Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Session extraordinaire logement : 26 juin 2012"

Transcription

1 Session extraordinaire logement : 26 juin

2 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de habitants en 2009 soit habitants depuis Une croissance démographique de +0,8% par an soit 8 fois supérieure à la période précédente (+0,1% de 1990 à 1999). Bretagne : +0,9% par an France : +0,7% 2

3 Age moyen des costarmoricains Côtes d Armor : 43 ans. Bretagne : 41 ans France : 40 ans 3

4 Le nombre total de logement progresse plus vite que la population Plus de logements en 2011 en progression de 1,5% par an depuis

5 Une terre de propriétaires occupants 5

6 6

7 Des logements construits avant 1975 Près de logements énergivores. 7

8 Revenus des ménages : des disparités territoriales et selon le statut d occupation 8

9 Accession sociale à la propriété : 2010 et 2011, des années records Un record de prêts à taux zéro, soit +50% par rapport à % des opérations en ancien, progression du neuf Une réalisation effective des dispositifs de majoration : 1000 projets avec des aides complémentaires. 278 projets labellisé BBC. Le PTZ+ ouvert depuis offres de prêts émises: L ancien Lancien représente 63% des projets. En neuf seul 15% en BBC. Nature du projet PTZ Prix moyens 2010 Source SGFGAS-ANIL 2010 construction d une maison avec terrain construction seule achat d une maison ancienne appartement ancien

10 Accession sociale à la propriété : près de 500 ménages aidés en 2 ans 272 acquisitions en ancien aidées en 2011 soit +25% par rapport à 2010 (212 ménages aidés) 74% de maisons individuelles 26% d appartements 38% sur Saint- Brieuc Agglomération Nature du projet Source CG 22 Prix moyens 2011 achat d une maison ancienne appartement ancien

11 La construction neuve : reprise d activité en 2011 en individuel mais 2012 plonge le secteur dans l attentisme Les mises en chantier suivent la tendance régionale (+3% en 2011), alors qu à l échelle nationale l évolution est plus forte (+20%) grâce à la production massive de logements collectifs. Pour 2012 sur 4 mois on enregistre une chute de 26% des mises en chantier et un recul de 20% des permis de construire. La réforme du PTZ+ ralenti le marché. Difficile reprise du marché de la vente de logement neuf avec la nouvelle baisse des avantages fiscaux du dispositif Scellier dès Pourtant les prix grimpent de 19% depuis 2011 en Côtes d Armor à le m² en collectif contre moins de en Bretagne (stable), en raison de l impact des programmes de résidences services sur le marché local. 11

12 La construction neuve : reprise d activité en 2011 en individuel L activité se concentre sur les deux tiers nord du département entre la côte et l axe de la RN12. 12

13 La construction neuve et le développement durable Des maisons qui ménagent le portefeuille des habitants Entre 2007 et le 31 mars 2012, près de 530 logements labellisés BBC- Effinergie en Côtes d Armor 442 logements individuels certifiés (863 demandes) 34 logements individuels id groupés (285 demandes) 51 logements collectifs (457 demandes) Le CAUE des Côtes d Armor recense une trentaine de projets de maisons passives dont une dizaine déjà habitées. 13

14 La construction neuve et le développement durable Depuis 2007, au moins 12 opérations d aménagement ont vu le jour en Côtes d Armor : au total t ce sont plus de 230 lots qui intègrent les principes de développement durable : écoquartiers, programme éco-faur, lotissement HQE, lots en écoconstruction Une dizaine de projets d aménagement font l objet d une approche environnementale e e ae de l urbanisme (AEU). 14

15 Une pression résidentielle source de tension sur le foncier En 2011, le prix d un terrain à bâtir en lotissement est de 65 /m² contre 50 /m² en 2005 : +30% en 6 ans, +125% en 10 ans. La surface moyenne des lots autorisés en Côtes d Armor s est sest réduite : <=650 m² en 2011 contre m² en L individuel consomme de 5 à 6 fois plus à l hectare que le collectif 15

16 Terrain à bâtir en lotissement : une grande disparité de prix selon le secteur et entre l offre privée ou publique Un prix moyen d environ pour une surface de 740 m², en baisse de 3% en un an, soit un prix au m² d environ 65 (contre 68 en ). 16

17 Impacts de la crise économique et immobilière dans le bâtiment Evolution de l emploi salarié dans la construction ti en Côtes d Armor de 2007 à 2011 : -5,1% contre - 0,9% en Betagne Bretagne et 0,2% en France métropolitaine. Globalement l l emploil salarié recule dans la même période de - 2,6% en Côtes d Armor, -1% en France métropolitaine, et reste stable en Bretagne (0,2%). 17

18 Impacts de la crise économique et immobilière dans le bâtiment L activité des agences immobilières et des marchands de biens en Côtes d Armor a subit les contrecoups de la crise économique et immobilière. Reprise d activité depuis 2010 : +2% comparable au niveau national contre +4% en Bretagne. 18

19 Droit de mutation en hausse Depuis septembre 2010, le marché immobilier retrouve des couleurs comme l illustre la reprise de l assiette perçue sur les transactions d immeubles anciens. 19

20 Près de logements locatifs sociaux en % de l offre sur l agglomération de Saint-Brieuc, La part du logement locatif social représente moins de 10% des résidences principales 20

21 La demande locative sociale Une pression de la demande élevée : 39% de demandes pour le parc actuel. Près de demandeurs en 2009, soit 12% de plus qu en % de personnes seules, Type de logements locatifs sociaux demandés en Côtes d'armor en 2009 (Source Organismes de l'habitat - Adil 22) T1 T5 et + 4% 6% T4 23% T2 26% T3 41% 21

22 Les locataires en place et les emménagés récents de moins de 3 ans Une certaine inadéquation entre la composition des ménages et la typologie du parc : 58% des personnes seules ayant emménagés depuis moins de 3 ans résident dans un logement de type 3 à plus. 22

23 Merci de votre attention 2 3

24 Sources statistiques utilisée par l Adil 22 Données sur le parc de logements et son évolution : Le fichier Filocom (Fichier des Logements par COMmune) construit par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) pour les besoins du Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie (MEDDE). Filocom 2011, MEEDE d après DGFiP ; Filocom 2010, MEDDTL d après DGFIP. Données sur la population et les revenus : INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) issue du recensement général de la population de 2008, revenus fiscaux localisés issus de la DGFIP. Terrains à bâtir en lotissement: enquête de commercialisation Adil 22 auprès des lotisseurs privés et publics. Démarches AEU issues de Saint-Brieuc Agglomération. Accession sociale à la propriété : les données sur les Prêts à Taux Zéro (PTZ) sont issus de la Société de Gestion du Fonds de Garantie de l'accession Sociale à la propriété(sgfgas) en collaboration avec l ANIL (Agence Nationale d Information sur le Logement). Session extraordinaire logement -26 juin

25 Sources statistiques utilisée par l Adil 22 (suite) Construction neuve : fichier 2 des permis de construire et des mises en chantier géré par la DREAL (Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement), et enquête ECNL (enquête de commercialisation des logements neufs). Construction durable : Bilan de la certification BBC-Effinergie dans le neuf données des organismes certificateurs (Promotelec,Cequami, Cerqual et Certivéa). Marché immobilier résidentiel : Fichier des prêteurs issus des banques Crédit Mutuel de Bretagne, Crédit Agricole et Crédit Immobilier de France Bretagne, ainsi que la Chambre des notaires des Côtes d Armor Armor. Parc locatif social : données de L ADO-Habitat (Association départementale des Organismes de l Habitat des Côtes d Armor) sur la demande locative sociale, les locataires et les attributions. Données de la DDTM sur le parc hlm, le parc privé et le parc communal conventionné. Enquête sur le parc locatif social (EPLS ) et le de la DREAL. Le répertoire des logements locatifs des bailleurs sociaux (RPLS) a été mis en place en Session extraordinaire logement -26 juin

26 Glossaire du logement Sigle ANAH DMTO Enquête OPS kwhep/(m²sho N.an) PHPP AEU CGEDD Définition Agence Nationale d Amélioration de l Habitat Droit de Mutation à Titre Onéreux Enquête d Occupation du Patrimoine Social consommation annuelle en kilo Watt heure au mètre carré de surface hors œuvre nette d'énergie primaire destinée au chauffage. Passive House Planning Package Approche Environnementale de l Urbanisme Conseil Général de l Environnement et du Développement durable sous l autorité du Ministère de l Écologie Écologie, du Développement durable et de l Energie Session extraordinaire logement -26 juin

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode

L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode Présentation au CAUE 22 Saint-Brieuc 22 novembre 2011 SOMMAIRE Contexte Brestois Objectifs de l observation foncière dans le Finistère Méthode

Plus en détail

Communauté d'agglomération de Reims

Communauté d'agglomération de Reims Communauté d'agglomération de Reims Une déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 OBSERVATOIRE DE L ACCESSION SOCIALE Sommaire La production de lotissements en 2014 p.2 Les lots vendus en 2014

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par :

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : ÉTUDE CONSTRUCTION EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Septembre 2011 Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : Reports sarl 231 avenue Jean Jaurès 69007 Lyon France Tel : +33 (0)4

Plus en détail

Le marché de l'immobilier

Le marché de l'immobilier Les bases de données logement juin 2015 Un marché est la rencontre d'une offre et d'une demande. Le marché immobilier est le marché des transactions immobilières de gré à gré où des propriétaires vendeurs

Plus en détail

Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône

Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône ADIL 13 ADIL 13 - Juin 2014 Table des matières DÉMOGRAPHIE, PARC DE LOGEMENTS ET RESSOURCES DES HABITANTS DES BOUCHES-DU-RHÔNE 3 Évolutions démographiques

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Depuis la crise de 2008-2009, l investissement des ménages en

Depuis la crise de 2008-2009, l investissement des ménages en Malgré la reprise du pouvoir d achat, la construction de logements continuerait de baisser en 2015 Camille Sutter Département de la conjoncture Violaine Faubert Éric Monnet Banque de France Depuis la crise

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire

La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire service connaissance des territoires et évaluation Juin 214 n 253 Printemps 214 : une activité toujours au ralenti malgré des taux d intérêt qui

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Rentabilité de l investissement énergétique

Rentabilité de l investissement énergétique Rentabilité de l investissement énergétique Plus de 96 000 logements 42% de locataires cheminots Collecteur du 1% SNCF Rentabilité de l investissement énergétique Immobilier Perspectives 25 novembre 2008

Plus en détail

Montélimar Agglomération

Montélimar Agglomération Montélimar Agglomération OBSERVATOIRE DE L HABITAT Montélimar agglomération Suivi du programme local de l habitat Sommaire I. Suivi de la situation de l habitat et du logement 1.Rappel du contexte de l

Plus en détail

Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE. Septembre 2015 BREST BRETAGNE

Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE. Septembre 2015 BREST BRETAGNE Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE Septembre 215 BREST BRETAGNE La construction neuve dans le en 213-214 - Perspectives 215 Synthèse L année 214 a été marquée par un nouveau ralentissement du marché

Plus en détail

Le marché de. l individuel. Le livre blanc. du foncier. Observatoire de l Habitat de l a-urba. atelier-débat

Le marché de. l individuel. Le livre blanc. du foncier. Observatoire de l Habitat de l a-urba. atelier-débat Le marché de Le livre blanc l individuel du foncier Observatoire de l Habitat de l a-urba atelier-débat 20 février 2013 Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs UNE ORGANISATION NATIONALE Le Syndicat

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Syndicat mixte du Pays Thur Doller Schéma régional climat air énergie 4 décembre 2013 1 CALENDRIER 2003 : lancement d un

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+ Préfecture de l Allier 18 février 2011

Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+ Préfecture de l Allier 18 février 2011 Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+ Préfecture de l Allier 18 février 2011 Sommaire 1. Rappel des dispositifs au 31 décembre 2010 2. Objectifs de la réforme 3. Le PTZ+ Bénéficiaires Opérations finançables

Plus en détail

4. le logement. 142 RAPPORT DE PRESENTATION diagnostic prospectif

4. le logement. 142 RAPPORT DE PRESENTATION diagnostic prospectif 142 RAPPORT DE PRESENTATION diagnostic prospectif 4. le logement Le logement est au cœur de nombreux grands enjeux de l aménagement du territoire. Pour relever ces paris, le Trégor devra sans doute renouveler

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

IMPORTANT : Avant de remplir ce formulaire de demande de subvention, nous vous remercions de lire attentivement les informations suivantes :

IMPORTANT : Avant de remplir ce formulaire de demande de subvention, nous vous remercions de lire attentivement les informations suivantes : AIDE À L ACCESSION À LA PROPRIETE en 2016 Formulaire de demande de subvention (A compléter par le service habitat de Saint-Brieuc Agglomération) Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008 Bois d Arcy la dynamique démographique Une croissance démographique qui se poursuit Entre 1999 et 2008, la population de Bois d Arcy a augmenté de 1 550 habitants avec un rythme moyen de 1,35 % par an.

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse nauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 21 février 2013 nauguration de la résidence Villa

Plus en détail

Éventail des bases de données logement

Éventail des bases de données logement Éventail des bases de données logement Vers une connaissance partagée 10e SÉMINAIRE ANNUEL DE L OBSERVATION URBAINE 13 nov. 2012 Peggy MERTINY Pôle de compétence et d'innovation sur les marchés locaux

Plus en détail

LE LOGEMENT. Introduction

LE LOGEMENT. Introduction LE LOGEMENT Introduction Le logement est un facteur clé de la politique de lutte contre l exclusion. Aider les familles à bien vivre dans leur habitat (accès, maintien et amélioration du cadre de vie)

Plus en détail

LE DISPOSITIF DUFLOT

LE DISPOSITIF DUFLOT LE DISPOSITIF DUFLOT La loi de finances pour 2013 créé un nouveau dispositif d investissement locatif dit «Duflot». Applicable à des opérations réalisées entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016,

Plus en détail

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Position de la commune dans le territoire Communauté urbaine - Programme Local de l'habitat 2012-2018 Démographie et profil des ménages Evolution

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT Rencontres de l habitat Communauté Urbaine de Dunkerque Le 3 octobre 2008 LE CONTEXTE Les fortes hausses des prix

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS SOCIAUX LA VILLE DE PARIS, CERQUAL ET PARIS HABITAT INAUGURENT UNE OPERATION RESPECTANT LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT DE LA VILLE DE PARIS. INAUGURATION 22 JANVIER

Plus en détail

Un nouveau PLH pour la Communauté de Communes du Pays des Herbiers

Un nouveau PLH pour la Communauté de Communes du Pays des Herbiers Un nouveau PLH pour la Communauté de Communes du Pays des Herbiers Mercredi 19 décembre 2012 Diagnostic Les étapes de l élaboration du PLH de la CCPH 1) Dresser le bilan du précédent PLH et repartir d

Plus en détail

- de la certification BBC-Effinergie dans le neuf et la rénovation - de la certification Effinergie +

- de la certification BBC-Effinergie dans le neuf et la rénovation - de la certification Effinergie + TABLEAU DE BORD De la labellisation BBC-Effinergie Ce tableau de bord a pour objectif de présenter un bilan - de la certification BBC-Effinergie dans le neuf et la rénovation - de la certification Effinergie

Plus en détail

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note de conjoncture nº 25 octobre 2014

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note de conjoncture nº 25 octobre 2014 Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne La note de conjoncture nº 25 octobre 2014 Sommaire page 5 Editorial page 6 1. Les transactions immobilières dans le marché de l ancien

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

AIDE COMMUNAUTAIRE A L'ACCESSION SOCIALE

AIDE COMMUNAUTAIRE A L'ACCESSION SOCIALE Nom : Prénom : N dossier Date de la demande AIDE COMMUNAUTAIRE A L'ACCESSION SOCIALE Renseignements auprès du service Habitat Madame Marie-Josée SIGAL Tel : 03 26 26 16 91 Fax : 03 26 26 16 92 Mail : mj.sigal@citesenchampagne.net

Plus en détail

>>>>>>>>>> L accession sociale à la propriété dans le Doubs

>>>>>>>>>> L accession sociale à la propriété dans le Doubs Note de conjoncture - N 4 - Juillet 2011 Habitat Observatoire départemental de l habitat du Doubs >>>>>>>>>> L accession sociale à la propriété dans le Doubs Contexte et objectifs Alors que les outils

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU Promotion Défiscalisation Gestion Syndic Transaction GROUPE OCÉANIC LEADER DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE EN GUYANE LA GUYANE # UN MARCHÉ IMMOBILIER PORTEUR 1 Une croissance

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

POSTE IMMO. "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1

POSTE IMMO. La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation - mardi 23 avril 2013 1 POSTE IMMO "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1 Poste Immo, partenaire de la dynamique du Groupe La Poste Une filiale à 100% du Groupe La Poste

Plus en détail

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne.

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne. GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI www.invest-enligne.com Primo 1 la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. Donnons plus de

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

La solvabilité des ménages de Caen la mer

La solvabilité des ménages de Caen la mer AUCAME Caen Normandie SERVAT O hab No ita t v em IRE OB b re 2 0 1 5 La solvabilité des ménages de Caen la mer face au marché immobilier local Novembre 2015 Sommaire Le logement : premier poste de dépenses

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Photos : - Date de publication : 06 juillet 2011

Photos : - Date de publication : 06 juillet 2011 EVALUATION DE LA DELEGATION DE COMPETENCE DES AIDES A LA PIERRE DU DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE 2006-2011 Publication spécialisée n 1 Publication : Conseil Général de la Dordogne Service du Logement Etude,

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Le marché locatif privé en Mayenne 2011

Le marché locatif privé en Mayenne 2011 Le marché locatif privé en Mayenne 2011 Adil 53 01-07-2012 SOMMAIRE 1 - Introduction P 4 2 - Zoom sur le Département P 5 3 - Le fichier locatif en Mayenne P 6 4 - Le marché locatif sur Laval Agglomération

Plus en détail

de l habitat l observatoire La consommation foncière et l artificialisation des sols La lettre de de Maine-et-Loire Octobre 2010 - n 4

de l habitat l observatoire La consommation foncière et l artificialisation des sols La lettre de de Maine-et-Loire Octobre 2010 - n 4 La lettre de l observatoire de l habitat de Maine-et-Loire Octobre 21 - n 4 La consommation foncière et l artificialisation des sols Dans le Plan Départemental de l Habitat approuvé par l État et le Conseil

Plus en détail

Les chiffres-clés de l habitat

Les chiffres-clés de l habitat Décembre 213 Observatoire de l Habitat Les chiffres-clés de l habitat de l agglomération Belfortaine et du Territoire de Belfort Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort AVANT-PROPOS Les chiffres-clés

Plus en détail

Construction et logement

Construction et logement Construction et logement Panorama Vers des logements plus spacieux... Le nombre des logements s accroît plus vite que la population. De 2 à 213, il a progressé de 19%, alors que la population augmentait

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT de la Communauté de Communes Maremne Adour Côte Sud (MACS) PLH DE MACS. Programme Local de l habitat DIAGNOSTIC

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT de la Communauté de Communes Maremne Adour Côte Sud (MACS) PLH DE MACS. Programme Local de l habitat DIAGNOSTIC PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT de la Communauté de Communes Maremne Adour Côte Sud (MACS) PLH DE MACS Programme Local de l habitat DIAGNOSTIC Sommaire 1 UN TERRITOIRE EN MUTATION ACCÉLÉRÉE, CONFRONTÉ AUJOURD

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES 23 juin 2010 2007 Début de la concertation Août 2009 Loi Grenelle I Eté 2010? Loi Grenelle II 2011/2013 RT 2012 / BBC 2012 Annexe environnementale 2020 BEPOS BBC BEPOS BREEAM CEE CPE DPE HQE HPE LEED bâtiment

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 Le Prêt Social de Location Accession Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 SOMMAIRE Contexte Le PSLA, mécanismes et spécificités Connaître le monde du logement social et ses attentes Les Collectivités

Plus en détail

CNIS Commissions «Territoires»

CNIS Commissions «Territoires» CNIS Commissions «Territoires» 15 juin 2015 Quel besoins de données pour les politiques locales de l habitat: ce qui existe, ce qui est en devenir, ce qui manque. Yann Ludmann Direction de l Habitat, de

Plus en détail

le guide de l immobilier neuf et des fiscalités

le guide de l immobilier neuf et des fiscalités MeilleurImmobilierNeuf Expertise et Sélection Immobilière le guide de l immobilier neuf et des fiscalités Expertise & Sélection Immobilière Qui sommes-nous? Meilleur Immobilier Neuf est une marque du Groupe.

Plus en détail

propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs 16, rue des économies 69000 Grand Lyon

propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs 16, rue des économies 69000 Grand Lyon propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs louez malin! 16, rue des économies 69000 Grand Lyon loyers abordables investissez malin! Vous êtes propriétaire d un bien immobilier ou vous souhaitez

Plus en détail

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 embre 2012 Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Les constructions récentes se concentrent le long des axes structurants et en bord de Seine

Les constructions récentes se concentrent le long des axes structurants et en bord de Seine 58 P r o g r a m m e l o c a l d e l h a b i t a t D i a g n o s t i c F é v r i e r 2 0 1 2 Peu de grands logements dans les communes limitrophes de Paris Les petits logements sont surreprésentés dans

Plus en détail

Programme Local de l Habitat Diagnostic SOMMAIRE. Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte...

Programme Local de l Habitat Diagnostic SOMMAIRE. Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte... SOMMAIRE Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte... 8 2.1 Le Schéma de Cohérence Territoriale... 8 2.2 Une politique départementale en pleine évolution...

Plus en détail

Les dynamiques immobilières dans le Pays de Saint-Omer. - 28 septembre 2012 -

Les dynamiques immobilières dans le Pays de Saint-Omer. - 28 septembre 2012 - Les dynamiques immobilières dans le Pays de Saint-Omer - 28 septembre 2012 - Préambule L Observation foncière et immobilière constitue un enjeu fondamental pour la définition des politiques d aménagement.

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

Janvier 2014 7 TABLEAU DE BORD

Janvier 2014 7 TABLEAU DE BORD Janvier 2014 7 TABLEAU DE BORD Préface L État, dans le cadre du Grenelle de l Environnement, a fixé des objectifs environnementaux ambitieux à court terme pour le secteur du bâtiment. Au titre du Contrat

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX

Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX 1. Situation du marché de l immobilier résidentiel bulle immobilière? 2. Mécanismes

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail