Programme Local. de l Habitat BILAN SYNTHETIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme Local. de l Habitat BILAN SYNTHETIQUE"

Transcription

1 Programme Local de l Habitat 8 BILAN SYNTHETIQUE

2 sommaire INTRODUCTION Introduction Rappel des objectifs annuels du PLH I) Améliorer l attractivité résidentielle du territoire et relever le défi démographique ) La production de logement ) Une accession sociale morose ) L adaptation des logements II) Contribuer aux équilibres sociaux et urbains sur l agglomération ) La production de logement social ) La réhabilitation du parc social ) La gestion des crédits délégués de l ANAH ) La mise en œuvre des opérations programmées 5) La lutte contre le logement indigne III) Répondre à la diversité des besoins en logement et faciliter le parcours résidentiel ) Le relogement des personnes défavorisées ) La poursuite de l accueil des gens du voyage ) Le suivi du parc d hébergement d urgence ou temporaire GLOSSAIRE Le décembre, la Communauté Urbaine de Dunkerque adoptait le ème Programme Local de l Habitat de son histoire qui portera sur la période -8. L année est donc la ère année de mise en œuvre du nouveau PLH. La prise en compte des enseignements des politiques menées précédemment et des évolutions du contexte socio-économique a été nécessaire dans l élaboration de ce document. Le diagnostic a notamment mis en évidence une perte importante de population et une répartition très inégale des statuts d occupation que le précédent PLH n a pas su résorber. Le nombre de ménages continue cependant de progresser, la demande de logement reste soutenue ce qui explique en partie pourquoi la Communauté urbaine de Dunkerque présente le plus faible taux de vacance des principales unités urbaines de la région. Au regard de ces éléments, le programme d actions du PLH -8 s est organisé autour de trois grands axes stratégiques dont découlent plusieurs objectifs opérationnels : - Améliorer l attractivité résidentielle du territoire et relever le défi géographique, - Contribuer aux équilibres sociaux et urbains de l agglomération, - Répondre à la diversité des besoins en logement et faciliter les parcours résidentiels. Ces nouvelles orientations s inscrivent cependant dans un contexte socioéconomique délicat et un marché immobilier qui reste peu favorable, dans la continuité de la période précédente. Le présent document dresse un bilan synthétique de l action organisée autour de ces axes stratégiques. Programme local de l habitat -8

3 Rappel des objectifs annuels du PLH Un objectif de logements neufs qui vise à enrayer le déclin démographique observé sur la période 999 dont : - La production de logements sociaux, avec au moins % de logements dits «très sociaux» - Un objectif de production de 5% de l offre neuve sociale en 8 au-delà du BBC - % de l offre neuve privée en accession soit logements en accession abordable ( HT/m² en individuel- HT/m² en collectif) La vente de logements sociaux Le conventionnement de 5 logements locatifs privés (sociaux et très sociaux) Le traitement de 5 logements appartenant à des ménages en précarité énergétique - La construction de / des logements en renouvellement urbain et / en extension urbaine, mesure initiée lors du précédent PLH L accompagnement au relogement d environ ménages. Dans un souci de mixité et de solidarité intercommunale, une répartition par commune a également été fixée. Un objectif minimal de 5% de logement locatif social dans toutes les communes auquel s ajoute une répartition communale pour contribuer aux équilibres sociaux. Type de commune Commune rurale et taux de logements sociaux supérieur à 5% Commune ayant un taux de logements sociaux inférieur à % Commune ayant un taux de logements sociaux entre et % Commune ayant un taux de logements sociaux supérieur à % Objectifs de logements sociaux % 5% % 5% objectif : logements neufs Programme local de l habitat -8

4 I) Améliorer l attractivité résidentielle du territoire et relever le défi démographique La production de logement En, 58 logements ont été commencés dont 9 logements sociaux et 5 logements privés (la répartition de ces réalisations est précisée dans le tableau page suivante). Déduction faite des 55 logements compensant des démolitions, l offre nette est de 5 logements. Si les objectifs de réalisation sont atteints pour le logement social, ce n est pas le cas pour la production de logement privé qui est par ailleurs portée en partie par le programme «Losange». Ce programme vise à développer une offre nouvelle de logements privés à destination des salariés du centre de production d énergie nucléaire de Gravelines (l objectif est de produire 5 logements d ici ). La baisse de la production neuve observée depuis est très nette en. Le territoire résiste cependant mieux à la crise si on le compare à l évolution de la construction à l échelon national et régional. Par ailleurs, pour cette année encore, la construction neuve dépasse les objectifs de répartition entre renouvellement urbain et extension urbaine puisque que 8% des logements ont été construits en renouvellement urbain Évolution de la construction neuve Source : Service Droits des sols (CUD) Répartition des constructions en renouvellement urbain et extension urbaine RU 9 8 EU Source : Service Droit des Sols, CUD Programme local de l habitat -8

5 Commune Armbouts-Cappel Bourbourg Bray-Dunes Cappelle-la-Grande Coudekerque Coudekerque-Branche Craywick Dunkerque Fort-Mardyck Ghyvelde Grand-Fort-Philippe Grande-Synthe Gravelines Leffrinckoucke Loon-Plage St-Georges sur l'aa St-Pol sur Mer Spycker Téteghem Zuydcoote TOTAL Objectif pour ans LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS DANS L'AGGLOMERATION DUNKERQUOISE EN -8 Logement locatif social Logement privé Total Objectif Réalisé Réalisé / Objectif Objectif Réalisé Réalisé / Objectif Objectif annuel en objectif en % pour ans annuel en objectif en % pour ans annuel % 9 % 8 % 5% 9 % % 8 % 88 9 % % 8 5 % 5 % 5 5% 8 % % % 8 55 % 9 5 9% 5% % % 8% % % % % % % % % % 8% 5% % % % 5% % % Réalisé en Réalisé / objectif en % % % % % 9% % % 8% % 8 9 % 5 % 58 % Source : Service Droits des sols (CUD) * La commune de Ghyvelde a intégré la CUD au er janvier, les objectifs sont en cours de définition. % % % % % % % % % % Etat de la production de logements par rapport aux objectifs du PLH Logement locatif social réalisé en Logement privé réalisé en Logement locatif social objectif pour ans Logement privé objectif pour ans Armbouts... Bourbourg Bray-Dunes Cappelle-la... Coudekerque Coudekerque... Craywick Dunkerque Fort-Mardyck Ghyvelde Grand-Fort... Grande-Synthe Gravelines Leffrinckoucke Loon-Plage St George sur... St-Pol sur Mer Spycker Téteghem Zuydcoote Programme local de l habitat -8 5

6 Une accession sociale morose En, 5 logements individuels en Prêt Social Location Accession (PSLA) ont été agréés à Coudekerque Branche, rue Ghesquière. La commercialisation est en cours. Les prix de vente sont de l ordre de 8 TTC (soit 8 HT) soit un prix de vente de /m² HT en lien avec les critères fixés par le PLH ( /m² H.T. en individuel). Par ailleurs, l enquête auprès des bailleurs sur les ventes réalisées en matière d accession sociale permet d indiquer que ménages ont bénéficié de ce dispositif en, 9 à Dunkerque et à Grande Synthe et répartis de la manière suivante : 8 logements collectifs et en individuel. Ces chiffres sont principalement liés à l opération «Le Grand Large» réalisée par Maison Flamande qui représente à elle seule logements. Le prix moyen hors taxes de ces ventes est de 5 en collectif (soit /m² de SH) et de 5 8 en individuel (soit 8 /m² de SH). Commune Bourbourg Coudekerque-Branche Dunkerque Ghyvelde Grande Synthe Grand-Fort-Philippe Gravelines Leffrinckoucke Loon-Plage Saint-Pol-Sur-Mer Spycker Teteghem Nombre de logements vendus Parallèlement à la vente en accession sociale, en, 9 logements sociaux ont été vendus avec un niveau de vente plus important sur Dunkerque (. % des ventes). Le Cottage Social des Flandres a vendu logements et la Maison Flamande. Ce sont principalement des logements individuels () et de classe énergétique D () qui ont été commercialisés pour une surface habitable moyenne de 8 m² (contre m² pour les logements collectifs). Le prix de vente moyen en collectif s élève à et à 9 en individuel. TOTAL 9 Source : Service Habitat Social, CUD Enfin, la demande d aide communautaire à l accession à la propriété est également en baisse. En effet, seules demandes ont été déposées en (contre 5 en ) et ont reçu un avis favorable de la CLAH ce qui représente une aide de 98 de la collectivité. Ces demandes se sont réparties sur 5 des communes de l agglomération (Coudekerque- Branche Dunkerque, Grande-Synthe, Gravelines, Zuydcoote). Programme local de l habitat -8

7 L adaptation des logements En, dans le cadre du marché confié à l association d Aide aux Personnes A Handicap Moteur (A.P.A.H.M) 5 personnes ont bénéficié d un accompagnement pour un projet d adaptation de logement. 5 dossiers ont été clôturés dont 9 pour travaux terminés et 5 pour abandon, classement sans suite, refus du bailleur ou changement de projet. Avec l aide communautaire à l adaptation des logements, la Communauté urbaine a accompagné l adaptation de logements (chiffre record depuis les dernières années) répondant aux besoins des personnes handicapées. Le montant de subventions s élève ainsi à 8 (5 88 en ). communes de la C.U.D ( en ) ont vu leurs habitants bénéficier de la politique d aide à l adaptation des logements existants sur la C.U.D, notamment à Dunkerque, Grande- Synthe et Coudekerque-Branche (58 % du total des logements adaptés). Type de travaux Aménagement salle de bain et/ou WC Monte-escaliers Motorisation Création d une pièce au RDC Installation d une main courante Pose d une rampe Nombre de logements vendus en accession sociale 5 5 9, 5,5 5,5,8,9 TOTAL 9 * Pour un même dossier, plusieurs travaux peuvent être réalisés. Source : Service Logement et Solidarité, CUD Le montant des travaux subventionnés oscille pour plus de la moitié des dossiers instruits entre et 999 (59,8 %). Le montant moyen de travaux est de 8 et le montant moyen de subvention attribué par la collectivité est de 8. % La plupart des travaux concernent l aménagement des sanitaires (5 %) et la pose d une chaise élévatrice d escalier (9, %). Programme local de l habitat -8

8 II) Contribuer aux équilibres sociaux et urbains sur l agglomération La production de logement SOCIAL Dans le cadre de la délégation des aides à la pierre, 85 logements sociaux ont été agréés et financés (dont 5 en construction neuve et en acquisition amélioration) pour PLUS et 5 PLAI. L objectif annuel de 5 PLUS et PLAI est dépassé. A noter que ce résultat est porté par le financement d une résidence sociale de PLAI en collectif à Dunkerque dans le cadre de la restructuration d anciens Foyers de Travailleurs Migrants Ces agréments représentent une participation financière de 8 9 de la CUD et de 5 8 de l Etat. Typologie des logements sociaux agrées T % T5 et + 9% T % T 8% Typologie des logements sociaux recherchés T % T5 et + 5% Autre % T 9% T % Si l équilibre géographique de ces opérations reste à améliorer, la programmation de logements sociaux sur les communes de Bray-Dunes, Tétéghem et Spycker est à souligner. T % T % Source : Service Logement Social, bilan Source : SNE,état de la demande active à fin décembre,dreal 8 Programme local de l habitat -8

9 Dans le cadre des projets de renouvellement urbain des quartiers d habitat social Un certain nombre de chantiers ont été lancés en afin de poursuivre la reconstitution des logements démolis antérieurement ou restant à démolir. Ces opérations ont concerné les quartiers d habitat ancien et du Jeu de Mail à Dunkerque et le projet de rénovation urbaine du Courghain à Grande Synthe. Au total, logements ont été commencés cette année dont en acquis améliorés. 9 logements ont par ailleurs été démolis. La Communauté urbaine soutient la restructuration du logement social dans le cadre de ces projets par le biais d aides à la construction et à la réhabilitation des logements sociaux, et de la réalisation d aménagements urbains sur ses compétences. En, la CUD a ainsi versé 5 à titre d acompte ou de solde. La mise en œuvre des dossiers de rénovation urbaine se termine. Il reste peu de dossiers de financement à recevoir des bailleurs mais le rythme des constructions s intensifiant, les paiements ont aussi augmenté. Dans le cadre de la restructuration durable du parc social En, 8 logements sociaux ont fait l objet d un agrément en vue de leur réhabilitation (dont collectifs et 8 individuels). L objectif annuel de 5 réhabilitations n est pas atteint. Il faut néanmoins noter que sur les réhabilitations, le volume de réalisations est très fluctuant d une année à l autre (9 en ). Parmi les 8 logements, ont fait l objet de travaux dans le cadre d une réhabilitation classique prévue dans le plan patrimonial des bailleurs. La réhabilitation du parc social 8 Nombre de logements réhabilités 8 9 Coudekerque-Branche 8 Dunkerque St-Pol-sur-Mer Spycker Source : service Logement Social (), Direction Habitat et Aménagement, C.U.D. Nombre de logements réhabilités A l issue des travaux de réhabilitation, 9 logements seront classés en étiquette C et 5 en étiquette D. logements sont classés avant travaux en E (), F (8) et G (). Le financement de la réhabilitation en a représenté un coût total de 8 T.T.C financé à 9% par les prêts à l amélioration de la Caisse des Dépôts et Consignation ou autres banques. L aide communautaire moyenne est de 98 par logement (contre 8 en et 9 en ), celle-ci dépend du gain moyen réalisé par logement. Programme local de l habitat -8 9

10 La gestion des crédits délégués de l ANAH La CUD est délégataire de cette compétence depuis mais cette année a été marquée par une montée en puissance de la demande qui s explique notamment par la mise en œuvre du programme Habiter Mieux en et la réforme des plafonds de ressources de l ANAH en qui a permis d ouvrir les aides à un plus large public. 9 logements ont fait l objet de demandes de subventions agréées, contre en et se décomposent comme suit : dossiers de propriétaires occupants (contre demandes en ) ont été traités pour 9 agréments (dont liés au PIG), deux engagements rectificatifs et 5 rejets 8 demandes de propriétaires bailleurs ont été traitées et deux demandes d engagement rectificatif (8 demandes en ). Les demandes de subventions agréées portent sur 5 logements (9 en ). Bilan des logements réhabilités avec les aides de l Anah par rapport aux objectifs de la convention de délégation de compétence Objectifs fixés par la convention de gestion Bilan 9 logements indignes dont P.O et P.B logements indignes dont P.O et P.B logements très dégradés dont 5 P.O et 9 P.B logements très dégradés dont P.O et P.B logements P.O sur la thématique de la précarité énergétique logements P.O incluant un gain énergétique de 5% logements P.O sur la thématique de l autonomie 5 logements P.O sur la thématique de l autonomie 5 logements P.B pour travaux d amélioration de l habitat logement P.B pour travaux d amélioration de l habitat Source : Convention de gestion Les demandes d aide pour l adaptation des logements, qui ont connu une hausse substantielle depuis sont en augmentation en nombre de dossiers : 5 dossiers en ( en ), mais leur proportion dans le total de demande est en légère diminution (8% contre % en ). Par ailleurs, dossiers relatifs à des sorties d insalubrité ou à la réalisation de travaux lourds ont pu être agréés en dont 5 se situaient dans le périmètre d opérations programmées Evolution du montant des travaux des dossiers agréés Montant global des travaux subventionnables Moyenne des montants de travaux des P.O Moyenne des travaux PIG Volume de travaux réalisés par les P.B Source : Service Habitat Privé, CUD Pour mémoire, depuis le er janvier, seules les personnes justifiant de leur perte d autonomie peuvent bénéficier des subventions majorées octroyées à ce titre. Programme local de l habitat -8

11 La mise en oeuvre des opérations programmées O.P.A.H-R.U de Dunkerque L O.P.A.H-R.U de Dunkerque s est achevée en. La mission de suivi-animation a été prolongée dans le cadre de l O.R.I. 5 immeubles font l objet d un arrêté préfectoral de déclaration d utilité publique travaux depuis 8. Leurs propriétaires sont suivis de manière rapprochée par l équipe de suivi-animation, de sorte qu ils se positionnent sur leur obligation à mener la réhabilitation de leur immeuble. La réhabilitation de immeubles frappés d un arrêté de déclaration d utilité publique (D.U.P) travaux a été subventionnée. On constate dans ce cas un coût important de travaux, mais également un investissement conséquent en termes de subventions, condition sine qua non de la faisabilité du projet. Ainsi, ces dossiers de propriétaires occupants en D.U.P prévoient la réalisation de 8 59 de travaux, pour 9 de subventions attribuées incluant pour chaque dossier une prime Habiter Mieux. Par ailleurs, le concessionnaire désigné à l été 9 a poursuivi son travail de prospection, portant le nombre total d immeubles acquis à 5 unités pour un objectif de sur la période 9-. Il a en charge le recyclage foncier des immeubles les plus dégradés, notamment les immeubles concernés par l opération de restauration immobilière et pour lesquels les propriétaires initiaux n ont pas souhaité engager les réhabilitations demandées. En, une participation communautaire de 5 lui a été versée. O.P.A.H-R.U de Saint-Pol-sur-Mer L O.P.A.H-R.U des quartiers anciens de Saint-Polsur-Mer a débuté de manière opérationnelle le er septembre 8 et s est achevée en. Cette opération a été un succès, 5 logements ont été réhabilités sur un objectif de 5. La réussite de l opération s explique par la forte présence de propriétaires occupants (85%) dans ces quartiers, par l action de proximité de l opérateur (A.R.I.M et P.A.C.T) et par l investissement de tous les acteurs. 9. millions d euros de travaux ont été générés par cette opération,. millions d aides ont été attribués : 9 Anah 55 Ville de Saint-Pol-sur-Mer 95 Conseil Général 8 C.U.D L opération a montré ses limites auprès des propriétaires bailleurs. C est pourquoi un volet coercitif a été mis en place en par le biais d une opération de restauration immobilière portant sur 8 immeubles. Cette action a permis une intervention sur 8 immeubles qui s est traduit soit par des opérations de réhabilitation soit par des dépôts de permis de construire. Le Programme d Intérêt Général de Lutte contre la précarité énergétique Dans le cadre du programme national Habiter dispositif, afin de rendre un service complet et gratuit aux Mieux, la Communauté urbaine a mis en place au mois de ménages. juillet et pour 5 ans, un P.I.G de lutte contre la précarité énergétique, le premier à bénéficier du label «Habiter Mieux» La Communauté urbaine vient abonder de 5 les dossiers au niveau régional. éligibles au programme «Habiter Mieux». En tant que délégataire des aides à la pierre la C.U.D mobilise les fonds Ce programme est destiné aux propriétaires occupants délégués de l Anah pour les subventions des travaux et majore qui réalisent des travaux permettant d atteindre un gain les taux de subvention des dossiers éligibles au programme énergétique d au moins 5%. La Communauté urbaine «Habiter Mieux». rémunère une équipe dédiée au suivi-animation de ce Un objectif d accompagnement de 5 ménages par an a été défini pour le P.I.G. En, dossiers de propriétaires occupants ont été agréés sur la thématique de la précarité énergétique. Ce sont environ.5 millions d euros de travaux qui ont été générés par ce programme en. Les ménages bénéficient de taux de subvention de % toute aide publique confondue (Anah, F.A.R.T et C.U.D). Ce sont en moyenne 8 55 de travaux qui sont réalisés par logement, pour un gain énergétique moyen de 5.%. Programme local de l habitat -8

12 5 La lutte contre le logement indigne En, 5 dossiers ont été ouverts ( en ) dont sur demande des locataires. Les communes de Coudekerque Branche et Grande- Synthe concentrent 5 % des signalements. La répartition sur les autres communes reflète l âge du parc. % des dossiers ont été classés dans l année soit parce que l insalubrité ou l indécence n étaient pas avérées soit parce que les travaux ont été réalisés. Si la majorité des signalements provient du parc privé, une part non négligeable et en augmentation des signalements concerne l état de logements situés dans le parc social (+ points par rapport à ). L année a par ailleurs été marquée par l achèvement du dispositif des déclarations de mise en location (DML). Cette expérimentation mise en œuvre en 8 portaient sur communes de la Communauté urbaine de Dunkerque (Bray- Dunes, Dunkerque, Fort-Mardyck, Grand- Fort-Philippe, Gravelines, Loon-Plage, Leffrinckoucke, Saint-Georges-sur-l Aa, Saint-Pol-sur-Mer et Téteghem). Le dispositif expérimental s est avéré peu contraignant car ne conditionnant pas la mise en location des logements et ne prévoyant que des sanctions légères à l encontre des propriétaires. La démarche n a pas été poursuivie mais a permis de suivre certains logements dans le cadre du protocole «classique». Programme Habitat Cartographie du nombre de dossiers ouverts par commune C O M M U N A U T E U R B A I N E D E D U N K E R Q U E GRAND-FORT PHILIPPE GRAVELINES SAINT GEORGES SUR L' AA LOON - PLAGE FORT MARDYCK SAINT - POL SUR MER 8 CAPPELLE LA-GRANDE ARMBOUTS CAPPEL CRAYWICK SPYCKER BOURBOURG MARDYCK GRANDE-SYNTHE DUNKERQUE COUDEKERQUE BRANCHE 5 COUDEKERQUE VILLAGE Communauté Urbaine de Dunkerque Cadastre DGFiP Direction Habitat et Aménagement CUD Copie et reproduction interdites 5 5 La Communauté Urbaine de Dunkerque ne peut être tenue responsable des dommages directs et/ou indirects qui pourraient résulter Mètres de l'utilisation des informations contenues dans ce document cartographique. BRAY-DUNES ZUYDCOOTE LEFFRINCKOUCKE GHYVELDE TETEGHEM Légende Nombre de dossiers recencés par commune et dossiers et dossiers plus de dossiers Source : Direction Habitat et Aménagement, CUD Ce dispositif ne concerne pas la commune de Dunkerque qui dispose d un Service Communal d Hygiène et de Santé (S.C.H.S) Programme local de l habitat -8

13 III) répondre à la diversité des besoins en logement et faciliter le parcours résidentiel Le relogement des personnes défavorisées Dans le cadre du Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (P.D.A.L.P.D) -8, l Etat et le Département ont institué un comité technique territorial (C.T.T.) chargé d analyser et de traiter les demandes de relogement au titre des dispositifs du Droit au logement opposable (D.A.LO) et du P.D.A.L.P.D. Dans une logique de cohérence et de partenariat, ce comité instruit également les demandes des personnes à la recherche d un logement social adapté au handicap issu d un dispositif communautaire en lien avec l A.P.A.H.M. 9 demandes de relogement en ont été étudiées, elles se décomposent de la manière suivante : 5 demandes au titre du dispositif D.A.L.O 8 demandes au titre du dispositif P.D.A.L.P.D 58 demandes au titre du dispositif C.C.F.M.L-C.U.D-A.P.A.H.M Répartition des relogements par communes Cappelle-la-Grande Coudekerque-Branche Dunkerque Fort-Mardyck Saint pol Grande-synthe Grand-Fort-Philippe Gravelines DALO PDALPD CCFML Source : Direction Habitat et Aménagement, CUD Loon-Plage Téteghem Répartition des relogements par bailleurs Hors CUD Les relogements se sont principalement réalisés sur les communes de Dunkerque, Saint Pol sur Mer et Grande Synthe et les bailleurs sociaux Partenord Habitat et Cottage Social des Flandres ont concentré la majorité des attributions. Ces répartitions s expliquent en partie par l importance du parc de logements sociaux sur ces communes et la représentativité de ces deux bailleurs sur le territoire de la Communauté urbaine de Dunkerque. Suite à ces demandes, relogements ont été réalisés : 5 au titre D.A.L.O 58 au titre P.D.A.L.P.D au titre C.C.F.M.L C.U.D A.P.A.H.M Ces chiffres sont en hausse par rapport à l année (9 relogements) et l objectif de relogements fixé par le PLH est dépassé. Cela peut tenir à la mise en œuvre du nouveau P.D.A.L.P.D qui a élargi le nombre des publics prioritaires. 5 Partenord Habitat Cottage Social Maison Flamande Habitat /5 Habitat du Nord LOGIFIM Logis - Vilogia SIA Habitat Privé Maison de retraite DALO PDALPD CCFML Source : Direction Habitat et Aménagement, CUD Programme local de l habitat -8

14 La poursuite de l accueil des gens du voyage Différents équipements destinés à l accueil des gens du voyage sont aménagés et gérés directement depuis par la Communauté urbaine. L offre se compose de aires d accueil, aires d accueil estivales et de aires de grand passage. Les aires d accueil sont essentiellement occupées par des familles avec enfants qui restent majoritairement entre jours et mois. La fréquentation de ces équipements est stable et on retrouve souvent les mêmes familles. Cela confirme la tendance à la semi-sédentarisation observée sur l ensemble de la France. Les aires de grand passage ouvertes mois dans l année ont connu un taux de remplissage d environ % en, sauf l aire de Craywick (%) ce qui s explique par une ouverture plus limitée. 8 Profil des familles sur les aires d accueil Homme isolé Femme isolée Femme isolée + enfant Femme isolée + enfants Femme isolée et + de... Couple Couple + enfant Couple + enfants Couple + enfants Source : Bilan Service Logement et solidarité, CUD Couple et + de enfants Le suivi du parc d hébergement d urgence ou temporaire Si des projets sont à l étude pour développer l accueil d urgence ou temporaire à destination de publics très spécifiques, la Communauté urbaine dispose déjà d une offre adaptée. pensions de famille sont en activité : Henri-Loorius gérée par le Pact et le Gréement gérée par l AAE. pensions sont en projet : l une à destination des personnes défavorisées avec problèmes psychiques, l autre pour les femmes en grande précarité seules ou avec enfants. Les pensionnaires accueillis dans ces structures sont tous âgés entre et 8 ans mais la pension Henri-Loorius accueille majoritairement des personnes âgées entre et 8 ans. Ce critère d âge des résidents est à suivre dans les années à venir afin de ne pas créer de différences trop importantes entre les deux structures. L offre en hébergement d urgence assurée par le F.L.I.U et l opération «grands froids» ont connu respectivement un taux d occupation de 95, % et de 8% en. Au sein du F.L.I.U, si les jeunes ne représentent que 9,% des hébergés, leur proportion est en nette augmentation : ce public est en grande précarité sociale et psychique qui s accentue chaque année, problématique à laquelle s ajoutent des conduites addictives. Le F.L.I.U répond également à une demande prégnante sur l agglomération puisqu il constitue le seul accueil de nuit. Évolution du taux d occupation des structures d urgence 8 F.L.I.U Opération «grands froids» Source : Direction Habitat et Aménagement, CUD Programme local de l habitat -8

15 GLOSSAIRE A.A.E Association d action éducative P.A.C.T Association pour la protection, l amélioration, la conservation, la transformation A.N.A.H Agence nationale pour l amélioration de l habitat P.A.F Programme d action foncière A.N.R.U Agence nationale pour la rénovation urbaine P.B Propriétaire bailleur A.P.A.H.M Association pour l aide aux personnes à handicap moteur P.D.A.L.P.D Plan départemental pour le logement des personnes défavorisées A.R.S Agence régionale de santé P.I.G Programme d intérêt général B.B.C Bâtiment basse consommation P.L.A.I Prêt locatif aidé d intégration C.C.F.M.L Commission de concertation en faveur des mal-logés P.L.H Programme local de l habitat C.D.C Caisse des dépôts et consignation P.L.S Prêt locatif social C.L.A.H Commission locale de l amélioration de l habitat P.L.U.S Prêt locatif à usage social C.T.T Comité technique territorial P.O Propriétaire occupant C.U.D Communauté urbaine de Dunkerque P.S.L.A Prêt social pour la location accession D.A.L.O Droit au logement opposable O.R.I Opération de restauration immobilière D.M.L Déclaration de mise en location O.P.A.H-R.U Opération programmée d amélioration de l habitat de renouvellement urbain D.U.P Déclaration d utilité publique S.C.H.S Service Communal d Hygiène et de Santé E.P.F Etablissement public foncier S.H Surface habitable F.L.I.U Foyer logement intercommunal d urgence S.U Surface utile F.S.L Fonds de solidarité pour le logement Z.A.C Zone d aménagement concertée H.L.M Habitat à loyer modéré Programme local de l habitat -8 5

16

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015 PIIG Habiitat Pays Montmoriillllonnaiis Année 2014 Objectifs, réalisations, perspectives Avril 2015 Préambule page 2 Les chiffres clefs 2014 page 3 La localisation géographique des bénéficiaires page 4

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

Demande de. logement. social. Ensemble, construisons durablement demain POLITIQUE. logement. et habitat

Demande de. logement. social. Ensemble, construisons durablement demain POLITIQUE. logement. et habitat Demande de logement social Ensemble, construisons durablement demain POLITIQUE logement et habitat 1 Conditions d attribution Plafonds de ressources pour 2014 (revenu net imposable de l année N-2). Catégorie

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

Présentation de l Anah

Présentation de l Anah Présentation de l Anah 1 Etablissement public national de l Etat Créé en 1971 Amélioration de l habitat privé Aide aux travaux sous forme de subvention Priorités de l Anah 2 Traitement de l habitat indigne

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 05/10/2015 Reçu en préfecture le 05/10/2015 Affiché le ID : 032-243200417-20150923-2015_05_13-DE. Avenant n 2 à la Convention

Envoyé en préfecture le 05/10/2015 Reçu en préfecture le 05/10/2015 Affiché le ID : 032-243200417-20150923-2015_05_13-DE. Avenant n 2 à la Convention Avenant n 2 à la Convention Opération Programmée d Amélioration de l Habitat de Revitalisation Rurale de la Ténarèze Entre : La Communauté de Communes de la Ténarèze représentée par son Président, M. Gérard

Plus en détail

Les CAL PACT en Lorraine

Les CAL PACT en Lorraine Conférence régionale sur la précarité énergétique Tomblaine - 11 avril 2013 Les CAL PACT en Lorraine 98, Boulevard de la Rochelle B.P. 20045 55 001 BAR-LE-DUC CEDEX Tél. : 03.29.79.23.10 12, rue de la

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens Propriétaires occupants? Propriétaires bailleurs? Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens votre logement avec le PIG de la Communauté d Agglomération Réunion publique Mardi 30 Septembre 2014

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne 3 6 décembre 2012 Espace Tamarun La Saline-Les-Bains Les aides de l'agence nationale de l habitat - ANAH Direction de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

Présentation du dispositif d'aides à la rénovation énergétique : «J'éco-rénove, j'économise» Réunion au Pays Sologne Val Sud Le 12/12/13

Présentation du dispositif d'aides à la rénovation énergétique : «J'éco-rénove, j'économise» Réunion au Pays Sologne Val Sud Le 12/12/13 Présentation du dispositif d'aides à la rénovation énergétique : «J'éco-rénove, j'économise» Réunion au Pays Sologne Val Sud Le 12/12/13 Plan de l'intervention : Présentation du plan de Rénovation Énergétique

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Parc privé ANAH. Parc privé. Conclusion / ouverture 2011. Mise en paiement des subventions pour les logements LLS. Suivi des livraisons

Parc privé ANAH. Parc privé. Conclusion / ouverture 2011. Mise en paiement des subventions pour les logements LLS. Suivi des livraisons Pour les 664 logements LLS et PSLA dont l ordre de service a été lancé en 2010, cela a représenté le lancement de près de 75 millions d de travaux, soit 872 équivalent emplois dans le secteur du BTP. Suivi

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Le profil des bénéficiaires du Prêt à 0%

Le profil des bénéficiaires du Prêt à 0% Communauté Urbaine Dunkerque Grand Littoral Le profil des bénéficiaires du Prêt à 0% RENCONTRES DE L HABITAT 3 OCTOBRE 2008 03/10/2008 > L ACCESSION POPULAIRE sur CU Dunkerque Grand Littoral en 2007 Nombre

Plus en détail

Programme d Intérêt Général

Programme d Intérêt Général Programme d Intérêt Général Pays ruthénois Bilan Année 28 Mars 29 1 BILAN QUALITATIF -RESIDENCES PRINCIPALES- I. La subvention ANAH -propriétaire occupant- Pour rappel, l Agence Nationale pour l Amélioration

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

LES GRANDS ENJEUX DE L HABITAT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE

LES GRANDS ENJEUX DE L HABITAT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE 68 190 LES GRANDS ENJEUX DE L HABITAT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE 69 190 Introduction L enjeu fondamental de la toute politique locale de l habitat est de «répondre aux besoins en logements

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 15 AVRIL 2010 6 C-2-10

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 15 AVRIL 2010 6 C-2-10 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 15 AVRIL 2010 6 C-2-10 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. BASE D IMPOSITION. IMMEUBLES LOCATIFS SITUES EN ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS).

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Le logement social privé

Le logement social privé Le logement social privé Agence nationale pour l amélioration de l habitat Aides à l amélioration des logements appartenant à des propriétaires privés Conditions d attribution des aides Logements achevés

Plus en détail

Logements adaptés. Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon

Logements adaptés. Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon Logements adaptés Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon Communiqué de synthèse Adapter le logement au vieillissement et au handicap, une démarche innovante pilotée

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014

HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014 Maison de l Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy 10, place de la République - Nancy X:\CHARG_E... - Photos\Logo\...

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014 POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien Mai2014 Carte de la CCSB au 1 er janvier 2014 Nouvelle intercommunalité issue des fusions des communautés : CCBVS

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Mars 2013 Ville de Rosny sous Bois Programme d actions PLH 2013 2018 Page 2 Sommaire 1 Déclinaison du programme d actions selon

Plus en détail

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE - Document réalisé par la Direction Départementale de l Équipement de Vaucluse - Décembre 2008 - www.vaucluse.equipement-agriculture.gouv.fr DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE SOMMAIRE 2 Le

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire en matière d habitat, la CAPS s est engagée dans l élaboration d une politique intercommunale

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

Le Pays de Thiérache et l Habitat

Le Pays de Thiérache et l Habitat Le Pays de Thiérache et l Habitat Wassigny le 21 Octobre 2014 HABITAT Mise en œuvre du Pacte Energie Solidarité 2 HABITAT Mise en œuvre du Pacte Energie Solidarité 1) La précarité énergétique des ménages

Plus en détail

Financer les travaux d adaptation des logements

Financer les travaux d adaptation des logements 1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords Maison de l Artisanat Financer les travaux d adaptation des logements 1 1er journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON Conception-réalisation : DDT 71 unité communication - octobre 2012 Le 19 octobre 2012 à 12h00 sur le salon de l'habitat au parc des expositions de Mâcon

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

Direction. Départementale des. Le rôle de la Direction. Territoires. Territoires (DDT) concernant les EHPAD

Direction. Départementale des. Le rôle de la Direction. Territoires. Territoires (DDT) concernant les EHPAD Direction Départementale des Territoires Le rôle de la Direction Départementale des Territoires (DDT) concernant les EHPAD Un rôle de financeur via le prêt locatif social (PLS) Le PLS a été institué par

Plus en détail

Plan Départemental de l Habitat de l Eure

Plan Départemental de l Habitat de l Eure Département de l Eure Direction du Développement Economique et de l'aménagement du Territoire Plan Départemental de l Habitat de l Eure Fiche territoriale SCOT de la CA Seine Eure - Forêt de Bord SCOT

Plus en détail

Bilan année 1 et 2 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère. Comité de pilotage du 02/10/2014

Bilan année 1 et 2 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère. Comité de pilotage du 02/10/2014 Bilan année 1 et 2 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère Comité de pilotage du 02/10/2014 423 logements doivent être améliorés durant les 4 années de l OPAH d Arlysère (objectif

Plus en détail

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat.

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. 1 Qui sommes nous? Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale et solidaire»

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sortir de la gestion saisonnière de l hébergement d urgence. Paris, le 21 novembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Sortir de la gestion saisonnière de l hébergement d urgence. Paris, le 21 novembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Sortir de la gestion saisonnière de l hébergement d urgence Paris, le 21 novembre 2013 Contact presse Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Communiqué de Presse Dunkerque, lundi 4 avril 2005 La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Michel Delebarre, Ancien Ministre d Etat, Député-Maire

Plus en détail

Le soutien à l accession en ANRU

Le soutien à l accession en ANRU Le soutien à l accession en ANRU Pour favoriser la propriété à titre de résidence principale sur ces territoires, le législateur a mis en place deux dispositifs : Le bénéfice d une TVA à 5,5 % pour toute

Plus en détail

PROJET CONVENTION TERRITORIALE D APPLICATION "Ville d Angoulême"

PROJET CONVENTION TERRITORIALE D APPLICATION Ville d Angoulême PROJET CONVENTION TERRITORIALE D APPLICATION "Ville d Angoulême" DEPARTEMENT DE LA CHARENTE PROGRAMME D INTERET GENERAL labellisé «Habiter Mieux» Précarité énergétique Insalubrité et habitat indigne Production

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ Table des matières Préambule... 3 L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et de Renouvellement Urbain du centre

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT Direction Départementale des Territoires de la Lozère, 04 avenue de la gare BP132, 48005 Mende cedex Tel : 04.66.49.41.00 Télécopie

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ 15 avenue Foch _ CS 88507 64185 BAYONNE CEDEX 05 59 44 72 72 REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ MARS 2011 Objectif 1 Le soutien

Plus en détail

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE AIDES DE l Anah (agence nationale de l habitat) Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans Les subventions sont accordées sous conditions

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié Dossier de presse Signature officielle du renouvellement de la convention O.P.A.H.-R.U. Lundi 18 février 2013 Dans le cadre de la signature officielle du renouvellement de la convention «Opération Programmée

Plus en détail

Les différents niveaux d aide

Les différents niveaux d aide Les aides de l Anah 2015 et Propriétaires occupants et bailleurs Fiche réalisée par l ALE Agglo Mise à jour RL : octobre 2015 Introduction Les aides de l Agce nationale de l habitat (Anah) vist à réhabiliter

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action

Le Plan Départemental d'action Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées DE LA RÉGION AQUITAINE DE LA GIRONDE Gironde gironde.fr le PDALPD de la Gironde 2008-2010 Ce plan est co-piloté par l Etat et

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

doc chap 5 corrige?:mise en page 1 9/07/09 8:49 Page 2 Les aides

doc chap 5 corrige?:mise en page 1 9/07/09 8:49 Page 2 Les aides doc chap corrige?:mise en page 1 9/07/09 8:49 Page 2 Les aides 98 doc chap corrige?:mise en page 1 9/07/09 8:49 Page 3 Les aides de la caisse d allocations familiales pages 100-103 Les aides destinées

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Syndicat mixte du Pays Thur Doller Schéma régional climat air énergie 4 décembre 2013 1 CALENDRIER 2003 : lancement d un

Plus en détail

Visite de. Dominique BRAYE Président de l Anah. Saint-Flour

Visite de. Dominique BRAYE Président de l Anah. Saint-Flour Visite de Dominique BRAYE Président de l Anah Saint-Flour Mercredi 7 mars 2012 1 L ANAH Agence Nationale de l Habitat Son président : Dominique BRAYE. Son vice-président : Pierre JARLIER Créer en 1971,

Plus en détail

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010)

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010) Accompagnement du dispositif PASS FONCIER par Lille Métropole BILAN (octobre 2010) Le Pass Foncier : les grands principes Dispositif redéfini dans le cadre de la loi MOLLE Concerne les logements individuels

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 7 AVRIL 2016 COMMISSION DU LOGEMENT ET DE L'ENVIRONNEMENT Direction Générale Adjointe Aménagement Direction de l'urbanisme, du Logement et des

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Pays de BOURGES. 15 octobre 2013. Trouy

Pays de BOURGES. 15 octobre 2013. Trouy Pays de BOURGES 15 octobre 2013 Trouy Sommaire : - les aides de l'agence nationale de l'habitat (Anah) et du programme Habiter Mieux - le plan de rénovation énergétique de l habitat et le guichet unique

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

Financement du logement social

Financement du logement social RENNES METROPOLE Service Habitat Financement du logement social 1 La politique de l habitat, une approche globale 2 Une approche contractualisée Le PLH : projet communautaire mis en œuvre par chaque commune

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

Anah L'amélioration de l'habitat

Anah L'amélioration de l'habitat Anah L'amélioration de l'habitat 15 octobre 2013 Direction départementale des Territoires de la Vienne 2 L'Anah Etablissement public administratif créé en 1971 Rôle : mise en oeuvre de la politique nationale

Plus en détail

Signature du contrat local d'engagement contre la précarité énergétique

Signature du contrat local d'engagement contre la précarité énergétique Signature du contrat local d'engagement contre la précarité énergétique Mercredi 13 juillet 2011 Dossier de Presse Contacts presse Marie-Claude BOUSQUIER - Tél. 05 53 77 61 82 - Portable 06 73 56 75 50

Plus en détail