Docteur K.B. CLOUGH. Né le 24 mars 1958 à Paris 1/40

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Docteur K.B. CLOUGH. Né le 24 mars 1958 à Paris 1/40"

Transcription

1 CURRICULUM VITAE TITRES ET TRAVAUX SCIENTIFIQUES Docteur Né le 24 mars 1958 à Paris 1/40

2 CURRIICULUM VIITAE Krishna B. CLOUGH Directeur Médical L INSTITUT DU SEIN, PARIS Tél. : 33 (0) Fax : 33 (0) e.mail : ou Né le 24 mars 1958 à PARIS Juin 1976 : Baccalauréat série C : Etudes de médecine à la Faculté Cochin-Port Royal (Université René Descartes) 2/40

3 -- TIITRESS UNIIVERSSIITAIIRESS -- - Thèse pour le Doctorat en Médecine : "Association Plastie mammaire - Radiothérapie pour le traitement des Cancers du Sein localisés aux quadrants inférieurs". Mai Médaille d'argent Président de Thèse : Professeur C. SUREAU - Chef de Clinique à la Faculté de Médecine du Centre Hospitalo Universitaire PITIE SALPETRIERE du 1er/11/88 au 1er/11/90 - Certificat d'études spéciales de Chirurgie Gynécologique et Obstétrique Octobre 1990 (Université Paris VI) - Certificat d'études spéciales de Chirurgie Générale Octobre 1991 (Université Paris VI) - Compétence en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Janvier 1993 (Conseil de l'ordre, PARIS) - Compétence en Cancérologie 2000 (Conseil de l Ordre, PARIS) Chef de Clinique - Assistant des Hôpitaux - du 1er Novembre 1988 au 1 er Novembre 1990 Service du Pr DARBOIS - Chirurgie gynécologique et mammaire, obstétrique Hôpital de la PTIE-SALPETRIERE PARIS Attaché des hôpitaux - depuis le 1 er Novembre 1990 Service du Pr DARBOIS Hôpital de la PTIE-SALPETRIERE PARIS Chirurgien des Centres Anticancéreux depuis le 1 er Novembre 1990 au 1 er Mars 1996 : Médecin Assistant de l INSTITUT CURIE Nomination au concours d Assistant des Centres Anticancéreux : Janvier : CHEF DE SERVICE DE CHIRURGIE GENERALE ET SENOLOGIQUE DE L INSTITUT CURIE 2004 : CREATION DE L INSTITUT DU SEIN : DIRECTEUR MEDICAL. 3/40

4 -- TIITRESS HOSSPIITALIIERSS -- Interne des Hôpitaux de Paris (Concours 1983) : - 1er octobre 1983 au 1er avril 1984 Service du PR. SENEZE - Chirurgie gynécologique et obstétrique Hôpital BEAUJON CLICHY - 1er avril 1984 au 1er octobre 1984 Service du PR. GARBAY - Chirurgie générale et carcinologique Pathologie mammaire Hôpital BOUCICAUT PARIS - 1er octobre 1984 au 1er mai 1985 Service du PR. HUGUIER - Chirurgie digestive et générale Hôpital TENON PARIS - 1er mai 1985 au 1er novembre 1985 Service du PR. DARBOIS - Chirurgie gynécologique et obstétrique Hôpital de la PITIE- SALPETRIERE PARIS - 1er novembre 1985 au 1er mai 1986 Service du PR. SUREAU - Gynécologie Obstétrique Hôpital COCHIN PARIS - 1er mai 1986 au 1er novembre 1986 Service du PR. POULIQUEN - Chirurgie viscérale, urologique et thoraco-vasculaire Centre Hospitalier V. DUPOUY - 95 ARGENTEUIL - 1er novembre 1986 au 1er mai 1987 Service du PR. BARUCH - Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, chirurgie de la main Hôpital Henri MONDOR - 94 CRETEIL - 1er novembre 1987 au 1er mai 1988 Service du PR. NICOLETIS - Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Hôpital SAINT ANTOINE PARIS Deux semestres supplémentaires effectués hors ASSISTANCE PUBLIQUE - 1er mai 1987 au 31 octobre 1987 Service du Dr DURAND - Chirurgie carcinologique générale INSTITUT CURIE PARIS - 1er mai 1988 au 31 octobre 1988 Service du DR. VILLET - Chirurgie générale et gynécologique, Chirurgie carcinologique Pathologie mammaire Hôpital des DIACONESSES PARIS 4/40

5 SSEJJOUR DE RECHERCHE CLIINIIQUE AUX ETATSS UNIISS ((11eerr maai i eerr nnoovveembbrree )) Lors des six derniers mois de mon clinicat, j'ai été chargé d'une Mission de Recherche de l'assistance Publique, financée en particulier par la Société Française du Cancer. L'objectif de ce séjour était de permettre le transfert en chirurgie cancérologique mammaire de techniques jusqu'alors utilisées en chirurgie plastique. Je me suis donc attaché à concevoir et réaliser une technique sûre de reconstruction mammaire immédiate, ainsi que perfectionner et diversifier notre technique de lambeau musculo cutané de grand droit abdominal (mono, bipédiculé, semi-libre ou libre) afin d'en étendre les indications en reconstruction mammaire, en particulier immédiate. Dans ce but, j'ai exercé les fonctions de visiting fellow dans les trois services de chirurgie plastique ci- dessous : - Atlanta Plastic Surgery (DR C. HARTRAMPF) et Emory University, Department of Plastic and Reconstructive Surgery (Dr J. BOSTWICK), à Atlanta (Georgie) - Nashville Plastic Surgery (DR P. MAXWELL), Tenessee - Columbia Presbyterian Hospital, New York Department of Plastic and Reconstructive Surgery (DR N. HUGO) VOYAGE D' 'ETUDE ((2288 ooccttoobbrree nnoovveembbrree )) - Emory University - Department of Plastic and Reconstructive Surgery (DR J. BOSTWICK) à Atlanta (Georgie) - M.D. ANDERSON Cancer Center - Department of Plastic and Reconstructive Surgery (Dr S. KROLL et M. SCHUSTERMAN), à Houston (Texas) Ce deuxième voyage a été consacré à l'apport des techniques microchirurgicales en chirurgie reconstructrice oncologique. Notre objectif était de renforcer le pôle microchirurgical mis en place dans le service, en permettant la réalisation de la totalité des interventions microchirurgicales utilisables en reconstruction mammaire. 5/40

6 ACTIIVIITE DE RECHERCHE CLIINIIQUE Ma formation chirurgicale est inhabituelle, puisque j'ai souhaité lors de mon cursus acquérir trois expertises chirurgicales à priori contradictoires, sanctionnées par trois compétences : - chirurgie générale, essentiellement en cancérologie mammaire et gynécologique, - chirurgie gynécologique, tant traditionnelle que cœliochirurgicale, - chirurgie plastique et reconstructrice. Ces trois compétences ont trouvé un champ d'application très vaste durant mes 5 années d'assistanat à l'institut Curie où j'ai pu développer, parallèlement à mon activité de chirurgie générale, la chirurgie fonctionnelle en cancérologie mammaire et gynécologique. Mon activité de recherche clinique s'est orientée selon 3 axes : - chirurgie cancérologique générale Membre du groupe d'étude des tumeurs du sein et du groupe d'étude des tumeurs gynécologiques, j'ai participé à tous les protocoles de recherche clinique mammaire et gynécologique en cours à l'institut Curie ; tout particulièrement aux possibilités d'extension du traitement conservateur du cancer du sein. - chirurgie plastique et reconstructrice En tant que responsable de la chirurgie plastique et reconstructrice mammaire à l'institut Curie, j'ai évalué et développé les techniques de reconstruction mammaire immédiate (RMI) ou différée (RMD). - indications et développement des techniques de RMI (carcinomes intracanalaires et microinfiltrants étendus) - apport de la micro chirurgie en reconstruction mammaire - apport de l'anesthésie péridurale sur la micro circulation des lambeaux musculo cutanés - apport des techniques de chirurgie plastique à l'extension des traitements conservateurs du cancer du sein (tumeurs centrales, "supertumorectomies") Nous nous sommes attachés à perfectionner et évaluer un large éventail de techniques allant de la reconstruction glandulaire après traitement conservateur à l'utilisation de techniques microchirurgicales maintenant utilisées en pratique courante. Ce sont au total plus de 800 patientes qui ont depuis 1990, bénéficié de ces techniques. - chirurgie coelioscopique J'ai défini et fait accepter au groupe d'études des tumeurs gynécologiques de l'institut Curie 3 protocoles de recherche en coeliochirurgie dont je suis le coordonateur :. comparaison coelioscopie-laparotomie dans le 2e look pour cancer de l'ovaire. évaluation de la coelio chirurgie pour la transposition ovarienne avant irradiation pelvienne. association laparoscopico-vaginale pour le traitement des cancers de l'endométre 6/40

7 FONCTIIONSS IINSSTIITUTIIONNELLESS - Membre du Groupe d'etude des Tumeurs du Sein ; membre du "groupe sein restreint" - Membre du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales - Membre élu de la CME SSOCIIETESS - Membre de la Société Française de Sénologie - Membre de l'european Society of Mastology (EUSOMA) - Membre de la Société Française d'oncologie Gynécologique - Membre de Breast Surgery International (B S I ) - Membre de la Société Internationale de Chirurgie 7/40

8 PUBLIICATIIONSS REVUESS AVEC COMIITE DE LECTURE 1. Structure and function of Hb Saint Jacques (ß 140 (H18) Ala --> Thr). A new high oxygen affinity variant with altered bisphosphoglycerate binding : J. ROCHETTE, B. VARET, JP. BOISSEL,, D. LABIE, H. WACJMAN, B.BOHN, P. MAGNE and C. PAYART Biochim Biophys Acta February, 28 ; 785 (1-2) : Biochemica and biophysica acta, 1984, 785, Cancer du pancréas exocrine : la croissance tumorale est-elle influencée par les hormones stéroïdes sexuelles? Etude expérimentale F. LACAINE,, P. LOINTIER et M. HUGUIER Gastroenterol. Clin. Biol , 10, 4 3. Prothése d'expansion définitive et derniers raffinement en chirurgie reconstructrice mammaire G. FLAGEUL, P. VIAL, D. GHOLAM, Ann. Chir. Plast. Esth., 1989, 34, 6, Analyse de 10 cas de grossesses après transplantation rénale A. FITOUSSI, G. LEFEBVRE, PH. FRANTZ, J. LUCIANI, M. CAMUS,, D. VAUTHIER J. Gyn. Obst. Biol. Repr , 19, Plastie mammaire associée à une irradiation : Traitement conservateur des cancers du sein localisés dans les quadrants inférieurs., M. SOUSSALINE, F. CAMPANA, R.J. SALMON Ann. Chir. Plast. Esthe , 35, 2, Hernies périnéales après amputation abdomino-périnéale : Rôle de l'épiplooplastie et/ou de l'irradiation L. BERTHOUX, A. LABIB,, J. GIRODET, R.J. SALMON J. Chir., 1992, 12, Valeur de l'examen histologique extemporané des ganglions lors du traitement chirurgical des cancers du col utérin J.R. CORNELY, P. VALIDIRE,, J.C. DURAND J. Chir. 1992,5, Chirurgie plastique et traitement conservateur du cancer du sein : Indications et Résultats, J. BARUCH Ann. Chir. Plast. Esthet., 1992, 37, 6, La césarienne vaginale N. LE THAI, Y. DARBOIS, G. LEFEVRE, G. SOUDRE, D. VAUTHIER, A. FITOUSSI, J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod., 1993, 22, /40

9 10. Dissémination tumorale après traitement coelioscopique d'une tumeur de l'ovaire I. ABOUJAOUDE, E. LEPERLIER,, R.J. SALMON Presse Med., 1994, 23, Reconstruction mammaire immédiate : mode ou progrès technique? La lettre du gynécologue, 1994, 191, La lymphadénectomie coelioscopique doit-elle faire modifier les protocoles thérapeutiques du cancer du col utérin?, C. RENOLLEAU, J-C. DURAND J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod., 1994,23, L'envahissement ganglionnaire pelvien dans les cancers du col utérin C. RENOLLEAU, MP. LAROUSSINIE, V. MOSSERI, J. FENTON, A de la ROCHEFORDIERE,, JP HAMELIN, JC DURAND Bull. Cancer, 1995, 82, Conservative treatment of breast cancers by mammoplasty and irradiation : A new approach to lower quadrant tumors, C. NOS, R.J. SALMON, M. SOUSSALINE, J-C. DURAND Plast. Reconstr. Surg., 1995, 96, Les récidives mammaires après traitement conservateur radiochirurgical du cancer du sein C. GIARD, B. ASSELAIN,, C. RENOLLEAU, J-C DURAND J. Chir., 1995, 132, Facteurs pronostiques du cancer de l'endomètre : à propos de 206 cas traités à l'institut Curie Q. CHEN, A. de la ROCHEFORDIERE, E. MOURET-FOURME, J-C DURAND, K.B. CLOUGH, B. ASSELAIN, A. LABIB, J. FENTON Bull. Cancer, 1995, 82, Cancers du sein révélés par des microcalcifications sans tumeur palpable : pronostic et traitement E. SACCOMANDI,, V. MOSSERI, P. VIEHL, M. LEGAL, A. FOURQUET, C. RENOLLEAU, J-C DURAND Presse Med., 1995,28, L'association radio-chirurgicale dans les cancers du col utérin aux stades initiaux J-C DURAND, J-Y CHARVOLIN, B. ASSELAIN,, C. RENOLLEAU Repr. Hum. et Horm., 1995, 7, Immediate breast reconstruction by prosthesis : a safe technique for extensive intraductal and microinvasive carcinomas, D. BOURGEOIS, M.C. FALCOU, C. RENOLLEAU, J-C DURAND Ann. of Surg. Oncol., 1996, 3(2); /40

10 20. Cancer intracalaire du sein chez la femme de moins de 35 ans S. SANANES,, B. ZAFRANI, A. FOURQUET, J-C DURAND Bull - Cancer 1996, 83: Isolated axillary recurrences after conservative treatment of breast cancer C. RENOLLEAU, P. MERVIEL,, B. ASSELAIN, F. CAMPANA, J-C. DURAND Eur. J. Cancer ,32 : 4, Laparoscopic unilateral ovarian transposition prior to irradiation : prospective study of 20 cases, F. GOFFINET, A. LABIB, C. RENOLLEAU, F. CAMPANA, A. de la ROCHEFORDIERE, J-C DURAND Cancer , 7, Evaluation fonctionnelle de la paroi abdominale après prélèvement d un lambeau musculo cutané de grand droit de l abdomen A. FITOUSSI, M. LE TAILLANDIER, J-C BIFFAUD, R. SELINGER, Ann Chir Plast Esthét, 1997, 42, n 2, Cancers du sein à localisation centrale : traitement conservateur par tumorectomie avec ablation de la plaque aréolo-mamelonnaire O. MULTON, D. BOURGEOIS, P. VALIDIRE, J.R. VILCOQ, J-C DURAND, Presse Med 1997 ; 26 : BRCA1 Séquence variations in 160 individuals referred to a breast/ovarian family cancer clinic D. STOPPA LYONNET, P. LAURENT PUIG, L. ESSIOUX, S. PAGES ; G. ITHIER, L. LIGOT, A. FOURQUET, R. J. SALMON,, P. POUILLART, C. BONAITI-PELLIE and G. THOMAS Am. J. Hum. Genet. 60 : , Stereotactic Fine-Needle Aspiration Cytology of Non-Palpable Breast lesions : Institut Curie s Experience of 243 Histologically Correlated Cases J.F. COTE, J. KLIJANIENKO, M. MEUNIER, B. ZAFRANI, F. THIBAULT,, B. ASSELIN, Ph. VIELH Cancer cytopathology Ultrasound-Guided Fine Needle Aspiration Cytology of Non-Palpable breast lesions : Institut Curie s Experience of 1997 Histologically correlated cases J. KLIJZNIENKO, J.F. COTE, F. THIBAULT, B. ZAFRANI, M. MEUNIER,, B. ASSELAIN, Ph. VIELH Cancer cytopathology Indication du prélèvement des lésions mammaires non palpables., C. NOS, D. BOURGEOIS Arch Anat Cytol Path, 1998, 46, n 4, /40

11 29. Cosmetic sequelae after conservatrice treatement for breast cancer : Classification and results of surgical correction, J. CUMINET, A. FITOUSSI, C. NOS, V. MOSSERI Annals of Plastic Surgery, 1998, Vol.41, n 5, No significant predictive value of c-erbb-2 OR p53 Expression regarding sensitivity to primary chemotherapy or radiotherapy in breast cancer S. ROZAN, A. VINCENT-SALOMON, B. ZAFRANI, P. VALIDIRE, P. De CREMOUX, A. BERNOUX, M. NIERUCHALSKI, A. FOURQUET,, V. DIERAS, P. POUILLART and X. SASTRE-GARAU Int. J. Cancer : 79, (1998) 31. Human papillomavirus genotype as a major determinant of the course of cervical cancer I. LOMBARD, A. VINCENT-SALOMON, P. VALIDIRE, B. ZAFRANI, A. de la ROCHEFORDIERE,, M. FAVRE, P. POUILLART and X. XASTRE-GARAU Journal of Clinical Oncology, Vol 16, n 8 (August), 1998 : pp Conservative treatment of lower pole breast cancers by bilateral mammoplasty and radiotherapy C. NOS, A. FITOUSSI, D. BOURGEOIS, A. FOURQUET, R.J. SALMON and European Journal of Surgical Oncology 1998 ; 24: La chirurgie du creux axillaire en 1998 NOS, A. FITOUSSI, D. BOURGEOIS, K-B CLOUGH Cancer Radiother ; 2 : Second look for ovarian cancer : laparoscopy or laparotomy? A prospective comparative study, J.M. LADONNE, C. NOS, C. RENOLLEAU, P. VALIDIRE, J-C DURAND Gynecologic Oncology 72, (1999) 35. Individualisation du ganglion sentinelle en cas de cancer du sein : expérience de l Institut Curie C. NOS, D. BOURGEOIS, P. FRENEAUX, B. ZAFRANI, R. J. SALMON, Bull. Cancer 1999, 86 ; 6 : Traitement conservateur des cancers du sein multifocaux : étude à propos de 56 cas traités à l Institut Curie de 1983 à 1989 C. NOS, D. BOURGEOIS, C. DARLES, B. ASSELAIN, F. CAMPANA, B. ZAFRANI, J-C DURAND, Bull. Cancer 1999, 86 ; 2 : An approach to the repair of partial mastectomy defects, S. S. KROLL, W. AUDRETSH Plast. Reconstr. Surg ; 104 : Le ganglion sentinelle dans les cancers opérables du sein RJ. SALMON, C. NOS, Chirurgie 1999 ; 124 : /40

12 39. Oncoplastic conservative surgery for breast cancer, C. NOS, A. FITOUSSI Oper. Techn. Plast. Reconstr. Surg. 1999, 6 ; 1 : A lost Pigtail J.M. COSSET, C. SHARP,, K.M. SHEIBANI Journal of the Royal Society of Medecine 1999 ; pp ERBB2 overexpression in breast carcinomas : no positive correlation with complete pathological response to preoperative high-dose anthracycline-based chemotherapy A. VINCENT- SALOMON, M. CARTON, P. FRENEAUX, T. PALANGIE, P. BEUZEBOC, E. MOURET, P. de CREMOUX, O. COUE, B. ZAFRANI, A. NICOLAS,, A. FOURQUET, P. POUILART, X. SASTRE-GARAU Eur. J. of Cancer 2000 ; 36 : Histopathological and cellular studies of a case of cutaneous radiation syndrome after accidental chronic exposure to a cesium source M.C. VOZENNIN-BROTONS, N. GAULT, V. SIVAN, Y. TRICAUD, B. DUBRAY,, J.M. COSSET, J.L. LEFAIX, M. MARTIN. Radiation Research, 1999 ; 152 : Détection du ganglion sentinelle dans les cancers du sein : expérience de l Institut Curie C. NOS, P. FRENEAUX, J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod ; 29 : Oncoplastic conservative surgery for breast cancer, C. NOS and A. FITOUSSI Operative Techniques in Plastic and Reconstructive Surgery, February 1999 ; 6 : An approach to the repair of partial mastectomy defects, S. STEPHEN KROLL and W. AUDRETSCH Plastic and Reconstrutive Surgery, August 1999 : A human monoclonal antibody encoded by the V4-V34 gene segment recognises melanoma-associated ganglioside via CDR3 and FWR1. MD THOMAS,, MD MELAMED, FK. STEVENSON, CJ. CHAPMAN, MB. SPELLERGERG, KN. POTTER, JA. NEWTON-BISHOP, N. GREGSON, K. DAWSON. Hum Antibodies 1999, 9 ; 2 : Uterine sarcomas : the Curie Institut experience. Prognosis factors and adjuvant treatments. L. CHAUVEINC, E. DENIAUD, C. PLANCHER, X. SASTRE-GARAU, F. AMSANI, A. de la ROCHEFORDIERE, H. ROZENBERG Gynecol Oncol February, 72 ; 2 : The potential for telemedecine and telecare in Deptford., I. JARDINE, J. NAVEIN J. Telemed Telecare 2000, suppl 1 : S /40

13 49. Détection du ganglion sentinelle dans les cancers du sein. Expérience de l Institut Curie C. NOS, P. FRENEAUX, Journal de Gynécologie Obstétrique et biologie de la reproduction Mai 2000, 29 : Detection of MUC1-expressing Mammary carcinoma cells in the peripheral of breast cancer patients by real-time. Polymerase chain reaction P. de CREMOUX, J.M. EXTRA, M.G. DENIS, J.Y. PIERGA, E. BOURSTYN, C. NOS,, E. BOUDOU, E.C. MARTIN, A. MULLER, P. POUILLART and H. MAGDELENAT Clinical Cancer Research August 2000 ; 6 : Familial invasive breast cancers : worse outcome related to BRCA1 mutations. D. STOPPA-LYONNET, Y. ANSQUER, H. DREYFUS, C. GAUTIER, M. GAUTHIER-VILLARS, E. BOURSTYN,, H. MAGDELENAT, P. POUILLART, A. VINCENT-SALOMON, A. FOURQUET, B. ASSELAIN. Journal of Clinical Oncology 2000, décember 15 ; 18 (24) : Prospective results of late cosmectic results following breast reconstruction ; Part I : Implant Reconstruction, J. O DONOGHUE, A. FITOUSSI, C. NOS, M-C. FALCOU Plast. Reconstr. Surg Prospective results of late cosmetic results following breast reconstruction ; Part II : Tram Flap Reconstruction, J. O DONOGHUE, A. FITOUSSI, G. VLASTOS, M-C. FALCOU Plast. Reconstr. Surg Ganglion sentinelle et cancer opérable du sein : utilisation du bleu patent. Etude pilote. R.J. SALMON, C. NOS, F. LOJODICE, O. LANGUILLE, Y. REMVIKOS, J.R. VILCOQ, Annales de Chirurgie plastique et esthétique 2000 ; 125 : Critical Clinicopathologic Analysis of 23 cases of fine-needle breast sampling initially recorded as false-positive, J. KLIJANIENKO, A. ZAJDELA, C. LUSIER, N. VOILLEMOT, B. ZAFRANI, F. THIBAULT, P. VIELH. Cancer Cytopathology. April 25, 2001 : volume 93 / number 2 / pp Prospective Evaluation of Late Cosmetic Results following Breast Reconstruction : I. Implant Reconstruction, M.D. Joseph M. O DONOGHUE, M.ch., F.R.C.S. (I), Alfred D. FITOUSSI, M.D., C. NOS, M.D., M.C. FALCOU. Plastic and Reconstruction Surgery, June Cancers du sein : épidémiologie, anatomie pathologique, dépistage, diagnostic, évolution, principes du traitement, V. DORIDOT La Revue du Praticien n 11, /40

14 58. ERBB2 overexpression in breast carcinomas : no positive correlation with complete pathological response to preoperative high-dose anthracycline-base chemotherapy. A. VINCENT-SALOMON, M. CARTON, P. FRENEAUX, T. PALANGIE, P. BEUZEBOC, E. MOURET, P. de CREMOUX, O. COUE, B. ZAFRANI, A. NICOLAS,, A. FOURQUET, P. POUILLART, X. SATRE-GARAU European Journal of Cancer. 2000, 36 ; 5 : Intérêt de l examen macroscopique pour l autentification des ganglions sentinelles axillaires repérés par le Bleu Patenté seul au cours de la chirurgie des cancers du sein. P. FRENEAUX, C. NOS, J.Y. CHARVOLIN, A. VINCENT-SALOMON, R.J. SALMON,, X. SASTRE-GARAU Annales de Pathologie. 2000, 20 ; 6 : Les Phytoestrogènes dans les contre-indications du THS Le problème du cancer du sein P. THIS, A. de la ROCHEFORDIERE,, A. FOURQUET, H. MAGDELENAT Gynécol Obstét Fertil ; Volume 28 : Détection du ganglion sentinelle dans les cancers du sein. Expérience de l Institut Curie. C. NOS, P. FRENEAUX, Journal de Gynécologie Obstétrique et de Biologie de la Reproduction. 2000, 29 (3) : The potential for telemedicine to improve coronary heart diesease services J. Telemed Telecare 2001 ; 7 Suppl 1 : 49-51, M. MALLISON, I. JARDINE 63. Intérêt des traitements adjuvants dans les sarcomes utérins : expérience de l Institut Curie E. DENIAUD-ALEXANDRE, L. CHAUVEINC, A. de la ROCHEFORDIERE, X. SASTRE, Cancer/Radiotherapy ; Volume 6 : Sentinel lymph node detection for breast cancer : which patients are best suited to the patent blue dye only method of identification? C. NOS, P. FRENEAUX, S. GUILBERT, M.C. FALCOU, R.J. SALMON, Annals of Surgical Oncology June, 8 ; 5 : Neoadjuvant chemotherapy for unresectable ovarian carcinoma : a french muticenter study. Y. ANSQUER, E. LEBLANC,, P. MORICE, J. DAUPLAT, P. MATHEVET, C. LHOMME, C. SCHERER, JD. TIGAUD, M. BENCHAID, E. FOURME, D.CASTAIGNE, D. QUERLEU, D. DARGENT Cancer 2001 June, 15 ; 9 : Long term outcome of small size invasive breast carcinomas independent form angiogenisis in a series of 685 cases. A. VINCENT-SALOMON, M. CARTON, B. SAFRANI, P. FRENEAUX, A. NICOLAS, B. MASSEMIN, A. FOURQUET,, P. POUILLART, X. SASTRE-GARAU. American Cancer Society. July 15, 2001 : Volume 92 / Number 2 / /40

15 67. Relevance of combined radiation and surgical treatment of early invasive carcinoma of the cervix JY. CHARVOLIN, C. NOS, A de L. ROCHEFORDIERE, VJ. De MARGERIE, JC. DURAND, Bull Cancer. December 2001, 88 ; 12 : Image-Detected Breast Cancer : State-of-the Art. Diagnosis and Treatment. An International Consensus Conference MJ. SILVERSTEIN, MD. LAGIOS, J. HARNESS, et al. J Amer Coll Surg 2001, 193 ; Circulating macrophage colony stimulatinf factor as a marker of tumour progression. Eur Cytokine Netw 2002 January, 13 ; 1 : RS. Mc DERMOTT, L. DENEUX, V. MOSSERI, J. VEDRENE,, A. FOURQUET, J. RODRIGUEZ, JM. COSSET, X. SASTRE-GARAU, P. BEUZEBOC, P. POUILLART, SM. SCHOLL 70. Ganglion sentinelle et cancer du sein : technique et indications. C. NOS, M. BENAMOR, A. FORTIN, C. LOUIS-SYLVESTRE, P. FRENEAUX, La revue du Praticien Gynécologie et Obstétrique, 15 janvier 2002 ; n Fine needle aspiration cytology versus percutaneous biopsy of nonpalpable breast lesions M. MEUNIER, European Journal of Radiology 2002 : Volume 42 / Number 16 / Recurrence in the axilla after sentinel lymph node biopsy for breast cancer JR. SALMON, TH. BOUILLET, JS. LEWIS, European Journal of Surgical Oncology March 2002 : Number 2, Volume 28 / Ganglion sentinelle et cancer du sein : mode ou révolution chirurgicale?, C. NOS Gynécol Obstét Fertil 2002 : Volume 30, Surgical techniques in breast conservation, European Journal of Cancer, March Volume 38, Supplement 3 : S16-S Histological detection of minimal metastatic involvement in axillary sentinel nodes : a rational basis for a sensitive methodology usable in daily pratice. Mod Patholog June ; 15 ; 6 : P. FRENEAUX, C. NOS, A. VINCENT-SALOMON, P. GENIN, B. SIGAL-ZAFRANI, A. GHUZLAN, MJ. BIROLINI,, X. SASTRE-GARAU, Al 76. Donor site sequelae after autologous breast reconstruction with an extensed latissimus dorsi flap, C. LOUIS-SYLVESTRE, A. FITOUSSI, B. COUTURAUD, C. NOS Plastic and Reconstructive Surgery 2002, sous presse. 15/40

16 ARTIICLESS DIIDACTIIQUESS OU DE SSYNTHESSE 1. Les plasties abdominales en 1988, O. GHOLAM, P. TREVIDIC Monde Méd., 1988, 4, Sein et sport G. PEREZ., J VILCOQ, J. JURAS, Med. Sport, 1993, 6, Chirurgie des cancers du sein Revue du Praticien 1995, 4, Traitement des cancers invasifs du col utérin A. LABIB, Cancerol. Auj., 1995, 5, Traitement conservateur des cancers du sein rétro aréolaires BOURGEOIS, C. NOS, A. FITOUSSI, O. MULTON, J-C DURAND, Genesis, mars 1998, n 4 6. Intérêts des phyto-estrogènes après un cancer du sein P. THIS, A. de la ROCHEFORDIERE,, H. MAGDELENAT La lettre du Sénologue, mai 2000, n 8 7. Interest of mascroscopic analysis to authentify axillary sentinel nodes detected by Patent Blue dye alone in breast cancer surgery P. FRENEAUX, C. NOS, J.Y. CHARVOLIN, A. VINCENT-SALOMON, B. ZAFRANI,, X. SASTRE GARAU Les Annales de Pathologie, 200, Vol 20, Iss6, pp Cancers du sein V. DORIDOT, La revue du Praticien. 15 juin 2001, Tome 51, n 11 : /40

17 OUVRAGESS 1) Chirurgie plastique et traitement conservateur du cancer du sein : Indications et Résultats, J. BARUCH Rapport du 37e congrés de la SFCPRE - Edition OTIP - Asnières 1992, p ) En quoi la coeliochirurgie va-t-elle modifier la stratégie thérapeutique du cancer du col utérin?, J-C. DURAND Coelioscopie et cancérologie en gynécologie. Editions Arnette - Paris 1993, p ) Apport des techniques de chirurgie plastique lors du traitement conservateur du cancer du sein Actualités en sénologie Rapport des XVe Journées de la Société Française de sénologie et de pathologie mammaire Editions Sautamps medical - Montpellier 1993, p ) Surveillance des cancers gynécologiques traités J.N. GUGLIELMINA,, J.C. DURAND Références en oncologie gynécologique Editions Sandoz, Rueil-Malmaison ) Traitement conservateur du cancer du sein Cancer du sein - JY. PETIT - 2e Edition Editions Medsi-Mc Graw Hill ) Institut Curie Experience A. FOURQUET, B. ZAFRANI, F. CAMPANA, Ductal carcinoma in situ of the breast Editor Melvin j. Silverstein ) Accident Involving Abandoned Radioactive Sources in Georgia, 1997 R.U. PETER, H. CARSIN, J.M. COSSET, P. GOURMELON, J.C. NEMOT, Medical Management of Radiation Accidents, Second Edition by Igor A. GUSEV, Angelina K. GUSKOVA, Fred A. METTLER. Editor CRC Press /40

18 ACTIIVIITE D' ' ENSSEIIGNEMENT - Conférencier d'internat de 1984 à Enseignement d'anatomie à l'ecole d'infirmières de l'hôpital PAUL BROUSSE du 1er novembre 1985 au 1er juin Chef de clinique à la Faculté de Médecine du CHU PITIE-SALPETRIERE : Enseignement de chirurgie gynécologique et obstétrique. (Etudiants de DCEM 2) de 1988 à Enseignement de chirurgie à l'ecole des Panseuses de la SALPETRIERE de 1988 à Cours au personnel soignant de l'institut Curie. enseignement de cancérologie mammaire et gynécologique. enseignement de chirurgie plastique et reconstructrice - Cours de sénologie - (Institut Curie) Participation aux consultations et cours sur les techniques de diagnostic et de traitement du cancer du sein à l'institut Curie - Directeur de thèse : Les cancers découverts par microcalcifications sans tumeur palpable : Expérience de l'institut Curie DR SACCOMANDI - PARIS 1992 Reconstruction mammaire immédiate par prothése pour les carcinomes intracanalaires et microinfiltrants étendus. DR BOURGEOIS - PARIS 1994 Place de l'ovariectomie per coelioscopique dans le traitement adjuvant des cancers du sein (mémoire de DES) DR BERVILLE - PARIS 1994 Bases anatomiques des lambeaux musculo cutanés de grand droit de l abdomen (mèmoire pour le certificat d anatomie générale) DR CUMINET - PARIS 1996 Traitement conservateur des cancers du sein rétroaréolaires. DR TRUONG PARIS 1999 Mammectomies avec conservation de l étui cutané DR AUCOUTURIER PARIS /40

19 - Enseignement post universitaire : Chirurgie par voie vaginale - EPU du service de gynécologie obstétrique (PR DARBOIS) Hôpital Pitié Salpétrière Juin 1989 Mammectomie et reconstruction mammaire immédiate - EPU du service de gynécologie obstétrique (PR DARBOIS) Hôpital Pitié Salpétriere, Juin 1990 Séquelles esthétiques du traitement conservateur du cancer du sein (G.E.O.G.E.M Juin 1990) Cours de Cancérologie mammaire (Laboratoire ICI Pharma Octobre 1991) Place de la coeliochirurgie dans le traitement du cancer du col utérin (Institut Curie, PARIS Novembre 1991) Cours de Chirurgie plastique et reconstructrice du sein (Laboratoire ICI Pharma mars 1992) Mammectomie et reconstruction mammaire immédiate : Indications (G.E.O.G.E.M. Juin 1992) Pronostic et traitement des cancers infracliniques du sein (Hôpital Gouin - CLICHY - 21 juin 1993) Reconstruction mammaire immédiate (Journées de l'institut Curie - PARIS 19 novembre 1993) Traitement conservateur des cancers centraux du sein (Journées de l'institut Curie - PARIS - 19 novembre 1993) Reconstruction mammaire immédiate : Indications et résultats (Hôpital Gouin - CLICHY - 30 novembre 1993) Cours de techniques chirurgicales en cancérologie et reconstruction mammaire (Institut Gustave Roussy - VILLEJUIF - 23/25 mars 1994) Place de l'ovariectomie coelioscopique dans le traitement adjuvant des cancers du sein (Maison de l'amérique Latine - PARIS - 5 mai 1994) Reconstruction mammaire (Centre Chirurgical de la femme et de l'enfant - PARIS - 8 décembre 1994) Breast cancer and breast reconstructive surgery Cours de l'european School of Oncology (ESO) - MILAN - 28,29 et 30 septembre 1995 Atelier chirurgical : comparaison des différentes techniques de curage axillaire GRENOBLE - 6 octobre 1995 Place de l'endoscopie en Cancérologie : Transposition ovarienne et cancer du col de l'utérus - Hôpital Bichat - 24 Janvier /40

20 Breast cancer and breast reconstructive surgery Cours de l'european School of Oncology (ESO) : MILAN - Mai et Octobre 1996 Mammectomie et reconstruction immédiate Journées de l hôpital Tenon : PARIS - 5 décembre 1996 Chirurgie des cancers du sein Enseignement au DESC de Cancérologie : PARIS - 13 Janvier 1997 Depistage du cancer du sein Medec 1997 : PARIS - 27 mars 1997 Reconstruction mammaire : Techniques-Indications Hôpital de Lagny : 23 avril 1997 Place de la coeliochirurgie dans le traitement des cancers gynécologiques Hôtel Méridien Montparnasse : 21 octobre 1997 Traitement conservateur du cancer du sein. Principes et Indications DESC de cancérologie : 6 novembre 1997 Indication et limite du ganglion sentinelle dans le traitement conservateur du cancer du sein Hôpital Americain de Paris : 4 février 1998 Place de la chirurgie plastique dans les traitements conservateurs Hôpital Américain de Paris : 5 février 1998 Traitement chirurgical : techniques et indications DIU d Imagerie Mammaire - Hôpital Necker : 11 février 1998 Place de la chirurgie dans le traitement des cancer du sein Hôpital Necker : 29 mai 1998 Chirurgie oncoplastique du sein Centre d Imagerie Médicale du Grand Pavois : 13 octobre 1998 Chirurgie diagnostic - Traitements des cancers découverts - Pronostic des lésions Hôpital Mignot : 10 décembre 1998 Les choix difficiles en sénologie Hôpital Bichat 23 mars 2000 Fiabilité et contrôle qualité de la technique : l expérience de l Institut Curie Symposium sur le ganglion sentinelle : 8 juin 2000 Dépistage et suivi des cancers du sein Hôpital Necker 8 juin 2000 Diagnostic et traitement des tumeurs du sein Forum de sénologie 10 ème journée du DAMA Hôpital Tenon 14 décembre /40

CURRICULUM VITAE. Dr Isabelle COTHIER SAVEY

CURRICULUM VITAE. Dr Isabelle COTHIER SAVEY CURRICULUM VITAE Dr Isabelle COTHIER SAVEY Dr Isabelle COTHIER SAVEY CHIRURGIEN PLASTICIEN Praticien Spécialiste de l Institut Curie - Hôpital René Huguenin Lauréate de la Faculté Ancien Interne des Hôpitaux

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

Contrairement à la chimiothérapie, à l hormonothérapie et à la radiothérapie, la

Contrairement à la chimiothérapie, à l hormonothérapie et à la radiothérapie, la Critères de qualité en chirurgie dans la prise en charge des cancers du sein localisés Quality assurance in breast cancer surgery Mots-clés : Cancer du sein - Chirurgie - Recommandation - Critère de qualité.

Plus en détail

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris Cancer du rectum France : 15000 décès/an : 1ère cause. Pronostic souvent réservé Métastases

Plus en détail

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre!

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! La Clinique du sein du CHPLT Pour vous et pour votre famille Centre Hospitalier Peltzer - La Tourelle de Verviers Le cancer du sein : nous pouvons le vaincre!

Plus en détail

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques GRECCAR 4 Groupe de REcherche Chirurgical sur le CAncer du Rectum Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques N EudraCT

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION GUSTAVE ROUSSY ET LE CANCER DU SEIN OCTOBRE 2013 Gustave Roussy et le cancer du sein octobre 2013 page 1 DOSSIER DE PRÉSENTATION Gustave Roussy et le cancer du sein GUSTAVE ROUSSY,

Plus en détail

Journées médico-chirurgicales de Msila

Journées médico-chirurgicales de Msila Journées médico-chirurgicales de Msila 28-29 avril 2010 L association ENNOUR des médecins de la wilaya de Msila (président : Dr. Ghadbane) a organisé des journées médicochirurgicales de formation médicale

Plus en détail

Tumeurs osseuses de l enfantl

Tumeurs osseuses de l enfantl Tumeurs osseuses de l enfantl Enseignement interrégional DES de PédiatrieP Auvergne Rhône Alpes Etienne Merlin Clermont-Ferrand 14 mars 2008 14-15 15 mars 2008 E Merlin DES pediatrie Clermont Ferrand 1

Plus en détail

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales Henri Roché, Institut Claudius Regaud Toulouse, 9 février 2012 Histoire naturelle Les cancers en cause Les éléments de stratégie

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Titres et travaux. DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE. 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com. Situation de famille : Marié, 3 enfants

Titres et travaux. DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE. 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com. Situation de famille : Marié, 3 enfants Titres et travaux CURRICULUM VITAE DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com État civil : Situation de famille : Marié, 3 enfants Nationalité : Française Date de

Plus en détail

Peut-on ne pas reprendre des marges «insuffisantes» en cas de Carcinome canalaire infiltrant

Peut-on ne pas reprendre des marges «insuffisantes» en cas de Carcinome canalaire infiltrant Peut-on ne pas reprendre des marges «insuffisantes» en cas de Carcinome canalaire infiltrant Institut Cancérologie de l Ouest CHIRURGIE Dr. Isabelle Jaffré CAS CLINIQUE 1 36 ans 90B sans CI radiothérapie

Plus en détail

Optimisation des prélèvements biopsiques à l aiguille Recommandations, contrôle de qualité et perspectives

Optimisation des prélèvements biopsiques à l aiguille Recommandations, contrôle de qualité et perspectives Optimisation des prélèvements biopsiques à l aiguille Recommandations, contrôle de qualité et perspectives Dr Daniel Faverly Anatomie Pathologique Laboratoire CMP, CCR et ECWGBSP Auditeur pour Cancer Care

Plus en détail

De la chirurgie du nodule aux ganglions

De la chirurgie du nodule aux ganglions De la chirurgie du nodule aux ganglions Docteur Xavier CARRAT Institut Bergonié Clinique Saint Augustin Chirurgie des lésions bénignes de la thyroïde problématique opératoire «simple» avec indication portée

Plus en détail

KITSIOU Christos M.D.

KITSIOU Christos M.D. KITSIOU Christos M.D. DOB: 23/04/1980 Birth Country / City: Greece, Athens Nationality: Cypriot PLASTIC, RECONSTRUCTIVE AND AESTHETIC SURGERY MICROSURGERY PROFESSIONAL EXPERIENCE AND MEMBERSHIPS Medical

Plus en détail

INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive. Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper

INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive. Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper Pourquoi proposer un TTT adjuvant? Probabilité de survie à 10 ans en fonction

Plus en détail

ovarienne Indications, RésultatsR

ovarienne Indications, RésultatsR Cryopréservation ovarienne Indications, RésultatsR K. Morcel 1, D. Le Lannou 2 1 Médecine de la reproduction,pogmr,hôpital,hôpital Sud, Rennes 2 Biologie de la reproduction, POGMR, Hôpital Sud, Rennes

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques?

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? L Fournier, D Balvay, CA Cuénod Service de radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, Equipe

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements, soins et innovation OCTOBRE 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein in situ COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

PROJET DE RECHERCHE. FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris

PROJET DE RECHERCHE. FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris 2015 PROJET DE RECHERCHE Apport de la fluorescence pour la détection des ganglions sentinelles dans les cancers du sein FLUO-BREAST Praticien Hospitalo-universitaire Chirurgie cancérologique gynécologique

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DIPLOMA. Name: BENCHAOU. First name: Mimoun. Date of birth: 1st May 1966. Nationality: Moroccan, French and Swiss

CURRICULUM VITAE DIPLOMA. Name: BENCHAOU. First name: Mimoun. Date of birth: 1st May 1966. Nationality: Moroccan, French and Swiss CURRICULUM VITAE Name: BENCHAOU First name: Mimoun Date of birth: 1st May 1966 Nationality: Moroccan, French and Swiss Languages: spoken and written French, English, German and Arabic Marital status: single

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV JM. Classe, R. Rouzier, O.Glehen, P.Meeus, L.Gladieff, JM. Bereder, F Lécuru Population concernée par la

Plus en détail

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa)

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Mars 2014 Propositions de conduite à tenir pour les femmes

Plus en détail

Decherney et al., 1981 ). La décroissance du taux d HCG après traitement cœlioscopique

Decherney et al., 1981 ). La décroissance du taux d HCG après traitement cœlioscopique La décroissance du taux d HCG après traitement cœlioscopique conservateur de la grossesse extra-utérine J. L. POULY, G. MAGE, H. MANHES, Françoise GACHON Ginette GAIL- LARD M. A. BRUHAT Service de Gynécologie-Obstétrique,

Plus en détail

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations FACE A FACE Péroné vascularisé / Péroné non vascularisé Reconstruction après résection tumorale Dr NOURI / Dr BEN MAITIGUE SOTCOT Juin 2012 Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a

Plus en détail

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI?

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI? Qui et quand opérer au cours du traitement de l EI? Gilbert Habib Département de Cardiologie - Timone Marseille 7es JNI Bordeaux, 8 juin 2006 Université de la Méditerranée Faculté de Médecine de Marseille

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 Genève, le 26 septembre 2007 Communiqué de presse La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 La Clinique Générale-Beaulieu (CGB)

Plus en détail

Du sarcome d Ewing et des oscillations des progrès thérapeutiques au gré des «protocoles» de recherche.

Du sarcome d Ewing et des oscillations des progrès thérapeutiques au gré des «protocoles» de recherche. Du sarcome d Ewing et des oscillations des progrès thérapeutiques au gré des «protocoles» de recherche. Nicole Delépine www.nicoledelepine.fr Pourquoi ne pas poursuive ce protocole qui donne plus de huit

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Cancer du sein. Du CA15-3 à la tomographie à émission de positons.

Cancer du sein. Du CA15-3 à la tomographie à émission de positons. Cancer du sein. Du CA15-3 à la tomographie à émission de positons. Un taux de récidive de 30% dans les dix premières années chez des patientes en rémission complète après un traitement curatif, requiert

Plus en détail

Anesthésie loco-régionale dans la chirurgie du sein

Anesthésie loco-régionale dans la chirurgie du sein Anesthésie loco-régionale dans la chirurgie du sein Dr Aline Albi-Feldzer Département d anesthésie Hôpital René Huguenin Institut Curie Saint-Cloud Journée CLCC,22/05/2015 Plan 1. Les profils de douleurs

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Intérêt de la TEP-FDG dans les cancers de l ovaire

Intérêt de la TEP-FDG dans les cancers de l ovaire Intérêt de la TEP-FDG dans les cancers de l ovaire T. Mognetti et F. Giammarile Introduction La TEP-FDG (Tomographie par Émission de Positons après injection de 18 F- Fluoro-2-Déoxy-Glucose) est un des

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

B Gallix, Montpellier/Fr

B Gallix, Montpellier/Fr 1/64 IRM du cancer du rectum Pré / Post radiothérapie rapie B Gallix, Montpellier/Fr 2/64 IRM du rectum: Rappel radio- n Rectum n Fascias n Releveur de l anusl n Sphincters anatomique 3/64 Rappel radio-anatomique

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Cancer de l endomètre Dr C. Achtari Maternité, DGOG 09/10/2011 1 Lausanne 09/10/2011 2 Cancer endomètre Incidence Mortalité Prévalence Country/Region Cases Crude ASR(W) Deaths Crude ASR(W) 1-year. 5-year

Plus en détail

Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm

Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm Paris, le 19 avril 2006 Dossier de presse Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm En 2000, d après les estimations issues des registres, le nombre de nouveaux cas de cancer

Plus en détail

LISTE DES COMMUNICATIONS ET PUBLICATIONS (1989 2009)

LISTE DES COMMUNICATIONS ET PUBLICATIONS (1989 2009) LISTE DES COMMUNICATIONS ET PUBLICATIONS (1989 2009) 1989 THESE DE DOCTORAT en médecine : «le lifting des faces internes de cuisses.» 200 pages 1990 CLERMONT FERRAND, Avril Congrès de la SOFCEP «Nouvelle

Plus en détail

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL :

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL : Communiqué de presse 15/ /09/2015 «Prendre le Cancer à la gorge» «Make Sense» : Pour la 3 ème année, les professiop onnels se mobilisent pour la semainee européenne duu dépistage et de la préventionn des

Plus en détail

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis Congrès ITI Francophone Marrakech Maroc 7-8 novembre 2014 La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme Hôtel Le Méridien N'Fis www.congresitifrancophone.com Préambule Chères

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

Charte régionale des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de PACA, Corse et Monaco

Charte régionale des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de PACA, Corse et Monaco Réseau Régional de Cancérologie ONCOPACA-Corse Charte régionale des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de PACA, Corse et Monaco 1. CONTEXTE ET OBJECTIF Contexte : Cette présente charte a été définie

Plus en détail

B3: Trop ou pas assez de chirurgie?

B3: Trop ou pas assez de chirurgie? B3: Trop ou pas assez de chirurgie? Monique Cohen Marseille SFSPM - 10/11/2011 Conflits d intérêt: Néant «Mais la femme, enlevant de ses mains le large couvercle de la jarre, les dispersa par le monde

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale Volume 2009 publié le 9.12.2009 TRENTE-TROISIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Liste des orateurs et des modérateurs des sessions plénières, des membres du Conseil d Administration et des organisateurs... 517 Cursus des orateurs

Liste des orateurs et des modérateurs des sessions plénières, des membres du Conseil d Administration et des organisateurs... 517 Cursus des orateurs Liste des orateurs et des modérateurs des sessions plénières, des membres du Conseil d Administration et des organisateurs... 517 Cursus des orateurs des sessions plénières et des membres du Conseil d

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

Chirurgie assistée par robot et laparoscopie en 3D à l avantage des patients?

Chirurgie assistée par robot et laparoscopie en 3D à l avantage des patients? HigHligHts 2012: CHiRURgiE Chirurgie assistée par robot et laparoscopie en 3D à l avantage des patients? Lukasz Filip Grochola a, Hubert John b, Thomas Hess c, Stefan Breitenstein d a Clinique de chirurgie

Plus en détail

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Pr Jean Trédaniel Service de pneumologie et oncologie thoracique Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Descartes Sources Données

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Du changement à la La Clinique Saint-Vincent, clinique de proximité au coeur de Saint-Denis. Saint-Denis, Janvier 2011

DOSSIER de PRESSE. Du changement à la La Clinique Saint-Vincent, clinique de proximité au coeur de Saint-Denis. Saint-Denis, Janvier 2011 DOSSIER de PRESSE Du changement à la La Clinique Saint-Vincent, clinique de proximité au coeur de Saint-Denis Saint-Denis, Janvier 2011 A l occasion de la rénovation de sa façade, validée par l architecte

Plus en détail

EXAMENS DES DU-DIU-CEU 2014/2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015

EXAMENS DES DU-DIU-CEU 2014/2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015 Antibiologie 22/06/2015 FACULTE DE MEDECINE - Secteur NORD - Amphi 5 Accueil des urgences pédiatriques 22/06/2015 9h00-11H00 HOPITAL NORD - Service de Pédiatrie - Salle

Plus en détail

Recommandations. pour l assurance

Recommandations. pour l assurance Eesti España France Hellas Hrvatska Ireland, Island Israel Itali rszág Malta Moldova Monaco Nederland Norge Österreich Slovenija Slovensko Srbija i Crna Gora Suisse Suomi Sverig Republika Danmark Deutschland

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

NOTE DE CADRAGE. Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage NOTE DE CADRAGE Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Avril 2011 sur La note de cadrage de cette évaluation en santé publique est téléchargeable

Plus en détail

Recommandations 2005. Prise en charge des patients adultes atteints d un mélanome cutané MO

Recommandations 2005. Prise en charge des patients adultes atteints d un mélanome cutané MO Recommandations 2005 Prise en charge des patients adultes atteints d un mélanome cutané MO Recommandations pour la Pratique Clinique : Standards, Options et Recommandations 2005 pour la prise en charge

Plus en détail

Standards, Options et Recommandations Cancers du sein infiltrants non métastatiques (2 ème Edition mise à jour)

Standards, Options et Recommandations Cancers du sein infiltrants non métastatiques (2 ème Edition mise à jour) FÉDÉRATION NATIONALE DES CENTRES DE LUTTE CONTRE LE CANCER Standards, Options, Recommandations 101, rue de Tolbiac 75654 Paris cedex 13 Tél : 01.44.23.04.04 Fax : 01.44.23.04.17 Site Web : http://www.fnclcc.fr/sor.htm

Plus en détail

carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein

carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein INFOS PATIENTS Sein - pathologie mammaire carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein introduction Vous avez rencontré un médecin du service d oncogénétique de Gustave Roussy. Il a

Plus en détail

Dixièmes Journées Daniel Dargent

Dixièmes Journées Daniel Dargent Dixièmes Journées Daniel Dargent de Chirurgie Gynécologique, cancérologique et Mammaire 13 et 14 novembre 2014 Centre de Congrès de Lyon Cité Internationale vidéo-transmission en direct et duplex Sous

Plus en détail

Programme AcSé. Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib

Programme AcSé. Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib Programme AcSé Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib G. Vassal, J.Y. Blay, C. Cailliot, N. Hoog-Labouret, F. Denjean, M. Jimenez, A.L.

Plus en détail

IRM du Cancer du Rectum

IRM du Cancer du Rectum IRM du Cancer du Rectum quels CHOIX TECHNIQUES pour quels OBJECTIFS THERAPEUTIQUES? Frank Boudghène, T. Andre, A. Stivalet, I. Frey, L. Paslaru, V. Ganthier, M. Tassart Hopital Tenon - Université Paris

Plus en détail

LES MEILLEURS HOPITAUX ET CLINIQUES

LES MEILLEURS HOPITAUX ET CLINIQUES Documentation U N H P C n 2351 - du 26 novembre au 2 décembre 2009 DE PARIS À MARSEILLE, DE BORDEAUX À LYON... LES MEILLEURS HOPITAUX ET CLINIQUES L'hôpital est-il un grand corps malade? A considérer le

Plus en détail

Sites métastatiques inhabituels chez l'enfant

Sites métastatiques inhabituels chez l'enfant Sites métastatiques m inhabituels chez l'enfant S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de redio-pédiatrie, diatrie, hôpital d enfants, CHU IBN SINA, RABAT, MAROC Introduction Les cancers de l enfant l sont des

Plus en détail

Grossesse après cancer du sein

Grossesse après cancer du sein Pregnancy after breast cancer Mots clés : Grossesse, Cancer du sein, Femmes jeunes, Facteurs pronostiques, Survie Keywords : Pregnancy, Breast carcinoma, Young women, Prognostic factors, Survival F. Abel-Decollogne

Plus en détail

Les traitements du cancer invasif du col de l utérus

Les traitements du cancer invasif du col de l utérus JUIN 2011 Les traitements du cancer invasif du col de l utérus Nom du chapitre COLLECTION GUIDES PATIENTS LE COL DE L UTÉRUS LE CHOIX DES TRAITEMENTS LA CHIRURGIE LA RADIOTHÉRAPIE LA CHIMIOTHÉRAPIE LES

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy GENERALITES Endoscopie et Imagerie double (IRM et TDM) = éléments clés du diagnostic Chirurgie

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Introduction O.Filleul et all. Bulletin du cancer 2011;8:11-12 Introduction O.Filleul et

Plus en détail

KYSTE HYDATIQUE ABDOMINAL EXTRA-HEPATIQUE : APPORT DE L IMAGERIE. Service de Radiologie de l hôpital l Tunis. Tunisie

KYSTE HYDATIQUE ABDOMINAL EXTRA-HEPATIQUE : APPORT DE L IMAGERIE. Service de Radiologie de l hôpital l Tunis. Tunisie KYSTE HYDATIQUE ABDOMINAL EXTRA-HEPATIQUE : APPORT DE L IMAGERIE Service de Radiologie de l hôpital l Habib Thameur, Tunis. Tunisie INTRODUCTION Les kystes hydatiques abdominaux extrahépatiques: : rares

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer du sein?

Qu est-ce que le cancer du sein? Cancer du sein Qu est-ce que le cancer du sein? Laissez-nous vous expliquer. www.fondsanticancer.org www.esmo.org ESMO/FAC Patient Guide Series basés sur les recommandations de pratique clinique de ESMO

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la thyroïde Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous

Plus en détail

Référentiels de prise en charge des cancers. en région Centre. Cancers du sein. Référentiels OncoCentre : cancers du sein validation juillet 2011 1

Référentiels de prise en charge des cancers. en région Centre. Cancers du sein. Référentiels OncoCentre : cancers du sein validation juillet 2011 1 Référentiels de prise en charge des cancers en région Centre Cancers du sein 2011 Référentiels OncoCentre : cancers du sein validation juillet 2011 1 Groupe de travail Responsables du groupe de travail

Plus en détail

Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte

Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Anatomie - Définitions... 1 2 Diagnostique d'une hernie inguinale... 2 3 Argumenter l'attitude

Plus en détail

Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou l adolescence

Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou l adolescence APPEL A PROJETS 2011 Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou Prévention et prise en charge des séquelles à long terme Actions 25.3

Plus en détail

Dr Bertrand Michy Département de Pneumologie CHU de Nancy 25 octobre 2013

Dr Bertrand Michy Département de Pneumologie CHU de Nancy 25 octobre 2013 Dr Bertrand Michy Département de Pneumologie CHU de Nancy 25 octobre 2013 Conflits d intérêts Aucun Introduction Constat : CB = Moins de motivation des pneumologues à obtenir le sevrage tabagique (versus

Plus en détail

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay Etude AMARCOR Tolérance et immunogénicité du vaccin contre la fièvre jaune chez des sujets recevant une corticothérapie par voie générale : étude de cohorte observationnelle S. Kernéis, T. Ancelle, V.

Plus en détail

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Marqueur prédictif - Définition Un marqueur prédictif est un marqueur qui prédit le bénéfice

Plus en détail

L œil augmenté pourra 1) voir en transparence ; 2) voir l invisible ; 3) voir l infiniment petit.

L œil augmenté pourra 1) voir en transparence ; 2) voir l invisible ; 3) voir l infiniment petit. JACQUES MARESCAUX CHIRURGIE DU FUTUR GUIDÉE PAR L IMAGERIE NUMÉRIQUE Résumé Introduction L intégration dans une salle d opération des technologies informatiques et robotiques permet d augmenter la sécurité,

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

UEMS - OB/GYN SECTION LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1.

UEMS - OB/GYN SECTION LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1. UEMS - OB/GYN SECTION Board et Collège Européen de Gynécologie et d' Obstétrique ( EBCOG) LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1. ADOPTEES

Plus en détail

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

Plus en détail

LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites

LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites Le pôle ORG Bordeaux! Pr Claude HOCKE Pôle d Obstétrique-Reproduction-Gynécologie Centre Aliénor d Aquitaine CHU Bordeaux OBJECTIFS

Plus en détail

23/01/2015. Les nouvelles structures (IHU et autres) Les petites dernières : les CRC. STRUCTURES de RECHERCHE CLINIQUE RECONNUES

23/01/2015. Les nouvelles structures (IHU et autres) Les petites dernières : les CRC. STRUCTURES de RECHERCHE CLINIQUE RECONNUES Les nouvelles structures (IHU et autres) 6 IHU sont labellisés en 2011 Personnes morales de droit privé, constituées en FCS (CHU). créés dans le cadre des structures labellisées à la suite des appels à

Plus en détail

Traitement de consolidation dans les cancers de l ovaire

Traitement de consolidation dans les cancers de l ovaire Traitement de consolidation dans les cancers de l ovaire J.-F. Geay, I. Ray-Coquard, H. Curé et É. Pujade-Lauraine Pourquoi un traitement de consolidation? Le standard de traitement de première ligne d

Plus en détail

Radiologie Interven/onnelle sur les nodules pulmonaires. J. Palussière, X. Buy Département imagerie

Radiologie Interven/onnelle sur les nodules pulmonaires. J. Palussière, X. Buy Département imagerie Radiologie Interven/onnelle sur les nodules pulmonaires J. Palussière, X. Buy Département imagerie Radiofréquence Interac*on courant électro- magné*que ma*ère agita*on ionique chaleur Coagula*on Nécrose

Plus en détail

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE)

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) Docteur Laurianne Jolissaint (CHU Jean Mingoz, Besancon), Docteur Bruno Buecher, (Institut Curie, Paris), & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e. Caisse nationale de santé Statuts page 4300

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e. Caisse nationale de santé Statuts page 4300 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 4299 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 232 110 30 décembre 22 mai 2009 2013 S o m m a i r e Caisse nationale

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie. Cancérologie. Niveau DCEM3 2002-2003. Service de radiothérapie - Professeur Baillet

Université Pierre et Marie Curie. Cancérologie. Niveau DCEM3 2002-2003. Service de radiothérapie - Professeur Baillet Université Pierre et Marie Curie Cancérologie Niveau DCEM3 2002-2003 Service de radiothérapie - Professeur Baillet Mise à jour : 5 octobre 2015 2/298 Cancérologie - Service de radiothérapie - Pr. Baillet

Plus en détail

Concept de formation post-graduée en Radiologie

Concept de formation post-graduée en Radiologie Date de la dernière modification : juin 2012 Concept de formation post-graduée en Radiologie Le Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle assure la formation des médecins assistants désirant

Plus en détail