CATALOGUE DES FORMATIONS 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CATALOGUE DES FORMATIONS 2015"

Transcription

1 1 CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 Mesures Pose Etanchéité à l air RT2012 Matériaux Autocontrôle Compétences Contrôles DPE Cellules Démonstration Règlementation BBC Bâtiments Qualification Réseaux aérauliques Effinergie Mise en œuvre Résultats Qualité de l air intérieur Sensibilisation Proximité Infiltrométrie Performance

2 Choisir Sirteme Formations c est : - L assurance de recevoir une formation de qualité : tous les formateurs sont qualifiés 8711 et ont été parmi les 1 er opérateurs autorisés (voir ci-après notre présentation des formateurs) une présentation complète et en toute indépendance des différents matériels disponibles une veille réglementaire et technique constante pour vous tenir au fait des évolutions de votre métier - Une flexibilité indispensable pour répondre à vos besoins et vos impératifs : vous choisissez votre formule de validation, en centres de formation Sirteme ou près de chez vous. - Une assistance et une disponibilité plébiscitées par nos anciens stagiaires, notre but est de vous accompagner jusqu à ce que vous soyez qualifiés. Des prises en charge sont possibles n hésitez pas à demander un devis. L équipe des formateurs SIRTEME, des experts à votre service : La mesure est un vrai métier, tous les formateurs Sirteme sont des opérateurs expérimentés comptabilisant de très nombreuses interventions sur tous types de bâtiments, vous bénéficiez de retours d expérience et de cas concrets. Patrick Françain - SIRTEME Directeur Opérationnel et formation Opérateur de mesure qualifié autorisé depuis 2008 Patrick Martignole SIRTEME Responsable technique Opérateur de mesure qualifié 8711 autorisé depuis 2008 Rémi Pelini SIRTEME Ingénieur thermicien R&D Opérateur de mesure qualifié 8711 et 8721 autorisé depuis 2010 Jérôme Sibon SIRTEME Opérateur de mesure qualifié 8711 autorisé depuis 2012 Gaël Martin SIRTEME Opérateur de mesure qualifié 8711 autorisé depuis 2012 Ainsi que des formateurs partenaires Sirteme parmi les 1 ers opérateurs autorisés et spécialisés dans leur domaine Sirteme, 1 er organisme de formation reconnu, depuis le 1 er Septembre 2009, a formé près de 30% des opérateurs qualifiés Qualibat. Vous aussi, faites confiance à la référence pour assurer votre formation et vous qualifier. Sirteme vous propose un tarif net de taxe exonéré de T.V.A sur la formation.

3 INFILTROMETRIE ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS DEVENIR OPERATEUR QUALIFIE QUALIBAT 8711 L infiltrométrie, par le contrôle et la mesure de l étanchéité à l air du bâti, quantifie et aide à optimiser les fuites d air au travers des parois de l enveloppe d un bâtiment. Ce contrôle obligatoire pour les bâtiments labellisées BBC-Effinergie et RT2012 est primordial pour évaluer la bonne mise en œuvre des matériaux et traquer les fuites d air responsables de près de 25% des pertes de calories dans un bâtiment. Afin de pouvoir réaliser des tests réglementaires de perméabilité à l air dans le cadre des constructions RT2012, l opérateur doit être qualifié QUALIBAT 8711 (QUALIBAT : organisme de qualification et certification des entreprises de construction). Il doit pour cela déposer un dossier de demande de qualification auprès de QUALIBAT. La première étape à la démarche de qualification est la validation d une formation reconnue par le ministère en charge de la construction. Sirteme vous propose le cursus de formation suivant, pouvant être réalisé sur 4 jours en centre de formation Sirteme : PLANNING DE FORMATION JOUR 1 JOUR 2 JOUR 3 JOUR 4 APRES LA FORMATION APRES LA FORMATION THEORIE PRATIQUE DENOMINATION MODULE 1 MODULE 2 Formation pratique Validation pratique PROGRAMME Sensibilisation à l infiltrométrie Utilisation du matériel de mesure Réglementation, norme et guide d application associé ½ journée : constitution du dossier de demande de qualification et étude détaillée du rapport ½ journée : Démonstration d un test de perméabilité à l air réglementaire Délai minimum obligatoire de 15 jours Envoi d un rapport de mesure à Sirteme pour validation Evaluation du rapport par Sirteme dans les 15 jours ouvrés Validation des acquis obligatoire Q.C.M théorique Examen de 45 minutes, 30 questions dont 5 éliminatoires Réalisation d un test de perméabilité à l air par le stagiaire Conformément à la charte de formation et les directives de la DHUP, la validation de la formation des opérateurs de mesure en infiltrométrie passe obligatoirement par le suivi des 3 jours de modules théoriques (modules 1 et 2), la ½ journée de démonstration d un test de perméabilité à l air réglementaire sur site, ainsi que la validation des acquis (Q.C.M le 3 ème jour, réalisation d un test de perméabilité à l air sur site à minima 15 jours après la formation théorique et pratique et examen d un rapport de mesure conforme). La validation pratique peut par ailleurs être réalisée avec un examinateur partenaire Sirteme qualifié QUALIBAT 8711 situé à proximité de chez vous. Pour plus d informations sur la démarche de qualification et l inscription à une session de formation Sirteme, veuillez contacter SIRTEME au ou sur

4 Destiné aux diagnostiqueurs immobiliers, opérateurs de mesure, contrôleurs techniques, bureaux d études, professionnels du bâtiment. MODULE 1 (JOUR 1) : - Rappels réglementaires : RT2012 et labels - Comprendre l impact de l étanchéité à l air sur la performance énergétique et la qualité du bâti - Connaitre les moyens de contrôle de l étanchéité à l air des bâtiments - Les points sensibles et les solutions techniques en étanchéité à l air : conception et mise en œuvre - Test de démonstration en centre de formation MODULE 2 (JOUR 2 et 3) : - Découvrir la norme NF EN relative à la mesure de l étanchéité à l air des bâtiments - Découvrir le guide d application GA P de la norme relative au contenu du rapport de mesure - Savoir réaliser un test de perméabilité à l air au moyen des appareils de mesure de type porte soufflante (fabricants : BlowerDoor Minneapolis, Retrotec, TechnoDoor) - Maitriser les logiciels de mesure des différents fabricants et interpréter les résultats FORMATION PRATIQUE (JOUR 4) : - Explorer les règles techniques relatives au processus et à la mesure de l étanchéité à l air des bâtiments dans le cadre de la délivrance de la qualification QUALIBAT 8711 (cadre de l autorisation à réaliser des essais de perméabilité à l air pour les constructions RT2012). Etude du contenu du rapport de mesure. - Suivre un opérateur de mesure qualifié QUALIBAT sur un test de perméabilité à l air : conditionnement, relevés sur site, installation du matériel, pratique du matériel et logiciels associés, mesure et interprétation des résultats. Selon choix (plus d informations en contactant SIRTEME au ou sur 12 personnes maximum Opérateurs Sirteme ou partenaires Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Disposition des matériels de mesure Formule Essentielle - Intégralité de la formation : OPE E Modules 1 et 2 : OPE T Formation pratique : OPE P DE LA FORMATION / PRIX NET EXONERE DE T.V.A FORMULE ESSENTIELLE Parties théorique et pratique + validation pratique + examen rapports : 2350 net MODULES 1 ET 2 (jours 1 à 3) : 1350 net FORMATION PRATIQUE (jour 4) : 500 net VALIDATION PRATIQUE : 500 net 2 ème et 3 ème passage de Q.C.M en centre : OFFERT Examen de rapport supplémentaire : 100 net

5 INFILTROMETRIE ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS RENFORCEMENT TECHNIQUE ET PERFECTIONNEMENT Dans le cadre d un renforcement des acquis et afin d établir dans des conditions idéales le dossier de qualification auprès de QUALIBAT, Sirteme propose une journée de perfectionnement technique pendant laquelle les exemples concrets (et essentiels au métier d opérateur de mesure) sont abordés. Les stagiaires bénéficient d une journée «Coaching» sur les thématiques suivantes : - Calculs d échantillonnage sur projet de maisons individuelles groupées, logements collectifs et bâtiments tertiaires - Calculs des dimensions utiles par l utilisation de différents outils - Rédaction de rapport de mesure conformément aux textes en vigueur Ces cas typiques sont illustrés par l utilisation de la part des stagiaires des plans d exécution, de diverses pièces écrites et des études thermiques correspondantes. L objectif pour le stagiaire est de mettre en application les règles de bonnes pratiques suivies précédemment en formation. Cette journée ne peut pas être réalisée dans la foulée de la formation des opérateurs afin de pouvoir échanger sur les premières expériences des stagiaires. Ces derniers doivent se munir d un ordinateur portable afin de pouvoir rédiger des rapports à partir de leur logiciel ou outil d édition de rapport. Des outils informatisés permettant de traiter les différents cas seront fournies. Cette journée de formation fait l objet d un tarif préférentiel dans le cadre d un PACK intégrant les 4 jours de formation préalable (voir en fin de catalogue). Ce «COACHING» personnalisée s avère être un complément plus qu intéressant pour les futurs opérateurs de mesure en infiltrométrie. Destiné aux personnes ayant déjà suivi la formation des opérateurs de mesure en étanchéité à l air des bâtiments. 1 jour 8h 12 personnes maximum 450 net Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Exemples de cas pratiques sur la base de plans, pièces écrites et d études thermiques fournies Différents outils informatisés OPE C

6 INFILTROMETRIE ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS SENSIBILISATION A L ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS L étanchéité à l air des bâtiments est un élément indispensable pour l obtention d une performance énergétique optimisée, et pour répondre aux critères du label BBC-Effinergie et de la Réglementation Thermique Selon le système constructif, la conception et la mise en œuvre des différents matériaux et systèmes (gros-œuvre, doublages ou menuiseries extérieures) et des équipements techniques du génie climatique associés (VMC, plomberie ou chauffage) engendre des risques importants d infiltrations parasites par l enveloppe du bâtiment. L infiltrométrie, par le contrôle et la mesure de l étanchéité à l air du bâti, quantifie et aide à optimiser les fuites d air au travers des parois de l enveloppe d un bâtiment. Ce contrôle obligatoire pour les bâtiments labellisées BBC-Effinergie et RT2012 est primordial pour évaluer la bonne mise en œuvre des matériaux et traquer les fuites d air responsables de près de 25% des pertes de calories dans un bâtiment. Destiné aux intervenants de la construction qu elle soit traditionnelle ou spécifique : architecte et maitrise d œuvre, entreprises techniques, maitrise d ouvrage (particuliers, promoteurs). Cette formation permettra d informer et de sensibiliser à plusieurs niveaux les nombreux corps d état intervenant sur le bâti de la conception à la réalisation de l étanchéité à l air. 1 jour 8h 12 personnes maximum 400 net Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Démonstration d un test de perméabilité à l air SEA Formation en INTRA entreprise possible à un tarif préférentiel - Nous consulter

7 POSE DES PRODUITS D ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS L étanchéité à l air des bâtiments est une composante centrale dans la conception et la réalisation de bâtiments RT2012 basse consommation. Elle implique la mise en œuvre de produits nouveaux et spécifiques assurant l étanchéité à l air des constructions. Les techniques de pose employées nécessitent un apprentissage adapté afin de garantir la bonne pose des matériaux. Sirteme met en place des praticables de pose des produits en centre de formation à destination des artisans, représentant tout système constructif (blocs de béton creux, blocs de terre cuite, béton cellulaire, ossature bois ). Les participants appréhendent la mise en œuvre des produits assurant l étanchéité à l air type membrane, manchette EPDM, rubans adhésifs, joints, etc. Destiné aux intervenants de la construction qu elle soit traditionnelle ou spécifique (structure lourde ou bois) : artisans, techniciens issus des filières du B.T.P, maitres d œuvre, architectes, bureaux d études, négociants de matériaux - Sensibilisation à l étanchéité à l air des bâtiments (indicateurs, garde-fous réglementaires) - Connaître les règles d une bonne conception de l étanchéité à l air - Connaître et savoir appliquer les solutions techniques adéquates au traitement de l étanchéité à l air des bâtiments 2 jours 16h 8 personnes maximum 700 net les 2 jours Formation en INTRA entreprise possible à un tarif préférentiel - Nous consulter Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Intervenants chantier Mise en œuvre et manipulation de produits et équipements spécifiques sur des supports praticables et testables PEA

8 POSE DES PRODUITS D ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS SUR PLATEFORME MOBILE NOUVEAU Sur la base des installations déjà présentes en centre de formation, Sirteme a mis en place des plateformes mobiles de formations à la pose de produits d étanchéité à l air des bâtiments.. L intêret est de vous apporter les solutions techniques en étanchéité à l air des bâtiments dans vos locaux ou sur vos chantiers. Les participants appréhendent la mise en œuvre des produits assurant l étanchéité à l air type membrane, manchette EPDM, rubans adhésifs, joints, etc. Destiné aux intervenants de la construction qu elle soit traditionnelle ou spécifique (structure lourde ou bois) : artisans, techniciens issus des filières du B.T.P, maitres d œuvre, architectes, bureaux d études, négociants de matériaux - Sensibilisation à l étanchéité à l air des bâtiments (indicateurs, garde-fous réglementaires) - Connaître les règles d une bonne conception de l étanchéité à l air - Connaître et savoir appliquer les solutions techniques adéquates au traitement de l étanchéité à l air des bâtiments, sur tout système constructif. Maçonnerie, ossature bois. 1 jour 8h 6 personnes maximum et 5 personnes minimum 300 net par stagiaire + frais de déplacement sur site Formation en INTRA entreprise possible - Nous consulter Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Intervenants chantier Plateforme de formation mobile Mise en œuvre de produits d étanchéité à l air des bâtiments sur praticable Test d étanchéité à l air des ouvrages réalisés par les stagiaires PEA M

9 AUTOCONTROLE DE L ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS L étanchéité à l air des bâtiments est une composante centrale dans la conception et la réalisation de bâtiments basse consommation. Elle implique la mise en œuvre de matériaux spécifiques. A l issue de cette mise en œuvre, l autocontrôle de l étanchéité à l air des matériaux et équipements posés par le technicien responsable est indispensable afin de garantir une qualité d exécution optimale et l atteinte des objectifs fixés. Elle permet de valider la pose des ouvrages réalisés. L autocontrôle nécessite l utilisation d un matériel de type porte soufflante et la réalisation d un test de perméabilité à l air. Le technicien doit être alors capable de réaliser ce type de test pour vérifier sa réalisation et corriger les points sensibles sources de fuites d air parasites. Destiné aux intervenants de la construction qu elle soit traditionnelle ou spécifique (structure lourde ou bois) : artisans, techniciens issus des filières du B.T.P, maitres d œuvre, architectes, bureaux d études, négociants de matériaux - Sensibilisation à l étanchéité à l air des bâtiments (indicateurs, garde-fous réglementaires) - Connaissance des différences entre les mesures réglementaires et les mesures d autocontrôle de l étanchéité à l air des bâtiments - Utiliser les outils d autocontrôle de l étanchéité à l air des bâtiments : matériels de mesure et instruments de localisation des fuites d air 1 jour 8h 8 personnes 400 net Formation en INTRA entreprise possible à un tarif préférentiel - Nous consulter Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Disposition des matériels de mesure d autocontrôle de type porte soufflante Mise en œuvre de test d autocontrôle AEA

10 PRAXIBAT PAROIS OPAQUES REALISER UNE ENVELOPPE DE BATIMENT PERFORMANTE NOUVEAU PRAXIBAT : L'OUTIL DE FORMATION DES PROFESSIONNELS, DES ENSEIGNANTS ET DES FORMATEURS A LA MAITRISE DU GESTE POUR DES BATIMENTS SOBRES, EFFICACES ENERGETIQUEMENT ET DURABLES Spécialement conçu à l'attention des intervenants de la construction, opérateurs sur chantiers, ouvriers et artisans, ce module est diffusé exclusivement sur des plateaux techniques labellisés PRAXIBAT et par des formateurs habilités par l'ademe. La formation a pour objectif d identifier les points clés pour réaliser un bâti performant, de gérer les interfaces et gérer l'étanchéité à l'air, et contrôler et corriger les performances du bâtiment. - Evaluer et compléter ses connaissances sur la performance thermique de l'enveloppe - Identifier les parois performantes et les ponts thermiques - Savoir préserver les performances des isolants - Comprendre la problématique des transferts d'humidité dans une paroi - Connaître et reconnaître des pathologies liées à une mauvaise étanchéité à l'air, en déterminer les causes - Savoir mettre en œuvre une étanchéité - Gérer les interfaces entre matériaux et entre métiers - Connaître les instruments de mesure - Connaître le déroulement d'un test d'étanchéité - Savoir lire les rapports de tests et appliquer les corrections, si nécessaire - Vérification des acquis de la formation 3 jours 24h Les horaires sont : 9h00 12h30 et 13h30 18h00 12 personnes 1050 net Formateurs Sirteme habilités par l'ademe. Plateaux techniques labellisés PRAXIBAT Travaux pratiques sur plateaux Exercices et travaux de groupe PPO

11 CONTROLE DES SYSTEMES DE VENTILATION DEVENIR OPERATEUR QUALIFIE QUALIBAT 8721 La règlementation thermique impose désormais des bâtiments étanches à l'air et économes en énergie. Les matériaux, leurs techniques de mise en œuvre ainsi que la technologie des équipements climatiques ont considérablement évolués. Les systèmes de ventilation ou de conditionnement d air de ces constructions sont de plus en plus performants et le contrôle de leur bon fonctionnement devient incontournable pour garantir une qualité de l'air optimale, réduire les déperditions par renouvellement d air et éviter des surconsommations par les ventilateurs. A terme, dans l'existant comme dans le neuf, les contrôles des réseaux aérauliques vont se généraliser et s'accroitre fortement. Le label Effinergie + préfigure par ailleurs cette avance en rendant obligatoire ces contrôles. Cette formation est consacrée à cette thématique, axée sur les problématiques de mesure de perméabilité à l air des réseaux et d inspection des installations de ventilation. Afin de pouvoir réaliser des tests réglementaires de perméabilité à l air dans le cadre des constructions RT2012, l opérateur doit être qualifié QUALIBAT 8721 (QUALIBAT : organisme de qualification et certification des entreprises de construction). Il doit pour cela déposer un dossier de demande de qualification auprès de QUALIBAT. La première étape à la démarche de qualification est la validation d une formation reconnue par Effinergie. Sirteme vous propose le cursus de formation suivant pouvant être réalisé entre 2 et 4 jours en centre de formation Sirteme : PLANNING DE FORMATION JOUR 1 JOUR 2 JOUR 3 THEORIE DENOMINATION MODULE 1 MODULE 2 PROGRAMME Généralités et cadre réglementaire Inspection visuelle et Perméabilité à l air des installations de ventilation JOUR 4 facultatif MODULE 3 Mesure des débits de ventilation APRES LA FORMATION Validation pratique Délai minimum obligatoire de 15 jours Envoi d un rapport de mesure à Sirteme pour validation Evaluation du rapport par Sirteme dans les 15 jours ouvrés Validation des acquis obligatoire Q.C.M théorique Examen de 45 minutes, 30 questions dont 5 éliminatoires Réalisation d un contrôle sur site par le stagiaire Conformément à la charte de formation, la validation de la formation des contrôleurs des installations de ventilation passe obligatoirement par le suivi à minima des 3 jours de modules théoriques (modules 1 et 2) pour les personnes n ayant jamais suivi de formation reconnue à la mesure de l étanchéité à l air des bâtiments ou par le suivi des 2 jours de modules théoriques (module 2 uniquement) pour les autres personnes, ainsi que la validation des acquis (Q.C.M à la fin du module 2, réalisation d un contrôle d une installation de ventilation sur site à minima 15 jours après la formation théorique et pratique et examen d un rapport de mesure conforme). Le jour 4 (module 3) est facultatif, la mesure des débits de ventilation n étant pour l instant pas un contrôle obligatoire dans le cadre du label Effinergie+, bien que cette prestation puisse être proposée par le contrôleur.

12 Pour plus d informations sur la démarche de qualification et l inscription à une session de formation Sirteme, veuillez contacter SIRTEME au ou sur Destiné aux diagnostiqueurs immobiliers, opérateurs de mesure, contrôleurs techniques, bureaux d études, professionnels du bâtiment. MODULE 1 (JOUR 1) : - Connaitre le cadre de l autorisation à contrôler les installations de ventilation des bâtiments Effinergie+, le cadre réglementaire de la RT2012 et les labels de performance énergétique - Appréhender la sélection des installations de ventilation à contrôler et études de cas MODULE 2 (JOURS 2 et 3) : - Comprendre et appliquer la méthodologie d'inspection des réseaux aérauliques par l intermédiaire des guides et normes associées. - Comprendre et appliquer la méthodologie de mesure de l étanchéité à l air d un réseau aéraulique au moyen des appareils dédiés (Lindab LT600, TechnoDuct, Retrotec EU300) - Maitriser les logiciels de mesure des différents fabricants et interpréter les résultats MODULE 3 (JOUR 4) : - Comprendre et appliquer les méthodologies de mesure des débits aux terminaux de ventilation. - Aborder les méthodologies de mesure des débits dans les conduits de ventilation. Selon choix (plus d informations en contactant SIRTEME au ou sur 12 personnes maximum Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Ingénieur thermicien R&D Disposition des matériels de mesure Modules 1 ET 2 : CSV1 Module 2 : CSV2 Modules 2 ET 3 : CSV3 Modules 1, 2 ET 3 : CSV4 DE LA FORMATION / PRIX NET EXONERE DE T.V.A Parties théorique et pratique : MODULE 2 (jours 2 et 3) + passage en Q.C.M + examen pratique + examen d un rapport : 1750 net MODULES 1 et 2 (jours 1 à 3) + passage en Q.C.M + examen pratique + examen d un rapport : 2150 net MODULES 2 et 3 (jours 2 à 4) + passage en Q.C.M + examen pratique + examen d un rapport : 2250 net MODULES 1, 2 et 3 (jours 1 à 4) + passage en Q.C.M + examen pratique + examen d un rapport : 2650 net 2 ème et 3 ème passage de Q.C.M en centre : OFFERT Examen de rapport supplémentaire : 100 net

13 MESURE DE L ETANCHEITE A L AIR DES BATIMENTS GRANDS VOLUMES Le contrôle et la mesure de l étanchéité à l air des bâtiments «Grands Volumes» (supérieur à 4000 m 3 environ) s effectuent au moyen d un appareillage spécifique avec des dispositions caractéristiques dans les conditions de réalisation des mesures, rendant nécessaire une formation à l utilisation du matériel et à l interprétation des résultats. La compréhension de ces phénomènes et leur interprétation nécessite également un paramétrage particulier, matériel et logiciels, lors des mesures en multi ventilateurs. L utilisation de cette technologie «grand volumes» vous permettra de répondre sur des opérations importantes type bâtiments tertiaires (bureaux, complexe sportif, amphithéâtre, enseignement) ou bâtiments industriels. Destiné aux diagnostiqueurs immobiliers, opérateurs de mesure, contrôleurs techniques, bureaux d études, professionnels du bâtiment. - Appréhender les méthodes de mesure de l étanchéité à l air des bâtiments «Grand Volume» Savoir réaliser un test de perméabilité à l air au moyen d un équipement «multi ventilateurs» BlowerDoor (Minneapolis) - Comprendre les paramètres des logiciels de mesure et interpréter les résultats - Se perfectionner à l utilisation de Tectite Express en mode manuel en cas de conditions de tests «difficiles» - Utiliser le logiciel de mesure multi ventilateurs Teclog 2 (Minneapolis) - Découvrir et comprendre les possibilités du matériel de type APT pour la réalisation de mesures autres que la perméabilité à l air 1 jour 8h 8 personnes 500 net Opérateurs Sirteme qualifiés QUALIBAT 8711 Disposition des matériels de mesure multiventilateurs Mise en œuvre de tests multi-ventilateurs BGV

14 PREPARATION A L EXAMEN DE CERTIFICATION AU DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SANS MENTION Le Diagnostic de Performance Energétique est un document officiel obligatoire sur tout bâtiment soumis à la vente (depuis le 1 er novembre 2006), la location (depuis le 1 er juillet 2007) ou la construction (depuis le 1 er juillet 2007). Il prévoie l établissement, par la méthode adaptée, de l étiquette énergétique (en kwep/(m².an))et de l étiquette des émissions de gaz à effet de serre (en kgeqco2/(m².an)) du bien audité. Cette formation prépare à l établissement des D.P.E dit «Diagnostic de Performance Energétique individuel», orientée sur les bâtiments à usage d habitation individuel et les lots dans les bâtiments à usage principal d habitation, ainsi que sur la rédaction des attestations de prise en compte de la Réglementation Thermique RT2012. Cette formation est assurée par la société ADI81 en centre de formation Sirteme. OBJECTIFS DU STAGE Les objectifs concernent la préparation aux examens théorique et pratique de la certification D.P.E sans mention et l établissement des attestations de prise en compte de la Réglementation Thermique PRE REQUIS Le passage aux examens de certification DPE sans mention requiert, avec le passage de cette formation à moins de 18 mois des épreuves d évaluation, les conditions suivantes : - Expérience professionnelle de 3 ans de technicien ou agent de maitrise du bâtiment ou des fonctions d un niveau professionnel équivalent dans le domaine des techniques du bâtiment - OU obtention d un diplôme sanctionnant une formation de niveau BAC+2 dans le domaine des techniques du bâtiment - OU une certification DPE en cours de validité 3 jours 24h 10 personnes 750 net les 3 jours Intervenant partenaire Sirteme Ingénieur thermicien et diagnostiqueur D.P.E DPE S

15 PREPARATION A L EXAMEN DE CERTIFICATION AU DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE AVEC MENTION Le Diagnostic de Performance Energétique est un document officiel obligatoire sur tout bâtiment soumis à la vente (depuis le 1 er novembre 2006), la location (depuis le 1 er juillet 2007) ou la construction (depuis le 1 er juillet 2007). Il prévoie l établissement, par la méthode adaptée, de l étiquette énergétique (en kwep/(m².an))et de l étiquette des émissions de gaz à effet de serre (en kgeqco2/(m².an)) du bien audité. Cette formation prépare à l établissement des D.P.E dit «Diagnostic de Performance Energétique sur tous types de bâtiments», orientée sur les bâtiments concernés par le D.P.E sans mention, ainsi que les immeubles dans leur intégralité et les bâtiments à usage autre que d habitation. Cette formation est assurée par la société ADI81 en centre de formation Sirteme. Diagnostiqueurs immobiliers, opérateurs de mesure, contrôleurs techniques, bureaux d études, professionnels du bâtiment. Les objectifs concernent la préparation aux examens théorique et pratique de la certification D.P.E avec mention. PRE REQUIS Le passage aux examens de certification DPE avec mention requiert, avec le passage de cette formation à moins de 18 mois des épreuves d évaluation, les conditions suivantes : - Obtention d un diplôme sanctionnant une formation de niveau BAC+2 dans le domaine des techniques du bâtiment ET expérience professionnelle de 3 ans de technicien dans le domaine des techniques du bâtiment - OU Obtention d un diplôme sanctionnant une formation de niveau BAC+3 dans le domaine des techniques du bâtiment ET expérience professionnelle de 2 ans de technicien dans le domaine des techniques du bâtiment - OU Obtention d un diplôme sanctionnant une formation de niveau BAC+5 dans le domaine des techniques du bâtiment ET expérience professionnelle de 1 an de technicien dans le domaine des techniques du bâtiment - OU, jusqu au 31 décembre 2012, une certification DPE en cours de validité datant de plus de 4 ans, avec passage avec succès de l opération de surveillance exigée lors du premier cycle de certification 5 jours 40h 10 personnes 1150 net les 5 jours Intervenant partenaire Sirteme Ingénieur thermicien et diagnostiqueur D.P.E DPE A

16 INTRODUCTION A LA THERMOGRAPHIE DEDIEE AU BATIMENT La thermographie infrarouge permet d'acquérir visuellement des informations thermiques sur tous supports, sans contact, à l'aide d'une caméra spécifique. Appliquée au bâtiment cette technique de pointe aide à la mise en évidence de différences de températures et permet ainsi d'identifier et diagnostiquer entre autres les défauts d'isolation compromettant l'étanchéité à l'air de l'enveloppe, aussi bien que les défauts liés à l'humidité et les dommages causés par l'eau. La thermographie infrarouge se révèle donc être un excellent outil de détection des fuites d'air indésirables dans le cadre d'un essai de perméabilité à l'air aussi bien qu'un outil de diagnostic à part entière à l'intérieur et/ou à l'extérieur des bâtiments. La maîtrise l'appareillage nécessaire et l'interprétation des résultats obtenus nécessitent une formation dédiée, spécifique au domaine de la construction et du bâtiment. La formation est destinée à toute personne désireuse de se familiariser avec la thermographie appliquée au bâtiment et souhaitant appréhender le maniement de la caméra thermographique. Savoir ce qu'est la thermographie et ses différentes applications Acquérir les notions de thermique de base Appréhender les techniques de mesure Savoir analyser un thermogramme Connaître l'équipement et les bases de son utilisation Matériel mis à disposition Caméras FLIR de la gamme bâtiment ou professionnel. 2 jours 16h 8 personnes 850 net les 2 jours Intervenant partenaire Sirteme Ingénieur thermicien Mise en œuvre et manipulation THE

17 THERMOGRAPHIE BATIMENT - COACHING La thermographie infrarouge permet d'acquérir visuellement des informations thermiques sur tous supports, sans contact, à l'aide d'une caméra spécifique. Appliquée au bâtiment cette technique de pointe aide à la mise en évidence de différences de températures et permet ainsi d'identifier et diagnostiquer entre autres les défauts d'isolation compromettant l'étanchéité à l'air de l'enveloppe, aussi bien que les défauts liés à l'humidité et les dommages causés par l'eau. La thermographie infrarouge se révèle donc être un excellent outil de détection des fuites d'air indésirables dans le cadre d'un essai de perméabilité à l'air aussi bien qu'un outil de diagnostic à part entière à l'intérieur et/ou à l'extérieur des bâtiments. La maîtrise de l'appareillage nécessaire et l'interprétation des résultats obtenus nécessitent une formation dédiée, spécifique au domaine de la construction et du bâtiment. Ce stage est destiné à toute personne ayant déjà suivi la formation à la thermographie et souhaitant se perfectionner et mieux appréhender la thermographie. Les caméras : critères de qualités Les applications en thermographie Exemples et erreurs types en bâtiment Conditions de réalisation d une mission Exercices pratiques Annexes 1 jour 8h 8 personnes 350 net Intervenant partenaire Sirteme Ingénieur thermicien Mise en œuvre et manipulation Exercice pratique THE C

18 MAITRISER LES EXIGENCES REGLEMENTAIRES ET TECHNIQUES DE LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR La qualité de l air intérieur est devenue un enjeu de santé publique. La dynamique actuelle visant à économiser de l énergie, les constructions récentes sont de plus en plus étanches à l air. La qualité de l air intérieur devient dès lors d une grande importance pour le confort et la santé des occupants. L identification et l étude des polluants en présence permettent de mettre en œuvre des solutions pour améliorer la QAI et garantir aux occupants une utilisation sans risque de leur lieu de vie. L impact sanitaire alarmant de ces dernières décennies a permis l élaboration de textes de lois rendant d ores et déjà obligatoire la surveillance de la qualité de l air intérieur dans les bâtiments de type E.R.P (décret n du 2 décembre 2011). Un planning progressif d entrée en vigueur de la loi a été mis en place selon l usage du bâtiment. Cette formation est une approche de la Qualité de l air intérieur des bâtiments. Elle permet d avoir une vision globale des matériels de mesure, ainsi que des textes existants et des perspectives réglementaires entourant les conditions de surveillance de la qualité de l air intérieur en France. Le module 1 est accessible à un vaste public (professionnels du bâtiment ou pas) et présente le contexte règlementaire et une méthodologie de gestion de la qualité de l air. Il a pour objectif d apporter une compréhension claire des enjeux de la qualité de l air dans les bâtiments. Le module 2 a pour objectif d apporter aux bureaux d études qui réalisent les mesures et prélèvements d air intérieur, les outils et une méthodologie nécessaires à cette activité. Ils pourront avec un système qualité de type ISO 17025, utiliser et gérer les équipements et exploiter les données pour réaliser un rapport. De 1 à 3 jours de 8 à 24h 10 personnes MODULE 1 (jour 1) : 500 net MODULE 2 (jour 2 et 3) : 850 net MODULES 1 et 2 (jour 1 à 3) : 1050 net Formation en INTRA possible - Nous consulter Intervenant partenaire Sirteme Ingénieure spécialiste de la Q.A.I. Mise à disposition des matériels de mesure et de prélèvement. Module 1 : QAI 1 Module 2 : QAI 2 Modules 1 ET 2 : QAI 3

19 AMIANTE SOUS SECTION 4 L'amiante est un matériau toxique qui a été utilisé massivement pour ses propriétés physiques et chimiques. L ensemble de ses qualités en faisait un produit attractif et fortement utilisé dans le domaine de la construction. On en trouve incorporé dans des produits, en ciment ou dans des liants (colles, peintures, joints, mortiers). L'inhalation d'amiante est à l'origine de nombreux cancers, c'est un produit qui présente un risque réel pour la santé. L amiante est aujourd hui la deuxième cause des maladies professionnelles. Pour tout travail de rénovation, d entretien, ou de maintenance dans des bâtiments antérieurs à 1997, que vous soyez électricien, plombier, peintre..., vous êtes donc assuré de rencontrer de l'amiante car bien qu'interdit en France depuis 1997, l amiante est toujours présent dans les bâtiments construits avant cette date. Depuis 2012 la règlementation s'est renforcée pour les entreprises du bâtiment. OBLIGATION DE FORMATION Pour affecter un travailleur à toute intervention susceptible de provoquer l'émission de fibres d'amiante qui porte notamment sur des bâtiments, appareils ou installations, l employeur doit lui assurer préalablement une formation adaptée à ses activités et aux procédés mis en œuvre. (Cf. l arrêté du 23 février 2012 définit les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante.) Pour toute personne amenée à travailler sur des bâtiments ou matériaux susceptibles de libérer des fibres d'amiante, la règlementation rend désormais obligatoire une attestation de compétence à la prévention du risque Amiante. Selon la fonction de chacun, une formation adaptée est requise pour obtenir cette attestation. Trois catégories de personnels sont concernées : l'encadrement de chantier, l encadrement technique et les opérateurs de chantier Quel que soit le corps de métier, ces formations obligatoires doivent être suivies aussi bien par les salariés que par les travailleurs indépendants et par les employeurs qui encadrent un chantier ou réalisent eux-mêmes les travaux. Les métiers concernés par la formation sous-section 4: Électricien Maçon Plombier Chauffagiste Climaticien Peintre Menuisier Couvreur Charpentier Étancheur Bardeur Canalisateur Terrassier Poseur d'isolation Carreleur Démolisseur Désamianteur Échafaudeur Enduiseur Serrurier Métallier Plâtrier Plaquiste Diagnostiqueur Ainsi, avant tout démarrage d'un chantier relevant de la sous-section 4, le chef d'entreprise ou son représentant doit remettre à niveau le document unique des risques professionnels et élaborer les modes opératoires génériques avec les processus de travail. Il adresse ces documents à l'inspection du travail et à la médecine du travail. De 2 à 5 jours de 16 à 40h Les horaires sont : 9h00 18h00 12 personnes Amiante SS4 Encadrement (jour 1 à 5) : 1000 net Amiante SS4 Opérateurs (jour 4 et 5) : 450 net Formation en INTRA possible - Nous consulter Intervenant partenaire Sirteme - Ingénieur expert. Disposition et utilisation des E.P.I (combinaison, masque FFP3, gants, ) Exercices pratiques en situation Plateforme pédagogique Amiante SS4 Encadrement (jour 1 à 5) : ASS4 E Amiante SS4 Opérateurs (jour 4 et 5) : ASS4 O

20 TRAVAIL EN HAUTEUR ET UTILISATION DES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE NIVEAU 1 L opérateur de mesure en étanchéité à l air des bâtiments grands volumes, de par ses activités de recherches de fuites et de conditionnement du bâtiment à des hauteurs importantes, s expose forcément aux risques inhérents de chute. La problématique du port des Equipements de Protections Individuelles (E.P.I) se pose alors. Les donneurs d ordre peuvent demander de justifier l aptitude de l opérateur à travailler en hauteur. La formation porte particulièrement sur les textes réglementaires en matière de travaux en hauteur, ainsi que le port des E.P.I. Cette qualification vous donnera une valeur ajoutée aux réponses relatives aux consultations concernant des activités de travail en hauteur. Cette formation est assurée par la société THK Concept en centre de formation Sirteme. Cette formation fait l objet à son issue de la remise par l intervenant du VISA d aptitude au travail en hauteur et utilisation des E.P.I de niveau 1. Destiné à toutes personnes amenées dans le cadre de son travail à intervenir et travailler en hauteur, et utiliser un harnais antichute, en se déplaçant sur ligne de vie ou se sécurisant à l aide de point d ancrage. - Connaitre la réglementation et normes liées au travail en hauteur - Savoir analyser son environnement de travail, évaluer les risques et définir le mode opérationnel adapté à ces derniers (protections collectives et individuelles) - Connaitre le matériel et sa mise en œuvre - Connaitre et appliquer les règles de sécurité lors d une intervention en hauteur - Maitriser les techniques de bases d utilisation d un harnais antichute 1 jour 8h 8 personnes 400 net Formation en INTRA entreprise possible à un tarif préférentiel - Nous consulter Intervenant partenaire Sirteme Disposition des E.P.I Utilisation des E.P.I TEH

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Étanchéitéàl air le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Les rencontres du Groupe PROTEC - CONFERENCE Qui sommes nous? Bureau de mesure et contrôle de la perméabilité à l air Formations en Infiltrométrie

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment)

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) FORMATION TECHNICIEN EN DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) Tél : 06 01 744 2 33 http:/ /www.

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

Pourquoi l étanchéité à l air dans les bâtiments

Pourquoi l étanchéité à l air dans les bâtiments Source Cab JL2C Source Cab JL2C Source Cab JL2C Source Cab JL2C Source Cab JL2C Pourquoi l étanchéité à l air dans les bâtiments Jean-Louis CAPOU Président de Syneole 93 Rue Jean Jaurès 33500 Libourne

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

Avec SAMSE et ses partenaires. Cetii. Les valeurs à connaitre

Avec SAMSE et ses partenaires. Cetii. Les valeurs à connaitre Coordination du lot transversal d étanchéité à l air : l ingénierie concourante Quelques astuces chantier : Chaque interface entre les lots ou interruption de la continuité d étanchéité, doivent être recueillis

Plus en détail

FORMATION GENERALE DES OPERATEURS DE CONTROLE D'ETANCHEITE NIVEAU 1

FORMATION GENERALE DES OPERATEURS DE CONTROLE D'ETANCHEITE NIVEAU 1 87 CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN ETANCHEITE NIVEAU 1 NIVEAU 2 Stage GE10 + Stage GE11 + 3 mois minimum d'expérience professionnelle accès direct Stage GE20

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Jean-Michel Desoutter 18 juin 2014 Les prestations connexes au contrôle technique

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

Soumise à l effet du vent, à la différence

Soumise à l effet du vent, à la différence CVC N 871 NOV./DÉC. 2011 13 PROFESSION ÉTUDE Infiltrométrie Vers un résultat d étanchéité à l air des bâtiments La réglementation thermique 2012 impose un niveau élevé d étanchéité à l air des nouveaux

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 2014 2017 commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 IFECO est agréé pour dispenser s modules FEE Bat au national. Devenez un acteur du marché la rénovation thermique s logements. Obtenez

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS FORMATION DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Objectif global: Obtenir les fondamentaux du métier de diagnostiqueur immobilier. Vous apprendrez la réglementation liée à chaque diagnostic. En fin de cursus, vous

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants construction renouvelables construction construction construction renouvelables construction construction renouvelables renouvelables DES S DE FORMATIONs PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes

Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes Objectif et méthodologie La réglementation thermique 2012 impose aux bâtiments d être étanches à l air. La contribution des entreprises de bâtiment à cette étanchéité réside essentiellement dans une mise

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Expert en Economie et Efficacité Energétique des Bâtiments Titre* de niveau I (BAC + 5)

Expert en Economie et Efficacité Energétique des Bâtiments Titre* de niveau I (BAC + 5) - 1 - Expert de l efficacité et de la performance énergétique des bâtiments neufs et anciens de l habitat et le tertiaire. Expert en Economie et Efficacité Energétique des Bâtiments Titre* de niveau I

Plus en détail

Les nouveautés de La construction modulaire

Les nouveautés de La construction modulaire Les nouveautés de La construction modulaire (NIVEAU 1) 24 rue de la Libération 38300 BOURGOIN / TÉL : 04.74.19.24.09 / FAX : 04.82.53.00.48 contact@atelier du modulaire.fr Organisme de formation enregistrée

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage DEMANDE D'ASSURANCE Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage L'attention du demandeur est attirée sur l'intérêt qu'il a à remplir le présent document de façon complète et précise

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Le bon partenaire pour construire au standard de demain

Le bon partenaire pour construire au standard de demain Le bon partenaire pour construire au standard de demain Programme des séminaires 2009 / 2010 «Concepteur Certifié Maison Passive / Passivhaus» (CEPH) En coopération avec : La Maison Passive France - 110,

Plus en détail

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Etre capable de réaliser les diagnostics techniques : Amiante, plomb, termites, gaz, performance énergétique,

Plus en détail

COMITE DU MASSIF DES ALPES

COMITE DU MASSIF DES ALPES COMITE DU MASSIF DES ALPES Efficacité énergétique et promotion des énergies renouvelables Sous-axe II.3 du Programme Opérationnel Interrégional de massif des Alpes Appel à projets / Volet bâtiments 1.

Plus en détail

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs Version 5.6 Sofis 2015 www.sofis.fr N Azur 0 811 09 27 37 Sommaire Thèmes de formation 3 Secourisme 3 Incendie 7 Ergonomie 9 Management santé et sécurité

Plus en détail

Test de perméabilité à l'air - Rapport d'essai final

Test de perméabilité à l'air - Rapport d'essai final Opération : Bâtiments testés : Contrôle effectué le : RAPPORT D'ESSAI N : Donneur d'ordre : Château d'arsac - 33460 Arsac Mesureur : Xavier VINCENT, N MB 0162-1. P. 1 / 12 Test de perméabilité à l'air

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION

VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION Ensemble pour partager nos compétences CFORMATION14 LA FORMATION NICOLL 3 ORGANISATION DES STAGES 4 INFOS PRATIQUES 6 MODALITÉS D INSCRIPTION 8 BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

Programme de formation Quali PAC

Programme de formation Quali PAC Programme de formation Quali PAC Objectif du stage : Acquérir les bases permettant le dimensionnement, la conception et la mise en œuvre d installations de PAC qualitatives, dans une logique de développement

Plus en détail

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management FORMATIONS 2014-2015 Énergies Formations métiers certifiantes ISO 50001 et audit de systèmes de management Audit énergétique NF EN 16247 : bâtiment et industrie - Méthodologie d audit énergétique NF EN

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com

Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com F.S. Concept Concepteur de vos formations Catalogue janv 2012 Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com

Plus en détail

La Qualité au service de la construction...

La Qualité au service de la construction... La Qualité au service de la construction... Maîtriser ses projets... POLYEXPERT ENVIRONNEMENT est un spécialiste reconnu du conseil et du contrôle dans le domaine de la construction. Notre objectif est

Plus en détail

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ»

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» «INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» Présentation d ODE DIAGNOSTIC 3 De solides références qui nous font confiance 5 Une equipe de professionnels à votre service

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014 En collaboration avec leurs partenaires MARCHÉS TERTIAIRES TRAVAUX DE RÉNOVATION MARCHÉS RÉSIDENTIELS CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION - Janvier

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance AVRIL 2012 Visites de fin de chantier de vos demandes de 1. Une visite sur chantier : Pourquoi? Car la certification d un projet s articule autour de deux examens : - un premier au cours de la phase «conception»,

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Cycle de 3 jours réaliser un diagnostic des eaux usées

ASSAINISSEMENT Cycle de 3 jours réaliser un diagnostic des eaux usées - 1 - Expert de l efficacité et de la performance énergétique des bâtiments neufs et anciens de l habitat et le tertiaire. ASSAINISSEMENT Cycle de 3 jours réaliser un diagnostic des eaux usées Certifiés

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION EFFINERGIEET LA RT 2012 Sébastien DELMAS, Effinergie 10 novembre 2011 Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Effinergie et la RT 2012 Sébastien Delmas 10 novembre

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Airparif Services. Formations professionnelles 2015. Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France

Airparif Services. Formations professionnelles 2015. Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France Services Formations professionnelles 2015 Surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France Catalogue de formations professionnelles 2015 a une longue expérience de sensibilisation et de formation tant

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension)

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Fiche d application : Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Date Elaboration de la fiche Version 8 juillet 2013 1 Préambule Cette fiche d application précise les modalités de prise en compte

Plus en détail

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes Hygiène alimentaire Restauration commerciale Innovation Procédures & normes Réglementation Nutrition Pour développer vos compétences et celles de vos salariés. Pour maitriser et améliorer la qualité de

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES OFFRES DE STAGE SECTEUR / REGION 13 / 59 / 33 / 69 GENIE CLIMATIQUE GENIE CIVIL ADMINISTRATIF CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Aquitaine Thermographie

Aquitaine Thermographie Recherches de fuites par thermographie infrarouge Aquitaine Thermographie La thermographie La thermographie est une technologie précise et efficace, un allié fiable dans le domaine du bâtiment, de la maintenance

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6 Isolation thermiques des parois vitrées Fiche réalisée par l AGEDEN Mise à jour NL : 18/09/2015 De par leur fonction d'ouverture et de transparence, les baies vitrées sont les parois les plus vulnérables

Plus en détail

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables.

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Nos moyens humains et techniques Nos moyens humains : EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Notre équipe multi-technique et

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Thierry Gallauziaux - David Fedullo. Isoler les combles. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13205-2

Thierry Gallauziaux - David Fedullo. Isoler les combles. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13205-2 Thierry Gallauziaux - David Fedullo Isoler les combles Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13205-2 Isoler les combles Sommaire... 6 Les échanges gazeux... 6 L étanchéité à l air... 10 L inertie thermique...

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE?

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? 1 O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? www.experurba.fr 1 2 Attention 2! 12 November 2013 En parties communes : c est obligatoire! 1. Dossier technique amiante (DTA) 2. Constat de Risque d'exposition

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau Présentation de l association, son action, ses travaux Catherine Bonduau Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Dynamiser la performance thermique du bâtiment Dès 2005 un groupe de travail prépare

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Rénovation énergétique d'une petite maison mitoyenne

Rénovation énergétique d'une petite maison mitoyenne Rénovation énergétique d'une petite maison mitoyenne Avant rénovation La maison comporte un rez de chaussée et un étage sous combles (mansardé). Elle se compose d'une partie ancienne et d'une partie nouvelle

Plus en détail

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016 Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports Session de formation 2015-2016 Dossier d inscription BAPAAT FORMATION BREVET D APTITUDE PROFESSIONNELLE D

Plus en détail

MGT 01 Doc00d Règles spécifiques de certification des Opérateurs en Diagnostic Immobilier

MGT 01 Doc00d Règles spécifiques de certification des Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 34 REGLES SPECIFIQUES DE CERTIFICATION DES OPERATEURS EN DIAGNOSTIC IMMOBILIER HISTORIQUE DES MISES A JOUR : Révision n Date Nature de la modification 1 02.03.11 Création 2 01.12.11 Changement

Plus en détail

GUIDE FORMATION 2013. Bureau Veritas Formation. L expertise d un leader

GUIDE FORMATION 2013. Bureau Veritas Formation. L expertise d un leader GUIDE FORMATION 2013 Bureau Veritas Formation L expertise d un leader Pour des résultats 50 000 stagiaires chaque année 500 stages proposés tangibles et immédiats Ce guide vous donne une vue globale de

Plus en détail

UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011

UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011 ETANCHEITE A L AIR DANS LE BATIMENT UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011 Ressources documentaires: bureaux d étude: WIGWAM, ALSATECH, EXPAIR 21, AFORDEX, ENERTECH Contexte général

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Dossier de. Qualification 8611. Version 04-2014 QUALIBAT. 1 ère demande. www.qualibat.com

Dossier de. Qualification 8611. Version 04-2014 QUALIBAT. 1 ère demande. www.qualibat.com Dossier de Qualification 8611 Version 04-2014 QUALIBAT 1 ère demande www.qualibat.com Pièces à joindre au dossier Extrait Kbis et/ou inscription à la chambre des métiers de moins de 3 mois Immatriculation

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite travailler Inscrivez-vous

Plus en détail