Catherine Lapérouse CPC Langres 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Catherine Lapérouse CPC Langres 1"

Transcription

1 Langage oral à la maternelle Catherine Lapérouse CPC Langres 1

2 Le langage participe à La construction de soi (langage interne) La perception du monde : les désignations La relation aux autres : communiquer pour comprendre et être compris L accès au monde de l écrit Le langage est un vecteur entre l individu et le monde. Catherine Lapérouse CPC Langres 2

3 Des formes de langage oral et des conditions Le langage en réception nécessite un travail d écoute, un niveau d exigence dans la qualité de la langue employée par l enseignant et dans les supports utilisés. Le langage en émission nécessite une attention particulière sur la mise en œuvre des dispositifs favorisant des interactions efficientes. Catherine Lapérouse CPC Langres 3

4 Deux formes du langage oral en émission Le langage en situation, essentiel en PS. C est un langage qui s appuie sur l implicite (connivence des partenaires) :«parler de ce qu on est en train de faire» Le langage d évocation est plus construit et précis : «parler à quelqu un de ce qu il n a pas vécu» (limite le jeu des connivences) Catherine Lapérouse CPC Langres 4

5 Langage et développement : avant la scolarisation 0 à 2 mois : cris, pleurs, sursaut au bruit, discernement de la voix humaine. 2 à 6 mois : gazouillis, sons répétés, prolongés et mélodiques, contact visuel maintenu, sourire social et satisfaction physique, compréhension des intonations et de faciès fâchés. 12 à 18 mois : apparition de 10 à 15 mots,juxtaposition de mots avec les gestes d accompagnement ; Réponses, demandes, commentaires ; Compréhension de certains mots en rapport avec des indices visuels ou des situations. Vers 18 mois: environ 50 mots en production et 100 à 150 mots en compréhension 6 à 12 mois : vocalise, chaînes syllabiques (mamama), imitations des sons, prototype du mot réel (ex.: Lalé = Louise), premiers mots. 18 à 24 mois : prise de conscience du pouvoir des mots; expression avec le langage plutôt qu avec le geste; compréhension des questions; acquisition de 100 à 300 mots (verbes, noms, adjectifs); acquisition du prénom ; phrases de 2-3 mots avec verbes non conjugués. Catherine Lapérouse CPC Langres 5

6 Langage et développement : au moment de la première scolarisation Entre 2 et 3 ans Apparition de phrases simples dont la fréquence augmente. Compréhension et dénomination de ce qui l entoure avec usage d articles. Fin de l écholalie. Intelligibilité des mots. Emergence de la compréhension abstraite (supportée d un contexte verbal). Début de dialogue. Utilisation des mots de fonction: article défini, article indéfini. Utilisation des pronoms: tu, il Début d utilisation d adverbes de lieu. Capacité à entrer dans de petits jeux, à écouter et suivre de courtes histoires. Catherine Lapérouse CPC Langres 6

7 Entrée dans la scolarité L entrée à l école maternelle introduit l enfant dans un univers nouveau dont il va devoir comprendre et s approprier les codes. L école dispose d un langage spécifique(dont celui du vocabulaire des consignes), de pratiques langagières parfois peu connues des enfants(la restitution d histoires par exemple). Une hétérogénéïté des niveaux langagiers à l entrée de l école maternelle qui trouve ses origines dans : -une diversité des cultures familiales -la diversité des champs lexicaux issus des expériences familiales -des niveaux de développement différents (âges de naissance) Catherine Lapérouse CPC Langres 7

8 Principe pédagogique n 1 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 8

9 3 à 4 ans Langage et développement : les années à l école maternelle Conversation. Questions. Utilisation du «je». Intelligibilité généralisée des mots. Récit d expérience. Prénom et âge donnés sur demande. Enrichissement de la compréhension abstraite. Acquisition des adjectifs possessifs et des pronoms personnels. Conjugaison des verbes (essais- erreurs). Utilisation des phrases interrogatives et négatives employées avec intention. 4 à 5 ans Récit d expérience élaboré. Respect de la séquence logique des évènements. Apparition de la notion de temps. Amélioration de la compréhension. Introduction de phrases complexes relatives et complétives avec indicateurs (qui, que, pourquoi, si, où, comme). Utilisation des adverbes de temps. Début des anaphores (ex. : mot qui réfère à quelque chose qui a été dit auparavant). Début de la conscience phonologique Intérêt pour l écriture. Environ 1500 mots et des phrases de 6 mots et plus. Catherine Lapérouse CPC Langres 9

10 A l entrée au CP 5 à 6 ans Vocabulaire varié Récits structurés Début de l utilisation du langage figuré. Production d inférences, de déductions Sensibilité à l humour, aux jeux de mots. Extraits de «Neuropsychologie de l enfant Troubles développementaux et de l apprentissage» Francine LUSSIER Janine FLESSAS Editions DUNOD. Catherine Lapérouse CPC Langres 10

11 Rôle de l école dans le développement du langage Réduire les écarts Permettre l appropriation du langage scolaire Développer les compétences langagières des élèves : prononciation, lexique, syntaxe, discours Catherine Lapérouse CPC Langres 11

12 Un «double langage» Outil mobilisé dans l apprentissage : activité transversale Objet d apprentissage Catherine Lapérouse CPC Langres 12

13 Quels objectifs d apprentissage? Acquisition des outils de la langue Compétences visées: Articulation, discrimination auditive, intonation Employer un lexique spécifique en situation Favoriser le passage du vocabulaire passif en vocabulaire actif Employer des structures syntaxiques Employer le ou les temps de conjugaison adaptés à la situation Actions de l enseignant : Elaborer et mettre en œuvre des situations d apprentissage spécifiques. Mobiliser ces compétences au sein des différentes activités et situations d apprentissage. Catherine Lapérouse CPC Langres 13

14 Principe pédagogique n 9 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 14

15 Quels objectifs d apprentissage? Acquisition des compétences de communication Compétences visées : S exprimer et échanger Faire preuve d attention, développer une qualité d écoute Produire une réponse adaptée à une demande, à une question. Prendre la parole avec aisance, participer à des échanges Prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer un point de vue Actions de l enseignant : Favoriser les interactions Mettre en œuvre de véritables situations de communication langage en situation Accompagner progressivement l élève dans ses prises de parole Catherine Lapérouse CPC Langres 15

16 Principes pédagogiques n 7 et 8 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 16

17 Quelles situations? Des situations d apprentissage visant les deux objectifs: -Langage objet d apprentissage : expérimentations les engrenages (DVD apprendre à parler) -Langage outil au service d apprentissages : les pavages (DVD apprendre à parler) Des activités ritualisées : les rituels Des temps spécifiques nécessitant une verbalisation : réactivations, reformulations, mises en commun, synthèses Des situations de jeux Des situations mobilisant le langage d évocation - La piscine (DVD apprendre à parler) Le rappel de récit : restituer un dialogue (à deux) L histoire racontée; Le petit bonhomme de pain d épice (DVD apprendre à parler) Catherine Lapérouse CPC Langres 17

18 Principe pédagogique n 6 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 18

19 le groupe classe les binômes, le tutorat les moments individuels Quels dispositifs? les groupes de niveau de langage (APE) homogènes les groupes de besoins (cf: APE ; évaluations) Enjeu les interactions : enseignant-élèves / élèves-élèves Catherine Lapérouse CPC Langres 19

20 Principe pédagogique n 5 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 20

21 Le langage d évocation Se servir du langage pour évoquer des évènements en leur absence. Ce sont des évènements : passés : rappel de récit, réactivation d activités, bilan d activité à venir : anticiper l activité, prévoir une sortie réels ou imaginaires. L efficience du langage d évocation s appuie sur le jeu de connivence qui s opère entre des participants. Les événements cités s appuient sur un vécucommundesélèvesensituationquiapoureffetdeproduireune connivence entre les participants. Limite la précision du message délivré et donc sa qualité. Il est donc nécessaire de proposer des situations qui place l élève en situation de produire un discours précis. L élève doit être seul à avoir vécu la situation restituée. Catherine Lapérouse CPC Langres 21

22 Le rappel de récit L activité de rappel de récit doit évoluer de la perception globale d un texte vers une perception plus fine. Il nécessite donc de clarifier et de planifier des objectifs d apprentissage langagiers précis tels que : Des objectifs lexicaux : Dire l histoire en respectant les caractéristiques de la narration : temps, pronoms personnels, indicateurs spatiaux, temporels, logiques, permanence et caractéristiques des personnages. Des objectifs syntaxiques : Employer une expression, reprendre un refrain. Employer une typologie de phrase : l exclamation, l interrogation (intonation), la négation Des objectifs de structuration du récit : Restituer les différents événements en respectant leur chronologie Catherine Lapérouse CPC Langres 22

23 Des gestes professionnels (1) Met en œuvre et conduit de véritables situations de communication Incite l élève à participer aux échanges verbaux afin de favoriser les interactions Accompagne progressivement l élève dans ses prises de parole : encourage, reformule, synthétise Prend en compte l ensemble des réponses des élèves. Utilise le questionnement et formule des questions ouvertes. Sollicitations des précisions, une argumentation Voir : Les indiens Les engrenages (DVD apprendre à parler) Catherine Lapérouse CPC Langres 23

24 Des gestes professionnels (2) : un parler professionnel Mesure ses prises de parole afin de favoriser les échanges entre les enfants, la prise en compte de temps de silence nécessaires pour permettre à la pensée de s élaborer La parole est modulée, avec un débit ralenti, une intonation un peu exagérée. Les phrases grammaticalement correctes, sont assez courtes (limite le nombre d informations). L enseignant utilise les reformulations qui proposent des modèles phonologiques corrects, pour enrichir le lexique et la syntaxe en apportant des termes précis et en proposant des phrases complètes et plus complexes. Associe différents niveaux lexicaux (faciliter le lien entre les mots) Convoque le lexique rencontré et travaillé lors des différentes activités de classe. Catherine Lapérouse CPC Langres 24

25 Principes pédagogiques n 2 et 3 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 25

26 Langage oral-langage écrit Mettre en évidence et accompagner le lien entre l oral et l écrit : Introduire l écrit pendant les phases orales : élaborer un affichage, prendre des notes, établir une liste des propositions des élèves. Cet écrit sera la mémoire de ce moment sur lequel les élèves pourront prendre appui lors de la séance suivante (phase de réactivation). La forme de l écrit peut varier du symbole à la phrase mot, puis à la phrase écrite. Verbaliser l écrit. Ce temps pourra progressivement conduire à la prise de conscience -que ce qui est écrit n est pas exactement ce qui a été dit. -de la fonction de l écrit : permet de figer les mots (effet de stabilisation cfle vocabulaire à l école maternelle Eduscol) -de la segmentation des phrases en mots Moyen: la dictée à l adulte (Le papillon piéride Le lapin Lulu / DVD apprendre à parler) Catherine Lapérouse CPC Langres 26

27 L évaluation de l oral Extraits intervention de V Bouysse IGEN «Le temps consacré à l enseignement/apprentissage doit être bien plus important que celui consacré à l évaluation.» Catherine Lapérouse CPC Langres 27

28 Evaluation de l oral : quels dispositifs? Les épreuves papier-crayon peuvent être employées pour évaluer la compréhension du vocabulaire à l aide d images ou le découpage d un mot en syllabes et le repérage de sons. L observation dans les situations habituelles de classe ou dans des groupes avec une tâche conçue pour l évaluation. Dates de passation et contenus possiblement variables selon les enfants. Catherine Lapérouse CPC Langres 28

29 Que doit-on on évaluer? - La capacité à produire certains actes de langage (restituer, répéter ; nommer ; décrire, raconter, questionner, expliquer, justifier) (de P.S. à G.S.) - La capacité à produire du langage d évocation, c est-à-dire à parler hors d un ancrage dans la situation (M.S., G.S.) ESSENTIEL en vue du CP - La capacité à transformer de l oral en écrit (M.S., G.S.) - La qualité du langage produit (de P.S. à G.S.) - Les premiers signes de la capacité à se corriger Catherine Lapérouse CPC Langres 29

30 Les compétences de communication les interactions La prise de parole : oser entrer en interaction, en situation duelle puis en groupe (P.S.) La prise de «rôle» : demander la parole, attendre son tour, rester dans l échange (fin M.S.) La présence d articulations explicites du propos avec les précédents ; la qualité de ces liens (critère d excellence, non exigible en G.S.) Catherine Lapérouse CPC Langres 30

31 Les compétences en production - nommer avec exactitude un objet, une personne ou une action ressortissant à la vie quotidienne ; - formuler, en se faisant comprendre, une description ou une question ; - raconter, en se faisant comprendre, un épisode vécu inconnu de son interlocuteur ou une histoire inventée ; - produire un énoncé oral dans une forme adaptée pour qu il puisse être écrit par un adulte. Catherine Lapérouse CPC Langres 31

32 Les compétences en production (2) La capacité à produire du langage d évocation (M.S. sur histoire bien connue par exemple ; G.S.) : - bien distinguer la capacité d évocation et le langage produit - situation exigeante : contrôle du rapport aux événements racontés ou expliqués, rapport à l auditoire (décentration), rapport à la langue (vocabulaire exact ; relations organisées, donc structuration minimale) - distinguer dans l évaluation la justesse de ce qui est raconté ou expliqué et la qualité du langage ; critères sur ce point : désignation des acteurs, temps et relations chronologiques, lieux et relations spatiales, relations logiques, causales. La capacité à transformer de l oral en écrit (M.S.,G.S.) Langage = langage d évocation Critères : explicitation de tous les éléments essentiels (désignation exacte) et correction grammaticale des phrases M.S. : énoncé court (ex : légende d une photographie, d un dessin) ; G.S. : enchaînement cohérent de plusieurs phrases (un support illustrations, photographies peut faciliter la tâche). Catherine Lapérouse CPC Langres 32

33 Les compétences en production (3) - La qualité de la langue produite (de P.S. à G.S.) Critères: -vocabulaire précis (cf. annexe au programme : page 29-BO) ; -phrases correctes : simples (P.S.) puis complexes (G.S.) ; attention aux pronoms (je/p.s.), au genre des noms (dès P.S.), aux connecteurs (G.S.), au temps des verbes (G.S.) - Les premiers signes de la capacité à se corriger Critères: reprise de ce que reformule le maître, immédiate et différée ; interrogations sur le comment dire ; tentatives pour reformuler, pour dire mieux même si elles n aboutissent pas. Catherine Lapérouse CPC Langres 33

34 Les compétences en compréhension Compréhension : travail cognitif non visible et déterminant ; important de l évaluer régulièrement tout au long du parcours. ESSENTIEL en vue du CP Extrait des programmes 2008: -comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente -écouter et comprendre un texte lu par l adulte ; Deux familles de situations essentielles : -La compréhension des consignes -La compréhension des textes(narratifs ou prescriptifs ; fictionnels ou documentaires) lus par le maître Catherine Lapérouse CPC Langres 34

35 Les compétences en compréhension (2) Consignes -Cf. annexe au programme : P.S. : consigne simple dans une situation non ambiguë ; M.S. : consignes des activités scolaires au moins en situation de face à face avec l adulte ; G.S. : consignes données de manière collective - Vocabulaire spécifique des consignes scolaires à fixer -Essentiel pour les élèves = attitude à adopter face aux propos à visée collective (cf. «devenir élève») - Attention : en situation collective, l imitation des autres peut tromper l adulte qui observe ; croiser les prises d indices Catherine Lapérouse CPC Langres 35

36 Les premières compétences dans l étude de la langue Extraits des programmes différencier les sons ; - distinguer les syllabes d un mot prononcé, reconnaître une même syllabe dans plusieurs énoncés ; - faire correspondre les mots d un énoncé court à l oral et à l écrit ; (mettre en relation des sons et des lettres) Catherine Lapérouse CPC Langres 36

37 Des outils pour évaluer Grilles d observation (cf: grilles évaluations GS) Le cahier de bord (outil pour l enseignant) Le cahier de réussite (outil pour l élève) Catherine Lapérouse CPC Langres 37

38 Principe pédagogique n 4 Document le vocabulaire à l école maternelle - Eduscol Catherine Lapérouse CPC Langres 38

39 Des indicateurs (P. Boisseau) Indicateurs de réussite chez l élève - Diversification des pronoms - Construction d un système de temps - Complexification de la syntaxe Catherine Lapérouse CPC Langres 39

40 C O M P E T E N C E S D E C O M M U N IC A T I O N C O M P E T E N C E S à ac q u érir e n fin d éc o le m a te rn elle R é p o n d r e a u x s o l l i c i t a t i o n s d e l ' a d u l t e e n s e f a i s a n t c o m p r e n d r e d è s l a f i n d e l a p r e m i è r e a n n é e d e s c o l a r i t é ( à t r o i s o u q u a t r e a n s ) P r e n d r e l in itia tiv e d u n é c h a n g e e t le c o n d u ir e a u d elà d e la p re m iè r e r é p o n se P a r ticip e r à u n é c h a n g e c o l l e c t i f e n a c c e p t a n t d ' é c o u t e r a u t r u i, e n a t t e n d a n t s o n t o u r d e p a r o l e e t e n r e s t a n t d a n s l e p r o p o s d e l ' é c h a n g e C O M P E T E N C E S IN T E R D IS C IP L IN A IR E S (O B J E C T IF S ) p r e n d r e e n c o n s i d é r a ti o n l a s o ll i c i ta t io n d e l 'a d u l t e r é a g ir e n s 'e n te n a n t a u s u j e t e x p r i m é f o r m u l e r u n e r é p o n s e p a r u n " m o t p h r a s e " f o r m u l e r u n e r é p o n s e p a r u n e p h r a s e s i m p l e u t i l i s e r c o r r e c t e m e n t le p r o n o m p e r s o n n e l " j e " e x p r i m e r u n a v i s s i m p l e f o r m u l e r c o r r e c te m e n t u n e d e m a n d e o u u n e r é p o n s e e n t r e r e n c o m m u n i c a t io n a v e c u n e n f a n t o u u n a d u l t e d e m a n i è r e v e r b a l e o u n o n v e r b a le f o r m u l e r u n e d e m a n d e, u n e p r o p o s it io n, u n e s o ll i c i ta t io n é c h a n g e r d a n s l e c a d e d 'u n j e u d e c o m m u n i c a t io n, d 'u n e a c t i v it é c o m m u n e d a n s u n m ê m e e s p a c e, d 'u n e a c t i v i t é à d e u x a v e c p a r ta g e d u m ê m e m a t é r i e l r é a g ir v e r b a le m e n t a u x p r o p o s d 'u n e n f a n t o u d 'u n a d u l te c o n n a î tr e, f o r m u l e r, d é f i n ir, v o i r e e x p l i c it e r l e s r è g le s d e p r i s e d e p a r o l e s n é c e s s a ir e s a u x é c h a n g e s c o l l e c t i f s e n c la s s e m o n t r e r, p a r s o n c o m p o r t e m e n t, q u e c e s r è g le s d e p r i s e d e p a r o le s o n t c o m p r i s e s e t r e s p e c té e s o s e r c o m m u n i q u e r a v e c s e s c a m a r a d e s o s e r c o m m u n i q u e r a v e c l 'a d u l t e r e fo r m u l e r d i f f é r e m m e n t l e s p r o p o s t e n u s p a r u n c a m a r a d e i n t e r v e n i r à b o n e s c ie n t a u c o u r s d e l 'é c h a n g e m o n t r e r, p a r s o n c o m p o r t e m e n t, q u e l e m e s s a g e o r a l r e ç u e s t c o m p r i s m e t t r e e n r é s e r v e s e s a r g u m e n t s f o r m u l e r u n e r é p o n s e, u n e id é e p e r s o n n e l le, u n e q u e s tio n e n r e l a t io n a v e c c e q u i v i e n t d 'ê t r e d it P 1 P 2 P 3 P 4 P 5 P P 7 P M G P M G P M G P M G P M G P M G P M G Catherine Lapérouse CPC Langres 40

41 C O M P E T E N C E S C O N C E R N A N T L E L A N G A G E D A C C O M P A G N E M E N T D E L A C T IO N (L A N G A G E D E S I T U A T IO N ) C O M P E T E N C E S à ac q u érir en fin d éc o le m a tern elle C o m p r e n d r e l e s c o n s i g n e s o r d i n a i r e s d e l a c l a s s e D i r e c e q u e l o n f a i t o u c e q u e f a i t u n c a m a r a d e ( d a n s u n e a c t i v i té, d a n s u n a t e l i e r ) P r ê ter sa v o ix à C O M P E T E N C E S IN T E R D IS C IP L IN A IR E S (O B J E C T IF S ) in te r p r é te r c o r r e c te m e n t le s m o ts d e s c o n s ig n e s o r d i n a ir e s d e la c la s s e : v e r b e s, in d ic a t e u r s n u m é r i q u e s e t s p a tia u x, in d ic a t e u r s te m p o r e ls, te r m e s i n d iq u a n t le m a té r ie l n é c e s s a ir e, a d v e r b e s e x é c u t e r u n e c o n s ig n e s im p le e x é c u t e r u n e c o n s ig n e c o m p l e x e f o r m u le r d e s c o n s ig n e s e n u t ili s a n t c o r r e c te m e n t v e r b e s, in d ic a te u r s n u m é r iq u e s e t s p a tia u x, in d ic a te u r s te m p o r e ls, te r m e s in d iq u a n t le m a té r i e l n é c e s s a ir e, a d v e r b e s c o r r i g e r u n e c o n s ig n e m a l fo r m u lé e c o r r i g e r l'e x é c u tio n e r r o n é e d 'u n e c o n s ig n e d é c r ir e d e s a c ti o n s s im p le s p u is c o m p le x e s e n u til is a n t c o r r e c te m e n t v e r b e s, in d i c a te u r s n u m é r iq u e s e t s p a tia u x, i n d ic a te u r s te m p o r e ls, te r m e s in d iq u a n t le m a té r i e l n é c e s s a ir e, a d v e r b e s e x p r im e r s o u s la f o r m e d e c o n s ig n e s s im p le s p u is c o m p le x e s d e s a c tio n s e n c o u r s d e r é a lis a tio n c o n n a îtr e la f a ç o n d o n t c e p e r s o n n a g e s 'e x p r i m e : v o ix, d é b it, v o c a b u la ir e, s y n ta x e, e x p r e s s io n s... im i te r le p e r s o n n a g e e n s i tu a t io n d e r e s tit u tio n d 'u n d ia lo g u e c o n n u e t m é m o r is é im i te r le p e r s o n n a g e e n s i tu a t io n d e c r é a t io n d 'u n d ia lo g u e s i m p le à p a r tir d 'u n e tr a m e d o n n é e p a r l'a d u l te o u i n v e n t é e p a r l'e n f a n t ( s e u l o u e n g r o u p e ) c o n n a îtr e la f a ç o n d o n t c e p e r s o n n a g e s 'e x p r i m e : v o ix, d é b it, v o c a b u l a i r e, s y n ta x e, e x p r e s s io n s... P 1 P 2 P 3 P 4 P 5 P P 7 P M G P M G P M G P M G P M G P M G P M G u n e m a r io n n e tte Catherine Lapérouse CPC Langres 41

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015.

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS Entrer en communication avec autrui. Prendre l initiative d exprimer un besoin de la vie courante. Prendre l initiative de poser des questions simples. Abandonner

Plus en détail

Présentation du DVD Apprendre à parler

Présentation du DVD Apprendre à parler Présentation du DVD Apprendre à parler Réunion de directeurs Novembre 2011 Muriel Martin Conseillère RAPPELS Importance de la Maîtrise de la langue. Le rôle majeur du travail en maternelle Des outils déjà

Plus en détail

Le langage oral en maternelle

Le langage oral en maternelle Le langage oral en maternelle Comment évaluer? Animation V. GUILLERM Comment évaluer l oral? Et évaluer quoi? EVALUATION CRITERES OBJECTIFS COMPETENCES CONTENUS SITUATIONS CONDUITE DEROULEMENT OBJECTIFS

Plus en détail

Séminaire langage oral et écrit

Séminaire langage oral et écrit Les affichages : un support pour le langage scriptural I Le langage scriptural à l école maternelle Le langage constitue à l école maternelle le premier des domaines d activités. Son apprentissage doit

Plus en détail

Le dictionnaire numérique des écoliers

Le dictionnaire numérique des écoliers Le dictionnaire numérique des écoliers Un dictionnaire numérique à l école: Pourquoi? L enseignement du vocabulaire. Des objectifs d apprentissage. Des attitudes pour apprendre Le langage oral L univers

Plus en détail

APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS)

APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS) 1. ENJEUX APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS) GUIDE METHODOLOGIQUE - Instaurer des moments de langage oral riche et organisé - Favoriser l acquisition de structures syntaxiques et enrichir le

Plus en détail

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.»

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» Stage maternelle novembre 2011 Jocelyne Douchin «L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» «L école maternelle a un

Plus en détail

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS Nom et prénom de l élève : LANGUE ARABE S approprier le langage 1 Comprendre un message, et agir ou répondre de façon pertinente. CYCLE 1 2 Nommer avec exactitude un objet, une personne, une action de

Plus en détail

PROGRAMMATION MOYENNE SECTION

PROGRAMMATION MOYENNE SECTION PROGRAMMATION MOYENNE SECTION 1)Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions S APPROPRIER LE LANGAGE Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente Comprendre et agir de façon pertinente

Plus en détail

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Raconter des histoires au cycle 3 Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Plan Instructions officielles Pratiques de classe Enjeux Didactique Activités Les instructions officielles

Plus en détail

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Éducation physique et langage oral à l école maternelle Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Pourquoi mettre en relation l éducation physique et le langage en maternelle? 1. Le langage oral, pivot des

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS Les compétences en jeu dans le cadre du projet dans les différents domaines d activités : : Échanger, s exprimer - formuler, en se faisant comprendre,

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Français Langage oral Ecriture

Français Langage oral Ecriture Circonscription Strasbourg 5 Septembre 2010 1 Programmations CYCLE 2 2 ème partie (complément) Langage oral Ecriture Juin 2010 Circonscription de Strasbourg 5 Langage oral Circonscription Strasbourg 5

Plus en détail

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire Définition, principe de la dictée à l adulte (D après Lire, écrire, tome 2 : produire des textes, A.M Chartier,

Plus en détail

Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1. V.Rousseau (CPC) janvier 2013

Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1. V.Rousseau (CPC) janvier 2013 Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1 V.Rousseau (CPC) janvier 2013 LA COMMUNICATION ORALE EN CLASSE I - Apports et rappels 1- Compétences 2- Situations de classe Conclusion

Plus en détail

ECHANGER et S EXPRIMERS Quelle posture professionnelle? Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest

ECHANGER et S EXPRIMERS Quelle posture professionnelle? Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest ZOOM sur l apprentissage l du LANGAGE ORAL ECHANGER et S EXPRIMERS Quelle posture professionnelle? Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Diaporama élaboré à partir : Les programmes 2008 ce que disent

Plus en détail

Projet conte : Le conte entre plaisir et développement des apprentissages

Projet conte : Le conte entre plaisir et développement des apprentissages Projet conte : Le conte entre plaisir et développement des apprentissages Les éléments des programmes d enseignement de l école primaire qui nous intéressent A. Compétences travaillées au Cycle 1 : S'approprier

Plus en détail

Bilan des acquisitions en maternelle

Bilan des acquisitions en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Bilan des acquisitions en maternelle Nom :. Prénom :. Date de naissance :../../.. Suivi de la scolarité de l élève 1ère année école classe Année scolaire enseignant

Plus en détail

Les 3 ours Progression en langage BREVETS ET SÉQUENCES TRAVAILLÉES

Les 3 ours Progression en langage BREVETS ET SÉQUENCES TRAVAILLÉES Les 3 ours Progression en langage BREVETS ET SÉQUENCES TRAVAILLÉES Jeu phonologique autour du son a. Production dʼun petit livre A4 à partir de lʼalbum «Ma famille», en détournant les objets de la classe.

Plus en détail

Apprentissage de l expression orale. Cycle 2

Apprentissage de l expression orale. Cycle 2 Apprentissage de l expression orale Cycle 2 S Introduction. Selon V. Bouysse : Enseigner l oral consiste à la fois à créer des conditions matérielles et didactiques de pratiques de l oral pertinentes,

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT

Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT Lire Lire à haute voix, de façon expressive, un texte S appuyer sur la ponctuation et les structures syntaxiques Utiliser

Plus en détail

Le langage en MS de maternelle. Animation 2014/2015 Lyon 8 7 novembre Nathalie Zulemanian/Bénédicte Heguilein

Le langage en MS de maternelle. Animation 2014/2015 Lyon 8 7 novembre Nathalie Zulemanian/Bénédicte Heguilein Le langage en MS de maternelle Animation 2014/2015 Lyon 8 7 novembre Nathalie Zulemanian/Bénédicte Heguilein Ce qu en dit la recherche Vers 18 mois: 50 mots en production et 100 à 150 mots en compréhension.

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE. Echanger, s exprimer Attentions méthodologiques du maître Situations d apprentissage / activité

S APPROPRIER LE LANGAGE. Echanger, s exprimer Attentions méthodologiques du maître Situations d apprentissage / activité S APPROPRIER LE LANGAGE Échanger, s exprimer Comprendre Progresser vers la maîtrise de la langue française À la fin de l école maternelle l enfant est capable de : - comprendre un message et agir ou répondre

Plus en détail

Le langage en Maternelle : L oral

Le langage en Maternelle : L oral Le langage en Maternelle : L oral Circonscriptions d Aurillac Cantal 2009/2010 La langue est un objet social et culturel. Elle se réalise : dans des signes phonétiques par la parole, dans des signes graphiques

Plus en détail

Dispositifs pédagogiques

Dispositifs pédagogiques Ecouter et comprendre des textes Connaître quelques textes du patrimoine, principalement des contes (BO N 3 19 juin 2008 page 13) L heure du conte : l art de conter Parcours d apprentissage A la fin de

Plus en détail

Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés

Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés Cet outil est constitué de deux parties distinctes (outil «professeur» / outil «élève»). Il est destiné à permettre

Plus en détail

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L 2 0 1 7 Trois types de modalités d évaluation (rappel) Evaluation diagnostique:

Plus en détail

Français 3 ème année

Français 3 ème année Français 3 ème année Comprendre et produire l écrit Comprendre et produire l oral Accès à la littérature LIRE (méthode utilisée «Que d histoires») Formuler des hypothèses et vérifier celles-ci en fonction

Plus en détail

GRAMMAIRE LE CLASSEMENT DES MOTS

GRAMMAIRE LE CLASSEMENT DES MOTS GRAMMAIRE DOMAINES ASSOCIES COMPETENCES Distinguer selon leur nature : les verbes, les noms, les articles, les pronoms personnels, les adjectifs qualificatifs. (CE1 et CM2) Les classes de mots et CE1 :

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3 PROJET TABLETTE 3.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un journal NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE CP au CM2 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /période S exprimer Lire Ecrire Comprendre S

Plus en détail

Le projet de l école

Le projet de l école Annexe 2 Le projet de l école...... 1 État des lieux BILAN DES ACQUIS A L ECOLE MATERNELLE... 3 LES RESULTATS DES ELEVES CE1... 4 LES RESULTATS DES ELEVES CM2... 5 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES...

Plus en détail

ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH

ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH DEROULEMENT DE LA SCOLARITE (p1) C est un indicateur intéressant dans la mesure où il retrace le

Plus en détail

Progressions pour le cours moyen première année FRANÇAIS

Progressions pour le cours moyen première année FRANÇAIS Progressions pour le cours moyen première année FRANÇAIS Ce document est issu du (B.O. Juin 2008) actualisé en janvier 2012. Il reprend les tableaux des compétences et des connaissances nouvelles pour

Plus en détail

Construire des stratégies d accès au sens. Reconstruire du sens à partir d élèments connus ou contexte (inférer) Recueillir des informations précises

Construire des stratégies d accès au sens. Reconstruire du sens à partir d élèments connus ou contexte (inférer) Recueillir des informations précises Compréhension orale REPERER PERCEVOIR Developper et affiner la capacité de discrimination auditive (phonèmes, rythme et intonation) Reconnaîtres les phonèmes, s appuyer sur le rythme ou l intonation pour

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

Français Cycle 2 CP. Langage oral

Français Cycle 2 CP. Langage oral Langage oral À la fin de la grande section de l école maternelle, l élève a largement accru son vocabulaire, il est capable de s exprimer, d écouter et de prendre la parole. Il comprend un récit lorsqu

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES Module Lire pour imaginer Au travers de l exploitation d un album ( la reine des bisous ) rendre les élèves capables d inventer une histoire (

Plus en détail

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l Écrire au cycle 3 Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l écriture. Outils pour écrire des textes

Plus en détail

Classes de CM2 Projet d école liant Art visuel et Rédaction.

Classes de CM2 Projet d école liant Art visuel et Rédaction. Classes de CM2 Projet d école liant Art visuel et Rédaction. Point de départ : «Nouvelles Histoire pressées» Bernard Friot et plus particulièrement «Histoire télégramme» Objectif à atteindre : A partir

Plus en détail

Questionner, à demander des explications, à apporter des réponses à des questions posées. qualité de l articulation, prosodie)

Questionner, à demander des explications, à apporter des réponses à des questions posées. qualité de l articulation, prosodie) P 1 CMPÉTNC 1 MÎTS D NGU FNÇS CMPTNCS CP C1 D S exprimer clairement à l oral en utilisant un vocabulaire approprié. S exprimer avec précision pour se faire comprendre dans les activités scolaires. Partager

Plus en détail

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral Compréhension et production de l écrit Compréhension et production de l oral Accès à la littérature Fonctionnement de la langue Approches interlinguistiques Écriture et instruments de la communication

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS LISTE D OBSERVABLES EN RELATION AVEC LES ATTENDUS DE FIN DE CYCLE 1. Ce que l on observe

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS LISTE D OBSERVABLES EN RELATION AVEC LES ATTENDUS DE FIN DE CYCLE 1. Ce que l on observe MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS LISTE D OBSERVABLES EN RELATION AVEC LES ATTENDUS DE FIN DE CYCLE 1 Ce que l on attend en fin de cycle 1 S exprimer dans un langage syntaxiquement correct

Plus en détail

Imagiers Découvrir le monde Apprendre à catégoriser

Imagiers Découvrir le monde Apprendre à catégoriser Imagiers Découvrir le monde Apprendre à catégoriser Animation pédagogique 21 ème circonscription Brigitte LAVALLEE, conseillère pédagogique Enjeu : maîtrise d un langage riche, organisé, compréhensible

Plus en détail

S'APPROPRIER LE LANGAGE, DÉCOUVRIR L'ÉCRIT, DÉCOUVRIR LE MONDE PHASE INDIVIDUELLE

S'APPROPRIER LE LANGAGE, DÉCOUVRIR L'ÉCRIT, DÉCOUVRIR LE MONDE PHASE INDIVIDUELLE Évaluation de fin de 2ème trimestre 2010/2011 Compétences attendues à la fin de l'école maternelle (GS) S'APPROPRIER LE LANGAGE, DÉCOUVRIR L'ÉCRIT, DÉCOUVRIR LE MONDE PHASE INDIVIDUELLE S'approprier le

Plus en détail

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1 PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT Niveau : Titre : Résumé : COMPRENDRE ETAPE 1 APPROCHE LINEAIRE : présentation et lecture de l album Objectif : Anticiper en s appuyant sur la compréhension

Plus en détail

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e Ecouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu Attention portée aux éléments vocaux (accentuation, segmentation, intonation et repérage de leurs effets).

Plus en détail

Gestion des hétérogénéités & Production orale en maternelle

Gestion des hétérogénéités & Production orale en maternelle Gestion des hétérogénéités & Production orale en maternelle Déroulement 1) Échanges sur nos pratiques de l'enseignement de l'oral. Quand nos élèves font-ils de l'oral dans la classe? 2) A partir d'une

Plus en détail

Français Cycle 3 CM1. Langage oral. Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5

Français Cycle 3 CM1. Langage oral. Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5 Langage oral Échanger, débattre Dans la continuité des premières années de l école primaire, la maîtrise de la langue française ainsi que celle des principaux éléments de mathématiques sont les objectifs

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015

Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015 Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015 Sections : TPS-PS ou MS/GS Domaine : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Sous domaine : L oral Objectifs

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1 PROJET TABLETTE 1.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un guide touristique numérique de la ville ou du quartier NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE tous 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /mois

Plus en détail

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Petite Section.

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Petite Section. Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Petite Section. Caroline BICHON. PETITE SECTION DE MATERNELLE. I/ S approprier le langage. 1) Echanger, s exprimer. - S exprimer dans un langage mieux structuré,

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé FRANÇAIS Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 3 4 Langage oral L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé [100% DE RÉUSSITE EN CP [ Le récit Séquence au cours

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Des observables aux propositions de mise en œuvre. Note : Nous avons choisi de travailler à partir des profils d élèves. Nous avons

Plus en détail

S'APPROPRIER LE LANGAGE, DÉCOUVRIR L'ÉCRIT, DÉCOUVRIR LE MONDE PHASE INDIVIDUELLE

S'APPROPRIER LE LANGAGE, DÉCOUVRIR L'ÉCRIT, DÉCOUVRIR LE MONDE PHASE INDIVIDUELLE Évaluation initiale de début d'année 2008/2009 Compétences attendues à la fin de l'école maternelle (GS) S'APPROPRIER LE LANGAGE, DÉCOUVRIR L'ÉCRIT, DÉCOUVRIR LE MONDE PHASE INDIVIDUELLE S'approprier le

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE LANGAGE ET PENSEE Le développement du langage et de la pensée sont indissociables et interdépendants. «Sans le soutien du langage, [la pensée]

Plus en détail

Principes généraux. Pour travailler l expression orale. Pour travailler la lecture. Je parle. Observons et échangeons. J écoute mes camarades

Principes généraux. Pour travailler l expression orale. Pour travailler la lecture. Je parle. Observons et échangeons. J écoute mes camarades Principes généraux Pour travailler l expression orale PROGRAMMES 2008 Échanger, débattre Participer aux échanges de manière constructive : rester dans le sujet, situer son propos par rapport aux autres,

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

Art Postal : Les compétences qui pourront être travaillées dans les différents domaines et cycles.

Art Postal : Les compétences qui pourront être travaillées dans les différents domaines et cycles. Inspection de l Education Nationale Circonscription d AUTUN 1 rue des Pierres 71 400 AUTUN Art Postal : Les compétences qui pourront être travaillées dans les différents domaines et cycles. A) Les compétences

Plus en détail

Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature

Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature France Barbot CPC Evreux III 15 octobre 2014 Quel album choisir? Le contenu Des récits bien construits Des textes qui permettent

Plus en détail

Les objectifs de l apprentissage de la langue française aise : zoom sur l apprentissage de la langue orale. Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest

Les objectifs de l apprentissage de la langue française aise : zoom sur l apprentissage de la langue orale. Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Les objectifs de l apprentissage l de la langue française aise : zoom sur l apprentissage l de la langue orale Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Diaporama élaboré à partir : http://eduscol.education.fr/cid48415/

Plus en détail

au fil de l air p o u r e Christine Bauducco

au fil de l air p o u r e Christine Bauducco r o j p e t p o u r e Un r apprend Sciences PS.MS et art GS au fil de l air Christine Bauducco Une collection conçue par : Marie-Josée Bernussou, Michel de la Cruz, Josépha Herman-Bredel, Solange Sanchis,

Plus en détail

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral Compréhension et production de l écrit Compréhension et production de l oral Accès à la littérature Fonctionnement de la langue Approches interlinguistiques Écriture et instruments de la communication

Plus en détail

De la naissance à 2 ans Lorsque l enfant : Ne semble pas réagir aux sons, aux bruits ; Semble ne pas comprendre ; Fait souvent des otites séreuses ;

De la naissance à 2 ans Lorsque l enfant : Ne semble pas réagir aux sons, aux bruits ; Semble ne pas comprendre ; Fait souvent des otites séreuses ; De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4 mois - imite des sons et des intonations vers

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé Français Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 3 4 Langage oral Le récit Séquence au cours préparatoire Les activités proposées dans cette ressource sur le récit oral sont menées

Plus en détail

Français Cycle 3 CE2. Langage oral. Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5. Raconter, décrire, exposer

Français Cycle 3 CE2. Langage oral. Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5. Raconter, décrire, exposer Échanger, Langage oral Dans la continuité des premières années de l école primaire, la maîtrise de la langue française ainsi que celle des principaux éléments de mathématiques sont les objectifs prioritaires

Plus en détail

Séquence de langage en GS

Séquence de langage en GS Séquence de langage en GS PROPOSITION DU GROUPE MATERNELLE 03 Progresser vers la maîtrise de la langue française Compétence visée : Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire spécifique : pour désigner,

Plus en détail

Dictées à l adulte «individuelle» et collective

Dictées à l adulte «individuelle» et collective Dictées à l adulte «individuelle» et collective DESCRIPTIF Apprendre à l élève à dicter «individuellement» (ou à 2 de part et d'autre du maître) -Prendre conscience de la différence langage oral/ langage

Plus en détail

LE CONTE TRADITIONNEL

LE CONTE TRADITIONNEL LE CONTE TRADITIONNEL MATÉRIEL : -Albums : Le loup est revenu, Geoffroy de Pennart, Ed. : L École des Loisirs Les trois petits cochons Le Petit Chaperon Rouge La Chèvre et ses 7 Chevreaux Pierre et le

Plus en détail

Evaluation CE2 Français : suggestions de remédiation. Compétences Suggestions de remédiation Renvois*

Evaluation CE2 Français : suggestions de remédiation. Compétences Suggestions de remédiation Renvois* Evaluation CE2 Français : suggestions de remédiation Compétences Suggestions de remédiation Renvois* LECTURE Déchiffrer des mots connus et inconnus rapidement Lire à haute voix un texte comprenant des

Plus en détail

PROJET D ECOLE. Intitulé : susciter chez l élève l envie de s ouvrir aux autres

PROJET D ECOLE. Intitulé : susciter chez l élève l envie de s ouvrir aux autres PROJET D ECOLE Intitulé : susciter chez l élève l envie de s ouvrir aux autres Projet pédagogique de l école L'enfant dans un lieu d'apprentissage, de socialisation et d'épanouissement! Susciter chez l

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

Raconter des histoires cycles 1 et 2

Raconter des histoires cycles 1 et 2 Raconter des histoires cycles 1 et 2 Plan I. Les pratiques de classe II. Ce que disent les I.O. III. Les enjeux IV. Des activités I. Les pratiques de classe Racontons-nous des histoires? Nos élèves racontent

Plus en détail

COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE

COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE ASH 29 Le : / /20 Pour l année scolaire 20 /20 I. Identification NOM et Prénom de l élève : Date de naissance : / / Nom et coordonnées de l enseignant référent

Plus en détail

ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 FRANÇAIS - Janvier Compétences évaluées - Programmes Socle Commun

ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 FRANÇAIS - Janvier Compétences évaluées - Programmes Socle Commun ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 FRANÇAIS - Janvier 2010 Compétences évaluées - Programmes 2008 - Socle Commun LIRE Référence aux compétences évaluées Dégager le thème d un texte Repérer dans un texte des informations

Plus en détail

Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1

Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1 Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1 Le cadre réglementaire : que disent les programmes de N-C? Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 2 Vers l écrit : Se familiariser avec le français écrit

Plus en détail

Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves. Petite Section

Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves. Petite Section Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves Petite Section Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves Maîtrise de la langue PS Démarche De septembre à février Février Observations

Plus en détail

Séquence d apprentissage en production d écrits au cycle 2 Affiche pour la fête de l école

Séquence d apprentissage en production d écrits au cycle 2 Affiche pour la fête de l école Séquence d apprentissage en production d écrits au cycle 2 Affiche pour la fête de l école Organisation de la vie scolaire Affiche pour la fête de l école (communication) Parents Texte argumentatif Compétences

Plus en détail

CE1 _Répartition annuelle des contenus : ORGANISATION DES TEXTES et APPRENTISSAGE du CODE

CE1 _Répartition annuelle des contenus : ORGANISATION DES TEXTES et APPRENTISSAGE du CODE CE1 _Répartition annuelle des contenus : ORGANISATION DES TEXTES et APPRENTISSAGE du CODE Période Grammaire de Grammaire de phrase Objectifs notionnels Evaluation Rentrée Toussaint (conte) Suite à l'écoute

Plus en détail

Véronique Mouillet - Ecole maternelle Gambetta Saint-Dizier Catherine Lapérouse Chargée de mission départementale école maternelle

Véronique Mouillet - Ecole maternelle Gambetta Saint-Dizier Catherine Lapérouse Chargée de mission départementale école maternelle Conduire un atelier conversationnel à l école maternelle Véronique Mouillet - Ecole maternelle Gambetta Saint-Dizier Catherine Lapérouse Chargée de mission départementale école maternelle Ce document retrace

Plus en détail

Évaluation des acquis des élèves en fin d école maternelle. Grilles d écoute

Évaluation des acquis des élèves en fin d école maternelle. Grilles d écoute Évaluation des acquis en fin d école maternelle Grilles d écoute 2010-2011/2011-2012 1 GRILLE D ECOUTE 1 Compétence 1 : parler et communiquer Prise de parole Pour les conversations scolaires en groupe

Plus en détail

Ecole maternelle. CONTRIBUER A L ECRITURE D UN TEXTE Progression - Propositions d activités

Ecole maternelle. CONTRIBUER A L ECRITURE D UN TEXTE Progression - Propositions d activités Ecole maternelle CONTRIBUER A L ECRITURE D UN TEXTE Progression - Propositions d activités Compétence FE17 - Produire un énoncé oral dans une forme adaptée pour qu il puisse être écrit (dictée à l adulte).

Plus en détail

Français cycle 3. PROGRAMMATIONS BO n 11 du 26 novembre Connaissances associées CM1 CM2 6 ème. Compétences associées.

Français cycle 3. PROGRAMMATIONS BO n 11 du 26 novembre Connaissances associées CM1 CM2 6 ème. Compétences associées. Langage oral Français cycle 3 PROGRAMMATIONS BO n 11 du 26 novembre 2015 Attendus de fin de cycle Écouter un récit et manifester sa compréhension en répondant à des questions sans se reporter au texte.

Plus en détail

Programmation Cycle 2 Français

Programmation Cycle 2 Français Programmation Cycle 2 Français Objectifs Année 1 - CP Année 2 - CE1 Année 3 - CE2 LANGAGE ORAL - Conserver une attention soutenue lors de situations d écoute ou d interactions et manifester, si besoin

Plus en détail

Référentiel de compétences pour les élèves allophones

Référentiel de compétences pour les élèves allophones Référentiel de compétences pour les élèves allophones 1 Ecouter et comprendre LANGUE DE COMMUNICATION Comprendre les consignes simples données oralement en classe Comprendre des mots familiers et des expressions

Plus en détail

EVALUER LES ECRITS: RE ECRIRE

EVALUER LES ECRITS: RE ECRIRE EVALUER LES ECRITS: RE ECRIRE DES PRODUCTIONS D ELEVES LES TEXTES DES PRINCIPES POUR LA RE ECRITURE DES GESTES PROFESSIONNELS POUR LA REUSSITE DES ELEVES 1 Des productions d élèves ANALYSER DES PRODUCTIONS

Plus en détail

MAITRISE DE LA LANGUE COMPREHENSION. Lire GS CP CE1 Capacité :.

MAITRISE DE LA LANGUE COMPREHENSION. Lire GS CP CE1 Capacité :. Programmation de cycle Compétence 1 Formuler dans ses propres mots l idée principale d un paragraphe dans un texte documentaire ou narratif entendu ou lu.. Connaissances : - Répondre à des questions relatives

Plus en détail

Apprentissage du langage oral à l école maternelle Pour une pédagogie de l écoute

Apprentissage du langage oral à l école maternelle Pour une pédagogie de l écoute Conférence du 15 octobre 2012, IUFM Vesoul Pierre Péroz, maître de conférence à l université H.Poincarré (Nancy 1) IUFM Lorraine, site de Metz pierre.peroz@lorraine.iufm.fr Apprentissage du langage oral

Plus en détail

Compétences du programme de Langue française (cycle 3)

Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Dates des activités 1. Lire 1.1 ORIENTER SA LECTURE EN FONCTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION 1.1.1 Repérer les informations relatives aux références

Plus en détail

I. ECOUTER-PARLER DU CYCLE III A LA SIXIEME. I. Parler : prendre la parole en continu

I. ECOUTER-PARLER DU CYCLE III A LA SIXIEME. I. Parler : prendre la parole en continu CONTINUITE DES APPRENTISSAGES L ORAL DE L ECOLE AU COLLEGE I. ECOUTER-PARLER DU CYCLE III A LA SIXIEME. Ce document offre des perspectives et des situations qui ne correspondent pas à toutes les pratiques

Plus en détail

Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section

Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section S approprier le langage Découvrir l écrit Approcher les quantités et les nombres Consignes de travail Supports de travail

Plus en détail

PRODUIRE DE L ECRIT EN MATERNELLE «Faire droit à l envie d écrire» COMPETENCES : CAPACITES - ATTITUDES : Compétences concernant le langage écrit :

PRODUIRE DE L ECRIT EN MATERNELLE «Faire droit à l envie d écrire» COMPETENCES : CAPACITES - ATTITUDES : Compétences concernant le langage écrit : Pourquoi? Quelles situations dans quels domaines? Comment? PRODUIRE DE L ECRIT EN MATERNELLE «Faire droit à l envie d écrire» POURQUOI? Ce que l élève doit savoir au préalable Connaître les caractéristiques

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE II

LIVRET D EVALUATION CYCLE II LIVRET D EVALUATION CYCLE II NOM : Photo de l élève Prénom : Né(e) le :. Langue(s) parlée(s) avec la mère :. Langue(s) parlée(s) avec le père :.. Autre langue parlée à la maison : SCOLARITE ANNEES ECOLES

Plus en détail

Présentation du projet Créer une boite à raconter

Présentation du projet Créer une boite à raconter Concevoir le projet Boite à raconter Pourquoi? l l l l l l l l l l l l l l l l l Présentation du projet Créer une boite à raconter Les nouveaux programmes 1, et plus particulièrement le domaine «Mobiliser

Plus en détail

Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008)

Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Devenir élève Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Objectifs généraux : L objectif est d apprendre à l enfant à devenir un élève. Cette mission de l école maternelle est essentielle comme celle

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Dire S exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail