Code de conduite professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Code de conduite professionnelle"

Transcription

1 Code de conduite professionnelle

2 Sommaire Introduction 1 Protection de notre intégrité 2 Étendue et conformité 2 Acquisitions 2 Intérêts Minoritaires, Joint-ventures et sociétés en participations 2 Violations du Code 13 Audit interne 3 Conformité et éthique 3 Développement durable 3 Travailler de manière responsable 4 Conflits d'intérêts et intérêts hors du groupe 4 Lois sur la concurrence (Anti-Trust) 5 Prévention contre les pots-de-vin et la corruption 6 Fraude 7 Protection des actifs 7 Prêts aux employés 8 Comptabilité et conservation des données financières 8 Prévention contre le blanchiment d argent 8 Systèmes d informations 8 Protection des données 9 Informations internes ou confidentielles et opérations d'initiés 10 Gestion de nos clients, nos fournisseurs et de la communauté 11 Nos clients 11 Nos fournisseurs 11 Recours aux tiers et aux partenaires commerciaux 12 Bakchichs 13 Dons, réceptions, invitations et cadeaux 13 Contributions politiques 14 Dons caritatifs et associatifs Relations avec le gouvernement et les autorités de régulation 15 Communications externes et médias 16 Réseaux sociaux 16 Honnêteté et respect 17 Politique sociale 17 Politiques de l emploi 18 Politique des ressources humaines 18 Exprimer une préoccupation 18 Gestion de la santé, de la sécurité et de l environnement 20 Santé et sécurité 20 Drogues et alcool 21 Environnement 21 Annexe 1 - Exprimer une préoccupation: Fonctionnement et numéro de la ligne téléphonique confidentielle ( Hotline ) 22 Annexe 2 Nos règles internes et procédures 23 Index 24

3 Introduction CRH fait partie des cinq plus grands acteurs mondiaux du secteur des matériaux de construction; il s'agit d'un groupe diversifié et à la pointe dans son domaine. A l origine établie en Irlande en 1970, l'entreprise possède aujourd'hui une dimension pleinement internationale dont elle peut être fière; elle doit en grande partie cette évolution à son engagement continu dans ses valeurs fondamentales que sont l'intégrité, l'honnêteté et le respect des lois. Alors que nous continuons à poursuivre notre stratégie de "performance et de croissance ", à nous diversifier et à étendre notre empreinte mondiale, ce sont ces mêmes valeurs que nous devons continuer à respecter à la lettre. Notre Code de conduite professionnelle, dans sa version mise à jour, établit une série de directives claires sur le comportement que nous devons adopter afin de nous conformer à ces valeurs, de préserver notre intégrité et de continuer à travailler de manière responsable, en mettant notre éthique professionnelle au cœur de nos relations avec nos clients, nos fournisseurs et les communautés avec lesquels nous travaillons, en traitant nos collaborateurs avec respect, et en assumant nos responsabilités en matière de santé, de sécurité et d'environnement. Ce Code est avant tout un moyen d exposer les bonnes attitudes à respecter; il n'est pas exhaustif et peut s'accompagner de politiques et procédures plus détaillées. En cas de doute ou si vous êtes confronté à une situation inhabituelle ou si vous pensez que le Code a été enfreint, demandez conseil ou appelez notre service d'assistance téléphonique; vous trouverez plus d'informations à cet effet à la fin de ce Code. Le message doit être clair pour chacun de nous: aucune raison commerciale ne justifiera jamais un acte répréhensible. Ce n'est qu'en ayant le plus profond respect de nos valeurs fondamentales que nous perpétuerons la réussite de notre entreprise et que nous préserverons notre excellente réputation. Nous vous remercions de la contribution personnelle que vous apportez à notre objectif commun: faire en sorte que CRH conserve son rôle de leader ton en préservant son intégrité. Myles Lee Président-Directeur Général de CRH plc Dublin, Irlande Février

4 Protection de notre intégrité Aucune raison commerciale ne justifiera jamais un acte répréhensible. Étendue et Conformité Le Code de CRH s'applique dès lors que les devoirs et responsabilités individuels des employés des sociétés de notre Groupe sont en jeu, y compris les personnes travaillant à temps partiel, en CDI, en CDD, ou en intérim. Dans le cadre de ce Code, le terme «employé» inclut également les administrateurs (exécutifs ou non) et les mandataires sociaux. Toute personne ayant des responsabilités managériales au sein de notre Groupe a la charge de respecter et de faire respecter ces lignes de conduite. Chaque société et tous les employés doivent par ailleurs respecter les lois auxquelles ils sont soumis en fonction de leur activité et de l Etat dans lequel ils se trouvent. La notion de «groupe» se définit comme l ensemble des sociétés dont CRH détient, directement ou indirectement, plus de 50 % des capitaux. Aucun responsable ne peut exiger d'un employé qu'il agisse de façon illégale ou contraire à l'éthique. Nul ne peut se justifier d un tel acte en prétendant que cela lui a été ordonné par son supérieur hiérarchique. Nous aiderons tous les employés à respecter ce Code et leur apporterons notre soutien si nécessaire afin de ne pas compromettre ces principes. Le cas échant, une formation sera proposée aux employés pour les aider à comprendre leurs responsabilités et leurs obligations. L'application du Code doit se faire en conformité avec la législation en vigueur dans chaque juridiction où notre Groupe est implanté. En cas de différences entre le Code et la législation locale (coutumes, normes, lois, réglementations), les employés sont tenus d'appliquer le code de comportement le plus strict des deux. Au sein de notre structure décentralisée, la mise en place du Code est, au niveau local, la responsabilité du Président ou Directeur Général ainsi que celle de la Division Opérationnelle dont la société dépend. Chaque année le Conseil d'administration de l entreprise devra faire le point sur la bonne application du Code. Cela sera formalisé dans les registres de l'entreprise. En signant le PV, le Président ou le Directeur Général s'engagera sur la diffusion effective du Code dans son entreprise. Acquisitions Notre Groupe cherchant constamment à se développer, nous acquérons plusieurs sociétés chaque année. Un programme doit donc être établi pour permettre l'adoption au plus tôt de ce Code par les sociétés acquises, en procédant avec pragmatisme et dans le respect de la culture locale. A cette fin, le processus d audit de pré-acquisition (due diligence) doit intégrer une évaluation de la ligne de conduite professionnelle et des enjeux d'éthique. Intérêts Minoritaires, Jointventures et sociétés en participations Lorsque CRH ne possède pas la totalité d une société mais en a néanmoins le contrôle (présence de minoritaires), les politiques, normes et procédures du groupe doivent être directement appliquées; cette exigence doit être formalisée par une convention entre actionnaires. Lorsqu une société est contrôlée conjointement par CRH et un autre actionnaire (joint venture) ou pour toutes 2

5 sociétés dans lesquelles CRH exerce une influence notable en termes de décisions financières et opérationnelles (participations), le groupe tente de pousser ses partenaires à adopter des politiques, normes et procédures similaires ou à minima aussi rigoureuses que les siennes. Dans tous les cas, une convention entre actionnaires doit également faire état de la politique retenue. Violations du Code La ligne de conduite définie dans ce Code s'applique à tous les employés et prend en compte leurs devoirs et responsabilités au sein de leur société. Cette dernière peut soumettre tout employé qui enfreint le Code à une action disciplinaire appropriée, conformément à la législation locale en vigueur et aux procédures agréées. Lorsqu'une action est contraire à la loi, l'employé risque également des poursuites civiles ou pénales. Audit interne Notre Groupe possède un service d'audit interne indépendant en charge de contrôler les comptes et l efficacité du contrôle interne. Il lui appartient également de vérifier la bonne application de nombreux points inclus dans ce Code. Une charte, rédigée par le service d'audit interne et indiquant ses responsabilités, a également été approuvée par le Comité d'audit de CRH. Conformément à cette charte, il est demandé aux sociétés du Groupe CRH d apporter leur coopération pleine et entière à l'équipe d'audit interne. Le responsable de l'audit interne, en contact direct avec le Président - Directeur Général du Groupe CRH, travaille sous l'autorité du Président du Comité d'audit auquel il présente ses conclusions. Conformité et Ethique Le groupe a créé un département Conformité et Éthique dont le directeur est responsable de la stratégie globale, de la gestion et de la mise en place du programme Conformité et Éthique. Des coordinateurs nationaux ont été nommés afin de faciliter le processus dans chaque pays. Le directeur du département Conformité et Éthique, qui est en contact direct avec le Président-Directeur Général du groupe CRH, rapporte au Comité d Audit de CRH plc. Développement durable CRH a mis en place une équipe Développement durable chargée de surveiller la mise en œuvre des politiques sociales, de santé, de sécurité et d'environnement du groupe. Cette équipe procède chaque année à un examen approfondi des performances de chaque unité d'exploitation sur ces sujets. Le responsable du développement durable du groupe, qui rapporte au directeur d'exploitation, présente chaque année son rapport au Conseil d'administration de CRH plc sur la performance du groupe en la matière. Maeve Carton, Directeur Financier. La Direction Générale: Debout, de gauche à droite: Doug Black (Président-Directeur Général de Oldcastle Inc), Eric Bax (Directeur Général de CRH Europe Produits et Distribution); Assis, de gauche à droite: Albert Manifold (Directeur d'exploitation), Henry Morris (Directeur Général de la division Europe Matériaux primaires) et Mark Towe (Directeur Général de Oldcastle Inc). 3

6 Travailler de manière responsable Nous défendons nos valeurs fondamentales que sont l'intégrité, l'honnêteté et le respect des lois. Conflits d intérêts et intérêts hors du groupe Un conflit d'intérêts existe lorsque les intérêts d un employé, qu ils soient financiers ou non, sont ou pourraient être considérés comme étant en conflit avec ceux du Groupe. Les intérêts personnels d'un employé comprennent également ceux de ses proches (famille, famille par alliance, amis proches). Tout nouvel employé se doit de signaler un conflit d'intérêts potentiel. Les employés déjà en place sont tenus d'avertir immédiatement leur employeur de tout nouveau conflit d intérêts. Les situations décrites ci-après ne sont autorisées que si elles ont été explicitement approuvées par écrit par le Président / Directeur Général de la société employant la personne concernée ou, selon le cas, par le responsable hiérarchique direct. Activités autorisées Sous réserve des restrictions imposées par les présentes ainsi que par votre contrat de travail, vous êtes libre d exercer des activités extérieures si elles n interfèrent pas avec vos performances au travail et si elles ne sont pas en conflit avec les intérêts du groupe. Intérêts financiers Vous pouvez vous retrouver dans une telle situation lorsque votre poste au sein du groupe implique la sélection ou l approbation de clients ou de fournisseurs, ou vous permet d influer sur de telles décisions et que vous avez un intérêt financier chez l un de ces tiers. Aucun conflit d'intérêts ne se présente si les intérêts financiers prennent la forme d'actions qui: sont cotées sur une place boursière reconnue ou sont échangées hors marché dans des conditions régulière, et représentent moins de 1 % de l ensemble des titres de leur catégorie. Détention d actifs Tel est le cas lorsqu un employé détient directement ou indirectement tout ou partie d actifs tels que des biens immobiliers, des propriétés louées via un bail, des brevets ou tout autre droit avec lequel notre Groupe est en affaire (ou pour lequel l employé sait ou à des raisons de croire que notre Groupe est susceptible d avoir un intérêt). Agents d un tiers Tel est le cas si un employé agit en tant qu agent d un tiers dans des transactions impliquant le groupe. Proches ayant des activités professionnelles incompatibles Tel est le cas si un salarié et un proche occupent des postes qui, conjointement, ne sont pas suffisamment distincts pour garantir un contrôle interne efficace (séparation des tâches). Emploi, rémunération et évaluation des performances Tel est le cas lorsqu un employé doit se prononcer sur ces sujets pour une personne que l on peut qualifier de proche. 4

7 Implication dans une société commerciale extérieure ou similaire Tel est le cas si un employé est impliqué dans une entreprise extérieure (client, fournisseur ou prestataire de services, concurrent). Autres intérêts commerciaux Tel peut être le cas si vous avez un poste de gestion ou de direction dans une autre organisation commerciale ou dans le secteur public. Si vous êtes impliqué dans une association caritative ou à but non lucratif, il est peu probable que cela soit considéré comme un conflit d'intérêts. Lois sur la concurrence (anti-trust) Il est important pour CRH d être présent sur des marchés qui soient libres et ouverts à la concurrence. En veillant à ce point, nous préservons notre capacité à rester performants et créatifs. C est pourquoi, nous nous engageons pleinement à respecter les lois de la concurrence en vigueur dans les pays où nous sommes présents. Toutes les sociétés du Groupe CRH doivent a minima adopter la politique et les procédures du Groupe relatives au respect du droit de la concurrence. Aucune société ou ses employés ne doivent communiquer d informations à un concurrent, sous quelque forme que ce soit (écrite, électronique, ou verbale), dont les conséquences ou le but seraient: de fixer, stabiliser ou contrôler des prix, des modalités de paiement, des remises ou des rabais; d allouer des contrats, des marchés, des clients ou des territoires; de boycotter certains clients ou fournisseurs; d arrêter ou de limiter la fabrication ou la vente d'un produit ou service. Les sociétés doivent veiller à ne pas mettre en place de stratégies commerciales susceptibles d'enfreindre les lois sur la concurrence en matière de monopole ou visant à se retrouver 5

8 en situation de monopole, voire d abuser d une position dominante sur un marché. En matière de concurrence, au moindre doute sur la validité de toute communication, contrat ou stratégie commerciale, la société doit faire appel à un conseil juridique. Toute infraction à cette politique expose la société concernée à de graves sanctions financières. De plus, la ou les personnes responsables de l'action frauduleuse s'exposent elles-mêmes à des poursuites civiles ou pénales. Elles peuvent encourir des amendes, des peines de prison et une interdiction d'exercer un poste de direction d entreprise. La direction de chaque société doit se familiariser avec la législation en vigueur et répondre à vos interrogations sur le sujet. Elle doit également participer et organiser des formations adéquates et vérifier chaque année qu elle reste conforme aux normes. Prévention contre les potsde-vin et la corruption Toutes les transactions avec des tiers doivent être réalisées conformément à la législation applicable et tenir compte de la loi américaine sur les pratiques de corruption à l'étranger (US Foreign Corrupt Practices Act) et de la loi anti-corruption britannique (UK Bribery Act). Toutes les sociétés CRH sont tenues d'adopter à minima la Politique CRH de lutte contre la corruption: Nous ne tolérons aucune forme de corruption. Lorsque vous agissez pour le compte de CRH, il vous est strictement interdit de proposer, payer, solliciter ou accepter un quelconque pot-de-vin. Les risques de corruption internes et externes feront l'objet d'une évaluation régulière et systématique. Au regard des risques identifiés, des procédures de lutte contre la corruption seront mises en place afin que: Des contrôles des principales données financières et commerciales soient effectués pour limiter les risques de paiement de dessous-de-table. Une attention particulière sera notamment portée sur la bonne tenue de la comptabilité et des registres ainsi que sur la conservation des données. Une formation appropriée soit dispensée à tous les employés et tiers potentiellement exposés à un tel risque au regard de leurs activités. Les risques de passif latent soient limités grâce à des vérifications détaillées lors des audits d'acquisition, de création de jointventures, ou d intégration des sociétés acquises afin qu'elles se conforment à nos politiques et procédures de lutte contre la corruption). Nos partenaires commerciaux (agents, consultants et intermédiaires, distributeurs, lobbyistes et autres partenaires (jointventures comprises) agissant pour notre compte pour la sécurisation, la préparation ou la négociation de nouveaux contrats ou l'extension de contrats existants travaillent dans le respect des lois anti- corruption locales et internationales. Notre politique et procédures soient communiquées à tous les employés et partenaires commerciaux concernés. Nous exigeons également le respect des lois anti-corruption dans les domaines à risques suivants (lesquels sont abordés plus en détails dans les rubriques correspondantes du présent Code): Cadeaux et invitations Contributions politiques Dons aux organisations caritatives ou aux associations 6

9 Partenaires commerciaux Commissions Toute infraction, volontaire ou par négligence, à cette politique entraînera des mesures disciplinaires pouvant aller jusqu'au licenciement ou à la résiliation de contrat. Le respect de cette politique sera contrôlé, mesuré et régulièrement évalué afin de s assurer du bon fonctionnement des procédures et des contrôles visant à lutter contre la corruption. Fraude La fraude se définit comme une action volontairement trompeuse, illégale, contraire à l'éthique, malhonnête ou inopportune dans le but d en tirer un profit ou un avantage personnel (financier ou non), ou créant un préjudice ou une perte à la Société ou à un tiers. La fraude est une transgression grave de l'une de nos valeurs fondamentales, l'honnêteté. Tout acte de fraude sera traité avec la plus grande sévérité. Toutes les sociétés CRH sont tenues d'adopter à minima la Politique CRH de lutte contre la fraude: Nous ne tolérons pas la fraude et exigeons de votre part un comportement honnête et intègre. La direction de chaque entreprise est tenue de mettre en place des mesures de contrôle suffisantes pour identifier, suivre et réduire les risques de fraude. Tout acte de fraude, supposé ou avéré, doit être signalé de la manière la plus appropriée, notamment via l'assistance téléphonique 'Hotline' (service multilingue indépendant vous permettant d'exprimer vos préoccupations dans votre propre langue et sans crainte de représailles). Toutes les affaires de fraude feront l'objet d'une enquête; les pertes encourues suivies de procédures de compensation; et les employés coupables ou complices d'actes de fraude sanctionnés par des mesures disciplinaires. Cette procédure et ces contrôles anti-fraude seront régulièrement revus et évalués afin de s assurer de leur bon fonctionnement. Protection des actifs Nous sommes tous dans l'obligation de faire en sorte que les actifs et ressources de la Société ne soient utilisés qu'aux fins prévues et de manière appropriée. Les 'actifs' incluent les locaux, les équipements, les outils financiers, les secrets professionnels et autres informations sensibles vis-à-vis de la concurrence, les brevets, le matériel et les logiciels informatiques. Il convient de porter une attention particulière à la perte d'actifs et de ressources (par détérioration ou vol); cela vaut également pour la propriété intellectuelle et les informations confidentielles, qui ne doivent jamais être divulguées à l'extérieur de la Société, sauf autorisation spécifique. 7

10 Prêts aux employés Les prêts aux employés et à leurs proches sont interdits, à moins que cela ne soit justifié par des circonstances exceptionnelles et dans l intérêt du groupe et que cela reste conforme à des procédures bien établies. Comptabilité et Conservation des données financières Les états financiers consolidés de CRH plc sont préparés conformément aux normes IFRS (International Financial Reporting Standards - Normes de comptabilité internationale) adoptées par l'union Européenne. De plus, en tant que société anonyme cotée aux États- Unis, CRH est soumise à la loi Sarbanes-Oxley qui impose à la direction d'évaluer l'efficacité de ses contrôles internes tous les ans. Chaque société doit veiller à ce que ses services comptables respectent scrupuleusement les normes comptables auxquelles nous nous référons et que les données financières soient sauvegardées conformément aux obligations légales de chaque pays ainsi qu aux standards de référence et aux normes internes du Groupe CRH. Les documents comptables sous forme manuscrite ou électronique constituent une part essentielle de la vie de l entreprise et doivent à ce titre être conservés en lieu sûr. Outre la nécessité de conserver les documents liés à l'activité générale de la société, certaines législations locales peuvent imposer la conservation de certains documents pendant une période donnée. Les documents pouvant être demandés en cas de procédures judiciaires ou d'enquêtes doivent être identifiés et conservés et ne jamais être modifiés ou détruits. Chaque société doit adopter un programme d'archivage de ses documents afin de faciliter son propre fonctionnement et de satisfaire à toutes les exigences légales. Le directeur financier de chaque société, qui a pour supérieur hiérarchique direct le Président ou Directeur Général local, doit également rendre compte indirectement au directeur financier de sa division et ultimement au directeur financier du Groupe, sur les états financiers et la gouvernance de l'entreprise. Prévention contre le blanchiment d argent Les personnes impliquées dans des activités criminelles telles que le trafic de drogue, la contrefaçon, le terrorisme, le vol, etc., utilisent fréquemment des entreprises "propres" pour ' blanchir ' les fonds acquis illégalement. La plupart des pays disposent désormais d'une législation contre le blanchiment d'argent et les banques doivent suivre des règles de reporting qui incluent le contrôle des identités lors de transactions en liquide dépassant les seuils définis localement. Nous devons veiller à ce que nos sociétés ne soient pas utilisées pour le blanchiment d'argent. Dans ce contexte, le terme argent comprend l'argent liquide, les traveller s chèques, les mandats ou les paiements à partir de comptes de tiers. Si une personne souhaite travailler avec nous et régler ses factures par l un de ces moyens de paiement, il est impératif de vérifier sa bonne foi. Vous devez connaître vos clients! Toute transaction inhabituelle ou douteuse doit être signalée à votre supérieur hiérarchique qui lui doit en référer au directeur financier de la société. Systèmes d informations L'efficacité en termes de fonctionnement et de sécurité du matériel informatique est essentielle pour garantir le bon fonctionnement de nos sociétés. Chaque 8

11 société ou regroupement de sociétés doit adopter des procédures qui lui permettent d atteindre ces objectifs ainsi que ceux compris dans la Politique de Sécurité Informatique du Groupe CRH. Un soin particulier doit être apporté aux systèmes de sauvegarde, à la protection antivirus, aux codes d'accès et à la maintenance des systèmes. Les systèmes d'informations (y compris les ordinateurs et équipements liés, les logiciels, les systèmes de courrier électronique, les mots de passe, l archivage des données) restent la propriété de la société. Ceci implique, sous réserves et dans la limite des dispositions légales en vigueur venant y déroger, que les règles de confidentialité ne s appliquent pas aux employés lors de l utilisation de matériels ou systèmes informatiques. Ces systèmes d'informations sont des outils de travail mis à disposition par la société pour la bonne marche de son activité et l utilisation de tels outils doit donc être réservée aux activités à but professionnel en accord avec la politique de la société. Aucun système ne doit être utilisé de manière illégale, injurieuse, perturbatrice ou dangereuse pour autrui. Il est formellement interdit, par exemple, de créer, d accéder, d afficher, de stocker ou de transmettre des images ou des messages à connotation sexuelle ou des documents offensants d'un point de vue racial ou éthique ou d'adopter un comportement contraire aux politiques anti-harcèlement et/ou anti-discrimination de la société. Les logiciels que nous achetons auprès de fournisseurs externes sont protégés par copyright et demeurent la propriété de leur auteur. Aucun logiciel copié ou acheté illégalement ne peut être utilisé, sous peine d'exposer l'individu concerné et la société à des poursuites judiciaires. Protection des données En tant que Groupe nous rassemblons un grand nombre de données sous forme manuscrite et électronique, dont la plupart sont détenues localement par chaque société. Cela concerne notamment des clients, des 9

12 10 fournisseurs et des informations personnelles liées à chaque individu (y compris les employés actuels ou anciens de chaque société). Il faut respecter et porter une attention particulière lors de l'utilisation, la sauvegarde et la transmission de ces informations. Les sociétés doivent satisfaire à la législation locale en vigueur et s'enregistrer auprès de l'agence de protection des données appropriée lorsque la réglementation l'impose. Informations internes ou confidentielles et opérations d'initiés Dans le cadre de leurs fonctions, les employés peuvent être amenés à détenir des informations confidentielles sur le fonctionnement de leur société. Ces informations confidentielles ne doivent être divulguées à aucune personne n étant pas habilitée à les recevoir, et ce tant en interne qu à l extérieur de la société. Aucun employé ne doit transmettre des informations confidentielles à des personnes étrangères à l'entreprise (secrets d affaires, procédures, manuels de procédures, plans marketing, informations commerciales, liste de clients ou informations les concernant, informations sur les prix ou données financières), à moins que l'exercice de leur fonction ne nécessite la divulgation de telles informations. De même, aucun ancien employé ne peut utiliser ou divulguer ce type d'informations confidentielles une fois son contrat terminé. N'oubliez pas également que certaines de ces données peuvent entrer dans le champ d application de la protection des données selon les législations en vigueur localement. Les actions de CRH plc sont cotées aux bourses de Dublin, Londres et New York. La réglementation des bourses oblige les sociétés cotées à se conformer au 'Model Code' et impose des restrictions sur les achats/ventes de titres CRH par certains employés ou leurs proches. Il est interdit aux employés d'utiliser les informations non publiques ou internes pour leur profit personnel ou celui d un tiers qui leur est associé. Nos règles internes portant sur les transactions de marché sur actions et titres (incluant notamment les achats ou ventes d'actions, les instruments de couverture, les produits dérivés et l'exercice de stock options) ont pour but d'assurer le respect du Code et, plus spécifiquement: La politique de la société CRH plc s applique à tous les employés de notre Groupe qui, au regard de leur poste ou de leur département peuvent se retrouver, de temps à autre, en possession d informations qui ne sont pas rendues publiques et pouvant influer sur le cours de bourse. Cette politique limite l échange d actions par ces employés et leurs proches dès lors qu ils ont connaissance d informations sensibles et pouvant influer sur le cours de bourse. CRH doit également se conformer à la législation établie par l autorité des marchés financiers, laquelle oblige les sociétés cotées à tenir une liste des employés ayant accès à ce type d informations. Toute transgression de cette politique sera considérée comme étant d'une extrême gravité et fera l'objet d'une enquête détaillée; Des sanctions disciplinaires seront appliquées pour toute personne jugée responsable. Notez également que, dans de nombreuses juridictions, les opérations d'initiés et la communication d'informations stratégiques à des tiers sont passibles de sanctions pénales.

13 Gestion de nos clients, nos fournisseurs et de la communauté Nous nous engageons à respecter en toutes circonstances et vis-à-vis de tous nos partenaires les normes d'éthique professionnelle les plus strictes. Nos clients Le succès de nos stratégies commerciales repose principalement sur le soutien de nos clients. Il est donc essentiel que nos sociétés développent et préservent mutuellement avec leurs clients d'excellentes relations commerciales, basées sur l équité et l'honnêteté. Nous mettons tout en œuvre et engageons notre responsabilité pour proposer nos produits et services conformément à la législation en vigueur en matière de santé, sécurité et respect des normes relatives aux produits. La direction générale et commerciale de la société se doit d avoir connaissance de ces exigences locales. La promotion des produits doit s en tenir aux faits et les présenter de la manière la plus juste et raisonnable possible. Nous ne devons pas communiquer d'informations erronées sur nos concurrents ou leurs offres produits. Nos fournisseurs Nos fournisseurs constituent des partenaires clés pour la réussite de notre activité. Nous attendons d'eux qu'ils se montrent professionnels, innovants et efficaces, et qu ils nous offrent le meilleur rapport qualité/prix. Nous attendons également d eux qu'ils respectent la législation en vigueur et adoptent un comportement éthique. En retour, nous nous efforçons d'être un partenaire de qualité agissant de manière juste et honnête. Du fait de la nature de nos produits et de l organisation de notre groupe, la plupart de nos fournisseurs ont une proximité assez forte avec les milliers de nos sites. Ceci implique que la responsabilité des relations fournisseurs reste au niveau local dans chaque direction de société. Nous exigeons de nos principaux fournisseurs qu ils respectent les exigences de leur 11

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5 PORTÉE Xerox Corporation et ses filiales. SOMMAIRE Ce document décrit les règles éthiques et comportementales que les collaborateurs de Xerox Corporation et ses filiales («Xerox») sont tenus de respecter

Plus en détail

Code de conduite. www.polygongroup.fr

Code de conduite. www.polygongroup.fr Code de conduite Toujours À Vos Côtés. www.polygongroup.fr Our Responsibility Présentation du Code de conduite de Polygon Le Code de conduite de Polygon expose les principes les plus importants de la responsabilité

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION INTRODUCTION Chez Capital Safety, nous agissons toujours avec intégrité. Nous agissons de façon éthique et légale à tous les niveaux et dans tous les pays où nous sommes implantés, sans exception. Nos

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr Le Président

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R Code d éthique et de conduite des affaires GÉNÉRALITÉS La Société de placement immobilier H&R (la «Société de placement immobilier» ) est fière de son engagement envers

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION MAGNA INTERNATIONAL INC. INDICATIONS SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION Magna interdit la corruption et les paiements

Plus en détail

Indorama Ventures Public Company Limited

Indorama Ventures Public Company Limited Indorama Ventures Public Company Limited Politique d administration d'entreprise (Approuvé par le Conseil d'administration du No.1/2009 en date du 29 septembre 2009) MESSAGE DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL

Plus en détail

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 Page 1 La Politique Anti-corruption Goodyear ne souhaite pas obtenir d avantages commerciaux en offrant ou en recevant des paiements abusifs ou quoi

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

Présentation du Système de Gestion de la Conformité de Seves

Présentation du Système de Gestion de la Conformité de Seves Présentation du Système de Gestion de la Conformité de Seves 1. Responsable de la Conformité et Représentants de la Conformité 2. Analyse et évaluation des risques 3. Documents 4. Formations 5. Certificats

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

Befimmo SA Règlement de l'audit interne

Befimmo SA Règlement de l'audit interne Befimmo SA Règlement de l'audit interne Table des matières Article 1 - Nature... 1 Article 2 - Mission, objectifs et activités... 2 Article 3 - Programme annuel... 3 Article 4 - Reporting... 3 Article

Plus en détail

Politique en matière de traitement des demandes d'information et des réclamations

Politique en matière de traitement des demandes d'information et des réclamations Politique en matière de traitement des demandes d'information et des réclamations Validée formellement par le comité exécutif le 21 août 2014; mise en application dès le 1 er juillet 2014. Le présent document

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Les règles du comité de vérification qui suivent ont été mises à jour en juin 2009 après un examen annuel de toutes les règles des comités du conseil. I. OBJET Le comité

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES 16.1) DÉFINITIONS Les définitions suivantes s appliquent aux lignes directrices : «Compagnie» Désigne la Compagnie SouthEastern Mutual Insurance.

Plus en détail

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs du personnel de la

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF Approuvée par le Collège du CMF en date du 3 juillet 2013 1 La présente charte définit officiellement les missions, les pouvoirs et les responsabilités de la structure

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Préambule. Charte de déontologie des Acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France

Préambule. Charte de déontologie des Acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France Automne 12 Charte de déontologie des acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France. Impulsée par l association Française de la Finance Participative en France. Il n existait pas de charte

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCEDURES Y AFFERENTES Supplément au Code d éthique Septembre 2013 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION...3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

Code de Conduite pour les Fournisseurs

Code de Conduite pour les Fournisseurs Code de Conduite pour les Fournisseurs 2013 Présentation de Duncan Palmer, Directeur financier de Reed Elsevier Notre comportement individuel et collectif est régi par des standards de haut niveau, tels

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE DESTINÉ AUX DIRECTEURS ET CADRES SUPÉRIEURS. www.infotech-enterprises.com

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE DESTINÉ AUX DIRECTEURS ET CADRES SUPÉRIEURS. www.infotech-enterprises.com CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE DESTINÉ AUX DIRECTEURS ET CADRES SUPÉRIEURS www.infotech-enterprises.com Table des matières I. Préface... 3 II. Conditions d'application... 3 III. Conduite honnête et éthique

Plus en détail

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE Ce Code de Conduite et d Ethique énonce les principes fondamentaux auxquels nous nous engageons dans nos relations avec l ensemble de nos partenaires

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE LIMINAIRES Covéa Finance, sis 8-12 rue Boissy d Anglas 75008 Paris, est une société de gestion de portefeuille, agréée

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE

VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE Introduction Le présent Code de conduite des affaires et code d éthique vise un vaste éventail de pratiques et procédures d affaires

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION TABLE DES MATIÈRES APPLICATION DE LA POLITIQUE 1 ENGAGEMENT CONTRE LES POTS-DE-VIN ET LA CORRUPTION 1 INTERDICTION

Plus en détail

DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES

DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES JANVIER 2014 FERONIA INC (la «Corporation» ou «Société») DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LES RESSOURCES HUMAINES La Déclaration de politique sur les ressources

Plus en détail

Code de conduite de SKF. pour fournisseurs et sous-traitants

Code de conduite de SKF. pour fournisseurs et sous-traitants Code de conduite de SKF pour fournisseurs et sous-traitants Code de conduite de SKF pour fournisseurs et sous-traitants Les fournisseurs et sous-traitants SKF ont un rôle im portant à jouer dans notre

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

POLITIQUE DE REFERENCEMENT DE TIERS

POLITIQUE DE REFERENCEMENT DE TIERS POLITIQUE DE REFERENCEMENT DE TIERS 1 Responsabilité juridique et responsabilité sociale Des tiers, avec lesquels Euromedic entretient des relations d affaires, peuvent avoir un impact important sur Euromedic,

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL Page: 1 de: 5 1. PRÉAMBULE La présente politique s'inspire des articles 10 et 10.1 de la Charte des droits et libertés de la personne qui interdit toute forme de harcèlement, tant social que sexuel. Elle

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014 DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Mise à jour janvier 2014 Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION 1. RESPONSABILITÉ DE GÉRANCE Le conseil d'administration (le «Conseil») d'aeterna Zentaris Inc. (la «Société») assume la gérance de la Société. Ce rôle du Conseil consiste

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE DE LA VILLE DE SAINT-PASCAL 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE La présente politique de gestion contractuelle instaure des mesures conformes à celles exigées en vertu de l

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM)

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Approuvé par le Conseil d'administration à sa deuxième session ordinaire, le 15 novembre 2011 Objet 1. Le Comité d audit joue un rôle d expert-conseil

Plus en détail

Politique sur le Gouvernement d'entreprise

Politique sur le Gouvernement d'entreprise Politique sur le Gouvernement d'entreprise Révisé par le Conseil d'administration le 23 mars 2011 Le Conseil d'administration d'esso Société Anonyme Française (ci-après "ESSO" ou "la Société") a adopté

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES Approuvé par le Comité des Affaires Fiscales de l OCDE le 23 janvier 2006 MISE EN DIFFUSION GENERALE

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Politique de conflits d intérêts

Politique de conflits d intérêts Politique de conflits d intérêts Politique internationale de Novartis 1 er septembre 2015 Version GIC 101.V1.FR Introduction 1.1 Objectif Novartis s engage à conduire ses activités de manière à garantir

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 1 sur 9 UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 2 sur 9 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 ÉTENDUE... 4 3.0 DEFINITIONS... 4 4.0 PRATIQUES EN MATIÈRE D EMPLOI... 5 4.1 TRAVAIL

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 Table des Matières 1. INTRODUCTION ET OBJET... 3 2. VALEURS ETHIQUES... 3 3. PRINCIPES D'ETHIQUE GENERAUX POUR LES EMPLOYES... 4

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE CRIT

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE CRIT REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE CRIT Suivant délibération en date du 14 avril 2009 le Conseil d Administration de la société Groupe CRIT a établi son règlement intérieur. Le Conseil

Plus en détail

DE LA GESTION DE PATRIMOINE INVESTISSEMENTS FINANCIERS

DE LA GESTION DE PATRIMOINE INVESTISSEMENTS FINANCIERS CODE DE DEONTOLOGIE DU COURTAGE D ASSURANCE, DE LA GESTION DE PATRIMOINE ET DU CONSEIL EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS INTERET DU CLIENT Tout membre de l'anacofi-cif exerce son activité de manière à privilégier

Plus en détail

RÈGLES D ÉTHIQUE ET CODE DE CONDUITE DU PERSONNEL DE LA SOCIÉTÉ DE TÉLÉDIFFUSION DU QUÉBEC

RÈGLES D ÉTHIQUE ET CODE DE CONDUITE DU PERSONNEL DE LA SOCIÉTÉ DE TÉLÉDIFFUSION DU QUÉBEC RÈGLES D ÉTHIQUE ET CODE DE CONDUITE DU PERSONNEL DE LA SOCIÉTÉ DE TÉLÉDIFFUSION DU QUÉBEC ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 23 NOVEMBRE 2012 / RÉSOLUTION NO 1952 Page 1 de 8 AVANT-PROPOS La lecture

Plus en détail

2.1. Nous respectons toutes les lois et règlementations nationales et internationales

2.1. Nous respectons toutes les lois et règlementations nationales et internationales CODE DE DÉONTOLOGIE 1. Introduction Le code de déontologie d'ahlstrom décrit les principes éthiques qui déterminent la façon dont nous devons exercer notre activité dans l'entreprise. Il est basé sur nos

Plus en détail

Charte RSE fournisseurs

Charte RSE fournisseurs Charte RSE fournisseurs La Fnac s'est engagée à respecter et à promouvoir dans ses activités et sa sphère d'influence les principes relatifs aux Droits de l'homme, au Droit du Travail, à l'environnement

Plus en détail

Politique d'éthique de Cisco à l intention des fournisseurs

Politique d'éthique de Cisco à l intention des fournisseurs Politique d'éthique de Cisco à l intention des fournisseurs Cisco Systems, Inc. et ses sociétés affiliées du monde entier (Cisco) s'engagent à respecter les normes les plus rigoureuses en matière de qualité

Plus en détail

Conventions bilatérales signées avec des autorités étrangères

Conventions bilatérales signées avec des autorités étrangères Conventions bilatérales signées avec des autorités étrangères Accord de coopération entre la Commission bancaire et Dubai Financial Services Authority Préambule 1. Considérant que certaines banques et

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D'INTÉRÊTS

RÉSUMÉ DE LA POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D'INTÉRÊTS RÉSUMÉ DE LA POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D'INTÉRÊTS INTRODUCTION Newedge Group (ci-après «Newedge») est un prestataire de service d investissement établi en France et ayant des succursales et filiales

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, DES RESSOURCES HUMAINES ET

Plus en détail

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE 1. Mise en vigueur de ce règlement a) Ce règlement s applique pour tous les membres d Athlétisme Canada, soit : les entraîneurs, les directeurs

Plus en détail

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté.

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté. Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales Nos valeurs. Notre fierté. 2 Table des matières Pages 1. But du code 4 2. Champ d application 4 3. Durée d application du code 4 4. Interprétation

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

POLITIQUE CONTRE LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE GARDERIE TOUT-EN-JEUX

POLITIQUE CONTRE LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE GARDERIE TOUT-EN-JEUX POLITIQUE CONTRE LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE GARDERIE TOUT-EN-JEUX Approuvée par le comité de parents lors de la réunion du 15 octobre 2013 1 - Objet : L'objectif premier de cette politique est de prévenir

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 1 de 7 POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 2 de 7 Table des matières 1. OBJET... 3 2. DÉFINITIONS... 3 3. OPÉRATIONS PAR UN INITIÉ SUR LES TITRES DE LA SOCIÉTÉ INTERDITES EN TOUT TEMPS...

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Rapport du Comité d audit

Rapport du Comité d audit Cote du document: EB 2008/94/R.34 Point de l ordre du jour: 16 b) i) Date: 19 août 2008 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport du Comité d audit Conseil d administration Quatre-vingt-quatorzième

Plus en détail