TUNNEL de BLAISY-BAS RENOVATION DE TUNNELS TRAVAUX DE RÉFECTION DU DISPOSITIF DE TRANSIT DES EAUX. 1 - Présentation générale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TUNNEL de BLAISY-BAS RENOVATION DE TUNNELS TRAVAUX DE RÉFECTION DU DISPOSITIF DE TRANSIT DES EAUX. 1 - Présentation générale"

Transcription

1 TUNNEL de BLAISY-BAS TRAVAUX DE RÉFECTION DU DISPOSITIF DE TRANSIT DES EAUX Par : Maurice Guillaud - AFTES Claude Mosnier, Serge Berlande - NOUVETRA Résumé : Le tunnel de Blaisy-Bas, long de 4110 mètres, situé près de Dijon sur la ligne PLM Paris-Marseille, fut construit entre 1846 et Plusieurs travaux confortatifs furent réalisés depuis 1946, y compris la réfection totale du dispositif central de transit des eaux, menée en 3 phases. L article décrit les travaux de la 3 ème et dernière phase de ces travaux, du PM 0 au PM 1376, achevés en 2004 par le Groupement Nouvetra- Chantiers Modernes et plusieurs sous-traitants locaux. Astract: The Blaisy-Bas tunnel ; rehabilitation of the water transit system The 4110m-long Blaisy-Bas railway tunnel, located near Dijon, France, was built in the period Several rehabilitation works were carried out since 1946, including the complete rebuilding of the axial water transit system achieved in 3 phases ; the paper describes the third and last phase of these works from PM 0 to 1,376 completed in 2004 by the Nouvetra- Chantiers Modernes Joint Venture, helped by several local sub-contractors. 1 - Présentation générale SITUATION GÉOGRAPHIQUE Le tunnel de BLAISY-BAS est un ouvrage stratégique de la ligne PARIS-MARSEILLE situé entre le PK et le PK à 26 km à l ouest de Dijon dans le département de la Côte d Or. Il recueille la totalité du trafic PARIS-LYON hors ligne nouvelle TGV. La ligne, à double voie classée en groupe 2 UIC, est électrifiée en 1500 volts continu. Elle supporte environ 200 trains journaliers dans les deux sens. UN PEU D'HISTOIRE SUR LE VILLAGE ET LE TUNNEL DE BLAISY-BAS Le nom de Blaisy (du celte " blaïz " qui signifie loup) indique un lieu fréquenté autrefois par les loups. Ce village apparaît dans l'histoire au IX e siècle. En 1150, alors que la localité ne comportait que 50 habitants, on note déjà la présence d'un Maire et au XVIIe siècle celles d'un chirurgien et d'un recteur d'école. C'est à Blaisy-Bas que la ligne impériale Paris-Lyon-Marseille escalade le seuil de la Bourgogne et se faufile sous la barrière rocheuse de la ligne de partage des eaux (entre Manche-Océan et Méditerranée) par le tunnel de Blaisy, long de 4110 mètres, dont on doit le projet à un dijonnais célèbre, Henry Darcy ( ), ingénieur du Corps des Ponts et chaussées et hydraulicien de grande renommée. Le percement nécessitait au départ le creusement de 22 puits de trois mètres de diamètre, sans compter les puits de tête, tous espacés de 200 mètres environ, dont la profondeur variait de 14 à 196,50 mètres. Dans un premier temps, le creusement des puits fut dirigé par les ingénieurs des Ponts et chaussées. Par suite de la loi sur les chemins de fer de juin 1845, les travaux du tunnel, ainsi que ceux d'un des viaducs, furent concédés le 1er mai 1846 à la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Lyon, qui fit diriger tous les travaux par ses propres ingénieurs et entrepreneurs. Une des premières mesures prises par le conseil d'administration de la Compagnie pour ce qui concerne l'exécution des travaux dans la Côte-d'or fut de passer un marché à forfait à l'entreprise Catinal Phorion Debains pour la construction du tunnel dont la réalisation nécessita plus de 5 années d'efforts de 1845 à 1850 et mobilisa près de 2000 travailleurs venus de tous les coins de France ainsi que du Piémont. Cette ligne P.L.M est aujourd hui empruntée par le TGV Paris-Lausanne. TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N o MARS/JUIN

2 L ouvrage a une longueur de 4110 mètres et un profil en long régulier en pente de 5mm/m vers l est. L extrémité nord-ouest, sise à la limite exacte du partage des eaux de la Seine, de la Loire et du Rhône, est, avec 452 mètres d altitude, le point le plus haut de la ligne. La vitesse maximale dans ce tunnel en double voie est de 140 km/h sur V1 et 160 km/h sur V HISTORIQUE DE LA CONSTRUCTION (voir encadré page précédente) Henry Darcy, l auteur du projet, choisit de faire passer la ligne ferroviaire par la haute vallée de la Seine et par la vallée de l Oze, de traverser les monts par un tunnel de 4110m et de rejoindre Dijon en surplombant la vallée de l Ouche, ce tracé imposant un nombre important d ouvrages d art entre Blaisy et Dijon. Le tunnel de Blaisy-Bas a été creusé à partir de 22 puits - dont le plus profond, le puit XV, mesure 200 mètres de hauteur - qui servaient d accés au chantier, de puits de ventilation et de voies pour l évacuation des déblais et l approvisionnement des matériaux. Le tunnel est revêtu d une maçonnerie de moellons de calcaire avec des reprises en briques. Dans certains tronçons les piédroits ne sont pas revêtus. Plusieurs campagnes de travaux complémentaires ont été réalisées depuis 1946 : entre 1946 et 1948 : travaux d assainissement et d étanchement en vue de l électrification. entre 1950 et 1954 : remise en état de l aqueduc central et - -localement- remplacement par des éléments en béton armé. en 1973 : consolidation de la plate-forme entre les PM 3200 et 4000 par injection de coulis bentonite-ciment et exécution de pieux-racine dans les zones de mauvaise qualité. en 1976, réalisation de 233 anneaux porteurs en béton armé, de largeur 1.20m, entre les PM 2970 et en 1996, réfection complète du dalot central du PM 2764 au PM 4100, et construction de barrages au droit des puits pour limiter les circulations d eau en plate-forme (phase 1 - Entreprise Chantiers Modernes). en , réfection complète du dalot central du PM 1378 au PM 2764, mise en place d une buse PEHD de diamètre 400 mm et enrobage de la buse par un coulis de ciment (phase 2 - Entreprise Nouvetra). Cet article décrit les travaux de réfection du dispositif central de transit des eaux entre les PM 0 et 1376 (phase 3) réalisés entre 2003 et 2004 par le Groupement Nouvetra (mandataire) et Chantiers Modernes CONTEXTE GÉOLOGIQUE ET HYDROGÉOLOGIQUE Le tunnel traverse différents horizons constitués d éboulis argileux, de marnes argileuses, de calcaires, de grès et marnes infraliasiques des PM 2700 à 3350 puis des marnes et dolomies triasiques, des marnes et gypses triasiques et enfin des éboulis calcaréo-argileux. Au PM 3900 se situe une faille importante. Les arrivées d eau dans le tunnel se font uniquement à partir des précipitations extérieures. Les eaux proviennent des différentes couches de terrains surplombant l ouvrage, que les BLASY-HAUT PUITS 1 PUITS 4 PUITS 7 ZONE DE CHANTIER 2003/ TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N o MARS/JUIN 2006

3 puits de construction ont mis en communication. La montagne de Blaisy est constituée par des couches jurassiques et triasiques légèrement inclinées dans le sens Dijon-Paris du tunnel ou vers le Nord, qui se diversifient beaucoup vers la base côté Dijon. La couverture, d épaisseur maximale 170m vers le puits 9 et 180m vers le puits 15, est relativement homogène entre le PM 0 et le PM 2450 : elle est constituée par 1 à 150m de marnes grises plus ou moins argileuses, micacées, gréseuses au sommet et comportant quelques intercalations calcaires en petits bancs, niches, et nodules (Pliensbachien -Toarcien), surmontées par un plateau calcaire. Au delà du PM 2450 s ajoutent à cette couverture les couches variées de la base du Lias et du Trias traversées successivement par le tunnel. Du NW au SE le tunnel traverse : les marnes du Pliensbachien (PM 0 à 2150) le calcaire à gryphées du Sinémurien (PM 2150 à 2550), compact et dur, à joints lenticulaires marno-argileux (environ 10m d épaisseur) des grès, marnes et dolomies (PM 2550 à 3300), du gypse triasique (PM 3000 à 3880), des marnes de couleur variée (PM 3880 à 4100) plus ou moins dolomitiques, gréseuses, avec des blocs calcaires et du gypse. QUELQUES CHIFFRES mètres traités côté Blaisy au cours de cette 3 e campagne, complétant ainsi le traitement des 4110 mètres du tunnel 610 tonnes de ballast neuf mis en place 550 m 3 de matériaux évacués du tunnel 350 m 3 de mortier d enrobage de la buse 30 tonnes de blindage métallique 2 - Campagne de travaux DESCRIPTION DU DISPOSITIF DE TRANSIT DES EAUX La buse axiale situé entre les voies 1 et 2 dont le fil d eau se situe à peu prés à 1,90 m sous le plan de roulement et qui assure le transit des eaux de pluie en provenance des différentes couches de terrains surplombant l ouvrage et des puits de construction comporte quatre profils-type : Dalot type A : Ovoïde en béton Il s agit de la version la plus stable du dispositif de transit. Dalot type B : Piédroits en béton couverclé Les piédroits versent vers l intérieur sous l effet des bourrages successifs. La buse est obstruée. Dalot type C : Ovoïde en béton Même structure que le type B avec des piédroits moins hauts et un couvercle constitué d une 1/2 buse en béton. Dalot type D : Voûte maçonnée Structure originelle du dispositif de transit AVARIES CONSTATÉES Les avaries observées concernent exclusivement le dalot central : obstruction de tout ou partie du dalot par accumulation de produits d injection et de dépôts minéraux. dégradation du dalot central se traduisant par une fissuration pour les éléments préfabriqués ou une déformation des murets maçonnés avec rétrécissement du dalot en partie supérieure. Ces pathologies proviennent de chocs exercés par les engins de bourrage. INTERVENANTS Maître d ouvrage : RFF Maître d œuvre : SNCF Groupement d entreprises : NOUVETRA (mandataire) CHANTIERS MODERNES Sous-traitants : DIJONNAISE DE VOIES FERREES : Pose des supports S4 SRA SAVAC : Hydrocurage FRANCOIS PIERRE : Terrassement - démolition CANALISE : Soudage buse PEHD SYGMA BETON : Contrôle des coulis et mortiers TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N o MARS/JUIN

4 2.3 - OBJECTIFS DES TRAVAUX ET CHOIX TECHNIQUES Les objectifs sont multiples : assurer un transit des eaux totalement fiable, vers le point bas tête côté Marseille, consolider définitivement la structure du dalot central qui présente des risques visà-vis de la stabilité des plans de roulement, ralentir les circulations d eaux résiduelles de plate-forme. Les travaux réalisés en 1996 et 2000 dans la zone aval, des PM 1376 à 4100, pour les mêmes objectifs, permettent de bénéficier d un bon retour d expérience et de guider les choix techniques de cette troisième phase de travaux (zone PM 0 PM 1376) qui comprend : le détournement provisoire des eaux de transit, le curage en aqueduc avec accès par les regards existants pour les dalots de types A et D, le curage à l abri d un double blindage pour les dalots de types B et C, le rescindement des piédroits du dalot à élargir à l abri de double blindage, la réalisation de 3 fouilles en entrevoie pour enfilage de la buse PEHD, la mise en place d une buse PEHD diam. 400 mm sur toute la longueur traitée, l enrobage de la buse avec du mortier ou du coulis de ciment, la réalisation de regards de visite RÉALISATION DES TRAVAUX Tandis que le trafic commercial continuait d être assuré sur la voie 1, les travaux ont été réalisés à partir de trois trains-travaux (TTX) principaux stationnés sur la voie 2 dénommée voie de chantier : - TTX " terrassement-démolition " Vue du TTX terrassement équipé d un chargeur Bobcat en action pendant la phase de terrassement-blindage - TTX " hydrocurage " Situation définitive visée après travaux Vue du train de curage en phase de nettoyage mécanique du drain central - TTX " tirage de buse " Treuil pour le tirage des buses PEHD dia-400mm Trois wagons-épurateurs fournis par la SNCF filtraient les gaz d échappement des locotracteurs Un quatrième TTX " injections enrobage " intervenait régulièrement en tunnel en se substituant à l un des 3 TTX principaux. Vue du TTX injections sur le chantier de formation des TTX en gare de Blaisy-Bas 154 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N o MARS/JUIN 2006

5 Les travaux ont été exécutés sous couvert d une interception de la voie 2 pendant 8 heures les lundis et 4h30 les autres jours de la semaine. Le chantier a été exécuté sous couvert d un ralentissement à 40 km/h sur les deux voies. Une barrière d entrevoie matérialisait, pour les agents SNCF et les ouvriers d entreprise, la zone dangereuse. Trois ventilateurs installés au sommet des puits 1, 4 et 7 assuraient le renouvellement de l air pendant les travaux. Une rampe d éclairage coté voie assurait la lumière sur le chantier. Les trois brèches dans l entrevoie de 2,00mx4,00m au PM 200, 750 et 1150 qui ont permis le tirage depuis TTX des éléments de buse PEHD pré-soudées en atelier extérieur ont été ouvertes sous couvert de supports S4 voie 1 et voie 2 sur les files intérieures des deux voies. Des caissons métalliques de blindage assuraient la stabilité des deux voies pendant les phases de terrassement, de démolition, de curage et de mise en place de la buse PEHD (fig ci-contre) PHASAGE DES TRAVAUX - DÉTAILS Les travaux se sont déroulés en 4 phases successives : blindage curage & mise en place de la buse enrobage de la buse enlèvement du blindage et ballastage La figure ci-dessous illustre la séquence de ces phases pour le profil de dalot type B. Les photos ci-après illustrent quelques unes des opérations effectuées au cours des 4 phases de travaux. Tirage de buse PEHD dia-400mm Vue du dalot central dégarni et découverclé Soudage de la buse en éléments de 200 mètres à l extérieur du tunnel Bourrage mécanique lourd pour rétablissement de la géométrie de voie après les travaux de buse PEHD dia-400mm Mise en place de blindage bois additionnel au droit de piédroits instables MOYENS MATÉRIELS MIS EN ŒUVRE Cantonnement en gare de Blaisy Bas : 2 bureaux équipés, salle de réunion, réfectoire, sanitaire, vestiaire. Energie embarquée sur les trains travaux : 3 compresseurs de l ; 4 groupes électrogènes de 30 kva ; 1 branchement EDF ; 1 container de stockage ; 3 cuves à eau équipées de surpresseurs de à litres ; 1 aire aménagée ; 1 élevateur télescopique ; éclairage des rames travaux et des postes de travail ; 2 fourgons. L approvisionnement s est effectué par camions semi remorques. Terrassements, Blindage, Curage, Pose de regards : 2 Pelles JOB équipées benne preneuse. 1 Mécalac équipée benne preneuse. 3 Mini chargeurs. Installations en tête de puits : 4 Groupes électrogènes 100 kva 4 Ventilateurs m3/h 1 branchement EDF 1 Latil équipé pour ravitailler les groupes en fuel Curage en zone d aqueduc : 3 camions pompes ; 2 unités THP Installations fixes en tunnel: 1 treuil 2 tonnes pour la pose de buses ; protection de la plate forme par géotextile ; 1 rampe d éclairage d ambiance ; dispositif d exhaure. Installations des rames de travail suivant les travaux exécutés : Bétonnage des tranchées : 1 GE 55 kva ; 2 trémies Sécatol 6 m 3. Injection : 1 silo horizontal d une capacité 25 m 3 ; 1 turbo malaxeur ; 1 bac de reprise 3 m 3 ; 1 pompe PHI 5 Intendance : 3 wagons équipés chacun d un réfectoire, d un WC chimique et d un groupe électrogène 30 kva. Matériel divers : 100 ml de protections latérales de wagons ; 3 barres de liaisons ; 600 ml de blindages d entrevoie ; matériel pneumatique (marteaux piqueurs) ; Matériel électroportatif (disqueuses, perceuses). Matériel mis à disposition par la SNCF : 3 locotracteurs diesel type Y locotracteur diesel type Y 10 wagons plats type K5. 10 wagons plats type R9 3 wagons épurateurs. 2 wagons pousseurs. 156 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N o MARS/JUIN 2006

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

Un terrassement par déblai consiste à enlever des terres initialement en place ;

Un terrassement par déblai consiste à enlever des terres initialement en place ; Ch-2-Les Terrassements. 1. INTRODUCTION. Les terrassements constituent les travaux de préparation de l infrastructure des ouvrages de génie civil. Ils permettent d établir la plateforme des niveaux inférieurs

Plus en détail

NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE

NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE Innovation et formation Depuis un siècle, nous avons toujours associé les hommes et les machines pour constuire des kilomètres de canalisation par tous les temps afin d

Plus en détail

DEVIS DESCRIPTIFS ET ESTIMATIFS

DEVIS DESCRIPTIFS ET ESTIMATIFS DEPARTEMENT DE LA CORREZE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Maître d ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR 19170 SAINT MERD LES OUSSINES Tél. 05 55 46 06 31 Fax 05 55 46 06 33 Bugeat.sornac@millevachesaucoeur.com

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage. Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage. Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU 1.4 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Assainissement eaux usées rue de la Motte Moreau

Plus en détail

Commune de SABLONNIERES

Commune de SABLONNIERES Commune de SABLONNIERES Travaux de raccordement des habitations au réseau d assainissement Eaux Usées CAHIER DES CHARGES DESTINE AUX PROPRIETAIRES : REALISANT EUX-MÊMES LEURS TRAVAUX DE RACCORDEMENT OU

Plus en détail

Ville de Carbon-Blanc Service Technique

Ville de Carbon-Blanc Service Technique Ville de Carbon-Blanc Service Technique 33560 Tél. 05.56.06.59.91 Fax : 05.56.38.17.09 AMENAGEMENT DE LA PLAINE DES SPORTS DU FAISAN DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES I / OBJET DE LA CONSULTATION

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction.

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. 28 V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) mise en place sur la chaussée d un conteneur pour matériaux de

Plus en détail

CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE

CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE PROGRAMME DE VOIRIE 2013 (Prévisionnel) MARCHE A BONS DE COMMANDE ANNEXE 1 à l'acte D'ENGAGEMENT Bordereau de prix unitaires LOT N 2 - Enduits et entretien Dérasement d'accotement

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE Ligne Paris-Lyon-Marseille Dossier de presse Marseille, Le 17 février 2015 SOMMAIRE La modernisation et l entretien du réseau, nos priorités...3 Les principaux

Plus en détail

Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler

Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler Généralités Zone de chantier à hauteur du cimetière américain de Hamm Le projet de la mise à double voie du tronçon Luxembourg Sandweiler de la ligne

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D'OUVRAGE : Commune de BUELLAS REFERENCE DOSSIER : 01 06513 01/ 13308_10-04-2015 DQE rev1 Travaux de réhabilitation des réseaux d assainissement EU / EP RD 936 Route de Corgenon Dossier de Consultation

Plus en détail

SOUDURE DU DERNIER RAIL LIGNE DE L ARIEGE

SOUDURE DU DERNIER RAIL LIGNE DE L ARIEGE PLAN RAIL Midi Pyrénées 2007-2013 à l initiative du Conseil Régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER SOUDURE DU DERNIER RAIL LIGNE DE L ARIEGE DOSSIER DE PRESSE Ax-Les-Thermes

Plus en détail

TRAVAUX DE VOIRIE 2012

TRAVAUX DE VOIRIE 2012 COMMUNE DE SAINT GENEST MALIFAUX TRAVAUX DE VOIRIE 2012 BORDEREAU DESCRIPTIF DES PRIX Prix n 1 REALISATION COMPLETE DE LA COUCHE DE FONDATION DE LA CHAUSSEE Travaux comprenant : - la scarification du support

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MAITRE DE L'OUVRAGE : Commune de GARENNES SUR EURE 4, Place de la Mairie 27780 GARENNES SUR EURE OBJET DU MARCHE : Assainissement en traverse Chemin

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LES HAUTS DU LYONNAIS

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LES HAUTS DU LYONNAIS MARCHÉS PUBLICS DE TRAVAUX Pouvoir Adjudicateur COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LES HAUTS DU LYONNAIS PROCÉDURE ADAPTÉE COMMUNE DE LA CHAPELLE SUR COISE Station d épuration du Bourg Avis d Appel Public à la Concurrence

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7 1 SOMMAIRE 100 - TRAVAUX PREPARATOIRES ES 2 PRIX N 101 - INSTALLATION DE CHANTIER 2 PRIX N 103 - IMPLANTATION DES OUVRAGES 2 200 - TRANCHEES 2 PRIX N 201 - TRANCHEE POUR BRANCHEMENT 2 PRIX N 202 - TRANCHEE

Plus en détail

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G 1 Précautions à prendre avant installation. 2 Réaliser la fouille et aménager le fond de fouille. 3 Mettre en place la cuve dans la fouille. 4 Effectuer le remblaiement. 5 Raccorder les différentes canalisations

Plus en détail

" L enfant qui... " Fiche technique 15/10/10 Susceptible d être modifiée

 L enfant qui...  Fiche technique 15/10/10 Susceptible d être modifiée " L enfant qui... " Fiche technique 15/10/10 Susceptible d être modifiée Le spectacle est prévu pour être joué en soirée (20h30 ) pour le tout public à partir de 15 ans il ne s agit pas d un spectacle

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Réunion de présentation aux élus

Réunion de présentation aux élus Réunion de présentation aux élus Projet de modernisation des voies entre Paray-le-Monial et Montceau-les-Mines 25 juin 2012 Montceau-les-Mines SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION Présentation générale de RFF Le

Plus en détail

Mire L A N C Y 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0

Mire L A N C Y 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Mire L A N C Y 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Message de bienvenue par M.Lorenzini Conseiller administratif Présentation du concept d assainissement Par M. Dubois service des travaux et de l urbanisme Par M. Martin

Plus en détail

POUR TOUTE INFORMATION

POUR TOUTE INFORMATION Installation d Assainissement Non Collectif Fiche de renseignements (à remplir recto/verso) Communauté de Communes du Pays Léonard, 29 rue des Carmes, B.P. 116, 29250 Saint Pol de Léon Téléphone : 02.98.69.10.44

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION

DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION DE NOS ACTIVITES Présentation de la société : La société Débouch visio.net services est une entreprise auboise spécialisée dans le débouchage et curage de canalisations,

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT PARTICULIERS INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 11 QUELQUES REGLES À CONNAITRE Obligation de raccordement Comme le prescrit l article L.33 du code de la santé publique,

Plus en détail

INSTALLATION DE CHANTIER

INSTALLATION DE CHANTIER 1 INSTALLATION DE CHANTIER 1 - Généralités Un plan d installation de chantier (P.I.C.) est généralement établi à partir d un plan masse et définit les matériels «fixes» nécessaires à la réalisation des

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS

CONTEXTE ET OBJECTIFS dans le cadre de la réalisation de l A89 - Dérivation et rescindement de la Goutte Martin OHA363 O et OHA364 CONTEXTE ET OBJECTIFS Le dernier tronçon de l A89 reliant Lyon à Bordeaux, lancé en 2009 pour

Plus en détail

Agence Midi-Pyrénées

Agence Midi-Pyrénées Agence Midi-Pyrénées www.cemexgranulats.fr STABILISATEUR de Graviers Le stabilisateur de graviers est un système conçu pour la réalisation de sol dur et praticable en graviers décoratifs. Parfaitement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Travaux d assainissement : réhabilitation du réseau quartier Madeleine extension du réseau secteur Casamène

DOSSIER DE PRESSE. Travaux d assainissement : réhabilitation du réseau quartier Madeleine extension du réseau secteur Casamène DOSSIER DE PRESSE Travaux d assainissement : réhabilitation du réseau quartier Madeleine extension du réseau secteur Casamène Contacts : Regis DEMOLY Directeur Eau et Assainissement Tél. 03 81 61 52 03

Plus en détail

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées Département du Rhône Commune de Simandres MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX EXTENSION DU RESEAU D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES - PROGRAMME 2016 LOT 1 - RUE DE LA MERE TOMBEL DOSSIER DE CONSULTATION DES

Plus en détail

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels Réunion Information- Formation À l attention des professionnels A.N.C. Assainissement Non Collectif Par >, on désigne: tout système d'assainissement effectuant la collecte,

Plus en détail

Découverte des métiers Séquence «Des hommes et des ouvrages»

Découverte des métiers Séquence «Des hommes et des ouvrages» Introduction : Intégrer les Travaux Publics, c est choisir un métier utile et essentiel à tous! Au cœur du développement de notre société, 265 000 femmes et hommes travaillent à l amélioration de notre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REPARATION OA DE GONDRIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES V-15-09-05-T SEPTEMBRE 2015 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GRAND ARMAGNAC 14 ALLEE JULIEN LAUDET 32800 EAUZE SOMMAIRE

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique - Lit

Plus en détail

Entretien préventif du forage de la Mance

Entretien préventif du forage de la Mance Entretien préventif du forage de la Mance Localisation du forage de la Mance. Le forage de la Mance est exploité depuis 1994 (date d exécution du 09/03/1994 au 19/04/1994). Cet ouvrage présente les caractéristiques

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

ARRETE. Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge.

ARRETE. Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge. Arrêté ministériel portant agrément du système d épuration individuelle «Roselière sur lit de graviers» présenté par la Société ECOLOGIE AU QUOTIDIEN sise Rue Saint Antoine, 23 à 5580 Havrenne Le Ministre

Plus en détail

POUR TOUTE INFORMATION

POUR TOUTE INFORMATION Installation d Assainissement Non Collectif Fiche de renseignements Mairie de PLOUGOURVEST Bourg 29400 PLOUGOURVEST Téléphone : 02 98 68 53 49 Télécopie : 02 98 68 55 89 mairie.plougourvest@wanadoo.fr

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs.

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. BLOCS 2S BETON AVANTAGES DU SYSTEME : FABRICATION Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. Aucun matériau recyclé n

Plus en détail

SOMMAIRE (Summary) Palonniers... 19 Plateaux Lorrys... 20 Matériel de voie... 21 Mesure de contrôle... 22 Outillage... 23

SOMMAIRE (Summary) Palonniers... 19 Plateaux Lorrys... 20 Matériel de voie... 21 Mesure de contrôle... 22 Outillage... 23 SOMMAIRE (Summary) Présentation de l entreprise (About us)... 2 Nos produits (Our products) : Pelles Rail Routes... 3 Unimog... 4 Locotracteur... 5 Wagon... 6 Plateaux Lorrys... 7 Equipement de pelle...

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Définition de l installation 11 Implantation de l installation 13 Conception 13 1. Obligations réglementaires de la commune et du particulier 13 2. Choix de la filière d assainissement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes)

Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes) Direction régionale de Nantes Rénovation de l atelier de maintenance des Trains Régionaux à Nantes Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes) Jacques Auxiette Président du Conseil régional

Plus en détail

"Logements séniors" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation

Logements séniors Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation "" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation Dressé par la S.C.P. REMY et FAURE Géomètres Experts D.P.L.G. 20 Ave de la Libération 26000

Plus en détail

Commune de BELGENTIER Requalification des rues Peiresc, des bergers, des mûriers et de la fontaine. N PRIX DESIGNATION DU PRIX P.

Commune de BELGENTIER Requalification des rues Peiresc, des bergers, des mûriers et de la fontaine. N PRIX DESIGNATION DU PRIX P. 1.0 Installation, constat d'huissier, implantation, signalisation et repliement de chantier L'établissement d'un constat d'huissier concernant les façades de toutes les maisons se situant sur le chantier

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

Fiche ressource n 4 : le terrassement d une autoroute (autres étapes)

Fiche ressource n 4 : le terrassement d une autoroute (autres étapes) Fiche ressource n 4 : le terrassement d une autoroute (autres étapes) SOMMAIRE 1) Assainissement : fouilles et remblais techniques 2) Assainissement : pose des tuyaux en béton et des ouvrages de vidange

Plus en détail

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv Postes de Distribution HTA/ BT PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv PRESENTATION Les Postes de transformation PREFORMA-PF comportent une enveloppe

Plus en détail

BATIMENTS PREFABRIQUES

BATIMENTS PREFABRIQUES BATIMENTS PREFABRIQUES Présentation des bâtiments préfabriqués - Components employés - Equipements principaux - Phases d assemblage - Quelques réalisations SKA spa via Agosta, 3-36066 Sandrigo (VI) - Italy

Plus en détail

Le puits du RD10. 1 - Le projet de l A86 à l ouest. 2 - Le puits du RD10, fonctions et caractéristiques

Le puits du RD10. 1 - Le projet de l A86 à l ouest. 2 - Le puits du RD10, fonctions et caractéristiques Le puits du RD10 1 - Le projet de l A86 à l ouest Le puits du RD10 2 - Le puits du RD10, fonctions et caractéristiques 3 - La géologie rencontrée, et la solution structurelle associée 4 - Les travaux et

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au

Plus en détail

QUALIFICATION ET CLASSIFICATION DES ENTREPRISES DE BTP LISTE DU MATERIEL MINIMUM PAR SECTEUR ET PAR CLASSE

QUALIFICATION ET CLASSIFICATION DES ENTREPRISES DE BTP LISTE DU MATERIEL MINIMUM PAR SECTEUR ET PAR CLASSE DIRECTION DES AFFAIRES TECHNIQUES ET DES RELATIONS AVEC LA PROFESSION QUALIFICATION ET CLASSIFICATION DES ENTREPRISES DE BTP LISTE DU MATERIEL MINIMUM PAR SECTEUR ET PAR CLASSE DATRP 01/10/2013 1Page DATRP

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U.

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Marché Public de Travaux Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Maître de l'ouvrage SIAEPA de FONTAINE LE DUN Représentant Légal de la Collectivité ou Autorité Compétente Monsieur le Président du SIAEPA de

Plus en détail

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE Version 1.1 SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE CONAKRY : 2003-2004 TUBES PVC ASSAINISSEMENT PRECONISATIONS DE POSE 1- MISE EN ŒUVRE DES CANALISATIONS EN PVC 1.1- Approvisionnement

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 2-1. Groupe électrogène 3 2-2. Contrat de maintenance 5 MATH Ingénierie Page 1/5

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Matériel de terrassement

Matériel de terrassement Matériel de terrassement Description matériel Caution 1jour 2jours / week-end 3 jours Semaine Mois Mini pelle 800kg Canopy larg. 65 à 85cm Mini pelle 1500kg Canopy larg. 1m Mini pelle 2,5T Canopy larg.

Plus en détail

D5 Couverture de tuiles plates mécaniques

D5 Couverture de tuiles plates mécaniques Arts de bâtir: Pays : D5 Couverture de tuiles plates mécaniques Espace Méditerranéen PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Couverture de tuiles plates mécaniques - Toiture à pente courante de 25%

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE?

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE? Plusieurs paramètres sont à considérer avant de choisir et dimensionner le dispositif d assainissement : L aptitude du sol : perméabilité, hauteur et nature de la couche rocheuse, niveau de remontée de

Plus en détail

Voirie Réseaux Divers

Voirie Réseaux Divers Voirie Réseaux Divers Les prix pourront faire l objet de remises quantitatives proposées par le titulaire dans le cadre de son offre 1 INSTALLATION DE CHANTIER,BALISAGE,SECURITE, CIRCULATION Ce prix s

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION. Détails des travaux REFECTION DES MURS EN PIERRE DES CIMETIERES PEINTURE DES GARDES CORPS DU BASSIN EN EAU DU PORT

CHANTIER D INSERTION. Détails des travaux REFECTION DES MURS EN PIERRE DES CIMETIERES PEINTURE DES GARDES CORPS DU BASSIN EN EAU DU PORT CHANTIER D INSERTION Détails des travaux REFECTION DES MURS EN PIERRE DES CIMETIERES PEINTURE DES GARDES CORPS DU BASSIN EN EAU DU PORT TRAVAUX DE PEINTURE DIVERS 29600 MORLAIX 1 1. Objet Les travaux du

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier»

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Introduction : La construction d une route est très complexe. Les travaux commencent bien avant l arrivée de l équipement

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement Vincent Rouch Lrpc de Strasbourg 11 mars 2009 Les Présentations du Laboratoire de Strasbourg Les contrôles obligatoires sur les réseaux d assainissement

Plus en détail

ISDND DE ST SORLIN EN VALLOIRE - CONCEPTION DE L INSTALLATION DE DRAINAGE, DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES LIXIVIATS

ISDND DE ST SORLIN EN VALLOIRE - CONCEPTION DE L INSTALLATION DE DRAINAGE, DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES LIXIVIATS Page 1 / 6 La présente étude s inscrit dans le cadre de l article 18 de l arrêté du 9 septembre 1997 relatif aux installations de «déchets non dangereux» modifié. La création du casier 4 ayant lieu sur

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DES ABERS Service Public d'assainissement non collectif (SPANC)

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DES ABERS Service Public d'assainissement non collectif (SPANC) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DES ABERS Service Public d'assainissement non collectif (SPANC) Visa du maire sur le projet (remarques éventuelles) BOURG-BLANC Le Signature COAT-MEAL Le DRENNEC KERSAINT-PLABENNEC

Plus en détail

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté Demande d Installation d un dispositif Ce document est à remplir par le pétitionnaire et à remettre à la Mairie du lieu où se situe l habitation.

Plus en détail

D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le présent formulaire est nécessaire à l instruction de tout projet de création ou de réhabilitation d un dispositif d assainissement non collectif. Il est à renseigner par le propriétaire de l installation,

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

TERRASSEMENTS. Artiprix Aménagements Extérieurs édition 2015 25

TERRASSEMENTS. Artiprix Aménagements Extérieurs édition 2015 25 TERRASSEMENTS 2.2 TERRASSEMENTS Pour mémoire : classification des sols, coefficient de foisonnement provisoire, type d'engin utilisé. Terrain de classe A : terrain ordinaire, terre végétale, sable alluvionnaire

Plus en détail

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Demande à compléter par le propriétaire

Plus en détail

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres En complément de ses chambres de visite utilisées comme coffrage perdu étanche à bétonner, Canplast SA présente ses chambres

Plus en détail

Référentiel des prix de construction des bâtiments équins

Référentiel des prix de construction des bâtiments équins Référentiel des prix de construction des bâtiments équins LOGEMENT BÂTIMENT DE TRAVAIL Les infrastructures équines représentent un coût important pour les porteurs de projet. Il est donc nécessaire de

Plus en détail

ASSOCIATION INTERCOMMUNALE POUR L EPURATION DES EAUX USEES DU BASSIN VERSANT GERINE NESSLERA

ASSOCIATION INTERCOMMUNALE POUR L EPURATION DES EAUX USEES DU BASSIN VERSANT GERINE NESSLERA Table des matières Etude générale Page 2 / 6 Objectif Examen télévisuel Classification des dommages Représentation Bassin versant de l association Page 4 / 6 Examen télévisuel - Synthèse Tronçons pour

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10.

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10. COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux Epandage: Cette filière

Plus en détail

Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel?

Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel? FICHE DE SYNTHÈSE Équipement infrastructure d accueil Fibre Optique des Lotissements --------------------révision du 23/02/2015-------------------- Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel?

Plus en détail

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012 Creusez l idée du Sans Tranchée Lyon 3 avril 2012 Creusez l idée du Sans Tranchée Lyon 3 avril 2012 Les Techniques Sans Tranchée en travaux de réhabilitation Jean-Michel BERGUE Directeur scientifique FSTT

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS. / Présentation du 22 mars 2013

Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS. / Présentation du 22 mars 2013 Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS 1 Le schéma Directeur d Accessibilité PMR De quoi s agit-il? En application de la loi du 11 février 2005 relative

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Communauté de communes des Plaines et Vallées Dunoises Place de la Mairie 28 200 Donnemain-Saint Mamès Tél : 02 37 45 05 14 - Fax 02 37 45 05 14 11 juin 2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX OPÉRATION CŒUR DE

Plus en détail

MISAPOR verre cellulaire

MISAPOR verre cellulaire MISAPOR verre cellulaire Remblai allégé pour ouvrage en génie civile 2015-03 Suisse: Allemagne: France: MISAPOR AG Löserstrasse 2 CH-7302 Landquart Téléphone +41 81 300 08 08 Fax +41 81 300 08 09 info@misapor.ch

Plus en détail

COMMUNE DE REHAINCOURT LOTISSEMENT DES TILLES CAHIER DES CHARGES

COMMUNE DE REHAINCOURT LOTISSEMENT DES TILLES CAHIER DES CHARGES COMMUNE DE REHAINCOURT LOTISSEMENT DES TILLES CAHIER DES CHARGES FEVRIER 2012 VOIRIE : - Durant les travaux de construction, aucun engin de travaux public munis de chenilles même en caoutchouc ne sera

Plus en détail

SAS ECS Voirie et Réseaux Divers HF301 Livre 1 : Voirie Chapitre 1

SAS ECS Voirie et Réseaux Divers HF301 Livre 1 : Voirie Chapitre 1 SAS ECS Voirie et Réseaux Divers HF301 Livre 1 : Voirie Chapitre 1 (voie inter-quartiers, voie latérale) caractérisée par le partage de circulation. - Une voie de desserte qui permet Voirie, l approche

Plus en détail