MASARYKOVA UNIVERZITA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MASARYKOVA UNIVERZITA"

Transcription

1 MASARYKOVA UNIVERZITA PEDAGOGICKÁ FAKULTA Katedra francouzského jazyka a literatury Étude de la langue française avec le soutien des médias électroniques : niveau école primaire Bakalářská práce Brno 2014 Vedoucí práce: doc. PhDr. Naděžda Krsková, CSc. Vypracovala: Veronika Peťková 1

2 Prohlášení: Prohlašuji, že jsem bakalářskou práci vypracovala samostatně, s využitím pouze citovaných literárních pramenů, dalších informací a zdrojů v souladu s Disciplinárním řádem pro studenty Pedagogické fakulty Masarykovy univerzity a se zákonem č. 121/2000 Sb., o právu autorském, o právech souvisejících s právem autorským a o změně některých zákonů (autorský zákon), ve znění pozdějších předpisů.... Podpis 2

3 Poděkování: Na tomto mìstě bych ráda poděkovala doc. PhDr. Naděždě Krskové, CSc. za jejì rady a odborné vedenì mé bakalářské práce. Dále děkuji panu Ing. T. Matochovi za IT podporu a vytvořenì programu dle mých návrhů a požadavků k předvedenì lekcì francouzštiny. Největšì poděkovánì patřì mé rodině a přìbuzným, kteřì mě po celou dobu mého studia podporovali. 3

4 Table des matières Introduction... 5 PARTIE THÉORIQUE Les termes élémentaires Les stratégies d apprentissage d une langue étrangère La définition du terme de stratégie d apprentissage Les stratégies mnémoniques Les stratégies cognitives L utilisation des stratégies d apprentissage dans le M-learning Le M-learning La définition du M-learning Les avantages du M-learning Les inconvénients et les limites Les appareils utilisés pour le M-learning Les aspects économiques de M-learning PARTIE PRATIQUE La structure de la partie pratique La structure, la description et le fonctionnement du logiciel éducatif Les fonctions du logiciel éducatif La structure de l interface utilisateur du logiel éducatif La sélection de la leçon Le vocabulaire illustré Le vocabulaire dans le contexte d une phrase La connaissance des mots Le jeu de Bingo Les mots cachés Le contenu des leçons Les membres de la famille et les animaux členové rodiny a zvìřata Les moyens didactiques školnì potřeby a vybavenì Le passe-temps zájmy L anniversaire narozeniny Les vacances prázdniny Conclusion Résumé Bibliographie Sitographie Sitographie des images

5 Introduction Épigraphe : «Lorsque les enfants ne peuvent pas apprendre la façon dont nous enseignons, alors nous devrions enseigner la façon d apprendre.» Ignacio Estrada 1 Dans la société d aujourd hui en constante évolution, la place de l éducation est de plus en plus importante. Le développement ou l actualisation des matériaux didactiques et des méthodes pédagogiques doivent suivre ce rythme galopant. Les formes traditionnelles d enseignement sont complétées et parfois remplacées par de nouvelles méthodes. Les tendances actuelles dans le développement de l éducation se fondent sur les exigences des temps modernes. Le processus de l éducation se déroule à plusieurs niveaux, en particulier, il s agit d un processus d enseignement et d un processus d apprentissage dit didactique. L idée principale de ce mémoire de licence est non seulement le processus d apprentissage mais aussi son support. L objectif de cette recherche est de soutenir l apprentissage en utilisant des appareils informatiques mobiles : le M-learning. Le but est d analyser les méthodes d enseignement, à savoir les stratégies d apprentissage, afin de suggérer et décrire le programme de M-learning. Ce programme informatique de M-learning soutient l apprentissage du vocabulaire des leçons du manuel français «Le français ENTRE NOUS 1». Le groupe cible est : les élèves de classes inférieures des écoles primaires de la République tchèque qui s efforcent à apprendre la langue française. Le sujet de l apprentissage est la langue française comme langue étrangère et le tchèque comme langue maternelle. Le succès et les avantages de M-learning prédisposent d une manière significative l utilisation et la méthode d apprentissage. Par conséquent, la partie importante de l analyse est la décortication précise des stratégies d apprentissage. Ensuite, de cette 1 Lojová G., Vlčková K. (2011), p. 7. Traduit par l auteur. (Motto: Když se děti nedokážou učit způsobem, jakým vyučujeme, pak bychom měli vyučovat tak, jak se učí. Ignacio Estrada) 5

6 stratégie on déduit la proposition du programme de M-learning afin que ces méthodes soient prises en charge. Dans les sections suivantes, l analyse des méthodes et les avantages attendus de M-learning pour l apprentissage du français comme langue étrangère seront détaillés. Le programme de M-learning se compose de deux parties principales. La première partie est le programme lui-même dont la structure et le fonctionnement sont suggérés par l auteur de ce mémoire de licence. Sur sa demande, le programme est développé par un programmateur externe. Le programme est simple et son développement utilise les ressources de programmation modernes. La programmation en soit n est donc pas la base, elle sert principalement à présenter le programme dans la soutenance de ce mémoire de licence. La programmation en tant que tel peut être considérée comme une activité accessoire vu qu elle n est pas l objet de ce mémoire de licence. La deuxième partie du programme de M-learning est de concevoir le contenu des cours et de les intégrer au programme. La création du contenu du programme, c est-à-dire, les leçons multimédias et leur incorporation dans l application seront exécutées à nouveau l auteur de ce mémoire de licence. En termes d importance et de difficulté soulignons l analyse juste, autrement dit, la définition, la création et la réalisation des données du contenu qui est de la partie principale de la mise en œuvre pratique de M-learning. Dans la conception du contenu des leçons un accent particulier sera mis sur la description de l utilisation du programme déjà créé, surtout pour les élèves autodidactes. 7

7 PARTIE THÉORIQUE 1. Les termes élémentaires L expression E-learning désigne un apprentissage électronique, où l enseignement, c est-à-dire le transfert d informations et de savoir-faire, ainsi que l organisation de l enseignement, sont aidés par des outils électroniques et des logiciels qui utilisent des technologies de l information et de la communication. L E-learning est lié aujourd hui surtout aux ordinateurs personnels. 2 M-learning est une version abrégée couramment utilisée pour l apprentissage sur les mobiles. Cette version sera utilisée dans la suite de ce mémoire de licence. M- learning est une méthode d enseignement et d apprentissage qui s effectue par l intermédiaire d appareils portables. Ceci est la définition la plus élémentaire du M- learning. On peut trouver beaucoup de définitions dans la littérature spécialisée et pour l instant, il est impossible de constater qu il existe une unique définition stable et largement acceptée du M-learning. Nous interprétons le M-learning comme un sousensemble du E-learning. On distingue surtout l objectif pour l apprentissage, quant à M- learning ; il est accessible n importe où et n importe quand. 3 D après Mareš, les stratégies d apprentissage d une langue étrangère sont définies comme : «[des procédés] d envergure importante, par l intermédiaire desquels l élève effectue de façon indépendante un certain projet lors de la résolution d un devoir donné, voulant atteindre un certain objectif et voulant éviter autre chose». 4 Oxfordová caractérise les stratégies d apprentissage d une langue étrangère comme des techniques, des comportements ou des démarches spécifiques qui sont, le plus souvent, sciemment utilisés par l élève apprenant une langue étrangère, dans le but d enrichir l apprentissage de la langue. 5 2 Voir Vaněček, D. (2011), p. 28 et Voir GALIANO Patrick. Formation-professionnelle.fr [en ligne] [cit ]. Mobile Learning : définition et exemple d usage. Disponible sur : 4 Mareš, J. (1998), p. 58. Traduit par l auteur. ( Postupy většìho rozsahu, jimiž žák uskutečňuje svébytným způsobem určitý plán při řešenì dané úlohy, chce něčeho dosáhnout a něčeho jiného se vyvarovat. ) 5 Voir Vlčková, K. (2005), p

8 Le contenu multimédia est l indication générale des formes de la présentation informatique qui contient le son, la photographie, la vidéo, et la combinaison de ces formes. 6 6 Voir Mediadico.com [en ligne]. [cit ]. Disponible sur : 9

9 2. Les stratégies d apprentissage d une langue étrangère Dans ce chapitre, nous analyserons les stratégies d apprentissage qui influent considérablement la méthodologie de l apprentissage des élèves. Nous allons d abord définir la notion même de «stratégie d apprentissage». Dans les sous-chapitres suivants, il sera question en détail des stratégies qui seront utilisées dans la partie pratique. En même temps, une attention particulière sera prêtée à la description de l utilisation de stratégies spécifiques dans le M-learning. Pour conclure ce chapitre, nous allons décrire comment le M-learning peut contribuer à accroître la motivation des élèves à apprendre La définition du terme de stratégie d apprentissage Le terme courant «stratégie» signifie un plan systématique qui dit comment atteindre un but défini. En ce qui concerne l apprentissage, la stratégie d apprentissage représenterait alors un plan d adoption de connaissance ou de savoir-faire. Nous trouvons plusieurs variantes de définitions des stratégies d apprentissage dans la littérature spécialisée. Vlčková présente : «Jusqu à maintenant, le terme stratégie d apprentissage est interprété d une manière très générale et il n est pas nécessairement attribué uniquement à l homme ou aux organismes vivants. Il est également utilisé dans le sens d apprentissage de systèmes techniques de certaines activités, ou bien, par exemple, dans le domaine du développement de l intelligence artificielle.» 7 7 Vlčková, K. (2005), p. 11 Traduit par l auteur. ( Pojem strategie učení je dodnes koncipován velmi obecně a dokonce se ani nemusí vztahovat jen na člověka a živé organismy. Používán je i ve významu učení technických systému určitým činnostem či např. v oblasti vývoje umělé inteligence. ) 10

10 Dans le contexte du M-learning, nous pouvons donc également inclure dans la stratégie d apprentissage des moyens techniques qui permettent de mettre en oeuvre de nouvelles stratégies. Le rôle actif de l élève lors de la détermination et l exécution de la stratégie est un élément important dans la définition de la stratégie d apprentissage. Si on vise un goupe d élèves d école primaire, il est impossible de s attendre à la capacité d un travail avec la stratégie. C est pourquoi le rôle du pédagogue est important pour une introduction et une utilisation du M-learning efficace. Tout simplement, le pédagogue doit apprendre aux élèves, de façon effective, à étudier et à utiliser les outils qui favorisent l apprentissage. «Les stratégies d apprentissage d une langue étrangère, qui la concernent directement en l impliquant, en l intégrant et en l exigeant, sont désignées comme des stratégies directes. Les stratégies directes sont parfois designées comme des stratégies primaires, à l inverse des stratégies subsidiaires (secondaires, indirectes). Les stratégies directes influencent directement les informations qui doivent être acquises et travaillées, et ceci de manière à faciliter la compréhension de ces informations, leur maintien dans la mémoire, leur rappel et leur transfert ce qui mène aux changements dans les structures et les processus mentaux.» 8 En ce qui concerne l application des approches du M-learning, ce sont précisément les stratégies directes qui sont intéressantes, nous allons donc continuer à réfléchir uniquement à leurs sujets Les stratégies mnémoniques Les stratégies mnémoniques, connues également sous le nom de méthode mnémotechnique, aident à mieux mémoriser le vocabulaire pendant l apprentissage d une langue étrangère. D après la recherche, il n y a que peu d élèves qui utilisent une stratégie mnémonique et ils apprennent le vocabulaire le plus souvent au hasard. D une 8 Vlčková, K. (2005) p. 43. Traduit par l auteur. ( Strategie učení cizímu jazyku, které se přímo týkají cizího jazyka, prímo ho zahrnují, zapojují a vyžadují, jsou označovány jako přímé strategie. Přímé strategie bývají někdy označované také jako primární strategie oproti podpůrným (sekundárním, nepřímým) strategiím. Přímé strategie působí přímo na informace, které mají být nabyty a zpracovány, a to tak, že usnadňují porozumění těmto informacím, jejich uchování v paměti, znovu vybavení a transfer, a tím vedou ke změnám v mentálních strukturách a procesech. ) 11

11 façon générale, on peut dire que les stratégies mnémoniques accélèrent la création de structures de mémoire sur la base d une intégration dans un contexte déjà connu La création de liens mentaux Le premier principe consiste à grouper les mots de façon à ce que les groupes soient d une certaine manière organisés. Le groupement de mots dans différents chapitres d après le sujet, phénomène plutôt naturel, est, en somme, un exemple de l application de cette stratégie. L application de cette stratégie est l apprentissage dans le contexte des synonymes et des antonymes. La création d associations qui sont, d une certaine façon, auparavant connues ou vécues chez l élève, par exemple : bleu/ciel, décembre/noël, est une autre stratégie encourageant la création de liens mentaux. L apprentissage d une nouvelle expression placée dans le contexte, le plus typiquement dans une phrase sensée ou courante, est un outil très profitable. Dans le programme du M-learning, cette stratégie est utilisée pratiquement dans tous les types de chapitres, typiquement dans le vocabulaire illustré, où chaque expression apprise est mise dans le contexte d une courte phrase Les images auditives Il s agit d une stratégie très forte qui favorise les personnes de type auditif, selon la préférence perceptive. En français, outre la fonction de soutien de la stratégie mnémonique, la version phonétique du mot est importante pour une prononciation correcte. Les images auditives dans le M-learning se créent avec une piste sonore du mot et de la phrase contextuelle. Dans ce logiciel, cette stratégie est utilisée pratiquement dans tous les chapitres Les images visuelles L image visuelle se crée le plus souvent avec l image de l expression en 9 Voir Vlčková, K. (2005), p Voir Cyr, P. (1998), p Voir Piotrowski, S. (2011), p

12 question. Il est cependant possible d appliquer également une association visuelle avec la situation, une symbolique schématique, ou une association visuelle tout à fait abstraite. Les plans sémantiques, mentionnés en outre par Vlčková, sont un autre type d association visuelle. 11 Étant donné qu il s agit d une stratégie mnémonique les plus efficaces, l utilisation d images dans les leçons d apprentissage, ainsi que dans les leçons d exercices du logiciel de création d associations visuelles, est vivement encouragée La révision Une révision efficace repose tout d abord sur un timing exact, ainsi que sur une révision à intervalles réguliers du vocabulaire qui est difficilement mémorisable pour l élève en question. C est précisément en matière de révision que les outils du M-learning peuvent fournir un soutien efficace. Le logiciel peut surveiller le temps depuis la dernière révision du mot et présenter automatiquement une révision du vocabulaire selon la courbe optimale de l oubli. Dans notre application du M-learning, on trouve l assistance à réviser efficacement ce qui consiste à sauvegarder les expressions désignées incorrectement par l élève et de les répéter jusqu à une mémorisation complète L utilisation d activités Cette stratégie vise principalement les élèves de type kinesthésique. Elle consiste en une manipulation méchanique et le fait de déplacer ou de toucher des objets Les stratégies cognitives Du point de vue de la maîtrise d une langue étrangère, les stratégies cognitives sont très importantes car elles ont un rôle-clé en ce qui concerne l usage de la langue. Les stratégies cognitives sont cependant très complexes, nous allons donc nous focaliser sur un groupe très limité, dans le cadre de ce mémoire de licence. 11 Voir Vlčková, K. (2005), p

13 L exercice est une stratégie des plus élémentaires. La version la plus simple consiste à répéter l expression, systématiquement et à voix haute, ou bien dans une lecture répétée d un texte en langue étrangère, ou encore une écoute répétée d un enregistrement. Des variantes de révision plus difficiles contiennent des éléments d imitation, ou de répétition de phrases entières et de combinaison d éléments connus. L exercice dans un milieu naturel, par exemple : l écoute d erengistrements avec la voix d un locuteur natif, est une stratégie cognitive importante. 12 Dans le M-learning, au niveau élémentaire, les stratégies cognitives sont appliquées par l intermédiaire de chapitres de révision, ou bien par l introduction d enregistrements multimédias avec la voix d un locuteur natif L utilisation des stratégies d apprentissage dans le M- learning Pour former une stratégie d apprentissage à l aide du M-learning et permettre une utilisation fructueuse de cette stratégie, il est utile de se fonder sur les différences individuelles entre les élèves. La littérature spécialisée décrit un nombre considérable de types et de catégories de caractéristiques individuelles, nous nous concentrons donc uniquement sur celles qui sont importantes du point de vue du M-learning ce qui concerne notamment les styles d apprentissage. Les styles d apprentissage sont générales, mais valables également pour l apprentissage de langues étrangères. Dans la littérature spécialisée, nous trouvons une classification des styles d apprentissage selon le modèle de préférences perceptives : Type visuel il apprend de préférence à l aide de la perception visuelle. Il a besoin d outils illustratifs, d images, de modèles, d esquisses, etc. Type auditif il nécessite des stimulus sous la forme de language parlé. Type kinesthésique il réussit à acquérir des connaissances de préférence à l aide du mouvement, par exemple en manipulant des objets. Dépendance du champ présente la faculté d interpréter l information plutôt dans son ensemble ou, au contraire, la faculté de percevoir des éléments isolés de l information. 12 Voir Vlčková, K. (2005), p. 48 et

14 L impulsivité et la réflexion, ainsi que la tolérance à l ambiguïté, sont d autres styles d apprentissage définies par G. Lojová. 13 Les stratégies d apprentissage avec lesquelles nous allons continuer à travailler sont fondées sur le modèle de préférences perceptives. Du point de vue de l application du M-learning lors de l apprentissage d une langue étrangère, nous nous intéresserons particulièrement aux types visuels, auditifs, et partiellement kinesthésiques. 13 Voir Lojová, G., Vlčková K. (2011), p

15 3. Le M-learning Le M-learning est un élément de la partie théorique. Premièrement, nous définirons le terme «M-learning» puis s en suit l examen des avantages et inconvénients qu il apporte. En outre, dans ce chapitre, nous allons traiter les appareils prévus pour l utilisation de M-learning. En conclusion, nous mentionnerons les aspects économiques qui sont liés non seulement à l acquisition des appareils de M-learning, mais aussi à la préparation des leçons La définition du M-learning Le M-learning s est formé comme une variante du E-learning, grâce au développement des moyens de communication portables, de petite taille mais néanmoins performants, comme les assistants personnels (ordinateurs de poche), les tablettes tactiles, ou la nouvelle génération des téléphones mobiles qui permettent de traiter le contenu multimédia et peuvent se connecter sur Internet. Une nouvelle catégorie du E-learning s est ainsi créé l éducation mobile, le M-learning. Cette méthode d apprentissage gagne rapidement du terrain, car les technologies mobiles font partie intégrante du mode de vie de la jeune génération depuis son plus jeune âge. Le potentiel de cette méthode de motiver et de rendre actif est également important. 14 Les caractéristiques essentielles du système d apprentissage M-learning peuvent être résumées dans ces termes : Apprentissage le système favorise l apprentissage, et non l enseignement Mobilité l apprentissage s effectue à l aide d appareils mobiles ce qui signifie qu il est praticable partout 14 Voir Zounek, J., Sudický, P. (2012), p Voir GUITÉ François. Francoisguite.com [en ligne] [cit ]. L apprentissage mobile : passage à Ludovia. Disponible sur : 16

16 Interactivité le système d apprentissage est interactif, il demande une part active du côté de l utilisateur Connectivité connection à d autres sources, par exemple : le contenu des lessons, d autre membres du groupe, typiquement connecté sur Internet. Possibilité de collaboration contient des éléments de collaboration avec d autres membres de la communauté, ou avec le pédagogue. Temps illimité le système est disponible n importe quand, c est-à-dire sans limitation temporelle suivantes : Les leçons dans l application de M-learning ont d habitude une des formes Contenu textuel un texte simple, des phrases courtes, ou bien souvent sous la forme de livres électroniques, appelés «E-book» Contenu audio language parlé. Il peut avoir un sens auxiliaire comme par ex. compléter l apprentissage des expressions en apprenant leur prononciation, jusqu aux leçons complètes, appelées aussi «le podcasting». Les livres enregistrés en version audio qui s appellent l audiobook, sont également une forme de contenu audio pour aider l enseignement des langues étrangères Contenu image La photografie est la forme la plus élémentaire, des schémas et des diagrammes plus compliqués, montrant les relations, peuvent suivre. Les plans sémantiques peuvent servir d exemple concret. Contenu vidéo de courtes séquences vidéo, ou des films plus longs, ils peuvent être accompagnés de sous-titres Voir DROUI Mohamed, ABDELKRIM El Hajjami., AHAJI Khalid. Epi.asso.fr [en ligne] [cit ]. Apprentissage mobile ou M-Learning : opportunités et défis. Disponible sur : Voir Info.upsidelearning.com [en ligne]. [cit ]. Mobile Learning : A Quick Start Guide (pdf file). p. 6 et 7. Disponible sur : 17

17 En se fondant sur ce qui a été dit voir plus haut, il est impossible de déclarer comme système de M-learning un simple transfert de texte ou d enregistrement audio sur un appareil mobile, même si ces formes peuvent, bien entendu, faire partie du contenu informatique d un système M-learning Les avantages du M-learning «L homme se souvient davantage en fonction du nombre de sens participant au processus» 16 «On se souvient : 10% de ce qu on a lu 20% de ce qu on a entendu 30% de ce qu on a vu 50% de ce qu on a vu et entendu 70% de ce qu on a discuté avec les autres 80% de ce qu on a essayé nous-même 95% de ce qu on apprend à quelqu un d autre» 17 Le M-learning essaye d exploiter ceci en éveillant le maximum de sens à l aide de sons, d images et d examination d objets. 16 Barešová, A. (2011), p. 41. Traduit par l auteur. ( Člověk si pamatuje tìm vìce, čìm vìce smyslů do procesu zapojì. ) 17 Ibid. p. 42. Traduit par l auteur. ( Pamatujeme si: 10% toho, co čteme 20% toho, co slyšìme 30% toho, co vidìme 50% toho, co vidìme a slyšìme 70% toho, o čem diskutujeme s ostatnìmi 80% toho, co si sami vyzkoušìme 95% toho, co učìme někoho jiného ) 18

18 facultés : D autres avantages du M-learning peuvent être décrits en fonction de ses Une efficacité supérieure de l enseignement, notamment la flexibilité qui est l avantage pour l élève le plus souvent avancé. Le système de M-learning est accessible n importe quand en just-intime ce qui veut dire à l instant voulu par l utilisateur. Les modules sont facilement mis à jour, les informations sont donc d actualité plus souvent. Le contenu ne demeure pas statique, comme c est le cas pour le matériel imprimé. Le matériel d étude ne contient pas de textes inutiles. Les informations sont présentes par portions limitées et elles sont très concentrées. Les élèves ont la possibilité de tester leur connaissances, par exemple en résolvant le même exercice à plusieurs reprises, sans se préoccuper des erreurs. L élève qui n est pas aussi actif lors d un cours traditionnel qui a des difficultés à s exprimer et qui est timide et peu sûr de lui, peut ainsi s imposer plus facilement et il a la possibilité d éliminer les effets négatifs, liés au contact personnel. Un taux d interactivité plus élevé le devoir a pour but de motiver l élève et lui demande une certaine activité, il s agit d un approche actif de la part de l élève. Les élèves peuvent également consulter entre eux des problèmes éventuels. L apprentissage par l intermédiaire d un jeu est d un avantage incontestable chez les enfants, cette méthode aide à les motiver et à les engager d avantage. Une administration facile pour l enseignant Les inconvénients et les limites Il y a plusieurs obstacles potentiels liés à cette nouvelle tendance dans l enseignement. 19

19 Dépendance à l égard des technologies Il est nécessaire de se procurer un accès permanent au matériel informatique et aux logiciels. Si l équipement est insuffisant, cela peut générer des problèmes qui peuvent partiellement démotiver quant à l utilisation de ces technologies. Les spécialistes en matière d enseignement craignent le rôle que le M- learning pourrait jouer en creusant des différences considérables entre la main d oeuvre qualifiée et non-qualifiée, car dans la plupart des cas, cette dernière n a pas la possibilité d utiliser ces technologies. Certains appareils portables sont très coûteux ce qui pourrait provoquer une discrimination entre les élèves de la même classe, au cas où l appareil serrait la propriété de l élève. Le fait d être inconvenable dans certains cours - le M-learning n est sûrement pas propice pour toute méthode d enseignement, surtout s il est nécessaire de maintenir le facteur humain, une approche pratique (manuelle). L incompatibilité de certaines composantes, comme par exemple le nonrespect des strandards, les standards du format des outils d enseignement, etc. Des frais initiaux élevés de l enseignant liés à la préparation et l inauguration des cours Les appareils utilisés pour le M-learning Dans cette partie, nous décrivons les appareils compatibles avec le programme de M -learning, qui sera décrit dans la partie pratique. Le type le plus répandu d appareils mobiles sont les portables intelligents Smartphones (en anglais). Les téléphones intelligents sont équipés d un système 18 Voir Barešová, A. (2011), p Voir Zlámalová, H. (2008), p Voir Quinn, Clark N. (2012), p Voir GUITÉ François. Francoisguite.com [en ligne] [cit ]. ipad à l école : avantages et inconvénients. Disponible sur : 20

20 d exploitation qui permet d exécuter des programmes informatiques. Les commandes sont plus souvent par l écran tactile. Il convient donc de développer des applications de M-learning spécialisées qui peuvent présenter un contenu multimédia à savoir des photos, des vidéos, des musiques et des enregistrements vocaux. L accès à Internet sur ces portables intelligents est possible presque n importe où, n importe quand via des points d accès Wifi ou en utilisant une connexion de données. La taille de l écran est un facteur limitant. Les téléphones intelligents sont portés presque constamment par leurs utilisateurs et sont adaptés à l écoute de contenu audio (pistes sonores) et des applications simples, par exemple dans les moyens de transport. Le programme de M - learning pour téléphones intelligents devrait être restreint et adapté au petit écran par rapport à l écran des tablettes, que nous allons mentionner voir plus bas. 19 Parmi les appareils modernes, il y a aussi la tablette. Il s agit essentiellement d un ordinateur portable sans clavier, exploité par un écran tactile, qui est beaucoup plus grand que celui des téléphones intelligents. La tablette est plus petite et plus légère qu un ordinateur classique, mais elle est plus grande qu un téléphone intelligent. L accès à Internet n est possible que via le Wifi. La performance est aussi généralement plus élevée que celle des téléphones intelligents. La puissance et taille de l écran d affichage sont donc plus appropriées pour une application complexe comme M - learning. La tablette est un moyen typique pour l apprentissage en classe et surtout à la maison Voir MOUNIR A bdallah. Branche-technologie.com [en ligne] [cit ]. Définition de téléphone intelligent. Disponible sur : 20 Voir Commentcamarche.net [en ligne] [cit ]. Les tablettes tactiles. Disponible sur : Voir Eduscol.education.fr [en ligne] [cit ]. Tablette tactile et enseignement. Disponible sur : 21

MASARYKOVA UNIVERZITA

MASARYKOVA UNIVERZITA MASARYKOVA UNIVERZITA PEDAGOGICKÁ FAKULTA Katedra francouzského jazyka a literatury Mon expérience avec un enfant autiste français Bakalářská práce Brno 2011 Autor práce : Vedoucí práce : Renata Klimešová

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

Guide d utilisation. En ligne

Guide d utilisation. En ligne Guide d utilisation En ligne Guide d utilisation En ligne ISBN 978-1-60391-211-2 Toutes les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Le présent manuel est fourni à titre

Plus en détail

Les langues de A à Z!

Les langues de A à Z! Les langues de A à Z! Fabien Snauwaert, BilingueAnglais.com La conférence débutera prochainement. Veuillez patienter... Les langues de A à Z! Concepts-clefs pour acquérir une nouvelle langue Qui sommes-nous?

Plus en détail

The Grid 2: Manuel d utilisation

The Grid 2: Manuel d utilisation The Grid 2: Manuel d utilisation Bienvenue dans The Grid 2 Merci d avoir choisi The Grid 2! Ce guide va vous apprendre tout ce que vous devez savoir à propos de The Grid 2. Il vous guidera pas à pas pour

Plus en détail

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit.

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit. Étiquette-mots du téléphone Numéro de l atelier : 1 Intention d apprentissage : Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application Parlez-vous chinois? SOMMAIRE Allumer l appareil... 1 Lancer l application... 1 Commencer... 1 Créer un compte... 1 Se connecter... 2 Consulter les messages... 2 Rédiger un message... 3 Juger un message...

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Guide pratique pour aligner une transcription sous ELAN

Guide pratique pour aligner une transcription sous ELAN Guide pratique pour aligner une transcription sous ELAN Version 2.0 Juin 2009 Isabel Colón de Carvajal Laboratoire ICAR (CNRS & Université de Lyon) 1 Introduction générale... 1 2 Installation du logiciel...

Plus en détail

Guide de conseil en équipement. Édition 2014

Guide de conseil en équipement. Édition 2014 Guide de conseil en équipement Édition 2014 LE NUMÉRIQUE À L ÉCOLE Pourquoi? Pour faire entrer l école à l ère du numérique «Elément clé de la refondation de l'école, la diffusion des usages du numérique

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR CHAPITRE 1 PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR Présentation... 13 Contenu du livre... 13 Les nouveautés... 14 Composants de l interface... 15 Afficher les documents... 20 Organiser son espace de travail... 21

Plus en détail

MASARYKOVA UNIVERZITA

MASARYKOVA UNIVERZITA MASARYKOVA UNIVERZITA PEDAGOGICKÁ FAKULTA Katedra francouzského jazyka a literatury Vidéoconférence dans l enseignement du FLE Bakalářská práce Brno 2012 Vedoucí práce: Mgr. Petra Suquet, M.A. Vypracovala:

Plus en détail

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources GRATUIT audio vidéo actualités Chat activités ressources Cher professeur Août 2010 Notre site Web en anglais est devenu très populaire parmi les professeurs et les élèves d Anglais Langue Etrangère depuis

Plus en détail

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Intitulé LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Public Salariés des entreprises adhérentes à AGEFOS-PME Pré-requis Niveau A2 (élémentaire) 1 Objectifs 1. Développer les compétences de compréhension et expression

Plus en détail

Activités pour la maternelle PS MS GS

Activités pour la maternelle PS MS GS Gcompris V.8.4.4 linux 1 Activités pour la maternelle SOMMAIRE : Gcompris : Qu est-ce que c est? 2 Remarques et problèmes rencontrés dans la mise en œuvre en classe 3 Liste des activités pour la maternelle

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

CREG : http://www.creg.ac- versailles.fr/spip.php?article803

CREG : http://www.creg.ac- versailles.fr/spip.php?article803 OUTILS NUMERIQUES Édu-Sondage : concevoir une enquête en ligne Rédacteur : Olivier Mondet Bla. 1 Présentation Parmi les pépites que contient l Édu-Portail, l application Édu-Sondage est l une des plus

Plus en détail

On trouvera sur le site du CCDMD un exemple d album construit avec Cantare. (http://www.ccdmd.qc.ca/ri/cantare)

On trouvera sur le site du CCDMD un exemple d album construit avec Cantare. (http://www.ccdmd.qc.ca/ri/cantare) Cantare 2 Introduction L outil logiciel Cantare s adresse à toute personne qui veut construire des leçons visant l apprentissage d une langue par l écoute de chansons ou de fichiers sonores dont les paroles

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

DOKEOS Author Manuel du formateur

DOKEOS Author Manuel du formateur Retrouvez-nous en ligne sur notre site dokeos.com/fr DOKEOS Author Manuel du formateur Trois raisons de choisir DOKEOS Author Facile à prendre en main, DOKEOS Author est l outil de la suite Dokeos qui

Plus en détail

Crea Learning Manuel utilisateur

Crea Learning Manuel utilisateur Crea Learning Manuel utilisateur LOGIPRO : 2 rue Pierret Cité Négocia 43000 Le Puy Tél. : 04 71 09 15 53 Fax : 04 69 96 06 25 E-mail : logipro@logipro.com Site web :www.logipro.com TABLE DES AUTEURS/LECTEURS

Plus en détail

Guide d utilisation de la plateforme d enseignement numérique. Année universitaire 2012-2013

Guide d utilisation de la plateforme d enseignement numérique. Année universitaire 2012-2013 Guide d utilisation de la plateforme d enseignement numérique Année universitaire 2012-2013 http://cavej.univ-paris1.fr 1 Sommaire! Accéder à la page d accueil de la plateforme 4! Se connecter à la plateforme

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Tableau des aides technologiques pour l aide à la rédaction

Tableau des aides technologiques pour l aide à la rédaction WordQ VS Lexibar Merci à Hélène Labranche et à Mark Miller pour leur partage. Tableau d Hélène Tableau des aides technologiques pour l aide à la rédaction Produit Prix Aide Forces Limites Bolabolka Gratuit

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

STRATEGIES DE MEMORISATION

STRATEGIES DE MEMORISATION STRATEGIES DE MEMORISATION CECR - chap. 6 - (p 115) : 6.4.7 Développer les compétences linguistiques Comment peut-on faciliter au mieux le développement des compétences linguistiques de l'apprenant en

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

INTERWRITE WORKSPACE

INTERWRITE WORKSPACE INTERWRITE WORKSPACE Workspace est un logiciel innovant conçu pour enseigner et apprendre dans une classe interactive. Utilisé avec le tableau simple ou double utilisateur, les ardoises ou tablettes Mobi

Plus en détail

Vous pouvez obtenir une extension nécessaire via des achats In-App dans Paramètres (bouton en haut à gauche) > Extensions.

Vous pouvez obtenir une extension nécessaire via des achats In-App dans Paramètres (bouton en haut à gauche) > Extensions. Important: La description correspond à la version de ALON Dictaphone qui comprend toutes les extensions construites. Les extensions construites sont: Partager des Notes Audio Pack Audio Avancé Sélection

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des TRANSCRIPTION -- BALADO # 7 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Logiciel de français permettant de différencier les parcours. PRESENTATION DE L OUTIL http://www.jocatop.fr Logiciel commercial : Prix 188 Configuration requise : Fonctionne

Plus en détail

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues SEMAFORAD-2, Seconde édition : 12,13 et 14 Novembre 2005 - Université de Bejaia WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues Petitgirard Jean-Yves. Enseignant-chercheur

Plus en détail

Manuel Utilisateur Version 1.6 Décembre 2001

Manuel Utilisateur Version 1.6 Décembre 2001 Manuel Utilisateur Version 1.6 Décembre 2001 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 PRESENTATION 4 À PROPOS DU FORMAT PDF 4 PDFMAIL : L ASSOCIATION DU FORMAT PDF ET DE L EMAIL 4 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

SYSTRAN V6 Guide de démarrage

SYSTRAN V6 Guide de démarrage SYSTRAN V6 Guide de démarrage Réf : S67-QSG-FR Bienvenue Félicitations! Nous vous remercions d avoir choisi SYSTRAN V6 la version la plus récente et la plus puissante du leader mondial des logiciels de

Plus en détail

INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE (Liste non exhaustive soumise à mises à jour) MARBLEZ E ergothérapeute SRTA CRTA 1 ANTIDOTE - transcription - Correcteur avec

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Le matériel informatique

Le matériel informatique Les Fiches thématiques Jur@tic Le matériel informatique Que choisir? Comment, pourquoi? Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Réfléchir avant d agir Votre matériel est usagé ou en panne, votre activité s étend

Plus en détail

GLOBAL ACCESSIBILITY REPORTING INITIATIVE (GARI) MOBILE HANDSET/DEVICE ACCESSIBILITY REPORT

GLOBAL ACCESSIBILITY REPORTING INITIATIVE (GARI) MOBILE HANDSET/DEVICE ACCESSIBILITY REPORT GLOBAL ACCESSIBILITY REPORTING INITIATIVE (GARI) MOBILE HANDSET/DEVICE ACCESSIBILITY REPORT Publishing Approval By: Elena Hurjui Publication Date: 15 May 2013 GARI Project Website www.mobileaccessibility.info

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

Guide de démarrage rapide. (pour la version 5.0.)

Guide de démarrage rapide. (pour la version 5.0.) Guide de démarrage rapide (pour la version 5.0.) 2 Table des matières Introduction Réglages de l application MyTalk Mobile 1. MODIFICATION 2. DEMARRER 3. AFFICHER 4. SYNTHETISEUR VOCAL 5. NOMBRE DE MOTS

Plus en détail

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Pour les Parents Établissez une routine Identifiez avec votre enfant le moment le plus propice (ex : avant ou après le souper) ; Identifiez avec votre enfant

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, 1. Découvrir l ipad

Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, 1. Découvrir l ipad 1. Découvrir l ipad Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, l utilisation de l ipad est très intuitive et, surtout, votre tablette obéit au doigt et à l œil. Vous ne pourrez bientôt plus vous

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante Guide d exploration de métiers et de professions Approche orientante Document rédigé par Yves Jutras Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal, 2012 Exploration de métiers et de professions

Plus en détail

Faire de la musique sur ordinateur pour 100 $?

Faire de la musique sur ordinateur pour 100 $? Faire de la musique sur ordinateur pour 100 $? PAR LAURIER NAPPERT La musique vous intéresse, mais le choix des logiciels de musique et leur prix vous découragent? Vous n avez pas tort. Après tout, vous

Plus en détail

Une école au Togo, épisode 1/4

Une école au Togo, épisode 1/4 Une école au Togo, épisode 1/4 Thèmes Éducation, formation Concept Ce documentaire présente la situation de l école primaire au Togo. Contenu Pour visionner le documentaire Une école au Togo, allez sur

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Didapages DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Novembre 2014 MOTS -CLES (CHAMPS

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

Prise en main rapide

Prise en main rapide Prise en main rapide 4 Dans cette leçon, vous découvrirez les fonctionnalités de création de page web de Dreamweaver et apprendrez à les utiliser dans l espace de travail. Vous apprendrez à : définir un

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Dulce Araujo / Laurence Langlois

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Dulce Araujo / Laurence Langlois * Expression écrite : approche méthodologique et collaborative Dulce Araujo / Laurence Langlois SOMMAIRE 1) Le projet a) Description du projet b) Objectifs du projet 2) Les supports a) ENT comme lieu d

Plus en détail

Erasmus+ Soutien linguistique en ligne. Profitez au maximum de votre expérience Erasmus+!

Erasmus+ Soutien linguistique en ligne. Profitez au maximum de votre expérience Erasmus+! Erasmus+ Soutien linguistique en ligne Profitez au maximum de votre expérience Erasmus+! Erasmus+ : change les vies et ouvre les esprits Erasmus+ vise à renforcer les compétences et l employabilité, ainsi

Plus en détail

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation avec windows Movie Maker Ce logiciel est disponible sur tous les ordinateurs installés avec windows XP, vista... Le logiciel est livré avec. Pour windows

Plus en détail

Guide de l interface utilisateur d Optymo

Guide de l interface utilisateur d Optymo Guide de l interface utilisateur d Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence à des libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Compass C.S.S. Le Compass Sound System pour votre PC. Manuel d utilisation

Compass C.S.S. Le Compass Sound System pour votre PC. Manuel d utilisation Compass C.S.S. Le Compass Sound System pour votre PC Manuel d utilisation Table des matières Introduction.2 Installation 2 Utilisation du CSS.4 Test du profil audio.5 Barre des tâches 6 Connection du Beeper..6

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Les tablettes numériques en EPS. Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques.

Les tablettes numériques en EPS. Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques. Les tablettes numériques en EPS Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques. Document actualisé le 17 Mars 2013 Repères L objectif de cet article est de donner des repères quand

Plus en détail

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS TEST D APTITUDE EN JAPONAIS LE 07 DÉCEMBRE 2014 VERSION FRANÇAISE DU TEST GUIDE IL N EST PAS NECESSAIRE D IMPRIMER CE DOCUMENT. Les candidats déposant sa candidature d inscription doivent accepter l intégralité

Plus en détail

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio Mode d emploi www.itycom.com/itystudio Sommaire Glossaire Introduction 6 Qu est ce qu ITyStudio? 6 A qui est-il destiné? 6 Le concept 7 Fonctionnement Global 8 Interface générale 9 Header 9 Création d

Plus en détail

Windows 8 Module 3 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 3 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 3 7. L'indispensable fonction «Paramètres du PC» (3/3) Nous voilà arrivé à la dernière étape de notre tour d horizon des nombreuses options du module Paramètres du PC. Cet outil permet

Plus en détail

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS http://ocloud.pripla.com/ Copyright 2014 Private Planet Ltd. Certaines applications ne sont pas disponibles dans tous les pays. La disponibilité des applications

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Comme nous le témoignent les recherches sur le tableau blanc interactif (TBI), The interactive whiteboard revolution: Teaching with IWBs

Plus en détail

Boutons de menus ClaroRead. Installation

Boutons de menus ClaroRead. Installation Manuel Utilisateur Installation Pour installer ClaroRead : Insérez le CD ClaroRead dans le lecteur correspondant. Le processus d installation doit démarrer automatiquement et un écran de bienvenue s affiche.

Plus en détail

L environnement de travail de Windows 8

L environnement de travail de Windows 8 4 L environnement de travail de Windows 8 Mais où est donc passé le bouton Démarrer? L écran d accueil joue le rôle de l ancien bouton Démarrer. Si l icône de l application que vous voulez lancer n est

Plus en détail

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Excel... 3 2. Modifier un document Excel... 3 3. La fenêtre Excel... 4 4. Les rubans... 4 5. Saisir du texte

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol,

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Pour une démo, ctrl +clic pour suivre le lien : http://www.speexx.com/portal/media/softwaredemo/fr/demostart.htm http://www.speexx.com/onlinedemo/english/ Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien,

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

AniPaint 3.1.3 mac : un tutoriel

AniPaint 3.1.3 mac : un tutoriel Objectifs du cours : -Apprendre à transposer une situation d apprentissage simple, à l aide de l informatique, à l écran -Apprendre à mettre en scène des dessins, des images, du son et du texte -Envisager

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail