Activités & Savoir-Faire. Les Missions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activités & Savoir-Faire. Les Missions"

Transcription

1 Etre Community Manager, c est créer et animer une communauté, un espace sur lequel des personnes partageant les mêmes centres d intérêt se retrouvent pour communiquer, partager et faire évoluer cette communauté. Cette activité est souvent complémentaire à d autres missions liées aux technologies de l information et de la communication. Les Missions Création, développement de communautés Identifier les réseaux sociaux sur lesquels l organisme de tourisme pourrait communiquer. Créer ou superviser la création des pages de l organisme de tourisme sur ces différents réseaux. Animation de communautés via les réseaux sociaux Assurer l animation et le trafic des pages de l organisme de tourisme, en créant des liens avec d autres membres du réseau, en générant des groupes autour de sujets permettant la promotion de l organisme ou de son territoire et, le cas échéant, en créant des événements numériques. Production de contenus rédactionnels Rédiger, sur la base d une demande définie ou d un cahier des charges, des textes susceptibles de contribuer aux contenus d éditions numériques de l organisme. Il peut s agir de textes descriptifs ou explicatifs, d analyse de données, de présentations, de mises en forme d information Ils peuvent être produits par un grand nombre d acteurs des organismes de tourisme. Production de contenus photo, vidéo, sonores Etayer les publications proposées par des photos, vidéos, ou documents audio qui permettront de donner une nouvelle dimension aux contenus proposés. Veille, e-réputation S informer en permanence sur les réseaux sociaux, les technologies, et leurs innovations. Se positionner sur les réseaux en fonction de ces informations. Veiller à l eréputation de la structure en recherchant ce qui se dit sur elle sur le web. D autres missions peuvent être confiées aux community managers, qui diffèrent selon leur niveau de responsabilité et selon la taille du pôle promotion-communication-web de leur ADT/CDT : - Campagnes Search & Display, - Analytics, Facebook adds, - Evénementiel, - Animation de réseaux locaux... Les impératifs à prendre en compte Le Community Manager Le métier de community manager est un métier neuf, riche en expérimentation et en prospective, qui a le mérite de mettre le marketeur en relation directe avec l internaute. Le milieu évolue à grande vitesse, il faut donc sans cesse rebattre les cartes, anticiper les tendances, les comportements... Il est nécessaire pour le Community Manager de : - Avoir une bonne culture générale des réseaux sociaux et de ce qu il s y passe, - Porter une attention constante à l e-réputation - Définir en amont ses objectifs, pour bien choisir le réseau sur lequel communiquer - Réfléchir à ce que l on communique, à qui et avec quel ton 1

2 Les Qualités personnelles Faire preuve de générosité et d enthousiasme au quotidien. Etre capable de prendre du recul sur ce que l on écrit ou sur les réactions que l on peut obtenir. Etre patient et volontaire, car il s agit d une mission très chronophage. Avoir une sensibilité marketing, corporate, afin de valoriser au mieux sa destination. Quelles formations pour y arriver? Le métier de Community Manager n est apparu qu il y a quelques années. On trouvera donc difficilement un diplôme universitaire y étant consacré. Cependant, les thématiques de Community Management sont à présent largement intégrées aux diplômes de marketing, communication, tourisme ; ou encore aux diplômes plus spécifiques concernant les techniques de l information et de la communication (TIC). Les Compétences requises Connaitre parfaitement le fonctionnement des réseaux sociaux (fonctionnalités, statistiques ), manier le langage 2.0. Avoir des compétences suffisantes en logiciels de graphisme pour produire des créations au jour le jour. Bien connaitre l univers digital, ses acteurs, ses outils... Compétences rédactionnelles et orthographe. Compétences d analyse et de planification. Vous pouvez également suivre des formations spécifiques sur ce sujet, comme par exemple celles proposées au Rn2D par Dominique Dufour, consultant spécialisé. Quelques exemples d intitulés de poste - Community manager - Assistant(e) TIC - Assistant(e) éditions - Animateur/trice Internet - Chargé(e) de mission web - Chargé(e) de communication/tic - Chargé(e) de mission promotion/communication - Chargé(e) de promotion et e-tourisme - Responsable projet internet - Responsable stratégie web, webmarketing et communication online - Responsable du pôle promotion, communication, commercialisation «Nous créons une communauté, un lieu où des personnes qui partagent les mêmes centres d intérêt peuvent se retrouver et évoluer ensemble.» 2

