CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas"

Transcription

1 CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas El Bousaadani A., T Oubahmane, L Eljahd, Abada R., Rouadi S., Mahtar M., Roubal M., Kadiri F. Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, Hôpital 20 Août 1953, CHU Ibn Rochd de Casablanca, Maroc Congrès maghrébin d ORL Algérie 2013

2 INTRODUCTION Cancer de la langue : 24% des cancers de la cavité orale Il atteint des sujets alcoolo-tabagiques Carcinome épidermoide : 90% Bilan d extension : radiologie et endoscopie Prise en charge : pluridisciplinaire 2

3 OBJECTIF DU TRAVAIL Particularités épidémio-cliniques Explorations para-cliniques Prise en charge thérapeutique 3

4 MATERIEL ET METHODES Étude descriptive, rétrospective 100 cas de cancer de la langue mobile confirmé Service d ORL de l hôpital 20 août du CHU Ibn Rochd (Maroc) Période de 18 ans : janvier 1995 à juin

5 Moyenne d âge : 44 ans Ages extrêmes : 34 ans- 80 ans Sex-ratio Homme/Femme : 3,3 5

6 Alcoolo-tabagisme : 51% des cas 10% 20% 33% 18% 6

7 Délai moyen de consultation : 9 mois (1mois-13mois) Motifs de consultation : Principal motif de consultation des patients (N: 92 cas) 15% 55% 30% Constatation de lésion trainante glossodynie Autres 7

8 Examen de la cavité orale : 35% 10% 5% 10% 50% 35% 5% 50% 8

9 Examen de la cavité orale : 4% 8% 6% 5% 10% 45% 50% 35% 37% 9

10 Biopsie tumorale : Carcinome épidermoide : 95% Autre type histologique : 5% Endoscopie des VADS : Lésion néoplasique synchrone : 0% Erythroplasie ou leucoplasie : 7% 10

11 TDM cervico-faciale : 90% Tumeur limitée à la langue mobile : 81% Tumeur envahissant la base de langue : 9% Adénopathie(s) cervicale(s) : 52% 11

12 IRM linguale : 35% des cas Infiltration de la ligne médiane : 18% Plancher buccal envahi : 5% Fusion vers la base de langue : 6% Pas de données supplémentaires : 15% 12

13 Classification TNM T1 N0 : 11% T2 N0 : 20% T1 N1 ou N2 : 17% T2 N1 ou N2 : 18% T3 T4 ou N3 : 44% 13

14 Prise en charge : pluridisciplinaire Fonction du stade TNM, opérabilité du malade et la résécabilité de la tumeur 15% 25% 16% 44% 14

15 Traitement chirurgical : 69% T2N1M0 : hémi-glossectomie large + curage ganglionnaire homolatéral l à IV (ligne médiane et pointe non atteinte) 15

16 6% 15% 15% 9% 9% 5% 11% Indication chirurgicale 65% 65% Hémiglossectomie unilatérale avec curage homolatéral : 65% Glossectomie partielle avec curage bilatéral :9% Glossectomie subtotale avec curage bilatéral : 15% Glossectomie transversale antérieure : 6% T2N1M0 : hémiglossectomie large + curage ganglionnaire homolatéral l à IV (ligne médiane et pointe non atteinte) Hémipelviglossectomie : 5% 16

17 Evolution après un recul de 18 mois : Récidive locale : 11% Récidive ganglionnaire : 18% Adénopathie controlatérale : 4% Métastases locorégionale et ou générale : 2% Perdus de vue : 17% Pronostic et survie à 4 ans : Survie à 4 ans : 45% Perdus de vue : 34% Décès : 21% 17

18 DISCUSSION Incidence : nouveau cas par an dans le monde Epidémiologie locale : registre de Cancer ( ) Cavité buccale : 164 nouveaux cas à Casablanca (2%) Cancer de la langue : 77 nouveaux cas (1ère localisation orale) 9% 8% 6% langue 47% gencive 12% palais plancher buccal 18% trigone joue 18

19 DISCUSSION Epidémiologie du cancer de la langue : Epidémiologie Littérature Notre étude Age (extrêmes) 60 (35-91)* 44 (34-80) Alcoolo-tabagisme 66%** 51% Mauvaise hygiène bucco-dentaire péridentite 20% *Gilbert B. Cancer de la langue ** An-Kui Yang, Tian-Run Liu, Fu-Jin Chen. Carcinoma of the oral tongue. Chinese Journal of Cancer 27:12, ; December 2008]; 19

20 DISCUSSION Classification TNM du cancer de la langue (UICC 2002): T1 T2 T3 T4 M0 : Pas de métastase Mx : Non précisé M+ : Présence de métastase N1 : ADP unique, unilatérale < 3 cm N2a : unique, Unilatérale (3-6 cm) N2b : Multiples, Unilatérale < 6 cm N2c : multiples, contro ou bilaté <6 cm N3 : Adénopathie de plus de 6 cm 20

21 DISCUSSION IRM cervico-faciale : Meilleure que la TDM Infiltration et classification TNM : intérêt pronostique Pan-endoscopie systématique : Toute la muqueuse est un «champ de cancérisation potentiel» Pan-endoscopie pour 74 cancers de langue mobile T1-T2 N0 * : o Lésions synchrones : 9 patients British Journal of Oral and Maxillofacial Surgery, Volume 47, Issue 5, July 2009, Pages

22 DISCUSSION Traitement du cancer de la langue : Tis, T1et T2 N0 : résection chirurgicale + curage homolatéral Radiothérapie ou la Curiethérapie post-opératoire : bon contrôle locorégional Infiltration de la ligne médiane : curage ganglionnaire cervicale bilatéral Survie et pronostic : Pronostic Littérature Notre étude Survie à 2 ans 51%* 55% Survie à 4 ans 38%* 45% Perdus de vue 35%* 43% 22

23 CONCLUSION Cancer de la langue : Prévention des facteurs de risque : alcoolo-tabagisme IRM+/- TDM et Pan-endoscopie : bilan d extension locorégionale précis Langue mobile : meilleur pronostique si opérable Dépistage précoce et diagnostic des lésions précancéreuses Congrès SMORL, Rabat

24 MERCI DE VOTRE ATTENTION

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Chapitre 3 Cancers de la cavité buccale Généralités Les cancers de la cavité buccale représentent environ 30 % des cancers ORL (REF). Le type histologique le plus fréquent est le carcinome épidermoide

Plus en détail

Cancers de l oropharynx

Cancers de l oropharynx Cancers de l oropharynx LES CANCERS DE L'OROPHARYNX : ASPECTS GENERAUX. Données épidémiologiques : Les carcinomes de l'oropharynx sont dans 95 % des cas carcinomes épidermoïdes. L'homme est touché trois

Plus en détail

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e Cancers des VADS Dominique Chevalier Epidémiologie cavité orale, pharynx larynx Incidence standardisée monde en 2012 Hommes : 16.1 Femmes : 5.4 Incidence région Nord-Ouest : 2012 Hommes : 35 Estimation

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France CANCERS DU LARYNX Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France Données épidémiologiques l 25 % des tumeurs des VADS l 5 % des cancers l FDR majeur = Tabac l Sex Ratio : 97 % d

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL SFR Rhône-Alpes. ISC Lyon. 2 avril 09. Toutes les présentations sont sur www.sfrra.com IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL 19h30: Généralités. D.Bossard Hopital Privé Jean Mermoz

Plus en détail

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Philippe Halimi, MD Service de Radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Faculté de Médecine Paris-V; Université René Descartes

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale LES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE : ASPECTS GENERAUX Données épidémiologiques : Les carcinomes de la cavité buccale représentent environ 20% des cancers des VADS. Ce sont dans

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx Bilan initial d un patient présentant un cancer de l hypopharynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité pharyngolaryngée ++, palpation

Plus en détail

Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016

Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016 Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016 Cancers des VADS Répartition : Cavité buccale 30% Oropharynx 20% Larynx

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Dr Damien Le Pennec Problématique du délai Contenu de la première consultation : Anticipation des prises en charge Prise en charge diagnostique

Plus en détail

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques 3 V o l u m e Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques Volume 2 : Epidémiologie - Situation et actions Volume 3 : Prise en charge Etude des stades de diagnostic et des résultats des traitements

Plus en détail

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Dr Ton Van, Dr. Mouawad 10/12/ Dr TON VAN DONNÉES GÉNÉRALES ET MÉTHODOLOGIE Les enjeux Modification de l incidence Répartition des sites tumoraux

Plus en détail

TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES. H.Nassi CHU d Oran

TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES. H.Nassi CHU d Oran TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES H.Nassi CHU d Oran INTRODUCTION Les sarcomes constituent un groupe large et complexe de tumeurs rares d origine mésenchymateuse. L incidence de

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien

Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien RIQUET M. Hôpital Européen Georges Pompidou (PARIS) mr 0905 A- Historique B- Généralités C- Chirurgie des métastases D- Les facteurs pronostiques E- Intérêts

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale Journées d Oncologie Chirurgicale Samedi 13 avril 2013 Docteurs J.Candau, P.Laur, B.Lhopez, L.Prié Mme F.. Marie-Thérèse, patiente de 68 ans SF : Douleur à la déglutition,

Plus en détail

Gadobènate diméglumine (Multihance ) versus acide gadotérique (Dotarem ) dans le rehaussement des carcinomes oropharyngés et de la cavité orale.

Gadobènate diméglumine (Multihance ) versus acide gadotérique (Dotarem ) dans le rehaussement des carcinomes oropharyngés et de la cavité orale. Gadobènate diméglumine (Multihance ) versus acide gadotérique (Dotarem ) dans le rehaussement des carcinomes oropharyngés et de la cavité orale. C. Barberot-de Laubrière 1, M. Garetier 1, S. Chinellato-Joly

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail

Les Signes évocateurs de cancer ORL

Les Signes évocateurs de cancer ORL Les Signes évocateurs de cancer ORL J. Carvalho, A. Dupret-Bories, Ph. Schultz Service d ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital de Hautepierre Objectifs : savoir reconnaître précocement un cancer ORL

Plus en détail

Cancers thyroïdiens. Marc Klein Service d endocrinologie CHU de Nancy

Cancers thyroïdiens. Marc Klein Service d endocrinologie CHU de Nancy Cancers thyroïdiens Marc Klein Service d endocrinologie CHU de Nancy Principales étapes de la tumorigenèse thyroïdienne Adénome toxique GSP TSH-R 11q13 Gène de fusion PAX8-PPAR-gamma1 thyréocyte ras Méthylation

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL «CONNAISSANCE DE LA MALADIE CANCÉREUSE» LE 24/01/2013 PLACE DE LA CHIRURGIE ORL Dr MAUVAIS Olivier Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Pr TAVERNIER CHU Besançon LA CHIRURGIE LE PREMIER MOYEN DE TRAITEMENT

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale Epidémiologie, bilan, méthodes & indications thérapeutiques, résultats Stéphane TEMAM, chirurgie tête et cou Yun Gan TAO, radiothérapeute DU de Carcinologie Clinique- Université

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses Jean-François REGNARD Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Email : jean-francois.regnard@htd.aphp.fr MODIFICATION DU T T0 no primary tumor T1 T 3 cm surronded

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale Epidémiologie, bilan, méthodes & indications thérapeutiques, résultats Stéphane TEMAM, chirurgie tête et cou Pierre BLANCHARD, radiothérapeute DU de Carcinologie Clinique-

Plus en détail

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique De l évaluation la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique Jean-Marc BEREDER, Nadia ARAB, Jean-François QUARANTA 1 CHOIX DE LA PATHOLOGIE Le cancer du colon est au premier rang s cancers

Plus en détail

Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage

Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage J.M. Canard (1) (2), G. Rahmi (2), T. Manière (2), L. Palazzo (1), C. Cellier (2), R. Jian (2)

Plus en détail

S. Beldjillali, H. Boukhari, F. Agag, S. Ouhadj, R. Tedjani, A. Betteyeb, N. Boumansour, L. Zemour, A. Dali Ali, N. Midoun Epidémiologie et Médecine

S. Beldjillali, H. Boukhari, F. Agag, S. Ouhadj, R. Tedjani, A. Betteyeb, N. Boumansour, L. Zemour, A. Dali Ali, N. Midoun Epidémiologie et Médecine S. Beldjillali, H. Boukhari, F. Agag, S. Ouhadj, R. Tedjani, A. Betteyeb, N. Boumansour, L. Zemour, A. Dali Ali, N. Midoun Epidémiologie et Médecine Préventive EHUOran Satisfaire, les besoins de l Administration

Plus en détail

Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge

Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge K.Laouamri, K.Khaloua, I.Laaref, S.Chouane, S,Derradj, Pr A.Bouchair Introduction La prévalence du cancer

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG

Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Cas Cliniques Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Françoise Montravers, Jean-Noël Talbot. Service de Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris. Cas 1 Carcinose diffuse de l endolarynx

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

REFERENTIEL «cancer des voies excrétrices supérieures»

REFERENTIEL «cancer des voies excrétrices supérieures» REFERENTIEL «cancer des voies excrétrices supérieures» Mise à jour du 13/04/2011 Médecins responsables : Dr LANOE Matthieu, Dr TRINH Thuy Membres du groupe de travail : Dr BERGER Julien Chirurgien urologue

Plus en détail

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 2 CANCER DES LEVRES... 3 CANCER DE LA FACE INTERNE DE

Plus en détail

Contexte infectieux : radiographie thoracique

Contexte infectieux : radiographie thoracique Alexis LACOUT Homme de 57 ans Tabagisme Contexte infectieux : radiographie thoracique 08 09 2009 16 09 2009 16 09 2009 Scanner thoracique (et abdominal + pelvien + cérébral) Diagnostic? Diagnostic Persistance

Plus en détail

Imagerie des cancers:

Imagerie des cancers: Imagerie des cancers: Dépistage et bilan d extension HTrillaud Trillaud, Herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de radiologie Hôpital Saint-André Bordeaux Objectif Définir la notion de dépistage en imagerie

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA Cancer de l oesophage Pr M.B.BENKADA Introduction 5 000 nouveaux cas/an (France) Prédominance masculine Age moyen est de 55 et 69 ans Le traitement curateur est la chirurgie Radiochimiothérapie est périopératoire

Plus en détail

LES CANCERS ORL. Dr Harrathi Khaled Service ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir

LES CANCERS ORL. Dr Harrathi Khaled Service ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir LES CANCERS ORL Dr Harrathi Khaled Service ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir IIIème Journée Nationale de Santé de Base Mahdia 10, 11 Avril 2015 I- INTRODUCTION Les cancers ORL: Fréquents 12% des

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

CANCER DU SEIN INFRACLINIQUE REVELE PAR DES METASTASES AXILLAIRES. Véronique VAINI- COWEN Polyclinique du Parc RAMBOT Aix- en- Provence

CANCER DU SEIN INFRACLINIQUE REVELE PAR DES METASTASES AXILLAIRES. Véronique VAINI- COWEN Polyclinique du Parc RAMBOT Aix- en- Provence CANCER DU SEIN INFRACLINIQUE REVELE PAR DES METASTASES AXILLAIRES Véronique VAINI- COWEN Polyclinique du Parc RAMBOT Aix- en- Provence DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL Toutes les adénopathies axillaires : Bénignes:

Plus en détail

Les Cancers de la Cavité Orale : quoi de neuf?

Les Cancers de la Cavité Orale : quoi de neuf? PROGRAMME JP prévisionnel sfscmfco 2014 JOURNÉE DE PRINTEMPS de la SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE STOMATOLOGIE, CHIRURGIE MAXILLO- FACIALE, CHIRURGIE ORALE Les Cancers de la Cavité Orale : quoi de neuf? Renseignements

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques E. OUHAYOUN* - J. GIRON** - J. BERJAUD*** *Service de Médecine Nucléaire - P r J.P. Esquerré **Service de radiologie - Pr J.J. Railhac ***Service de Chirurgie

Plus en détail

Place du Curage dans le Cancer du Rein

Place du Curage dans le Cancer du Rein Place du Curage dans le Cancer du Rein Épidémiologie des cancers du Rein Incidence MONDE 271 000 nouveaux cas en 2008 Taux stand monde pour 100 000 : Hommes : 14,2 : 5,8 France: 11 080 nouveaux cas en

Plus en détail

Cancer œsophage non métastatique: Stratégie thérapeutique. Dr CH Julio Pr N Carrère CHU de Toulouse

Cancer œsophage non métastatique: Stratégie thérapeutique. Dr CH Julio Pr N Carrère CHU de Toulouse Cancer œsophage non métastatique: Stratégie thérapeutique Dr CH Julio Pr N Carrère CHU de Toulouse JARCD ONCOMIP, Toulouse, 11 avril 2014 Références TNCD : actualisation 2013 Recommandations en chirurgie

Plus en détail

CANCER DU SEIN. Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie

CANCER DU SEIN. Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie CANCER DU SEIN Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie CANCER DU SEIN Incidence: 50 000 nouveaux cas Décès: plus de 11 000 par an 1 femme sur 8 Problème de santé publique Implications sociales

Plus en détail

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Romain de Laroche Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Avantages de la TEP-IRM sur la TEP-TDM Cas cliniques Réalisation pratique des examens Limites de la TEP-IRM TDM TEP-TDM IRM T1 Gd TEP FDG Meilleure

Plus en détail

Nouveaux Ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Principes de surveillance des carcinomes épidermoïdes

Nouveaux Ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Principes de surveillance des carcinomes épidermoïdes Nouveaux Ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Principes de surveillance des carcinomes épidermoïdes Florian GODARD Service d'orl & CCF 1 ier bilan post-thérapeutique La première

Plus en détail

Carcinome cutané. 1) Carcinomes et lésions précancéreuses cutanés. Principes généraux :

Carcinome cutané. 1) Carcinomes et lésions précancéreuses cutanés. Principes généraux : Carcinome cutané 1) Carcinomes et lésions précancéreuses cutanés Principes généraux : - intérêt d'un traitement efficace et bien adapté d'emblée, - récidives fréquentes par insuffisance du premier traitement,

Plus en détail

ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N

ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N INTRODUCTION - Incidence du cancer de la thyroïde est en augmentation - SEER:

Plus en détail

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Dr L. BADAOUI,G.DABO,M.SODQI,L.MARIH,A.OULED LAHSEN,R.BENSGHIR,A.CHAKIB,K.MARHOUM EL FILLALI Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

CANCERS PHARYNGO-LARYNGES Diagnostic et prise en charge. Dr BRECHETEAU Clémence IFSI 31/10/2014

CANCERS PHARYNGO-LARYNGES Diagnostic et prise en charge. Dr BRECHETEAU Clémence IFSI 31/10/2014 CANCERS PHARYNGO-LARYNGES Diagnostic et prise en charge Dr BRECHETEAU Clémence IFSI 31/10/2014 2 Rappels anatomiques Rappels anatomiques La cavité buccale et l oropharynx 3 Rappels anatomiques L hypopharynx

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA), et de publications importantes nouvelles

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

Tumeurs de vessie et de la voie excrétrice supérieure

Tumeurs de vessie et de la voie excrétrice supérieure DIU d onco-hématologie du sujet âgé Tumeurs de vessie et de la voie excrétrice supérieure Professeur Philippe Sèbe Service d Urologie Vendredi 27 mars 2015 DIU d onco-hématologie du sujet âgé PLAN: Tumeurs

Plus en détail

La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi Paris le 9/12/2014

La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi Paris le 9/12/2014 La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi Paris le 9/12/2014 La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi 1) La radiothérapie 2) Réalisation : les protocoles 3) Prescription : les

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3 INTRODUCTION Depuis les années 80 et les travaux d'al-sarraf(1), la chimiothérapie d'induction à base de sels de platine s'est progressivement généralisée dans le traitement des cancers de la tête et du

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Les cancers de VADS autres que ceux du larynx et du pharynx

Les cancers de VADS autres que ceux du larynx et du pharynx Les cancers de VADS autres que ceux du larynx et du pharynx 1-Les autres EOA sur terrain alcoolo tabagique 2-Les autres cancers sur terrain non alcoolotabagique: cancers de l ethmoïde, du cavum, les lymphomes

Plus en détail

Rappel : N1a (Nb< 5, entre 2 et 10 mm, sans RC, N0) de risque intermédiaire et des N1a massif (Nb>5 ou >10mm ou RC+ ou N1) à haut risque.

Rappel : N1a (Nb< 5, entre 2 et 10 mm, sans RC, N0) de risque intermédiaire et des N1a massif (Nb>5 ou >10mm ou RC+ ou N1) à haut risque. 1 EXAMEN DES Mars 2015. S. Périé Corrections QUESTION A (4 pts) Une femme de 30ans présente un nodule thyroïdien droit de 4 cm, dont la cytoponction est en faveur d un carcinome papillaire de la thyroïde.

Plus en détail

F. ALI BENAMARA, S. BERKANE, A.BOUAZZA, L. ABID Service de chirurgie viscérale & oncologique Hôpital Bologhine

F. ALI BENAMARA, S. BERKANE, A.BOUAZZA, L. ABID Service de chirurgie viscérale & oncologique Hôpital Bologhine F. ALI BENAMARA, S. BERKANE, A.BOUAZZA, L. ABID Service de chirurgie viscérale & oncologique Hôpital Bologhine INTRODUCTION L extension des Kc digestifs ou génitaux au haut appareil urinaire (rein exclu)

Plus en détail

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Introduction Cancer du pénis = rare Incidence : 1/100 000 hommes en Europe Pic de fréquence entre 60-70

Plus en détail

TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien

TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien Pr CONESSA Claude Dr Clément, Pr Poncet Service ORL du Val-de de-grâce Paris Rencontre APRAMEN 13/06/06 La TEP En fonction de notre expérience

Plus en détail

Cancers des glandes salivaires

Cancers des glandes salivaires Cancers des glandes salivaires ASPECTS GENERAUX Ces tumeurs intéressent les glandes salivaires principales (parotides, glandes sousmandibulaires et sub-linguales) ou accessoires réparties dans la muqueuse

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

CARCINOME PAPILLAIRE DE LA THYROÏDE

CARCINOME PAPILLAIRE DE LA THYROÏDE 4 e Congrès de la SAONORL & CCF 13 15 Novembre 2014 Etude épidémiologique rétrospective sur 5 ans à propos de 27 cas de CARCINOME PAPILLAIRE DE LA THYROÏDE T Boutiba, T Bentebiche, A Mokhtari, N Zouaoui,

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

LA NOUVELLE CLASSIFICATION TNM. Elisabeth Quoix

LA NOUVELLE CLASSIFICATION TNM. Elisabeth Quoix LA NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Elisabeth Quoix Un peu d historique TNM : Pierre Denoix, IGR, 1946 1973 1986 1997 Clifton Mountain 2007-9 IASLC... Evolution des bases de données pour le CBNPC 1997 : Clifton

Plus en détail

Cancer du col de l utérus

Cancer du col de l utérus 6 Cancer du col de l utérus Avec près de 3 400 nouveaux cas par an estimés en 2000 en France, le cancer invasif du col de l utérus se situe au 8 e rang des cancers féminins (Remontet et coll., 2003). Le

Plus en détail

Peut-on ne pas faire de bilan d extension?

Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 12/06/2015 Avec le soutien de Pierre Kerbrat De Jean-Sebastien Fresnel 2 histoires en parallèle. Noemie, 38 ans Autopalpation Bilan

Plus en détail

STRATEGIES THERAPEUTIQUES DANS LE CANCER DE L OESOPHAGE L. BEDENNE

STRATEGIES THERAPEUTIQUES DANS LE CANCER DE L OESOPHAGE L. BEDENNE STRATEGIES THERAPEUTIQUES DANS LE CANCER DE L OESOPHAGE L. BEDENNE Société algérienne d Hépatogastroentérologie ALGER 18-12-2008 Cancer oesophagien - Cas clinique Mi.. Mat.., né le 8/04/1950 Tabac 40 PA

Plus en détail

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires V.Aflalo-Hazan, K.Kerrou, F.Gutman, F.Montravers, D.Grahek, JN.Talbot Service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon Cas clinique

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires LES CANCERS THORACIQUES I/ Classification Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires Les cancers de plèvre primitifs Les cancers secondaires de la plèvre Les lymphomes médiastinaux

Plus en détail

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

La classification TNM du cancer bronchique

La classification TNM du cancer bronchique La classification TNM du cancer bronchique Jean-Paul Sculier Service des Soins Intensifs et Urgences Oncologiques & Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet, Centre des Tumeurs de l Université Libre

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

TUMEURS SALIVAIRES MALIGNES

TUMEURS SALIVAIRES MALIGNES TUMEURS SALIVAIRES MALIGNES ETUDE DESCRIPTIVE ET ANALYTIQUE SUR 5ANS T BOUTIBA T BENTEBICHE A BOUYAKOUB Y ROUS SERVICE ORL & CCF CHU BLIDA INTRODUCTION Tissu salivaire Tumeurs polymorphes Problème complexe

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE P a g e 1 BUT DE LA DEMARCHE : Ce référentiel SFORL concerne la prise en charge des ganglions

Plus en détail