A. Benali Objectifs du cours

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Benali 0248484081 benali@ensi-bourges.fr. Objectifs du cours"

Transcription

1 A. Benali Objectifs du cours Comment procéder pour donner des ordres au robot Apprendre à représenter la position et l orientation d une chaîne mécanique Être capable d effectuer des transformation de coordonnées. Utiliser différents repères et les coordonnées homogènes 65

2 Pourquoi le modèle géométrique direct Description dans l espace et transformation Introduction à la génération du mouvement Where is my hand? Direct Kinematics: HERE! 66 Sommaire 1- Programmation des robots industriels 2- Matrice de transformation homogène 3- Notations de Denavit & Hartenberg 4- Modèle géométrique direct et inverse 67

3 Programmation des robots industriels Niveaux d abstraction pour la description de la tâche Actionneur Coordonnées articulaires q Effecteur Coordonnées opérationnelles x Objet Opérations sur les objets, insertion, alignement,.. Objectifs Assemblage de plusieurs pièces 68 Niveaux tâche Programmation des robots industriels Niveau de l intelligence humaine Programmation de niveau tâche Programmation textuelle structurée Programmation par primitives de mouvements Programmation par apprentissage System d exploitation 69

4 Programmation par apprentissage Syntaxeur (boîte à boutons ou «teach pendant») Le plus courant actuellement Mouvements point à point (pick and place, soudure à points) Enregistrement : de points opérationnels ou de passage EAAL pendant (pédagogique) 70 Fanuc pendant Type de mouvements en mode «teach» Mode articulaire Système d axes de référence Mode world Orientation Position spécifiés Système 71 d axes de l effecteur

5 Type de mouvements en mode «teach» Mode tool Orientation Position spécifiés Système d axes défini par l orientation de l outil 72 Limites de la programmation par apprentissage inconfortable (si la complexité logique de la tâche augmente) difficultés d édition immobilisation du robot (programmation «on-line») incompatible avec CAD/CAM, CIM,... 73

6 Programmation par langage fonction apprentissage mémorisation des points langage procédural («off-line») séquence logique de la tâche - 1er langage : WAVE (1973) Standford Artificial Intelligence Laboratory - VAL (Victor s Assembly Langage) VAL II 1984 autres :AML (A Manufacturing langage, IBM 1982) RAIL (Automatix, 1981) MCL (Manufacturing Control Langage, Mc Donnel- Douglas)...!!! PAS DE NORMALISATION réticence à utiliser des robots de marques différentes 74 Caractéristiques et possibilités 2ème génération (VAL II, AML, ) contrôle du mouvement (interpolation) ex. : MCL (basé sur APT : automatically programmed tooling) connaît les cercles, plans, cylindres, I/O analogiques pour senseurs extéroceptifs (+ capacités de calculs) ex. : contrôle du serrage de la pince intelligence programmable tests et branchements conditionnels 75 procédures en cas de détection d erreurs communication, transfert de données computer link pour téléchargement de programmes et/ou de consignes extensibilité (routines, macro-instructions, paramètres variables)

7 Programmation par CAO Moyen disponible 1980 Modélisation des robots des préhenseurs de l environnement Modélisation des tâches Simulation et optimisation 76 Génération des programme de commande Programmation par CAO Outils (CAO) Base de données géométriques 3-D - primitives solides - primitives de surfaces - cellules spatiales Visualisation - réaliste (solide) - simplifiée (fil de fer) 77

8 Programmation par CAO Calcul des efforts statiques dans CATIA 78 Sommaire 1- Programmation des robots industriels 2- Matrice de transformation homogène 3- Notations de Denavit & Hartenberg 4- Modèle géométrique direct et inverse 79

9 Objectifs Un robot manipulateur exige un mouvement dans l espace Différents systèmes de coordonnées sont nécessaires pour décrire position/mouvement Objectif: descrire le mouvement d un objet rigide 80 Point de référene: Il existe un système de coordonnées universel/ inertiel/ stationnaire, auquel se réfère d autres systèmes de coordonnées. Liaison, articulations et repères Liaisons Articulations 2 DDL 81 Point terminal

10 Trois problèmes à résoudre Étant donné deux SC s, comment exprimer l un en fonction de l autre Lorsqu un point est exprimé dans un SC, comment s exprime-t-il dans le second 82 Peut-on appliquer des opérations de transformation sur un vecteur Description d une position un système de coordonnées YA A pox oz oy = 83 point = vecteur position XAZA {A}AP P Souvent la description du point n est pas suffisante: besoin de l orientation p p

11 De {A} vers {B} {A} αx αzαy Conclusion: le vecteur exprimé dans le repère {A} est : 84 Matrice de rotation Cette matrice contient les projection des trois vecteurs unitaires Chaque vecteur colonne de la matrice de rotation 85 est un vecteur des cosinus Comment calculer? Quel est le? Position + orientation = Frame

12 Description d un repère x0 z0 y0 z1 θ {A} {B} y1 x1 Repère: ensemble de quatre vecteurs donnant position + orientation Description d un repère: position + rotation matrix Ex.: 86 position: repère avec une rotation nulle orientation: repère avec position nulle ZA XA APBORG XB BP 87 Si {A} est de même orientation que {B}, alors {B} diffère Mapping: entre deux repères YA AP {A} APBORG APBORG de {A} par une translation: AP = BP + Mapping: changement de description d un repère à l autre. Le vecteur definit le mapping. Repères translatés ZB YB {B}

13 ZA XBAPAPBORG XA YA {A} YBZB BP A A AB B ABORG P Généralisation du changement de coordonnées P 1 P = R P+ = 0 ABR 0 0 ABORG P 1 1 ajouté Colonne ajoutée B 88 P 1 Coordonnées homogènes Les coordonnées homogènes: englobent des vecters 3D vectors en 4D par l ajout d un 1 Plus généralement, la matrice de transformation homogène T de la forme 89

14 Sommaire 1- Description par les matrices de transformations homogènes 2- Description des rotations 3- Paramètres de Denavit & Hartenberg 4- Modèle géométrique inverse 90 Représentation des rotations La matrice d orientation R est composée de 9 composantes dépendantes pour décrire l orientation Nous avons besoins de trois degrés de libertés indépendants pour décrire l orientation Nous allons analyser deux représentations de l orientation 91 - Les angles d Eulers - Les angles roll, pitch yaw

15 Les angles d Euler Séquence de trois rotations autour des axes courants dans l'ordre suivant: Rot(z, φ) Rot(y, θ) Rot(z, ψ) Les trois angles d Euler φ, θ, et ψ Paramétrisation de la rotations R = Rot(z, φ) Rot(y, θ) Rot(z, ψ) 92 Les angles d Euler 93

16 Les angles Roll, Pitch, Yaw Séquence de trois rotations autour des axes fixes d origine dans l'ordre suivant : Rot(xo, ψ) Rot(yo, θ) Rot(zo, φ) Les trois angles roll, pitch et yaw φ, θ, et ψ Paramétrisation de la rotations X0Z0 R = Rot(z, φ) Rot(y, θ) Rot(x, ψ) Yaw Roll Y0 Pitch 94 Les angles Roll, Pitch, Yaw 95

17 Sommaire 1- Description par les matrices de transformations homogènes 2- Description des rotations 3- Paramètres de Denavit & Hartenberg 4- Modèle géométrique inverse 96 Z(i -1) X(i Y(i -1) -1) α( 1) i - ) a(i -1 di Yi Zi Xi i ai 97 notations de Denavit-Hartenberg il suffit de 4 parameters pour décrire comment le repère (i) est relié au repère ( i -1 ). Représentation de Denavit-Hartenberg C est une méthode systématique qui permet de fixer n repères associés au robot et d en déduire les matrices de transformations homogènes. Idée: chaque articulation est dotée d un repère. En utilisant les Les paramètres sont α, a, d, θ θ

18 Etapes de la procédure D-H pour tout manipulateur zn-1 Étape1 : localiser et nommer les axes articulaires z0,, Étape2 : Fixer le repère de base. Prendre son origine n importe où sur l axe z0. Les axes x0et y0complètent le trièdre direct. zi-1 Pour i=1,, n-1 refaire les étapes 3 à 5 Étape3 : localiser l origine Oi, là où la perpendiculaire commune entre ziet zi-1coupe zi(si ziet zi-1se coupent, choisir Oiau point Étape4 : établir xile long de la perpendiculaire commune entre ziet (si ziet zi-1se choisir xiperpendiculaire au plan formé par ziet yi On Xn coupent Étape5 : compléter par pour former un trièdre direct Étape6 : établir le repère terminal YnZnchoisir Onau centre de l effecteur. Si la dernière articulation est rotoïde choisir Znparallèle à d intersection, si ziet zi-1sont parallèles localiser Oisur l articulation i) Zn-1 98 zi-1) Z(i -1) X(i Y(i -1) -1) α( i -1) a(i -1) di Yi Zi Xi i ai α(i-1) θ 99 2) Notation de Denavit-Hartenberg Z(i-1) Z(i-1) 1) a(i-1)distance le long de xià partir de l origine Oijusqu à l intersection avec Rotation nécessaire autour de la perpendiculaire commune (xi)pour aligner avec l axe Zi. Le sens des rotation suit le sens trigonométrique.

19 Z(i -1) X(i Y(i -1) -1) d(i-1) α( i -1) a(i -1) di Yi Zi Xi i ai θ 3) 100 C est le déplacement le long de Zi-1à de Oi-1nécessaire pour d(i-1)est la Notation de Denavit-Hartenberg θi Zi-1 partir obtenir l intersection entre Zi-1et Xi. Si la liaison est prismatique alors variable articulaire 4) Rotation autour de pour aligner les axes X(i-1)et Xi. Si la liaison est rotoïde alors θiest la variable articulaire Matrice de Denavit-Hartenberg 101

20 Sommaire 1- Description par les matrices de transformations homogènes 2- Description des rotations 3- Paramètres de Denavit & Hartenberg 4- Modèle géométrique inverse 102 Exemple simple Liaisons rotoïdes et prismatiques combinées(x, y) chercher Y 1XS θ=arctan(xy D où: : ) y 2 θ = arctan 2( ) x S = (x2+ y ) chercher S: 103

21 Modèle géométrique inverse Position du problème : Etant donnée la position et l orientation de l organe terminal, déterminer les variables articulaires correspondantes. D où provient la difficulté de résolution du problème géométrique inverse? Possibilité d avoir plus d une solution Difficulté de résolution ds équations non-linéaires transcendentales. How do I put my hand here? IK: Choose these angles! 104 Existence des solutions La solution du problème gémétrique inverse admet une solution si la cible appartient à l espace de travail Le calcul de l espace de travail peut devenir difficile, à moins de disposer d un outils approprié Le problème peut admettre plusieurs solution : comment choisir la plus appropriée? 2 solutions! 105

22 L espace de travail Espace de travail Espace de travail: volume de l espace atteignable par l organe terminal Dextrous workspace: volume de l espace atteignable où l organe terminal peut être orienté arbitrairement. Espace de travail atteignable: volume de l espace de travail que le robot peut atteindre selon au moins une orientation. 106 Méthodes de détermination des solutions Le problème inverse est solvable si les variables articulaires peuvent être déterminés par un algorithme. L algorithme peut déterminer toutes les solutions possibles. Solutions Solutions analytiques Solutions numériques Nous allons nous occuper des solutions analytiques 1. Méthode algébrique 2. Méthode géométrique 107

23 Méthodes de détermination des solutions Principal résultat: Tous les systèmes avec des articulations rotoïdes et prismatique ayant un total de six degrées de libertés dans une architecture série est solvable En général, la solution est numérique Pour les robots admettant une solution 108 analytique : il existe plusieurs articulations dont les axes font des angles αi= 0, 90o BWT s BW 109 φ 1-Solution algébrique Soit l exemple suivant : = c s T = 0 0 s c l c + l c l s + l L objectif est de déterminer trois variables : T c s = 0 0 φ φ s c 0 0 φ x y

24 Par comparison, nous obtenons quatre équations cφ = c sφ = s 2 x = l c + l c 2 y = l s + l s équations: 2 x + y = l + l + 2l l c x + y l l c = 2l l 1-Solution algébrique 2 12 En additionnant le carré des deux dernières D où l expression de c θ2 1-Solution algébrique Deux solutions pour sont possibles. En utilisant c12=c1c2-s1s et s12= c1s2-c2s1: x = k c k s y = k s + k c 111 avec k 1 =l 1 +l 2 c 2 et k 2 =l 2 s 2. Pour résoudre nous poserons r=+ k 12 +k 2 2 et γ=atan2(k 2,k 1 ).

25 1-Solution algébrique k 1 γ l 2 k 2 l 1 θ 2 alors: k 1 =r cos γ, k 1 =r sin γ, et nous pouvons écrire: 112 x/r= cos γ cos θ 1 - sin γ sin θ 1 y/r= cos γ cos θ 1 - sin γ sin θ 1 donc: cos(γ+θ 1 ) = x/r, sin(γ+θ 1 ) =y/r 1-Solution algébrique ainsi: γ+θ1= Atan2(y/r,x/r) = Atan2(y,x) et: θ1= Atan2(y,x) - Atan2(k2,k1) Finallement, θ3peut être déterminée: θ1+ θ2+ θ3= φ 113

26 2-Solution géométrique sinbb=sin Idée: Decomposer la géométrie spaciale en plusieurs problèmes sin(180 cc de géométrie planaire x 2yθ22) sin(θ x 22y) y θ arctan2 2 ψ ψ = = β + + θ1=ψ+β sinl2 2 xy = Rappelons la loi des sinus β x 2 2-Solution 2222 géométrique 2 = θcos(θ ( cx180 ay arccos )) bθ) 2 2cos(θ xlab2 1 ) 22 θ xy l C lyllll En utilisant loi des + = + 2 l1l2 lcosinus l22 = + = θarcsin x sin(θ 22 + y2) = θ2est donnée au signe près + cos( cos(1802) 12 1 l2 arctan2xy = + y ψ β x

27 Réduction Polynomiale Les équations transcendentales sont difficiles à résoudre à cause de la présence de termes en cos θ et sinθ. Nous pouvons réduire en une une seule variable en utilisant u = tan θ/2 cos θ = (1-u2)/(1+u2) sin θ =2u /(1+u2) 116

Eléments de Robotique. Université Blaise Pascal T. Chateau

Eléments de Robotique. Université Blaise Pascal T. Chateau Eléments de Robotique Université Blaise Pascal T Chateau 212/213 Cm zm Cm-1 Ck+L zk+l zk+1 Cn-2 Cn-1 zn Ck Ck+1 Cn zk C2 z,z1 C1 C Table des matières Liste des figures Liste des tableaux iii vi Introduction

Plus en détail

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème.

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème. Mathématiques - classe de 1ère des séries STI2D et STL. 1. Analyse On dote les élèves d outils mathématiques permettant de traiter des problèmes relevant de la modélisation de phénomènes continus ou discrets.

Plus en détail

Etalonnage de robots par vision

Etalonnage de robots par vision Etalonnage de robots par vision Nicolas Andreff Novembre 2012 Institut Français de Mécanique Avancée UV Étalonnage et Identification des Systèmes TP Étalonnage Géométrique Nicolas Andreff Année 2004 2005

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011 Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 010-011 novembre 010 I Définition d une conique en terme d équation cartésienne On se place dans le repère orthonormé direct (0, i, j ).

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

MPSI 3 - Cahier de vacances... MPSI 3-2004/2005

MPSI 3 - Cahier de vacances... MPSI 3-2004/2005 MPSI 3 - Cahier de vacances... MPSI 3-2004/2005 Voici une fiche contenant 100 exercices de difficulté raisonable, plutôt techniques, qui recouvrent l ensemble du programme étudié cette année. A raison

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL MECA 3D Travailler avec Méca 3D Effectuer un calcul mécanique Simuler le mouvement d un mécanisme Afficher une courbe de résultats Ajouter un effort (force

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Annexe B : Les vecteurs. Scalaires et vecteurs

Annexe B : Les vecteurs. Scalaires et vecteurs Annee B : Les vecteurs Certains étudiants éprouvent de la difficulté en première session à l'école lorsqu'ils suivent le cours ING-10 "Statique et dnamique". Les vecteurs sont utilisés abondamment dans

Plus en détail

Programme de Première

Programme de Première BAC TECHNO STAV 66 I. Algèbre Programme de Première Objectif 1 - Effectuer de manière autonome des calculs numériques ou algébriques, résoudre des équations ou inéquations en vue de résoudre des problèmes

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Objectif général. Raisonnement et langage mathématiques

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Objectif général. Raisonnement et langage mathématiques Mathématiques Classe de seconde Introduction La seconde est une classe de détermination. Le programme de mathématiques y a pour fonction : de conforter l acquisition par chaque élève de la culture mathématique

Plus en détail

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes Licence SPI Cinématique et Mécanismes Introduction à la théorie des mécanismes Mobilité, hyperstatisme, singularité Plan Problèmes/Objectifs Quelques exemples Graphe mécanisme Nombre de cyclomatique Analyse

Plus en détail

Magister en : Génie Mécanique Option : Construction Mécanique

Magister en : Génie Mécanique Option : Construction Mécanique République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider Biskra Faculté des Sciences et de la technologie Département

Plus en détail

André Crosnier LIRMM 04 67 41 86 37 crosnier@lirmm.fr. ERII4, Robotique industrielle 1

André Crosnier LIRMM 04 67 41 86 37 crosnier@lirmm.fr. ERII4, Robotique industrielle 1 André Crosnier LIRMM 04 67 41 86 37 crosnier@lirmm.fr ERII4, Robotique industrielle 1 Obectifs du cours 1. Définitions et terminologie 2. Outils mathématiques pour la modélisation 3. Modélisation des robots

Plus en détail

Utilisation du logiciel VV (visualisation vectorielle)

Utilisation du logiciel VV (visualisation vectorielle) Utilisation du logiciel VV (visualisation vectorielle) Michel Bouchard, enseignant retraité, Département de mathématiques, Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu Résumé Le logiciel VV_proj permet de représenter

Plus en détail

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A)

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) Responsables Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) 1 Introduction Dans le cadre de ce projet de géométrie BAC 1, il nous était

Plus en détail

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan Exo7 Systèmes linéaires Vidéo partie 1. Introduction aux systèmes d'équations linéaires Vidéo partie 2. Théorie des systèmes linéaires Vidéo partie 3. Résolution par la méthode du pivot de Gauss 1. Introduction

Plus en détail

Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D

Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D Modélisation 3D et Synthèse Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Master Informatique 2014-2015 F. Aubert (MS2) M3DS/ 3 - Repères et positionnement 3D 2014-2015

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE TRAJECTOIRES PAR VISION ARTIFICIELLE POUR LE SUIVI PAR UN ROBOT.

RECONNAISSANCE DE TRAJECTOIRES PAR VISION ARTIFICIELLE POUR LE SUIVI PAR UN ROBOT. RECONNAISSANCE DE TRAJECTOIRES PAR VISION ARTIFICIELLE POUR LE SUIVI PAR UN ROBOT Z Hammoudi, H Hamdi, M Laouar, A Chaaboub Département d Electronique, Faculté des sciences de l ingénieur Université de

Plus en détail

13. Géométrie analytique

13. Géométrie analytique 13. Géométrie analytique La géométrie analytique permet de résoudre par le calcul des problèmes de géométrie. Il convient toutefois de ne pas perdre de vue que la géométrie analytique est d abord de la

Plus en détail

Manipulateurs Pleinement Parallèles

Manipulateurs Pleinement Parallèles Séparation des Solutions aux Modèles Géométriques Direct et Inverse pour les Manipulateurs Pleinement Parallèles Chablat Damien, Wenger Philippe Institut de Recherche en Communications et Cybernétique

Plus en détail

Vision par ordinateur

Vision par ordinateur Vision par ordinateur Géométrie de la vision Frédéric Devernay Géométrie projective Géométrie projective pour la vision Utilisations de la géométrie projective Dessin Mesures Mathématiques de la projection

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé CONSIGNES À SUIVRE PENDANT L EXAMEN. DURÉE : 4 heures Il y a 6 exercices obligatoires à résoudre. L exercice est noté sur points, l exercice sur points, l exercice 3 sur 3 points, l exercice 4 sur 3 points,

Plus en détail

Animation de mécanismes Création de trajectoires

Animation de mécanismes Création de trajectoires Animation de mécanismes Création de trajectoires D. Chablat 1 Affichage des relations et des paramètres dans un produit Activer la visualisation 2 Création d un Robot Scara Création de deux pivots et une

Plus en détail

Produit scalaire dans l Espace

Produit scalaire dans l Espace Produit scalaire dans l Espace Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 014/015 Table des matières 1 Produit scalaire du plan 1.1 Différentes expressions du produit scalaire............................... 1.

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

PALETTISATION EN ROBOTIQUE

PALETTISATION EN ROBOTIQUE PALETTISATION EN ROBOTIQUE Auteur : DAVID CORNICE Professeur tuteur : ROMEO IONESCU INSTITUT DE TECHNOLOGIE B, UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 Fig 1 et 2 : Laboratoire de robotique de l université Stefan

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

CI-4 PRÉVOIR ET SUPPRIMER LES

CI-4 PRÉVOIR ET SUPPRIMER LES CI-4 LES CONTRAINTES DE MONTAGE D UN SYSTÈME. Objectifs ANALYSER - OPTIMISER A la fin de la séquence de révision, l élève doit être capable de B2 Proposer un modèle de connaissance et de comportement Déterminer

Plus en détail

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés ENSEIRB-MATMECA PG-113 014 TP6: Optimisation au sens des moindres carrés Le but de ce TP est d implémenter une technique de recalage d images qui utilise une méthode vue en cours d analyse numérique :

Plus en détail

LA CINÉMATIQUE AVEC CATIA

LA CINÉMATIQUE AVEC CATIA LA CINÉMATIQUE AVEC CATIA L atelier de cinématique du logiciel CATIA (DMU KINEMATICS) permet de simuler le fonctionnement de mécanisme et d en vérifier le fonctionnement. Le principe est simple, il s agit

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Animation d un robot

Animation d un robot nimation d un robot IFT3355 : Infographie - TP #1 Jérémie Dumas Baptiste De La Robertie 3 février 2010 Université de Montréal Table des matières Introduction au problème 2 1 Transformations 2 1.1 Passage

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S )

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 01 Septembre 010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 006-007) Lycée Stendhal, Grenoble

Plus en détail

TABLE DES MATIERES #! #! # $ #!!

TABLE DES MATIERES #! #! # $ #!! MECANIQUE 1 2 TABLE DES MATIERES! "!! $!! 3 ! $!!!!! "! 4 $% % & ' % % %! $ %!! 5 $ ' $ $ %! % $!!! " ( "! ( $ ) " 6 $ $* $ $ " " % 7 8 UTILISATION DU COURS Il est conseillé aux utilisateurs de ce cours

Plus en détail

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible.

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible. 1 BUT DE LA SÉANCE. TRAVAUX PRATIQUES DE GÉNIE INFORMATIQUE Ces deuxième et troisième séances ont pour but de vous faire avancer dans la programmation sous Matlab. Vous y découvrez les fonctions, les sous-programmes

Plus en détail

Mesure d angles et trigonométrie

Mesure d angles et trigonométrie Thierry Ciblac Mesure d angles et trigonométrie Mesure de l angle de deux axes (ou de deux demi-droites) de même origine. - Mesures en degrés : Divisons un cercle en 360 parties égales définissant ainsi

Plus en détail

PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN VIGUEUR DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL

PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN VIGUEUR DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DE L ALPHABÉTISATION ET DES LANGUES NATIONALES RÉPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN VIGUEUR DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL TECHNIQUE

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Chapitre 1 Introduction générale Ce chapitre est consacré à une présentation rapide des méthodes numériques qui sont étudiées en détail dans ce cours Nous y donnons une approche très simplifiée des quatre

Plus en détail

OPERATIONS GEOMETRIQUES 2D

OPERATIONS GEOMETRIQUES 2D OPERATIONS GEOMETRIQUES 2D 1 Les opérations géométriques ont pour but de modifier la position des informations contenues dans l'image sans modifier le niveau de gris. Ces opérations peuvent s'appliquer

Plus en détail

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE DOSSIER : CHARIOT PORTE PALAN INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE ATELIER CATIA V5: GENERATIVE STRUCTURAL ANALYSIS OBJECTIFS : L objectif de cette étude consiste

Plus en détail

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité!

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! PSI Septembre 0 MATHEMATIQUES Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! Table des matières Nombres complexes 3. Cours...................................... 3. Exercices

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET TOUT E QU IL FUT SVOIR POUR LE REVET NUMERIQUE / FONTIONS eci n est qu un rappel de tout ce qu il faut savoir en maths pour le brevet. I- Opérations sur les nombres et les fractions : Les priorités par

Plus en détail

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES Définition ( voir animation ) On dit qu'un repère orthonormé (O; i, j) est direct lorsque ( i ; j ) = + []. Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct, si M est le point

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Articulés. Université Libre de Bruxelles. Laboratoire des Structures Actives Service des Constructions Mécaniques et Robotique

Articulés. Université Libre de Bruxelles. Laboratoire des Structures Actives Service des Constructions Mécaniques et Robotique Université Libre de Bruxelles F a c u l t é d e s S c i e n c e s A p p l i q u é e s Théorie Générale des Systèmes Articulés Introduction à la Robotique André PREUMONT 2 nde Edition - 2001 Laboratoire

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES O. Lader 2014/2015 Lycée Jean Vilar Spé math terminale ES 2014/2015 1 / 51 Systèmes linéaires Deux exemples de systèmes linéaires à deux équations et deux

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Cahier de textes Page 1 sur 9. Cahier de textes

Cahier de textes Page 1 sur 9. Cahier de textes Cahier de textes Page 1 sur 9 Cahier de textes Jeudi 04/09/2014 9h-12h et 13h30-16h30 : Cours sur la logique : - Conjonction, disjonction, implication, équivalence - Quelques formules. - Quantificateurs

Plus en détail

Annexe D: Les nombres complexes

Annexe D: Les nombres complexes Annexe D: Les nombres complexes L'équation t + 1 = 0 n'a pas de solution dans les nombres réels. Pourtant, vous verrez lors de vos études qu'il est très pratique de pouvoir résoudre des équations de ce

Plus en détail

Fonctions affines. Table des matières

Fonctions affines. Table des matières Fonctions affines Table des matières 1 fonction linéaire, fonction constante, fonction affine 3 1.1 activités.............................................. 3 1.1.1 activité 1 : fonction linéaire et variation

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie 1 Définition des nombres complexes On définit sur les couples de réels une loi d addition comme suit : (x; y)

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement de mathématiques Ministère de l Éducation nationale Classe de quatrième Note : les points du programme (connaissances,

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Utilisation du logiciel CATIA V5. Exemple d assemblage Le système bielle-piston

Utilisation du logiciel CATIA V5. Exemple d assemblage Le système bielle-piston Utilisation du logiciel CATIA V5 Exemple d assemblage Le système bielle-piston Ce scénario vous permettra de vous familiariser avec le module Assembly Design. L assemblage que vous allez réaliser est représenté

Plus en détail

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées.

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées. CHAPITRE 10 Jacobien, changement de coordonnées ans ce chapitre, nous allons premièrement rappeler la définition du déterminant d une matrice Nous nous limiterons au cas des matrices d ordre 2 2et3 3,

Plus en détail

Mathématiques Secondes

Mathématiques Secondes Mathématiques Secondes 2 Table des matières 0 Algorithmique 5 1 Repérage 9 2 Équations et Inéquations du premier degré 13 3 Géométrie dans l espace 17 4 Généralités sur les fonctions 19 5 Statistiques

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : affixe d un point, représentation d un point-image dans le plan complexe, argument

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME MATHEMATIQUES Premier Cycle TROISIEME 79 INTRODUCTION Le programme de la classe de troisième, dernier niveau de l enseignement moyen, vise à doter l élève de savoirs faire pratiques par une intégration

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Raisonnement et langage mathématiques

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Raisonnement et langage mathématiques Mathématiques L objectif de l enseignement des mathématiques dans la série sciences et technologies de l hôtellerie restauration (STHR) est double. Il s agit d une part de former les élèves à la démarche

Plus en détail

Chapitre 4. 4.1 Introduction

Chapitre 4. 4.1 Introduction Chapitre 4 Circuits triphasés déséquilibrés Ce chapitre concerne les circuits triphasés déséquilibrés, où une ou plusieurs charges triphasées ne sont pas balancées (l impédance n est pas la même dans les

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

A. Déterminant d une matrice carrée

A. Déterminant d une matrice carrée IUT ORSAY Mesures Physiques Déterminants Initiation à la diagonalisation de matrice Cours du ème Semestre A Déterminant d une matrice carrée A-I Définitions élémentaires Si A est la matrice ( a ) on appelle

Plus en détail

Séquence 6. Ensemble des nombres complexes. Sommaire. Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse

Séquence 6. Ensemble des nombres complexes. Sommaire. Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse Séquence 6 Ensemble des nombres complexes Sommaire Prérequis Définition Forme algébrique Forme trigonométrique Synthèse Cette séquence est une brève introduction à un nouvel ensemble de nombres, ensemble

Plus en détail

en utilisant un point-virgule.

en utilisant un point-virgule. 6 Chapitre Chapitre 6. Géométrie analytique Ce chapitre présente les possibilités de votre calculatrice dans le domaine de la géométrie analytique, tout particulièrement pour les problèmes liés aux espaces

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement

Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement ANNEXE Mathématiques appliquées 3232 Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement (incluant les pages de au programme d études) PROGRAMME D ÉTUDES - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES 3232 (2013)

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique La programmation linéaire : une introduction Qu est-ce qu un programme linéaire? Qu est-ce qu un programme linéaire? Exemples : allocation de ressources problème de recouvrement Hypothèses de la programmation

Plus en détail

Trigonométrie dans le cercle

Trigonométrie dans le cercle DERNIÈRE IMPRESSIN LE 8 août 0 à :5 Trigonométrie dans le cercle Table des matières Angles dans un cercle. Cercle trigonométrique........................... Le radian...................................

Plus en détail

Mécanique des solides déformables

Mécanique des solides déformables Mécanique des solides déformables Auteur Michel MAYA 1 Descriptions 2 Représentations graphiques Ce cours est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité + Pas d utilisation

Plus en détail

Mathématiques pré-calcul 12 EXAMEN DE RÉFÉRENCE B

Mathématiques pré-calcul 12 EXAMEN DE RÉFÉRENCE B Mathématiques pré-calcul 12 Cahier d eamen II Questions à choi multiple et questions à réponse écrite EXAMEN DE RÉFÉRENCE B N OUVRE AUCUN CAHIER D EXAMEN AVANT QU ON TE LE PERMETTE. Nombre de pages : 23

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

Conception Assisté par Ordinateur

Conception Assisté par Ordinateur Conception Assisté par Ordinateur Suite Animation de l assemblage Préparation du dossier de conception 1 CAO mécanique I. Rappel: UTILISATION DE LA SOURIS : Sélection d un objet graphique (solide, face,

Plus en détail

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 )

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 ) Faisceau gaussien 1 Introduction La forme du faisceau lumineux émis par un laser est particulière, et correspond à un faisceau gaussien, ainsi nommé car l intensité décroît suivant une loi gaussienne lorsqu

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Chapitre 9 Les équations différentielles

Chapitre 9 Les équations différentielles Chapitre 9 Les équations différentielles A) Généralités Une équation différentielle est une équation dont l inconnue est une fonction et dans laquelle apparaissent une ou plusieurs dérivées de cette fonction.

Plus en détail

Prise en main du logiciel GeoGebra

Prise en main du logiciel GeoGebra Prise en main du logiciel GeoGebra 1 Introduction 1.1 Principes GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique permettant d effectuer des constructions de figures de façon purement géométrique mais également

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

Séquence 7. 1 ère partie : 2 e partie : Problèmes. Produit scalaire (2) : applications. Séquence 7 MA12. Cned - Académie en ligne

Séquence 7. 1 ère partie : 2 e partie : Problèmes. Produit scalaire (2) : applications. Séquence 7 MA12. Cned - Académie en ligne Séquence 7 1 ère partie : Produit scalaire () : applications e partie : Problèmes Séquence 7 MA1 1 1ère partie Produit scalaire () : applications Sommaire 1/ Pré-requis Calculs de distances, d angles 3

Plus en détail

Cahier de textes Mathématiques

Cahier de textes Mathématiques Cahier de textes Mathématiques Mercredi 6 janvier : cours 2h Début du chapitre 12 - Convergence de suites réelles : 12.1 Convergence de suites : suites convergentes, limites de suites convergentes, unicité

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal 1 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes transitoires des circuits comportant conducteur ohmique,

Plus en détail

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE ÉCOLE D'INGÉNIEURS DE FRIBOURG (E.I.F.) SECTION DE MÉCANIQUE G.R. Nicolet, revu en 2006 STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE Eléments de calcul vectoriel Opérations avec les forces Equilibre du point

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail