magazine SITHERE Les jeunes auteurs valsois / un conte sur l eau...8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "magazine SITHERE Les jeunes auteurs valsois / un conte sur l eau...8"

Transcription

1

2 Le Mot du Maire Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chères Valsoises, Chers Valsois, Comme le veut la coutume à Vals-les-Bains, le mois de décembre voit la parution du «Magazine, ville & station». C est toujours un moment attendu dans la vie de notre commune. Ce trait d union entre la municipalité et vous est devenu, au fil des ans, incontournable. J espère que vous passerez un agréable moment à sa lecture. Les six derniers mois de l année 2012 ont vu le lancement de deux opérations importantes pour le développement de Vals-les-Bains. La restructuration de la friche de la Treuillère a démarré. La première phase est achevée et les travaux reprendront en Le réaménagement de l ancien moulinage permettra de soutenir des acteurs économiques et de favoriser l emploi. La seconde opération, encouragée par la commune, est l agrandissement du Service de médecine physique et de réadaptation de l hôpital. La première phase du projet est elle-aussi engagée. Validée par l Agence Régionale de Santé, l extension du pavillon 5 permettra de répondre aux besoins en neurologie. Conjointement avec les copropriétaires du bâtiment Billon nous avons fait procéder au ravalement des façades. Cette réalisation, à l entrée sud de Vals-les-Bains, était nécessaire pour l image de Vals et son attractivité. Par ailleurs, dans le cadre du projet de réhabilitation complète de l école primaire publique, nous avons fait réaliser des travaux préalables. Le chantier devrait se dérouler pendant l année scolaire Le décalage de quelques mois des travaux nous aura également permis d obtenir des subventions complémentaires permettant notamment d accroître l isolation thermique. Nous restons néanmoins très vigilants, car le budget des communes dépend pour une part importante des dotations de fonctionnement versées par l Etat. Si pour les années 2012 et 2013, elles ont été gelées à leur niveau antérieur, pour les années 2014 et 2015, c est une baisse très sensible des dotations de l Etat à toutes les communes qui est évoquée. Nous serons donc toujours plus vigilants sur les dépenses de fonctionnement engagées L équipe municipale se joint à moi pour vous souhaiter à toutes et à tous d excellentes fêtes ainsi qu une bonne et une heureuse année Nous pensons également à tous ceux qui connaissent des problèmes de santé ou des difficultés. En cette période de fêtes nous devons plus particulièrement les soutenir. Le Maire Jean-Claude FLORY Nous remercions l ensemble des annonceurs qui ont permis l entière réalisation de ce bulletin. Sommaire Edito...3 Travaux Restructuration du site de la Treuillère / Sous le signe du développement durable...4 Boulevard de Vernon / Aménagement de sécurité aux abords de la SEM Vals...4 Assainissement collectif au Prat / Fin du chantier...5 Eglise Saint-Martin / Travaux de peinture...5 Ecole primaire publique / Des travaux préliminaires avant sa réhabilitation complète5 Hôpital Agrandissement du service de Médecine Physique et de Réadaptation / La première phase du chantier est achevée...6 Centre Hospitalier d Ardèche Méridionale / Une voiture électrique pour le vaguemestre...6 Habitat Résidence «Les Justets» / Cent appartements rénovés et isolés...7 Lotissement «La Rompude» / En cours de commercialisation...7 Les Clos du Prat / Un lotissement ensoleillé et intégré au cadre naturel...7 SITHERE Les jeunes auteurs valsois / un conte sur l eau...8 D où vient le nom de? N 35 Les Escoudasses...8 Tourisme Office de tourisme Intercommunal / Obtention en 2013 de la marque Qualité Tourisme...9 Plus Beaux Détours de France / Un réseau touristique très actif...9 Culture Valéry Imbernon / Créateur de l espace MusYcal...10 Conférence sur les Templiers...10 Savez-vous où se trouve? N Eric-Xavier Laborie / Professeur de comédie-musicale à Choré Arts...11 Un livre sur le Casino-Théâtre...11 Théâtre les Quinconces/ En présence de Geneviève de Fontenay...13 Futurs «Sixième» / Trente-huit dictionnaires distribués..13 Patrimoine Sauvegarde du patrimoine industriel / Rénovation esthétique de la Viscose...14 Economie Groupe Roux Frères / Une holding familiale...15 Catherine Contassot / Tout pour elles...15 Matthias Eyraud / Le nouveau boucher de la place Galimard...15 Guillaume Geoffroy / GEFGUI...16 Béatrice et Robert Rosello / Les nouveaux propriétaires du tabac-presse...16 Santé / Quatre infirmières s associent...16 Stéphane Espiard / Vals optique...16 Crédit Agricole / Inauguration de sa nouvelle agence...20 Portrait Julie Pellegrini / La nouvelle Directrice Générale des Services...20 Associations Forum des associations / Un lieu de rencontre et d échange e Virade de l Espoir / La générosité a été au rendez-vous...20 Communiqué / Urb Educ...20 Sport Rugby Club Aubenas Vals / Aux thermes de Vals...21 Vals Eaux Vives / Retour à la Fontaulière...21 Pétanque / L équipe de France et de Chine à Vals...23 Pétanque / Des championnes honorées...23 Réponse de Savez-vous où se trouve n? N Flash Chiens et maîtres / Respectez vos concitoyens et notre cadre de vie...24 Déchets / Enfouissement de poubelles...24 Marché de Noël / Une belle édition...24 Cyprienne Planche / Une nouvelle valsoise centenaire...25 Les Eclaireurs de France / Deux journées de solidarité...25 Communiqué de la FNATH...25 Communiqué de l Unicef / Encore plus en cas de crise : unissons-nous pour les enfants...26 Laure Rondeau, créateur verrier / Elle veut transmettre son savoir-faire aux multiples facettes...26 Recherche de documents...27 Exposition sur le passé de Vals...27 Photos de classe...27 Poésie La châtaigne et le marron...27 Le regard des pensées...27 Jeux...28 Nécrologie Guy Kindt, président de l UFAC, Il nous a quittés...29 Etat Civil...30 Permananences des élus...30 Vals-les-Bains n 38 3

3 Travaux Restructuration du site de la Treuillère / Sous le signe du développement durable Les travaux de restructuration de la friche industrielle de La Treuillère qui ont démarré fin mai, ont bien progressé. Au cours d une visite, Michel Ceysson, Jacky July, adjoints, Robert Lacrotte, conseiller municipal, délégué aux travaux, ont eu la satisfaction de constater que la première phase préparatoire du chantier est achevée. L entreprise, adjudicataire du lot de démolition, a achevé l enlèvement et le tri des déchets et des matériaux trouvés sur le site. En effet, la municipalité a souhaité que le chantier soit placé sous le signe du développement durable. Les gravats sont partis au concassage, et les matières non utilisables ont été traitées comme déchets ultimes. L entreprise a également procédé au désamiantage des lieux. Une partie d un bâtiment a été démolie pour libérer l espace nécessaire à l aménagement de places de stationnement et à l accès au site. Cette première partie de travaux qui comprend la mise en sécurité et la démolition est achevée. Le chantier reprendra début Cette seconde phase aura pour objet la mise hors d air et hors d eau des bâtiments. Sauf imprévu, cette partie de chantier devrait être terminée fin 2013 début La restructuration de l ancien moulinage mise en œuvre par la municipalité, conduite par Jean-Claude Flory, a pour objectif l accueil de nouvelles activités économiques favorisant l emploi. Pour cette opération, fin 2011, des subventions ont été obtenues de l Europe, de l Etat et de la communauté de communes du Pays d Aubenas-Vals-Antraigues. Le chantier progresse selon les prévisions. Boulevard de Vernon / Aménagement de sécurité aux abords de la SEM Vals Dans la partie basse du boulevard de Vernon des travaux d aménagement des abords de la chaussée ont eu lieu afin de mieux identifier les zones piétonnes publiques en bordure du boulevard, mais aussi afin de renforcer la sécurité des salariés de la Société des Eaux Minérales de Vals (SEM Vals). Ces travaux font suite aux visites effectuées par les autorités compétentes qui ont demandé que la circulation des chariots automoteurs de manutention utilisés par les caristes se fasse de façon plus sécurisée qu auparavant entre les différentes parties de l usine de la SEM Vals. Les travaux relevant du domaine public ont été pris en charge par la commune, la chaussée par le département et le cheminement des chariots élévateurs relevant du domaine privé a été pris en charge par la société des eaux minérales. Cette rénovation a fait l objet de nombreux échanges entre la municipalité et la SEM Vals pour l application des règles de sécurité (codes de la route et du travail). Ce chantier a été suivi par le service technique de la commune et Michel Ceysson, adjoint aux travaux. La sécurité des caristes de la SEM Vals est accrue par la matérialisation du passage qu ils utilisent quotidiennement pour la manutention des bouteilles. Vals-les-Bains n 38 4

4 Travaux Assainissement collectif au Prat / Fin du chantier Mi-novembre, Philippe Saubin, délégué au Syndicat des Eaux du Bassin de l Ardèche (SEBA), qui a plus particulièrement suivi le chantier d assainissement collectif du Prat, a présenté à Jean-Claude Flory, et à Jacky July, adjoint à l environnement, les différents travaux engagés par le SEBA, maître d ouvrage de l opération. En plus de la création du réseau d assainissement qui dessert une trentaine d habitations, une canalisation existante a du être renforcée et une station de relevage a été installée. Le maire rappela que cet important chantier d assainissement a fait l objet d une réflexion préalable entre la mairie et le SEBA. Il souligna également que cette action qui protège l environnement en bordure de l Ardèche, est dans le prolongement des travaux d assainissement collectif déjà réalisés en centre ville à proximité de la Volane ou encore à Chamblas. Ce chantier d assainissement collectif du Prat sera suivi par des travaux similaires du Pont jusqu au hameau des Issoux. Ils auront lieu au cours de l année Le début des travaux. Eglise Saint-Martin / Travaux de peinture Les abondantes pluies de l hiver dernier se sont infiltrées dans la toiture de l église de Saint-Martin de Vals provoquant de larges taches d humidité sur l intrados de la voûte et l écaillement des peintures. Les problèmes de fuite ayant été résolus, à la demande de la mairie, en lien avec le conseil paroissial, deux compagnons peintres sont intervenus au mois de juin. Ils ont repeint les parties abimées situées à huit mètres de hauteur. Ecole primaire publique / Des travaux préliminaires avant sa réhabilitation complète Pendant les vacances scolaires de l été 2012, divers travaux ont été effectués à la demande de la municipalité au sein de l école primaire publique. Le portail du côté de la route d Oubreyts a été repeint ainsi que la rambarde longeant la route. Un panneau d affichage a été installé à proximité de la salle de restauration. De même, l escalier extérieur reliant les deux cours de récréation a été élargi et le mur de soutènement séparant les deux cours a été rehaussé. A l instar de ces premiers travaux réalisés au cours de l été, les vacances scolaires de la Toussaint ont été également mises à profit par la commune. Cette deuxième opération comprend la reprise de l étanchéité de la toiture terrasse et de la cour de récréation du haut, le remplacement de la verrière, l installation d un nouvel éclairage au préau et l isolation du préau. De même, l éclairage de l escalier reliant les deux cours de récréation a été remplacé. Il est à souligner que ces travaux permettent d anticiper la prochaine réhabilitation complète de l école primaire. Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains, et Michel Ceysson, adjoint aux travaux, ont visité le chantier en cours de réalisation pendant les vacances scolaires de la Toussaint. Vals-les-Bains n 38 5

5 Hôpital Agrandissement du service de Médecine Physique et de réadaptation / La première phase du chantier est achevée Aux côtés de Christian Cataldo, directeur du Centre Hospitalier de l Ardèche Méridionale (CHARME), Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains, a visité le chantier d agrandissement du service de médecine physique et de réadaptation. Durant l été, les travaux ont avancé à grand pas. La première phase est achevée. Le pavillon 6, dont l emplacement sera utilisé pour construire l extension de la rééducation fonctionnelle ainsi qu un parking de 15 places, est détruit. Il est à souligner que ces travaux ont été réalisés sous le signe du développement durable. Dans un premier temps, tous les éléments du pavillon 5 ne contenant pas d amiante ont été enlevés (menuiseries intérieures et extérieures, plafonds suspendus, cloisons, sols souples, câbles, canalisation). Dans un deuxième temps a eu lieu le désamiantage du bâtiment, suivi dans un troisième temps, de la démolition proprement-dite. Les matériaux recyclables ont été récupérés. A la fin septembre, la première phase du chantier s est achevée par le rabotage du talus pour permettre la construction de la nouvelle partie du pavillon cinq. La seconde phase devrait commencer en 2013, à l issue du lancement des appels d offres. La durée du chantier est estimée à 18 mois. Le montant du projet s élève à 4,8 millions d euros TTC. Face aux travaux déjà réalisés, Jean- Claude Flory exprima sa satisfaction : «Validé par l Agence Régionale de Santé, début 2012, l agrandissement du service vise à répondre aux besoins en réadaptation physique et neurologique du sud de l Ardèche et de la Drôme. Le pavillon 5 actuellement de 60 lits passera à 85 lits, à savoir, 15 lits d hospitalisation et 10 lits d hôpital de jour. Des salles de neurologie et d activités physiques adaptées seront créées. Elles auront un accès direct sur une grande terrasse où des soins pourront être effectués. La majorité des chambres seront à un lit. Ce chantier concrétise un travail de longue haleine qui pérennise, plus particulièrement à Vals, les emplois du CHARME et accroit l offre de santé sur le bassin. Au début des années 2000, avant le transfert du service du Bosc au site Paul Ribeyre, les instances de tutelle souhaitaient que la rééducation fonctionnelle soit délocalisée sur la vallée du Rhône. Il a fallu beaucoup argumenter pour conforter et développer le service». A ce titre, Christian Cataldo souligne que le service de médecine physique et de réadaptation du site Paul Ribeyre est devenu depuis un centre référent régional, notamment pour les suites neurologiques, et que le service emploiera huit à dix personnes supplémentaires, soit au total environ 65 équivalents temps plein. Centre Hospitalier d Ardèche Méridionale / Une voiture électrique pour le vaguemestre Le Centre Hospitalier d Ardèche Méridionale (CHARME) a présenté, au maire, le nouveau véhicule du vaguemestre. Il s agit de la Peugeot électrique ion qui est en parfaite adéquation avec les parcours quotidiens effectués par l agent hospitalier, qui ne vont pas au-delà de 30 à 40 km. L autonomie annoncée du véhicule, à savoir 150 km, est largement suffisante pour les allers-retours réalisés du lundi au vendredi par le vaguemestre entre Aubenas et Vals-les-Bains. De plus les performances de la ion permettent une intégration aisée dans la circulation et ses dimensions réduites offrent également une grande latitude tant pour le stationnement que pour les manoeuvres. Il est à souligner que ce remplacement d un véhicule thermique par une voiture électrique entre dans le cadre de la politique en faveur du développement durable mise en place par le CHARME. Christian Cataldo, directeur du centre hospitalier, rappela que, depuis plusieurs années, l hôpital effectue des achats Jean-Claude Flory, maire de Vals, et Christian Cataldo, directeur du «Charme» sont à proximité de l emplacement libéré qui accueillera l extension du pavillon 5 et le nouveau parking. écologiques responsables, qu il a adhéré à la chaufferie bois et qu il optimalise la gestion des filières de déchets. Christian Cataldo, directeur du CHARME, présente le nouveau véhicule utilisé par le vaguemestre. Vals-les-Bains n 38 6

6 Habitat Résidence «Les Justets» / Cent appartements rénovés et isolés L ensemble immobilier des Justets qui comprend 100 logements, répartis dans cinq bâtiments, a été mis en service en Il nécessitait, malgré les entretiens réalisés au fil des ans, des travaux d amélioration destinés à offrir plus de confort aux locataires grâce à de meilleures performances acoustiques et thermiques des bâtiments. Le groupe ADIS a engagé une démarche environnementale dans le cadre de ce programme afin d anticiper le Grenelle de l environnement. Les travaux d isolation réalisés permettent ainsi de réduire par deux les consommations d énergie et conduisent ainsi à diminuer les charges de chauffage des locataires. Le montant de l opération s élève à financés à l aide d une subvention de l Etat de , d emprunts souscrits auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations pour un montant de , d un prêt DEXIA de et d un apport en fonds propres de Le groupe ADIS est un partenaire privilégié des collectivités locales dans la recherche de solutions en matière de développement durable. Son objectif est de promouvoir une image sociale forte avec des prestations de qualité et avec le souci permanent d offrir à sa clientèle des logements confortables et économes en énergie. Les travaux, effectués en site occupé, ont été entrepris fin Le groupe ADIS remercie l ensemble de ses locataires pour leur patience durant cette période de travaux. Lotissement «La Rompude» / En cours de commercialisation ADIS commercialise un petit lotissement de 5 lots sur la commune de Valsles-Bains dans le quartier «le Meyssonnent». Situé dans un environnement calme et proche du centre-ville, les terrains de «La Rompude» offriront une agréable vue à leurs résidents et de belles surfaces de terrain comprises entre 1000 m² et 1170 m². ADIS, constructeur de Maisons Individuelles peut vous accompagner dans votre projet de construction. Renseignements et ventes au Les Clos du Prat / Un lotissement ensoleillé et intégré au cadre naturel Le lotissement «Les Clos du Prat» est un projet qui a pour objectif de concilier aménagement immobilier et intégration dans le cadre naturel existant. Situé quartier Le Prat, face à Lalevade d Ardèche, surplombant la rivière et bénéficiant d un ensoleillement tout au long de la journée, les parcelles sur le haut du lotissement offrent de plus une vue sur l ensemble de la vallée. «Les Clos du Prat» bénéficient à la fois d un cadre de vie très agréable, au calme, proche de la nature, tout en facilitant la vie au quotidien de ses riverains. Les travaux qui ont débuté à l automne 2010 sont aujourd hui achevés. Toutes les parcelles à vendre sont viabilisées (eau, téléphone et électricité) et bénéficieront du raccordement à l assainissement collectif d ici la fin de l année. La commercialisation a commencé au printemps 2011, il reste actuellement 9 lots disponibles avec des superficies allant de 820 m² à m², pour des prix de à Pour plus d informations, contactez directement le promoteur : SCI PROMO 7/ ou par Vals-les-Bains n 38 7

7 SITHERE Les jeunes auteurs valsois / un conte sur l eau écrit par les élèves des écoles primaires de Vals Certains attendent des années pour être publiés les jeunes élèves des écoles primaires de Vals n ont pas patienté si longtemps. Ils ont eu la chance de pouvoir s associer à l auteur Marcel Zaragoza et les Editions de Plein Vent à Vals pour écrire et illustrer un conte intitulé «Le secret de la Tourmaline» (éditions Le Lutin Malin et Cheminements). En effet, dans le cadre du programme européen Life + SEMEAU, le Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l Environnement (SITHERE), présidé par Jean-Claude FLORY, maire de Vals-les- Bains, a réalisé en collaboration avec l école primaire publique et l école Saint Martin une action de sensibilisation sur le thème de l interaction entre l eau et la forêt. A cette fin, les élèves ont fait appel à leur très vif imaginaire pour écrire cet ouvrage collectif plein de couleurs et de rebondissements. Afin de remercier les auteurs, ce bel album leur a été offert par le SITHERE et il est désormais possible de se le procurer en librairie ou sur demande au prix public de 17 euros (SITHERE : ). Ce projet SEMEAU s inscrit au nombre des nombreuses actions conduites par D où vient le nom de? N 35 Les Escoudasses la commune de Vals pour la protection de la ressource en eau. Les enjeux économiques en présence, liés à l activité des thermes et de l embouteillage nécessitent une vigilance particulière. C est en ce sens que ce projet a été conduit. Il a donné lieu à la réalisation d une étude hydrogéologique sur les eaux minérales de Vals, à la création d un parcours pédagogique au sein de la forêt communale «La maison Botin» et à la création d une valise pédagogique. Les jeunes auteurs ont pu ainsi prendre toute la mesure de la richesse de l eau que l on se doit de préserver pour l avenir. Ce conte est leur message qu ils adressent aux enfants de leur âge. SITHERE Tel : Mail : Site : SEMEAU : Après avoir exploré les toponymes des terroirs qui jouxtent, côté rive gauche de la Volane, le mas de Fargeon, devenu par métonymie la Maison Botin, transportons-nous sur la rive gauche de l Ardèche pour faire connaissance avec le lieu-dit «Les Escoudasses». Il est situé sensiblement au sud-ouest, en contrebas du hameau des Eschandols. Comme beaucoup de noms qui apparaissent sur notre cadastre, Les Escoudasses ont été transcrits en phonétique française. En effet, on devrait lire Escodasses, nom qui se termine par le suffixe asse Les Escoudasses vus du Pont de Vals. La végétation a repris le dessus. qui est à la fois augmentatif et péjoratif. Partant de ce principe on pourrait penser qu il s agit d une grosse «escoda», c est-à-dire d une smille, un marteau à deux pointes utilisé par les tailleurs de pierre. Mais, il est peu vraisemblable qu un énorme marteau, même de la taille de la massue d Hercule ait pu donner son nom à un terroir relativement vaste. La deuxième hypothèse pourrait être les avatars du mot «escodençàs» en l occurrence une dosse épaisse. La dosse (dos) est la première ou dernière planche dans le sciage des arbres et qui conserve son écorce. Comme la présence d une scierie est à exclure en raison de la pente et de l absence d énergie hydraulique (autrefois les scieries étaient mues par des roues à aubes), il reste la possibilité qu il y ait eu là un jardin ou un pré clos de dosses. Toutefois, l hypothèse la plus vraisemblable pourrait provenir du verbe «escodennar» écobuer. Les Escoudasses seraient alors des essarts : un lieu utilisé pour des cultures temporaires après déboisement et brûlis des broussailles. A Vals, entre le hameau de Montgrand et le ruisseau du Voltour, il existe également un terroir dont le nom : Les Issarts du Bois, indique qu il a été lui aussi, obtenu par dessouchage et brûlis. Les Issarts sont la forme méridionale des Essarts. Dans notre région il a donné issartilles et le nom de famille Issartel c est-à-dire essarteur ou écobueur. Vals-les-Bains n 38 8

8 Tourisme Office de tourisme Intercommunal / Obtention en 2013 de la marque Qualité Tourisme L Office de Tourisme Intercommunal du Pays d Aubenas-Vals-Antraïgues travaille à améliorer la qualité de ses prestations, en vue de l obtention en 2013 de la marque nationale QUALITÉ TOU- RISME. Par cette démarche, l Office de Tourisme montre sa volonté et son engagement de faire de la qualité un axe majeur du développement par la mise en œuvre d une politique qualité visant à la satisfaction de l ensemble de ses clients, partenaires et interlocuteurs. Il s agit d une démarche exigeante qui suppose une vraie mobilisation des équipes et ne peut se réaliser sans le soutien de la collectivité de tutelle. Il s agit notamment d offrir une meilleure qualité de services, d améliorer les performances par une gestion plus efficace, de rationaliser les coûts, de mobiliser les équipes en valorisant les compétences Pour ce faire, un programme de formation collective a été mis en place dès la fin du mois de septembre. La démarche Le 12ème congrès des «Plus Beaux Détours de France», qui s est tenu à Nogentle-Rotrou (Eure-et- Loire) a été l occasion d un passage de témoin entre Jean-Jacques Descamps (maire de Loches-en-Touraine et ancien secrétaire d Etat au Tourisme), initiateur de ce réseau en décembre 1998, et Hervé Mariton (député-maire de Crest et ancien ministre de l Outre-Mer) qui en est désormais le nouveau président. Elu président d honneur par acclamations, Jean-Jacques Descamps a fait part de sa fierté d avoir pu installer ce réseau qui regroupe 100 des plus belles petites villes de France au rang d une appellation qui fait référence dans le monde du tourisme. Pour sa part, Hervé Mariton a insisté sur le rôle primordial joué par ce «tourisme de pays» tant au Qualité Tourisme a ceci de particulier que toutes les tâches sont identifiées et évaluées. Des procédures détaillées sont ensuite rédigées par les équipes de salariés. Tous les services sont concernés mais on commence traditionnellement par le service accueil. Pour permettre à l équipe de travailler ensemble à l audit préalable, à la définition des procédures et à la rédaction du manuel qualité, les agences sont fermées au public les mardis et jeudis matins jusqu au mois d avril Toujours dans le cadre de la démarche qualité, l obtention de la marque est également assujettie à la mise en œuvre d un groupe de travail local composé du référent qualité, de la direction de l OTI et des représentants des partenaires (élus et socioprofessionnels). Ce groupe est chargé d analyser les indicateurs qualité et d établir un plan d actions correctives et/ou préventives portant sur les services de l OTI et sur la destination. Ce groupe sera mis en place prochainement. Karen Saint-Patrice Sous la direction d Elise Mathieu, directrice, Colinda Charvaz - référente qualité (et directrice adjointe de l OTI) conduit l équipe dans cette belle aventure. Elle est secondée par Karen Saint-Patrice qui a intégré l Office au poste d animatrice qualité pour une durée de huit mois. De formation universitaire en tourisme, avec de solides compétences et qualités pédagogiques, Karen est rompue aux exigences de la marque QUALITÉ TOU- RISME dont elle avait la charge dans son précédent poste en Office de tourisme. Plus Beaux Détours de France / Un réseau touristique très actif bénéfice du développement local qu à celui de notre balance commerciale et de notre croissance. Passation de témoin également pour le secrétariat général entre Michel Thabuis, maire de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) et Philippe Henry, maire de Château-Gontier (Mayenne). Dans le même temps, le bureau de l association s est élargi à quatre nouvelles communes : Crest, Bar-le-Duc, Pontivy et Uzerche. Notre ville y était représentée par Eric Jouret, 1er adjoint au maire de Vals-les- Bains, et Elise Mathieu, directrice de l office de tourisme du pays d Aubenas - Vals - Antraïgues. Ils ont notamment participé à la bourse d échanges et aux différents ateliers de travail. Ce congrès a été l occasion d échanges enrichissants autour des expériences de chacun et a permis à l office de tourisme de présenter les procédures liées au traitement des avis sur le site internet, l outil cahier de liaison en ligne ou encore le WIFI gratuit proposé aux visiteurs. La formation des acteurs socioprofessionnels par le biais des animateurs numériques du territoire a également fait l objet d une discussion lors de l atelier «maîtrise des technologies de l information». Ce congrès, a aussi conforté le partenariat avec Michelin Travel Partner qui porte sur les audits périodiques des villes membres du réseau ainsi que sur la réalisation du guide annuel, devenu le premier guide touristique de France avec une diffusion de exemplaires. Il faut rappeler qu il est disponible gratuitement dans les offices de tourisme des 100 Plus Beaux Détours dont la liste peut être consultée sur le site Vals-les-Bains n 38 9

9 Valéry Imbernon. Culture Valéry Imbernon, organiste concertiste et chef de chœur, a ouvert récemment à Vals, boulevard de Vernon, au rez-de-chaussée de l ancienne perception, «l Espace MusYcal». L instrumentiste propose de partager son amour pour la musique. Son enseignement s adresse à tous ceux, enfants et adultes, désireux de débuter ou de se perfectionner dans l art de jouer du piano et des grandes orgues. A travers l approche de différents instruments (piano, clavecin, harmonium, orgues), l élève acquerra également une culture musicale large autre que pianistique. Il découvrira notamment que d un instrument de musique à l autre, il faut jouer différemment l œuvre du compositeur. Au sein de «l Espace MusYcal», Valéry Valéry Imbernon / Créateur de l espace MusYcal Imbernon propose aussi des séances de répétitions et de conseils destinées aux chanteuses et chanteurs lyriques. Le souhait de Valéry Imbernon est de faire naître des vocations, à l image de son premier professeur de musique Bernard Teulon, organiste marseillais, qui lui a fait découvrir l instrument et lui a transmis sa passion. Valéry Imbernon est un passionné. Pour s ouvrir à d autres instruments, il n a pas hésité à s engager pendant deux ans dans l Armée et devenir corniste au sein de la Troupe de Marine. Mais son amour pour les orgues a été le plus fort, il ne renouvelle pas son engagement pour se perfectionner dans la classe d André Isoir au conservatoire régional Boulogne Billancourt puis au conservatoire supérieur de Paris où il obtient deux prix : orgue et musique de chambre. De 1987 à 1999, pour vivre de son art et continuer à jouer des orgues, il est «Artiste Musicien du Culte» à Paris. En 1999, souhaitant revenir en Ardèche, il devient titulaire des orgues de Privas, responsable des orgues de la cathédrale de Viviers et professeur de musique. Deux ans plus tard, il intègre l école départementale de musique de l Ardèche. Il y reste jusqu en juin 2011 où il se décide de créer son propre lieu d enseignement à Vals-les-Bains. En plus de l enseignement de son art, Valéry Imbernon est concertiste et chef de chœur. Il se produit, entre autres, à la cathédrale de Viviers et dirige le groupe vocal féminin Elégie. Sous sa direction et son accompagnement, l ensemble vocal a sorti un Cd, intitulé «Intemporel». Valéry Imbernon a enregistré également «Vie dans les grandes orgues de la cathédrale de Viviers». Son itinéraire de concertiste le conduit en France et à travers le monde. Pour plus de renseignements contacter Valéry Imbernon au Savez-vous où se trouve? N 34 Conférence sur les Templiers L association «Prieuré Magistral des Templiers d Occitanie», dont le siège social est à Nîmes, propose, en mairie de Vals-les-Bains, le 25 janvier 2013, de 19 h 30 à 20 h 30, une conférence qui sera animée par Patrick Jouve. La présentation aura pour thème l histoire des Templiers. L association a pour but de développer les études philosophiques, historiques, spirituelles et scientifiques dans le respect des nobles traditions de la chevalerie chrétienne et de la défense du patrimoine culturel de l humanité. Pour tout renseignement, téléphonez au Vals-les-Bains n 38 10

10 Culture Eric-Xavier Laborie / Professeur de comédie-musicale à Choré Arts Depuis la rentrée, Choré Arts, l école de danse située quai Lieutenant-colonel Tourre, a diversifié son enseignement. Grâce à l amicale pression de Corinne et au succès remporté par «Notre Dame de Paris», le gala de fin d année de l école, où Eric-Xavier Laborie a enthousiasmé le public, celui-ci a accepté de faire partie de Choré Arts. Ainsi l école de danse Choré Arts est devenue aussi une école de comédie musicale. Depuis le mois d octobre, Eric-Xavier enseigne le chant, le théâtre et l expression corporelle. Ses cours s adressent à tous, aux enfants, à partir de l âge de 7 ans, mais également aux adultes. Quel que soit son niveau artistique, on y est le bienvenu. Eric-Xavier Laborie est non seulement un artiste talentueux mais également un homme d expérience. Diplômé du conservatoire de Bordeaux en danse, en chant, en art dramatique et en expression corporelle, Eric-Xavier a fait partie pendant 10 ans du corps de ballet de Bordeaux, dirigé par Wladimir Skouratoff. En 1991, il participe à la comédie musicale «Anne au pays d Eurodisney», puis il est engagé pour interpréter des Un livre sur le Casino-Théâtre Eric-Xavier Laborie. spectacles aux passagers du Mermoz de la compagnie de croisières Paquet. Pendant six ans, il est régisseur de spectacles au Club Méd. De retour à Bordeaux, il participe à de nombreuses opérettes et comédies musicales. Il tient notamment le rôle de Nicolas dans «Quatre jours à Paris», de Girelle dans «Un de la cannebière». Eric-Xavier Laborie appartient également depuis 1988 à la compagnie bordelaise de danses anciennes et médiévales de Christine Grimaldi qui lui a donné l occasion de se produire aux USA, en Grèce, en Turquie Avec Corinne, Eric-Xavier Laborie a de nombreux projets. Outre la création de l école de comédie-musicale, ils souhaitent monter «Au bonheur des zazous» une comédie musicale qui fera la part belle aux grands succès des années 20 jusqu aux années 70. Mickaël Ferrera, le vainqueur de Graines de Star, devrait participer à l aventure. Le spectacle aura lieu le 7 avril, à l espace Sévigné. Eric- Xavier sera responsable de la direction artistique et Corinne des chorégraphies. Pendant les vacances de Pâques et de mai, Eric-Xavier et Choré Arts organiseront un stage de quatre jours de comédie musicale, ouvert à tous, où ils feront venir des professeurs de renom. Toutes les disciplines artistiques seront approfondies. Le 22 décembre, à 20 h, au gymnase municipal, Choré Arts offrira, à nouveau, «Notre Dame de Paris». Pour le spectacle de fin d année de l école de danse, les élèves présenteront «Sur les traces de Peter Pan». Pour tout renseignement, joindre Eric-Xavier Laborie au La rénovation récente du théâtre de Vals-les-Bains vient de connaître son épilogue livresque avec la parution, le 26 avril 2012, de : «Le Casino-Théâtre de Vals-les-Bains, une histoire mouvementée». C est un ouvrage à quatre mains de Gérard et Jacques Mourier, au format 165 x 240 comportant 134 pages et 70 illustrations. Il est né à la suite d une suggestion de Madame Chapotat, l adjointe à la culture. Au moment où la municipalité envisageait la modernisation du théâtre, elle avait estimé qu il serait intéressant d en connaître son histoire. Au milieu du 19e siècle, la récession des moulinages a poussé les industriels de Vals à développer le thermalisme. Mais, pour fidéliser une clientèle généralement aisée, en plus des soins, il était nécessaire de lui offrir un hébergement, une restauration de qualité ainsi que des distractions. C est pour répondre à ce nouveau besoin que Vals connut des transformations profondes, par la construction d hôtels et d un casino-théâtre dont l autorisation des jeux était conditionnée à l organisation de spectacles, de concerts, de fêtes La naissance de cette station balnéaire suscita alors bien des polémiques qui se cristallisèrent autour du casino-théâtre. Les auteurs Gérard et Jacques Mourier, attentifs à notre patrimoine, nous invitent à découvrir cette histoire dont ils ont su restituer à travers ces pages toutes la saveur. Les personnes intéressées peuvent se procurer cet ouvrage auprès de leur libraire habituel ou des auteurs au prix de 24,30. Vals-les-Bains n 38 11

11 Culture Théâtre les Quinconces/ En présence de Geneviève de Fontenay, sous le signe de l élégance et de la grâce Le dimanche 21 octobre, au théâtre des Quinconces, a eu lieu l élection de Miss Rhône-Alpes Prestige National Organisée par le Comité Miss Vivarais, en partenariat avec le comité régional, la manifestation a attiré un nombreux public. Il faut dire que 18 candidates, toutes plus belles les unes que les autres, étaient en lice pour le titre. Originaires de l Ardèche, de la Drôme, de l Isère et du Rhône, elles ont toutes fait honneur à leur département. Le jury a dû longuement délibérer pour choisir la plus belle. Etaient présents, Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains, Eric Jouret, premier adjoint, Danièle Ventalon, adjointe au commerce, Geneviève de Fontenay, la fondatrice du concours, Christelle Roca, Miss Prestige national Comme le veut la tradition pour ce genre d élection, les candidates ont effectué trois passages devant les jurés : en tenue personnelle, en maillot de bains et en robe de soirée. Si l élégance et la beauté ont été les principaux critères pour gagner l écharpe, la manière de se présenter au public et au jury a également beaucoup joué. Il est à souligner que deux valsoises étaient candidates: Solène et Victoria. Toutes deux ont obtenu un titre : Solène a reçu l écharpe de 2 Dauphine et Victoria celle de Miss Elégance. Au cours de la soirée, les miss ont laissé la place aux ballerines de l école de danse du Moulin de Tartary et de l école de danse Choré Arts, à de jeunes champions de kick-boxing, aux miss «vedettes» qui ont présenté les créations du couturier Stéphane V d Antraigues et à des passionnés de masques et de costumes vénitiens. En fin de soirée, les délibérations du jury et le vote du public ont été dévoilés. C est Agathe Martinez qui a été élue Miss Rhône-Alpes Prestige National. Le maire félicite les nouvelles miss. Futurs «Sixième» / Trente-huit dictionnaires distribués Les 23 élèves de l école publique et les 15 élèves de l école St-Martin entrant en sixième reçoivent un dictionnaire Selon une coutume maintenant bien établie à Vals-les-Bains, la fin de l année scolaire voit la remise d un dictionnaire aux futurs élèves de sixième. Martine Coste, adjointe à l aide sociale, Jean-Claude Ollive et Franck Revel, conseillers municipaux, ainsi que Liliane Giraudier, membre du CCAS, ont eu le plaisir de procéder à la distribution de dictionnaires aux futurs collégiens valsois. Accompagnés de leurs enseignants, à savoir, Bernard Brulin pour l école publique et Josette Chanéac pour l école St Martin, les futurs élèves de sixième étaient ravis de recevoir le précieux livre qui leur sera si utile pour la suite de leur scolarité. Au total, trente-huit dictionnaires ont été distribués. Il est à souligner que la municipalité est très attachée à cette action sociale. Depuis juin 2001, à l initiative de Jean-Claude Flory, l opération est reconduite chaque année au profit de tous les élèves du cours moyen deuxième année inscrits dans les deux écoles valsoises indépendamment de leur lieu de résidence. Vals-les-Bains n 38 13

12 Patrimoine Sauvegarde du patrimoine industriel / Rénovation esthétique de la Viscose La Viscose, usine emblématique de la soie artificielle que certains, par métonymie, appellent Usine Billon, du nom du dernier industriel qui a utilisé ces locaux, s est refaite une beauté. Grâce à la volonté de ses copropriétaires, dont fait partie la commune, ce symbole du passé industriel de Vals-les-Bains a retrouvé son élégance du début du 20e siècle et valorise l entrée sud de la station thermale. Toutefois, sa restauration ne vise pas une réalisation à l identique. Sa couleur blanche chère aux architectes modernistes, trop salissante, est remplacée par des teintes plus chaudes issues des terres colorées : ocre jaune pour la façade et ocre rouge pour les larmiers des fenêtres. Ce choix de teinte qui n est peut-être pas anodin, permet également de mettre en harmonie l entrée de Vals et le quartier thermal. Un site favorable à l industrie La confluence de l Ardèche et de la Volane, depuis des siècles, a favorisé la création d industries mues par des moteurs hydrauliques (roues à aubes). Dès 1564, les Audigier, fermiers du bateau, un bac à traille qui, quelques mètres en amont, permettait de traverser l Ardèche, y élèvent un moulin bladier (à farine). Un siècle et demi plus tard, en 1714, Jean Malmazet, descendant des Audigier, érige sur l emplacement du moulin de ses ancêtres le premier moulinage de soie de l Ardèche méridionale : l usine du Bateau. En 1848, l usine est rachetée par Jean-Louis Delubac. L avènement de la soie artificielle A la fin du 19e siècle, vers 1897, Auguste Delubac, l un des petits-fils de Jean-Louis est le premier homme au monde à avoir su produire de la soie artificielle. Pour la produire, il modifie donc l usine du Bateau en utilisant le procédé Chardonnet puis à partir de 1903 le procédé viscose, moins coûteux, car la cellulose, matière de base, n est plus fournie par du coton mais par de la pâte à papier. En 1905, en ajoutant le moulinage Jaussent, situé sur la Volane, à son usine du Bateau, Auguste Delubac crée une organisation industrielle puissante et rentable. Installée dans un bâtiment de style moderniste faisant appel au béton armé, avec ses façades nettes, de teinte claire, et ses larges baies simples. Ce bâtiment même sil n a pas encore acquis une forme artistique comme la manutention de Vals St-Jean, montre que les usines peuvent avoir leur esthétique propre. Il est le symbole de ce concept qui commence à naître au début du 20e siècle : «Les bâtiments industriels ne gâtent un paysage que lorsqu ils sont laids. Ils peuvent avoir leur beauté que les constructeurs la leur donne, et, ce qui faisait tache deviendra ornement». A l origine, le bâtiment était doté d une énorme cheminée, haute de 50 m, destinée à dissiper les émanations nauséabondes, dues à la trituration du papier dans la soude caustique et le sulfure de carbone. La fin de la Viscose En 1932, le contrecoup du krach de Wall-Street du 24 octobre 1929, entraîne la fermeture de l usine de la Viscose. Un millier d ouvriers se retrouvent au chômage. Le tramway électrique de Vals à Aubenas, le TVA, le seul de l Ardèche, largement soutenu par Auguste Delubac, est à son tour supprimé. Il n avait plus d ouvriers à transporter. Le 10 septembre 1943, le 2e régiment de cavalerie de la garde vient prendre ses quartiers à la Viscose. Il quitte les lieux le 13 juin 1944 pour rejoindre la Résistance. A partir du mois d août 1944 la Viscose devient pour les Allemands le camp de prisonniers de guerre n 146. Après la Seconde Guerre mondiale, les locaux de la Viscose abritent la filature de laine Ginhoux, rapidement remplacée par l entreprise de moulinage Billon. Elle ouvrait principalement des fils synthétiques : Hélanca et Ban-Lon destinés à la bonneterie. Elle a cessé son activité en La sauvegarde du patrimoine En plus de leur aspect architectural, les usines sont les témoins de la vie économique et sociale de leur époque. A ce titre les sites industriels abandonnés constituent un riche patrimoine qu il convient de protéger. Vals en compte encore de nombreux dont le plus important est celui de la Viscose. Il mérite cette réhabilitation qui le met en valeur. N est-ce pas là, une des premières usines au monde de production de la soie artificielle? Après rénovation, les couleurs chaudes ocre jaune et ocre rouge remplacent la blancheur initiale salie par le temps. Vers Nouvel établissement pour la fabrication de la soie artificielle viscose avec sa cheminée de 50 m. A gauche la culée du pont suspendu est en cours d aménagement. Auguste Delubac va y installer son bureau. Vals-les-Bains n 38 14

13 Economie Bien connu dans la région pour son savoir-faire, le Groupe Roux Frères est une entreprise familiale. Son principal champ d action est le bâtiment et les travaux publics ainsi que la ferronnerie. Son chiffre d affaires résulte à 60 % des marchés réalisés pour des particuliers et à 40 % par des marchés contractés auprès des collectivités locales. A titre d exemple, le Groupe Roux Frère a participé à la restauration de l hôtel Helvie, à la réfection de la piscine de Vals ainsi que des encorbellements de la rue Auguste Clément et à la construction du Foyer de l enfance de Privas. Le Groupe Roux a plusieurs cordes à son arc : bâtiment et travaux publics, terrassement, location d engins de chantier, livraison de béton, ferronnerie et vente aux professionnels et particuliers de granulats provenant du concassage sur les chantiers des déchets inertes du bâtiment. Mais, loin de se satisfaire de ce succès économique qui permettait de faire vivre 18 familles, Philippe Roux, responsable du groupe, a décidé d accroître le développement et l élargissement du champ d action, par le rachat, mi-février, de l ancienne usine de la SA Mouraret qui avait déposé le bilan. Cette reprise du site de Jean-Jacques Roux et Philippe Roux. Groupe Roux Frères / Une holding familiale en expansion 2 hectares qui comprend m² d ateliers ainsi que m² de bureaux et de magasins ateliers, permet à la holding de regrouper sur un même lieu l ensemble de ses activités liées au BTP et à la ferronnerie et de continuer la chaudronnerie, ancienne spécialité de la SA Mouraret. Cette acquisition a aussi permis au Groupe Roux Frères de recruter 20 personnes. L effectif est aujourd hui de 38 employés. La nouvelle implantation du groupe est, dès maintenant, une bonne nouvelle pour l emploi. Les frères Roux proposent sur le site un autre volet à leurs activités, à savoir la vente au détail d acier et la vente de matériaux pour le bâtiment (ciment, sable, treillis etc..) aux professionnels ainsi qu aux particuliers. Mais, c est sans doute la chaudronnerie qui devrait se développer. Eu égard le passé de l entreprise Roux, ce défi économique est réalisable. Depuis le début de leur carrière, Philippe et Jean-Jacques ont le goût d entreprendre. Au départ, en 1992, quand ils se sont associés pour créer leur propre affaire, ils ne disposaient que d un simple garage, d un fourgon et de leurs compétences techniques en maçonnerie et en ferronnerie d art. Un an plus tard, ils embauchaient un maçon. En 1994, ils achetaient un dépôt à Lalevade d Ardèche, et implantaient le siège social de leur entreprise à Vals. Leur effectif atteignait sept personnes. Aujourd hui, ils disposent d un parc roulant de 2 millions d euros avec 10 poids lourds, 15 véhicules légers, un concasseur mobile, un crible pour trier le sable et le gravier et divers engins de chantier qui vont de la minipelle à la pelle de 22 tonnes. S y ajoute, un volet tourisme avec l ouverture il y a un an d un restaurant et de chambres d hôtes à Ucel, à l entrée de Vals. Catherine Contassot / Tout pour elles Au 62, rue Jean Jaurès, Catherine Contassot a ouvert «Tout pour elles» un magasin de prêtà-porter féminin. Des chaussures pour femmes, des bijoux fantaisies, des foulards sont également disponibles au sein du magasin. «Tout pour elles» est ouvert du mardi au vendredi de 9 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h, le samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h 30, ainsi que le dimanche de 9 h à 13 h. Pour tout renseignement, téléphonez au Matthias Eyraud / Le nouveau boucher de la place Galimard Au 8, place Galimard, un nouveau visage est apparu. Titulaire d un CAP boucherie au centre de formation des apprentis de Lanas et fort de six ans d expérience professionnelle chez Michel Ranchon, à Aubenas, et d une année chez Denis Dumas, à Privas, Matthias Eyraud succède à Lilian Verne. Du mardi au samedi, de 7 h à 12 h 30 et de 16 h à 19 h 30 ainsi que le dimanche, de 7 h à 12 h 30, Matthias propose ses services d artisan boucher, de charcutier et de traiteur. Pour le joindre, téléphonez au Vals-les-Bains n 38 15

14 Guillaume Geoffroy / GEFGUI Au cours de l année 2011, Guillaume Geoffroy avait ouvert au 47, rue Jean Jaurès «GEFGUI» un établissement de dépannage informatique. Sa petite entreprise ne connaît pas la crise. Ses compétences d informaticien sont aujourd hui reconnues. Grâce à son savoir-faire, Guillaume Geoffroy a changé cette année de statut. D auto-entrepeneur, il est devenu artisan en nom propre. En plus des réparations, sur commande, Guillaume propose du matériel informatique, des montages spéciaux, des formations de base ainsi que des pièces détachées. Ses clients peuvent se connecter au réseau Internet et envoyer des courriels. «GEFGUI» est ouvert du lundi au samedi de 8 h à 12 h, et de 14 h à 19 h. Pour tout renseignement, téléphonez au ou au ou écrire à Guillaume Geoffroy à : Béatrice et Robert Rosello / Les nouveaux propriétaires du tabac-presse Au 4, faubourg d Antraigues, Béatrice et Robert Rosello ont repris le tabac-presse de Martine et Guy Lemoine. Leur magasin est ouvert tous les jours de la semaine de 6 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 45 à 19 h 00 ainsi que le dimanche de 6 h 30 à 12 h 30. Pour tout renseignement, téléphonez au Santé / Quatre infirmières s associent Quand le centre de soins de l ADMR, où elles travaillaient, a fermé ses portes, Laure Collé, Florence Durand, Nathalie Michel et Isabelle Nowak ont décidé de continuer à proposer leurs services d infirmière auprès de la population. Le cabinet, situé au 58 rue Jean Jaurès, est ouvert du lundi au samedi de 11 h 30 à 12 h et, sur rendez-vous, tous les jours de la semaine. Pour joindre les infirmières, téléphonez au Stéphane Espiard / Vals optique Au 52, rue Auguste Clément, Stéphane Espiard a créé un magasin d optique. Opticien diplômé d Etat, il a 20 ans d expérience dans le métier. Pour satisfaire la clientèle, Stéphane Espiard propose un large choix de montures. Sur les rayonnages, 600 modèles sont disponibles. Stéphane est affilé à «La centrale d achat des opticiens», l une des plus importantes de France. Les verres sélectionnés par Stéphane sont 100 % français et c est lui-même qui les taille et les adapte aux montures choisies. Par ailleurs, au titre du service de proximité, Stéphane répare et réajuste gratuitement les lunettes qui ont eu des «petits soucis». De même, pour élargir ses services, au printemps prochain, Stéphane Espiard devrait s associer avec une audioprothésiste. Le local insonorisé est prêt à l accueillir. Spacieux et lumineux, le magasin est accessible aux personnes à mobilité réduite. A proximité, des arrêts minutes facilitent également l accès. Le magasin est ouvert du mardi au samedi de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h. Pour de plus amples informations, téléphonez au Contribution Economique Territoriale / Augmentation de la base d imposition Les artisans, les commerçants et les professions libérales ont eu une mauvaise surprise en recevant leurs feuilles d imposition locale. Leur Contribution Economique Territoriale, composée de la cotisation foncière des entreprises et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, est en hausse sensible. La communauté de communes a augmenté la base d imposition de la contribution foncière ce qui a eu pour conséquence un effet de seuil pour les petites entreprises. Consciente des difficultés économiques engendrées par cette augmentation, la municipalité a sensibilisé la Préfecture et la Communauté de Communes. Vals-les-Bains n 38 16

15 FORUM DES SAPEU Les camions rouges et le Le dimanche 2 septembre 2012, le 5e Forum des Sapeurs-Pompiers, organisé par l Amicale du Centre d Incendie et de Secours de Vals-les-Bains, a permis aux Sapeurs-Pompiers et aux Forestiers Sapeurs de l Ardèche de présenter l ensemble des interventions qu ils effectuent au cours de l année. En complément aux présentations statiques du matériel et des engins (près de 40 présents), les Pompiers ont réalisé des démonstrations. Les Sapeurs ont expliqué pratiquement toutes les interventions qu ils sont susceptibles d effectuer : désincarcération d un conducteur, extinction d un incendie se propageant dans une voiture, sauvetage en milieux périlleux demandant l intervention de plongeurs, de spécialistes de l escalade ou des risques chimiques, recherche d une personne disparue à l aide d un chien Un hôpital de campagne a été détaillé et de nombreux conseils ont été donnés au public pour éteindre un début d incendie domestique (friteuse, bouteille de gaz ). Les Sapeurs-Pompiers ont également eu la satisfaction de renseigner de nombreux jeunes qui souhaitaient devenir eux aussi des soldats du feu. Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains, et Bernard Perrier, conseiller général, sont venus féliciter les organisateurs de cette manifestation et, tout particulièrement, Robert Bonnefoy, le chef de corps du centre d incendie et de secours de Vals et le lieutenant Francis Clutier.

16 EURS POMPIERS leurs servants à l honneur

17 Crédit Agricole / Inauguration de sa nouvelle agence Vendredi 28 septembre, en présence de Jean-Claude Flory, maire de Vals, de Bernard Perrier, conseiller général, de maires de communes avoisinantes et de clients, les dirigeants du Crédit Agricole ont eu le plaisir d inaugurer leur nouvelle agence bancaire, située 12 rue Auguste Clément. Les représentants du Crédit Agricole étaient Jean-Pierre Gaillard, président Sud Rhône-Alpes, Jean-Pierre Berthon, président de la caisse locale d Aubenas-ville, Philippe Reynier, directeur d agence principale, Jean-François Renda, directeur d agence délégué ainsi que le personnel de l agence. Le Crédit Agricole a déjà une longue histoire avec Vals-les-Bains. Le réseau bancaire y est présent depuis 1969 (43 ans). La première agence était située rue Jean Jaurès. En 1988, elle est transférée place de l Hôtel de ville où elle y restera pendant 22 ans. Vendredi dernier, c était la troisième adresse à être inaugurée. Cette nouvelle implantation, rue Auguste Clément, a été voulue pour mieux accueillir les clients et intégrer toutes les fonctionnalités bancaires d aujourd hui. Un espace libre service a été créé à l entrée de l agence, accessible de 6 h à 22 h. Deux distributeurs sont à disposition du public, à l intérieur et à l extérieur de l agence, ainsi qu une borne de consultation. Par ailleurs, au sein de l agence, tous les métiers bancaires sont représentés pour accompagner aux mieux toutes formes de projets. Jean-Claude Flory remercia les responsables du Crédit Agricole pour leur partenariat actif et l implication du réseau bancaire dans le développement du territoire ainsi que pour leur accompagnement dans les projets des collectivités locales. Il rappela également l embellissement de la rue Auguste Clément qui a permis de conforter la sécurité des piétons et de mieux matérialiser les places de stationnement. En présence de la municipalité, les dirigeants du Crédit Agricole inaugurent la nouvelle agence bancaire. le Portrait Julie Pellegrini / La nouvelle Directrice Générale des Services Depuis le 23 juillet, un nouveau visage est apparu en mairie de Vals-les-Bains. Julie Pellegrini, une jeune attachée territoriale, succède à Geoffroy de Fenoyl au poste de directeur général des services. Il s agit de son premier poste en tant que fonctionnaire territorial. Passionnée par le service public, Julie Pellegrini est ravie de la confiance accordée par le maire et l ensemble du conseil municipal : «J ai eu très tôt, la vocation de travailler au sein d une collectivité territoriale et d être au service de la population. Les fonctions de directeur général des services sont très intéressantes, elles offrent une vision globale et transversale sur la commune. On touche à tous les sujets et on est au contact des gens. Ceci demande de la polyvalence et beaucoup de passion. Je souhaite pouvoir travailler plusieurs années à Vals-les-Bains. Il faut de la continuité à ce poste». Originaire de Moselle, Julie Pellegrini est titulaire d une licence d histoire de la faculté de Nancy ainsi que d un master en sciences politiques, préparé à Paris. Avant de réussir le concours externe d attaché territorial, Julie a eu une expérience professionnelle de trois ans au sein du Conseil Général de la Seine Saint-Denis. Julie Pellegrini, la nouvelle directrice générale des services de la mairie de Vals-les- Bains. Vals-les-Bains n 38 20

18 Associations Le forum des associations organisé par la commune a été un succès. Il a connu une belle affluence. Une trentaine d associations valsoises et des environs ont participé à la manifestation. Si de nombreuses pratiques sportives ont été présentées au public, la culture, l action caritative... ont été également au cœur du forum. Comme l a précisé le maire, la manifestation se voulait un lieu privilégié de rencontre et d échange entre les responsables associatifs et les habitants. Quel que soit leur âge, ceux-ci avaient à leur disposition un choix d offres d activités ou d engagements pouvant répondre à leurs aspirations. Ce nouveau rendez-vous automnal a offert une bonne opportunité au monde associatif pour se faire connaître. Forum des associations / Un lieu de rencontre et d échange Une trentaine d associations a participé au forum. 24e Virade de l Espoir / La générosité a été au rendez-vous Jean-Claude Flory, maire de Vals, donne le départ du relais cycliste. Communiqué / Urb Educ Dimanche 30 septembre, dans le parc du Casino, a eu lieu la traditionnelle Virade de l Espoir. Au fil des heures, les inquiétudes des bénévoles de Vaincre la Mucoviscidose se sont estompées. La pluie annoncée n est pas tombée et le soleil s est même montré. Toutes les conditions ont été réunies pour que la 24e Virade de l Espoir soit un succès. Et elle le fut. Les Valsois et les Ardéchois ont répondu présent et ont fait preuve de générosité. Bernard Millier, délégué départemental de Vaincre la Mucoviscidose, et ses amis bénévoles ont collecté pour la recherche médicale. Il faut dire que les organisateurs, les bénévoles, les sportifs, les artistes n ont pas ménagé leur peine. La bonne humeur, la convivialité et l enthousiasme ne les ont pas quittés. Ils ont communiqué au public leur volonté d aider et de donner de l espoir aux malades et à leurs familles. Forte de cette réussite, l équipe de Bernard Millier est, dès-à-présent, prête à se mobiliser pour la 25e Virade de l Espoir. Il est à souligner que les virades représentent 60 % des ressources financières de l association Vaincre la Mucoviscidose et, qu en 2012, 73 projets de recherche médicale et 116 postes de soignants ont été soutenus par l association. Rappelons que 200 enfants naissent chaque année en France avec la mucoviscidose et grâce aux progrès de la recherche médicale, l espérance de vie est de 47 ans aujourd hui alors qu elle n était que de 7 ans en en Nous sommes heureux d annoncer l ouverture prochaine de l association multiservice autour du chien «Urb Educ». L adresse postale de l association est : Urb Educ, M. François Du Crest, Le Mazel, Labégude. Le siège social est : Mairie de Valsles-Bains, Vals-les-Bains et le site web : Pour toute demande de renseignements appelez M. François Du Crest au Vals-les-Bains n 36 20

19 SPORT Rugby Club Aubenas Vals / Aux thermes de Vals Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains et supporter du Rugby Club Aubenas Vals, est venu saluer les joueurs aux thermes. C était la seconde fois que l équipe jouissait de ses bienfaits. Depuis le début de la saison , le club et l établissement thermal, dirigé par Stéphane Rennou, ont mis en place un partenariat dans le cadre de la préparation sportive de l équipe fanion. Tous les lundis, de 12 h à 13 h, les joueurs disposent du jacuzzi, du hammam et de la piscine pour récupérer de leurs efforts du match de la veille. Sous la houlette de leur préparatrice physique Aline Lesage, les rugbymen bénéficient également de séances de massage et de vélo. Ce type de partenariat n est pas une nouveauté pour les thermes de Vals précise Stéphane Rennou : «A titre individuel ou associatif, de nombreux sportifs amateurs utilisent nos équipements et apprécient l eau thermale valsoise. Des cyclistes, des basketteurs, des motards ont pris l habitude d effectuer une partie de leur préparation chez nous». Aux côtés de Stéphane Rennou, Jean-Claude Flory salue les joueurs. Vals Eaux Vives / Retour à la Fontaulière Les kayakistes renouent avec plaisir avec les eaux de la Fonteaulière. Mi-septembre, le club de kayakistes «Vals Eaux Vives» a retrouvé avec plaisir les eaux de la Fontaulière. Après cinq ans d interruption, l association valsoise a réuni près de 80 participants sur le parcours Pont de Veyrière - Lalevade. Les kayakistes, membres des clubs de Grenoble, Chambéry, Toulouse, Nîmes, Mende et de différents clubs ardéchois, tous des sportifs aguerris à la haute rivière ont apprécié ce rassemblement. Conscients de l importance de l événement, des kayakistes pratiquant la rivière sportive sont également venus à titre individuel. Tous se rappelleront avec bonheur le retour aux eaux de la Fontaulière, notamment, le pittoresque passage en contrebas du château de Ventadour. Ce rassemblement de la Fontaulière a pu être organisé grâce à un partenariat entre la Fédération française de canoë-kayak et EDF qui a autorisé que son usine de Montpezat réalise un lâcher d eau de deux heures. Il est à souligner que ce parcours du Pont de Veyrière à la Lalevade n est pas une nouveauté pour les kayakistes. Pendant dix ans, à partir de la fin des années 90, grâce à un accord entre le conseil général et EDF, ils effectuaient chaque année ce magnifique parcours. Mais, la pratique du canoë-kayak sur cette partie de la rivière Ardèche a du être interrompue en raison de l accumulation de millions de mètres cubes de gravats au pied du barrage. Il n était plus possible à EDF de lâcher suffisamment d eau pour la pratique du canoë. Depuis, la configuration du site est revenue à la normale après l extraction des gravats. Le club «Vals Eaux Vives» a renoué avec les eaux de la Fontaulière et il est bien décidé d en profiter chaque année. Les personnes qui souhaitent adhérer à l association, peuvent la joindre au Samedi 19 janvier, à partir de 14 h, au gymnase municipal, Ardèche Méridionale Handball organise un après-midi hand. Pour plus de renseignements, téléphonez, à David Bouchereau, au Vals-les-Bains n 38 21

20 SPORT Pétanque / L équipe de France et de Chine à Vals Les jeunes de la Pétanque Valsoise sont fiers d être aux côtés de l équipe de France. Le 1er octobre 2012 devrait rester longtemps dans la mémoire des jeunes licenciés de la Pétanque Valsoise. Leur président Roger Dittmar, Frédéric Ortis, président de l association Antraigues Pétanque Amitié, et Bernard Champey, leur ont proposé une fin de journée mémorable. Les jeunes pétanqueurs ont eu le plaisir de jouer avec l équipe masculine nationale de France. De plus, ils ont eu la fierté de jouer devant l équipe nationale de Chine. Les joueurs de Jean-Yves Peyronnet, directeur technique national de pétanque, se sont volontiers prêtés au jeu. Bruno Le Boursicaud, Henri Lacroix, Philippe Suchaud et Dylan Rocher se sont répartis en deux équipes et ont joué avec tous les jeunes de la Pétanque Valsoise. Les champions en profitèrent pour leur donner des conseils techniques et tactiques. Cet événement a été programmé dans le cadre du stage de l équipe de France et de l équipe de Chine. Elles étaient venues en Ardèche pour préparer les championnats du monde qui se sont déroulés du 4 au 7 octobre à Marseille. Le matin, les pétanqueurs français ont bénéficié de soins aux thermes de Vals et l après-midi, dans le parc du Casino, ils ont disputé des parties amicales avec l équipe de Chine. Il est à souligner que l équipe de France a conservé son titre de champion du monde et Bruno Le Boursicaud, son titre de tir de précision. Pétanque / Des championnes honorées Début août, invité par la Pétanque Valsoise, présidée par Roger Dittmar, Jean-Claude Flory, maire de Valsles-Bains, a rencontré les participantes et les participants du National et Régional, organisés par l association dans le cadre de la Semaine Cévenole. A l instar du public, passionné de pétanque, le maire a assisté à des parties de haut niveau fort intéressantes à suivre. Par ailleurs, il a eu le plaisir de remettre la médaille d honneur de la commune à Christiane Saunier, d Ailhon, championne de France doublette mixte 2012 ; à Anaïs Lapoutge, d Oursbelille, championne de France doublette 2012, catégorie senior féminin ; à Anna Maillard, de Castillon, membre de l équipe de France «Espoir», championne de France et d Europe triplette 2010 et médaillée de bronze aux championnats du Monde Les championnes sont félicitées par le maire. Réponse de Savez-vous où se trouve n? N 34 Il s agit de l arche du pont des Vivaraises qui, à l extrémité ouest, enjambe le chemin de la source du Parc. Vals-les-Bains n 38 23

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE MICHERY DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Procès verbal Mairie de Michery 06/05/2011 ~ 1 ~ SOMMAIRE : DESIGNATION DU 4 ème ADJOINT AFFECTATION DES MEMBRES DU CM AUX DIFFERENTES FONCTIONS INTERNES

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011 ETAIENT PRESENTS : M.GUILLON, M.PIRONON, M. MAROL, M. MOULHAUD, M. CHEMINAT, M me BELETTE, M me TREVIS, M. CHARPIN, M me CALCHÉRA, M. VAURE, M me AUDENOT,

Plus en détail

Urbanisme 07-002. Introduction. (du 23 février 2007) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Urbanisme 07-002. Introduction. (du 23 février 2007) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Urbanisme 07-002 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit pour des travaux d entretien des annexes est et ouest du Musée d art et d histoire et pour des travaux de

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE Chris L an deux mille quatorze, le quatorze février, à dix-neuf heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Méréville s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation légale, sous la présidence

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 Présents : Monsieur MICHOUX Eric, Maire, Mesdames BENEDET Ghislaine, BONNOT Anne-Marie, JOBERT Bernadette, SCHNEIDER Annie, Messieurs

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Présents, excusés: Mrs et Mmes BRANCHEREAU Carole, BARDON Louis-Patrick BONNEFOY Joëlle, CHARPENTIER

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie :

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des établissements recevant du public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

1/4 N 13824*03. N de l autorisation. Le cas échéant, n de la déclaration préalable 1 effectuée au titre du code de l urbanisme :

1/4 N 13824*03. N de l autorisation. Le cas échéant, n de la déclaration préalable 1 effectuée au titre du code de l urbanisme : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager ou de modifier un établissement recevant du public (ERP) Cette demande vaut également demande d approbation d un Agenda

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY Sommaire PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS ÉDITO DU MAIRE...PAGE 3 LE PROGRAMME DES 3 JOURS DE FÊTE...PAGES 4 & 5 TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY LE MOT DES PARTENAIRES...PAGE

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

01-APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 10 JANVIER 2014 02-DECISIONS PRISES PAR DELEGATION DECLARATIONS D INTENTION D ALIENER

01-APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 10 JANVIER 2014 02-DECISIONS PRISES PAR DELEGATION DECLARATIONS D INTENTION D ALIENER EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS SÉANCE DU 21 Février 2014 Nombre de conseillers en exercice... : 15 Nombre de présents... : 12 Vote par procuration... : 2 Nombre de votants... : 14 Date de convocation

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES C O M M U N E D E F O R S Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 Séance du...20 février 2007 Nombre de membres en exercice : 13 Date de la convocation...13

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. ETAIENT PRESENTS : MM. Jean-Louis MOLLARD, David MERMOUD,

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Lyon, la ville mouvements

Lyon, la ville mouvements * OnlyOne M o n t c h at * Cet immeuble fera l objet d une demande de label bâtiment basse consommation énergétique, BBC - auprès de l organisme certificateur Cerqual. Parc George Bazin Lyon, la ville

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 08 AVRIL 2014

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 08 AVRIL 2014 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 08 AVRIL 2014 CONVOCATIONS : le 1 er avril 2014, convocations adressées individuellement et par écrit à chaque conseiller pour la réunion qui doit avoir lieu à la mairie

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest DOSSIER DE PRESSE Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest Un nouveau bâtiment pour préparer les J.O 2012 et 2016 SOMMAIRE Michel BIHAN Maire de Cesson-Sévigné page 3 Vincent HOHLER page 4 Président

Plus en détail

Hôtel de voyageurs le Flaine

Hôtel de voyageurs le Flaine Hôtel de voyageurs le Flaine Flaine Forum Arâches-la-Frasse Dossier IA74000908 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2015

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mardi 28 Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET, Maire,

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DE LESGOR du 01 FEVRIER 2013.

CONSEIL MUNICIPAL DE LESGOR du 01 FEVRIER 2013. CONSEIL MUNICIPAL DE LESGOR du 01 FEVRIER 2013. Le Conseil Municipal s est réuni ce jour, à 20 h 30, sous la présidence de Monsieur le Maire Patrick POSTIS. Présents : Patrick POSTIS, Jacques GAUZERE,

Plus en détail

Commission Hygiène et Sécurité du 23/01/2014. Commission Hygiène et Sécurité. Date : 23/01/2014

Commission Hygiène et Sécurité du 23/01/2014. Commission Hygiène et Sécurité. Date : 23/01/2014 Collège François Rabelais 107 route de coulonges 79 000 NIORT Commission Hygiène et Sécurité Date : 23/01/2014 Présents : Mme Feuillet, M. Cousin, M. Gestin, Mme Danioux, Mme Ménard, Mme Rochaud Tarnaud,

Plus en détail

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Commune de J U V I G N Y REUNION du CONSEIL MUNICIPAL de la MM. les Membres du Conseil Municipal sont convoqués dans la salle de la Mairie, pour la réunion qui aura lieu le Lundi 22 novembre à 20h30 ORDRE

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 05 juin 2014 Le cinq juin deux mille quatorze à 18 heures 30 le conseil municipal légalement convoqué s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sur la convocation

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

Perpignan : entre tradition et modernité

Perpignan : entre tradition et modernité La Basse - Perpignan Perpignan : entre tradition et modernité Attachée à ses influences méditerranéennes, Perpignan attire par sa douceur et son agréable cadre de vie. La plus méridionale des grandes villes

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 1 er juin 2015 Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 1 er jour du mois

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Sentier du Rhône. Présentation générale. Appel à projet 2013. Circuit d art contemporain. En Ardèche. Drôme

Sentier du Rhône. Présentation générale. Appel à projet 2013. Circuit d art contemporain. En Ardèche. Drôme Appel à projet 2013 Sentier du Rhône Circuit d art contemporain En Ardèche Présentation générale De tout temps, l Ardèche a été une source d inspiration pour la création artistique. Depuis la première

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2013

CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2013 CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2013 L'an deux mille treize, le six septembre, à 20 heures 30, les membres du Conseil Municipal de la commune de SAINT NICOLAS DE MACHERIN se sont réunis en séance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD Mail : leonardlouisearchitecte@yahoo.fr Site Web : www.leonardlouisearchitecte.sitew.com BI-CURSUS, DESS, MATERIAUX POUR L ARCHITECTURE 2003-2004 École d

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Séance du 21 janvier 2015 COMMUNE DE VOID-VACON

Séance du 21 janvier 2015 COMMUNE DE VOID-VACON 01-2015 L an deux mil quinze, le vingt-et-un janvier à 20H30, le conseil Municipal de VOID- VACON, légalement convoqué s est réuni en session ordinaire, à la mairie, sous la présidence de Madame Sylvie

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. Date de la convocation : 9 février 2015 ETAIENT PRESENTS

Plus en détail

Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte

Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte Rougegout Info Janvier Février 2013 Mairie de Rougegoutte 16 rue des Ecoles 90200 Rougegoutte 03 84 27 12 67 03 84 29 59 75 mairie-rougegoutte@wanadoo.fr

Plus en détail

N de l autorisation : AT. N de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie :

N de l autorisation : AT. N de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des établissements recevant du public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 AVRIL 2014 -------------------- Etaient présents : MMES CONNETABLE, GONNORD, GUIRAUD, PUYGUIRAUD, RAFFAULT, VIEILLY, ZANNIER et Melle WETZ MM. ALLIRAND, ANSART,

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Mesdames VASSEL, LE MOULT, BERGERON, RISCH. Messieurs DEJOURS, DUPIN, BASSET, MARGIRIER, GUERIN LADREYT, HURLIN

Mesdames VASSEL, LE MOULT, BERGERON, RISCH. Messieurs DEJOURS, DUPIN, BASSET, MARGIRIER, GUERIN LADREYT, HURLIN Page 1 sur 6 Procès-verbal du Conseil Municipal de CHAMPIS du 31/10/2014 Convocation : le 23 Octobre 2014 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 Octobre 2014 Présents : Mesdames VASSEL, LE MOULT, BERGERON, RISCH.

Plus en détail