AVERTISSEMENT page 3 LE MÉTIER D ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE. DES PIEDS À LA TÊTE pages 4 et 5. COMPÉTENCE DE L ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE page 6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVERTISSEMENT page 3 LE MÉTIER D ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE. DES PIEDS À LA TÊTE pages 4 et 5. COMPÉTENCE DE L ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE page 6"

Transcription

1

2 SOMMAIRE AVERTISSEMENT page 3 LE MÉTIER D ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE DES PIEDS À LA TÊTE pages 4 et 5 COMPÉTENCE DE L ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE page 6 L ENSEIGNEMENT EN ORTHOPÉDIE-ORTHÈSE pages 7 et 8 POIDS ÉCONOMIQUE DE L ORTHOPÉDIE-ORTHÈSE page 9 AVENIR DE L ORTHOPÉDIE-ORTHÈSE page 10

3 A V E R T I S S E M E N T RAPPEL DE DÉFINITION : ORTHOPÉDIE est un terme générique qui signifie remettre droit. Branche de la médecine s occupant de la prévention, du diagnostic et du traitement des déformations et des troubles fonctionnels de l appareil locomoteur. ORTHÈSE : appareil visant à corriger une fonction déficiente, à compenser une incapacité ou à accroître le rendement physiologique d un organe ou d un membre. PROTHÈSE est un dispositif artificiel destiné à remplacer un membre, un organe ou une articulation. LES TROIS MÉTIERS DE L ORTHOPÉDIE APPAREILLAGE Les Podo-Orthésistes Les Ortho-Prothésistes Les Orthopédistes-Orthésistes que nous représentons Ces trois métiers ont une spécialité en commun : la podologie (conception, fabrication d orthèses plantaires et orthoplasties). La délivrance et l adaptation de chaussures thérapeutiques. Les ortho-prothésistes et les orthopédistes-orthésistes ont également quelques spécialités communes. Pour simplifier : - Les orthopédistes-orthésistes conçoivent, fabriquent et délivrent des orthèses - Les ortho-prothésistes conçoivent, fabriquent et délivrent des prothèses.- Les podoorthésistes conçoivent, fabriquent des chaussures orthopédiques et des orthèses plantaires. Ces trois métiers sont reconnus comme auxiliaires médicaux (Décret du 10 août 2005, Arrêté du 23 février 2007). 3

4 LE MÉTIER D ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE «DES PIEDS A LA TÊTE» A - LA PROFESSION D ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE consiste à appareiller, grâce essentiellement à des orthèses, les patients envoyés par les médecins prescripteurs. Les appareillages délivrés dans le cadre de cette profession, figurent au Titre II chapitre 1 er et 4 de la L.P.P On y trouve les catégories suivantes : - Bandages herniaires - Coques talonnières - Orthèses plantaires (semelles orthopédiques), orthoplastie - Colliers cervicaux - Orthèses de contention des membres (bas à varices et manchons pour lymphoedèmes) - Ceintures médico chirurgicales et corsets orthopédiques en tissu armé et thermoformable - Appareils divers de correction orthopédiques avec de nombreuses orthèses concernant le membre inférieur (hanche, genou, cheville, pied) et des orthèses concernant le membre supérieur (toutes les orthèses de main) - Chaussures thérapeutiques de série - Vêtements compressifs sur mesure pour brûlés- Prothèses mamaires B - LES CATÉGORIES D ORTHÈSES - Orthèse sur mesure - Orthèses de série LES ORtHÈSES SUR MESURE Feront l objet : - D un examen approfondi - D une analyse de la pathologie - D un plan d appareillage - D une fabrication spécifique utilisant les formes et matériaux les plus appropriés. Cette fabrication peut être réalisée dans les ateliers de l orthopédiste orthésiste ou externalisée - D un essayage - Des adaptations et corrections- Du suivi avec traçabilité LES ORTHÈSES DE SÉRIE De nombreux fabricants, français et étrangers, proposent à grand renfort de publicité des articles de série. 4

5 L orthopédiste-orthésiste, doit grâce à sa compétence, choisir les orthèses standard les mieux adaptées : prix, forme, épaisseurs, qualité, solidité, tailles correspondant aux morphologies les plus couramment rencontrées. Ces orthèses de série ont leurs limites quant à leur efficacité et sont souvent peu portées ou renouvelées au profit d orthèses sur mesure. LES PROTHÈSES Il n y a qu une catégorie de prothèse de notre domaine de compétence : les prothèses de sein. 5

6 COMPÉTENCE DE l ORTHOPÉDIStE-ORTHÉSISTE L orthopédiste-orthésiste doit avoir pour exercer : - Les compétences théoriques en : Anatomie Pathologie Psychologie Examen et analyse - Les connaissances pratiques : Examen et analyse Technologie des matériaux Plan d appareillage Conception et réalisation des appareillages- Le cabinet : Spécialement aménagé pour la réception des patients et l atelier de fabrication d adaptation des appareillages. et Il faut savoir qu en orthopédie-orthèse le professionnel peut lui-même fabriquer ou faire fabriquer. Il est donc indispensable lorsqu on veut faire de l orthopédie-orthèse d avoir les compétences spécifiques à ce métier, pour pouvoir délivrer l ensemble des orthèses qu elles soient de série ou sur mesure ainsi que les matériaux et les machines nécessaires à leur parfaite adaptation. Seuls les orthopédistes-orthésistes répondent aux exigences spécifiques de ce métier. Pour faire fabriquer, il faut être capable de fabriquer soi-même. Le résultat, c est-à-dire l orthèse, doit, quelle que soit la méthode de fabrication, être à l arrivée identique dans les deux cas. 6

7 L ENSEIGNEMENT EN ORTHOPÉDIE-ORTHÈSE Actuellement dispensé par trois écoles inscrites au Registre National des Certifications Professionnelles : CCI CAStRES-MAZAMEt VALIDATION DU DIPLÔME ACPPAv POISSY PAR LE SNOF SUD FORMATION SANTE AVIGNON ECOTEV LYON Etudes avec stage en entreprise (reconnaissance niveau 3) Niveau recrutement : baccalauréat Diplôme : Certificat de Technicien Supérieur en Orthopédie-Orthèse Auxiliaire de santé depuis l arrêté du 23 février L évolution des techniques associée à une meilleure connaissance médicale renforceraient les compétences et le savoir faire de cette profession qui a et aura un rôle important dans les décennies à venir compte tenu de l évolution de la pyramide d âges. Les pharmaciens qui ont le DU d Orthopédie ont actuellement les mêmes droits que les orthopédistes-orthésistes. Il y a 50 ans les officines délivraient de l optique, de l audio-prothèse puisque ces métiers n étaient pas encore structurés et les professionnels dans ces spécialités trop peu nombreux, ce qui est le cas pour notre profession. La reconnaissance de notre profession en qualité d auxiliaire médical vient d ouvrir de nouvelles perspectives : DEMAIN la création d un diplôme d Etat en 3 ans est indispensable. Pour que les dépenses du Titre II, chapitres 1 et 4 correspondent à des appareillages réalisés correctement, l orthopédie-orthèse, comme toute profession para médicale, nécessite : - De la part du professionnel qui souhaite l exercer, un enseignement de qualité, adapté à ce métier et l acquisition de compétences lui permettant un exercice plein et entier. 7

8 - De la part des organismes de tutelle, par le biais entre autres des arrêtés d application, de définir en tenant compte des spécificités de ce métier, le référentiel d enseignement, les conditions de compétences, d exercice, ainsi que de signer avec les professionnels exerçant ce métier une convention, fixant les règles pour les deux parties. Notre propos est de vous fournir les éléments nécessaires à une connaissance suffisante de notre métier pour que la réglementation définisse avec précision et rigueur : - les conditions de compétence - les conditions d exercice - une convention - un référentiel d enseignement du diplôme d État d Orthopédiste Orthésiste 8

9 POIDS ÉCONOMIQUE DE L ORTHOPÉDIE-ORTHÈSE Entreprises en Orthopédie-Orthèse «Activité Principale» : environ 600 avec les salariés diplômés environ 1500 professionnels. Entreprises en Orthopédie-Orthèse «Activité Secondaire» (kinésithérapeutes, podologues, ergothérapeutes, matériel médical) : difficilement chiffrable. Les pharmaciens avec service Orthopédie-Orthèse : difficilement chiffrable. (avec un ou plusieurs diplômés en orthopédie-orthèse) Les pharmacies généralistes : plusieurs milliers. (avec DU d orthopédie) Les fabricants et distributeurs français et étrangers : une cinquantaine. 9

10 AVENIR DE L ORTHOPÉDIE-ORTHÈSE Le métier d orthopédiste-orthésiste qui vient d être reconnu (JO du 25 février 2007 Arrêté du 23 février 2007) va permettre de grandes mutations et des économies sur les comptes de la CNAM. Aujourd hui beaucoup d orthèses sont mal adaptées, mal réalisées et souvent refaites. Cet état de fait est dû essentiellement au manque de professionnels ou de personnels qualifiés. Cette situation perdurera tant que le territoire national ne sera pas couvert par des professionnels compétents. Pour rappel, il y a 50 ans les prothèses auditives, l optique, les orthèses plantaires étaient en grande partie délivrées en officine. Aujourd hui des métiers structurés, compétents existent : DEMAIN IL EN SERA DE MÊME POUR NOTRE MÉTIER L allongement de l espérance de vie et ses conséquences nous confortent dans l idée qu il est aujourd hui nécessaire et urgent de promouvoir cette profession d utilité publique. 10

11 11

RÉCEPTION DES ASSURÉS PAR UN PERSONNEL QUALIFIÉ

RÉCEPTION DES ASSURÉS PAR UN PERSONNEL QUALIFIÉ RÉCEPTION DES ASSURÉS PAR UN PERSONNEL QUALIFIÉ L exercice de l activité exige la présence effective et permanente d'un personnel qualifié justifiant des critères de compétences tels que définis par l'arrêté

Plus en détail

DU PHARMACIEN ORTHOPÉDISTE

DU PHARMACIEN ORTHOPÉDISTE DU PHARMACIEN ORTHOPÉDISTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme universite niv. form. bac + 5 Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Enseignants responsables : Pr

Plus en détail

Analyse de l enquête Nationale

Analyse de l enquête Nationale Analyse de l enquête Nationale La conception du questionnaire a bénéficié des conseils avisés de : (par ordre alphabétique) David Bonnet Orthopédiste-Orthésiste Benjamin Delapierre - Orthopédiste-Orthésiste

Plus en détail

DEMANDE D'AGREMENT EN ORTHESE

DEMANDE D'AGREMENT EN ORTHESE DEMANDE D'AGREMENT EN ORTHESE Vous désirez déposer une demande d'agrément pour délivrer aux assurés sociaux des articles d'ortheses référencés au Titre 2 Chapitre 1 de la Liste des Produits et Prestations

Plus en détail

FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY- MALABRY ANNEE 2011 / ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES Diplôme d Université (Réf. C205)

FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY- MALABRY ANNEE 2011 / ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES Diplôme d Université (Réf. C205) FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY- MALABRY ANNEE 2011 / 2012 ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES Diplôme d Université (Réf. C205) Exposé technique : Thermoformage d Orthèses de main Responsable de la formation

Plus en détail

ITEM 324 Thérapeutiques non médicamenteuses et dispositifs médicaux Appareillage, aides techniques, cures thermales

ITEM 324 Thérapeutiques non médicamenteuses et dispositifs médicaux Appareillage, aides techniques, cures thermales ITEM 324 Thérapeutiques non médicamenteuses et dispositifs médicaux Appareillage, aides techniques, cures thermales Charline RAYMOND, Duong-Minh N GUYEN (internes DES) Dr Claire ANQUETIL, Dr Claire PALAYER

Plus en détail

FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY- MALABRY ANNEE 2010 / 2011 DIPLÔME UNIVERSITAIRE ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES. Réf. C205

FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY- MALABRY ANNEE 2010 / 2011 DIPLÔME UNIVERSITAIRE ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES. Réf. C205 FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY- MALABRY ANNEE 2010 / 2011 DIPLÔME UNIVERSITAIRE ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES Réf. C205 Exposé technique : Thermoformage d Orthèses de main Responsable de la formation

Plus en détail

ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES

ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES N de Déclaration d activité 1191P000291 ORTHESES ET PROTHESES EXTERNES Diplôme d Université du 09 Octobre 2014 au 16 Avril 2015 Responsables de la formation : Dominique APPERT - Pharmacien, Professeur

Plus en détail

Lien vers Journal Officiel "Profession de Podo-orthésiste" JO prix. podo profession. podoorthop condition exercice

Lien vers Journal Officiel Profession de Podo-orthésiste JO prix. podo profession. podoorthop condition exercice Lien vers Journal Officiel "Profession de Podo-orthésiste" JO 14 06 07 prix podo profession podoorthop condition exercice Copyright 2007, serge55100@free.fr. Tous droits réservés. 14 juin 2007 JOURNAL

Plus en détail

5 Juillet 2012, nouveau décret sur les prescriptions et délivrances des produits et prestations (décret n ) Quel impact pour l appareillage?

5 Juillet 2012, nouveau décret sur les prescriptions et délivrances des produits et prestations (décret n ) Quel impact pour l appareillage? 5 Juillet 2012, nouveau décret sur les prescriptions et délivrances des produits et prestations (décret n 2012-860) Quel impact pour l appareillage? Thierry Agrapart, Roland Thiriat, Dr André Rouyer 13/06/2013

Plus en détail

LOI DE SANTE Propositions de modifications du code de la santé publique

LOI DE SANTE Propositions de modifications du code de la santé publique LOI DE SANTE 2014- Propositions de modifications du code de la santé publique Proposition n 1 : Harmonisation de la législation en vigueur applicable à la profession de pédicurepodologue avec la réalité

Plus en détail

Diplôme d'université Orthopédie

Diplôme d'université Orthopédie Diplôme d'université Orthopédie Domaine : Sciences, Technologies, Santé Organisation : Faculté de Pharmacie Lieu de formation : Faculté de Pharmacie Durée des études : 127 heures DESCRIPTION OBJECTIFS

Plus en détail

OPG - Orthèses Prothèses Générales Nos solutions d appareillage orthopédique. Filiale du groupe

OPG - Orthèses Prothèses Générales Nos solutions d appareillage orthopédique. Filiale du groupe OPG - Orthèses Prothèses Générales Nos solutions d appareillage orthopédique Filiale du groupe OPG Nos compétences à votre service OPG - Orthèses Prothèses Générales, fondé en 1993, met son savoir-faire

Plus en détail

ITEM 118 : Principales techniques de rééducation et de réadaptation

ITEM 118 : Principales techniques de rééducation et de réadaptation Médecin MPR Médecin traitant Ergothérapeute Podo-orthésiste Kinésithérapeute Patient Podologue Enseignant en APA Orthophoniste Psychologue Psychomotricien Orthoprothésiste Assistant socio-éducatif ITEM

Plus en détail

Les différents partenaires (fournisseurs et pharmaciens) dans les domaines des : Orthèse et du maintien à domicile

Les différents partenaires (fournisseurs et pharmaciens) dans les domaines des : Orthèse et du maintien à domicile Les différents partenaires (fournisseurs et pharmaciens) dans les domaines des : Orthèse et du maintien à domicile 1 La prescription Le prestataire (titre 1) ou fournisseur (pour les orthèses) Les relations

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 29 octobre 2016

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 29 octobre 2016 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 29 octobre 2016 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Technic Ortho Nos solutions d appareillage orthopédique. Filiale du groupe

Technic Ortho Nos solutions d appareillage orthopédique. Filiale du groupe Technic Ortho Nos solutions d appareillage orthopédique Filiale du groupe Technic Ortho Nos compétences à votre service Technic Ortho, fondé en 1999, met son savoir-faire orthopédique à disposition des

Plus en détail

Annexe au CCTP liste des actions de formation professionnelle - Sanitaire et social 2010 SANITAIRE ET SOCIAL FORMATIONS QUALIFIANTES ET DIPLOMANTES

Annexe au CCTP liste des actions de formation professionnelle - Sanitaire et social 2010 SANITAIRE ET SOCIAL FORMATIONS QUALIFIANTES ET DIPLOMANTES Annexe au CCTP liste des actions de formation professionnelle - Sanitaire et social 2010 SANITAIRE ET SOCIAL S QUALIFIANTES ET DIPLOMANTES Cette consultation porte sur des marchés pluriannuels, selon la

Plus en détail

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac Responsable : Pr. Daniel Cussac Objectifs de la formation Permettre l acquisition par les pharmaciens de compétences indispensables à l application et la délivrance des orthèses (petit appareillage orthopédique).

Plus en détail

La visite médicale exercée par les entreprises du médicament

La visite médicale exercée par les entreprises du médicament La visite médicale exercée par les entreprises du médicament Dans le contexte de l affaire Médiator, de nombreuses contre-vérités ont été relayées sur la pratique de la visite médicale effectuée par les

Plus en détail

Auxiliaire de vie sociale

Auxiliaire de vie sociale Auxiliaire de vie sociale Près de chez vous : www.una.fr fiches metier v10.indd 1 23/02/09 08:46 Auxiliaire de vie sociale L auxiliaire de vie sociale intervient auprès des personnes âgées en perte d autonomie,

Plus en détail

CHU de Nantes 8 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS

CHU de Nantes 8 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS CHU de Nantes 8 octobre 2014 Une nouvelle dynamique de coopération : les GHT Article 48 du projet de loi : La constitution obligatoire de GHT à l horizon du 31 décembre 2015 autour d une stratégie médico-soignante

Plus en détail

FORMATION Orthopédiste Orthésiste Dossier de candidature

FORMATION Orthopédiste Orthésiste Dossier de candidature 2017-. 2018 FORMATION Orthopédiste Orthésiste Dossier de candidature Responsable pédagogique : Mme HOECKMAN Véronique v.hoeckman@acppav.org 01.39.22.10.60 (ligne accueil) 01.39.22.62.15 (ligne directe)

Plus en détail

INSTITUT KOHNEN. Bien-être de la jambe et du pied

INSTITUT KOHNEN. Bien-être de la jambe et du pied INSTITUT KOHNEN Bien-être de la jambe et du pied Filiale depuis 1983 du groupe français PROTEOR, KOHNEN INSTITUT KOHNEN Bien-être de la jambe et du pied est une équipe de 17 collaborateurs. Fort d une

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MÉDICAUX Une nouvelle loi & La consécration d un monopole

LES DISPOSITIFS MÉDICAUX Une nouvelle loi & La consécration d un monopole LES DISPOSITIFS MÉDICAUX Une nouvelle loi & La consécration d un monopole Dr. Adil EL HAJLI Pharmacien Inspecteur/DESS/MBA UNITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DU MEDICAMENT ET DE LA PHARMACIE Centenaire

Plus en détail

Code de l action sociale et des familles Partie réglementaire

Code de l action sociale et des familles Partie réglementaire Code de l action sociale et des familles Partie réglementaire À jour au 31 décembre 2007 Paragraphe 5 Établissements et services prenant en charge des enfants ou adolescents atteints de déficience visuelle

Plus en détail

Chapitre II. Pédicure-podologue. Section 1. Actes professionnels. Article R

Chapitre II. Pédicure-podologue. Section 1. Actes professionnels. Article R Chapitre II Pédicure-podologue Section 1 Actes professionnels Article R. 4322-1 Les pédicures-podologues accomplissent, sans prescription médicale préalable et dans les conditions fixées par l'article

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu DPC

Le Développement Professionnel Continu DPC Le Développement Professionnel Continu DPC juin 15 Origine et actualité du DPC 2006 2008 2009 2011-2012 2014 2015 2016 Rapports IGAS sur la Formation Médicale Continue et l évaluation des pratiques professionnelles

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu DPC. novembre 15

Le Développement Professionnel Continu DPC. novembre 15 Le Développement Professionnel Continu DPC novembre 15 Origine et actualité du DPC 2006 2008 2009 2011-2012 2014 2015 2016 Rapports IGAS sur la Formation Médicale Continue et l évaluation des pratiques

Plus en détail

Frédéric VOTRE CABINET CONSEIL DELEUIL PODOLOGIE. pieds / posture / équilibre

Frédéric VOTRE CABINET CONSEIL DELEUIL PODOLOGIE. pieds / posture / équilibre VOTRE CABINET CONSEIL Frédéric DELEUIL PODOLOGIE pieds / posture / équilibre CONSULTATION & bilan de podologie Bienvenue dans votre cabinet de pédicurie-podologie. Ce document est destiné à votre information.

Plus en détail

Système de santé (1) Offres de soins

Système de santé (1) Offres de soins Système de santé (1) Offres de soins Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique L offre de soins, c est Prestations / actes médicaux : professionnels de santé Lieux de soins : hôpital, médico-social,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Arrêté du 28 avril 2017 relatif à l information de l assuré social ou de son ayant droit sur les conditions de vente

Plus en détail

Version approuvée en plénière

Version approuvée en plénière CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 9. SCIENCES APPLIQUEES 9. TECHNIQUES SPECIALES 9. TECHNICIEN EN BANDAGES-ORTHESES-PROTHESES-CHAUSSURES

Plus en détail

GUIDE DE GESTION SUR LA MESURE CHAUSSURES ORTHÉTIQUES

GUIDE DE GESTION SUR LA MESURE CHAUSSURES ORTHÉTIQUES GUIDE DE GESTION SUR LA MESURE CHAUSSURES ORTHÉTIQUES Le 30 août 1999 Guide de gestion 1 OBJECTIF GÉNÉRAL Permettre l intégration sociale des personnes ayant une déficience physique entraînant des incapacités

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : Contenu : Durée : 41 jours Code module : CC01b+Exacertif1. PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme :

Objectifs pédagogiques : Contenu : Durée : 41 jours Code module : CC01b+Exacertif1. PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme : Durée : 41 jours Code module : CC01b+Exacertif1 PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme : Cycle complet DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Titre «Diagnostiqueur Immobilier» de niveau III, code de spécialisation

Plus en détail

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 L abord kinésithérapique dans la PR CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 Introduction La kinésithérapie, avec l ergothérapie, la podologie et l appareillage, fait partie des spécialités mises en œuvre

Plus en détail

Transports Soins Infirmiers Soins de Masso-Kinésithérapie

Transports Soins Infirmiers Soins de Masso-Kinésithérapie Prescriptions Transports Soins Infirmiers Soins de Masso-Kinésithérapie Les prescriptions de transport La prise en charge de transport est une décision médicale Qui dépend de critères médico-administratifs

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-21/2012. Document consultable dans Date : 05/10/2012 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre immédiate

CIRCULAIRE CIR-21/2012. Document consultable dans Date : 05/10/2012 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-21/2012 Document consultable dans Médi@m Date : 05/10/2012 Domaine(s) : gestion des prestations en nature à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CARSAT UGECAM CGSS CTI Agents Comptables

Plus en détail

PIED DIABETIQUE. APPAREILLAGE et CHAUSSAGE. Docteur M-Elisabeth SAINT-EVE Rhumatologue CHR Metz-Thionville 19/06/09

PIED DIABETIQUE. APPAREILLAGE et CHAUSSAGE. Docteur M-Elisabeth SAINT-EVE Rhumatologue CHR Metz-Thionville 19/06/09 PIED DIABETIQUE APPAREILLAGE et CHAUSSAGE Docteur M-Elisabeth SAINT-EVE Rhumatologue CHR Metz-Thionville 19/06/09 SELON LE GRADE PODOLOGIQUE L'évaluation du risque permet une adaptation de la prise en

Plus en détail

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Formation Médico- technique Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Branche du Négoce et Prestations de service dans les domaines Médico-techniques Contexte

Plus en détail

BOUCHER - CHARCUTIER

BOUCHER - CHARCUTIER MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BOUCHER - CHARCUTIER

Plus en détail

CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD

CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD ORPHEM 23 Mars 2012 MC Estadieu HOPITAL LOCAL DEPARTEMENTAL LE LUC EN PROVENCE SPECIFICITE DES EHPAD Liée e au régime r de tarification Liée à la structure Liée e aux résidents

Plus en détail

De l offre de soins à l offre de compétences. La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences. L ingénierie du diplôme

De l offre de soins à l offre de compétences. La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences. L ingénierie du diplôme De l offre de soins à l offre de compétences HERNANDEZ Hélène, Directrice IFE U-PEC MAROIS Véronique, Ergothérapeute HPR Bullion La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences

Plus en détail

COURS ETUDIANTS MEDECINE: MODULE 4 -APPAREILLAGE

COURS ETUDIANTS MEDECINE: MODULE 4 -APPAREILLAGE COURS ETUDIANTS MEDECINE: MODULE 4 -APPAREILLAGE HANDICAP INCAPACITE DEPENDANCE S.EHRLER CRF CLEMENCEAU 03/02/2013 1 GRAND APPAREILLAGE: LPPR prothèses de membre inférieur orthèses de membre inférieur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 18 novembre 2013 fixant le contrat type de bon usage des médicaments et des produits et prestations

Plus en détail

Dispositifs Médicaux

Dispositifs Médicaux Dispositifs Médicaux Catégorie III Titre II chapitre 1er de la L.P.P. Orthèses (ex petit appareillage) 1/ Appareils divers de correction (1) Niveau pied (1.1) Chaussures et attelles pour malpositions réductibles

Plus en détail

DECRET. relatif au Conseil national du développement professionnel continu des professions de santé

DECRET. relatif au Conseil national du développement professionnel continu des professions de santé RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : SASH1017850D DECRET relatif au Conseil national du développement professionnel continu des professions de santé Le Premier ministre,

Plus en détail

LE DPC EN 2016 NOUVELLE RÈGLEMENTATION. Version juillet 2016

LE DPC EN 2016 NOUVELLE RÈGLEMENTATION. Version juillet 2016 LE DPC EN 2016 NOUVELLE RÈGLEMENTATION 1 Version juillet 2016 SOMMAIRE La nouvelle règlementation Un Parcours de DPC, c est quoi? Les orientations nationales Les programmes et actions prioritaires Les

Plus en détail

Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie

Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Atelier 2 séance 3 L impact de la loi du 5 mars sur l offre de formation : comment un organisme de formation peut-il répondre aux nouvelles exigences des financeurs? Les ateliers régionaux de l orientation

Plus en détail

Rôle central du médecin rééducateur au cours des infections ostéoarticulaires

Rôle central du médecin rééducateur au cours des infections ostéoarticulaires Rôle central du médecin rééducateur au cours des infections ostéoarticulaires Diplôme interuniversitaire national des infections ostéo-articulaires. Docteur François RIGAL. 20 novembre 2014 Le médecin

Plus en détail

ANGERS Thierry AGRAPART Roland THIRIAT Centre d appareillage du Service Médical NANCY. Modérateur: Dr Pierre TOUBOUL Médecin-conseil NANTES

ANGERS Thierry AGRAPART Roland THIRIAT Centre d appareillage du Service Médical NANCY. Modérateur: Dr Pierre TOUBOUL Médecin-conseil NANTES ANGERS 2009 Thierry AGRAPART Roland THIRIAT Centre d appareillage du Service Médical NANCY Modérateur: Dr Pierre TOUBOUL Médecin-conseil NANTES Cas 1 Prescription d un médecin généraliste remplaçant Cas

Plus en détail

Les métiers de l appareillage médical

Les métiers de l appareillage médical rthopédiste rthésiste Avec le soutien du Conseil Régional de Bourgogne Document réalisé par la MIP de Louhans (www.mip-louhans.asso.fr) avec la collaboration de professionnels Fiche n 4 réalisée en 2015

Plus en détail

JOURNEES AFA AMPAN 2013 PARIS

JOURNEES AFA AMPAN 2013 PARIS JOURNEES AFA AMPAN 2013 PARIS Thierry AGRAPART Roland THIRIAT Service Médical NANCY Modérateur: Dr André ROUYER EVOLUTION DE LA LEGISLATION PROFESSIONNELLE et FIN DES CMA (commissions médicales d appareillage)

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

La santé connectée et la pharmacie Quelles perspectives. Alain Breckler ReMeD Pharmagora 2 avril 2016

La santé connectée et la pharmacie Quelles perspectives. Alain Breckler ReMeD Pharmagora 2 avril 2016 La santé connectée et la pharmacie Quelles perspectives Alain Breckler ReMeD Pharmagora 2 avril 2016 E-Santé M-Santé de quoi parle-t-on L évolution numérique des officines 100 % des pharmacies sont informatisées

Plus en détail

APPAREILLAGE DE L ENFANT OBESE

APPAREILLAGE DE L ENFANT OBESE APPAREILLAGE DE L ENFANT OBESE L.Schifano, K.Patte, L.Boyer, M.Thomaso, M.Porte Service de MPR B.Doan Service UDM Institut St Pierre Introduction : l obésité de l enfant, une question actuelle de santé

Plus en détail

( ) sensations. problèmes TOU S LES PIEDS SON T D IFFÉ R ENTS! LE GUIDE DU PIED

( ) sensations. problèmes TOU S LES PIEDS SON T D IFFÉ R ENTS! LE GUIDE DU PIED LE GUIDE DU PIED problèmes ou sensations? ( ) TOU S LES PIEDS SON T D IFFÉ R ENTS! ( TOUS DIFFÉRENTS! ) DES DONNÉES VARIABLES CHAQUE PIED EST UNIQUE Le pied possède plusieurs parties qui peuvent présenter

Plus en détail

Cadres d emplois médico-techniques

Cadres d emplois médico-techniques Sommaire Assistant médico-technique...maj juillet 2012... 2 Cadre de santé infirmier, rééducateur, assistant médico-technique...maj janvier 2012... 4...MAJ juillet 2012... 5 Cadres d emplois médico-techniques

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

SPECIMEN. Orthèses plantaires. à la P rescription. Offert par votre Orthopédiste-Orthésiste

SPECIMEN. Orthèses plantaires. à la P rescription. Offert par votre Orthopédiste-Orthésiste C ahier d Aide Orthèses plantaires Offert par votre Orthopédiste-Orthésiste à la P rescription 2 Introduction L utilité de ce cahier n a d autre objectif que de vous apporter un éclairage sur les compétences

Plus en détail

LA KINEPODIE. Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients.

LA KINEPODIE. Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients. LA KINEPODIE Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients. Le laboratoire Kinépod offre la possibilité aux kinésithérapeutes et aux ostéopathes de devenir spécialiste du

Plus en détail

Les prothèses tibiales Pour la mobilité au quotidien

Les prothèses tibiales Pour la mobilité au quotidien Les prothèses tibiales Pour la mobilité au quotidien Nos compétences à votre service Information destinée aux utilisateurs Votre mobilité, votre indépendance Que ce soit pour le travail, les loisirs ou

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu DPC. Formation 1

Le Développement Professionnel Continu DPC. Formation 1 Le Développement Professionnel Continu DPC Formation 1 Définition du DPC «Le Développement Professionnel Continu (DPC) a pour objectif l évaluation des pratiques professionnelles, le perfectionnement des

Plus en détail

Développement Professionnel Continu :

Développement Professionnel Continu : Développement Professionnel Continu : décrets du 31 décembre 2011 et du 9 janvier 2012 Dr Dominique Bourderont / Pôle Santé publique / CH Mulhouse 1 11 décrets publiés 1 décret concernant l Organisme Gestionnaire

Plus en détail

& SPORT DELEUIL PODOLOGIE PODOLOGIE. Frédéric. pieds / posture / équilibre

& SPORT DELEUIL PODOLOGIE PODOLOGIE. Frédéric. pieds / posture / équilibre PODOLOGIE & SPORT Frédéric DELEUIL PODOLOGIE pieds / posture / équilibre V O T R E C A B I N E T C O N S E I L ÉQUILIBRE et performance Bienvenue dans votre cabinet de podologie du sport. POURQUOI CONSULTER

Plus en détail

Professions impliquées dans la prise en charge des déficits visuels du jeune enfant

Professions impliquées dans la prise en charge des déficits visuels du jeune enfant Professions impliquées dans la prise en charge des déficits visuels du jeune enfant Sur les 750 000 enfants naissant chaque année, 100 000 ont ou auront un problème de vision. Les défauts visuels les plus

Plus en détail

Rentrée octobre 2016 Certificat professionnel Formation Shiatsu bien-être

Rentrée octobre 2016 Certificat professionnel Formation Shiatsu bien-être Rentrée octobre 2016 Certificat professionnel Formation Shiatsu bien-être Organisme de formation enregistré sous le numéro 72 33 09018 33 auprès du préfet de la Région Aquitaine. Shiatsu loisir : formation

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE EBENISTE

DOSSIER PEDAGOGIQUE EBENISTE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE EBENISTE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Plus en détail

Les préparations pharmaceutiques à visée pédiatrique

Les préparations pharmaceutiques à visée pédiatrique Les préparations pharmaceutiques à visée pédiatrique An Lê Chef de produits en charge des Préparations Direction médicaments génériques, homéopathiques, à base de plantes et des préparations Rencontres

Plus en détail

Pédicure Podologue. Le métier de Pédicure Podologue. La Formation. Concours Prépa Santé

Pédicure Podologue. Le métier de Pédicure Podologue. La Formation. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Pédicure Podologue Le métier de Pédicure Podologue Devenez comme les 11 000 pédicures-podologues qui exercent en cabinet

Plus en détail

Fascicule n 7. Octobre Institut National de Formation en Ostéopathie 214/216 Avenue du Maine PARIS Tél : Fax

Fascicule n 7. Octobre Institut National de Formation en Ostéopathie 214/216 Avenue du Maine PARIS Tél : Fax Fascicule n 7 Projet d enseignement Ostéopathique de type Master - Doctorat Octobre 2003 Objectifs L application de l organisation Master -Doctorat permettrait à la formation en ostéopathie : - De structurer

Plus en détail

LA GRADATION DU RISQUE PODOLOGIQUE DES DIABETIQUES : MISE A JOUR

LA GRADATION DU RISQUE PODOLOGIQUE DES DIABETIQUES : MISE A JOUR LA GRADATION DU RISQUE PODOLOGIQUE DES DIABETIQUES : MISE A JOUR Docteur Rolande POTIER Service d Endocrinologie Diabétologie CHR Metz-Thionville SOMMAIRE Definition - Rappel historique - Développement

Plus en détail

ATTEINTE NEUROLOGIQUE PERIPHERIQUE APPAREILLAGE APPAREILLAGE. Déficit sensitif-troubles trophiques! protéger le pied

ATTEINTE NEUROLOGIQUE PERIPHERIQUE APPAREILLAGE APPAREILLAGE. Déficit sensitif-troubles trophiques! protéger le pied DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et podologie Montpellier: 13, 14 et 15 juin 2007 Coordonnateurs : Pr C. Hérisson Titre : Pied neurologique périphérique

Plus en détail

LA FORMATION SPÉCIALISÉE EN MÉDECINE THERMALE CAPACITÉ, D.U., D.I.U. BESOINS ET ENjEUx

LA FORMATION SPÉCIALISÉE EN MÉDECINE THERMALE CAPACITÉ, D.U., D.I.U. BESOINS ET ENjEUx LA FORMATION SPÉCIALISÉE EN MÉDECINE THERMALE CAPACITÉ, D.U., D.I.U. BESOINS ET ENjEUx Pr Christian HERISSON* La Capacité d Hydrologie et de Climatologie Médicales La formation spécialisée en médecine

Plus en détail

450 par oreille dans la limite de 2 prothèses par an et par bénéficiaire avec un minimum de 100 % BR

450 par oreille dans la limite de 2 prothèses par an et par bénéficiaire avec un minimum de 100 % BR Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance humanis.com CCN des Bureaux d Etudes Techniques, cabinets d ingénieurs conseils, sociétés de conseils Contrat collectif à adhésion facultative «extension

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE. «Réflexologie Plantaire Santé»

PROGRAMME D ETUDE. «Réflexologie Plantaire Santé» PROGRAMME D ETUDE Intitulé de la formation professionnelle : «Réflexologie Plantaire Santé» Publique concernés : Professions médicales et paramédicales. Pré-requis: Etre titulaire d un des diplômes suivants

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

CADRE JURIDIQUE AMM EMA ANSM

CADRE JURIDIQUE AMM EMA ANSM CADRE JURIDIQUE Pour être commercialisé, tout médicament fabriqué industriellement doit faire l objet d une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) délivrée par les autorités compétentes européennes ou

Plus en détail

Une étude inédite de l Assurance Maladie sur les dispositifs médicaux

Une étude inédite de l Assurance Maladie sur les dispositifs médicaux Point d information de l Assurance Maladie 6 décembre 2007 Une étude inédite de l Assurance Maladie sur les dispositifs médicaux La Liste des Produits et Prestations (LPP) regroupe l ensemble des produits

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES, CABINETS D INGENIEURS-CONSEILS, SOCIETES DE CONSEIL

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES, CABINETS D INGENIEURS-CONSEILS, SOCIETES DE CONSEIL CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES, CABINETS D INGENIEURS-CONSEILS, SOCIETES DE CONSEIL ANNEXE GARANTIES Socle de base conventionnel Les garanties exprimées en pourcentage

Plus en détail

Acte Complexe (plusieurs intervenants )

Acte Complexe (plusieurs intervenants ) APPAREILLAGE DU PIED Dr Marcienne MAITRE, MPR Clinique Mas de Rochet 34172 CASTELNAU LE LEZ appareillage.m2r@ugecam-lrmp.fr DES de PODOLOGIE Acte Médical ( général et podologique ) Acte Complexe (plusieurs

Plus en détail

Remarque : Les normes encadrant les orthèses se trouvent dans la Norme d exercice S-012 : Orthétique.

Remarque : Les normes encadrant les orthèses se trouvent dans la Norme d exercice S-012 : Orthétique. Comité d assurance de la qualité Approbation du Conseil : 17 septembre 2015 Note aux lecteurs : En cas de différence entre le présent document et le texte de loi encadrant l exercice de la chiropratique,

Plus en détail

Marie-Laure SAIVE - Ergothérapeute Equipe Mobile de Gériatrie - Hôpitaux Civils de Colmar. Juin IFSI

Marie-Laure SAIVE - Ergothérapeute Equipe Mobile de Gériatrie - Hôpitaux Civils de Colmar. Juin IFSI Marie-Laure SAIVE - Ergothérapeute Equipe Mobile de Gériatrie - Hôpitaux Civils de Colmar Juin 2015- IFSI Déformation d une partie du corps, centrée sur une ou plusieurs articulations L attitudevicieusepeutêtredueà:

Plus en détail

La Prothèse Générale Nos solutions d appareillage orthopédique

La Prothèse Générale Nos solutions d appareillage orthopédique La Prothèse Générale Nos solutions d appareillage orthopédique Filiale du groupe Brochure LPG.indd 1 14/11/2014 15:16:58 La Prothèse Générale Nos compétences à votre service La Prothèse Générale, fondée

Plus en détail

Fiche d évolution réglementaire N 124

Fiche d évolution réglementaire N 124 Fiche d évolution réglementaire N 124 Intégration du code prestation pour les Processeurs d'implants Ostéo-intégrés Date d application de la mesure : 01/01/2015 Textes associés : Article R.322-1 et article

Plus en détail

Les aides techniques : le marquage CE les spécifications techniques figurant sur la LPPR

Les aides techniques : le marquage CE les spécifications techniques figurant sur la LPPR DIRECTION DES STATUTS, DES PENSIONS ET DE LA RÉINSERTION SOCIALE Les aides techniques : le marquage CE les spécifications techniques figurant sur la LPPR P.Fodé, A.Pawlowski, T.Girault Centre d Etudes

Plus en détail

JORF n 0195 du 23 août Texte n 33

JORF n 0195 du 23 août Texte n 33 Le 27 août 2012 JORF n 0195 du 23 août 2012 Texte n 33 DECRET Décret n 2012-981 du 21 août 2012 relatif au diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique NOR: ESRS1225880D

Plus en détail

Une mission humanitaire au Bénin

Une mission humanitaire au Bénin 4 Un projet simple qui peut changer l avenir de ces jeunes Une mission humanitaire au Bénin encore un projet trop, c est trop? Les médias nous submergent d informations sur des organismes non gouvernementaux

Plus en détail

MANUEL DES DIRECTIVES - REMBOURSEMENT DE CERTAINS FRAIS

MANUEL DES DIRECTIVES - REMBOURSEMENT DE CERTAINS FRAIS Vice-présidence et Direction générale Fonds d assurance 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive concerne le remboursement des frais engagés pour l'achat, la fabrication, la modification, la réparation ou

Plus en détail

Fiche d évolution réglementaire N 131

Fiche d évolution réglementaire N 131 Fiche d évolution réglementaire N 131 Actualisation des tables 2 et 20.x pour la spécialité 69 Date d application de la mesure : Textes associés : Immédiate Décret du 31/03/2011 JO du 19/04/2011 Professionnels

Plus en détail

Comment fonctionne la CNEDiMTS

Comment fonctionne la CNEDiMTS Comment fonctionne la CNEDiMTS L évaluation des dossiers de demande d inscription sous nom de marque sur la Liste des Produits et Prestations Remboursables La Commission nationale d évaluation des dispositifs

Plus en détail

ABSTRACT AFA AMPAN Paris 10 et 11juin 2010 TITRE : Acquisition 3D d empreintes par photos numériques Auteur Sophie POURRET- orthoprothésiste LYON

ABSTRACT AFA AMPAN Paris 10 et 11juin 2010 TITRE : Acquisition 3D d empreintes par photos numériques Auteur Sophie POURRET- orthoprothésiste LYON ABSTRACT AFA AMPAN Paris 10 et 11juin 2010 TITRE : Acquisition 3D d empreintes par photos numériques Auteur Sophie POURRET- orthoprothésiste LYON L utilisation d un appareil photo numérique, afin de modéliser

Plus en détail

Prestations complémentaires Santé au 1 er janvier 2017

Prestations complémentaires Santé au 1 er janvier 2017 Prestations complémentaires Santé au 1 er janvier 2017 Actes dispensés par des professionnels de santé : Soins... 2 Dentaires... 3 Actes dispensés par des auxiliaires médicaux... 4 Actes de biologie médicale

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Vers un sujet créateur : l art-thérapie, un processus thérapeutique pour accompagner les personnes dans leur trajectoire de santé FORMATION CERTIFIANTE ART-THERAPIE 2016 2018 Parcours

Plus en détail

[cf. l art. 178 de la loi du 16 octobre 2002 portant Code du travail.]

[cf. l art. 178 de la loi du 16 octobre 2002 portant Code du travail.] ARRÊTÉ MINISTÉRIEL 1250/CAB/06 du 12 octobre 1968 portant tarif de fourniture de lunettes et des appareils d orthopédie et de prothèse aux travailleurs et à leur famille. (Ministère du Travail et de la

Plus en détail

FFESSM Commission Technique Nationale Manuel de Formation Technique PLONGEUR NITROX

FFESSM Commission Technique Nationale Manuel de Formation Technique PLONGEUR NITROX ORGANISATION GENERALE PLONGEUR NITROX La qualification de Plongeur Nitrox n est pas un brevet. Elle est obtenue à l issue d une formation assurée par un moniteur Nitrox confirmé FFESSM dans le cadre d

Plus en détail

CONCOURS DE LA COMPETENCE DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. PRINCIPALES CONDITIONS D ACCES (mise à jour : septembre 2014)

CONCOURS DE LA COMPETENCE DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. PRINCIPALES CONDITIONS D ACCES (mise à jour : septembre 2014) Tel : 03.85.21.19.19 6 rue de Flacé 71000 MACON Site Internet : www.cdg71.fr CONCOURS DE LA COMPETENCE DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPALES CONDITIONS D ACCES (mise à

Plus en détail

Les prothèses fémorales Pour la mobilité au quotidien

Les prothèses fémorales Pour la mobilité au quotidien Les prothèses fémorales Pour la mobilité au quotidien Nos compétences à votre service Information destinée aux utilisateurs Votre mobilité, votre indépendance Que ce soit pour le travail, les loisirs ou

Plus en détail

Le Chef de travaux de Lycée Professionnel

Le Chef de travaux de Lycée Professionnel Ministère de la Jeunesse, de l'éducation Nationale et de la Recherche Le Chef de travaux de Lycée Professionnel GUIDE DES MISSIONS DE LA FONCTION Sciences et Techniques Industrielles L. RANGUIS IEN STI

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 27 Septembre 2011

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 27 Septembre 2011 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 27 Septembre 2011 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles

Plus en détail