Les démences. Critères neurologiques, neuropsychologiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les démences. Critères neurologiques, neuropsychologiques"

Transcription

1 Les démences La maladie d Alzheimer Définition i i / classification i Prévalence Critères neurologiques, neuropsychologiques

2 Démence définition DSM IV Affaiblissement intellectuel progressif et irréversible Retentissement sur la vie professionnelle, sociale, familiale Trouble de la mémoire Atteinte d une ou plusieurs autres fonctions cérébrales (jugement, langage, praxie, gnosie, )

3 Classification des démences Démences secondaires Démences primitives MECANIQUES Traumatisme Hématome sous-dural chronique Hydrocéphalie à pression normale Tumeur, abcès Vasculaires Artériopathiques Ischémie cérébrale chronique Démence par infarctus multiples Maladie de Banswanger Mixtes Vasculaires + dégénératives Dégénératives TOXIQUES Iatrogène Dialyse chronique Alcoolisme corticales cortico-souscorticales sous-corticales CARENTIELLES Vitamines B2, B12 METABOLIQUES ENDOCRINIENNES Dysparathyroïdie Dysthyroïdie Hypoglycémie Encéphalopathie hépathique anoxie Démence de type Alzheimer Démence frontotemporale (maladie de Pick) Trisomie 21 Démence à corps de Léwy diffus Maladie de Parkinson Chorée de Huntington INFECTIEUSES Maladie de Creutzfeld- Jacob Méningo-encéphalite VIH Sclérose latérale amyotrophique Paralysie supranucléaire progressive

4 Le vieillissement de la population p mondiale millions de + de 60 ans =8,5% de la population 15 millions de + de 80 ans 1 milliard 121 millions + de 60 ans (x5) = 13,5% de la population 111 millions de + de 80 ans (x7) -14 ans = 13,4% -14 ans = 84% 8,4

5 La maladie d Alzheimer dans le monde 25 millions de personnes atteintes actuellement D ici 2050: Nombre de patients X 4 1 personne / 5 de + 85 ans sera atteinte L Asie subira la plus forte augmentation

6 La maladie d Alzheimer en France personnes atteintes nouveaux cas par an Incidence annuelle : 1,4 pour 100 femmes ; 0,8 pour 100 hommes 25% des + de 80 ans sont atteints 5% des malades ont moins de 65 ans

7 La maladie d Alzheimer en Belgique Selon étude Qualidem (Université de Liège et de la KU Leuven) +65 ans : 9,3 93%d de la population est atteinte t + 85 ans : 26,4% + 90 ans : 34,8% 2/3 sont des femmes.

8 Prévalence globale de la DTA en fonction de l âge et du sexe (Cohorte Paquid ) 1995) Etude Paquid et autres analyses. Rueil-Malmaison:Novartis, 1998.

9 Coût par patient (2007) 8500 / an pour les actes médicaux 10 à / an de transports, hospitalisation, 2000 à 3000 / mois d hébergement

10 Caractéristiques neurologiques de la DTA Plaques séniles (amylose) Dégénérescence neurofibrillaire (phosphorillisation o sat o antigène Tau) Dégénérescence granulo-vacuolaire Atrophie du cortex Destruction du noyau de Meynert Destruction du noyau de Meynert (secrète l acétylcholine)

11

12 Évolution de l atteinte

13

14 Etiologie de la DTA Forme sporadique : + de 90 % des cas Forme familiale : - de 10 % des cas - survenue précoce (50 ans) - mutation génétique : chromosomes 2 (préséniline é 2), 14 (préséniline é 1), 21 (bétapré-amylose) - susceptibilité génétique éti : chromosome 19 (apolipoprotéine E apo E4)

15 Les facteurs de risque de DTA (Etude Paquid)* *Etude Paquid.Rueil-Malmaison:Novartis, mise à jour 2004 Âge Sexe féminin (interaction âge-sexe après 75 ans) Niveau d études Apo E4 Symptômes dépressifs Absence d activités de loisir Vie en couple Aluminium i dans eau de boisson Consommation modérée de vin Cholestérol total ; HDL cholestérol élevé é AINS

16 La démence de type Alzheimer Les troubles cognitifs

17 Les atteintes des fonctions cognitives Atteinte mnésique Atteinte linguistique Atteinte perceptivo-motrice (praxies & gnosies) Atteinte des fonctions exécutives Atteinte comportementale

18 Perturbations des mémoires Mémoire à court terme Mémoire à long terme Mémoire Mémoire sensorielle de travail Déclarative Administrateur central Boucle Registre articulatoire visuo-spatial Atteinte systématique Atteinte variable explicite sémantique épisodique implicite Procédurale perceptive Encodage Stockage Amorçage Récupération apprentissage (libre-indicé-reconnaissance)

19 Atteinte du langage Atteinte légère manque du mot / difficultés d enchaînement des idées / ralentissement t du débit / persévération é de phrases Atteinte moyenne persévérations (mots-phrases-idées) / utilisation imprécise de pronoms / troubles de la compréhension orale et écrite Atteinte profonde mutisme/ écholalie / logoclonie / palilalie discours souvent incohérent (vide de sens)alors que les phrases sont correctes (qq soit l atteinte)

20 Atteinte perceptivo-motrice Atteinte des gnosies Atteinte des praxies Agnosie visuelle Apraxie idéatoire Agnosie auditive Apraxie idéomotrice Agnosie tactile Apraxie constructive Agnosie corporelle Apraxie de l habillage

21 Atteinte des fonctions exécutives Troubles de l initiation verbale et motrice troubles de la fluence verbale, de la réalisation de séquences gestuelles (Luria) Atteinte de la pensée abstraite difficultés au niveau de la résolution de problèmes simples, du jugement e de similitude, d explication de proverbes, d histoires absurdes, d estimations cognitives Troubles des capacités d inhibition et de flexibilité mentale troubles des capacités à inhiber un comportement automatique troubles des capacités à inhiber un comportement automatique au profit d un comportement volontaire («go no go»)

22 Atteinte comportementale Dépression Anxiété Troubles émotionnels (émoussement affectif) Agressivité Désinhibition (sexuelle) Agitation (verbale, motrice) Troubles des conduites élémentaires (sommeil, anorexie, incontinence) Troubles psychotiques (hallucinations, idées délirantes, troubles de l identification) Anosognosie

23 Evolution de la D.T.A.

24 M.C.I. Mild Cognitive Impairement Déclin cognitif léger Plainte mnésique Performances mnésiques abaissées /normes ajustées sur l âge Phase précoce de la DTA?

25 Atteinte légère léger manque du mot (périphrases- paraphasies) légers troubles de la compréhension perte du fil de la conversation tendance à personnaliser les faits troubles mnésiques légers puis de + en + nets anxiété / difficultés troubles de la concentration et de l attention éi évitement des situations sociales

26 Atteinte moyenne désorientation difficultés pour suivre temporo-spatiale une conversation paraphasies ++ troubles importants de la mémoire discours + incohérent + intelligible troubles des praxies pauvreté du vocabulaire et des gnosies troubles importants de ralentissement la compréhension intellectuel majeur comportement verbal: + ou - troubles du discours + automatisé comportement

27 Atteinte profonde totalement t t assisté souvent plus aucun incontinent langage verbal déficits parfois quelques psychomoteurs py sons ou mots fondamentaux inadéquats insensible à peut utiliser des l environnement gestes, des grognements altération de toutes les fonctions compréhension corticales quasi nulle

28 Les maladies apparentées Démences corticales, souscorticales, cortico-souscorticales, atrophie focale, démences vasculaires

29 Démence fronto-temporale (démence corticale) 29

30 Dégénérescences frontotemporales (démences corticales) (maladie de Pick et dégénérescence FT non spécifique) Troubles du comportement et de la personnalité : distractibilité, hyperoralité, repli sur soi, apathie, modifications dans la vie affective, désinhibition,rigidité mentale,.. Réduction progressive de langage, stéréotypies, persévérations, écholalie, Troubles de la mémoire peu importants Pas de DTS, ni d apraxie a Efficience intellectuelle globale proche de la normale (pendant longtemps) Patients relativement jeunes (+/- 60 ans)

31 Démence à corps de Lewy (démence cortico-sous corticale) Histopathologie th i : Inclusions intraneuronales de type corps de Lewy 31

32 Maladies à corps de Lewy (démence cortico-sous-corticale) i Troubles de l attention Syndrome confusionnel Troubles mnésiques et linguistiques (=DTA) Difficultés importantes dans les tâches visuospatiales, constructives et fluence verbale Fluctuation des performances cognitives Hallucinations visuelles Idées délirantes Chutes, syncopes Fréquent syndrome parkinsonien

33 Aphasie progressive primaire (atrophie focale) Trouble du langage isolé (anomie, surdité verbale, ) Apraxie bucco-faciale fréquente, dysarthrie rare Autonomie physique et intellectuelle longtemps conservée avant que n apparaissent des troubles du comportement

34 Aphasie progressive primaire (atrophie focale) Évolution vers un tableau de : maladie d Alzheimer, DFT démence cortico-basale 34

35 Démence sémantique Trouble de la mémoire sémantique Troubles du langage discours fluent mais peu informatif troubles sémantiques se manifestant par une altération de l évocation et de la compréhension des mots ou des paraphasies sémantiques Troubles de la perception : Prosopagnosie Agnosie associative Préservation des capacités d appariement de dessins, de la répétition de mots isolés, de la 35 lecture à haute voix, de l écriture

36 Comparaison entre les 2 tableaux : Démence sémantique Sémantique altérée : manque du mot langage fluent compréhension mots isolés altérée phonologie préservée syntaxe préservée dyslexie de surface Aphasie progressive Sémantique préservée : manque du mot réduction de la fluence compréhension mots isolés préservée phonologie altérée syntaxe altérée lecture préservée 36

37 Paralysie supranucléaire progressive = maladiedesteele Richardson de (démence sous-corticale) Dégénérescence é é intellectuelle t Troubles de la déglutition Troubles de l équilibre Paralysie de la verticalité du regard

38 Démence vasculaire troubles liés à la topographie lésionnelle Trouble du rappel libre Peu de trouble du stockage (aide de l indiçage) et du rappel différé é Troubles des fonctions exécutives et frontales Symptômes thymiques (apathie, hyperémotivité, labilité émotionnelle, irritabilité, indifférence affective) Hallucinations et idées délirantes fréquentes Désinhibition fréquente

39 Autres démences Démence sémantique (mémoire sémantique) Dégénérescence cortico-basale (apraxie+syndrome extrapyramidal+grasping+dystonie+ main étrangère) Apraxie progressive (apraxie idéatoire ou idéomotrice) Atrophie corticale postérieure (agnosie visuelle)

40 Syndrome de Benson ou atrophie corticale postérieure (ACP) Agnosie visuelle Désorientation topographique Alexie Agraphie spatiale Syndrome de Gerstmann Ataxie optique Mémoire, langage, raisonnement restent longtemps préservés 40

41 Diagnostic différentiel Et si ce n était pas une démence

42 L état confusionnel Installation brutale Troubles de la vigilance (obnubilation), perplexité, inversion du rythme veille/sommeil, troubles de la mémoire (DTS), déformation des perceptions, signes physiques (tachycardie, troubles digestifs,..) Troubles du comportement Variations d intensité des troubles (périodes de lucidité)

43 Étiologie i de la confusion mentale Cause organique : problèmes infectieux, métaboliques, iatrogènes, toxiques, vasculaire, traumatisme crânien, Cause psychique : affections dépressives et déficitaires, Cause environnementale : modification du milieu, perte du conjoint, conflit avec l entourage,

44 Pathologies mentales sans cause organique Les psychoses Les états névrotiques Les troubles de l humeur Les troubles relationnels

45 Les psychoses Anomalie de relation au réel:le vécu est délirant Psychoses classiques : psychoses aigues : confusion mentale, bouffée délirante aigue psychoses chroniques : délires interprétatifs (paranoïaques, érotomaniaques, ) ou hallucinatoires (schizophrénie) Psychoses vieillies Délire tardif (si pas d antécédents) : Délire aigu (toxique, trouble de l humeur) ou chronique (DTA, dépression, )

46 Les états névrotiques Anomalie de l anxiété Névroses classiques : névrose d angoisse angoisse, phobique, obsessionnelle (TOC), hystérie de conversion Névroses des P.A. : névroses vieillies, réactionnelles (mort, régression, institutionnalisation, ), d involution (hypochondriaques, ), névroses aigues, post-traumatiques, délinquance sénile, syndrome de Diogène

47 Troubles de l humeur Tristesse ou enjouement excessif Etats dépressifs classiques : Clinique : humeur dépressive, inhibition psychomotrice, anxiété et angoisse, retentissement organique, Classification : mélancolie, dépression névrotico-réactionnelle (environnement, ), dépression secondaire (organique) Etats dépressifs des P.A.: plaintes organiques, manifestations délirantes, troubles déficitaires, conduites agressives, régression, état d épuisement Etats maniaques : d origine somatique ou psychique Psychose maniaco-dépressive Notion de prédisposition et d hérédité, éd é facteurs déclenchants (maladies infectieuses, ménopause, )

48 Troubles relationnels Rapports avec autrui inadéquats Sans trouble psychique d accompagnement : vieux caractériels ou psychopathes Avec un déficit intellectuel ancien : débilité mentale vieillie Troubles relationnels variables d un jour à lautre l autre : alcoolisme, médicaments

49 Diagnostic DTA/dépression Caractéristiques cliniques DTA Installation insidieuse Aigue Antécédents dépressifs État affectif Plaintes non Dépression oui Superficiel, Désespoir, labile tristesse, culpabilité Déficits niés ou Déficits majorés minimisés Insertion sociale Longtemps + Rapidement - Evolutivité Lente Rapide puis stable

50 Diagnostic DTA/dépression Caractéristiques ti DTA Dépression cliniques Bilan neuropsy Bonne participation, Faible participation, performances en Performances >à accord avec la l attente, sévérité éé édes variables selon les troubles moments Attention altérée préservée Dénomination troubles Pas de trouble

51 Diagnostic DTA/dépression Caractéristiques DTA Dépression cliniques Troubles mnésiques Troubles de Troubles du l apprentissage, rappel, touche des faits récents, faits récents et réponses anciens, réponses approchantes «je ne sais pas» Variabilité Aggravation Aggravation circadienne vespérale, confusion nocturne matinale, amélioration vespérale

52 Bibliographie Eustache, F., Agniel, A. (1995). Neuropsychologie clinique des démences. Marseille : Solal. Eustache, F., Lechevalier, B., Viader, F. (Eds) (1996). La mémoire : neuropsychologie py clinique et modèles cognitifs. Bruxelles : De Boeck. Eustache, F. (2003). Pourquoi notre mémoire est-elle si fragile? Paris : Editions Le Pommier. Gil, R. (2004). Neuropsychologie. Paris : Masson. Michel, B.F., Dérouesné, C., Gély-Nargeot, (Eds) (1997). De la plainte mnésique à la maladie d Alzheimer. Marseille : Solal. Pasquier, F. (2002). Approche clinique de la maladie d Alzheimer. In C., Duyckaerts, F., Pasquier (Eds.), Démences. Rueil-Malmaison : Doin. Sellal, F., Kruczek, E. (2001). Maladie d Alzheimer. Paris : Doin. Van der Linden,M., Hupet, M. (1994). Le vieillissement cognitif. Paris : PUF.

APPROCHES DES SYNDROMES DEMENTIELS Docteur DA SILVA Sofia Gériatrie CHAMPMAILLOT CHU DIJON Introduction Epidémiologie Problème majeur de santé publique Une des pathologies les plus fréquentes en gériatrie

Plus en détail

Comprendre la maladie d Alzheimer. Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010

Comprendre la maladie d Alzheimer. Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010 Comprendre la maladie d Alzheimer Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010 1 Définition : qu est ce que la démence? C est un handicap Altération progressive de la

Plus en détail

Les syndromes démentiels chez le sujet âgé. Dr Ch. Arbus CHU Purpan

Les syndromes démentiels chez le sujet âgé. Dr Ch. Arbus CHU Purpan Les syndromes démentiels chez le sujet âgé Dr Ch. Arbus CHU Purpan Modifications neuro-psychologiques liées au vieillissement (1)! Modifications macroscopiques " Atrophie corticale! Modifications histologiques

Plus en détail

Académie d ostéopathie de Montréal Cours de Sémiologie Mireille Aylwin

Académie d ostéopathie de Montréal Cours de Sémiologie Mireille Aylwin Académie d ostéopathie de Montréal Cours de Sémiologie Mireille Aylwin 1 Quelques fonctions cérébrales Lobe frontal Contrôle/inhibition des comportements sociaux Éveil et motivation Cortex moteur primaire

Plus en détail

Comment diagnostiquer la maladie d Alzheimer et les autres démences?

Comment diagnostiquer la maladie d Alzheimer et les autres démences? Comment diagnostiquer la maladie d Alzheimer et les autres démences? Réseau Hippocampes 10.02.2005 Anne-Sophie Rigaud Groupe Hospitalier Broca-La-Rochefoucauld, CHU Cochin-Port-Royal, Paris Prévalence

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG UNIVERSITE DU DROIT ET DE LA SANTE - LILLE 2 FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG Année : 2012 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Evaluation de l'anosognosie chez des patients âgés atteints

Plus en détail

Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans

Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans Enoncé Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans Vous recevez en consultation Mme D., âgée de 75 ans, accompagnée de son fils. Celui-ci vous explique qu il craint que sa mère n ait la maladie

Plus en détail

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5 1 DEMENCES DES PERSONNES AGEES PLAN A. INTRODUCTION... 2 I. Historique... 2 II. Les démences :... 2 a) Définition... 2 b) Epidémiologie... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 I. Les démences dégénératives...

Plus en détail

L aphasie progressive primaire. Évaluation neuropsychologique

L aphasie progressive primaire. Évaluation neuropsychologique L aphasie progressive primaire Évaluation neuropsychologique S. Bioux, E. Bliaux, D. Pouliquen Service de neurologie CMRR / CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 DEFINITION «détérioration isolée et progressive

Plus en détail

TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR

TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR STÉPHANE LEMIRE, MD, FRCPC MSC INTERNATIONAL HEALTH MANAGEMENT INTERNISTE-GÉRIATRE HTTP://WWW.LINKEDIN.COM/IN/STEPHANELEMIRE Objectifs

Plus en détail

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) sont, avec les troubles cognitifs,

Plus en détail

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Pascale Pradat-Diehl Service MPR de la Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr PLAN Langage, aphasies et aphasiques

Plus en détail

Troubles psychologiques et comportementaux au cours des démences. Dr Eric KILEDJIAN

Troubles psychologiques et comportementaux au cours des démences. Dr Eric KILEDJIAN 1 Troubles psychologiques et comportementaux au cours des démences Dr Eric KILEDJIAN 2 Particularités Non spécifiques de la maladie d Alzheimer, > autres démences, > pathologie psychiatrique, > syndrome

Plus en détail

Démences fronto-temporales. O.Henry, mars 2009 Hôpital E.Roux-AP-HP-Limeil-Brevannes

Démences fronto-temporales. O.Henry, mars 2009 Hôpital E.Roux-AP-HP-Limeil-Brevannes Démences fronto-temporales temporales O.Henry, mars 2009 Hôpital E.Roux-AP-HP-Limeil-Brevannes DFT? DFT = ensemble de maladies hétérogènes Atrophie cérébrale fronto-temporale temporale Troubles du comportement

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 SOMMAIRE Avant-propos... 15 Introduction générale. Présentation de la méthode de «causalité»... 19 PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 CHAPITRE I Nous

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

Démarches dia2llostigues des syndromes. Démentiels.

Démarches dia2llostigues des syndromes. Démentiels. \ Démarches dia2llostigues des syndromes Démentiels. Introduction: Les démences constituent un problème de santé publique préoccupant du fait du retentissement majeur des maladies sur la santé des individus

Plus en détail

PROBLÈMES NEURO-COGNITIFS ASSOCIÉS À L ALCOOL PIERRE LAUZON MD MÉDECINE DES TOXICOMANIES CHUM FÉVRIER 2014

PROBLÈMES NEURO-COGNITIFS ASSOCIÉS À L ALCOOL PIERRE LAUZON MD MÉDECINE DES TOXICOMANIES CHUM FÉVRIER 2014 PROBLÈMES NEURO-COGNITIFS ASSOCIÉS À L ALCOOL PIERRE LAUZON MD MÉDECINE DES TOXICOMANIES CHUM FÉVRIER 2014 Aquarium. CRDM. «Cerveau fragilisé»: la somme d événements adverses en plus de l exposition à

Plus en détail

Troubles mentaux et du comportement (F00 F99)

Troubles mentaux et du comportement (F00 F99) CHAPITRE V Troubles mentaux et du comportement (F00 F99) Comprend : troubles du développement psychologique À l exclusion de : symptômes, signes et résultats anormaux d examens cliniques et de laboratoire,

Plus en détail

Les démences fronto-temporales (DFT) Critères diagnostiques cliniques

Les démences fronto-temporales (DFT) Critères diagnostiques cliniques Les démences fronto-temporales (DFT) Critères diagnostiques cliniques Conférence de consensus de 1998 (Neary et al., Frontotemporal lobar degeneration: A consensus on clinical diagnostic criteria, Neurology

Plus en détail

Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf

Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Les névroses... 3 1.1. Eléments essentiels de définition...3 1.2. Classification

Plus en détail

Le syndrome de Benson. F Etcharry-Bouyx

Le syndrome de Benson. F Etcharry-Bouyx Le syndrome de Benson F Etcharry-Bouyx Atrophie corticale Postérieure n Benson, 1988 n Origine dégénérative n Cortex occipital avec extension L atrophie corticale postérieure = syndrome de Benson n Atrophie

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

LA MALADIE D ALZHEIMER

LA MALADIE D ALZHEIMER LA MALADIE D ALZHEIMER Définition Maladie du cerveau Affection neurodégénérative Entraîne une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses Retentissement sur la vie quotidienne des malades

Plus en détail

SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX

SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX 1 LES DEMENCES : GÉNERALITÉS Démences vieillissement normal Vieillissement normal :

Plus en détail

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Nous vivons dans des sociétés vieillissantes Les démences un réel problème de santé mondial. le

Plus en détail

Neuropsychologie du syndrome de Korsakoff

Neuropsychologie du syndrome de Korsakoff Neuropsychologie du syndrome de Korsakoff David Lefebvre, psychologue au centre hospitalier du pays d Avesnes Formation encéphalopathie alcoolique, le 17/10/2013 Définition Il est décrit pour la première

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 Le Patient Trisomique Vieillissant Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 L amélioration des connaissances médicales et des techniques chirurgicales

Plus en détail

CONDUITE PRATIQUE DU CLINICIEN FACE

CONDUITE PRATIQUE DU CLINICIEN FACE Grande Soirée de Formation Médicale Continue Délégation Régionale Ile de France de la Société Française de Radiologie «TROUBLES COGNITIFS : DEMENCE / ALZHEIMER Paris, Jeudi 13 février 2014 CONDUITE PRATIQUE

Plus en détail

Mise en place d activités de stimulation et maintient du lien social. Accompagnement de la vie aide aux repères temps et espace

Mise en place d activités de stimulation et maintient du lien social. Accompagnement de la vie aide aux repères temps et espace Mise en place d activités de stimulation et maintient du lien social. Accompagnement de la vie aide aux repères temps et espace Circuit de l'émotion Fonctions Cognitives Définition : Ensemble des processus

Plus en détail

Pathologies des confins neuropsycho-gériatriques

Pathologies des confins neuropsycho-gériatriques Pathologies des confins neuropsycho-gériatriques Dr. V. LEFEBVRE des NOETTES Psychiatre du sujet âgé C.H.E.Roux AP-HP Limeil LE SYNDROME DE CHARLES BONNET Le syndrome de Charles Bonnet doit son nom à un

Plus en détail

La maladie d Alzheimer

La maladie d Alzheimer La maladie d Alzheimer Pr Armelle Gentric Fédération de gériatrie CHRU Brest OMS : définition de la maladie d Alzheimer (MA) Maladie cérébrale dégénérative primaire Etiologie inconnue Altérations neuropathologiques

Plus en détail

E) PATHOLOGIES CORTICALES DEGENERATIVES : LES TROUBLES NEUROCOGNITIFS LEGER ET MAJEUR (DE- MENCES) (1H)

E) PATHOLOGIES CORTICALES DEGENERATIVES : LES TROUBLES NEUROCOGNITIFS LEGER ET MAJEUR (DE- MENCES) (1H) E) PATHOLOGIES CORTICALES DEGENERATIVES : LES TROUBLES NEUROCOGNITIFS LEGER ET MAJEUR (DE- MENCES) (1H) Table des Matières 1. Objectifs...2 2. Introduction...2 3. Critères diagnostiques de démence de MCKHANN

Plus en détail

Maladies Neuro dégénératives : de la sémiologie aux hypothèses diagnostiques. Dr RIVIERE Ch., Hôpital de Fourvière. FMC, Mai 2013.

Maladies Neuro dégénératives : de la sémiologie aux hypothèses diagnostiques. Dr RIVIERE Ch., Hôpital de Fourvière. FMC, Mai 2013. Maladies Neuro dégénératives : de la sémiologie aux hypothèses diagnostiques. Dr RIVIERE Ch., Hôpital de Fourvière. FMC, Mai 2013. Introduction : Quels repères anatomopathologiques en 2013? Les fondamentaux

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DES FONCTIONS COGNITIVES

LE VIEILLISSEMENT DES FONCTIONS COGNITIVES LE VIEILLISSEMENT DES FONCTIONS COGNITIVES Cécile Cimetière et Sophie Schumm Psychologues Neuropsychologues Hôpital Charles Foix, Ivry sur seine PLAN : I NEUROPSYCHOLOGIE? II FONCTIONS COGNITIVES? III

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

DEPISTAGE PRECOCE ET REHABILITATION PSYCHOSOCIALE DE LA DEMENCE DE TYPE ALZHEIMER

DEPISTAGE PRECOCE ET REHABILITATION PSYCHOSOCIALE DE LA DEMENCE DE TYPE ALZHEIMER DEPISTAGE PRECOCE ET REHABILITATION PSYCHOSOCIALE DE LA DEMENCE DE TYPE ALZHEIMER INTRODUCTION LA MALADIE D ALZHEIMER : problème majeur de santé publique 1- Vieillissement démographique : Sur le plan mondial

Plus en détail

Les troubles des fonctions cognitives et de la communication dans les pathologies dégénératives

Les troubles des fonctions cognitives et de la communication dans les pathologies dégénératives Les troubles des fonctions cognitives et de la communication dans les pathologies dégénératives L intervention orthophonique dans les pathologies dégénératives peut apparaître surprenante si l on considère

Plus en détail

SUIVI DES ADULTES TRISOMIQUES 21 intérêt d un suivi «spécifique» prévention du sur-handicap

SUIVI DES ADULTES TRISOMIQUES 21 intérêt d un suivi «spécifique» prévention du sur-handicap SUIVI DES ADULTES TRISOMIQUES 21 intérêt d un suivi «spécifique» prévention du sur-handicap Dr Michel TILL CH St JOSEPH St LUC / REFLET21 LYON 6/6/2014 Suivi médical des adultes porteur de trisomie 21

Plus en détail

Les troubles de l humeur

Les troubles de l humeur Les troubles de l humeur I) La dépression : 1) Epidémiologie : La plus fréquente des affections psychiatriques, touche 15% de la population ( 2 femmes pour un homme). Elle représente 30% des causes de

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

Le développement de l état démentiel type Alzheimer lors d une prise en charge institutionnelle ou familiale est-il le même?

Le développement de l état démentiel type Alzheimer lors d une prise en charge institutionnelle ou familiale est-il le même? PROJET DE MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION PSYCHOLOGIE NOM : CATAYS PRENOM : AURELIE Le développement de l état démentiel type Alzheimer lors d une prise en charge institutionnelle ou familiale

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

LES SYNDROMES DEMENTIELS

LES SYNDROMES DEMENTIELS 1 LES SYNDROMES DEMENTIELS UE 2.7 S4 Dégénérescence organique et processus dégénératif MJ Bibliographie 2 SIEBERT, C ; LE NEURES K. Les essentiels en IFSI, Processus dégénératifs : UE 2.7. Edition MASSON,

Plus en détail

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Principes généraux La rééducation s adapte au patient (ses motivations, sa personnalité, ses difficultés spécifiques) sur la

Plus en détail

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES INTRODUCTION - contexte de consultation - présentation générale enfant et famille - symptômes prévalents, au devant du tableau clinique - âge (des troubles

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

TECHNIQUES D EXAMEN DE LA PAROLE ET DU LANGAGE. Cours DU Neuropsychologie. S.Chomel-Guillaume 1

TECHNIQUES D EXAMEN DE LA PAROLE ET DU LANGAGE. Cours DU Neuropsychologie. S.Chomel-Guillaume 1 TECHNIQUES D EXAMEN DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Cours DU Neuropsychologie. S.Chomel-Guillaume 1 Introduction Objectifs Apprécier le niveau fonctionnel de communication résiduelle Décrire et classer les

Plus en détail

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux SEMESTRE 2 UE 2.6.S2 Processus psychopathologiques 11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux Névrose et anxiété La névrose est une perturbation de l ensemble de la personnalité plus marquée au niveau

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

O. Martinaud Rouen, le 26/06/2009

O. Martinaud Rouen, le 26/06/2009 Aphasies progressives primaires (APP) O. Martinaud Rouen, le 26/06/2009 Epidémiologie Début entre 60 et 75 ans (Mesulam, 1982); en moyenne 63 ans (Johnson et al., Arch Neurol 2005) Diagnostic à 68.3 ±

Plus en détail

Les troubles cognitifs alcoolo-induits

Les troubles cognitifs alcoolo-induits Les troubles cognitifs alcoolo-induits Diagnostics, étiologies, évolutions GRAA - LILLE 19 septembre 2013 Philippe TISON Docteur en Psychologie Psychologue clinicien, Neuropsychologue contact : philippe.tison@ch-carvin.fr

Plus en détail

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Qu attendre d une consultation de gérontopsychiatrie? FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Dr Dorey JM CHS le Vinatier, BRON Pôle EST (Pr d Amato) Gérontopsychiatrie: définition Discipline médicale qui s intéresse:

Plus en détail

TROUBLES DU LANGAGE ET DE LA COMMUNICATION DES TRAUMATISES CRÂNIENS

TROUBLES DU LANGAGE ET DE LA COMMUNICATION DES TRAUMATISES CRÂNIENS TROUBLES DU LANGAGE ET DE LA COMMUNICATION DES TRAUMATISES CRÂNIENS Voix, parole: effecteurs de l expression orale Langage: Fonction cognitive et symbolique Communication: comportement Phase précoce, éveil

Plus en détail

GERIATRIE UE ECN. en fiches. Collection dirigée par L. LE. Charles LOMBARD. Editions Vernazobres-Grego. classé 216 e à l ECN 2013

GERIATRIE UE ECN. en fiches. Collection dirigée par L. LE. Charles LOMBARD. Editions Vernazobres-Grego. classé 216 e à l ECN 2013 UE ECN en fiches Les Unités d Enseignement de l ECN en fiches Collection dirigée par L. LE GERIATRIE Charles LOMBARD classé 216 e à l ECN 2013 Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS

Plus en détail

Troubles des conduites alimentaires

Troubles des conduites alimentaires Troubles des conduites alimentaires Dr S Guillaume Service de Psychologie Médicale s-guillaume@chu-montpellier.fr Introduction Un problème fréquent en pratique clinique i Trois types de trouble identifiés:

Plus en détail

GESTION DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA DEMENCE:

GESTION DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA DEMENCE: GESTION DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA DEMENCE: au-del delà des médicamentsm DEMENCE & DEPRESSION: état des lieux et enjeux d avenird Université Pérolles Fribourg - 28 août t 2008 Dr Serge Zumbach

Plus en détail

Monsieur le Professeur Papo,

Monsieur le Professeur Papo, 1 Monsieur le Professeur Papo, vous m'avez fait le grand honneur d'accepter la présidence du jury de ma thèse. Que ce travail soit la marque de ma très grande reconnaissance. Monsieur le Pr Crestani, Monsieur

Plus en détail

DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle

DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle Valérie Hahn-Barma Psychologue-Neuropsychologue Définitions de l apraxie «perturbation située au niveau des

Plus en détail

Analyse et Interprétation du WISC IV

Analyse et Interprétation du WISC IV Analyse et Interprétation du WISC IV Les Indices du WISC IV ICV Habilités verbales Intelligence Culture générale, Riche en contenu Dépendante de la culture Fondée sur l expérience IRP Intelligence Cristallisée

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Le processus d enseignement du vocabulaire est lié à certains facteurs, parmi lesquels les plus importants

Plus en détail

Alzheimer et potentialités affectives. Louis PLOTON Professeur émérite de Gérontologie Université Lyon-2

Alzheimer et potentialités affectives. Louis PLOTON Professeur émérite de Gérontologie Université Lyon-2 Alzheimer et potentialités affectives Louis PLOTON Professeur émérite de Gérontologie Université Lyon-2 Un fil directeur clinique: la recherche du moindre mal Eviter les rapports de force et pour cela:

Plus en détail

Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer

Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer Pr. M Ceccaldi (Centre Mémoire de Ressources et de Recherche PACA Ouest, CHU Timone, APHM, Aix Marseille Université, Marseille) Dr. G Retali (Centre Mémoire de Ressources

Plus en détail

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales Pour plus d informations: La dysphasie Institut Raymond-Dewar, programme Adolescents/ Jeunes Adultes et Bégaiement http://www.raymond-dewar.qc.ca Informations générales Dysphasie+ http://www.dysphasieplus.com

Plus en détail

La Maladie D Alzheimer Homa Adle-Biassette

La Maladie D Alzheimer Homa Adle-Biassette La Maladie D Alzheimer Homa Adle-Biassette Anatomie Pathologique Hôpital Lariboisière Université Paris VII La Maladie d Alzheimer Généralités La plus fréquente des maladies dégénératives du SNC + 850 000

Plus en détail

Troubles de la personnalité (286) Docteur Marc DUBUC Mai 2003

Troubles de la personnalité (286) Docteur Marc DUBUC Mai 2003 Troubles de la personnalité (286) Docteur Marc DUBUC Mai 2003 Pré-Requis : Nosologie des troubles névrotiques et des psychoses. Résumé : Comprendre la notion de personnalité pathologique. Savoir reconnaître

Plus en détail

Traitements des états psychotiques - délirants. - du sujet âgé. M. Le Gal. Colmar 29/11/2007 10/01/2008 1

Traitements des états psychotiques - délirants. - du sujet âgé. M. Le Gal. Colmar 29/11/2007 10/01/2008 1 Traitements des états psychotiques - délirants - du sujet âgé ( hors les états démentiels) d M. Le Gal Colmar 29/11/2007 10/01/2008 1 Introduction Neuroleptiques, antipsychotiques Études peu nombreuses

Plus en détail

Aphasies progressives primaires.

Aphasies progressives primaires. Aphasies progressives primaires OMoreaud@chu-grenoble.fr 2000 2006 Critères de Mesulam des Aphasies Primaires Progressives (2001) Début insidieux et aggravation progressive D un manque du mot

Plus en détail

Qu est ce que le handicap psychique?

Qu est ce que le handicap psychique? Qu est ce que le handicap psychique? Mont de Marsan le 18 novembre 2014 ARRIETA Christophe Directeur SESSAD LSO «Devenir AVS» Objectif un éclairage sur les difficultés scolaires des enfants présentant

Plus en détail

Les fonctions cognitives :. définition, évaluation.

Les fonctions cognitives :. définition, évaluation. Les fonctions cognitives :. définition, évaluation. Neuropsychologie de la personne âgée. 1 1) Avant-propos. 2) Les fonctions exécutives. 3) La mémoire. 4) Le langage. 5) Gnosies & praxies. 6) Efficience

Plus en détail

Plan de Présentation

Plan de Présentation Prévention du délirium chez des personnes âgées à domicile: Une étude pilote en Valais Henk VERLOO, Inf. Ph.D(c) Professeur HES HEdS-SO La Source, Lausanne Plan de Présentation Pertinence Délirium un problème

Plus en détail

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident M. Hours (1), P. Charnay (1), E. Fort (1), M. Bernard (1), V. Bonnavion (1),

Plus en détail

Les Démences. Du diagnostic au traitement

Les Démences. Du diagnostic au traitement Les Démences Du diagnostic au traitement 1. Données socio-économiques En France: 900 000 personnes concernées aujourd hui 1,3 million en 2020 Prévalence: Toutes démences 6,4% des plus de 65 Ans MA 4,4%.

Plus en détail

Prise en charge rééducative après traumatisme crânien grave de l enfant Géraldine Gambart Geneviève Abada Jeanne Vassel-Hitier Pauline Notteghem HÔPITAL NATIONAL DE SAINT MAURICE DU Réhabilitation Neuropsychologique

Plus en détail

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil La nuit La nuit réveille les angoisses, et les besoins de chacun diffèrent : silence ou bruit rassurant ; lumière ou obscurité La nuit, le personnel est peu nombreux et non soumis à la vigilance collective

Plus en détail

La personne âgée. La personne âgée. Introduction. Sommaire. Les accidents vasculaires. Les principales pathologies. cérébraux

La personne âgée. La personne âgée. Introduction. Sommaire. Les accidents vasculaires. Les principales pathologies. cérébraux La personne âgée La personne âgée Mieux la connaître pour mieux l accompagner Quelques termes qui pour vous la définissent Sommaire Introduction Les principales pathologies Le fonctionnement en EHPAD Une

Plus en détail

Alcool et seniors Bernard Gibour Intersecteur d Alcoologie du Hainaut CH Saint-Amand-les-Eaux A- Des spécificit cificités s liées à l âge B- Boire trop, c est c combien? C- Les modalités s du mésusage

Plus en détail

Conduite à tenir devant des troubles mnésiques

Conduite à tenir devant des troubles mnésiques Conduite à tenir devant des troubles mnésiques 1ère partie : Dépister et diagnostiquer 2ième partie : Troubles du comportement Traitement Docteur Sylvie LEGRAND 12.06.2008 Troubles psycho comportementaux

Plus en détail

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013 Rencontre du CCED Processus CIPR le mardi 15 octobre 2013 000008 Processus du comité d identification, de placement et de révision (CIPR) et du comité d appel Les dispositions particulières au processus

Plus en détail

Aphasies Physiopathologie de l aphasie AVC et démences. Journées de Gérontologie 10 juin 2016

Aphasies Physiopathologie de l aphasie AVC et démences. Journées de Gérontologie 10 juin 2016 Aphasies Physiopathologie de l aphasie AVC et démences Journées de Gérontologie 10 juin 2016 Les aphasies : une classification évolutive L étude des cas d aphasie en rapport avec des accidents vasculaires

Plus en détail

Les troubles anxieux

Les troubles anxieux Plan Les troubles anxieux I. Généralités II. Attaque de panique III. Trouble panique : 2. Facteurs de risque : 3. Selon la classification DSM4 : IV. TAG = trouble d anxiété généralisé V. Agoraphobie 2.

Plus en détail

Phobies: IFSI Nice 2008. Emmanuel Mulin

Phobies: IFSI Nice 2008. Emmanuel Mulin Phobies: IFSI Nice 2008 Emmanuel Mulin PLAN: I. Définition II. Formes cliniques II.a agoraphobie II.b phobies sociales II.c phobies spécifiques VI. Evolution VII. Complications VIII. Traitement Définition:

Plus en détail

Psychopathologie des névroses Névroses d angoisse

Psychopathologie des névroses Névroses d angoisse Psychopathologie des névroses Névroses d angoisse Dr Catherine Agbokou Faculté de Médecine Paris VI, Paris Généralités Historique - Cullen (1777) : neurasthénie, hystérie, hypocondrie - Freud - névrose

Plus en détail

Introduction à la Maladie d Alzheimer 27/09/2007. Olivier Martinaud Service de Neurologie CMRR

Introduction à la Maladie d Alzheimer 27/09/2007. Olivier Martinaud Service de Neurologie CMRR Introduction à la Maladie d Alzheimer 27/09/2007 Olivier Martinaud Service de Neurologie CMRR Maladie d Alzheimer : estimation 2004 Total 65-69 9.149 16.561 25.710 70-74 19.711 44.816 64.527 75-79 65.798

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité p. 76-89 Définition des handicaps «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à

Plus en détail

I. Troubles de l anxiété

I. Troubles de l anxiété I. Troubles de l anxiété Définition : - Réponse normale à une menace ou un changement inattendu dans l environnement (situations normales, maladie psychiatrique). - Un patient atteint d un trouble de l

Plus en détail

Évaluation Neuropsychologique de la Maladie d Alzheimer

Évaluation Neuropsychologique de la Maladie d Alzheimer Évaluation Neuropsychologique de la Maladie d Alzheimer 9/01/07 Élodie Guichart-Gomez Centre de Neuropsychologie Hôpital de la Salpêtrière Les démences dégénératives Maladies neurologiques entraînant des

Plus en détail

LE MALADE DÉPENDANT Addictions : alcoolisme, toxicomanie, troubles du comportement alimentaire

LE MALADE DÉPENDANT Addictions : alcoolisme, toxicomanie, troubles du comportement alimentaire LE MALADE DÉPENDANT Addictions : alcoolisme, toxicomanie, troubles du comportement alimentaire Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Addictions

Plus en détail

Les atrophies focales Soins spécifiques en hôpital de jour. Journées APHJPA Lyon 26 et 27 mai 2011

Les atrophies focales Soins spécifiques en hôpital de jour. Journées APHJPA Lyon 26 et 27 mai 2011 Les atrophies focales Soins spécifiques en hôpital de jour Jean-Marc MICHEL Ariane DELEMASURE Journées APHJPA Lyon 26 et 27 mai 2011 Syndromes corticaux focalisés progressifs Altération progressive sélective

Plus en détail

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte SFMG RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN MÉDECINE GÉNÉRALE Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte Décembre 2004 I. PROMOTEURS Société

Plus en détail

Dr Aloïs Alzheimer 1864-1915. Connaitre la maladie d'alzheimer : symptômes et évolution. http://www.geriatrie-albi.fr/

Dr Aloïs Alzheimer 1864-1915. Connaitre la maladie d'alzheimer : symptômes et évolution. http://www.geriatrie-albi.fr/ Connaitre la maladie d'alzheimer : symptômes et évolution Dr Bernard Pradines spécialiste en gériatrie bpradines@aol.com http://www.geriatrie-albi.fr/ Dr Aloïs Alzheimer Marssac 22 septembre 2012 Pas de

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

Définition des différents handicaps

Définition des différents handicaps Définition des différents handicaps 5 types de handicap handicap moteur handicap visuel handicap auditif handicap intellectuel handicap psychique + troubles neuro-psychologiques Handicap moteur Définition

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail