L a L e t t r e d i n f o r m a t i o n d A s s i s q u a l

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L a L e t t r e d i n f o r m a t i o n d A s s i s q u a l"

Transcription

1 sommaire édito Notre lettre trimestrielle fourmille des dernières trouvailles dans le domaine de l agro-alimentaire : Des ingrédients découverts (goji, sobacha), ou redécouverts (chanvre, teff) ouvrent des perspectives nutritionnelles nouvelles, L hyper segmentation des marchés conduit à la personnalisation des produits individu par individu (cas de Coca-cola au Maroc), Les «imprimantes à pâtes» font leur apparition dans les restaurants, Des idées originales vont très loin dans le haut de gamme, comme ce «bar digital portable» mis au point par Pernod-Ricard. Quelle sera la durée de vie de ces «trouvailles» à moyen terme? Quel est l intérêt réel de chacune d elles? L une d entre elles va-t-elle révolutionner un segment particulier? Le marché tranchera! Bonne promenade dans cet univers formidable! 2 Bruno Lignan Innovations et nouvelles tendances dans l agro-alimentaire - Les tendances culinaires Jimini s : les criquets à l apéritif - Faites vos pâtes en 3D avec Barilla - Le «doggy bag» arrive en France - Coca-cola va distribuer ses boissons en dosettes - Coca-Cola Maroc: bouteilles personnalisées - Finley : la nouvelle boisson lancée par Coca-cola - Desserts bios à base de chanvre - E-commerce : les produits qui se vendent le mieux en ligne - Pernod Ricard : un bar à cocktail digital portable Amélioration de la qualité - Le snacking se développe - Bière : une langue «robot» pour les panels - Europol : le marché de la contrefaçon alimentaire - Une loi danoise pour l abattage des animaux Alimentation et santé - Les nouveaux aliments qui «aideraient» à maigrir - Un rapport pour la ministre de la Santé - Taxation sur les boissons énergisantes - Projet de loi concernant le clonage des animaux - 11 e édition du Plan Alimentation et Insertion - L Agence nationale de l alimentation Anses lance sa 3 e étude nationale sur les habitudes alimentaires des Français, «INCA 3» - Herta s engage pour une alimentation sûre - Le Teff, cette céréale sans gluten qui pourrait remplacer le quinoa - Classement mondial de la situation alimentaire - Nutrition sportive : une allégation pour Aptonia? - Plats préparés : la consommation diminue avec l âge doris oberfrank-list - Fotolia.com

2 Innovations et nouvelles tendances dans l agro-alimentaire Les tendances culinaires L ice cream sandwich, originaire des Etats-Unis, le sandwich à la crème glacée. Dans sa version traditionnelle, il est composé d une crème glacée entre deux biscuits et se décline sous de multiples saveurs. Adapté par les français les deux tranches de biscuits seront remplacées par des macarons. - La pizza «al taglio» : les pizzas «al taglio» sont de vraies pizzas italiennes à la coupe servies et payées au poids ou à la part et on peut varier les garnitures et goûter à tout. - La viande gagne en qualité. Les restaurants dédiés au poulet se multiplient et les boucheries et restaurants proposent désormais du bœuf de Kobe. - La charcuterie, produit populaire devient une nourriture haut de gamme, à tel point que le chef Yannick Alléno a même ouvert un bar à rillettes. - Le légume a le vent en poupe et le végétarisme est en hausse. On mange sain, bio, local et vert. Les restaurants proposent de plus en plus de produits vegan (sans viande, sans œuf ni lait), même les food trucks s y mettent puisqu ils proposent très souvent des burgers végétariens. - Les green bars, qui proposent smoothies, soupes, salades, salades de fruits... seront plus à la mode que jamais. - Les restaurants mono-produits spécialisés dans un seul aliment sont très répandus outre atlantique et cette tendance tend à s installer en France. Il en existe déjà : à Lyon, le restaurant Mozzato sert de la mozzarelle sous toutes ses formes et à La Cocotte, on déguste du poulet - Et la socialisation : après le couch surfing la nourriture devient un lien social : le food surfing consiste à aller déguster un repas chez l habitant. Il suffit de réserver sur internet via plusieurs sites spécialisés : Beyond Croissant, Cookening, Viens manger à la maison... Autre concept qui permet de créer des liens autour d un bon repas : le Dishcrawl. Lancé par «1,2,3 Dinner» ce concept propose à des groupes de gens qui ne se connaissent pas de les emmener prendre un apéritif et une entrée dans un restaurant, le plat dans un second restaurant et de terminer par le dessert dans un troisième restaurant. Jimini s : les criquets à l apéritif Bastien Rabastens et Clément Scellier, les fondateurs de Jimini s, n ont pas souhaité trop transformer les insectes qu ils proposent pour l apéritif. Leurs criquets et vers de farine, aussi appelé molitors, se mangent assaisonnés, mais entiers. «Ce n est pas en actionnant le levier nutrition qu on fera évoluer les mentalités», insiste Clément Scellier. «Nous faisons le pari d un marketing plus fun, et insistons sur le fait que des vers de farine croquants et assaisonnés, c est tout simplement délicieux. D ailleurs, c est aussi pour cette raison que les insectes sont présentés entiers dans leur boîte. Nous devons habituer le consommateur à leur texture, leur goût, leur visuel. Après tout, ils sont cousins des crustacés que nous mangeons sans sourciller». Cinq références sont aujourd hui proposées, des criquets ou des molitors au goût curry fruité, tomate séchée, fines herbes, sésame et cumin. Le produit est fabriqué à Evreux dans un atelier, la matière première, provient d une ferme d élevage de Hollande. «Nous aurions pu l importer de Thaïlande, à des

3 tarifs beaucoup plus avantageux, mais notre cahier des charges exigeait de rester en Europe, pour des questions de traçabilité et de conditions d élevage, explique le dirigeant de Jimini s. Nous ne regrettons pas ce choix, le meilleur en terme éthique et marketing.» Faites vos pâtes en 3D avec Barilla Barilla travaille depuis deux ans avec TNO Eindhoven à la conception d une machine capable d imprimer des pâtes en 3D. Les imprimantes seront destinées aux restaurants afin qu ils impriment leurs pâtes, de toutes les formes, directement dans leurs cuisines. Ces imprimantes devraient être disponibles au niveau international dès Le fabriquant de pâtes veut également mettre à disposition un logiciel qui permettra de concevoir soimême son modèle de pâte. «Vous apporterez le fichier sur une clé USB au restaurant qui pourra l imprimer sur place» précise Kjeld van Bommel, chef de projet chez TNO. Barilla veut ainsi développer un nouveau business model en commercialisant non pas les imprimantes mais les cartouches nécessaires pour réaliser les pâtes. Barilla est le premier géant du secteur à s intéresser à cette technologie mais l utilisation de l imprimante 3D pour l alimentaire est amenée à se développer rapidement. Selon Kjeld Van Bommel, elle se généralisera d ailleurs en premier lieu dans les maisons de retraite, pour permettre de rendre appétissant des aliments en purée, rapporte le magazine économique suisse Bilan. La NASA s intéresse elle aussi à cette technique pour nourrir les astronautes. Au siège de Google, en Californie, les pâtes imprimées en 3D sont déjà disponibles à la cafétéria. Enfin, la start-up espagnole Natural Machines compte commercialiser d ici quelques mois une imprimante 3D destinée aux particuliers. Le «doggy bag» arrive en France C est une pratique courante aux États-Unis et au Canada qui consiste à emporter ses restes quand on va au restaurant. Un jeune entrepreneur français vient de créer une boîte anti-gaspillage et compte lancer le doggy bag dans notre pays. Au Canada il est tout a fait naturel, à la fin du repas que l on vous propose d emporter vos restes. Il a créé une boîte en carton spécial. Elle se recycle, se ferme facilement et peut aller au four : vous pouvez donc réchauffer directement ce que vous rapportez chez vous. Cette boîte sera distribuée dans les restaurants avant l été, espère Laurent Calvayrac. Il est en train de créer un réseau de restaurateurs prêts à jouer le jeu. Sur la porte, un logo «trop bon pour gaspiller» signalera que si vous demandez à emporter ce qui reste dans votre assiette, on ne vous regardera pas bizarrement. La boîte coûtera entre 40 et 50 centimes. Beaucoup pourraient être intéressés, car la loi va obliger les restaurants d une certaine taille à trier leurs déchets alimentaires à partir de Le doggy bag fait partie des solutions retenues par le gouvernement dans son plan contre le gaspillage. Car tous les jours en France, tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle dans les restaurants. Coca-cola va distribuer ses boissons en dosettes Coca-cola se lance sur le marché des dosettes. Coca-Cola va développer ses propres dosettes à destination des machines pour boissons froides que Green Mountain souhaite mettre au point d ici à 2015 pour l Amérique du nord. Baptisé Keurig Cold, ce nouveau système proposera des sodas, des eaux aromatisées, des jus de fruits, des boissons pour le sport ou encore des thés froids. Il viendra notamment rivaliser avec les machines à sodas de l Israélien Sodastream, qui propose depuis quelques mois leur propre système de dosettes.

4 Coca-Cola Maroc: bouteilles personnalisées «Connect» est le nom choisi pour la nouvelle campagne promotionnelle de Coca-Cola Maroc. A travers cette opération, le géant de l agroalimentaire s adresse personnellement à ses consommateurs. Il s agit de modifier le logo de la boisson «Coca-Cola» en le remplaçant par des surnoms marocains. Cette opération concerne exclusivement les bouteilles PET 50 cl et serait «une invitation pour les consommateurs à exprimer leurs sentiments en partageant un Coca-Cola personnalisé avec les personnes qu ils aiment», apprend-on auprès des responsables de cette opération. Cette campagne s appliquera à presque tous les points de vente de Coca-Cola et tous ses canaux de communication. Le surnom sera choisi en fonction de ce que représente la personne pour celui qui offre la bouteille. Par ailleurs, il sera possible d interagir en ligne sur la Fan page de Coca-Cola et de choisir un surnom, entre les 100 proposés sur la page Facebook de la marque, pour personnaliser sa bouteille et l envoyer avec un message personnel à un proche ou un ami dans un coffret Coca-Cola. Finley : la nouvelle boisson lancée par Coca-Cola Finley est destinée aux adultes, et plus précisément les ans et sera lancée en France où 61% des Français ont plus de 30 ans, et parmi eux, seulement 10% consomment des boissons gazeuses sans alcool. «Les adultes veulent plus de subtilité, plus de raffinement, explique Céline Bouvier, directrice marketing de Coca-Cola France. Et puis, l amertume d un tonic ne s apprécie qu après que l on a consommé du café, ce qui arrive en général à l âge adulte». Si Coca-Cola ne dévoile pas ses objectifs de vente pour Finley, dont le prix se positionnera au cœur du marché et non sur le segment premium, on sait déjà que le lancement de cette nouvelle marque en avril prochain sera important. «C est le lancement le plus ambitieux depuis Coca-Cola Zero en 2007», affirme Ilan Ouanounou, vice-président commercial et marketing de Coca-Cola Entreprise. Desserts bios à base de chanvre Depuis le début de l année, les réseaux spécialisés bio proposent au rayon frais une gamme de desserts à base de chanvre. Cette innovation est le fruit de l engagement de Triballat Noyal à valoriser un patrimoine local et à le mettre au goût du jour. Après quatre ans de travail, la PME a développé une filière d approvisionnement de chanvre bio en Bretagne. Historiquement, la commune de Noyal sur Vilaine où est implantée la PME est une terre de culture du chanvre, dont les fibres étaient utilisées pour le tissage des toiles. Pour l anecdote, le packaging rappelle que les «noyales» ont équipé les navires avec lesquels Christophe Colomb accosta en Amérique! Commercialisées sous la marque Sojade, ces spécialités végétales dénommées «Délice de Chanvre» se déclinent selon deux versions : - «fraise-framboise», spécialité fermentée à l aide de Bifidus et Acidophilus, et incluant de la pulpe de framboise et des morceaux de fraise, - «chocolat», le dessert étant dans ce cas gélifié. L ingrédient principal est le jus de chanvre (respectivement 73,5 % ou 82 %), issu du pressage des graines de chanvre, à l instar du soja dans les autres références de la gamme Sojade. Ces recettes font apparaître un goût végétal moins marqué qu avec le soja, et de très légères notes boisées. La texture crée une sensation peu grasse comparativement aux équivalents laitiers.

5 E-commerce : les produits qui se vendent le mieux en ligne Le drive continue son envolée. C est ce que révèle une nouvelle étude de l Iri concernant le e-commerce dans quelque 1000 magasins des enseignes Auchan, Carrefour et Carrefour Market, Cora, Leclerc et Monoprix. Avec un chiffre d affaires de deux milliards d euros sur les douze derniers mois et une hausse de 54 % des parts de marché sur les onze premiers mois de 2013, le drive semble en effet avoir de beaux jours devant lui. La volaille est le premier produit vendu en ligne, ses parts de marché s élèvent aujourd hui en moyenne à 2,2 % mais peuvent varier du simple au double selon les rayons. Par exemple, pour l alimentation infantile, 5,4 % des ventes s effectuent en ligne, contre 4,7 % des ventes de volailles, 3,4 % pour les eaux et 0,9 % pour les vins et spiritueux. Ce sont surtout les marques de distributeurs qui profitent du développement du e-commerce. Elles concentrent 38 % de l offre et 41 % du chiffre d affaires dans les grandes surfaces alimentaires. Les parts de marché du drive ont tendance à être plus élevées lorsqu il est installé depuis un certains temps. Elles sont en moyenne de 3,7% à l ouverture du drive, de 6,4% six mois après son ouverture et grimpent jusqu à 12,6% trois ans après. Pernod Ricard : un bar à cocktail digital portable Pernod Ricard vient de présenter le prototype de son nouveau projet, Gutenberg : un bar à cocktail digital portable. Ce bar est composé d un plateau connecté, sur lequel viendront se poser des bouteilles. Il ressemblera à une mini-bibliothèque. La tablette, reconnaîtra la marque, l alcool, le niveau de liquide et permettra ainsi de composer selon les goûts des cocktails pour quinze à vingt personnes grâce à une liste de recettes disponible sur la tablette. Les bouteilles de 75 centilitres, ne seront pas rechargeables mais proposeront au choix whisky, vodka, tequila, gin, cognac, etc. Les bouteilles, entièrement recyclables, pourront être livrées par la poste. Le but de «Gutenberg» est aussi de pouvoir partager et imaginer des recettes avec ses amis Facebook, ou sur les réseaux sociaux de manière générale. «L idée est d impliquer le consommateur dans la réalisation de son cocktail», explique Alain Dufossé, directeur du Breakthrough Innovation Group (Big), à l initiative de ce projet un peu fou. Amélioration de la qualité Le snacking se développe Plus diversifié, de meilleure qualité, innovant, le snacking continue de se développer en France. Il représente désormais la moitié des repas consommés hors domicile dans l hexagone (52,05 %). En 2013, les secteurs de la restauration rapide et de la vente au comptoir (VAC) ont connu une croissance respective de 2,5 % et 1,8%. Autre facteur de croissance du secteur du snacking : le taux de retour à domicile pour déjeuner est de plus en plus faible. «La France innove et ose de nouvelles façons de se nourrir sans renier sa tradition et son terroir. Le pays devient un laboratoire d innovations et de tendances dans l univers du snacking à l échelle mondiale», affirme Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil. Cependant le sandwich reste la star du marché du snacking : en 2013, le marché du sandwich a connu une croissance en volume (+1,85 %) et en valeur (+ 3,41 %). Le traditionnel «jambon-beurre» représente encore plus de la moitié des sandwichs achetés mais la tendance est à la baisse, en raison notamment d un rapport qualité-prix de moins en moins intéressant par rapport à d autres produits.

6 Bière : une langue «robot» pour les panels Des robots dotés du goût remplaceront un jour les panels de goûteurs. C est ce que pense Manel Del Valle, auteur d une étude sur les langues robotiques dans Food Chemistry. Pour cette étude, les scientifiques ont mis au point une langue électronique munie d électrodes ioniques capable de reconnaître le goût de différentes bières disponibles dans le commerce. 81,9 % des bières étaient alors bien reconnues. Depuis le concept a été amélioré, et la langue robotique détecte désormais 96 % des bières, selon Food Navigator. «Le concept revient à utiliser une palette de capteurs génériques qui réagissent aux divers composés chimiques recherchés», résume le chimiste de l Université autonome de Barcelone. Cette langue électronique serait aussi utile pour détecter les fraudes de bières, affirment les chercheurs. Et la langue pourrait également être utilisée pour les vins. «Nous avons déjà conduit une étude incroyable qui visait à déterminer si un vin mousseux était un grand cru ou non, ce qui peut être utile en cas de soupçon de fraude. Les prix ne sont pas les mêmes», a déclaré Manel del Valle. L organe artificiel est en revanche incapable de reconnaître les breuvages dont on ne lui a pas enseigné la signature chimique (mélange de bière et de soda, autres boissons), preuve de sa fiabilité selon les experts. Europol : le marché de la contrefaçon alimentaire Pour la troisième année, une opération d envergure conduite dans 33 pays a permis la saisie de milliers d aliments et de boissons contrefaits ou périmés. Selon le bilan publié par l office européen des polices Europol, basé à La Haye, «plus de tonnes de faux aliments ou de mauvaise qualité ainsi que litres de boissons frelatées ont été saisies au cours de l opération» Opson 3 (nourriture, en grec), menée avec Interpol contre les réseaux de contrefaçon en Europe et jusqu en Amérique du Nord et du Sud entre décembre et janvier. Plus de litres d huile d olive et de vinaigre, biscuits et chocolats, 20 tonnes d épices et condiments et 45 tonnes de produits laitiers ont ainsi été retirés de la circulation. En Italie, la police a démantelé un réseau de faux champagne, en France, des amateurs d escargots qui avaient illégalement ramassé 4,5 tonnes de gastéropodes ont été arrêtés, du faux caviar et des fausses brisures de truffes ont été saisis (venues d Italie elles étaient mélangées à des algues). «D une année sur l autre, note le chef de l OCLAESP (l Office central de lutte contre les atteintes à l environnement et à la santé publique), les services spécialisés retombent sur les mêmes produits : huile d olive, miel et vins figurant dans un quarté de tête avec les poissons et produits de la mer». Cette année, «on a travaillé sur des vins de Bourgogne contrefaits en Italie. Pour le miel, le plus souvent les producteurs font venir du miel à bas prix, de Chine par exemple, et le mélangent avec le leur : il faut de fines analyses pour repérer que les fleurs butinées par les abeilles sont introuvables dans la région prétendue. Sur l huile d olive, les tromperies, fréquentes en Italie, portent sur l appellation : on vend pour une AOC Toscane un mélange moins couteux d huiles des Pouilles. Derrière certains réseaux, on retrouve les grandes organisations criminelles. Une loi danoise pour l abattage des animaux Une loi danoise établit que désormais, tous les animaux devront être étourdis avant d être abattus. Le Ministère de l alimentation et de l agriculture au Danemark a annoncé qu à partir de lundi 17 février, l abattage rituel sera interdit dans tout le pays. Selon le ministère danois, les règles d abattage rituel, casher et halal, sont contraires à l éthique, et s opposent à la protection des animaux. Ce n est pas la première fois qu un pays européen adopte cette mesure d interdiction de la viande halal et casher. En effet, en Pologne, en juillet dernier, le Parlement s était prononcé contre un projet de loi proposé par le gouvernement du pays qui projetait d autoriser de nouveau l abattage rituel. Les raisons invoquées en Pologne pour interdire d égorger les animaux sont similaires à celles du Danemark.

7 Alimentation et santé Les nouveaux aliments qui «aideraient» à maigrir Les baies de goji Elles seraient l antioxydant le plus puissant au monde. La médecine traditionnelle chinoise et tibétaine l utilise pour protéger les yeux et le foie, améliorer la circulation sanguine et équilibrer le système immunitaire. Ces baies contiennent des acides aminés, des acides gras essentiels, des minéraux et oligo-éléments, des vitamines B1, B2, B6, C et E, de la bétaïne, entre autres. Les baies de goji s utilisent comme un complément alimentaire naturel. Le sobacha C est une infusion de graines de sarrasin grillées. Plusieurs antioxydants sont contenus dans cet aliment, dont la rutine. Le wakamé Le wakamé est une algue, de couleur brune au départ et qui devient verte à la cuisson. Les gourmands d huîtres reconnaîtront le goût du mollusque. Les bienfaits de cet aliment asiatique sont nombreux puisqu il contient du calcium, en quantité plus importante que le lait. Il y a aussi du fer, des vitamines B12 et C, du potassium. L industrie pharmaceutique l utilise pour produire des coupe-faim. L agar-agar L agar-agar remplace la gélatine dans de nombreuses recettes. Les Japonaises l utilisent comme ingrédient minceur. L astuce consiste à diluer 1g d agar-agar dans du liquide bouillant, tels que du thé ou un bouillon et de le boire immédiatement avant que la boisson ne refroidisse (sinon, elle gélifie! ). La sensation de satiété se fait vite ressentir, avant même de passer à table. Les baies d açai Il s agit des fruits de palmiers d Amérique du Sud. Les adeptes des nouveaux régimes peuvent trouver cet ingrédient naturel sous toutes les formes : en jus, en purée, mais aussi en gélules. Celui-ci contient surtout des antioxydants et des fibres. Un rapport pour la ministre de la Santé Ce rapport recommande notamment l interdiction de publicité à la télévision dans la journée (7 heures-22 heures) et de toute publicité pour les compléments alimentaires, y compris sur le Net ainsi que des taxes et subventions selon la qualité nutritionnelle des aliments. Un système unique et simple de logo et de couleurs sur la face avant des emballages des aliments, sur les rayons (fruits légumes) ou dans les magasins (pain...) devrait permettre aux consommateurs de s y retrouver facilement pour mieux équilibrer leur alimentation, ajoute le professeur Serge Hercberg, spécialiste de la nutrition (Inserm) et auteur du rapport destiné à la prévention. Cet affichage devrait être également obligatoire sur tout plat servi dans les chaînes de restaurations collectives, type fast-food, ainsi que dans les publicités faisant référence à l aliment ou au plat. Parmi les quinze mesures recommandées se trouvent aussi l interdiction de certaines promotions en volume, «par exemple de boissons sucrées, ainsi que l interdiction totale de publicité (TV, radio, presse écrite, Internet) pour des produits de régime amaigrissants, qu il s agisse de suppléments/compléments, livres, méthodes...», relève le Pr Hercberg et il est conscient des «obstacles» que vont rencontrer ses propositions. Mais «c est faisable», assure-t-il, soulignant que les mesures incitatives et les chartes d engagement des industriels de l agroalimentaire ont montré leurs limites. La distribution de «coupons fruits et légumes» (non échangeables) pour les plus défavorisés et «la réglementation de la teneur en sel et en fibres» du pain sont également suggérées. Le rapport préconise également de faciliter, pour tous, la pratique d une activité physique et sportive («tickets sports» pour les familles défavorisées pour inscrire les enfants dans

8 des clubs sportifs...). La baisse de la consommation de sel (en passant de 10 à 5 g par jour) réduirait le taux global des accidents vasculaires cérébraux de 23 % et celui des maladies cardio-vasculaires de 17 % (source OMS Europe). Le rapport est intitulé «Propositions pour un nouvel élan de la politique nutritionnelle française de santé publique dans le cadre de la stratégie nationale de santé». Taxation sur les boissons énergisantes Les députés puis les Sénateurs ont validé cette mesure faisant partie intégrante du Projet de Loi sur la Sécurité Sociale. Pour rappel, la taxe sur les sodas est en place depuis 2011 à hauteur de 7,7 centimes d euro par litre (à cause des sucres ajoutés et des édulcorants). Concernant les boissons énergisantes, le coût sera de 1 euro supplémentaire par litre contenant plus de 0,22 gramme de caféine ou plus de 0,3 gramme de taurine. Le gain total espéré est de 60 millions d euros. La nocivité des boissons énergisantes est pointée du doigt, il sera aussi préconisé de ne pas boire ces breuvages pendant un exercice physique ou en mélange avec de l alcool. L effet sur l émail des dents est aussi mis en cause. Projet de loi concernant le clonage des animaux Par un communiqué du 18 décembre 2013, la Commission européenne avait annoncé l adoption de trois projets législatifs concernant le clonage des animaux et les nouveaux aliments. Concernant le clonage des animaux ou la mise sur le marché des produits obtenus à partir d animaux clonés, les projets législatifs visent à interdire : - le clonage d animaux d élevage au sein de l Union européenne (UE) et les importations d animaux clonés, - la mise sur le marché de denrées alimentaires obtenues à partir d animaux clonés. Quant au projet de règlement relatif aux nouveaux aliments, il a pour objectif de : - réviser la réglementation actuellement en vigueur, - «faciliter l accès au marché de l UE des aliments nouveaux et innovants, tout en maintenant un niveau élevé de protection des consommateurs.» Le communiqué précise que les projets législatifs présentés par la Commission seront examinés par les autres institutions de l UE, notamment par le Parlement européen et le Conseil. 11 e édition du Plan Alimentation et Insertion L Ania (Association des industries agroalimentaires) a lancé la 11ème édition du programme Alimentation et insertion (PAI). Initié en 2003, il vise à promouvoir l éducation nutritionnelle. Il a pour mission d accompagner et de participer à la formation aux bons réflexes nutritionnels des bénéficiaires des associations d aide aux plus démunis. Pour ce faire, il met à disposition des bénévoles des outils pédagogiques. «Le Programme Alimentation & Insertion est une démarche originale et exemplaire de formation à l équilibre alimentaire et de création de lien social. Il concrétise un engagement partenarial dans le domaine de l aide alimentaire et nutritionnelle auquel nous tenons, car il est la clé de la réussite en matière de lutte contre toutes les exclusions» a déclaré Jean-Philippe Girard, président de l Ania.

9 L Agence nationale de l alimentation Anses lance sa 3 e étude nationale sur les habitudes alimentaires des Français, «INCA 3» 472 communes participeront à cette étude scientifique qui durera un an habitants ont été avertis par courrier par «la société GfK ISL, mandatée par l Anses», explique l agence sanitaire. Chaque participant, tiré au sort, pourra décrire ce qu il mange sur 3 jours et répondre à des questions sur ses habitudes de vie (activité physique, consommation ou non de compléments alimentaires, comment il ou elle prépare et conserve sa nourriture...). L alimentation et l activité physique peuvent jouer un rôle dans l augmentation ou la prévention d un grand nombre de maladies comme les cancers, l obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, rappelle l Anses. Afin de mieux prévenir ces maladies, il est indispensable de bien connaître l état nutritionnel de la population vivant en France, note l agence sanitaire. Les participants, représentatifs de la population métropolitaine, après tirage au sort, se répartissent en enfants et adolescents de 0 à 17 ans et adultes de 18 à 79 ans. Herta s engage pour une alimentation sûre Guillaume Garot, ministre délégué à l agroalimentaire, et Arnaud De Belloy, PDG de Herta, ont signé le premier accord entre une entreprise agroalimentaire et les pouvoirs publics dans le cadre du Programme National pour l Alimentation (PNA). En signant cet accord, Herta s engage à augmenter le nombre de produits allégés en sel et à réduire de 5% la teneur en matières grasses de ses pâtes à tarte végétales. L accord concerne également les producteurs de porc fournisseurs de Herta engagés dans des démarches d amélioration continue dans les domaines de la protection de l environnement, de la nutrition et du bienêtre animal. Les entreprises Sicht Pack Hagner et Eco-Emballages ont également pris part à ce partenariat afin d atteindre un pourcentage d emballages de produits intégrant des matières recyclées de 70% des emballages rigides Herta, et de tendre vers un emballage totalement recyclable. Le Teff, cette céréale sans gluten qui pourrait remplacer le quinoa Cette céréale, vient d Ethiopie et commence à se démocratiser en Europe et aux Etats-Unis, pour le plus grand plaisir des adeptes du «sans gluten». Le quotidien britannique The Guardian lui consacre un article qui ne manque pas de rappeler l indispensable ressource qu est le teff pour l Ethiopie. Cette céréale contient calcium, fer et protéines mais elle est sans gluten. La population éthiopienne très pauvre se nourrit exclusivement de Injera (une galette à base de teff). Cette graine n est pas uniquement le nutriment principal de leur alimentation mais elle est aussi utilisée pour les cérémonies religieuses et les événements culturels. L Ethiopie a axé principalement son agriculture sur les exploitations de teff, voyant une offre grandissante venir des pays occidentaux. S il s agit d une opportunité commerciale sans précédent pour ce pays d Afrique, le gouvernement éthiopien tire pourtant la sonnette d alarme. Le teff est en effet la seule ressource nutritive dont le pays dispose. D accord pour le vendre, mais pas au détriment de la population locale. La stratégie économique de l Ethiopie sera primordiale afin de ne pas perdre le marché de l exportation car l Europe, l Australie et Israel, ont déjà expérimenté la culture du teff afin de répondre à la demande grandissante du marché «sans gluten».

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine.

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. N oubliez pas : si vous avez des questions, venez les poser sur notre groupe Facebook. Je suis disponible pour

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET

EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET r EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET 5 euros par jour : c est la somme courante que les jeunes vivant en autonomie peuvent dépenser pour se nourrir. 60 % des jeunes entre 14 et 29 ans ne mangent

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

1 www.agrobiosciences.org

1 www.agrobiosciences.org Intervention. 4èmes Rencontres Alimentation, Agriculture & Société. Déc 2003. «Alimentation et prévention du cancer : quelle vérité?» Par Denis Corpet (1). Directeur de l équipe "Aliment et Cancer" de

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

PATE A TARTINER. Chocolat - noisette

PATE A TARTINER. Chocolat - noisette PATE A TARTINER Chocolat noisette FONDS EUROPEEN AGRICOLE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE Les recettes bio norman PATE A TARTINER Chocolat noisette A servir sur du pain de campagne au levain, du pain brioché

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

FERRANDI Paris - Formation continue 2015. Une pédagogie active : faire pour savoir faire. Une école réputée pour son excellence

FERRANDI Paris - Formation continue 2015. Une pédagogie active : faire pour savoir faire. Une école réputée pour son excellence F O R M A T I O N C o n t i n u e 2 0 1 5 Restau r ation arts de l a ta ble / Boul a n gerie Pâtisserie / M A N AGEMENT Une pédagogie active : faire pour savoir faire Le geste, les astuces et tours de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Formations courtes de perfectionnement 2014

Formations courtes de perfectionnement 2014 FORMATION Continue 2014 Restauration arts de la table / Boulangerie Pâtisserie traiteur Formations courtes de perfectionnement 2014 Public Professionnel Tout public Heures Jours Tarif Janv - Mars Avril

Plus en détail

Rubrique Alimentation

Rubrique Alimentation La BIO Focus produits allégés Janvier 2010 Nouvelle année = Nouvelle rubrique : Nouveau produit! Manger RUsé a testé pour vous : Qu est-ce que c est? [N.A!] c est le nouveau produit que vous trouvez à

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle Formation professionnelle Formation professionnelle Sur notre plateau de formation situé à Neuilly-sur-Seine, nous vous offrons une formation sur mesure dispensée par des professionnels qualifiés, soit

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques SAS GLUTE SOUCIEUX DES CALORIES SOUCIEUX DU SODIUM RECHERCHE D U ÉQUILIBRE RECHERCHE DE PROTÉIES OUS POUVOS

Plus en détail

MAÎTRE-RESTAURATEUR? LES RÈGLES À RESPECTER

MAÎTRE-RESTAURATEUR? LES RÈGLES À RESPECTER MAÎTRE-RESTAURATEUR? Le titre de maître-restaurateur récompense l excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

Charte nutritionnelle

Charte nutritionnelle Charte nutritionnelle NOTRE MISSION : CONSTRUIRE ET PRESERVER LE CAPITAL SANTE L équilibre alimentaire est un enjeu majeur de santé publique. De ce contexte, Nutrisens s engage à maintenir et à renforcer

Plus en détail

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME Vendredi 9 Décembre 2011 Pontaumur La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Emilie CHANSEAUME Lucile AUMOINE Céline

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Le logo «Fait maison»

Le logo «Fait maison» Le logo «Fait maison» Voici le logo «Fait maison» qui sera utilisé dans les restaurants, chez les traiteurs, sur les marchés, à partir du 15 juillet 2014. Il indique les plats «faits maison», c est-à-dire

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

VENDREDI. Collation. Bar à salade légumes verts feuillus et légumes hachés, ainsi qu une variété de vinaigrettes et de garnitures riches en protéines

VENDREDI. Collation. Bar à salade légumes verts feuillus et légumes hachés, ainsi qu une variété de vinaigrettes et de garnitures riches en protéines VENDREDI Collation Bar à salade légumes verts feuillus et légumes hachés, ainsi qu une variété de vinaigrettes et de garnitures riches en protéines Plateau de fromages du Québec une savoureuse sélection

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter N.B.: Ne pas tenir compte des avertissements concernant des traces de noix, etc, à moins d être allergique précisément à

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION Pur etc. : un Fast Good A tout moment de la journée, PUR etc. propose des produits cuisinés comme à la maison, autour de fruits et légumes de saison, et fait de la qualité et la

Plus en détail

Premier Fast Food de crêpes CONTACT PRESSE :

Premier Fast Food de crêpes CONTACT PRESSE : D O S S I E R D E P R E S S E Premier Fast Food de crêpes CONTACT PRESSE : Infinités Communication Agnès HEUDRON - agnesh@infinites.fr Christophe GIRAUDON - christophe@infinites.fr Tél.: 01 30 80 09 09

Plus en détail

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants.

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. PRODUITS, prêts à consommer, en grammes ( ou 10%), REPAS PRINCIPAUX PAIN 10 20 30 40

Plus en détail

Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle

Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle Photo-Alimentation Outil d intervention en Éducation pour la santé Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle Comité Régional d Éducation pour la Santé Poitou-Charentes

Plus en détail

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs,

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs, JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008 INFO RÉGLEMENTATION info L étiquetage des denrées alimentaires L information des consommateurs, focus sur le règlement européen INCO L e règlement européen n 1169/2011 (ci-après

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

LE MEMO BIO. Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile

LE MEMO BIO. Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile LE MEMO BIO Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile Avant propos 2 Ce Mémo a été spécialement conçu pour les professionnels et enseignants

Plus en détail

MISES EN BOUCHE PLATS TOKKI-WOKKI. BENTOS ( * menu) KATSUDON ( * menu) BENTO ENFANTS YAKISOBA*

MISES EN BOUCHE PLATS TOKKI-WOKKI. BENTOS ( * menu) KATSUDON ( * menu) BENTO ENFANTS YAKISOBA* MISES EN BOUCHE Assiette de Mandus (raviolis farcis aux légumes, 4 pièces / 4, 50 Petite soupe de Mandus / 5, 50 PLATS BENTOS ( * menu) Tofu Bio grillé sauce Teriyaki, ciboulette / 12, 50 Poulet grillé

Plus en détail

Livre blanc des. tendances culinaires

Livre blanc des. tendances culinaires Livre blanc des tendances culinaires La communion de ce soir est l expression, à notre manière, et selon les approvisionnements de ces tendances. Mais la nature est abondante. Il faut développer la connaissance

Plus en détail

Réglementation sur les marchés

Réglementation sur les marchés Réglementation sur les marchés 1. Responsabilités et assurances sur les marchés des producteurs de pays 1. Responsabilité et assurances sur les marchés 1.1 S agissant des producteurs sous licenciés : Ils

Plus en détail

Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché. Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec

Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché. Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec «Les tendances clés» «TENDANCE» Une tendance qui démontre une véritable opportunité de croissance;

Plus en détail

La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM

La cuisine fait maison et sa relation avec le PEM La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM Sommaire 1. Le «fait maison» un phénomène de masse La cuisine "fait maison" - 2. Les motivations du «fait maison» 10 juin 3. Le plaisir de la cuisine

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Menu 2015. MBA Recherche

Menu 2015. MBA Recherche 1 Repas à 22$ 2 Repas léger Potage du moment + Quiche individuelle et petite verte + Choix de : florentine, tomates séchées et chèvre ou Lorraine + Dessert du jour ou salade de fruits Repas de pâtes Salade

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

Menu enfant 12 ans et moins (1 des choix ci-dessous, un breuvage et une boule de crème glacée)

Menu enfant 12 ans et moins (1 des choix ci-dessous, un breuvage et une boule de crème glacée) Salades Demi * Complète Salade du chef 5,80 $ 7,90 $ Salade césar 6,50 $ 9,35 $ Salade césar au poulet 9,05 $ 13,00 $ Salade grecque 9,05 $ 13,00 $ Salade de jambon 10,20 $ Salade de poulet à l orientale

Plus en détail

Affichages et réglementation obligatoires

Affichages et réglementation obligatoires 1 Technologie Restaurant Affichages et réglementation obligatoires C1-1 : Prendre en charge la clientèle C1-1.4 Présenter les supports de vente (Règlementation) C5-2 : Maintenir la qualité globale C5-2.5

Plus en détail

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires LE MOT DU PRÉSIDENT Nouveauté! La Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Savoie vous présente : «La Cité du Goût et des Saveurs».

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

Choix du support. 1. Factice 2. à l anglaise. 3. Tradition étage

Choix du support. 1. Factice 2. à l anglaise. 3. Tradition étage Mariage Tourtes 2 Choix du support 3 1. Factice 2. à l anglaise boîtes en plastique vides (l une sur l autre) dernier étage : vraie tourte à couper ou factice enrobée et décorée selon votre choix tourtes

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao du 23 novembre 2005 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 4, al. 2, 26, al. 2 et 5,

Plus en détail

Programme du stage de 6 semaines - Reconversion professionnelle -

Programme du stage de 6 semaines - Reconversion professionnelle - Programme du stage de 6 semaines - Reconversion professionnelle - L atelier des Chefs Formation Professionnelle 1- Présentation de L atelier des Chefs 2 - Programme détaillé du stage de reconversion professionnelle

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

BIEN VIVRE Les recettes de la Guinguette d Angèle Initiée à la bonne cuisine dans la ferme familiale, Angèle découvre le healthy way of life à San Francisco et la naturopathie auprès de Céleste Candido.

Plus en détail

Aspartame ou stévia: le duel

Aspartame ou stévia: le duel Nutri sciences Aspartame ou stévia: le duel L aspartame fait peur, le stévia rassure. L un sort des laboratoires et a une connotation artificielle, l autre est issu des champs de Stevia et cultive une

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

RESTAURANT DU CASINO TERRAZUR

RESTAURANT DU CASINO TERRAZUR RESTAURANT DU CASINO TERRAZUR * COURS DE SALSA AVEC WLADIMIR Tous les mercredis A PARTIR DU 21 SEPTEMBRE 2011 de 19h00 à 22h30 50% de réduction sur tous les Vins & Champagnes, tous les soirs, du lundi

Plus en détail

Les Traiteurs du Rovaltain PLATEAUX REPAS 2013

Les Traiteurs du Rovaltain PLATEAUX REPAS 2013 Les Traiteurs du Rovaltain PLATEAUX REPAS 2013 L Escoffine, traiteur depuis plus de 20 ans en Drôme-Ardèche, développe sous l enseigne «Les traiteurs du Rovaltain», une nouvelle gamme de plateaux repas

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

Chocolat au lait : 34% de cacao minimum. Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : BOULE PRALINÉ NOISETTES BLANC

Chocolat au lait : 34% de cacao minimum. Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : BOULE PRALINÉ NOISETTES BLANC + DLUO N001 dégustation 580g Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : MADRILÈNE CŒUR FLORETTE FLANDRES PALET OR TORINÈSE FELICIA ORANGETTE Sucre, pâte de cacao, beurre

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

Une tradition 100% bio.

Une tradition 100% bio. Une tradition 100% bio. Le MotduPrésident Depuis 1989, Biopress ne cesse de s affirmer comme un acteur important dans le secteur des huiles biologiques. Face à un marché de plus en plus exigeant, notre

Plus en détail

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Concours interne et de 3 ème voie Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France SESSION 2015 Epreuve écrite d admissibilité Vérification

Plus en détail

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems Le Régime Alimentaire LR Health & Beauty Systems Les accessoires Le mètre La balance LR géniale LR a créé pour vous un mètre qui calcule votre indice de masse corporelle (IMC) achetez le ref Ruban BMI

Plus en détail

Les SalonsLeopold. Réceptions & Evènements au cœur de la Vallée de Chevreuse

Les SalonsLeopold. Réceptions & Evènements au cœur de la Vallée de Chevreuse Réceptions & Evènements au cœur de la Vallée de Chevreuse LES SALONS LEOPOLD Route des Cascades lieu dit «la vallée» 78720 Cernay la ville www.salonsleopold.fr contact@salonsleopold.com 1 Les salons leopold

Plus en détail

Le Cèdre. Restaurant Libanais

Le Cèdre. Restaurant Libanais Le Cèdre Restaurant Libanais 1 0 0 % Fait Maison Partie il y a douze ans du cœur des Monts du Liban, la petite famille s est intégrée à la vie aveyronnaise. Aujourd hui, enrichie d une nouvelle culture

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

NO 10 "B R U N C H S A N T E"

NO 10 B R U N C H S A N T E NO 1 Jus d'orange petit matin Oeuf poché à la Florentine Jambon à saveur tropicale Crêpes au coulis de bleuets Fèves au lard bon matin Plateau de fromage jardinière Plateau de tomates et d'oranges en douce

Plus en détail

Carte de restauration entreprise Business lunch

Carte de restauration entreprise Business lunch Carte de restauration entreprise Business lunch Petit-déjeuner Petit-déjeuner «Continental» Assortiment de mini viennoiseries Pain au chocolat, croissant, escargot aux noisettes, frivoli à la vanille Salade

Plus en détail

4 Objectifs généraux, objectifs particuliers, objectifs évaluateurs pour les trois lieux de formation

4 Objectifs généraux, objectifs particuliers, objectifs évaluateurs pour les trois lieux de formation Plan de formation pour la profession No. 79022 Employée en cuisine / Employé en cuisine Addetta di cucina / Addetto di cucina Küchenangestellte / Küchenangestellter Parts: A 1 Compétence professionnelle

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 juin 1994 concernant les édulcorants destinés à être

Plus en détail