Autorisation spéciale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Autorisation spéciale"

Transcription

1 Autorisation spéciale Certains médicaments dans Reformulary nécessitent une autorisation spéciale de l assureur avant que l ordonnance soit remboursable. Qu est-ce qu une autorisation Est-ce que je dois payer l ordonnance moi-même? Comment demander une autorisation Votre régime vous donne immédiatement accès à près de médicaments d ordonnance. Certains autres médicaments nécessitent une autorisation spéciale avant que l ordonnance soit remboursable. Si l autorisation spéciale est approuvée, vous paierez le montant (la quote-part) le moins élevé de votre régime pour l ordonnance. Si elle ne l est pas, vous devrez peut-être payer vous-même le plein montant de l ordonnance. Le médecin doit donner une raison médicale bien fondée expliquant pourquoi vous devez prendre le médicament nécessitant une autorisation spéciale. Voici comment demander celle-ci : 1. Remplissez le formulaire Autorisation spéciale (AS); vous pouvez le télécharger du site Web de l administrateur du régime. Le médecin et vous devez tous les deux le remplir. Ensuite, demandez au médecin ou au pharmacien d appeler l administrateur du régime ou de lui télécopier le formulaire. 2. Une fois votre demande traitée, on vous en avisera, et vous recevrez une lettre par la poste. Vous devrez faire approuver la demande d autorisation spéciale pour continuer à payer le montant (la quote-part) le moins élévé du régime. 3. Si l administrateur du régime veut en savoir plus, il peut s adresser directement au médecin. 4. Si la demande est approuvée, faites exécuter l ordonnance. Si elle est rejetée, vous et votre médecin en serez avisés. Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

2 Qu arrive-t-il à l autorisation spéciale après son envoi à l administrateur du régime? La demande sera examinée en toute confidentialité par un examinateur médical qualifié, selon des critères spécifiques. Moins de 7 à 14 jours ouvrables plus tard, vous recevrez, par écrit, un avis de décision. Si le médecin a besoin d une réponse urgente à cause de l affection médicale, on s appliquera à la lui donner rapidement. Si la demande est approuvée, l avis de décision en spécifiera la durée. Vous devrez probablement demander une autre autorisation spéciale par la suite, lorsque la durée approuvée est écoulée. Et si je prends déjà un médicament identifié comme nécessitant une autorisation Si vous prenez déjà un médicament identifié comme nécessitant une autorisation spéciale au moment du lancement du nouveau régime, votre médicament bénéficiera de droits acquis. Cela veut dire que vous pourrez continuer à prendre ce médicament et payer le montant (la quote-part) le moins élevé. Consultez Affections médicales dans Reformulary Droits acquis pour plus d information. Tout énoncé suggérant que vous pensiez à ou considériez un médicament particulier, indiquant qu un médicament est un médicament préférentiel ou décrivant l efficacité d un médicament n est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic ou le traitement de votre médecin, et ne doit pas être utilisé pour remplacer un professionnel de la santé à des fins de diagnostic ou de traitement. Vous ne devez pas agir en fonction de ou vous fier à tout renseignement figurant sur ce document ou sur MédiGuide au sans consulter un médecin ou un professionnel de la santé qualifié. Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

3 ACTEMRA (tocilizumab) ADCIRCA (tadalafil) adefovir ADEMPAS (riociguat) Polyarthrite rhumatoïde; Arthrite idiopathique juvénile Hépatite B ALDURAZYME (laronidase) Mucopolysaccharidose I (MPS I) APTIOM (eslicarbazépine) AUBAGIO (tériflunomide) AVANDIA (rosiglitazone), AVANDAMET (rosiglitazone/metformine) AVONEX (interféron bêta-1a) BANZEL (rufinamide) BENLYSTA (bélimumab) BETASERON (interféron bêta-1b) bosentan BOTOX (onabotulinumtoxin A) butorphanol en vaporisateur nasal Épilepsie Diabète ++ Épilepsie Lupus Autres Migraines CALCIJEX (calcitriol) Maladies du rein ++ calcitriol (injectable) Maladies du rein ++ CARIPUL (époprosténol) CAYSTON (aztréonam) CEREZYME (imiglucérase) Chlorax (aclidinium (bromure d') + chlordiazépoxide (chlorhydrate de) CIMZIA (certolizumab) COPAXONE (glatiramère) Fibrose kystique Maladie de Gaucher Troubles digestifs ++ Spondylite ankylosante Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

4 CYSTADANE (bétaïne) DAXAS (roflumilast) DIACOMIT (stiripentol) DUODOPA (carbidopa + lévodopa) ELAPRASE (idursulfase) ELELYSO (taliglucérase alfa) ENBREL (étanercept) ENTOCORT (budésonide) ESBRIET (pirfénidone) EXJADE (déférasirox) EXTAVIA (interféron bêta-1b) EYLEA (aflibercept) FABRAZYME (agalsidase bêta) FAMPYRA (fampridine) FIRAZYR (icatibant) FLOLAN (époprosténol) FORTEO (tériparatide) FOSRENOL (lanthane hydraté (carbonate de)) FYCOMPA (pérampanel) GALEXOS (siméprévir) GENOTROPIN (somatropine) GILENYA (fingolimod) HARVONI (lédipasvir + sofosbuvir) Homocystinurie Asthme, BPCO Épilepsie Maladie de Parkinson Maladie de Hunter Maladie de Gaucher Psoriasis; Arthrite idiopathique juvénile; Spondylite ankylosante Maladies inflammatoires de l'intestin - maladie de Crohn et colite ulcéreuse Fibrose pulmonaire idiopathique Surcharge chronique en fer Maladie de Fabry Angio-œdème héréditaire Ostéoporose Hyperkaliémie; Hyperphosphatémie Épilepsie Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

5 HEPSERA (adefovir) Hépatite B HUMATROPE (somatropine) HUMIRA (adalimumab) ILARIS (canakinumab) IMUNOVIR (inosine) Infections générales ++ Psoriasis; Maladies inflammatoires de l intestin (maladie de Crohn); Arthrite idiopathique juvénile; Spondylite ankylosante Arthrite idiopathique juvénile; Syndrome périodique associé à la cryopyrine (SPAC) INCIVEK (télaprévir) Inflectra (infliximab) JETREA (ocriplasmine) JINARC (tolvaptan) JUXTAPID (lomitapide) KALYDECO (ivacaftor) KINERET (anakinra) KUVAN (saproptérin) LEMTRADA (alemtuzumab) LIBRAX (aclidinium (bromure d') + chlordiazépoxide (chlorhydrate de) LUCENTIS (ranibizumab) Psoriasis; Spondylite ankylosante Polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) Hypercholestérolémie familiale homozygote Fibrose kystique Polyarthrite rhumatoïde; Arthrite idiopathique juvénile Phénylcétonurie Troubles digestifs ++ MACUGEN (pégaptanib) MÉTOJECT (méthotrexate) Psoriasis; Maladies inflammatoires de l intestin (maladie de Crohn et colite ulcéreuse) MULTAQ (dronédarone) Cœur et tension artérielle ++ MYOZYME (alglucosidase) NAGLAZYME (galsulfase) Maladie de Pompe Mucopolysaccharidose VI (MPS VI, maladie de Maroteaux-Lamy) Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

6 NEULASTA (pegfilgrastim) NEUPOGEN (filgrastim) NEUPRO (rotigotine) NORDITROPIN NORDIFLEX (somatropine) NPLATE (romiplostim) NUTROPIN AQ (somatropine) Omnitrope (somatropine) OPSUMIT (macitentan) ORENCIA (abatacept) OTEZLA (apremilast) OZURDEX (dexaméthasone) POSANOL (posaconazole) PROLASTIN-C (inhibiteur de l'alpha 1-protéinase) PULMOZYME (dornase alfa) RASILEZ (aliskirène), RASILEZ HCT (aliskirène/hydrochlorothiazide) REBIF (interféron bêta-1a) REMICADE (infliximab) REMODULIN (tréprostinil) RENAGEL (sévélamer (chlorhydrate de)) RENVELA (sévélamer (carbonate de)) RESTASIS (ciclosporine) RETISERT (fluocinolone) Autres Autres Maladie de Parkinson Purpura thrombopénique idiopathique (PTI) chronique réfractaire Polyarthrite rhumatoïde; Arthrite idiopathique juvénile Psoriasis Inflammation de l'œil ou de l'oreille Affections cutanées; Infections générales Déficit congénital en alpha 1-antitrypsine Fibrose kystique Cœur et tension artérielle ++ Polyarthrite rhumatoïde; Rhumatisme psoriasique; Psoriasis; Maladies inflammatoires de l intestin (maladie de Crohn et colite ulcéreuse); Arthrite idiopathique juvénile; Spondylite ankylosante Hyperkaliémie; Hyperphosphatémie Hyperkaliémie; Hyperphosphatémie Sécheresse oculaire Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

7 REVATIO (sildénafil) REVOLADE (eltrombopag) RILUTEK (riluzole) riluzole RITUXAN (rituximab) SAIZEN (somatropine) SAMSCA (tolvaptan) SAPHRIS (asénapine) SATIVEX (cannabidiol + delta-9-tétrahydrocannabinol) SEBIVO (telbivudine) SENSIPAR (cinacalcet) SIGNIFOR (pasiréotide) sildénafil (20 mg) SIMPONI (golimumab) SIMPONI I.V. (golimumab) SOLIRIS (éculizumab) SOMAVERT (pegvisomant) SOVALDI (sofosbuvir) STELARA (ustékinumab) TECFIDERA (diméthyle) TOBI, TOBI PODHALER (tobramycine) TRACLEER (bosentan) TYSABRI (natalizumab) ; Purpura thrombopénique idiopathique (PTI) chronique réfractaire Sclérose latérale amyotrophique (SLA) Sclérose latérale amyotrophique (SLA) Polyarthrite rhumatoïde; Arthrite idiopathique juvénile Hyponatrémie Troubles bipolaires Douleur Hépatite B IRC (avec hyperparathyroïdie); Hypercalcémie (hyperparathyroïdie primaire); Hypercalcémie (avec carcinome parathyroïdien) Maladie de Cushing Spondylite ankylosante; Maladies inflammatoires de l'intestin - maladie de Crohn et colite ulcéreuse Polyarthrite rhumatoïde Hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN); Syndrome hémolytique et urémique (SHU) Acromégalie Psoriasis; Rhumatisme psoriasique Fibrose kystique Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

8 ULORIC (fébuxostat) VFEND (voriconazole) VICTRELIS (bocéprévir) VICTRELIS TRIPLE (bocéprévir + interféron alfa-2b + ribavirine) VIMIZIM (élosulfase alfa) VISUDYNE (vertéporfine) VOLIBRIS (ambrisentan) voriconazole (injectable) VPRIV (vélaglucérase alfa) XELJANZ (tofacitinib) XEOMIN (onabotulinumtoxin A) XIAFLEX (collagénase clostridium histolyticum) XOLAIR (omalizumab) ZAVESCA (miglustat) ZAXINE (rifaximine) Goutte Affections cutanées; Infections générales Mucopolysaccharidose IVA Affections cutanées; Infections générales Maladie de Gaucher Polyarthrite rhumatoïde Autres Contracture de Dupuytren Asthme, BPCO Maladie de Gaucher Encéphalopathie hépatique Note : Les médicaments de marque sont en majuscules. Les médicaments génériques sont en italiques. Ce symbole indique un médicament qui bénéficie de droits acquis. Référez-vous à Affections médicales dans Reformulary Droits acquis pour plus d information. ++ Ces médicaments ne sont remboursables que pour les membres qui les prennent déjà. Pour des raisons médicales, une autorisation spéciale ne sera pas accordée à un membre ayant une nouvelle prescription pour ce médicament. Affections médicales dans Reformulary Autorisation spéciale Août

Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West. Jean-François Langlais Directeur Régional

Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West. Jean-François Langlais Directeur Régional Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West Jean-François Langlais Directeur Régional Au programme Aperçu du contexte actuel de l assurance médicaments Mécanismes

Plus en détail

Médicaments en voie de commercialisation :

Médicaments en voie de commercialisation : Printemps 2014 Médicaments en voie de commercialisation : Aperçu du futur et coup d œil sur le passé Médicaments en voie de commercialisation : Aperçu du futur et coup d œil sur le passé En ce qui concerne

Plus en détail

Les nouveaux traitements de fond de la SEP

Les nouveaux traitements de fond de la SEP Sclérose en plaques : les nouveaux traitements Guillaume MATHEY, Hôpital de Metz-Mercy Les nouveaux traitements de fond de la SEP Le but des traitements de fond Forme par poussées 2 ième ligne TYSABRI

Plus en détail

Hiver 2013. Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les promoteurs de régimes

Hiver 2013. Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les promoteurs de régimes Hiver 2013 Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les promoteurs de régimes Paysages changeants, produits en voie de commercialisation et conséquences pour les

Plus en détail

Innovations thérapeutiques dans le domaine des médicaments Bilan des procédures centralisées depuis leur création en 1995

Innovations thérapeutiques dans le domaine des médicaments Bilan des procédures centralisées depuis leur création en 1995 Innovations thérapeutiques dans le domaine des médicaments Bilan des procédures centralisées depuis leur création en 1995 Pr Philippe Lechat Pharmacologie, Hôpital St Louis Département de la Recherche

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 novembre 2009 LEDERTREXATE 5 mg, solution injectable B/1 ampoule de 2 ml (Code CIP : 315 012-5) LEDERTREXATE 25 mg, solution injectable B/1 ampoule de 1 ml (Code CIP

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 2 23 Octobre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation HUMIRA (DCI : Adalimumab

Plus en détail

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Quelle(s) affirmation(s) sont vraies? 1- Il n y a pas de traitement efficace de la SEP 2- On peut traiter les

Plus en détail

Y-a-t-il des raisons médicales qui

Y-a-t-il des raisons médicales qui é NQUÊTE Programmes industriels d observance : sans justification médicale L analyse Prescrire des programmes à mi-mai 2007 révèle que les programmes industriels d observance ne sont pas justifiés par

Plus en détail

59 médicaments sous la surveillance de l'afssaps... Et après?

59 médicaments sous la surveillance de l'afssaps... Et après? 59 médicaments sous la surveillance de l'afssaps... Et après? by Anne-Claire - Mercredi, janvier 19, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/59-medicaments-sous-la-surveillance-de-lafssaps-et-apres.html On

Plus en détail

Quelle est l incidence

Quelle est l incidence Printemps 2012 Quelle est l incidence de ce médicament en voie de commercialisation sur mon régime d assurance-? Quelle est l incidence de ce médicament en voie de commercialisation sur mon régime d assurance?

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

Les 15 ans en assurance médicaments au Québec

Les 15 ans en assurance médicaments au Québec Les 15 ans en assurance médicaments au Québec Évolution du régime public d assurance médicaments Présenté par : Guy Simard Directeur de l actuariat et de l analyse des programmes Mai 2012 Objectifs Prendre

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES. Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012

ACTUALITES THERAPEUTIQUES. Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012 ACTUALITES THERAPEUTIQUES Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012 Traitement de fond Objectifs: Réduire le nombre de poussées Arrêter ou freiner la progression du handicap Les traitements disponibles

Plus en détail

LES BIOMÉDICAMENTS ET LES PETITES MOLÉCULES IMMUNOMODULATRICES ET IMMUNOSUPPRESSIVES

LES BIOMÉDICAMENTS ET LES PETITES MOLÉCULES IMMUNOMODULATRICES ET IMMUNOSUPPRESSIVES LES BIOMÉDICAMENTS ET LES PETITES MOLÉCULES IMMUNOMODULATRICES ET IMMUNOSUPPRESSIVES Jean SIBILIA, Marie-Odile DUZANSKI, Coralie VAROQUIER, Christelle SORDET, Emmanuel CHATELUS, Jacques-Éric GOTTENBERG.

Plus en détail

Patient. Assistance. l aide aux patients

Patient. Assistance. l aide aux patients Patient GUIDE DE Assistance l aide aux PROGRAM patients PRIMER Le guide des promoteurs de régimes privés d assurance maladie sur les programmes d aide aux patients Your guide to pharmaceutical manufacturers

Plus en détail

Mercredi, 10 avril 2013 Présenté par: M. Carl Laflamme Premier Vice-président, assurance collective. SSQ.de 1944 à 2012. Les bureaux de SSQ en 1944!

Mercredi, 10 avril 2013 Présenté par: M. Carl Laflamme Premier Vice-président, assurance collective. SSQ.de 1944 à 2012. Les bureaux de SSQ en 1944! L ASSURANCE COLLECTIVE : COMPRENDRE POUR AGIR Mercredi, 10 avril 2013 Présenté par: M. Carl Laflamme Premier Vice-président, assurance collective SSQ.de 1944 à 2012 Les bureaux de SSQ en 1944! 1 Statistiques

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

Le TOP 25 des principes actifs dans les dépenses du secteur ambulatoire de l assurance soins de santé en 2013

Le TOP 25 des principes actifs dans les dépenses du secteur ambulatoire de l assurance soins de santé en 2013 Infospot Le TOP 25 des principes actifs dans les dépenses du secteur ambulatoire de l assurance soins de santé en 2013 Juillet - Août - Septembre 2014 Le TOP 25 des principes actifs dans les dépenses du

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE

TRAITEMENT DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE TRAITEMENT DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE RÉVOLUTION DES PRINCIPES DE TRAITEMENT Mise à disposition de nouvelles molécules Traitements de fond classiques ( Méthotrexate, Salazopyrine ) : plus efficaces

Plus en détail

Nouvelles-éclair sur la santé Bulletin trimestriel

Nouvelles-éclair sur la santé Bulletin trimestriel Le Comité d évaluation des médicaments (CEM) d Express Scripts Canada revoit chaque mois tous les avis de conformité émis par Santé Canada pour les nouveaux médicaments. Le CEM s assure ainsi de leur rôle

Plus en détail

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée La clientèle ciblée par ce service est la clientèle dite orpheline. Il s agit des personnes de tous âges

Plus en détail

Bulletin trimestriel Nouvelles-éclair sur la santé

Bulletin trimestriel Nouvelles-éclair sur la santé Le Comité d évaluation des médicaments (CEM) d Express Scripts Canada revoit chaque mois tous les avis de conformité émis par Santé Canada pour les nouveaux médicaments. Le CEM s assure ainsi de leur rôle

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

L avenir du coût des médicaments Point de vue des régimes d'assurancemédicaments. Présenté par : Michel de Paiva

L avenir du coût des médicaments Point de vue des régimes d'assurancemédicaments. Présenté par : Michel de Paiva L avenir du coût des médicaments Point de vue des régimes d'assurancemédicaments privés Présenté par : Michel de Paiva L avenir du coût des médicaments Principaux facteurs à considérer: Changement de la

Plus en détail

La sclérose en plaques : les traitements

La sclérose en plaques : les traitements Ecole de la SEP Session 2014 Rhône-Alpes La sclérose en plaques : les traitements Dr Françoise DURAND-DUBIEF, Dr Laurence GIGNOUX Service de Neurologie A et Réseau Rhône-Alpes SEP Hôpital Neurologique

Plus en détail

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année Assurance médicale Choix du voyageur L assurance est souscrite auprès de la Compagnie d Assurance Générale CUMIS, l une des sociétés du Groupe Co-operators. Proposition d assurance page 1 2015-2016 Bureau

Plus en détail

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Le Diagnostic Objectif de la démarche diagnostique Diagnostic de SPONDYLARTHROPATHIE

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

LISTE DES DCI SOUMISES A L'ACCORD PREALABLE

LISTE DES DCI SOUMISES A L'ACCORD PREALABLE ANTALGIQUES Morphine et morphinomimétiques FENTANYL MORPHINE CANCEROLOGIE Agents cytostatiques ANASTROZOLE BICALUTAMIDE EXEMESTANE GOSERELINE LANREOTIDE LETROZOLE MEGESTROL OCTREOTIDE TRETINOINE TRIPTORELINE

Plus en détail

La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises

La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises La croissance des coûts en santé Québec 1980 à 2012 50 000,0 45 000,0 40 000,0 35 000,0 30 000,0 Pourquoi les dépenses

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE LA SEP

LES TRAITEMENTS DE LA SEP LES TRAITEMENTS DE LA SEP Dr Florence ROBERT Service Neurologie CHU Saint-Etienne 1er Colloque de la sclérose en plaques, Saint-Etienne, le 25/05/2012 LES TRAITEMENTS DE FOND DEPENDENT: du type de SEP

Plus en détail

Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques

Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques La Société canadienne de la sclérose en plaques est fière d être une source d information sur la SP. Les renseignements fournis dans la présente publication

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

CHAPITRE 2. Le progrès thérapeutique 2011

CHAPITRE 2. Le progrès thérapeutique 2011 CHAPITRE 2 Le progrès thérapeutique 2011 1 Nouveaux médicaments Les entreprises continuent de mettre de nouveaux traitements à la disposition des malades Les nouveaux médicaments sont autorisés au niveau

Plus en détail

MONOGRAPHIE. tocilizumab. Solution concentrée à 20 mg/ml pour perfusion. Solution à 162 mg/0,9 ml pour injection. Norme reconnue

MONOGRAPHIE. tocilizumab. Solution concentrée à 20 mg/ml pour perfusion. Solution à 162 mg/0,9 ml pour injection. Norme reconnue MONOGRAPHIE Pr ACTEMRA tocilizumab Solution concentrée à 20 mg/ml pour perfusion Solution à 162 mg/0,9 ml pour injection Norme reconnue Inhibiteur du récepteur d interleukine Le traitement par ACTEMRA

Plus en détail

Arthrite de l enfant. Guide pour les parents et les proches

Arthrite de l enfant. Guide pour les parents et les proches Arthrite de l enfant Guide pour les parents et les proches Chers parents, Les enfants atteints d une inflammation articulaire chronique doivent, si possible, grandir et s épanouir comme tous les autres

Plus en détail

La maladie de Still de l adulte

La maladie de Still de l adulte La maladie de Still de l adulte Syndrome de Wissler-Fanconi La maladie Le diagnostic Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur Cette fiche est destinée

Plus en détail

Rhumatismes inflammatoires. Dr Jacquier IFSI Croix Rouge 23 mars 2009

Rhumatismes inflammatoires. Dr Jacquier IFSI Croix Rouge 23 mars 2009 Rhumatismes inflammatoires Dr Jacquier IFSI Croix Rouge 23 mars 2009 Polyarthrite Rhumatoïde PR La plus fréquente des polyarthrites chroniques 1% de la pop. Femmes ++. 50 ans Signes fonctionnels Douleur

Plus en détail

Portrait des personnes assurées par le régime public d assurance médicaments qui ont reçu un traitement contre l hépatite C

Portrait des personnes assurées par le régime public d assurance médicaments qui ont reçu un traitement contre l hépatite C Portrait des personnes assurées par le régime public d assurance médicaments qui ont reçu un traitement contre l hépatite C Septembre 2014 Une production de l Institut national d excellence en santé et

Plus en détail

TYNDALL. 13 rue Dubrunfaut 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014. Bulletin d Informations. et d échanges N 24 MARS 2009

TYNDALL. 13 rue Dubrunfaut 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014. Bulletin d Informations. et d échanges N 24 MARS 2009 TYNDALL Bulletin d Informations 13 rue Dubrunfaut 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014 Site internet : www.inflamoeil.org SOMMAIRE 1. L éditorial de la Présidente 2. Des immunosuppresseurs

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2014

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2014 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2014 L avis de la Commission de la transparence adopté le 8 janvier 2014 a fait l objet d une audition le 5 mars 2014 AUBAGIO 14 mg comprimé pelliculé Boîte de

Plus en détail

Journée Rhônalpine 2012 d'information sur la SEP

Journée Rhônalpine 2012 d'information sur la SEP Journée Rhônalpine 2012 d'information sur la SEP Service de Neurologie A Fondation Eugène Devic EDMUS Observatoire Français ais de la Sclérose en Plaques (OFSEP) Université Claude Bernard Lyon 1 Hospices

Plus en détail

TYNDALL. 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014. 13 rue Dubrunfaut d échanges. Bulletin d Informations N 37 JUIN 2012

TYNDALL. 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014. 13 rue Dubrunfaut d échanges. Bulletin d Informations N 37 JUIN 2012 et 13 rue Dubrunfaut d échanges 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014 TYNDALL Bulletin d Informations N 37 JUIN 2012 Site Internet : www.inflamoeil.org Courriel : inflamoeil@yahoo.fr

Plus en détail

GILENYA MC Sclérose en plaques (SEP) de forme rémittente

GILENYA MC Sclérose en plaques (SEP) de forme rémittente GILENYA MC Sclérose en plaques (SEP) de forme rémittente FÉVRIER 2012 Marque de commerce : Gilenya Dénomination commune : Fingolimod Fabricant : Novartis Forme : Capsule Teneur : 0,5 mg Maintien d une

Plus en détail

Information transmise sous l autorité de l Agence fédérale des médicaments et des produits de santé

Information transmise sous l autorité de l Agence fédérale des médicaments et des produits de santé Les Direct Healthcare Professional Communications (DHPC) sont des courriers envoyés aux professionnels de la santé par les firmes pharmaceutiques, afin de les informer de risques potentiels apparus lors

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ Déclaration d'assurabilité (Assurance collective) Partie 1 - Identification N o de police : N o de sous-groupe : N o du certifi cat : Nom de l'employeur

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 15 avril 2015 PLEGRIDY 63 microgrammes + 94 microgrammes, solution injectable en seringue préremplie, coffret d initiation B/2 (CIP : 34009 279 490 3 6) PLEGRIDY 63 microgrammes

Plus en détail

Humira Solution pour injection dans un injecteur prérempli

Humira Solution pour injection dans un injecteur prérempli Humira Solution pour injection dans un injecteur prérempli ABBOTT OEMéd Qu est-ce que Humira et quand doit-il être utilisé? Humira est un médicament qui limite le processus inflammatoire dans le cadre

Plus en détail

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans pour un malade, impossible de prédire lʼ évolution 25% de formes bénignes utilisation dʼ une canne: 15 ans dʼ évolution utilisation dʼ un fauteuil roulant: 30 ans dʼ évolution DSS 4 DSS 6 DSS 7 8.4 ans

Plus en détail

Sclérose en plaques. Dr Elisabeth MAILLART CCA Département des Maladies du Système Nerveux. GH Pitié-Salpêtrière

Sclérose en plaques. Dr Elisabeth MAILLART CCA Département des Maladies du Système Nerveux. GH Pitié-Salpêtrière Sclérose en plaques Dr Elisabeth MAILLART CCA Département des Maladies du Système Nerveux GH Pitié-Salpêtrière IFSI - 05 avril 2013 Plan Introduction Physiopathologie Épidémiologie Clinique Imagerie Biologie

Plus en détail

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Généralités... 3 2. Signes oculaires... 3 2

Plus en détail

Assurance-santé personnelle Ajout d'un membre de la famille

Assurance-santé personnelle Ajout d'un membre de la famille Assurance-santé personnelle Ajout d'un membre de la famille Contrat 037000 Numéro d'identification du propriétaire A Renseignements sur le contrat Choix protection-santé (CPS) Remplir uniquement les sections

Plus en détail

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Communiqué Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis Media: Sylvie Légaré (514) 832-7268 Abbott Gabrielle Collu 514)

Plus en détail

BULLETIN INFORMATION JP N 16/2013

BULLETIN INFORMATION JP N 16/2013 BULLETIN INFORMATION JP N 16/2013 MISES A JOUR Juillet - Octobre 2013 du SITE Île-de-France OMEDIT IDF/ Mission Juste Prescription (DMA) Les modifications présentes dans ce bulletin correspondent aux principales

Plus en détail

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici Un résumé des recommandations éditées par l AFEF le 1 er juin 2015 Les recommandations de l AFEF vont plus loin que celles de l EASL. Le Pr Victor De Lédinghen, du CHU de Bordeaux, et secrétaire général

Plus en détail

Actualités IRM dans la SEP Thomas Tourdias 1, 2

Actualités IRM dans la SEP Thomas Tourdias 1, 2 Actualités IRM dans la SEP Thomas Tourdias 1, 2 (1) Service de NeuroImagerie Diagnostique et Thérapeutique, CHU Bordeaux, Université de Bordeaux (2) Neurocentre Magendie, INSERM U 862, Université de Bordeaux

Plus en détail

Guide. Parcours. Guide à l usage des professionnels de santé confrontés à des. patients traités par anti-tnfa. bon usage anti-tnfα

Guide. Parcours. Guide à l usage des professionnels de santé confrontés à des. patients traités par anti-tnfa. bon usage anti-tnfα Parcours bon usage anti-tnfα Guide Guide à l usage des professionnels de santé confrontés à des patients traités par anti-tnfa Rhumatismes inflammatoires chroniques Maladies inflammatoires chroniques de

Plus en détail

Dépenses en médicaments prescrits au Canada 2012 : regard sur les régimes publics d assurance-médicaments

Dépenses en médicaments prescrits au Canada 2012 : regard sur les régimes publics d assurance-médicaments Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre mandat Exercer le leadership visant l élaboration et le maintien

Plus en détail

Assurance-santé personnelle Ajout d'une garantie facultative

Assurance-santé personnelle Ajout d'une garantie facultative Assurance-santé personnelle Ajout d'une garantie facultative Contrat 037000 Numéro d'identification Prénom du propriétaire Nom de famille A Renseignements sur le contrat Choix protection-santé (CPS) Remplir

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES POUSSEES

LE TRAITEMENT DES POUSSEES 5 novembre 2011 LE TRAITEMENT DES POUSSEES Les corticoïdes à fortes doses permettent d accélérer la récupération de la poussée. Ils sont prescrits en perfusion à la dose de 1g par jour pendant 3 jours.

Plus en détail

Fiche Produit Profils Médicalisés PHMEV

Fiche Produit Profils Médicalisés PHMEV Guide méthodologique développé par l équipe de projets ci-dessous : Fiche Produit Profils Médicalisés PHMEV EQUIPE PROJET Chef de projet : Maryline CHARRA, Pharmacien Conseil Responsable de la mission

Plus en détail

Trucs du métier. L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis. clinicien@sta.ca. Avez-vous un truc? Son épidémiologie et son expression

Trucs du métier. L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis. clinicien@sta.ca. Avez-vous un truc? Son épidémiologie et son expression L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis Trucs du métier Son épidémiologie et son expression Le psoriasis est une maladie cutanée inflammatoire chronique qui touche de 1 % à 3 % de la population

Plus en détail

XAMIOL (calcipotriol + bétaméthasone)

XAMIOL (calcipotriol + bétaméthasone) Documents préparatoires pour la dernière soirée du cycle 2014 DERMATOLOGIE XAMIOL (calcipotriol + bétaméthasone) XAMIOL est un nouveau médicament pour le traitement du psoriasis du cuir chevelu. Pour cette

Plus en détail

TYNDALL. 13 rue Dubrunfaut 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014. Bulletin d Informations. et d échanges N 28 MARS 2010

TYNDALL. 13 rue Dubrunfaut 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014. Bulletin d Informations. et d échanges N 28 MARS 2010 TYNDALL Bulletin d Informations 13 rue Dubrunfaut 75012 PARIS Tél. : 01 74 05 74 23 >SIREN N 451 386 544 APE N 00014 Site internet : www.inflamoeil.org SOMMAIRE 1. L éditorial de la Présidente 2. Vous

Plus en détail

Value through Innovation. Bienvenue chez Boehringer Ingelheim

Value through Innovation. Bienvenue chez Boehringer Ingelheim Value through Innovation Bienvenue chez Boehringer Ingelheim 1/ Repères et chiffres clés Groupe pharmaceutique fondé en 1885 à Ingelheim en Allemagne, Boehringer Ingelheim figure parmi les 20 premières

Plus en détail

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Introduction Cours APEPPU Psoriasis Dr Cécile Perrigouard Dermatologie, Hôpital Civil de Strasbourg Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Médicamenteux Prédisposition

Plus en détail

COLLYRES ET POMMADES OPHTALMOLOGIQUES ALIMENTATION ENTERALE ET PARENTERALE ANTIINFLAMMATOIRE STERIDIEN

COLLYRES ET POMMADES OPHTALMOLOGIQUES ALIMENTATION ENTERALE ET PARENTERALE ANTIINFLAMMATOIRE STERIDIEN BORDEREAU DES PRIX DETAIL ESTIMATIF LOT N 1: OPTHALMOLOGIE ET AUTRES N Désignation classe Unité de mesure Quantité 1 ACTINOMYCINE -D 0,5 MG INJ ONCOLOGIE FLACON 50 2 BRIMONIDINE 2MG +TIMOLOL 5MG COLLYRE,

Plus en détail

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur.

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Déclaration médicale Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le candidat

Plus en détail

LES ANTI-TNF DANS LES MALADIES AUTO-IMMUNES ET LES VASCULARITES

LES ANTI-TNF DANS LES MALADIES AUTO-IMMUNES ET LES VASCULARITES LES ANTI-TNF DANS LES MALADIES AUTO-IMMUNES ET LES VASCULARITES par X. MARIETTE* Les inhibiteurs du TNFα représentent une révolution thérapeutique en rhumatologie dans le traitement de la polyarthrite

Plus en détail

Mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick

Mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick Bulletin n 902 le 6 mars 2015 Mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick Cette mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick entre en

Plus en détail

Les rhumatismes inflammatoires. Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante

Les rhumatismes inflammatoires. Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante Les rhumatismes inflammatoires Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante Arthrite Rhumatoïde (RA) Voorstelling van de ziekte Arthrite Rhumatoïde Inflammation chronique des

Plus en détail

Société Algérienne de Dermatologie Pédiatrique 12èmes Journées Nationales Alger, 3-4 mars 2011. Symposium PFIZER

Société Algérienne de Dermatologie Pédiatrique 12èmes Journées Nationales Alger, 3-4 mars 2011. Symposium PFIZER Société Algérienne de Dermatologie Pédiatrique 12èmes Journées Nationales Alger, 3-4 mars 2011 Symposium PFIZER Psoriasis de l enfant et traitement biologique B. Bouadjar, Alger Traitement du psoriasis

Plus en détail

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 Objectifs de la présentation Décrire l évolution clinique et la prise en charge d

Plus en détail

FINANCIAL REPORT RAPPORT FINANCIER FINANZBERICHT

FINANCIAL REPORT RAPPORT FINANCIER FINANZBERICHT Novartis International AG Novartis Global Communications CH-4002 Basel Switzerland http://www.novartis.com FINANCIAL REPORT RAPPORT FINANCIER FINANZBERICHT Novartis a réalisé, au troisième trimestre, d

Plus en détail

LES TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES

LES TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES LES TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES (Document à destination des patients) 1 EFFICACITE ATTENDUE DES TRAITEMENTS IMD Après au moins une deuxième poussée Lorsque les Immunomodulateurs

Plus en détail

Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie

Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie Pathologies inflammatoires et connectivites Pathologies dégénératives Exclusion du métabolisme phosphocalcique et des marqueurs du remodelage osseux

Plus en détail

Les medicaments contre l arthrite. Un guide de référence. SeRIE TRAITEMENTS. arthrite.ca

Les medicaments contre l arthrite. Un guide de référence. SeRIE TRAITEMENTS. arthrite.ca Les medicaments contre l arthrite Un guide de référence SeRIE TRAITEMENTS arthrite.ca Table des matières REMARQUE : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. Mot de bienvenue 4 Introduction à

Plus en détail

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres COMPRENDRE LA SELECTION ET LA TARIFICATION DES RISQUES B1 Durée : 1 journée Niveau Retenir les principes et définitions de base Comprendre les raisons de la sélection et les principes de tarification Faciliter

Plus en détail

LES ANTI TNF ALPHA. Dr. Myriam Blandin

LES ANTI TNF ALPHA. Dr. Myriam Blandin LES ANTI TNF ALPHA Dr. Myriam Blandin Maladie de Crohn Polyarthrite rhumatoïde Bloquent le TNFα en excès diminution de l inflammation des tissus Année com. DCI Spécialités Voie d'adm. Disponible en

Plus en détail

Le marché du médicament en Suisse

Le marché du médicament en Suisse Le marché du médicament en Suisse 2012 Impressum 19 e édition, publiée en 2012 par Interpharma Association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche Petersgraben 35 Case postale 4003

Plus en détail

déclarations d assurabilité en cas d accident (invalidité ou soins hospitaliers)

déclarations d assurabilité en cas d accident (invalidité ou soins hospitaliers) 1 Nom Prénom Date de naissance (AAAA/MM/JJ) N o de proposition ou de contrat 1. renseignements médicaux Renseignements Oui Non médicaux 1. Prenez-vous des médicaments? Cocher OUI ou NON. 2. Au cours des

Plus en détail

Recommandation finale du Comité canadien d expertise sur les médicaments Version en langage clair

Recommandation finale du Comité canadien d expertise sur les médicaments Version en langage clair Recommandation finale du Comité canadien d expertise sur les médicaments Version en langage clair FINGOLIMOD (Gilenya Novartis Pharmaceuticals Canada Inc.) Indication: sclérose en plaques Recommandation

Plus en détail

LE GILENYA TRAITEMENT ORAL DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES

LE GILENYA TRAITEMENT ORAL DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES LE GILENYA TRAITEMENT ORAL DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES (Document à destination des patients) 1 Madame, Monsieur, Votre neurologue vous a prescrit un traitement oral pour votre sclérose en plaques : le

Plus en détail

75 RAISONS DE BOIRE DU JUS DE MANGOUSTAN TOUS LES JOURS

75 RAISONS DE BOIRE DU JUS DE MANGOUSTAN TOUS LES JOURS 75 RAISONS DE BOIRE DU JUS DE MANGOUSTAN TOUS LES JOURS SANTÉ GÉNÉRALE 1. Renforce le système immunitaire. Les flavonoïdes et les flavones augmentent la puissance des autres antioxydants, incluant les

Plus en détail

Système cardiovasculaire - CV CV111 CV110. aliskirène Rasilez

Système cardiovasculaire - CV CV111 CV110. aliskirène Rasilez aliskirène Rasilez CV111 Pour le traitement de l hypertension artérielle, en association avec au moins un agent antihypertenseur, si échec thérapeutique, intolérance ou contre-indication à un agent de

Plus en détail

DES médicaments issus des biotechnologies aux médicaments biosimilaires :

DES médicaments issus des biotechnologies aux médicaments biosimilaires : R a p p o r t d e x p e r t i s e DES médicaments issus des biotechnologies aux médicaments biosimilaires : état des lieux j u i l l e t 2 0 11 Un médicament biologique est une substance produite à partir

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. étanercept. Solution injectable en seringues préremplies

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. étanercept. Solution injectable en seringues préremplies MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr Enbrel MD étanercept Solution injectable en seringues préremplies 50 mg/ml et Poudre lyophilisée pour reconstitution présentée en flacons 25 mg/flacon Norme de pharmacopée reconnue

Plus en détail

Proposition FlexSanté MC

Proposition FlexSanté MC Proposition FlexSanté MC pour les résidents du Québec La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers N o d adhérent AIR MILES md 8 * Tous les proposants doivent remplir les parties A, B, C et D * Tous les

Plus en détail

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Lombalgie inflammatoire François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Pronostic d une lombalgie aigue 1mois: 66 à 75% encore symptomatiques quelques limitations fonctionnelles 82

Plus en détail

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013 Douleurs des mains Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements C.Zenklusen septembre 2013 Causes de douleurs aux mains Articulations (origine articulaire) Nerfs (origine nerveuse)

Plus en détail

La SP et vous. connaître vos options de traitement

La SP et vous. connaître vos options de traitement La SP et vous connaître vos options de traitement Produit avec la collaboration de la Société canadienne de la SP, organisme de bienfaisance bénévole et indépendant œuvrant dans le domaine de la santé.

Plus en détail

7/ Rhumatismes et dégénérescence des articulations

7/ Rhumatismes et dégénérescence des articulations SEMESTRE 4 UE 2.7.S4 Défaillances organiques et processus dégénératifs 7/ Rhumatismes et dégénérescence des articulations Etude de l'appareil locomoteur (articulations, os, muscles, tendons) Douleur en

Plus en détail

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte Psoriasis et travail dans le BTP Pr E. Delaporte 30 Mai 2013 Janvier 2013 : File active de 335 malades traités (293) ou ayant été traités (42) par immunosupp./ modulateurs (MTX CyA biomédicaments) 214

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

Plan de Protection du Canada Assurance-vie sans exigence médicale Guide des produits et de la tarification

Plan de Protection du Canada Assurance-vie sans exigence médicale Guide des produits et de la tarification Plan de Protection du Canada Assurance-vie sans exigence médicale Guide des produits et de la tarification À compter de juillet 2013 Au sujet de ce guide En offrant à vos clients une police d assurance-vie

Plus en détail

HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI. http://www.infectiologie.org.tn

HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI. http://www.infectiologie.org.tn HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI LES MOYENS THERAPEUTIQUES Les interférons La ribavirine Les nouveaux produits INTERFERONS 1957: activité antivirale Interférence

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile

DOSSIER DE PRESSE. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile DOSSIER DE PRESSE LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile Février 2012 Sommaire 1. LVL Médical, acteur de référence de l assistance médicale à domicile LVL Médical, un des

Plus en détail

Hépatite C, les nouveaux traitements

Hépatite C, les nouveaux traitements Hépatite C, les nouveaux traitements Dr Ghassan Riachi CHU de Rouen QDN 2014 Revue de presse p L hépatite C est une maladie curable Peginterferon + DAAs 2011 Standard Interferon 1991 + Ribavirin 1998 2001

Plus en détail