Docteur K.B. CLOUGH. Né le 24 mars 1958 à Paris 1/40

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Docteur K.B. CLOUGH. Né le 24 mars 1958 à Paris 1/40"

Transcription

1 CURRICULUM VITAE TITRES ET TRAVAUX SCIENTIFIQUES Docteur Né le 24 mars 1958 à Paris 1/40

2 CURRIICULUM VIITAE Krishna B. CLOUGH Directeur Médical L INSTITUT DU SEIN, PARIS Tél. : 33 (0) Fax : 33 (0) e.mail : ou Né le 24 mars 1958 à PARIS Juin 1976 : Baccalauréat série C : Etudes de médecine à la Faculté Cochin-Port Royal (Université René Descartes) 2/40

3 -- TIITRESS UNIIVERSSIITAIIRESS -- - Thèse pour le Doctorat en Médecine : "Association Plastie mammaire - Radiothérapie pour le traitement des Cancers du Sein localisés aux quadrants inférieurs". Mai Médaille d'argent Président de Thèse : Professeur C. SUREAU - Chef de Clinique à la Faculté de Médecine du Centre Hospitalo Universitaire PITIE SALPETRIERE du 1er/11/88 au 1er/11/90 - Certificat d'études spéciales de Chirurgie Gynécologique et Obstétrique Octobre 1990 (Université Paris VI) - Certificat d'études spéciales de Chirurgie Générale Octobre 1991 (Université Paris VI) - Compétence en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Janvier 1993 (Conseil de l'ordre, PARIS) - Compétence en Cancérologie 2000 (Conseil de l Ordre, PARIS) Chef de Clinique - Assistant des Hôpitaux - du 1er Novembre 1988 au 1 er Novembre 1990 Service du Pr DARBOIS - Chirurgie gynécologique et mammaire, obstétrique Hôpital de la PTIE-SALPETRIERE PARIS Attaché des hôpitaux - depuis le 1 er Novembre 1990 Service du Pr DARBOIS Hôpital de la PTIE-SALPETRIERE PARIS Chirurgien des Centres Anticancéreux depuis le 1 er Novembre 1990 au 1 er Mars 1996 : Médecin Assistant de l INSTITUT CURIE Nomination au concours d Assistant des Centres Anticancéreux : Janvier : CHEF DE SERVICE DE CHIRURGIE GENERALE ET SENOLOGIQUE DE L INSTITUT CURIE 2004 : CREATION DE L INSTITUT DU SEIN : DIRECTEUR MEDICAL. 3/40

4 -- TIITRESS HOSSPIITALIIERSS -- Interne des Hôpitaux de Paris (Concours 1983) : - 1er octobre 1983 au 1er avril 1984 Service du PR. SENEZE - Chirurgie gynécologique et obstétrique Hôpital BEAUJON CLICHY - 1er avril 1984 au 1er octobre 1984 Service du PR. GARBAY - Chirurgie générale et carcinologique Pathologie mammaire Hôpital BOUCICAUT PARIS - 1er octobre 1984 au 1er mai 1985 Service du PR. HUGUIER - Chirurgie digestive et générale Hôpital TENON PARIS - 1er mai 1985 au 1er novembre 1985 Service du PR. DARBOIS - Chirurgie gynécologique et obstétrique Hôpital de la PITIE- SALPETRIERE PARIS - 1er novembre 1985 au 1er mai 1986 Service du PR. SUREAU - Gynécologie Obstétrique Hôpital COCHIN PARIS - 1er mai 1986 au 1er novembre 1986 Service du PR. POULIQUEN - Chirurgie viscérale, urologique et thoraco-vasculaire Centre Hospitalier V. DUPOUY - 95 ARGENTEUIL - 1er novembre 1986 au 1er mai 1987 Service du PR. BARUCH - Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, chirurgie de la main Hôpital Henri MONDOR - 94 CRETEIL - 1er novembre 1987 au 1er mai 1988 Service du PR. NICOLETIS - Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Hôpital SAINT ANTOINE PARIS Deux semestres supplémentaires effectués hors ASSISTANCE PUBLIQUE - 1er mai 1987 au 31 octobre 1987 Service du Dr DURAND - Chirurgie carcinologique générale INSTITUT CURIE PARIS - 1er mai 1988 au 31 octobre 1988 Service du DR. VILLET - Chirurgie générale et gynécologique, Chirurgie carcinologique Pathologie mammaire Hôpital des DIACONESSES PARIS 4/40

5 SSEJJOUR DE RECHERCHE CLIINIIQUE AUX ETATSS UNIISS ((11eerr maai i eerr nnoovveembbrree )) Lors des six derniers mois de mon clinicat, j'ai été chargé d'une Mission de Recherche de l'assistance Publique, financée en particulier par la Société Française du Cancer. L'objectif de ce séjour était de permettre le transfert en chirurgie cancérologique mammaire de techniques jusqu'alors utilisées en chirurgie plastique. Je me suis donc attaché à concevoir et réaliser une technique sûre de reconstruction mammaire immédiate, ainsi que perfectionner et diversifier notre technique de lambeau musculo cutané de grand droit abdominal (mono, bipédiculé, semi-libre ou libre) afin d'en étendre les indications en reconstruction mammaire, en particulier immédiate. Dans ce but, j'ai exercé les fonctions de visiting fellow dans les trois services de chirurgie plastique ci- dessous : - Atlanta Plastic Surgery (DR C. HARTRAMPF) et Emory University, Department of Plastic and Reconstructive Surgery (Dr J. BOSTWICK), à Atlanta (Georgie) - Nashville Plastic Surgery (DR P. MAXWELL), Tenessee - Columbia Presbyterian Hospital, New York Department of Plastic and Reconstructive Surgery (DR N. HUGO) VOYAGE D' 'ETUDE ((2288 ooccttoobbrree nnoovveembbrree )) - Emory University - Department of Plastic and Reconstructive Surgery (DR J. BOSTWICK) à Atlanta (Georgie) - M.D. ANDERSON Cancer Center - Department of Plastic and Reconstructive Surgery (Dr S. KROLL et M. SCHUSTERMAN), à Houston (Texas) Ce deuxième voyage a été consacré à l'apport des techniques microchirurgicales en chirurgie reconstructrice oncologique. Notre objectif était de renforcer le pôle microchirurgical mis en place dans le service, en permettant la réalisation de la totalité des interventions microchirurgicales utilisables en reconstruction mammaire. 5/40

6 ACTIIVIITE DE RECHERCHE CLIINIIQUE Ma formation chirurgicale est inhabituelle, puisque j'ai souhaité lors de mon cursus acquérir trois expertises chirurgicales à priori contradictoires, sanctionnées par trois compétences : - chirurgie générale, essentiellement en cancérologie mammaire et gynécologique, - chirurgie gynécologique, tant traditionnelle que cœliochirurgicale, - chirurgie plastique et reconstructrice. Ces trois compétences ont trouvé un champ d'application très vaste durant mes 5 années d'assistanat à l'institut Curie où j'ai pu développer, parallèlement à mon activité de chirurgie générale, la chirurgie fonctionnelle en cancérologie mammaire et gynécologique. Mon activité de recherche clinique s'est orientée selon 3 axes : - chirurgie cancérologique générale Membre du groupe d'étude des tumeurs du sein et du groupe d'étude des tumeurs gynécologiques, j'ai participé à tous les protocoles de recherche clinique mammaire et gynécologique en cours à l'institut Curie ; tout particulièrement aux possibilités d'extension du traitement conservateur du cancer du sein. - chirurgie plastique et reconstructrice En tant que responsable de la chirurgie plastique et reconstructrice mammaire à l'institut Curie, j'ai évalué et développé les techniques de reconstruction mammaire immédiate (RMI) ou différée (RMD). - indications et développement des techniques de RMI (carcinomes intracanalaires et microinfiltrants étendus) - apport de la micro chirurgie en reconstruction mammaire - apport de l'anesthésie péridurale sur la micro circulation des lambeaux musculo cutanés - apport des techniques de chirurgie plastique à l'extension des traitements conservateurs du cancer du sein (tumeurs centrales, "supertumorectomies") Nous nous sommes attachés à perfectionner et évaluer un large éventail de techniques allant de la reconstruction glandulaire après traitement conservateur à l'utilisation de techniques microchirurgicales maintenant utilisées en pratique courante. Ce sont au total plus de 800 patientes qui ont depuis 1990, bénéficié de ces techniques. - chirurgie coelioscopique J'ai défini et fait accepter au groupe d'études des tumeurs gynécologiques de l'institut Curie 3 protocoles de recherche en coeliochirurgie dont je suis le coordonateur :. comparaison coelioscopie-laparotomie dans le 2e look pour cancer de l'ovaire. évaluation de la coelio chirurgie pour la transposition ovarienne avant irradiation pelvienne. association laparoscopico-vaginale pour le traitement des cancers de l'endométre 6/40

7 FONCTIIONSS IINSSTIITUTIIONNELLESS - Membre du Groupe d'etude des Tumeurs du Sein ; membre du "groupe sein restreint" - Membre du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales - Membre élu de la CME SSOCIIETESS - Membre de la Société Française de Sénologie - Membre de l'european Society of Mastology (EUSOMA) - Membre de la Société Française d'oncologie Gynécologique - Membre de Breast Surgery International (B S I ) - Membre de la Société Internationale de Chirurgie 7/40

8 PUBLIICATIIONSS REVUESS AVEC COMIITE DE LECTURE 1. Structure and function of Hb Saint Jacques (ß 140 (H18) Ala --> Thr). A new high oxygen affinity variant with altered bisphosphoglycerate binding : J. ROCHETTE, B. VARET, JP. BOISSEL,, D. LABIE, H. WACJMAN, B.BOHN, P. MAGNE and C. PAYART Biochim Biophys Acta February, 28 ; 785 (1-2) : Biochemica and biophysica acta, 1984, 785, Cancer du pancréas exocrine : la croissance tumorale est-elle influencée par les hormones stéroïdes sexuelles? Etude expérimentale F. LACAINE,, P. LOINTIER et M. HUGUIER Gastroenterol. Clin. Biol , 10, 4 3. Prothése d'expansion définitive et derniers raffinement en chirurgie reconstructrice mammaire G. FLAGEUL, P. VIAL, D. GHOLAM, Ann. Chir. Plast. Esth., 1989, 34, 6, Analyse de 10 cas de grossesses après transplantation rénale A. FITOUSSI, G. LEFEBVRE, PH. FRANTZ, J. LUCIANI, M. CAMUS,, D. VAUTHIER J. Gyn. Obst. Biol. Repr , 19, Plastie mammaire associée à une irradiation : Traitement conservateur des cancers du sein localisés dans les quadrants inférieurs., M. SOUSSALINE, F. CAMPANA, R.J. SALMON Ann. Chir. Plast. Esthe , 35, 2, Hernies périnéales après amputation abdomino-périnéale : Rôle de l'épiplooplastie et/ou de l'irradiation L. BERTHOUX, A. LABIB,, J. GIRODET, R.J. SALMON J. Chir., 1992, 12, Valeur de l'examen histologique extemporané des ganglions lors du traitement chirurgical des cancers du col utérin J.R. CORNELY, P. VALIDIRE,, J.C. DURAND J. Chir. 1992,5, Chirurgie plastique et traitement conservateur du cancer du sein : Indications et Résultats, J. BARUCH Ann. Chir. Plast. Esthet., 1992, 37, 6, La césarienne vaginale N. LE THAI, Y. DARBOIS, G. LEFEVRE, G. SOUDRE, D. VAUTHIER, A. FITOUSSI, J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod., 1993, 22, /40

9 10. Dissémination tumorale après traitement coelioscopique d'une tumeur de l'ovaire I. ABOUJAOUDE, E. LEPERLIER,, R.J. SALMON Presse Med., 1994, 23, Reconstruction mammaire immédiate : mode ou progrès technique? La lettre du gynécologue, 1994, 191, La lymphadénectomie coelioscopique doit-elle faire modifier les protocoles thérapeutiques du cancer du col utérin?, C. RENOLLEAU, J-C. DURAND J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod., 1994,23, L'envahissement ganglionnaire pelvien dans les cancers du col utérin C. RENOLLEAU, MP. LAROUSSINIE, V. MOSSERI, J. FENTON, A de la ROCHEFORDIERE,, JP HAMELIN, JC DURAND Bull. Cancer, 1995, 82, Conservative treatment of breast cancers by mammoplasty and irradiation : A new approach to lower quadrant tumors, C. NOS, R.J. SALMON, M. SOUSSALINE, J-C. DURAND Plast. Reconstr. Surg., 1995, 96, Les récidives mammaires après traitement conservateur radiochirurgical du cancer du sein C. GIARD, B. ASSELAIN,, C. RENOLLEAU, J-C DURAND J. Chir., 1995, 132, Facteurs pronostiques du cancer de l'endomètre : à propos de 206 cas traités à l'institut Curie Q. CHEN, A. de la ROCHEFORDIERE, E. MOURET-FOURME, J-C DURAND, K.B. CLOUGH, B. ASSELAIN, A. LABIB, J. FENTON Bull. Cancer, 1995, 82, Cancers du sein révélés par des microcalcifications sans tumeur palpable : pronostic et traitement E. SACCOMANDI,, V. MOSSERI, P. VIEHL, M. LEGAL, A. FOURQUET, C. RENOLLEAU, J-C DURAND Presse Med., 1995,28, L'association radio-chirurgicale dans les cancers du col utérin aux stades initiaux J-C DURAND, J-Y CHARVOLIN, B. ASSELAIN,, C. RENOLLEAU Repr. Hum. et Horm., 1995, 7, Immediate breast reconstruction by prosthesis : a safe technique for extensive intraductal and microinvasive carcinomas, D. BOURGEOIS, M.C. FALCOU, C. RENOLLEAU, J-C DURAND Ann. of Surg. Oncol., 1996, 3(2); /40

10 20. Cancer intracalaire du sein chez la femme de moins de 35 ans S. SANANES,, B. ZAFRANI, A. FOURQUET, J-C DURAND Bull - Cancer 1996, 83: Isolated axillary recurrences after conservative treatment of breast cancer C. RENOLLEAU, P. MERVIEL,, B. ASSELAIN, F. CAMPANA, J-C. DURAND Eur. J. Cancer ,32 : 4, Laparoscopic unilateral ovarian transposition prior to irradiation : prospective study of 20 cases, F. GOFFINET, A. LABIB, C. RENOLLEAU, F. CAMPANA, A. de la ROCHEFORDIERE, J-C DURAND Cancer , 7, Evaluation fonctionnelle de la paroi abdominale après prélèvement d un lambeau musculo cutané de grand droit de l abdomen A. FITOUSSI, M. LE TAILLANDIER, J-C BIFFAUD, R. SELINGER, Ann Chir Plast Esthét, 1997, 42, n 2, Cancers du sein à localisation centrale : traitement conservateur par tumorectomie avec ablation de la plaque aréolo-mamelonnaire O. MULTON, D. BOURGEOIS, P. VALIDIRE, J.R. VILCOQ, J-C DURAND, Presse Med 1997 ; 26 : BRCA1 Séquence variations in 160 individuals referred to a breast/ovarian family cancer clinic D. STOPPA LYONNET, P. LAURENT PUIG, L. ESSIOUX, S. PAGES ; G. ITHIER, L. LIGOT, A. FOURQUET, R. J. SALMON,, P. POUILLART, C. BONAITI-PELLIE and G. THOMAS Am. J. Hum. Genet. 60 : , Stereotactic Fine-Needle Aspiration Cytology of Non-Palpable Breast lesions : Institut Curie s Experience of 243 Histologically Correlated Cases J.F. COTE, J. KLIJANIENKO, M. MEUNIER, B. ZAFRANI, F. THIBAULT,, B. ASSELIN, Ph. VIELH Cancer cytopathology Ultrasound-Guided Fine Needle Aspiration Cytology of Non-Palpable breast lesions : Institut Curie s Experience of 1997 Histologically correlated cases J. KLIJZNIENKO, J.F. COTE, F. THIBAULT, B. ZAFRANI, M. MEUNIER,, B. ASSELAIN, Ph. VIELH Cancer cytopathology Indication du prélèvement des lésions mammaires non palpables., C. NOS, D. BOURGEOIS Arch Anat Cytol Path, 1998, 46, n 4, /40

11 29. Cosmetic sequelae after conservatrice treatement for breast cancer : Classification and results of surgical correction, J. CUMINET, A. FITOUSSI, C. NOS, V. MOSSERI Annals of Plastic Surgery, 1998, Vol.41, n 5, No significant predictive value of c-erbb-2 OR p53 Expression regarding sensitivity to primary chemotherapy or radiotherapy in breast cancer S. ROZAN, A. VINCENT-SALOMON, B. ZAFRANI, P. VALIDIRE, P. De CREMOUX, A. BERNOUX, M. NIERUCHALSKI, A. FOURQUET,, V. DIERAS, P. POUILLART and X. SASTRE-GARAU Int. J. Cancer : 79, (1998) 31. Human papillomavirus genotype as a major determinant of the course of cervical cancer I. LOMBARD, A. VINCENT-SALOMON, P. VALIDIRE, B. ZAFRANI, A. de la ROCHEFORDIERE,, M. FAVRE, P. POUILLART and X. XASTRE-GARAU Journal of Clinical Oncology, Vol 16, n 8 (August), 1998 : pp Conservative treatment of lower pole breast cancers by bilateral mammoplasty and radiotherapy C. NOS, A. FITOUSSI, D. BOURGEOIS, A. FOURQUET, R.J. SALMON and European Journal of Surgical Oncology 1998 ; 24: La chirurgie du creux axillaire en 1998 NOS, A. FITOUSSI, D. BOURGEOIS, K-B CLOUGH Cancer Radiother ; 2 : Second look for ovarian cancer : laparoscopy or laparotomy? A prospective comparative study, J.M. LADONNE, C. NOS, C. RENOLLEAU, P. VALIDIRE, J-C DURAND Gynecologic Oncology 72, (1999) 35. Individualisation du ganglion sentinelle en cas de cancer du sein : expérience de l Institut Curie C. NOS, D. BOURGEOIS, P. FRENEAUX, B. ZAFRANI, R. J. SALMON, Bull. Cancer 1999, 86 ; 6 : Traitement conservateur des cancers du sein multifocaux : étude à propos de 56 cas traités à l Institut Curie de 1983 à 1989 C. NOS, D. BOURGEOIS, C. DARLES, B. ASSELAIN, F. CAMPANA, B. ZAFRANI, J-C DURAND, Bull. Cancer 1999, 86 ; 2 : An approach to the repair of partial mastectomy defects, S. S. KROLL, W. AUDRETSH Plast. Reconstr. Surg ; 104 : Le ganglion sentinelle dans les cancers opérables du sein RJ. SALMON, C. NOS, Chirurgie 1999 ; 124 : /40

12 39. Oncoplastic conservative surgery for breast cancer, C. NOS, A. FITOUSSI Oper. Techn. Plast. Reconstr. Surg. 1999, 6 ; 1 : A lost Pigtail J.M. COSSET, C. SHARP,, K.M. SHEIBANI Journal of the Royal Society of Medecine 1999 ; pp ERBB2 overexpression in breast carcinomas : no positive correlation with complete pathological response to preoperative high-dose anthracycline-based chemotherapy A. VINCENT- SALOMON, M. CARTON, P. FRENEAUX, T. PALANGIE, P. BEUZEBOC, E. MOURET, P. de CREMOUX, O. COUE, B. ZAFRANI, A. NICOLAS,, A. FOURQUET, P. POUILART, X. SASTRE-GARAU Eur. J. of Cancer 2000 ; 36 : Histopathological and cellular studies of a case of cutaneous radiation syndrome after accidental chronic exposure to a cesium source M.C. VOZENNIN-BROTONS, N. GAULT, V. SIVAN, Y. TRICAUD, B. DUBRAY,, J.M. COSSET, J.L. LEFAIX, M. MARTIN. Radiation Research, 1999 ; 152 : Détection du ganglion sentinelle dans les cancers du sein : expérience de l Institut Curie C. NOS, P. FRENEAUX, J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod ; 29 : Oncoplastic conservative surgery for breast cancer, C. NOS and A. FITOUSSI Operative Techniques in Plastic and Reconstructive Surgery, February 1999 ; 6 : An approach to the repair of partial mastectomy defects, S. STEPHEN KROLL and W. AUDRETSCH Plastic and Reconstrutive Surgery, August 1999 : A human monoclonal antibody encoded by the V4-V34 gene segment recognises melanoma-associated ganglioside via CDR3 and FWR1. MD THOMAS,, MD MELAMED, FK. STEVENSON, CJ. CHAPMAN, MB. SPELLERGERG, KN. POTTER, JA. NEWTON-BISHOP, N. GREGSON, K. DAWSON. Hum Antibodies 1999, 9 ; 2 : Uterine sarcomas : the Curie Institut experience. Prognosis factors and adjuvant treatments. L. CHAUVEINC, E. DENIAUD, C. PLANCHER, X. SASTRE-GARAU, F. AMSANI, A. de la ROCHEFORDIERE, H. ROZENBERG Gynecol Oncol February, 72 ; 2 : The potential for telemedecine and telecare in Deptford., I. JARDINE, J. NAVEIN J. Telemed Telecare 2000, suppl 1 : S /40

13 49. Détection du ganglion sentinelle dans les cancers du sein. Expérience de l Institut Curie C. NOS, P. FRENEAUX, Journal de Gynécologie Obstétrique et biologie de la reproduction Mai 2000, 29 : Detection of MUC1-expressing Mammary carcinoma cells in the peripheral of breast cancer patients by real-time. Polymerase chain reaction P. de CREMOUX, J.M. EXTRA, M.G. DENIS, J.Y. PIERGA, E. BOURSTYN, C. NOS,, E. BOUDOU, E.C. MARTIN, A. MULLER, P. POUILLART and H. MAGDELENAT Clinical Cancer Research August 2000 ; 6 : Familial invasive breast cancers : worse outcome related to BRCA1 mutations. D. STOPPA-LYONNET, Y. ANSQUER, H. DREYFUS, C. GAUTIER, M. GAUTHIER-VILLARS, E. BOURSTYN,, H. MAGDELENAT, P. POUILLART, A. VINCENT-SALOMON, A. FOURQUET, B. ASSELAIN. Journal of Clinical Oncology 2000, décember 15 ; 18 (24) : Prospective results of late cosmectic results following breast reconstruction ; Part I : Implant Reconstruction, J. O DONOGHUE, A. FITOUSSI, C. NOS, M-C. FALCOU Plast. Reconstr. Surg Prospective results of late cosmetic results following breast reconstruction ; Part II : Tram Flap Reconstruction, J. O DONOGHUE, A. FITOUSSI, G. VLASTOS, M-C. FALCOU Plast. Reconstr. Surg Ganglion sentinelle et cancer opérable du sein : utilisation du bleu patent. Etude pilote. R.J. SALMON, C. NOS, F. LOJODICE, O. LANGUILLE, Y. REMVIKOS, J.R. VILCOQ, Annales de Chirurgie plastique et esthétique 2000 ; 125 : Critical Clinicopathologic Analysis of 23 cases of fine-needle breast sampling initially recorded as false-positive, J. KLIJANIENKO, A. ZAJDELA, C. LUSIER, N. VOILLEMOT, B. ZAFRANI, F. THIBAULT, P. VIELH. Cancer Cytopathology. April 25, 2001 : volume 93 / number 2 / pp Prospective Evaluation of Late Cosmetic Results following Breast Reconstruction : I. Implant Reconstruction, M.D. Joseph M. O DONOGHUE, M.ch., F.R.C.S. (I), Alfred D. FITOUSSI, M.D., C. NOS, M.D., M.C. FALCOU. Plastic and Reconstruction Surgery, June Cancers du sein : épidémiologie, anatomie pathologique, dépistage, diagnostic, évolution, principes du traitement, V. DORIDOT La Revue du Praticien n 11, /40

14 58. ERBB2 overexpression in breast carcinomas : no positive correlation with complete pathological response to preoperative high-dose anthracycline-base chemotherapy. A. VINCENT-SALOMON, M. CARTON, P. FRENEAUX, T. PALANGIE, P. BEUZEBOC, E. MOURET, P. de CREMOUX, O. COUE, B. ZAFRANI, A. NICOLAS,, A. FOURQUET, P. POUILLART, X. SATRE-GARAU European Journal of Cancer. 2000, 36 ; 5 : Intérêt de l examen macroscopique pour l autentification des ganglions sentinelles axillaires repérés par le Bleu Patenté seul au cours de la chirurgie des cancers du sein. P. FRENEAUX, C. NOS, J.Y. CHARVOLIN, A. VINCENT-SALOMON, R.J. SALMON,, X. SASTRE-GARAU Annales de Pathologie. 2000, 20 ; 6 : Les Phytoestrogènes dans les contre-indications du THS Le problème du cancer du sein P. THIS, A. de la ROCHEFORDIERE,, A. FOURQUET, H. MAGDELENAT Gynécol Obstét Fertil ; Volume 28 : Détection du ganglion sentinelle dans les cancers du sein. Expérience de l Institut Curie. C. NOS, P. FRENEAUX, Journal de Gynécologie Obstétrique et de Biologie de la Reproduction. 2000, 29 (3) : The potential for telemedicine to improve coronary heart diesease services J. Telemed Telecare 2001 ; 7 Suppl 1 : 49-51, M. MALLISON, I. JARDINE 63. Intérêt des traitements adjuvants dans les sarcomes utérins : expérience de l Institut Curie E. DENIAUD-ALEXANDRE, L. CHAUVEINC, A. de la ROCHEFORDIERE, X. SASTRE, Cancer/Radiotherapy ; Volume 6 : Sentinel lymph node detection for breast cancer : which patients are best suited to the patent blue dye only method of identification? C. NOS, P. FRENEAUX, S. GUILBERT, M.C. FALCOU, R.J. SALMON, Annals of Surgical Oncology June, 8 ; 5 : Neoadjuvant chemotherapy for unresectable ovarian carcinoma : a french muticenter study. Y. ANSQUER, E. LEBLANC,, P. MORICE, J. DAUPLAT, P. MATHEVET, C. LHOMME, C. SCHERER, JD. TIGAUD, M. BENCHAID, E. FOURME, D.CASTAIGNE, D. QUERLEU, D. DARGENT Cancer 2001 June, 15 ; 9 : Long term outcome of small size invasive breast carcinomas independent form angiogenisis in a series of 685 cases. A. VINCENT-SALOMON, M. CARTON, B. SAFRANI, P. FRENEAUX, A. NICOLAS, B. MASSEMIN, A. FOURQUET,, P. POUILLART, X. SASTRE-GARAU. American Cancer Society. July 15, 2001 : Volume 92 / Number 2 / /40

15 67. Relevance of combined radiation and surgical treatment of early invasive carcinoma of the cervix JY. CHARVOLIN, C. NOS, A de L. ROCHEFORDIERE, VJ. De MARGERIE, JC. DURAND, Bull Cancer. December 2001, 88 ; 12 : Image-Detected Breast Cancer : State-of-the Art. Diagnosis and Treatment. An International Consensus Conference MJ. SILVERSTEIN, MD. LAGIOS, J. HARNESS, et al. J Amer Coll Surg 2001, 193 ; Circulating macrophage colony stimulatinf factor as a marker of tumour progression. Eur Cytokine Netw 2002 January, 13 ; 1 : RS. Mc DERMOTT, L. DENEUX, V. MOSSERI, J. VEDRENE,, A. FOURQUET, J. RODRIGUEZ, JM. COSSET, X. SASTRE-GARAU, P. BEUZEBOC, P. POUILLART, SM. SCHOLL 70. Ganglion sentinelle et cancer du sein : technique et indications. C. NOS, M. BENAMOR, A. FORTIN, C. LOUIS-SYLVESTRE, P. FRENEAUX, La revue du Praticien Gynécologie et Obstétrique, 15 janvier 2002 ; n Fine needle aspiration cytology versus percutaneous biopsy of nonpalpable breast lesions M. MEUNIER, European Journal of Radiology 2002 : Volume 42 / Number 16 / Recurrence in the axilla after sentinel lymph node biopsy for breast cancer JR. SALMON, TH. BOUILLET, JS. LEWIS, European Journal of Surgical Oncology March 2002 : Number 2, Volume 28 / Ganglion sentinelle et cancer du sein : mode ou révolution chirurgicale?, C. NOS Gynécol Obstét Fertil 2002 : Volume 30, Surgical techniques in breast conservation, European Journal of Cancer, March Volume 38, Supplement 3 : S16-S Histological detection of minimal metastatic involvement in axillary sentinel nodes : a rational basis for a sensitive methodology usable in daily pratice. Mod Patholog June ; 15 ; 6 : P. FRENEAUX, C. NOS, A. VINCENT-SALOMON, P. GENIN, B. SIGAL-ZAFRANI, A. GHUZLAN, MJ. BIROLINI,, X. SASTRE-GARAU, Al 76. Donor site sequelae after autologous breast reconstruction with an extensed latissimus dorsi flap, C. LOUIS-SYLVESTRE, A. FITOUSSI, B. COUTURAUD, C. NOS Plastic and Reconstructive Surgery 2002, sous presse. 15/40

16 ARTIICLESS DIIDACTIIQUESS OU DE SSYNTHESSE 1. Les plasties abdominales en 1988, O. GHOLAM, P. TREVIDIC Monde Méd., 1988, 4, Sein et sport G. PEREZ., J VILCOQ, J. JURAS, Med. Sport, 1993, 6, Chirurgie des cancers du sein Revue du Praticien 1995, 4, Traitement des cancers invasifs du col utérin A. LABIB, Cancerol. Auj., 1995, 5, Traitement conservateur des cancers du sein rétro aréolaires BOURGEOIS, C. NOS, A. FITOUSSI, O. MULTON, J-C DURAND, Genesis, mars 1998, n 4 6. Intérêts des phyto-estrogènes après un cancer du sein P. THIS, A. de la ROCHEFORDIERE,, H. MAGDELENAT La lettre du Sénologue, mai 2000, n 8 7. Interest of mascroscopic analysis to authentify axillary sentinel nodes detected by Patent Blue dye alone in breast cancer surgery P. FRENEAUX, C. NOS, J.Y. CHARVOLIN, A. VINCENT-SALOMON, B. ZAFRANI,, X. SASTRE GARAU Les Annales de Pathologie, 200, Vol 20, Iss6, pp Cancers du sein V. DORIDOT, La revue du Praticien. 15 juin 2001, Tome 51, n 11 : /40

17 OUVRAGESS 1) Chirurgie plastique et traitement conservateur du cancer du sein : Indications et Résultats, J. BARUCH Rapport du 37e congrés de la SFCPRE - Edition OTIP - Asnières 1992, p ) En quoi la coeliochirurgie va-t-elle modifier la stratégie thérapeutique du cancer du col utérin?, J-C. DURAND Coelioscopie et cancérologie en gynécologie. Editions Arnette - Paris 1993, p ) Apport des techniques de chirurgie plastique lors du traitement conservateur du cancer du sein Actualités en sénologie Rapport des XVe Journées de la Société Française de sénologie et de pathologie mammaire Editions Sautamps medical - Montpellier 1993, p ) Surveillance des cancers gynécologiques traités J.N. GUGLIELMINA,, J.C. DURAND Références en oncologie gynécologique Editions Sandoz, Rueil-Malmaison ) Traitement conservateur du cancer du sein Cancer du sein - JY. PETIT - 2e Edition Editions Medsi-Mc Graw Hill ) Institut Curie Experience A. FOURQUET, B. ZAFRANI, F. CAMPANA, Ductal carcinoma in situ of the breast Editor Melvin j. Silverstein ) Accident Involving Abandoned Radioactive Sources in Georgia, 1997 R.U. PETER, H. CARSIN, J.M. COSSET, P. GOURMELON, J.C. NEMOT, Medical Management of Radiation Accidents, Second Edition by Igor A. GUSEV, Angelina K. GUSKOVA, Fred A. METTLER. Editor CRC Press /40

18 ACTIIVIITE D' ' ENSSEIIGNEMENT - Conférencier d'internat de 1984 à Enseignement d'anatomie à l'ecole d'infirmières de l'hôpital PAUL BROUSSE du 1er novembre 1985 au 1er juin Chef de clinique à la Faculté de Médecine du CHU PITIE-SALPETRIERE : Enseignement de chirurgie gynécologique et obstétrique. (Etudiants de DCEM 2) de 1988 à Enseignement de chirurgie à l'ecole des Panseuses de la SALPETRIERE de 1988 à Cours au personnel soignant de l'institut Curie. enseignement de cancérologie mammaire et gynécologique. enseignement de chirurgie plastique et reconstructrice - Cours de sénologie - (Institut Curie) Participation aux consultations et cours sur les techniques de diagnostic et de traitement du cancer du sein à l'institut Curie - Directeur de thèse : Les cancers découverts par microcalcifications sans tumeur palpable : Expérience de l'institut Curie DR SACCOMANDI - PARIS 1992 Reconstruction mammaire immédiate par prothése pour les carcinomes intracanalaires et microinfiltrants étendus. DR BOURGEOIS - PARIS 1994 Place de l'ovariectomie per coelioscopique dans le traitement adjuvant des cancers du sein (mémoire de DES) DR BERVILLE - PARIS 1994 Bases anatomiques des lambeaux musculo cutanés de grand droit de l abdomen (mèmoire pour le certificat d anatomie générale) DR CUMINET - PARIS 1996 Traitement conservateur des cancers du sein rétroaréolaires. DR TRUONG PARIS 1999 Mammectomies avec conservation de l étui cutané DR AUCOUTURIER PARIS /40

19 - Enseignement post universitaire : Chirurgie par voie vaginale - EPU du service de gynécologie obstétrique (PR DARBOIS) Hôpital Pitié Salpétrière Juin 1989 Mammectomie et reconstruction mammaire immédiate - EPU du service de gynécologie obstétrique (PR DARBOIS) Hôpital Pitié Salpétriere, Juin 1990 Séquelles esthétiques du traitement conservateur du cancer du sein (G.E.O.G.E.M Juin 1990) Cours de Cancérologie mammaire (Laboratoire ICI Pharma Octobre 1991) Place de la coeliochirurgie dans le traitement du cancer du col utérin (Institut Curie, PARIS Novembre 1991) Cours de Chirurgie plastique et reconstructrice du sein (Laboratoire ICI Pharma mars 1992) Mammectomie et reconstruction mammaire immédiate : Indications (G.E.O.G.E.M. Juin 1992) Pronostic et traitement des cancers infracliniques du sein (Hôpital Gouin - CLICHY - 21 juin 1993) Reconstruction mammaire immédiate (Journées de l'institut Curie - PARIS 19 novembre 1993) Traitement conservateur des cancers centraux du sein (Journées de l'institut Curie - PARIS - 19 novembre 1993) Reconstruction mammaire immédiate : Indications et résultats (Hôpital Gouin - CLICHY - 30 novembre 1993) Cours de techniques chirurgicales en cancérologie et reconstruction mammaire (Institut Gustave Roussy - VILLEJUIF - 23/25 mars 1994) Place de l'ovariectomie coelioscopique dans le traitement adjuvant des cancers du sein (Maison de l'amérique Latine - PARIS - 5 mai 1994) Reconstruction mammaire (Centre Chirurgical de la femme et de l'enfant - PARIS - 8 décembre 1994) Breast cancer and breast reconstructive surgery Cours de l'european School of Oncology (ESO) - MILAN - 28,29 et 30 septembre 1995 Atelier chirurgical : comparaison des différentes techniques de curage axillaire GRENOBLE - 6 octobre 1995 Place de l'endoscopie en Cancérologie : Transposition ovarienne et cancer du col de l'utérus - Hôpital Bichat - 24 Janvier /40

20 Breast cancer and breast reconstructive surgery Cours de l'european School of Oncology (ESO) : MILAN - Mai et Octobre 1996 Mammectomie et reconstruction immédiate Journées de l hôpital Tenon : PARIS - 5 décembre 1996 Chirurgie des cancers du sein Enseignement au DESC de Cancérologie : PARIS - 13 Janvier 1997 Depistage du cancer du sein Medec 1997 : PARIS - 27 mars 1997 Reconstruction mammaire : Techniques-Indications Hôpital de Lagny : 23 avril 1997 Place de la coeliochirurgie dans le traitement des cancers gynécologiques Hôtel Méridien Montparnasse : 21 octobre 1997 Traitement conservateur du cancer du sein. Principes et Indications DESC de cancérologie : 6 novembre 1997 Indication et limite du ganglion sentinelle dans le traitement conservateur du cancer du sein Hôpital Americain de Paris : 4 février 1998 Place de la chirurgie plastique dans les traitements conservateurs Hôpital Américain de Paris : 5 février 1998 Traitement chirurgical : techniques et indications DIU d Imagerie Mammaire - Hôpital Necker : 11 février 1998 Place de la chirurgie dans le traitement des cancer du sein Hôpital Necker : 29 mai 1998 Chirurgie oncoplastique du sein Centre d Imagerie Médicale du Grand Pavois : 13 octobre 1998 Chirurgie diagnostic - Traitements des cancers découverts - Pronostic des lésions Hôpital Mignot : 10 décembre 1998 Les choix difficiles en sénologie Hôpital Bichat 23 mars 2000 Fiabilité et contrôle qualité de la technique : l expérience de l Institut Curie Symposium sur le ganglion sentinelle : 8 juin 2000 Dépistage et suivi des cancers du sein Hôpital Necker 8 juin 2000 Diagnostic et traitement des tumeurs du sein Forum de sénologie 10 ème journée du DAMA Hôpital Tenon 14 décembre /40

PRINCIPES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DU CANCER DU SEIN. Valeria de Franco, Nantes DESC - SCVO Poitiers, 8 juin 2007

PRINCIPES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DU CANCER DU SEIN. Valeria de Franco, Nantes DESC - SCVO Poitiers, 8 juin 2007 PRINCIPES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DU CANCER DU SEIN Valeria de Franco, Nantes DESC - SCVO Poitiers, 8 juin 2007 DEFINITION Exérèse totale de la tumeur = tumorectomie Conservant le sein (mamelon et aréole)

Plus en détail

L évaluation du creux axillaire

L évaluation du creux axillaire L évaluation du creux axillaire Journées DESC-SCVO Poitiers, Juin 2007 Marc-Henri JEAN, Nantes Cancer du sein : Introduction (1) 30 000 nouveaux cas / an 11 000 décès / an Problème de santé publique Pronostic

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Dr Isabelle COTHIER SAVEY

CURRICULUM VITAE. Dr Isabelle COTHIER SAVEY CURRICULUM VITAE Dr Isabelle COTHIER SAVEY Dr Isabelle COTHIER SAVEY CHIRURGIEN PLASTICIEN Praticien Spécialiste de l Institut Curie - Hôpital René Huguenin Lauréate de la Faculté Ancien Interne des Hôpitaux

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université Pierre et Marie Curie Paris VI Cancer

Plus en détail

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL

CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL CANCER DU SEIN TRAITEMENT CHIRURGICAL Olivier Bréhant DESC Viscéral CHU ANGERS Poitiers 24-25 juin 2004 INTRODUCTION Cancer fréquent (40 000 nv x cas/an) Cancer grave (12 000 DC/an) Traitement loco-régional

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Chirurgie palliative des cancers du sein

Chirurgie palliative des cancers du sein Chirurgie palliative des cancers du sein Dr MARTIN-FRANCOISE Sandrine Centre François Baclesse CAEN 1 / xx Cancers du sein métastatiques Cancer du sein d emblée métastatique : 1 à 2% Puis cancer devenant

Plus en détail

Chirurgie oncoplastique mammaire

Chirurgie oncoplastique mammaire e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2010, 9 (3) : 22-26 22 Chirurgie oncoplastique mammaire Breast oncoplastic surgery Dr MC Missana. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, chirurgie

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Traitement du carcinome intracanalaire du sein

Traitement du carcinome intracanalaire du sein Traitement du carcinome intracanalaire du sein Eric SEBBAN 241 rue du faubourg St Honoré, Paris INTRODUCTION 20% des tumeurs mammaires malignes appartiennent à la famille du carcinome intra canalaire et

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Radiothérapie dans le cancer du col utérin A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Évolution des idées dans le traitement des cancers du col utérin 19 siècle: chirurgie traitement de base 20 siècle:

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez?

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Fait-on trop de micro- ou de macrobiopsies? Too many breast biopsies? V. Juhan, P. Siles et S. Coze Mots clés : cancer du sein, surdiagnostic,

Plus en détail

MASTECTOMIE PROPHYLACTIQUE: POURQUOI, POUR QUI,QUAND, COMMENT? 19 Septembre 2014 PATHOLOGIE Anne de ROQUANCOURT Hôpital St Louis PARIS

MASTECTOMIE PROPHYLACTIQUE: POURQUOI, POUR QUI,QUAND, COMMENT? 19 Septembre 2014 PATHOLOGIE Anne de ROQUANCOURT Hôpital St Louis PARIS MASTECTOMIE PROPHYLACTIQUE: POURQUOI, POUR QUI,QUAND, COMMENT? 19 Septembre 2014 PATHOLOGIE Anne de ROQUANCOURT Hôpital St Louis PARIS LÉSIONS OBSERVÉES DANS LES PIÈCES DE MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail

La récidive d un carcinome mammaire est perçue par la patiente et son équipe médicale

La récidive d un carcinome mammaire est perçue par la patiente et son équipe médicale (la surveillance après reconstruction : le sein reconstruit, le sein symétrisé) Relapses after breast reconstruction: which follow-up? Mots-clés : Sein, Cancer, Récidive, Reconstruction. Keywords: Breast,

Plus en détail

Sein-gynécologie Décembre 2013

Sein-gynécologie Décembre 2013 Sein-gynécologie Décembre 2013 Copyright 2012 GIP Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes. Tous droits réservés. Reproduction interdite. CANCER DU SEIN CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE Version de travail : 05/12/2013

Plus en détail

Chirurgie du sein. Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010

Chirurgie du sein. Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010 Chirurgie du sein Dr Gay Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard Formation infirmière en Oncologie-Hématologie 28 janvier 2010 Différentes chirurgies du sein Chirurgie conservatrice Chirurgie radicale Chirurgie

Plus en détail

Notre programme. Introduction Carcinome in situ Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions

Notre programme. Introduction Carcinome in situ Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Notre programme Introduction Carcinome in situ Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Carcinome in situ Sénologie Dr Mazy Pathologie Dr Müller Chirurgie conservatrice Dr Bollue Mastectmie

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Chirurgie oncoplastique et reconstruction dans le cancer du sein. Techniques et indications L expérience de l Institut Curie

Chirurgie oncoplastique et reconstruction dans le cancer du sein. Techniques et indications L expérience de l Institut Curie Chirurgie oncoplastique et reconstruction dans le cancer du sein Techniques et indications L expérience de l Institut Curie Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Sous

Plus en détail

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Plan Buts de la chirurgie Chirurgie au sein: Y-a-t-il toujours un choix? Reconstruction simultanée?

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein Pr. Yves Aubard Les objectifs généraux de la surveillance Dépistage D un rechute locale ou régionale D un cancer du sein controlatéral D une métastase

Plus en détail

Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale

Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale Cancer de l Endomètre : Désescalade chirurgicale Pr Raffaèle FAUVET Service de Gynécologie Obstétrique CHU CAEN Cancer de l endomètre - Cancer gynécologique le plus fréquent (13,6/100.000 femmes) - 3 ème

Plus en détail

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Les problématiques rencontrées Détection de reliquat tumoral Detection récidive Patiente asymptomatique Patiente

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein. EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman

La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein. EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman La chirurgie ambulatoire dans le cancer du sein EPU, service de gynécologie et obstétrique de l hôpital Bicêtre 12/03/2015 Yaël Levy-Zauberman Définitions Chirurgie ambulatoire: définition en France Chirurgie

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences Huguette Nguele Meke Introduction Le cancer du sein est une maladie gave et fréquente qui touche une femme sur 11 au cours de sa vie et qui est diagnostiqué

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

RÔLE DU CENTRE DU SEIN EN SUISSE EN 2015

RÔLE DU CENTRE DU SEIN EN SUISSE EN 2015 RÔLE DU CENTRE DU SEIN EN SUISSE EN 2015 Formation continue pour pharmaciens Bourguillon, le 09 juin 2015 Prof. David Stucki Spécialiste FMH en gynécologie/obstétrique Spéc. en gynécologie opératoire Spéc.

Plus en détail

Echanges Picto-Parisiens. à l hôtel Le Meurice - Paris

Echanges Picto-Parisiens. à l hôtel Le Meurice - Paris enen Chirurgie Cancérologie et et Cancérologie Chirurgie ème 6 la Parisienne 3ème Organisateurs Pr J. 3ème P. J. LePr 20J.P Juin 2014 Organisateurs Pr J.P Organisateurs à l hôtel Le Meurice - Paris Les

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

Cas clinique Sein N 1 M. ESPIE

Cas clinique Sein N 1 M. ESPIE Cas clinique Sein N 1 M. ESPIE Cas clinique Patiente âgée de 46 ans Antécédents familiaux: Mère décédée d un cancer du sein à l âge de 41 ans (2 ans post-diagnostic) Grand-mère: cancer du sein à 45 ans,

Plus en détail

Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU. 14 Octobre 2010

Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU. 14 Octobre 2010 Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU 14 Octobre 2010 Indication (B2) - Suspicion de récidive locale ou métastatique Bourguet P, Hitzel A, Houvenaeghel G, Vinatier D, Bosquet L, Bonichon F,Corone C, Giard-Lefevre

Plus en détail

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan

Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Cancers du rectum: nouvelles tendances thérapeutiques? G. Portier Chirurgie Digestive CHU Purpan Savoir d où l on vient! Bernstein TE. Colorectal Disease. October 2012 14, (10), e668 e678 Norwegian Rectal

Plus en détail

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Ramona ITTI, physicienne médicale Service de Cancérologie - Radiothérapie hôpital St. Louis Les Matinées de l Innovation, 27 septembre 2013

Plus en détail

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris Cancer du rectum France : 15000 décès/an : 1ère cause. Pronostic souvent réservé Métastases

Plus en détail

Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR

Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR Chirurgie du Cancer du sein chez la femme agée Unité de chirurgie du sein Clinique Sainte-Elisabeth NAMUR Dr Emmanuel Bollue - Dr Pierre Marchettini Introduction 1)Validation du traitement conservateur

Plus en détail

LES LUNDIS DE LA SANTE

LES LUNDIS DE LA SANTE LES LUNDIS DE LA SANTE BREST, le 11 Avril 2005 Dr Stanislas VALENTIN Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU SEIN DANS LE CADRE DU CANCER DU SEIN CANCER DU SEIN (RAPPEL)

Plus en détail

Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques

Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques Hélène Charitansky 1, Alain Fourquet 2 1 Service de chirurgie sénologique, Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole

Plus en détail

Imagerie du sein. Georgios Sgourdos Chef de clinique COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE. Samedi 8 octobre 2011

Imagerie du sein. Georgios Sgourdos Chef de clinique COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE. Samedi 8 octobre 2011 COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE Samedi 8 octobre 2011 Imagerie du sein Georgios Sgourdos Chef de clinique Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle

Plus en détail

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas?

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Michel RIVOIRE, Valeria BASSO Département de Chirurgie Oncologique Centre Léon Bérard, INSERM 1032 69

Plus en détail

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Fertilité après cancer du sein Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Introduction Cancer du sein=1er cancer de la femme Cancer du sein chez

Plus en détail

Cancer du sein Quelques chiffres

Cancer du sein Quelques chiffres Radiothérapie dans le cancer du sein en Oncogériatrie Vendredi 27 mars 2015 Laurent Quéro Service de Cancérologie-Radiothérapie Hôpital Saint Louis, Paris Cancer du sein Quelques chiffres Premier cancer

Plus en détail

Journées du réseau Gard Lozère 19 mars 2010. Dr TRIOPON Grégory Gynécologie CHU Nîmes

Journées du réseau Gard Lozère 19 mars 2010. Dr TRIOPON Grégory Gynécologie CHU Nîmes Journées du réseau Gard Lozère 19 mars 2010 Dr TRIOPON Grégory Gynécologie CHU Nîmes Approches de la chirurgie gynécologique Chirurgie ouverte Chirurgie mini invasive: - Chirurgie vaginale - Coelioscopie

Plus en détail

Cancers du sein génétiques Chirurgie prophylactique

Cancers du sein génétiques Chirurgie prophylactique DES de Gynécologie- Obstétrique - Lundi 19 janvier 2013 Cancers du sein génétiques Chirurgie prophylactique Anne-Sophie Bats, Chérazade Bensaïd, Nathalie Douay-Hauser, Julien Seror, Claude Nos, Fabrice

Plus en détail

Curriculum vitae du Professeur Ahmed BENDIB

Curriculum vitae du Professeur Ahmed BENDIB Curriculum vitae du Professeur Ahmed BENDIB Le docteur Ahmed BENDIB, marié et père de trois enfants, est professeur chef de service de chirurgie oncologique «B» (Sénologie) et Président du Conseil Médical

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre!

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! La Clinique du sein du CHPLT Pour vous et pour votre famille Centre Hospitalier Peltzer - La Tourelle de Verviers Le cancer du sein : nous pouvons le vaincre!

Plus en détail

Annales de chirurgie 131 (2006) 256 261. Article original

Annales de chirurgie 131 (2006) 256 261. Article original Annales de chirurgie 131 (2006) 256 261 Article original Traitement conservateur des cancers du sein : zonectomie vs oncoplastie. Étude prospective à propos de 99 patientes Lumpectomy vs oncoplastic surgery

Plus en détail

Recommandation de traitement pour les patientes souffrant d un cancer du sein à récepteur hormonal positif : Influence du test Oncotype DX.

Recommandation de traitement pour les patientes souffrant d un cancer du sein à récepteur hormonal positif : Influence du test Oncotype DX. En-tête Résumé du protocole d étude Titre de la demande : Recommandation de traitement pour les patientes souffrant d un cancer du sein à récepteur hormonal positif : Influence du test Oncotype DX. No

Plus en détail

Contrairement à la chimiothérapie, à l hormonothérapie et à la radiothérapie, la

Contrairement à la chimiothérapie, à l hormonothérapie et à la radiothérapie, la Critères de qualité en chirurgie dans la prise en charge des cancers du sein localisés Quality assurance in breast cancer surgery Mots-clés : Cancer du sein - Chirurgie - Recommandation - Critère de qualité.

Plus en détail

Valeur prédictive négative de l IRM : quand et comment l utiliser?

Valeur prédictive négative de l IRM : quand et comment l utiliser? Valeur prédictive négative de l IRM : quand et comment l utiliser? MRI negative predictive negative: when and how to use it? M. Asad-syed, S. Ferron, M. Boisserie-Lacroix et G. Hurtevent 3 Mots clés :

Plus en détail

Apport du lipomodelage. Guillaume Pollet AMOC 11 avril 2015

Apport du lipomodelage. Guillaume Pollet AMOC 11 avril 2015 Apport du lipomodelage Guillaume Pollet AMOC 11 avril 2015 Sexualité et cancer Altération de l image de soi, de la relation avec l autre Baisse de la libido, du plaisir, de l excitation et de l orgasme

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

Department de Sénologie Unilabs Karin Leifland MD, Ph D Brigitte Wilczek MD, Ph D. Hôpital de Capio S:t Göran Stockholm Suède

Department de Sénologie Unilabs Karin Leifland MD, Ph D Brigitte Wilczek MD, Ph D. Hôpital de Capio S:t Göran Stockholm Suède Caractéristiques des cancers du seins détectés par l échographie automatisée 3 D (ABUS) dans le cadre d un grand centre hospitalier de mammographie de dépistage organisé à Stockholm, Suède Department de

Plus en détail

ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY. Se reconstruire. Informez-vous sur la reconstruction mammaire. Avec le soutien de

ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY. Se reconstruire. Informez-vous sur la reconstruction mammaire. Avec le soutien de ROYAL BELGIAN SOCIETY FOR PLASTIC SURGERY Se reconstruire Informez-vous sur la reconstruction mammaire Avec le soutien de 1 Le BRA Day en quelques mots Le Bra Day, Breast Reconstruction Awareness Day,

Plus en détail

EVALUATION PAR IRM DU CANCER DE L ENDOMETRE : VERS UNE CLASSIFICATION «FIGO-IRM»?

EVALUATION PAR IRM DU CANCER DE L ENDOMETRE : VERS UNE CLASSIFICATION «FIGO-IRM»? EVALUATION PAR IRM DU CANCER DE L ENDOMETRE : VERS UNE CLASSIFICATION «FIGO-IRM»? I Jammet (1), E Decroisette (1), M Pouquet (1), Y Aubard (1), JP Rouanet (2), A Maubon (1) (1) Limoges France, (2) Montpellier

Plus en détail

INTERVENTIONS SUR LE SEIN CONTROLATÉRAL POUR SYMETRISATION AU DÉCOURS D UNE CHIRURGIE CARCINOLOGIQUE MAMMAIRE CADRAGE.

INTERVENTIONS SUR LE SEIN CONTROLATÉRAL POUR SYMETRISATION AU DÉCOURS D UNE CHIRURGIE CARCINOLOGIQUE MAMMAIRE CADRAGE. INTERVENTIONS SUR LE SEIN CONTROLATÉRAL POUR SYMETRISATION AU DÉCOURS D UNE CHIRURGIE CARCINOLOGIQUE MAMMAIRE CADRAGE Juillet 2010 Service Évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France

Plus en détail

Cancer du sein Quelques chiffres

Cancer du sein Quelques chiffres Radiothérapie dans le cancer du sein en Oncogériatrie Laurent Quéro Service de Cancérologie - Radiothérapie Hôpital Saint Louis, Paris Cancer du sein Quelques chiffres Premier cancer en terme d incidence

Plus en détail

Chirurgie et cancer de l endomètre. S Gouy; E Bentivegna; C Haie-Meder; C Chargari; P Morice Gustave Roussy

Chirurgie et cancer de l endomètre. S Gouy; E Bentivegna; C Haie-Meder; C Chargari; P Morice Gustave Roussy Chirurgie et cancer de l endomètre S Gouy; E Bentivegna; C Haie-Meder; C Chargari; P Morice Gustave Roussy 11 Epidemiologyie Le plus fréquent des cancers gynécologiques Diagnostic stade précoce: 75% Age

Plus en détail

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques GRECCAR 4 Groupe de REcherche Chirurgical sur le CAncer du Rectum Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques N EudraCT

Plus en détail

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE Principes généraux Données cliniques Me C, Age, OMS 0 Antécédents Métrorragies post ménopausique? Ex complémentaires = hystéroscopie curetage et TDM TAP Chirurgie: hystérectomie

Plus en détail

Cancer du sein Epidémiologie, prévention, chirurgie et radiothérapie des stades précoces, suivi

Cancer du sein Epidémiologie, prévention, chirurgie et radiothérapie des stades précoces, suivi CURRICULUM Forum Med Suisse N o 42 17 octobre 2001 1045 Cancer du sein Epidémiologie, prévention, chirurgie et radiothérapie des stades précoces, suivi S. Anchisi a, M. Suleiman b, L. Perey c, M. Stalder

Plus en détail

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein STRATÉGIE DIAGNOSTIQUE FACE À UNE ANOMALIE CLINIQUE OU INFRACLINIQUE DU SEIN I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein 1. Anomalie à la palpation (ou à l inspection : capiton, rétraction

Plus en détail

Malgré les progrès réalisés dans la prise en

Malgré les progrès réalisés dans la prise en Peut-on faire une reconstruction mammaire immédiate par lambeau libre? Can we make an immediate breast reconstruction with free flap? Nicolas Leymarie*, Benjamin Sarfati* * Département de chirurgie, institut

Plus en détail

Journées médico-chirurgicales de Msila

Journées médico-chirurgicales de Msila Journées médico-chirurgicales de Msila 28-29 avril 2010 L association ENNOUR des médecins de la wilaya de Msila (président : Dr. Ghadbane) a organisé des journées médicochirurgicales de formation médicale

Plus en détail

Comment je traite un cancer infiltrant du sein?

Comment je traite un cancer infiltrant du sein? Comment je traite un cancer infiltrant du sein? Pr Carole Mathelin Unité de sénologie, hôpital de Hautepierre CHRU Strasbourg Strasbourg le 15 Novembre 2014 Qu est ce qu un cancer infiltrant? Canaux galactophores

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Récidive locorégionale Traitement et pronostic de la récidive locorégionale du cancer du sein

Récidive locorégionale Traitement et pronostic de la récidive locorégionale du cancer du sein Récidive locorégionale Traitement et pronostic de la récidive locorégionale du cancer du sein Locoregional breast cancer recurrence: prognosis and treatment Mots-clés.: Cancer du sein Récidive locorégionale

Plus en détail

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez?

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Que fait-on en Europe? Le point de vue du Groupe européen en pathologie mammaire (EWGBP) European breast expert pathologists experience

Plus en détail

CANCER DU SEIN ET GROSSESSE OPTIMISATIONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS GYNECOLOGIQUES 10 JANVIER 2015 CHRISTOPHE AMIEL

CANCER DU SEIN ET GROSSESSE OPTIMISATIONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS GYNECOLOGIQUES 10 JANVIER 2015 CHRISTOPHE AMIEL CANCER DU SEIN ET GROSSESSE OPTIMISATIONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS GYNECOLOGIQUES 10 JANVIER 2015 CHRISTOPHE AMIEL DEFINITIONS Cancer du sein survenant pendant la gestation Cancer du sein survenant

Plus en détail

Notre programme. Introduction Carcinome in situ (prénéoplasique) Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Sandwich

Notre programme. Introduction Carcinome in situ (prénéoplasique) Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Sandwich Notre programme Introduction Carcinome in situ (prénéoplasique) Pause café T2 N0 M0, infiltrant T3 N1 M0 Conclusions Sandwich T2 N0 M0 Sénologie Dr Vanderhoeven Chirurgie conservatrice Dr Marchettini Ganglion

Plus en détail

Tumeurs osseuses de l enfantl

Tumeurs osseuses de l enfantl Tumeurs osseuses de l enfantl Enseignement interrégional DES de PédiatrieP Auvergne Rhône Alpes Etienne Merlin Clermont-Ferrand 14 mars 2008 14-15 15 mars 2008 E Merlin DES pediatrie Clermont Ferrand 1

Plus en détail

ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LE CANCER DU SEIN

ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LE CANCER DU SEIN ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LE CANCER DU SEIN Cancer le plus fréquent chez la femme. Incidence : 25 000 nouveaux cas par an en France. L'incidence augmente en parallèle avec le recul de la mortalité. I - FACTEURS

Plus en détail

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony 2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony du 2 octobre 2010 CHIRURGIE DE RECONSTRUCTION DU SEIN Docteur Éric DUNET Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Hôpital Privé d Antony 22,

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER Des vads COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

DIJON du 05 janvier au 09 janvier 2015. STRASBOURG du 23 mars au 27 mars 2015. REIMS du 18 mai au 22 mai 2015. Programme détaillé - cf enseignant

DIJON du 05 janvier au 09 janvier 2015. STRASBOURG du 23 mars au 27 mars 2015. REIMS du 18 mai au 22 mai 2015. Programme détaillé - cf enseignant CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE (Diplôme Interuniversitaire de) 27.02.2015 avec Besançon, Dijon, Nancy et Reims Objectifs : Il s agit de regrouper dans un enseignement les bases de la chirurgie gynécologique et

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale LES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE : ASPECTS GENERAUX Données épidémiologiques : Les carcinomes de la cavité buccale représentent environ 20% des cancers des VADS. Ce sont dans

Plus en détail

Pathologie mammaire Cynthia TRASTOUR

Pathologie mammaire Cynthia TRASTOUR Pathologie mammaire Cynthia TRASTOUR Service de gynécolgie-obstétrique et Médecine de la Reproduction Pr Bongain - ARCHET II Plan Généralités Pathologie bénigne Pathologie maligne ANATOMIE DU SEIN ANATOMIE

Plus en détail

Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO)

Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO) Guide sur l utilisation d un fractionnement accéléré de radiothérapie pour le traitement du cancer du sein Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO) Février 2006 Ce guide constitue un outil

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION GUSTAVE ROUSSY ET LE CANCER DU SEIN OCTOBRE 2013 Gustave Roussy et le cancer du sein octobre 2013 page 1 DOSSIER DE PRÉSENTATION Gustave Roussy et le cancer du sein GUSTAVE ROUSSY,

Plus en détail

Traitement du creux axillaire

Traitement du creux axillaire Traitement du creux axillaire P Amouroux, C Besnard,A le Gourrierec, JB Brest, S Guilbert, V Conan-Charlet, PF Dupré CHRU Brest Actualités et Controverses 6 éditions Mont St Michel 17 mai 2013 Historique

Plus en détail

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR REFERENTIEL METIER/COMPETENCES DU CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR 20.07.2007 1 Les situations de soins types 1 1 Les situations de soins retenues ne sont, bien entendu, pas exhaustives

Plus en détail

ENQUETE SURVISO GPIC. Protocole 2011

ENQUETE SURVISO GPIC. Protocole 2011 ENQUETE SURVISO GPIC Protocole 2011 RÉSUMÉ Sujet Population cible Recueil Taille de l échantillon Personnes ressources Objectifs Logistique, analyse des données, rapport Surveillance ISO selon la méthodologie

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences. Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM

Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences. Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM Plan Introduction Objectif Méthodologie Résultats Discussion Conclusion INTRODUCTION1 Cancer

Plus en détail

Gynécologue et médecin de famille

Gynécologue et médecin de famille Gynécologue et médecin de famille Tous les deux ans dès 50 ans, les femmes sont invitées à faire une mammographie de dépistage dans le cadre d un programme lorsque leur canton ou région en dispose. Le

Plus en détail