3 3 Activités & Savoir-Faire Interview de Pierre Dabout Directeur Général des Alpes-de-Haute-Provence (04) Comment est gérée la mission de community management au sein de l ADT des Alpes-de-Haute- Provence? Nous avons établi une stratégie assez simple, en nous disant : il y a un monde de l information. Dans ce monde de l information, nous avons un site internet, j allais dire «traditionnel», dans lequel les gens peuvent trouver tout ce qu ils recherchent pour préparer leur séjour. Et il y a le monde de la séduction, pour lequel nous nous sommes dit que les réseaux sociaux sont de très bons outils sur lesquels il faut capitaliser, car on s adresse à des niches de clientèles et à des cibles bien précises. Quel dispositif avez-vous mis en place pour former vos équipes à l animation de communautés? Nous avons défini un certain nombre de thèmes et de sujets à forte valeur ajoutée identitaire de notre beau département. Et nous avons après cela fait un gros travail de management avec l ensemble de l équipe, en leur demandant quelles étaient leurs passions, ce qu ils aimaient dans le département. Je me suis rendu compte que chaque personne avait forcément des affinités sur un sujet, des activités, un thème. Et donc j ai capitalisé sur les motivations de chaque individu afin qu il puisse devenir community manager sur ce thème. Avez-vous rencontré des freins auprès de certains collaborateurs? Oui, il y a eu des freins. Certaines personnes se posaient des questions : vie privée, vie publique? Comment faire, comment communiquer? Ces freins, nous avons pu les lever avec l expérience. Certaines personnes étaient très motivées dès le départ, donc étaient un petit peu les leaders de ce projet, les autres ont suivi. Et on s est rendu compte que c était en fait assez simple, qu il fallait être naturel, parler avec ses émotions, son coeur. Lorsque l on parle d un sujet qu on aime bien, qu on maitrise bien, on devient expert et c est beaucoup plus facile de parler sur les réseaux sociaux. Evidemment nous avons mis également en place des formations. Des formations au départ externalisées, avec des spécialistes de ces outils, que ce soit sur Facebook, sur Flickr, sur Youtube, sur Vimeo, sur tous les autres outils qu on peut utiliser. Et surtout, après cela, nous avons défini des référents en interne, qui travaillent quotidiennement sur ces outils pour aider leurs collègues à suivre l évolution de ces réseaux sociaux qui bougent très vite. Avez-vous pu mesurer les résultats de cette nouvelle organisation en termes de visiteurs? Cela fait maintenant deux ans que nous avons mis en place cette stratégie sur les réseaux sociaux, et les résultats sont vraiment très impressionnants. Le site d information touristique a une croissance régulière de 2%, 5%, ce qui est bien car beaucoup de sites internet perdent de l audience. Cette croissance est telle grâce au référencement naturel qui est apporté notamment par les réseaux sociaux. Sur les outils du web 2.0 (les pages Facebook etc.), on constate que les photos mises en ligne obtiennent plus de vues. Les vidéos, plus de vues. Sachant que chaque vidéo fait deux ou trois minutes, le temps passé devant les vidéos est beaucoup plus important que le temps passé sur notre site internet! Il y aussi les fans des pages Facebook : ce n est pas le nombre de fans qui est important, même si on en a plus Pierre Dabout

4 Interview de Pierre Dabout Directeur Général des Alpes-de-Haute-Provence (04) de Ce qui est important c est l interaction qu il y a, le partage de l information, les commentaires.et là-dessus on constate une viralité très importante. Chaque outil a des dispositifs statistiques très pointus et chaque community manager doit faire très attention à suivre les statistiques de ses publications. Pour faire simple, au sein de l Agence de Développement Touristique des Alpes-de-Haute-Provence, 1/3 du trafic sur internet est fait par le site traditionnel, et les 2/3 faits sur les réseaux sociaux. Etre community manager pour une destination touristique ou pour une entreprise privée, est-ce différent? Je ne pense pas, parce que le discours est le même. Et ce qui est important dans ce discours, c est qu on s adresse à des personnes qui peuvent devenir des amis, avec lesquels on a des affinités communes et qu il faut partager. Il faut parler donc d émotions, de ce qu on ressent, de ce qu on aime, et partager le plaisir qu on a sur ces sujets-là. Nous ne sommes plus du tout sur un discours institutionnel mais sur un discours relationnel. Que ce soit pour une entreprise privée ou une institution, si on a ce discours relationnel, les résultats sont-là. Et la mission de community management sera la même. 4

5 5 Activités & Savoir-Faire Interview de Dominique Dufour Consultant spécialisé en community management Comment définiriez-vous le community management? Le community management est un ensemble de moyens, d outils online et offline qui permettent à une société, une entité, une association ou une entreprise d avoir un visage plus humain, de se rapprocher de ses prospects, de ses clients, des personnes qui aiment par exemple le lieu dont elles font la promotion à travers les réseaux sociaux. C est un moyen de se rapprocher des gens, de communiquer et de faire des affaires aussi. En quoi est-ce une activité importante des ADT/CDT? Je dirais que c est une activité importante dans le sens où le monde a changé. Nos touristes, ceux qui viennent dans nos départements, ne sont plus comme avant. Aujourd hui ils consomment avec un smartphone, ils partagent leurs émotions, leurs expériences vécues sur le territoire sur Facebook, sur Twitter, communiquent avec leurs amis via des photos, via des vidéos. Ils s y plaignent aussi, quand ils ne sont pas satisfaits. Il est donc logique, voire obligatoire pour un CDT, d être proche de ces gens et de communiquer sur les mêmes territoires de communication qu ils utilisent aujourd hui. D où la pertinence de mettre au point une stratégie sur les réseaux sociaux, de façon à se rapprocher de nos clients, de nos prospects, de ceux qui viennent ou qui vont venir dans le département. Quels sont les impératifs à prendre en compte lorsque l on gère les réseaux sociaux pour une société? Y a-t-il des règles à respecter? Il y a en fait plein de règles à respecter. Une des premières règles importantes, je pense, c est d impliquer l équipe. C est-à-dire que confier la gestion des réseaux sociaux à une personne, c est comme si vous donniez un téléphone à une personne dans une société : il n y aurait qu un téléphone, qu une personne qui pourrait appeler. Cette implication est nécessaire car, avec les réseaux sociaux, l impact est global et transverse à tous les pôles du CDT. Cela va avoir un impact sur les ventes, sur les réservations, sur la communication, sur le marketing Et à ce titre-là, il est important pour le community manager ou la personne qui est en charge au sein d un CDT d impliquer l ensemble de ses collaborateurs dans la gestion de ces outils d aujourd hui. Cela, pour moi, c est le premier impératif. Et le deuxième, c est d établir des règles de bon sens quant à l utilisation de ces nouveaux outils de communication. La personne en charge des réseaux sociaux, en établissant des guidelines et des règles qu elle va partager avec ses collègues, va ainsi les responsabiliser. L implication et la responsabilisation seront bénéfiques à l ensemble du CDT. Comment pensez-vous que cette activité sera amenée à évoluer dans les années à venir? Je pense que la prochaine étape va consister à inclure tous les partenaires d un CDT sur la gestion de ces réseaux sociaux. C est-à-dire qu on va descendre d un niveau et on va aller vraiment sur le terrain. On va apprendre à l hôtelier, au camping, à la brasserie, au festival (etc.), à utiliser tout ça, même si certains l utilisent déjà très bien, de façon à ce que chacun communique l un avec l autre, partage, s appuie sur les bonnes pratiques des uns et des autres. Je pense que c est la prochaine étape. Dominique Dufour

6 Interview de Dominique Dufour Consultant spécialisé en community management 6 On y arrive progressivement, dans certains départements cela commence à se mettre en place. Mais je pense qu après avoir fait comprendre l intérêt d avoir une communauté en interne, après avoir commencé à la construire et à la développer en externe, la troisième étape va être justement d inclure tous les partenaires qui jusqu à présent étaient un petit peu mis à l écart, pas volontairement certes, mais par manque de temps, de ressources... par les CDT. Mais ce sera la prochaine étape : faire en sorte que ces personnes-là soient également partie prenante dans cette gestion des réseaux sociaux. Quelles sont les qualités d un bon community manager? C est une vaste question. Je dirais que c est quand même un métier de communication et d écrits. Donc avoir la curiosité de l autre et surtout aimer communiquer. En évitant les fautes d orthographe, les choses comme ça : c est basique, c est simple, mais il vaut mieux éviter. Je dirais qu effectivement il faut avoir l envie d aller vers les autres et de pouvoir communiquer d une façon compréhensible, lisible, et si possible sans faute. Dominique Dufour et ses stagiaires lors d une formation Rn2D septembre 2012 Qu essayez-vous d apporter à vos stagiaires lors de vos formations? C est à eux qu il faut poser cette question, après coup et pas avant. Moi, ce que j ai envie de leur apporter, c est une espèce de fraicheur. J ai envie de leur dire : «Allez-y». Même si ils y sont déjà! J ai envie de leur dire : «Allez-y différemment, tentez des choses, utilisez de nouveaux outils, faites de la vidéo, du son, prenez des photos, impliquez vos partenaires». J ai envie que ce soit un vrai projet. Je veux aussi leur donner envie d impliquer leurs équipes, qu ils ne travaillent pas simplement tout seuls. Parce que quand on travaille tout seul, on se confronte rapidement à des barrières. L idée, c est de travailler en équipe, d apprendre à collaborer, à partager, avec ses collègues ou avec ses partenaires. Avec des petits exercices pratiques, en leur faisant réfléchir à leur pratique quotidienne des réseaux sociaux, et bien finalement, cela leur donne l envie d y aller. Du fait que ces formations soient très pratiques : on produit beaucoup de choses, on produit des plans d action, on se met véritablement dans une attitude d être actif et pro-actif. Et bien du coup, à la fin, il y a eu un changement, il y a eu un déclic, et ils ont envie d y aller. Et cela, pour moi, en tant que formateur, c est merveilleux : de les voir dresser des plans à 3 mois, un an, de commencer à écrire, prendre des photos, tourner des vidéos Non seulement c est très agréable pour moi de voir tout ça, mais aussi cela renouvelle leur travail, lui donne une dimension autre, qu ils n avaient pas encore bien soupçonné dès le départ.

7 7 Activités & Savoir-Faire Quel est votre parcours professionnel? Après un DEUG LEA, je suis partie pour Londres où j ai obtenu un BA en European Studies. J ai commencé à travailler là-bas : j y suis restée 10 ans. J ai d abord travaillé en tant qu assistante marketing pour un grand groupe européen, avant d être embauchée dans une galerie d art dans laquelle je suis restée cinq ans. C est en Angleterre que j ai commencé à travailler avec les nouvelles technologies. J ai rapidement pratiqué les réseaux sociaux, j ai eu un compte Facebook tôt, pratiquement depuis sa création : le contexte anglo-saxon était plutôt favorable et ces nouveaux outils me plaisaient beaucoup. Je suis rentrée en France en septembre 2006, et j ai eu l opportunité de travailler au CDT. Petit à petit, avec la réorganisation de la structure, mes compétences, j ai été amenée à travailler sur le community management. Qu aimez-vous le plus dans vos missions? Ce qui me plait le plus c est la communication en direct avec les fans de l Aveyron. Nous partageons un intérêt commun pour le territoire, nous avons des échanges quotidiens sur les réseaux. De mon côté, je leur donne des idées pour découvrir le territoire de l Aveyron, et eux nous parlent de leur expérience. Ils nous offrent un retour sur notre travail qui peut être gratifiant, et tout cela, c est du direct : il n y a pas de routine, on ne sait pas à quoi s attendre d un jour à l autre. Qu aimez-vous le moins? Le coté chronophage de l activité. Il n y a pas de limite : on peut aller toujours plus loin dans les échanges, mais aussi dans la recherche, sur la veille. Il faut donc vraiment Interview de Muriel Henessy Community manager pour le CDT de l Aveyron (12) savoir s organiser, savoir dire stop. L autre chose que je n aime pas du tout, ce sont les «trolls», ces personnes qui font des commentaires sur les réseaux sociaux, qui ne sont pas souvent justifiés et qui ont surtout comme objectif de provoquer. Mais il y a toujours un membre de la communauté qui leur répond et les remet à leur place, et cela, c est quelque chose de très positif. Finalement, la communauté s autorégule. Quels sont pour vous les ingrédients d une bonne page Facebook? Tout d abord, faire des publications régulières. Et puis, être à l écoute des gens qui viennent sur la page, communiquer avec eux, les considérer. S ils postent des photos, les remercier, les encourager. Surtout, il faut aller voir ce qu il se passe autour, ne pas se focaliser uniquement sur notre page. Voir ce que les autres font de leur côté, aimer leur travail. On est dans l échange! A quoi ressemble votre quotidien? La première chose que je fais quand j arrive, c est d aller voir ce qu il se passe sur nos réseaux. Nous sommes présents sur Facebook, Twitter, Youtube Je vais donc répondre aux commentaires, aux questions éventuelles, mais aussi partager ce que je trouve sur d autres pages ou comptes pour le faire connaître à notre communauté. C est encore une fois la notion d échange qui prévaut. Ensuite, j organise ma journée conformément à ce que nous avons planifié en amont. Je fais beaucoup de veille sur l actualité du territoire, mais aussi sur les événements dans le monde de l e-tourisme. Muriel Henessy

8 Interview de Muriel Henessy Community manager pour le CDT de l Aveyron (12) Je regarde les statistiques, pour savoir si ce que l on a posté a été bien perçu ou non, si cela a fonctionné ou pas. Je planifie aussi les posts pour les semaines à venir : je recherche des idées, des photos, des liens etc. Mon quotidien, c est aussi beaucoup de relationnel avec les Offices de Tourisme et les acteurs touristiques du territoire. Et toute la journée, c est garder un oeil sur nos réseaux : pour reprendre une actualité, répondre à un commentaire et être le plus réactif possible! Travailler dans un CDT, est-ce différent? Il faut adapter le discours institutionnel aux réseaux sociaux : j utilise un langage du quotidien, car nous parlons entre individus. Je n ai pas tant l impression de travailler pour le CDT que pour le territoire en lui même. Comme je l ai dit, j échange beaucoup avec les Offices de Tourisme, les prestataires Par exemple, si l un d eux n est pas sur les réseaux, il peut bénéficier des nôtres pour faire passer ses informations. Je relaie aussi les informations qu ils publient sur leurs propres réseaux sociaux. Je communique avec les Aveyronnais, je relaie leur parole. Tout cela va bien plus loin que servir uniquement le CDT, j ai plus l impression de servir l Aveyron et ses habitants. Nous parlons de la destination, pas de la structure en tant que telle. Quelles évolutions connaissent vos missions? Cette activité est tout de même assez nouvelle, et nous avons peu de recul, bien que nous ayons été très tôt sur les réseaux : notre page Facebook a ouvert en mai Le métier de community manager n existait pas encore! Mais dans notre CDT, nous avons la chance d avoir une direction qui nous soutient et qui comprend ce que sont ces nouveaux métiers et les réseaux sociaux. Cela nous permet de toujours avancer, de profiter des évolutions permanentes du milieu pour utiliser de nouveaux outils. Je suis toujours à l affût de ce qu il se passe, et j ai toujours la possibilité de proposer de nouvelles choses. Nous avons bien démarré, et nous allons continuer à évoluer. Une anecdote? J ai un avatar, un profil professionnel : Marion de l Aveyron. Et comme j habite dans une petite ville, il arrive qu on me reconnaisse, et qu on m appelle Marion! Il faut donc pouvoir gérer cet aspect un peu schizophrène du métier! 8

9 Quel est votre parcours professionnel? Titulaire d un Master 2 dans l Ingénierie du Développement Sportif et Touristique Durable, j ai travaillé 4 ans dans la production et la commercialisation de séjours touristiques avant d être auteur de guides de voyage. A partir de 2009, j ai intégré la Direction du Tourisme de la Loire en tant que technicien du label Clévacances. Interview de Lionel Lambert Chargé de mission promotion/communication pour l ADRT de la Loire (42) Qu aimez-vous le plus dans vos missions? C est le fait de, chaque jour, devoir trouver la bonne inspiration, faire preuve de créativité pour proposer un contenu de qualité et réussir à faire le buzz C est cela qui est le plus intéressant. En réponse à ces contenus que je propose, les utilisateurs s impliquent, envoient leurs commentaires, leurs photos. Lionel Lambert En mars 2011, j ai commencé à travailler pour l Agence de Développement et de Réservation Touristique de la Loire dans l événementiel pour ensuite basculer sur le pôle Web et l animation du réseau d hôtellerie de plein air. Ils deviennent alors de vrais ambassadeurs, de vrais acteurs du territoire. Grâce à leur ressenti en direct, on sait tout de suite si notre publication a été pertinente ou non. C est un travail réellement stimulant. 9 Quelles sont vos missions? Actuellement, sur le pôle web, mes missions sont principalement axées autour d actions de webmarketing et de Community Management. Autrement dit, l animation et la gestion des différents réseaux sociaux en proposant aux membres des communautés que nous avons créées, un contenu éditorial qui les intéresse. Il s agit de publier des éléments qui les encouragent à donner leur avis, partager leur vécu, leurs connaissances de certains sites. Mon objectif, c est de véhiculer une image positive de la destination. Quels sont pour vous les ingrédients d une bonne page Facebook? Il faut un support ludique et d actualité, les internautes sont très attachés à cette notion. Pour cela, je propose des photos de saison, des vidéos, des sites à deviner, des idées de sortie, des évènements en fin de semaine. J essaye de répondre de façon concise et pertinente à toutes les questions ou interpellations. Qu aimez-vous le moins? Le Community Management est encore un métier émergent. A mon sens, le web 2.0. n est pas un effet de mode, c est un vrai phénomène de société. Les réseaux sociaux sont encore sous-estimés dans le secteur du Tourisme et les prestataires privés ne peuvent pas en faire l impasse dans leur stratégie de communication. De plus, un travail commun avec les territoires est engagé et doit se poursuivre afin de disposer d une visibilité accrue. Travailler dans une ADRT, est-ce différent du travail pour une marque? Dans une entreprise non-institutionnelle, on défendra une marque. Dans notre cas, nous sommes médiateurs d une destination qu il s agit de valoriser et faire connaitre. Pour cela, nous devons bien connaitre notre territoire : ses aspects géographiques, gastronomiques, ses sites phares. On pourrait parler de marque de destination.

10 Interview de Lionel Lambert Chargé de mission promotion/communication pour l ADRT de la Loire (42) Quelles évolutions connaissent vos missions? Le numérique révolutionne nos métiers, il faut rester connecté et suivre ces évolutions digitales. Tous les jours, il faut garder en tête que les photos de vacances de nos amis influencent énormément nos choix de destination, que les avis des touristes foisonnent sur Internet et que nous devons de plus en plus être attentifs à ces phénomènes. Une anecdote? En avril dernier, nous avons eu un épisode neigeux dans la Loire : un mètre de neige était tombé sur nos massifs. Nous avons donc décidé de nous rendre sur les lieux, de prendre des photos et vidéos que nous avons ensuite largement partagés sur nos réseaux. Il y a eu, pour le coup, un effet boule de neige : le buzz a fonctionné, cela a beaucoup intéressé nos communautés au point que nous avons reçu des appels des médias qui demandaient plus de précisions. C est un exemple qui met bien en valeur les possibilités permises par le Community Management : nous utilisons le direct pour faire connaitre notre destination. 10

11 11 Activités & Savoir-Faire Quel est votre parcours professionnel? Suite à l obtention de mon bac littéraire en 1998, j ai suivi un cursus d arts plastiques à la faculté de lettres d Aix-en- Provence. Au cours de mes études, j ai suivi le programme d échange européen Erasmus à Barcelone, où j ai pu apprendre les techniques anciennes de la création artistique. En 2004, j ai commencé à travailler : de la médiation culturelle à la vente en passant par l animation Ensuite, j ai rejoint la Française des Jeux, en tant que technicienne d assistance téléphonique. Suite à cette expérience, j ai mis en place et animé un atelier de création artistique pour un centre social culturel. Après un bilan de compétences, j ai repris des études pour passer une licence professionnelle et technologique, ce qui m a permis de développer des compétences liées au développement, au graphisme et à la gestion de projet pour le web. A l issue de cette formation, j ai été recrutée par Bouchesdu-Rhône Tourisme, en janvier 2012, en tant que chargée de mission web. A quoi ressemble votre quotidien? Pour promouvoir la destination et diffuser les contenus de notre site grand public, visitprovence.com, sur les réseaux sociaux, nous avons créé en mai 2012 notre page Facebook. Nous y postons chaque jour une nouvelle actualité. Les posts sont anticipés 1 mois à l avance. Tous les lundis matin, je planifie les envois des posts à 12h30 pour chaque jour. Chaque matin, quand j arrive, je consulte notre page Facebook : je regarde les commentaires, quels sont les posts les plus commentés et les plus partagés. C est donc à la fois un travail de veille et de contrôle. Je surveille aussi des posts beaucoup plus anciens, pour vérifier s il n y a pas de nouveaux commentaires. Après cela, je travaille sur les autres projets. Vers 13 heures, je retourne sur la page Facebook pour vérifier que les posts ont bien été diffusés et voir les réactions des fans. Enfin, je me reconnecte en fin de journée pour un dernier contrôle. Interview de Marie-Laure Wavelet Community Manager pour Bouches-du-Rhône Tourisme (13) Actuellement, nous avons plus de fans qui constituent une véritable communauté d amoureux de la Provence : bien souvent, avant que je n aie eu le temps de répondre à un commentaire, quelqu un l a déjà fait pour moi! C est donc un page qui vit très bien, les internautes y participent beaucoup, communiquent En moyenne, nos posts touchent directement 4000 personnes et indirectement personnes, c est ce qu on appelle la «portée virale». La communauté réagit beaucoup à l actualité : par exemple, lorsque l on parle de Marseille, bien souvent, la discussion dans les commentaires va facilement tourner en débat sur la ville. Je fais de la modération, mais seulement lorsque c est nécessaire : quand il y a des propos controversés ou déplacés par exemple, je les supprime de la page. Mais d une manière générale, j interviens peu, je laisse chacun s exprimer. Je suis également en charge d animer un compte Twitter pour un projet spécifique lié à l opendata (données ouvertes). Nous avons lancé le 2 avril 2012 le site internet data.visitprovence. com, sur lequel sont mises à disposition toutes les données touristiques du département. J utilise donc Twitter pour suivre l actualité sur le vaste sujet des données ouvertes à travers les data journalistes et faire connaître nos actions. Je m y rends cependant moins fréquemment que Facebook, trois ou quatre fois par semaine. Mais j utilise aussi Twitter pour communiquer sur l ensemble de nos actions ou sur les informations que l on souhaite Qu aimez-vous le plus dans vos missions? Animer une communauté, mettre en valeur un département riche avec ses trois territoires Marseille, la Provence et la Camargue. Faire connaître les professionnels, les activités liées au tourisme et faire découvrir un environnement riche. Je pense aussi que les gens qui nous suivent apprécient vraiment ce que nous diffusons car ils réagissent beaucoup, en partageant et en commentant nos posts. C est cette interaction avec nos fans qui me plaît bien. Marie-Laure Wavelet

12 12 Activités & Savoir-Faire Qu aimez-vous le moins? Quand on décide de laisser la parole à tout le monde, parfois il peut y avoir des débordements, des commentaires ou des avis négatifs. Ce n est pas toujours plaisant. Ce qui me plaît le moins dans mon travail c est aussi la déformation de l information due à la profusion de réseaux sociaux sur la toile. Afin de maîtriser sa communication sur le Web, Bouches-du-Rhône Tourisme a choisi d investir les réseaux sociaux de manière qualitative en se concentrant uniquement sur les plus importants et les plus utilisés : Facebook et Twitter. Travailler dans une ADT, est-ce différent? Nous sommes dans le cadre d une institution. Il faut donc faire attention au ton que l on emploie. C est quelque chose d important à ne pas perdre de vue : une page professionnelle ne se gère pas du tout comme un profil personnel, sur lequel on aura tendance à répondre à tout, tout le temps et tout de suite. Quand on anime une page pour une entreprise ou une institution, il faut réfléchir en amont à ce qu on écrit, même lorsqu il s agit d un «message privé». Je réponds toujours aux messages privés, mais jamais du tac-au-tac. Parfois, quand je ne sais pas quoi répondre, je consulte mes collègues, et nous réfléchissons ensemble à une réponse adaptée. Animer une communauté sur Facebook pour le compte d une institution c est une organisation, une planification et c est faire preuve d anticipation pour éviter de faire trop de modération. Quels sont pour vous les ingrédients d une bonne page Facebook? De belles images et une information de qualité, pertinente. Le visuel est très important : si vous avez une belle page Facebook, les gens auront plus tendance à lire le texte qui se rattache à la photo. Je m en rends compte au quotidien. Interview de Marie-Laure Wavelet Community Manager pour Bouches-du-Rhône Tourisme (13) Le fait de proposer un rendez-vous chaque jour aux fans crée un engagement, une attente, bref, une relation. Une bonne page Facebook, c est pour moi, une page sur laquelle les fans s expriment régulièrement, commentent et partagent nos informations auprès de leurs amis. Pour savoir si votre page Facebook fonctionne bien, il vous suffit de calculer le «taux d engagement des fans» en divisant le «nombre de personnes qui en parlent» par le nombre de fans et de multiplier par 100. Si le taux d engagement de votre page est compris entre 2.5% et 5%, les spécialistes marketing vous diront que votre stratégie de communication est bonne et que les fans perçoivent bien votre page. Par exemple, la page Facebook de COCA-COLA, c est fans mais seulement «personnes qui en parlent», soit un taux d engagement de 1.036%. Quant à notre page Facebook Myprovenceofficiel, son taux d engagement atteint 7.2 %. Une anecdote? Utiliser Facebook dans le cadre de son travail est très différent de l expérience personnelle que l on peut en avoir. Sur mon profil personnel, je vais avoir tendance à répondre, à argumenter, à partager quasiment en permanence. Alors, quand nous avons ouvert notre page Facebook, qui a tout de suite rencontré un grand succès, j ai commencé à répondre à chaque contribution, à chaque message! J y ai englouti un temps considérable, jusqu à ce que ma responsable me demande de freiner le rythme et de pas répondre à tout le monde! Sur une page institutionnelle ou professionnelle, il faut adapter son comportement, ne répondre que quand c est nécessaire, se contenter de modérer les propos De toute façon, je n ai pas vraiment besoin de faire de modération : grâce aux membres de notre communauté, notre page fonctionne très bien et s anime vraiment toute seule!

Activités & Savoir-faire

Activités & Savoir-faire Community Manager Activités & Savoir-faire Devianart Fullmetalclo Community Manager Pôle Promotion, Communication, Web Etre Community Manager, c est créer et animer une communauté, un espace sur lequel

Plus en détail

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER?

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? Benoit DUDRAGNE http://bdc-etourisme.com Benoit.dudragne@gmail.com www.facebook.com/bdc.conseil.etourisme

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation Construire son e-réputation Les médias sociaux au service de l e-réputation Les réseaux sociaux sont devenus stratégiques à chacune des 5 étapes d un séjour. Réservation Les réseaux sociaux au service

Plus en détail

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité?

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? CCI Rennes Bretagne Eco-Entreprises - L association Bretagne Eco-Entreprises met en synergie les compétences de ses 65 entreprises membres

Plus en détail

LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012

LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012 LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012 Le PLFI, c est quoi? Depuis 2011, les Offices de Tourisme du Pays d Oloron Haut Béarn met à votre disposition un Programme de Formation InterFilières

Plus en détail

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Dates : du 7 au 18 septembre 2015 LE METIER DE COMMUNITY MANAGER Le métier de «community manager» est né il y a environ cinq ans de la nécessité de communiquer sur

Plus en détail

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 Conseil et Ingénierie Touristique Anglet Tourisme E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 4 février 2010 Contexte Contexte Les structures de promotion touristique sont aujourd hui en pleine mutation,

Plus en détail

L écosystème Internet de la Bretagne

L écosystème Internet de la Bretagne L écosystème Internet de la Bretagne Notre consommateur : une démarche complexe Notre ambition commune et partagée Etre présent ensemble sur tous ces points de contacts pour mieux Capter nos consommateurs,

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

LES ATELIERS NUMÉRIQUES

LES ATELIERS NUMÉRIQUES LES ATELIERS NUMÉRIQUES 2015 Office de tourisme des Pays de Saint-Flour - Tél. 04 71 60 22 50 - www.pays-saint-flour.fr - info@pays-saint-flour.fr L OFFICE DE TOURISME PARTENAIRE DE VOTRE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

Community Management. Opportunités pour développer sa visibilité. Stéphanie Laporte - OTTA

Community Management. Opportunités pour développer sa visibilité. Stéphanie Laporte - OTTA Community Management Opportunités pour développer sa visibilité Stéphanie Laporte - OTTA I/Etat des réseaux sociaux et usages pour se développer. Sport et réseaux sociaux : quelques chiffres 35% des supporters

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX TAMENTO Agence de Webmarketing TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES INBOUND MARKETING REFERENCEMENT COMMUNICATION VISUELLE DEVELOPPEMENT WEB 2 Christophe MENANI Associé Responsable du développement Responsable

Plus en détail

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook 5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook * Parmi tant d autres! 2-6 Bd Poissonnière 75009 PARIS www.excel.fr www.tbwa-france.com 1 1. Une page de fan plutôt qu un groupe! La page de la Croix-Rouge

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010. Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence?

Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010. Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence? Rencontre E-tourisme 25 Novembre 2010 Réseaux sociaux et avis de consommateurs Comment valoriser votre présence? Ouest Ouest Online Online 4E rue 4E du rue Bordage du Bordage - 35510-35510 Cesson Cesson

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

POURQUOI COMMUNIQUER?

POURQUOI COMMUNIQUER? POURQUOI COMMUNIQUER? Pour être connu en acquérant de la notoriété Pour être reconnu en construisant une image positive de votre entreprise Toute société a de réels besoin en matière de communication quelle

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Sylvie Boulet Responsable de la Mission TIC de la Chambre de Commerce et d Industrie de Lot-et-Garonne s.boulet@ccit47.fr Tél : 05 53 77 10 84 Les réunions

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Développer sa présence professionnelle en ligne

Développer sa présence professionnelle en ligne Présente Développer sa présence professionnelle en ligne Intervenant Daniel Membrives, DM CONSEIL 1 Comment être présent sur la toile? Le site Contenu structuré Avec ou sans commentaires autorisés sur

Plus en détail

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures Cette formation propose aux étudiants la connaissance et la maîtrise du marketing du web et des outils et techniques sur Internet. Elle sensibilise aux règles à respecter pour fidéliser et promouvoir les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

FACEBOOK, UN OUTIL AU SERVICE DE VOTRE STRUCTURE.

FACEBOOK, UN OUTIL AU SERVICE DE VOTRE STRUCTURE. Sensibiliser, fédérer, agir pour un tourisme responsable. FACEBOOK, UN OUTIL AU SERVICE DE VOTRE STRUCTURE. Les nouvelles technologies, avec les réseaux sociaux notamment, représentent une formidable opportunité

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Questions et réponses

Questions et réponses «Médias sociaux indispensables. info ou intox?» Petit déjeuner du 13 novembre 2012 Questions et réponses Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E. de tous secteurs : «Etes-vous représentés

Plus en détail

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement Utilisez les médias sociaux Pour rayonner plus largement Web 2.0 ou Web Social, qu est-ce que c est? Nouvelle génération du web Internaute = acteur Forte interaction Conversation Création de contenu Proximité

Plus en détail

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma?

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Les média sociaux

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

L Académie e-tourisme

L Académie e-tourisme L Académie e-tourisme Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2015 Un programme de formations pour les professionnels du tourisme Hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de sites

Plus en détail

2-les axes de développements du web marketing

2-les axes de développements du web marketing INTODUCTION Le web est t un ensemble de donnée relie par des liens hypertexte. Tandis que Le marketing sous-entend un état d esprit, une discipline qui cherche à déterminer les offres des biens et services

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Les clés pour devenir Community Manager (2014)

Les clés pour devenir Community Manager (2014) http://fr.openclassrooms.com/entreprise/cours/les-cles-pour-devenir-community-manager Chapitre 1 Méthode EcPaRe : Ecouter, Parler, Répondre Ressources Compétences Stratégie Définir des cibles, des objectifs,

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Réussir sa collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 MENU // P.3 P.6 INTRODUCTION COLLECTER TOUT AU LONG DE L ANNÉE Étape 1 : Offrir la possibilité de vous soutenir tout au long de

Plus en détail

Atelier numérique E-tourisme

Atelier numérique E-tourisme Atelier numérique E-tourisme 21 mars 2011- Pavillon de Marquèze Parc naturel régional Landes de Gascogne -L Etourisme? «tourisme électronique» - activités du secteur du tourisme sur internet - permet de

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00 CONFÉRENCE 12/10/2014 Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires 14h00 à 15h00 Valérie MILWARD, Hotelrestovisio Maguette MBOW, Horeka Mickael BALONDRADE, Cap Conseils FORMATION AU

Plus en détail

INTERNET. Source : Baromètre Raffour Interactif 2012, propos écrits par Guy Raffour

INTERNET. Source : Baromètre Raffour Interactif 2012, propos écrits par Guy Raffour 1 2 3 Parce qu en 2011 : 17.2 millions de Français ont préparé leurs séjours en ligne, soit 58% des Français partis. 12.5 millions de Français ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet en

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014 Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr Bouzigues Le 8 décembre 2014 Les chiffres-clés du e-tourisme L e-tourisme, un marché de 16 milliards d euros

Plus en détail

Communication et développement des institutions

Communication et développement des institutions Métiers de la communication Métiers du développement des institutions Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 255 métiers de la communication DIRECTEUR DE COMMUNICATION Code : COM01 Directeur

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

Création de site internet Prises de vues aériennes par drone Formations de pilotes de drone Informatique professionnel

Création de site internet Prises de vues aériennes par drone Formations de pilotes de drone Informatique professionnel Création de site internet Prises de vues aériennes par drone Formations de pilotes de drone Informatique professionnel WEB MARKETING Le webmarketing, c est quoi? 1. Du trafic 2. De la conversion 1. Qui

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Animation. Programme. Numérique de Territoire. Forums et Ateliers. numériques

Animation. Programme. Numérique de Territoire. Forums et Ateliers. numériques Animation 2015 Numérique de Territoire Programme Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S ATELIERS ACCOMPAGNEMENT NUMERIQUE ANIMATION NUM EN CHÂTAIGNERAIE CANTALIENNE Nos forums et

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL?

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? LAD C. MENES / Shutterstock COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 1. DÉFINIR DES MOTS ET EXPRESSIONS CLÉS PERTINENTS

Plus en détail

Votre page Entreprise et les personnes qui la suivent

Votre page Entreprise et les personnes qui la suivent Votre page Entreprise et les personnes qui la suivent Une relation qui donne des résultats 5 étapes pour communiquer avec ceux qui vous suivent sur LinkedIn linkedin.com/companies 1 Table des matières

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES par Camille LASTENNET Master 2 sciences politiques spécialité Management du Risque Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Plus en détail

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Les médias sociaux (réseaux sociaux, blogs, wikis*, forums, etc.) sont au cœur du Web 2.0. La communication traditionnelle et descendante, dont le paroxysme se matérialise

Plus en détail

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME CONSTATS Chaque année, les touristes sont de plus en plus nombreux à consulter Internet pour préparer leur séjour, à réserver en ligne, à utiliser leur smartphone avant, pendant et après le séjour. (baromètre

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

Vous proposez une franchise

Vous proposez une franchise Vous proposez une franchise L une de vos principales problématiques de communication est de réussir à allier : communication «globale» : Avec un impact fort, elle permet de maîtriser l image globale de

Plus en détail

NOTRE MISSION EST D'IMAGINER, DE RÉALISER ET DE PROMOUVOIR VOS PROJETS DIGITAUX.

NOTRE MISSION EST D'IMAGINER, DE RÉALISER ET DE PROMOUVOIR VOS PROJETS DIGITAUX. NOTRE MISSION EST D'IMAGINER, DE RÉALISER ET DE PROMOUVOIR VOS PROJETS DIGITAUX. NOTRE AGENCE BRAAXE EST UNE AGENCE INDÉPENDANTE DE COMMUNICATION DIGITALE BASÉE À PARIS. ELLE A POUR VOCATION D IMAGINER,

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Barcamp webmasters Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien

Plus en détail

communication digitale

communication digitale munication digitale Les fondamentaux de l'e-merce 12 Les réseaux sociaux au service du développement mercial 13 & 14 TECHNIQUES D OPTIMISATION DU RéFéRENCEMENT SUR LE WEB 15 & 16 Formations GOLF 2015 formation@ffgolf.org

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

Avez-vous déjà réfléchi à votre stratégie de communication ou de marketing sur le web et les réseaux sociaux?

Avez-vous déjà réfléchi à votre stratégie de communication ou de marketing sur le web et les réseaux sociaux? Martigny / Sion 076 417 03 60 à votre stratégie Pierre Martin Webmaster diplômé HEVS - Web project manager SAWI Community manager - Ecrivain public Martigny/Sion pierremartin.ch@gmail.com Je vous invite

Plus en détail

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie CATALOGUE DES FORMATIONS Animateur Webmarketing Ecole supérieure du Numérique de Normandie Août 2014 Animateur Webmarketing. Cliquez sur le thème qui

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

être source de propositions pour leurs améliorations.

être source de propositions pour leurs améliorations. N 9 - RESPONSABLE, Le/la responsable promotion - communication d une ADT ou d un CDT a pour rôle de coordonner les actions qui permettront de faire connaitre sa structure et sa destination. Pour cela,

Plus en détail

Réseaux sociaux et e-réputation mardi 8 septembre 2015

Réseaux sociaux et e-réputation mardi 8 septembre 2015 Réseaux sociaux et e-réputation mardi 8 septembre 2015 Programme PARTIE 1 - Internet et médias sociaux : chiffres-clés et tendances sociologiques PARTIE 2 Les géants Facebook et Twitter PARTIE 3 Les réseaux

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

Jeune diplômé : entre 24 et 35 K. Jeune cadre : entre 35 et 45 K (et plus selon expérience et missions confiées).

Jeune diplômé : entre 24 et 35 K. Jeune cadre : entre 35 et 45 K (et plus selon expérience et missions confiées). N 13 - WEBMARKETER RESPONSABLE DU WEBMARKETING, RESPONSABLE DE L E-MARKETING, RESPONSABLE DU MARKETING ON-LINE, CHARGÉ DE WEBMARKETING À l interface entre l opérationnel et le fonctionnel, le webmarketer

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Plan d actions et bilans thématique «jardin / végétal» 2012-2013

Plan d actions et bilans thématique «jardin / végétal» 2012-2013 Plan d actions et bilans thématique «jardin / végétal» 2012-2013 I / Promotion sur les supports de communication Promotion de l offre «jardin / végétal» dans le magazine «anjou émotions» (145 000 ex.)

Plus en détail

Agence Webmarketing global. Une nouvelle vision de vos projets

Agence Webmarketing global. Une nouvelle vision de vos projets Agence Webmarketing global Une nouvelle vision de vos projets f t Agence Basée sur un savoir-faire acquis grâce à plus de 6 ans d expérience réussie dans l e-marketing en Europe, vous offre les solutions

Plus en détail

Le Community Management

Le Community Management AvAnt-propos Que font les français quotidiennement? C est la question cruciale que toute entreprise (et leurs agences de communication) devrait se poser. Pourtant, la réponse est connue : 3 heures/jour

Plus en détail

FORMATION TIC. Animer une communauté sur les réseaux sociaux

FORMATION TIC. Animer une communauté sur les réseaux sociaux FORMATION TIC Animer une communauté sur les réseaux sociaux # OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaître les différents média et réseaux sociaux (Facebook, Youtube, Viadeo, Linkedin...) et leurs usages ; Comprendre

Plus en détail

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux :

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux : Depuis quelques années, les besoins en accompagnement numérique exprimés par les acteurs du tourisme d Auvergne se sont accrus. La réponse apportée par le CRDTA a été la mise en place d'une formation d'animateur

Plus en détail

COMMENT GERER SA E-REPUTATION?

COMMENT GERER SA E-REPUTATION? Il y a encore quelques années, l image d une entreprise s appuyait principalement voire essentiellement - sur une communication institutionnelle, construite par le biais de médias traditionnels. Internet

Plus en détail

Be Brighter, Bolder, Better. Agenda. April 2013

Be Brighter, Bolder, Better. Agenda. April 2013 Agenda Be Brighter, Bolder, Better April 2013 1. Strategie mise en place 2. Comment améliorer l image de la Tunisie 3. Comment utiliser la Technologie au moment de crise 4. Questions & réponses 1 Mise

Plus en détail

Dossier de presse Janvier 2013

Dossier de presse Janvier 2013 Dossier de presse Janvier 2013 Récompensée par le Concours départemental de la Création d Entreprise 2012, la nouvelle agence web rochelaise Pixel Perfect lance WebAlbums Contact Presse Anelise AUDIFFREN

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Facebook, Twitter et moi -- Bonnes pratiques

Facebook, Twitter et moi -- Bonnes pratiques Facebook, Twitter et moi -- Bonnes pratiques à destination des jeunes Introduction Depuis quelques années, les réseaux sociaux transforment le visage d internet. Et même si les adultes tendent à investir

Plus en détail

Réseaux sociaux & relations clients

Réseaux sociaux & relations clients Réseaux sociaux & relations clients Avina en quelques mots Le paysage des Réseaux sociaux Community Management, pourquoi et comment? Cas concret - Facebook (BtoC) Cas - Google (pourquoi Google+) Stratégie

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail