MNG : Gestion et transfert de connaissances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MNG-66737 : Gestion et transfert de connaissances"

Transcription

1 Université Laval Hiver 2005 Faculté des sciences de l administration Plan de cours Département de management MNG : Gestion et transfert de connaissances Professeur : Réjean Landry, bureau 1515,! , poste 3523 Courriel : Télécopieur : Sites Web sur le transfert de connaissances : Sites Web sur le transfert de connaissances Objectifs du cours 1. Maîtriser les théories et modèles de gestion et transfert de connaissances 2. Maîtriser les facteurs qui améliorent la gestion et transfert de connaissances 3. Maîtriser les outils de gestion et de transfert de connaissances 4. Capacité d utiliser les outils de gestion et de transfert de connaissances 5. Capacité de rédiger un rapport d étude de cas de gestion et transfert de connaissances Contenu du cours 10 janvier : présentation du cours 17 janvier : la connaissance dans les organisations et les entreprises : la ressource stratégique distinctive la plus difficile à créer et à imiter 24 janvier paradoxes et théories du marché de la connaissance dans les organisations 31 janvier : acquisition de connaissances existantes : la veille systématique et informelle 7 février : la création de connaissances nouvelles : la R&D systématique et informelle 14 février : les stratégies de partage et de dissémination de connaissances (transfert intra organisationnel) 21 février : travail en équipe sur le cas Daimler-Chrysler 28 février : semaine de lectures sur la gestion et le transfert de connaissances 7 mars : les stratégies de transfert de connaissances (transfert inter organisationnel) 14 mars : les outils de gestion de connaissances 21 mars : l utilisation, l application et les stratégies d absorption de la connaissance : présentation par Saliha Ziam 28 mars : congé de Pâques 4 avril : les résultats de l utilisation et de l application des connaissances : l innovation et les retombées de l innovation 11 avril : les outils de transfert de connaissances : présentation par Mélanie Kéroack 18 avril : présentation des rapports de l étude de cas devant la classe 25 avril : examen en salle

2 Méthodes pédagogiques 1. Travail en équipes pendant une heure sur le thème de la semaine : Discussion des textes de la séance de la semaine et préparation d une présentation Power Point par chacune des équipes de discussion : 40 minutes; présentation des présentations Power Point par les équipes de discussion : 20 minutes 2. Présentation du thème de la semaine par le professeur 3. Rencontres individuelles et en équipe au bureau du professeur Méthodes d évaluation de l apprentissage 1. Deux rapports de lectures valant 10 points chacun pour un total de 20 points 2. Participation aux discussions en classe : 10 points 3. Le rapport d étude de cas du groupe de travail présenté devant la classe le 18 avril : 40 points 4. Examen en salle le 25 avril : 30 points Critères d évaluation de l apprentissage 1. Maîtrise des éléments théoriques et méthodologiques de gestion et du transfert de connaissances 2. Capacité d appliquer les éléments théoriques et méthodologiques appris dans le cours pour répondre aux besoins et attentes d un client 3. Capacité de présenter oralement et par écrit cette application et les livrables de façon claire et cohérente. Description des travaux à réaliser dans le cours 1. Deux rapports de lectures valant 10 points chacun. Les textes à analyser doivent être choisis dans la liste des lectures obligatoires du cours. Le premier rapport doit concerner les lectures des séances 2 ou 3. Le second rapport doit concerner les lectures des séances 4 à 11. Le rapport de lectures prend la forme suivante : a. Référence complète du texte choisi; b. Analyse du texte choisi à l aide des éléments de la chaîne de valeur de la connaissance en focalisant l attention sur les fonctions, activités, outils et tactiques de la chaîne de valeur; c. Conclusion qui met en évidence les points forts et faibles du texte choisi en référence aux éléments de la chaîne de valeur d. Les rapports de lectures sont remis au plus tard deux semaines après la discussion en classe sur le thème auquel se rapporte le texte choisi 2. Lectures obligatoires servent de base pour évaluer la qualité de la participation des étudiants aux discussions hebdomadaires. La participation aux discussions hebdomadaires vaut 10 points. 2

3 3. Le rapport d étude de cas du groupe de travail présenté devant la classe le 18 avril : 40 points. Le cas retenu en 2005 est celui de Daimler-Chrysler. Un document sera distribué sur ce cas. Des informations complémentaires peuvent également être obtenues sur Internet dans le cas de cette compagnie très connue. Ce cas fournit une situation réelle qui vous invite à intégrer votre apprentissage dans la pratique. Le cas devrait être abordé en posant les questions relatives aux stratégies, fonctions, activités, outils et tactiques de la chaîne de valeur de la connaissance. Ce rapport pourrait suivre un plan comme suit : a. Sommaire exécutif b. Énoncé du problème c. KM et KT au niveau stratégique chez Daimler-Chrysler d. KM et KT au niveau opérationnel chez Daimler-Chrysler e. KM et KT au niveau tactique chez Daimler-Chrysler f. Conclusion g. Implantation du plan d action recommandé par votre équipe La présentation Power Point des rapports d étude de cas pourrait suivre le même plan 4. Examen en salle le 25 avril : 30 points. Les questions posées à l examen correspondront à des mises en situation de cas que nous vous demanderons de résoudre. Matériel pédagogique utilisé dans le cours 1. Les présentations du professeur, les textes des lectures obligatoires et les lectures complémentaires du cours sont disponibles sur la plateforme Web CT. 2. Du matériel additionnel est également disponible sur la plateforme Web CT Calendrier des lectures obligatoires et complémentaires (Tous les textes sont disponibles sur la plate forme Web CT du cours, à l exception des chapitres de livres) 10 janvier : présentation du cours Prax, J.Y. (2004). Introduction au Knowledge Management Canadien Centre for Management Development (1999). A Primer on Knowledge Management in the Public Service Noerrachman Saleh (2003). Frequently Asked Questions About Knowledge Management. 3

4 17 janvier : la connaissance dans les organisations et les entreprises : la ressource stratégique distinctive la plus difficile à créer et à imiter Grant, R.M. (1996). Toward a Knowledge-Based Theory of the Firm Nonaka, I. Toyama, R. et Nagata, A. (2000). A Firm As a Knowledgecreating Entity : A new Perspective on the Theory of the Firm Lectures complémentaires: Chauvet, V. (2002). Les facteurs de l émergence du knowledge management: changements environnementaux, technologiques et organisationnels Grunstein, M. (2004). De la capitalisation des connaissances au renforcement des compétences dans l entreprise étendue Zack M.H. (1999). Developing a Knowledge Strategy Spender, J.C. (1996). Making Knowledge the Basis of a Dynamic Theory of the Firm Barney, J. (1991). Firm Resources and Sustained Competitive Advantage Choo, C et N. Bontis, eds. (2002), The Strategic Management of Intellectual Capital and Organizational Knowledge, chapitre 8 de R.M. Grant on the Knowledge based view of the firm Nonaka, I. et D. J. Teece, eds. (2001). Managing Industrial Knowledge, chapitre 1 de de I. Nonala et al. On a unified model of dynamic knowledge creation 24 janvier paradoxes et théories du marché de la connaissance (asymétrie, exclusion, incomplétude, coûts de transaction, problèmes d agence et capital social) Lectures obligagoires : Liebeskind, J.P. (1996) Knowledge, Strategy and the Theory of the Firm Eisenhardt, K.M. (1989). Agency Theory: An Assessment and Review Levina, N. (1999). Knowledge and Organizations : Literature Review Godfrey, P. C. et Hill, C.W.L. (1995). The Problem of Unobservables in Strategic Management Research Heiman B. et Nickerson, J.A. (2002). Towards Reconciling Transaction Cost Economics and the Knowledge-Based View of the Firm Guilhon, B. (2004). Les marchés de la connaissance, chapitre 1 Davenport, T. H. et Prusak, L. (1998), Working Knowledge, chapitre 2 Neff, D. et al., (1998) The Economic Impact of Knowledge, chapitre 10 par L Prusak et D. Cohen. 4

5 31 janvier : acquisition de connaissances : la veille systématique et informelle Janissek-Myuniz J. et Lesca, H. (2003). Veille stratégique : application d Internet et sites Web pour provoquer des informations à caractère anticipatif Landry R. et Amara, N. (2004). Le capital de réseaux des entreprises de Chaudière-Appalaches Lectures complémentaires: Lesca, H. et Janissek-Myuniz J. (2001). Internet, un gisement d informations terrain pour la veille stratégique orientée client? Vers un guide d utilisation Intellix. Knowledge analysis and Mapping Leonard, D. (1998). Wellsprings of Knowledge, chapitres 6 et 7 Block A. (1999). L intelligence économique : chapitres 1 à 7. 7 février : la création de connaissances : la R&D systématique et informelle Nonaka, I. et al (2000). A Firm as a Knowledge creating Entity : An new Perspective on the Theory of the Firm Roth, J. (2003). Enabling Knowledge Creation: Learning from an R&D Organization Nonaka, I. et Konno, N. (1998). The Concept of «BA» : Building a Foundation for Knowledge Creation Ingeldärd, A, et al. (2002). Dynamic Learning Capability and Actionable Knowledge Creation: Clinical R&D in a Pharmaceutical Company Corti, E et Stroto, C.L. (2000). Knowledge creation in Small Manufacturing Firms During Product Innovation Nerkar, A. (2003). Old is Gold? The Value of Temporal Exploration in the creation of New Knowledge Von Krogh, G. et al. (2000). Enabling Knowledge Creation, chapitre 4. Davenport, T. H. et Prusak, L. (1998), Working Knowledge, chapitre 3. Landry, R. et Amara, N. (2004). La création de connaissances dans les entreprises manufacturières de Chaudière-Appalaches Armbrecht Jr., F. M. et al (2001). Knowledge Management in Research and Development 5

6 14 février : partie I : les stratégies de partage et de dissémination de connaissances (transfert intra-organisationnel) Cummings, J. (2003). Knowledge Sharing: A Review of the Literature Cross, R et al (2001). Supporting Knowledge Creation and Sharing in Social Networks Abrams, L.C. et al. (2003). Nurturing Interpersonal Trust in Knowledge-sharing Networks Bobrow, D.G. et Whalen, J. (2002) Community Knowledge Sharing in Practice: The Eureka Story Currie, G et Kerrin, M. (2003). Human Resource Management and Knowledge Management : Enhancing Knowledge Sharing in a Pharmaceutical Company Dixon, N. (2002). The Neglected Receiver of Knowledge Sharing Stallkamp m. et Hanke, T. (2003). Knowledge Sharing: Identifying the Best Practice by Benchmarking Michailova, S. et Husted, K. (2003). Knowledge-sharing Hostility in Russian Firms Book, G.W. et Kim, Y.G. (2002). Breaking the Myths of Rewards: An Exploratory Study of Attitudes About Knowledge Sharing Wang, C.C. et Ahmed, P. K. (2003). Organizational memory, knowledge sharing, learning and innovation : an integrated model Davenport, T. H. et Prusak, L. (1998), Working Knowledge, Chapitre 4 Sanchez, R. ed. (2001). Knowledge Management and Organizational Competence, chapitre 3 de J. Stein et J. Ridderstrâle 14 février : partie II : la protection de la connaissance et sa commercialisation : les brevets et la création de spin-offs présentation par Imad Rherrad Lectures obligatoires Pavitt, K., What makes basic research economically useful? Research Policy 20, Ndoonzuau, F., et al A stage model of academic spin-off creation. Technovation 22, Lectures complémentaires Di Gregorio, D., Shane, S., Why do some universities generate more start-ups than others? Research policy 32, Carayannis, E., et al High-technology spin offs from government R&D laboratories and research universities. Technovation 18 (1),

7 21 février : travail en équipe sur le cas de Daimler-Chrysler 28 février : semaine de lectures sur la gestion et le transfert de connaissances 7 mars : les stratégies de transfert de connaissances (transfert inter organisationnel) Landry, R. Lamari, M. et Amara, N. (2003). Extent and Determinants of Utilization of University Research in Government Agencies Brown, J.H. (2004). Facilitating Research Utilization: A Cross-Sector Review of Research Evidence Van der Bij, H. et al. (2003). An Empirical Investigation into the Antecedents of Knowledge Dissemination at the Strategic Business Unit Level Blumenthal d. et Thier, S.O. (2003). Improving the Generation, Dissemination, and Use of Management Research Martin, G. W. et al. (1998). A Social Marketing Model for Disseminating Research-Based Treatments to Addictions Treatment Providers Hanney, S.R. et al (2003). The Utilization of Health Services Research In Policy-Making : Concepts, Examples and Methods of Assessment Innvaer, S. et al. (2002). Health Policy-Makers Perceptions of their Use of Evidence : A Systematic Review Amara, N., Ouimet, M. et Landry, R. (2004). New Evidence on Instrumental, Conceptual and Sumoblic Use of University Research in Government Agencies. Argote, L et Ingram, P. (2000). Knowledge Transfer : A Basis for Competitive Advantage in Firms Lemieux-Charles, L. et Champagne, F. eds. (2004). Using Knowledge and Evidence In Helath Care : Multidisciplinary Perspectives (10 chapitres sur différents aspects du transfert) 14 mars : les outils de gestion de connaissances Wissensmanagement Forum, (2004). An illustrated Guide to Knowledge Management. Earl, L. (2003).La gestion des connaissances en pratique au Canada Statistique Canada, (2001). Questionnaire de l enquête pilote sur le KM dans les entreprises canadiennes. Benbya, H. et al. (2004). Corporate Portal: A Tool for Knowledge Management Synchronization 7

8 Darroch, J. (2003). Developing a Measure of Knowledge Management Behaviors and Practices Duffy, J. (2001) The Tools and Technologies Needed for Knowledge Management Lissack M. (2000). Knowledge Management Redux: Reframing a Consulting Fad into a Practical Tool Tyndale, P. (2002). A Taxonomy of Knowledge Management Software Tools Davenport, T. H. et Prusak, L. (1998), Working Knowledge, chapitres 8 et 9 Ruggles, R. (1997) Knowledge Tools : Using Technology to Manage Knowledge Better. Patel, N ethlupic, V. (2002). A Methodology for the Selection Ok KM Tools Leseure, M.J. et Brookes, N. (2000). A Support Tool for KM ACAtivities 21 mars : l utilisation, l application et les stratégies d absorption de la connaissance Zara, S. A. et George, G. (2002). Absorptive Capacity : A Review, Reconceptualization, and Extension Jansen, J.P.J. et al (2003). Managing Potential and Realized Absorptive Capacity : Antecedents and Consequences Van den Bosch F.A.J. et al ( (2003). Absorptive Capacity : Antecedents, Models and Outcomes Van den Bosch, F.A.J. et al (1999). Coevolution of Firm Absorptive Capacity and Knowledge Environment: Organizational Forms and Combinative Capabilities Lane, P.J. et Lutatkin, M. (1998). Relative Absorptive Capacity and Interorganizational Learning 28 mars : congé de Pâques 8

9 4 avril : les résultats de l utilisation et de l application des connaissances : l innovation et les retombées de l innovation Sharkie, R. (2003). Knowledge Creation and Its Place in the development of Sustainable Competitive Advantage Obstfeld, D. (2002). Knowledge Creation, Social Networks and Innovation: an Integrative Study Lemon N, et Sahota, P.S. Organizational Culture as a Knowledge Repository for Increased Innovative Capacity Tsai, W. (2001). Knowledge Transfer in Intraorganizational Networks: Effects of Network Position and Absorptive Capacity on Business Unit Innovation and Performance Motohashi, K. (1998). Innovation Strategy and Business Performance of Japanese Manufacturing Firms Dove, R. (1999). Agility = Knowledge Managementoo = Response Ability Feeny, S. et Rogers, M. (2003). Innovation and Performance: Benchmarking Australian Firms Darroch J. et McNaughton, R. (2002). Examining the Link Between KM and Types of Innovation Artz, K.W. et al. (2003). Firm Performance : A Longitudinal Study of R&D, Patents, and Product Innovation Wang, C et Ahmed, P.K. (2003). KM Orientation and organizational Performance Wang, C et Ahmed, P.K. (2003). Development of A measure for Knowledge Management An Empirical Test and Validation of the KM Orientation Construct Dilnutt, R. (2002). Knowledge Management in Practice: Three Case Studies Sabherwal R. et Beccerra-Fernandez, I. (2003). An Empirical Study of the Effect of KM Processes at Individual, Group, and Organizational Levels McAdam, R. et Reid, R. (2000). A Comparison of Public and Private Sector Perceptions and Use of KM 9

10 11 avril : les outils de transfert de recherche : présentation par Mélanie Kéroack KUPI (2004). Knowledge Utilization Resource Guide NIDRR (2004). General Orientation to New Knowledge Utilization, Fields of Informatics, Knowledge Management and Information Technology Industry Canada (2004) Commercialization of Science and Technology Matériel pédagogique additionnel Rollet, H. (2003). Knowledge Management Bibliography Levina, N. (1999). Knowledge and Organizations : A literature Review NIDRR (2004). General Orientation to New Knowledge Utilization, Fields of Informatics, Knowledge Management and Information Technology KUPI (2004). Knowledge Utilization Resource Guide Earl, L. (2003). La gestion des connaissances en pratique au Canada Bookmark d outils et de références sur le knowledge management Les cinquante articles les plus cités en knowledge management entre 1995 et Wissensmanagement Forum (2004). An Illustrated Guide to Knowledge Management. Bonne session! 10

Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003

Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003 Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003 Les membres fondateurs du Groupe de recherche sur la rétention et la fidélisation des ressources humaines dans l industrie des services

Plus en détail

d évaluation des programmes de recherche en sciences sociales

d évaluation des programmes de recherche en sciences sociales Cadre d analyse et méthodologie d évaluation des programmes de recherche en sciences sociales Présentation préparée par Kaddour Mehiriz, agent de recherche et tdoctorant t Marie Paumier, agente de recherche

Plus en détail

PLAN de COURS Programme de deuxième cycle en management IDENTIFICATION

PLAN de COURS Programme de deuxième cycle en management IDENTIFICATION PLAN de COURS Programme de deuxième cycle en management IDENTIFICATION Sigle et titre du cours : Unité responsable : MNG-6035 : Gestion et transfert de connaissances Département de management Session :

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

Innovation et partage des connaissances

Innovation et partage des connaissances D O S S I E R Innovation et partage des connaissances sous la direction de Pascal Corbel Gilda Simoni D O S S I E R PASCAL CORBEL Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Larequoi GILDA SIMONI

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Spécialité Réseaux (RES) UE: Management des systèmes d'information [mnsi, NI303] M2IRT 2012 1 ère année Management des Systèmes d Information Unité 2 - Les principaux types de SI dans l entreprise Gilles

Plus en détail

Pourquoi le Knowledge Management? La classification des connaissances. Qu est-ce que le Knowledge Management?

Pourquoi le Knowledge Management? La classification des connaissances. Qu est-ce que le Knowledge Management? LA GESTION DES CONNAISSANCES Pourquoi le Knowledge Management? Quelques définitions La classification des connaissances Qu est-ce que le Knowledge Management? Le processus de création de connaissances

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin Tardif

INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin Tardif Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

Viser une démarche de recherche organisée

Viser une démarche de recherche organisée Etat de l art sur les travaux portant sur les audits en Management des connaissances Ecole Centrale Paris Le 2 décembre 2009 Audit KM - Rapport intermédaire d'avancement 1 Viser une démarche de recherche

Plus en détail

ECN-7010: Macroéconomique I http://www.portaildescours.ulaval.ca

ECN-7010: Macroéconomique I http://www.portaildescours.ulaval.ca UNIVERSITÉ LAVAL Département d économique Professeur: Benoît Carmichæl Automne 2014 Bureau: J.-A.-DeSève 2260 Adresse courriel: benoit.carmichael@ecn.ulaval.ca Assistant: Jean Armand Gnagne Adresse couriel:

Plus en détail

IGS À LYON. www.igs-ecoles.com IGS À PARIS IGS À TOULOUSE

IGS À LYON. www.igs-ecoles.com IGS À PARIS IGS À TOULOUSE IGS À LYON Natacha PIETRUSZKA 47, rue Sergent Michel Berthet 69009 Lyon + 33 (0) 4 72 85 72 28 igslyon@groupe-igs.fr IGS À PARIS Domitille DELILLE 12 rue Alexandre Parodi 75010 PARIS + 33 (0) 1 80 97 65

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET

ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET Session d hiver 2013 Professeur : Brian Hobbs hobbs.brian@uqam.ca LA RECHERCHE EN GESTION DE PROJET : La gestion de projet est un champs multidisciplinaire

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP LLP-LDV-TOI-2011-LT-0087 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2011 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Amélioration et réinstauration

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM Camille ROSENTHAL-SABROUX Professor University Paris Dauphine Tél. : 01 44 05 47 24 Fax : 01 44 05 40 91 sabroux@lamsade.dauphine.fr http://www.lamsade.dauphine.fr

Plus en détail

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 La Grande Région SaarLorLux Luxembourg Lorraine (France) Huit Facultés

Plus en détail

SIO-66085 Stratégies d affaires électroniques. Section à distance via Internet (Z1) Syllabus du cours. Hiver 2006

SIO-66085 Stratégies d affaires électroniques. Section à distance via Internet (Z1) Syllabus du cours. Hiver 2006 SIO-66085 Stratégies d affaires électroniques Section à distance via Internet (Z1) Syllabus du cours Hiver 2006 François Bergeron, 2005 1 Sommaire Objectif général du cours 3 Objectifs spécifiques 3 Pédagogie

Plus en détail

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL :

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : Management international APPEL A CONTRIBUTION Printemps 2014 UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES? Rédacteurs en chef invités : Corinne Bessieux-Ollier,

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Maître de Conférences en Sciences de Gestion

Maître de Conférences en Sciences de Gestion Janis HILARICUS 101 rue de Manancourt Terreville 97 233 Schœlcher @ : hilaricusjanis@yahoo.fr 29 ans Maître de Conférences en Sciences de Gestion I. FORMATION Année Diplôme Spécialité Institution Janv.

Plus en détail

Academic Publications

Academic Publications Education Laurent Bourgeon Teaching Associate Professor, Department Academic Director : " Operational Program" and " International Operational Program" (Executive Education) Doctorat en Sciences de Gestion

Plus en détail

«Routines et compétences : quels liens avec la performance des organisations»

«Routines et compétences : quels liens avec la performance des organisations» APPEL A CONTRIBUTIONS Management International «Routines et compétences : quels liens avec la performance des organisations» Rédacteurs invités Frank Brulhart 1, Cathy Krohmer 2, Ewan Oiry 3 Date limite

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

découverte, invention, innovation

découverte, invention, innovation Unité Mixte 7522 Jean-Alain HÉRAUD découverte, invention, innovation Cadre d analyse en économie de la connaissance et approche des systèmes d innovation Présentation à la CESPI DRI CNRS, Paris 15 novembre

Plus en détail

Raphaël DORNIER Professor

Raphaël DORNIER Professor Raphaël DORNIER Professor Teaching Area/s: Marketing, Strategy, Theory of Organizations, Tourism Strategy Year hired at ISC Paris: 2009 Full-Time Participating Grande Ecole Education: Degree Institution

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

Olivier DUPOUET Professeur des systèmes d Information KEDGE BS (Bordeaux) +33 6 86 44 87 47 / +33 5 56 84 63 25 olivier.dupouet@kedgebs.

Olivier DUPOUET Professeur des systèmes d Information KEDGE BS (Bordeaux) +33 6 86 44 87 47 / +33 5 56 84 63 25 olivier.dupouet@kedgebs. Olivier DUPOUET Professeur des systèmes d Information KEDGE BS (Bordeaux) +33 6 86 44 87 47 / +33 5 56 84 63 25 olivier.dupouet@kedgebs.com EDUCATION 2008: HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en

Plus en détail

e-leadership for the Digital Economy

e-leadership for the Digital Economy e-leadership for the Digital Economy e-skills and e-leadership Skills European Commission activities UNESCO, Paris 6 November 2014 André Richier, European Commission Prepared for the European Commission

Plus en détail

CV FORMAT AACSB. Romain GANDIA. Assistant Professor INSEEC Alpes-Savoie Savoie Technolac 12 avenue du lac d Annecy F - 73381 Le Bourget du lac Cedex

CV FORMAT AACSB. Romain GANDIA. Assistant Professor INSEEC Alpes-Savoie Savoie Technolac 12 avenue du lac d Annecy F - 73381 Le Bourget du lac Cedex CV FORMAT AACSB Romain GANDIA Assistant Professor INSEEC Alpes-Savoie Savoie Technolac 12 avenue du lac d Annecy F - 73381 Le Bourget du lac Cedex +33 4 79 25 37 07 rgandia@inseec.com Romain GANDIA is

Plus en détail

Open innovation. Expérience Thales autour de l outil d ingénierie des modèles Capella

Open innovation. Expérience Thales autour de l outil d ingénierie des modèles Capella Open innovation Expérience Thales autour de l outil d ingénierie des modèles Capella VÉRONIQUE NORMAND (DIRECTION TECHNIQUE THALES) DANIEL EXERTIER (THALES CORPORATE ENGINEERING) CLUB INDUSTRIEL GDR GPL,

Plus en détail

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Université Laval MBA Laval Faculté des sciences de l administration Gestion pharmaceutique Département de marketing Hiver 2006 MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Chargé de cours : 450-622-5725 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 The Canadian Association of Immersion Teachers DELF Symposium Calgary, January 19, 2012 Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 Round Table

Plus en détail

Déficit de l innovation, une des principales causes de la faible croissance de productivité au Canada. Petr Hanel Université de Sherbrooke

Déficit de l innovation, une des principales causes de la faible croissance de productivité au Canada. Petr Hanel Université de Sherbrooke Déficit de l innovation, une des principales causes de la faible croissance de productivité au Canada Petr Hanel Université de Sherbrooke 2 Pourquoi s intéresser à la productivité? Niveau de vie: PIBréel/Pop

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

CAHIER DE RECHERCHE n 2010-004 E4

CAHIER DE RECHERCHE n 2010-004 E4 CAHIER DE RECHERCHE n 2010-004 E4 Management Entrepreneurial et Orientation Entrepreneuriale : Deux concepts aussi différents? Kathleen Randerson Alain Fayolle Unité Mixte de Recherche CNRS / Université

Plus en détail

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de Keynote lecture, 3 rd International Seminar on Social LCA 6 th May 2013 Professor Roland Clift

Plus en détail

Sawsen Lakhal. Ce que représente PeDTICE pour moi

Sawsen Lakhal. Ce que représente PeDTICE pour moi Sawsen Lakhal Ce que représente PeDTICE pour moi En tant que nouvelle professeure, PeDTICE représente pour moi des occasions de rencontres très enrichissantes. Ces rencontres permettent un codéveloppement

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

Bibliographie. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Bibliographie. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Bibliographie Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Bibliographie»,

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Ce programme a été conçu par les professeurs de la Weatherhead School of Management de la Case Western Reserve

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

Enseignement. Date : 29 octobre 2014 Page : 1. Fiche Enseignement UE/ECTS

Enseignement. Date : 29 octobre 2014 Page : 1. Fiche Enseignement UE/ECTS Page : 1 Mention Intitulé de l'enseignement : Enseignement Semestre : 2 IDENTIFICATION Mots-clés (facultatif) : digital, business model, Internet, Internet des objets, Web 2.0, Web squared, NBIC Objectif

Plus en détail

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Geographic Information Technology Training Alliance (GITTA) presents: Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Table des matières 1. Les études de cas...2 1.1. Définitions et commentaires...

Plus en détail

La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique

La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique Résumé : L offre de logiciels intégrés auprès des petites entreprises s accroit. Cependant, l acquisition d un

Plus en détail

Peut-on gérer les Ressources

Peut-on gérer les Ressources Peut-on gérer les Ressources Humaines? Marc Bartoli, Université P.Mendès-France, Grenoble Responsable du Master RHci (Ressources Humaines et compétitivité internationale) Communication au colloque international

Plus en détail

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad Integration of services for frail elderly- SIPA and PRISMA projects and after Céline Bureau, M.Sc.Inf. (cbureau.csss-iugs@msss.gouv.qc.ca) CSSS-IUG

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business

Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business 2009-1-TR1-LEO05-08630 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business

Plus en détail

FORUMS INTRANET, COMMUNAUTES COGNITIVES ET CADRE HIERARCHIQUE

FORUMS INTRANET, COMMUNAUTES COGNITIVES ET CADRE HIERARCHIQUE FORUMS INTRANET, COMMUNAUTES COGNITIVES ET CADRE HIERARCHIQUE Claude Guittard Maitre de conférences en Sciences de Gestion BETA, Université Louis Pasteur, Strasbourg guittard@cournot.u-strasbg.fr Patrick

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Contexte politique Political context Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Development and widening of the Swiss Universities of Applied Sciences spectrum Cohérence politique

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

PariS ScienceS & LettreS. Sapere Aude

PariS ScienceS & LettreS. Sapere Aude PariS ScienceS & LettreS Sapere Aude PSL, a federal research university in the Very heart of PariS PSL was born as the result of the strategic alliance of 25 prestigious French institutions sharing a common

Plus en détail

Corporate Strategy Partie 1

Corporate Strategy Partie 1 Corporate Strategy Partie 1 Nadhir LAGGOUNE Alger, Janvier 2014 1 AGENDA 0 Introductions 1 Introduction de la Stratégie d entreprise et discussion 2 Le Management stratégique ou la démarche stratégique

Plus en détail

Toward an eco-conceived. the case of Pat-DD

Toward an eco-conceived. the case of Pat-DD UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE Toward an eco-conceived COMPIÈGNE COSTECH socio-technical Connaissance, organisation innovation et systèmes techniques : SIC01 Emergence des acteurs innovants dans l entreprise

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Innovative urban mobility

Innovative urban mobility Innovative urban mobility Dominique LAOUSSE RATP/Prospective and Innovative Design INTA 33- Innovative urban environments 2009, october 5 th C-K Theory Not pure creativity Not pure strategic planning Not

Plus en détail

Florence PALPACUER. Courriel : florence.palpacuer@umontpellier.fr Fonction : Professeur. Biographie

Florence PALPACUER. Courriel : florence.palpacuer@umontpellier.fr Fonction : Professeur. Biographie Florence PALPACUER Courriel : florence.palpacuer@umontpellier.fr Fonction : Professeur Biographie Florence PALPACUER est Professeur en Sciences de Gestion à l Université Montpellier où elle dirige le Master

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences PUSG, UFR 413 35, avenue Abadie 33072 Bordeaux Cedex celine.barredy@u-bordeaux4.fr TEL +33(0)685431233 Education 2005: PhD in Management Sciences

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com , des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com Thales, leader mondial des hautes technologies Systèmes de transport, Espace, Avionique, Opérations aériennes, Défense terrestre,

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100

Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100 EUROPEAN COMMISSION Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100 MEDA - ISIIMM Institutional and Social innovations in Irrigation Mediterranean Management (Innovations

Plus en détail

Contenu Local Vision pour la RDC

Contenu Local Vision pour la RDC Contenu Local Vision pour la RDC Nouvelle Vision congolaise du Capital Humain national, de la Création des Richesses et du Renforcement de Capacités Economiques de l Etat et des Entrepreneurs Qu est-ce

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

AXES MANAGEMENT CONSULTING. Le partage des valeurs, la recherche de la performance. Sharing values, improving performance

AXES MANAGEMENT CONSULTING. Le partage des valeurs, la recherche de la performance. Sharing values, improving performance AXES MANAGEMENT CONSULTING Le partage des valeurs, la recherche de la performance Sharing values, improving performance Abeille (apis) : les abeilles facilitent la pollinisation en passant d une fleur

Plus en détail

COMPONENT: CAPACITY BUILDING

COMPONENT: CAPACITY BUILDING COMPONENT: CAPACITY BUILDING TITLE OF THE ACTIVITY 1 Context Target goups / Beneficiaries/actors Implementation strategy Capitalization of Experiences In spite of the efforts made by projects and FIDAfrique

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS PROGRAMME : MBA TITRE DU COURS : Management of Transportation Systems SIGLE : XXX PROFESSEUR RESPONSABLE DU PROJET DE COURS : Georges Zaccour SERVICE D'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Note : Ce programme est enseigné exclusivement en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6

Plus en détail

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES 1.1 Méthodologie Ce mémoire contient deux méthodologies différentes. La première correspond à la revue de la littérature et a pour objectif la documentation dans des sources

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT CHINOIS EN PERPÉTUELLE MUTATION Une réglementation évolutive - Fiscalité TVA, Business Tax, récupération de TVA export - Contrôle des changes vers un assouplissement - Charges sociales

Plus en détail