Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents"

Transcription

1 Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents CEFOP 28/04/2011 Dr BRANDS Geoffrey Médecine de l appareil locomoteur CHC Liège

2 Epidémiologie Surtout pendant l adolescence Prévalence cumulée :30à50% Corrélation positive entre les lombalgies de l adolescent et de l adulte

3 Facteurs de risques Plus fréquente chez les filles Antécédents familiaux Facteur plus environnemental que génétique Sport Plus de lombalgiques chez les non sportifs et chez les sportifs de compétition

4 Facteurs de risques Télévision Station assise prolongée Facteurs psycho-sociaux

5 Prévention Activité physique Eviter le surentrainement Eduquer les éducateurs sportifs Eviter la surcharge pondérale Literie et oreiller adaptés Position assise correcte Sensibilisation en milieu scolaire Cartable aucun lien connu

6 Démarche diagnostique Interrogatoire Examen clinique Explorations complémentaires de première intention Explorations complémentaires de seconde intention

7 Interrogatoire Siège de la douleur Horaire Irradiations Ancienneté des signes Circonstances déclenchantes Signes d accompagnement Activités sportives Traitements déjà prescrits

8 Examen clinique de la statique dans les trois plans : - plan frontal - plan horizontal - plan sagittal

9 Etude dans le plan frontal Horizontalité du socle sacré? palpation des EIPS

10 Etude dans le plan frontal Symétrie du triangle de la taille

11 Etude dans le plan frontal Symétrie des épaules et des omoplates

12 Etude dans le plan frontal repères : C7 et S2

13 Etude dans le plan frontal Scoliose équilibrée Scoliose déséquilibrée

14 Etude dans le plan horizontal Gibbosité = formée par la saillie des cotes dans la convexité de la scoliose = manifestation clinique de la rotation vertébrale DD entre scoliose structurée et attitude scoliotique

15 Mesure de la gibbosité

16 Etude dans le plan sagittal C7: sommet de la lordose cervicale T7 : sommet de la cyphose dorsale L2 : sommet de la lordose lombaire S2 : sommet de la cyphose sacrée

17 Etude dans le plan sagittal

18

19 Etude dans le plan sagittal Harmonie sagittale

20 Examen dynamique

21 Examen des ceintures

22 Examen général Taille Signes pubertaires (critères de Tanner) Examen cutané Examen neurologique

23 Examen orthopédique

24 Au terme de l examen clinique: Attitude scoliotique / Scoliose structurale Attitude cyphotique / Hypercyphose

25 Attitude scoliotique = déviation latérale du rachis cliniquement réductible en flexion du tronc et en décubitus ventral > inégalité de longueur des membres inférieurs > attitude antalgique >

26 Scoliose structurale = déviation permanente tridimensionnelle de la colonne vertébrale 80% :«idiopathique» 20% :secondaire ( ou hypotonique)

27

28 Attitude cyphotique = attitude globale avec projection du cou en avant et enroulement des épaules = hypotonie physiologique de l adolescent = réductible

29 Hypercyphose garçon (80%) ostéodystrophie de croissance (maladie de Scheuermann) neurologique malformative

30 Explorations complémentaires de première intention Radiographie du rachis en entier de face et de profil :Aspect global Déformation rachidienne Analyse segmentaire Anomalie localisée Biologie: CRP; Hémogramme; Fibrinogène

31 Explorations complémentaires de seconde intention Scintigraphie : Localisation d un processus infectieux, tumoral, inflammatoire Recherche de lésion associée ou secondaire faible spécificité grande sensibilité CT Scanner: Os Parties molles paravertébrales Mieux comprendre les déformations complexes

32 Explorations complémentaires de seconde intention IRM Etude du contenant Les vertèbres Les disques intervertébraux Les parties molles Etude du contenu La moelle Les espaces péri duraux

33 Douleurs chez les Adolescents Maladie de Scheuermann Spondylolyse Spondylolisthésis Infections Tumeur Cause inconnue Souvent stress,tension,mal être Attention les troubles statiques comme la scoliose idiopathique ne sont pas douloureuses

34 Maladie de Scheuermann

35 Cas clinique Fille 15ans Douleur Hyperlordose Gymnastique Surentrainement RX; Scanner

36 Spondylolyse

37 Spondylolyse

38 Spondylolisthésis

39 Spondylolisthésis

40 Spondylolisthésis

41 Cas Clinique Garçon 14 ans Douleur, scoliose Douleur nocturne diurne 4 mois et demi Raideur rachidienne Rx ;Scinti

42 Osteome osteoide

43 Kyste anevrysmal

44 Scoliose structurale = déviation permanente tridimensionnelle de la colonne vertébrale 80% : «idiopathique» 20% : secondaire ( ou hypotonique)

45

46 Potentiel évolutif de la scoliose? Gravité?

47 l Bilan radiologique

48 Calcul de l angle de Cobb

49 Paramètres de profil

50 Pronostic évolutif selon: Age de découverte Angle de Cobb Maturité sexuelle et osseuse

51 Courbe de Duval-Beaupère

52 Test de risser

53

54 Traitements Toujours rééducation +- < 20 cobb Traitement orthopédique =- 20 à cobb Traitement chirurgical cobb Cela dépend toujours du potentiel d évolution

55 Traitement Traitement orthopédique Corset Milwaukee

56 Traitement Corset Cheneau

57

58 MERCI JE VAIS MIEUX DOCTEUR

Le Rachis de l Enfant

Le Rachis de l Enfant Le Rachis de l Enfant Antoine Hamel Service de Chirurgie Infantile Hôpital Mère Enfant Centre Hospitalier Universitaire de Nantes Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine Université de Nantes Motif de

Plus en détail

La scoliose chez l enfant et chez l adolescent

La scoliose chez l enfant et chez l adolescent La scoliose chez l enfant et chez l adolescent Docteur Pauline SIMONNET Service de Médecine Physique et Réadaptation CHU de Fort de France Le 24/11/2012 Plan du cours I. Rappels anatomiques II. Définition

Plus en détail

Scoliose idiopathique enfant et adolescent Pronostic et traitement

Scoliose idiopathique enfant et adolescent Pronostic et traitement DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Réadaptation de l enfant St Maurice : 25-26-27 avril 2007 Coordonnateurs : Pr V. Gautheron Titre : Auteurs : Scolioses

Plus en détail

Fille 14 ans Asymétrie de la taille

Fille 14 ans Asymétrie de la taille Fille 14 ans Asymétrie de la taille? Fille 16 ans Sportive de haut niveau Asymétrie des épaules? Jeune fille 17 ans Dos vouté? Garçon 12 ans Cartable trop lourd?? QUOI FAIRE DEVANT UNE SCOLIOSE AFFIRMER

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

EXAMEN DE LA STATIQUE RACHIDIENNE

EXAMEN DE LA STATIQUE RACHIDIENNE EXAMEN DE LA STATIQUE RACHIDIENNE C. MARTY EQUILIBRE FRONTAL EPAULES BASSIN RACHIS SYMETRIE DES FLANCS quilibre frontal Distance : fil à Plomb pli fessier Equilibre Bassin Cofemer DES MPR Avril 2007 Scoliose

Plus en détail

Sommaire Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques

Sommaire Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques Sommaire 033. Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques Dysplasie de hanche Dépistage clinique systématique à la naissance Si anomalie clinique

Plus en détail

IMAGERIE DU RACHIS PATHOLOGIQUE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

IMAGERIE DU RACHIS PATHOLOGIQUE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT IMAGERIE DU RACHIS PATHOLOGIQUE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Techniques, Revue iconographique et Système EOS Dr ISNARD Julien Groupe IRIS GRIM Nantes Généralités Motifs de consultation - Déformation

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS S. Bourelle, M. Belouadah, C. Senah Service de Chirurgie Pédiatrique American Memorial Hospital Scoliose = gibbosité Gibbosit é= scoliose Pas de gibbosité

Plus en détail

IMAGERIE DES SCOLIOSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. A. Chousta R. Parot - Clinique du Val d Ouest - Ecully

IMAGERIE DES SCOLIOSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. A. Chousta R. Parot - Clinique du Val d Ouest - Ecully IMAGERIE DES SCOLIOSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT A. Chousta R. Parot - Clinique du Val d Ouest - Ecully SCOLIOSE Déformation de la colonne vertébrale dans les 4 dimensions! SCOLIOSES Dépistage Suivi

Plus en détail

BONJOUR ET BIENVENUE EPU CHIRURGIE PEDIATRIQUE MERCI POUR VOTRE PRESENCE MERCI Dr CRIQUET-HAYOT MERCI AU LABORATOIRE GSK MERCI CECILIA

BONJOUR ET BIENVENUE EPU CHIRURGIE PEDIATRIQUE MERCI POUR VOTRE PRESENCE MERCI Dr CRIQUET-HAYOT MERCI AU LABORATOIRE GSK MERCI CECILIA BONJOUR ET BIENVENUE EPU CHIRURGIE PEDIATRIQUE MERCI POUR VOTRE PRESENCE MERCI Dr CRIQUET-HAYOT MERCI AU LABORATOIRE GSK MERCI CECILIA Scoliose idiopathique (10 mn) Dr Jacques SOMMIER Les troubles de la

Plus en détail

différent» n a pas sa place dans l examen clinique.

différent» n a pas sa place dans l examen clinique. Le jeune Louis, âgé de 2 ans, vous est présenté par sa mère un lundi matin en raison d un refus d appui à droite, qu elle a constaté le matin au réveil de l enfant. Elle suspecte un incident survenu au

Plus en détail

APPAREIL LOCOMOTEUR Exemples didactiques de dysfonctions Partie 2 Troubles statiques. Troubles Statiques

APPAREIL LOCOMOTEUR Exemples didactiques de dysfonctions Partie 2 Troubles statiques. Troubles Statiques 11/12/2014 PELLISSIER Théo L3 CR : INGHILTERRA Jérôme Appareil locomoteur Patrick TROPIANO 6 pages Plan : A. Physiologie du rachis B. Troubles dans le plan sagittal I. Hyperciphose II. Hyperlordose III.

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Scoliose de l adolescent en Médecine Générale

Scoliose de l adolescent en Médecine Générale Scoliose de l adolescent en Médecine Générale Maëlenn DAGORNE Médecin Généraliste Formation SFTG Nantes Jeudi 9 juin 2016 Définition Épidémiologie Scoliose = déformation en 3D de la colonne vertébrale

Plus en détail

M. CHELLI BOUAZIZ, A BEN AICHA, H SKHIRI AOUNALLAH, M S DAGHFOUS, S CHAABANE, MF LADEB INSTITUT M KASSAB D ORTHOPEDIE KSAR SAID.

M. CHELLI BOUAZIZ, A BEN AICHA, H SKHIRI AOUNALLAH, M S DAGHFOUS, S CHAABANE, MF LADEB INSTITUT M KASSAB D ORTHOPEDIE KSAR SAID. M. CHELLI BOUAZIZ, A BEN AICHA, H SKHIRI AOUNALLAH, M S DAGHFOUS, S CHAABANE, MF LADEB INSTITUT M KASSAB D ORTHOPEDIE KSAR SAID. TUNISIE Les scolioses dites idiopathiques constituent environ 75% des scolioses

Plus en détail

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS LE SPONDYLOLISTHÉSIS J-P STEIB OBJECTIFS Savoir la définition d un spondylolisthésis et d une spondylolyse. Pouvoir évoquer ce diagnostic devant une lombalgie mécanique (enfant ou adulte). Reconnaître

Plus en détail

TIENS TOI DROIT! LE RACHIS DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Aspects fondamentaux BIOMECANIQUE DE LA SCOLIOSE

TIENS TOI DROIT! LE RACHIS DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Aspects fondamentaux BIOMECANIQUE DE LA SCOLIOSE TIENS TOI DROIT! LE RACHIS DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Aspects fondamentaux BIOMECANIQUE DE LA SCOLIOSE Daniel Gastambide, Centre Tourville, 17 Avenue de Tourville, 75007 Paris Embryologie Croissance

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DU RACHIS SCOLIOTIQUE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

EXAMEN CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DU RACHIS SCOLIOTIQUE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT EXAMEN CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DU RACHIS SCOLIOTIQUE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT La scoliose est une déformation tridimensionnelle du rachis. dans le plan frontal : l inflexion latérale dans le plan

Plus en détail

DEVIATIONS RACHIDIENNES. Dr. N. BENHASSINE Médecine Physique & Réadaptation E.H.S. Ben-Aknoun

DEVIATIONS RACHIDIENNES. Dr. N. BENHASSINE Médecine Physique & Réadaptation E.H.S. Ben-Aknoun DEVIATIONS RACHIDIENNES Dr. N. BENHASSINE Médecine Physique & Réadaptation E.H.S. Ben-Aknoun PLAN GENERALITES RAPPEL ANATOMIQUE LA SCOLIOSE Définition Etiologies Classification Diagnostic Examens complémentaires

Plus en détail

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE Sémiologie du rachis Pr Olivier GILLE DCEM1 Année 2010-2011 Sémiologie du rachis I. Rappels anatomiques II. Examen clinique III. Examen radiologique IV. Principales pathologies Dégénératives rachis cervical

Plus en détail

Troubles de la statique rachidienne de l enfant et de l adolescent : description nosographique et séméiologique

Troubles de la statique rachidienne de l enfant et de l adolescent : description nosographique et séméiologique Troubles de la statique rachidienne de l enfant et de l adolescent : description nosographique et séméiologique Dr Rachel Heyman Service de MPR enfant CHU de Rennes Scoliose de l enfant et l adolescent!

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

Les anomalies de structure du squelette

Les anomalies de structure du squelette 1 Les anomalies de structure du squelette Parmi les anomalies articulaires, citons tout d abord la scoliose. La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, dorsale et/ou dorso-lombaire, avec

Plus en détail

IMAGERIE DE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT

IMAGERIE DE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT IMAGERIE DE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Service de Radiologie A Ahmed Moumouh, pierre Vandermarcq, jean pierre Tasu a.moumouh@chu-poitiers.fr PLAN Introduction; Techniques d imagerie; Aspects

Plus en détail

Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour. Jean-Yves Maigne Médecine Physique

Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour. Jean-Yves Maigne Médecine Physique Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour quoi faire? Jean-Yves Maigne Médecine Physique 1 ère étape : le triage Rechercher des signes d alerte Avoir l esprit en éveil à chaque fois que l

Plus en détail

APPORT DE LA MMO DANS LES SYNDROMES DOULOUREUX DU RACHIS DU SPORTIF EN CROISSANCE. Dr Norbert TEISSEIRE (Angers) et Dr Caroline MUHL (Strasbourg)

APPORT DE LA MMO DANS LES SYNDROMES DOULOUREUX DU RACHIS DU SPORTIF EN CROISSANCE. Dr Norbert TEISSEIRE (Angers) et Dr Caroline MUHL (Strasbourg) APPORT DE LA MMO DANS LES SYNDROMES DOULOUREUX DU RACHIS DU SPORTIF EN CROISSANCE Dr Norbert TEISSEIRE (Angers) et Dr Caroline MUHL (Strasbourg) APPORT DE LA MMO DANS LES SYNDROMES DOULOUREUX DU RACHIS

Plus en détail

L équilibre sagittal du rachis des concepts àla pratique clinique en orthopédie pédiatrique.

L équilibre sagittal du rachis des concepts àla pratique clinique en orthopédie pédiatrique. L équilibre sagittal du rachis des concepts àla pratique clinique en orthopédie pédiatrique. Raphaël VIALLE Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Enfant Hôpital d Enfants Armand Trousseau

Plus en détail

La scoliose idiopathique Kariman ABELIN GENEVOIS

La scoliose idiopathique Kariman ABELIN GENEVOIS La scoliose idiopathique Kariman ABELIN GENEVOIS Hôpital Femme Mère Enfant Hospices Civils de Lyon DESC de Chirurgie Pédiatrique, septembre 2014 La scoliose idiopathique Buts de la consultation: Dépister

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE Sémiologie du rachis Pr Olivier GILLE Année 2015-2016 Sémiologie du rachis I. Rappels anatomiques II. Examen clinique III. Examen radiologique IV. Principales pathologies Dégénératives rachis cervical

Plus en détail

Les tumeurs osseuses du RACHIS

Les tumeurs osseuses du RACHIS Les tumeurs osseuses du RACHIS Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu

Plus en détail

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER Les rachialgies de l enfant Joël LECHEVALLIER Plan Épidémiologie Anamnèse Examen Clinique Examens complémentaires Epidémiologie Anamnèse Prévalence des rachialgies chez les enfants et les adolescents (n=1171)

Plus en détail

Sémiologie ostéo-articulaire

Sémiologie ostéo-articulaire Sémiologie ostéo-articulaire Interrogatoire La profession exercée, en détaillant l activité physique Les sports pratiqués Les traumatismes subis Les antécédents rhumatologiques Les traitements suivis Les

Plus en détail

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE Sémiologie du rachis Pr Olivier GILLE DCEM1 Année 2012-2013 Sémiologie du rachis I. Rappels anatomiques II. Examen clinique III. Examen radiologique IV. Principales pathologies Dégénératives rachis cervical

Plus en détail

Avis de la Commission. 20 octobre 2004

Avis de la Commission. 20 octobre 2004 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS REPUBLIQUE FRANCAISE Avis de la Commission 20 octobre 2004 Dispositif : CORSET TOILE DE SAINT ETIENNE, corset toilé élastique Modèles : Dispositif médical

Plus en détail

INTRODUCTION. Lombalgie : douleur de la région lombaire Premier motif de consultation en rhumato. Aiguë < 3 mois, Chronique > 3 mois

INTRODUCTION. Lombalgie : douleur de la région lombaire Premier motif de consultation en rhumato. Aiguë < 3 mois, Chronique > 3 mois LES LOMBALGIES Pr.L.ACHEMLAL Objectifs 1- Connaître le rôle du disque dans la survenue d une lombalgie 2- S'assurer que la douleur est bien en relation avec le rachis 3- Identifier le segment rachidien

Plus en détail

Scoliose Neuromusculaire

Scoliose Neuromusculaire Scoliose Neuromusculaire Raphaël VIALLE Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Enfant Hôpital d Enfants Armand-Trousseau - Paris DESC Chirurgie Infantile Septembre 2011 Plan Particularités

Plus en détail

Les lombalgies de l enfant

Les lombalgies de l enfant Les lombalgies de l enfant Dr Ph. Bancel* La lombalgie de l enfant est une cause fréquente de consultation. Elle doit d abord faire rechercher une cause organique, sans négliger la possibilité d une origine

Plus en détail

Appareil locomoteur Troubles statiques. Troubles statiques

Appareil locomoteur Troubles statiques. Troubles statiques 10/12/2015 ROUBIN Alexandre L3 CR : Julie Chapon Appareil locomoteur Professeur Tropiano 10 pages Troubles statiques Plan A. Physiologie du rachis B. Troubles dans le plan sagittal I. Troubles au niveau

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

FORMATION CONTINUE MEDECINE SCOLAIRE

FORMATION CONTINUE MEDECINE SCOLAIRE FORMATION CONTINUE MEDECINE SCOLAIRE NEUCHATEL 30 JUIN 2011 ANDRE KAELIN ORTHOPEDIE PEDIATRIQUE GENEVE AGE OSSEUX IMPORTANT CES 3 FILLES ONT LE MEME AGE SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT ETIOLOGIE

Plus en détail

OSTEOME OSTEOÏDE DU RACHIS A PROPOS DE 12 CAS

OSTEOME OSTEOÏDE DU RACHIS A PROPOS DE 12 CAS OSTEOME OSTEOÏDE DU RACHIS A PROPOS DE 12 CAS M. Chelli Bouaziz, M.T. Zidi, S. Chaabane, M. Charfi, M.S. Daghfous, M. Ben Hammouda, M.F. Ladeb. Institut national d orthopédie M.T.Kassab,Tunis.Tunisie.

Plus en détail

La scoliose est une déformation structurale du

La scoliose est une déformation structurale du Scoliose de l enfant et de l adolescent Scoliosis in children and adolescents I. Courtois*, E. Ebermeyer** * Rhumatologue, unité Rachis, CHU de Saint-Étienne. ** Médecin de médecine physique et rééducation

Plus en détail

Service d Orthopédie infantile Hôpital d enfant de Tunis

Service d Orthopédie infantile Hôpital d enfant de Tunis HANCHE DOULOUREUSE DE L ENFANT Pr Ag : M. N. NESSIB Pr M. BEN GHACHEM Service d Orthopédie infantile Hôpital d enfant de Tunis INTRODUCTION Motif fréquent de consultation. C est un symptôme. Diagnostic

Plus en détail

Place du scanner multi barrettes dans l exploration d une scoliose dégénérative du sujet âgé

Place du scanner multi barrettes dans l exploration d une scoliose dégénérative du sujet âgé Place du scanner multi barrettes dans l exploration d une scoliose dégénérative du sujet âgé S MOKHTARI, EM KOCHEIDA, F ROFFI, C LE BRETON, D MOMPOINT, D SAFA, C VALLÉE, R CARLIER Service Imagerie Médicale

Plus en détail

I N S T I T U T M c K E N Z I E F r a n c e

I N S T I T U T M c K E N Z I E F r a n c e PROGRAMME 1 DETAILLE DU COURS McKENZIE A : Le rachis lombaire I) MODULE 1 : INTRODUCTION ET EPIDEMIOLOGIE 1 H A- INTRODUCTION AUX CONCEPTS DE McKENZIE (1 H) B- EPIDEMIOLOGIE : Incidence des lombalgies

Plus en détail

Rachis lombaire. Canal lombaire étroit/rétréci

Rachis lombaire. Canal lombaire étroit/rétréci CHAPITRE 3 Rachis lombaire Canal lombaire étroit/rétréci Canal lombaire étroit (constitutionnel) Étroitesse centrale Étroitesse latérale Canal lombaire rétréci (acquis) Repères et mesures utiles en imagerie

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges BOITERIE DE L ENFANT Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges DEFINITION Asymétrie du schéma de marche Douleur Raideur articulaire Déformation Affection neuromusculaire Étiologies

Plus en détail

Item n 215 : Rachialgies

Item n 215 : Rachialgies Généralité Interrogatoire Item n 215 : Rachialgies ATCD : cancer, tuberculose,... Caractéristique de la douleur : Siège et irradiation (radiculalgie) Horaire : inflammatoire ou mécanique Intensité : EVA

Plus en détail

Place de l imagerie dans les fractures de la Pars inter Articularis du sujet jeune

Place de l imagerie dans les fractures de la Pars inter Articularis du sujet jeune Place de l imagerie dans les fractures de la Pars inter Articularis du sujet jeune Ronan Juglard, Eric Stéphant, Hélène Paoletti, Benoit Talarmin, Antoine Rimbot, Charles Arteaga. Hôpital d Instruction

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

FICHE RACHIS DEVIATIONS RACHIDIENNES FICHE EXPLICATIVE

FICHE RACHIS DEVIATIONS RACHIDIENNES FICHE EXPLICATIVE FICHE RACHIS DEVIATIONS RACHIDIENNES 1 FICHE EXPLICATIVE IMPORTANT: Sont mentionnés dans cette fiche les points notés * dans la fiche-bilan Taille assise : sujet assis sur un tabouret Pour les scolioses

Plus en détail

Les traitements orthopédiques des déformations rachidiennes Actualités et Défis

Les traitements orthopédiques des déformations rachidiennes Actualités et Défis Marseille, 27 mai 2014 Les traitements orthopédiques des déformations rachidiennes Actualités et Défis Dr Didier Fort, Pr Jean Paysant Institut Régional de Médecine Physique et de Réadaptation, Nancy Journées

Plus en détail

Diagnostic étiologique d une lombalgie: quand la clinique est reine

Diagnostic étiologique d une lombalgie: quand la clinique est reine Diagnostic étiologique d une lombalgie: quand la clinique est reine Pr RALANDISON Stéphane Jeudi FMC du CHU Morafeno, juin 2016 www.madarhumato-apr.org Introduction Lombalgie: motif très fréquent de consultation

Plus en détail

traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy

traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy rappels schéma 1 n 7 cours d anatomie le rachis ou colonne vertébrale - 24 vertèbres mobiles: - 7 vertèbres cervicales (C1 à C7) - 12 vertèbres dorsales

Plus en détail

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION RACHIS = empilement de vertèbres sous forme de colonne autour de laquelle s articule le tronc la tête et les 4 membres Cette colonne présente des courbures physiologiques

Plus en détail

ORTHÈSES RIGIDES DU TRONC : LES INDICATIONS AU CENTRE DE READAPTATION PHYSIQUE «VIVRE DEBOUT»

ORTHÈSES RIGIDES DU TRONC : LES INDICATIONS AU CENTRE DE READAPTATION PHYSIQUE «VIVRE DEBOUT» ORTHÈSES RIGIDES DU TRONC : LES INDICATIONS AU CENTRE DE READAPTATION PHYSIQUE «VIVRE DEBOUT» Akadje D,Alloh D, Manou B, Bombo J, kouakou J, Tano M, Séri S, Nandjui B, Pillah L. Service de Médecine Physique

Plus en détail

Actualités sur la masso-kin dans le traitement de la scoliose en 2010

Actualités sur la masso-kin dans le traitement de la scoliose en 2010 Actualités sur la masso-kin kinésithérapie dans le traitement de la scoliose en 2010 Lionel FAUVY Kinésithérapeute cadre de santé ostéopathe Directeur I.F.M.K. de Basse-Normandie Directeur.ifmk@ifres-alencon.com

Plus en détail

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE CENTRE de GRAVITE de le TETE : CONDUITS AUDITIFS EXTERNES (CAE) CENTRE de GRAVITE du TRONC : 9 ème VERTEBRE THORACIQUE (T9) CENTRE des TETES

Plus en détail

Infections et déformations rachidiennes. Dr Clément SILVESTRE Centre des Massues

Infections et déformations rachidiennes. Dr Clément SILVESTRE Centre des Massues Infections et déformations rachidiennes Dr Clément SILVESTRE Centre des Massues Introduction Différentes situations d infection Problématique mécanique dans les déformations Introduction Déformations du

Plus en détail

Sémiologie de l appareil locomoteur. Membre inférieur. R. Nizard Hôpital Lariboisière

Sémiologie de l appareil locomoteur. Membre inférieur. R. Nizard Hôpital Lariboisière Sémiologie de l appareil l locomoteur. Membre inférieur R. Nizard Hôpital Lariboisière Sémiologie de la hanche Douleur Siège et irradiation Antérieure : siège inguinal Postérieure : fessière Peut faire

Plus en détail

EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS

EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS Kariman ABELIN-GENEVOIS Praticien Hospitalo Universitaire Hôpital Femme Mère Enfant Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Lyon I 2 NOTION D EQUILIBRE AXE DE GRAVITE

Plus en détail

FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue

FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue 28 AVRIL 2016 Quand penser à une fracture vertébrale? 2/3 asymptomatiques, douleur minime ou absente u Découverte fortuite u Mesure régulière Perte de

Plus en détail

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR!

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Qui semble avoir mal?! Que feriez-vous pour être sûr de vous faire mal au dos?! Effort de port de charge! En flexion! Avec rotation associée!

Plus en détail

N ACHOUR, A DARDIK, M CHELLI BOUAZIZ, MF LADEB Service de radiologie institut Kassab TUNISIE

N ACHOUR, A DARDIK, M CHELLI BOUAZIZ, MF LADEB Service de radiologie institut Kassab TUNISIE N ACHOUR, A DARDIK, M CHELLI BOUAZIZ, MF LADEB Service de radiologie institut Kassab TUNISIE La scoliose peut être la seule manifestation clinique des tumeurs de la moelle épinière L objectif de ce travail

Plus en détail

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo 0 LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo Vertèbres, disque intervertébral et canal rachidien schématiques La colonne vertébrale soutient le

Plus en détail

SCOLIOSES D ORIGINE NEURO-MUSCULAIRES

SCOLIOSES D ORIGINE NEURO-MUSCULAIRES SCOLIOSES D ORIGINE NEURO-MUSCULAIRES J.GRIFFET ETIOLOGIES MUSCULAIRES : MYOPATHIES NEUROLOGIQUES EVOLUTIVES : AMYOTROPHIE SPINALE INFANTILE MALADIES DEGENERATIVES TUMEUR NEUROLOGIQUES SEQUELLAIRES : MALFORMATIONS

Plus en détail

Item 106 : Tuberculose

Item 106 : Tuberculose Item 106 : Tuberculose Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Epidémiologie, physiopathologie... 2 3 Quand faut-il évoquer le diagnostic?...3 3. 1 Arguments cliniques...1

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION

ERGONOMIE MANUTENTION ERGONOMIE MANUTENTION Florie LARGEAU Kiné en neurologie Chu de Bicêtre MES OBJECTIFS Prévenir au lieu de guérir Amener une réflexion Pratiquer Pour les professionnels Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012 Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics Xavier Dufour 13 octobre 2012 Lombalgie Douleur des lombes Sciatalgie ou cruralgie associée Symptôme Intérêt de

Plus en détail

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 13 Item 106 Tuberculose Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une tuberculose thoracique et connaître les localisations extrathoraciques. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier

Plus en détail

DE L USAGE DU CORSET DANS LE TRAITEMENT DES RACHIALGIES CHRONIQUES

DE L USAGE DU CORSET DANS LE TRAITEMENT DES RACHIALGIES CHRONIQUES DE L USAGE DU CORSET DANS LE TRAITEMENT DES RACHIALGIES CHRONIQUES INTRODUCTION Corset et douleurs chroniques : autant d écoles que de modes Aucune donnée fiable dans la littérature Comment s y retrouver?

Plus en détail

NOMS : Teyssandier MJ. THEME : Union Européenne de la Médecine Manuelle TITRE : LE SYNDROME DE LA CHARNIERE MEDIO-THORACIQUE

NOMS : Teyssandier MJ. THEME : Union Européenne de la Médecine Manuelle TITRE : LE SYNDROME DE LA CHARNIERE MEDIO-THORACIQUE NOMS : Teyssandier MJ THEME : Union Européenne de la Médecine Manuelle TITRE : LE SYNDROME DE LA CHARNIERE MEDIO-THORACIQUE DATE : samedi 24 mai 2008 08:45 CONTACT TEYSSANDIER : mjteyssandier@voila.fr

Plus en détail

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille T.M.S. NOV.2005 Définition Lombo : Syndrome rachidien Sciatique : Syndrome radiculaire Chronique

Plus en détail

Les cervicalgies chroniques. Par Dre Nathalie Guimond, physiatre

Les cervicalgies chroniques. Par Dre Nathalie Guimond, physiatre Les cervicalgies chroniques Par Dre Nathalie Guimond, physiatre OBJECTIFS Connaître les différentes causes de cervicalgie chronique. Mieux situer le rôle du patient, du médecin de famille et du spécialiste

Plus en détail

24/02/17. Imagerie du rachis IMAGERIE DU RACHIS. les techniques d imagerie. Rachis et sport. scanner. Les radiographies standards

24/02/17. Imagerie du rachis IMAGERIE DU RACHIS. les techniques d imagerie. Rachis et sport. scanner. Les radiographies standards Imagerie du rachis Demandes fréquentes d imagerie du rachis ++ + Comment choisir? IMAGERIE DU RACHIS Renseignements cliniques, disponibilité Normes Euratom Rachis et sport les techniques d imagerie Pathologie

Plus en détail

DANS LA NEUROARTHROPATHIE DE CHARCOT

DANS LA NEUROARTHROPATHIE DE CHARCOT L IMAGERIE DE L ATTEINTE RACHIDIENNE DANS LA NEUROARTHROPATHIE DE CHARCOT S Aubry (1,2), L Brazeau (2), D Bergeron (2) 1 - Service de Radiologie A, CHU Besançon 2- Département de Radiologie, CHU Sherbrooke

Plus en détail

N. Zée 1, V. Freire 1, M. Benhamou 2, S. Poiraudeau. J.-L. Drape 1, A. Feydy 2

N. Zée 1, V. Freire 1, M. Benhamou 2, S. Poiraudeau. J.-L. Drape 1, A. Feydy 2 Évaluation de la hauteur discale lombaire : comparaison entre un système de radiographie basse dose à balayage (EOS) et un système de radiographie numérique (RN) N. Zée 1, V. Freire 1, M. Benhamou 2, S.

Plus en détail

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DEFINITION La scoliose vient du grec skolios : tortueux Déformation tridimensionnelle de toute ou une partie de la colonne vertébrale (cervicale, thoracique ou lombaire) consistant

Plus en détail

Scoliose Idiopathique de l Adolescent. Un manuel pour les patients

Scoliose Idiopathique de l Adolescent. Un manuel pour les patients Scoliose Idiopathique de l Adolescent Un manuel pour les patients Table des matières Qu est ce que la scoliose et qui peut en être porteur?...2 Causes de la scoliose idiopathique de l adolescent (SIA)...2...2

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 septembre 2006 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 septembre 2006 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 06 septembre 2006 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Indications : Données disponibles : Service Attendu

Plus en détail

SCOLIOSE DEFINITION PRINCIPES THERAPEUTIQUES INDICATIONS

SCOLIOSE DEFINITION PRINCIPES THERAPEUTIQUES INDICATIONS SCOLIOSE DEFINITION PRINCIPES THERAPEUTIQUES INDICATIONS Pr J.C. LE HUEC DR S AUNOBLE DEFINITION Rotation vertébrale permanente du rachis s accompagnant d une déformation frontale et sagittale Donc différent

Plus en détail

Fractures du rachis thoracolombaire

Fractures du rachis thoracolombaire Fractures du rachis thoracolombaire Prise en charge thérapeutique Dr Cyril DAUZAC, Dr Thibaut LENOIR, Pr Pierre GUIGUI DU de pathologie rachidienne 29 janvier 2010 10 000 fractures du rachis thoracique

Plus en détail

Trouble de la démarche de l enfant SFTG 9 JUIN 2016

Trouble de la démarche de l enfant SFTG 9 JUIN 2016 Trouble de la démarche de l enfant SFTG 9 JUIN 2016 Trouble de la marche Consultation fréquente exceptionnellement en rapport avec une plainte de l enfant l inquiétude parentale prime : «il tombe tout

Plus en détail

oporose idiopathique Dr Agnès s Duquesne Rhumatologie pédiatrique p Lyon DIU 2011/2012

oporose idiopathique Dr Agnès s Duquesne Rhumatologie pédiatrique p Lyon DIU 2011/2012 L ostéoporose oporose juvénile idiopathique Dr Agnès s Duquesne Rhumatologie pédiatrique p - Lyon DIU 2011/2012 Définition Forme rare d ostd ostéoporose oporose diffuse (moins de 200 cas rapportés) chez

Plus en détail

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées.

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées. Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144 Catherine Marty Service de neuro-orthopédie, hôpital Raymond-Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré,

Plus en détail

L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE

L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE 1. Le squelette et les os Le squelette Il constitue la charpente du corps. L APPAREIL LOCOMOTEUR Il se divise en 4 grandes parties : la tête le tronc les membres

Plus en détail

! J ai mal au dos depuis que j ai repris le tennis! ! C est depuis mon accident de voiture!

! J ai mal au dos depuis que j ai repris le tennis! ! C est depuis mon accident de voiture! Deux histoires cliniques CAT devant une douleur thoracique d origine ostéo-articulaire Erick Legrand Service de Rhumatologie CHU et Université d Angers! Etudiant en médecine, dorsalgie post séance de tennis,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE NANTES

UNIVERSITÉ DE NANTES UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DE MÉDECINE Année 2005 N 32 THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en Médecine Générale par Emmanuelle Bougoüin Kuhn Née le 02/12/76 à Soyaux Présentée

Plus en détail

Vertèbre. C est un os court

Vertèbre. C est un os court Le rachis Présentation La colonne vertébrale contient la moelle épinière à l intérieur du canal rachidien. La colonne est constituée de 7 vertèbres cervicales, 12 vertèbres thoraciques ( ou dorsales ),

Plus en détail

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 092. Discospondylite diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Spondylodiscite à pyogènes Clichés standards - Souvent normaux le premier mois puis : - Pincement discal - Déminéralisation de

Plus en détail

B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren LIMOGES Cedex. 13 janvier 2009 EPU La Châtre

B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren LIMOGES Cedex. 13 janvier 2009 EPU La Châtre B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex Mon enfant a les pieds qui tournent! Mon enfant a les genoux en X! Motif de consultation fréquent Pose plusieurs problèmes

Plus en détail

FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION DIAGNOSTIC 29/09/2010. Quelle prise en charge? S. AUNOBLE, J.C. LE HUEC / an en France Problème du diagnostic

FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION DIAGNOSTIC 29/09/2010. Quelle prise en charge? S. AUNOBLE, J.C. LE HUEC / an en France Problème du diagnostic FRACTURES DU RACHIS Quelle prise en charge? S. AUNOBLE, J.C. LE HUEC INTRODUCTION 10000/ an en France Problème du diagnostic Problème du traitement Problème des complications On séparera les traumatismes

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DU PIED DIUAG 2010 P. Aboukrat. CHU - Montpellier

EXAMEN CLINIQUE DU PIED DIUAG 2010 P. Aboukrat. CHU - Montpellier EXAMEN CLINIQUE DU PIED DIUAG 2010 P. Aboukrat. CHU - Montpellier EXAMEN CLINIQUE DU PIED en 3 étapes L interrogatoire Anamnèse, antécédents personnels, familiaux Motif précis de la consultation Examen

Plus en détail

Particularités de l épaule de l enfant

Particularités de l épaule de l enfant Particularités de l épaule de l enfant Franck LAUNAY Hôpital Timone Enfants, Marseille DIU Pathologie Locomotrice liée aux sports Conclusions L épaule douloureuse de l enfant et de l enfant sportif: Très

Plus en détail

Les corsets. Tél.: Boulevard de la Cluse Genève

Les corsets. Tél.: Boulevard de la Cluse Genève «LENOIR ORTHOPÉDIE, ES SOLUTIONS TECHNIQUES POUR LA VIE» Les corsets Boulevard de la Cluse 35 1205 Genève Tél.: 022 329 69 29 info@lenoir-ortho.ch Membre de l association suisse des techniciens en orthopédie

Plus en détail

Traumatisme rachidien

Traumatisme rachidien Ce que doit savoir l'équipe paramédicale. Les traumatismes vertèbro-médullaires Traumatisme rachidien Généralités Importants signes neurologiques et instabilité. Signes neurologiques score ASIA : score

Plus en détail