Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie."

Transcription

1 Ministère de la Santé Publique Office national de la Famille et de la Population Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie. 1

2 Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie Principales étapes dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie. Interventions spécifiques du Programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle. 2

3 Principales étapes dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie (1) Depuis la fin des années 60, la santé maternelle et la réduction de la mortalité maternelle ont été identifiés comme une priorité et ont été depuis, placés au centre des préoccupations en matière de santé publique en Tunisie. Sommet du Millénaire pour le développement en 2000 : la Tunisie a adhéré à l engagement de la communauté internationale pour réduire la mortalité maternelle des ¾ entre

4 Principales étapes dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie (2) 1 er réponse institutionnelle pour la réduction de la mortalité maternelle : Programme national de planning familial 1964 Lancement du programme national de PF pour juguler la croissance démographique galopante et répondre à l urgence démographique et sanitaire : ISF à 7, mortalité maternelle ( 400/100000) et infantile très élevées Orientation du programme vers la promotion de la santé de la mère et de l enfant et intégration des services de PF dans les centres de soins de santé de base Suite à la Conférence mondiale du Caire, orientation vers le concept de SR axé sur intégration de services de SR dans les centres de PF et identification de nouvelles priorités suite aux mutations socio démographiques et épidémiologiques 4

5 Fondements du programme de SR/PF Code du statut personnel et droit des femmes Abolition de la polygamie Légalisation de l âge au mariage Droit à l éducation et l accès au marché du travail Légalisation de l avortement Consensus national Volonté politique Mobilisation des leaders religieux et de la société civile Accessibilité des services Gratuité Rapprochement des services: stratégie mobile Diversité des prestations: Consultation périnatale contraception, dépistage K.féminins, infertilité, IST, 5

6 Principales étapes dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie (3) Réponses institutionnelles pour la réduction de la mortalité maternelle Années 80: Système de santé basé sur la stratégie des soins de santé primaires a permis une amélioration générale des indicateurs de santé maternelle et infantile 1990 Programme national de périnatalité visant la réduction de la mortalité maternelle et périnatale Révision du programme axée sur: L amélioration de la qualité des soins périnatals L orientation vers un système de parrainage entre les différents niveaux de soins notamment entre niveaux 2 et 3 La mise en place d un système de surveillance des décès maternels Mise au point d une stratégie de réduction de la mortalité maternelle sur la base des résultats de l enquête sur les décès maternels (68.9 / NV dont 8 7 % évitables) Plan quinquennal de développement inclut la réduction de la mortalité maternelle comme priorité nationale. Constitution d une commission d experts en périnatalité Mise au point d un programme pour la réduction de la mortalité maternelle avec l aide du système des nations unis ( ) 6

7 Principales étapes dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie (4) Evolution de la mortalité maternelle Enquête nationale sur la mortalité maternelle: 68,9/ NV (INSP) Enquête nationale Multiple Indicator Cluster Survey (MICS 3) disparités régionales : Taux de couverture de surveillance de la grossesse par 4 consultations prénatales : 67.5% échelle nationale % à Kairouan Accouchements sous surveillance médicale: 94,5% échelle nationale - 71,8% Kasserine Prévalence contraceptive: 60,2% - 50,5% à Kasserine Système de surveillance de la mortalité maternelle en milieu hospitalier révèle une baisse du taux de mortalité maternelle: 40/ en à 36/ en

8 Principales étapes dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie ( 5 ) Evolution de la mortalité maternelle Enquête nationale sur la mortalité maternelle : 44,8 / NV Sud Ouest 105/ ,8 / Centre Est 93 / ,5 / Nette diminution des disparités régionales Taux le plus bas : Nord-Est 27,9 / Taux le plus élevé: Nord-Ouest 67 /

9 9

10 Interventions spécifiques du Programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie 10

11 Principaux déterminants de la mortalité maternelle Déterminants socio économiques et culturels Statut reproductif Utilisation des services de santé de qualité ONFP Statut de la femme Education Autonomie Ressources financières Emploi Age maternel Parité Régulation des naissances Prise en charge grossesses non désirées Accès aux services de santé périnatale Accouchement en milieu assisté Prestataires formés ONFP ONFP 11

12 Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle Réduction de la mortalité maternelle Promotion des services de périnatalité Éducation des femmes Contraception Prise en charge des grossesses non désirées Accès aux soins: Stratégie mobile 12

13 Intervention du programme de SR/PF Prise en charge des grossesses non désirées: l avortement médicalisé Légalisation de l avortement en Tunisie (article 214 du code pénal), pratiqué dans les centres de SR/PF par la méthode chirurgicale Introduction de l avortement méd. par l ONFP, outil important dans la lutte contre la mortalité maternelle: Coût moindre par rapport à l avortement chirurgical Simplicité d administration Efficacité jusqu à 63 jours d aménorrhée Bonne acceptabilité par les femmes 13

14 Intervention du programme de SR/PF Régulation des naissances Multiparité et grossesses non planifiées : facteurs de risque de mortalité maternelle importants. La stratégie de l ONFP basée sur la délégation des prestations des services de PF aux sages femmes et les moyens de contraception de longue durée d action, DIU en particulier, a joué rôle fondamental dans la lutte contre la mortalité maternelle: Les prestations de SR/PF sont assurées dans 85% par les sages femmes ce qui a permis une évolution rapide de la prévalence contraceptive parallèle à la baisse de la mortalité maternelle. 14

15 Evolution prévalence contraceptive de de la mortalité maternelle 68.9/ / , Lancement programme national de PF 10 0 Source: MICS

16 16

17 distribution en pourcentage des éthodes utilisées MICS Ligature 9,3% Autre 7,0% Calendrier 13,3% DIU 46,1% Pilule 24,2% 17

18 Evolution de l espérance de vie à la naissance ,3 75, ,2 76, , Source INS 18

19 Intervention du programme de SR/PF La contraception et les avortements médicalisés sont des éléments fondamentaux dans le lutte contre la mortalité maternelle: Plus de décès maternels / an sont dus aux complications liées à la grossesse ou à l accouchement. Près de décès maternels /an pourraient être évités par la contraception. Prés de décès maternels/ an pourraient être évités par les avortements médicalisés, ce qui réduirait la mortalité maternelle de 13%. 19

20 Intervention du programme de SR/PF Accès aux services de santé: stratégie mobile Stratégie fondamentale, spécifique du programme de SR/PF, permettant le rapprochement des services de SR /PF et d IEC aux populations les plus éloignées où le taux de mortalité maternelle est élevé. Elle repose sur: Réseau mobile Equipes mobiles: équipes de sages femmes et infirmières qui dispensent des services de SR/PF dans les zones rurales dépourvues de personnel qualifié en SR/PF Cliniques mobiles : centres équipés ambulants qui dispensent des services dans les localités peu peuplées ( inf 1000 habitants ) et dépourvues de centre fixe Equipes d éducation - Equipes mobiles d éducation : équipes d éducateurs qui visitent les localités éloignées pour faire de l éducation de proximité ( porte à porte) sur la maternité sans risque Antennes d éducation : agents originaires des localités qui assurent l éducation de leur localité Agents des ONG qui participent à l éducation dans le cadre du programme de partenariat 20

21 Intervention du programme de SR/PF Education des femmes: stratégie I.E.C Maternité sans risque axe prioritaire du programme IEC de l ONFP. Objectifs du programme IEC : Promouvoir la consultation prénatale, l accouchement en milieu assisté et les visites post natales intégrées ( mère- nourisson) du 8 éme et 40 éme jour Approches de communication: Plaidoyer auprès des décideurs et des professionnels de santé Communication médiatique Séances individuelles et de groupes avec diffusion de supports dans les centres fixes et dans le cadre de la stratégie mobile Stratégie spécifique pour les populations des zones démunies : Basée sur une approche communautaire mobilisant des agents formés originaires de ces zones, pour développer des actions d IEC pour une maternité sans risque 21

22 Intervention du programme de SR/PF Les services de périnatalité Les prestations prénatales et post natals ont été développées dans les structures de l ONFP à partir des années 1990 dans le cadre du programme national de périnatalité. Le personnel prestataire de l ONFP a été formé et assure des consultations pré et post natal dans les centres fixes et dans les cliniques mobiles. 22

23 % des femmes ayant recours à au moins 4 consultations prénatales selon la Période Rural Urbain Total , Papchild 1994 Papfam 2001 Mics

24 dans le maternelle Exemple de Coopération SUD-SUD cadre de la lutte contre la mortalité Projet triangulaire France - Tunisie - Niger. ( District de Kollo ) dans le cadre du partenariat sud sud en matière de population et developpement. Objectifs généraux Echange d expertise dans le domaine de la lutte contre la mortalité maternelle Contribution à la réduction de la mortalité et morbidité maternelle et néo natale dans le district sanitaire de Kollo ainsi que de promouvoir les services de SR Objectifs spécifiques et résultats escomptés Fournir des services de qualité en matière de SR/PF à 80% des habitants du district. Porter le taux des consultations prénatales de 9,94% à 40%. Porter le taux de prévalence contraceptive 1,5% à 10%. Assurer la consultation postnatale (mère et enfant) à 25% des femmes ayant accouché en milieu assisté. Ramener à 10% les accouchements assistés par un personnel de santé qualifié. Former les sages-femmes traditionnelles et accroître leur nombre de 40 à 100 sagesfemmes. Assurer les soins obstétricaux essentiels d'urgence et les soins médicaux de base aux nouveau-nés dans tous les centres de santé intégrés. 24

25 Conclusion(1) Des efforts importants doivent encore être déployés pour atteindre les objectifs du millénaire : 18.7/ NV d ici La MM a diminué de seulement 24,5% en 7 ans, soit une réduction annuelle de 3,6 % alors que les objectifs du millénaire prévoit une réduction annuelle de 4,5%. La baisse des disparités régionales ne doit pas occulter les différences qui persistent notamment dans la région du nord ouest et le principal défi a relevé pour l avenir est d annuler les inégalités régionales. 25

26 Conclusion (2) Pour relevé ces défis, des efforts restent encore à accomplir et les actions suivantes devraient être entreprises: L installation d observatoires de la mortalité et de la morbidité maternelle dans les régions défavorisées pour mieux identifier les principaux déterminants et causes de mortalité et de morbidité maternelle et infantile L implication plus importante du secteur privé dans la surveillance et la stratégie de lutte contre la mortalité maternelle Le renforcement des maternités périphériques en moyens humains et matériels Le renforcement de l utilisation et la complétude du certificat de décès dans ces régions Le renforcement de la sensibilisation et de l information des femmes de ces régions sur la maternité sans risques 26

27 Conclusion (3) Dans le cadre de la réalisation des objectifs du millénaire en matière de lutte contre la mortalité maternelle, la place du programme de SR/PF reste incontournable, notamment par la stratégie mobile et un programme spécifique a été mis au point pour les années à venir visant à: Adapter la Stratégie nationale de périnatalité au niveau régional notamment dans les régions de Kasserine, Sidi Bouzid, Kairouan et Gafsa Améliorer les capacités professionnelles du personnel médical et paramédical Sensibiliser la population dans les régions ciblées 27

28 Merci pour votre attention 28

Ministère de la Santé Office National de la Famille et de la Population APPORT DU PROGRAMME DE PF/SR POUR LE BIEN-ÊTRE DE LA FAMILLE TUNISIENNE

Ministère de la Santé Office National de la Famille et de la Population APPORT DU PROGRAMME DE PF/SR POUR LE BIEN-ÊTRE DE LA FAMILLE TUNISIENNE Ministère de la Santé Office National de la Famille et de la Population APPORT DU PROGRAMME DE PF/SR POUR LE BIEN-ÊTRE DE LA FAMILLE TUNISIENNE Dr Rim Ben Aissa- Journée nationale de la famill - 11 décembre

Plus en détail

La coopération Sud-Sud en santé de la reproduction: L expérience de la Tunisie

La coopération Sud-Sud en santé de la reproduction: L expérience de la Tunisie Conférence régionale sur l accélération de la lutte contre la mortalité maternelle en Afrique CARMMA/ Tunisie, 24 et 25 Novembre 2011 La coopération Sud-Sud en santé de la reproduction: L expérience de

Plus en détail

La baisse de la prévalence contraceptive en Tunisie : Analyse économétrique à partir des données de l enquête MICS3. Dr.

La baisse de la prévalence contraceptive en Tunisie : Analyse économétrique à partir des données de l enquête MICS3. Dr. La baisse de la prévalence contraceptive en Tunisie : Analyse économétrique à partir des données de l enquête MICS3 Dr. Jalila ATTAFI Université Tunis El Manar Résumé long La Tunisie a adopté une politique

Plus en détail

Santé de la reproduction : Quels connaissances et comportements chez l homme marocain?

Santé de la reproduction : Quels connaissances et comportements chez l homme marocain? Santé de la reproduction : Quels connaissances et comportements chez l homme marocain? «Enquête en population dans la région du haut atlas» Sebbani Majda¹, Adarmouch Latifa¹, Cherkaoui Mohammed², Amine

Plus en détail

LE CENTRE DE FORMATION INTERNATIONALE ET DE RECHERCHE EN SANTE DE LA REPRODUCTION ET POPULATION (CeFIR)

LE CENTRE DE FORMATION INTERNATIONALE ET DE RECHERCHE EN SANTE DE LA REPRODUCTION ET POPULATION (CeFIR) LE CENTRE DE FORMATION INTERNATIONALE ET DE RECHERCHE EN SANTE DE LA REPRODUCTION ET POPULATION (CeFIR) CeFIR Le Centre de Formation Internationale et de Recherche (CeFIR) relève de l Office National de

Plus en détail

CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2015 AOUT 2016

CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2015 AOUT 2016 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION S/DIRECTION DES STATISTIQUES CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2015 AOUT 2016 EQUIPE DE REDACTION Dr. ANIS KLOUZ,

Plus en détail

FORMATION EN SOINS OBSTETRICAUX et NEONATALS D URGENCE

FORMATION EN SOINS OBSTETRICAUX et NEONATALS D URGENCE FORMATION EN SOINS OBSTETRICAUX et NEONATALS D URGENCE 1. Introduction 2. Mortalité et morbidité maternelles et périnatales 3. Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Plus en détail

CeFIR. Le CeFIR a pour mission de :

CeFIR. Le CeFIR a pour mission de : Le Centre de Formation Internationale et de Recherche (CeFIR) est une structure qui relève de l Office National de la Famille et de la Population (ONFP), organisme placé sous la tutelle du Ministère de

Plus en détail

Historique dans le monde

Historique dans le monde L Expérience Tunisienne et l évolution des services de l avortement et PF depuis 1965 Rencontre sur l avortement médicamenteux ATDS-STGOSTGO 28 Mai 2011- Hotel Barcelo-Gammarth Selma HAJRI 1 Historique

Plus en détail

PLANIFICATION FAMILIALE. Prof. Robert J.I. LEKE

PLANIFICATION FAMILIALE. Prof. Robert J.I. LEKE PLANIFICATION FAMILIALE Prof. Robert J.I. LEKE POURQUOI LA PF (1) * Amélioration de la santé de: - Mère - Adolescents En diminuant la mortalité et - Enfant morbidité materno -infantile et de l homme -Hommes

Plus en détail

CeFIR Entreprendre des enquêtes et des études de recherche dans le domaine de la population et de la SSR /PF.

CeFIR Entreprendre des enquêtes et des études de recherche dans le domaine de la population et de la SSR /PF. Le Centre de Formation Internationale et de Recherche (CeFIR) est une structure qui relève de l Office National de la Famille et de la Population (ONFP), organisme placé sous la tutelle du Ministère de

Plus en détail

Compte-rendu atelier Eco-assainissement

Compte-rendu atelier Eco-assainissement Compte-rendu atelier Eco-assainissement 14 au 16 Septembre 2010 à N Djamena : Atelier d accompagnement des acteurs humanitaires et d échange d expérience «Opérationnalisation des projets d Assainissement

Plus en détail

5 ème Congrès mondial du SIDIIEF

5 ème Congrès mondial du SIDIIEF 5 ème Congrès mondial du SIDIIEF L Initiative «Badiènou Gokh» (B.G) : une approche communautaire typiquement Sénégalaise, pour réduire la mortalité maternelle infantile Mme Cecile ALIHOUNOU Sénégal- Genève,

Plus en détail

Subventions aux ONG locales pour la mise en œuvre du Paquet d Interventions à Haut Impact au niveau communautaire (PIHI-Communautaire)

Subventions aux ONG locales pour la mise en œuvre du Paquet d Interventions à Haut Impact au niveau communautaire (PIHI-Communautaire) Ministère de la Santé Subventions aux ONG locales pour la mise en œuvre du Paquet d Interventions à Haut Impact au niveau communautaire (PIHI-Communautaire) Contexte Introduction Le Ministère de la Santé

Plus en détail

Projet de Prévention et Prise en Charge des Fistules Obstétricales

Projet de Prévention et Prise en Charge des Fistules Obstétricales Projet de Prévention et Prise en Charge des Fistules Obstétricales Buts et Objectifs du Projet 2005-2007: Accès et utilisation accrus aux services complets de traitement des fistules Compétences accrues

Plus en détail

«Parlons santé sexuelle, les jeunes au cœur et acteurs des enjeux de demain»

«Parlons santé sexuelle, les jeunes au cœur et acteurs des enjeux de demain» Séminaire Santé des Jeunes en Méditerranée Marseille 4 / 5 décembre 2014 «Parlons santé sexuelle, les jeunes au cœur et acteurs des enjeux de demain» Témoin: Dr Skalli Touria, gynécologue Casablanca/Maroc

Plus en détail

CONVENTION. Conclue entre :

CONVENTION. Conclue entre : CONVENTION de financement et de partenariat entre la Caisse Primaire d'assurance Maladie et le Département pour assurer la prise en charge, par l Assurance Maladie, des actes médicaux réalisés par le service

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Edition 2011 GEOGRAPHIE ET ORGANISATION ADMINISTRATIVE Géographie Organisation administrative 13 régions 45 provinces 49 communes

Plus en détail

Les actualités sur les stratégies de santé communautaire en matière de la santé reproductive

Les actualités sur les stratégies de santé communautaire en matière de la santé reproductive Les actualités sur les stratégies de santé communautaire en matière de la santé reproductive Atelier national de santé de la reproduction/ planification familiale, 12-14 décembre 2012 Etat des lieux Plusieurs

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR L EDUCATION ET LA SITUATION ACTUELLE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DES ADULTES

RAPPORT NATIONAL SUR L EDUCATION ET LA SITUATION ACTUELLE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DES ADULTES RAPPORT NATIONAL SUR L EDUCATION ET LA SITUATION ACTUELLE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DES ADULTES Bilan synthèse : Pays GABON Plan : Introduction I- Situation du pays II- Nouvelles orientations III-

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE LA SANTÉ ET DE LA PREVENTION MEDICALE EXTRAIT DE LA

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE LA SANTÉ ET DE LA PREVENTION MEDICALE EXTRAIT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple -Un But -Une Foi MINISTERE DE LA SANTÉ ET DE LA PREVENTION MEDICALE EXTRAIT DE LA FEUILLE DE ROUTE MULTISECTORIELLE POUR ACCELERER LA REDUCTION DE LA MORTALITÉ ET DE LA

Plus en détail

Atteindre les populations les plus vulnérables à travers la santé communautaire

Atteindre les populations les plus vulnérables à travers la santé communautaire RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Ministère de la Santé et de l Action sociale Direction Générale de la Santé Cellule de Santé Communautaire Atteindre les populations les plus vulnérables à travers la santé communautaire

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

Bienvenue au modèle RAPID de MBAO

Bienvenue au modèle RAPID de MBAO RAPID MBAO Bienvenue au modèle RAPID de MBAO Dans cette présentation nous parlerons de : Introduction Vision du Sénégal Situation Démographique Secteurs Recommandations Introduction Quand une population

Plus en détail

-=-==- Paix - Travail - Patrie Délégation Provinciale de l Extrême Nord -=-=-=- Projet d approche solidaire en santé génésique (PASSAGE) -=-=-=-

-=-==- Paix - Travail - Patrie Délégation Provinciale de l Extrême Nord -=-=-=- Projet d approche solidaire en santé génésique (PASSAGE) -=-=-=- Ministère de la santé publique République du Cameroun -=-==- Paix - Travail - Patrie Délégation Provinciale de l Extrême Nord -=-=-=- Projet d approche solidaire en santé génésique (PASSAGE) -=-=-=- Projet

Plus en détail

Plan de Présentation ANALYSE COUT-BENEFICES (ACB) PROSPECTIVE DU PROGRAMME DE PLANIFICATION FAMILIALE AU GABON

Plan de Présentation ANALYSE COUT-BENEFICES (ACB) PROSPECTIVE DU PROGRAMME DE PLANIFICATION FAMILIALE AU GABON 4ème CONFERENCE INTERNATIONALE Rabat - Maroc 26-29 Septembre 216 ANALYSE COUT-BENEFICES (ACB) PROSPECTIVE DU PROGRAMME DE PLANIFICATION FAMILIALE AU GABON Par : Mr Konan ChrisAan YAO, économiste de la

Plus en détail

Planification familiale au Sénégal. Dr Bocar Mamadou Daff

Planification familiale au Sénégal. Dr Bocar Mamadou Daff Planification familiale au Sénégal Amélioration de l accès par les 3D Dr Bocar Mamadou Daff Présentation du pays Superficie: 196 722 km2 Population: 12 500 000 habitants Organisation territoriale: 14 régions,

Plus en détail

INTEGRATION DE LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LES SERVICES DE SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE

INTEGRATION DE LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LES SERVICES DE SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE INTEGRATION DE LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LES SERVICES DE SANTE MATERNELLE, NEONATALE ET INFANTILE Blami Dao MD, FWACS Directeur Santé Maternelle et Néonatale JHPIEGO, Baltimore, USA. 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

PROPOSITION DU BURUNDI EN VUE D UN SOUTIEN AU RENFORCEMENT DU SYSTEME DE SANTE

PROPOSITION DU BURUNDI EN VUE D UN SOUTIEN AU RENFORCEMENT DU SYSTEME DE SANTE REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE PROPOSITION DU BURUNDI EN VUE D UN SOUTIEN AU RENFORCEMENT DU SYSTEME DE SANTE Octobre 2006 Contenu PAGES INTRODUCTION. 1 1. DESCRIPTION DE LA PROPOSITION.

Plus en détail

Cambodge OFFRIR DES SERVICES DE SANTÉ AUX POPULATIONS DÉFAVORISÉES. Sous-traiter des services de santé destinés aux populations rurales pauvres

Cambodge OFFRIR DES SERVICES DE SANTÉ AUX POPULATIONS DÉFAVORISÉES. Sous-traiter des services de santé destinés aux populations rurales pauvres OFFRIR DES SERVICES DE SANTÉ AUX POPULATIONS DÉFAVORISÉES 2007 Cambodge Sous-traiter des services de santé destinés aux populations rurales pauvres La démarche consistant à sous-traiter à des ONG la gestion

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand- Duché de Luxembourg

Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand- Duché de Luxembourg Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand- Duché de Luxembourg Rapport de Synthèse de l évaluation CARE IN LUXEMBOURG (CIL) EVAL/2013/01

Plus en détail

TUNISIE 2011 Mortalité Maternelle.Jusqu à quand?

TUNISIE 2011 Mortalité Maternelle.Jusqu à quand? CARMMA TUNISIE 2011 Mortalité Maternelle.Jusqu à quand? PROGRAMME NATIONAL DE PERINATALITE Dr CHAOUCH MOHAMED DIRECTION DES SOINS DE SANTE DE BASE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE TUNISIE * Situation : Afrique

Plus en détail

LA DISTRIBUTION A BASE COMMUNAUTAIRE DES CONTRACEPTIFS AU BURKINA faso

LA DISTRIBUTION A BASE COMMUNAUTAIRE DES CONTRACEPTIFS AU BURKINA faso LA DISTRIBUTION A BASE COMMUNAUTAIRE DES CONTRACEPTIFS AU BURKINA faso Présentation introductive de la DSME Rencontre bilan 2011 de mise en oeuvre Ouagadougou 12-13 Avril 2012 PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE

Plus en détail

INFANTILE EN TUNISE. Une Approche de privations multiples: N MODA AbdelRahmen El Lahga Université de Tunis

INFANTILE EN TUNISE. Une Approche de privations multiples: N MODA AbdelRahmen El Lahga Université de Tunis ANALYSE DE LA PAUVRETE INFANTILE EN TUNISE Une Approche de privations multiples: N MODA AbdelRahmen El Lahga Université de Tunis Motivation Avant la Révolution de 2011, l expérience tunisienne en matière

Plus en détail

OMD 5 - Améliorer la santé maternelle

OMD 5 - Améliorer la santé maternelle OMD 5 - Améliorer la santé maternelle Trop de femmes à travers le monde continuent à mourir en donnant la vie. C est la raison pour laquelle l Objectif 5 des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

Projet Uzazi Bora. Les Progrès Realisés pour Améliorer la Santé de la Reproduction Maniema

Projet Uzazi Bora. Les Progrès Realisés pour Améliorer la Santé de la Reproduction Maniema Projet Uzazi Bora Les Progrès Realisés pour Améliorer la Santé de la Reproduction Maniema Introduction But est de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale dans la Zone de Santé

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION DIRECTION DE LA SANTE DIVISION DE LA SANTE DE LA REPRODUCTION

MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION DIRECTION DE LA SANTE DIVISION DE LA SANTE DE LA REPRODUCTION MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION -------------------- DIRECTION DE LA SANTE ---------------------- DIVISION DE LA SANTE DE LA REPRODUCTION ---------------------- PROJET D ALLOCUTION DE MR LE MINISTRE

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION DIRECTION DE SANTE DE LA FAMILLE. Plan stratégique santé maternelle

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION DIRECTION DE SANTE DE LA FAMILLE. Plan stratégique santé maternelle MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION DIRECTION DE SANTE DE LA FAMILLE Plan stratégique santé maternelle 2009-2014 Eléments d orientation politique L amélioration de la santé des femmes en

Plus en détail

1 FONDEMENTS ET PRINCIPES DE BASE. A Fondements

1 FONDEMENTS ET PRINCIPES DE BASE. A Fondements Convaincu que la population, tant dans ses aspects qualitatifs que quantitatifs doit être considérée comme une partie intégrante du développement dont elle est à la fois l initiatrice et la bénéficiaire,

Plus en détail

PLANIFICATION FAMILIALE

PLANIFICATION FAMILIALE PLANIFICATION FAMILIALE Le Partenariat de Ouagadougou LE PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU 2016-2020 : LA PHASE D ACCÉLÉRATION. Le Partenariat de Ouagadougou LE PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU La genèse Le Partenariat

Plus en détail

EVALUATION FINALE SEN/025. Programme de Santé de Base dans les régions nord du Sénégal

EVALUATION FINALE SEN/025. Programme de Santé de Base dans les régions nord du Sénégal EVALUATION FINALE SEN/025 Programme de Santé de Base dans les régions nord du Sénégal FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Sénégal Programme de Santé de Base dans

Plus en détail

Situation de la Santé de la Reproduction et de la Survie de l Enfant

Situation de la Santé de la Reproduction et de la Survie de l Enfant Situation de la Santé de la Reproduction et de la Survie de l Enfant Février 2015 PLAN I- Contexte II- Réalisa4ons III- Défis et priorités IV- Conclusion I- C0NTEX Données démographiques Pop Totale: 13

Plus en détail

Réunion sur les Soins Après Avortement et la Planification Familiale (SAA/PF) en Afrique occidentale francophone. Saly 6-11 octobre 2013 Sénégal

Réunion sur les Soins Après Avortement et la Planification Familiale (SAA/PF) en Afrique occidentale francophone. Saly 6-11 octobre 2013 Sénégal Réunion sur les Soins Après Avortement et la Planification Familiale (SAA/PF) en Afrique occidentale francophone Saly 6-11 octobre 2013 Sénégal SOINS APRES AVORTEMENT AU SENEGAL PLAN Introduction Infrastructures

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

ImpactNOW Madagascar. POLICY Brief Septembre L impact d investissement en planification familiale. Contexte

ImpactNOW Madagascar. POLICY Brief Septembre L impact d investissement en planification familiale. Contexte ImpactNOW Madagascar L impact d investissement en planification familiale POLICY Brief Septembre 2016 STATISTIQUES INDICATEURS D ENSOMD 2012-2013 (1) Taux de croissance de la 2,7 % population (%) Pourcentage

Plus en détail

Anémie en Tunisie - 1 -

Anémie en Tunisie - 1 - Introduction Objectifs de l étude - 1 - L anémie est le problème de santé le plus fréquent dans le monde. En 1991, l Organisation Mondiale de la Santé a estimé que 1,3 milliard d individus souffrent d

Plus en détail

Partenariat pour le Repositionnement de la Planification Familiale au Mali: un Groupe de Travail pour la PF

Partenariat pour le Repositionnement de la Planification Familiale au Mali: un Groupe de Travail pour la PF Partenariat pour le Repositionnement de la Planification Familiale au Mali: un Groupe de Travail pour la PF Présenté par : Dr Doucouré Arkia Diallo, Conseiller Santé de la Reproduction /planification Familale

Plus en détail

LE SYSTEME D AUDIT DES DECES MATERNELS EN TUNISIE PERFORMANCES ET LIMITES. Dr Chaouch Mohamed

LE SYSTEME D AUDIT DES DECES MATERNELS EN TUNISIE PERFORMANCES ET LIMITES. Dr Chaouch Mohamed LE SYSTEME D AUDIT DES DECES MATERNELS EN TUNISIE PERFORMANCES ET LIMITES Dr Chaouch Mohamed DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Pays de l afrique du Nord Superficie : 163 610 km2 Population : 10, 982 754 Provinces:

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux Cnis Groupe de travail de la Cnerp sur la collaboration Insee Collectivités locales dans la constitution des RIL «Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants

Plus en détail

Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caucase et Asie centrale. Asie du Sud-Est. Asie de l Ouest. Afrique du Nord

Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caucase et Asie centrale. Asie du Sud-Est. Asie de l Ouest. Afrique du Nord Objectif 4 Réduire la mortalité des enfants CIBLE Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans La mortalité des enfants a diminué de plus d un tiers, mais

Plus en détail

RESULTATS DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE

RESULTATS DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE RESULTATS DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE PLAN DE PRESENTATION Rappel des résultats attendus Déroulement des travaux Participation Acquis Recommandations RAPPEL DES RÉSULTATS

Plus en détail

HôtelSomatel, monté aurore, Yaoundé, Cameroun 30 et 31 mai 2016

HôtelSomatel, monté aurore, Yaoundé, Cameroun 30 et 31 mai 2016 SEMINAIRE INTERNATIONAL SUR LE THEME " PROMOTION DES COOPERATIVES DE SANTE EN AFRIQUE, UNE STRATEGIE POUR L ATTEINTE DU TROSIEME OBJECTIFDES OBJECTIFS DU DEVELOPPEMENT DURABLE" Partenaires Conférence Panafricaine

Plus en détail

C. Présentation des résultats : 1. La fécondité du moment :

C. Présentation des résultats : 1. La fécondité du moment : SCHEMAS DE FECONDITE EN ALGERIE Ouzriat Boualem & Kerbal Houria, Association maghrébine pour l étude de population section Algérie A. Introduction Les études portant sur la fécondité constituent l un des

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Priorités. du conseil interprofessionnel pour la formation

Priorités. du conseil interprofessionnel pour la formation Priorités du conseil interprofessionnel pour la formation CIF 2012 avant-propos Genève, le système de la formation professionnelle se fonde A sur le partenariat entre l état et les associations professionnelles

Plus en détail

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 SOMMAIRE Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 2 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET NETS A SEDHIOU Dans

Plus en détail

ORGANIZAÇÃO MUNDIAL DE SAÚDE ESCRITÓRIO REGIONAL AFRICANO

ORGANIZAÇÃO MUNDIAL DE SAÚDE ESCRITÓRIO REGIONAL AFRICANO WORLD HEALTH ORGANIZATION REGIONAL OFFICE FOR AFRICA ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ BUREAU RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORGANIZAÇÃO MUNDIAL DE SAÚDE ESCRITÓRIO REGIONAL AFRICANO COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE

Plus en détail

Surveillance du Choléra dans la Région R Africaine et la Qualité des Données: Contraintes et Perspectives

Surveillance du Choléra dans la Région R Africaine et la Qualité des Données: Contraintes et Perspectives Surveillance du Choléra dans la Région R Africaine et la Qualité des Données: Contraintes et Perspectives Atelier sur la Lutte contre le Choléra et les Maladies Diarrhéiques iques en Afrique de l Ouest

Plus en détail

PLANNING FAMILIAL POST ABORTUM. Dr RANDRIANASOLO Baholisoa Directeur Médical MSM

PLANNING FAMILIAL POST ABORTUM. Dr RANDRIANASOLO Baholisoa Directeur Médical MSM PLANNING FAMILIAL POST ABORTUM Dr RANDRIANASOLO Baholisoa Directeur Médical MSM POURQUOI C EST IMPORTANT Chaque année l avortement est responsable de la mort de 50000 à 100000 femmes dont la cause de ces

Plus en détail

ASSOCIATION SENEGALAISE POUR FAMILIAL

ASSOCIATION SENEGALAISE POUR FAMILIAL FAMILIAL LE BIEN-ETRE INTRODUCTION Organisation non gouvernementale sénégalaise créée en 1974 par des volontaires femmes et hommes soucieux de l amélioration de la Santé de la Mère et de l Enfant ainsi

Plus en détail

Intégration de l approche conviviale aux adolescents et jeunes dans les services de santé: Expérience du projet ASSP

Intégration de l approche conviviale aux adolescents et jeunes dans les services de santé: Expérience du projet ASSP "FAIRE PROGRESSER LA SANTE DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN RDC: ROLE DE LA PLANIFICATION FAMILIALE", HÔTEL BÉATRICE / KINSHASA, 15-16 DÉCEMBRE 2015 Intégration de l approche conviviale aux adolescents

Plus en détail

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Rapport final Régis Blais, Ph.D., chercheur principal Université de Montréal Caroline Paquet, SF, (B.Sc.S), M.Sc., co-chercheure

Plus en détail

Lutte contre la pauvreté. Atelier pour Afrique de l Ouest francophone Dakar, 24-27 mars 2003

Lutte contre la pauvreté. Atelier pour Afrique de l Ouest francophone Dakar, 24-27 mars 2003 Lutte contre la pauvreté Questions budgétaires et calcul du coût des DSRP, analyse de l impact des politiques sur la pauvreté et liens entre commerce international et pauvreté Atelier pour Afrique de l

Plus en détail

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous*

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous* * Facteur déterminant Assainissement Eau Réglementation 5 4 Infrastructure ancienne 5 5 Capacités en ressources humaines 4 5 Politiques et Institutions 3 4 Financement suffisant 3 4 Resssources en eau

Plus en détail

Déclaration commune des Académies des sciences pour le Sommet du G8 de juin 2010, sur la santé des femmes et des enfants Mai 2010

Déclaration commune des Académies des sciences pour le Sommet du G8 de juin 2010, sur la santé des femmes et des enfants Mai 2010 Déclaration commune des Académies des sciences pour le Sommet du G8 de juin 2010, sur la santé des femmes et des enfants Mai 2010 Ampleur et importance du problème Mise en situation La santé des familles,

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Planification Familiale et Programmes Santé Sexualité Droit et Genre

Planification Familiale et Programmes Santé Sexualité Droit et Genre Planification Familiale et Programmes Santé Sexualité Droit et Genre Sommaire 1. Contexte 2. Programmes PF du MFPF et de ses partenaires 3. Les activités réalisées 4. Les principaux résultats 5. Conclusion

Plus en détail

Des villes mobilisées pour le droit des femmes

Des villes mobilisées pour le droit des femmes LA VILLE QU ON AIME POUR VIVRE ENSEMBLE Des villes mobilisées pour le droit des femmes kit municipales lavillequonaime.fr La liberté et la dignité des femmes. Ce n est pas l engagement d une journée. Ce

Plus en détail

UNION DES COMORES Unité Solidarité Développement

UNION DES COMORES Unité Solidarité Développement UNION DES COMORES Unité Solidarité Développement Vice-Présidence Chargée du Ministère de la Solidarité, de la Santé, de la Population, du Travail, de la Condition Féminine et de la Reforme Administrative

Plus en détail

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Le Sénégal s est inscrit, dès l origine, dans la dynamique du développement durable.

Plus en détail

SOMMET REGIONAL DU PROTOCOLE DE LA SADC SUR LE GENRE ET REMISE DES TROPHEES

SOMMET REGIONAL DU PROTOCOLE DE LA SADC SUR LE GENRE ET REMISE DES TROPHEES SOMMET REGIONAL DU PROTOCOLE DE LA SADC SUR LE GENRE ET REMISE DES TROPHEES DU 22 AU 24 AVRIL 2013 À JOHANNESBOURG Présentation de la bonne pratique Sujet du Reportage: Sensibilisation sur le planning

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

recommandations pour Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES

recommandations pour Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES 12 recommandations pour 2012 L Observatoire de la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES, créé en 1995, est institué auprès du Premier ministre.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D HAÏTI MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION RAPPORT STATISTIQUE. Mai 2015

RÉPUBLIQUE D HAÏTI MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION RAPPORT STATISTIQUE. Mai 2015 RÉPUBLIQUE D HAÏTI MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION RAPPORT STATISTIQUE 2014 Mai 2015 MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) UNITE D ÉTUDES ET DE PROGRAMMATION (UEP)

Plus en détail

LESPROJECTIONS DE LA POPULATION

LESPROJECTIONS DE LA POPULATION LESPROJECTIONS DE LA POPULATION 2014-2044 Décembre 2015 Table de matière 1. Introduction... 5 2. Qualité des données... 6 3. Les projections des Nations Unies : la mise à jour de 2012... 9 4. Les hypothèses

Plus en détail

Enquête Nationale sur la Mortalité Maternelle en Tunisie

Enquête Nationale sur la Mortalité Maternelle en Tunisie République Tunisienne Ministère de la Santé Publique Office National de la Famille et de la Population Enquête Nationale sur la Mortalité Maternelle en Tunisie 2009-2010 Pr. Habiba Ben Romdhane Tunis le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

template biosphoto parti-ecologique-ivoirien.org Marie Desmares

template biosphoto parti-ecologique-ivoirien.org Marie Desmares template biosphoto parti-ecologique-ivoirien.org Observe cette vidéo et ces photographies. Où ont-elles été respectivement prises? Quelles inégalités relèves-tu? Visite d Anthony Lake, directeur général

Plus en détail

Dr J-P Guengant, Directeur de Recherche à l IRD Dr José Mangalu, Université de Kinshasa. Kinshasa mai 2013 République Démocratique du Congo

Dr J-P Guengant, Directeur de Recherche à l IRD Dr José Mangalu, Université de Kinshasa. Kinshasa mai 2013 République Démocratique du Congo Population, développement et planification familiale Contribution à l élaboration du Plan Stratégique National de Planification Familiale à Caractère Multisectoriel Kinshasa 27-28 mai 2013 République Démocratique

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Critères d admissibilité et conseils :

Critères d admissibilité et conseils : Institut des États-Unis pour la paix (USIP) Octroi de bourses Appel à propositions Promotion de l engagement des jeunes et de la lutte contre l extrémisme violent en Libye et en Tunisie Historique Depuis

Plus en détail

Santé sexuelle et reproductive des femmes laotiennes

Santé sexuelle et reproductive des femmes laotiennes Santé sexuelle et reproductive des femmes laotiennes Dr Blaise Bourrit GFMER, Genève 28.1.2009 Etude FNUAP Rapportée dans «le rénovateur» du 28 juillet 2008 Laos 6.000.000 habitants 75% moins de 25 ans

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DE LA SANTE ET DE L HYGIENE PUBLIQUE DIRECTION NATIONALE DE LA SANTE FAMILIALE ET DE LA NUTRITION

REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DE LA SANTE ET DE L HYGIENE PUBLIQUE DIRECTION NATIONALE DE LA SANTE FAMILIALE ET DE LA NUTRITION REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité MINISTERE DE LA SANTE ET DE L HYGIENE PUBLIQUE DIRECTION NATIONALE DE LA SANTE FAMILIALE ET DE LA NUTRITION RAPPORT DE L ATELIER DE FINALISATION/VALIDATION

Plus en détail

MORTALITE MATERNELLE (1) Prof. Robert Leke Postgraduate Research Training in Reproductive Health 2004 Faculty of Medicine, University of Yaounde

MORTALITE MATERNELLE (1) Prof. Robert Leke Postgraduate Research Training in Reproductive Health 2004 Faculty of Medicine, University of Yaounde MORTALITE MATERNELLE (1) Prof. Robert Leke Postgraduate Research Training in Reproductive Health 2004 Faculty of Medicine, University of Yaounde DÉFINITION: Mort d une femme pendant la grossesse, l accouchement

Plus en détail

Pourquoi la Côte d Ivoire

Pourquoi la Côte d Ivoire Pourquoi la Côte d Ivoire a besoin de statistiques fiables Institut National de la Statistique Plateau, Cité administrative, Tour C, 2 ème étage - BP V 55 Abidjan 01 Côte d'ivoire Tél : (225) 20 21 05

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie retrace ses ressources et ses charges en sept sections distinctes selon les modalités suivantes :

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie retrace ses ressources et ses charges en sept sections distinctes selon les modalités suivantes : Article L. 113-3 du code de l action sociale et des familles Les institutions et les professionnels de santé intervenant dans le secteur social, médico-social et sanitaire, sur un même territoire, auprès

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL Washington du 16 au 18 juin 2004

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL Washington du 16 au 18 juin 2004 CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL Washington du 16 au 18 juin 2004 CONTRIBUTION DU PROGRAMME D ACTIONS COMMUNAUTAIRES PAC - NIGER. THEME: PROCESSUS D AUTONOMISATION DES COMMUNAUTES LOCALES.

Plus en détail

Troisième Session de la Commission Statistique de l OCI

Troisième Session de la Commission Statistique de l OCI Troisième Session de la Commission Statistique de l OCI PASSAGE DES OMDs AUX ODDs, IMPLICATION DES OFFICES NATIONAUX DE LA STATISTIQUE DANS LA MESURE DES PROGRÈS DANS LA PÉRIODE POST-2015 : LE CAS DU MODOU

Plus en détail

Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier. 13 avril 2016

Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier. 13 avril 2016 Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier 13 avril 2016 Plan de la présentation 1. Qui sommes-nous? 2. Portrait de l industrie maritime québécoise 3. Création du Bureau d information

Plus en détail

Les projections de la population

Les projections de la population Les projections de la population 2014 2044 Juillet 2015 Table de matière 1. Introduction... 1 2. Qualité des données... 1 Pyramides des âges de bonne qualité, ne nécessitant pas des corrections... 1 Rapport

Plus en détail

Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA)

Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA) Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA) A l étude du document de la consultation établie par le CSA, différents éléments semblent revêtir

Plus en détail

Alignement des Programmes d action nationaux sur la Stratégie décennale de l UNCCD

Alignement des Programmes d action nationaux sur la Stratégie décennale de l UNCCD Alignement des Programmes d action nationaux sur la Stratégie décennale de l UNCCD Historique 1992- Sommet de Rio naissance de la CCD et de ses sœurs, les Conventions sur la Biodiversité et sur les Changements

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLES. Burundi

PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLES. Burundi Burundi PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLES La prise en charge des cas de viols est une urgence médicale. Adressez-vous aux hôpitaux et structures spécialisées pour la prise en charge

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

Plan d'action pour le renforcement de l'efficacité de l aide et la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris

Plan d'action pour le renforcement de l'efficacité de l aide et la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris Plan d'action pour le renforcement de l'efficacité de l aide et la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris N PROPOSITIONS ACTIONS MODALITES DE MISE EN OEUVRE Permettre la pleine appropriation des stratégies

Plus en détail

Planning Familial

Planning Familial Présentation de l association Planning Familial http://www.planning-familial.org/actualites-internationales Le Planning Familial œuvre pour la reconnaissance des droits en matière de sexualité et de reproduction

Plus en détail

Déclaration Finale du Premier Sommet des Filles Africaines sur l élimination du mariage des enfants en Afrique Novembre 2015

Déclaration Finale du Premier Sommet des Filles Africaines sur l élimination du mariage des enfants en Afrique Novembre 2015 Déclaration Finale du Premier Sommet des Filles Africaines sur l élimination du mariage des enfants en Afrique Novembre 2015 Nous, les chefs d Etat et des Gouvernements, conjointement avec les Ministres

Plus en détail