions d l Atlir, Combats d métallos, ls Caznuv t la machinoutil d la Plain Saint- Dnis, d Jan Bllangr, au tarif préférntil d 17 (au liu d 21 ). Bulltin d résrvation auprès d Mémoir vivant, maison d quartir Plain (ru Saint- Just). Tél. : vivant.fr. Médiathèqus Mardi 4 décmbr fut inauguré l Liu commun (11, ru ds Chminots à la Plain), où prnnnt plac désormais la dirction mutualisé du résau ds médiathèqus d Plain commun, ls bibliobus t l srvic ds navtts. Allaitmnt Pour répondr aux qustions qu ls fmms puvnt s posr sur l allaitmnt matrnl, l association Solidarilait-Paris tint dpuis sptmbr un prmannc à la Maison ds parnts, l 3 mrcrdi du mois d 14 h à 16 h. Au 29, ru Gabril-Péri. Tél. : Mail : Casting Pour son prochain long-métrag Fabric Eboué rchrch figurants silhoutts (rémunérés) dont ls profils sont ls suivants : homms t fmms originairs d Afriqu noir âgés d 20 à 70 ans t jun fill métiss black âgé d ans avc un côté mannquin. Portrait récnt t coordonnés téléphoniqus à transmttr à : gmail.com «Ls vols avc violnc ont diminué d 30 %» Dpuis la mis n plac d la ZSP, ls CRS patrouillnt fréqummnt n cntr-vill, notammnt. Zon d sécurité prioritair. L commissair Myr n charg du 2 district d la Sin-Saint-Dnis, n fonction dpuis début 2011, fait un point sur ls ZSP n plac dpuis l 11 sptmbr L JSD : Quls sont ls objctifs d la Zon d sécurité prioritair (ZSP) d Saint-Dnis? Christian Myr : La ZSP n comport trois : ls vols avc violnc ; l trafic d stupéfiants ; ls incivilités. En 2011, on a rcnsé vols avc violnc sur la circonscription qui st constitué d Saint-Dnis t d L Îl-Saint-Dnis. L quartir Gar/Cntr-vill cumulait 41 % d cs vols, pour ds raisons évidnts : la gar, la basiliqu, l marché génèrnt baucoup d passag. C st c qui a présidé au choix d c sctur. L JSD : Romain-Rolland st égalmnt concrné Ch.M. : Romain-Rolland st un ptit xtnsion d la zon, qui a pour objctif uniqu ls affairs d stupéfiants. Nous avons rtnu c sctur parc qu l trafic d ru y st assz ancré. Il y a surtout d l héroïn, mais ls dalrs proposnt d autrs produits. On vint d loin pour s y fournir. Un fois, on a arrêté qulqu un qui vnait d Dijon. Il nous a dit qu l ndroit était connu, t qu c était simpl d y vnir par l autorout! On mis sur la présnc quotidinn, un rythm soutnu d intrpllations sur ds transactions n flagrant délit, pour mttr un gross prssion sur ls trafiquants. L JSD : Qull st la spécificité d c dispositif? Ch.M. : La ZSP n st pas un répons simplmnt policièr. Tous ls partnairs doivnt fair ds fforts supplémntairs. La cllul du partnariat, piloté par la préfctur t l procurur, intègr tous ls acturs : mairi, baillurs, associations d rivrains, Pôl mploi, Éducation national, RATP Il faut agir sur tous ls lvirs. L JSD : La ZSP concrn-t-ll l logmnt? Ch.M. : La mairi pouss auprès du préft sur ctt qustion, t nous somms d accord. L activité ds marchands d sommil cré ds troubls gravs à l ordr public t génèr du dangr pour ls habitants d «C qui vaut pour la ZSP doit valoir partout. La difficulté d l xrcic, c st d n pas fair d discrimination trritorial. Il faut aussi évitr ls ffts rport à d autrs ndroits», indiqu M. Myr. cs locaux insalubrs. Cla put aussi dvnir ds rpairs pour ls délinquants. Il faut travaillr sur cs liux d criminalité, c st un manièr supplémntair d améliorr la physionomi d un quartir. Nous avons aussi xpulsé 11 ou 12 squats massifs dpuis mon arrivé, dont crtains étaint implantés dpuis dix ans. Il doit n rstr ncor un quinzain : ru Péri, avnu Wilson L JSD : Quls sont ls prmirs résultats? Ch. M. : Après dux mois t dmi, on a un signal ncouragant : ls vols avc violnc ont diminué d 30 %. 67 % d cs acts ont été commis par ds minurs. La présnc policièr accru, grâc aux rnforts locaux, départmntaux t aux CRS, a un impact. D aillurs, cs délits sont n baiss dans tout la commun. On n a pas ncor assz d rcul pour tirr ds conclusions, il faudra rstr vigilant pour évitr ls ffts rport. L JSD : Ls craints ds Dionysins sont connus : qu l on délaiss lur quartir au profit xclusif d la ZSP. Ch. Myr : L ministr d l Intériur nous a mis n gard contr ct écuil. C qui vaut pour la ZSP doit valoir partout. La difficulté d l xrcic, c st d n pas fair d discrimination trritorial. Il faut aussi évitr ls ffts rport à d autrs ndroits. Pour c fair, on s résrv la possibilité d modifir à la marg ls frontièrs d ctt zon. C st un dispositif modulabl dans la duré. On n st pas figé dans nos botts. Rcuilli par Sébastin Bans

4 AU CONSEIL Séanc du judi 29 novmbr 7 L agglo xpos son bilan Plain commun. Arrivé d Saint-Oun, Contrat d dévloppmnt trritorial, transports, mploi, rssourcs financièrs, proprté, équipmnts publics ont été débattus pndant plus d trois hurs par ls élus. Christoph Girard (maj.pg) «Ls activités orintés vrs l économi social t solidair sont un factur d dévloppmnt humain ; nous avons tout intérêt sur l trritoir à poursuivr lur ssor.» Vœux. Dux txts d actualité ont été longumnt débattus t adoptés par ls élus (sauf à droit). Ls prmirs froids t l déclnchmnt ds campagns hivrnals d solidarité ont amné l consil à débattr d cs qustions judi soir. Dans l txt qu il a proposé au vot, Laurnt Russir (PCF) a rapplé qu «à Saint- Dnis, n 2011, près d famills ont bénéficié d l aid alimntair au travrs d la distribution ffctué par ls Rstos du cœur, l Scours populair, la Conférnc communal. Sous ct intitulé, ls élus municipaux ont largmnt débattu judi soir du bilan 2011 d la communauté d agglomération, présnté par son présidnt Patrick Braouzc. Rapplant d abord qu au 1 r janvir prochain l arrivé d Saint-Oun portrait à 66 l nombr d élus communautairs, il a précisé qu la population d l agglomération attndrait ls habitants, c qui n fra la principal communauté francilinn. En répons à plusiurs qustions, Patrick Braouzc a précisé «qu il n y a pas d dégradation financièr d notr situation, ls invstissmnts annuls étant passés d 40 millions il y a qulqus annés à 80 n 2012 t 83 millions prévus pour 2013», mais il a rconnu «un prt d dynamiqu ds rctts, dpuis la supprssion d la tax profssionnll» rmplacé par un «cotisation» aux ffts bin infériurs. «4 400 mplois n CDI ont été créés» Pour l présidnt d Plain commun, élu d Saint-Dnis, un donné doit êtr prmannt : «fair d la vill pour ls habitants, dans lur divrsité, n villant à c qu ls populations ls plus fragils n soint pas chassés du trritoir». Avc un accnt mis sur l mploi : «Ls charts qu la collctivité sign avc d nombruss ntrpriss ont prmis à c jour d crér mplois n CDI t, concrnant ls chantirs d construction, ils participnt tous à ds démarchs d insrtion t d mbauch d habitants du trritoir.» Quant à la proprté, plusiurs fois évoqué, «ll nécssit la mis n plac d fforts d moyns matérils t humains d plus n plus importants». L Gorgs Sali (opp. Socialists d gauch) «Plain co mt plus d moyns pour améliorr la proprté t c st très bin pour répondr à un attnt fort ; pourquoi n pas nvisagr ds assiss sur c thèm?» présidnt point cpndant «un absntéism important ds prsonnls, c qui doit nous amnr à nous intrrogr»t il s dit favorabl «à un réflxion sur ls comportmnts ds usagrs d la voi publiqu dans crtains scturs». «Plain commun apport énormémnt à la collctivité local, rconnaît Gorgs Sali (Socialists d gauch), t c st dvnu un outil indispnsabl.» Pour lui, ls grands qustions nvironnmntals doivnt toujours êtr «présnts dans ls projts d dévloppmnt urbain, t l on n put pas par xmpl évitr d nvisagr l nfouissmnt futur d l A1 au nivau d la Port d Paris» Point d vu qu partag Michl Ribay (EELV). Pour lui, c typ d grands qustions «doit figurr dans l Contrat d dévloppmnt trritorial (CDT)» qui dvrait êtr signé fin 2013 ntr Plain commun t l État. «C st dvnu un outil indispnsabl» Virgini L Torrc (maj.écologist) «L trritoir s transform t l on doit tnir compt d la qustion ds déplacmnts car l strss, l bruit sont ds facturs d impacts négatifs sur la santé.» Croix-Roug t l Scours islamiqu». Puis il a rapplé qu l «dispositif qui bénéfici à 18 millions d Européns st n sursis» car ls aids d l UE risqunt d chutr d 30%. L txt adopté soulign qu l consil «n put accptr qu la situation ds prsonns n grand difficulté s dégrad ncor plus». Il dmand qu l aid alimntair uropénn soit porté d 500 à 680 millions par an, t aussi au ministèr du Logmnt «qu ls casrnmnts désaffctés, propriété du ministèr d la Défns, situés à proximité du Fort d l Est à Saint-Dnis, soint réquisitionnés pour ouvrir ds placs d hébrgmnt comm cla a été fait n 2002 t 2003». L txt dmand aussi «un plan hivrnal plus ambitiux [ ] un hauss d l offr d logmnts divrsifiés t d chambrs n résidncs socials plutôt qu n hôtls mublés, gouffrs financirs t crust d drams sociaux». Pour Évlyn Nicol (UMP) qui «n vot aucun vœu mais donn son avis», il st «ffctivmnt inadmissibl qu il y ait autant d mond à la ru». Agnès Rnaud (LO) dénonc«la faillit du capitalism t ds gouvrnmnts». François Prrault (PS) salu l dévoumnt «d tous ls bénévols qui participnt au quotidin Pirr Quay-Thévnon (PCF) not lui aussi qu «c st l xistnc d l agglomération qui prmt aux communs d poursuivr lur dévloppmnt». Au chapitr mploi, l mair adjoint indiqu qu «désormais 34 % ds habitants d la vill travaillnt sur l trritoir, c qui nous plac dans l top ds cinq vills d têt n Îl-d-Franc». Néanmoins, indiqu Majid Wannass (PRG), «la situation rst dramatiqu pour l mploi ds juns». Bally Bagayoko (maj.) appll à continur à villr à tout mttr n œuvr «n favur d l mploi», mais Évlyn Nicol Xavir Ducos-Fonfrèd (opp.ump) «Saint-Oun st un ds vills ls plus ndttés t doit possédr aussi ds mprunts toxiqus. Son arrivé dans l agglomération st un réll inquiétud financièr.» Aid alimntair t Palstin Ls chantirs participnt à l insrtion t à l mbauch d Dionysins. à cs actions d solidarité» n insistant sur l fait qu «la pauvrté c n st pas qu l hivr mais tout l anné». Gorgs Sali (Socialists d gauch) appll l État à s substitur «aux vills qui n font rin». Fabinn Soulas (PCF) rgrtt qu «l État n assur pas ntièrmnt ss missions d hébrgmnts d urgnc». «Un nju pour la paix mondial» (UMP) rgrtt «ds princips t ds vœux piux». Tout comm Didir Labaun (droit) qui dénonc «la crass n vill» t la «frénési d construction d logmnts qui n sont pas ntrtnus t fabriqunt l habitat dégradé d dmain». Cécil Ranguin (EELV ) souhait nfin «plus d cohérnc au nivau régional» t appll à nvisagr ds réflxions communs avc d autrs agglomérations sur ds «grands qustions comm cll d la gstion d l au». Compt rndu Gérald Rossi Pirr Quay-Thévnon (maj.pcf) «Notr trritoir accuill ds ntrpriss qui arrivnt avc lurs salariés, mais aussi ds sociétés qui s sont créés ici t qui mbauchnt localmnt.» L scond txt, présnté par Ros Gomis (maj), «considérant qu ls Palstinins sont dans l attnt d lur État dpuis 64 ans», soulign «l urgnc d réglr l conflit israélo-palstinin n vu d soulagr sans délais ls souffrancs subis par la population palstininn, notammnt cll vivant sur l trritoir d Gaza». Pour l mair Didir Paillard, «la qustion st bin d réclamr un paix just t durabl». Lis Bnisson (LO) dénonc «la surnchèr du gouvrnmnt israélin». Majid Mssaoudèn (maj) s félicit «du courag d adoptr un tll délibération». Gorgs Sali parl d un «nju pour la paix mondial» t dénonc l poids «d tous ls xtrémisms alors qu ds pupls sont contraints à ds conditions d vi tout à fait intolérabls». G.R. Décisions au consil Habitat L consil général d Sin- Saint-Dnis particip à la lutt contr l habitat indign dans l cadr du plan national (Pnrqad) sront à c titr alloués à Saint-Dnis. Logmnts Dans l cadr d la rénovation urbain du quartir Bl-Air/ Franc-Moisin, la Caps construit à l angl du passag Gallini t du cours du Ru-d-Montfort un programm d 28 logmnts n accssion social à la propriété. 13 logmnts sont d ors t déjà commrcialisés. Construction L alimntation élctriqu du tram T8 nécssit l installation d un «post d rdrssmnt» à l angl du quai du Port t d la ru Gambon. La société Logis transports construira égalmnt sur l sit un programm d 20 logmnts sociaux. Cssion La Vill va vndr un parcll d trrain d 18m 2 près d la ru du Landy à la société VntPrivé.com qui construit un nouvau bâtimnt dans c sctur. La transaction s élèv à Acquisition Pour un uro symboliqu, la commun va acquérir auprès d la Sm Plain commun dévloppmnt ds trrains t ds vois dans l sctur Nozal (quartir Plain) où sra construit un group scolair qui doit ouvrir ss ports à la rntré Agrandissmnt Afin d portr d 24 à 28 l nombr d classs du group scolair intrcommunal Casarès-Doisnau, ls locaux sront modifiés t ls équipmnts multimédias sront transférés dans ls équipmnts mobils qui sront installés à la rntré prochain. Écols L dévloppmnt d l habitat dans l sud d la vill nécssit la réalisation «d un nsmbl éducatif» dans l sctur Montjoi (Plain) où sont déjà prévus un gymnas municipal t un lycé (pour 2016). L nouvl nsmbl comprndra un matrnll d 8 classs t un écol élémntair d 11 classs. Ainsi qu un programm d logmnts. Santé Un convntion sra signé avc l Agnc régional d santé, c qui va prmttr l intrvntion d un diététicinn dans ls cntrs d santé municipaux afin d rnforcr ls actions contr l obésité. Ctt action concrnra particulièrmnt ls prsonns n situation précair. L rapport adopté soulign qu à «Saint-Dnis l état d santé nutritionnll ds nfants continu à s dégradr». Conts Un subvntion d a été attribué à l association ls Mots à la bouch pour son projt «Rndz-vous cont» avc la poursuit d la résidnc du contur Nidal Qannari dans ls quartirs Péri/Langvin/ Stalingrad/Politzr.

5 10 SPORTS Tous ls résultats sur SPORTS 11 Calndrir Cyclotourism Tous ls mrcrdis, sorti du tmps libr, 8 h 30 à Dlaun. Ls samdis, écol cyclo-dionysinn, 14 h 30 à Dlaun. Informations au Baskt-ball Union Sdus-BC Cournuvin National 2 Samdi 8décmbr, 20 h, Kaysrsbrg-Ammrschwihr/ Union Sdus-BC Cournuvin. Football DHR Dimanch 9décmbr, 15 h à Dlaun, /Moissy- Cramayl. Cosmos FC Sniors Excllnc Dimanch 9décmbr, 15 h, Solitairs FC/Cosmos FC. Racing Saint-Dnis DH féminins Samdi 8décmbr, 15 h, Domont FC/Racing Saint-Dnis. Handball La Dionysinn Pré-national Samdi 8décmbr, 20 h 30 à Baqut, La Dionysinn/ Blanc-Msnil. Randonné pédstr Ls Vrts sntirs Dimanch 9décmbr, d Crgy- Pontois à Conflans-Saint-Honorin, 18,5km, dénivlés nombrux. Rdv 8 h métro Port d Paris. Informations au Rugby Fédéral 3 Dimanch 9décmbr, 15 h, Antony Mtro/. En brf L Racing rmport l drby L Racing Mtro 92 a rmporté l drby rugbystiqu francilin l samdi 1 r décmbr fac au Stad français sur l scor d 23 à 15. L Stad d Franc, qui accuillait ctt affich pour la troisièm fois d affilé, a rçu spctaturs, contr t lors ds drbys d la saison passé. Sur l trrain, Fabric Estbanz a marqué l ssai d la victoir à la 76 minut. Résultats Athlétism Saint-Dnis Émotion Triathlon Challng Bourgois FFA à Paris (75) Dimanch 25novmbr, triathlon EA : Charlèn Wanzkla-Makanzu (EAF) 4 (57 pts). Maud Stock (EAF) 15 (43 pts). Anisa Hoffdjin (EAF) 21 (38 pts). Janic Wanzkla-Makanzu (EAF) 26 (37 pts). Athénaïs Aghouills (EAF) 27 (36 pts). Armll Jan (EAF) 31 (33 pts). Manal Ismaili (EAF) 35 (29 pts). Mlissa Wandza (EAF) 37 (28 pts). Agath Bontinck (EAF) 38 (27 pts). Hillary Lumba (EAF) 47 (25 pts). Ysalis Mric (EAF) 52 (22 pts). Aïnoa Laura (EAF) 61 (16 pts). Maëll Ramaka (EAF) 63 (12 pts). Iman Laala (EAF) 66 (6 pts). triathlon PO: Mariama Prira (POF) 17 (59 pts). Djanna Doukour (POF) 18 (58 pts). Hannah Bnchnna (POF) 36 (38 pts). Djal Cysiqu (POM) 23 (50 pts). Darrn Aghouills (POM) 29 (41 pts). Omar Ismaili (POM) 31 (39 pts). Julin Barrga (POM) 35 (32 pts). Marathon d La Rochll (17) L 25novmbr, Julin Schwandr (SEM) 146 n 2h Ls Boucls du 17 à Paris (75) L 25novmbr, Gilbrt Frnandz (VEM) 149 du10kmn Entraînmnt ds juns scrimurs du CESD au gymnas d La Courtill. Escrim Ls d Artagnan d La Courtill Sabr au clair. Nouvau maîtr d arms, répétitur flambant nuf t ligns d combat fraîchmnt tracés au sol, l Crcl d scrim d Saint-Dnis, fondé n 1978, poursuit ss assauts au gymnas d La Courtill. L scrim a longtmps srvi à s battr, s protégr t tur, avant d dvnir la disciplin d gntlmn aujourd hui connu. «Au XIX siècl, l dul a pu à pu laissé plac à un pratiqu loisir puis sportiv», commnt Kvin Laithir-Samzun. Fraîchmnt diplômé, l tout nouvau maîtr d arms du Crcl d scrim d Saint-Dnis (CESD) s occup ds apprntis tirurs comm ds confirmés. «On put pratiqur d 6 à 86 ans, t plus», précis-t-il. Sur la quarantain d adhérnts, ls plus juns s xrcnt tous ls lundis à l écol Jan-Vilar. Lurs aînés d un ou dux ans frraillnt ls mardis t judis, just avant ls adults, au gymnas d La Courtill, plac fort du club dpuis sa création n «C st un association familial, qui a pour vocation d prmttr à tous cux qui l souhaitnt d pratiqur c sport. L matéril st onérux t on l prêt à tous ls débutants», xpliqu Martin Bidard, présidnt du club. Cll qui a commncé tout ptit, t dont l frèr Hrvé, maîtr d arms à l US Mtro, a été rmplaçant lors ds Jux Olympiqus d Séoul, a longtmps promu son sport dans ls écols. Ell a aussi croisé qulqus fins lams n compétition, dont Laura Flssl à ss débuts, Maurn Nisima ou ncor Valéri Barlois. «Ell avait un tchniqu xcllnt, ll s adaptait à tous ls advrsairs.» Après un saison complx, marqué par l faux bond d un ntraînur crucial t l départ ds ÉCLAIRAGE Vitss, souplss, doigté t stratégi juns compétiturs, «un ptit group qui tournait bin», l club s rlanc fficacmnt dpuis sptmbr. «On parl d combat courtois» À l arrivé d Kvin s ajout l tracé d dix ligns d combats au gymnas. Sans oublir l répétitur flambant nuf, qui nvoi signaux sonors t luminux à chaqu touch. D quoi s scarmouchr dans la bonn humur. Masqu, culott, sous-cuirass, vst, chausstts montants t gants : la tnu doit résistr à 350 L scrim a baucoup évolué dpuis qu ll st uniqumnt sportiv. «Avant, il n fallait absolumnt pas s fair touchr par l advrsair, sous pin d blssur ou d mort. Aujourd hui, il s agit d touchr n prmir, mêm si l autr lam nous attint un millièm d scond plus tard. Ça n a plus rin à voir. Il y a un librté baucoup plus grand dans la pris d risqu», détaill Kvin Laithir-Samzun, maîtr d arms au CESD. Aux grands moulints succèd ainsi un finss minutius : «L bras boug l moins possibl, l poignt un pu plus, mais l travail s fait surtout au nivau ds doigts pour êtr l plus rapid.» Un quinzain d touchs sront ainsi faits n 40 sconds au sabr, quand l épé dmand baucoup plus d obsrvation t d faills à dénichr. «C st très proch ds échcs : on va s protégr, s découvrir, fintr pour fair bougr ls ligns, c st xtrêmmnt complx.»côté physiqu, la souplss t ls réflxs s vrront largmnt dévloppés, ainsi qu la coordination t l rpérag dans l spac. A.S. Nwton, soit 350kg par cntimètrs carrés. N manqu plus qu à choisir son arm fétich : épé, sabr ou flurt. Ls dux drnièrs sont privilégiés pour l apprntissag : «Lur pratiqu st très codifié t structuré. Cla donn d millurs bass tchniqus t tactiqus aux juns», racont l maîtr. Ls dullists pourront nsuit gravir ls échlons t décrochr ls blasons (jaun, roug, blu puis vrt) qui indiqunt l nivau comm ls cinturs au judo. L rspct st là aussi primordial. «En scrim, on parl d combat courtois. L salut st par xmpl fondamntal. L animosité commnc avc l allz! d l arbitr t s arrêt à la fin du combat.» Du côté ds règls, on pourra touchr tout l corps d l advrsair avc la point t l tranchant du sabr, mais sulmnt avc la point à l épé. L flurt, arm d étud créé n sall, n prmt d attindr qu l tronc, toujours avc l bout d la lam. Aurélin Souchyr Informations pratiqus écol d scrim à Jan-Vilar l lundi d 16 h 45 à 17 h 45. Mardi t judi, juns d 18 h à 19 h t adults d 19 h 30 à 21 h 45 au gymnas d La Courtill. Tarifs : adults 187, nfants 127 (payabls n 3 fois). Plus d imags d scrim sur La Rout ds 4 Châtaux à Chvrus (78) L 25novmbr, Jan-Pirr Martinz (VEM) 330 n 1h Didir Aubrt (SEM) 1081 n 1h Baskt-ball Union Sdus-BC Cournuvin National 2 Union Sdus-BC Cournuvin/Crgy- Osny-Pontois : L classmnt d la poul D 1/ Kaysrsbrg Ammrschwihr (20) 2/ Trmblay AC (19) 3/ FC Mulhous (18)4/Gris-Obrhoffn (18) 5/ Crgy Osny Pontois (18) ; 6/ GET Vosgs (17) 7/ Saint-Mari-Mtz (17) 8/ WOSB (17) 9/ St-Charls Charnton St-Mauric (17) 10/ Poligny Jura (16) 11/ La Charité (14) 12/ Saint-Dizir (14) 13/ AS Saint-Mauric (13) 14/ Union Sdus- BC Cournuvin (13) Football Sniors DHR Livry-Gargan/ : 2-1. L classmnt d la poul A 1/ Montroug FC 92 (28) 2/ Bry FC (25)3/Dammari-ls-Lys FC (22) 4/ Livry-Gargan FC (20) 5/ Évry FC (18) 6/ Lilas FC (18) 7/ Morangis Chilly (17) 8/ (16) 9/UJA Maccabi Paris (16) 10/Moissy Cramayl US (13) 11/ Noisil FC (11) ; 12/ Choisy-l- Roi AS (11) Cosmos FC Sniors Excllnc Cosmos FC/Stad Est : 4-0. L classmnt 1/ Montfrmil FC (27) 2/ Aulnay CSL (27) 3/ Clichois UF (23) 4/ Blanc- Msnil SF (23) 5/Trmblay FC (20) 6/ Solitairs FC (16) 7/ Cosmos FC (16) 8/ Bondy AS (15) 9/ Montruil RSC (14) 10/Villpint FC (13) 11/ Rd Star FC (13) 12/ Stad Est (12) Handball La Dionysinn Pré-national La Dionysinn/US Vairs : L classmnt 1/UMS Pontault-Combault (28) 2/ Blanc-Msnil (24) 3/ Torcy Marnla-Vallé (24) 4/Thiais (24) 5/ Entnt Plssénn (21) 6/ Nuilly Plaisanc Sports (21) 7/ Maisons- Alfort (21) 8/ La Dionysinn (20) 9/ US Ormsson (18) 10/ US Vairs (16) 11/ AS d Bondy (15) 12/ US Crétil (14) 13/Sénart 2000 (12) 14/ Montfrmil (10) Tnnis Masculins :+d 65 ans/aulnay la Négrss : 2-0. Gazirs d Paris/ + 45 ans : 0-3. Svran/+ 55 ans : 0-3. Féminins : Romainvill/+ 45 ans : 0-3. Tnnis d tabl Championnat par équips sniors Féminins Eq2(1 r d PN) : Jump Paris. Eq3(8 d R1) : Ruil. Masculins Eq2(2 d R1)/Savigny-sur-Org : Eq3(4 d R2)/Pontois : Eq4(2 d PR)/Montruil : Eq5(5 d D1)/Grvaisinn : Eq6(6 d D1)/Grvaisinn : Eq7(8 d D1)/Livry-Gargan : Tir à l arc Épruv départmntal à Gagny (93) Mari-Franc Lroy Giroux (458 pts) s hiss n final t obtint la médaill d argnt n vétéran. Fabric Gay (522 pts) 4 n dmi-final snior. Orian Sawmy (441 pts) 5 n cadt. Jan-Pirr Barbar (459 pts) 12 n vétéran. Thomas Lafay (332 pts) 6 n junior. Volly-ball Avant-Gard Saint-Dnis National 3 Avant-Gard Saint-Dnis/Cantlu Maromm : 0-3. L classmnt d la poul E 1/ Asnièrs Volly 92 (24) 2/ Saint- Cloud (18) 3/ LHavr (18) 4/ Agglo Sud 76 (15) 5/ Cantlu Maromm (14) 6/ Roun UGS MSA (11) 7/ Gagny Raincy USM (11) 8/ Rnns CPB (5) 9/ Avant-Gard Saint-Dnis (3) 10/ Clamart CSM (1) Box anglais El Jaouhari l mport Tournoi Tiozzo L boxur du Sdus Zakaria El Jaouhari (à gauch sur la photo) a rmporté la final du tournoi d l Académi Christoph Tiozzo l vndrdi 30 novmbr à la sall Japy, à Paris. Il s st imposé fac à David Chollt, d Grnobl, lors d un véritabl combat d styls. Football L Cosmos salu Kamal Mdjan Hommag Ls footballurs du Cosmos ont fait honnur dimanch drnir à lur ntraînur Kamal Mdjan pour lur prmièr rncontr dpuis son décès, survnu l 21 novmbr Sur la plous d Dlaun, ls Dionysins, après L advrsair, vaillant, «avançait constammnt afin d réduir la distanc, mais Zakaria, plus tchniqu, l a dominé largmnt t l a mêm fait comptr au 2 round», témoign Philipp Sturm, rsponsabl sportif t ntraînur d la sction (à droit sur la photo, au côté d Hassan N Dam, ancin champion du mond WBO). A.S. discours t sourats, ont chalurusmnt applaudi l coach, l éducatur t l ami qu Kamal était, avant d s lâchr sur l trrain, pour l mportr 4 à 0 fac à Pavillons-sous-Bois, sa vill d origin. Photos t vidéos d la cérémoni t du match disponibls sur district93foot.fff.fr. A.S. Watr-polo Ls fills t ls gars résistnt Dpuis longtmps, l Sdus n avait u un équip aussi soudé t sérius sous la férul du coach Rachid Bn Mansour. Présnts t couragux à l ntraînmnt, ls gars n ont pas raté lur rtour n National 2, alignant un défait, un nul (contr l rlégué d N1) t un victoir. Actullmnt n miliu d tablau d lur group, l équip put nourrir d rélls ambitions pour la suit d un championnat crts long. Par xpérinc, l club, qui a déjà évolué plus d dix ans à c nivau, sait qu il faudra pour l moins alignr un dmi-douzain d victoirs pour assurr son maintin, objctif d la saison affiché par l présidnt Jérôm Covill, t par François Puichafray, l scrétair à nouvau n charg ds déplacmnts. Ls fills, n N2 lls aussi, connaissnt un démarrag difficil sauvé par l courag du noyau dur d l équip mné par Franck Morland. Drnièrs d lur poul, lls ont signé c wknd lur prmièr victoir (10 à 3) fac à Rims malgré dux rvrs (5 à 7 contr Grand Longwy t 2 à 10 fac à Lill) après un séri d cinq défaits, crts srrés, t un nul. Hrvé Bori (corrspondant) GÉRARD MONICO /ARCHIVES Baskt-ball Mauvais pass pour l Union National 2 Tnnis d tabl Tournoi régional t Pro B L Sdus a rmporté pour la 8 fois d son histoir l challng du nombr du Tournoi régional féminin avc 30 participants ncadrés par Sabrina, Cyril t Clémnt. Un compétition qui s st déroulé l 25 novmbr au Krmlin-Bicêtr, n présnc d plus d Ls basktturs d l Union Sdus-BCC s sont inclinés lors ds dux drnièrs journés d National 2. À La Charité d abord (69 à 60), puis à domicil samdi drnir dvant Crgy-Osny- Pontois (53 à 79). Ls trois jouurs blssés n trois smains, dont Grégory Nana, xpliqunt notammnt ctt méform. Drnièr d sa poul, mais à un point du 11, l Union st toujours lancé dans sa cours au maintin. «La saison n st pas fini, on va fair l dos rond avant un gross préparation physiqu n décmbr», commnt l capitain Lamin Camara. La smain prochain, ls Dionysins s déplacront chz l ladr, avant d rcvoir Poligny t Saint-Mauric ls 15 t 22décmbr. L idé sra d l mportr pour bin finir l anné 2012, qui a tant souri aux blu t blanc lorsqu ils évoluaint n N3. A.S. 300 jouuss. Au challng du résultat, l club trmin à la 2 plac. Célia Silva arriv notammnt 1 r chz ls moins d 13 ans t Qiwn Xiao 3 ds numérotés féminins. En Pro B, ls garçons ont fait match nul (3 partout) fac à Fontnay mardi 27 novmbr, quand ls fills s inclinaint 4 à 1 à Mulhous. Rtrouvz l résultat ds rncontrs du 4 décmbr fac à Roun t Quimpr sur A.S.

6 SERVICES Culturs Plus d srvics sur NUMÉROS UTILES : MAIRIE plac Victor-Hugo, , ; PLAINE COMMUNE 21, avnu Juls-Rimt, , ; HÔPITAL ; SAMU 15 ; COMMISSARIAT 17 ou ; POLICE MUNICIPALE , 2 8 b d Ju l s- G u sd ( l u n d i au vn d r d i 9 h / 1 2 h t 1 3 h / 1 7 h ) ; POMPIERS 18 ou ; CENTRE ANTIPOISON ; SIDA INFO SERVICE ( 24 h/24 h) : ; DROGUES ALCOOL TABAC INFO SERVICE (24 h/24 h) ; ALCOOLIQUES ANONYMES (24 h/24 h) ; MAISON DE LA JUSTICE ET DU DROIT ; ALLO AGGLO! (proprté, voiri, éclairag public, circulation, spacs vrts, assainissmnt) (appl gratuit) ; OFFICE DE TOURISME 1, ru d la Républiqu, ; TAXIS Églis nuv : Port d Paris ; DÉPANNAGE SOIR ET WEEK-END EDF GDF EAU ; LA POSTE 3631 ; MÉDECINS DE GARDE SUR, Tél. : 15. PHARMACIES DE GARDE tous ls dimanchs t jours fériés : Charbit, 85, av. Gabril-Péri, SAINT-OUEN, ; dimanch 9 décmbr : Pharmaci d l Hôtl d vill, Tokpo, 46, ru Rogr-Salngro, VILLETANEUSE, Rnsignmnts sur ls gards ds médcins t pharmacins : applz l commissariat au Mnus écols t Dmands cntrs d loisirs d mploi MERCREDI 5 DÉCEMBRE potag au potiron, boultts d agnau sauc Brcy, puré d carott, fromag blanc, fruit. JEUDI 6 DÉCEMBRE bttravs vinaigrtt, sauté d bœuf façon tajin, salsifis, fromag, fruit. VENDREDI 7 DÉCEMBRE carotts râpés, paupitt d mrlu sauc échalot, brocolis, fromag, riz au lait. LUNDI 10 DÉCEMBRE salad d blé au surimi, omltt, ratatouill, fromag, fruit. MARDI 11 DÉCEMBRE salads d ndivs aux pomms, sauté d vau aux olivs, pomms d trr vapur, fromag blanc, ananas au sirop. MERCREDI 12 DÉCEMBRE potag poiraux-pomms d trr, palla, ptits suisss, fruit. JEUDI 13 DÉCEMBRE concombr bulgar, poisson munièr t citron, haricots plats, fromag, crèm dssrt chocolat. La viand d bœuf proposé dans ls plats st d origin français, animaux nés, élvés t abattus n Franc. La dirction d la rstauration s résrv l droit d modifir l mnu à tout momnt n raison ds fluctuations ds marchés t ds ffctifs. Jun fmm sérius t motivé chrch hurs d ménag t rpassag Vds clic-clac lit nuf, 900 ; radio casstt CD tiroir, 50 ; hom cinéma 4 satllit HP, 60 ; chauffag à pétrol Kro, 70 ; chauffag élctriqu tournant, 30 ; coutt(s), 40 t 20 ; radio casstt portatif, Vds ptit élctroménagr : mixur plongur, coup frits, ptits cocotts, 4 crcls ronds, ptit balanc, hachoir à hrbs, 6 vrrs apéritif coloré avc support n métal, tout st vndu avc ls boîts, 50 l tout Jun fmm sérius chrch hurs d ménag t d rpassag ; ou gard d nfants Vds nsmbl canapé 3 placs t 2 fautuils, coulur caraml, imitation cuir, n très bon état, Vds 2 DVD état nuf, 30 pièc ou 50 ls dux ; massur pour pid t dos, 35, srvi 1 fois ; unité cntral à réparr, 50 ; chaîn hi-fi Philips récnt à réparr, 60 ; cntral à vapur Calor, achté, 200, vndu 50 à réparr (tombé par trr) ; ancin grand caméscop avc ss accssoirs fonctionn, pour collctionnur, 60 l tout ; écran plat 19 poucs pour ordinatur, état nuf + clavir, 60 ls dux ; 2 robs d soiré, 1 longu styl princss, l autr noir t argnté t droit, porté 1 fois, taill 42, 50 pièc ; canapé simili cuir noir, récnt, 4 placs, caus doubl mploi, 550 ; écran plasma 107 cm, achté n 2011, très bll imag + options, caus doubl mploi, Fmm chrch hurs d ménag t rpassag Étudiant propos cours d mathématiqus du CM1à la trminal, suivi régulir Cours d violon par étudiant (3 cycl spécialisé) au consrvatoir d Aubrvillirs-La Cournuv, donn cours à domicil ou s déplac à Saint-Dnis t nvirons, profssur particulir ou n soutin aux cours d votr consrvatoir, pour tous âgs, tous nivaux, avc ou sans solfèg Fmm sérius, avc xpérinc, chrch hurs d ménag t/ou d rpassag Ensignant d métir propos soutin scolair t aid aux dvoirs du CM1 au collèg Jun fmm xpérimnté chrch hurs d ménag t gard d nfants ou Jun fmm xpérimnté chrch qulqus hurs d ménag t d rpassag, à s occupr d prsonns âgés, fair ds courss ou Vnts achats Vds gazinièr Sautr 3 fux gaz, 1 fu élctriqu avc four catalys, état nuf, très pu srvi, 50 ; prfcto Schott noir n cuir, taill américain 46, état nuf, Vds ballrins plusiurs coloris, baskts n jans, pointurs 41, l tout Vous souhaitz lour votr bin n tout sécurité, bénéficir d avantags fiscaux t valorisr votr patrimoin? Optz pour l habitat solidair! Tél. : Vds rollrs à taill ajustabl du 32 au 35 noirs avc équipmnt d protction complt (casqu + gnoux + poignts + couds) Vds jouts : camping-car Barbi, 15 ; maison Barbi, 10, dîntt avc grill pain, bouilloir, mixr, vaisslls, fruits légums, 15 ; Supr Vortx Stadium avc 2 toupis (lightning LDrago + Storm Pgasus +2 lancurs), 20 ; Nintndo DSI Blanch + 3 jux (Léa passion 3 étoils, My Baby Girl, Mon amourux t moi), Vds vêtmnts fmm, du 50 au 56, n parfait état, jups, tuniqus d 2 à 3 ; matlas lit pliant bébé, 8 ; jout d évil bébé, 3 ; carrltt profssionnll nuv, jamais srvi, tout typ d carrlag, valur 160, vndu ou Vds, à ptits prix, tout pour l bébé, couvrtur, stérilisatur à bibrons élctriqu, inhalatur, pluchs, vêtmnts 3, 4 t 5 ans, chaussurs du 26 au 29, lot d 20 casstts vidéo d dssins animés, nombrux jouts, état nuf ; synthétisur ; ballon sautur ; ju élctroniqu pour apprndr l anglais Vds collction complèt livrs Yu Gi Oh (38 livrs) 130, valur nufs 260 ; collction Il était un fois la vi n VHS, pour nfants avc ss fasciculs (26 VHS t 52 fasciculs), 60 ; divrs DVD, 2 pièc (coffrt Angl saison (3), Yakusa contr Triads, Batman, L Anné ds Guignols ( ), L Masqu d l arraigné, L Fabulux dstin d Améli Poulain) Vds lit combiné avc burau t commod (2 tiroirs), l tout n bon état, 80 ; sdari (fautuil marocain), 80 ; pousstt doubl, 100 ; tabl rond n bois quasi nuv, ou N 937 DU 5 AU 11 DÉCEMBRE La smain du 5 au 11 décmbr 2012 Agnda PROFESSIONNELS POUR VOS ANNONCES PUBLICITAIRES Basiliqu 1, ru d la Légiond honnur Tél. : Saint Dnis à n prdr la têt! rvint sur l prsonnag d Dnis t sa légnd à travrs six spacs. Jusqu au 31 décmbr, tous ls jours d 10 h à 18 h 15, dimanch d 12 h à 18 h 15 (sauf frmturs xcptionnlls). Contactz : Martin DESAX LD Folis d ncr 14, plac du Caqut Tél. : Ptits annoncs Cabart Brcht GRATUITES : rchrch d mploi, offr d srvics, achat t vnt d objts divrs Ls déposr ou ls nvoyr sur papir libr au Journal d Saint-Dnis, 59 ru d la Républiqu, Saint-Dnis, ou par mail : PAYANTES :véhiculs t immobilir (vnt, achat, location). S adrssr à PSD, 121, ru Gabril-Péri à SaintDnis. Tél. : Ls annoncs sont publiés sous l ntièr rsponsabilité d lurs auturs. L JSD rappll à ss lcturs l obligation qui lur st fait d rspctr la légalité n matièr d mploi, notammnt cll d mployr ou d travaillr n étant déclaré. La librairi accuill L ptit Mahagonny, ptit cabart du Moukdn Théâtr, avc xtraits d txts, chansons t poèms tirés d l œuvr d Brcht. Mardi 11 décmbr à 19 h 30. Rncontr Avc Grand Corps Malad autour d son livr Patints (édition Don Quichott), témoignag d son séjour n cntr d rééducation pour prsonns handicapés. Judi 13 décmbr à 19 h 30. Lign 13 La Tabl rond La compagni Entr cour t jardin propos un adaptation ds conts blus du Chat prché d Marcl Aymé, Dlphin, Marintt t l loup. Samdi 8 décmbr à 15 h t à 17 h. Tarif : 5. 12, plac d la Résistanc Tél. : Théâtr 12, ru d la Boulangri Tél. : Concrt Jazz. Vndrdi 7 décmbr d 19 h 30 à 22 h 30. Résrvation consillé. Médiathèqu du cntr-vill 4, plac d la Légiond honnur Tél. : En partnariat avc l Salon du livr t d la prss junss, la médiathèqu accuill l xposition Obéir t désobéir, conçu à partir d illustrations d Lornzo Mattoli t d Thomas Prino, sur l thèm Grandir, qull avntur! t à travrs Alic au pays ds mrvills t Pinocchio. Jusqu au 15 décmbr. Entré libr. Paris 8 2 ru d la Librté Faust t l homm ordinair Théâtr d la Bll étoil à Wittnbrg. Ls paysans allmands révoltés rchrchnt l soutin du célèbr Dr Faust. Mais clui-ci, alors qu Luthr compos avc ls princs allmands, soutindra-t-il ss frèrs ls paysans ou succombra-t-il aux sirèns du pouvoir n vndant son âm au diabl? Nouvll création d la compagni Joli Môm, voilà un spctacl prnant, drôl t émouvant, où ls prsonnags sont plus qu ds symbols ou ds figurs : ils vivnt dvant nous, êtrs d chair t d sang, d souffranc t d spoir qu l on suit au fur t à msur d lur évolution. Ls scèns d bouffonnri altrnnt avc ls épisods dramatiqus d un histoir d spoir qui sra balayé par un réprssion sauvag. Mais, «ils puvnt mpêchr ls flurs d poussr, ils n mpêchront jamais l printmps d arrivr» B.L. Jusqu au 16 décmbr, judi, vndrdi t samdi à 20 h 30, dimanch à 16 h au théâtr d la Bll étoil (14, ru Saint-Just). Tarifs : 18 t 12. Ptit rstauration possibl sur plac. Résrvation consillé au L xposition Écritur t pouvoir st l fruit d un collaboration ntr l Cntr d rchrchs historiqus d l univrsité t ls Archivs nationals. Ell rtrac ls lins ntr la chos écrit t l xrcic d l autorité à travrs ls siècls à l aid d nombrux documnts issus du fonds ds Archivs nationals. Jusqu au 14 décmbr, du lundi au vndrdi d 13 h à 18 h. Visits guidés sur rndz-vous. Contact : univ-paris8.fr Fstival L collctif Palstin Paris 8 t Sud Étudiant organisnt l fstival Emancipation consacré au cinéma ds lutts populairs n Palstin, Syri, Algéri, Tunisi, Turqui avc projctions t discussions. Jusqu au 21 décmbr, sall d la Coupol, Maison d l Étudiant. Programm sur paris8.ovr-blog.com Stains Théâtr L Studio Théâtr d Stains présnt Cabart d 4 sous, d après Brtolt Brcht t John Gay, dans un mis n scèn d Marjori Nakach. Un magnifiqu spctacl drôl t émouvant, où s mêlnt avc bonhur comédins t marionntts. Jusqu au 16 décmbr, ls vndrdis t samdis à 20 h 45, dimanch 16 décmbr à 16 h. Tarifs : 11, 8 t 5. 19, ru Carnot. Tél. : Cinéma l ss, c st r! t LLooccaattaairir d a ach mnntt m moom N AT T E N D E Z P L US POUR IR N E CONSTRUIRE V A E V OT R Maison d plain-pid ou à étag? Garag intégré ou séparé? Styl Authntiqu ou plutôt Contmporain? Vous trouvrz auprès d Maison Familial un offr d maisons particulièrmnt divrsifié. Notr équip d profssionnls vous guid à chaqu étap d votr projt : aid à la rchrch du trrain, montag d votr dossir d financmnt, dépôt du prmis d construir... INA AM IS IA A AL LYV S ELY A M A partir d * A partir d * A partir d * A partir d * Prix pour un maison d 2 chambrs t 60 m². Prix pour un maison d 3 chambrs t 75 m². Prix pour un maison d 3 chambrs t 74 m². Prix pour un maison d 4 chambrs t 100 m². * Prix mars 2011 n région Il d Franc, suscptibl d variation slon région. Hors prix trrain t frais d acquisition. Pour plus d informations, contactz-nous : t 21 ru Paul Vaillant Couturir ARGENTEUIL t 16 ru ds Bouchris SAINT DENIS maisonfamilial.com facbook.com/maisonfamilial 8 ru du Mondial Tarif plin 9,30 (adult) ; Tarifs réduits* : 6,70 (- d 12 ans) ; 7,50 (- d 18 ans t étudiants) ; 7,60 (+d 60 ans) ; +2 pour ls séancs n 3D t +1 pour l achat ds luntts 3D.Tarif Imagin R du lundi au judi : 5,90, Imagin R du vndrdi au dimanch : 6,90. Ls séancs du matin sont à 6,30. Cart 37,50, 5 placs valabls 2 mois dans touts ls salls Gaumont Pathé d Il-dFranc (maximum 3 placs par séanc). Info : cod #193/0,34 /mn. * Sur présntation d un justificatif. L Odyssé d Pi (3D) VF, 2 h 15, avant-prmièr, n rlif dim 9 décmbr : 11 h. Qui a r-tué Pamla Ros Ls cinq légnds (3D) Niko l ptit rnn 2 VOST, 2 h 56 TLJ : 13 h 45, 17 h, 20 h 30. Twilight chap 5 Révélation 2 parti Ls Monds d Ralph Skyfall Ls Monds d Ralph (3D) Loopr Silnt Hill Rvlation (3D) VF, 1 h 34, int. 12 ans, n rlif TLJ : 13 h 30, 15 h 30, 17 h 45, 20 h, 22 h 10 + dim : 11 h. Ls cinq légnds VF, 1 h 37 TLJ : 13 h 30, 17 h 45, 22 h. C soir, mrcrdi 5 décmbr, l cinéma propos un rncontr avc Régis Saudr, l réalisatur d Êtr là, à l issu d la projction à 20 h 30 d c documntair tourné au sin du srvic médico-psychiatriqu d la prison ds Baumtts à Marsill. Vndrdi 7 à partir d 20 h 45, la soiré sra consacré à un dialogu ntr dux écrivains sur l thèm «Filmr la musiqu, écritur musiqu cinéma». Maylis d Krangal (prix Médicis 2010 pour Naissanc d un pont pont, Tangnt vrs l Est l Est, tous dux aux éditions Vrticals) t Pirric Bailly (Polichinll, 2008, Michal Jackson, 2011, chz P.O.L.) sont invités à dialogur ntr ux t avc la sall à partir d xtraits d films, notammnt d rock. Enfin, samdi 8 décmbr à 14 h, l atlir d la Toil blanch présntra l travail réalisé par ds juns d Saint-Dnis sur la notion d point d vu à partir d un xpérimntation artistiqu axé sur l film Un Jugo d Niños, réalisé par Jacqus Toulmond n Colombi. B.L. Jusqu à mon drnir souffl VF, 1 h 55 TLJ : 13 h 20 (sauf dim), 15 h 35, 17 h 50, 20 h, 22 h 10 + dim : 11 h. VF, 1 h 41, n rlif TLJ : 15 h 50, 20 h 05 + dim : 11 h 30. Ls soirés d l Écran VF, 1 h 17 mr, sam, dim : 13 h 30, 15 h 15, 17 h, 18 h 45 + dim : 11 h 30. VF, 1 h 38 TLJ : 13 h 45, 16 h, 18 h, 20 h, 22 h + dim : 11 h. VF, 1 h 41 TLJ : 13 h 40, 18 h, 22 h 10. Trois séancs spécials VF, 1 h 37, n rlif TLJ : 15 h 40, 20 h + dim : 11 h. VF, 2 h 23 mr, sam, dim : 20 h 30 ; ju, vn, lun, mar : 14 h, 17 h, 20 h 30. VF, 1 h 59 TLJ : 22 h 15. Sinistr VF, 1 h 50, int. 12 ans TLJ : 13 h 15, 15 h 30, 17 h 45, 20 h, 22 h 15 + dim : 11 h. Sharqiya L film d la smain Kaml, un jun Bédouin, travaill comm agnt d sécurité à la gar routièr d B r Shva. Il habit dans un ptit villag illégal au miliu du désrt. Son frèr aîné, Khald, st l chf du villag. La rlation ntr ls dux frèrs st conflictull, Khald n approuvant pas l activité d Kaml parmi ls Israélins. Un jour, Kaml apprnd qu ls autorités israélinns ont ordonné la démolition du villag. Dès l lndmain, Khald quitt son mploi t décid d organisr la résistanc. Kaml, quant à lui, continu d allr à son travail «Wstrn modrn avc ls Bédouins dans l rôl ds Indins, la polic israélinn dans clui ds cow-boys, l désrt du Néguv à la plac d l Arizona, un hamau d caravans t d baraqus à la plac ds tnts t ds tipis t un litig trritorial à la plac d un litig trritorial. Sharqiya d Ami Livn nous instruit d réalités pu connus tout n dispnsant un vrai plaisir d cinéma. Un prl rar.» Ls Inrockuptibls. C.H. is8d samsadmm brr 6déocctob Gaumont Photos t illustrations non contractulls. SNC GEOXIA IDF - RCS NANTERRE Titulair NF Maison Individull N R3. rts v u o s Port it 15 Ciné-club Paris 8 L Écran Astérix t Obélix : au srvic d sa Majsté Univrsité, 2, ru d la Librté, sall blu nuit tropical, bât. A. 1,50. Plac du Caqut. Répondurprogramm : Sit : Tarifs : 7, 6 (abonnés), 4, 50 ( 12 ans), 3,50 (films «f»). VF, 1 h 49 TLJ : 13 h 15, 15 h 30, 17 h 45, 20 h. Alfrd Hitchcock, 1938, 97 min. mr 12 déc. : 12 h 45. Un fmm disparaît Tabou d Migul Goms, 2012, Portugal/Franc, 1 h 58, NB, VOSTF mr : 14 h, 20 h 45 ; ju : 18 h 30 ; vn : 12 h, 16 h, 18 h 15 ; sam : 16 h 15, 20 h 30 ; dim : 14 h 30, 18 h 45 ; lun : 14 h 15, 18 h 30 ; mar 20 h 45. Êtr là d Régis Saudr, 2012, Franc, 1 h 37, NB, documntair mr : 20 h 30 (+ rncontr, lir ci-dssus) ; lun : 16 h 30 ; mar : 18 h 30. Populair d Régis Roinsard, 2012, Franc, 1 h 51 mr : 16 h 15, 18 h 30 ; ju : 18 h 15, 20 h 30 ; vn : 16 h 15, 18 h 30, 20 h 30 ; sam : 14 h 15, 18 h 30, 20 h 45 ; dim : 16 h 45, 19 h ; lun : 16 h 15, 20 h 45 ; mar : 18 h 15, 20 h 30. Sharqiya d Ami Livn, 2012, Franc/ Israël/Allmagn, 1 h 22 mr : 16 h 30, 18 h 15 ; vn : 14 h 15 ; dim : 17 h ; lun : 20 h 30. Maison sucré, jardin salé programm d six courts métrags d animation, 2012, Blgiqu/Suiss/ Estoni/États-Unis, 42 mn, VF, à partir d 3 ans mr : 14 h 15 (f), 15 h 15 (f) ; sam : 16 h 30 (f), 17 h 30 (f) ; dim : 14 h 45 (f), 15 h 45 (f). L criminl d Orson Wlls, 1947, États-Unis, 1 h 35, NB, VOSTF ju : 20 h 45 ; sam : 18 h 45 ; lun : 18 h 45. Filmr la musiqu d Maylis d Krangal t Pirric Bailly, dans l cadr du Mois du film documntair n Îl-d-Franc vn : 20 h 45 (+ rncontr, lir ci-dssus).

7 Plus d imags sur CULTURES Ls voyags n pintur d Jacqus Bridir Dans l cloîtr du musé, Pascal Baur fait fac à L Crcl, sa création mi-taurau, mi-machin. Fstival ds arts numériqus Nmo Ds machins kafkaïnns Au fond du cloîtr, côté st, un curius machin blanch aux rous voluminuss tourn n suivant un larg crcl. Ell présnt aux spctaturs un larg écran sur lqul s succèdnt ds imags stylisés d un taurau smblant évolur slon un logiqu précis quoiqu pu évidnt, à la fois libr t contraint par ls dimnsions d l écran. «L taurau st un animal mblématiqu qui symbolis à la fois la puissanc t l assrvissmnt», xpliqu Pascal Baur, l concptur d la machin. Invité par Synsthési dans l cadr du fstival ds arts numériqus Nmo à xposr au musé d art t d histoir, c plasticin passé par l dsign travaill baucoup sur la notion d aliénation. «Dpuis l âg d 14 ans, j suis marqué par Kafka. J ai avc ct autur majur un proximité d sprit. En fait, j pars du constat suivant : notr appartnanc à un société nous prmt d vivr, mais dans l mêm tmps nous nfrm. Ici, la machin st l symbol d ctt contraint social.» Pascal Baur présnt au musé d nombruss autrs piècs qui offrnt, slon lui, un panorama fidèl d son travail d cs quatr ou cinq drnièrs annés. Comm ct homm qui évolu (toujours au sin d un écran) sur un lign droit. Il va t vint, s déplac mais n put dépassr ls limits imposés, l spac frmé (La Foul). «C qu j P. BAUER COURTESY SCHOOL GALERY PARIS Musé d art t d histoir. L plasticin Pascal Baur st invité par Synsthési à xposr au musé ss installations vidéo-robotiqus, objts t photographis. Dans «La Foul», un homm évolu n lign droit dans un écran. Il va t vint, s déplac mais n put dépassr l spac frmé, prisonnir d un machin symbol ds contraints socials. trouv intérssant dans c qu fait Pascal Baur, c st qu il mt n lin la vulnérabilité d l humain t la machin qui l modifi. Et son travail st très spctaculair, il put s apprécir slon différnts nivaux d lctur», dit Ann-Mari Moric, la dirctric d Synsthési. «Très contmporain, voir futurist» Outr l cloîtr, Pascal Baur invstit d autrs liux du musé. Dans la chapll, il présnt L Élu, un autr vidéo sur laqull un crucifié sans bras s débat dans un équilibr précair. Là ncor, c st la fragilité t l dangr qui émannt. La sall du chapitr accuill plusiurs installations, ss Objts d go(s), souvnt nés d instants vécus ou prçus. «Par xmpl, pour À nos grands homms, j suis parti du T-shirt orné du visag du Ch. C qu l mrcantilism a fait d ct homm m énrv profondémnt!», s écri-t-il. Un viil aspiratur rcouvrt d fourrur st prolongé par son tub, qui dvint ici fusil, fièrmnt brandi par un sort d Buffalo Bill du pauvr vêtu du famux T-shirt. L ridicul tu-t-il? «J ai voulu poussr la contradiction jusqu au bout d sa logiqu.» Chz Pascal Baur, l humour n st jamais loin. «Il prmt d parlr d manièr légèr d choss dnss t profonds.» L humour t l étrangté. Avc N jamais laissr vos nfants suls ou Icôn, il jou avc l imag t la matièr, détourn ls uns, tord ls autrs, fouill ls antagonisms violnc/doucur, immobilité/mouvmnt. «J travaill baucoup sur la notion d contradiction t sur la récupération bourgois ds choss qui ls vid d lur sns prmir», lanc-t-il. Présntr ss œuvrs au musé d art t d histoir était un défi. Synsthési l a rlvé. «Fair s rncontrr c liu magnifiqu, ô combin patrimonial, avc qulqu chos d très contmporain, voir futurist, nous a smblé, au musé t à nous,particulièrmnt intérssant», répond Ann-Mari Moric. Mais plus qu à un choc ds culturs, Pascal Baur nous ntraîn vrs un vision révolté d un mond asptisé, dénaturé. Un vision finalmnt intmporll. Bnoît Lagarrigu L Crcl, La Foul, L Élu, t ls Objts d go(s) du 7 décmbr au 28 janvir 2013, ls lundi, mrcrdi, vndrdi d 10 h à 17 h 30, l judi jusqu à 20 h, ls samdi t dimanch d 14 h à 18 h 30. au musé, (22 bis, ru Gabil-Péri. Tarif : 1. Vrnissag judi 6 décmbr à 18 h. Jusqu au 13 janvir 2013, l offic d tourism présnt un xposition intitulé Voyags n pintur. Ell st l œuvr d Jacqus Bridir qui, du haut d ss quatr-vingt-cinq printmps, affich un bl nthousiasm. Ds vus d Vnis, d Étrtat, d Bourganuf n Crus, d Saint-Tropz ou ncor du Maghrb, n huils ou aquarlls, voisinnt avc ds paysags d nig. Né à Saint-Dnis, l homm smbl avoir vécu plusiurs vis. «J avais un oncl marbrir ru d Strasbourg t j ai donc très vit été attiré par ls métirs artistiqus», racont-t-il. Il fréqunt alors l Écol ds arts BENOÎT LAGARRIGUE Offic d tourism. C Dionysin a participé à la création d l Union ds arts plastiqus n 1947, rncontré César, Picasso ou Dali. Et xpos ss huils t aquarlls inspirés du mond. Jacqus Bridir t l un d ss visions d Vnis. appliqués mais, parti pour dvnir sculptur funérair, il dévi rapidmnt vrs la pintur. Il côtoi César, s rnd dans l atlir d Brnard Bufft, rncontr Chagall, Picasso, Dali Just après la gurr, il particip à la fondation d l UAP d SaintDnis n «Et j n ai été présidnt d 1989 à 1991», indiqu-t-il. Entr-tmps, Jacqus Bridir fut tour à tour dssinatur d mod, créatur d luntts, journalist humoristiqu t portraitist pour la prss, dssinatur d BD. Sous sa signatur, Jibé, il a travaillé au fil ds ans pour l Humanité, Franc Soir, L Hérisson, Ici Paris ou Libération. «Et aujourd hui, j prépar un album d BD sur la politiqu», annonc-t-il. Mais la pintur n l a jamais quitté t d très nombruss xpositions l accuillnt, tant n Franc qu à l étrangr. Sans oublir bin sûr l Salon d l UAP où il xpos ncor ctt anné. D ss nombrux voyags, il tir son inspiration. «J ai baucoup été inspiré par Vnis. Dans ctt vill si particulièr, on a l imprssion qu hir s mêl à aujourd hui.» Autr sourc d inspiration, ls jardins d Mont. À l offic d tourism, il xpos trois toils lui rndant hommag. Et il continu toujours à pindr, n plus d nsignr au sin d un atlir à l hôpital Dlafontain. Au momnt d s quittr, il sort un grand aquarll d la basiliqu d SaintDnis. Avc ss dux tours t sa flèch disparu. «J l avais réalisé au momnt où l on parlait d la rconstruir», racont-t-il. Puis il ajout : «J vais la donnr à l offic d tourism.»car Jacqus Bridir aim partagr. B.L. Voyags n pinturjusqu au 13 janvir 2013, du lundi au samdi d 9 h 30 à 13 h t d 14 h à 18 h, dimanch t jours fériés d 10 h à 14 h à l offic d tourism (1, ru d la Républiqu). Entré libr. Tél. : Maçon Travaux publics Rchrchons maçons ayant un bonn connaissanc ds travaux publics pour un post dmandant d la polyvalnc. Maitris d la pos d bordurs, pavés, dalls, d l'assainissmnt (gros t ptit diamètr ), t d la mis n œuvr d matériaux ( grav,nrobés...) Possibilté d'évolution Visits au musé Dux livrts pour n rin manqur L musé d art t d histoir, créé n 1899 t situé dpuis 1981 dans l ancin couvnt ds carmélits du XVII siècl, rcèl ds œuvrs t ds objts d un intérêt considérabl, aussi bin du point d vu artistiqu t historiqu, local t national. Dpuis qulqus smains, il s st doté d dux livrts parcours afin d miux appréhndr ct immns fonds. L prmir s intitul Ls Incontournabls. À travrs vingt-trois œuvrs, il prmt n un visit d dux hurs d fair l tour ds piècs principals. Dpuis l cloîtr ( ) jusqu à la chapll ( ), l livrt fait passr l visitur par l apothicairri (pharmaci d l ancin Hôtl-Diu du Moyn-Âg), puis dvant un statu d saint Dnis n chên du XVI, un chapitau du XII, l famux picht aux oisaux (salls d archéologi), mais aussi un tablau d Corot, un piano Plyl, plusiurs pinturs d art rligiux ds XVII t XVIII, la cllul d la carmélit Louis d Franc (fill d Louis XV) t plusiurs élémnts ds fonds Albrt André t Francis Jourdain, d la Commun d Paris (dont un photo d Braquhais), Paul Éluard (notammnt l manuscrit du poèm Librté), un vas n trr cuit pint par Picasso, un huil d Frnand Légr. L autr livrt s nomm Ls Insolits. En un hur, il présnt dix-spt œuvrs étrangs ou curiuss comm, par xmpl, ls CHEFS DE CHANTIER VRD t/ou nrobés Ls Incontournabls t Ls Insolits, ls dux livrts parcours du musé. sntncs dstinés aux rligiuss, un poulain n cuir du XV, l puits d la cuisin du couvnt, ds tablaux d la vi quotidinn ds carmélits, un huil d la fin du XIX, L dépcur d rats (scèn situé durant l sièg d 1870), un monumnt à Charls Dlscluz signé Jan Ipoustéguy ou ncor l thèm astral d Éluard établi par Brton! Cs dux livrts, prêtés pour la visit, bénéficint d illustrations t, surtout, ds xplications clairs t préciss d Lucil Chastr, chargé ds projts pédagogiqus t ds visits au musé. Un bll occasion d découvrir ou d rvisitr c musé si proch t parfois mésstimé. B.L. Rattaché au conductur d travaux, vous assurz la gstion t la coordination t la gstion ds chantirs dont vous êts l rsponsabl. Vous dirigz plusiurs chfs d équip. Vous maitrisz ls tchniqus rlativs aux travaux publics n miliu urbain.un xpérinc d plusiurs annés dans l post st indispnsabl. CULTURES 15 Talntuux Coloss Académi Fratllini Grondant t rugissant, l Coloss avanc sur la pist. Dux ptits fills, qui n obéissnt qu à la majstuus Géant, l asticotnt, abills maliciuss, facétiuss t tndrs. Lurs rncontrs rythmnt Coloss, mis n pist par Jérôm Thomas à l académi Fratllini. Plus xactmnt mis n scèn, tant ls artists circassins sont ici intrprèts d lurs numéros. Cs apprntis d l académi, s ils n ont pas ncor la total maîtris ds profssionnls agurris, possèdnt la fraîchur t la promss ds artists n dvnir. Fil, jonglag, trapèz, mât chinois, crcau aérin, planch ballant s succèdnt au son vif d l accordéon d Jan-François Baz t sur un partrr d lumièrs fériqus signés Brnard Rvl. Loin du traditionnl cirqu d Noël avc numéros nfilés n cadnc, Jérôm Thomas réussit la gagur d rnouvlr l gnr tout n n gardant la magi. Pour l bonhur ds ptits t ds grands. B.L. Coloss jusqu au 21 décmbr à l académi Fratllini (ru ds Chminots). Ju. 6 à 19 h 30, dim. 9 à 14 h, mr. 12 à 15 h 30, dim. 16 à 16 h, mr. 19 à 14 h 30, vn. 21 à 19 h 30. Tarifs : 10 pour ls habitants d Plain commun (3 pour ls nfants) ; pass famill (4 prsonns dont 2 nfants) 20. Tél. :

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée.

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée. Hors-séri - août 2013 informations municipals d Collégin www.mairi-d-collgin.fr d la rntré Prêts pour la rntré août 2013 1 n 103 mai 2013 www.mairi-d-collgin.fr rntré Enfanc Bonn rntré à tous! Ls affairs

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011 Mulhous l 19/07/2011 Association Domain Natur 145 ru d l Il Napoléon 68100 Mulhous Tél. 03 89 61 98 33 www.domainnatur.org Présidnt : Jacky Lchlitr info@domainnatur.fr Pour l partag Valid - Handicapé Bravo

Plus en détail

Tarif location. Date mise en service 15 juillet 2007. Tarif abonn. 16 novembre 2007. 30 min gratuites. 1 / 1/2 journée. Avril 2008.

Tarif location. Date mise en service 15 juillet 2007. Tarif abonn. 16 novembre 2007. 30 min gratuites. 1 / 1/2 journée. Avril 2008. AU5V / Etud sur ls vills disposant d un VLS ou d «tation» Vills disposant d un systèm d vélo n libr srvic Vills disposant d un tation ou d un systèm «aidé» d d vélo 2 avril Vill Nom Systém Entrpris Paris

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 APPEL à COMMUNICATIONS ds profssionnls d santé 29 30 NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2009 Sul la soumission

Plus en détail

DANS. Les éditions du CRIJ Centre

DANS. Les éditions du CRIJ Centre pl i n d in fo s s u o v d s r n u o u Aut ls j t... n s s i t s s invt vous?...! t r v L Li V n z fa ir l ÉS NGAG NES E ES U E J S DE ENN ITOY NAGE C G I S O N TÉM DES ACTIO DANS Ls éditions du CRIJ Cntr

Plus en détail

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de RPI Walbach-Zimmrbach juin 2015 Compt-rndu du consil d écol du 19 juin 2015 Ordr du jour Voir invitation Présnts Mairi d Zimmrbach : Mairi d Walbach : Parnts d élèvs : Périscolair : Ensignants : Intrvnants

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à Au fil d la Vzouz - n 23.indd 1 22/04/2009 17:23:03 Infos pratiqus Srvics publics à Blâmont au sièg d la Communauté d Communs Communauté d Communs d la Vzouz 38 ru d la Vois - B.P. 8 54 450 BLAMONT Tél.

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q

MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q ièm ANNIVERSAIRE Févrir 2014 MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q ièm u d jois, j rssns n c mois d févrir 2014 d célébrr l 70 annivrsair d la Société Richliu. C sntimnt d firté, j l partag avc mon grand-pèr

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

VILLE DE NOUMEA ---- N 2005/153 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES ---- DIVISION VOIRIE ---- HG/MH NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE ----

VILLE DE NOUMEA ---- N 2005/153 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES ---- DIVISION VOIRIE ---- HG/MH NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE ---- VILLE DE NOUMEA N 2005/153 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES DIVISION VOIRIE HG/MH NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE OBJET : Modification d la grill tarifair du résau d transport urbain P.J. : 1 projt

Plus en détail

Septembre. Entrée Gratuite

Septembre. Entrée Gratuite t r i Fo g a t n Vi s n o l a S t m o C l y a n Font assin Espac C é n R l Cultur 25 au 27 Du Sptmbr 2015 Entré Gratuit 6èm FOIRE EXPO d Fontnay-l-Comt sous l ail d SVE Pour ctt 6èm édition, nous souhaitons

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 10 juillet 2014 COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 10 juillet 2014 COMPTE RENDU L n c s n s «I I» d l a r t i c l 1 3 6 d l a l o i A L U R p r é v o i t CONSEIL MUNICIPAL Séanc du 10 juillt 2014 COMPTE RENDU Présnts : Msdams GENEVARD, VOJINOVIC, ROUSSEL-GALLE P., RENAUD, CAIREY-

Plus en détail

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes Suivi ds mutations commrcials sur 56 vois commrçants parisinns Not BDs 2014 Dirction du dévloppmnt économiqu, d l mploi t d l nsignmnt supériur juillt 2015 Dirctric d la publication : Dominiqu Alba Étud

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

Du 12 déc. 2015 au 3 janv. 2016. Les animations d hiver. Les hibernales. www.valjoly.com

Du 12 déc. 2015 au 3 janv. 2016. Les animations d hiver. Les hibernales. www.valjoly.com Du 12 déc. 2015 au 3 janv. 2016 Ls animations d hivr Ls hibrnals Ls hibrnals, l Valjoly d hivr La patinoir, l plaisir d la gliss Aquatica, ls binfaits d l au Horairs Pour ls ouvrturs d décmbr 2015 t janvir

Plus en détail

l économie territoriale

l économie territoriale W W W. E N R X. F R l économi trritorial 2 ÉDITORIAL Quand un Parc rassmbl autour d un mêm tabl ds acturs économiqus d horizons différnts pour partagr compétncs, savoirfair t projts, il mt n plac un dynamiqu

Plus en détail

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous Pag 1 Binvnu chz vous Invstissz n confianc dans un bin fiabl t durabl au cœur d l agglomération chambérinn, promss d un art d vivr dont vous bénéficirz saison après saison. BUREAUX & COMMERCES Vivz n éco-harmoni

Plus en détail

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s Vnt à distanc t -commrc t a h c a d s t n m t r Ls compo in A l d s g a n é m d s Edition 2011 rc t d Indu Chambr d Comm stri d l Ain Obsrvat oir du Commrc Vnt à distanc t -commrc énags d l Ain, m s d

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR N 8 Magazin d information du Cntr d Gstion d la fonction publiqu trritorial d la Haut Savoi DOSSIER P. 6 Ls démarchs RH : présntation & rtour sur xpérinc à la CCPR P.3 L CDG 74 présnt au forum ds collctivités

Plus en détail

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc.

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc. Animatur d la Rncontr : Mathiu Gillt, Dirctur Rsponsabl du volt municipal la programmation préliminair Judi 3 avril 201 Placs limités pour ls capsuls, visit tchniqu t tabl rond. N manquz pas d vous inscrir

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Editorial du Directeur de l Etablissement

Editorial du Directeur de l Etablissement Editorial du Dirctur d l Etablissmnt Chrs ancins, Nous profitons d ctt nwslttr, pour vous souhaitr d bonns fêts d fin d anné t nos millurs vœux pour ctt nouvll anné : bonhur, santé t réussit à vous t vos

Plus en détail