Qualité de service 7. Ordonnanceurs de paquets. Contexte. Intégration de services. Plan. Multiplexage. FIFO/DropTail. Priorités

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité de service 7. Ordonnanceurs de paquets. Contexte. Intégration de services. Plan. Multiplexage. FIFO/DropTail. Priorités"

Transcription

1 NE52 éseaux avancés Qualté de servce hrstophe Deleuze ESISA/INPG LIS 7 déc 24/3 jan 25 ontexte commutaton de crcuts partage statque solaton complète ex : vox gaspllage de la bande passante commutaton de paquets partage dynamque (au nveau du paquet) gan statstque pas d solaton unfcaton des réseaux ntégraton de servces Qualté de servce 1 réseaux de paquets offrr tous les servces garantes débt délas taux de perte partage équtable protecton contre les mauvas joueurs partage de len modèle hérarchque Intégraton de servces flots GS Organs. Organs. Organs. B A temps réel telnet Len 5 % 4 % autre trafc TP ftp UDP temps réel 1 % telnet ftp 3 % 2% 5% Plan plan de données (mécansmes d ordonnancement) partage équtable garantes plan de contrôle (sgnalsaton) IntServ/SVP DffServ Qualté de servce 2 Qualté de servce 3 Ordonnanceurs de paquets Multplexage partage d une ressource lmtée ordre de servce (temps) fle d attente (espace) cas de l accès au len bande passante mémore tampon fonctonnaltés partage équtable (contrôle de congeston) garantes de performance FIFO/DropTal ordonanceur de base premer arrvé, premer serv s fle plene, nouveau arrvant jeté aucune protecton mplémentaton smple lste chanée ponteur sur derner Qualté de servce 4 Qualté de servce 5 Prortés multlevel prorty wth exhaustve servce exemple 1. trafc de contrôle 2. trafc multméda 3. trafc données protecton undrectonnelle famne A/polçage aux prortés supéreures onservaton du traval Work-conservng jamas au repos s des paquets attendent peut créer des déformatons lo de conservaton (délas moyens) Non work-conservng peut être au repos même s des paquets attendent mantent l aspect du trafc (ggue) augmente le déla moyen global lmte le beson de tampons Qualté de servce 6 Qualté de servce 7

2 Granularté un seule classe tratement par flot tratement par classe/ par agrégat Agrégaton rédut le nombre d états perd la protecton partage la ggue protecton/partage Partage équtable Tournquet (ound robn) proposton de Nagle contrôle de congeston fles séparées servce round robn solaton pb : équté comptée en paquets sémantque d un flot (granularté) lassfcaton len de sorte Qualté de servce 8 Qualté de servce 9 Defct ound obn Defct ound obn compteur de défct cd pour chaque flot ntalsé à quantum de servce q paquet de talle L L > q + cd cd+ = q L q + cd sert le paquet cd+ = q L rems à s fle vde chox du quantum > L max équté à échelle de temps > cycle quantum = 1 2 A 5 B 8 2ème tour er tour tête Qualté de servce 1 Qualté de servce 11 Partage équtable (Far queueng) émulaton d un round robn bt-à-bt (t) nombre de cycles N ac (t) flots actfs paquet de talle L, commence à t fnt à (t) = (t ) + L F k = S k + L et S k = max(f k 1, (t)) paquets trés sur le numéro de cycle de leur derner bt F k geston de fle retard max (émulaton) déla Lmax servce L max GPS Generalzed processor sharng dscplne déale (flude), assure l équté max-mn sert chaque flot en tournquet unté nfntésmale (tous les flots sont servs en même temps ) verson pondérée plus formellement : ntervalle de temps [τ,t], flots actfs et j de pods φ et φ j, S(τ, t) quantté de servce reçue sur l ntervalle déla de paquetsaton S (τ, t) S j (τ, t) = φ φ j Qualté de servce 12 Qualté de servce 13 PGPS Packet by packet GPS dem far queueng! noton de temps vrtuel V (t) a k date d arrvée du paquet k du flot F k = max(f k 1, V (a k )) + Lk φ en temps vrtuel, le servce reçu par chaque flot est constant s écoule plus vte s mons de flots Implémentaton WFQ/PGPS un paquet arrve mse à jour du temps vrtuel calcul de l estamplle complexté du calcul effacements en cascade (terated deletons) nserton du paquet dans la fle le len est lbre émettre le paquet ayant la plus pette estamplle réalsaton lste trée tap (heap) Qualté de servce 14 Qualté de servce 15

3 """!!! **)) Utlsaton d un tas tas = arbre bnare à plat nserton : θ(1)! accès au paquet de plus pette estamplle : θ(log N) accès au paquet de plus grande estamplle : θ(log N) WF 2 Q équté WFQ peut être amélorée retard de servce borné par L max avance de servce... Worst-case Far Weghted Far Queueng prendre le plus pett F k parms ceux qu ont S k < V (t) est work-conservng tas sur les plus pettes estamplles lstes trées par flot tas sur les plus grandes estamplles Qualté de servce 16 Qualté de servce 17 Stochastc Far Queueng apacté de len varable flots multplexés re hache % &% & foncton de hachage ## ## $$ $$ ++,, '' (( modèle hérarchque lens sans fl... l équté est-elle préservée? contrôle de congeston nombre lmté de fles répartton aléatore un peu d solaton re-hachage équté à long terme WFQ/PGPS non! Start-tme Far Queueng SFQ Worst-case Far Weghted Far Queueng Plus WF 2 Q+ Qualté de servce 18 Qualté de servce 19 oncluson partage équtable WFQ postf protecton équté locale nctaton à utlser un contrôle de congeston de bout en bout équté globale? négatf état par flot effacements en cascade manten structure trée autres... ED Garantes GPS Garantes de débt S (τ, t) S j (τ, t) = φ, j = 1, 2,...N φ j pour les sessons actves sur tout l ntervalle [τ, t] d où : S (τ, t) φ j = φ S j (τ, t) somme sur j S (τ, t) φ j = φ S j (τ, t) S (τ, t) = B = φ φj (t τ) φ j φ j Qualté de servce 2 Qualté de servce 21 WFQ Garantes de déla Garantes de déla déla de propagaton déla de paquetsaton (GPS) déla de seralsaton (WFQ) déla d attente dans les fles contrat de trafc TSPE (traffc specfcaton) (p, r, b) jetons seau à jetons capacté b débt r courbe de données max (flot) courbe de servce mn [IJ] déla max [EF ] tampons max très conservateur données b I p E r J flot F lmteur de débt crête (débt p) latence temps Qualté de servce 22 Qualté de servce 23

4 Vrtual lock comme PGPS mas temps réel pour chaque flot débt moyen φ horloge vrtuelle V (=F k 1 ) paquet de talle P k mêmes garantes de déla pas d équté... geston de fle V (= F k ) = max(date, V )+ P k φ Famlle nombreuse... WFQ/PGPS SFQ Self locked Far Queueng WF 2 Q Worst-case Far Weghted Far Queueng WF 2 Q+ SFQ Start tme Far Queueng Stochastc FQ V Vrtual lock (pas équtable!)... Qualté de servce 24 Qualté de servce 25 Scalablté Archtecture proposée pb : mantent d état par flot F k = max(f k 1, A k ) + Lk φ, F k 1 dans un champ d en tête, et F k 1? Foncton = retarder les paquets en avance zone sans état routeur de bordure routeur ntéreur (sans état) paquet paquet transportant sa réservaton cause : source émet à débt plus élevé ggue créée par les nœuds précédents paquet plus pett pb scalablté qu au coeur du réseau lssage des flots en bordure du cœur talle maxmum de paquet reste à contrôler la ggue Qualté de servce 26 Qualté de servce 27 ore Jtter Vrtual lock JV au nœud n, F k estamplle f k date effectve d émsson a = F k f k avance placée dans un champ d en-tête au nœud n + 1 F k = A k + a + Lk non work-conservng tratement par paquet élevé lass Based Queueng BQ (1) ensemble de composants pour un routeur IS partage de len hérarchque classfcateur estmateur BP de la classe sélecteur prochane classe à émettre régulateur s une classe consomme trop garantes à une échelle de temps plus grande que WFQ Qualté de servce 28 Qualté de servce 29 partage de len plat BQ (2) Len 5 % 4 % A B 1 % Organs. Organs. Organs. régulaton s (lnk sharng gudelnes) classe dépasse sa part (overlmt) une autre classe est nsatsfate s partage hérarchque, ça se complque! Un mot sur les pertes de paquets granularté équté max-mn, protecton prorté de perte push-out ATM LP DffServ three color marker perte précoce (ex ED andom Early Detecton) poston queue, tête, au hasard Qualté de servce 3 Qualté de servce 31

5 Plan de contrôle IETF Integrated Servces : IntServ ntégraton de servces réseaux spécalsés réseau ntégré IETF (1992 2) geston par flot caractérser le flot (TSPE) spécfer le servce demandé réserver les ressources dans chaque nœud (A) pb : IP non connecté SVP Applc. Archtecture IntServ/SVP Hôte lass. Démon SVP 3 composants : SVP (sgnalsaton) classfcaton ordonnancement tratement par flot lass. Démon SVP outeur Démon outage trl. d Adm. Qualté de servce 32 Qualté de servce 33 TSPE : traffc specfcaton Servces IntServ contrat de trafc p débt crête r débt moyen b rafale max (burst) L talle max de datagramme m unté mn de polçage jetons seau à jetons capacté b débt r GS guaranteed servce débt garant déla max garant pas de pertes L controlled load défnton vague servce au meux sans congeston applcatons adaptatves flot lmteur de débt crête (débt p) Qualté de servce 34 Qualté de servce 35 appel : multcast IP esource reservaton setup Protocol many-to-many 2 concepts fondamentaux abstracton de groupe orenté récepteur E1 E2 G sgnalsaton pour IntServ multpont N vers M undrectonnel orenté récepteur hétérogénété dynamcté réservatons partagées états relâchés (soft-states) IGMP Qualté de servce 36 Qualté de servce 37 Mécansmes SVP 1. messages PATH arbre de parcours nverse une passe avec collecte (OPWA) 2. messages ESV contrôle d admsson (A) établssement de la réservaton tratement par flot lassfcaton IPv4 IP src et dest + port src/dest pas catholque relatvement complexe IPv6 IP src + flow label PATH ESV E Qualté de servce 38 Qualté de servce 39

6 Interfaces SVP Problèmes de l approche IntServ Hôte Applc. SVP lass. outeur SVP outage trl. d Adm. lass. scalablté pas dans le plan de données (hardware) plan de contrôle déploement de bout en bout (ISP + applcatons) complexté de SVP? (spec. 112 pages) mauvases mplémentatons? polcy control, sécurté applcaton traffc control (classfcateur+ordonnanceur) routage ctrl. admsson nclus dans l nterface ordonnanceur Qualté de servce 4 Qualté de servce 41 Servces dfférencés : DffServ Archtecture DffServ L archtecture DffServ groupe IETF démarré en août 1997 poussé par les ISP (beson d offrr du servce) plus smple qu IntServ classes de trafc dentfcaton : DSP (DffServ odepont) deux types de nœuds : de bordure ntéreurs condtonnement du trafc PHB : Per Hop Behavor régon DS domane DS hôte ou routeur externe routeur ntéreur routeur de bordure Qualté de servce 42 Qualté de servce 43 hamp DS IPv4 : octet TOS IPv6 : Traffc lass octet DSP 6 bts non structurés (+ 2 currently unused) s nconnu, utlser le défaut subsume les 3 bts precedence d IPv4 U Servces DffServ (PHBs) EF expedted forwardng BP garante pertes, délas et ggue fables lgne louée vrtuelle condtonnement de trafc en bordure AF assured forwardng rédure la congeston à long terme accepter les rafales (congeston à court terme) geston actve de la fle ED (andom Early Detecton) Qualté de servce 44 Qualté de servce 45 oncluson sur DffServ + scalable dans le plan de données nombre rédut de classes complexté repoussée aux bornes du réseau pb du plan de contrôle (EF) calcul pessmste (peu effcace) bandwdth broker multcast? Une soluton plus smple... Pars Metro Prcng QoS sans mécansme technque supposons que le métro de Pars a deux classes : 1 plus cher que 2 votures classes 1 et 2 dentques (mas séparées) heures de ponte : 2 bondé, 1 non car cher... 2 classes : premum et normal premum plus cher, prortare pb : ben fxer les prx Qualté de servce 46 Qualté de servce 47

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm»

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm» Améloraton des Délas dans les Réseaux à Débts Garants pour des Flux Temps-Réel Sous Contrante «(m,k)-frm» Résumé : Koubâa Ans, Yé-Qong Song LORIA UHP Nancy 1 - INPL - INRIA Lorrane 2, av. de la Forêt de

Plus en détail

Intégration des Garanties Temporelles (m,k)-firm dans les Ordonnanceurs WFQ pour les Réseaux Temps-Réel

Intégration des Garanties Temporelles (m,k)-firm dans les Ordonnanceurs WFQ pour les Réseaux Temps-Réel Intégraton des Garantes Temporelles (m,k)-frm dans les Ordonnanceurs WFQ pour les Réseaux Temps-Réel Ans KOUBAA LORIA-TRIO 2, Avenue de la Forêt de Haye 54516 Vandoeuvre Lès Nancy, FRANCE akoubaa@lora.fr

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

Chapitre 6. Filtrage et ACL

Chapitre 6. Filtrage et ACL Chaptre 6 Contrôle d accès Fltrage et ACL 1 Fltrage de paquets: prncpe Fltrage du trafc entrant et du trafc sortant Le frewall lasse passer certans paquets et reette d autres paquets selon sa poltque de

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means Proposton d'une soluton au problème d ntalsaton cas du K-means Z.Guelll et L.Zaou, Unversté des scences et de la technologe d Oran MB, Unversté Mohamed Boudaf USTO -BP 505 El Mnaouer -ORAN - Algére g.zouaou@gmal.com,

Plus en détail

Etude du service DiffServ

Etude du service DiffServ 2002-2003 Etude du service DiffServ Sylvain FRANCOIS Anne-Lise RENARD Jérémy ROVARIS SOMMAIRE INTRODUCTION...3 1 QUALITE DE SERVICE...4 2 DIFFERENCIATION DE SERVICES :...6 2.1 PRESENTATION...6 2.2 LES

Plus en détail

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne Installaton & Gude de démarrage WL510 Adaptateur sans fl /Antenne Informaton mportante à propos du WL510 Adresse IP = 192.168.10.20 Nom d utlsateur = wl510 Mot de passe = wl510 QUICK START WL510-01- VR1.1

Plus en détail

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77 Sommare vamobl eco V14 Aperçu 72 Avantages du produt 73 Vsuel du produt 74 Descrptf 75 Accessores 76 Caractérstques technques 77 vamobl eco V14 71 Aperçu V14 Pousser un fauteul faclement. 72 Avantages

Plus en détail

Réseaux Haut-débit et Qualité de Service, Université de Pau Cours de C. Pham

Réseaux Haut-débit et Qualité de Service, Université de Pau Cours de C. Pham Réseaux Haut-débit et Qualité de Service, Université de Pau Cours de C. Pham EXAMEM du mardi 8 janvier 2008 Durée 2h - Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Répondre de manière concise aux questions.

Plus en détail

Chapitre 7. Architectures et protocoles de qualité de service dans Internet. 1. Introduction

Chapitre 7. Architectures et protocoles de qualité de service dans Internet. 1. Introduction Chapitre 7 Architectures et protocoles de qualité de service dans Internet 254 1. Introduction Objectifs initiaux de l Internet Fournir les moyens de connectivité globale (au niveau mondiale) Permettre

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

Algorithme approché d optimisation d un modèle de Processus Décisionnel de Markov sur Graphe

Algorithme approché d optimisation d un modèle de Processus Décisionnel de Markov sur Graphe Algorthme approché d optmsaton d un modèle de Processus Décsonnel de Markov sur Graphe Nathale Peyrard Régs Sabbadn INRA-MIA Avgnon et Toulouse E-Mal: {peyrard,sabbadn}@toulouse.nra.fr Réseau MSTGA, Avgnon,

Plus en détail

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview SmartVew d EH Servces en lgne Euler Hermes Vue d ensemble des rsques et des occasons Survellance de l assurance-crédt www.eulerhermes.ca/fr/smartvew Les avantages du SmartVew d EH Prenez plus de décsons

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Menu Démarrer et Bureau

Menu Démarrer et Bureau Menu Démarrer et Bureau Menu Démarrer et Bureau Descrpton du Bureau Au démarrage de l ordnateur et après vous être dentfé, vous voyez apparaître le Bureau de Wndows 10. S vous utlsez une tablette ou un

Plus en détail

Relais de protection et de commmande

Relais de protection et de commmande S O U S - S T A T I O N S Relas de protecton et de commmande La gamme SEPCOS-PRO comprend des relas de protecton et de commande de haute technologe qu répondent à la perfecton aux exgences des réseaux

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

Evaluation de performances d'ethernet commuté pour des applications temps réel

Evaluation de performances d'ethernet commuté pour des applications temps réel Evaluaton de performances d'ethernet commuté pour des applcatons temps réel Ans Koubâa, Ye-Qong Song LORIA-INRIA-INPL, Avenue de la Forêt de Haye - 5456 Vandoeuvre - France Emal : akoubaa@lorafr, song@lorafr

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia P. Bakowski bako@ieee.org Applications et flux multi-média média applications transport P. Bakowski 2 Applications et flux multi-média média applications

Plus en détail

Qualité de Service TP N o 4

Qualité de Service TP N o 4 RICM 4 Option Réseau Qualité de Service TP N o 4 Martin Heusse, Pascal Sicard 1 La qualité de service dans les réseaux de données Dans bien des cas, le service best effort des réseaux IP est insuffisant

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Gestion de l énergie dans les véhicules hybrides

Gestion de l énergie dans les véhicules hybrides Geston de l énerge dans les véhcules hybrdes Laboratore Transport et Envronnement Rochd TRIGUI, INRETS-LTE Réseau Natonal MEGEVH Journées lub EEA. Llle 11-12 mars 29 Plan Rappel des fonctons de l hybrdaton

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes Socétés d nvestssement mmobler cotées (SIIC), valeur et prx : deux notes I. Dette et créaton de valeur dans les socétés foncères II. La cesson à une SIIC : un cas de dstorson fscale Laurent BATSCH CEREG-DRM,

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de Abstract Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de nouvelles alternatives pour sécuriser et améliorer le WANs (Wide Area Network). De plus en plus ils gagnent du terrain

Plus en détail

Combinaison de dires d'experts en élicitation de lois a priori. pour Listeria chez la souris. Exposé AppliBugs

Combinaison de dires d'experts en élicitation de lois a priori. pour Listeria chez la souris. Exposé AppliBugs Combnason de dres d'experts en élctaton de los a pror. Applcaton à un modèle doseréponse pour Lstera chez la sours. Exposé ApplBugs ISABELLE ALBERT 8 / / 03 INTRODUCTION Cet exposé présente une parte du

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

TP : Introduction à la qualité de service liée à la Toip 1

TP : Introduction à la qualité de service liée à la Toip 1 TP : Introduction à la qualité de service liée à la Toip 1 Résumé Ce document présente un exemple de travaux pratiques liés aux flux réseaux ainsi qu à la qualité de service dans le contexte de la téléphonie

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

QoS sur les cisco 3560

QoS sur les cisco 3560 QoS sur les cisco 3560 Catalyst 3560 : switch/routeur niveaux 2 et 3 mls : multilayer switch Principe général en entrée (ingress) paquet classifié paquet policé (limitation débit) paquet marqué ou jeté

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

GENESIS - Generalized System for Imputation Simulations (Système généralisé pour simuler l imputation)

GENESIS - Generalized System for Imputation Simulations (Système généralisé pour simuler l imputation) GENESS - Generalzed System for mputaton Smulatons (Système généralsé pour smuler l mputaton) GENESS est un système qu permet d exécuter des smulatons en présence d mputaton. L utlsateur fournt un ensemble

Plus en détail

Qualité de service dans les réseaux actifs

Qualité de service dans les réseaux actifs Numéro d ordre 2552 Année 23/4 Laboratoire d Informatique de Besançon Université de Franche-Comté 16 route de Gray 253 Besançon cedex Mémoire de D.E.A. Informatique, Automatique et Productique Filière

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Clavier et souris virtuels pour personnes handicapées à mobilité réduite

Clavier et souris virtuels pour personnes handicapées à mobilité réduite Claver et sours vrtuels pour personnes handcapées à moblté rédute Naoures Belhabb et Ans Rojb Unversté Pars8, THIM, EA 4004 CHART 2, rue de la Lberté 93526 Sant-Dens nawres_habb@yahoo.fr ; ans.rojb@unv-pars8.fr

Plus en détail

Qualité de Services sur Internet. Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée

Qualité de Services sur Internet. Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée Qualité de Services sur Internet Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée La QoS : pour quelles applications? Les besoins applicatifs : les applications interactives ont des exigences strictes ; les

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton ECAM Cursus de Bacheler en Scences ndustrelles Informatque et communcaton B1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1-2 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d heures

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Multi-Protocol Label Switching (MPLS)

Multi-Protocol Label Switching (MPLS) Multi-Protocol Label Switching (MPLS) Aude LE DUC 2008-2009 Les Environnements IP 1 Plan Principes Protocoles de distribution des labels Qualité de Service (Quality of Service QoS) Protections avec MPLS

Plus en détail

L automatisme de portail sans fils

L automatisme de portail sans fils Bo t erensa l l e enconnect onw F Feucl gnot antàl ed enconnect onw F Bo t erdépor t é ( enopt on) enconnect on W F Phot ocel l ul esen connect onw F 3cabl esàbr ancher Phase-Neut r e-ter r e 220V Bar

Plus en détail

- Acquisition de signaux en sismologie large bande. - Acquisition de signaux lents, magnétisme, MT.

- Acquisition de signaux en sismologie large bande. - Acquisition de signaux lents, magnétisme, MT. 87 DUCAPTEURAUXEANQUESDEDONNEES. TECHNQUES D'NSTRUMENTATON EN GEOPEY8QUE. J:M. CANTN Unversté Lous Pasteur (Strasbourg 1) nsttut de Physque du Globe de Strasbourg Ecole et Observatore de Physque du Globe.

Plus en détail

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante :

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante : TP QoS 1. Dispositif du Labo 2. Premier exemple : cas où la QoS n est pas activée Vérifions la connectivité avec le serveur FTP depuis le poste G1 : Puis on ouvre une session FTP : Idem avec H1. On télécharge

Plus en détail

G estionnaire d espaces

G estionnaire d espaces MANUTENTION MISE À HAUTEUR & POSITIONNEMENT ACCÈS SÉCURISÉ SERVICES G estonnare d espaces Produt Franças PRODUIT EXCLU SMAI MOTORISATION ÉLECTRIQUE ÉCO RESPONSABLE ÉCO SOLUTIONS www.sma.fr - contact@sma.fr

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

Nom : Prénom : Gr. : N étud. :

Nom : Prénom : Gr. : N étud. : Nom : Prénom : Gr. : N étud. : Master UPMC Informatique ère année Partiel 006 U.E. ARES Sujet version A Durée totale : h00 Une feuille A manuscrite : Autorisée Autres documents, calculatrices, téléphones

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le frut d'un long traval approuvé par le jury de soutenance et ms à dsposton de l'ensemble de la communauté unverstare élarge. Il est soums à la proprété ntellectuelle de

Plus en détail

MPLS Multi-Protocol Label Switching

MPLS Multi-Protocol Label Switching MPLS Multi-Protocol Label Switching INTRODUCTION MPLS «Multi-Protocol Label Switching» Page sur 181 SOMMAIRE Introduction 3 1. Fonctionnement de MPLS 3 1.1. La commutation de labels 3 1.1.1. Principe 3

Plus en détail

Réseaux IUP2 / 2005 IPv6

Réseaux IUP2 / 2005 IPv6 Réseaux IUP2 / 2005 IPv6 1 IP v6 : Objectifs Résoudre la pénurie d'adresses IP v4 Délai grâce à CIDR et NAT Milliards d'hôtes même avec allocation inefficace des adresses Réduire la taille des tables de

Plus en détail

Nom : Prénom : Gr. : N ét. :

Nom : Prénom : Gr. : N ét. : 1 1 Quelles sont les tables de routage de la machine M1 (troisième hôte de LAN 2 hostid = 3), des routeurs R1, R2 et R3 (sachant que la liaison vers l internet connecte à la gateway 88.1.77.200 à travers

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Gigue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applications temps réel

Gigue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applications temps réel L. Davd, F. Cottet, E. Grolleau. Ggue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applcatons temps réel. IEEE Conf. Inter. Francophone d Automatque (CIFA2000), Jullet 2000, Llle, France. Ggue temporelle

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

Gestion de la Qualité de Services par les Règles de Politiques dans IP au dessus de 802.16

Gestion de la Qualité de Services par les Règles de Politiques dans IP au dessus de 802.16 SETIT 2009 5 th International Conference: Sciences of Electronic, Technologies of Information and Telecommunications March 22-26, 2009 TUNISIA Gestion de la Qualité de Services par les Règles de Politiques

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé Code ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Outls de communcaton B2050 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 1 Pondératon

Plus en détail

Cours #8 Optimisation de code

Cours #8 Optimisation de code ELE-784 Ordnateurs et programmaton système Cours #8 Optmsaton de code Bruno De Kelper Ste nternet : http://www.ele.etsmtl.ca/academque/ele784/ Cours # 8 ELE784 - Ordnateurs et programmaton système 1 Plan

Plus en détail

PTEL (parole téléphonique) Guy Pujolle

PTEL (parole téléphonique) Guy Pujolle PTEL (parole téléphonique) Guy Pujolle -1- ToIP (Telephony over IP) ToIP: performance -3- ToIP: performance -4- Téléphonie Problème des échos 56 ms de temps aller-retour Interactivité 600 ms de temps aller-retour

Plus en détail

Réseau, matières approfondies. TP Token Bucket

Réseau, matières approfondies. TP Token Bucket Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix Institut d informatique Rue Grandgagnage 21, 5000 NAMUR Tél. 081-72 50 02 Fax 081-72 49 67 Réseau, matières approfondies Travail réalisé dans le cadre du cours

Plus en détail

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes.

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes. 1 2 Deux groupes guident les évolutions de l Internet : un groupe de recherche, l IRTF (Internet Research Task Force) un groupe de développement, l IETF (Internet Engineering Task Force) ; travaille sur

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation à haut rendement

Chaudière à gaz à condensation à haut rendement M o d e d' e m p l o Chaudère à gaz à condensaton à haut rendement Q85SN/Q130SN/Q175SN/Q205SN/Q175CN Q85SP/Q130SP/Q175SP/Q205SP/Q175CP AVERTISSEMENT! L'nstallaton et l'entréten dovent être assurés par

Plus en détail

Application des Systèmes Immunitaires Artificiels Pour la Classification Plantaire

Application des Systèmes Immunitaires Artificiels Pour la Classification Plantaire SETIT 2009 5 th Internatonal Conference: Scences of Electronc, Technologes of Informaton and Telecommuncatons March 22-26, 2009 TUNISIA Applcaton des Systèmes Immuntares Artfcels Pour la Classfcaton Plantare

Plus en détail

GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES

GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES Gude destné au mleu muncpal québécos NOVEMBRE 2013 Coordnaton : Martn Cormer,

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

* Notre savoir au service de votre réussite

* Notre savoir au service de votre réussite * Notre savor au servce de votre réusste * Vsualser les ndcateurs clés de performance de votre portefeulle clents sur un tableau de bord Analyser le taux d acceptaton de vos demandes d agréments par notaton

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24)

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24) Introduction (1/24) Internet = Interconnexion de réseaux et Services Informatiques (Années 60) Applications Informatiques: Transfert de fichier, Messagerie, News Internet = Interconnexion de réseaux et

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Unversté Franços Rabelas Tours Ecole Polytechnque Unverstare de Tours Département Informatque Projet de fn d études Ordonnancement Juste à Temps avec geston des stocks Chopn Antone Mrault Arnaud 3ème année

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU Le canddat est nvté à formuler toute hypothèse cohérente qu lu semblerat nécessare pour pouvor répondre aux questons posées. Page 1 sur 21 1. PRESENTATION

Plus en détail

Mailing. Les étapes de conception d un mailing. Créer un mailing

Mailing. Les étapes de conception d un mailing. Créer un mailing Malng Malng Word 2011 pour Mac Les étapes de concepton d un malng Le malng ou publpostage permet l envo en nombre de documents à des destnatares répertorés dans un fcher de données. Cette technque sous-entend

Plus en détail

Qualité de service dans les réseaux

Qualité de service dans les réseaux École d Été Temps Réel 2005 Nancy, 13-16 septembre 2005 Qualité de service dans les réseaux Problématique, solutions et challenges Zoubir Mammeri 1 Appelant Demandeur Client Utilisateur Opération Fonction

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Simulateur Interactif de QoS

Simulateur Interactif de QoS 1. Simulateur Interactif de QoS Master Informatique 2011 UNIVERSITE AVIGNON 2010/2011 Tuteur : Etudiants : Hayel Yezekael El-Malki Mohamed Marie Pinet Tannicha Abdessamad Tabarine Youssef Remerciements

Plus en détail

TYPO3 et les Intranets Collaboratifs

TYPO3 et les Intranets Collaboratifs TYPO3 et les Intranets Collaboratfs Rachel Foucard Rachel Foucard Responsable technque W-Sels Profl : Développeur TYPO3 Certfé TYPO3 Integrator TYPO3 et les Intranets Collaboratfs

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Approcher la frontière d'une sous-partie de l'espace ainsi que la distance à cette frontière. Sujet : Master II : SIAD

RAPPORT DE STAGE. Approcher la frontière d'une sous-partie de l'espace ainsi que la distance à cette frontière. Sujet : Master II : SIAD UFR SCIENCES ET TECHNOLOGIES DEPARTEMENT DE MATHEMATIQUES ET INFORMATIQUE 63 177 AUBIERE CEDEX Année 2008-2009 Master II : SIAD RAPPORT DE STAGE Sujet : Approcher la frontère d'une sous-parte de l'espace

Plus en détail

Réseaux avec QoS -Eléments d'architecture de

Réseaux avec QoS -Eléments d'architecture de Introduction à la problématique des Réseaux avec QoS -Eléments d'architecture de l'internet à QoS - Ingénierie des Réseaux d'entreprise (Cycle C), Compléments Réseaux de Transport et Application (Cycle

Plus en détail

The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle intelligence télévisuelle.

The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle intelligence télévisuelle. The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle ntellgence télévsuelle. Desgn et technologe. My Perfect Entertanment. 1 Les nouveaux télévseurs Art allent le melleur de la technologe à un desgn mnmalste.

Plus en détail

Cours: SEG3555/CEG3585 Professeur: Miguel A. Garzón Semestre : Été 2015 Room: STE 4027 Phone: (613)562-5800 x 6428 Email: mgarzon@uottawa.

Cours: SEG3555/CEG3585 Professeur: Miguel A. Garzón Semestre : Été 2015 Room: STE 4027 Phone: (613)562-5800 x 6428 Email: mgarzon@uottawa. Cours: SEG3555/CEG3585 Professeur: Miguel A. Garzón Semestre : Été 2015 Room: STE 4027 Phone: (613)562-5800 x 6428 Email: mgarzon@uottawa.ca Devoir 4 Chapitre 12-13 Pondération: 5% Disponible: le 15 juillet,

Plus en détail

Gestion adaptative des ressources dans les réseaux maillés sans fil à multiples-radios multiples-canaux

Gestion adaptative des ressources dans les réseaux maillés sans fil à multiples-radios multiples-canaux Unversté de Montréal Geston adaptatve des ressources dans les réseaux mallés sans fl à multples-rados multples-canaux par Jhene Rezgu Département d nformatque et de recherche opératonnelle Faculté des

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail