Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf"

Transcription

1 Sommaire Nous sommes en train d étudier le support des informations génétiques 1 au sein de nos cellules. Rapidement après sa formation, la cellule-œuf commence à se multiplier (vu en classe de 4 e ). Ces multiplications successives permettront la formation d un organisme complet, composé de millions de cellules contenant toutes des informations génétiques. Problématique : Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Séance 1 Séance 2 Nos cellules, filles de la cellule-œuf Transmission de l information génétique 1. Information génétique : information héréditaire portée par les gènes (portions de chromosomes), vue dans la séquence Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e

2 séance 1 Séance 1 Nos cellules, filles de la cellule-œuf je m interroge Pour mieux comprendre comment se transmettent les informations génétiques entre les cellules de notre organisme, il nous faut savoir comment toutes ces cellules se forment. Quelle est l origine des cellules de notre organisme? Exercice 1 : [I Rechercher de l information] Temps (en heures après la fécondation) enveloppe protectrice cellules Ces images montrent le devenir d une cellule-œuf au cours du temps (déjà vu en classe de 4 e ). À l aide d une description des images ci-dessus, précise comment se forment toutes ces cellules. [Utiliser de l information] Si la question te po se un problème, va voir l annexe «Besoin d aide?» en fin de séquence. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e 31

3 séance 1 Exercice 2 : [I Recherche des informations] Nous venons de voir que les multiplications successives de la cellule-œuf permettent de produire un grand nombre de cellules pour constituer un individu adulte. Toutefois, nous ne savons pas ce que deviennent les informations génétiques lors de ces multiplications cellulaires : sont-elles retrouvées intégralement dans chaque cellule de l organisme ou pas (des cellules de l œil ont-elles les mêmes informations génétiques que des cellules du cœur par exemple)? Pour vérifier le type d information génétique qui existe dans chaque cellule, nous pouvons nous intéresser à une expérience qui a fait beaucoup parlé d elle. Il s agit du clonage 1 d une brebis à partir des informations génétiques contenues dans le noyau d une de ses cellules (dans ce cas d une cellule de sa glande mammaire). Clonage à la Dolly (d après Courrier de l Unesco 1999) Source : banque de schémas, académie de Dijon Énucléation : destruction du noyau d une cellule Ovocyte : cellule qui formera l ovule. À partir de l étude de la technique de clonage mise en œuvre pour obtenir Dolly, montre si le noyau d une cellule quelconque possède les mêmes informations héréditaires que la cellule-œuf dont elle provient par multiplications successives. [Utiliser des informations issues d expériences] Si la question te pose un problème, va voir l annexe «Besoin d aide?» en fin de séquence. 1. Clonage : une technique de reproduction, en laboratoire, de gènes, cellules ou organismes, à partir d une même cellule. On obtient un clone qui possède les mêmes gènes que l organisme d origine. 32 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e

4 séance 1 Exercice 3 : [C Exploiter les résultats d un protocole] Nous avons vu dans l exercice précédent que le noyau d une cellule quelconque de l organisme, placée dans des conditions particulières, peut permettre la formation d un individu entier. Son noyau contient donc la totalité de l information génétique, nécessaire pour le développement complet d un organisme. Par contre nous devons vérifier que c est bien pendant les multiplications cellulaires que cette information génétique est copiée puis transmise de cellules en cellules. Pour répondre à cette question, des chercheurs ont fait une expérience de marquage d allèles dans les noyaux des cellules d un organisme. Ils utilisent des marqueurs colorés qui peuvent se fixer au niveau des allèles, directement sur les chromosomes. Ce qui fait que lorsqu ils observent les noyaux des cellules, ils peuvent voir des taches fluorescentes colorées selon les allèles présents. Ils utilisent ensuite des microscopes pour pouvoir localiser les allèles en fonction de leur couleur. On réalise cette expérience sur des cellules qui se sont formées par multiplication cellulaire à partir d une cellule mère (voir le document ci-dessous). Expérience de marquage d allèles À partir de l expérience réalisée, montre si la transmission à l identique des informations génétiques d une cellule mère à une cellule fille se déroule bien lors d une multiplication cellulaire qui se réalise par division des cellules. [Utiliser de l information issue d expériences] Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e 33

5 séance 1 Si la question te pose un problème, va voir l annexe «Besoin d aide?» en fin de séquence. j e retiens Les cellules de l organisme possèdent la même information génétique que la cellule-œuf dont elles proviennent par multiplications successives. 34 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e

6 séance 2 Séance 2 Transmission de l information génétique je m interroge Nous avons vu que toutes les cellules d un organisme possèdent les mêmes informations génétiques. Toutefois nous ne savons pas comment se fait la transmission des gènes de cellules en cellules. Comment se fait la transmission de l information génétique à l identique de cellules en cellules? Exercice 4 : [Ra Formuler une hypothèse] Schémas de l état des noyaux lors d une multiplication cellulaire Pour bien comprendre comment les gènes peuvent se copier de cellules en cellules, nous allons étudier le comportement des chromosomes lors d une multiplication cellulaire. Les schémas ci-contre nous montrent les états du noyau à différents moments de la multiplication cellulaire. Sur ces schémas, le contenu des noyaux a été coloré en vert. On peut y voir les différents états du noyau. On peut voir que l état des noyaux et notamment des chromosomes qu il contient change avec le temps. Par exemple, il semble qu à l étape 6 les chromosomes se séparent en deux groupes distincts, chaque groupe étant à l origine du futur noyau des deux cellules filles. On peut donc supposer qu à un moment donné, les informations génétiques doivent être doublées pour pouvoir être séparées en deux lots identiques, pour que toutes les cellules possèdent les mêmes informations génétiques (voir séance 1). Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e 35

7 séance 2 Pour vérifier cette idée, certains chercheurs ont réalisé des mesures de la quantité d A.D.N. (la molécule dont sont faits les chromosomes) dans une cellule lors d une division cellulaire. Ils obtiennent alors le tableau suivant 1 : Temps (en heures) Quantité d A.D.N. (en UA 1 ) La division cellulaire a débuté à la 10 e heure pour former deux cellules filles à la 24 e heure. À partir de ce moment, les mesures ne sont réalisées que dans une seule des deux cellules filles. Après avoir construit le graphe représentant la quantité d A.D.N. en fonction du temps sur le quadrillage de la page suivante, montre si l hypothèse (doublement de l information génétique et séparation en deux des chromosomes) émise pour expliquer que toutes les cellules possèdent la même information génétique est validée. [Réaliser un graphe et utiliser des informations issues de ce graphe] Si la question te pose un problème, va voir l annexe «Besoin d aide?» en fin de séquence. 1. UA : unité arbitraire. Comme il n y a pas d unité pour mesurer la quantité d A.D.N., on utilise une unité de départ fixée arbitraitement ici à 3 et qui correspond à la quantité d A.D.N. dans la cellule initiale avant sa multiplication. 36 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e

8 séance 2 Titre :... Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e 37

9 séance 2 Exercice 5 : [C Communiquer des informations scientifiques] Les schémas ci-dessous représentent plusieurs étapes lors d une division cellulaire. Sur ces schémas, les 46 chromosomes n ont pas été dessinés, mais seulement 4 (dans un but de simplification). Pour chaque étape de cette division, les chromosomes ont été représentés avec une ou deux molécules d A.D.N. (après doublement de l information génétique). Pour chacune de ces étapes, il y a un texte explicatif, qui précise l état des chromosomes des cellules. Ces schémas ne sont pas dans l ordre chronologique Indique quel est l ordre correct des schémas en justifiant tes choix. [Classer en raisonnant] 38 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e

10 séance 2 Si la question te pose un problème, va voir l annexe «Besoin d aide?» en fin de séquence. j e retiens La division d une cellule : est préparée par la copie de l A.D.N. de chacun de ses 46 chromosomes ; se caractérise par la séparation des 2 molécules d A.D.N. des chromosomes obtenus, chacune des deux cellules formées recevant 23 paires de chromosomes identiques à ceux de la cellule initiale. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e 39

11 ANNEXE «Besoin d aide?» Séance 1 Exercice 1 : [I Rechercher de l information] Dans ta réponse tu dois : faire une remarque sur le nombre de cellules de chaque image, indiquer s il peut y avoir des apports extérieurs en cellules, préciser à partir de quoi se sont formées les nouvelles cellules. Exercice 2 : [I Rechercher de l information] Dans ta réponse tu dois : relater l expérience qui a été réalisée en lisant le schéma de gauche à droite, exprimer le résultat obtenu situé à droite du schéma, utiliser ce résultat obtenu à partir de l expérience pour montrer si l hypothèse selon laquelle le noyau d une cellule quelconque possède les mêmes informations génétiques que la cellule-œuf dont elle provient par multiplications successives est recevable. Exercice 3 : [C Exploiter les résultats d un protocole] Dans ta réponse tu dois : indiquer pour chaque cellule les taches colorées qui existent, préciser à quoi correspondent ces tâches colorées, faire une comparaison entre les 2 cellules filles et la cellule mère, utiliser ces résultats pour montrer si l hypothèse selon laquelle la transmission à l identique des informations génétiques d une cellule mère à une cellule fille a lieu lors d une multiplication cellulaire 40. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e

12 séance 2 Séance 2 Exercice 4 : [Ra Formuler une hypothèse] Dans ta réponse tu dois : utiliser la fiche méthodologique pour faire un graphique, décrire les variations de la quantité d A.D.N. selon le temps, utiliser les résultats de cette description pour montrer si lorsqu une cellule se multiplie : il y a doublement de l information génétique, il y a séparation de deux stocks équivalents de chromosomes, le doublement précède la séparation, utiliser toutes ces informations pour conclure en montrant si l hypothèse selon laquelle toutes les cellules possèdent la même information génétique est validée. Exercice 5 : [C Communiquer des informations scientifiques] Dans ta réponse tu dois : indiquer la suite de schémas qui permet de passer de une à deux cellules, justifier tes choix en précisant ce qui se passe entre deux schémas consécutifs en faisant référence : aux schémas illustrant l observation d une cellule en division (début de l exercice 1), à la variation de la quantité d ADN (graphe). Cned, Sciences de la vie et de la Terre 3e 41

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE FICHE PROFESSEUR classe : 3 ème durée : 1 heure 30 la situation-problème Toutes les cellules de l organisme possèdent

Plus en détail

Chapitre 3 : La division cellulaire ou mitose

Chapitre 3 : La division cellulaire ou mitose Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 3 : La division cellulaire ou mitose - A partir de la cellule œuf issue de la fécondation,

Plus en détail

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique.

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU)

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) Comment expliquer que des enfants issus des mêmes parents soient différents? (Comment expliquer

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Partie 1 (5 points) Thème 1-: Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique. Sujet : On cherche à montrer,

Plus en détail

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Introduction : Tous les individus d une même espèce sont caractérisés par un ensemble de gènes qui sont transmis de génération

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 La séquence 10 est la suite de la démarche que tu as menée dans la séance 2 de la séquence 9. Rappel de la question scientifique : Comment expliquer que l érosion puisse être

Plus en détail

Explo4 Exploration des projets

Explo4 Exploration des projets Explo4 Exploration des projets SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft version 8.9 Juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 LES CRITERES DE RECHERCHE...2 LES CRITERES COMMUNS A TOUTE

Plus en détail

Comment se comporte un chromosome avant et pendant la division cellulaire?

Comment se comporte un chromosome avant et pendant la division cellulaire? SCIENCES > Le chromosome simple, non pelotonné : un ruban sur lequel est collé un petit morceau de scotch pour marquer l'emplacement du point d'attache des deux futurs filaments. Le chromosome copié :

Plus en détail

Tâche complexe en 3 ème : la division cellulaire. N Document et origine. Documents proposés

Tâche complexe en 3 ème : la division cellulaire. N Document et origine. Documents proposés Tâche complexe en 3 ème : la division cellulaire Consigne : utiliser les documents suivants pour construire une situation déclenchante, élaborer une consigne et des fiches d aide, dans le but de faire

Plus en détail

Espèces. Bactérie 0,92 1,03 Levure 1,80 1,00 Ail 1,73 1,01 Blé 1,22 0,98. Taux fort. Aucun Plutonium. Taux. moyen de fumée + plutonium

Espèces. Bactérie 0,92 1,03 Levure 1,80 1,00 Ail 1,73 1,01 Blé 1,22 0,98. Taux fort. Aucun Plutonium. Taux. moyen de fumée + plutonium DS Chapitre 3 : L ADN, support de l information génétique Partie 1 : Restitution des connaissances. 1/ Définir : gène, mutation 2/ Citer le nom de la «brique» de base de la molécule d ADN. Représenter

Plus en détail

Variabilité génétique et stabilité des espèces

Variabilité génétique et stabilité des espèces TP-TD 2 Variabilité génétique et stabilité des espèces Objectif et Compétences Faire preuve d'esprit logique et critique Analyser des documents Interpréter des observations Travail à faire : Sur une feuille

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 Verdict Chapitre 8 1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 1. Quelle est la différence entre une biotechnologie et une technologie? Une biotechnologie est une technique appliquée à des êtres vivants

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT La réforme du lycée fait évoluer les modes d évaluation en Sciences de la Vie et de la Terre ; les nouvelles épreuves du baccalauréat permettent de mobiliser

Plus en détail

Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques

Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques Notre organisme est en relation avec le milieu extérieur par l intermédiaire des organes sensoriels. Ce sont des organes qui contiennent des cellules spécialisées

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases.

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases. TD Analyse de données pour l évaluation de l exposition Octobre 2014 1 Contexte et objectif du TD Pour réaliser une évaluation de l exposition d une population à un contaminant chimique, plusieurs sources

Plus en détail

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal La meilleure méthode pour mettre au point une méthode étant de la tester sur le plus grand nombre possible de cas concrets, voici

Plus en détail

Généticien (nne) : 2) Quels sont les types des protéines qui correspondent aux énoncés du tableau suivant?

Généticien (nne) : 2) Quels sont les types des protéines qui correspondent aux énoncés du tableau suivant? Généticien (nne) : Groupe : EXERCICES GÉNÉTIQUE LES PROTÉINES ET L ADN 1) Les gènes portent de l information. De quelle sorte d information s agit-il? Cette information représente la séquence des acides

Plus en détail

Devoir 5. Acquisition et transmission de l information Traitement de l information

Devoir 5. Acquisition et transmission de l information Traitement de l information Page 1/7 Devoir 5 Devoir 5 Ce devoir comporte six exercices qui portent sur les séquences 4 et 5 avec deux pages de documents (un recto verso) à détacher en fin de devoir et à joindre à ta copie. Tu peux

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies PREMIERE SESSION 2012-2013 Épreuve de Biotechnologies-Chimie Biochimie Sciences du vivant Durée :

Plus en détail

Fourniture et livraison de Titres Restaurant pour les agents de la collectivité

Fourniture et livraison de Titres Restaurant pour les agents de la collectivité DEPARTEMENT DE L ARIEGE SICTOM DU COUSERANS Fourniture et livraison de Titres Restaurant pour les agents de la collectivité MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES A procédure adaptée établi en application des articles

Plus en détail

Le jeu de set. Année 2013-2014. DUCHENE Quentin, PILLOT Camille et MONCEL Mylène en seconde et LIEHN Damien, RAMOS Anthony et FIDAN Onur en première

Le jeu de set. Année 2013-2014. DUCHENE Quentin, PILLOT Camille et MONCEL Mylène en seconde et LIEHN Damien, RAMOS Anthony et FIDAN Onur en première Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. Le jeu de set Année 2013-2014 DUCHENE Quentin,

Plus en détail

MATH & MANIPS OU COMMENT INTEGRER DES MANIPULATIONS DANS LES CLASSES POUR FAVORISER L'APPRENTISSAGE DES GRANDEURS ET DE LA PROPORTIONNALITE

MATH & MANIPS OU COMMENT INTEGRER DES MANIPULATIONS DANS LES CLASSES POUR FAVORISER L'APPRENTISSAGE DES GRANDEURS ET DE LA PROPORTIONNALITE MATH & MANIPS OU COMMENT INTEGRER DES MANIPULATIONS DANS LES CLASSES POUR FAVORISER L'APPRENTISSAGE DES GRANDEURS ET DE LA PROPORTIONNALITE Marie-France Guissard, Valérie Henry, CREM, FUNDP Pauline Lambrecht,

Plus en détail

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve...

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve... Sommaire Descriptif de l épreuve............................................. Conseils pour l épreuve............................................ Les pourcentages FICHES Pages 1 Pourcentage Proportions....................................7

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 3 ème 1 er trimestre Cours Pi Etablissement privé hors contrat d enseignement à distance SARL au capital de 17 531,86 euros - RCS PARIS B 391 712 122 - APE 8559B siège

Plus en détail

On en vient maintenant au test lui-même.

On en vient maintenant au test lui-même. On en vient maintenant au test lui-même. 6 Avant d envisager la technologie elle-même, quelques mots sur le diagnostic prénatal non invasif qui est réalisé historiquement à partir du sang maternel. On

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES Sujet 0 Groupements 2 et 5 Page de garde Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET 0 Groupements 2 et 5 Le dossier-sujet est constitué : De documents destinés

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique

PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique Rappel : Nous héritons notre programme génétique de nos parents. Pourtant, il existe des différences

Plus en détail

Fondements mathématiques 12 Examen de référence B Cahier de questions à réponse écrite

Fondements mathématiques 12 Examen de référence B Cahier de questions à réponse écrite Fondements mathématiques 12 Examen de référence B Cahier de questions à réponse écrite 1. Lorsque tu utilises une calculatrice scientifique ou une calculatrice graphique approuvée : arrondis ta réponse

Plus en détail

1.1 Le brassage génétique et la diversité génétique

1.1 Le brassage génétique et la diversité génétique Chapitre 1 Génétique et évolution 1.1 Le brassage génétique et la diversité génétique La reproduction sexuée permet, chez les espèces qui la pratiquent, d obtenir une variété de descendants qui seront

Plus en détail

FAQ. Questions et réponses www.happy.ch

FAQ. Questions et réponses www.happy.ch FAQ Questions et réponses www.happy.ch Version: 1.3.2016 Sommaire 1. Commande... 3 1.1. Ai-je besoin d un compte clients pour passer commande?... 3 1.2. Comment faire pour passer commande sur www.happy.ch?...

Plus en détail

Composante 3 Composante 3B La culture scientifique et technologique SCIENCES ET VIE DE LA TERRE

Composante 3 Composante 3B La culture scientifique et technologique SCIENCES ET VIE DE LA TERRE La maîtrise des principaux éléments de culture scientifique et technologique s acquiert : d une part en mobilisant les connaissances des différents champs du socle commun de connaissances et de compétences

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE PREMIER EXEMPLE : Vers l étape 1 DEUXIEME EXEMPLE : Vers l étape 3 Nathalie Bontempelli Olivier Hanecart Karine Voyer TÂCHES

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Document d accompagnement des sujets "zéro"

Document d accompagnement des sujets zéro EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES I. Présentation d un sujet type Document d accompagnement des sujets "zéro" Ce texte présente la façon dont sont construits les quatre sujets "zéro" pour l évaluation

Plus en détail

Devis du protocole expérimental (mise à jour)

Devis du protocole expérimental (mise à jour) Devis du protocole expérimental (mise à jour) (Sécurité : C++ vs Java) Document présenté à : M. Dominique Goutier Dans le cadre du cours : Nouvelles technologies (420-620-SF) Étudiants : David Dastous

Plus en détail

Livret 5 PROPORTIONNALITE

Livret 5 PROPORTIONNALITE Livret 5 PROPORTIONNALITE EVALUATION DIAGNOSTIQUE PROPORTIONNALITE DP1 : utiliser une échelle, trouver un coefficient de proportionnalité DP2 : vérifier la proportionnalité, trouver le coefficient de proportionnalité

Plus en détail

Démarrer Excel et sélectionnez la commande "Ouvrir" du menu "Fichier". Dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez, en bas, "Tous les fichiers":

Démarrer Excel et sélectionnez la commande Ouvrir du menu Fichier. Dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez, en bas, Tous les fichiers: École de technologie supérieure DOCUMENT SPÉCIAL: Comment récupérer des données en Excel et tracer des graphiques INF125 Introduction à la programmation Sylvie Ratté et Hugues Saulnier 1. RÉCUPÉRATION

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Fiches Outil Acces Sommaire

Fiches Outil Acces Sommaire Fiches Outil Acces Sommaire Fiche Outil Access n 1 :... 2 Le vocabulaire d Access... 2 Fiche Outil Access n 2 :... 4 Créer une table dans la base... 4 Fiche Outil Access n 3 :... 6 Saisir et modifier des

Plus en détail

PHAGOCYTOSE PAR MICROSCOPIE

PHAGOCYTOSE PAR MICROSCOPIE PHAGOCYTOSE PAR MICROSCOPIE A FLUORESCENCE CHEZ DICTYOSTELIUM DISCOIDEUM - 1 - 1. Introduction Le but de ce projet est d étudier la phagocytose par microscopie fluorescente chez Dictyostelium discoideum.

Plus en détail

10AUDNRJ - AUDIT ENERGETIQUE DU PATRIMOINE DE METROPOLE HABITAT SAINT ETIENNE - RESIDENCES PERSONNES AGEES ET FOYERS

10AUDNRJ - AUDIT ENERGETIQUE DU PATRIMOINE DE METROPOLE HABITAT SAINT ETIENNE - RESIDENCES PERSONNES AGEES ET FOYERS MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES METROPOLE HABITAT Saint Etienne Direction du Développement et du Patrimoine MAITRISE D OUVRAGE ET INVESTISSEMENTS - 19, rue Honoré de Balzac 42028 SAINT

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante.

Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante. Eléments de stratégie d échantillonnage à l adresse des diagnostiqueurs amiante. Essai de détermination du nombre de prélèvements à effectuer lors d un diagnostic amiante afin d assurer une représentativité

Plus en détail

COURS DE DENOMBREMENT

COURS DE DENOMBREMENT COURS DE DENOMBREMENT 1/ Définition des objets : introduction Guesmi.B Dénombrer, c est compter des objets. Ces objets sont créés à partir d un ensemble E, formé d éléments. A partir des éléments de cet

Plus en détail

RECHERCHES GENEALOGIQUES par l ADN. Présentée par Mr AMIRAULT

RECHERCHES GENEALOGIQUES par l ADN. Présentée par Mr AMIRAULT RECHERCHES GENEALOGIQUES par l ADN Présentée par Mr AMIRAULT 1 I / Comment suis-je arrivé à l A.D.N.? l ancêtre connu en France portant le patronyme une charte de mars 1224 un serf affranchi par l abbé

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

La machine à diviser de Monsieur Pascal

La machine à diviser de Monsieur Pascal prologue La machine à diviser de Monsieur Pascal Àdiviser? vous dites-vous, ne s agit-il pas plutôt de la «Pascaline», la machine à additionner que le jeune Blaise construisit pour soulager son père dans

Plus en détail

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS Rappels : - organisation du corps humain - La fécondation L HEREDITE ET SON SUPPORT Chaque individu possède des ressemblances et des différences même au sein d une

Plus en détail

Correction Bac blanc mai 2013

Correction Bac blanc mai 2013 Correction Bac blanc mai 2013 Exercice 1 Commun à tous les candidats. 4 points (1 point par bonne réponse) 1. La fonction F définie sur R par F (x) = e x2 est une primitive de la fonction f définie par

Plus en détail

Chapitre 11 LA GÉNÉTIQUE

Chapitre 11 LA GÉNÉTIQUE Chapitre 11 LA GÉNÉTIQUE L ADN de la plupart de nos cellules atteint près de 2 m et est constitué d environ 6,4 milliards de nucléotides. Des scientifiques ont réussi à obtenir des souris fluorescentes

Plus en détail

MÉRÉ Aurélien FIIFO1. Pathfinder

MÉRÉ Aurélien FIIFO1. Pathfinder MÉRÉ Aurélien FIIFO1 AMC Pathfinder 1 Sommaire Préambule... 3 Modélisation de l espace... 4 Modélisation des cases δ, α... 4 Interface en mode texte... 5 Modélisation du robot... 8 1 ) Le type Robot...

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 12/11/2011 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Les Standards de Manutention. de Base : S.M.B.

Les Standards de Manutention. de Base : S.M.B. Les Standards de Manutention de Base : S.M.B. Fiche de connaissances Fiche méthodologique Application guidée Application N 2 : utilisation d un chariot élévateur électrique à mât rétractable Application

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités C H A P I T R E 3 JE DOIS SAVOIR Calculer une fréquence JE VAIS ÊTRE C APABLE DE Expérimenter la prise d échantillons aléatoires de taille

Plus en détail

Tecnipass, premier organisme de formation technique en ligne TECNIPASS : FOAD. ELECTRICTE, ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE Présentation de Tecnipass

Tecnipass, premier organisme de formation technique en ligne TECNIPASS : FOAD. ELECTRICTE, ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE Présentation de Tecnipass TECNIPASS : FOAD ELECTRICTE, ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE Présentation de Tecnipass TECNIPASS www.tecnipass.com ; courriel : contact@tecnipass.com Sommaire 1- Notes personnelles Page 2 Page blanche 2-

Plus en détail

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes.

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. 754 ans nos classes PMP éométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. J.-P. Massola et article traite de trois problèmes de distances sur la surface

Plus en détail

UNIVERSALIS. vous êtes connectés. Guide d utilisation

UNIVERSALIS. vous êtes connectés. Guide d utilisation UNIVERSALIS Guide d utilisation Comment obtenir des réponses précises à partir d un seul mot clé? Comment chercher dans un thème particulier? Comment obtenir toutes les réponses pertinentes et uniquement

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX - Service Technique 1 place de la Mairie Tel : 04 67 87 48 48 RAVALEMENT DE FAÇADE «ECOLE PRIMAIRE» Date et heure limites de réception des offres Vendredi 2 juillet à 17h00 Règlement

Plus en détail

Didacticiel - Etudes de cas Charger un fichier EXCEL

Didacticiel - Etudes de cas Charger un fichier EXCEL Objectif Montrer comment importer directement dans TANAGRA un fichier au format EXCEL (version 97 & 2000). Le principal avantage de cette procédure est qu il est possible de modifier à la volée le fichier

Plus en détail

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : http://www.youtube.com/watch?v=ehynwvndugc Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes,

Plus en détail

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences?

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences? Chez l espèce humaine, comme chez toute espèce, il existe des ressemblances et des différences entre les individus, y compris à l intérieur d une même famille. Comment expliquer nos ressemblances et nos

Plus en détail

Compte-rendu de l étude réalisée : «Ecole Technique du Bois de Cormaranche-en-Bugey Classement mécanique des bois avec la E-Control portable»

Compte-rendu de l étude réalisée : «Ecole Technique du Bois de Cormaranche-en-Bugey Classement mécanique des bois avec la E-Control portable» Rapport d étude n 2013/B&D001 Châteauneuf-sur-Isère, le 14 mars 2013 Compte-rendu de l étude réalisée : «Ecole Technique du Bois de Cormaranche-en-Bugey Classement mécanique des bois avec la E-Control

Plus en détail

Création et utilisation de la boutique

Création et utilisation de la boutique Création et utilisation de la boutique Ce guide a pour but de présenter l organisation et le fonctionnement de l outil boutique de Sopixi, ainsi que les fonctions de base, nécessaire au bon fonctionnement

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES ÉPREUVE DE SÉLECTION 2012 CORRIGÉ EXERCICES POUR LES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE SECONDE

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES ÉPREUVE DE SÉLECTION 2012 CORRIGÉ EXERCICES POUR LES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE SECONDE OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES ÉPREUVE DE SÉLECTION 2012 CORRIGÉ EXERCICES POUR LES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE SECONDE Exercice 1. Fred et Sarah sont les aînés d une même et grande famille. Fred a

Plus en détail

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 1. Indiquer ce qu est un gène. 2. Décrire la structure de la molécule d ADN. 3. Indiquer ce que sont les allèles d un gène. 4. Indiquer ce qu est le génotype. 5. Indiquer ce qu est le phénotype. 6. Citer

Plus en détail

Marché public de travaux REHABILITATION DU LOGEMENT DE LA POSTE. Règlement de consultation. Date et heure limites de réception des dossiers :

Marché public de travaux REHABILITATION DU LOGEMENT DE LA POSTE. Règlement de consultation. Date et heure limites de réception des dossiers : Marché public de travaux MAIRIE de SENOUILLAC 81600 SENOUILLAC REHABILITATION DU LOGEMENT DE LA POSTE Règlement de consultation Date et heure limites de réception des dossiers : mercredi 31 Juillet 2013

Plus en détail

Test de sélection du 4 juin 2013

Test de sélection du 4 juin 2013 Test de sélection du 4 juin 2013 Vous étiez 270 candidat-e-s à ce test de sélection, et 62 d entre vous (23%) participeront au stage olympique de Montpellier, du 19 au 29 août 2013, dont 12 filles : la

Plus en détail

Tâche complexe énergies renouvelables classe de 4 ème, 3 ème

Tâche complexe énergies renouvelables classe de 4 ème, 3 ème Tâche complexe énergies renouvelables classe de 4 ème, 3 ème Niveaux et objectifs pédagogiques _ Niveaux : 4 ème, 3 ème _ Puissances de 10 _ Pourcentages _ Exploiter des données statistiques _ Travail

Plus en détail

Nom de l élève : LES DECHETS - Fiche élève (imprimer la première page en couleur) Etape 1 Identifier la matière pour pouvoir valoriser le déchet

Nom de l élève : LES DECHETS - Fiche élève (imprimer la première page en couleur) Etape 1 Identifier la matière pour pouvoir valoriser le déchet Nom de l élève : LES DECHETS - Fiche élève (imprimer la première page en couleur) Etape 1 Identifier la matière pour pouvoir valoriser le déchet a) Relie l objet avec la matière qui le compose. 1- Épluchures

Plus en détail

L analyse Factorielle des correspondances. 1/ Préambule descriptif de l AFC

L analyse Factorielle des correspondances. 1/ Préambule descriptif de l AFC L analyse Factorielle des correspondances...2 1/ Préambule descriptif de l AFC...2 Exemples de types de données que l AFC peut aborder:...2 Quelques types de tableaux traités par l AFC...3 2/ Exercice

Plus en détail

Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop

Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop Sous la direction de Brigitte Peltier COURS D INDUSTRIES......... G R A P H I Q U E S Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop Laurent Pasquet Yves Delpuech Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-12024-0

Plus en détail

1. Présentation du projet... Page 2. 2. Navigateur... Page 3. 3. Comment utiliser son navigateur. Page 4. 4. Page d accueil...

1. Présentation du projet... Page 2. 2. Navigateur... Page 3. 3. Comment utiliser son navigateur. Page 4. 4. Page d accueil... Table des matie res 1. Présentation du projet... Page 2 2. Navigateur... Page 3 2.1. Qu est-ce qu un navigateur? 2.2. Ouvrir son navigateur? 2.2.1. Dans Windows 7, 8, 8.1 et 10 3. Comment utiliser son

Plus en détail

Mon journal de recherche

Mon journal de recherche Mon journal de recherche 1. Définir le travail 6. Présenter les résultats et 2. Cerner le sujet Évaluer son travail Dictionnaire Encyclopédie 5. Prendre des notes et citer une source 4. Évaluer une source

Plus en détail

Module 26 : Techniques de modélisation

Module 26 : Techniques de modélisation Module 26 : Techniques de modélisation 26.0 Introduction Ce module enseigne une série de techniques qui constituent une trousse à outils bien pratique quand il s agit de construire des modèles dans Excel

Plus en détail

Pipetez, chargez et observez!

Pipetez, chargez et observez! Ce document propose une activité préparatoire et une activité de prolongement à l activité Pipetez, chargez et observez! proposée aux élèves du 3 e, 4 e et 5 e secondaire en complément de la visite de

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 DIRECTION ACADEMIQUE DES EXAMENS ET CONCOURS DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 * Décret n 87-32 du 23.01.1987 modifié par décrets n 2005-1010 du 22.08.2005 et n 2012-1351 du 4.12.2012 * Arrêtés du

Plus en détail

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes.

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes. Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Matière: Biologie Exercice I: L albinisme et ses causes. Examen de Mi-d'année Points: 20 pts. Durée: 180 min. (4.5 pts.) L albinisme résulte d un manque général de la pigmentation

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. DM facultatif

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. DM facultatif SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/6 DM facultatif Thème 1 : Etude chez la levure Saccharomyces cerevisae de la réplication d un ADN endommagé D après ENS 2005 Répondez aux questions posées, relatives

Plus en détail

Fiche sujet candidat 1/2

Fiche sujet candidat 1/2 Fiche sujet candidat 1/2 Mise en situation et recherche à mener Dans le cytoplasme, la synthèse de protéine constitue l expression de l information génétique contenue dans l ADN. Pour aboutir à cette synthèse

Plus en détail

Classe de 3ème. Effectif partiel n Effectif total N

Classe de 3ème. Effectif partiel n Effectif total N Classe de 3ème Chapitre 2 Statistiques. 1. Quelques rappels. Une série statistique est composée de valeurs. Le nombre de fois où une valeur est répétée s'appelle l'effectif partiel de cette valeur. La

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE GARDANNE DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES SERVICE Marché Avenue de Nice Résidence Saint Roch MAINTENANCE DES ALARMES ANTI-EFFRACTION, DES

Plus en détail

auprès des entreprises

auprès des entreprises Méthodologie des enquêtes structurelles auprès des entreprises De la théorie à la pratique : le cas Alice Introduction Le travail du statisticien d enquête consiste à maximiser la qualité et la fiabilité

Plus en détail

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale Annexe au mémoire présenté par BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la Loi sur l équité salariale Mars 2003 AVANT-PROPOS Cette annexe se veut un document complémentaire au

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS Préfecture de Côte d Or Tribunal Administratif de DIJON REPUBLIQUE FRANCAISE ENQUETE PUBLIQUE Relative à la demande d extension et de renouvellement de l autorisation d exploiter une carrière sur le territoire

Plus en détail

COMPARAISON DES PRIX IKEA-CUISINES ALLEMAGNE / FRANCE

COMPARAISON DES PRIX IKEA-CUISINES ALLEMAGNE / FRANCE COMPARAISON DES PRIX IKEA-CUISINES ALLEMAGNE / FRANCE menée par a comparé en juin 2009 les prix de 93 produits affichés dans le catalogue 2009 IKEA-cuisines, version allemande et française, afin de montrer

Plus en détail

Devoir maison n 1 : La relation entre phénotypes et protéines

Devoir maison n 1 : La relation entre phénotypes et protéines Devoir maison n 1 : La relation entre phénotypes et protéines Une maladie génétique : Le Xeroderma pigmentosum A partir des informations tirées des documents 1 à 4, présentez les divers niveaux de phénotypes

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 «Tu as vu Pierre, depuis son accident? Oui, son casque lui a sauvé la vie, mais il risque d être bloqué sur un fauteuil roulant. Mais comment est-ce arrivé? Eh bien, en fait,

Plus en détail

N 1 AIDE isolution V I I I. I m p r e s s i o n, F u s i o n, P u b l i p o s t a g e Aide isolution Page 1 sur 13 le 22 juillet 2009

N 1 AIDE isolution V I I I. I m p r e s s i o n, F u s i o n, P u b l i p o s t a g e Aide isolution Page 1 sur 13 le 22 juillet 2009 N 1 AIDE isolution V I I I. I m p r e s s i o n, F u s i o n, P u b l i p o s t a g e Aide isolution Page 1 sur 13 le 22 juillet 2009 VIII. Impression, Fusion et Publipostage VIII.1. Le Gestionnaire de

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail