GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS"

Transcription

1 GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS L objectif de cet essai est de tester différents mélanges de semences provenant de plusieurs fournisseurs de «gazons fleuris» servant à végétaliser d une manière différente les espaces généralement engazonnés. Cette végétalisation offre en plus de l effet visuel, l opportunité aux communes de diminuer les fréquences de tonte des talus et des bas côtés des routes. Il convient de tester ces différents mélanges pour connaître d une part l effet visuel que ces gazons peuvent offrir, mais aussi de connaître le devenir de ces gazons sur les quelques années suivantes. I MATERIEL VEGETAL Exemple de compositions de mélanges Nuance de France : Graminées : Fétuque Rouge Traçante, Fétuque Rouge Demi-Traçante, Fétuque Ovine Fleurs Sauvages (14,50 %) : Achillée Millefeuille, Adonis d'eté, Alysse Maritime, Cota des Teinturiers, Muflier, Anthyllis, souci Officinal, Bleuet, Céraiste Tomenteux, Giroflée, Chrysanthème des Moissons, Marguerite, Lin, Lin Pérenne, Lin Rouge, Lupin Pérenne, Nigelle Blanc, Coquelicot, Bouton d'or, Saponaire. Nuance de Provence : Graminées : Fétuque Rouge Traçante, Fétuque Rouge Demi-Traçante, Fétuque Ovine Fleurs Sauvages (20 %) : Achillée Millefeuille, Alysse Maritime, Anthémis Maritime, Cota des Teinturiers, Anthyllis Vulnéaire, Muflier, Pâquerette, Souci Officinal, Bleuet, Centranthe, Céraiste Tomenteux, Giroflée, Chrysanthème des Moissons, Oeillet, Gaillet Vrai, Gypsophile, Hélianthème, Marguerite, Lin Pérenne, Lin Rouge, Mauve Musquée, Nigelle, Coquelicot, Psoralée, Saponaire, Scabieuse Maritime Nuance d altitude : Graminées : Fétuque rouge traçante - Fétuque rouge demi traçante - Fétuque ovine. Fleurs Sauvages (14,5%) : Achillée millefeuille - Alysse saxatile - Anthyllide vulnéraire - Aster des Alpes - Arabette alpine - Pâquerette - Bleuet des montagnes - Céraiste tomenteux - Oeillet à delta - Gaillet vrai -Marguerite - Lin pérenne - Lin rouge - Myosotis - Saponaire de Montpellier - Chrysanthème des moissons Provence : Composition : Achillée millefeuille, Anthémis, Anthyllide vulnéraire, Souci officinal, Céraiste tomenteux, Giroflée violier, Chicorée sauvage, Gypsophile, Lin rouge, Lin pérenne, Nigelle, Coquelicot, Saponaire de Montpellier, Psoralée bitumeuse, Alysse maritime, Muflier, Pâquerette, Bleuet, Centranthe rouge, Marguerite, Chrysanthème des moissons, Lin pérenne. Utilisation Ce mélange est constitué d espèces résistant aux longues périodes de fortes chaleurs et de sécheresse.

2 Festival champêtre : Graminées : Fétuque rouge traçante - Fétuque rouge demi traçante - Fétuque ovine - Lin oléagineux - Lotier corniculé - Sainfoin - Trèfle incarnat. Fleurs Sauvages (20%) : Achillée millefeuille - Anthémis maritime - Anthémis des teinturiers - Anthyllide vulnéraire - Souci officinal - Centaurée Bleuet varié - Chrysanthème des moissons - Coquelicot de Californie - Sainfoin d Espagne - Marguerite - Lin oléagineux - Lin pérenne - Lin rouge - Lotier corniculé - Mauve musquée - Myosotis alpestre - Coquelicot - Sainfoin - Saponaire de Montpellier - Trèfle incarnat. Couleurs : Graminées : Fétuque Rouge Traçante, Fétuque Rouge Demi-Traçante, Fétuque Ovine Fleurs Sauvages (20 %) : Achillée Millefeuille, Alysse Maritime, Anthémis des Teinturiers, Muflier, Pâquerette, Souci Officinal, Céraiste Tomenteux, Giroflée Violier, Chrysanthème des Moissons, Oeillet, Gaillet Vrai, Millepertuis, gesse, Marguerite, lin Pérenne, Lin Rouge, lupin Pérenne, Mauve Musquée, Nigelle, Coquelicot, Bouton d'or, Sauge des Prés, Saponaire de Montpellier, Anthyllide Vulnéaire, Scabieuse Maritime, Gypsophile Rampante, Centhrante Rouge, Psoralée Bitumineuse. II- DISPOSITIF EXPERIMENTAL METHODES Semi en semaine 19, 20 ou 21 suivant l état de préparation des sols et la météo. Semi de 11 mélanges différents. Des bandes de 1,5 m sur 10 m sont semées en laissant des interlignes de 1,5 m. Aucun arrosage ni tonte ne sont effectués. 3 répétitions sont programmées : 2 en région de plaine (entre 300 et 350 m d altitude) et une répétition en altitude (500 m) III TRAITEMENTS PARTICULIERS La densité de semis est de 3g au m². Afin d assurer une homogénéité de semis, on mélangera les graines avec de la semoule de blé (ayant à peu de chose près la même densité) permettant ainsi un semis plus facile. Aucune tonte ni arrosage ne sont effectués. La seule tonte effectuée sera réalisée après que les différentes plantes aient eu le temps de grainer, assurant ainsi une propagation pour l année suivant IV RESULTATS ET DISCUSSIONS Les conditions météo de 2007 ont été particulièrement difficiles pour la mise en place de l essai. En effet, les pluies tardives n ont pas permis la mise en place rapide de l essai. Ensuite, ce sont les pluies de Juillet qui ont provoqué des fontes. Enfin, la chaleur n ayant pas été au rendez-vous, certains mélanges n ont pas pu s exprimer comme ils auraient du. On peut cependant distinguer deux groupes : un groupe de mélanges constitués de plantes hautes, et un groupe constitué de plantes plus basses. Les conditions climatiques ont plutôt avantagé ce deuxième groupe, lui évitant les fontes.

3 Cependant, dans ce même groupe nous avons pu constater encore une différence entre les mélanges plutôt à base de plantes annuelles de celui constitué de mélanges plutôt à bases de plantes bisannuelles et vivaces. Les mélanges d annuelles se sont mieux comportés. D autre part, les mélanges qui étaient donnés pour des semis en altitude ne se sont pas bien comportés en plaine. Même à 500 m ces mélanges ne donnent pas satisfaction. D autre part, les conditions météo étant catastrophiques, il a été décidé de renouveler l essai en 2008, en ressemant l ensemble des modalités. La «durabilité» dans le temps de ces gazons ne sera jugée qu en 2009 et Il est à noter dès à présent que les mélanges contenant beaucoup de plantes annuelles, bien que très démonstratifs dès la première année, nécessitent à nouveau des semis. Ainsi, ils ne remplissent pas forcément les objectifs de départ de l essai, à savoir diminuer sensiblement les opération quelle qu elles soient sur ces talus. Photos : Page 3 : Page 4 : Pages 5 : Page6 : Altitude / Nuance de Provence Mélange pour papillons / Fleurs des champs Multicolore / Festival Champêtre Nuance de France / Médiéval Couleur / Annuelles Nuance d altitude / festival champêtre Mélange pour oiseaux / Couleurs

4

5

6

7 Résultats des essais 2008 : Conformément aux résultats des essais 2007, l ensemble des modalités a été ressemé pour tester à nouveau ces mélanges. Les conditions climatiques du printemps et de l été 2007 n avaient pas permis de tester dans de bonnes conditions nos mélanges. En 2008, les parcelles ont été renouvelées. Nous avons tout de même gardé les parcelles 2007 pour juger de la deuxième année de culture et des levées de la deuxième année. Concernant les parcelles gardées sur les deux ans, l aspect global est jugé très décevant. Dans la mesure ou la première année a été un semi échec, les bisannuelles, vivaces et quelques annuelles qui ont été ressemées, ne permettent pas de couvrir les parcelles. Elles se laissent même envahir par les mauvaises herbes. Les semis 2008 quant à eux ont permis de mieux apprécier le potentiel des mélanges. Il reste à apprécier leur tenu tout au long de la saison et la levée au printemps Résultats des essais 2009 : Les résultats d essais 2009 viennent conforter les résultats Les semis 2007 : la levée 2009 est encore plus décevante que celle de Les plantes annuelles ont totalement disparu. On retrouve encore quelques levées de bisannuelles, mais elles sont presque toutes remplacées par des vivaces, quand elles n ont pas purement et simplement disparu. Les semis 2008 prennent elles aussi le même chemin : de moins en moins d annuelles, encore un peu de bisannuelles, mais surtout une prédominance de vivaces. D une manière globale, bien que l essai puisse mettre en évidence le potentiel intrinsèque des différents mélanges de plusieurs fournisseurs, il s avère tout de même décevant quant à l objectif principal, à savoir diminuer l intervention humaine sur des zones ou l on peut rencontrer des difficultés de végétalisation. L objectif principal était de chercher des alternatives à un fleurissement à des endroits difficile d accès, tant du point de vue entretien, que du point de vue d arrosage. Les gazons fleuris offraient des perspectives intéressantes à des communes qui voyaient là une manière de limiter le coût humain d intervention sur des espaces de plus en plus vastes à traiter. Les différents mélanges montrent tous des limites qui ne permettent pas d économie de moyen. Pour obtenir année après année un effet convenable avec ces différents mélanges, il faudrait effectuer un semi annuel. Ce qui est loin de l objectif premier de l essai. Par contre cela peut encore se concevoir dans le cas des communes qui ont des espaces verts extensifs, leur permettant ainsi de les mettre un peu plus en valeur sans ajouter d autres moyens financiers et humains.

FLEURS DANS LE VIGNOBLE

FLEURS DANS LE VIGNOBLE FLEURS DANS LE VIGNOBLE 1- PROBLÉMATIQUE Même si depuis le milieu des années 2000, l enherbement se développe autour (fourrières, talus) et au sein des parcelles (inter-rangs), le vignoble champenois verdit

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Témoignage de la commune d Azay-le-Brûlé sur le fleurissement en pieds de murs

Témoignage de la commune d Azay-le-Brûlé sur le fleurissement en pieds de murs Journée technique d échanges sur la gestion et l entretien des espaces publics - Lycée du Haut Val de Sèvre 30 Septembre 2015 Témoignage de la commune d Azay-le-Brûlé sur le fleurissement en pieds de murs

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

GRAINES Mélange de fleurs

GRAINES Mélange de fleurs GRAINES Mélange de fleurs Esthétiques Durables Écosystèmes PARFUMEES COLOREES Mélange PBI Fleurs & Auxiliaires 9 annuelles - 11 vivaces Mélange recommandé pour la Protection Biologique Intégrée. Il permet

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie Points forts : Pluviométrie : Précipitations médiocres en Afrique de l Ouest Précipitations supérieures à la normale dans certaines régions d Afrique de l Est, notamment à l est du Tchad, au Soudan, au

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

Evolution du fleurissement ornemental et diversité des prairies fleuries

Evolution du fleurissement ornemental et diversité des prairies fleuries Evolution du fleurissement ornemental et diversité des prairies fleuries ECOWAL asbl P. COLOMB d un temps passé ANNUELLES FACILES - Plantes faciles - Couleurs vives - Pas de réflexions élaborées Begonias

Plus en détail

Table ronde 1 : Présentation des communes impliquées dans le projet Biodivert par les agents des espaces verts.

Table ronde 1 : Présentation des communes impliquées dans le projet Biodivert par les agents des espaces verts. Compte rendu des tables rondes du 5 Novembre 2015 lors de la journée Gestion Différenciée organisée par l Association Nord Nature Chico Mendès avec comme thématique : «Evaluer les effets de la gestion

Plus en détail

Découvrez les plantes sauvages qui poussent dans votre ville! Dossier du participant SAUVAGES DE MA RUE

Découvrez les plantes sauvages qui poussent dans votre ville! Dossier du participant SAUVAGES DE MA RUE Dossier du participant SAUVAGES DE MA RUE? Découvrez les plantes sauvages qui poussent dans votre ville! Muriel Janus Vigie-Nature École Sauvages de ma rue est un observatoire de sciences participatives

Plus en détail

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon»

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon» 8 Mardi 24 Septembre 2013 Vendredi 27 Septembre 2013 Cette semaine, les volontaires sont : (liste des personnes de distribution à consulter ICI) MAIS OU ETES-VOUS?? C EST FINI LES VACANCES? NON? Mardi

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

Page 1/6 - Jardinière : quatre saisons de plantes

Page 1/6 - Jardinière : quatre saisons de plantes 12/04/2010 - Par Michel Caron, Ingénieur agricole Jardinière : quatre saisons de plantes La jardinière permet à de nombreuses personnes de cultiver leur jardin en ville. Découvrez dans ce dossier les secrets

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons :

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons : Partie 2 Les Changements de forme des végétaux On peut penser qu'il reste des racines dans la terre qui permettent l'apparition de nouvelles plantes au printemps. D'autre part, on peut penser que les plantes

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

Maladies foliaires du bleuet sauvage

Maladies foliaires du bleuet sauvage Maladies foliaires du bleuet sauvage Feuillet de renseignements sur le bleuet sauvage C.3.3.0 Les bleuets sauvages peuvent être infectés par cinq maladies foliaires d importance causant la décoloration

Plus en détail

Pelouse et Gazon. Quelle est la différence? Les divers constituants du gazon :

Pelouse et Gazon. Quelle est la différence? Les divers constituants du gazon : Une pelouse doit être considérée comme une culture { part entière et faire l objet d un minimum d attention. Voici nos conseils pour préparer votre terre avant de semer et vous garantir ainsi un gazon

Plus en détail

Plantation d'arbres et Arbustes : sensibiliser les enfants à la Nature et l'environnement

Plantation d'arbres et Arbustes : sensibiliser les enfants à la Nature et l'environnement OGEC Ecole Saint Louis 11 rue David d Angers 49690 CORON ogec.ecolecoron@gmail.com TROPHEE DE LA VIE LOCALE Catégorie : NATURE Un projet tourné vers la Nature: Plantation d'arbres et Arbustes : sensibiliser

Plus en détail

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines .. Objectifs du protocole Florilèges-prairies urbaines Détail des objectifs de Florilèges-prairies urbaines Fournir un outil d évaluation

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE. Anses dossier n 2011-0286 VENZAR (AMM n 9700332)

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE. Anses dossier n 2011-0286 VENZAR (AMM n 9700332) Maisons-Alfort, le 0 mai 202 LE DIRECTEUR GENERAL AVIS de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à une demande d'extension d usage mineur pour

Plus en détail

Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc)

Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc) 6Protection de l environnement 6 3 Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc) P. RENAUD (IRSN) S. CHARMASSON (IRSN) F. EYROLLES (IRSN) L. POURCELOT (IRSN) C. DUFFA (IRSN) Figure 1 Le projet CAROL, lancé

Plus en détail

Chacun, joua son rôle, plus où moins bien, vous saurez reconnaître les plus motivés dans la quête du jardin parfait

Chacun, joua son rôle, plus où moins bien, vous saurez reconnaître les plus motivés dans la quête du jardin parfait Pour cette première journée sur le chantier, le motoculteur travailla beaucoup, nous étions tous là, Monsieur Cayuela, Monsieur Dando, Mme Aloy, les filles et les garçons de 3 ème S. Chacun, joua son rôle,

Plus en détail

Composition du sac de déchet d origine résidentielle**

Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 2016 Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 12% RDD Textiles Matières 2% 3% diverses 3% 21% ** Recyc-Québec Caractérisation des matières résiduelles du secteur résidentiel 2010 QU EST-CE

Plus en détail

montrieux-en-sologne BILAN DES ATELIERS - Avril 2015 -

montrieux-en-sologne BILAN DES ATELIERS - Avril 2015 - montrieux-en-sologne BILAN DES ATELIERS «Jardinons nos villages» - Avril 2015 - déroulé de la concertation La concertation s est réalisée en deux temps selon le protocole proposé initialement. Les habitants

Plus en détail

Les fiches conseils SEMER ET PLANTER LES FLEURS ANNUELLES

Les fiches conseils SEMER ET PLANTER LES FLEURS ANNUELLES Les fiches conseils Réussissez chaque étape SEMER ET PLANTER LES FLEURS ANNUELLES Difficulté : Le cycle végétatif complet des fleurs annuelles se déroule sur une seule saison (au maximum un an). Semées

Plus en détail

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Anthony GINEZ, Céline SANLAVILLE, Claire GOILLON, APREL - Benjamin GARD, Ctifl-APREL - Isabelle HALLOUIN, Chambre d Agriculture des Bouches-du-Rhône (13)

Plus en détail

PROGRAMME DU JOUR. Rôle de Rhône Fleurissement La nouvelle grille d évaluation Concevoir un massif Atelier

PROGRAMME DU JOUR. Rôle de Rhône Fleurissement La nouvelle grille d évaluation Concevoir un massif Atelier Journée technique PROGRAMME DU JOUR Rôle de Rhône Fleurissement La nouvelle grille d évaluation Concevoir un massif Atelier Rappel des principes de fleurissement Intégrer le décor floral dans l ensemble

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts :

Gestion différenciée des espaces verts : Gestion différenciée des espaces verts : Une démarche environnementale et paysagère à coût maîtrisé pour les entreprises et parcs d activités www.econetwork.eu Sommaire de la présentation 1. Gestion traditionnelle

Plus en détail

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Table des matières Introduction... 3 Méthodes... 4 Résumé des résultats... 5 Conclusion

Plus en détail

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Ce qu il faut retenir! Des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique dans notre

Plus en détail

PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET FONDATION DE : CHANVRE INDUSTRIEL

PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET FONDATION DE : CHANVRE INDUSTRIEL CIRCULAIRE 6 / Rév.01-2005 SECTION 11 PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET FONDATION DE : CHANVRE INDUSTRIEL Dans cette section : Chanvre industriel (Cannabis sativa L.) comprend les variétés des espèces

Plus en détail

Faire appel à un pro pour son jardin Vous rêvez d'un jardin beau à regarder toute l'année sans effort ou d'introduire une touche de verdure dans votre

Faire appel à un pro pour son jardin Vous rêvez d'un jardin beau à regarder toute l'année sans effort ou d'introduire une touche de verdure dans votre Aménager son jardin Page 1/9 Faire appel à un pro pour son jardin Vous rêvez d'un jardin beau à regarder toute l'année sans effort ou d'introduire une touche de verdure dans votre F ^.-, x^ Unep/Les jardins

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère ' entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère Gentiana Societe botanique dauphinoise D. Villars ' Depuis décembre 2006, en s appuyant sur son agenda 21 et sa stratégie

Plus en détail

Information Presse. Pour diffusion immédiate

Information Presse. Pour diffusion immédiate Information Presse Pour diffusion immédiate Une meilleure connaissance du comportement des consommateurs associée à des solutions d impression et d étiquetage adaptées aident les commerçants à réussir

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

Faites. le geste. compostez

Faites. le geste. compostez Faites le geste nature compostez Édition 2012 Édito Soucieuse de préserver votre environnement, la Communauté de Communes Loire & Sillon poursuit ses actions d encouragement à la réduction des déchets

Plus en détail

POTAGERS POUR ESPACES RESTREINTS

POTAGERS POUR ESPACES RESTREINTS POTAGERS POUR ESPACES RESTREINTS POTAGER EN CARRÉS POTAGER EN CARRÉS VS POTAGER TRADITIONNEL. AVANTAGES D UN POTAGER EN CARRÉS Demande peu d espace; Sol existant n est pas important; Utilise jusqu à 80%

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Aéroport de Marseille Provence

Aéroport de Marseille Provence Compte rendu de visite du 22 mars 2016 : Piste 2 zone sud Semis implanté depuis l automne 2013 avec le mélange Top Mix Aéro N 1 Bande de 50 m de chaque côté de la piste sur une longueur de 2000 m Présence

Plus en détail

Relation feuilles - fleurs

Relation feuilles - fleurs Relation feuilles - fleurs Parfois, certaines fleurs peuvent être d une structure très complexe et très difficile à réaliser tant au niveau du dessin que de la mise en couleur. Dans ce cas là, on a souvent

Plus en détail

RAPPORT D ÉTAPE. SECTION 2 CALENDRIER DE RÉALISATION (tel que prévu dans l acceptation du projet)

RAPPORT D ÉTAPE. SECTION 2 CALENDRIER DE RÉALISATION (tel que prévu dans l acceptation du projet) PRO PROGRAMME INNOV ACTION AGROALIMENTAIRE SECTION 1 IDENTIFICATION DU PROJET RAPPORT D ÉTAPE Numéro de projet : Projet - IA213080 Date de remise : 12 janvier 2015 Établissement d'une régie de fertilisation

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

Pelouse Sport Conseil

Pelouse Sport Conseil Pelouse Sport Conseil LES EXPERTS CONSEILLERS EN TERRAINS SPORTIFS ASSISTANCE TECHNIQUE EXPERTISE - AUDIT FORMATION - ENTRETIEN DIAGNOSTIC SUIVI TRAVAUX ESPACES VERTS Jean-Louis GOXES 0684746446 José PAREJA

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Exercices financiers particuliers, paiement provisoire et estimation des bénéfices Capsule de formation 5

Exercices financiers particuliers, paiement provisoire et estimation des bénéfices Capsule de formation 5 Exercices financiers particuliers, paiement provisoire et estimation des bénéfices Capsule de formation 5 Mai 2014 Traitement des données financières Table des matières 1. Exercices financiers particuliers...

Plus en détail

ALICE SANTINI Collection dirigée par VINCENT LUC. Découvrir. le Nikon. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN : 978-2-212-67309-8

ALICE SANTINI Collection dirigée par VINCENT LUC. Découvrir. le Nikon. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN : 978-2-212-67309-8 ALICE SANTINI Collection dirigée par VINCENT LUC Découvrir le Nikon D60 Groupe Eyrolles, 2009, ISBN : 978-2-212-67309-8 Découvrir le Nikon D60 La balance des blancs La balance des blancs est l outil qui

Plus en détail

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque.

Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque. Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque. Le point agronomique sur l ergot des graminées Biologie du parasite L ergot (Claviceps purpurea) est un champignon qui attaque les inflorescences

Plus en détail

Des semences produites par les agriculteurs pour les agriculteurs

Des semences produites par les agriculteurs pour les agriculteurs apport annuel O 1998 es semences produites par les agriculteurs pour les agriculteurs L POUCTIO et la distribution de semences sont de véritables contraintes pour la diffusion de nouvelles variétés culturales.

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Cliquez à votre rythme

Cliquez à votre rythme Le désert d'atacama est un désert extrêmement aride situé au Chili. C'est un désert d'abri coincé entre la fosse océanique d'atacama et la Cordillère des Andes. Il est situé au nord du pays, dans la région

Plus en détail

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Expérience de la restauration écologique de sites sensibles dans les Pyrénées Paul Laurent 1 Résumé

Plus en détail

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie.

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie. 2 Vous gagnerez du temps En évitant de vous rendre en déchèterie. Vous économiserez de l argent Plus besoin d acheter des engrais, pesticides ou paillis Moins d eau pour arroser vos plantations et votre

Plus en détail

JARDINS : UN RETOUR VERS LE FUTUR HUSQVARNA DEVOILE LES TENDANCES FUTURES EN MATIÈRE DE JARDINAGE DANS UN NOUVEAU RAPPORT

JARDINS : UN RETOUR VERS LE FUTUR HUSQVARNA DEVOILE LES TENDANCES FUTURES EN MATIÈRE DE JARDINAGE DANS UN NOUVEAU RAPPORT INFORMATION PRESSE AVRIL 2009 JARDINS : UN RETOUR VERS LE FUTUR HUSQVARNA DEVOILE LES TENDANCES FUTURES EN MATIÈRE DE JARDINAGE DANS UN NOUVEAU RAPPORT Leader mondial des équipements d extérieur motorisés,

Plus en détail

Table des matières. Table des illustrations

Table des matières. Table des illustrations Table des matières 1. Objectif... 2 2. Matériels et méthode... 2 2.1. Localisation... 2 2.2. Durée... 2 2.3. Les parcelles... 2 2.4. Traitements... 3 2.5. Schéma des parcelles... 6 2.6. Facteurs observés...

Plus en détail

La règle professionnelle «Travaux de génie végétal» Manuel De Matos (ARBEO) Colloque Génie végétal et ingénierie végétale - 23 novembre 2015

La règle professionnelle «Travaux de génie végétal» Manuel De Matos (ARBEO) Colloque Génie végétal et ingénierie végétale - 23 novembre 2015 «Travaux de génie végétal» Manuel De Matos (ARBEO) Colloque Génie végétal et ingénierie végétale - 23 novembre 2015 Le projet des règles professionnelles Le projet des règles professionnelles Initié en

Plus en détail

AVIS SERVICE REGULATION. Projet de plan indicatif d approvisionnement en gaz naturel 2004-2014. relatif au

AVIS SERVICE REGULATION. Projet de plan indicatif d approvisionnement en gaz naturel 2004-2014. relatif au SERVICE REGULATION AVIS SR- 20040528-19 relatif au Projet de plan indicatif d approvisionnement en gaz naturel 2004-2014 rendu sur demande du Secrétaire d Etat en Charge de l Energie 28 mai 2004 Service

Plus en détail

Les pattes de kangourou (Anigozanthos)

Les pattes de kangourou (Anigozanthos) Date : 14 mars 2016 Infolettre : 20160314 Les pattes de kangourou (Anigozanthos) L anigozanthe ou pattes de kangourou appartient à la famille des Haemodoracées. C est l emblème de l Australie-Occidentale.

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

BASEDPSY 7 (PsyTablet)

BASEDPSY 7 (PsyTablet) BASEDPSY 7 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toutes disciplines. Base de données développée par Alain Barbeau www.basedpsy.com alainbarbeau@basedpsy.com

Plus en détail

AMENAGEMENT «D UN JARDIN REFUGE» POUR LA BIODIVERSITE

AMENAGEMENT «D UN JARDIN REFUGE» POUR LA BIODIVERSITE AMENAGEMENT «D UN JARDIN REFUGE» POUR LA BIODIVERSITE Subvention FLIP Pays Cœur de Flandre JUIN 2010 Association Lestrem Nature Page 1 Objectifs du projet : - Créer et aménager une zone de refuge pour

Plus en détail

A- Établissement d une nouvelle pelouse : les semences ou la tourbe?

A- Établissement d une nouvelle pelouse : les semences ou la tourbe? Établissement, entretien et alternatives à la pelouse A- Établissement d une nouvelle pelouse : les semences ou la tourbe? À la suite de la construction d une maison ou après une infestation grave de vers

Plus en détail

L entretien des terrains sportifs engazonnés

L entretien des terrains sportifs engazonnés L entretien des terrains sportifs engazonnés Actions préventives Fiche technique 5 Juillet 2013 Les surfaces engazonnées ont des vocations diverses, de l espace vert d aspect naturel aux terrains sportifs

Plus en détail

Une lueur dans l aube

Une lueur dans l aube 5 n Photographier le ciel de nuit La lumière zodiacale Une lueur dans l aube Lorsque le ciel est particulièrement limpide, sans aucune source de lumière, ni même la présence d un croissant de lune, il

Plus en détail

Association TAGMAT Aglaguel, TATA

Association TAGMAT Aglaguel, TATA Septembre 2010 Projet de production et de vente de plants maraîchers des jeunes femmes oasiennes de Aglaguel Association TAGMAT Aglaguel, TATA Le projet de l association Tagmat d Aglaguel a été initié

Plus en détail

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report REGAIN Activité 2011 Crée en 2009 l établissement REGAIN a vécu en 2011 d importants changements liés aux fortes mutations de notre secteur d activité et accélérés par la fusion de Chrétiens Antibes Solidarité

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne Partenaires: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Déclic photographies Charles Niklaus Bourg - aux - Favres 24 / Tél. 024 472.20.03 / Fax 024 472.20.04 1870 Monthey / info@clicphoto.

Déclic photographies Charles Niklaus Bourg - aux - Favres 24 / Tél. 024 472.20.03 / Fax 024 472.20.04 1870 Monthey / info@clicphoto. La photographie numérique Reflex Règles générales pour la prise de vue - chercher un sujet. - se rapprocher le plus près possible du sujet. - chercher le meilleur cadrage possible. - maîtriser la technique.

Plus en détail

Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie»

Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie» Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie» Guide pratique Avec les acacias, produire du makala dans son champ Un document du projet Makala Définition et avantages de l agroforesterie

Plus en détail

TEXTE POUR LA S.I.A.Q.

TEXTE POUR LA S.I.A.Q. TEXTE POUR LA S.I.A.Q. Ce texte se veut un condensé de la conférence du 15 novembre 2007, donnée par Robert Langlois, Contremaître en foresterie urbaine et Directeur du C.E.R.V.E.A.U à la ville de Boisbriand.

Plus en détail

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert.

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. Sam Chauvette agronome, M. Sc. Chargé de projet productions végétales et fruitières

Plus en détail

Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC

Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC N 2-2003 Fiche n 669 Mots clés! Bois énergie! Peuplier! Pin maritime! Rémanents! Récolte Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC La biomasse forestière est très abondante en Europe mais

Plus en détail

Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages

Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages La photo de paysage est sans doute avec la photo de famille, la photo la plus pratiquée. En effet, en vacances ou en balade, dès que l on rencontre un beau

Plus en détail

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Service Espaces Publics et Cadre de Vie Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Les principes de la Gestion différenciée Cette démarche est basée Développement Durable. sur les enjeux du Environnementaux,

Plus en détail

Rapport final. Dossier n o 710.141. Rapport commandité par la SODIM

Rapport final. Dossier n o 710.141. Rapport commandité par la SODIM Optimisation des conditions de manutention et de stockage du naissain dans le cadre de la nouvelle stratégie de préélevage Rapport final Dossier n o 710.141 Rapport commandité par la SODIM Octobre 2008

Plus en détail

Le STERF en questions

Le STERF en questions Le STERF en questions Définition du STERF Le STERF, ou Suivi Temporel des Rhopalocères de France, est un programme conjoint entre le Département Ecologie et Gestion de la Biodiversité du Muséum National

Plus en détail

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE COMMUNE DE GUEUX 4 rue de l'eglise 51390 Gueux Tél. 03 26 03 60 26 Fax : 03 26 03 58 85 COMMUNE DE GUEUX Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE Avril 2012 4 rue Jean Baptiste Clément

Plus en détail

Mesure de la couleur et de la taille du grain d orge pour prédire la qualité. d utilisation finale du malt

Mesure de la couleur et de la taille du grain d orge pour prédire la qualité. d utilisation finale du malt Mesure de la couleur et de la taille du grain d orge pour prédire la qualité d utilisation finale du malt M.J. Edney 1, Marta S. Izydorczyk 1, S.J. Symons 1 et N. Woodbeck 2 Étude conjointe des Services

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

Transcription de «Psst» T as besoin des pollinisateurs»

Transcription de «Psst» T as besoin des pollinisateurs» Transcription de «Psst» T as besoin des pollinisateurs» [Image d un garçon et d une fille en train de manger sur une table de pique-nique] [Le garçon chasse une guêpe de sa main] Vas t en, vas t en! Ne

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite

Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite http://www.univers-nature.com/habitat-sain/assainissement-filtre-a-roseaux-particuliers.html Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite Depuis le

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 Marie-Ange Côte, Ecole Albert Bezançon, Boulogne 92 Mireille Guillou, CPC Boulogne 92 Dominique Valentin A l occasion du Mardi-Gras, nous avons décidé de

Plus en détail