CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées."

Transcription

1 CHAPITRE 10 Jacobien, changement de coordonnées ans ce chapitre, nous allons premièrement rappeler la définition du déterminant d une matrice Nous nous limiterons au cas des matrices d ordre 2 2et3 3, bien que les résultats énoncés sont vrais dans un cadre plus général Ensuite nous décrirons le changement de coordonnées pour l intégrale double, triple et le cas général au moyen du jacobien lui-même défini comme un déterminant Etant donnée une matrice A carrée d ordre (n n), c est-à-dire un tableau de n rangées et n colonnes dont les entrées sont des nombres réels: a 11 a 12 a 1n a A = 21 a 22 a 2n, a n1 a n2 a nn il est possible de lui associer un nombre réel appelé son déterminant et noté A ou encore det(a) ans ce qui suivra, nous définirons le déterminant de A pour les cas n =2, 3 La définition générale est présentée dans un cours d algèbre linéaire Si A est une matrice carrée d ordre 2 2, c est-à-dire que ( ) a b A =, c d alors son déterminant est A = ad bc Exemple 101: ( ) ( ) 1 2 = (1)(4) (2)(3) = 2 et = (2)(2) ( 1)(1) = Si A est une matrice carrée d ordre 3 3, c est-à-dire que A = a b c d e f, g h i alors son déterminant est A = (aei + bf g + cdh) (ceg + af h + bdi) Noter qu il existe un moyen mnémotechnique pour se rappeler cette formule Il suffit de rajouter à la droite de A ses deux premières colonnes pour obtenir a b c a b d e f d e g h i g h On additionne les produits des éléments sur chacune des diagonales suivantes: a b c a b d e f d e on a (aei + bfg + cdh) g h i g h et on soustrait les produits des éléments sur chacune des diagonales suivantes: a b c a b d e f d e on a (ceg + afh + bdi) g h i g h 87

2 Exemple 102: = ((1)(5)(9) + (2)(6)(7) + (3)(4)(8)) ((3)(5)(7) + (1)(6)(8) + (2)(4)(9)) = et = ((2)(0)(0) + (3)(2)(3) + (1)(1)(1)) ((1)(0)(3) + (2)(2)(1) + (3)(1)(0)) = Le déterminant d une matrice a une relation avec les notions d aire et de volume Cette relation suggère un lien possible avec les intégrales multiples Illustrons cette relation dans le cas des matrices d ordre 2 2 et 3 3 Proposition 101: Soit ( ) a b A = c d une matrice d ordre 2 2 Alors la valeur absolue det(a) du déterminant de A est égale à l aire du parallélogramme ayant (a, c) et(b, d) comme côtés dans R 2 Voir la figure 101 Preuve:Il est facile de démontrer ceci si nous nous rappelons que Car alors cos(θ) = (a, c) (b, d) (a, c) (b, d) = ab + cd a2 + c 2 b 2 + d 2 aire du parallélogramme = a 2 + c 2 b 2 + d 2 sin(θ) = a 2 + c 2 b 2 + d 2 1 cos 2 (θ) = a 2 + c 2 b 2 + d 2 1 = (a 2 + c 2 )(b 2 + d 2 ) (ab + cd) 2 (ab + cd) 2 (a 2 + c 2 )(b 2 + d 2 ) = (a 2 b 2 + b 2 c 2 + a 2 d 2 + c 2 d 2 ) (a 2 b 2 +2abcd + c 2 d 2 ) = b 2 c 2 2abcd + a 2 d 2 = (ad bc) 2 = (ad bc) = det(a) y z θ (b, d) (a, c) (b, e, h) (c, f, i) x y x (a, d, g) figure 101 figure 102 Proposition 101 : Soit A = a b c d e f g h i 88

3 une matrice d ordre 3 3 Alors la valeur absolue det(a) du déterminant de A est égale au volume du parallélipipède ayant (a, d, g), (b, e, h) et(c, f, i) comme côtés dans R 3 Voir la figure 102 La preuve de ceci est tout à fait similaire à celle du cas des matrices d ordre 2 2 Exemple 103: L aire du parallélogramme dont les côtés sont (2, 1) et (1, 3) sera ( ) 2 1 det = (2)(3) (1)(1) =5; 1 3 alors que le volume du parallélipipède dont les côtés sont (2, 1, 0), (1, 3, 2) et (1, 2, 4) sera det = ((2)(3)(4) + (1)(2)(0) + (1)( 1)(2)) ((0)(3)(1) + (2)(2)(2) + (4)( 1)(1)) = Soit, un domaine de R n Une transformation de coordonnées (on dit aussi un changement de coordonnées) est une fonction G : R n x 1 g 1 (x 1,x 2,,x n ) x 2 g 2 (x 1,x 2,,x n ) x n g n (x 1,x 2,,x n ) satisfaisant les trois conditions suivantes: 1) la dérivée partielle gi j existe et est continue en tout point de pour tout entier i, j, 1 i, j n; 2) G est injective sur, c est-à-dire si G(P )=G(P ) pour P, P, alors P = P ; 3) le déterminant g 1 P g 1 P g P n g 2 P g 2 P g det P n 0 g n P g n P g 1 2 n P n pour tout point P Ce dernier déterminant sera noté dans la suite de ces notes (g 1,g 2,,g n ) (x 1,x 2,,x n ) et est appelé le jacobien du changement de coordonnées au point P Exemple 104: Considérons le domaine = {(r, θ) R 2 r>0, 0 θ<2π} et la fonction G : R2 ( ) ( ) r x(r, θ) θ y(r, θ) = P ( ) r cos(θ) r sin(θ) Alors G est un changement de coordonnées Notons premièrement que les dérivées partielles r = cos(θ), y r = sin(θ), et = r sin(θ), θ y θ = r cos(θ) 89

4 existent et sont continues sur Si r cos(θ) =r cos(θ )etr sin(θ) =r sin(θ ), alors r = (r cos(θ)) 2 +(r sin(θ)) 2 = (r cos(θ )) 2 +(r sin(θ )) 2 = r car r, r > 0 e ceci nous obtenons cos(θ) = cos(θ ) et sin(θ) = sin(θ ) Nous pouvons maintenant conclure que θ = θ car 0 θ, θ < 2π Ainsi G est une fonction injective sur Finalement le jacobien est (x, y) (r, θ) = ( ) cos(θ) r sin(θ) = r cos 2 (θ) ( r) sin 2 (θ) =r 0 sin(θ) r cos(θ) car r>0 sur e ce qui précède, nous pouvons donc affirmer que G est bien un changement de coordonnées Ce changement est celui des coordonnées polaires aux coordonnées cartésiennes Exemple 105: Considérons le domaine = {(r, θ, z) R 3 r>0, 0 θ<2π, z R} et la fonction G : R 3 r x(r, θ, z) θ y(r, θ, z) = r cos(θ) r sin(θ) z z(r, θ, z) z Alors G est un changement de coordonnées dont le jacobien est aussi r Lavérification de ceci est similaire à celle de l exemple précédent Ce changement est celui des coordonnées cylindriques aux coordonnées cartésiennes Exemple 106: Considérons le domaine = {(ρ, θ, ϕ) R 3 ρ>0, 0 θ<2π, 0 <ϕ<π} et la fonction G : R 3 ρ x(ρ, θ, ϕ) ρ sin(ϕ) cos(θ) θ y(ρ, θ, ϕ) = ρ sin(ϕ) sin(θ) ϕ z(ρ, θ, ϕ) ρ cos(ϕ) Alors G est un changement de coordonnées On note premièrement que les dérivées partielles = cos(θ) sin(ϕ), ρ y = sin(θ) sin(ϕ), ρ z ρ = cos(ϕ), = ρ sin(θ) sin(ϕ), θ y = ρ cos(θ) sin(ϕ), θ z θ =0, et = ρ cos(θ) cos(ϕ), ϕ y = ρ sin(θ) cos(ϕ), ϕ z = ρ sin(ϕ) ϕ existent et sont continues Si ρ sin(ϕ) cos(θ) =ρ sin(ϕ ) cos(θ ), ρ sin(ϕ) sin(θ) =ρ sin(ϕ ) sin(θ ), et ρ cos(ϕ) =ρ cos(ϕ ), alors ρ = (ρ sin(ϕ) cos(θ)) 2 +(ρ sin(ϕ) sin(θ)) 2 +(ρ cos(ϕ)) 2 = (ρ sin(ϕ ) cos(θ )) 2 +(ρ sin(ϕ ) sin(θ )) 2 +(ρ cos(ϕ )) 2 = ρ car ρ, ρ > 0 e ceci, nous obtenons sin(ϕ) cos(θ) = sin(ϕ ) cos(θ ), sin(ϕ) sin(θ) = sin(ϕ ) sin(θ ) et cos(ϕ) = cos(ϕ ) après simplification par ρ La dernière équation nous permet d affirmer que ϕ = ϕ car 0 <ϕ,ϕ <π Finalement de sin(ϕ) cos(θ) = sin(ϕ) cos(θ ), sin(ϕ) sin(θ) = sin(ϕ) sin(θ ), nous obtenons que cos(θ) = cos(θ ), sin(θ) = sin(θ ) après simplification par sin(ϕ) > 0 car 0 <ϕ<π e cette dernière observation, nous obtenons que θ = θ car 0 θ, θ < 2π Ainsi G est une fonction injective sur 90

5 Finalement le jacobien est (ρ, θ, ϕ) = cos(θ) sin(ϕ) ρ sin(θ) sin(ϕ) ρ cos(θ) cos(ϕ) sin(θ) sin(ϕ) ρ cos(θ) sin(ϕ) ρ sin(θ) cos(ϕ) cos(ϕ) 0 ρ sin(ϕ) =( ρ 2 cos 2 (θ) sin 3 (ϕ) ρ 2 sin 2 (θ) cos 2 (ϕ) sin(ϕ)+0) (ρ 2 cos 2 (θ) cos 2 (ϕ) sin(ϕ)+0+ρ 2 sin 2 (θ) sin 3 (ϕ)) = ρ 2 sin 3 (ϕ) ρ 2 cos 2 (ϕ) sin(ϕ) = ρ 2 sin(ϕ) Ce changement est celui des coordonnées sphériques aux coordonnées cartésiennes Si nous résumons les résultats obtenus dans les trois exemples précédents, nous avons le tableau suivant: changement de coordonnées polaires cartésiennes cylindriques cartésiennes sphériques cartésiennes valeur absolue du jacobien r r ρ 2 sin(ϕ) Les expressions dans la colonne de droite sont celles que nous avons rencontré lors des changements de variables pour les intégrales doubles et triples Ceci ne surprendra personne après l énoncé duthéorème du changement de variables pour les intégrales multiples Théorème 101: Soient, un domaine de R n, un changement de coordonnées: G : R n, u 1 x 1 (u 1,u 2,,u n ) u 2 x 2 (u 1,u 2,,u n ) u n x n (u 1,u 2,,u n ) = G( ), l image du domaine, et une fonction réelle f : R (x 1,x 2,,x n ) f(x 1,x 2,,x n ) tels que l intégrale n-ième f(x 1,x 2,,x n ) dx 1 dx 2 dx n 1 dx n existe Alors l intégrale n-ième f(x 1 (u 1,,u n ),x 2 (u 1,,u n ),,x n (u 1,,u n )) (x 1,x 2,,x n ) (u 1,u 2,,u n ) du 1 du 2 du n 1 du n existe et est égale à f(x 1,x 2,,x n ) dx 1 dx 2 dx n 1 dx n Esquisse de la preuve dans le cas où n = 3: Nous voulons montrer que f(x, y, z) dx dy dz = f(x(u, v, w),y(u, v, w),z(u, v, w)) (u, v, w) du dv dw 91

6 où u, v, w est un système de coordonnées, x, y, z un autre système tel que x, y, z sont des fonctions de u, v, w et que nous avons un changement de coordonnées Nous avons que f(x, y, z) dx dy dz = lim m max{δ i 1 i m} 0 m f(x i,y i,z i ) V i, où est divisé enm sous-régions R 1,R 2,,R m Nous choisissons la sous-région R i de la façon suivante: R i = {(x(u, v, w),y(u, v, w),z(u, v, w)) u i u u i + u i,v i v v i + v i,w i w w i + w i } où P i =(u i,v i,w i ), u i, v i, w i > 0 Posons x i = x(p i ),y i = y(p i ),z i = z(p i ) Nous avons représenté larégion R i à la figure 103 i=1 ( ) c b (x, y, z ) i i i a figure 103 onc le volume de R i est approximativement le volume du parallélipipède ayant comme côtés: a, b, et c En utilisant le théorème 42 d approximation linéaire, nous avons et ( a u, y u, z ) u ( u i ), ( b v, y v, z ) v ( v i ) ( c w, y w, z ) ( w i ) w Mais le volume du parallélipipède est égal à la valeur absolue du déterminant dont les colonnes sont a, b et c En substituant ces valeurs approximatives ci-dessus, nous obtenons V i (u, v, w) En remplacant dans ( ) ci-dessus, nous obtenons ( u i)( v i )( w i ) m f(x, y, z) dx dy dz = lim f(x(p m i ),y(p i ),z(p i )) max{δ i (u, v, w) 1 i m} 0 i=1 ( u i)( v i )( w i ) = f(x(u, v, w),y(u, v, w),z(u, v, w)) (u, v, w) dudvdw 92

7 Exemple 107: Evaluons l intégrale triple xyz dx dy dz où est le parallélipipède ayant pour sommets les points suivants: A = (0, 0, 0), B = (1, 2, 1), C = (2, 3, 2), = (1, 1, 1), A =(1, 1, 2), B =(2, 3, 3), C =(3, 4, 4) et =(2, 2, 3) Nous avons représenté le domaine dans la figure 104 z A' ' C' A B B' y C x figure 104 Le plan contenant les points A, B, C, a comme équation z x = 0, celle du plan contenant les points A, B, C, est z x = 1 Le plan contenant les points A,, A, a comme équation y x = 0, celle du plan contenant B, C, B, C est y x = 1 Le plan contenant les points A, B, A, B a comme équation 3x y z = 0, celle du plan contenant C,, C, est 3x y z = 1 Nous pouvons considérer les nouvelles coordonnées: u = x + y, v =3x y z, w = x + z Il est facile de vérifier que ceci est un changement de coordonnées Il faut simplement noter que la matrice est inversible ou encore que son déterminant n est pas nul ans ces nouvelles coordonnées, correspond au domaine = {(u, v, w) 0 u 1, 0 v 1, 0 w 1} et x = u + v + w y = 2u + v + w z = u + v + 2w (u, v, w) = = 1 onc de tout ceci et du théorème 101, nous avons xyz dxdydz = (u + v + w)(2u + v + w)(u + v +2w) 1 dudvdw 1 ( 1 ( 1 ) ) = (u + v + w)(2u + v + w)(u + v +2w) dw dv du 0 = Exemple 108: Soit la région R de R 2 dans le premier quadrant consistant des points (x, y) tels que 1 xy 4etx y 3x, 93

8 c est-à-dire que R = {(x, y) R 2 0 x, y, 1 xy 4et1 (y/x) 3} Nous avons représenté R dans la figure y 5 4 xy = xy = 1 y = 3x y = x x 2 figure 105 Evaluons l intégrale double R (x2 + y 2 ) dx dy Considérons les nouvelles coordonnées: { u = xy v = y/x Il est facile de vérifier que ceci est un changement de coordonnées pour les points (x, y) dans le premier quadrant Noter que nous avons aussi { x = u 1/2 v 1/2 y = u 1/2 v 1/2 (x, y) (u, v) = ( ) (1/2)u 1/2 v 1/2 ( 1/2)u 1/2 v 3/2 (1/2)u 1/2 v 1/2 (1/2)u 1/2 v 1/2 =(1/2)v 1 La région R correspondant à R dans les coordonnées u, v sera R = {(u, v) 1 u 4, 1 v 3} e ce qui précède et du théorème 101, nous avons (x 2 + y 2 ( ) dx dy = (u 1/2 v 1/2 ) 2 +(u 1/2 v 1/2 ) 2) (1/2)v 1 du dv R R (uv 2 + u) = du dv = 1 4 ( 3 ) (uv 2 + u) dv du R = 1 4 ( ] v=3 uv 1 + uv du = 4 4 udu= 4 ( ] u 2 u=4 = v= u=1 Les deux exemples précédents illustrent un des emplois du théorème 101 Il s agit de déterminer un système de coordonnées tel que le domaine correspondant à la région d intégration de départ est plus simple ans les deux exemples précédents, ces nouvelles coordonnées correspondent aux bords de notre 94

9 région d intégration initial et la nouvelle région d intégration est alors un cube dans le premier cas et un rectangle dans le second cas Exercice 101: Evaluer chacune des intégrales suivantes: a) R (x+y)2 dx dy où R est l ensemble des points (x, y)der 2 tels que y>0, 1 y x 2et1 y 2 x 2 9, b) R (x + y) dx dy dz où R est l intérieur du tétraèdre dans R3 dont les sommets sont (1, 1, 1), (2, 3, 3), ( 1, 2, 4) et (0, 2, 5), c) R (x2 + y 2 + z 2 ) dx dy dz où R est la région de R 3 contenue dans le premier octant et consistant des points (x, y, z) tels que 1 xy 2, 1 xz 2et1 yz 2, d) (x + y + z) dx dy dz où R est l intérieur du parallélipipède dont les sommets sont (0, 0, 0), (1, 1, 0), R ( 1, 3, 1), (0, 1, 3), (1, 2, 3), ( 1, 4, 4), (0, 4, 1) et (0, 5, 4), e) R xy dx dy où R est l ensemble des points (x, y) dans le premier quadrant de R2 tels que 2x y 4x, 1 xy 9, f) R (x3 + y 3 ) dx dy où R = {(x, y) R 2 x, y 0, (x/a) 2 +(y/b) 2 1}, g) R (1 (x/a)2 (y/b) 2 ) dx dy où R = {(x, y) R 2 (x/a) 2 +(y/b) 2 1} Exercice 102: Soit la région R(α) du plan à l intérieur de la parabole d équation y = x 2 et sous la droite d équation y = tan(α)x où α est un nombre réel de l intervalle ouvert (0,π/2) a) écrire la région R (α) correspondant àlarégion R(α) dans les coordonnées polaires b) Calculer l intégrale I(α) = x2 + y R(α) 2 dx dy en fonction de cos(α) 95

10

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Master Modélisation et Simulation / ENSTA TD 1 2012-2013 Les méthodes dites de Monte-Carlo consistent en des simulations expérimentales de problèmes

Plus en détail

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1 . Sous-ensembles de R n et fonctions (suite) 1 Nappes paramétrées Si f une fonction de deux variables, son graphe est une surface incluse dans R 3 : {(x, y, f(x, y)) / (x, y) R 2 }. Une telle surface s

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 9 : Intégrales triples Équipe de Mathématiques Appliquées UTC Mai 2013 suivant Chapitre 9 Intégrales triples 9.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Fonctions de plusieurs variables Bernard Ycart Ce chapitre contient des techniques que vous utiliserez très souvent en physique, mais les justifications

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48 1 CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES 9E S, L, M, GnivA NA DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE GENÈVE 1995 11.038.48 TABLE DES MATIÈRES 3 Table des matières 1 Les ensembles

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

Chapitre 4. Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries

Chapitre 4. Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries Chapitre 4 Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries I. Adjoint : Cas général d une forme { bilinéaire symétrique sesquilinéaire hermitienne On suppose dans tout I que E est un espace vectoriel de

Plus en détail

A. Déterminant d une matrice carrée

A. Déterminant d une matrice carrée IUT ORSAY Mesures Physiques Déterminants Initiation à la diagonalisation de matrice Cours du ème Semestre A Déterminant d une matrice carrée A-I Définitions élémentaires Si A est la matrice ( a ) on appelle

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Chapitre 2. Matrices

Chapitre 2. Matrices Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 2 Matrices Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé grâce

Plus en détail

Calculs approchés d un point fixe

Calculs approchés d un point fixe M11 ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2013 - Partie D TITRE : Calculs approchés d un point fixe Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Dialogue avec les

Plus en détail

Bases mathématiques pour l économie et la gestion

Bases mathématiques pour l économie et la gestion Bases mathématiques pour l économie et la gestion Bases mathématiques Pour l économie et la gestion - Table des matières PREMIERE PARTIE : QUELQUES OUTILS Chapitre : Traitement de systèmes d'équations..

Plus en détail

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Chapitre 7 Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Dans ce chapitre et le suivant, on montre deux applications importantes de la notion de différentiabilité : le théorème de l inversion

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Les travaux doivent être remis sous forme papier.

Les travaux doivent être remis sous forme papier. Physique mathématique II Calendrier: Date Pondération/note nale Matériel couvert ExercicesSérie 1 : 25 septembre 2014 5% RH&B: Ch. 3 ExercicesSérie 2 : 23 octobre 2014 5% RH&B: Ch. 12-13 Examen 1 : 24

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné :

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné : Enoncés : Stephan de Bièvre Corrections : Johannes Huebschmann Exo7 Plans tangents à un graphe, différentiabilité Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Cinquième cours Taux instantané constant Taux instantané constant Date de comparaison Taux instantané constant Date de comparaison Diagramme d entrées et sorties Taux instantané

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 Université de Rennes1 Année 5/6 Outils Mathématiques 4 Intégrales de surfaces résumé 1 Surfaces paramétrées éfinition 1.1 Une surface paramétrée dans l espace, est la donnée de trois fonctions de classes

Plus en détail

Université de Nantes Année 2009-2010 Faculté des Sciences et des Techniques Département de Mathématiques. Topologie et calculs différentiel Liste n 5

Université de Nantes Année 2009-2010 Faculté des Sciences et des Techniques Département de Mathématiques. Topologie et calculs différentiel Liste n 5 Université de Nantes Année 009-010 Faculté des Sciences et des Techniques Département de Mathématiques Topologie et calculs différentiel Liste n 5 Applications Différentiables Exercice 1. Soit f : R n

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

Manipulateurs Pleinement Parallèles

Manipulateurs Pleinement Parallèles Séparation des Solutions aux Modèles Géométriques Direct et Inverse pour les Manipulateurs Pleinement Parallèles Chablat Damien, Wenger Philippe Institut de Recherche en Communications et Cybernétique

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé CONSIGNES À SUIVRE PENDANT L EXAMEN. DURÉE : 4 heures Il y a 6 exercices obligatoires à résoudre. L exercice est noté sur points, l exercice sur points, l exercice 3 sur 3 points, l exercice 4 sur 3 points,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

= 1 si n = m& où n et m sont souvent des indices entiers, par exemple, n, m = 0, 1, 2, 3, 4... En fait,! n m

= 1 si n = m& où n et m sont souvent des indices entiers, par exemple, n, m = 0, 1, 2, 3, 4... En fait,! n m 1 épartement de Physique, Université Laval, Québec Pierre Amiot, 1. La fonction delta et certaines de ses utilisations. Clientèle Ce texte est destiné aux physiciens, ingénieurs et autres scientifiques.

Plus en détail

Activités numériques

Activités numériques Sujet et correction Stéphane PASQUET, 25 juillet 2008 2008 Activités numériques Exercice On donne le programme de calcul suivant : Choisir un nombre. a) Multiplier ce nombre pas 3. b) Ajouter le carré

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables et applications pour l ingénieur

Fonctions de plusieurs variables et applications pour l ingénieur Service Commun de Formation Continue Année Universitaire 2006-2007 Fonctions de plusieurs variables et applications pour l ingénieur Polycopié de cours Rédigé par Yannick Privat Bureau 321 - Institut Élie

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE PRODUIT SCLIRE DNS L'ESPCE Dans tout ce chapitre, les bases ou repères considérés sont orthonormés. Pour des révisions sur le produit scalaire dans le plan, voir le cours de première. 1. Définition du

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Matrices. 1. Définition. Exo7. 1.1. Définition

Matrices. 1. Définition. Exo7. 1.1. Définition Exo7 Matrices Vidéo partie 1 Définition Vidéo partie 2 Multiplication de matrices Vidéo partie 3 Inverse d'une matrice : définition Vidéo partie 4 Inverse d'une matrice : calcul Vidéo partie 5 Inverse

Plus en détail

Chapitre 1. Cinématique et Dynamique. 1.1 Grandeurs cinématiques. 1.1.1 Base cartésienne

Chapitre 1. Cinématique et Dynamique. 1.1 Grandeurs cinématiques. 1.1.1 Base cartésienne Chapitre 1 Cinématique et Dynamique 1.1 Grandeurs cinématiques En classe de 2 e nous avons introduit les grandeurs cinématiques utilisées pour décrire le mouvement d un point matériel : l abscisse curviligne,

Plus en détail

JUIN : EXERCICES DE REVISIONS

JUIN : EXERCICES DE REVISIONS . Les fonctions JUIN : EXERCICES DE REVISIONS y 30 0 0-8 -7-6 - - 0 3 4 6 7 8 x -0 - -0 0 Fonction n : f(x) = y = 30x Fonction n : f(x) = y = -x³ + 3x² + x - 3 Fonction n 3 : f3(x) = y = -x + 30 Fonction

Plus en détail

MPSI 3 - Cahier de vacances... MPSI 3-2004/2005

MPSI 3 - Cahier de vacances... MPSI 3-2004/2005 MPSI 3 - Cahier de vacances... MPSI 3-2004/2005 Voici une fiche contenant 100 exercices de difficulté raisonable, plutôt techniques, qui recouvrent l ensemble du programme étudié cette année. A raison

Plus en détail

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011 Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 010-011 novembre 010 I Définition d une conique en terme d équation cartésienne On se place dans le repère orthonormé direct (0, i, j ).

Plus en détail

NOTES DU COURS DE MATHS 3

NOTES DU COURS DE MATHS 3 NOTES DU COURS DE MATHS 3 CHRISTIAN LÉONARD Rappels sur les espaces vectoriels Nous rappelons quelques propriétés fondamentales de l espace vectoriel R n Nous revisitons en particulier les notions de base

Plus en détail

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type INTÉGRATION SUR LES SURFACES Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type φ(x)dσ(x) Σ où Σ est une surface de classe C 1 de R 3 ou plus généralement une hypersurface

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Pré-requis : Etude de fonctions dérivées logarithmes et exponentielles continuité Plan du cours 1. Intégrales 2. Primitives 1. Intégrales A. Aire sous la courbe Méthode des rectangles : Pour

Plus en détail

Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables

Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables Guy Desaulniers Département de mathématiques et de génie industriel École Polytechnique de Montréal Automne 2014 Table des matières

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Rapide rappel de mathématiques. BA1 en chimie, mathématiques et physique.

Rapide rappel de mathématiques. BA1 en chimie, mathématiques et physique. Rapide rappel de mathématiques BA1 en chimie, mathématiques et physique. Quelques mots... Les étudiants qui rentrent à l université proviennent d horizons parfois fort différents, c est évident. Cela

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Partie I - Valeurs propres de AB et BA

Partie I - Valeurs propres de AB et BA SESSION 9 Concours commun Centrale MATHÉMATIQUES. FILIERE PSI Partie I - Valeurs propres de AB et BA I.A - Cas de la valeur propre. I.A.) Sp(AB) Ker(AB) {} AB / G L n (R) det(ab) =. I.A.) Sp(AB) det(ab)

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Brevet Juin 007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Exercice 1 : 1) A = 500 (10 3 ),4 10 7 8 10 4 = 500 10 6 4 10 1 10 7 8 10 4 500 4 = 8 = 500 3 8 8 = 500 3 100 10 4 = 1500 10 0 + 4 = 1500 10 4 = 1,5 10 3 10 4

Plus en détail

Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire

Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire λ u u + v u v u Exo7 Sommaire Systèmes linéaires 3 Introduction aux systèmes d équations linéaires 3 2 Théorie des systèmes linéaires 7 3 Résolution par la méthode

Plus en détail

Outils Mathe matiques pour les Sciences. COURS et EXERCICES

Outils Mathe matiques pour les Sciences. COURS et EXERCICES 14-15 Portail SI 1e re anne e Outils Mathe matiques pour les Sciences COURS et EXERCICES Responsable U.E. : pascale.senechaud@unilim.fr OMPS-Faculte des Sciences et Technique-Limoges Planning des séances

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables. Sébastien Tordeux

Fonctions de plusieurs variables. Sébastien Tordeux Fonctions de plusieurs variables Sébastien Tordeux 22 février 2009 Table des matières 1 Fonctions de plusieurs variables 3 1.1 Définition............................. 3 1.2 Limite et continuité.......................

Plus en détail

Exo7. Formes quadratiques. Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr

Exo7. Formes quadratiques. Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr Exo Formes quadratiques Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

Nombres complexes et géométrie euclidienne

Nombres complexes et géométrie euclidienne 19 Nombres complexes et géométrie euclidienne Le corps C des nombres complexes est supposé construit voir le chapitre 7. On rappelle que C est un corps commutatif et un R-espace vectoriel de dimension,

Plus en détail

Cours FPV - Semaine 3 : Recherche d Extrema et Formes Différentielles

Cours FPV - Semaine 3 : Recherche d Extrema et Formes Différentielles Cours FPV - Semaine 3 : Recherche d Extrema et Formes Différentielles Frédéric Messine Introduction Dans ce chapitre, nous allons étudier une application de la dérivation des fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE ANNÉE 2006 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Durée : 2 Heures Coefficient : 1 Ce sujet comporte (dans l énoncé d origine, pas

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

Mathématiques pour MPSI (mais pas que pour) 2011-2012 JPV

Mathématiques pour MPSI (mais pas que pour) 2011-2012 JPV Mathématiques pour MPSI (mais pas que pour) 211-212 JPV Lycée international de Valbonne Sophia-Antipolis E-mail address: jean-paul.vincent@prepas.org 3 Résumé. Ce fascicule développe le programme officiel

Plus en détail

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 5 (14 octobre 2013) Question 1. Soit n N \ {0}. Prouvez par récurrence que

Correction. Mathématique Élémentaire. Test n 5 (14 octobre 2013) Question 1. Soit n N \ {0}. Prouvez par récurrence que Test n 5 (1 octobre 1 Question 1. Soit n N \ {}. Prouvez par récurrence que ( n x 1 x ( x n x (x n x n. Voir Test 5, 17 octobre 11, question. Question. (a On dit que A R n n est une matrice antisymétrique

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

LES ROTATIONS DE R 3 : VERSION MATRICIELLE

LES ROTATIONS DE R 3 : VERSION MATRICIELLE LES ROTATIONS DE R : VERSION MATRICIELLE. L espace R n Les structures dont R n est muni appartiennent à quatre niveaux : Structure vectorielle: Vecteur. Combinaison linéaire. Familles libres et liées.

Plus en détail

Notes du cours MTH1101N Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables

Notes du cours MTH1101N Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables Notes du cours MTH1101N Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables Fausto Errico Département de mathématiques et de génie industriel École Polytechnique de Montréal Automne 2012 Table des matières

Plus en détail

Outils mathématiques pour la physique et la chimie. Introduction. 1.1 Espaces vectoriels. Nicolas Chéron : nicolas.cheron@ens-lyon.

Outils mathématiques pour la physique et la chimie. Introduction. 1.1 Espaces vectoriels. Nicolas Chéron : nicolas.cheron@ens-lyon. Nicolas Chéron : nicolas.cheron@ens-lyon.fr Tél : 87 14 Outils mathématiques pour la physique et la chimie Introduction Ce document est un rappel de notions de mathématiques de base (i.e. niveau L1/L).

Plus en détail

MPSI PCSI PTSI. Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois.

MPSI PCSI PTSI. Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois. Mathématiques Exercices incontournables MPSI PCSI PTSI Julien Freslon polytechnicien, professeur agrégé de mathématiques en classe préparatoire au lycée Dessaignes de Blois. Jérôme Poineau polytechnicien,

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

Espaces vectoriels et applications linéaires

Espaces vectoriels et applications linéaires Espaces vectoriels et applications linéaires Exercice 1 On considère l'ensemble E des matrices carrées d'ordre 3 défini par,,, 1) Montrer que est un sous-espace vectoriel de l'espace vectoriel des matrices

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ)

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ) Chapitre 3 Le potentiel électrostatique Le champ électrostatique peut être caractérisé simplement à l aide d une fonction que nous appellerons potentiel électrostatique. Cette fonction scalaire est souvent

Plus en détail

Introduction aux inégalités

Introduction aux inégalités Introduction aux inégalités -cours- Razvan Barbulescu ENS, 8 février 0 Inégalité des moyennes Faisons d abord la liste des propritétés simples des inégalités: a a et b b a + b a + b ; s 0 et a a sa sa

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2.

Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2. Eo7 Calculs de déterminants Fiche corrigée par Arnaud Bodin Eercice Calculer les déterminants des matrices suivantes : Correction Vidéo ( ) 0 6 7 3 4 5 8 4 5 6 0 3 4 5 5 6 7 0 3 5 4 3 0 3 0 0 3 0 0 0 3

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes.

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes. Chapitre : Calcul matriciel Spé Maths - Matrices carrées, matrices-colonnes : opérations. - Matrice inverse d une matrice carrée. - Exemples de calcul de la puissance n-ième d une matrice carrée d ordre

Plus en détail

Première partie. Deuxième partie

Première partie. Deuxième partie PC 96-97 correction épreuve X97 Première partie. f étant convexe sur l intervalle [t, t 2 ], sa courbe représentative est en dessous la corde joignant les points (t, f(t )) et (t 2, f(t 2 )). Comme f(t

Plus en détail

1 Outils mathématiques pour la Physique

1 Outils mathématiques pour la Physique Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 1 Outils mathématiques pour la Physique k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables.

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables. EXAMEN CORRIGE ANALYSE IV 9-6-9 informations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Prénom : Nom : Sciper : Section : Informations () L épreuve a une durée de 3 heures et 45 minutes. () Les feuilles jaunes

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

: 3 si x 2 [0; ] 0 sinon

: 3 si x 2 [0; ] 0 sinon Oral HEC 2007 Question de cours : Dé nition d un estimateur ; dé nitions du biais et du risque quadratique d un estimateur. On considère n (n > 2) variables aléatoires réelles indépendantes X 1,..., X

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ELEVES PILOTES DE LIGNE EPREUVE DE MATHEMATIQUES

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ELEVES PILOTES DE LIGNE EPREUVE DE MATHEMATIQUES ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE ANNEE 2009 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ELEVES PILOTES DE LIGNE EPREUVE DE MATHEMATIQUES Durée : 2 Heures Coefficient : 1 Ce sujet comporte : 1 page de garde, 2 pages

Plus en détail

Formes quadratiques. 1 Formes quadratiques et formes polaires associées. Imen BHOURI. 1.1 Définitions

Formes quadratiques. 1 Formes quadratiques et formes polaires associées. Imen BHOURI. 1.1 Définitions Formes quadratiques Imen BHOURI 1 Ce cours s adresse aux étudiants de niveau deuxième année de Licence et à ceux qui préparent le capes. Il combine d une façon indissociable l étude des concepts bilinéaires

Plus en détail

Le raisonnement par récurrence

Le raisonnement par récurrence Le raisonnement par récurrence Nous notons N l ensemble des entiers naturels : N = {0,,, } Nous dirons naturel au lieu de entier naturel Le principe du raisonnement par récurrence Soit A une partie de

Plus en détail

Corrigés des épreuve de mathématiques s voies scientifique et

Corrigés des épreuve de mathématiques s voies scientifique et Mathématiques voies S et E Corrigés des épreuve de mathématiques s voies scientifique et François Delaplace (voie E), Pierre Girard (voie S) Professeurs de mathématiques en classes préparatoires économiques

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Université Joseph Fourier, Grenoble. Espaces vectoriels. Bernard Ycart

Université Joseph Fourier, Grenoble. Espaces vectoriels. Bernard Ycart Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Espaces vectoriels Bernard Ycart Vous devez vous habituer à penser en termes de «vecteurs» dans un sens très général : polynômes, matrices, suites, fonctions,

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

Cahier de vacances. Exercices PCSI - PC, Lycée Dupuy de Lôme

Cahier de vacances. Exercices PCSI - PC, Lycée Dupuy de Lôme Cahier de vacances Exercices PCSI - PC, Lycée Dupuy de Lôme Votre année de PCSI a été bien remplie et il est peu probable que l année de PC qui arrive vous paraisse plus facile. C est pourquoi, je vous

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité)

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) Le mathématicien américain Lester Hill (1891-1961) a inventé une méthode de chiffrement à clé symétrique (secrète) par substitution polygraphique

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1 Relations binaires Relations d équivalence Exercice 1 [ 02643 ] [Correction] Soit R une relation binaire sur un ensemble E à la fois réflexive

Plus en détail

MULTIPLICATION RAPIDE : KARATSUBA ET FFT

MULTIPLICATION RAPIDE : KARATSUBA ET FFT MULTIPLICATION RAPIDE : KARATSUBA ET FFT 1. Introduction La multiplication est une opération élémentaire qu on utilise évidemment très souvent, et la rapidité des nombreux algorithmes qui l utilisent dépend

Plus en détail

Mathématiques assistées par ordinateur

Mathématiques assistées par ordinateur Mathématiques assistées par ordinateur Chapitre 4 : Racines des polynômes réels et complexes Michael Eisermann Mat249, DLST L2S4, Année 2008-2009 www-fourier.ujf-grenoble.fr/ eiserm/cours # mao Document

Plus en détail

Résume du cours de Mécanique Analytique

Résume du cours de Mécanique Analytique Résume du cours de Mécanique Analytique jean-eloi.lombard@epfl.ch 22 janvier 2009 Table des matières 1 Équations de Lagrange 1 1.1 Calcul des variations....................... 3 1.2 Principe de moindre

Plus en détail

Continuité d une fonction de plusieurs variables

Continuité d une fonction de plusieurs variables Chapitre 2 Continuité d une fonction de plusieurs variables Maintenant qu on a défini la notion de limite pour des suites dans R n, la notion de continuité s étend sans problème à des fonctions de plusieurs

Plus en détail

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ 2 Champ et potentiel électrostatique Les e ets électriques peuvent être décrits par deux grandeurs que nous allons étudier dans ce chapitre : le champ électrostatique (grandeur vectorielle) et le potentiel

Plus en détail

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits 1 VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits Nous savons que l ordinateur traite uniquement des instructions écrites en binaire avec des 0 et des 1. Nous savons aussi qu il est formé

Plus en détail