INFIRMIERS DES SOINS. Puissante force de CHANGEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INFIRMIERS DES SOINS. Puissante force de CHANGEMENT"

Transcription

1 Puissante force de CHANGEMENT CAHIER PUBLICITAIRE Du 12 au 18 mai Semaine nationale DES SOINS La maison Mathieu-Froment-Savoie tient à remercier son équipe pour son dévouement et ses soins exceptionnels! ou

2 22 CAHIER PUBLICITAIRE Semaine nationale des soins Hôpital Montfort : le plaisir d aller au travail L Hôpital Montfort tient à souligner letravail exceptionnel de ses infirmières et infirmiers. Merci decontribuer à l amélioration des soins de santé en Ontario etdefaire de Montfort un hôpital dechoix! Si vous œuvrez aux soins infirmiers de l Hôpital Montfort, vous avez hâte de vous rendre au travail chaque jour. C est que l Hôpital Montfort se distingue par son environnement de travail exceptionnel. On y retrouve une atmosphère familiale et chaleureuse qui profite autant aux patients qu au personnel. Plusieurs facteurs contribuent à ce climat positif et stimulant. D abord, la taille de l établissement. Bien qu il ait connu une grande expansion depuis quelques années et obtenu la désignation d hôpital universitaire l an dernier, l Hôpital Montfort demeure à une échelle humaine. C est tellement plus agréable de se faire saluer et interpeler par son nom, plutôt que par un petit signe de tête anonyme. Et puis, il y a beaucoup d entraide, tant à l intérieur des services et qu entre ceux-ci. C est plus facile quand on se connait Une des clés du succès de cet environnement de travail réside dans l attitude pragmatique et ouverte de la gestion. À l Hôpital Montfort, la hiérarchie n est pas un fardeau. À tous les niveaux, on s informe, on écoute, on va voir sur le terrain. Pas de guerre de clocher ici. Tout le monde collabore. Tout se fait dans le respect et dans l objectif d assurer le mieux-être du patient. Une personne qui veut s investir dans la vie et l avancement de l hôpital sera la bienvenue au sein de comités de tout ordre, que ce soit professionnel ou social. On ne se gêne pas non plus pour reconnaitre et féliciter ses collègues de tous les niveaux et de tous les services. Cette ouverture et cet accueil chaleureux aident aussi les nouveaux venus francophones qui ont souvent laissé parents et amis derrière eux pour poursuivre leur carrière en français. Ils seront bien reçus et soutenus, tant à l hôpital qu après les heures de travail. Le patient d abord Tout est pensé en fonction du bienêtre du patient. Par exemple, l urgence dispose d un appareil qui peut faire une analyse de sang en 20 minutes plutôt qu en 90, comme c est le cas des hôpitaux qui doivent utiliser un laboratoire externe. Quand une vie est en jeu, cette capacité d analyse permet une rapidité d action qui fait toute la différence. Le service des soins intensifs possède aussi des équipements à la fine pointe qui sont nécessaires pour prodiguer les soins requis par les cas complexes et lourds qui s y retrouvent, tels les patients sur dialyse. Ce ne sont pas que les équipements qui sont à la fine pointe. Les connaissances et les habiletés du personnel soignant le sont tout autant. L Hôpital Montfort ne lésine pas sur la formation continue et l encourage plutôt. Quand on entre à Montfort, on a l occasion de se perfectionner tout au long de sa carrière. Il en découle une grande compétence professionnelle et une grande satisfaction personnelle. Si vous recherchez une culture où chaleur, respect et entraide sont la norme, visitez la section carrière du site Web de l Hôpital Montfort ou écrivez à montfort.on.ca. Voici votre chance de vous épanouir dans un milieu desplus dynamiqueset d approfondirvos compétencesauseind un hôpitaluniversitaire de premier plan. Saisissezvotre chance de faireprogresservotre carrière. Visitez la section«carrières»àhopitalmontfort.com Les infirmières Cindy Miron, qui œuvre au service de l urgence, et Annie Lecompte, qui est affectée au service des soins intensifs, sont au nombre du personnel de l Hôpital Montfort qui apprécie grandement leur milieu de travail.

3 Semaine nationale des soins CAHIER PUBLICITAIRE 23 Le privé en santé : une solution? Afin de répondre à la demande sans cesse croissante du secteur de la santé au Québec, il arrive que des établissements publics recrutent directement à partir d agences privées spécialisées en santé. Quand un besoin se fait sentir au sein des hôpitaux, CLSC, CHSLD et autres établissements de services de santé et de services sociaux, ces agences privées apportent leurs ressources pour soulager efficacement le réseau. Selon Karine Silva, directrice générale de Services de santé Marleen Tassé, même si les gouvernements successifs tendent à remettre en question le rôle et le fonctionnement des agences de santé, les acteurs du réseau public, eux, reconnaissent leur nécessité. «Cela fait 20 ans qu on l entend, dit-elle en réaction à la proposition du nouveau gouvernement d abolir le recours aux services des agences de santé privée dans le secteur public d ici deux ans. On l entend depuis toujours, mais les besoins sont réels et il est impératif de souligner l apport et le soutien des agences privées dans l Outaouais. On le voit lorsque l on travaille sur le terrain. Il s agit d une solution efficace, qui a fait ses preuves et qui permet d obtenir des soins de santé accessibles dans des délais raisonnables.» Placement Dans la région, cette réalité est effectivement si manifeste que même Services de santé Marleen Tassé, la plus importante agence privée de soins infirmiers et de placement en santé dans l Outaouais, ne peut combler tous les besoins de maind œuvre du réseau. «Il ne se passe pas une journée sans que l on reçoive une demande de la part d un établissement de santé, souligne Mme Silva. Que ce soit pour un remplacement ponctuel, un congé de maternité ou une affectation, notre agence est la première sollicitée pour répondre aux besoins de main-d œuvre. Nous avons ainsi une perspective privilégiée sur le secteur de la santé dans la région. Ce regard quotidien que nous portons sur les enjeux de santé propres à l Outaouais permet, à nous et aux acteurs du réseau, d affirmer la pertinence des agences de santé. Si un service comme le nôtre n existait pas, il serait impossible de répondre à la demande dans un temps raisonnable.» Temps d attente réduit Depuis quelques années, les médias locaux et nationaux rapportent que la situation s améliore dans les urgences de la région, notamment dans celles des hôpitaux de Hull et de Gatineau. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour expliquer cette amélioration et la contribution des agences privées en est un des principaux. «Nous redirigeons quotidiennement de la main-d œuvre dans les différents établissements de santé, ajoute Mme Silva. Nous avons une grande banque d employés qualifiés, que ce soit des infirmières, des infirmières auxiliaires ou des préposés aux bénéficiaires, et ce déploiement participe jour après jour au désengorgement du système puisque l agence est une solution rapide et efficace pour combler les besoins de main-d œuvre.» Clinique Depuis 25 ans, l équipe de Services de santé Marleen Tassé répond avec brio aux besoins criant en matière de santé dans tous les établissements de santé de la région. Véritable précurseur, c est avec son personnel hautement qualifié, professionnel et expérimenté, que l entreprise fournie des services de soins infirmiers privés et de qualité ainsi que des soins thérapeutiques qui répondent à tous les besoins de santé de ses clients, des institutions et des entreprises. «Les clients sont parfois très surpris, conclut Mme Silva. Vous pouvez vous sauver bien des tracas pour des frais minimes. De plus, en clinique, en plus d une panoplie de services thérapeutiques et médicaux, nous offrons la clé de la santé, une protection contre bien des maladies qui sont évitables. L idée est d accompagner la personne dans son bien-être global.» Vaccins, prise de sang, conseil santévoyage, prise de tension artérielle, massothérapie et soins de pieds offerts par une infirmière; toutes les raisons sont bonnes pour consulter les professionnels de Services de santé Marleen Tassé. Pour les services de base, les temps d attentes y sont pratiquement inexistants puisque plusieurs infirmières y sont engagées à plein temps. Et ce n est là qu un des nombreux avantages d une clinique privée. Réputée Certes, depuis un quart de siècle, Services de santé Marleen Tassé a largement contribué à l amélioration du secteur de la santé en Outaouais. C est avec professionnalisme, intégrité, approche humaine et écoute que l entreprise réalise sa mission auprès de sa clientèle. Sa réputation n est plus à faire. À la fois une solution efficace pour les besoins de main-d œuvre dans les établissements de santé et une clinique d accompagnement accessible, personnalisé et impeccable, l entreprise Services de santé Marleen Tassé incarne l avant-garde en matière de soins de santé. 25 ans Experts en santé depuis 25 ans! Semaine nationale des infirmières Àl occasion de la Semaine nationale des soins infirmiers, Services de santé Marleen Tassé tient àremercier son équipe d infirmiers(ères) pour l excellent travail réalisé tout au long de l année. Àl emploi d une autre agence? Nous sommes l agence de remplacement #1 du réseau en Outaouais Faites parvenir votre c.v. Visitez la section emploi sur Depuis déjà 25 ans, nos infirmiers(ères) ont fait de Services de santé Marleen Tassé un fier partenaire du réseau public de la santé. Chacun(e) d entre vous, par votre loyauté, vos compétences diversifiées, votre disponibilité et votre grande capacité d adaptation, faites de notreéquipe des experts de la santé depuis toujours. Vous contribuez au succès et àla solide réputation de l entreprise. Bonne semaine de l infirmière à vous tous ainsi qu à tous nos confrères et consœurs des réseaux privés et publics de la santé! Joignez-vous àl équipe gagnante + Salaires compétitifs $/h Inf. C.H. et C.H.S.L.D. + Horaires flexibles + Conditions de travail enviables Passez nous voir et bénéficiez des services offerts ànotre clinique Prise de sang Santé voyage Vaccination Soins de pieds Massothérapie thérapeutique marleentasse.com Obtenez les premiers choix des demandes de remplacement Suivez-nous sur

4 24 CAHIER PUBLICITAIRE Semaine nationale des soins Selon l Ordre régional des infirmières et des infirmiers de l Outaouais La formation du personnel infirmier doit être rehaussée SEMAINE DE L INFIRMIÈRE 12 AU 18 MAI 2014 La relève est au centre des préoccupations de l Ordre des infirmiers et des infirmières de l Outaouais (ORIIO). Et la Semaine nationale des soins infirmiers est une bonne occasion de mettre l accent sur l importance de rehausser le niveau de formation de la relève, estime le président de l organisme, François-Régis Fréchette. «Il faut comprendre que le Québec est la seule province où la pratique infirmière n est pas assortie d un baccalauréat. Il y a 2000 heures d écart entre la formation en Ontario et celle du Québec. C est donc en milieu de travail que le personnel infirmier vient chercher les connaissances qui lui manquent et, en période de surcharge de travail, le mentorat n est pas toujours possible», explique M. Fréchette. La question a fait l objet de travaux importants de la part du gouvernement précédent pendant plus d un an, mais rien en ce sens n a abouti. «L Ordre a déposé un mémoire en commission parlementaire l an dernier, mémoire qui avait d ailleurs été bien accueilli par le gouvernement précédent et l opposition. Maintenant qu on a un nouveau ministre et un nouveau parti au pouvoir, nous attendons de voir si un suivi sera fait à nos recommandations», de mentionner M. Fréchette. UQO Par ailleurs, M. Fréchette croit qu il est important de développer un campus santé à l Université du Québec en Outaouais (UQO). «Un tel programme rendrait la formation encore plus attrayante pour les infirmières et les infirmiers en formation. On pourrait y offrir des programmes en pharmacie, en kinésiologie et dans divers domaines de la santé qui ne sont pas nécessairement de nature strictement médicale», dit le président. L Ordre est par ailleurs bien conscient de l attrait que peuvent exercer les salaires versés en Ontario par rapport à ceux du Québec, mais M. Fréchette croit qu il faut mieux mettre en valeur les avantages à pratiquer en Outaouais. «Le salaire n excuse pas tout. L Ontario est aux prises avec une pénurie de personnel infirmier comme le Québec et les conditions de travail ne sont pas plus faciles. Par ailleurs, on a l avantage de travailler en français à Gatineau, sans oublier les primes versées pour tenir compte de l écart salarial entre les deux provinces. En fin de compte, j aime mieux travailler au Québec», résume-t-il. Toujours au chapitre de la formation, le président de l Ordre régional ne croit pas que la profession ait une réputation qui fasse fuir les candidats à la formation en technique infirmière. «Le cours, qu il soit au collège ou à l université, est contingenté. On refuse des candidats chaque année. Il faut voir si on en fait suffisamment pour retenir les étudiants tout au long de la formation. Il faut aussi valoriser la formation d infirmières praticiennes afin de mieux répondre aux besoins du système de santé», croit M. Fréchette. L HGH, c est... Un hôpital communautaire bilingue dans Prescott et Russell avec 540 employés et 95 médecins Un environnement clinique dynamique qui favorise une pratique professionnelle diversifiée et inter-disciplinaire Un accès auxservices parmiles meilleurs en région: 40 cliniques spécialisées et services régionaux Des centres satellites à Casselman et Clarence-Rockland Un site d enseignement affilié àlafaculté de médecine de l Université d Ottawa et àlacité Collégiale Un projet majeur de réaménagement dont la construction commencera en août À lʼhgh, on célèbre la semaine des infirmières L HÔPITAL GÉNÉRAL DE HAWKESBURY &DISTRICT À l HGH, la pratique infirmière évolue. Nos infirmières et infirmiers sont présents dans tous les programmes et les sphères d activités de l hôpital. Ce sont des gens dévoués à l excellence dans les soins de santé et qui misent sur le travail d équipe, l innovation et le leadership. HAWKESBURY CASSELMAN CLARENCE-ROCKLAND

5 Semaine nationale des soins CAHIER PUBLICITAIRE 25 Les soins de santé au Québec La solution passe par le personnel infirmier, estime la FSSS «Ça fait des années qu on parle des problèmes du système de santé au Québec, et ça fait des années que les solutions sont là.» Nadine Lambert, la vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN, et elle-même infirmière au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, de prend pas de détour lorsqu il est question d expliquer ce qui ne va pas avec le système de santé au Québec. Selon elle, on n utilise pas assez le potentiel des infirmières et on ne leur laisse pas assez d autonomie. «On a qu à regarder le dossier des infirmières praticiennes. En 2007, on voulait avoir 200 infirmières praticiennes œuvrant en première ligne de soins. Sept ans plus tard, on a à peine atteint l objectif et les infirmières en place ont du mal à faire reconnaitre leurs compétences et à utiliser tout leur potentiel. Et maintenant, on parle de 2000 infirmières en quelques années», affirme Mme Lambert avec scepticisme. Il y a en effet beaucoup de choses que les infirmières peuvent accomplir sans la supervision constante d un médecin. Prescrire des épreuves diagnostics, utiliser des ordonnances collectives et administrer des vaccins en sont quelques exemples. Ces actes libèreraient le médecin pour d autres cas qui requièrent une plus grande attention et plus de patients pourraient ainsi recevoir des soins à l intérieur du réseau public de la santé et des services sociaux. Jusqu ici, la solution gouvernementale a surtout été des compressions budgétaires qui amènent une croissance du privé en santé et un exode de professionnelles en soins vers des emplois mieux rémunérés et de meilleures conditions de travail. L amélioration des salaires de ces professionnelles permettrait mieux de les retenir. Pour la CSN, ça fera partie des prochaines négociations dans le secteur public. Choix de société Cette situation amène Mme Lambert à se demander si l on a oublié le choix de société qui a été fait au Québec, celui de la gratuité et de l accessibilité de soins de santé de qualité pour tous. En effet, l accessibilité n est plus aussi universelle maintenant et plusieurs personnes se tournent vers les cliniques privées pour obtenir du service plus rapidement. Ce sont donc des contribuables qui paient le service deux fois, une fois à travers leurs impôts et une autre fois à la clinique privée. La privatisation de services amène son lot de conséquences. Si vous n avez pas les moyens ou une bonne assurance maladie complémentaire, il peut devenir difficile de se faire traiter. Les gens de l Outaouais le savent douloureusement. Cette dernière croit qu on peut faire autrement. «L argent est là, il faut juste aller le chercher au bon endroit. Vous et moi payons jusqu à 30 % d impôt, tandis que les entreprises sont imposées à 16 %! De plus, ces entreprises profitent de nombreux abris fiscaux qui ne sont pas disponibles pour le simple travailleur.» Il y a aussi eu multiplication des cadres au cours des dernières années. Cette «organisationite» aigüe draine les ressources qui devraient être consacrées aux soins. La FSSS espère que l organisation du système de santé sera révisée de façon à diminuer les paliers inutiles et à remettre le financement au bon endroit. «Somme toute, ce qu on attend du nouveau gouvernement, ce sont des actions dans la direction des solutions déjà connues et proposées, et d utiliser pleinement le potentiel et les compétences des professionnels de la santé sans corporatisme ni chasse gardée» de signifier Mme Lambert. Nadine Lambert, la vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN. Centredesanté et de services sociaux des Collines CSSS des Collines, plus qu un travail, une passion Le Centre de santé et de services sociaux du Pontiac offre ses services àune population de plus de personnes qui résident entre Rapides-des-Joachims et la rue Terry Fox àgatineau (secteur Aylmer). Notre philosophie de soins des services intégrés pour notre clientèle est supportée par notre équipe professionnelle qui regroupe plus de 500 employés, médecins et spécialistes. Notre établissement se compose d un centre hospitalier, de 5 points de services de CLSC, de 3centres d hébergement et 1service d urgence additionnel intégré àunpoint de service en CLSC àl ouest de notre territoire. Notre richesse est notre capital humain! Dans le cadre de la semaine nationale des soins infirmiers, nous en profitons pour remercier nos infirmiers et infirmières pour leur excellent travail au quotidien, leur professionnalisme et leur dévouement Il nous ferait plaisir de vous accueillir également dans notre grande famille dès maintenant Nous recherchons InfIrmIers (Ières) AssIstAnts(es) du supérieur ImmédIAt temps complet en soins de longue durée et Aux urgences Prime d installation de 3000$ pour les finissants de l extérieur de l Outaouais Exigences Détenir un DEC en soins infirmiers ou un Bacc. en sciences infirmières Être membre en règle de l Ordre des infirmiers et infirmières du Québec (OIIQ) Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitæ à: Direction des ressources humaines Centre de santé et des services sociaux du Pontiac 160, ch. de la Chute, C.P. 430 Mansfield-et-Pontefract, Québec, J0X 1V0 ou par télécopieur au ou par courriel au Veuillez faire parvenir votre curriculum vitæ AVANT LE 23 MAI 2014 Nous communiquerons seulement avec les personnes dont la candidature sera retenue à l étape de la présélection. Àtout le PerSonnel du CSSS En cette semaine consacrée àtémoigner notrereconnaissance, le CSSS des Collines est fier de souligner le dévouement, le professionnalisme, la compassion, la qualité des soins et le dynamisme de tous nos employés et médecins. Ils sont indispensables et exceptionnels et ils font un travail remarquable auprès de notre clientèle grandissante. Merci à vous tous de votre précieuse collaboration. La direction des CollineS Nous invitons les infirmières à postuler :Nous offrons des postes à temps complet. 3 jours par semaine (horaire de 12 heures). Consulter notre site internet au

6 26 C A H I E R P U B L I C I T A I R E Semaine nationale des soins L avenir de la profession : qu en pense la relève? Le discours à la mode ces temps-ci au Québec est que l une des solutions à l engorgement des salles d urgence passe par l attribution de pouvoirs accrus aux infirmières de première ligne. Cette stratégie vise à soulager les médecins d un excédent de travail évident. Or, on sait que la profession d infirmière n a pas eu très bonne presse ces dernières années : heures supplémentaires forcées, épuisement et gestion serrée des dépenses ont-ils effarouché les étudiants qui envisagent une carrière en santé? Entrevue avec une étudiante de premier cycle en techniques infirmières au Cégep de l Outaouais, Valérie Levac-Rivest. Merci à VOUS! Toujours à l affût de prodiguer l'excellence dans les soins et les services à nos résidents! Nous tenons à remercier tout notre personnel durant cette semaine nationale des infirmières! Centre de santé et de services sociaux de Gatineau En cette Semaine nationale des soins infirmiers, Merci aux infirmières, infirmières-auxiliaires et inhalothérapeutes! Votre apport est vital auprès de nos patients, de nos résidants et de nos usagers. Tous reconnaissent la très grande qualité des soins et services que vous dispensez. Nous sommes très fiers du travail que vous accomplissez jour après jour! Bonne Semaine des soins infirmiers! LD Valérie, pourquoi avoir choisi la profession d infirmière? VLR Le corps humain a toujours été l objet de fascination pour moi. J ai aussi voulu faire un métier où je pouvais aider les gens. La profession d infirmière répondait très bien à ces deux intérêts. LD Tu es consciente que ce n est pas toujours un milieu de travail facile? VLR Oui. C est sûr que cet aspect me rebute un peu. Quand j ai effectué mes stages de travail en milieu de vie, j ai pu constater que les infirmières doivent travailler très fort dans des conditions minimales. C est sûr qu en centre hospitalier, c est difficile, mais je pense qu il y a moyen de trouver un cadre de travail intéressant. LD Par exemple? VLR Dans mon cas, je veux devenir infirmière praticienne. Pour ça, il me faut un baccalauréat et un cours universitaire intensif de première ligne, mais après je peux obtenir de meilleures conditions et même ouvrir ma propre clinique. Au Québec, la profession d infirmière praticienne est assez nouvelle. Un médecin, ça travaille presque à la chaine, un patient après l autre. L infirmière praticienne a plus de temps pour accompagner le patient. La seule chose est que nous n avons pas le droit de prescrire des narcotiques. LD As-tu l impression que la réputation difficile du milieu de travail des infirmiers et infirmières affecte la motivation des étudiants? VLR Oui, c est sûr. Notre professeur nous a dit que plusieurs vont abandonner. Sur 120 inscriptions, je pense qu il ne restera qu une vingtaine de finissants quand la formation sera terminée. LD Quelles ont été tes premières impressions quand tu as fait tes stages en milieu de vie? VLR Ça m a fait tout un choc! C est un milieu difficile et parfois déshumanisant. On dirait qu avec les années, certains membres du personnel infirmier oublient pourquoi ils sont là. Ce n est pas un travail, c est une vocation et l on est là pour le patient. LD La Semaine nationale des soins infirmiers représente quoi, pour toi? VLR C est très important! Il faut prendre le temps de dire «merci» aux milliers de professionnels qui ont leur travail à cœur, qui œuvrent parfois dans des conditions très difficiles pour apporter des soins de qualité aux patients. Il ne faut pas le tenir pour acquis. Des félicitations ou un encouragement, ça fait toujours du bien!

7 Semaine nationale des soins CAHIER PUBLICITAIRE 27 Les sciences infirmières à l UQO et le sens de l engagement Karine Laplante a une vie universitaire bien remplie. Détenant un baccalauréat en sciences infirmières de l Université du Québec en Outaouais (UQO), elle poursuit ses études de deuxième cycle à temps partiel au programme de diplôme d études supérieures spécialisées (DESS) en sciences infirmières. Les notions acquises dans le cadre de sa formation générale, jumelées à son dynamisme, lui ont valu le prix de l étudiante ayant le plus contribué au développement et à la cause de son regroupement. Ce prix lui a été remis lors de la Soirée de reconnaissance de l implication étudiante de l UQO le 24 avril dernier. «Avec un travail à temps complet, des études à temps partiel et une jeune famille, j ai dû surmonter plusieurs défis au cours de la dernière année. Lorsque j ai reçu le prix lors de la Soirée de reconnaissance, j ai compris que mon implication à titre de présidente de la Clinique santé était importante et ça m a donné l énergie nécessaire pour relever de nouveaux défis en ce qui a trait à la promotion de la santé et de la qualité de vie. L an prochain, je souhaite décrocher le titre de personnalité de l année lors de ce gala», dit-elle sur un ton amusé. Au-delà de la formation universitaire L engagement étudiant et le parcours de Karine Laplante lui ont permis de relever de nombreux défis et de développer plusieurs liens avec des chercheurs en santé de l UQO. Ceci lui a d ailleurs permis d obtenir le titre de présidente du mouvement étudiant de la Clinique santé et le titre de secrétaire de la Coopérative de solidarité Quartiers en santé. Impliquée d abord comme conseillère au sein de la Clinique santé depuis 2007, elle agit à titre de présidente de cette clinique depuis «Nous offrons à ce jour plusieurs activités aux étudiants et à la communauté universitaire. La Clinique santé s occupe entre autres de la salle d allaitement, des conférences-midi, des collectes de sang annuelles, du Défi- Santé Bougeons en cœur et des activités de prélèvements telles que la cholestérolémie et l indice de masse corporel (IMC).» Karine Laplante consacre plusieurs heures par semaine à ses études et à la clinique. «La santé communautaire et la promotion de la santé me tiennent vraiment à cœur. C est pour cette raison que je poursuis mes études en sciences infirmières et que je continue mon implication à la vie étudiante de l UQO», explique-t-elle. Détermination et passion L engagement de cette étudiante est une source d inspiration pour plusieurs. Son prochain défi sera de réaliser davantage de projets liés à la promotion de la santé et de développer les services offerts à l UQO. «Je souhaite qu un service de santé complet soit offert à l UQO afin de bien servir les étudiants et j espère être aux premières loges lors de la mise en place de ce projet audacieux», conclut-elle. Photo : Alexis Zeville Le travail inlassable de Karine Laplante a été reconnu lors de la Soirée de reconnaissance de l implication étudiante de l UQO, qui a eu lieu le 24 avril dernier, alors qu elle s est vue remettre le prix de l étudiante ayant le plus contribué au développement et à la cause de son regroupement. Baccalauréat en Baccalauréat DESS et maîtrise en SCIENCES INFIRMIÈRES L accessibilité aux soins de santé vous préoccupe? Faites partie de la solution. Grâceàl UQO,devenez: infirmière clinicienne; infirmière en pratique avancée ; infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne. Renseignez-vous! uqo.ca/admission

8 EN MAI, LA CSN SOULIGNE le travail exceptionnel des professionnelles et des professionnels en soins

Le personnel infirmier, toujours à vos côtés.

Le personnel infirmier, toujours à vos côtés. TEXTE PUBLICITAIRE A19 Un personnel unique et attentif Le personnel infirmier, toujours à vos côtés. C est sous ce thème rappelant l importance du rôle que jouent les infirmières et les infirmiers dans

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

25 000 fois merci! RXpharmaLAB.com

25 000 fois merci! RXpharmaLAB.com 1 La nouvelle année est l occasion pour chacun de souhaiter à ses proches une année remplie de bonheur, de santé et de réussite. C est aussi, pour plusieurs, une période d examen, d analyse et de prise

Plus en détail

Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN

Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN DANS LES SOINS INFIRMIERS ET CARDIO-RESPIRATOIRES, LA FSSS CSN EST UNE FORCE MARQUANTE En choisissant la CSN et la Fédération de la santé et

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel

Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel AU 19 E SIÈCLE - SOINS IMPRÉGNÉS DE DÉVOTION, DE DON DE SOI ET D INSPIRATION CHRÉTIENNE L obéissance est une qualité essentielle

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

À chacun son rythme. Mon choix, la profession infirmière. unecarrierepourlavie.com

À chacun son rythme. Mon choix, la profession infirmière. unecarrierepourlavie.com unecarrierepourlavie.com unecarrierepourlavie.com À chacun son rythme À chacun sa carrière Mon choix, la profession infirmière unecarrierepourlavie.com À chacun son rythme À chacun sa carrière Mon choix,

Plus en détail

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Pour les employeurs et les stagiaires Gestion de commerces Techniques de l informatique Gestion de réseaux informatiques Techniques de l informatique

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Pier Bouchard et Mylène Savoie

Pier Bouchard et Mylène Savoie GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION SUR GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ SUR L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ Pratiques et innovations possibles en faveur de

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

EMPLOI. CDC Longueuil COURSIER EMPLOI 28/06/2011 page 1 sur 8 ÉCHÉANCIER. Date limite pour faire parvenir vos informations à insérer dans le Coursier

EMPLOI. CDC Longueuil COURSIER EMPLOI 28/06/2011 page 1 sur 8 ÉCHÉANCIER. Date limite pour faire parvenir vos informations à insérer dans le Coursier EMPLOI ÉCHÉANCIER Date limite pour faire parvenir vos informations à insérer dans le Coursier Avant midi (12h00) le jeudi de chaque semaine Date limite pour faire parvenir vos informations à insérer dans

Plus en détail

Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval

Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval Un projet mobilisateur et ancré! Julie Desrosiers Direction des services multidisciplinaires

Plus en détail

Exemples de description de poste

Exemples de description de poste Exemples de description de poste Conseiller(ère), dotation et développement organisationnel Responsabilités Effectuer le recrutement interne et externe pour des postes de niveau varié et agir à titre de

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État Avis présenté dans le cadre des consultations de la Commission de révision permanente des programmes Par la Fédération de la santé du

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

OUTILS DE MARKETING. Carte d affaires. Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts.

OUTILS DE MARKETING. Carte d affaires. Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts. OUTILS DE MARKETING Carte d affaires Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts. Ta carte va clairement montrer les services que tu offres aux employeurs / personnes

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Mémoire de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

Mémoire de la Fédération des médecins spécialistes du Québec FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC Mémoire de la Fédération des médecins spécialistes du Québec Commission des affaires sociales Avant-projet de loi sur la carte santé du Québec Audiences publiques

Plus en détail

Questions de soins infirmiers : Formation

Questions de soins infirmiers : Formation Questions de soins infirmiers : Formation Introduction La présente fiche d information analyse la formation des infirmières et infirmiers des catégories suivantes : Infirmières et infirmiers autorisés

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue. , bureau 2000 DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.ca Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS)

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) NÉONATALOGIE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME NOVEMBRE 2010 Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Rapport du Comité ad hoc : Révision par l ordre des infirmières et infirmiers du Québec de l obtention des permis de pratique infirmière

Rapport du Comité ad hoc : Révision par l ordre des infirmières et infirmiers du Québec de l obtention des permis de pratique infirmière Rapport du Comité ad hoc : Révision par l ordre des infirmières et infirmiers du Québec de l obtention des permis de pratique infirmière Présenté au : Conseil fédéral sectoriel de la catégorie du personnel

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles

NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles Connaître Desjardins Assurances Composante du Mouvement Desjardins et partenaire financier solide Desjardins Assurances

Plus en détail

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier L évolution des rôles en soins infirmiers Un changement à s approprier Les formateurs Louise Leduc Coordonnatrice du développement clinique de la pratique en soins infirmiers, DPSSS-DSI Stéphane Gagnon

Plus en détail

Description du Programme de stages en droit d EDC

Description du Programme de stages en droit d EDC EDC QUI NOUS SOMMES Société d État créée en vertu d une loi du Parlement, EDC est l organisme de crédit à l exportation du Canada. Elle a pour mandat de soutenir les entreprises et les exportateurs du

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil Pour toute demande d information, veuillez contacter : Thierry de Rouville Conseiller ATE 418 589-5707 / 1 800-463-2030, poste

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération. Modèles d exercice de la médecine familiale

RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération. Modèles d exercice de la médecine familiale RÉMUNÉRATION et INCITATIFS 1. RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération Modèles d exercice de la médecine familiale Vous envisagez d exercer la médecine familiale en Ontario? Le ministère de la Santé et

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La présente procédure détermine les caractéristiques essentielles d un programme de dotation en ressources humaines.

CAHIER DE GESTION. La présente procédure détermine les caractéristiques essentielles d un programme de dotation en ressources humaines. CAHIER DE GESTION POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES COTE 30-01-00.09 OBJET : La présente procédure détermine les caractéristiques essentielles d un programme de dotation en ressources humaines.

Plus en détail

Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec

Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec Denyse T. April, Inf., B.Sc. Inf., M. Ed. Collège Héritage Gatineau, Québec Mise en contexte Le préceptorat La définition Les buts La mise en œuvre L expérience clinique Les intervenants A. Les compétences

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CADRES SUR LE SYSTÈME DE RÉMUNÉRATION DES CADRES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L AQESSS FÉVRIER 2008

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 RECOMMANDATIONS AUPRÈS DE LA COMMISSION SUR L ÉDUCATION POSTSECONDAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Présenté par : L Association étudiante du Collège communautaire de Bathurst Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3

Plus en détail

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT Description des cours offerts par La Cité collégiale du 7 au 11 mai 2012 Une séance d information aura lieu le jeudi 3 mai 2012, à 19 h. Tu dois te rendre à l

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 3 201 201

RAPPORT ANNUEL 3 201 201 RAPPORT ANNUEL 2013 2014 Vision Le Centre de santé Saint-Boniface est reconnu pour sa prestation de services de santé primaires innovateurs qui favorisent la santé et le bien-être de sa communauté. Mission

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

ÉLECTION PAR LA POPULATION Fiche d'information sur un candidat

ÉLECTION PAR LA POPULATION Fiche d'information sur un candidat Nom du candidat : Daniel Carreno Rivas Municipalité de la résidence : Ahunstic-Cartierville Municipalité du lieu de travail : Notre-Dame-de-Grâce (Montréal) Accumulant dix années d expérience dans le soutien

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Style, format et longueur du CV

Style, format et longueur du CV Style, format et longueur du CV Il existe plus d une façon de structurer un CV, ce choix peut varier selon les demandes et les préférences personnelles. Il arrive que l employeur exige un format en particulier,

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1 SOMMAIRE EXÉCUTIF L Université McGill a pour mission de faire progresser l acquisition de connaissances par son enseignement, par ses travaux de recherche et par les services qu elle rend à la société.

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Le 7 octobre 2014. Cher collègue,

Le 7 octobre 2014. Cher collègue, Le 7 octobre 2014 L honorable Francine Landry Ministre de l Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail Ministre responsable de la Francophonie C.P. 6000 Fredericton, Nouveau-Brunswick E3B

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015 PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015 Avec une bourse, je pourrais améliorer mes connaissances La subvention TD pour l excellence dans le domaine médical est destinée au personnel

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE

MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE L'OMRH et le MSPP conformément aux dispositions de l Arrêté du 11 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Service d affichage de poste

Service d affichage de poste Service d affichage de poste Gratuit, pour une durée d un mois Renouvelable sur demande Début de l affichage : Nom de l entreprise : Domaine d activité : Adresse : Personne à contacter : La Corne d abondance

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Organisation du travail 2 PTI. Plan thérapeutique infirmier. Un nouveau levier syndical : le PTI

Organisation du travail 2 PTI. Plan thérapeutique infirmier. Un nouveau levier syndical : le PTI Organisation du travail 2 PTI Plan thérapeutique infirmier Un nouveau levier syndical : le PTI brochure s adresse aux équipes locales de la FIQ. Elle a été réalisée par le service Communication- Information

Plus en détail

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Le 19 mars 2013 1 Cette rencontre se veut interactive donc une opportunité d échanges employés-direction sur les

Plus en détail

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Direction des politiques et de l'innovation en matière de soins infirmiers, ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

UNE NOUVELLE RÉALITÉ EN GÉRODONTOLOGIE MIEUX VAUT PRÉVENIR. Sonia Moreau, Christine Girard, Marie-Thérèse Carrier, Lise Pilote

UNE NOUVELLE RÉALITÉ EN GÉRODONTOLOGIE MIEUX VAUT PRÉVENIR. Sonia Moreau, Christine Girard, Marie-Thérèse Carrier, Lise Pilote UNE NOUVELLE RÉALITÉ EN GÉRODONTOLOGIE MIEUX VAUT PRÉVENIR Sonia Moreau, Christine Girard, Marie-Thérèse Carrier, Lise Pilote Le nombre de personnes vieillissantes ayant leurs dents naturelles affligées

Plus en détail

Stage en informatique de gestion 8STA420 (3cr) Guide

Stage en informatique de gestion 8STA420 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Stage en informatique de gestion 8STA420 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail

AFFICHAGE SPÉCIAL - 3 JOURS SEULEMENT SITUATION PARTICULIÈRE Concours 2014-27

AFFICHAGE SPÉCIAL - 3 JOURS SEULEMENT SITUATION PARTICULIÈRE Concours 2014-27 AFFICHAGE SPÉCIAL - 3 JOURS SEULEMENT SITUATION PARTICULIÈRE 2014-27 DESCRIPTION DU TITRE D EMPLOI SECRÉTAIRE MÉDICALE 5322 Personne qui assiste un ou des médecins ou des professionnels ou une équipe de

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 10 mars 1997 CA-97-39-336

Plus en détail

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre Organisé par la Chambre de commerce et d industrie Lac-Saint-Jean-Est en partenariat avec la Fédération des chambres de commerce

Plus en détail

A) 21% soit 1849 hommes B) 50% soit 4377 C) 10% soit 875

A) 21% soit 1849 hommes B) 50% soit 4377 C) 10% soit 875 MARCHÉ DU TRAVAIL DE L OUTAOUAIS Sur les 8755 employés du réseau de la santé et des services sociaux de l Outaouais, combien y retrouve-t-on d hommes? A) 21% soit 1849 hommes B) 50% soit 4377 C) 10% soit

Plus en détail

Motivations. Emilie De Saint Pol, Lucie Germain, Geneviève Heyraud ASSPRO Santé (1) (Bureau 2005-2006)

Motivations. Emilie De Saint Pol, Lucie Germain, Geneviève Heyraud ASSPRO Santé (1) (Bureau 2005-2006) De la formation en santé publique à la pratique professionnelle : association étudiante et partage d expériences From public health training to professional practice: student association and experience

Plus en détail

COMMUNICATIONS GRAPHIQUES PUBLICITÉS SITES WEB DIRECTION ARTISTIQUE CGM2.CA

COMMUNICATIONS GRAPHIQUES PUBLICITÉS SITES WEB DIRECTION ARTISTIQUE CGM2.CA PROFIL Agence de placement Médias motivé génial créatif COMMUNICATIONS GRAPHIQUES PUBLICITÉS SITES WEB DIRECTION ARTISTIQUE CGM2.CA PRÉSENTATION DE L AGENCE cgm 2 Qui sommes-nous? Fondée en juillet 2002,

Plus en détail

XVII e Colloque des CII-CIR 2012 Montréal Le 2 mai 2012. Carl-Ardy Dubois, PhD Danielle D Amour, inf. PhD

XVII e Colloque des CII-CIR 2012 Montréal Le 2 mai 2012. Carl-Ardy Dubois, PhD Danielle D Amour, inf. PhD XVII e Colloque des CII-CIR 2012 Montréal Le 2 mai 2012 Carl-Ardy Dubois, PhD Danielle D Amour, inf. PhD Comprendre, à partir de résultats de recherche, la valeur ajoutée d une pratique professionnelle

Plus en détail

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Dîner des membres du Conseil d administration de CGA-Canada Hôtel Intercontinental Montréal Le vendredi

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER Sommaire Une riche histoire (1912 à aujourd hui) 4 Le profil du cabinet 5 Nos valeurs 6 Votre stage 8 3 H UNE RICHE 1912 M e Gustave Monette

Plus en détail

Démarche de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC)

Démarche de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) Démarche de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) pour l obtention d un diplôme d études collégiales (DEC) en Techniques d éducation spécialisée 351.A0 QU'EST-CE QU'UNE DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche OFFRE D EMPLOI AFFICHAGE 2015-28 Votre rôle Agent(e) de planification, de programmation et de recherche La personne apporte un soutien à la coordination d ensemble des activités scientifiques à l Institut.

Plus en détail

Amendements n os 124 et 128

Amendements n os 124 et 128 223 À l intention des médecins omnipraticiens 12 décembre 2012 Amendements n os 124 et 128 Annexe XXI Reconnaissance de l efficience Introduction La Régie vous présente les changements apportés à votre

Plus en détail

L Association des collèges communautaires du Canada

L Association des collèges communautaires du Canada Les collèges et les instituts du Canada favorisent la dualité linguistique Avril 2009 Mémoire présenté au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes Association des collèges communautaires

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU PONTIAC TENUE LE LUNDI 16 JANVIER 2012, À 17H30, À LA SALLE DU CONSEIL, AU CLSC, MANSFIELD

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail