DEMARCHE QUALITE. Référentiel B. L Acteur Nautique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEMARCHE QUALITE. Référentiel B. L Acteur Nautique"

Transcription

1 DEMARCHE QUALITE Référentiel B Grille d auto-évaluation de L Acteur Nautique FSN AFNOR Juillet 2004

2 Nom de l Acteur Nautique : de la Station Nautique :.. EXIGENCES GENERALES TRANSMISSION DE L INFORMATION DEMANDEE A LA SN Paragraphe Ne fournit pas Fournit parfois Fournit toujours Fournit par anticipation 3.1 Concertation Commentaire L acteur nautique s engage à partager les informations à sa disposition avec la coordination de la SN et les autres acteurs nautiques 3.1 Centre de ressources L acteur nautique doit informer la coordination de la SN des projets de développement en cours Relais d information L acteur nautique doit répondre aux sollicitations de la coordination de la SN lors de demande d information. Il doit actualiser les informations fournies en cas de modification. FSN AFNOR Juillet 2004 page 2

3 4.1 Prestations existantes L acteur nautique s engage à fournir la documentation détaillée de chacune de ses prestations : brochure, tarif, cotisation, 4.2 Analyse de l offre et la demande L acteur nautique s engage à fournir les données nécessaires à la coordination de la SN. 5.1 Calendrier L acteur nautique doit informer la coordination de la SN des manifestations qu il organise. 6.1 politique de communication L acteur nautique s engage à informer la SN de toute action de communication engagée Internet L acteur nautique doit fournir les informations nécessaires à la coordination de la SN. 8.1 Evaluation L acteur nautique informe le Conseil de Station de toute non conformité constatée par rapport au référentiel B Satisfaction L acteur nautique doit jouer le jeu et répondre au questionnaire fourni. FSN AFNOR Juillet 2004 page 3

4 8.1 Réclamation L acteur nautique doit répondre à la sollicitation de la coordination de la SN. 8.2 Analyse Les acteurs nautiques doivent faire parvenir à la coordination de la SN toutes les informations nécessaires. DIFFUSION DE L INFORMATION AUPRES DE SON PERSONNEL Paragraphe Jamais Parfois Toujours Rapidement Commentaire Relais d information L acteur nautique doit relayer l information aux personnes concernées au sein de sa structure Formation L acteur nautique s engage à informer son personnel des formations proposées par FSN et à tout mettre en œuvre pour y participer. 3. ENGAGEMENTS Les acteurs nautiques s engagent à collaborer à la définition et à la mise en œuvre du plan d action de la SN. Pas de participation Participation à la définition mais pas à la mise en oeuvre Participation à la définition et à la mise en oeuvre FSN AFNOR Juillet 2004 page 4

5 Convention 4. ORGANISATION DE LA SN L acteur nautique s engage à respecter les engagements de service définis dans les référentiels B et C. Ces engagements doivent faire l objet d une convention établie entre la SN et chaque acteur nautique. Convention non signée Convention signée Stratégie L acteur nautique s engage à collaborer à la définition et à la mise en œuvre du plan d action. Ne collabore pas Jamais Collabore parfois Parfois Collabore toujours Toujours 4.1 COORDINATION Concertation L acteur nautique s engage à participer aux réunions organisées par la coordination de la SN Chiffres Clés L acteur nautique s engage à retourner le questionnaire complété par des informations sincères et fiables avant janvier N+1. Pas d informations retournées ou retournées hors délai Informations retournées incomplètes Informations sincères et fiables retournées Innovation L acteur nautique s engage à communiquer les idées émergentes à la coordination de la SN. FSN AFNOR Juillet 2004 page 5

6 4.2 COMMUNICATION INTERNE Contact interne L acteur nautique s engage à répondre aux demandes de contact de la SN sous 48 heures Peu de réponses fournies Délai de réponse non respecté Réponse dans les 48h 6. ANIMATION NAUTIQUE 6.2 ORGANISATION DES MANIFESTATIONS L acteur nautique s engage à respecter et à utiliser la charte graphique et les outils du pack promotion de FSN lors de tout événement nautique Charte graphique et pack promotion jamais utilisés Charte graphique et pack promotion utilisés lors de quelques manifestations Charte graphique et pack promotion utilisés lors de toutes manifestations Visibilité renforcée du pack promotion. 6.3 FETE DU NAUTISME L acteur nautique doit y participer Ne participe pas Participe occasionnellement Participe tous les ans Est un acteur moteur de l organisation 7. PROMOTION COMMUNICATION 7.2 PACK PROMOTION L acteur nautique s engage à utiliser le pack promotion pour la signalétique et à s assurer de son bon état. Ne l utilise pas L utilise L utilise et l entretient FSN AFNOR Juillet 2004 page 6

7 7.3.2 Validité du guide nautique L acteur nautique s engage à maintenir ses prestations tout au long de la validité du guide nautique. acteur nautique assure les prestations présentées dans l édition en cours 7.4 ACCUEIL Point documentation L acteur nautique s engage à mettre en évidence ce présentoir et à l approvisionner Pas de point document Pas d approvisionnement Point documentation pas mis en évidence Demande d approvisionneme nt en cas de rupture de stock Point documentation mis en évidence Demande d approvisionnement avant la rupture de stock Point documentation est le point d information principal 7.5 CONTACT Internet L acteur nautique doit faire figurer son appartenance au réseau sur son site Internet, s il existe acteur nautique n indique pas son appartenance à FSN acteur nautique indique son appartenance à FSN Existence d un lien vers la SN et FSN Circuit de vente L acteur nautique s engage à respecter la description faite de la prestation et les conditions de vente annoncées à la coordination de la SN. Non respect de la description de la prestation et des conditions de vente annoncées 8. COMMERCIALISATION Respect de la description de la prestation et des conditions de vente annoncées Prévision d une marge pour commissionner les intermédiaires de vente. FSN AFNOR Juillet 2004 page 7

8 9. DEMARCHE DE PROGRES 9.1 MESURE L acteur nautique doit répondre au questionnaire fourni. Questionnaire non complété Questionnaire complété mais retourné hors délai Questionnaire complété et retourné dans les temps L acteur nautique doit répondre à la sollicitation de la coordination de la SN. Pas de réponse de l acteur nautique Réponse occasionnelle Réponse à toutes les sollicitations de la coordination de la SN 9.2 ANALYSE Les acteurs nautiques doivent faire parvenir à la coordination de la SN toutes les informations nécessaires. Pas de réponse Réponse occasionnelle Réponse systématique aux demandes d information FSN AFNOR Juillet 2004 page 8

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques DEMARCHE QUALITE Référentiel A Grille d auto-évaluation de France Stations Nautiques F AFNOR Juillet 2004 Paragraphe Non appliqué En cours Maîtrisé Progrès Commentaire 3. ENGAGEMENTS F doit organiser une

Plus en détail

CHARTE DE LA FEDERATION DU VOYAGE RECEPTIF EN BRETAGNE (FVRB)

CHARTE DE LA FEDERATION DU VOYAGE RECEPTIF EN BRETAGNE (FVRB) CHARTE DE LA FEDERATION DU VOYAGE RECEPTIF EN BRETAGNE (FVRB) La Fédération du Voyage Réceptif en Bretagne réunit essentiellement des agences de voyages réceptives : l agence réceptive (parfois appelée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION 2015

DOSSIER DE PRESENTATION 2015 DOSSIER DE PRESENTATION 2015 3 bonnes raisons de devenir Bistrot de Pays CHIFFRES CLEFS 22 ANNÉES D EXISTENCE PLUS DE 240 BISTROTS DE PAYS. RÉPARTIS SUR 10 RÉGIONS, ET 25 DÉPARTEMENTS. ORGANISÉS AU SEIN

Plus en détail

Objectifs stratégiques de Nîmes

Objectifs stratégiques de Nîmes TBP de Nîmes Modèle général de présentation des objectifs s s s de Nîmes 13 Mettre en place un CIAP 11 Offrir plus de publications de valorisation du patrimoine nîmois 12 Diversifier les actions de valorisation

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Manuel Qualité. Office de Tourisme de : xxxxxxxxx. Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx. Guide de redaction du Manuel Qualité 2015

Manuel Qualité. Office de Tourisme de : xxxxxxxxx. Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx. Guide de redaction du Manuel Qualité 2015 Guide de redaction du Manuel Qualité 2015 (Démarche Qualité des Offices de Tourisme Outil Qualité rédigé par OTN) Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx Manuel Qualité Office de Tourisme de

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 Office de Tourisme du Lac du Der - Station Nautique - 51290 Giffaumont Champaubert www.lacduder.com Le mot du Président, Créé à l initiative du

Plus en détail

INTRODUCTION. Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003)

INTRODUCTION. Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003) INTRODUCTION Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003) Le cadre d évaluation des données (CEQD) propose une structure qui permet d évaluer la qualité des données en comparant les

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

JIM. Un guide pour l accueil et l organisation des Journées d Informatique Musicale. sous l égide de AFIM

JIM. Un guide pour l accueil et l organisation des Journées d Informatique Musicale. sous l égide de AFIM JIM Un guide pour l accueil et l organisation des Journées d Informatique Musicale sous l égide de AFIM Association Française d Informatique Musicale http://www.afim-asso.org/ 2010-2011 Les Journées d

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE SAINT FRANCOIS LONGCHAMP. www.saintfrancoislongchamp.com reservations.otsfl.com

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE SAINT FRANCOIS LONGCHAMP. www.saintfrancoislongchamp.com reservations.otsfl.com GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE SAINT FRANCOIS LONGCHAMP www.saintfrancoislongchamp.com reservations.otsfl.com nous communiquons pour vous Vous êtes présent sur notre site internet Vous

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE FORMATION 2015

DEMARCHE QUALITE FORMATION 2015 FORMATION 2015 JE DEBUTE EN Vendredi 13 et vendredi 20 mars 2015 PRESENTATION DES PARTICIPANTS OT participants PRESENTATION DE CHAQUE OFFICE DE TOURISME STATUT Responsable qualité Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Cette charte est commune à l ensemble des entrepreneurs de la communauté d innovation 43.117 animée par TVT Innovation.

Cette charte est commune à l ensemble des entrepreneurs de la communauté d innovation 43.117 animée par TVT Innovation. Cette charte est commune à l ensemble des entrepreneurs de la communauté d innovation 43.117 animée par TVT Innovation. Son objectif est la promotion de l ensemble des entreprises du réseau 43.117 par

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme?

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? 1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? L'équipe de l'office de Tourisme de Tulle et de Corrèze a souhaité repenser les services et tarifs des packs afin de vous apporter davantage de

Plus en détail

Notions de Gestion de Projet (Partie 2)

Notions de Gestion de Projet (Partie 2) Notions de Gestion de Projet (Partie 2) QCM Sommaire 1ère 1 Partie Sommaire 2ème 2 Partie - Problématique de départ Structure et Pilotage d un projet - Qu est ce qu un projet? - Vocabulaire spécifique

Plus en détail

DOCUMENT 1 CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DE LA MARQUE

DOCUMENT 1 CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DE LA MARQUE CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DE LA MARQUE FAMILLE PLUS, label national, pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises JUILLET 2008 1/13 Cahier des charges

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour la mise en valeur du patrimoine par des outils numériques

Guide de bonnes pratiques pour la mise en valeur du patrimoine par des outils numériques Guide de bonnes pratiques pour la mise en valeur du patrimoine par des outils numériques Le Groupe d Action Locale du Pays de Ploërmel-Cœur de Bretagne, la Communauté de communes Val d Oust et de Lanvaux,

Plus en détail

Étalonnage Consolidation au Québec

Étalonnage Consolidation au Québec Étalonnage Consolidation au Québec Fiche de présentation Sommaire 1. Pourquoi participer à cet étalonnage?... 1 2. Composition détaillée du questionnaire... 2 3. Extraits de la synthèse livrée... 3 4.

Plus en détail

Rencontres régionales des loisirs et sports de nature Jeudi 29 septembre 2011 - Chauny

Rencontres régionales des loisirs et sports de nature Jeudi 29 septembre 2011 - Chauny France Station Nautique Rencontres régionales des loisirs et sports de nature Jeudi 29 septembre 2011 - Chauny France Station Nautique Une association nationale qui regroupe : des territoires (35 Collectivités

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS NOM DE L ASSOCIATION : INTITULE DU PROJET POUR LESQUEL LE DOSSIER EST DEPOSE : DATE D ENREGISTREMENT A LA MAISON DES ASSOCIATIONS (partie

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

A N N E X E Au Cahier des charges pour l attribution du label Famille Plus (Mise à jour juin 2012)

A N N E X E Au Cahier des charges pour l attribution du label Famille Plus (Mise à jour juin 2012) A N N E X E Au Cahier des charges pour l attribution du label Famille Plus (Mise à jour juin 2012) 1. Lexique d un auditeur qualité référencé Famille Plus 2. Procédure de surveillance du droit d usage

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Brevet Professionnel BOULANGER

Brevet Professionnel BOULANGER Brevet Professionnel BOULANGER SESSION 2014 Epreuve de gestion appliquée E4 Epreuves ponctuelles Sous épreuve E41 Environnement économique et juridique et gestion de l entreprise Sous épreuve dossier E42

Plus en détail

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen?

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? Année 2014 Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? OFFICE DE TOURISME DU PAYS FOYEN 102 Rue de la république 33220 sainte-foy-la-grande Tel : 05.57.46.03.00 Courriel : tourisme@paysfoyen.fr

Plus en détail

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Sommaire 1. ENGAGEMENTS... 3 1.1. LA LPO FRANCE S ENGAGE :... 3 1.1.1. Envers les membres... 3 1.1.2. En gestion...

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/ Abrégé du rapport Evaluation des activités et de la qualité des prestations EHPAD Louise de la Vallière 7 rue de la Citadelle 37330 Château la Vallière 1/9 SOMMAIRE Abrégé du Rapport d évaluation... 3

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Pour le meilleur des activités nautiques. Engagements Accessiblités

Pour le meilleur des activités nautiques. Engagements Accessiblités Pour le meilleur des activités nautiques Engagements Accessiblités Bernard FAUCON Président de France Station Nautique Alain AUTON Directeur de France Station Nautique - 33 Territoires labellisés Station

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL Famille Plus, label national pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises (Version du 6 Juin 2012) 1/8 Cahier des

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

Objectifs stratégiques Pays d Auge

Objectifs stratégiques Pays d Auge TBP du Pays d Auge Modèle général de présentation des objectifs s s s Pays d Auge 16 Elargir et fidéliser le public 17 Sensibiliser à la conservation du patrimoine 14 Développer le réseau des CIAP du territoire

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Bourse Charles Foix édition 2015 Le dossier est à retourner avant le vendredi 24 juillet 2015 à minuit par mail ou par courrier (le cachet faisant foi) à : S I L V E R V A L L E

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise OFFRE DE FORMATIONS 1 Accompagnement des cadres et des dirigeants MODULE 1 2 jours : Améliorer son efficacité managériale 1- Se connaître Gestion du temps et ses priorités Prise de recul et posture manager

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ET AIDES EN NATURE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ET AIDES EN NATURE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ET AIDES EN NATURE Dossier à adresser avant le 31 janvier 2016 Monsieur le Président Communauté de Communes de l Estuaire 38, avenue de la République 33820 BRAUD ST LOUIS

Plus en détail

Comment faire connaître mon groupe local?

Comment faire connaître mon groupe local? + Séminaire de Formation Vendredi 7 mars 2009 Comment faire connaître mon groupe local? communication@jeunes-europeens.org Clotilde LARROSE + Communication Newsletter En Interne Relations presse En Externe

Plus en détail

Référence n 1. Critère d évaluation n 1.25. Indicateur(s) Cotation. Elément(s) de preuve et analyse. Proposition(s) d amélioration (le cas échéant)

Référence n 1. Critère d évaluation n 1.25. Indicateur(s) Cotation. Elément(s) de preuve et analyse. Proposition(s) d amélioration (le cas échéant) Chapitre I - Le projet d établissement ou de service Partie 1 - Élaboration, diffusion et réactualisation du projet d établissement ou de service Référence n 1 En application de la loi 2002-2, l établissement

Plus en détail

DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM. Présentation du 24 octobre 2012

DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM. Présentation du 24 octobre 2012 DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM Présentation du 24 octobre 2012 LA STRUCTURE RESIDOM 2 Particularités de Résidom Multiactivités: SSIAD 323places + 2 ESAD SAD: 120 000 heures de prestations Centre

Plus en détail

Le CPFR. (Collaborative Planning Forecasting and Replenishment)

Le CPFR. (Collaborative Planning Forecasting and Replenishment) Le CPFR (Collaborative Planning Forecasting and Replenishment) «Redéfinir les rôles et compétences pour réussir la collaboration Supply Chain entre Industriels et Distributeurs» Viviane MARC Directrice

Plus en détail

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL RAPPORT DU PRESIDENT SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

PARTENAIRES > Le guide pour vous informer et vous accompagner

PARTENAIRES > Le guide pour vous informer et vous accompagner FACEBOOK FUSION PROMOTION PARTENAIRES > Le guide pour vous informer et vous accompagner BOURGOGNE É Q ACCUEIL U I P E ÉCHANGE ANT CONSEIL Boutique PARTENAIRES WEB COLLABORATION ASSOCIATION P A R T A G

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE Séminaire - Atelier Le management de la qualité en assurance 1 ère communication Généralités sur le management de la qualité 2 ème communication Le management de

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Distinction entre cotisations et prestations de services?

Distinction entre cotisations et prestations de services? Distinction entre cotisations et prestations de services? (cf. chapitre 2 Socioprofessionnels du référentiel Qualité des OT & SI) L Office de Tourisme ou le syndicat d initiative s il est de forme associative

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE

PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE Marie Vandeville Directrice Séminaire régional Point d étape sur le CREHPSY Alsace Le projet Constats : Personnes démunies et déstabilisées Offre

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE HERAULT. Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault

LA DEMARCHE QUALITE HERAULT. Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault LA DEMARCHE QUALITE HERAULT Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault CONTEXTE A LA CREATION : Triple constat : Dispersion de petites structures Image restrictive du Département Déficience de la

Plus en détail

Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie

Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie 2014-R-01 du 3 juillet 2014 1. Contexte L analyse des pratiques et des conventions observées sur le marché de

Plus en détail

Calendrier des formations 2016 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN MUTUALITE

Calendrier des formations 2016 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN MUTUALITE Calendrier des formations 2016 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN MUTUALITE CQP Chargé de relations à distance 280 heures (40 jours) 2016 AVRIL Du lundi 11 (13h30) au vendredi 15 (12h15) MAI

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSH1400688A Intitulé du texte : Arrêté modifiant l arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière

Plus en détail

Intégration du réseau «Val d Oise Family» Cahier des charges

Intégration du réseau «Val d Oise Family» Cahier des charges Intégration du réseau «Val d Oise Family» Cahier des charges Printemps 2014 2 3 Table des matières 1. CONTEXTE GENERAL... 5 2. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 6 3. GESTION DU RESEAU... 6 PROPRIETAIRE...

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Comité local des usagers de la sous-préfecture de Dinan. 5 novembre 2015

Comité local des usagers de la sous-préfecture de Dinan. 5 novembre 2015 Comité local des usagers de la sous-préfecture de Dinan 5 novembre 2015 Ordre du jour 1. Présentation de la démarche Qualipref 2. Résultats des indicateurs de qualité 3. Résultats de l enquête de satisfaction

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE. Vous êtes un prestataire touristique? L Office de Tourisme du Grand Guéret peut vous accompagner

GUIDE DU PARTENAIRE. Vous êtes un prestataire touristique? L Office de Tourisme du Grand Guéret peut vous accompagner GUIDE DU PARTENAIRE Vous êtes un prestataire touristique? L Office de Tourisme du Grand Guéret peut vous accompagner 2016 Qui sommes nous? Les offres de services à nos partenaires déclinées sous forme

Plus en détail

Comité Régional Marques de Pays

Comité Régional Marques de Pays Comité Régional Marques de Pays Jeudi 8 mars 2012 Bordeaux ORDRE DU JOUR Communication Diagnostic numérique Bilan questionnaires adressés aux animateurs Audits Questions relatives aux renouvellements SLAM

Plus en détail

INSTRUCTIONS STAGE DE RESPONSABILITE Stage obligatoire du cycle Master

INSTRUCTIONS STAGE DE RESPONSABILITE Stage obligatoire du cycle Master INSTRUCTIONS STAGE DE RESPONSABILITE Stage obligatoire du cycle Master RAPPEL Les droits et les devoirs des étudiants en stage sont explicités dans la Charte de l apprenant. Période : - Master 1 : - A

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Avis du Comité consultatif du secteur financier. sur l équivalence du niveau de garantie en assurance emprunteur

Avis du Comité consultatif du secteur financier. sur l équivalence du niveau de garantie en assurance emprunteur Avis du 13 janvier 2015 VERSION FINALE Avis du Comité consultatif du secteur financier sur l équivalence du niveau de garantie en assurance emprunteur Lors de la réunion d installation du Comité consultatif

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

CONTEXTE. - Elle est également un cadre partenarial d observation et de diffusion de l information économique locale

CONTEXTE. - Elle est également un cadre partenarial d observation et de diffusion de l information économique locale CAHIER DES CHARGES CONCERNANT LA REALISATION GRAPHIQUE ET L IMPRESSION DES SUPPORTS DE COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE DE LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN CONTEXTE Le positionnement de la Maison de

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/gestion-projet/guide-planfi-suivi-projet

Plus en détail

Etude pour la définition de la stratégie touristique du Pays Thur Doller Phase 1 Et at des lieux et diagnost ic stratégique du territoire

Etude pour la définition de la stratégie touristique du Pays Thur Doller Phase 1 Et at des lieux et diagnost ic stratégique du territoire Pour étudier le principe d organisation publique du tourisme, seront analysées les compétences tourisme des différents acteurs : - le Pays - les partenaires institutionnels et privés à compétence tourisme

Plus en détail

Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt

Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt Le CPIE Bassin de Thau Parc Technologique et environnemental Route des Salins 34140 MEZE SIRET : 502 086 010 000 27

Plus en détail

Site internet France Station Nautique

Site internet France Station Nautique Auteur Laurent SEBAG Destinataire France Stations Nautiques Les Stations Nautiques Les Acteurs locaux Description 1. MODE D EMPLOI ADMINISTRATEUR 2 1.1. OBJET 2 1.2. GESTION DES STATIONS 3 1.2.1. PAGES

Plus en détail

Procédure de gestion de l information : les éditions

Procédure de gestion de l information : les éditions Procédure de gestion de l information : les éditions Référence de la procédure : CDP/PRO/01 Version 4 Date création procédure : 24/02/2013 Diffusion : Pôles Communication & développement, Publication Rédaction

Plus en détail

Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle

Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle ENTRE : L ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES D AGRICULTURE Etablissement public à caractère

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE PORNIC - Classé catégorie I

OFFICE DE TOURISME DE PORNIC - Classé catégorie I Annexe 35 OFFICE DE TOURISME DE PORNIC - Classé catégorie I Place de la Gare BP 1119 44211 PORNIC Cedex Tél. : +33 (0) 2 40 82 04 40 Fax : +33 (0) 2 40 82 90 12 Administration et direction : contact@ot-pornic.fr

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Fiche d aide à la décision de publier à l usage des administrations

Fiche d aide à la décision de publier à l usage des administrations PREMIER MINISTRE CONSEIL D ORIENTATION DE L ÉDITION PUBLIQUE ET DE L INFORMATION ADMINISTRATIVE Fiche d aide à la décision de publier à l usage des administrations pour l application de la circulaire du

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

La Puisaye, atout Cœur...

La Puisaye, atout Cœur... La Puisaye, atout Cœur... GUIDE DU PARTENARIAT Pourquoi et comment? Développer Promouvoir Valoriser Accompagner 12015 2 Siège Social 6, rue Jacques Coeur 89170 SAINT-FARGEAU 09 77 06 90 53 president@tourisme-coeurdepuisaye.fr

Plus en détail

Guide Tuteur Commerce et Distribution

Guide Tuteur Commerce et Distribution Guide Tuteur Commerce et Distribution QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR!

CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR! CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR! AGENCES ET ENTREPRISES / ANNONCEURS INVITÉS À S ENGAGER POUR DES COMPÉTITIONS DE PLUS EN PLUS BELLES! 7 GUIDES DE LA RELATION AGENCE/ANNONCEUR*

Plus en détail

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte Charte de fonctionnement du portail GEO-CENTRE Préambule La croissance du recours à l information géographique et les nouvelles exigences de la transposition de la directive européenne INSPIRE (Infrastructure

Plus en détail

Politique de communication du Conseil administratif

Politique de communication du Conseil administratif 15 janvier 2008 Politique de communication du Conseil administratif Document édité par la commune de Plan-les-Ouates Objectif de la politique de communication La politique du Conseil administratif a pour

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE Entre : CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE UNIVERSITÉ Lille 1, Etablissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, domicilié Cité scientifique 59655 Villeneuve

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail