Présentation du FONDS DE DIVERSIFICATION ÉCONOMIQUE Centre-du-Québec-Mauricie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du FONDS DE DIVERSIFICATION ÉCONOMIQUE Centre-du-Québec-Mauricie"

Transcription

1 Table de diversification économique Centre-du-Québec - Mauricie Présentation du FONDS DE DIVERSIFICATION ÉCONOMIQUE Centre-du-Québec-Mauricie 23 mai 2013 Réseau Aéronautique IDÉTR 1

2 Plan de la présentation Contexte, objectif et principes à considérer Clientèle, secteurs d activité, projets et dépenses admissibles Caractéristique du financement et résultats attendus Processus de cheminement des dossiers soumis Période de questions et commentaires 2

3 Contexte Discours sur le budget : annonce d une enveloppe d intervention de 200 M$ destinée aux régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie pour contrer les effets négatifs de la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 Priorité à la MRC de Bécancour et à la Ville de Trois-Rivières, au moins 75 % du Fonds, seront investis dans ces territoires Gérée dans le cadre du Fonds de développement économique Mise en place de la Table de diversification économique, formée de représentants économiques du milieu, et chargée: d initier une démarche de diversification structurée de proposer un plan de diversification qui définit des orientations et identifie des moyens d action pour générer des projets structurants 3

4 Une réflexion des membres de la Table qui s est appuyée sur : le profil économique des deux régions en analysant leurs forces et faiblesses les expériences régionales passées ainsi que des planifications régionales existantes les expériences de diversification réalisées ailleurs dans le monde en vue d identifier les meilleures pratiques en la matière 4

5 Objectifs Favoriser le démarrage et le développement de projets d entreprises Développer de nouvelles industries tournées vers l avenir 5

6 Principes à considérer dans le choix des investissements Soutenir en priorité les PME Projets structurants Interventions financières sur une base d affaires Interventions principalement sous la forme de prêt et de garantie de prêt Un maximum de 15 % de l enveloppe totale d intervention sur cinq ans, soit 30 M$, pourrait être affecté à des interventions sous la forme de subvention 6

7 Principes à considérer dans le choix des investissements (suite) Prise en compte de l aspect concurrentiel dans une perspective où il n y aura pas d incidences négatives sur les emplois d entreprises existantes Complémentarité aux autres sources de financement privées et publiques Maximiser les retombées économiques Tenir compte de principes de développement durable 7

8 Clientèles admissibles : Entreprises à but lucratif, coopératives et entreprises de l économie sociale marchande Entreprises étrangères ou filiales d entreprises étrangères qui veulent s implanter dans la région concernée OBNL exerçant des activités dans le domaine du développement économique 8

9 Secteurs d activité admissibles : Manufacturier Tertiaire moteur : des entreprises à forte valeur ajoutée constituant une composante importante de la production de biens et/ou utilisant des technologies nouvelles qui se trouvent dans les secteurs suivants : Technologies de l information et de communications Services environnementaux Services de création et de design industriel Laboratoires industriels et services scientifiques Centres de recherche privés Services aux entreprises Secteur primaire pour les entreprises ayant un projet de deuxième ou de troisième transformation Touristique (projets majeurs) 9

10 Projets admissibles : Étude de faisabilité préalable à la réalisation d un projet d investissement Investissement en immobilisations dans le cadre de l implantation ou de l expansion d entreprises, centre de recherche privé Infrastructures industrielles à des fins d incubateur d entreprises Développement de nouveaux produits/procédés Projets de développement d entreprises visant l accroissement de la compétitivité des entreprises dans une perspective de diversification des marchés 10

11 Ne sont pas admissibles : Projets visant la relocalisation d une entreprise dans les territoires du Centre-du-Québec et de la Mauricie Événements tels que les festivals saisonniers Projets d infrastructures municipales incluant l achat d équipements (loisirs, sportifs, voirie, égouts, aqueduc, etc.) Projet visant le redressement ou la consolidation d une entreprise existante. 11

12 Dépenses admissibles : Toutes les dépenses liées directement au projets jugées raisonnables et essentielles pour la réalisation du projet sont admissibles. À l exclusion de : Les dépenses engagées ou acquittées avant la date de dépôt du dossier complet *, incluant les dépenses pour lesquelles l entreprise a pris des engagements contractuels. Les dépenses de fonctionnement d une entreprise ou d un organisme Les dépenses liées au financement du service de la dette et au remboursement d un emprunt. 12

13 Dépenses admissibles (suite) : À l exclusion de : Les dépenses de fonctionnement d un projet d une entreprise ou d un organisme dans un contexte de redressement ou de consolidation de l entreprise ou de l organisme * Pour qu un dossier soit considéré complet : Plan d affaires Prévisions financières (2 ans) et mouvements de trésorerie (budget de caisse) Historique (3 ans) des états financiers États financiers intérimaires (- de 90 jours) 13

14 Caractéristiques du financement Types d intervention : Prêt, garantie de prêt, prise de participation Exceptionnellement subvention (ex : études de faisabilité) Taux d aide maximal et taux de cumul des aides gouvernementales (fédéral, provincial) maximal : Études et autres projets : 50 % et 70 % Projets d investissement : 25 % et 60 % L analyse financière devra démontrer le besoin de l aide pour permettre la réalisation du projet Une mise de fonds minimale de 10 % du coût total du projet est exigée de la part du promoteur 14

15 Résultats attendus Les résultats attendus porteront sur les critères suivants : L effet levier Les retombées sur les entreprises Les retombées économiques sur les territoires du Centre-du-Québec et de la Mauricie Concordance des projets avec le Plan de diversification et les secteurs priorisés 15

16 des travaux en cours : une stratégie de communication et des moyens adaptés à diverses clientèles (locales, régionales, internationales) des mécanismes de collaboration avec Investissement Québec 17

17 Merci! ation-economique-du-centre-du-quebec-et-de-lamauricie/fonds-de-diversification-economique-du-centredu-quebec-et-de-la-mauricie 18

POLITIQUE D INVESTISSEMENT ENVELOPPE TOURISTIQUE JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs

POLITIQUE D INVESTISSEMENT ENVELOPPE TOURISTIQUE JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs POLITIQUE D INVESTISSEMENT ENVELOPPE TOURISTIQUE JACQUES-CARTIER Guide à l intention des promoteurs Adoptée le 21 octobre 2015 ENVELOPPE TOURISTIQUE JACQUES-CARTIER En vertu de l article 284 de la Loi

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES (Annexe 1) FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT DE MIRABEL (FLI) 1.1 Mission. 1.2 Principe

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES (Annexe 1) FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT DE MIRABEL (FLI) 1.1 Mission. 1.2 Principe POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES (Annexe 1) FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT DE MIRABEL (FLI) 1.1 Mission Le fonds local d investissement (FLI) a pour mission de favoriser l essor économique de la région

Plus en détail

PROGRAMME DE MESURE D APPUI À LA PRODUCTIVITÉ OFFERT PAR LE MDEIE

PROGRAMME DE MESURE D APPUI À LA PRODUCTIVITÉ OFFERT PAR LE MDEIE PROGRAMME DE MESURE D APPUI À LA PRODUCTIVITÉ OFFERT PAR LE MDEIE OBJECTIFS ET DESCRIPTION DU PROGRAMME Le premier objectif vise à fournir aux entreprises manufacturières qui ont une importance stratégique

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS ET PRIORITÉS ANNUELLES

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS ET PRIORITÉS ANNUELLES FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS ET PRIORITÉS ANNUELLES Pour améliorer les milieux de vie de la MRC de l Île d Orléans Île d Orléans, le 31 août 2016.

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX INITIATIVES RÉGIONALES Guide à l intention des promoteurs de la région de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine.

FONDS D AIDE AUX INITIATIVES RÉGIONALES Guide à l intention des promoteurs de la région de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine. FONDS D AIDE AUX INITIATIVES RÉGIONALES Guide à l intention des promoteurs de la région de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Septembre 2014 FONDS D AIDE AUX INITIATIVES RÉGIONALES GUIDE Ce document a été

Plus en détail

Fonds de développement économique et d innovation pour la région de Miramichi

Fonds de développement économique et d innovation pour la région de Miramichi 1 Fonds de développement économique et d innovation pour la région de Miramichi Société de développement régional vendredi le 28 octobre 2011 Miramichi, N.B. 2 Introduction Renouveler l économie du nord

Plus en détail

Le 2e volet de cette politique vise à soutenir et à pérenniser les jeunes entreprises susceptibles de participer à la prospérité de la région.

Le 2e volet de cette politique vise à soutenir et à pérenniser les jeunes entreprises susceptibles de participer à la prospérité de la région. POLITIQUE DU FONDS DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT SUR LE TERRITOIRE DE LA MRC DE DEUX-MONTAGNES La présente politique permet d encadrer l utilisation des ressources associées au fonds sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Présentation DIRECTION DES MESURES FISCALES LE 5 MAI 2016, CEIM

Présentation DIRECTION DES MESURES FISCALES LE 5 MAI 2016, CEIM Présentation DIRECTION DES MESURES FISCALES LE 5 MAI 2016, CEIM Notre mission Contribuer au développement économique du Québec grâce à notre offre financière intégrée Stimuler la croissance de l investissement

Plus en détail

CONCOURS REGIONAL DE L INNOVATION BASSE-NORMANDIE 2013 MODE D EMPLOI

CONCOURS REGIONAL DE L INNOVATION BASSE-NORMANDIE 2013 MODE D EMPLOI CONCOURS REGIONAL DE L INNOVATION BASSE-NORMANDIE 2013 MODE D EMPLOI Pour établir votre dossier, veillez à : 1. Lire le règlement du concours 2. Compléter la fiche d engagement du candidat 3. Décrire votre

Plus en détail

Présentation de La Financière agricole du Québec aux audiences de la Commission sur le développement durable de la production porcine au Québec

Présentation de La Financière agricole du Québec aux audiences de la Commission sur le développement durable de la production porcine au Québec Présentation de La Financière agricole du Québec aux audiences de la Commission sur le développement durable de la production porcine au Québec 7 novembre 2002 Par: Claude Robitaille, directeur des services

Plus en détail

L'évaluation environnementale des projets éoliens au méridional. sentée e par : Denis TALBOT

L'évaluation environnementale des projets éoliens au méridional. sentée e par : Denis TALBOT L'évaluation environnementale des projets éoliens au Québec méridional Présent sentée e par : Denis TALBOT CONTEXTE La Stratégie énergétique du Québec 2006-2015 Principales Orientations et priorités d

Plus en détail

PROJET D AGRICULTURE COMMUNAUTAIRE D ARGENTEUIL

PROJET D AGRICULTURE COMMUNAUTAIRE D ARGENTEUIL PROJET D AGRICULTURE COMMUNAUTAIRE D ARGENTEUIL Atelier: Écono et écolo: idées politiques efficaces pour les collectivités rurales Conférence sur les collectivités durables, FCM Du 9 au 11 février 2016

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER VISANT LA CRÉATION DE SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER VISANT LA CRÉATION DE SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-084 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER VISANT LA CRÉATION DE SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL Vu l article 458.42 de la Loi sur les cités et villes

Plus en détail

Instructions pour présenter une demande au programme

Instructions pour présenter une demande au programme Instructions pour présenter une demande au programme NovaScience volet 2 Soutien aux projets favorisant la jeune relève en science et en technologie 2016-2017 INSTRUCTIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE «DEMANDE

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature Concours de création d entreprise en création numérique - édition 2016 - 2 MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante

Plus en détail

Présentation du Dispositif Local d Accompagnement

Présentation du Dispositif Local d Accompagnement D U T A R N Présentation du Dispositif Local d Accompagnement L association employeur Soirée du 21 Janvier 2014 Présentation générale Le DLA (Dispositif Local d Accompagnement) est un dispositif national

Plus en détail

APPEL DE PROJETS EN MÉDIATION CULTURELLE SUR LE TERRITOIRE DE LA CRÉ DE LONGUEUIL 1

APPEL DE PROJETS EN MÉDIATION CULTURELLE SUR LE TERRITOIRE DE LA CRÉ DE LONGUEUIL 1 APPEL DE PROJETS EN MÉDIATION CULTURELLE SUR LE TERRITOIRE DE LA CRÉ DE LONGUEUIL 1 PÉRIODE DE DÉPÔT DU 6 OCTOBRE 2008 AU 16 JANVIER 2009 Cet appel de projets est rendu possible grâce à l entente spécifique

Plus en détail

Gérer efficacement ma nouvelle entreprise Programme court en entrepreneuriat. Mon bottin de service

Gérer efficacement ma nouvelle entreprise Programme court en entrepreneuriat. Mon bottin de service Gérer efficacement ma nouvelle entreprise Programme court en entrepreneuriat Mon bottin de service 1 Contenu de l atelier Accompagnement et soutien technique pour l entrepreneur Subventions et financement

Plus en détail

Espagne : régions et secteur bancaire. 7Juin 2012. Global Financial Advice

Espagne : régions et secteur bancaire. 7Juin 2012. Global Financial Advice Espagne : régions et secteur bancaire 7Juin 2012 Global Financial Advice Espagne : situation des régions Régions Le budget espagnol est très dépendant de celui des régions : Les dépenses régionales représentent

Plus en détail

Simplicité, proximité, volonté, optimisme 04/06/2013

Simplicité, proximité, volonté, optimisme 04/06/2013 Simplicité, proximité, volonté, optimisme 04/06/2013 La banque publique d investissement loi n 2012-1559 du 31/12/2012 ETAT CAISSE DES DEPOTS 50 % 50 % Actionnaires privés (banques ) 10 % 90 % 100 % financement

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation 11 février 2016. Travail en réseau de l Assurance Maladie: Présentation des perspectives

Instance Nationale de Concertation 11 février 2016. Travail en réseau de l Assurance Maladie: Présentation des perspectives Instance Nationale de Concertation 11 février 2016 Travail en réseau de l Assurance Maladie: Présentation des perspectives Rappel contextuel et périmètre du projet Orientation forte de l axe 4 de la COG

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT

POLITIQUE DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT POLITIQUE DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT Fonds local d investissement (FLI) Fonds Jeunes promoteurs (JP) Fonds de développement en économie sociale (FDES) Pour un résumé des modalités des fonds, nous vous

Plus en détail

Une stratégie de gestion des déplacements (SGDG) 23 novembre 2010

Une stratégie de gestion des déplacements (SGDG) 23 novembre 2010 Une stratégie de gestion des déplacements pour Gatineau et sa région (SGDG) Sommet sur la mobilité durable Sommet sur la mobilité durable 23 novembre 2010 Mission de la Ville de Gatineau Guidée par ses

Plus en détail

Objet : Rapport sur la situation financière de la municipalité de Saint-Prosper

Objet : Rapport sur la situation financière de la municipalité de Saint-Prosper Aux contribuables, Objet : Rapport sur la situation financière de la municipalité de Saint-Prosper Comme le prescrit le législateur, je vous présente le rapport sur la situation financière de la municipalité

Plus en détail

INRODUCTION

INRODUCTION LA CHARTE DE LA PME INRODUCTION Définition a) pour les entreprises existantes - avoir un effectif permanent ne dépassant pas 200 personnes ; -un chiffre d'affaires annuel hors taxes n'excédant pas 75 millions

Plus en détail

DEES ENTREPRENEURIAT DEESENT. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES ENTREPRENEURIAT DEESENT. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES ENTREPRENEURIAT DEESENT Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Cette formation en entrepreneuriat recouvre différentes facettes afin de vous

Plus en détail

La Financière agricole : Nouveautés dans les programmes

La Financière agricole : Nouveautés dans les programmes La Financière agricole : Nouveautés dans les programmes Janvier 2014 Par : Michel Beaulac François Lefebvre Micheline Ferland Plan de la présentation (nouveautés) Programme d appui àla diversification

Plus en détail

Soutien à Validation des Acquis de L Expérience collective (VAE-collective)

Soutien à Validation des Acquis de L Expérience collective (VAE-collective) Soutien à Validation des Acquis de L Expérience collective (VAE-collective) Juin 2015 PREAMBULE La Région Provence-Alpes-Côte d'azur, dans le cadre des compétences définies par la loi du 13 août 2004,

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Version du 01/10/2013 à 16:04:26 PROGRAMME 410 : RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L AÉRONAUTIQUE MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

EXERCICE 1. Introduction à la comptabilité de gestion. 1 La comptabilité de gestion est destinée quasi exclusivement aux

EXERCICE 1. Introduction à la comptabilité de gestion. 1 La comptabilité de gestion est destinée quasi exclusivement aux THÈME 1 Introduction à la comptabilité de gestion EXERCICE 1 Quizz de 15 questions Répondre aux questions suivantes : 1 La comptabilité de gestion est destinée quasi exclusivement aux acteurs internes

Plus en détail

DESCRIPTION DE L INSTITUTION DE MICROFINANCE DE NIVEAU 1 (IMF 1)

DESCRIPTION DE L INSTITUTION DE MICROFINANCE DE NIVEAU 1 (IMF 1) DESCRIPTION DE L INSTITUTION DE MICROFINANCE DE NIVEAU 1 (IMF 1) ANNEXE II I - RENSEIGNEMENTS GENERAUX Dénomination :. Sigle :. Capital social. (s il y en a) : Objet social :.. Adresse... Tél. :.. du siège...

Plus en détail

GRILLE DE RÉFÉRENCE DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC (OAQ) CONCERNANT LES ACTES AGRONOMIQUES POSÉS EN GESTION ET EN FINANCEMENT AGRICOLES

GRILLE DE RÉFÉRENCE DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC (OAQ) CONCERNANT LES ACTES AGRONOMIQUES POSÉS EN GESTION ET EN FINANCEMENT AGRICOLES GRILLE DE RÉFÉRENCE DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC (OAQ) CONCERNANT LES ACTES AGRONOMIQUES POSÉS EN GESTION ET EN FINANCEMENT AGRICOLES Entrée en vigueur : 1 er mai 2014 Le savoir pour nourrir le monde

Plus en détail

Programme de soutien aux projets culturels

Programme de soutien aux projets culturels Programme de soutien aux projets culturels Mise en contexte Le Programme de soutien aux projets culturels fait suite à la signature d une entente de développement triennale entre la Ville de Roberval et

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation MARDI 17 MARS 2015 Plan de la présentation 1. Les réformes du dispositif public de soutien à l'export 1.1. Les instruments financiers du soutien à l export 1.2. De nouveaux outils de financement en 2015

Plus en détail

PROPOSITION DU NOUVEAU PROGRAMME DE RÉNOVATION EN MILIEU RURAL

PROPOSITION DU NOUVEAU PROGRAMME DE RÉNOVATION EN MILIEU RURAL PROPOSITION DU NOUVEAU PROGRAMME DE Les 18 et 20 septembre 2012 Plan de la présentation Contexte Développement d un nouveau programme Territoire d application Valeur du bâtiment Aide financière Travaux

Plus en détail

2 Guide d accompagnement professionnel d un changement

2 Guide d accompagnement professionnel d un changement Introduction Le monde change et les organisations sont appelées à modifier leurs perceptions du changement si elles veulent relever les multiples défis posés par le marché du travail aujourd hui. Il importe

Plus en détail

Les projets admissibles au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) ne sont pas admissibles.

Les projets admissibles au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) ne sont pas admissibles. PROGRAMME D AIDE AUX ARTISTES EN ARTS VISUELS 2015-2016 En vigueur le 1 er avril 2015 DATE D INSCRIPTION : 15 SEPTEMBRE 2015 (DATE FIXE A CHAQUE ANNEE) PRESENTATION DU PROGRAMME 1 VOLET 1 PRODUCTION D

Plus en détail

PDI 2017-2018: GUIDE DE REPONSE A UN APPEL A PROJETS

PDI 2017-2018: GUIDE DE REPONSE A UN APPEL A PROJETS PDI 2017-2018: GUIDE DE REPONSE A UN APPEL A PROJETS INTRODUCTION : PRESENTATION ET OBJECTIFS DE CE GUIDE DE REPONSE Les différentes interventions du Département en matière d insertion sont regroupées

Plus en détail

Dispositifs de co-financement publics nationaux et européens pour les projets d innovation collaboratifs

Dispositifs de co-financement publics nationaux et européens pour les projets d innovation collaboratifs Dispositifs de co-financement publics nationaux et européens pour les projets d innovation collaboratifs Qui peut financer l innovation en France? L Etat FUI PIA 34 plans de la Nouvelle France industrielle

Plus en détail

PLACE ET RÔLE DE L EQUIPE TECHNIQUE REGIONALE

PLACE ET RÔLE DE L EQUIPE TECHNIQUE REGIONALE PLACE ET RÔLE DE L EQUIPE TECHNIQUE REGIONALE Les Fondements Réglementaires : L instruction 98-231 JS du 21 décembre 1998 Le cadre privilégié d intervention des CTS exerçant leurs fonctions au niveau départemental

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique du patrimoine bâti communal

Amélioration de la performance énergétique du patrimoine bâti communal Amélioration de la performance énergétique du patrimoine bâti communal Appel à projets Réunion de présentation Mardi 5 mai 2009 Cibles visées Communes de moins de 10 000 habitants, Bâtiments concernés

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE République Algérienne Démocratique et Populaire DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE Instruction Relative à l Organisation et à la Définition des Missions des Structures de la Direction Générale

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie

Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie Préambule La politique d investissement de la MRC de Matawinie repose sur la base de la viabilité. Celle-ci

Plus en détail

ment démographique, économique, social et culturel du québec : une immigration en répons

ment démographique, économique, social et culturel du québec : une immigration en répons crétariat à la Politique linguistique, au développement démographique, économique, social e culturel du québec : une immigration en réponse aux besoins et aux valeurs humanitaires d québec ; la contribution

Plus en détail

Comment votre organisation peut- elle devenir incontournable?

Comment votre organisation peut- elle devenir incontournable? Comment votre organisation peut- elle devenir incontournable? Luc Samama Conjoncture affaires publiques Québec, le 14 octobre 2014 Pensée «Quoi que tu rêves d entreprendre, commence- le. L audace a du

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, ESPACES VERTS ET PARCS-NATURE

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, ESPACES VERTS ET PARCS-NATURE Parcs locaux : portrait, diagnostic et stratégies d interventions PLAN DIRECTEUR DES PARCS, ESPACES VERTS ET PARCS-NATURE Août 2014 Version finale pour commentaires Organisation du plan 1 PLAN / 3 VOLETS

Plus en détail

ADECCO FRANCE. Synthèse du Bilan de Gaz à Effet de Serre

ADECCO FRANCE. Synthèse du Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 ADECCO FRANCE Synthèse du Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES ADECCO France 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre,

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN. MRC/CLD de La Haute-Gaspésie AUX ENTREPRISES. Fonds de développement du territoire (FDT) 2015-2016

POLITIQUE DE SOUTIEN. MRC/CLD de La Haute-Gaspésie AUX ENTREPRISES. Fonds de développement du territoire (FDT) 2015-2016 MRC/CLD de La Haute-Gaspésie Fonds de développement du territoire (FDT) 2015-2016 POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES Adopté au conseil des maires de la MRC le 25 novembre 2015 N o de résolution : 9150-11-2015

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. «Accompagner les projets d'investissements des petites et très petites entreprises de production qui souhaitent se développer»

APPEL A PROJETS 2014. «Accompagner les projets d'investissements des petites et très petites entreprises de production qui souhaitent se développer» Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises APPEL A PROJETS 2014 «Accompagner les projets d'investissements des petites et très petites entreprises de production qui souhaitent se développer»

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT POUR LA SUBVENTION «JEUNES PROMOTEURS» DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs.

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT POUR LA SUBVENTION «JEUNES PROMOTEURS» DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs. Point 5.1 POLITIQUE D'INVESTISSEMENT POUR LA SUBVENTION «JEUNES PROMOTEURS» DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER Guide à l intention des promoteurs Adoptée le Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. FONDEMENTS

Plus en détail

Interprétations des états financiers de la SHQ

Interprétations des états financiers de la SHQ SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC Interprétations des états financiers de la SHQ Avril 2016 Compte tenu des incidences importantes de l application des normes comptables pour les organismes sans but lucratif

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES (FDE)

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES (FDE) POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES (FDE) Adoptée le 23 mai 2016 PRÉAMBULE La MRC de Caniapiscau (MRC) dispose de différents fonds permettant de soutenir ment des

Plus en détail

Qu est-ce que la mesure Contrat d intégration au travail? Emploi-Québec

Qu est-ce que la mesure Contrat d intégration au travail? Emploi-Québec Qu est-ce que la mesure Contrat d intégration au travail? Emploi-Québec Rédaction: Direction des mesures et services d'emploi Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Production: Direction des

Plus en détail

AAP innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires

AAP innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires AAP innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires Rappel du contexte Mise en place du programme d investissements d avenir (PIA) en 2010 (35 Mrds + 12 Mrds en 2012) pour relancer

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE CENTRE D EXCELLENCE

INFORMATIONS SUR LE CENTRE D EXCELLENCE INFORMATIONS SUR LE CENTRE D EXCELLENCE EN VALORISATION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES Véronique Belley-Vézina, ing.jr, M.Env. Coordonnatrice 819 560-8403 (2916) vbelleyvezina-valoris@hsfqc.ca MISSION DU CENTRE

Plus en détail

Alain Paquin, agent officiel. Imprimé au Parti libéral du Québec. CADRE FINANCIER PARTI LIBÉRAL DU QUÉBEC ÉLECTIONS GÉNÉRALES 2014 18 MARS 2014

Alain Paquin, agent officiel. Imprimé au Parti libéral du Québec. CADRE FINANCIER PARTI LIBÉRAL DU QUÉBEC ÉLECTIONS GÉNÉRALES 2014 18 MARS 2014 Alain Paquin, agent officiel. Imprimé au Parti libéral du Québec. CADRE FINANCIER PARTI LIBÉRAL DU QUÉBEC ÉLECTIONS GÉNÉRALES 2014 18 MARS 2014 CADRE FINANCIER PArti LibérAL du Québec ÉlECtIoNS GÉNÉRAlES

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE PROMOTION

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE PROMOTION Guide à l intention des organismes PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE PROMOTION 2015-2016 MAI 2015 RÉDACTION Guylaine Pépin Conseillère aux programmes Direction des services adiministratifs COLLABORATION

Plus en détail

ATELIER PARIS21 - STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS BAMAKO, FÉVRIER 2005, SIÈGE D AFRISTAT.

ATELIER PARIS21 - STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS BAMAKO, FÉVRIER 2005, SIÈGE D AFRISTAT. ATELIER PARIS21 - STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS BAMAKO, FÉVRIER 2005, SIÈGE D AFRISTAT. FEUILLE DE ROUTE POUR LE PILOTAGE DE LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE

Plus en détail

Rapport sur le développement dans le monde. Un meilleur climat de l investissement pour tous

Rapport sur le développement dans le monde. Un meilleur climat de l investissement pour tous Rapport sur le développement dans le monde 2005 Un meilleur climat de l investissement pour tous Le contexte 27ème rapport sur le développement dans le monde Une stratégie fondée sur deux axes mettre les

Plus en détail

GT FINANCEMENT PME Mandat DGCIS / DGEFP 12 janvier 2015 Version relue et corrigée par la BPI

GT FINANCEMENT PME Mandat DGCIS / DGEFP 12 janvier 2015 Version relue et corrigée par la BPI GT FINANCEMENT PME Mandat DGCIS / DGEFP 12 janvier 2015 Version relue et corrigée par la BPI Bpifrance dispose d outils financiers permettant de financer de l immatériel et notamment les dépenses de formation.

Plus en détail

GUIDE DES ACTIVITES D ENSEIGNEMENT ET D APPRENTISSAGE

GUIDE DES ACTIVITES D ENSEIGNEMENT ET D APPRENTISSAGE Guide des activités d enseignement et d apprentissage PAGE 1 GUIDE DES ACTIVITES D ENSEIGNEMENT ET D APPRENTISSAGE PAGE 2 Guide des activités d enseignement et d apprentissage MODULE 1 : SENSIBILISATION

Plus en détail

MRC de L Islet. Politique de soutien financier. Fonds de développement des territoires Volet projets structurants

MRC de L Islet. Politique de soutien financier. Fonds de développement des territoires Volet projets structurants MRC de L Islet Politique de soutien financier Fonds de développement des territoires Volet projets structurants SEPTEMBRE 2015 1. DÉFINITIONS «Fonds de développement des territoires (FDT)» : «Promoteur»

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La SCIC Energie Citoyenne et la 1ère centrale photovoltaïque CITOYENNE du Pas-de-Calais

DOSSIER DE PRESSE. La SCIC Energie Citoyenne et la 1ère centrale photovoltaïque CITOYENNE du Pas-de-Calais DOSSIER DE PRESSE La SCIC Energie Citoyenne et la 1ère centrale photovoltaïque CITOYENNE du Pas-de-Calais Sommaire Fiche 1 : Energie Citoyenne et EnergETHIC Présentation Fiche 2 : Zoom sur les projets

Plus en détail

Sommaire. Avant-propos... 11. Chapitre 1 Historique... 15. Chapitre 2 Les entreprises bénéficiaires du CIR... 35

Sommaire. Avant-propos... 11. Chapitre 1 Historique... 15. Chapitre 2 Les entreprises bénéficiaires du CIR... 35 Sommaire Avant-propos... 11 Chapitre 1 Historique... 15 Section I : la version initiale du CIR (1983-1987)... 16 1. Opérations de recherche : une définition qui date de 1983... 17 2. Le CIR version 1983

Plus en détail

Assemblée Générale. lundi 21 mai 2007. Espace Etoile Saint Honoré

Assemblée Générale. lundi 21 mai 2007. Espace Etoile Saint Honoré Assemblée Générale lundi 21 mai 2007 Espace Etoile Saint Honoré SOMMAIRE Faits marquants Evènements récents Chiffres clés Activité 2006 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple

Plus en détail

programme AU DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE COMMERCIALES 2016.2017

programme AU DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE COMMERCIALES 2016.2017 programme d APPUI FINANCIER AU DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE COMMERCIALES 2016.2017 1. CONTEXTE La valeur du commerce international de poissons et de fruits de mer a augmenté

Plus en détail

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Amont Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Tissage

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Amont Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Tissage Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Amont Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Tissage TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS

Plus en détail

L analyse du résultat : les soldes intermédiaires de gestion

L analyse du résultat : les soldes intermédiaires de gestion Analyse Financière Cours 03 Juin 2000 L analyse du résultat : les soldes intermédiaires de gestion Objectifs : On cherche à comprendre la formation du résultat de l activité On cherche à estimer l importance

Plus en détail

Économie sociale et solidaire. Actions de la Région Limousin

Économie sociale et solidaire. Actions de la Région Limousin Économie sociale et solidaire Actions de la Région Limousin Rencontres de l économie sociale et solidaire en Corrèze 25 novembre 2011 Economie sociale Secteur non marchand Entrepreneuriat secteur marchand

Plus en détail

MODULE 2. Définir l opportunité d affaires. Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

MODULE 2. Définir l opportunité d affaires. Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PLEINES VOILES VERS LE LEADERSHIP DE MARQUE GAGNER LA BATAILLE DES MARCHÉS Définir l opportunité d affaires Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

Plus en détail

GESTION QUALITE. Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE. Une démarche de clarification et de lisibilité

GESTION QUALITE. Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE. Une démarche de clarification et de lisibilité Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE Une démarche de clarification et de lisibilité Pourquoi une démarche qualité? Définition : quelle est notre définition? Les Cités

Plus en détail

INTRODUCTION A LA GESTION COMPTABLE

INTRODUCTION A LA GESTION COMPTABLE INTRODUCTION A LA GESTION COMPTABLE I Nature et fonctions de la comptabilité II Utilisateurs de l information comptable III - Construction du modèle comptable IV - Fonctionnement des comptes V Les documents

Plus en détail

Cadre de référence lavallois du Plan de transition école vie active (TÉVA)

Cadre de référence lavallois du Plan de transition école vie active (TÉVA) Cadre de référence lavallois du Plan de transition école vie active (TÉVA) Transition de l école à la vie active des jeunes de 15 à 21 ans en situation de handicap ou vivant avec une limitation fonctionnelle

Plus en détail

PROFIL DE L ORGANISATION

PROFIL DE L ORGANISATION PROFIL DE L ORGANISATION NOM : SOLUTIONS CONSORTECH INC. ADRESSE : 6300, rue Auteuil, bureau 505 Brossard (Québec) J4Z 3P2 PRODUITS OU SERVICES DE L ORGANISATION : Distribution et développement de solutions

Plus en détail

Projet Club Omnisports. Demande à renvoyer à la Mairie de Nouméa. Service : Service Municipal des Sports. BP K1 98849 Nouméa cedex

Projet Club Omnisports. Demande à renvoyer à la Mairie de Nouméa. Service : Service Municipal des Sports. BP K1 98849 Nouméa cedex Projet Club Omnisports Demande à renvoyer à la Mairie de Nouméa Service Municipal des Sports BP K1 98849 Nouméa cedex Avant le 10 mai 2016 15h30, dernier délai 1. Coordonnées Coordonnées du référent à

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande Formulaire de demande Tous les champs sont obligatoires. Renseignements généraux Nom de l organisme Date de création de l organisme (AAAA-MM-JJ) Numéro d enregistrement auprès de l Agence du revenu du

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT

GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT 4 e APPEL DE PROJETS GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT MIS À JOUR EN 2016 Partenaire financier du CRITM : Table des matières 1. Introduction...- 1-2. Objectifs du programme de recherche...-

Plus en détail

L intelligence économique

L intelligence économique Colloque international organisé par l UFC au Club des Pins d Alger 14-16 juin 2008 * La politique publique d intelligence économique et la réforme de l administration Alain JUILLET Haut responsable chargé

Plus en détail

CMJ. commercial & marketing. baromètre des métiers en tension 2016. 2de édition

CMJ. commercial & marketing. baromètre des métiers en tension 2016. 2de édition C M J CM MJ CJ CMJ N 8 GB commercial & marketing baromètre des métiers en tension 2016 2de édition méthodologie De janvier à mars 2016, Expectra a passé au crible 1 693 000 offres d emploi publiées sur

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Tanger Maroc 24 27 Mai 2004. L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines

AIDE MEMOIRE. Tanger Maroc 24 27 Mai 2004. L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Séminaire conjoint CFRAD/OFPA sur la Clarification des Missions de l

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

Quelques questions sur la compétitivité!

Quelques questions sur la compétitivité! 1 Quelques questions sur la compétitivité! 1 Quelques questions sur la compétitivité 2 Résumer les interventions de cette journée dans une perspective de politique économique Croiser les interventions

Plus en détail

Soutien au travail autonome (STA)

Soutien au travail autonome (STA) Soutien au travail autonome (STA) DESCRIPTION ET OBJECTIFS 1. Description de la mesure STA La mesure "Soutien au travail autonome" est un programme d Emploi-Québec qui vise à fournir aux clients de l'aide

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification ISO 17020 V1998 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification ISO 17020 V1998 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification ISO 17020 V1998 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 CIBLE... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MRC DE MANICOUAGAN

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MRC DE MANICOUAGAN POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MRC DE MANICOUAGAN 21 OCTOBRE 2015 Adoptée par résolution numéro 2015-194 du conseil de la MRC de Manicouagan le 25 novembre 2015

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT SECTORIEL

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT SECTORIEL PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT SECTORIEL P R OG R AMME DE DÉVELOPPEMENT SECTORIE L OB J E CTIFS Ce programme a pour objectif d aider les secteurs agroalimentaires à travailler en synergie afin de concevoir

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement des Territoires (FDT)

Politique d investissement du Fonds de développement des Territoires (FDT) Politique d investissement du Fonds de développement des Territoires (FDT) Préambule La politique d investissement de la MRC de Matawinie repose sur la base de la viabilité. Celle-ci est mesurée selon

Plus en détail

Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie

Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Novembre 2015 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 2 1 AFFECTATION BUDGÉTAIRE RÉPARTITION DE L ENVELOPPE... 2 1.1 Enveloppe

Plus en détail

Financement de l efficacité énergétique

Financement de l efficacité énergétique Financement de l efficacité énergétique Leçons tirées de l essai de deux modèles de financement innovateurs Jonathan Morier Conférence AQME Avril 2016 À propos de TAF Conseil Municipal de Toronto a crée

Plus en détail

Innovation et changement pour verdir tous les bâtiments

Innovation et changement pour verdir tous les bâtiments Innovation et changement pour verdir tous les bâtiments Energy Environment Experiential Learning Building, University of Calgary - LEED Platine Photographe: Tom Arban Photography «Innovation et changement

Plus en détail

Conférence sur les Grands Défis et Opportunités Economiques du Mali

Conférence sur les Grands Défis et Opportunités Economiques du Mali Conférence sur les Grands Défis et Opportunités Economiques du Mali Hôtel LAICO L Amitié, Bamako, 17 et 18 mars 2011 La conférence interviendra pendant la dernière année de l accord au titre de la Facilité

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D AIDES REGIONALES et DEPARTEMENTALES LES DISPOSITIFS D APPUI A L HOTELLERIE INDEPENDANTE

LES DISPOSITIFS D AIDES REGIONALES et DEPARTEMENTALES LES DISPOSITIFS D APPUI A L HOTELLERIE INDEPENDANTE LES DISPOSITIFS D AIDES REGIONALES et DEPARTEMENTALES LES DISPOSITIFS D APPUI A L HOTELLERIE INDEPENDANTE BILAN 2014 34 Bénéficiaires : 1 126 045,95 de subventions régionales 5 hôtels aidés par le Département

Plus en détail

Exécution du Budget Régional

Exécution du Budget Régional Exécution du Budget Régional pour l exercice 2007 Avis du CESR Séance plénière du 19 juin 2008 AVIS sur l Exécution du Budget Régional pour l exercice 2007 Séance plénière du 19 juin 2008 60 Voix pour

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Institut National d Administration Tripoli Jamahirya Arabe Libyenne Séminaire Régional sur l Amélioration de la Performance

Plus en détail

Programmation sensible au Genre: Étude de cas du Programme d Amélioration de la Gestion du Chili

Programmation sensible au Genre: Étude de cas du Programme d Amélioration de la Gestion du Chili Programmation sensible au Genre: Étude de cas du Programme d Amélioration de la Gestion du Chili La présentation Objectif : présenter un exemple de programme qui interconnecte les objectifs de genre à

Plus en détail

DISCOURS SUR LE BUDGET

DISCOURS SUR LE BUDGET DISCOURS SUR LE BUDGET présenté par M. André Hénault, maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Au nom des membres du conseil, permettez-moi de vous présenter les prévisions budgétaires pour l année

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 «Travail en horaires décalés : conséquences sur l alimentation et la santé» 1. Contexte et objectifs de l appel à projets Le Fonds français pour l alimentation et la santé (FFAS) est

Plus en détail

CERNIER Brice SKIBA Stéphane

CERNIER Brice SKIBA Stéphane Nom Groupe CERNIER Brice SKIBA Stéphane 3A1B Sens Pouvoir créer des objets à partir de ses idées Etre portable Envie Fabriquer et vendre des imprimantes 3D Constituer un réseau de partenaires Mise en avant

Plus en détail

Zoom sur le Programme compétitivité et qualité du tissu.

Zoom sur le Programme compétitivité et qualité du tissu. Approche stratégique de la gestion intégrée de la qualité au Maroc: Zoom sur le Programme compétitivité et qualité du tissu. M. TAYBI Mounsif Plan de présentation 1 Vision 2020, une vision orientée qualité.

Plus en détail