Eure-et-Loir LE MONDE DES. Catalogue 2014 L offre de formation de la CMA28 devient évolutive P. 4 TAXE D APPRENTISSAGE 2013 P. 41

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eure-et-Loir LE MONDE DES. Catalogue 2014 L offre de formation de la CMA28 devient évolutive P. 4 TAXE D APPRENTISSAGE 2013 P. 41"

Transcription

1 LE MONDE DES RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L'INFORMATION DE VOTRE CMA rtisans ÉDITION Eure-et-Loir Catalogue 2014 L offre de formation de la CMA28 devient évolutive P. 4 Bimestriel n 98 janvier-février CONCOURS FÉMIN INITIATIVE MESDAMES, METTEZ VOTRE TALENT EN LUMIÈRE P. 12 TAXE D APPRENTISSAGE 2013 P. 41 MOUVEMENTS DU RÉPERTOIRE P.44

2 Artisans des métiers de bouche, votre savoir-faire est un art. Le Prix Goût et Santé de MAAF Assurances récompense les artisans des métiers de bouche. Créé il y a 11 ans, le Prix Goût et Santé encourage et distingue les artisans des métiers de bouche, engagés dans une démarche de création alliant plaisir et équilibre alimentaire. Retrouvez les vidéos du prix 2013 sur kioskmaaf.fr (rubrique Actus MAAF). Pour participer à l édition 2014 du Prix Goût et Santé, demandez votre dossier de canditature à partir du 15 janvier 2014 par mail à l adresse suivante : (clôture des inscriptions le 31 mai 2014). MAAF Assurances RCS NIORT D Extrait de règlement «Prix Goût et Santé 2014» : concours gratuit, réservé aux artisans du secteur alimentaire, sans obligation d achat, organisé en 2014 par MAAF Assurances. Règlement complet adressé gratuitement (remboursement du timbre sur demande, 1 seule demande par personne) en écrivant à la SCP JARRAUD-MARCHAND-LAFON 156 avenue de Paris BP NIORT, auprès de laquelle le règlement est déposé.

3 P ANORAMA D OSSIER DIFFICULTÉS ÉCONOMIQUES : NE RESTEZ PAS SEULS Il suffit parfois d un grain de sable pour que la machine s enraye. La solution : rompre l isolement et réagir dès les premiers signaux d alerte, en parlant de ses difficultés à des experts qualifiés P. 29 É DITO Michel Cibois Président de la CMA d Eure-et-Loir Chaque année le service Formation de la CMA propose une offre de formation de plus en plus riche et proche des problématiques des artisans. P 4 ÉVÉNEMENT 4 SPÉCIALEMENT CONÇU POUR VOUS, l offre de formation de la CMA28 devient évolutive ACTUALITÉS 8 PRIX DES MÉTIERS D ART Euréliens chantres des métiers de la tradition artisanale 9 LES ÉLUS DE LA CMA valorisent les entreprises du Dunois 10 TREMPLINS MNRA JEUNES ENTREPRISES gagnez votre stand sur les Artisanales de Chartres 12 CONCOURS FÉMIN INITIATIVE mesdames, mettez votre talent en lumière 13 LES APPRENTIS DU BÂTIMENT se retrouvent le temps d une soirée S TRATÉGIES Malletier depuis 1961, l Atelier NorLine, entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de «marmottes», mallettes et coffrets de présentation de produits de luxe, a obtenu cette année le label EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant. P 24 STYLE DE VIE 14 LES PASSEURS DE MÉMOIRE ÉCLAIRAGE 18 COOPÉRATIVES ARTISANALES dans la coopération, tout est bon! 22 DYNAMIQUES DE TERRITOIRE les coopératives, actrices du développement local 23 ACCOMPAGNEMENT pour vous regrouper, faites-vous aider! RÉUSSITE 24 ATELIER NORLINE le luxe dans un écrin 26 LAURÉATS STARS & MÉTIERS 2013 des artisans qui vont de l avant PROCÉDURES EXTRA- JUDICIAIRES ET JUDICIAIRES : DES RÉPONSES GRADUÉES Face aux difficultés financières, le chef d entreprise est souvent désarmé, effrayé par le spectre de la liquidation judiciaire. Pourtant, des solutions amiables et graduées existent. P. 33 P RATIQUE En tant qu agence de promotion et de développement économique de la région centre, Centréco - cen trexport, met en œuvre un programme de valorisation des professionnels de la région. P 40 JURI-PRATIQUE 34 VENTE EN LIGNE comment fixer vos prix sur Internet? PRATIQUE 36 1 er SEMESTRE 2013 les chiffres clés de l emploi dans l artisanat en région centre PAROLE D EXPERTS 38 LA QUALITÉ arme anti-crise des commerçants L ÉVOLUTION DES STRUCTURES JURIDIQUES des entreprises FORUM 40 L UNION FAIT LA FORCE pour la promotion de l artisanat régional 41 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 R EGARDS INITIATIVES 42 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 soutenez les professionnels de demain et participez au dynamisme de votre région MOUVEMENTS DU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS 44 IMMATRICULATIONS radiations Ce numéro comprend des pages spécifiques entre les pages 1 à 16 et 33 à 48 pour les abonnés de l Eure-et-Loir. Ce numéro comprend un encart.» La formation tout au long de la vie, au-delà du développement des compétences, constitue un socle pour la réussite et l anticipation de l avenir. Voilà pourquoi nos équipes, à votre service, dédiées à la formation viennent, à nouveau, enrichir les formations proposées en 2014 avec l ambition partagée que les futurs apprenants renforcent leurs compétences. Aussi, tout un chacun trouvera en 2014 auprès du Centre de formation continue de la CMA le parcours correspondant à ses envies, besoins et, naturellement, ses choix d adaptation de compétences. Il va de soi que la CMA poursuivra l adaptation de son expertise humaine et technique en recueillant au cours des formations vos besoins et motivations. J ai également beaucoup de plaisir à vous dire que 2014 sera l année de la femme aux Artisanales de Chartres, vitrine de l artisanat dans son ensemble, du 10 au 13 octobre. Ainsi, je vous donne un rendez-vous pour l avenir et que 2014 soit pour vous signe de bonheur, prospérité, santé pour vos entreprises, vous et vos proches. Le Monde des artisans n 98 Janvier-février 2014 Édition d Eure-et-Loir Président du comité de rédaction des pages locales : Michel Cibois Éditeur délégué : Stéphane Schmitt Rédaction : ATC, port. : , Ont collaboré à ce numéro : Barbara Colas, Sophie de Courtivron, Marjolaine Desmartin, Christelle Fénéon, Guillaume Geneste, Véronique Méot, Delphine Payan-Sompayrac, François Sabarly Secrétariat de rédaction : M. Anthony, J. Clessienne, J. Neisse Pages locales : président du comité de rédaction : Michel Cibois Rédacteur en chef : Ludovic Julien - Rédacteurs : Damien Le Pestipon, Kelly Debruge Publicité : ATC, 137 quai de Valmy, Paris Chef de publicité : Philippe Saint Etienne, Tél , Publicité nationale : Directeur commercial Mathieu Tournier, Tél , fax , Publicités départementales sud-ouest : Thierry (Tél ) et Cédric Jonquières (Tél ), fax , Publicités départementales nord et est : François Bederstorfer, Tél , fax , Photographies : Laurent Theeten, responsable image, photos pages départementales : CMA28 Promotion diffusion : Shirley Elter, Tél. : Tarif d abonnement 1 an. France : 6 euros. Tarif au numéro : 1 euro. à l étranger : nous consulter Conception éditoriale et graphique : TEMA presse, Tél Fabrication : Pixel image, I. Marlin, J.-M. Tappert, Tél Éditeur : ATC, 23 rue Dupont des Loges, METZ, Tél , fax Directeur de la publication : François Grandidier N commission paritaire : 0316 T ISSN : Dépôt légal : décembre 2013 Impression : Socosprint Imprimeurs, 36 route d Archettes Épinal. Le monde des artisans janvier-février

4 vénement Eure-et-Loir Chaque année le service Formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat propose une offre de formation de plus en plus riche et proche des problématiques des artisans. Mise en lumière des indispensables Spécialement conçue pour vous, l offre de formation de la CMA28 devient évolutive Pour proposer des outils et une offre au plus proche des besoins des artisans, le service Formation de la CMA28 prend en considération les différentes étapes de la vie de l entreprise, ainsi que les problématiques inhérentes à la fonction de chef d entreprise, de conjoint collaborateur et de salarié. Cette offre de formation s adresse également aux demandeurs d emploi porteurs de projet dans l artisanat ou en reconversion professionnelle, qui peuvent eux aussi bénéficier d un accompagnement personnalisé. L expertise au service des artisans Avec ses 7 salles de formation entièrement équipées (accès wifi, vidéo projecteur, etc.) et son parking de 150 places, le centre de formation de la CMA se veut un lieu professionnel et facile d accès pour les artisans. «Tous nos formateurs sont experts dans leur domaine, nous explique Stéphanie Jeannesson, responsable de la plateforme formation de la CMA28. Pour être au plus proche de la problématique temps des artisans et de leurs collaborateurs, nous proposons également des cours à la carte en soirée, journée ou encore le samedi. Des cours collectifs intra entreprise pour un ou plusieurs stagiaires peuvent également être organisés. Depuis 2012, le centre de formation de la CMA28 est habilité pour la passation du test de référence mondiale en matière de validation de niveau : le test TOEIC. «Enfin, nos stagiaires peuvent bénéficier d un accès gratuit à la plateforme e-learning. De plus, ils peuvent être accompagnés pour l élaboration de leur plan de formation et pour le montage du dossier de prise en charge des frais de formation.» CONTACTER : le Centre de formation Continue de la CMA28 au Créer des valeurs, développer les compétences, investir dans l avenir de ses stagiaires, voilà l expertise humaine et technique de votre Centre de Formation Continue. + chiffres La formation : 850 stagiaires formés chaque année 20 stages de préparation à l installation organisés 2 sessions de parcours pédagogique à la création : une formation de 2 mois pour apprendre à «créer sa boîte» 80 formations proposées au travers de 14 thématiques en formation continue 5 formations diplômantes et qualifiantes de niveau bac à bac Le monde des artisans janvier-février 2014

5 Un accompagnement personnalisé de votre formation Quelle que soit l étape de vie de l entreprise, qu il soit jeune créateur, dirigeant développeur ou encore innovateur la CMA28 propose des formules «sur mesure» pour aider l artisan à gagner en efficacité. Les nouveautés 2014 Des solutions pour informer, former et conseiller les chefs d entreprise artisanale dans leurs démarches! Management des Ressources humaines Hygiène alimentaire Environnement - Accessibilité Structuration de l entreprise Développement commercial Transmission Reprise Les boîtes à outils RH + Le module de formation «développer ses compétences de manager» Parce que tout chef d entreprise est amené à recruter, évaluer les résultats de son équipe, définir son besoin en compétences, le diagnostic ressources humaines vous aide à prendre du recul sur les pratiques de gestion du personnel de votre entreprise. Le pré-diagnostic hygiène en entreprise + Le module de «formation spécifique en hygiène alimentaire» Avant d envisager des travaux ou la vente de votre entreprise, un diagnostic de vos locaux en matière d hygiène s impose. Un conseiller expert élabore un rapport d expertise et vous aide à établir votre plan d action. Le diagnostic environnement : pour vous aider à prendre conscience de l impact de votre entreprise sur l environnement et bénéficier d un plan d actions correctrices rédigé par un conseiller expert. Le diagnostic visite énergétique : pour évaluer vos consommations énergétiques et trouver des solutions écoresponsables. Le diagnostic accessibilité + Le module de formation «accessibilité aux commerces» Un conseiller expert vient dans votre entreprise pour faire une évaluation des travaux à réaliser pour rendre accessible votre entreprise. Pour vous faire accompagner au démarrage de votre activité par un spécialiste de la création d entreprise. L accompagnement post-création + La formation jeune dirigeant Pour vous faire accompagner par un conseiller expert en développement commercial pour développer votre activité et mettre en place de nouvelles actions commerciales. L accompagnement post-création + La formation jeune dirigeant L évaluation de la valeur de votre entreprise par un conseiller spécialisé en transmission reprise + Le module de formation «comment vendre son entreprise» Vous faire accompagner pour : L élaboration de votre dossier de reprise + Le module de formation «analyser l entreprise à reprendre» Participation financière : devis sur demande. En appui de votre projet de développement, la CMA vous aidera à mobiliser des financements (subventions, prêts, avance remboursable,...). Nous consulter au Les ateliers 2014 du secteur alimentaire Atelier «spécial bûches de Noël» Objectifs : Créer un programme adapté à sa clientèle Étudier les choix et accords des parfums Travailler sur les montages et la coupe, les textures, les couleurs, les techniques de glaçage, les différents biscuits, le décor Maîtriser ses coûts de revient/vente Dates : 29/09 et 6, 13/10 3 jrs Atelier «pains spéciaux et viennoiseries» Objectifs : Développer votre offre en tenant compte des contraintes de fabrication et d hygiène Réaliser la préparation des pâtes à pain de campagne, baguettes de tradition, pain de seigle, Concevoir des viennoiseries avec des méthodes nouvelles : brioche feuilletée, au levain, aux fruits adaptés à votre clientèle Dates : 24 et 31/03 ou 1 er et 8/07 2 jrs Atelier «pièces montées et décor» Objectifs : Innover pour séduire sa clientèle Apprendre à utiliser les techniques nouvelles (décor, nougatine, aérographie, sucre tiré et soufflé). Dates : 3, 4 et 5/03 ou 27, 28 et 29/10 3 jrs Atelier «Farandole de sandwichs et tartines» Objectifs : Développer votre activité sandwicherie en tenant compte des contraintes de fabrication et d hygiène Fabriquer des sauces sandwich Confectionner 5 à 6 produits différents adaptés à votre marché Rappeler les règles élémentaires d hygiène Apprendre à calculer votre rentabilité Dates : 28 et 29/04 2 jrs Richardlyons - Fotolia Le monde des artisans janvier-février

6 vénement Eure-et-Loir Un diplôme à la sortie de votre formation Les formations diplômantes sont ouvertes aux salariés ou jeunes en contrat de professionnalisation titulaires d un diplôme de niveau IV technique. Assistant de dirigeant d Entreprise Artisanale (ADEA) Objectifs : Renforcer ses connaissances pour assister quotidiennement le chef d entreprise. La formation est organisée autour de 4 modules : Secrétariat et bureautique : 112 h Communication : 70 h Gestion et management : 203 h Stratégie et techniques commerciales : 98 h Encadrant d Entreprise Artisanale (EEA) Objectifs : Acquérir les compétences nécessaires pour piloter et encadrer une équipe et/ou créer-reprendre une entreprise artisanale. La formation est organisée autour de 4 modules : Gestion économique et financière : 84h Gestion des ressources humaines : 56h Marketing - commercial : 56h Maître d apprentissage : 42h BTM Pâtisserie Objectifs : Permettre aux salariés d acquérir les compétences pratiques et technologiques nécessaires à une production de haute qualité. La formation est organisée autour de 7 modules : Module pratique : 160h Technologie : 80h Gestion des coûts de fabrication : 50h Commercialisation innovation : 50h Animation d équipe : 50h Anglais : 40h Organisation du travail : 50h BMIII Boulangerie Objectif : Acquérir l excellence dans votre métier et maîtriser le pilotage d une entreprise. La formation est composée de 7 modules : Module Professionnel : 290h Gestion économique et financière : 84h Marketing commercial : 56h Fonction entrepreneuriale: 49h Gestion des ressources humaines : 42h Module maître d apprentissage : 56h Anglais : 42h BMIII Coiffure Objectif : Acquérir l excellence dans votre métier et maîtriser le pilotage d une entreprise. La formation est composée de 7 modules : Module professionnel : 120 h Gestion économique et financière: 84 h Gestion des ressources humaines : 42 h Fonction entrepreneuriale: 49 h Marketing commercial : 56 h Module maître d apprentissage: 56 h Anglais : 42 h VOTRE CONTACT : Lieu : Centre de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat d Eure-et-Loir Programme et dates : sur demande Coût : devis sur simple demande Plateforme formation au Le Centre de Formation de la CMA d Eure-et- Loir s associe au Conseil général pour vous proposer un service de covoiturage et vous permettre d accéder à la formation en toute simplicité! 6 Le monde des artisans janvier-février 2014

7 Un calendrier adapté pour le premier trimestre Anticipez l'avenir : développez vos compétences. Les rendez-vous à ne pas manquer Savoir gérer les conflits Bien accueillir vos clients pour les fidéliser Gérer et développer son fichier clients WORD EXCEL Perfectionnement Mettre en œuvre une stratégie commerciale et marketing durable Anglais (en soirée) Gérer et retoucher ses photos et ses images (Photoshop) S exprimer en bon français à l écrit, c est facile! Gérer la trésorerie et la relation bancaire de l entreprise Développer vos compétences de manager Accessibilité aux commerces : ce qu il faut savoir pour être prêt avant 2015 Étiquetage de produits : les règles à respecter Établir et savoir vendre son devis Échafaudage : ce qu il faut savoir Les outils de communication indispensables : de la plaquette à Internet Lire et comprendre son bilan Établir sa comptabilité avec EBP Cours pratique «Pièces montées et décor» Développer un tempérament commercial Faire son devis et sa facture avec EBP S exprimer en bon français à l écrit, c est facile! Préparer et animer des réunions constructives pour communiquer efficacement Dates sur demande au JANVIER Calculer ses prix de revient et de vente Prévenir les risques clients, les impayés, s informer et se prémunir Se développer à l export Développer un tempérament commercial Apprivoiser les réseaux sociaux pour promouvoir son entreprise Développer un tempérament commercial FÉVRIER Rendre efficace vos relances clients et récupérer votre argent Mettre en place une relation gagnant/gagnant lors de la reprise d une entreprise Comment réaliser son étude de marché EBP Bâtiment Préparer la réussite de son salon " spécial Artisanales de Chartres 2014 " Hygiène et sécurité sur les chantiers Développer sa confiance en soi Calculer ses prix de revient et de vente (en soirée) Votre vitrine : votre premier vendeur MARS Sauveteur secouriste du travail Apprendre à gérer son stress Développer la confiance en soi Apprendre à gérer ses stocks Réussir vos recrutements Conseil en image au féminin/au masculin Cours pratique de boulangerie «Pains spéciaux et viennoiseries» Calculer ses prix de revient et de vente Erratum Merci de prendre en considération les ajustements de dates au sujet des formations suivantes : Mettre en œuvre une stratégie commerciale et marketing durable : 23/01. Les points clés d un site INTERNET performant : 26/06. Réussir la formation de son apprenti(e) : 26/06. EBP Bâtiment : du /02 ou /09. Parrainage Parrainez un chef d entreprise, son conjoint ou l un de ses salariés et bénéficiez de 50% sur une sélection de formations. Renseignements auprès de votre centre de formation. + Info E-learning Pour vous permettre d aborder sereinement les étapes clefs de votre projet d entreprise et pour compléter ses actions d accompagnement, de conseil et de formation, la CMA28 vous propose d accéder à sa plateforme de formation en ligne. Tests sur rendez-vous. Tarif sur demande Location de salles Conventions, colloques et autres manifestations publiques. 5 salles de réunion traditionnelles neuves entièrement équipées (écran, vidéo, ordinateur portable ) Parking : 150 places 2 salles informatiques équipées de 20 postes Location ½ journée ou journée. Devis sur demande Le monde des artisans janvier-février

8 ctualités Eure-et-Loir PRIX DES MÉTIERS D ART EURÉLIENS CHANTRES DES MÉTIERS DE LA TRADITION ARTISANALE Le 18 novembre, la CMA28 et son partenaire, le Crédit Agricole, remettaient le prix des Métiers d art à deux candidats de talent : nous les avons rencontrés. Jean Brulard, l aventurier ferronnier d art Exploitant agricole pendant 27 ans, Jean Brulard était un passionné de la ferronnerie. «J ai toujours aimé voir la réaction du métal avec le feu. En 2002, je me lance dans une nouvelle aventure et m inscris comme artisan ferronnier.» Jean aime le respect du travail dans la tradition, les découvertes faites lorsqu il restaure une œuvre et révèle sous la peinture à base de plomb toute la qualité du travail réalisé. «J imagine ces ouvriers passionnés par leur travail et soucieux de bien faire. Avec mon salarié, nous conservons ces méthodes traditionnelles. J espère que les futures générations qui seront amenées à le restaurer à leur tour ressentiront la même émotion que moi aujourd hui.» Pour le Prix des Métiers d Art, il présente un garde-corps du XVIII e siècle réalisé pour une propriété privée. «J ai été contacté par un architecte que je connais pour son respect de la tradition. Il m a proposé de fabriquer ce garde-corps dont la particularité résidait dans l adaptation de sa dimension à un balcon existant, car le modèle papier était proportionnellement plus grand. J ai donc modifié les volutes sans dénaturer la réalisation souhaitée.» Ce travail, dont les pièces et volutes ont été réalisées comme autrefois, à la forge à charbon, lui permet d obtenir le prix des Métiers d Art «C est une belle reconnaissance pour mon salarié et moi. À bientôt 62 ans et travaillant dans de telles conditions, je ne pense pas arrêter mon entreprise.» Direction l étape régionale du concours pour Jean Brulard avant de participer aux Artisanales de Chartres où il aura l opportunité d exposer, grâce à ce prix des métiers d art. Sandrine Mathieu, le challenge de l encadreuse Héritière de la passion de ses parents, Sandrine Mathieu s est installée il y a un an, dans le quartier historique de Chartres en tant qu encadreuse. «Mes parents sont encadreurs depuis 30 ans, ma mère m a appris pendant 4 ans tout ce qu elle savait quant à la mise en valeur, la protection, la conservation et le respect de l intégrité du sujet qui nous est confié. Fidèle à ce savoir-faire familial, Sandrine voit dans le prix des métiers d art un challenge personnel, une mise à l épreuve technique et une première occasion de se préparer au concours de Meilleur Ouvrier de France qu elle souhaite passer un jour. Lors d un déballage d antiquaire, Sandrine trouve une taille douce accompagnée de son empreinte représentant le quartier de la Porte Guillaume. «À mes yeux cette gravure ancienne, ancêtre de l offset, était le sujet idéal pour présenter la tradition et ses diverses techniques de mises en valeur, de protection et de conservation.» Dorure à l eau, lavis, biseau à la feuille d argent, passe-partout gainé au relon noir, découpe à la main, montage de la gravure, Sandrine s est attachée à mettre en œuvre des techniques anciennes, tout en utilisant des matériaux plus actuels, respectueux de l environnement et moins nocif pour le sujet encadré. Un travail qui lui vaut la seconde place au prix des Métiers d Art Jean Brulard (à gauche) reçoit le 1 er prix des Métiers d art des mains du Président de la CMA28, Michel Cibois. 8 Le monde des artisans janvier-février 2014

9 LES ÉLUS DE LA CMA VALORISENT LES ENTREPRISES DU DUNOIS Les visites de la menuiserie Bouvier, de la SARL Lam Inox et du garage Chopard lors du dernier Bureau délocalisé des élus de la CMA28, ont donné l occasion aux artisans de valoriser leur savoir-faire auprès de Philippe Vigier, Député et maire de Cloyes-sur-le-Loir, Bernard Gonzales, sous-préfet de Châteaudun et Claude Térouinard, conseiller général. Nous avons rencontré ces entreprises pleines d avenir. Lam Inox construit son atelier de m² Chez les Chopard, l automobile est une passion transmise de père en fils C est en 2009, à 47 ans, que Didier Hubert crée Lam inox et s installe dans un atelier relais de Châteaudun. Issu du secteur de la chaudronnerie industrielle, il fait alors un pari qui en 4 ans, a su porter ses fruits. Avec un chiffre d affaires qui ne cesse d augmenter depuis sa création, l entreprise s apprête à déménager dans des locaux tout neufs de m². L entreprise, spécialisée dans la chaudronnerie inox, fabrique des éléments de cuisines sur-mesure pour les professionnels et les collectivités. Aujourd hui, l atelier se révèle parfois un peu petit, alors Didier Hubert a fait le choix du développement en faisant construire des locaux plus adaptés, plus spacieux, lui permettant de recruter un second commercial et de passer à terme de 14 à 25 salariés. «Chaque année, nous donnons leur chance aux jeunes en formant des apprentis du CFA de l industrie de Châteaudun. Nous travaillons également à développer notre communication, c est indispensable pour mieux nous faire connaître.» L histoire de cette passion familiale commune débute en 1975 lorsque M. Chopard père reprend un garage automobile dans le centre-ville de Cloyes-sur-Loir. Puis, en 1995, il ouvre un garage à Arrou. Aujourd hui, Stéphanie Zambon et Vincent Chopard, les enfants, ont repris l entreprise et perpétuent le savoir-faire familial. «Nous avons grandi dans cet environnement, cela fait presque partie de notre culture. Nous travaillons en famille, mon frère et son épouse, mon mari et moi-même», nous explique Stéphanie. Leur amour pour l automobile crée un lien fort entre les membres de cette famille qui ont choisi d investir leur énergie dans ce projet d entreprise commun. La famille Chopard reflète parfaitement la transmission d un savoirfaire artisanal, évoluant d une génération à une autre. Toutes ces entreprises ont été accompagnées par la CMA28 dans leur projet et dans le montage de leurs dossiers de financement. Elles ont ainsi pu bénéficier d aides financières régionales. Recevoir la CMA et des élus du territoire dans leurs locaux, les valorise, ils se sentent écoutées et évoquent leur métier avec passion. Menuisier depuis 20 ans, Cyril Bouvier installe son entreprise en 2007 sur Cloyes-sur-le-Loir. «Au départ, j étais seul, puis mon épouse m a rejoint, j ai embauché un salarié et un apprenti.» D abord spécialisé dans l agencement et l aménagement pour les professionnels (boutiques, collectivités, hôtels, stands), Le recrutement choisi permettra à la menuiserie Bouvier de développer sa démarche commerciale Cyril a rapidement mis ses compétences au service des particuliers. «Nos clients ont des souhaits très tendances, contemporains. Aujourd hui, ils viennent essentiellement du coin. Notre clientèle professionnelle quant à elle est plutôt parisienne.» L entreprise a récemment investi dans une machine plus performante et sécurisante pour ses salariés. Face à des charges de travail parfois trop importantes, la menuiserie a fait le choix d agrandir ses équipes pour se lancer sur la voie du développement. «Aujourd hui, je suis partagé entre mon atelier et mes visites sur le terrain. Mais lorsque je suis sur la première activité, la seconde est pénalisée et inversement. En recrutant un menuisier, je pourrais développer ma démarche commerciale et ainsi prospecter une nouvelle clientèle.» Le monde des artisans janvier-février

10 % des créateurs-repreneurs d entreprises sont des femmes! En participant au concours Fémin Initiatives, vous allez obtenir la reconnaissance des partenaires du secteur et de la presse. Ce sera une formidable occasion de transmettre votre ambition et votre force à d autres femmes, et démontrer que vous pouvez conjuguer vie personnelle et réussite entrepreneuriale. C est ensemble que la Préfecture, la CCI et la CMA28 en la personne de Laurence Mazelier, membre élue, ont rappelé l importance de ce concours pour mettre en valeur les compétences, l originalité, l innovation, la ténacité et la persévérance de ces femmes ctualités Eure-et-Loir CONCOURS FÉMIN INITIATIVE MESDAMES, METTEZ VOTRE TALENT EN LUMIÈRE Lancée officiellement le 25 novembre dernier, la 12 e édition du Concours Fémin Initiatives s ouvre à toutes les femmes entrepreneurs du département. 30 Chaque année, la Confrérie des Fins Gourmets Euréliens organise deux manifestations pour promouvoir les produits gastronomiques du terroir Eurélien : Le concours du meilleur pain au levain sur la route du blé en Beauce chefs d entreprise. Grâce à cela, 61 femmes ont été mises à l honneur depuis la création du concours en 2001, faites en partie. La lauréate aura l opportunité de faire découvrir son savoir-faire aux Artisanales de Chartres, du 10 au 13 octobre Qui peut concourir Toutes les femmes âgées de 18 ans et plus à la date de clôture des inscriptions, répondant aux critères suivants : l activité doit être immatriculée dans le département d Eure-et-Loir, la candidate doit être la gérante effective de l entreprise et être associée, l entreprise doit être immatriculée pour la 1 re fois entre le 1 er janvier 2011 et le 31 décembre 2012, les filiales d entreprises sont exclues, les personnes ayant déjà été primées au concours ne peuvent plus y participer. Comment poser sa candidature? Il suffit de remplir le dossier de candidature, disponible auprès de votre contact CMA : Nolwenn Le Mentec, , ou de le télécharger sur et de le renvoyer à CMA d Eure-et-Loir, à l attention de Nolwenn Le Mentec, 24 boulevard de la Courtille Chartres. Date limite de dépôt des dossiers : le 17 février e festival national des provinces françaises Résultat du concours des Pâtés en Croûte 2013 Romain Baudron a reçu le 1 er prix dans la catégorie Pâté du chef, avec son pâté au canard sauvage. Le festival national des pâtés en croûte des provinces françaises. Des lauréats charcutier-traiteur, prônant la qualité d un produit maintenant reconnu. Les lauréats euréliens par catégorie : Pâtés du Chef Zone 8 : professionnel 1 er : Baudron Romain (legrand Monarque), Chartres (canard sauvage) Zone 8 : apprentis 1 er : Aachboun Hassan et Bruneau Elvis Centre formation GEPSA, Châteaudun Pâtés de Chartres Catégorie : Chartres canard professionnel 1 er : Henault Jean-Marc, rue des Changes, Brou Catégorie : Chartres canard apprentis 1 er : Richard Anthony (charcuterie Henault), rue des Changes, Brou Catégorie : Chartres faisan professionnel 1 er : Henault Christophe, rue des Changes, Brou Catégorie : Chartres faisan apprentis 1 er : Poirier-Faivre Cyril (charcuterie Hénault), rue des Changes, Brou Catégorie : Chartres perdreau professionnel 1 er : Henault Jean-Marc, rue des Changes, Brou Pâté Créatif National Catégorie : Créatif professionnel 1 er : Henault Jean-Marc, rue des changes, Brou (pigeon foie gras carottes) Catégorie : Créatif apprentis 1 er : Poirier-Faivre Cyril (charcuterie Henault), Brou Pâté Prix National Catégorie : professionnel 1 er : Henault Jean-Marc, rue des Changes, Brou (pâté de Chartres) Catégorie : apprentis 1 er : Richard Anthony (charcuterie Henault) à Brou (pâté de Chartres), Brou 12 Le monde des artisans janvier-février 2014

11 Les apprentis du bâtiment se retrouvent le temps d une soirée Convivialité, festivité, chaque année le CFA BTP Eure-et-Loir organise une soirée unique pour ses apprentis. Une occasion de se retrouver peu de temps après avoir débuté un nouveau chapitre de leur vie professionnelle. 168 apprentis réunis autour de toute l équipe pédagogique du CFA qui se charge d animer cette soirée. À cette occasion, Gilles Degonzague a reçu des mains du Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat sa médaille de la reconnaissance artisanale. GÉRARD BINET GAGNE LA TWINGO DES 20 ANS DES ARTISANALES DE Pour son 20 e anniversaire, les Artisanales de Chartres et leur partenaire Renault, proposait un grand jeu concours permettant de gagner un véhicule. De quoi marquer les esprits de cette 20 e bougie. L heureux gagnant, Gérard Binet, a reçu les clés de sa nouvelle Twingo le 19 décembre dernier à la concession Renault de Chartres, après tirage au sort effectué sous contrôle huissier. Félicitations à lui, bonne route et rendez-vous du 10 au 13 octobre 2014 pour bien d autres surprises aux Artisanales de Chartres. + Info Le CFA Bâtiment de Chartres a 40 ans Et si nous les fêtions ensemble! À l occasion de cet anniversaire nous souhaitons réunir le maximum de nos anciens apprentis. Vous êtes artisan, maître d apprentissage, salarié du bâtiment et avez suivi votre formation au CFA Bâtiment de Chartres, merci de laisser vos coordonnées à l adresse mail suivante : Aidez-nous à faire que cette journée soit marquée sous le signe des retrouvailles 8 artisans reçoivent la médaille de la reconnaissance artisanale Cette médaille est destinée à marquer, par le canal des Chambres de Métiers, la reconnaissance interne du secteur aux personnes dont les efforts, le dévouement ou les travaux, contribuent au maintien du renom et de la pérennité des métiers ou qui ont rendu d éminents services à la cause de l Artisanat. Bruno Letartre, La Vieille Maison - Fabrication de plats cuisinés à emporter, Chartres Nicolas Cabaret, Électricité, Lèves Stéphane Retif, Le Saint Pierre - Fabrication plats cuisinés à emporter, Dreux Bernard Dordain, Menuiserie de bâtiment, Le Favril Jean-François Heurtault, Électricité, Chartres Jack Simon, Fabrication carrosseries et remorques, Sours Patrick Bouhours, Taxi, Dampierre-sous-Brou Gilles Degonzague, Peinture - Vitrerie, Faverolles Le monde des artisans janvier-février

12 STYLE de vie Alex Vanopbroeke est restaurateur de tableaux et de sculptures ; pour recréer l ancien (ou pas) il a sa méthode, fondée sur la connaissance approfondie de l artiste sur lequel il travaille. Ou quand le voyage dans le futur d une œuvre passe par un voyage dans le temps. La mémoire ressuscitée Dans un coin de l atelier parisien qu Alex Vanopbroeke a ouvert en 2006, un totem du Burkina Faso zébré de noir et de blanc attend. Il semble arriver directement de son village africain, il raconte des croyances oubliées et dégage presque une chaleur moite. Erreur. «Je viens de le restaurer», révèle l artisan. «Une partie avait été victime d un dégât des eaux, il n y avait plus de rayures». Tout l art du restaurateur est là : restituer la magie d un objet. Le remettre dans l état de communion avec le passé qui lui donne un pouvoir de communication avec le présent. Cette maîtrise correspond pour le professionnel à un long travail d appropriation. L imprégnation Avant de restaurer une œuvre, Alex a besoin de se replonger dans la vie de l artiste concerné, de se mettre dans sa peau. «C est très intéressant de découvrir un univers», précise celui qui ne comptabilise pas ses recherches dans le prix qu il fixe, uniquement proportionnel au temps passé sur l œuvre. «Il faut respecter la philosophie du peintre. Si je ne le connais pas, j appelle un expert pour connaître sa technique», expliquet-il. L avantage du moderne et du contemporain, c est que beaucoup sont vivants. Il est certes moins facile de connaître les secrets de fabrication d un bouddha birman du VII e siècle au bras cassé. «J ai mis des mois à trouver la solution», se souvient l artisan, qui restaure 60 % de peintures et 40 % de sculptures. Corollaire, les artistes «anciens» ont souvent leurs restaurateurs attitrés, salariés des musées où ils sont exposés. «En revanche, les musées modernes font des appels d offres, et là je réponds.» DR Ses clients sont principalement des galeries et des particuliers belges et français. Il arrive qu à force de se documenter, il tombe amoureux d une œuvre ; «je m en trouve presque intimidé», confie celui qui rêverait travailler sur un Goya. Sur le plan de la restauration pure, les peintures du XVIII e siècle sont paradoxalement plus simples d accès que les modernes : «huile et vernis», résume l artisan. La difficulté technique du contemporain Les œuvres modernes (de 1900 à 1955) et contemporaines (de 1955 à aujourd hui) représentent 70 % du travail d Alex. Elles sont compliquées à restaurer car leurs techniques sont mixtes : «peinture à l huile, acrylique, gouache, parfois des plumes, etc.», énumère-t-il. Il a ainsi dû s occuper d un tableau récent peint avec du sable. «Il m a fallu savoir où le peintre avait été le chercher pour prendre le même.» Alex Vanopbroeke, restaurateur d œuvres d art : «Il faut respecter la philosophie du peintre.» Autre exemple, ce peintre contemporain pour qui le vernis est aussi important que la peinture et qui veut que le vernis de ses tableaux craquelle ; une donnée à connaître pour l artisan. Sont déjà passées entre ses mains des César, Ernst, Soulages, ou encore Henner. «Je ne fais pas de surcote si le nom est connu», poursuit celui qui a d abord fait des études de négociant en œuvres d art, poursuivies par de la restauration de tableaux anciens et par un an de stage où il approfondit l art moderne et contemporain. Il prend quelques fois des stagiaires de dernière année, qui ne font que de l ancien L ancien, chemin vers une juste appréhension du nouveau? Le voyage préalable que fait Alex «dans» ses œuvres n en est-il pas la métaphore? Aussi étonnant que cela puisse paraître, les peintres vivants ne restaurent jamais leurs propres œuvres. Un tableau est un voyage terminé. Sa re-création par un professionnel est un voyage infini. Sophie de Courtivron 16 Le monde des artisans janvier-février 2014

13 D ossier PROCÉDURES EXTRA-JUDICIAIRES ET JUDICIAIRES Des réponses graduées Face aux difficultés financières, le chef d entreprise est souvent désarmé, effrayé par le spectre de la liquidation judiciaire. Pourtant, des solutions amiables et graduées existent. Les chefs d entreprise connaissent mal la justice consulaire et la redoutent. À tort. «Très peu savent que nous sommes des chefs d entreprise, regrette Jacques Vincent, président honoraire du tribunal de commerce d Avignon et vice-président du Centre d information sur la prévention des difficultés des entreprises (CIP) national. Ils ont peur de venir car ils associent tribunal et liquidation. Or, la liquidation est la dernière extrémité.» Créé en 1999, le CIP national qui regroupe une cinquantaine de CIP territoriaux - a la volonté d impulser un changement des mentalités. D autant que «les difficultés d une entreprise peuvent conduire à sa perte si elles sont mal anticipées ou trop longtemps niées par le dirigeant». Ouvrir les yeux Sources d information sur la prévention, les centres offrent aux chefs d entreprise des entretiens gratuits, confidentiels et anonymes, appelés «Entretiens du Jeudi». Ils assurent également la cohésion de tous les acteurs gravitant autour de l entreprise : Urssaf, Banque de France «Les chefs d entreprise ouvrent enfin les yeux sur leurs difficultés, pointe le vice-président. Ils croyaient s en sortir à coup de baisse des prix.» Les Entretiens du Jeudi sont assurés par un expert-comptable ou un commissaire aux comptes, un avocat et un ancien juge du tribunal de commerce. «On propose aux dirigeants un auto-diagnostic de l entreprise : relations avec les banques, avec les fournisseurs On leur donne ensuite des options personnalisées pour négocier euxmêmes avec les créanciers», détaille Jacques Vincent. Les premières solutions proposées sont extra-judiciaires : saisine d un Codefi (Comité départemental d examen des problèmes de financement des entreprises), d un CCSF (Commission des chefs de services financiers) ou d un médiateur du crédit. Un droit à la seconde chance Suppression de l indicateur 040 de la Banque de France Des solutions efficaces «Ensuite, nous évoquons les procédures judiciaires amiables, le mandat ad hoc et la conciliation.» Procédure confidentielle, le mandat ad hoc intervient lorsqu un dirigeant en difficulté sans être en état de cessation des paiements - demande au tribunal de commerce la désignation d un mandataire (rôle d assistant et de conseil). Le dirigeant reste maître de son affaire. Ouverte à la demande du dirigeant, la procédure confidentielle de conciliation Un décret du 2 septembre dernier, applicable le 9 septembre, supprime le fichage par la Banque de France (BdF) des entrepreneurs dont la société a été liquidée. Une avancée importante pour ces chefs d entreprise, dont l accès au crédit était compliqué par la faillite. Basé sur des éléments chiffrés fournis par les tribunaux de commerce, l indicateur 040 de la BdF recensait les dirigeants ayant connu un dépôt de bilan au cours des trois dernières années (environ ). Désormais, ceux-ci (y compris les situations en cours) sont répertoriés sous l indice 000, qui n appelle aucune remarque. La durée prise en compte pour établir la codification passe de trois à cinq ans. Il ne faut pas avoir peur de la justice consulaire. Cellules de prévention et procédures amiables peuvent vous aider à franchir un cap difficile, en toute confidentialité. a pour but de rechercher un accord amiable entre l entreprise et ses créanciers (en état de cessation des paiements depuis moins de 45 jours). Le tribunal de commerce désigne un conciliateur pour 4 mois. Si ces outils se révèlent inefficaces pour redresser la situation, alors il est temps de penser aux procédures judiciaires collectives : sauvegarde, redressement judiciaire et liquidation judiciaire. Les CIP assurent entre et entretiens par an. Trop peu pour Jacques Vincent, qui assure aux dirigeants qu ils ne sont pas seuls. «Il existe des solutions efficaces pour sauver votre entreprise, à condition d anticiper et d oser parler de vos difficultés.» Marjolaine Desmartin CONTACT : atmospheric Le monde des artisans janvier-février

14 P ratique Eure-et-Loir 1 ER SEMESTRE 2013 LES CHIFFRES CLÉS DE L EMPLOI DANS L ARTISANAT EN RÉGION CENTRE Évolution du stock d entreprises au Les effectifs salariés de l Artisanat au Au cours du premier semestre de l année 2013, le stock d entreprises et les effectifs salariés de l Artisanat continuent de suivre des évolutions opposées : le secteur gagne 603 entreprises mais, dans le même temps, perd 780 salariés. L attrait pour le régime de l auto-entrepreneur permet de maintenir un nombre de créations d entreprises élevé mais ne génère pas d emploi dans le Secteur des Métiers. -> Un stock d entreprises artisanales en hausse Tous les départements de la région enregistrent une augmentation du nombre d entreprises inscrites au Répertoire des Métiers (de + 44 dans le Cher à dans le Loiret). Au 30 juin 2013, le secteur des Métiers compte entreprises (+1,5 % sur six mois). D amplitudes variées, les soldes enregistrés sont positifs pour l ensemble des grands secteurs d activité. Le Bâtiment (+ 278) et les Services (+ 245) sont les principaux moteurs de cette croissance. effectifs salariés est de 1 % sur les six premiers mois de l année La dernière hausse des effectifs salariés remonte au premier semestre Il y a salariés en moins dans l Artisanat par rapport à juin 2012 et un recul de personnes par rapport à juin L Artisanat représente toujours près de 13 % des emplois du secteur privé en Région Centre ( salariés pour les Métiers). D un département à l autre, le poids de l Artisanat varie de 9,9 % dans le Loiret à 16,2 % dans l Indre. Le secteur du Bâtiment est le plus touché et enregistre une perte de 510 salariés sur six mois. L impact est également significatif dans le secteur des Services et celui de la Production, avec respectivement un recul de 180 salariés et 90 salariés. En marge, l Alimentation affiche une stabilité de ses effectifs. Le solde, globalement positif au niveau régional (+ 603), masque des réalités très contrastées. D une part, ce sont clairement les flux d auto-entrepreneurs, avec unités, qui sont à l origine du solde global. D autre part, ceux traduisant la situation des entreprises classiques sont très négatifs (- 252). Les auto-entrepreneurs représentent désormais 13,4 % des inscrits dans les fichiers des CMA. -> Une érosion continue des effectifs salariés En Région Centre, les effectifs salariés de l Artisanat sont orientés à la baisse (- 780) pour le premier semestre La baisse des Sources : Répertoire des Métiers et données Urssaf - juin 2013 Réalisation : Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre - Erik Leconte - Chargé d Etudes - Tél Courriel Partenaires financiers : l Union Européenne (FEDER), l État et le Conseil Régional du Centre 36 Le monde des artisans janvier-février 2014

15 P ratique Eure-et-Loir 1 ER SEMESTRE 2013 MOUVEMENTS DES ENTREPRISES AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS -> Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2013 Départements : Au cours des premiers mois de l année 2013, le Répertoire des Métiers a enregistré immatriculations et radiations, pour un solde de 603 entreprises. Tous les départements constatent un gain d entreprises. Ils varient de + 26 en Eure-et-Loir à dans le Loiret. En comparant les chiffres du 1 er semestre 2013 avec le 1 er semestre de l année précédente, une baisse marquée des immatriculations est visible (- 4,8%). Pourtant, depuis l introduction du régime de l auto-entreprise dans l Artisanat, une dynamique de forte augmentation des immatriculations prévalait (+ 19,8% entre 2010 et 2012). En parallèle, l évolution des radiations - déjà préoccupante sur les dernières années (+ 26,2 % entre 2010 et 2012) - se poursuit au début de l année Avec une augmentation de 15,3% par rapport au 1 er semestre 2012, ce sont près de 250 entreprises de plus qui se sont radiées sur les six premiers mois de l année. -> Analyse de la situation des entreprises classiques et des auto-entrepreneurs au sein du Répertoire des Métiers au 30 juin Départements : Au cours du premier semestre 2013, la part des auto-entrepreneurs dans les immatriculations a été supérieure à celle des entreprises classiques dans 5 départements sur 6. La seule exception est le département du Loiret (344 entreprises classiques / 330 auto-entreprises). Le solde, globalement positif au niveau régional (+ 603), ne doit pas masquer des réalités très contrastées qui perdurent. D une part, avec unités ce sont clairement les flux d auto-entrepreneurs qui sont à l origine du solde global. D autre part, ceux traduisant la situation des entreprises classiques sont très négatifs (- 252). Un seul territoire enregistre un solde positif d entreprises classiques sur le premier semestre 2013 : le Loiret (+ 43) Pour les autres départements, le solde d entreprises classiques varie entre en Indre-et-Loire à - 18 dans l Indre. Source : Répertoire des Métiers Le monde des artisans janvier-février

16 F orum Eure-et-Loir L UNION FAIT LA FORCE POUR LA PROMOTION DE L ARTISANAT RÉGIONAL On le dit souvent, «l union fait la force» en particulier dans un contexte économique difficile. En tant qu agence de promotion et de développement économique de la région centre, Centréco - centrexport, en partenariat avec la Région Centre et en coordination avec les chambres consulaires et le Comité Régional du Tourisme, met en œuvre un programme de valorisation des professionnels de la région. Afin d encourager les entreprises de la région Centre à participer, en stands collectifs, à des manifestations internationales ou à des missions, Centrexport propose un programme d actions annuel bénéficiant d un soutien technique et financier conséquent (sous condition des règles d éligibilité au regard de la législation communautaire). Ce programme d actions est défini en cohérence avec le Plan Régional d Internationalisation des Entreprises de la Région Centre. Tout au long de l année, la structure met en œuvre des outils de promotion économique. Ainsi, les partenaires du développement économique régional sont informés par l édition de panorama de presse économique bimestriel, de fiches filières et de plaquettes. La promotion économique est assurée par une campagne de publicité nationale, l organisation de relations presse et la participation à des salons professionnels sur stand collectif. Et pour compléter leurs services des actions sont menées pour aider les nouvelles entreprises à s implanter sur le territoire. «Produit en région» devient la signature régionale. Un programme de communication a été développé pour valoriser les produits régionaux grâce à la signature «Produit en région», comprenant un site web et des supports promotionnels. Actions collectives, développement de l approvisionnement local de la restauration, identification et organisation d un réseau de restaurants en région Centre valorisant des plats du terroir correspondant à la charte de la «Signature régionale des produits régionaux», ou encore opérations d animations en galeries commerciales, permettent une mise en valeur du patrimoine alimentaire local. Rappel sur les obligations d affichages Toute entreprise d au moins 1 salarié, artisan, commerçant, association doit mettre en place des panneaux d affichages obligatoires pour être en conformité avec le droit du travail. Ces panneaux sont : L affichage harcèlement moral et sexuel (modification août 2012) Art. L à 6 et L à 6 L affichage égalité professionnelle entre hommes et femmes. Art. L à L L affichage lutte contre les discriminations. Art à 4 et L à 4 et 6 Consignes de sécurité. Art. R à 57 Numéros d urgence. Art. D L affichage du Code du travail (médecine du travail, inspection du travail, convention collective applicable ). Art. L2262-5, R à R2262-3, D L affichage interdiction de fumer (modification ). Art. R à 13 L affichage Zone fumeur (modification ). Art. D PLUS D INFORMATIONS : Chambre de Métiers et de l Artisanat d Eure-et-Loir : Centreco.regioncentre.fr / 1001-opportunites.fr / centrexport.regioncentre.fr Plaquette d information téléchargeable sur L affichage Planning des départs en congés (modification janvier 2013). Art. D L affichage Modalités d accès au document unique. Art. R à 4 L affichage du CHSCT. Art. L à 8 Les entreprises n ayant pas encore mis en place ces affichages obligatoires ou n ayant pas actualisé les dernières modifications, peuvent se mettent en conformité en se rendant à l adresse Internet : affichagesobligatoires-modifies. php?idc=283&ida= Le monde des artisans janvier-février 2014

17 Taxe d apprentissage 201 et Contribution au Développement de l'apprentissage calculées sur les salaires 201 La Chambre Régionale de Métiers et de l'artisanat Organisme collecteur répartiteur habilité pour la région Centre délègue par convention chaque Chambre de Métiers et de l'artisanat de la région Centre dont Eure-et-Loir Nom Prénom / Raison sociale pour la collecte des fonds et la gestion des dossiers BORDEREAU DE VERSEMENT A retourner à votre Chambre de Métiers et de l'artisanat avant le 28 février 201 Contact : Tél. : Fax : Activité principale... Adresse de l entreprise... Code postal Ville... N SIRET NAF : Tél. :... Contrats en alternance Nombre de jeunes formés en 201 Nombre de contrats en cours au Apprentis (cf. tableau 2 au verso) Contrat de professionnalisation (pour les entreprises non artisanales, joindre obligatoirement une copie du ou des contrats en alternance) TOTAL DES SALAIRES BRUTS VERSÉS EN 201 (Déclaration DADS) Nombre de salariés au : A MONTANT BRUT de la TAXE d APPRENTISSAGE DU par l ENTREPRISE (Cadre A x 0.50%).00 B CONTRIBUTION SUPPLÉMENTAIRE À L APPRENTISSAGE (1) (Nous consulter) (1) due par les entreprises de 250 salariés et plus - Loi du art JO du Déduction - Frais de stage en milieu professionnel : déduction maxi 4% du cadre B concerne les stagiaires de l enseignement technologique en formation initiale : (joindre une copie de la convention de stage) - Diplômes préparés: CAP BEP BAC-PRO BAC BTS DUT... CONTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT de l'apprentissage (Cadre A x 0.18%) (Loi du art JO du ) TOTAL à VERSER à la CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L'ARTISANAT : B + C + E - D Si vous gérez vous-même votre dossier fiscal et effectuez un versement partiel, contactez la Chambre de Métiers et de l Artisanat.00 C.00 D.00 E.00 F (arrondir à l' le plus proche) Nom et numéro de téléphone auquel nous pouvons vous contacter si nécessaire ou cachet du cabinet comptable Certifié exact : A... le... Le déclarant qui verse la totalité autorise la Chambre Régionale de Métiers et de l'artisanat à effectuer les affectations légales Signature : (votre règlement, libellé à l ordre de la Chambre de Métiers et de l'artisanat, doit être joint au présent bordereau). ÉTABLISSEMENTS BÉNÉFICIAIRES : La Chambre Régionale de Métiers et de l'artisanat effectuera les reversements aux établissements éventuellement désignés, (cf tableau 1 au verso) dans le respect de la législation en vigueur. Cadre réservé à votre Chambre de Métiers et de l'artisanat Règlement Date Montant N de dossier Total quota : Dont FNDMA :... dont FNP :... Quota CFA :... Barème : Nous vous remercions de la confiance que vous accordez à votre Chambre de Métiers et de l'artisanat pour la gestion de votre dossier. Vu l avis du service de contrôle de la D.R.T.E.F.P. et l habilitation de la préfecture de région en date du 04/11/03 Vu la convention conclue entre la Chambre Régionale de Métiers et de l'artisanat et la Chambre de Métiers et de l'artisanat d Eure-et-Loir en date du 22/09/03 délégant la collecte de la taxe d apprentissage au titre de l année 201 assise sur les salaires versés au cours de l année 201 dans le champ géographique départemental d Eure-et-Loir. Vu l'avenant en date du 12 janvier 2005 autorisant la Chambre de Métiers et de l Artisanat d Eure-et-Loir à collecter la contribution au développement de l'apprentissage (0,18 %). T.S.V.P.

18 A QUI VERSER VOTRE TAXE D APPRENTISSAGE? à la Chambre de Métiers et de l Artisanat, votre Organisme Collecteur Répartiteur Au profit de quel établissement? TABLEAU 1 : LISTE DES ETABLISSEMENTS BENEFICIAIRES DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Veillez à indiquer précisément les noms et adresses des établisements bénéficiaires. Nom et adresse des établissements Quota Cat. A Cat. B Cat. C TABLEAU 2 : PRECISER OBLIGATOIREMENT LE CFA QUE FREQUENTE VOTRE (OU VOS) APPRENTIS Rappel : pour les entreprises non artisanales, joindre obligatoirement une copie du contrat d apprentissage Noms et prénoms de l apprenti N de contrat Date début Date fin nom et adresse complète du C.F.A. COMMENT CALCULER VOTRE TAXE D APPRENTISSAGE? 3 situations peuvent se présenter : VOUS N AVEZ EU NI SALARIÉ, NI APPRENTI VOUS N AVEZ PAS EU D APPRENTI EN 201 VOUS AVEZ EU UN APPRENTI EN 201 (Présence de l apprenti dans l entreprise supérieure à un mois et présent au 31/12/201 ). vous êtes exempté. vous êtes redevable de la taxe sur la totalité des salaires bruts versés, versez-nous la totalité de cette imposition. Elle sera utilisée pour la formation d ouvriers qualifiés, renvoyez-nous ce bordereau de versement dûment signé et accompagné de votre règlement. vous avez versé moins de 10. soit 6 fois le SMIC annuel. Vous êtes exonéré complètement sans en faire la demande, vous avez versé plus de 6 fois le SMIC annuel de salaires. Vous êtes redevable de la taxe d apprentissage sur la totalité des salaires versés en 201, remplissez ce bordereau de versement et adressez-le nous avec votre règlement.

19 I nitiatives Eure-et-Loir TAXE D APPRENTISSAGE 2014 SOUTENEZ LES PROFESSIONNELS DE DEMAIN ET PARTICIPEZ AU DYNAMISME DE VOTRE RÉGION Essentielle aux écoles et Centre de Formation, la taxe d apprentissage contribue à financer le développement des formations de l enseignement professionnel. Elle permet notamment d améliorer la qualité des formations, de guider au mieux les jeunes dans leur insertion professionnelle, de renforcer l encadrement pédagogique et d investir dans des équipements plus performants nécessaires à l apprentissage de nos métiers. La CMA28, par délégation de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de la région Centre, vous propose un accompagnement privilégié et une prise en charge complète de votre dossier dans le respect de la réglementation, à savoir : La vérification de votre déclaration et la collecte de la taxe d apprentissage, L établissement de tous les imprimés obligatoires, L expédition de votre reçu libératoire vous permettant de justifier que vous vous êtes bien acquitté de votre impôt. Assujettissement à la Taxe d Apprentissage Toutes les entreprises immatriculées dans l Eure-et-Loir déclarant une masse salariale sont assujetties à la taxe d apprentissage, et cela, dès la première année d activité de l entreprise et dès le premier salarié. Dérogation : Les entreprises ayant recruté en cours d année au moins un apprenti et dont la masse salariale n excède pas 6 fois le Smic annuel ( ) sont exonérées de la taxe. Répartition de la Taxe d Apprentissage Cette taxe représente 0,5 % de la masse salariale et les entreprises ont la possibilité de choisir à qui l adresser. La liste des établissements d enseignements habilités à percevoir la Taxe d Apprentissage est consultable sur notre site internet 0,18 % de la somme totale est versée à la CDA (Contribution au développement de l apprentissage) par l intermédiaire du trésor public. Le solde est divisé en deux parties distinctes : le quota d apprentissage, qui correspond à 57 % de la somme, est reversé 1 CDA : Contribution au Développement de l Apprentissage CFA : centre de formation des apprentis CFO : concours financier obligatoire FNDMA : Fonds National de développement et de modernisation de l apprentissage FRAFPC : Fonds Régionaux de l Apprentissage et de la Formation Professionnelle Continue UFA : Unité de Formation par l apprentissage SA : Section d Apprentissage d une part au Fonds national de développement et de modernisation de l apprentissage (22 %), et d autre part aux centres de formation (33 %). Particularité de ce dernier point, si l entreprise forme un apprenti, le quota est automatiquement versé à l établissement de formation du jeune. L autre partie peut être donnée à un établissement désigné par l entreprise. Le hors quota représente 43 % de la somme. Pour cette partie, l artisan peut décider que son argent aille aux écoles professionnelles, collèges et lycées. Lorsque le montant brut de la Taxe d Apprentissage n excède pas 305 les employeurs sont dispensés de cette répartition par niveau de formation. Catégorie A : Établissements dispensant des formations de niveaux V et IV Catégorie B : Établissements dispensant des formations de niveaux III et II Catégorie C : Établissements dispensant des formations de niveau I 2 3 Montant à régler = 1 + (2-3) Sous certaines conditions, des déductions peuvent être accordées au titre de frais de stage (joindre impérativement les conventions de stage): Catégorie A : 19 /jour Catégorie B : 31 /jour Catégorie C : 40 /jour Attention : La déduction totale ne peut excéder 4 % du montant de la Taxe d Apprentissage. Démarches administratives Les artisans doivent verser leur taxe d apprentissage à un organisme collecteur avant le 28 février Vous pouvez télécharger le bordereau de paiement sur notre site fr et nous le retourner dûment complété (accompagné des justificatifs et du titre de paiement) à : CMA 28, organisme collecteur, 24 boulevard de la Courtille, Chartres. Après cette date, tout versement devra être effectué directement auprès du Trésor Public avec une majoration de 100 % (art.228 bis du Code Général des Impôts) POUR TOUT RENSEIGNEMENT : vous pouvez joindre un conseiller au Source : DGEFP Le monde des artisans janvier-février

20 M ouvements du répertoire des métiers Eure-et-Loir Septembre-octobre 2013 IMMATRICULATIONS ALIMENTATION BEAUJOUAN EMMANUEL Boulangerie pâtisserie MIGNIERES CLOTHILDE THOMAS Fabrication de crêpes et plats à emporter DELANOE MICKAËL Fabrication de plats cuisinés à emporter sandwich frites churros CHATEAUDUN G ET H EXPANSION Fabrication de sandwichs et de plats cuisinés à emporter J.B.L.G. Fabrication de plats cuisinés à emporter vente à emporter ambulante LUCE LE GARS STÉPHANE Fabrication de plats cuisinés à emporter pizzas SOREL MOUSSEL LEDON STÉPHANE Boucherie TOURY 78 DECO Peinture BÂTIMENT AMÉNAGE TP Terrassement aménagement extérieur et de voirie aménagement intérieur MAINVILLIERS AMÉNAGEMENT CONSTRUC- TION ASSAINISSEMENT RENOV Maçonnerie VIABON ARDEP Plomberie ARDELLES ASS O Pose installation maintenance et fabrication de réseaux pour fluides assainissements stations d épuration et de pompage DAMPIERRE-SUR-AVRE AUNAY NICOLAS Peinture LUCE BARON SÉBASTIEN Plomberie chauffage installations sanitaires JOUY BELLE FENÊTRE ET FERMETURE Pose installation réparation de toutes fermetures de bâtiment tous travaux de menuiseries intérieures extérieures UNVERRE BORDIAS Plomberie sanitaires GUILLONVILLE C.P.I. AGENCEMENT Menuiserie CANAT OLIVIER Installateur sanitaire COULOMBS CHARRON NOELLE Électricité du bâtiment FONTAINE-LA-GUYON CONCEPT ELEC 28 Ts travaux d éléctricité de domotique alarme automatisme de portails contrôle d accès antenne tv détection incendie BROU DAAF SYSTÈMES Installation d équipement électrique de matériel électronique et optique sécurité incendie LUIGNY DBSL Mise en œuvre pose de ts éléments de menuiserie bois alu pvc DE LAVERGNE FRÉDÉRIC Installation électricité de bâtiment et industrielle rep dépannage de ttes instal électriques COURVILLE-SUR-EURE DE SOUSA JOSE Peinture DELAHAYE BERNARD Petite maçonnerie muret dallage ST-REMY-SUR-AVRE ELEC SÉRÉNITÉ CONFORT Ts travaux d installation d électricité du bâtiment et industrielle VILLIERS-LE-MORHIER ESNAULT PATRICK Électricité BAILLEAU-LE-PIN EURL M C C Ts travaux de couverture en tous matériaux OULINS GABIER ÉRIC Peinture décoration ROUVRES GARDY MAXIME Menuiserie VERT-EN-DROUAIS GRANITO CONCEPT Travaux de maçonnerie rénovation ROUVRES GUERBAS TAHAR Plomberie chauffage LUCE GUERREIRO ALEXANDRE Peinture en bâtiment ALLUYES GUILLON PIERRE Pose de parquets OYSONVILLE HABA HAYATTE Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment neuf ou rénovation DROUE-SUR-DROUETTE HOUSSET MICHEL Plomberie chauffage BREZOLLES JACOB MATTHIEU Entretien et dépannage de système de traitement de l eau adoucisseurs osmoseur TREMBLAY-LES-VILLAGES LAROCHE JEAN PIERRE Plomberie BRUNELLES LEBRETON GEOFFROY Instal rep de ts systèmes d automatismes instal rep ts systèmes d alarme et de surveillance câblage instal électricité COURVILLE-SUR-EURE LECOURBE BERNARD Plomberie SAULNIERES MAGNAN PASCAL Serrurerie métallerie THEUVILLE MAISON BOIS CONSTRUCTION RÉNOVATION Pose de maisons à ossature bois LUTZ-EN-DUNOIS MARQUES JOAO Rénovation construction TERMINIERS MF RENOV Ravalement de façades petite maçonnerie ERMENONVILLE-LA-PETITE MOINS JÉRÔME Travaux de plomberie installation sanitaires LOUVILLE-LA-CHENARD MOREIRA DA SILVA RICARDO Montage démontage de stands BLEURY-ST-SYMPHORIEN- LE-CHATEAU MPC Construction de piscine LA BAZOCHE GOUET OCPS Installation de chauffage individuel VERNOUILLET OLLIVIER FRANÇOIS Travaux d électricité MAROLLES-LES-BUIS PERCHER SAMUEL Maçonnerie AUTHON-DU-PERCHE RAMOS MAIA ARMANDO Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre neuf ou rénovation PIERRES ROBAI VALENTIN Électricité générale COULOMBS S.T PEINTURE Travaux de peinture décoration BLEURY-ST-SYMPHORIEN- LE-CHATEAU SAINSOT FRÉDÉRIC Menuiserie bois et pvc PRUDEMANCHE SANTOS BRUNO DUARTE Maçonnerie rénovation SOREL-MOUSSEL SARL C.P MENUISERIE Menuiseries fermetures intérieures et extérieures portails bois alu pvc pose réparation FAVIERES SARL DESIGN COUVERTURE Couverture zinguerie traitement de couverture ST-SAUVEUR-MARVILLE SARL GTM Réalisation de tout travaux de bâtiment BEVILLE-LE-COMTE SLASSI FATIMA Travaux de maçonnerie générale MIGNIERES STEPH AGENCEMENTS Fabrication et pose d agencements d intérieurs et d extérieurs TOURY TERNON DANIEL Travaux de couverture en chaume et autres matériaux ardoises briques ESCORPAIN VICTOR SÉBASTIEN Couverture VERNOUILLET WILFRID COLOMBEL Serrurerie-métallerie maintenance entretien fabrication et pose BREZOLLES FABRICATION AGENCE DE COMMUNICATION IDSVIB Création graphique communication publicitaire tous supports LA LOUPE BINET ÉLISE Fabrication de céramique avec vente sur les marchés expos boutiques ou salons OINVILLE-ST-LIPHARD CAILLY OLIVIER Tapissier MAINTENON EDESYS Fabrication mise en œuvre de tout système électronique informatique audio visuel téléphonique électrotechnique mécanique PUISEUX E-LIQUIDE-BIOAROMES Fabrication de cosmétiques produits d hygiène parfums diététique non réglementée LAMBLORE FAUCILLON FRANCK Récupération de métaux BOISSY-LES-PERCHE HATTON BASTIEN Pose de portes portails automatiques CHATEAUDUN HEMERY THIERRY Fabrication de meubles meublants NOGENT-SUR-EURE LE CALLIGRAPHE Fabrication d articles pour activités artistiques ILLIERS-COMBRAY LEEBIS SAS L installation de systèmes d irradiation industrielle MARTIN CAROLINE Fabrication d articles tricotés CHATEAUNEUF-EN-THYMERAIS PASQUIER ÉRIC Charpente ILLIERS-COMBRAY TROUSSARD GREGORY Menuiserie ébénisterie agencement création ST-LUBIN-DE-LA-HAYE VIGNERON NICOLAS Électricité de maintenance sur systèmes automatisés câblage NOGENT-LE-ROTROU SERVICES ACTIV TAXI Taxis autorisation de la mairie de Revercourt numéro un AMATO NOÉMIE Soins esthétiques à domicile BARJOUVILLE AUTO PLUS 28 Réparation et entretien de véhicules automobiles particuliers et utilitaires BONCHAUD FANNY Coiffure à domicile LOUVILLIERS-LES-PERCHE BONIS JENNIFER Coiffure à domicile PIERRES BONVALET JULIE Coiffure à domicile LANGEY CARPENTIER PASCAL Réparation de tout matériel d impression fax photocopieurs imprimantes TILLAY-LE-PENEUX CETRADEM Services de déménagement NOGENT-LE-ROI CHAUVET AURÉLIE Soins esthétiques à domicile BRECHAMPS CHENIER LUDOVIC Taxi moto BRECHAMPS CHERRE MARINE Soins esthétiques à domicile NOGENT-LE-ROTROU CHESNEAU ELISE Fleuriste décoration composition de fleurs et plantes naturelles CLOYES-SUR-LE-LOIR CHOUVALOFF AMANDINE Prothesie ongulaire CHATEAUNEUF-EN-THYMERAIS COIFFURE L HAIR D ANTAN Coiffure hommes femmes enfants MIGNIERES 44 Le monde des artisans janvier-février 2014

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION Validée par le Conseil de la Formation du 26 mars 2013 et modifiée le 26 septembre 2013 et le 18 septembre 2014 - Version du 8 octobre 2015 - Sommaire :

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2014

Taxe d Apprentissage 2014 Taxe d Apprentissage 2014 POUVEZ VOUS IMAGINER UN MONDE participez à la formation des apprentis, versez votre taxe d apprentissage dans l artisanat! CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DES LANDES 41 AVENUE

Plus en détail

CATALOGUE. Formation. Anticipez l avenir : développez vos compétences. TPE / PME Chef d entreprise Artisan et commerçant Salarié Demandeur d emploi

CATALOGUE. Formation. Anticipez l avenir : développez vos compétences. TPE / PME Chef d entreprise Artisan et commerçant Salarié Demandeur d emploi TPE / PME Chef d entreprise Artisan et commerçant Salarié Demandeur d emploi 2014 CATALOGUE GESTION Anticipez l avenir : développez vos compétences INNOVATION DÉVELOPPEMENT Transmission Métiers Perfectionnement

Plus en détail

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS NOM NOM DE JEUNE FILLE PRENOM DATE DE NAISSANCE / / STATUT Artisan Conjoint(e) Conjoint(e) collaborateur Associé non salarié Autres Si Artisan, préciser la date

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre!

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre! FORMATION CONTINUE Année 2014 Artisans, salariés, conjoints collaborateurs Vente en ligne gestion, anglais, appel d offre, législation, développer son chiffre d affaires, manager, transmettre! Le contexte

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

BESOIN D AIDE? La CCI vous simplifie la taxe

BESOIN D AIDE? La CCI vous simplifie la taxe TAXE D APPRENTISSAGE 2015 BÉNÉFICIEZ D UN ACCOMPAGNEMENT À LA CARTE! BESOIN D AIDE? La CCI vous simplifie la taxe Partenaire de la Commission Administrative de l Ordre des Experts Comptables des Alpes-Maritimes

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014. FORMATIONS Continue Diplômantes Techniques

OFFRE DE FORMATIONS 2014. FORMATIONS Continue Diplômantes Techniques OFFRE DE FORMATIONS 2014 FORMATIONS Continue Diplômantes Techniques Retrouvez notre programme de formation en ligne sur www.cm-reims.fr Rubrique formation continue FORMATION CONTINUE Stages programmés

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée N 03 / 2014 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Prestations de formation Informatique Public destinataires : Chefs d entreprises artisanales inscrits

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION CONTINUE

CATALOGUE FORMATION CONTINUE CATALOGUE FORMATION CONTINUE 3ème trimestre 2014 SOMMAIRE INFORMATIQUE BUREAUTIQUE 4 COMMERCIAL VENTE 5-6 COMPTABILITE GESTION 7-8 JURIDIQUE SECURITE 9 SE FORMER, MODE D EMPLOI 10-12 BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs.

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs. CATALOGUE 2013 FORMATIONS «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise Salariés Conjoints collaborateurs Particuliers Retrouvez notre programme de formation en ligne

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

CONCOURS Tremplins 2013

CONCOURS Tremplins 2013 CONCOURS Tremplins Présentation Depuis 8 ans l opération «Tremplins de l Artisanat» permet à de jeunes entreprises de se faire connaître auprès du grand public. Dans un espace dédié et scénographié, ces

Plus en détail

«SOUTENEZ NOTRE ÉCOLE ET CONTRIBUEZ A L ESSOR DU SPORT BUSINESS»

«SOUTENEZ NOTRE ÉCOLE ET CONTRIBUEZ A L ESSOR DU SPORT BUSINESS» «SOUTENEZ NOTRE ÉCOLE ET CONTRIBUEZ A L ESSOR DU SPORT BUSINESS» Intégrée au Groupe EDC Paris (École des Dirigeants & Créateurs d entreprise), SMS est une école de commerce post-bac entièrement dédiée

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée N 04 / 2014 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Prestations de formation Gestion d entreprise Public destinataires : Chefs d entreprises artisanales

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES ANNEXE 1 «Formations professionnelles continues - CMA Landes Date et heure limites de dépôt des offres : le jeudi 3 septembre 2015 à 12h00 Les plis devront

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

CONSEIL DE LA FORMATION EXERCICE 2016

CONSEIL DE LA FORMATION EXERCICE 2016 CONSEIL DE LA FORMATION EXERCICE 2016 MODALITES DE PRISE EN CHARGE DES FORMATIONS à la gestion et au développement des entreprises Conseil de la Formation du 7 décembre 2015 1.- CRITERES DE RECEVABILITE

Plus en détail

Formation en CONTINUE EEA : Encadrant d Entreprise Artisanale niveau IV

Formation en CONTINUE EEA : Encadrant d Entreprise Artisanale niveau IV Formation en CONTINUE EEA : Encadrant d Entreprise Artisanale niveau IV Programme de Formation MODULE GESTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE D UNE ENTREPRISE ARTISANALE Durée totale : 84 heures Sur la base du

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

«En nous adressant votre taxe d apprentissage, vous devenez acteur de notre développement et partenaire privilégié de SMS.»

«En nous adressant votre taxe d apprentissage, vous devenez acteur de notre développement et partenaire privilégié de SMS.» Intégrée au Groupe EDC Paris (École des Dirigeants & Créateurs d entreprise), SMS est une école de commerce post-bac entièrement dédiée au Sport Business. Notre objectif est de former les jeunes professionnels

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

Formation Conseil. C a t a l o g u e d e s f o r m a t i o n s

Formation Conseil. C a t a l o g u e d e s f o r m a t i o n s Formation Conseil C a t a l o g u e d e s f o r m a t i o n s Qui que vous soyez : Chef d entreprise ou Salarié Demandeur d emploi Conjoint collaborateur Secteur public ou privé La formation professionnelle

Plus en détail

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015 FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015 VALORISEZ ET DEVELOPPEZ VOS COMPETENCES POUR DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE FORMATIONS SUR LA JOURNEE de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h INFORMATIQUE Documents simples et Tableaux

Plus en détail

FORMATIONS Continue Diplômantes Techniques

FORMATIONS Continue Diplômantes Techniques OFFRE DE FORMATIONS 2015 FORMATIONS Continue Diplômantes Techniques Retrouvez notre offre de formation en ligne sur www.cm-reims.fr Rubrique formation continue FORMATION CONTINUE Contactez-nous pour obtenir

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION Incluant l évolution législative spécifique aux entreprises de 250 salariés et plus

NOUVELLE RÉGLEMENTATION Incluant l évolution législative spécifique aux entreprises de 250 salariés et plus NOUVELLE RÉGLEMENTATION Incluant l évolution législative spécifique aux entreprises de 250 salariés et plus w w w. a g i r e s. c o m DÉCOMPOSITION 2015 DE LA TAXE D APPRENTISSAGE PAR DESTINATION Entreprises

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 3 ÉCOLES POUR ACCOMPAGNER Investissez dans les cursus de nos trois écoles et apportez ainsi votre d un vivier de 2 700 étudiants à fort potentiel." En alliant formation opérationnelle,

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE

APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE 1 PREAMBULE La loi relative à la généralisation du revenu de solidarité active (RSA) confirme la place donnée au retour à l emploi

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III

GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III Arrêté du 11/01/2012 publié au JO du 19/01/2012 BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES www.formationcontinue.groupe-igs.fr

Plus en détail

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS Guide d accompagnement DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS www.strasbourg.cci.fr Vous recherchez une écoute et une information, vous ne savez pas vers qui vous tourner? Ne restez pas isolé! En

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014 ENTREPRISES DE salariés -150 Direction territoriale Ouest CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Prestations de formation Public destinataire : - Chef d entreprise artisanale inscrit au Répertoire des Métiers - Conjoint collaborateur - Conjoint

Plus en détail

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var E dito --- Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var Mesdames, Messieurs, Pour sa 2ème édition, cette offre de service présente 60 actions concrètes au service des artisans

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 (Sur salaires 2013) ATTENTION Bordereau, règlement et justificatifs à retourner impérativement avant le 28/02/14 à : PEMEP - 26 rue de Naples 75008 PARIS Aide et conseils au :

Plus en détail

Quelles solutions pour faire face aux difficultés?

Quelles solutions pour faire face aux difficultés? Animé par : Quelles solutions pour faire face aux difficultés? Animé par : Régis MORENNE Vincent LOUBIERE Gaëlle PAMBOUR Introduction Une des solutions, c est la prévention Comment faire pour que les difficultés

Plus en détail

Pour verser votre taxe, nous sommes à vos côtés et simplifions votre démarche : Vous calculez en ligne le montant de votre taxe d apprentissage

Pour verser votre taxe, nous sommes à vos côtés et simplifions votre démarche : Vous calculez en ligne le montant de votre taxe d apprentissage NOTICE EXPLICATIVE BORDEREAU JOINT TAXE D APPRENTISSAGE Date limite de versement 28 Février 2015 Madame, Monsieur, Vous versez chaque année votre taxe d apprentissage à un organisme collecteur agréé. En

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À HEI CAMPUS CENTRE

L APPRENTISSAGE À HEI CAMPUS CENTRE www.hei.fr/campuscentre WWW.HEI.FR L APPRENTISSAGE À HEI CAMPUS CENTRE MODE D EMPLOI /// FORMEZ UN INGÉNIEUR À VOTRE IMAGE GRÂCE À L APPRENTISSAGE REJOIGNEZ LE RÉSEAU HEI campus Centre / QUI SOMMES-NOUS?

Plus en détail

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 ENQUÊTE PRÉALABLE A L ÉLABORATION DU CATALOGUE RÉGIONAL DE FORMATION CERECAMP 2009 2010 A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 Nom, Prénom

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Chambres de Métiers et de l Artisanat. Région Provence-Alpes-Côte d Azur. cmar-paca.fr

Chambres de Métiers et de l Artisanat. Région Provence-Alpes-Côte d Azur. cmar-paca.fr Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Provence-Alpes-Côte d Azur Territoires Var cmar-pacafr DEMANDEURS D EMPLOI CRÉATEURS ET REPRENEURS CATALOGUE FORMATION 2ND SEMESTRE 2015 CHEFS D ENTREPRISE,

Plus en détail

Avec la formation, concrétisez vos ambitions!

Avec la formation, concrétisez vos ambitions! Avec la formation, concrétisez vos ambitions! Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... 2 Sommaire Compétences de base........................................................ p. 4 Organisation administrative.............................................

Plus en détail

DUT GENIE CIVIL PAR ALTERNANCE

DUT GENIE CIVIL PAR ALTERNANCE DUT GENIE CIVIL PAR ALTERNANCE Année Universitaire 2013/2014 BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ET AMENAGEMENTS CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 1 AN COMPRENANT FORMATION ACADEMIQUE (IUT) - 707 HEURES + EXPERIENCE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 15 février 2014

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 15 février 2014 ENTREPRISES DE salariés -150 Direction territoriale Sud Est CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 15 février 2014 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

ANNEXE 1 Liste des lots N de marché : CMA58-2009-01-1

ANNEXE 1 Liste des lots N de marché : CMA58-2009-01-1 ANNEXE Liste des lots N de marché : CMA58-009-0- N Lot Libelle Objectifs de la session Nb de jours Lot Lot Adaptez votre style de vente et votre gestuelle à votre clientèle Communication téléphonique :

Plus en détail

Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations. Taxe d apprentissage. www.groupe-esc-rouen.fr

Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations. Taxe d apprentissage. www.groupe-esc-rouen.fr Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations Taxe d apprentissage 2009 www.groupe-esc-rouen.fr Le Groupe ESC Rouen, une Grande Ecole Européenne de Management Le Groupe ESC Rouen, établissement

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

anj u PRODUITen dossier de candidature

anj u PRODUITen dossier de candidature dossier de candidature Le dossier de candidature dûment rempli et signé, incluant les pièces demandées, doit être adressé à : GIP Produit en Anjou Département de Maine-et-Loire CS 94104 49941 Angers cedex

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

DENKMAL 2012. Allemagne Leipzig. Bienvenue sur le Pavillon France. 22-24 novembre 2012 DENKMAL 2012. Le Pavillon France

DENKMAL 2012. Allemagne Leipzig. Bienvenue sur le Pavillon France. 22-24 novembre 2012 DENKMAL 2012. Le Pavillon France Bienvenue sur le Pavillon France DENKMAL 2012 Allemagne Leipzig 22-24 novembre 2012 Le Pavillon France Une formule économique, Un gain de temps, La rencontre de futurs partenaires. DENKMAL 2012 Salon européen

Plus en détail

Brevet Technique Supérieur. Comptabilité gestion des Organisations. Stage en entreprise. «Administrateur Judiciaire»

Brevet Technique Supérieur. Comptabilité gestion des Organisations. Stage en entreprise. «Administrateur Judiciaire» MELLAN Maître de stage : NICOLAS MAÎTRE BOURTOURAULT Rémy 12 boulevard Thiers 21 000 DIJON Brevet Technique Supérieur Comptabilité gestion des Organisations Stage en entreprise «Administrateur Judiciaire»

Plus en détail

BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT. PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif :

BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT. PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif : BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif : - Favoriser la création d emploi ; - Favoriser la reprise transmission des petites entreprises

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

La reprise d entreprise en difficulté Mode d emploi. Créer Reprendre-Transmettre Développer

La reprise d entreprise en difficulté Mode d emploi. Créer Reprendre-Transmettre Développer difficulté Mode d emploi Accueil Benoît Cabanis, Vice Président de la CCIT Rennes Bretagne référent Création Transmission Animateur Jean-Marc Tariant, Finance & Stratégie, Syndicat Synextrans Intervenants

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE RÉGION PARIS ILE-DE-FRANCE Nouvelle réglementation À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent SÛR ET PRATIQUE Déclarez et réglez

Plus en détail

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82 FORMATIONS catalogue n 1 / 2014 Pôle Formation - CMA 82 11 rue du Lycée 82000 Montauban Tél. 05 63 92 92 22 - Fax. 05 63 63 17 96 1 Pack informatique Portable équipé

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Institut Universitaire de Technologie de l Université d Avignon. Entrez dans la double culture universitaire & professionnelle

Institut Universitaire de Technologie de l Université d Avignon. Entrez dans la double culture universitaire & professionnelle Institut Universitaire de Technologie de l Université d Avignon Entrez dans la double culture universitaire & professionnelle La Licence professionnelle Un diplôme à bac +3 répondant à un besoin exprimé

Plus en détail

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder.

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder. PACK COMMERCIAL 7 jours de collectif + 1 journée individuelle Lorsque l on fait du travail de qualité, on peut penser que le bouche à oreille suffira pour avoir du succès. La plupart du temps, malheureusement,

Plus en détail

Article 1 : Objet de l'opération

Article 1 : Objet de l'opération Concours Création Reprise d entreprises du Parc Livradois-Forez R è g l e m e n t Article 1 : Objet de l'opération Le Parc Naturel Régional Livradois-Forez souhaite développer son action économique autour

Plus en détail