Calendrier Ludicosciences. Embarcadère du Savoir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calendrier 2012. Ludicosciences. Embarcadère du Savoir"

Transcription

1 Calendrer 2012 Ludcocence Embarcadère du Savor

2 A B C A² = B² + C² Voc le calendrer 2012 de l Embarcadère du Savor, accompagné de e douze nouvelle expérence de bologe, chme, géologe, mathématque, phyque, cence applquée et cence patale! Ce expérence ont facle à réaler avec de enfant, à partr d un matérel uuel et peu onéreux. Chaque fche répond à un objectf préc et et accompagnée d une decrpton du matérel néceare, d un commentare explcatf an que d un gloare. Une couleur et par alleur aocée à chaque dcplne. Le expérence d une même dcplne ont numérotée (con upéreur drot), permettant l ajout de nouvelle fche d année en année. Vou poédez déjà le fche d expérence de calendrer depu 2008? Ajoutez-y ce douze nouvelle fche Vou dpoerez an d une mne de reource pédagogque pour aborder le cence avec de enfant. Le expérence complète ont téléchargeable ur le te de l Embarcadère du Savor : Le projet «Ludcocence» Une équpe d enegnant et de chercheur de la Faculté de Scence de l Unverté de Lège a conçu un enemble de fche centfque dont le contenu adree aux enegnant du Fondamental. Elle utlent une termnologe centfque mple ma préce et offrent aux enegnant un outl d ntroducton ou d approfondement de certane matère, tout en leur laant une entère lberté pédagogque. L Embarcadère du Savor (Embarcadère abl) L Embarcadère du Savor aoce le compétence de x acteur de culture centfque, technque et ndutrelle en régon légeoe : l Aquarum-Muéum, Le Epace Botanque Unvertare de Lège, Haute Ardenne abl, Hexapoda, la Maon de la Métallurge et de l Indutre de Lège et la Maon de la Scence. Il propoe de manfetaton à caractère centfque pour le grand publc : expoton temporare et permanente, conférence, colloque, etc. Vou ouhatez connaître le actvté programmée à l Embarcadère du Savor en 2012? Retrouvez-le chaque mo dan le annonce du calendrer ou ur notre te nternet. Bonne lecture à tou et bon amuement! Jean-Mare Bouquegneau et Melchor Wathelet, Admntrateur-délégué et Prédent de l Embarcadère du Savor Concepton de fche : Nathale Fagel, Claude Houer, Chrtelle Mey-Proper, Yaël Naze, Ludovc Noel, la Maon de la Scence, Mchel Rgo. Réalaton : Carole Champeno - Embarcadère du Savor, grâce à un ubde du Servce Publc de Wallone (SPW - DGO 6) Illutraton : Anne-Mare Man photo : Jean-Mare Bouquegneau, Claude Houer Avec l amable partcpaton de pett expérmentateur Julette Lbo et Sylvan Manon. Merc au Servce publc de Wallone (SPW - DGO 6) pour le fnancement. Contact : Embarcadère du Savor Unverté de Lège - Inttut Zoologque - qua Edouard Van Beneden, Lège Tél. : +32 (0)4/ Fax : +32 (0)4/ Edteur reponable : Jean-Mare Bouquegneau Embarcadère du Savor Unverté de Lège Inttut Zoologque qua Edouard Van Beneden, Lège

3 L u d c o c e n ce Le bonhomme qu e balance bjectf Aborder la noton de centre de gravté Lu 1 Ma 2 Me 3 Je 4 Ve 5 Janver 2012 Sa 6 D D 17 Nouvel an P H YS Q UE 1 2 Lu Lu 28 Ma 39 Me 10 4 Je Je 11 5 Ve Ve 12 6 Fn de vacance d hver Lu Lu 915 Ma Me 117 Je Je Ve Ve Sa Sa 13 7 D D 14 8 Sa D D Lu Lu Ma Me Je Je Ve Ve Sa Sa D D Lu 23 Ma Me Je Je Ve Ve Sa Sa D D xx/xx Lu au xx/xx/xx 30 : «..." Ma 31 5 atérel Un bouchon Matérel pour décorer le bouchon (marqueur, perle,...) Un cure-dent De la pâte à modeler Deux pque à brochette

4 Expérence Décorer le bouchon pour en fare un bonhomme. On peut par exemple utler de épngle pour fare le yeux, de la lane pour fare le cheveux,... Planter le cure-dent en deou du bouchon. Eayer de fare tenr le bonhomme ur on dogt. Que e pae-t-l? Pquer une boule de pâte à modeler ur chacune de pque à brochette. Planter le pque dan le bouchon pour fare deux bra au bonhomme. Il faut le planter de manère à ce que le man en pâte à modeler oent drgée ver le ba. Eayer de nouveau de fare tenr le bonhomme ur on dogt. Que e pae-t-l à préent? Que e pae-t-l lorqu on le poue légèrement? cence d o Centre de gravté: centre de force exercée par la peanteur ur toute le parte d un corp. Pour en avor plu...

5 L u d c o c e n ce La face changeante de la Lune 12 S C IE bjectf Découvrr l orgne de dfférente phae de la lune Févrer 2012 N CE 5 Me 1 Je 2 Ve 3 Sa 4 D 5 S S P A TI 6 7 Lu 6 Ma 7 Lu 13 Ma 14 Me 8 Me 15 Je 9 Ve 10 Je 16 Ve 17 Sa 11 D 12 Sa 18 D 19 A LE S 8 Lu 20 Ma 21 Début du congé de carnaval 9 Me 22 Je 23 Ve 24 Fn du congé de carnaval Sa 25 D 26 Lu 27 Ma 28 Me 29 Sa 27 D 28 17/02/12 au 17/02/13 : «Quand le balene e trompent de route... Rencontre avec le Cétacé et autre mammfère marn de la Mer du Nord et d alleur» - Expoton temporare Aquarum-Muéum 15/02/12: Conférence naugurale du Prntemp de Scence Unverté de Lège 25/02/12 : «Ateler famlle» Maon de la Scence Févrer 2012 : Ouverture de la «Galere de la Botanque» Embarcadère du Savor atérel Un local ombre Une lampe forte Une boule (exemple : phère en frgolte) Une tge

6 Expérence Allumer la lampe qu repréente notre Solel. Pquer la boule ur la tge pour fabrquer une «mn-lune». Fare aeor un enfant en contre ba de la lampe, l era la terre, lu donner la tge et lu demander de la lever en drecton de la lampe. Demander à l enfant de fare tourner la «mn-lune»(dan le en nvere de agulle d une montre) autour de lu et d oberver la forme de la zone éclarée. La tête de l enfant ne dot pa e trouver dan le champ de la lumère. Extrat de «Caher d exploraton du cel» - Yaël Nazé, 2011 édté par Réjoucence - ULg Pour en avor plu...

7 L u d c o c e n ce Donnez-mo un pont d appu ; je oulèvera le monde bjectf Comprendre le prncpe de lever 9 Je 1 Ve 2 Sa 3 Mar 2012 D 4 P H YS Q UE Lu 5 Ma 6 10 Lu 12 Ma Me 7 Je 8 Me 14 Je 15 Ve 9 Ve 16 Sa 10 Sa 17 D 11 D 18 Lu 19 Ma Me 21 Je 22 Ve 23 Sa 24 D 25 Lu 26 Ma Me 28 Je Je Ve Sa 27 D 28 03/03 au 29/04/2012 : Expoton «Mappng, la cartographe d her et d aujourd hu» Maon de la Scence/ Haute Ardenne/Unverté de Lège 19/03 au 25/03/12 : Prntemp de cence «Le cence à portée de man» Réjoucence (ULg) atérel De barre rgde de longueur dfférente (règle de 30 cm,...) Un pvot (gomme, pett morceau de bo, ) 20 pette mae dentque (écrou, ) Deux pette boîte en platque pour contenr le mae Une règle De la «pâte à fxe»

8 Expérence Expérence 1 : Découverte de lever A partr du matérel fourn, vou devez réur à oulever de dfférente manère une charge (ex: boîte contenant 5 écrou) placée à l extrémté d une barre rgde. Fxer la boîte avec de la «pâte à fxe» pour évter qu elle ne gle Pour chacune de expérence réalée, fate un relevé de mae utlée, de la hauteur à laquelle la charge arrve et de dtance entre ce mae et le pvot. Expérence 2 : Noton d équlbre Lorque le pvot e trouve au mleu de la barre rgde et qu une boîte contenant 5 écrou et placée à une de extrémté de cette barre, de comben d écrou a-t-on beon pour oulever la boîte : 1. S on dére placer la econde boîte à l autre extrémté de la barre? 2. S on dére placer la econde boîte à m-dtance entre l extrémté de la barre et le pvot? d cence o Pvot : c et l axe de rotaton, le pont d appu du lever. Pour en avor plu...

9 B A C L u d c o c e n ce bjectf Pett tour de mathémagcen 3 Explquer que, derrère un tour de mage relatvement mple à réaler, e cachent en fat de proprété arthmétque (calcul écrt, manpulaton de centane, dzane et unté) A² = B² + C² M at Avrl Lu 1 Ma 2 Me 3 Je 4 D 1 h é m Lu 2 Ma 3 14 Début de vacance de prntemp Me 4 Je 5 Ve 6 Sa 7 D 8 a t 15 Lu 9 Ma 10 Lund de pâque Me 11 Je 12 Ve 13 Fn de vacance de prntemp Sa 14 D 15 Lu 16 Ma Me 18 Je 19 Ve 20 Sa 21 D 22 q ue Lu 23 Ma Lu Me 25 Je Je Ve Ve Sa D Du 16/04 au 30/11/12 : Expoton et ateler «Dynamath» Maon de la Scence Prntemp 2012 : Expoton ur le necte pollnateur Hexapoda atérel Une bonne doe de me en cène pour le magcen et, an être ndpenable, une feulle et un crayon, vore une calculatrce pour le pectateur ne maîtrant pa uffamment le calcul mental!

10 Expérence cence d o Le magcen demande au pectateur de chor un nombre de 3 chffre dfférent comme par exemple 712 ou 824 et de le garder ecret. On demande au pectateur d effectuer une ére de calcul à la ute dequel le magcen devnera le réultat fnal. En plu d addtonner ou de outrare, on utle au le mror d un nombre. Le pectateur condère le nombre ecret qu l a cho an que on mror. Il outrat le plu pett du plu grand (pour obtenr un nombre potf). Mantenant, on addtonne le réultat de cette outracton avec on propre mror (attenton : le réultat de la outracton n a que deux chffre, on uppoe avor un zéro de tête pour en fare un nombre de tro chffre; an 13 écrra 013 et on mror era 310 ou encore, 99 écrra 099 et on mror era 990). Le magcen et à préent en meure de révéler le réultat de cette addton : C et mathémagque n et ce pa? Mror d un nombre: C et un nombre dentque au premer on le lt de drote à gauche. Par exemple, le mror du nombre 712 et 217. Extrat de «Math à modeler - ULg» - Mchel Rgo En avor plu : Pour en avor plu...

11 L u d c o c e n ce S C IE Pourquo le cel et-l bleu? bjectf 13 Comprendre l orgne de la couleur du cel Ma 2012 N CE 18 Ma 1 Me 2 Fête du traval Je 3 Ve 4 Sa 5 D 6 S 19 Lu 7 Ma 8 Me 9 Je 10 Ve 11 Sa 12 D D S P A TI Lu Lu Lu Lu Ma Ma Me Me Je Je Ve Ve Acenon Ma 22 Me 23 Je 24 Ve 25 Ma 22 Me 23 Je 24 Ve 25 Sa 19 D 20 Sa 19 D 20 Sa 26 D 27 Sa 26 D 27 A LE S 22 Lu 28 Lu 28 Pentecôte Ma 29 Ma 29 Me 30 Me 30 Je 31 atérel Un local ombre Un aquarum rectangulare De l eau Du lat Une lampe de bureau

12 Expérence Dan un local ombre, verer l eau et quelque goutte de lat dan l aquarum. Enute, placer la lampe allumée derrère l aquarum. De quel couleur et l eau l on regarde la lampe depu le côté oppoé. De quel couleur et l eau l on regarde la lampe depu un de deux autre côté? Extrat de «Caher d exploraton du cel» - Yaël Nazé, 2011 édté par Réjoucence - ULg Pour en avor plu...

13 L u d c o c e n ce Le roto-coptère bjectf 2 Fabrquer un hélcoptère en paper et comprendre pourquo l tourne en tombant S c e Jun Ve 1 Sa 2 D 3 n ce a pp Lu 4 Ma 5 23 Lu 11 Ma Me 6 Je 7 Ve 8 Me 13 Je 14 Ve 15 Sa 9 Sa 16 D 10 D 17 Lu 18 Ma Me 20 Je 21 Ve 22 Sa 23 D 24 l q 26 Lu 25 Ma 26 Me 27 Je Je Ve Sa D 28 u ée 22/06/12 : Nocturne et nourrage de poon Aquarum-Muéum atérel Imprmer le modèle de roto-coptère préent dan le doer pédagogque Un trombone De marqueur ou crayon de couleur Une pare de ceaux

14 Expérence Colorer en dfférente couleur le roto-coptère avant de le découper. Découper le lgne éparant A et B et celle tuée au-deu de C et D. Pler le parte A et B au nveau de pontllé. La parte A dot venr e placer ver l avant et la parte B ver l arrère. Repler le parte C et D l une ur l autre pu repler le fond, toujour en uvant le pontllé, et placer une attache trombone deu. Le roto-coptère et mantenant prêt. Pour le lancer, l faut le tenr par le ba et le lancer le plu haut poble. On peut également le lancer d un fenêtre. Que peut-on oberver? Potonner la parte A ver l arrère et la parte B ver l avant. Oberve-t-on toujour la même choe? Pour en avor plu...

15 --- L u d c o c e n ce Un, deux, tro... entez! bjectf 12 Découvrr le en de l odorat S C IE B N CE I O 26 Jullet 2012 D 1 LS O GI S P A TI E A LE S Lu 2 27 Début de vacance d été Lu Lu 16 Lu 23 Lu 30 Ma 31 Ma 3 Me 4 Je 5 Ve 6 Ma 10 Me 11 Je 12 Ve 13 Ma 17 Me 18 Je 19 Ve 20 Sa 7 Sa 14 D 15 Sa 21 Fête natonale Ma 24 Me 25 Sa 28 Je 26 Ve 27 D 8 D 22 D 29 atérel Quatre arôme dfférent (ex: banane, cere, pore, roe) Tro colorant (ex: rouge, bleu, jaune) Hut récpent De l eau

16 Expérence Réaler le dfférente expérence an en réveler la compoton Expérence 1: tro couleur dfférente Dan tro récpent contenant de l eau, mettre tro goutte d un même arome et tro colorant dfférent. Demander aux élève de trouver l arome pour chacun de récpent Expérence 2 : tro odeur dfférente Dan tro récpent contenant de l eau et un même colorant, mettre tro goutte d un arôme dfférent. Ne pa réutler l arome de la premère expérence Demander aux élève de trouver l arome pour chacun de récpent. Expérence 3 : faon varer la concentraton Dan deux récpent contenant de l eau, mettre dan le premer tro goutte et dan le deuxème vngt goutte d un même arome. Demander aux élève de trouver l arome pour chacun de récpent Pour en avor plu...

17 L u d c o c e n ce Le fleur en paper magque bjectf Découvrr le prncpe de capllarté et le fbre conttuant du paper Me 1 Je 2 Ve 3 Août 2012 Sa 4 D 5 P H YS Q UE Lu 32 6 Lu Ma 7 Me 8 Je 9 Ve 10 Ma 14 Me 15 Je 16 Ve 17 Aompton Sa 11 Sa 18 D 12 D 19 Lu 20 Ma 21 Me 22 Je 23 Ve 24 Sa 25 D Lu 27 Ma 28 Me 29 Je 30 Ve atérel De feulle blanche et de couleur Un crayon De ceaux Une aette à oupe De l eau

18 Expérence Dener ur le feulle dfférente fleur, pu le découper. Repler le pétale un à un ver le centre de la fleur en ntant ur le pl. Mettre l eau dan l aette. Dépoer délcatement le fleur ur l eau avec le pétale ver le haut. Que peut-on oberver? Pour en avor plu...

19 L u d c o c e n ce bjectf Le thermomètre artanal 14 Fabrquer un thermomètre et comprendre on fonctonnement 35 Lu 1 Ma 2 Me 3 Septembre 2012 Sa 1 D 2 P H YS Q UE Lu 3 36 Rentrée colare Lu Ma 4 Ma 11 Me 5 Je 6 Ve 7 Me 12 Je 13 Ve 14 Sa 8 D 9 Sa 15 D 16 Lu 17 Ma 18 Me 19 Je 20 Ve 21 Sa 22 D Lu 24 Ma 25 Me 26 Je Je Ve Ve Sa Sa D Fête de la Communauté françae 26/09/12 au 31/05/2013 : Expoton «Travalleur du znc : clché d her et d aujourd hu» Maon de la Métallurge et de l Indutre de Lège Septembre 2012 : Anmaton centfque pour le prmare ur le thème de la cune Maon de la Scence atérel Une boutelle en verre De l eau De la pâte à modeler De feutre de couleur Une pare de ceaux Un thermomètre Une palle Du colorant almentare Un morceau de carton dur

20 Expérence Former une boule avec la pâte à modeler et gler la palle au traver. Remplr le 3/4 de la boutelle avec de l eau et y ajouter le colorant almentare. Fermer hermétquement la boutelle avec la pâte à modeler. Attenton, l faut veller à ce que la palle ot ben dan le lqude. Pler le carton en deux (dan le en de la longueur) et fare deux fente en haut et en ba ur la lgne de plure. Gler la palle à traver le fente. Fare monter l eau en oufflant dan la boutelle juqu a la moté du carton. Relever la température de la pèce à l ade du thermomètre et noter le nveau de l eau et la température aocée ur le carton. Placer la boutelle 10 mnute au deu d un radateur. Que peut-on oberver? Noter ur le carton le nveau de l eau et la température aocée. Placer la boutelle 10 mnute dan le réfrgérateur. Que peut-on oberver? Noter ur le carton le nveau de l eau et la température aocée. Pour en avor plu...

21 L u d c o c e n ce Le CO 2 extncteur de flamme bjectf 6 Montrer que l on peut étendre la flamme d une bouge avec du doxyde de carbone (CO 2 ) H2O Octobre 2012 C H I M I E Lu 1 Ma 2 Me 3 Je 4 Ve 5 40 Lu Lu 8 Ma 9 Me 10 Je Je 11 Ve Ve Lu Lu Ma Me 17 Je Je 18 Ve Ve Lu Lu Ma Me Je Je Ve Ve Sa Sa 66 D D 7 Sa Sa 13 D D 14 Sa Sa 20 D D Sa Sa D D Lu Lu Ma Me Début du congé d automne Je 25 Ve 26 Sa 27 Octobre xx/xx au 2012 xx/xx/xx : Expoton : «..." ur le thème de l obervaton de la Terre dan le cadre de «Spaceday» Maon de la Scence Octobre et novembre 2012 : Expoton «Mappng, la cartographe d her et d aujourd hu» Maon de la Scence/Haute Ardenne/Unverté de Lège D 28 atérel Une pette bouge chauffe-plat Un photophore de 1 à 2 cl de capacté, adapté à la talle de la bouge Une boîte d allumette longue Un verre drot Une cullère Du bcarbonate de oude et de comprmé de vtamne C effervecent Du vnagre Une boutelle de Coca (0,5 l) Une boutelle en platque vde (0,5 l) Un achet de patlle Mento rugeue

22 Expérence Placer la bouge dan le photophore et l allumer. Placer une cullère à oupe de bcarbonate de oude dan le verre et y ajouter une ou deux cullère à oupe de vnagre. Lorque l effervecence et atténuée, nclner le verre audeu du photophore de manère à fare écouler le gaz dégagé dan le verre, en évtant que du lqude écoule Que peut-on oberver? Eayer de rallumer la bouge. Que e pae-t-l? Aprè l expérence, retrer la bouge du photophore et agter celu-c dan l ar pour élmner le gaz qu l content et rncer le verre plueur fo à l eau. Répéter la même expérence en plaçant - dan le verre contenant envron 1 cm d eau, deux comprmé de vtamne C effervecent. - dan la pette boutelle remple à moté de Coca, deux ou tro patlle de Mento. Oberve-t-on la même choe? Pour en avor plu...

23 L u d c o c e n ce La forme crtallne de mnéraux bjectf 2 Découvrr la forme crtallne de mnéraux Novembre 2012 G E O L O GI Lu 5 45 Lu Touant Fn du congé d automne Ma 6 Me 7 Je 8 Ve 9 Ma 13 Me 14 Je 15 Ve 16 Sa 10 Sa 17 D 11 Armtce D Lu 1 Ma 2 Me 3 Je 1 Ve 2 Sa 3 D 4 E Lu Ma 20 Me 21 Je 22 Ve 23 Sa 24 D Lu 26 Ma 27 Me 28 Je 29 Ve 30 12/11/12: «50ème annverare de la fondaton de l Aquarum-Muéum» Aquarum-Muéum atérel De la pâte à modeler De cure-dent Un rapporteur Du el Une carafe d eau Deux verre Deux crayon

24 Expérence Modélaton d un crtal : exemple du crtal de forme cubque Préparer hut boule de pâte à modeler de même damètre (5 mm). Dpoer quatre cure-dent pour former un carré et reler le avec quatre boule de pâte à modeler. Vérfer le angle avec le rapporteur (90 ). Enfoncer quatre cure-dent vertcalement, un dan chaque boule de pâte à modeler. Dpoer quatre boule de pâte à modeler aux quatre extrémté et reler-le avec quatre cure-dent. D autre forme de crtaux ont à découvrr dan le doer pédagogque... Expérence Ajouter du el dan la carafe d eau juqu à obtenr un mélange pâteux, dffcle à mélanger. Remplr le deux verre d eau alée et mettre un crayon dan chaque verre. Dpoer un verre dan un endrot chaud (prè d un radateur, d une fenêtre) et le econd dan le frgo pour quelque heure. Sortr le verre du frgo et le mettre dan une pèce fraîche. Lorque toute l eau et évaporée, oberver le crayon placé dan chaque verre. Que et-l paé? Pourquo la température d évaporaton et-elle mportante? cence d o Le mnéraux ont de matéraux naturel de enveloppe terretre. Il en exte prè de La plupart de mnéraux préentent de forme géométrque appelée forme crtallne. La forme de mnéraux dépend de l agencement réguler de e atome. Le forme de mnéraux ont regroupée en 7 ytème. Pour en avor plu...

25 L u d c o c e n ce La palle qu tourne toute eule bjectf 15 Au traver de deux expérence, découvrr le phénomène d électrcté tatque P H YS Q UE 48 Lu 3 49 Lu Décembre 2012 Sa 1 D 2 Ma 4 Me 5 Je 6 Ve 7 Sa 8 D 9 Ma 11 Me 12 Je 13 Ve 14 Sa 15 D Lu 17 Ma 18 Me 19 Je 20 Ve 21 Sa 22 D 23 Noël Lu Début de vacance d hver Lu 31 1 Ma 25 Me 26 Je Je Ve Ve Sa Sa D Noël atérel Deux palle Un gobelet en platque Une pque à brochette De la pâte à modeler Du paper collant Un morceau de tu

26 Expérence Expérence 1 Poer la pâte à modeler ur la table et y planter la pque en bo. Poer le gobelet renveré ur la pque. Frotter la palle avec le chffon doux et la coller ur le deu du gobelet en platque. Attenton à ne pa toucher avec le man la parte de la palle qu a été frottée. Approcher on dogt de la parte qu a été frottée. Que peut-on oberver? Approcher on dogt de l autre parte de la palle. Que peut-on oberver? Expérence 2 Frotter la deuxème palle avec le chffon et l approcher de la parte de la premère palle qu a été frottée. Que peut-on oberver? d cence o Electrcté tatque: électrcté produte lorque l on frotte l un contre l autre certan couple de matéraux. De charge électrque négatve(électron) ont arrachée de la urface de l un (ce qu a pour effet de la charger potvement). Le charge négatve ont récupérée par l autre. On parle d électrcté «tatque» car le charge ont empronnée dan le matéreux (platque, verre, etc.), elle ne peuvent crculer. Pour en avor plu...

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Comment fonctionne la FX

Comment fonctionne la FX Que ont le rayon X? Comment fonctonne la FX Ad van Eenbergen Ingéneur Produt et Applcaton fluorecence X PANalytcal France S.A.S. mel Brévanne Radaton Electromagnétque ongueur d'onde de.1 nm à 1. nm Energe

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

ET INCERTITUDES DE MESURE

ET INCERTITUDES DE MESURE LGCIE - Hdrologe Urbane Mater «Géne Cvl» Cour de Tronc Commun «Epérmentaton et modélaton» CAPTEURS, ETALONNAGES ET INCERTITUDES DE MESURE Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI Edton 7 Avertement Ce note de cour

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et hstore autour de Mondoubleau Thème de la cache : NATURE ET CULTURE Départ : Parkng Campng des Prés Barrés à Mondoubleau Dffculté : MOYENNE Dstance

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Félicitations! Toutes nos félicitations pour vos 40 ans d activités. Nous sommes heureux de participer à cet événement!

Félicitations! Toutes nos félicitations pour vos 40 ans d activités. Nous sommes heureux de participer à cet événement! 40 an à vou accuellr et à vou offrr un ervce de qualté avec compétence, courtoe et ntégrté. Envron 150 peronne étaent réune le mercred, 26 octobre derner, au Garage L. Landry & l, pour célébrer le 40e

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Réservoirs avec serpentin

Réservoirs avec serpentin Réervor avec erentn our la roducton et l'accumulaton d'eau chaude antare (un erentn) Modèle: GX-200...1000-M1 Decrton c Réervor detné à la roducton et à l'accumulaton d'eau chaude antare, oédant une caacté

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées Attenton! Danger de blessure par njecton de produt! Les groupes Arless produsent des pressons de projecton extrêmement élevées Ne jamas exposer les dogts, les mans ou d'autres partes du corps au jet! Ne

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Bibliothèque de documents

Bibliothèque de documents Bblothèque de documents Bblothèque de documents SharePont 2010 Vue d ensemble Dans un ste SharePont, les bblothèques permettent de stocker des éléments de types dfférents : des documents, des mages, des

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

Cours #8 Optimisation de code

Cours #8 Optimisation de code ELE-784 Ordnateurs et programmaton système Cours #8 Optmsaton de code Bruno De Kelper Ste nternet : http://www.ele.etsmtl.ca/academque/ele784/ Cours # 8 ELE784 - Ordnateurs et programmaton système 1 Plan

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Sport et nature. au Domaine d Hostens. OFFRE GROUPES Activités et séjours

Sport et nature. au Domaine d Hostens. OFFRE GROUPES Activités et séjours Sport et nature au Domane d Hostens OFFRE GROUPES Actvtés et séjours Edto S l y a ben une réusste dont le Consel Général peut être fer, c est d avor su fare de ses Domanes départementaux des leux tout

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

Grandeur physique, chiffres significatifs

Grandeur physique, chiffres significatifs Grandeur physque, chffres sgnfcatfs I) Donner le résultat d une mesure en correspondance avec l nstrument utlsé : S avec un nstrument, ren n est ndqué sur l ncerttude absolue X d une mesure X, on consdère

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français Pro2030 GUIDE D UTILISATION Franças Contents Garante... Introducton... 1 Artcle nº 605056 Rév C Schéma nº A605056 Novembre 2010 2010 YSI Incorporated. Le logo YSI est une marque déposée de YSI Incorporated.

Plus en détail

G estionnaire d espaces

G estionnaire d espaces MANUTENTION MISE À HAUTEUR & POSITIONNEMENT ACCÈS SÉCURISÉ SERVICES G estonnare d espaces Produt Franças PRODUIT EXCLU SMAI MOTORISATION ÉLECTRIQUE ÉCO RESPONSABLE ÉCO SOLUTIONS www.sma.fr - contact@sma.fr

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

JEU-QUESTIONNAIRE CONNAIS-TU LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE?

JEU-QUESTIONNAIRE CONNAIS-TU LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE? R E L L L A TOUR RE ME VOLU 0 RO É M NU S 0 P M TE PRIN LE PRINTEMPS, C EST LE TEMPS DU GRAND MÉNAGE La ng fond, l hvr n va. On ouvr l fnêtr, on lav l vtr, on aèr, on époutt. Enfn, la maon t propr! C t

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

Je fais le point 1. PrénoM :... Il y a... oiseaux. Guide de l enseignant p.64. Écris les nombres dictés. Écris les nombres effacés par Gribouille.

Je fais le point 1. PrénoM :... Il y a... oiseaux. Guide de l enseignant p.64. Écris les nombres dictés. Écris les nombres effacés par Gribouille. 1 Guide de l enseignant p.64 Écris les nombres dictés. Je fais le point 1 PrénoM :.... 2 Écris les nombres effacés par Gribouille. 2 20 1 4 11 10 1 16 1 3 Écris combien il y a d oiseaux. sur l image d

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Précision de rigueur

Précision de rigueur 08_ AJUSTEUR Matheu Mossec, en tran de monter une structure chez ASTF à Mérgnac Esprt carré J a découvert le méter et trouvé ma vocaton. À 36 ans, Matheu a eu un premer méter mécancen mas avec une partcularté

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation thermique Quelques éléments théoriques à propos de la propagation de chaleur Fiche I1 : Le chaud et le froid - Expérience

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

JANVIER 2013 BELLE-ÎLE-EN-MER CHARTE GRAPHIQUE

JANVIER 2013 BELLE-ÎLE-EN-MER CHARTE GRAPHIQUE JANVER 2013 BELLE-ÎLE-EN-MER CHARTE GRAPHQUE OT SOMMARE A. RÈGLES GÉNÉRALES B. CHARTE OT 1.Logo 2.Police et couleurs 3.Eléments graphiques 1.Carte de visites 2.Carte de correspondance 3.Enveloppe 4.nvitation

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4 GEMINI-E3 XL France Un outl destné à l étude des mpacts ndustrels de poltques énergétques et envronnementales VIELLE Marc CEA-IDEI Janver 1998 I LA STRUCTURE DU MODELE GEMINI-E3 XL FRANCE 3 1 La nomenclature

Plus en détail

Choix du support. 1. Factice 2. à l anglaise. 3. Tradition étage

Choix du support. 1. Factice 2. à l anglaise. 3. Tradition étage Mariage Tourtes 2 Choix du support 3 1. Factice 2. à l anglaise boîtes en plastique vides (l une sur l autre) dernier étage : vraie tourte à couper ou factice enrobée et décorée selon votre choix tourtes

Plus en détail

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186..

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186.. Mode d'emplo Capteur de température ambante radofréquence avec horloge 1186.. Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Comment le capteur de température ambante radofréquence fonctonne... 2 Affchage

Plus en détail

Clavier et souris virtuels pour personnes handicapées à mobilité réduite

Clavier et souris virtuels pour personnes handicapées à mobilité réduite Claver et sours vrtuels pour personnes handcapées à moblté rédute Naoures Belhabb et Ans Rojb Unversté Pars8, THIM, EA 4004 CHART 2, rue de la Lberté 93526 Sant-Dens nawres_habb@yahoo.fr ; ans.rojb@unv-pars8.fr

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

PROCEDURE DE PARTAGE DU GAZ SUR LE GAZODUC TRANSTUNISIEN

PROCEDURE DE PARTAGE DU GAZ SUR LE GAZODUC TRANSTUNISIEN ALLEGATO PROEDURE DE PARTAGE DU GAZ SUR LE GAZODU TRANSTUNISIEN Entre les soussgnées: XXX (c-après dénommé XXX) socété de drot sse à ; et YYY (c-après dénommé YYY) socété de drot sse à... ; et ZZZ (c-après

Plus en détail

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2 - robabltés - haptre : Introducton à la théore des probabltés.0 robablté vs statstque.... Expérence aléatore et espace échantllonnal.... Événement.... xomes défnton de probablté..... Quelques théorèmes

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

Ventilation à la demande

Ventilation à la demande PRÉSENTATION Ventilation à la demande Produit de pointe pour ventilation à la demande! www.wegon.com La ventilation à la demande améliore le confort et réduit le coût d exploitation Lorque la pièce et

Plus en détail

Protection. la PROTECTION EN SAVOIR PLUS SUR. Les services. Dossier Métier. La Réglementation. - Mettre à disposition gratuitement et personnellement

Protection. la PROTECTION EN SAVOIR PLUS SUR. Les services. Dossier Métier. La Réglementation. - Mettre à disposition gratuitement et personnellement Dosser Méter Protecton EN SAVOIR PLUS SUR la PROTECTION Les servces Etude de poste Nos équpes de spécalstes Protecton peuvent étuder les rsques sur chaque poste de traval et préconser les équpements les

Plus en détail

Le Village de l Image

Le Village de l Image Le Vllage de l Image Lste de Prx Place de la Gare 1-1009 Pully Tél. 021 728 93 94 - Fax 021 728 87 02 vllage@paradsecommuncaton.ch www.vllagemage.ch Lund: fermé le matn 13h30-18h15 Mard-vendred: 08h45-12h30

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction Octobre 2010=100

L indice suisse des prix de la construction Octobre 2010=100 Département fédéral de l ntéreur DFI Offce fédéral de la statstque OFS Actualtés OFS 5 Prx Neuchâtel, jullet 211 L ndce susse des prx de la constructon Octobre 21=1 Aperçu méthodologque Rensegnements:

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Le mètre Cette activité facilite l utilisation du mètre comme instrument de mesure. Un mètre par élève et un mètre pour l enseignant ou

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

EVALUATIONS FIN CM1. Mathématiques. Livret élève

EVALUATIONS FIN CM1. Mathématiques. Livret élève Les enseignants de CM1 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS FIN CM1 Mathématiques Livret élève Circonscription de METZ-SUD page 1 NOMBRES ET CALCUL Exercice 1 : Écris en chiffres les

Plus en détail

Calculs Computional fluide dynamiques (CFD) des serres à membrane de Van der Heide

Calculs Computional fluide dynamiques (CFD) des serres à membrane de Van der Heide Calculs Computional fluide dynamiques (CFD) des serres à membrane de Van der Heide J.B. Campen Wageningen UR Glastuinbouw, Wageningen xxx 2007 Rapport xxx 2007 Wageningen, Wageningen UR Glastuinbouw Tous

Plus en détail

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique.

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique. Cahers de recherche EURIsCO Caher n 2008-05 L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomque et mcroéconomque Rapport d étude Najat El Mekkaou de Fretas (coordnateur) Eursco Unversté Pars Dauphne

Plus en détail

Nous vous remercions de votre collaboration.

Nous vous remercions de votre collaboration. 09 LISTE DU MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE 05 06 MATERNELLE Voici le matériel pédagogique que nous fournirons à l'élève au courant de l'année scolaire. CAHIERS D'EXERCICES ÉDITÉS (00 98) Mon premier abécédaire «La

Plus en détail