Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris"

Transcription

1 Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité 1

2 Quelques chiffres Prévalence (cas / million) Lithiase biliaire Cholangite sclérosante 2 à 4 Kyste du cholédoque 0,5 à 1 Tumeur bénigne vésicule Cancer de la tête du pancréas 30 Sogni 2

3 Plan Colique hépatique Autres complications Cholécystite aiguë Ictère obsructif Angiocholite Pancréatite aiguë biliaire Conclusion Sogni 3

4 Lithiase biliaire (1) Pathologie fréquente (20%) Le plus souvent asymptomatique (80%) Risque de complications : 20% à 20 ans ( nouveaux cas / an en France et touche 4 % de la population) Sogni 4

5 Lithiase biliaire (2) Type de calculs Calculs cholestéroliques (> 80 %) Calculs pigmentaires Calculs noirs (hémolyse chronique) Calculs bruns (infection ou malformation) Lieu de formation : vésicule biliaire Facteurs favorisants Age, prédisposition familiale, sexe, ethnie Alimentation, obésité, dyslipidémie (fibrates) Grossesse, CO, oestrogénothérapie Malabsorption des acides biliaires Sogni 5

6 Lithiase biliaire (3) : histoire naturelle Asymptomatiques douleur = colique hépatique Calculs vésiculaires Obstruction du canal cystique Cholécystite aiguë Cholécystite chronique (?) Péritonite Fistule bilio-digestive Iléus biliaire Syndrome de Mirizzi Obstruction du cholédoque (migration) Ictère obstructif Angiocholite Pancréatite aiguë biliaire Sogni 6

7 Lithiase biliaire : diagnostic positif Sémiologie Douleur biliaire ou pancréatique Ictère Sepsis Biologie Cholestase (cytolyse) Lipasémie hyperleucocytose Echographie hépato-biliaire Sogni 7

8 Lithiase biliaire : diagnostic différentiel Ictère cholestatique avec dilatation des voies biliaires Tumeur de la tête du pancréas Ampullome vatérien Cholangite sclérosante +/- Ictère cholestatique sans dilatation des voies bilaires : cholestase intra-hépatique Cirrhose biliaire primitive Médicaments Autres Sogni 8

9 Colique hépatique (1) Douleur d origine biliaire Localisation : Hypochondre Droit + irradiations : hémiceinture droite ou postérieure vers la pointe de l omoplate droite Signes associés : nausées, vomissements Durée : longue (plusieurs heures) Inhibition de l inspiration profonde (signe de Murphy) Sogni 9

10 Colique hépatique (2) Signes négatifs : Pas de fièvre Pas d ictère Ce n est pas : Ulcère duodénal Douleur basi-thoracique droite (plèvre-poumons) Pancréatite Hépatite virale A à forme pseudo-chirurgicale Sogni 10

11 Colique hépatique (3) Biologie : Bilan hépatique sub-normal Lipasémie normale Echographie : Lithiase vésiculaire (typique 8/10 : images hyperéchogènes arrondies, mobiles, déclives, avec cône d ombre postérieur) Signe de Murphy échographique Pas de dilatation des voies biliaires Paroi vésiculaire normale Sogni 11

12 Calcul vésiculaire (échographie) Image hyper-échogène, mobile, avec cône d ombre postérieur (absence d épaississement de la paroi vésiculaire) Sogni 12

13 Colique hépatique (4) Traitement de la douleur Antispasmodiques (spasfon*) Antispasmodiques + antalgiques AINS Chirurgie programmée Cholécystectomie (sous coelioscopie) Mortalité : 0,01% Morbidité : traumatismes de la VB, abcès Autres traitements = Non Dissolution Lithotritie extra-corporelle Sogni 13

14 Cholécystite aiguë (1) Douleur + fièvre Sepsis : clinique et biologique Echographie (+ ASP) (ou TDM) Lithiase vésiculaire Épaississement de la paroi (dédoublement) (> 3 mm) Vésicule sous tension, signe de Murphy Pas de dilatation des voies biliaires intra- et extrahépatiques Sogni 14

15 Cholécystite aiguë (échographie) Vésicule tendue à paroi épaissie et dédoublée + calcul obstruant le canal cystique (avec cône d ombre postérieur) Sogni 15

16 TDM Performant mais l échographie suffit Utile pour rechercher les complications (abcès, thrombose porte...) Diagnostic différentiel Sogni 16

17 Cholécystite aiguë (2) Forme particulière : cholécystite alithiasique Malade de réanimation ou post-opératoire Vascularite (périartérite noueuse) Complications Péritonite localisée / généralisée Cholécystite gangrèneuse Abcès sous-phrénique Perforation dans organes de voisinage : Duodénum : abcès vésiculaire / aérobilie / iléus Canal hépatique commun (syndrome de Mirizzi) : abcès vésiculaire + dilatation des VBIH Sogni 17

18 Cholécystite aiguë (3) Hospitalisation en milieu chirurgical Traitement de la douleur Réhydratation (aspiration) Antibiothérapie (gram et anaérobies) Chirurgie dans un 2 temps (24 à 48h) Cholécystectomie (coelioscopie ou laparotomie) Exploration de la voie biliaire per-opératoire Sogni 18

19 Migration lithiasique (1) Lithiase de la voie biliaire principale Asymptomatique Ictère obstructif Angiocholite Pancréatite aiguë biliaire Sogni 19

20 Migration lithiasique (2) Triade dans cet ordre : douleur / fièvre / ictère Clinique : douleur biliaire Biologie : Hyperleucocytose Cholestase Cytolyse au début rapidement décroissante Lipasémie normale Hémocultures Sogni 20

21 Migration lithiasique (3) Echographie (+ ASP) Lithiase vésiculaire Dilatation de la voie biliaire principale Lithiase intra-cholédocienne (20 50 %) TDM : diagnostic différentiel Echo-endoscopie haute (se, sp) ou Bili-IRM Sogni 21

22 Migration lithiasique (4) Ce n est pas Tumeur de la tête du pancréas (ictère nu) Tumeur des voies biliaires Formes particulières Ictère obstructif Choc septique Pancréatite aiguë (QS) Sogni 22

23 Migration lithiasique (5) Traitement symptomatique : idem Traitement : 2 options médico-chirurgicales CPRE avec sphinctérotomie endoscopique Association echo-endoscopie haute CPRE En urgence (48 72 h) si sepsis non contrôlé Cholécystectomie coelioscopique à distance Chirurgie Prélèvement de bile, cholécystectomie, cholédocotomie avec ablation des calculs, vérification de la voie bilaire, fermeture sur drain de Kehr Sogni 23

24 Cholangio-Pancréatographie Rétrograde par voie Endoscopique (CPRE) Cholédoque opacifié par voie rétrograde (cholédoque dilaté) Endoscope Calcul intra-cholédocien Sogni 24

25 Pancréatite aiguë biliaire (1) Tableau de pancréatite Diagnostic positif Apprécier la gravité Orientation vers une origine biliaire Terrain (femme, pas d alcool) Calcul vésiculaire, dilatation de la VBP Cytolyse initiale Sogni 25

26 Pancréatite aiguë biliaire (2) Diagnostic par imagerie Echo-endoscopie haute ou Bili-IRM Traitement : sphinctérotomie endoscopique En urgence (< 72h) si pancréatite grave Séquence écho-endoscopie haute CPRE avec sphinctérectomie dans le même temps anesthésique) Sogni 26

27 Pathologie biliaire : en pratique (1) Analyse sémiologique rigoureuse Douleur biliaire Ictère? Sepsis? Biologie simple Bilan hépatique, lipasémie, NFS, hémocultures Bilan pré-opératoire Echographie en urgence Sogni 27

28 Pathologie biliaire : en pratique (2) Colique hépatique Cholécystite aiguë Migration lithiasique Douleur Fièvre Non Oui Oui Ictère Non Non Oui Echographie Calculs vésiculaires + paroi vésiculaire + dilatation VB principale Sogni 28

29 Pathologie biliaire : en pratique (3) Colique hépatique Cholécystite aiguë Migration lithiasique Prise en charge en urgence Antalgiques Antalgiques Antibiotiques Réanimation Antalgiques Antibiotiques Réanimation Hospitalisation & Lieu d hospitalisation Non systématique Chirurgie (réanimation) HGE* ou chirurgie (réanimation) Traitement définitif Chirurgie programmée Chirurgie différée EEH+CPRE Chirurgie programmée Sogni 29 * Service d hépato-gastroentérologie

Item n 258 : lithiase biliaire et complication

Item n 258 : lithiase biliaire et complication Épidémiologie Item n 258 : lithiase biliaire et complication Terrain : femme âgée en surpoids Facteurs de risques : Augmentation de la sécrétion biliaire de cholestérol : âge > 60, sexe féminin, obésité

Plus en détail

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 Lithiase Biliaire Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 PLAN Physiopathologie Le foie Les voies biliaires La bile Les calculs biliaires Pathologies 1. Lithiase vésiculaire non compliquée 2. Colique hépatique

Plus en détail

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL *

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL * LITHIASE BILIAIRE Guidelines de l EASL * * EASL Clinical Practice Guidelines on the prevention, diagnosis and treatment of gallstones J Hepatol 2016,65: 146-181 Claude EUGENE 1 TROIS TYPES DE LITHIASE

Plus en détail

LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche

LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche LITHIASE BILIAIRE Docteur Cédric Bornes Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche IFITS 2012-2013 Rappels anatomiques Anatomie des voies biliaires Foie Vésicule bilaire Canal

Plus en détail

Chapitre 13 - Item UE 8 Lithiase biliaire et complications

Chapitre 13 - Item UE 8 Lithiase biliaire et complications Lithiase biliaire et complications I. Incidence et prévalence II. Facteurs de risque III. Dépistage IV. Diagnostic de la lithiase vésiculaire symptomatique V. Lithiase vésiculaire compliquée VI. Principes

Plus en détail

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Mme F., 55 ans, consulte pour des douleurs abdominales de l hypochondre droit apparues il y a 4 h. Ces douleurs sont arrivées brutalement et irradient

Plus en détail

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS.

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. Ictère : o Métabolisme de la bilirubine : hème (hémoglobine) catabolisée en bilirubine -> transportée dans le plasma sous

Plus en détail

URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent

URGENCES BILIAIRES cas cliniques Lombard Vincent URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent Scanner sans injection.. Homme 61 ans Douleurs abdominales brutales Hypochondre droit Murphy positif Cholestase et hyperbilirubinémie Hyperleucocytose,

Plus en détail

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition :

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition : CHOLECYSTITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin DEFINITION. PHYSIOPATHOLOGIE, TRAITEMENT. Cholécystite aiguë Définition : C est l inflammation aigue

Plus en détail

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09 22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS 10/12/09 RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 2 3 10/12/09 4 1 BIOLOGIE IMAGERIE Pour le foie : Transaminases, bilirubine,

Plus en détail

Sémiologie radiologique des voies biliaires et du pancréas. Olivier Ernst

Sémiologie radiologique des voies biliaires et du pancréas. Olivier Ernst Sémiologie radiologique des voies biliaires et du pancréas Olivier Ernst Objectifs Imagerie Colique hépatique, Cholécystite, Angiocholite, Échographie, scanner et IRM dans les ictères obstructifs Imagerie

Plus en détail

TD ICTERE: Pré-Requis

TD ICTERE: Pré-Requis TD ICTERE: Pré-Requis Anatomie des voies biliaires intra- et extrahépatiques Physiologie de la cholérèse Métabolisme des acides bilaires Métabolisme de la bilirubine Physiologie de l hématopoïèse et de

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires Séminaire Echographie du patient aigu Nîmes, décembre 2013 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division ARDU Pr de La Coussaye CHU Nîmes Carémeau Objectifs de l'échographie abdominale appliquée

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires DIU de techniques de monitorage et d ultrasonographie en médecine pré-hospitalière et salle d accueil des urgences vitales Session février 2014 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires DIU de techniques de monitorage et d ultrasonographie en médecine pré-hospitalière et salle d accueil des urgences vitales Session janvier 2016 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division

Plus en détail

Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications

Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications I. Incidence et prévalence II. Facteurs de risque III. Dépistage IV. Diagnostic de la lithiase vésiculaire symptomatique V. Lithiase vésiculaire

Plus en détail

ALLIX DOSSIER 1. QUESTION 1 Quel est votre diagnostic? Y-a-il d autres examen(s) complémentaires(s) nécessaires?

ALLIX DOSSIER 1. QUESTION 1 Quel est votre diagnostic? Y-a-il d autres examen(s) complémentaires(s) nécessaires? N 258 - Lithiase biliaire et complications. - Diagnostiquer une lithiase biliaire et ses complications. - Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. - Argumenter l'attitude

Plus en détail

Séminaire Radiologie ECN Digestif-Foie. Hervé Trillaud 6 fevrier 2013

Séminaire Radiologie ECN Digestif-Foie. Hervé Trillaud 6 fevrier 2013 Séminaire Radiologie ECN Digestif-Foie Hervé Trillaud 6 fevrier 2013 CAS n 1 Femme de 33 ans Contraception oestro-progestative Échographie abdominale pour suspicion de colique néphrétique : découverte

Plus en détail

Urgences Chirurgicales. Pr E. Rullier Chirurgie Digestive Hôpital Saint-André Université de Bordeaux

Urgences Chirurgicales. Pr E. Rullier Chirurgie Digestive Hôpital Saint-André Université de Bordeaux Urgences Chirurgicales Pr E. Rullier Chirurgie Digestive Hôpital Saint-André Université de Bordeaux Cas n 1! F 21 ans! Douleur abdo depuis 12h début péri ombilical puis FID! Nausées, selles liquides! Défense

Plus en détail

URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES

URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES Hervé Laumonier Clinique Bordeaux Tondu Migration lithiasique calculs pathologie 85% cholestéroliques 20% de la population après 50 ans 15% symptomatiques 15% pigmentaires

Plus en détail

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE IMAGERIE EN COUPE DE L ASCARIDIOSE HEPATOBILIAIRE LL Ngo(1), E Delhom(2),TH Mai(3),TD Le (3), FM Lopez (1) 1 CHU Carémeau Nîmes, France 2 CHU St Eloi Montpellier, France 3 Hôpital Viet Duc, Hanoi, Vietnam

Plus en détail

Echographie et complications abdominales post-opératoires

Echographie et complications abdominales post-opératoires CHU Kremlin Bicêtre Echographie et complications abdominales post-opératoires Raphaël Buaron Marie-France Bellin, Mathilde Gayet Service de Radiologie, Hôpital de Bicêtre-P. Brousse Université Paris Sud

Plus en détail

1. Quelles sont vos hypothèses diagnostiques? Quel est le diagnostic le plus probable et sur quels arguments?

1. Quelles sont vos hypothèses diagnostiques? Quel est le diagnostic le plus probable et sur quels arguments? Femme de 72 ans, obèse, présentant une douleur épigastrique s'aggravant progressivement depuis plusieurs heures, apparues au coucher, à l'issue d'un repas copieux. Au moment de l'hospitalisation, la fièvre

Plus en détail

Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique

Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique Association des Gastroentérologues libéraux de l Algérois 6 ème Séminaire de Formation Médicale Continue Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique F. MERAD (CHU BEO) Alger le 27-28

Plus en détail

Lithiase intra-hépatique

Lithiase intra-hépatique Lithiase intra-hépatique Cours DES 18 janvier 2008 Géraldine Perkins (DES) Définition Présence de calculs dans les voies biliaires (VB) en amont de la convergence des canaux hépatiques droits et gauches.

Plus en détail

Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : o insuffisance hépatocellulaire PCEM2 o hypertension portale PCEM2 o diagnostic des

Plus en détail

Voies biliaires. Olivier Lucidarme

Voies biliaires. Olivier Lucidarme Voies biliaires Olivier Lucidarme VB intrahépatiques VB Principale Sgt hilaire Sgt épiploique Sgt rétro duodénopancréatique Sgt intrapariétal VB accessoire Vésicule Canal cystique Lithiase biliaire et

Plus en détail

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas as Processus pathologiques obstructifs UE 2.8.S3 Dr Samy BOUSSOUKAYA Chef de clinique en hépatologie Hôpital Louis Mourier, Université

Plus en détail

Pour en savoir plus...

Pour en savoir plus... Pour en savoir plus... Le site du Docteur Murielle Mollo Adresse du site : www.docvadis.fr/murielle-mollo Voici une liste de liens vers le site de la Société Nationale Française de Gastroentérologie (SNFGE)

Plus en détail

Frédérique MAIRE. Quand et comment traiter la lithiase biliaire au cours de la pancréatite aigue

Frédérique MAIRE. Quand et comment traiter la lithiase biliaire au cours de la pancréatite aigue Frédérique MAIRE Quand et comment traiter la lithiase biliaire au cours de la pancréatite aigue connaître les indications validées de la sphinctérotomie endoscopique en urgence Connaître les indications

Plus en détail

Cas clinique 08/09/2015

Cas clinique 08/09/2015 Cas clinique 08/09/2015 élaboré par Résident Nader Ben Othmen Service des urgences Hôpital Fattouma Bourguiba Monastir Présentation du cas: Mr M.D âgé de 52 ans, agriculteur, originaire de Souassi, s est

Plus en détail

Lithiases biliaires. Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions

Lithiases biliaires. Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Lithiases biliaires F Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE en préopératoire aux urgences Rôle de L IBODE La salle

Plus en détail

1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE. Quel est le but des drainages?

1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE. Quel est le but des drainages? SOINS INFIRMIERS EN CHIRURGIE DIGESTIVE 1 1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE 1. Préparation de la chambre avant le retour du bloc du patient 2. Accueil

Plus en détail

Risques et complications de la CPRE. Dr Fabien Fumex Hôpital Privé Jean Mermoz - Lyon

Risques et complications de la CPRE. Dr Fabien Fumex Hôpital Privé Jean Mermoz - Lyon Risques et complications de la CPRE Dr Fabien Fumex Hôpital Privé Jean Mermoz - Lyon Objectifs pédagogiques Fréquence des principales complications Le risque infectieux : comment le prévenir? Le risque

Plus en détail

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol AVRIL 2011 Expert : F SEVENET Formateur : JP DUBROMER Maitriser la physiopathologie de la lithiase biliaire Savoir faire le diagnostic clinique d une cholécystite et d une lithiase choledocienne Savoir

Plus en détail

Ictère. ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André

Ictère. ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Ictère ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Hémolyse Augmentation Bilirubine NC Selles normales, Urines claires Anémie +++ Haptoglobine abaissée Maladie de Gilbert

Plus en détail

Homme de 49 ans Douleurs de l hypochondre droit et ictère, sans fièvre. Une IRM des voies biliaires est pratiquée, qui montre les images suivantes

Homme de 49 ans Douleurs de l hypochondre droit et ictère, sans fièvre. Une IRM des voies biliaires est pratiquée, qui montre les images suivantes Homme de 49 ans Douleurs de l hypochondre droit et ictère, sans fièvre. Une IRM des voies biliaires est pratiquée, qui montre les images suivantes Sibylle. Duroch IHN quels sont les principaux items sémiologiques

Plus en détail

COMPRENDRE L IMAGERIE POST-OPÉRATOIRE D UNE CÉPHALIQUE

COMPRENDRE L IMAGERIE POST-OPÉRATOIRE D UNE CÉPHALIQUE COMPRENDRE L IMAGERIE POST-OPÉRATOIRE D UNE DUODÉNOPANCRÉATECTOMIE CÉPHALIQUE E. Neveu-Bruère, M. Besson, D. Alison (1) (1) Service de Radiologie, Hôpital Trousseau, C.H.R.U. de Tours Rappels (1) Il existe

Plus en détail

CANCER DES VOIES BILIAIRES

CANCER DES VOIES BILIAIRES CANCER DES VOIES BILIAIRES RAPPEL ANATOMIQUE : Voie biliaire principale ou hépatocholédoque: Convergence supérieure, principal Canal hépatique commun Convergence inférieure Canal cholédoque Région ampoule

Plus en détail

Eric ZERBIB C.I.M.O.P. Centre Chirurgical Val d Or Saint-Cloud

Eric ZERBIB C.I.M.O.P. Centre Chirurgical Val d Or Saint-Cloud Scintigraphies hépato-biliaires Eric ZERBIB C.I.M.O.P. Centre Chirurgical Val d Or Saint-Cloud Cas Clinique Mardi 27 décembre d 2005 : Coup de fil à un ami... QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé)

Plus en détail

Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë

Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë Analyse descriptive et explicative de la situation Dame âgée de 66 ans entrante le 22/09 (J1 de son hospitalisation)

Plus en détail

ECHOGRAPHIE HEPATO-BILIAIRE : DU NORMAL AU PATHOLOGIQUE I NASSAR

ECHOGRAPHIE HEPATO-BILIAIRE : DU NORMAL AU PATHOLOGIQUE I NASSAR ECHOGRAPHIE HEPATO-BILIAIRE : DU NORMAL AU PATHOLOGIQUE I NASSAR Service de Radiologie centrale. CHU Ibn Sina Rabat 14/05/2016 INTRODUCTION Echographie : Examen de première intention Pathologie hépato-biliaire.

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE A travers un cas clinique CH A.GAYRAUD Dr NIAMPA, Chir A IDENTITE Mr T. A. 87 ans Marié père de 3 enfants Vit a domicile Non autonome MOTIF D HOSPITALISATION Syndrome occlusif

Plus en détail

La cholécystite aiguë

La cholécystite aiguë La cholécystite aiguë Objectifs : 1- Définir une cholécystite aiguë et décrire les mécanismes étiopathologiques d'apparition d'une cholécystite aiguë. 2- Expliquer les mécanismes physiopathologiques de

Plus en détail

Sphinctérotomie endoscopique en urgence dans les pancréatites aiguës biliaires

Sphinctérotomie endoscopique en urgence dans les pancréatites aiguës biliaires Sphinctérotomie endoscopique en urgence dans les pancréatites aiguës biliaires Plan Introduction Physiopathologie de la PA biliaire PA biliaire: comparaison traitement conventionnel et sphinctérotomie

Plus en détail

Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires "coliques hépatiques" Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr

Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires coliques hépatiques Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires "coliques hépatiques" Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr Ax T2 SSFSE TE eff court 90 ms Que peut-on retenir comme

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE CHRONIQUE. Rafaële Dadoun-Gerometta DES 14 décembre 2013

PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE CHRONIQUE. Rafaële Dadoun-Gerometta DES 14 décembre 2013 PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE CHRONIQUE Rafaële Dadoun-Gerometta DES 14 décembre 2013 Histoire naturelle de la PC : 3 périodes Histoire naturelle de la PC : 3 périodes Pseudo-kystes

Plus en détail

Patiente de 88 ans, douleurs de l" hypochondre droit fébriles, sans ictère

Patiente de 88 ans, douleurs de l hypochondre droit fébriles, sans ictère Patiente de 88 ans, douleurs de l" hypochondre droit fébriles, sans ictère Vésicule biliaire lithiasique, contenu hétérogène: débris Parois épaissies, feuilletées Hyperhémie pariétale Mathieu Bayle IHN

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Chirurgie Hépato-Biliaire et Pancréatique Responsables : Dr Eric VIBERT / Pr Antonio SA CUNHA

Diplôme Universitaire de Chirurgie Hépato-Biliaire et Pancréatique Responsables : Dr Eric VIBERT / Pr Antonio SA CUNHA PROGRAMME 2016 / 2017 Session 1 Jeudi 17 Novembre - Généralités 09h00-10h30 Anatomie Chirurgicale du foie et des voies biliaires E. Vibert 10h30-11h30 Anatomie du Pancréas A. Sa Cunha 11h30-12h30 Histologie

Plus en détail

Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv

Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv P Karila-Cohen, J Teissier, T Petit, S Merran Paris - France Introduction Évaluer la composition chimique des calculs vésiculaires a un intérêt

Plus en détail

Définition. ingestion excessive de carotène traitement par quinacrine exposition excessive aux phénols

Définition. ingestion excessive de carotène traitement par quinacrine exposition excessive aux phénols Ictère Définition Coloration jaune des tissus (peau, sclérotiques, frein de la langue) par dépôts de bilirubine suite à une hyperbilirubinémie Visible dès que bilirubinémie > 1,8 mg/dl DD : ingestion excessive

Plus en détail

CHOLECYSTITE AIGUE ANGIOCHOLITE PANCREATITE AIGUE. Docteur C. FLEUREAU SAR 2 Service du Professeur OUATTARA

CHOLECYSTITE AIGUE ANGIOCHOLITE PANCREATITE AIGUE. Docteur C. FLEUREAU SAR 2 Service du Professeur OUATTARA CHOLECYSTITE AIGUE ANGIOCHOLITE PANCREATITE AIGUE Docteur C. FLEUREAU SAR 2 Service du Professeur OUATTARA CHOLECYSTITE AIGUE LITHIASIQUE Définition Inflammation de la vésicule due à un enclavement Douleur

Plus en détail

SOMMAIRE. Organisateurs : D. MUTTER (Strasbourg)

SOMMAIRE. Organisateurs : D. MUTTER (Strasbourg) SOMMAIRE Organisateurs : D. MUTTER (Strasbourg) 1. Lithiaise de la voie principale : diagnostic echoendoscopique et traitement par endoscopie : standard pour la LVBP? J. HOCHBERGER (Strasbourg) 2. Quelle

Plus en détail

Ronéo CCO urgence (D2) : urgences chirurgicale étage sus-mésocolique (Pr Sauvanet) 5 décembre 2013

Ronéo CCO urgence (D2) : urgences chirurgicale étage sus-mésocolique (Pr Sauvanet) 5 décembre 2013 Ronéo CCO urgence (D2) : urgences chirurgicale étage sus-mésocolique (Pr Sauvanet) 5 décembre 2013 RT : GZ Préambule : Tout d abord daisolé pourre lé phuturs et éventuels faute d ortaugrafes. Le cours

Plus en détail

M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir

M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir Faculté de Médecine de Monastir M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir L atrésie des voies biliaires

Plus en détail

Cholangio-pancréato-IRM dans les cholangites. L. Azizi, M. Raynal, M. Lewin, L. Arrivé, JM. Tubiana Hôpital Saint Antoine - Paris

Cholangio-pancréato-IRM dans les cholangites. L. Azizi, M. Raynal, M. Lewin, L. Arrivé, JM. Tubiana Hôpital Saint Antoine - Paris Cholangio-pancréato-IRM dans les cholangites L. Azizi, M. Raynal, M. Lewin, L. Arrivé, JM. Tubiana Hôpital Saint Antoine - Paris Objectifs Savoir qu il existe deux types de cholangites: la cholangite sclérosante

Plus en détail

Concours blancs. François VILLERET

Concours blancs. François VILLERET UE ECN EN Concours blancs Se tester, sʼévaluer et se comparer HEPATO-GASTRO-ENTEROLOGIE CHIRURGIE DIGESTIVE François VILLERET Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. 01 44 24 13

Plus en détail

Module HGE: foie, Pancréas. Service de radiologie du Pr Trillaud Hôpital Saint André

Module HGE: foie, Pancréas. Service de radiologie du Pr Trillaud Hôpital Saint André Module HGE: foie, Pancréas Service de radiologie du Pr Trillaud Hôpital Saint André 1- Rappels radio-anatomiques . . 2- FOIE CAS n 1 Femme de 33 ans Contraception oestro-progestative Échographie

Plus en détail

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : diagnostic des ictères - douleurs biliaires (colique hépatique) PCEM2 Biologique : exploration

Plus en détail

Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer?

Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer? Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer? Y.benmeddour, A.ourabah, FZ.dali youcef, C.younsi, M.mefoued, Z.imessaoudene Clinique Chirurgicale Ȁ CHU Mustapha Alger Fréquence Peu

Plus en détail

LITHIASE VESICULAIRE I. INTRODUCTION

LITHIASE VESICULAIRE I. INTRODUCTION LITHIASE VESICULAIRE I. INTRODUCTION La lithiase vésiculaire est une affection fréquente atteignant globalement 25 % de la population. Les calculs biliaires sont pour 80 % composé de cholestérol, et pour

Plus en détail

Cas clinique. Mr V âgé de 67 ans vous consulte pour l apparition de selles décolorées et une couleur jaunatre de la peau apparue depuis 15 jours.

Cas clinique. Mr V âgé de 67 ans vous consulte pour l apparition de selles décolorées et une couleur jaunatre de la peau apparue depuis 15 jours. Cas clinique Mr V âgé de 67 ans vous consulte pour l apparition de selles décolorées et une couleur jaunatre de la peau apparue depuis 15 jours. Dans ses antécédents, on note : -une consommation d alcool

Plus en détail

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas CHU Toulouse Rangueil PATIENTS (I) - 1992 à 2002-17 patients (8 hommes et 9 femmes) - Age médian : 53 ans (23-77 ans)

Plus en détail

Lithiase biliaire. Nourrisson malaise : echo lithiase vbp. intervention Radiointerventionnelle Surveillance

Lithiase biliaire. Nourrisson malaise : echo lithiase vbp. intervention Radiointerventionnelle Surveillance Lithiase biliaire Nourrisson malaise : echo lithiase vbp intervention Radiointerventionnelle Surveillance Cholestase : réduction de la sécrétion biliaire (600-700 ml/j) 0,2 Acides biliaires 9 2 12 Phospholipides

Plus en détail

Fédération médico-chirurgicalechirurgicale

Fédération médico-chirurgicalechirurgicale Sémiologie pancréatique Pr. Philippe RUSZNIEWSKI Fédération médico-chirurgicalechirurgicale d hépato-gastro-entérologie Hôpital Beaujon PLAN Signes cliniques Douleur Insuffisances pancréatiques Exocrine

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES ICTERES

DIAGNOSTIC DES ICTERES Cours de Sémiologie digestive 3éme année, Médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA. Médecine interne DIAGNOSTIC DES ICTERES I/DEFINITION : L ictère est une coloration jaune à bronze des téguments due à une augmentation

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES

LES DOULEURS ABDOMINALES Sémiologie digestive Année 2016 3émes années de médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA-Clinique de Médecine interne LES DOULEURS ABDOMINALES I/ INTRODUCTION : La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation.

Plus en détail

INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET

INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET PLAN Cholécystite alithiasique Lésions bénignes b / pré-canc cancéreuses Lésions malignes

Plus en détail

Une femme de 42 ans est admise pour douleurs abdominales et ictère. C est une femme active, secrétaire de direction, mariée, deux enfants de 15 et 17

Une femme de 42 ans est admise pour douleurs abdominales et ictère. C est une femme active, secrétaire de direction, mariée, deux enfants de 15 et 17 Une femme de 42 ans est admise pour douleurs abdominales et ictère. C est une femme active, secrétaire de direction, mariée, deux enfants de 15 et 17 ans. Dans la nuit précédente, elle a été réveillée

Plus en détail

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Enoncé Une femme de 65 ans, obèse, vous consulte en urgence pour une douleur épigastrique irradiant dans l épaule droite apparue brutalement il y a 3 heures

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014. Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON

SEPTEMBRE 2014. Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON SEPTEMBRE 2014 Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas ANATOMIE Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi COMPOSITION

Plus en détail

Hôpital Central de l Armée Service de Médecine Interne Pr D. Lounis. Les ictères

Hôpital Central de l Armée Service de Médecine Interne Pr D. Lounis. Les ictères Hôpital Central de l Armée Service de Médecine Interne Pr D. Lounis Cours de sémiologie Année 2014/2015 Les ictères Les ictères se différentient en ictère à bilirubine non conjugués représentés principalement

Plus en détail

LA LITHIASE BILIAIRE ET SES COMPLICATIONS PROFILS EPIDEMIOLOGIQUE ET ECONOMIQUE, ETUDE SUR DIX ANS.

LA LITHIASE BILIAIRE ET SES COMPLICATIONS PROFILS EPIDEMIOLOGIQUE ET ECONOMIQUE, ETUDE SUR DIX ANS. LA LITHIASE BILIAIRE ET SES COMPLICATIONS PROFILS EPIDEMIOLOGIQUE ET ECONOMIQUE, ETUDE SUR DIX ANS. A Chenibet K Boukrouh N Sid Idris K Hail D Ouaret H Boumahdi A Tartag K Chaou. CCB CHU Mustapha Alger

Plus en détail

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e T a b l e d e s m a t i è r e s n I I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e 1 Directives de l Association fédérale des médecins conventionnés (KBV) et recommandations de la Société allemande

Plus en détail

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine DEFINITION Inflammations aigues ou chroniques du péritoine PERITONITES AIGUES Nombreux tableaux cliniques Réactions particulières du péritoine aux agressions 18/01/07 2 PHYSIOPATHOLOGIE (1) PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Cours 3. Chrirurgie Abdominal

Cours 3. Chrirurgie Abdominal Cours 3 Chrirurgie Abdominal Chirurgie abdominale Chirurgie essentiellement du tube digestif et des organes de la cavité abdominale La plus fréquente en terme de pathologie chirurgicale Chirurgie abdominal

Plus en détail

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie Prise en charge des urgences abdominales en imagerie N. Siauve, C. Lefort, L. Fournier, A. Hernigou, C. Grataloup, CA. Cuénod, O. Clément, G. Frija. Service de Radiologie PR G.Frija, HEGP, Paris Principes

Plus en détail

Nicolas Van Grunderbeeck, CH Dr Schaffner LENS. ARMEDA 17 Décembre 2009

Nicolas Van Grunderbeeck, CH Dr Schaffner LENS. ARMEDA 17 Décembre 2009 Nicolas Van Grunderbeeck, CH Dr Schaffner LENS ARMEDA 17 Décembre 2009 Infections potentiellement graves Flore pathogène? E. coli et entérobactéries Les autres? Place du/des gestes chirurgicaux Quels antibiotiques?!

Plus en détail

points clés et pièges du diagnostic des urgences de l étage sus-mésocolique

points clés et pièges du diagnostic des urgences de l étage sus-mésocolique points clés et pièges du diagnostic des urgences de l étage sus-mésocolique -cholécystites aiguës lithiasiques et acalculeuses - pancréatites aiguës et poussées aiguës sur pancréatite chronique - urgences

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE : MALADIES DU FOIE. Chapitre 1. Fréquence des maladies du foie...1

PREMIÈRE PARTIE : MALADIES DU FOIE. Chapitre 1. Fréquence des maladies du foie...1 SOMMAIRE VII SOMMAIRE Liste des collaborateurs... Préface......XIII PREMIÈRE PARTIE : MALADIES DU FOIE Chapitre 1. Fréquence des maladies du foie...1 Chapitre 2. Notions d'anatomie, d'histologie et de

Plus en détail

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Le Docteur Marc ZINS déclare ne pas être en situation d intérêt particulier Les Lésions Pariétales de la

Plus en détail

Place de l imagerie O. ERNST. Lille

Place de l imagerie O. ERNST. Lille SESSION REANIMATION PANCREATITES Place de l imagerie Dr Olivier Ernst CHRU de Lille 1 Pancréatites : place de l'imagerie O. ERNST Lille 2 Rôles possibles de l IMAGERIE Affirmer le dg Orienter le dg étiologique

Plus en détail

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015 Occlusions intestinales F. Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE aux urgences Rôle de l IDE dans le service Rôle de

Plus en détail

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Dysphagie Définition Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Cervicale Rétro-sternale Épigastrique Apparaissant immédiatement après la déglutition Obstructions organiques ou fonctionnelles

Plus en détail

Anatomie pathologique digestive

Anatomie pathologique digestive Anatomie pathologique digestive Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Tumeurs digestives Pathologie des voies biliaires et du pancréas 1ED avec 4 observations Anne Couvelard Hôpital Bichat Claude

Plus en détail

La lithiase de la voie biliaire principale (LVBP)

La lithiase de la voie biliaire principale (LVBP) La lithiase de la voie biliaire principale (LVBP) Objectifs : 1- Expliquer les mécanismes de la formation d'une lithiase de la voie biliaire principale. 2- Décrire les conséquences physiopathologiques

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON SEPTEMBRE 2015 Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi eau 95%,

Plus en détail

Hépato-gastro. Item 258: Lithiase biliaire et complications. Plan. - Généralités

Hépato-gastro. Item 258: Lithiase biliaire et complications. Plan. - Généralités 1 sur 8 30/08/2011 21:25 Hépato-gastro Item 258: Lithiase biliaire et complications Plan - Généralités A. LITHIASE DE LA VBA Lithiase VBA non compliquée Colique hépatique Cholécystite aiguë Cholécystite

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 2 2015 / 2016 SALLE 6 Date Cours Enseignant Lundi 19/10/2015 Mardi 20/10/2015 Mercredi 21/10/2015 Jeudi 22/10/2015 Vendredi 23/10/2015 Athérome, épidémiologie

Plus en détail

PSEUDOKYSTE PANCREATRIQUE MEDIASTINAL FISTULISE DANS LES BRONCHES

PSEUDOKYSTE PANCREATRIQUE MEDIASTINAL FISTULISE DANS LES BRONCHES PSEUDOKYSTE PANCREATRIQUE MEDIASTINAL FISTULISE DANS LES BRONCHES A PROPOS D UNE OBSERVATION PEDIATRIQUE Service d Imagerie Médicale Hôpital Ibn El Jazzar Kairouan Tunisie INTRODUCTION 1 Les pseudokystes

Plus en détail

PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES TUMEURS DU HILE. FMC-HGE 2 avril J. SARIC - Bordeaux

PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES TUMEURS DU HILE. FMC-HGE 2 avril J. SARIC - Bordeaux PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES TUMEURS DU HILE FMC-HGE 2 avril 2005 J. SARIC - Bordeaux ATTEINTES NEOPLASIQUES de la CONVERGENCE BILIAIRE 4 MODALITES 1. Tumeur endo-biliaire ( Papillome ) 2. Compression

Plus en détail

LA LITHIASE DE LA VOIE BILIAIRE PRINCIPALE EN MILIEU IVOIRIEN

LA LITHIASE DE LA VOIE BILIAIRE PRINCIPALE EN MILIEU IVOIRIEN LA LITHIASE DE LA VOIE BILIAIRE PRINCIPALE EN MILIEU IVOIRIEN RESUME D avril 1992 à avril 1997, 10 patients porteurs d une lithiase de la voie biliaire principale (LVBP) ont fait l objet d une étude rétrospective

Plus en détail

LA LITHIASE BILIAIRE ET PANCREATITE AIGUE ; ETUDE DES FACTEURS DE RISQUE ET STRATEGIES THERAPEUTIQUES.

LA LITHIASE BILIAIRE ET PANCREATITE AIGUE ; ETUDE DES FACTEURS DE RISQUE ET STRATEGIES THERAPEUTIQUES. LA LITHIASE BILIAIRE ET PANCREATITE AIGUE ; ETUDE DES FACTEURS DE RISQUE ET STRATEGIES THERAPEUTIQUES. A Chenibet K Boukrouh N Sid Idris K Hail D Ouaret H Boumahdi A Tartag K Chaou. CCB CHU Mustapaha Alger

Plus en détail

Le pancréas et les pancréatites. Philippe Lévy

Le pancréas et les pancréatites. Philippe Lévy Le pancréas et les pancréatites Philippe Lévy L appareil digestif, à quoi ça sert? A manger! 7 organes différents! Œsophage Estomac Intestin grêle Côlon Anus Foie et voie biliaire Pancréas THE KING Pancréas

Plus en détail