Étudier si une famille est une base

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étudier si une famille est une base"

Transcription

1 Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de E est ne base de E? La première qestion q il fat se poser c est : Est-ce qe la dimension de E est conne et finie? Si non, on doit revenir à la définition Si oi, on commence par regarder le nombre d éléments de la famille : Si ce nombre est différent de la dimension, cette famille ne pet être ne base ; Si ce nombre est égal à la dimension, il sffit de vérifier qe cette famille est libre o génératrice. Atre possibilité : tiliser ne application linéaire bijective Nombre de vecters égal à la dimension : famille libre o génératrice? Por cela, si les vecters sont donnés par lers composantes dans ne base conne on pet Se ramener à étdier n système linéaire o Echelonner la famille de vecters o si on sait le faire, calcler le déterminant de cette famille de vecters. Etdier n système linéaire Por démontrer qe la famille est libre dans le cas où E est de dimension finie n, on se ramène à n système linéaire, En effet, soit (e,..., e n ) ne base de E et ne famille finie (,..., n ) de vecters de E donnés par lers coordonnées dans la base (e,..., e n ) de E. Soientλ,..., λ n des scalaires tels qe λ j j = j n Il s agit de démontrer qe les λ i sont tos nls. Cette éqation vectorielle est éqivalente à n système linéaire d inconnes λ,..., λ n.

2 Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Dire qe (,..., p ) est ne famille libre de E, c est dire qe la sele soltion d système est por tot i, λ i =. Exemple. La famille (, v, w) où = (,, ), v = (,, ) et w = (,, ) est-elle ne base de R 3? Le nombre déléments de la famille est bien égal à la dimension. Démontrons qe cette famille est libre. Soient λ, λ, λ 3 tels qe λ + λ + λ 3 3 =. On abotit à la résoltion d système linéaire : λ + λ + λ 3 = λ + λ λ 3 = λ + λ + λ 3 = La méthode d pivot de Gass condit a système éqivalent sivant : λ + λ + λ 3 = 3λ 3λ 3 = λ 3 = Ce système trianglaire a por niqe soltion λ = λ = λ 3 =. Donc (, v, w) est ne famille libre donc ne base de R 3. Retor a débt Une atre méthode : échelonner la famille de vecters On pet échelonner la famille de vecters, dans le cas où E est de dimension finie égale à n et la famille (,..., n ) est donnée par les coordonnées de chacn de ses vecters dans ne base de E. En échelonnant la famille (,..., n ), on obtient ne famille de vecters pls simple à manipler, engendrant assi Vect(,..., n ). Si cette novelle famille est échelonnée sans apparition de vecters nls a cors de l échelonnement, on pet conclre qe la famille initiale est ne base. (Exemple ) Si cette novelle famille ne comporte pas assez de vecters, on pet conclre qe la famille initiale n est pas génératrice et ainsi ne pet être ne base de E. (Exemple )

3 Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Exemple La famille (, v, w) où = (,, ), v = (,, ) et w = (,, ) est-elle ne base de R 3? On a v w La méthode d échelonnement condit à considérer les dex vecters : v = v et w = w. v w 3 3 A l étape sivante, on termine l échelonnement en calclant w = w v. v w 3 Comme Vect(, v, w) = Vect(, v, w ) et la famille (, v, w ) est échelonnée sans vecters nls. C est donc ne famille libre de 3 vecters et de là ne base de R 3. Ainsi (, v, w) est ne famille génératrice et, de là, ne base de R 3. Retor a débt Exemple La famille (, v, w) où = (,, ), v = (,, ) et w = (,, ) est-elle ne base de R 3? On a v w La méthode d échelonnement condit à considérer les dex vecters : v = v et w = w. v w 3 3 3

4 Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Comme on constate qe w = v, on a Vect(, v, w) = Vect(, v, w ) = Vect(, v ). Pisqe la famille (, v ) ne comporte qe dex vecters, elle ne pet pas engendrer R 3 qi est de dimension 3. Donc (, v, w) n est pas ne base de R 3. Retor a débt Revenir à la définition qand la dimension et la famille sont infinis. On doit alors vérifier qe la famille est libre : il fat s assrer qe por tote combinaison linéaire (finie, bien sûr!) nlle d éléments de la famille, tos les coefficients sont nls. génératrice : tot élément de E est combinaison linéaire (finie, bien sûr!) d éléments de la famille. Retor a débt 4

5 Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Utiliser ne application linéaire bijective Si on connaît ne application linéaire f : V E bijective, c est-à-dire n isomorphisme, et si, por i I, i = f(v i ), où (v i ) i I est ne base de V (finie o non), on en dédit qe ( i ) i I est ne base de E. Retor a débt 5

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace GEOETRIE DNS L ESPCE ant tot, rappelons ne propriété fondamentale : Tot théorème de Géométrie plane s appliqe dans n importe qel plan de l espace. Les exemples de ce chapitre se réfèrent a dessin ci-contre

Plus en détail

Vecteurs et multiplications. Produit scalaire, longueur et orthogonalité Algèbre linéaire I MATH 1057 F. Produit scalaire (p. 375 dans David C.

Vecteurs et multiplications. Produit scalaire, longueur et orthogonalité Algèbre linéaire I MATH 1057 F. Produit scalaire (p. 375 dans David C. Vecters et mltiplications Prodit scalaire, longer et orthogonalité Algèbre linéaire I MATH 1057 F Jlien Dompierre Département de mathématiqes et d informatiqe Université Larentienne Sdbry, 15 février 011

Plus en détail

OSCILLATEURS COUPLÉS

OSCILLATEURS COUPLÉS TP OSCILLATEURS COUPLÉS Capacités exigibles : mtre en évidence l action d n filtre linéaire sr n signal périoqe dans les domaines fréqentiel temporel La théorie générale des oscillaters coplés n est pas

Plus en détail

Chapitre 0, Troisième partie : Produit vectoriel, Produit mixte

Chapitre 0, Troisième partie : Produit vectoriel, Produit mixte Chapitre 0, Troisième partie : Prodit ectoriel, Prodit mixte On appelle V l ensemble des ecters de l espace. On rappelle qe dex ecters non-colinéaires définissent n plan ectoriel et qe trois ecters non-coplanaires

Plus en détail

GEOMETRIE ANALYTIQUE

GEOMETRIE ANALYTIQUE GEOMETRIE ANALYTIQUE 1 re CD math I Géométrie analytiqe Table des matières A) Systèmes linéaires...... page 2 1) Définitions..... page 2 2) Résoltion d n système linéaire par sbstittion.... page 2 3) Règle

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple FR Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.fr pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.fr Votre adresse por l orthodontie, les implants et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en ligne

Plus en détail

QCM Une seule des réponses proposées est correcte. Recopiez là sur votre copie. Attention! Toute réponse erronée sera pénalisée

QCM Une seule des réponses proposées est correcte. Recopiez là sur votre copie. Attention! Toute réponse erronée sera pénalisée S DS 7/04/ Exercice : sr 4 points QCM Une sele des réponses proposées est correcte Recopiez là sr votre copie Attention! Tote réponse erronée sera pénalisée ( )a por terme général n Alors Q La site Q La

Plus en détail

Partie II. Supplémentaires d un sous-espace donné. Partie I. Partie III. Supplémentaire commun. MPSI B 8 octobre 2015

Partie II. Supplémentaires d un sous-espace donné. Partie I. Partie III. Supplémentaire commun. MPSI B 8 octobre 2015 Énoncé Dans tout le problème, K est un sous-corps de C. On utilisera en particulier que K n est pas un ensemble fini. Tous les espaces vectoriels considérés sont des K espaces vectoriels de dimension finie.

Plus en détail

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre 1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: Pelletier Sylvain Les deux modes de représentation des sous-espaces vectoriels Il existe deux modes

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS 1 sr 17 ctivité conseillée ctivités de grope La Translation (Partie1) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr1.pdf La Translation (Partie2) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr2.pdf

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (CPGE) Arcs paramétrés

Synthèse de cours PanaMaths (CPGE) Arcs paramétrés Synthèse de cors PanaMaths (CPG Arcs aramétrés Préamble Certains aters réfèrent à «arc aramétré» la dénomination de «corbe aramétrée» ans ce docment, nos tiliserons la remière dénomination éfinitions Arc

Plus en détail

TD: Transformée de Fourier

TD: Transformée de Fourier TD: Transformée de Forier Définition + Soit ne fonction complee f de la variable réelle Si elle est de carré sommable, c est-à-dire si l intégrale f( d converge (on se reportera a cors de mathématiqes

Plus en détail

On suppose que l on a choisi une unité de longueur dans le plan. Rappel. Les vecteurs sont utilisés en 3 pour caractériser les translations.

On suppose que l on a choisi une unité de longueur dans le plan. Rappel. Les vecteurs sont utilisés en 3 pour caractériser les translations. Seconde Vecters Repérage I Vecters d plan On sppose qe l on a choisi ne nité de longer dans le plan Rappel Les ecters sont tilisés en 3 por caractériser les translations Un ecter c est : ne direction,

Plus en détail

Espaces vectoriels. par Pierre Veuillez

Espaces vectoriels. par Pierre Veuillez Espaces vectoriels par Pierre Veuillez 1 Objectifs : Disposer d un lieu où les opérations + et se comportent bien. Déterminer des bases (utilisation de la dimension) Représenter les vecteurs grace à leurs

Plus en détail

I. Expressions d une grandeur sinusoïdale 1.1. Généralités

I. Expressions d une grandeur sinusoïdale 1.1. Généralités Chap. 1 : REGIME MONOPHASÉ SINUSOIDAL I. Expressions d ne grander sinsoïdale 1.1. Généralités La tension est ne tension qi s écrit sos la forme Avec : Remarqe : por n corant i sinsoïdal, l'expression s'écrit

Plus en détail

Ch.7 : Etude des variations d une fonction

Ch.7 : Etude des variations d une fonction e S - programme 20 - mathématiqes ch.7 - cors Page sr 6 Ch.7 : Etde des variations d ne fonction SENS DE VARIATION ET OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS THÉORÈME Somme de fonctions Soit n réel k et dex fonctions

Plus en détail

Devoir corrigé Terminale S. D3n NOMBRE D OR

Devoir corrigé Terminale S. D3n NOMBRE D OR Aters : France et Michel Villiamey D3n NOMBRE D OR TI-Nspire CAS Thème : Nombre d or et site de Fibonacci. Fichiers associés : D3n_NombreOr_CAS.tns. Enoncé a) Démontrer q il existe n sel nombre réel positif

Plus en détail

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne MajecSTIC 2009 Avignon, France, d 6 a 8 novembre 2009 Maximisation d débit des systèmes OFDM mlticast dans n contexte de corant porter en ligne Ali Maiga, Jean-Yves Badais et Jean-François Hélard Laboratoire

Plus en détail

OPTIONS MODELISATIONS

OPTIONS MODELISATIONS DSCG OPTIONS MODELISATIONS Notions préliminaires. La loi binomiale La loi binomiale s appliqe ans le cas : ne expérience aléatoire à ex isses, cette expérience étant répétée n certain nombre e fois (n

Plus en détail

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt.

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt. Lycée Ponts de Tyard 3/4 ECS Devoir srveillé n o nivea Mercredi 7 novembre de 3h à 7h La qalité de rédaction, de notation et de présentation prendra ne large part dans la note finale. Le sjet comporte

Plus en détail

Les principes des tests d hypothèse

Les principes des tests d hypothèse Remarqe La valer de α doit être choisie a priori, jamais en fonction des données observées. 6 2 Le risqe de dexième espèce Le rejet de l hypothèse H 0 se fait a bénéfice d ne atre hypothèse, dite hypothèse

Plus en détail

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Cors et exercices de mathématiqes SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Exercice O cosidère la site défiie par O pose Motrer qe ( est e site géométriqe Exprimer

Plus en détail

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité Por la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrtements de qalité Depis 2005, Edcazen propose ax familles d enfants de 0 à 12 ans des nonos fiables recrtées selon le processs

Plus en détail

Montages à plusieurs transistors

Montages à plusieurs transistors etor a men! ontages à plsiers transistors mplificaters à plsiers étages Dans de nombrex amplificaters, on cerce à obtenir n grand gain, ne impédance d entrée élevée (afin de ne pas pertrber la sorce d

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

Les angles orientés (3) Propriétés des angles orientés. 1 ère S. Dans tout le chapitre, le plan est orienté.

Les angles orientés (3) Propriétés des angles orientés. 1 ère S. Dans tout le chapitre, le plan est orienté. 1 ère S Les angles orientés () Propriétés des angles orientés Dans tot le chapitre, le plan est orienté Les formles de ce chapitre permettent d éiter le recors à la création de points On détermine des

Plus en détail

Géométrie vectorielle

Géométrie vectorielle I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : et désignent dex points d plan. La translation qi transforme en associe à tot point d plan l'niqe point D tel qe les segments [] et [D] ont

Plus en détail

Résumé de cours: Espaces vectoriels (Généralités) 1 Vocabulaire : 1.3 Régles de calcul : 1.1 Loi de composition interne :

Résumé de cours: Espaces vectoriels (Généralités) 1 Vocabulaire : 1.3 Régles de calcul : 1.1 Loi de composition interne : Résumé de cours : Espaces vectoriels Partie I : Généralités. : Source disponible sur : c Dans tout le chapitre K désigne un sous corps de C, et en général sauf mention du contraire, Q ou R ou bien C et

Plus en détail

22 Cours - Espaces vectoriels.nb 1/8. Espaces vectoriels. I) Généralités II) Applications linéaires III) Sous espaces vectoriels IV) Générateurs

22 Cours - Espaces vectoriels.nb 1/8. Espaces vectoriels. I) Généralités II) Applications linéaires III) Sous espaces vectoriels IV) Générateurs 22 Cours - Espaces vectoriels.nb /8 Espaces vectoriels K -espace vectoriel, loi de composition interne (commutative, associative), élément neutre, symétrique, loi externe, vecteur nul, E, sous espace vectoriel,

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

Espaces vectoriels. Université d Orléans Année 2009-2010 Espaces vectoriels et applications linéaires. 2MA01-Licence de Mathématiques

Espaces vectoriels. Université d Orléans Année 2009-2010 Espaces vectoriels et applications linéaires. 2MA01-Licence de Mathématiques Université d Orléans Année 2009-2010 Espaces vectoriels et applications linéaires 2MA01-Licence de Mathématiques Espaces vectoriels Exercice 1 Soit E un espace vectoriel. Pour x, y E et λ, µ K, montrer

Plus en détail

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil!

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil! le livret de soins avon Trover les indispensables de vos clientes en n clin d œil! Soins anti-âge hate Choisir la ligne de soins Anew Progression des signes de vieillissement 25+ 30+ Prévention Correction

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL VOUS Vos avez ne image/n message à faire connaître o à développer Vos devez fidéliser vos clients Vos volez commniqer avec vos prospects,

Plus en détail

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la Vecters I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe point D tel qe les segments

Plus en détail

Espaces vectoriels 2006-2007. Agrégation interne de Mathématiques Département de Mathématiques Université de La Rochelle F.

Espaces vectoriels 2006-2007. Agrégation interne de Mathématiques Département de Mathématiques Université de La Rochelle F. Agrégation interne de Mathématiques Département de Mathématiques Université de La Rochelle 2006-2007 Espaces vectoriels Convention 1. Dans toute la suite, k désignera un corps quelconque. Définition 2.

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs Notion de ecters coordonnées de ecters I. Notion de ecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe

Plus en détail

L atome et la mécanique de Newton : ouverture au monde quantique

L atome et la mécanique de Newton : ouverture au monde quantique ACTIVITE- COURS PHYSIQUE N 14 TS 1/5 ATOME ET MECANIQUE DE NEWTON Activité-cors de physiqe N 14 L atome et la mécaniqe de Newton : overtre a monde qantiqe Objectifs Connaître les expressions de la force

Plus en détail

Education autour de l exposition Facing time

Education autour de l exposition Facing time Edcation ator de l exposition Facing time Tot pblic Visite gidée de l exposition Facing time a msée Rops Visite gidée de l exposition Facing time à la Maison de la Cltre Visite combinée des expositions

Plus en détail

Analyse des données et algèbre linéaire

Analyse des données et algèbre linéaire Analyse des données et algèbre linéaire Fondamentaux pour le Big Data c Télécom ParisTech 1/15 Machine-Learning : Une donnée x i = un ensemble de features (caractères) d un individu i x i = (x i,1,...,

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique L évalation des risqes professionnels Gide d élaboration d docment niqe Évaler por prévenir La loi n 91-1414 d 31 décembre 1991, transposant la Directive Cadre Eropéenne d 12 jin 1989, a notamment introdit

Plus en détail

par Jacques RICHALET Directeur société ADERSA

par Jacques RICHALET Directeur société ADERSA Commande prédictive par Jacqes RICHALET Directer société ADERSA 1. Les qatre principes de la commande prédictive... R 7 423 2 1.1 Modèle interne... 2 1.2 Trajectoire de référence... 3 1.3 Strctration de

Plus en détail

GEOMETRIE ELEMENTAIRE PLANE : CORRIGES

GEOMETRIE ELEMENTAIRE PLANE : CORRIGES GEOMETRIE ELEMENTIRE PLNE : CORRIGES Exercice GEP : (N Enoncé Soient d et d dex droites d éqations respectives ax + by + c = et ax ' by ' c' ( a b ( ', ', + + = avec ( ab, (, a qelle condition ces dex

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

Une transformation f du plan est une fonction du plan dans lui-même qui, à tout point M associe un point M bien défini.

Une transformation f du plan est une fonction du plan dans lui-même qui, à tout point M associe un point M bien défini. Transformations d plan FICHE Dans ce cors, on va étdier des transformations d plan P : Une transformation f d plan est ne fonction d plan dans li-même qi, à tot point M associe n point M bien défini f

Plus en détail

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises Les blletins de la relation client N 3 Janvier 2016 L exploitation et la diffsion des analyses des messages clients a sein des entreprises En 2015, IPSOS et ERDIL ont mené conjointement ne étde nationale

Plus en détail

Espaces vectoriels et applications

Espaces vectoriels et applications Espaces vectoriels et applications linéaires 1 Définitions On parle d espaces vectoriels sur le corps R ou sur le corps C. Les définitions sont les mêmes en substituant R à C ou vice versa. Définition

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q Sites géométriqes Itrodctio : M. Fiace dispose d e somme de 5 FF et désire faire frctifier so pactole ; por cela il va voir so baqier qi li propose de optios : e agmetatios forfaitaire, aelle, de 5 F =

Plus en détail

Espace vectoriel de dimensions finies MPSI

Espace vectoriel de dimensions finies MPSI Espace vectoriel de dimensions finies MPSI 22 juin 2008 Table des matières 1 Partie libre - Partie liée - Partie génératrice 2 1.1 Partie finie liée.......................... 2 1.1.1 Vecteurs colinéaires....................

Plus en détail

1 Notion d espace vectoriel

1 Notion d espace vectoriel Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Résumé de cours sur les espaces vectoriels et les applications linéaires Les vecteurs du plan, les nombres réels, et les polynômes à coefficients

Plus en détail

Le Colosse de l Université Laval

Le Colosse de l Université Laval Le Colosse de l Université Laval Mise en contexte Département de génie physiqe de l Université Laval reçoit le financement nécessaire por mettre sr pied ne infrastrctre de calcl hate performance sr le

Plus en détail

Figure 1 : étage de sortie du MC1530

Figure 1 : étage de sortie du MC1530 ETUDE DE L ETAGE DE SORTIE DE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL MC1530 1 Le schéma complet de l amplificater opérationnel MC1530 est donné en annexe. Son étage de sortie (figre 1) est constité par n amplificater

Plus en détail

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3 Chapitre 5 Systèmes linéaires 1 Généralités sur les systèmes linéaires 2 11 Définitions 2 12 Opérations élémentaires 2 13 Systèmes échelonnés et triangulaires 3 2 Résolution des systèmes linéaires 3 21

Plus en détail

Géométrie dans l espace On désigne par E l ensemble des points de l espace et par w l ensemble k est Wmuni de la base B i

Géométrie dans l espace On désigne par E l ensemble des points de l espace et par w l ensemble k est Wmuni de la base B i Maths site Résmé d cors Géométrie dans l espace On désigne par E l ensemble des points de l espace et par w l ensemble o, i, j, k est Wmni de la base B i, j, k des vecters de l espace. E est mni d n repère

Plus en détail

C) Fiche : Espaces vectoriels.

C) Fiche : Espaces vectoriels. C) Fiche : Espaces vectoriels. 1) Définition d'un espace vectoriel. K= I ou est le corps des scalaires. E est un K-espace I vectoriel si et seulement si : C'est un ensemble non vide muni de deux opérations,

Plus en détail

Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. Euclide d Alexandrie

Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. Euclide d Alexandrie S livre Math'x Index 3 page 59... 6 page 6... 4 7 page 6... 4 8 page 6... 5 9 page 63... 5 4 page 63... 5 5 page 63... 6 7 page 63... 6 8 page 63... 7 30 page 63... 8 34 page 64... 8 38 page 64... 9 40

Plus en détail

Analyse fréquentielle des systèmes analogiques

Analyse fréquentielle des systèmes analogiques Analyse fréqentielle des systèmes analogiqes L'analyse fréqentielle d'n système consiste principalement dans la détermination de sa fonction de transfert harmoniqe, pis en l'étde de son modle G( et son

Plus en détail

Rappels sur les applications linéaires

Rappels sur les applications linéaires Rappels sur les applications linéaires 1 Définition d une application linéaire Définition 1 Soient E et F deux espaces vectoriels sur un même corps K et f une application de E dans F Dire que f est linéaire

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE PROUIT SLIR NS L'SP I éfinition - Propriétés éfinition (rappel) ( voir animation ) Soient et v dex vecters d plan. On considère n point O et les points et tels qe : O = et O = v. On appelle prodit scalaire

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Chapitre IV Applications linéaires Révisions Définition. Soient E, deux espaces vectoriels sur le même corps commutatif est dite linéaire si quels que soient x, y E et λ,. Une application f : E f x y f

Plus en détail

Cours : Vecteurs repérage dans le plan

Cours : Vecteurs repérage dans le plan Cors : Vecters repérage dans le plan I. Repères et coordonnées a) repérage sr ne droite Choisir n repère sr ne droite, c est se donner dex points distincts O et I de, pris dans cet ordre. O est l origine

Plus en détail

Musicothérapie. Fiches Pratiques. par Hervé Gautier / Consultant ACTIF. Les Cahiers de l'actif - N 260/261

Musicothérapie. Fiches Pratiques. par Hervé Gautier / Consultant ACTIF. Les Cahiers de l'actif - N 260/261 Msicothérapie Fiches Pratiqes Msicothérapie par Hervé Gatier / Consltant ACTIF 71 Fiches pratiqes de formation Avertissement Cet article des "fiches pratiqes de formation" n'est en acn cas n receil de

Plus en détail

Transformée de Legendre, durée 3h, documents autorisés Exercice 1: Loi de Dalton

Transformée de Legendre, durée 3h, documents autorisés Exercice 1: Loi de Dalton Transformée de Legendre, drée 3h, docments atorisés Exercice : Loi de Dalton Dans cet exercice, on convient de prolonger par + les fonctions en dehors de ler domaine de dénition. Les fonctions sont spposées

Plus en détail

Fonction dont la variable est borne d intégration

Fonction dont la variable est borne d intégration [hp://mp.cpgedpydelome.fr] édié le 1 jille 14 Enoncés 1 Foncion don la variable es borne d inégraion Eercice 1 [ 1987 ] [correcion] Soi f : R R ne foncion conine. Jsifier qe les foncions g : R R sivanes

Plus en détail

est le vecteur qui a la même direction, la même longueur que AB un sens opposé. C est donc le vecteur BA. On note : -AB ABCD est un parallélogramme.

est le vecteur qui a la même direction, la même longueur que AB un sens opposé. C est donc le vecteur BA. On note : -AB ABCD est un parallélogramme. Chapitre VII : Les ecters Repérage dans le plan I Vecters a) égalité de ecters Définition : On dit qe dex ecters sont égax lorsq ils ont même direction, même sens et même longer On note = = CD = EF Vecters

Plus en détail

SUITES GEOMETRIQUES. Compléter le tableau suivant où apparaît les quatre premiers termes de trois suites géométriques de raison q :

SUITES GEOMETRIQUES. Compléter le tableau suivant où apparaît les quatre premiers termes de trois suites géométriques de raison q : S ompléter le tablea sivant où apparaît les qatre premiers termes de trois sites géométriqes de raison q : q 0-0 - 0, 0,9 6 7 alcler les premiers termes des sites géométriqes définies par : a) premier

Plus en détail

TRIGONOMÉTRIE 1 ) ORIENTATION DU PLAN 2 ) MESURE DES ANGLES EN RADIAN. 1 rad 57,3 1 = rad 0,0175 rad

TRIGONOMÉTRIE 1 ) ORIENTATION DU PLAN 2 ) MESURE DES ANGLES EN RADIAN. 1 rad 57,3 1 = rad 0,0175 rad TRIGNMÉTRIE 1 ) RIENTTIN DU PLN rienter n cercle, c'est choisir n sens de parcors sr ce cercle appelé sens direct ( o positif ). L'atre sens est appelé sens indirect (négatif o rétrograde) rienter le plan,

Plus en détail

Exo7. Applications linéaires. 1 Définition. 2 Image et noyau. Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires :

Exo7. Applications linéaires. 1 Définition. 2 Image et noyau. Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : Exo7 Applications linéaires 1 Définition Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : f 1 : R R f 1 x,y = x + y,x y f : R R f x,y,z = xy,x,y f : R R f x,y,z = x + y + z,y z,x

Plus en détail

CH2 Géométrie : Angles orientés

CH2 Géométrie : Angles orientés CH2 Géométrie : Angles orientés 3 ème Maths Octobre 2009 A LAATAOUI 1 ) ORIENTATION DU PLAN Orienter n cercle, c'est choisir n sens de parcors sr ce cercle appelé sens direct ( o positif ) L'atre sens

Plus en détail

Troisieme Vecteurs Feuille d exercices n 1

Troisieme Vecteurs Feuille d exercices n 1 Troisieme Vecters Feille d exercices n 1 ors (à recopier sr le cahier) I ) Translation éfinition n 1 : Une translation est ne transformation qi déplace rectilignement n objet d n point à n point, en ligne

Plus en détail

Année budgétaire 2012

Année budgétaire 2012 Année bdgétaire 2012 2 Avant d aller pls loin Portée sr les fonds baptismax il y a 5 ans, l Académie de la Mobilité, cellle de formation d Grope TEC, pose ajord hi n premier bilan. Strctre reconne a sein

Plus en détail

DIVAR IP 7000 2U. Vidéo DIVAR IP 7000 2U. www.boschsecurity.fr. Configuration RAID-5, solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 128 voies

DIVAR IP 7000 2U. Vidéo DIVAR IP 7000 2U. www.boschsecurity.fr. Configuration RAID-5, solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 128 voies Vidéo DIVAR IP 7000 2U DIVAR IP 7000 2U www.boschsecrity.fr Configration RAID-5, soltion de gestion vidéo complète tot-en-n jsq'à 128 voies Soltion de gestion vidéo IP prête à l'emploi avec ne capacité

Plus en détail

Séance de soutien PCSI2 numéro 10 : Espaces vectoriels et applications linéaires

Séance de soutien PCSI2 numéro 10 : Espaces vectoriels et applications linéaires Séance de soutien PCSI2 numéro 10 : Espaces vectoriels et applications linéaires Tatiana Labopin-Richard Mercredi 18 mars 2015 L algèbre linéaire est une très grosse partie du programme de Maths. Il est

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Applications linéaires I) Applications linéaires - Généralités 1.1) Introduction L'idée d'application linéaire est intimement liée à celle d'espace vectoriel. Elle traduit la stabilité par combinaison

Plus en détail

Chapitre 3 Théorème de Gauss

Chapitre 3 Théorème de Gauss hpite 3 Théoème de Gss estions : #) be métlliqe vec ne chge ponctelle positive cente E Le chmp électiqe ppliqé s les pois d cbe condcte povoqe n movement de chges s celici. ependnt, le chmp n est ps le

Plus en détail

Feuille 5 : Exercices sur les déterminants, quelques corrections

Feuille 5 : Exercices sur les déterminants, quelques corrections Université de Poitiers Mathématiques L SPIC, Module 2L2 2/2 Feuille 5 : Exercices sur les déterminants, quelques corrections Exercice 3 : Dans cet exercice, pour obtenir directement les polnômes sous forme

Plus en détail

en dimension finie Table des matières

en dimension finie Table des matières Maths PCSI Cours Algèbre linéaire en dimension finie Table des matières 1 Rappels d algèbre linéaire 2 1.1 Applications linéaires......................................... 2 1.2 Familles libres, génératrices

Plus en détail

COR TD 2. Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : x + x, y + y )

COR TD 2. Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : x + x, y + y ) COR TD 2 Année 21 Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : f 1 : R 2 R 2 f 1 x, y = 2x + y, x y f 2 : R R f 2 x, y, z = xy, x, y f : R R f x, y, z = 2x + y + z, y z, x

Plus en détail

Réduction des endomorphismes et des matrices carrées

Réduction des endomorphismes et des matrices carrées 48 Chapitre 4 Réduction des endomorphismes et des matrices carrées La motivation de ce chapitre est la suivante. Étant donné un endomorphisme f d un espace E de dimension finie, déterminé par sa matrice

Plus en détail

1 Programme de Colles : Espaces vectoriels.

1 Programme de Colles : Espaces vectoriels. Lycée Louis le grand Année scolaire 2007/2008 Mathématiques Supérieure MPSI Semaine 12 11 mai 2009 1 Programme de Colles : Espaces vectoriels. On note K le corps R ou C. 1.1 Axiomes d espace vectoriel.

Plus en détail

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir Chapitre 6.6 Prescriptions relatives à la constrction des grands emballages et ax épreves q ils doivent sbir 6.6.1 Généralités 6.6.1.1 Les prescriptions d présent chapitre ne s'appliqent pas : - ax emballages

Plus en détail

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé ALGÈBRE PAD - Notes de cours S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé November 23, 2006 Table des Matières Espaces vectoriels Applications linéaires - Espaces vectoriels............................... 3 -. Approche

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités)

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités) Séminaire: Test des logiciels embarqés Formation de dex jors avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docter en informatiqe, professer des niversités) Évitez les logiciels défectex et rédisez les risqes et les

Plus en détail

Espaces vectoriels de dimension finie

Espaces vectoriels de dimension finie Espaces vectoriels de dimension finie 1 Questions de cours 3 Exercices 1. Énoncer et montrer le théorème de la base incomplète. 2. Soit E de dimension finie n et F un sousespace de E. Montrer que F est

Plus en détail

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES ;,

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B  AUTOMOBILES ;, REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES 29, qai Branly, PARJS (,e) Direction Régionale:....._... ~- ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS 1973-1974 QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES

Plus en détail

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z.

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z. http://maths-sciencesfr EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Une minterie est alimentée par ne tension alternative sinsoïdale U(t) = U m sin(t + ) À n instant cette tension est représentée par

Plus en détail

NOS PORTES. L ART DU raffinement MARTIN PORTES ET FENÊTRES L. MARTIN (1984) INC.

NOS PORTES. L ART DU raffinement MARTIN PORTES ET FENÊTRES L. MARTIN (1984) INC. MARIN PORES E FENÊRES L. MARIN (984) INC. NOS PORES L AR DU raffinement 05, chemin Fraserville C.P. 46 Rivière-d-Lop, (Qébec / Canada) G5R 4L9 éléphone : (48) 867- Sans frais: -800-46-0 élécopier : (48)

Plus en détail

... Ill BLUESCOPE STEEL. Fiche produits. Accessoires & Finitions. Assistance technique. Accessoires Clôture. Solution métallique. Couverture & Bardage

... Ill BLUESCOPE STEEL. Fiche produits. Accessoires & Finitions. Assistance technique. Accessoires Clôture. Solution métallique. Couverture & Bardage ... BLUSCOP STL Covertre & Bardage Accessoires ôtre Ill Accessoires & Finitions Profilé de strctre Soltion métalliqe Assistance techniqe Fiche prodits Agir dans le respect de /'environnement est ajord'hi

Plus en détail

Le choix d un contrat d assurance maladie entre traitement et compensation.

Le choix d un contrat d assurance maladie entre traitement et compensation. Le choix d n contrat d assrance maladie entre traitement et compensation. F.YAFIL Avril 3 Résmé : L objectif de cet article est de prendre en considération les différentes formes qe pevent revêtir les

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires le 8 Février UTBM MT Arthur LANNUZEL http ://mathutbmal.free.fr Applications linéaires Exemples et définitions. Soit E et F, espaces vectoriels sur K = R ou C. On s intéresse aux applications qui conservent

Plus en détail

APPLICATIONS LINÉAIRES

APPLICATIONS LINÉAIRES 21-10- 2007 J.F.C. A.L. p. 1 APPLICATIONS LINÉAIRES I GÉNÉRALITÉS 1. Définition et vocabulaire 2. Conséquences de la définition 3. Caractérisation II OPÉRATIONS SUR LES APPLICATION LINÉAIRES 1. Somme,

Plus en détail

FONCTIONS. 1) Limites. 1-1 méthodes pour lever une indétermination. au voisinage d un infini. x 2 + x 2

FONCTIONS. 1) Limites. 1-1 méthodes pour lever une indétermination. au voisinage d un infini. x 2 + x 2 Mathématiqes BTS CIRA FONCTIONS ) Limites - méthodes por lever ne indétermination a voisinage d n infini x + Exemple f(x) = x Qelle est la limite en +? + 3x + On factorise par les monômes dominants f(x)

Plus en détail

Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite

Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite Interventions sr des machines en imprimerie L tilisation de la vitesse rédite Plsiers tâches en imprimerie nécessitent des interventions avec des protecters overts, retirés o netralisés tot en ayant besoin

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS I. Translation Exemple : T 80m Une translation est n glissement : - aec ne direction donnée : câble d téléphériqe, la droite (), - aec n sens donné : le téléphériqe monte de ers, T

Plus en détail