Secteur Internet Rapport trimestriel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Secteur Internet Rapport trimestriel"

Transcription

1 EuroLand Finance Secteur Internet Rapport trimestriel Mars 2011 Cécile Aboulian Tél:

2

3 Euroland Finance Edition Mars 2011 Sommaire Les Chiffres du net p.3 A l étranger p.4 Facebook/Renren Nouvel épisode de la guerre des Titans Levées de fonds p.5 Mobiletag, Happyview Fusions et Acquisitions p.6 Lookingo, Easyvoyage Performances boursières p.7 Les Top, les Down... Dossier p.9 Le e-tourisme: un poids lourd du net Interview croisée p.11 Yariv Abehsera, Travel Factory Guillaume Victor-Thomas, Ecotour Calendrier p.12 Edito Avant la valse d introductions en bourse des géants du net attendue en 2011 (Groupon, LinkedIn, Skype), revenons sur le cru 2010 de l internet français, dont les chiffres sont tombés au T1 2011, et sur ses perspectives positives pour Le CA du e-commerce français a augmenté de 24% à 31mds sites de e-commerce se sont créés (sur un total de ) et le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 14% à 28 millions. Le e- commerce devrait connaître la même dynamique en 2011 et 2012 avec +22% et +20% de croissance selon la FEVAD. Le marché français de la publicité online 2010 a augmenté de 9% à 2.3 mds de CA net (3.3mds brut). Le search reste le levier incontournable du secteur avec 960m investis. La croissance s est accélérée sur les formats challengers avec : le display (+12% à 540m ), l affiliation (+15% à 180m ) et les comparateurs (+15% à 120m ). Le petit dernier, le mobile, n a pas déçu avec une croissance toujours très forte (+23% à 23m ), qui devrait se poursuivre en 2011 avec une part croissante des smartphones dans les mobiles (23.5% en 2010). Les annonceurs ont renforcé leur présence sur les réseaux sociaux (notamment Facebook) et ont ainsi pu profiter de 26% de français supplémentaires présents sur un réseau social online. Ils ont amorcé le mouvement sur la vidéo avec un marché estimé à près de 30m (x2.5). Pour 2011, la croissance attendue sur la pub online est de 12% avec des tendances 2010 qui devraient se poursuivre. Dans ce numéro, nous nous pencherons plus particulièrement sur un poids lourd sectoriel qui aiguise actuellement les appétits des investisseurs : le e- tourisme. Rédaction Responsable de rédaction : Cécile Aboulian Rédacteurs : Cécile Aboulian, Antoine Vigneron, Laure Pédurand 2

4 Les chiffres 15,5 Millions Millions C est le nombre d internautes en France à fin Soit plus de 7 français sur 10 contre 3 sur 10 en Ils sont donc 2,5 fois plus nombreux qu il y a 10 ans, où l on en recensait 16 millions. C est le nombre de sites de e- commerce en France à fin En croissance de 27% avec la création de sites sur l année. C est le nombre de mobinautes en France à fin 2010, pour 43,4 millions de personnes équipées de téléphone mobile. En un an, 3,3 millions de français supplémentaires ont été séduits par la possibilité d accéder à de nouveaux services et contenus médias à partir de leur téléphone % C est le pourcentage des sociétés d'au moins 10 salariés qui disposent d'un site Web en France début 2010 (vs 54% début 2009). La moitié des entreprises de 10 à 19 salariés en possède un contre 65% des sociétés de 20 à 249 salariés et 90% des entreprises de plus de 250 salariés. Millions 31 Milliards d euros C est le nombre de cyberacheteurs à fin 2010, en progression de 14% par rapport à Sur les 38 millions d internautes en France, ils sont 73% à réaliser des achats sur internet avec un panier moyen à 91, en légère progression de +1% par rapport à l année précédente. C est l ensemble du chiffre d affaires généré par le e-commerce en France en 2010 selon la Fevad, contre 25 Mds en 2009, soit une progression de 24%. 2,3 Milliards d euros C est la taille du marché publicitaire online en France en 2010, en progression de 9% par rapport à

5 A l étranger Facebook / Renren La bataille pour l empire du milieu Avec ses 420 millions d internautes, la Chine est le pays le plus connecté d Asie. Cependant, on y trouve peu de sites occidentaux. N ayant pas la faveur du gouvernement, l utilisation des deux géants Google et Facebook y est même régulièrement bloquée. Même si Groupon, en partenariat avec Tencent, a lancé son site chinois fin février 2011, les investisseurs étrangers baissent souvent les bras face à la grande muraille dressée par l Etat. La Chine n a pas attendu l arrivée de Facebook pour proposer des services de réseaux sociaux. Selon une étude présentée à la «2010 Conférence of the International Communication Association» les chinois passent même aujourd hui en moyenne 4,4h par jour sur les sites communautaires, contre 1,7h pour les américains. Depuis 2006, la bataille est rude sur le secteur. Sur la première marche du podium nous trouvons le géant chinois d internet, Tencent, avec son produit star de messagerie instantanée Qzone (appelé QQ en Chine) qui revendique 600 millions de comptes actifs dans l empire du milieu (Analysys international). En second, nous trouvons Renren, la copie de facebook, qui compte 160 millions d utilisateurs, principalement étudiants, suivi, en troisième position, de Kaixin, très prisé des adolescents, avec 90 millions d utilisateurs. Si le modèle des sites chinois est très proche de celui de Facebook, il faut noter que, d une manière générale, ils sont plus contrôlés en Chine. Par exemple, pour créer un groupe sur Renren, il faut contacter le personnel du site en fournissant les papiers d identité nécessaires et attendre la validation du site communautaire. Les nombreuses barrières dressées par le gouvernement ne repoussent cependant pas Marc Zuckerberberg qui a un fort appétit pour ce marché en plein boom. Il était notamment en déplacement dans l Etat continent en décembre dernier. Renren, considérant qu il n y a pas de place pour son rival américain sur ses terres, décide aujourd- hui d accélérer son développement. Pour ce faire, le site communautaire prépare son introduction en bourse aux États-Unis et envisage une levée de fonds de 500 millions de dollars. Nouvel épisode de la guerre des titans La lutte pour devenir l acteur de référence de l économie numérique continue! Les deux géants Google et Apple s affrontent sur le terrain des solutions de commerce en ligne à destination des éditeurs de contenu. C est Apple qui prend la main en présentant son offre d abonnement pour la presse sur l App Store, réclamant une commission de 30% au titre d apporteur d affaires. La firme à la pomme ayant remporté haut la main la bataille des smartphones, pourrait laisser quelques plumes dans ce combat. En effet, le lendemain Google surgit et dévoile son offre OnePass, une solution de paiement destinée aux producteurs de contenus en ligne et plus particulièrement aux éditeurs de presse. En échange de ce service, Google se saisit de 10% de la transaction au titre de commission. C est donc sur les tarifs que le moteur de recherche a décidé d être agressif, en proposant un service alléchant, 3 fois moins cher que celui présenté par son rival. Trop gourmand, Apple risque de laisser des traces sur l avenir de ses contenus, quand Google a un vrai coup à jouer! Chiffres Monde E-commerce E-pub Réseaux sociaux Europe Etats-Unis Le taux de pénétration des sites de coupons : 9,6% France (21%), UK (17%), Italie (15,2%). Audience de 34,9 M +9% du CA e-commerce à 227,6 Mds $ en Groupon a 10,7 Millions de VU en décembre (+ 712%). +47% des impressions sur réseaux sociaux au UK, +62% en France et +102% en Allemagne. + 23% du display en 2010 Facebook 1er support avec 34% des impressions. +35% de consommation en Les femmes y passent 25% de leur temps (les hommes :17%) -3,6% des ans sur Facebook et -2,1% sur Twitter. +0,4% des ans sur Facebook contre +9,4% sur Twitter. 4

6 Principales opérations du Q Levées de fonds Date Investisseur Cible Activité de la cible Montant Janvier A Plus Finance Greenweez E-boutique spécialisé dans les produits bio nc Janvier A Plus Finance Neteven Logiciel et services pour piloter e-commerce 1.2 M Février ISAI Evaneos Spécialiste du voyage en ligne sur mesure 0,7 M Février Axa PE Fitness Boutique Distribue des appareils de fitness nc Février SEB, Alven, XA Mobiletag Développe des solutions de marketing mobile 6,6 M Février Alven Capital Happyview Opticien en ligne 3 M Février DST Global Spotify Streaming de musique en ligne 100 M$ Source: Euroland Finance 11 M levés en 2 ans et demi Après 4M levés en 2008, le fournisseur de lecteurs de codes-barres réalise une levée de fonds de 6,6 M en février 2011 auprès de la banque suédoise SEB et des actionnaires historiques Alven et XAnge. Le groupe compte renforcer sa position en Europe et aux Etats-Unis en développant ses offres marketing et son équipe commerciale. Cette technologie, qui existe au Japon depuis 2000, a déjà séduit plus de 50 millions de personnes. Le potentiel en Europe et outre-atlantique laisse rêveur. Une start-up qui aiguise l appétit des investisseurs. A peine un an après avoir levé 1 M auprès d investisseurs particuliers parmi les fondateurs de Priceminister.com, SeLoger.com, VoyagerMoinsCher.com et Aufeminin.com, cette start-up, créée il y a 18 mois, réalise une levée de 3 M auprès d Alven Capital et de business angels. Premier opticien en ligne agréé par la sécurité sociale, Happyview.fr compte bien accroître sa notoriété. En proposant des prix 4 fois inférieurs au marché, l opticien du net risque de se mettre à dos ou d aiguiser les appétits de ses concurrents traditionnels! Spotify lève 100 M$ Le service d écoute de musique en ligne d origine suédoise Spotify réalise une levée de fonds de 100 M$ dans le cadre d un tour de table réalisé principalement par Kleiner Perkins et le fond russe DST Global, déjà actionnaire de Facebook, Groupon et Zynga. Cette opération porte la valorisation du groupe à 1 milliard de dollars. Le concurrent du français Deezer prévoit ainsi de développer son service sur de nouveaux marchés, notamment aux Etats-Unis. 5

7 Fusions & Acquisitions Date Acquéreur Cible Activité de la cible Montant Février Easyvoyage FSI Travel Marketing en ligne axée sur le tourisme Février Easyvoyage Traveljungle Comparateur de prix spécialisé tourisme Env. 10 M Février Easyvoyage Dealchecker Comparateur de prix spécialisé tourisme Février Smart&Co Lookingo «Daily deal» haut de gamme 2,5 M Février Axa PE, Permira Opodo Comparateur de prix spécialisé tourisme 450 M Février Axel Springer Seloger.com Diffusion de petites annonces immobilières 630 M Février Orange Dailymotion.com Plateforme de vidéo en ligne 58,8 M Février AOL The Huffington Post Site d'informations aux Etats-Unis 315 M$ Février Citrix Systems Netviewer Solutions de conférence en ligne nc Source: Euroland Finance Lookingo, sur les plates bandes de Groupon En s associant avec Smart&Co, Lookingo accède aux 2,5 millions de membres de Smart&Co (Smartbox, Weekendesk, La Fourchette). Smart&Co devient l actionnaire principal de Lookingo et y investit 2,5 M afin de développer les services marketing et commercial permettant de développer son offre de «daily deal» haut de gamme. Easyvoyage fait ses courses Visant une place de leader européen, le groupe procède à 3 acquisitions consécutives : 1/ Dealchecker, 4ème comparateur de prix anglais (CA 2010 : 5M ; CA 2011e : 8M ), 2/ FSI Travel, une agence de marketing en ligne possédant 4 millions d abonnés à une newsletter de bons plans quotidiens et 3/ TravelJungle, un comparateur de prix présent en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni, en perte de vitesse depuis 3 ans, qu il faut relancer (CA 2010 : 200K ). Suite à ces acquisitions, Easyvoyage compte désormais 4 millions de visiteurs uniques par mois et vise 6 millions à horizon Un nouveau géant mondial de l e-tourisme L espagnol Amadeus, numéro un mondial de la réservation de voyages, cède sa filiale britannique Opodo aux deux fonds d investissements Axa PE et Permira respectivement propriétaires du francais Go Voyages et de l espagnol edreams. Par une complémentarité géographique, cette acquisition donne naissance à un nouveau géant mondial de l etourisme. 6

8 Performances boursières Top 5 Société Source: Factset JCF. Secteur Cours au 01/01/11 Cours au 22/02/11 Perf YTD Senior Planet S.A. Editeur web sur le marché français des jeunes seniors 1,50 1,80 20,0% News Invest S.A. Marketing Internet et communication financière 0,61 0,72 18,0% Adthink Media Régie publicitaire, édition de sites 2,96 3,45 16,6% Freelance.com S.A. Mise en relation professionnelle on-line 1,15 1,32 14,8% Hi-Media S.A. Régie publicitaire 3,50 3,99 14,0% Senior Planet : rebond de l audience Le titre Senior Planet réalise la meilleure performance depuis le début de l année. En progression de 20% le titre s échange à 1,80. Le spécialiste de l édition de sites destinés aux jeunes seniors doit sa hausse 1/ au rebond de l audience et 2/ à la nouvelle stratégie de la société avec une ligne éditoriale orientée sur l actualité. News Invest : joue la recovery Le spécialiste de la communication financière online progresse de 18% depuis début Le titre côte 0,72. Suite à une chute boursière de 28,3% sur de l exercice 2010, les investisseurs jouent la recovery en ce début d année. Adthink Media : CA en croissance organique de 20% Avec une progression du cours de bourse de 16,8% à 3,45 depuis le début de l année, Adthink Media est à la 3ème place. Ce dynamisme boursier s explique par : 1/ un chiffre d affaires annuel en croissance organique de 20%, 2/ l annonce d une marge opérationnelle à deux chiffres et 3/ quatre millions de joueurs revendiqués pour sa plateforme ludokado.com, portant le site au rang de N 2 du secteur en France. Freelance.com Freelance réalise une performance de 14,8% depuis le 1er janvier Les investisseurs ont apprécié la publication de son T3 à +7,7% et continuent à jouer le titre avant la publication du CA annuel début mars. Hi-Media Hi Media a connu un fort rebond suite à la publication d un CA annuel 2010 en progression de +29% vs Le titre s échange à 3,99 en hausse de 14% depuis le début de l année. 5 plus importants volumes moyens Société Vol (titres)/ jour PagesJaunes Groupe Hi-Media S.A S.A Acheter-Louer.fr S.A SeLoger.com Source: Factset JCF. 7

9 Down 5 Société Source: Factset JCF. Secteur Cours au 01/01/11 Cours au 22/02/11 Perf YTD Neocom Multimedia S.A. Service de dialogue en ligne 3,70 3,13-15,4% 1855 S.A. Distributeur en ligne de grands vins 0,08 0,07-12,5% Holosfind Référencement on-line 1,45 1,29-11,0% Artprice.com Site d'information sur le marché de l'art 8,96 8,44-5,8% Prowebce S.A. Édition de logiciels on-line pour les CE 16,09 15,20-5,5% Neocom Multimedia : volumes très faibles Le spécialiste du service de dialogue en ligne réalise la moins bonne performance du secteur depuis le début de l année. Le titre enregistre une baisse de 15,4% à 3,13. La société n a cependant rien annoncé, les transactions sont opérées sur des volumes extrêmement faibles : sur la tendance de fin 2010 Le distributeur de vin en ligne subit une baisse de 12,5% depuis début Le titre s échange à 0,07. Suite aux deux augmentations de capital réalisées sur des niveaux de cours relativement bas en 2010, le cours avait chuté. Il continue sur cette tendance en ce début d année. Holosfind : CA annuel en forte baisse Le spécialiste du marketing digital, de l internet mobile et de l édition de logiciels de search marketing voit son titre perdre 11%. Le cours a chuté suite à 1/ une augmentation de capital réalisée en décembre 2010 au prix de 1.20 et 2/ la publication d un CA annuel Internet vs CAC 40 YTD en forte baisse, inférieur aux attentes Artprice Malgré un bon T4, le titre Artprice enregistre une baisse de 5,8% depuis début Prowebce Prowebce, cède 5,5% et s échange à 15,20. Les transactions sont réalisées sur des volumes extrêmement faibles, source de cette tendance injustifiée déc 10 janv 11 févr 11 I n t e r ne t ( R e ba se d) Fr a n c e C A C 4 0 Fi x e d ( R e b a se d ) Source: Factset JCF. 8

10 Dossier Le E-tourisme : un poids lourd du net Sur un marché du e-commerce de 31mds en France, le e-tourisme est le poids lourd de la toile avec environ 12mds de CA généré. Le e-tourisme a soutenu la croissance du secteur en 2010 d après le panel ICE 40 de la FEVAD avec 20% de croissance, contre 15% pour le e-commerce. Le secteur est en ébullition et multiplie les opérations de haut de bilan (cf p6). Amadeus s est ainsi entendu avec les fonds AXA Private Equity et Permira en février 2011 pour la vente d Opodo sur une valeur d entreprise de 450m. Soit 11.7x l EBITDA 2010 d Opodo, ce qui peut paraître élevé par rapport aux multiples d EV/EBITDA d Expedia et Orbitz mais qui permettra à Axa (Govoyages) et Permira (edreams) de s allier pour donner naissance à un acteur majeur du e-tourisme en Europe. Le marché français D après le baromètre Raffour de juin 2010, sur 29 millions de français partis en séjours marchands, 51% auraient préparés leur séjour sur internet et 10.2 millions auraient acheté un voyage par carte bleu. Le marché du voyage sur internet est estimé en France à 12mds * (le marché off line s élevant à 28mds ). Les ventes directes de billets d avion, de chambres et les locations de voiture génèrent un CA online de 10.8 mds et les «séjours packagés» de 1.3mds. Le marché online se réparti entre les OTO (Online Tour Operators) qui génèrent 7mds et les OTA (Online Travel Agencies) qui en génèrent 5mds. Les OTO assemblent des prestations achetées auprès des hôtels, compagnies aériennes, restaurants, guides et vendent leurs packages (Nouvelles Frontières, Club Med, Marmara, Thomas Cook, Voyageurs du Monde). Les OTA distribuent les packages (Lastminute, Leclerc, Expedia). Promovacances et Voyage Privé sont à la fois OTO et OTA. * source: PhocusWhright 6th Edition, Euromonitor, Ceto. Un site marchand classique? Les sites de e-tourisme sont confrontés à la même problématique que les sites marchands, c est-à-dire l acquisition de trafic et la transformation en acte d achat. Le coût d acquisition de trafic pèse sur les marges avec une part prépondérante du coût de référencement dans les moteurs de recherche et comparateurs de prix. Google peut ainsi peser plus de 50% des frais marketing Et générer plus de 70% du trafic. L acquisition de trafic de plus en plus ciblé (bannières sur réseaux sociaux) constitue un levier d augmentation du taux de transformation pour les sites de e-tourisme. Ce taux, qui se situe aux alentours de 2% selon Benchmark, couvre de fortes disparités entre les sites. A noter qu avec un processus de décision long sur l achat de voyages, les taux d abandon de panier seraient parmi les plus hauts du marché (71%). Les challenges à remporter pour transformer un internaute en acheteur sont ainsi non seulement de proposer un site de qualité avec une offre différenciée mais aussi de garantir une réassurance au futur voyageur. Alors que les poids lourds du secteur proposent sensiblement les même séjours à des prix très négociés (Promovacances, Lastminute, Nouvelles Frontières), les autres doivent se positionner sur des niches telles que les ventes privées pour voyage-privé.com ou le week-end pour declicfrance.com. Les éditeurs de logiciels de tourisme doivent faire des offres innovantes comme Decizium avec sa marque blanche Yourtour qui propose un circuit calculé automatiquement ou Ecotour avec sa plateforme de distribution ARMe. 9

11 Top 5 agences de voyage en ligne Site Visiteurs Uniques 1 Voyages-sncf.com Promovacances Voyageprivé Lastminute.com Opodo Source : Fevad juillet/septembre 2010 Le e-tourisme se paye plus cher que les tour opérateurs classiques Tour Opérateurs et voyagistes Capi (M ) au 21/02/11 CA 2011e (M ) Marge EBITDA 2011 Marge EBIT 2011 Marge nette 2011 Amadeus IT Holdings S.A. Esp % 30% 16% Expedia Inc. US % 21% 12% Orbitz Worldwide Inc. US % 7% 1% Ctrip.com International Ltd. (ADS) Chine % 38% 34% Pure player internet Priceline.com Inc. US % 28% 19% Voyageurs du Monde S.A. Fr % 4% 3% Kuoni Reisen Holding AG Suisse % 3% 2% TUI Travel PLC UK % 3% 2% Thomas Cook Group PLC UK % 4% 2% Club Mediterranee S.A. Fr % 4% 2% Offline principalement Pierre & Vacances Fr % 4% 2% Moyenne voyage 15% 12% 8% Pure player internet 29% 24% 17% Offline 6% 4% 2% Source : JCF BFR négatif et marges soutenues par une structure de coûts légère Ratios VE/CA 11 VE/CA 12 VE/EBITDA 11 VE/EBITDA 12 PE 11 PE 12 Moyenne voyage 2,0 1,7 8,3 6,9 21,0 13,8 Pure player internet 4,5 3,8 13,5 10,9 28,8 19,2 Offline 0,3 0,3 4,8 4,1 15,7 10,2 Source : JCF Avec la forte génération de cash liée à la distribution par internet, le BFR négatif lié au secteur, les concentrations et synergies à venir, le e-tourisme tire son épingle du jeu sur le secteur du tourisme. A noter que Expedia se paye bien moins cher qu Amazon et Ebay. Effet taille, certainement Mais l etourisme, c est aussi un secteur très dépendant de facteurs exogènes. Le e-tourisme et la publicité. Le secteur du voyage/tourisme est le 6 ème annonceur sur le net avec 263.7m générés en 2010 sur un marché brut de 3.3mds (hors search) en France selon Kantar Media. Parmi les 10 premiers annonceurs, on retrouve la SNCF (39M ). Avec 8% des revenus de la pub internet générés par le tourisme, on peut imaginer que les perturbations en Tunisie et en Egypte (destinations très prisées des français) ont affecté, du moins ponctuellement, les revenus de certains éditeurs sur la période. Mais des reports de campagnes ont rapidement eu lieu sur de nouvelles destinations (la Turquie, les Baléares). 10

12 Interview croisée Pourquoi avoir créé Travel Factory? Créé il y a dix ans et présent sur la toile depuis 2005, Travel Factory a émergé sur l idée que la France était un réservoir de destinations inépuisables pour tous. La société a commencé avec Travelski.com et permettait de réserver un séjour au ski en 4 clics. Le succès de cette marque ne se dément pas depuis 2005 avec plus de 70% de croissance par an. Nous avons réalisé en 2009/10 un CA de 42 M (+27%) et comptons réaliser plus de 35% de croissance organique en 2010/11. Quelles sont les tendances du e-tourisme? Le e-tourisme est un marché dans lequel les volumes d achat (hébergements, forfaits) sont déterminants dans la génération de cash. Afin de négocier au mieux, nous assistons à un mouvement de concentration qui devrait durer encore 2/3 ans (cf. la fusion d Opodo, Go Voyages et edreams en février 2011). Ceux qui n ont pas la taille suffisante doivent être générateurs de valeur ajoutée pour le client en se positionnant notamment sur des segments spécialisés. Quels leviers de croissance dans ce contexte? Nous avons des marques à forts potentiels sur les segments du week-end (Declic France lancée en 2009), des voyages en groupe et de l Espagne. Afin d acquérir du trafic, nous avons opté pour un mix marketing off et online permettant d installer les marques en dehors du web (cf. campagne dans le metro Parisien dès le 3 mars pour Declic France). Nous attendons ainsi 20m de volume d affaires pour Declic France d ici et avons un objectif à moyen terme de 20% de part dans le CA réalisé par les groupes. Comment utilisez-vous votre cash? Nous avons levé 5 M en septembre 2010 et envisageons de faire des acquisitions pour renforcer notre présence en Espagne (Espanaclic), sur les offres week-end et les offres groupes (acquisition de Locatour et Snotour). Nous renforçons notre IT via un programme d investissements de 1 M sur 18 mois pour améliorer l interactivité de nos sites. Nous avons consolidé notre équipe d acheteurs en passant de 12 à 18 personnes. Quel impact ont les mouvements au Maghreb? N étant pas implanté en Tunisie ou en Egypte, nous n avons pas été impactés. Certains touristes se reportent sur l Espagne et les Baléares. L offre espagnole pourrait donc en bénéficier. 11 Yariv Abehsera Président, fondateur de Travel Factory Guillaume Victor-Thomas Président, fondateur d Ecotour.com (co-fondateur de Travelprice.com en 1995) Pourquoi avoir créé Ecotour.com? Nous avions la forte intuition que la demande pour le lowcost exploserait dans les années à venir, nous avons lancé Ecotour.com, la 1ere agence du genre. Depuis le début de notre aventure, nous capitalisons au sein de notre plateforme de distribution 360. Sur le retail (Ecotour.com), nous sommes passés d un volume d affaires de 8 M en 2006 à 38 M en 2010 avec seulement 18 personnes (9 postes en IT). Depuis 2009, nous monétisons également notre savoir-faire à travers des marques blanches et d un logiciel en SaaS (notamment pour Go Voyages), ce qui consolide les faibles contributions de l activité retail. Quelles sont les tendances du e-tourisme? La maîtrise des coûts est un enjeu capital pour le marché et tous les acteurs doivent travailler la bottom line. Cela passera notamment par la concentration du secteur mais également par la consolidation des systèmes de distribution qui sont archaïques. Le défi pour les acteurs du e-tourisme sera de convaincre le client qui n arrive toujours pas à réserver online les séjours ; si 62% des français préparent leur vacances via le net, 75% réservent toujours leur séjour en agence ou par téléphone! Quels leviers de croissance dans ce contexte? Notre activité retail fait la preuve de l efficacité de nos process de lean management et de la fiabilité de notre plateforme ARMe (Automated Retail Management e-leisure). Nous avons également lancé une refonte du site (ecotour.com) et un ajustement du positionnement de la marque et de l offre. Via nos deux activités, nous visons à terme la maîtrise de 40% à 50% du marché des OTA - Online Travel Agencies (600m en 2009). Comment utilisez-vous votre cash? Nous avons atteint l équilibre en Nous étudions une levée de fonds courant 2011, pour financer des nouveaux projets d innovation et peut-être de la croissance externe : technologies spécialisées, sites web ou marques. Quel impact ont les mouvements au Maghreb? Avec la réouverture de la Tunisie le 15 février par le ministère des affaires étrangères, les réservations ont repris, presque à la normale. Nous avons poussé le redémarrage, et nous montons au créneau auprès de la presse grand public dés que nous le pouvons. Nous tentons d accompagner la reprise avec discernement, sans dumping pour soutenir ce pays qui contribue à près d un tiers de notre volume d affaires.

13 Calendrier Libellé Evénement Date 1000mercis Résultats annuels avril S.A. Résultats annuels 2010 avril 2011 Acheter-Louer.fr S.A. Résultats annuels avril 2011 Adomos S.A. Résultats annuels avril 2011 Adthink Media Résultats annuels mars 2011 AlloFinance Résultats annuels 2010 mai 2011 Antevenio S.A. Résultats annuels avril 2011 Artprice.com Résultats annuels avril 2011 Aufeminin.com S.A. Résultats annuels mars 2011 Dreamnex Résultats annuels mars vision S.A. Résultats annuels mars 2011 Hi-Media S.A. Résultats annuels mars 2011 HiTechPros S.A. CA T avril 2011 Holosfind Résultats annuels avril 2011 Hubwoo.com Résultats annuels mars 2011 LDLC.com CA annuel 2011/11 5 mai 2011 Maximiles S.A. CA T avril 2011 Meetic S.A. Résultats annuels mars 2011 Neocom Multimedia S.A. Résultats annuels mars 2011 NetBooster S.A. Résultats annuels avril 2011 News Invest S.A. Résultats annuels 2010 avril 2011 Newtech Interactive S.A. Résultats annuels 2010 avril 2011 Notrefamille.com Résultats annuels mars 2011 Press Index S.A. Résultats annuels avril 2011 Prowebce S.A. Résultats annuels 2010 avril 2011 Rentabiliweb Group S.A. Résultats annuels mars 2011 Rue du Commerce S.A. CA annuel 2010/11 12 mai 2011 SeLoger.com Résultats annuels mars 2011 Senior Planet S.A. CA T avril

14 EuroLand Finance CONTACTS ANALYSE : Benjamin Le Guillou : Cécile Aboulian : Laure Pédurand : CONTACTS INVESTISSEURS : Nisa Benaddi : CONTACTS EMETTEURS : Cyril Temin : Julia Bridger : François Chauvel : Disclaimer La présente étude est diffusée à titre purement informatif et ne constitue en aucune façon un document de sollicitation en vue de l'achat ou de la vente des instruments financiers émis par la société objet de l'étude. Cette étude a été réalisée par et contient l'opinion qu'euroland Finance s'est forgée sur le fondement d'information provenant de sources présumées fiables par EuroLand Finance, sans toutefois que cette dernière garantisse de quelque façon que ce soit l'exactitude, la pertinence ou l'exhaustivité de ces informations et sans que sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants et collaborateurs, puisse être engagée en aucune manière à ce titre. Il est important de noter qu'euroland Finance conduit ses analyses en toute indépendance, guidée par le souci d'identifier les atouts, les faiblesses et le degré de risque propre à chacune des sociétés étudiées. Toutes les opinions, projections et/ou estimations éventuellement contenues dans cette étude reflètent le jugement d'euroland Finance à la date à laquelle elle est publiée, et peuvent faire l'objet de modifications par la suite sans préavis, ni notification. EuroLand Finance attire l'attention du lecteur sur le fait que dans le respect de la réglementation en vigueur, il peut arriver que ses dirigeants ou salariés possèdent à titre personnel des valeurs mobilières ou des instruments financiers susceptibles de donner accès aux valeurs mobilières émises par la société objet de la présente étude, sans que ce fait soit de nature à remettre en cause l'indépendance d'euroland Finance dans le cadre de l'établissement de cette étude. Tout investisseur doit se faire son propre jugement quant à la pertinence d'un investissement dans une quelconque valeur mobilière émise par la société mentionnée dans la présente étude, en tenant compte des mérites et des risques qui y sont associés, de sa propre stratégie d'investissement et de sa situation légale, fiscale et financière. Les performances passées et données historiques ne constituent en aucun cas une garantie du futur. Du fait de la présente publication, ni EuroLand Finance, ni aucun de ses dirigeants ou collaborateurs ne peuvent être tenus responsables d'une quelconque décision d'investissement. EuroLand Finance est réglementée par le CECEI, la Commission bancaire et l Autorité des marchés financiers et a mis dans ce cadre en place des procédures appropriées de séparations des activités visant en particulier à prévenir les conflits d intérêt entre ses activités de Recherche et ses autres activités. Ces «Murailles de Chine» peuvent être détaillées sur demande auprès du Responsable de la conformité. A la date de cette publication, Euroland Finance peut être en conflit d intérêt avec l émetteur mentionné. En particulier, il se peut ainsi que EuroLand Finance ou toute personne morale ou physique liée, leurs dirigeants, leurs représentants légaux ou leurs salariés aient investi pour leur propre compte ou agissent ou envisagent d'agir, dans les douze mois à venir, en tant que conseiller, apporteur de liquidité, teneur de marché d'une des sociétés mentionnées dans cette publication. Aucune partie de la présente étude ne peut être reproduite ou diffusée de quelque façon que ce soit sans l'accord d'eurolandfinance. Ce document ne peut être distribué au Royaume-Uni qu aux seules personnes autorisées ou exemptées au sens du UK Financial Services Act 186 ou aux personnes du type décrit à l article 11(3) du Financial services Act. La transmission, l envoi ou la distribution de ce document sont interdits aux Etats-Unis ou à un quelconque ressortissant des Etats-Unis d Amérique (au sens de la règle «S» du U.S. Securities Act de 1993). Euroland Finance est une entreprise d'investissement agréée par le Comité des Etablissements de Crédit et des Entreprises d'investissement (CECEI). En outre l'activité d'euroland Finance est soumise à la règlementation de l'autorités des Marchés Financiers (AMF).

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 6 septembre 2006 NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 5,72 Chiffre d'affaires 8 901

Plus en détail

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen»

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» #CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» Mme Camille RIVIERE - MEETIC M. Frédéric PILLOUD GO VOYAGES

Plus en détail

Le Moteur de Recherche du Voyageur

Le Moteur de Recherche du Voyageur Le Moteur de Recherche du Voyageur Contacts presse : Kalima 01 44 90 02 36 Gersende Facchini : gfacchini@kalima-rp.fr Tygénia Saustier : tsaustier@kalima-rp.fr L EDITO Faciliter la recherche de voyages

Plus en détail

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 Août 2006 Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Données boursières K 2005 2006 E 2007 E 2008 E Dern. Cours 8,83 Chiffre d'affaires 3 884

Plus en détail

Le Tanneur. Les projets d aujourd hui, les profits de demain?

Le Tanneur. Les projets d aujourd hui, les profits de demain? EuroLand Finance Cours au 29/09/05 : 15,05 Maroquinerie Eurolist - C Expert en Valeurs Moyennes Le Tanneur Les projets d aujourd hui, les profits de demain? Fair Value : 16,50 Décote : 9,0 % Revue semestrielle

Plus en détail

BRAVOFLY DOSSIER DE PRESSE 2012

BRAVOFLY DOSSIER DE PRESSE 2012 BRAVOFLY DOSSIER DE PRESSE 2012 Le Groupe Bravofly, une web success-story Agence de voyages en ligne spécialisée dans la recherche, la comparaison et la réservation de vols sur compagnies low cost et traditionnelles,

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Rentabiliweb triple son Résultat net qui atteint 5.1M en pro forma Objectifs 2007 de rentabilité largement dépassés EBITDA 2007 pro forma : + 238.4% à 8.4M

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011

RESULTATS ANNUELS 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 22 Mars 2012 Une vision claire et constante depuis 2003 : les contenus digitaux ne peuvent pas être 100% gratuits I LE POSITIONNEMENT Aider les media et les services en ligne à bâtir

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015

www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015 www.umaap.com DOSSIER DE PRESSE Juillet 2015 Le réseau social qui vous permet d identifier qui - dans votre entourage - connaît votre prochaine destination! Contact : Fabrice BOUVARD, Co-fondateur fabrice@umaap.com

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 11 mars 2013

RESULTATS ANNUELS. 11 mars 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 11 mars 2013 1 Le groupe aufeminin.com 1 er éditeur mondial de contenu pour les femmes 1 er serveur de publicité indépendant en Europe Web Tablette Mobile TV 78% du CA 2012 22% du

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET WF MEDIA.INFO WF MEDIA.INFO, AGENCE DE COMMUNICATION SUR CMS OPEN SOURCE AU SOLUTION PROPRIETAIRE, C EST UNE VISION OPÉRATIONNELLE ET RÉALISTE DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES D AUJOURD HUI. QUE VOUS

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux.

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. 9 ATELIERS POUR COMPRENDRE LES ENJEUX DU NET // 27 MAI 2010 Digital Day 27 mai 2010 Mathieu Llorens Directeur

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

Bruxelles le 31 août 2010 -

Bruxelles le 31 août 2010 - RENTABILIWEB Progression record du chiffre d affaires et des résultats au 1 er semestre 2010 Croissance organique très dynamique : CA +39% Excellente progression des performances opérationnelles : EBITDA

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

EuroLand Finance. 30 Juin 2010. Éditorial. Sommaire. Évolution de l Indice Alternext Shares depuis le 1er Jan* Actualité Internet 2009/2010

EuroLand Finance. 30 Juin 2010. Éditorial. Sommaire. Évolution de l Indice Alternext Shares depuis le 1er Jan* Actualité Internet 2009/2010 EuroLand Finance Expert en Valeurs Moyennes Internet «Média incontournable» Actualité 2010 Internet : résultats 2009 et 2010, consolidation, Focus marché : marché publicitaire en ligne, nouveaux supports,

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 13 mars 2014

RESULTATS ANNUELS. 13 mars 2014 RESULTATS ANNUELS 2013 13 mars 2014 1 Le groupe aufeminin.com 1 er éditeur mondial de contenu pour les femmes Plateforme de gestion publicitaire intégrée ad serving premium et RTB Web Tablette Mobile TV

Plus en détail

Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010

Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010 Contact : Carole Leblond Délégué Permanent CPA cleblond@cpa-france.org www.cpa-france.org 4 rue du faubourg Montmartre,

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

Referencement.com. Evolution favorable du mix produit.

Referencement.com. Evolution favorable du mix produit. EuroLand Finance Cours au 17/05/10 (c) : 3,07 Internet Alternext Expert en Valeurs Moyennes Alternext All Shares Referencement.com Evolution favorable du mix produit. Fair Value : 6,00 Potentiel : 95,4%

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

G G E N E S T A. LeGuide.com FLASH VALEUR

G G E N E S T A. LeGuide.com FLASH VALEUR FLASH VALEUR 10 juin 2011 Internet / Média Thomas DELHAYE Analyste Financier tdelhaye@genesta-finance.com 01.45.63.68.88 Opinion 1. Achat Fort Cours (clôture au 9 juin 11) 14,20 Objectif de cours 21,90

Plus en détail

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur 2011 TouchCommerce. All rights reserved. Agenda Introduction de Bernard Louvat,

Plus en détail

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Atelier 3 : Communiquer efficacement à l international

Atelier 3 : Communiquer efficacement à l international Atelier 3 : Communiquer efficacement à l international 1 LES OUTILS Evolution récentes Sources: agence Kinoa et agence Effiliation 2 NOR-FEED SUD Activité : Effectif : 17 CA : 4 millions CA Export : 50

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE EMBARGO 13 Juin 13h30 Heure de Paris Le Club Méditerranée et Fosun annoncent un partenariat stratégique en Chine Fosun acquiert une participation de 7,1 % dans le capital du Club Méditerranée

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 4ème TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 4ème TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 4ème TRIMESTRE 2011 Le dernier trimestre 2011 a été essentiellement dédié à la mise en place d actions de visibilité sur les thématiques de Noël et Carnaval sur différents

Plus en détail

I N S I G H T SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UTILITIES TRANSPORT & LOGISTIQUE TELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMENT

I N S I G H T SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UTILITIES TRANSPORT & LOGISTIQUE TELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMENT LA LERE SIA PARNERS 3er trimestre I N S I G H SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UILIIES RANSPOR & LOGISIQUE ELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMEN EVOLUION DE L E-OURISME QUELS PEUVEN ERE

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

Internet, relais de croissance. Bilan 2008 vs 2007

Internet, relais de croissance. Bilan 2008 vs 2007 Internet, relais de croissance Bilan 2008 vs 2007 La mesure du media internet un partenariat IAB-SRI-TNS Périmètre de la pige TNS media intelligence sur le web tous les formats display incluant : - bannières

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2010

DOSSIER DE PRESSE 2010 DOSSIER DE PRESSE 2010 CONTACT PRESSE Virginie DEBUISSON v.debuisson@valeurdimage.com 04.76.70.93.54 Caroline MARTIN c.martin@valeurdimage.com 06.76.81.20.21 www.mootwin.com SOMMAIRE 3. MOOTWIN, lance

Plus en détail

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 n NexResearch Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 10 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 19,98 Chiffre d'affaires 248,5 248,5 261,0 282,1 307,2 Nombre de titres

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée.

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. COMMUNIQUE DE PRESSE 6 décembre 2013 Résultats annuels 2013 2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. Volume d activité Villages stable à taux

Plus en détail

Plus de 2,9 Millions Facebook Fans. Plus de 300,000 visiteurs uniques par mois. Plus de 635 000 impressions par mois

Plus de 2,9 Millions Facebook Fans. Plus de 300,000 visiteurs uniques par mois. Plus de 635 000 impressions par mois MEDIA PACK INFO & MEDIAS Holidayguru Une incroyable succes-story et une marque reconnue Médias Depuis Mars 2014, Holidayguru.fr recherche tous les jours les meilleurs offres de voyage sur Internet pour

Plus en détail

11/12 décembre 2012. Evolution des métiers du Tour Operating

11/12 décembre 2012. Evolution des métiers du Tour Operating 11/12 décembre 2012 Evolution des métiers du Tour Operating Métier et valeur ajoutée du Tour Operator Quelles évolutions? 2 L'industrie du Tourisme et en particulier le secteur du Tour Operating est exposée

Plus en détail

Cosmina TRIFAN trifan_cosmina@yahoo.com Chef de projets Webmarketing, Pentalog WebSchool Orleans

Cosmina TRIFAN trifan_cosmina@yahoo.com Chef de projets Webmarketing, Pentalog WebSchool Orleans Cosmina TRIFAN trifan_cosmina@yahoo.com Chef de projets Webmarketing, Pentalog WebSchool Orleans GOOGLE ADWORDS INTRODUCTION LE REFERENCEMENT PAYANT (Search Engine Advertising) La strategie du referencement

Plus en détail

Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing.

Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing. Agence web marketing Pourquoi une agence de web marketing? Définition du web marketing. Internet est la plus grande vitrine imaginable pour présenter et vendre des produits et des services. En permanence

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Achat Spéc. Cours (10/02/2012) : 1,02 FR0004187367 - ALFRE. Objectif : 4,90. Potentiel : +385%

Achat Spéc. Cours (10/02/2012) : 1,02 FR0004187367 - ALFRE. Objectif : 4,90. Potentiel : +385% Le 14 février 2012 Achat Spéc. Cours (10/02/2012) : 1,02 FR0004187367 - ALFRE Objectif : 4,90 Potentiel : +385% Matrice GS.R Profil d investissement Le pari du Web Freelance.com fait face à deux défis

Plus en détail

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile PRESS RELEASE La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile www.netadge.com Janvier 2014 S ommaire LDMServices lance

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Admoove est une société française spécialisée dans la gestion de campagnes publicitaires mobiles géolocalisées.

Admoove est une société française spécialisée dans la gestion de campagnes publicitaires mobiles géolocalisées. 1 Admoove est une société française spécialisée dans la gestion de campagnes publicitaires mobiles géolocalisées. Nous avons développé des outils et un savoir-faire permettant d optimiser les inventaires

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

La distribution multicanal

La distribution multicanal Les opérateurs traditionnels s emparent du multicanal La distribution multicanal Réalité, enjeux et perspectives F L O R E N C E C I O M E I Consultante, fondatrice d ADhoc Tourisme [florence.ciomei@club-internet.fr]

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 -

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LA PUBLICITÉ DIGITALE LE PAIEMENT EN LIGNE EXPERTISES INNOVATIONS & SYNERGIES 3 Présent dans Emploie environ Un chiffre d affaires 8 pays européens HIMEDIA GROUP 470 personnes

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Ausy Citius, «Aptus», fortius 1 403 M. 1000 M Chiffre d'affaires 2009 857 M 800 M 600 M 400 M 200 M 0 M

Ausy Citius, «Aptus», fortius 1 403 M. 1000 M Chiffre d'affaires 2009 857 M 800 M 600 M 400 M 200 M 0 M FLASH VALEUR 5 janvier SSII 2011 / R&D externalisée Nicolas DAVID Analyste Financier ndavid@genesta-finance.com 01.45.63.68.87 Opinion 1. Cours (clôture au 4 janvier 11) 19,70 Objectif de cours 24,80 (+25,9

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Etude de cas client. Mise en place d une campagne de communication en ligne multi-levier. MAZA Digital. www.maza-digital.com. 14 rue Cels 75014 PARIS

Etude de cas client. Mise en place d une campagne de communication en ligne multi-levier. MAZA Digital. www.maza-digital.com. 14 rue Cels 75014 PARIS Etude de cas client Mise en place d une campagne de communication en ligne multi-levier MAZA Digital 14 rue Cels 75014 PARIS www.maza-digital.com Sommaire Contexte La société Sa problématique Nos actions

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet

Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet Programme de 14h30 à 16h15 «Comment faire évoluer votre site internet

Plus en détail

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs Présentation Créa Passion et ses partenaires développent depuis plus de 6 ans une dans le paysage de l Internet français et international. offre publicitaire unique Précurseur de solutions marketing et

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

Mesure d audience et pilotage de sites web

Mesure d audience et pilotage de sites web Mesure d audience et pilotage de sites web Skooiz 15 mai 2008 15/05/2008 1 XiTi Analyzer II Renforcez vos stratégies Web Renforcez vos stratégies e-marketing et mesurez l impact de tous vos investissements

Plus en détail

dans le cadre de son introduction en bourse

dans le cadre de son introduction en bourse C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Elior place avec succès environ 847 millions d euros dans le cadre de son introduction en bourse Paris, le 11 juin 2014 Offre souscrite pour un montant global de 847

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS. Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web

Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS. Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web L actualité d Internet ou plutôt quelques faits marquants LE E-G8 LA GUERRE TOTALE

Plus en détail

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR FLASH VALEUR 17 février Edition 2012 de Logiciels Benjamin TERDJMAN Analyste Financier bterdjman@genesta-finance.com 01.45.63.68.86 Opinion 1. Cours (clôture au 16 février 12) 10,50 Objectif de cours 15,00

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio

Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio Comment lancer son activité sur le Web? Intervenants : Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN Agence RiaStudio www.riastudio.fr

Plus en détail

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS

STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS STRATÉGIE HÔTELIÈRE NUMÉRIQUE OTAS : ENJEUX & SOLUTIONS Valérian RENAUD Photo Google Pro Saarah et Jean-Baptiste VILAIN Solution Hôtentic Animation Numérique de Territoire Julie LEGROS - Office de Tourisme

Plus en détail

Agence de communication digitale sérieusement décalée

Agence de communication digitale sérieusement décalée Agence de communication digitale sérieusement décalée Spécialisé en création et stratégie digitale, Adveris regroupe tous les métiers interactifs au service des entreprises et des marques. Confidentiel

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

UN PORTAIL DE STYLE DE VIE DÉDIÉ AUX VOYAGES À TRAVERS LE MONDE

UN PORTAIL DE STYLE DE VIE DÉDIÉ AUX VOYAGES À TRAVERS LE MONDE UN PORTAIL DE STYLE DE VIE DÉDIÉ AUX VOYAGES À TRAVERS LE MONDE COPYRIGHT 2008-2014 PRIMOCO INVESTMENTS LIMITED VERSION 2014.1 Tous droits réservés. Russian Traveller est une marque déposée. QU EST-CE

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011 Les actions internet ont pour but d accroître la visibilité de la destination sur nos principaux marchés de proximité et certains marchés lointains correspondant

Plus en détail

E-MARKETING & E-COMMERCE

E-MARKETING & E-COMMERCE E-MARKETING & E-COMMERCE Passionné par le web, le marketing et la communication, vous souhaitez vous spécialiser dans ces domaines? FORMATIONS COURTES ET CERTIFIANTES 4 MODULES plus d informations sur

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Formation etourisme : Construire sa stratégie digitale

Formation etourisme : Construire sa stratégie digitale Formation etourisme : Construire sa stratégie digitale Cette formation articulée autour de nombreux cas concrets fournit les clés pour assurer aux sites d'etourisme une présence forte, développer leurs

Plus en détail

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP LE GROUPE LÈVE 38 M SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ D EURONEXT PARIS (AVANT EXERCICE DE L OPTION DE SURALLOCATION PORTANT SUR UN MAXIMUM DE 5

Plus en détail

profil d utilisateur. collecte l ensemble

profil d utilisateur. collecte l ensemble CONNAISSANCE CLIENT : VERS UNE ATTRIBUTION CENTREE SUR L UTILISATEUR? David Nedzela Directeur Marketing Menlook ETUDE DE CAS : MENLOOK.COM Comment Menlook maximise le ROI de ses investissements e-marketing

Plus en détail

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Paris, France / Munich, 14 décembre 2010 Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Acquisition par Atos Origin de Siemens IT Solutions and Services Les deux groupes forment

Plus en détail

Résultats Annuels 2014. 20 février 2015

Résultats Annuels 2014. 20 février 2015 Résultats Annuels 2014 20 février 2015 Sommaire Profil du groupe Résultats annuels consolidés 2014 Questions-réponses Conclusion Profil du groupe Spir Communication Profil du groupe Chiffre d affaires

Plus en détail

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...»

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Bienvenue! Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Intro / qqs chiffres 1 000 milliard de pages recensées sur le web en 2008 250 Millions de recherches sur Google par Jour (Google, Sept. 2006)

Plus en détail

Web - Quel investissement humain et financier? Atelier «Questions santé» «La promotion de la santé et le web 2.0» 18 mars 2014

Web - Quel investissement humain et financier? Atelier «Questions santé» «La promotion de la santé et le web 2.0» 18 mars 2014 Web - Quel investissement humain et financier? Atelier «Questions santé» «La promotion de la santé et le web 2.0» 18 mars 2014 Qui suis-je? Principes préalables 10h - 12h «atelier de réflexion et d échanges

Plus en détail

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace Créé en octobre 2006 En 2011, Reconnu «Grappe d Entreprises» nationale

Plus en détail