Aménagement d une ville.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aménagement d une ville."

Transcription

1 Aménagement d une ville. Contribution de Nicolas Poinot Densité de l urbanisation en fonction des transports collectifs et de l espace. Pour ma part on ne doit pas vouloir urbaniser systématiquement près des grands axes (qui sont souvent des grands axes de circulation automobile), ne pas faire de simple coup de crayon sur un plan, mais on doit densifier l urbanisation près des transports collectifs, plus précisément autour de l arrêt ou la station. Voici un schéma type autour d un transport collectif : - Les immeubles élevés (R+5) doivent se situer près de l arrêt de transports collectifs. - Les immeubles situés le long des grands axes la partie des bureaux doit être coté Boulevard et les habitations du même immeuble coté qui tournent dos au boulevard, cela permet en autre à ce que les habitants ne soit pas gênés par le bruit que procure le boulevard. - Les parkings peuvent être pourvus de toiture végétalisée (qui à pour but deux objectifs : premièrement avoir des places de parkings fraîches l été, et deuxièmement de donner un aspect de végétatisation quant on regarde le parking vu des appartement et non pas de voiture sur un espace goudronné) - Un transport collectif en site propre à chaque création de quartier ou quant il y a un réaménagement de quartier. - Des pistes cyclables (et non des bandes cyclables) sur les grands axes de circulations et sur les accès au immeubles, pas de pistes ou de bandes cyclables ou les voitures sont amenées à reculer sur des parking semi privatif. - En s éloignant de la station de transport collectif les immeubles deviennent moins haut et l on fini par trouver des quartier et maison plus résidentiel. - Les maisons résidentiels on un accès par des voirie mixe piéton, vélo voiture sans trottoir, celle si se termine par des allées en communs à plusieurs maisons. Ainsi on ne gaspille pas l espace public, ainsi les accès aux maisons se font par étapes (1ere : la voiture arrive par une voirie mixe dites «zone 30» - 1 -

2 2eme elle passe par une allée d accès au garage pour rentrer chez elle, il y a un risque d accident réduit dû aux jeux des enfants sur la rue). - Privilégier les arbres à forme fastigié qui permette de créer de la verdure sans les inconvénients du plein ombre, il crée aussi la possibilité d avoir une ligne de fuite quant un habitant regarde la vue sur la ville de son appartement. - Les immeubles le long des axes de circulations pourraient être imaginé comme au moyen age avec un recul du RDC pour mettre à l abri les passants qui regarde les vitrines des commerçants. Voici un schéma autour d un complexe sportif : -Les terrains de sport grignotent une partie de l urbanisme mais on peut l utiliser comme intégrant une zone d habitation dense (R+6 à R+8) (exemple le complexe sportif de la Durantière). -Les stades laissent une vue dégagée et lointaine quant on regarde la ville de son appartement. Les appartement reste lumineux car il ni a pas l effet de l ombre porté près d un stade, un peu à l image du stade Marcel Saupin ou les immeubles jouxtent le stade. -Les stades sont maintenant réalisés en synthétique ou gazon ; cela apporte une touche de vert dans un décor urbain souvent minéral

3 Ce qu il ne faut pas produire : Route de Vannes dans le quartier de Beauséjour en mitoyenneté entre Nantes et Saint-Herblain, vu de la plateforme de tramway. Route de Vannes dans le quartier de Beauséjour en mitoyenneté entre Nantes et Saint-Herblain vu de «coté piéton»

4 -L avenue est beaucoup trop minéral -La largeur de l avenue ne permet pas de construire des immeubles à R+4 et un attique pour de multiple cause : -Les habitants ont des balcons qui donnent sur les bruits incessants de la ville (tramway et voiture). Il aurait fallu intégrer des bureaux à cet endroit ou intégrer les balcons coté jardin. -Tous les modes de transport sont en danger : -Le tramway dont une voiture peut empiété sur ça voie pour doubler un cycliste qui n a pas de voie réservée à cet endroit de la chaussée. -Les automobiles n on aucune visibilité sur la chaussé quant ils sortent de leur garage (pas de visibilité sur le trottoir pour les piétons, ni sur la voie carrossable). -Le tramway ne peut pas rouler à vive allure à cause des dangers, cela freine sa vitesse commerciale. -Le piéton à une place très exigu sur cet axe (entre borne d incendie, tuyau de réseau, conteneur de ré purgation, etc. voir photo précédente) Des solutions pour y remédier: -On ne bâtit pas d immeuble à cet endroit -On bâtit des immeubles qui sont déporté de la voirie publique avec un élargissement de la zone UB A (zone à habitations danse) du PLU sur 75m de large au minimum. -On enterre le tramway en tranché couverte sous la route, ceci a fin de permettre de libéré de la chaussé aux cyclistes, au piéton, et automobiliste de pouvoir avoir un champ de visibilité pour sortir de leurs garages

5 Ce qu il faut produire : Boulevard Emile Romanet à Nantes -Les voitures peuvent sortir de leurs parkings ou garage en ayant une visibilité. -les cyclistes ont une voie réservée. -Le tramway roule confortablement -Les gynériums qui séparent la voie de tramway et la voirie automobile produisent de la verdure -Les bâtiments ne produisent pas de caisse de résonance entre eux sur les bruits que peuvent produire la circulation des automobiles ou des tramways. -5-

6 ZAC des Tilleuls. ZAC des tilleuls à Saint-Herblain -La zone d habitation est parfaite car elle intègre un périmètre large. -Les immeubles ne font pas de résonance avec les circulations. -Beaucoup d appartement on une ligne de fuite en regardant la ville (visibilité dégagéee vers un point de la ville). -Ne gène pas le vis-à-vis avec dans le voisinage résidentiel du quartier

7 Boulevard du Massacre aux Dervallières L aménagement du boulevard du Massacre à cet endroit là n est pas réalisé dans une norme définie par le plan de déplacement urbain ; comme on sait que ici passera une ligne de chronosbus qui se transformera en ligne de tramway il serait souhaitable de réaliser une voie réservée pour transports collectifs dans les deux sens de circulations. Quant il y a réalisations d un giratoire et qu une ligne de transport collectif lourde passe sur ce giratoire il faut que dès la conception qu on y intègre une voie réservé pour ces derniers, et cela sur la longueur maximum que peut proposée la voirie. Dans un projet de requalification d un quartier on devrait systématiquement inclure des voies réservées pour les transports collectifs dans la limite des faisabilités, et obligatoirement les mettre en oeuvre dans le sens des entrées sur les giratoires. J espère que les immeubles qui vont être construit en aplomb du boulevard ne seront pas trop près de ce dernier pour pouvoir réalisée une ligne de tramway de façon confortable comme au boulevard Émile Romanet à Nantes Bellevue

8 Cité des «Castors» à Saint Herblain La cité des «Castors» à Saint Herblain. La cité des «Castors» est une zone pavillonnaire, les maisons sont à l origine identique avec des parcelles qui sont un peu près de même surface. Ce phénomène de micro quartier procure une cohérence dans l architecture et forme comme un quartier ou l échange entre voisin est amplifié car on s échange beaucoup d idée sur la façon d agencer son intérieur, et cela favorise l échange entre voisin. Le faite que l on classe cette zone sur le PLU en Uba n est pas pour une réussite on risque d y installer des immeuble qui seront pas cohérant entre eux rendant le quartier à une image qui n est pas c elle d origine. Il est parfois préférable de s éloigner des objectifs de cohérence entre le PLU et le PDU pour garder une image de ville comme un grand village. Et si mon immeuble était une grande maison Un toit procure la sensation que l immeuble est une grande maison, les balcons à cet endroit aurait été mieux placés coté jardin et non coté boulevard comme ils on été réalisés. -8-

9 Rue du Jamet à Nantes Cette rue est intéressante à étudier, regardons les atout qu elle a en fonction de son emplacement. -Cette rue est au cœur de la cité de Bellevue ; la où on ne trouve quasiment que des immeuble à R+4 à R+5 et quelques tours. -La première sensation que l on observe sur la photo est que l on ne se sent pas dans un grand ensemble des années 60, on a l impression d être en ville mais pas dans une ville de grand quartier. -Cette sensation vient certainement de l implantation de maison individuelle, dans le quartier elles le coupent en deux pour atténuer l effet des grands linéaires de bâtiment -On devrait réfléchir dans cette même rue à l implantation de maisons sur des grandes parties engazonnées pour que le passant ne soit pas en vue directement sur un immeuble. -Les maisons offrent une alternative aux immeubles pour casser l effet de grands ensembles le faite d implanter des maisons dans des lieux où il y a une concentration d immeuble de R+4 à R+6 permet de diversifié le paysage et la monotonie des grands ensembles. Je viens de transmettre un point de vue sur l organisation de la ville par des exemples qui à mon sens sont positifs et d autres négatifs pour les comparer entre eux. J essaye toujours d apporter une organisation qui voie la ville au-delà de la période qu imagine «Nantes ma ville demain». Souvenez-vous 1990 n est pas si loin, et 2030 est à la même distance c'est-à-dire 2 décennies. Je vois la ville loin très loin et pas forcément en terme d années mais en terme de populations, la question je me la suie posée à l envers quand Nantes et sa périphérie aurons doublé de population, ou sera celle ci? Dans quelle zone vivra t elle? Comment sera organisée la ville? Et cela change considérablement la façon de voir les choses. Nicolas Poinot - 9 -

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

Le nouveau quartier de Fribourg-Rieselfeld : Etude d un développement durable réussi. Ville de Fribourg, Groupe de projet du Rieselfeld

Le nouveau quartier de Fribourg-Rieselfeld : Etude d un développement durable réussi. Ville de Fribourg, Groupe de projet du Rieselfeld Le nouveau quartier de Fribourg-Rieselfeld : Etude d un développement durable réussi Ville de Fribourg, Groupe de projet du Rieselfeld Vue aérienne de Fribourg Vue aérienne de Rieselfeld (nord-est) 4/2005

Plus en détail

STATIONNEMENT DES CYCLES EN ZONE RÉSIDENTIELLE

STATIONNEMENT DES CYCLES EN ZONE RÉSIDENTIELLE Infrastructure Give Cycling a Push INFRASTRUCTURE / STATIONNEMENT STATIONNEMENT DES CYCLES EN ZONE RÉSIDENTIELLE Vue d ensemble Dans les zones résidentielles, tous les résidents doivent disposer d un espace

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES

PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES ARTICLE 1 (10.1.1) : ZONE DE CONSTRUCTIONS RESIDENTIELLES EN HABITAT COLLECTIF Zone réservée à des immeubles à appartements pouvant comprendre le cas échéant, à titre accessoire,

Plus en détail

CHAPITRE 7 : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UMH VOCATION GENERALE DE LA ZONE UMH

CHAPITRE 7 : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UMH VOCATION GENERALE DE LA ZONE UMH CHAPITRE 7 : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UMH VOCATION GENERALE DE LA ZONE UMH Il s agit d une zone de protection correspondant au centre historique de Beauvais (cathédrale, ancien palais épiscopal,

Plus en détail

3 - LE RÈGLEMENT Commune de CHILLY-MAZARIN. Département de l ESSONNE PLAN LOCAL D URBANISME 3.2 - LEXIQUE

3 - LE RÈGLEMENT Commune de CHILLY-MAZARIN. Département de l ESSONNE PLAN LOCAL D URBANISME 3.2 - LEXIQUE 3 - LE RÈGLEMENT Commune de CHILLY-MAZARIN Département de l ESSONNE PLAN LOCAL D URBANISME 3.2 - LEXIQUE Arrêté le : 05 juillet 2010 Approuvé le : 04 avril 2011 Modifié le : 28 juin 2011 >-- 2 --< PLU

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département du Puy-de-Dôme PLAN LOCAL D URBANISME - Commune d Orcet - - Date : Décembre 2015-2-2. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Mairie d Orcet 11, Place Henri Romeuf 63670 ORCET Tel :

Plus en détail

C. École du Bois-Joli

C. École du Bois-Joli C. École du Bois-Joli C.1 L état de la situation spécifique pour l école du Bois-Joli C.1.1 Caractéristiques de l école du Bois-Joli Caractéristiques générales Nom : École du Bois-Joli Commission scolaire

Plus en détail

Sont comprises les activités industrielles, artisanales et les logements liés et nécessaires à l activité.

Sont comprises les activités industrielles, artisanales et les logements liés et nécessaires à l activité. LEXIQUE Accès L accès est un passage privé, non ouvert à la circulation publique, situé sur l emprise de la propriété ou aménagé sur fonds voisin reliant la construction à la voie de desserte. Il correspond

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 5

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 5 CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 5 La cinquième réunion du conseil citoyen de Beauséjour a eu lieu le jeudi 21 mai 2015 à 18h30, à la Maison de quartier Beauséjour. Cette cinquième réunion

Plus en détail

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME 2.2. ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION DOSSIER D'APPROBATION Vu pour être annexé à notre arrêté ou délibération en date de ce jour, Le, Révision P.L.U.

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Bien vivre sur Une petite parcelle. Vivre dans un écoquartier

Bien vivre sur Une petite parcelle. Vivre dans un écoquartier Blou Concours PNR Loire Anjou Touraine BASTE/DUVAL/BATLLE-BOYER/REY Bien vivre sur Une petite parcelle 1 1/11 Habiter sur une petite parcelle, c est : se rapprocher des caractéristiques des bourgs des

Plus en détail

2- Notice descriptive des dispositions urbaines (PA2) 2.1 Objet de la notice. 2.2 Espaces aménagés par le lotisseur. 2.2.

2- Notice descriptive des dispositions urbaines (PA2) 2.1 Objet de la notice. 2.2 Espaces aménagés par le lotisseur. 2.2. 2- Notice descriptive des dispositions urbaines (PA2) 2.1 Objet de la notice La présente notice est limitée à la description des dispositions urbaines communes et ne prend pas en compte les prescriptions

Plus en détail

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR 2 Contexte Compte tenu : o De la superficie de la réserve foncière communale à laquelle se rajoutent des zones à urbaniser à plus ou moins long terme inscrites

Plus en détail

Nantes Les Jardins d Hippolyte

Nantes Les Jardins d Hippolyte Bâtiment Basse Consommation Nantes Les Jardins d Hippolyte Pour vivre la ville avec l esprit quartier Nantes, terre d accueil Nantes, ville préférée des Français attire les entreprises mais aussi les étudiants.

Plus en détail

Les accès pour l installation du bassin

Les accès pour l installation du bassin n 0 Les accès pour l installation du bassin Définir la dimension de l accès pour la réalisation du terrassement et de la dalle béton. Dans cet exemple la dimension est de 240cm. La mini pelle peut rentrer

Plus en détail

PROJET URBAIN DURABLE // Aménagement de la ZACC du terril du Piron/

PROJET URBAIN DURABLE // Aménagement de la ZACC du terril du Piron/ PROJET URBAIN DURABLE // Aménagement de la ZACC du terril du Piron/ MCUAT/ Faculté des sciences appliquées / Année 2009-2010 LABRIQUE Julie 1// INRTODUCTION / - Mettre en œuvre la ZACC du terril du Piron

Plus en détail

nous préparons l avenir

nous préparons l avenir Ensemble, nous préparons l avenir Une situation contrainte Entre l aéroport et le lac, le développement de Saint-Aignan-de-Grandlieu est soumis à des règles strictes. Commune périurbaine du sud-ouest de

Plus en détail

THEME 4 CONCEVOIR LA VILLE DE DEMAIN

THEME 4 CONCEVOIR LA VILLE DE DEMAIN THEME 4 CONCEVOIR LA VILLE DE DEMAIN 1 THEME 4 CONCEVOIR LA VILLE DE DEMAIN A. Une nouvelle conception de la ville B. Des matériaux innovants Une nouvelle conception de la ville Repenser la ville n est

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements

Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements Atelier de travail Cours Emile Zola 30 juin 2010 Lille, rue Solférino Un axe majeur du centre, initialement

Plus en détail

3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION 3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION 2 Secteur 1 AU a : Stade/Ecole I. Contexte et objectifs Contexte Installé en rive Est de la Commune de Gréasque, le périmètre proposé à l aménagement dessine,

Plus en détail

je veux Bella Vita à Lingolsheim.

je veux Bella Vita à Lingolsheim. je veux une coquette copropriété sans avoir à me priver. Architectes : LOCUS / Architectes et + encore 9 APPARTEMENTS DU 3 AU 5 PIÈCES UN AIR DE MÉDITERRANÉE ET DES ESPACES VERTS TRÈS GÉNÉREUX. * Sous

Plus en détail

COMMUNE DE VILLE LA GRAND Plan Local d Urbanisme. Orientations d aménagement. Modification N 1 de la révision n 3

COMMUNE DE VILLE LA GRAND Plan Local d Urbanisme. Orientations d aménagement. Modification N 1 de la révision n 3 COMMUNE DE VILLE LA GRAND Plan Local d Urbanisme Orientations d aménagement Modification N 1 de la révision n 3 PREAMBULE Le projet d aménagement et de développement durable peut être complété par des

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE COMMUNE DE PROVINS PLAN LOCAL D URBANISME APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération du : Pièce n 4 ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Agence Karine Ruelland,

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS Juin 2015 Projet «La Voix des parents» - Municipalités de Pincourt, Île- Perrot, Terrasse-Vaudreuil, Notre-Dame-de-l Île-Perrot Projet

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLU) projet de réglementation

Plan Local d Urbanisme (PLU) projet de réglementation Plan Local d Urbanisme (PLU) projet de réglementation Janvier 2013 Composition du règlement d une Zone de PLU Article 1 : Occupations et utilisations du sol interdites Article 2 : Occupations et utilisations

Plus en détail

STATIONNEMENTÀ DES PROBLÈMES, UN DIAGNOSTIC, DES SOLUTIONS

STATIONNEMENTÀ DES PROBLÈMES, UN DIAGNOSTIC, DES SOLUTIONS STATIONNEMENTÀ DES PROBLÈMES, UN DIAGNOSTIC, DES SOLUTIONS Depuis longtemps, les Buressois connaissent des difficultés de stationnement en coeur de ville, aux abords des gares, dans les quartiers pavillonnaires.

Plus en détail

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11 Strasbourg veut passer à 30km/h Dossier de presse Février 2011 Contact presse Suzy Boulmedais / +33 (0)3 88 60 93 89 suzy.boulmedais@strasbourg.eu 2 SOMMAIRE 1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire

Plus en détail

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Commune de Bretonnières Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

les déplacements urbains les villes italiennes

les déplacements urbains les villes italiennes les déplacements urbains les villes italiennes ORT PACA Colloque Transports & Environnement 2 Décembre 2008 aller voir. 2 3 4 5 6 Ferrare: l adjoint mobilité avec l adjoint environnement 7 l usage du vélo

Plus en détail

Lyon 8 e. Offrez-vous plus de latitude

Lyon 8 e. Offrez-vous plus de latitude Lyon 8 e REGLEMENTATION THERMIQUE 2012* Offrez-vous plus de latitude * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Un

Plus en détail

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du :

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du : Avril 2013 Commune de : BEAUCROISSANT Orientation d Aménagement et de Programmation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Approuvant la modification du Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

4. Justification du choix de la ZACC

4. Justification du choix de la ZACC 4. 4. JUSTIFICATION DU CHOIX DE LA ZACC... 95 4.1. ANALYSE DES ZONES A AMENAGEMENT COMMUNAL CONCERTE (ZACC)... 95 4.1.1. Les ZACC sur l ensemble de l entité de Namur... 95 4.1.2. Les ZACC reprises en zones

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

9.1. Recommandations relatives à la mise en œuvre de la ZACC

9.1. Recommandations relatives à la mise en œuvre de la ZACC 9. 9. RECOMMANDATIONS... 230 9.1. RECOMMANDATIONS RELATIVES A LA MISE EN ŒUVRE DE LA ZACC... 230 9.2. MESURES ENVISAGEES POUR ASSURER LE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA ZACC... 233 9.2.1. Milieu physique...

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

Réunion de quartier du 6 mai 2015 : Quartiers Nord / Guipons - Pasteur Compte-rendu réalisé par Ville Ouverte

Réunion de quartier du 6 mai 2015 : Quartiers Nord / Guipons - Pasteur Compte-rendu réalisé par Ville Ouverte Réunion de quartier du 6 mai 2015 : Quartiers Nord / Guipons - Pasteur Compte-rendu réalisé par Ville Ouverte Personnes présentes : environ 50 personnes. 1. Introduction La réunion débute par une intervention

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉCOLE SAINTE-BERNADETTE 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉQUIPE Coordination

Plus en détail

LA SIGNALISATION. Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds

LA SIGNALISATION. Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds LA SIGNALISATION Dossier à l intention des enseignants Les déménageurs... Dans la voiture, le bus ou à pieds QUELQUES CONSEILS... Atelier : LA SIGNALISATION En utilisant un espace d environ 40x20 (par

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de VAYRES REGLEMENT DU LOTISSEMENT

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de VAYRES REGLEMENT DU LOTISSEMENT DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de VAYRES REGLEMENT DU LOTISSEMENT DISPOSITIONS GENERALES Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de fixer les règles et servitudes d intérêt général imposées

Plus en détail

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 19 La Timonière 19 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 87 165 La Timonière 5 932 habitants Carte d identité de l opération Zac de la Timonière Localisation : - Ille-et-Vilaine (35)

Plus en détail

1. Un projet clarifiant une trame urbaine existante. 2. Un projet définissant une homogénéité des traitements

1. Un projet clarifiant une trame urbaine existante. 2. Un projet définissant une homogénéité des traitements 1. Un projet clarifiant une trame urbaine existante La ville de Saint Leu la Forêt a l'avantage des villes à taille humaine. Elle dispose d une multitude d attraits tous valorisants, une histoire riche,

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

Action. Sécurité Routière. L abécédaire du Petit Prudent

Action. Sécurité Routière. L abécédaire du Petit Prudent Action Sécurité Routière L abécédaire du Petit Prudent Demain c'est un grand jour pour le Petit Prudent, c'est la rentrée des classes! Il a soigneusement rangé ses nouveaux stylos dans sa trousse bleue

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE Document de présentation Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE 1 Situation : Il s agit d un ensemble immobilier destiné à recevoir

Plus en détail

agora Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement Mairie de Dourges 25 Juin 2010

agora Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement Mairie de Dourges 25 Juin 2010 agora E T U D E S urbanisme environnement planification mobilité espace public Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement 26 rue Montagne aux Anges B 1081 Bruxelles

Plus en détail

Étude 2015. Caractérisation des franges périurbaines. loury

Étude 2015. Caractérisation des franges périurbaines. loury Étude 2015 Caractérisation des franges périurbaines loury Agence d urbanisme de l agglomération orléanaise - www.auao.org Le «carreau» (2005-2015) Accessibilité Vers Neuville-aux-Bois Paris Vers Pithiviers

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 4. Performances environnementales. Fiche :Performances environnementales renforcées Fiche alimentée par le travail réalisé dans le cadre d une démarche engagée avec Saint-Etienne-

Plus en détail

DÉCLARATION PRÉALABLE

DÉCLARATION PRÉALABLE DÉCLARATION PRÉALABLE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LA DÉCLARATION PRÉALABLE? :... 03 DP1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 DP2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 DP3 :

Plus en détail

ANNEXE "DEFINITIONS" Terrain Unité foncière composée d'une ou plusieurs parcelles cadastrales contiguës appartenant au même propriétaire.

ANNEXE DEFINITIONS Terrain Unité foncière composée d'une ou plusieurs parcelles cadastrales contiguës appartenant au même propriétaire. 15 ANNEXE "DEFINITIONS" I - PROPRIETE Terrain Unité foncière composée d'une ou plusieurs parcelles cadastrales contiguës appartenant au même propriétaire. Limite séparative Ligne qui sépare deux unités

Plus en détail

Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus. Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015.

Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus. Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015. Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015. TRAVAUX ENVISAGÉS : Demande de permis d urbanisme pour la démolition de deux maisons unifamiliales

Plus en détail

AMÉNAGEMENTS 2013. Des projets pour une ville en mouvement

AMÉNAGEMENTS 2013. Des projets pour une ville en mouvement AMÉNAGEMENTS 2013 Des projets pour une ville en mouvement Avenue de la Gare, aménagement de bâtiments publics, sécurisation de la route de la Rêche, requalification de la voirie du quartier de Pech Meja,,

Plus en détail

Evolution du centre d Yvonand Vision du Parti socialiste. par Romano Dalla Piazza Intervention du 3 novembre 2015

Evolution du centre d Yvonand Vision du Parti socialiste. par Romano Dalla Piazza Intervention du 3 novembre 2015 Evolution du centre d Yvonand Vision du Parti socialiste par Romano Dalla Piazza Intervention du 3 novembre 2015 1 er constat Densification du centre Constructions Impasse des Pommiers: 2 immeubles, 19

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Montréal

Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Montréal Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Présenté dans le cadre de l élaboration du Plan local de déplacement de Ville-Marie Montréal Déposé le 7 octobre 2015 Aux consultations

Plus en détail

Etude de la cyclabilité Projet

Etude de la cyclabilité Projet Etude de la cyclabilité Projet 25 Mars 2015 VILLEJUIF Etude de la cyclabilité DIAGNOSTIC VILLEJUIF Potentialités pour les cyclistes?? Répartition des modes de déplacement en Ile de France en 2010!: Marche

Plus en détail

PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER. P.A.P «Cour des Créateurs_120, rue de Luxembourg»

PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER. P.A.P «Cour des Créateurs_120, rue de Luxembourg» PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER «Cour des Créateurs_120, rue de Luxembourg» Esch-sur-Alzette 06 Janvier 2016 PARTIE ECRITE 1 Objet : Plan d Aménagement Particulier «Cour des Créateurs_120, rue de Luxembourg»

Plus en détail

La FFCT c est : la randonnée en sécurité

La FFCT c est : la randonnée en sécurité La FFCT c est : la randonnée en sécurité Sécurité à vélo Les bons réflexes pour tous! Un vélo bien équipé Ce qui est obligatoire : une sonnette dont le son peut être entendu à 50 m au moins, deux freins

Plus en détail

SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2. Secteur «Bois de Launay»... 4. Secteur «Rue Bommelle»... 6

SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2. Secteur «Bois de Launay»... 4. Secteur «Rue Bommelle»... 6 SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2 Secteur «Bois de Launay»... 4 Secteur «Rue Bommelle»... 6 Orientations d Aménagement relatives à certains secteurs Approbation 3 février 2011 Page

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION Règlement no. 2015-01 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Eve Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

RÉSIDENCE.......................... CHOPIN appartements DE StaNDINg RoESER

RÉSIDENCE.......................... CHOPIN appartements DE StaNDINg RoESER RÉSIDENCE... CHOPIN appartements de standing roeser À VENDRE 6 appartements de HAUT-standing 9 EMPLACEMENTS DE VOITURE 3 EMPLACEMENTS EXTÉRIEURS RÉSIDENCE CHOPIN ROESER Résidence de haut-standing, située

Plus en détail

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Comment réaliser un plan piétons pour une ville? Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Colloque «Le Piéton au cœur de la ville» Strasbourg, le 17 octobre 2013 Pourquoi un Plan Piétons? Les chiffres-clés

Plus en détail

OPERATION D AMENAGEMENT DU CENTRE DE TULLE

OPERATION D AMENAGEMENT DU CENTRE DE TULLE OPERATION D AMENAGEMENT DU CENTRE DE TULLE INTRODUCTION Dans le cadre d une convention publique d aménagement d une durée de 8 ans prorogée de deux ans, la SEMABL a été missionnée pour réaliser les projets

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE. Mardi 19 mai 1

RÉUNION PUBLIQUE. Mardi 19 mai 1 RÉUNION PUBLIQUE Mardi 19 mai 1 1 Rappel du calendrier Calendrier Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Programmation Musée PRÉ-PROGRAMMATION PROGRAMMATION Projet cœur de village DIAGNOSTIC

Plus en détail

D hier à demain : les transports doux en ville. Le cas grenoblois

D hier à demain : les transports doux en ville. Le cas grenoblois D hier à demain : les transports doux en ville Le cas grenoblois Introduction 1. L histoire des transports grenoblois 1.1. Les débuts des transports en commun Il n existait aucune véritable politique publique

Plus en détail

Date : le mercredi 18 mai à 18h. Lieu : Maison des Citoyens Administration communale Rue de Fer 5000 NAMUR

Date : le mercredi 18 mai à 18h. Lieu : Maison des Citoyens Administration communale Rue de Fer 5000 NAMUR Procès-verbal de la réunion d information publique PUCG rue de la Poteresse à Bouge Construction de 68 habitations unifamiliales et 4 immeubles à appartements Date : le mercredi 18 mai à 18h Lieu : Maison

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Finistère LAMPAUL-PLOUARZEL PLAN LOCAL D URBANISME Arrêté le : 12 avril 2013 Approuvé le : Rendu exécutoire le : REVISION Orientations d aménagement et de Programmation GÉOLITT : 7 Rue Le Reun - 29480

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de clôture : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de clôture : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de clôture : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux 4 L évaluation des incidences du projet sur l environnement 2. Un outil plus adapté à la mise en valeur du patrimoine 3. Une constructibilité

Plus en détail

Présentation L ÉDITEUR D ÉTAT SUR PÉRICLÈS 5

Présentation L ÉDITEUR D ÉTAT SUR PÉRICLÈS 5 Présentation L ÉDITEUR D ÉTAT SUR PÉRICLÈS 5 Sommaire Questions fréquentes (Cliquez sur la question pour accéder directement à la réponse.) - Introduction... 3 - Présentation de la barre d outils... 4

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC "ANNEXE VIII" ANNEXE XXXVII DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061

PROVINCE DE QUÉBEC ANNEXE VIII ANNEXE XXXVII DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO:1061-18 "ANNEXE VIII" ANNEXE XXXVII DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 "ANNEXE VIII DU RÈGLEMENT 1061-18" PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT

Plus en détail

Plan marche de Plaine Commune

Plan marche de Plaine Commune 1 Plan marche de Plaine Commune 7 e séminaire DUEE / RSTT du CEREMA & du CNFPT Mobilité / Aménagement / Qualité de l air : Comment les articuler au service de la santé? 26 novembre 2015, Lyon Espascaf

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012

CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012 CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012 Rapport de visite Expertise des stationnements pour vélos Centre de formation du Richelieu Point

Plus en détail

LINGOLSHEIM NaturéO Bien habiter pour bien vivre

LINGOLSHEIM NaturéO Bien habiter pour bien vivre LINGOLSHEIM NaturéO Bien habiter pour bien vivre * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. brochure lingolsheim_8p.indd

Plus en détail

Aménagements cyclables : une grande salle de sport à la disposition des parisiens ou la Ville de Paris met les parisiens au sport! Solution Bitume N 5

Aménagements cyclables : une grande salle de sport à la disposition des parisiens ou la Ville de Paris met les parisiens au sport! Solution Bitume N 5 Aménagements cyclables : une grande salle de sport à la disposition des parisiens ou la Ville de Paris met les parisiens au sport! Solution Bitume N 5 Le problème à résoudre Désengorger une ville, la rendre

Plus en détail

PLAN DE QUARTIER. «Bussigny centre»

PLAN DE QUARTIER. «Bussigny centre» PLAN DE QUARTIER «Bussigny centre» REGLEMENT CHAPITRE I PERIMETRE DU PLAN DE QUARTIER 1. Le plan de quartier régi par le présent règlement s applique aux parcelles nos 391 394, 1641 1784 et 1785 1632 délimitées

Plus en détail

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE COMMUNE DE GUEUX 4 rue de l'eglise 51390 Gueux Tél. 03 26 03 60 26 Fax : 03 26 03 58 85 COMMUNE DE GUEUX Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE Avril 2012 4 rue Jean Baptiste Clément

Plus en détail

VISITE Nantes Métropole

VISITE Nantes Métropole Programme de sensibilisation à l'éco-construction 2012-2013 Depuis 2007, le Pays de Saint-Malo organise des voyages d'étude et des journées thématiques à destination des élus et techniciens des collectivités

Plus en détail

COMMUNE DE BLAGNAC HAUTE-GARONNE

COMMUNE DE BLAGNAC HAUTE-GARONNE REGLEMENT DE LA PUBLICITE des PREENSEIGNES et des ENSEIGNES COMMUNE DE BLAGNAC HAUTE-GARONNE LE MAIRE DE LA VILLE DE BLAGNAC, VU le Code des Collectivités Territoriales, VU le Code de l Environnement,

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «politique publique» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 L architecture

Plus en détail

L Avant-Scène à Lingolsheim

L Avant-Scène à Lingolsheim Confort de vie, confort de ville : l Avant-Scène vous met au centre de tout. Architecte : Urbane Kultur Du 2 au 5 pièces Des intérieurs spacieux au cœur d un quartier vivant entouré d espaces verts GARANTIES

Plus en détail

Strasbourg PLAN LOCAL D URBANISME. Commune d ECKBOLSHEIM. 3. Orientations particulières d aménagement. Communauté Urbaine de Strasbourg

Strasbourg PLAN LOCAL D URBANISME. Commune d ECKBOLSHEIM. 3. Orientations particulières d aménagement. Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine Communauté Urbaine de Strasbourg Commune d ECKBOLSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 3. Orientations particulières d aménagement Décembre 2007 - 1 - Selon

Plus en détail