I. Première observation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Première observation"

Transcription

1 PCSI1 Lycée Michelet L OSCILLATEUR HARMONIQUE Introduction Lorsqu une onde se propage (onde acoustique, onde à la surface de l eau), on observe localement un mouvement oscillant (oscillation des particules fluides pour une onde acoustique, oscillation d un flotteur à la surface de l eau), c est à dire un mouvement périodique borné, autour d une position correspondant à la position de repos. C est pourquoi, avant d aborder l étude générale des ondes, nous allons nous intéresser au mouvement oscillant et plus particulièrement au mouvement harmonique. Le mouvement harmonique privilégie les fonctions sinus (ou cosinus). Ce n est en rien restrictif, car nous verrons que tout mouvement périodique (de période T, de fréquence f = 1/T ) peut se décomposer en une superposition (comprendre une somme) de signaux sinusoïdaux de fréquence multiple de f. C est l analyse de Fourier, que vous avez déjà rencontrée en terminale, par exemple lors de la détermination du spectre d un son. Il existe une manière très simple de visualiser un mouvement harmonique : il suffit d accrocher une masse à l extrémité d un ressort et de la laisser osciller. I. Première observation 1. Mouvement d une masse accrochée à un ressort a) En classe Expérience : si on accroche une masse à un ressort vertical à spires jointives (ce ressort ne peut être qu étiré et non comprimé), on peut s arranger pour que la position de cette masse se stabilise à une position d équilibre. Quelles sont les forces intervenant dans cet équilibre? le poids P = m g la force de rappel du ressort T Quelle relation s applique à l équilibre? Dans le référentiel du laboratoire supposé galiléen la condition d équilibre s exprime sous la forme : P + T = 0 On écarte la masse de sa position d équilibre et on la lâche : on observe alors des oscillations de part et d autre de sa position d équilibre. Indiquer sur un schéma, le sens de la résultante des forces R = P + T. Vérifier que cette résultante tend à ramener la masse vers sa position d équilibre. 1

2 O x<x e R R x=x e R=0 R x>x e x Le poids reste constant alors que la tension du ressort augmente quand son étirement augmente. Pour x < x e le poids l emporte sur la tension, pour x > x e la tension l emporte sur le poids. On vérifie que la résultante des forces tend à ramener la masse vers sa position d équilibre. On peut alors tracer l allure de x(t) au cours du temps : Indiquer sur le schéma ci-contre : la position d équilibre x e la période T des oscillations l amplitude A des oscillations b) Tracé direct de x(t) Sur cette vidéo extraite des cours de physique au MIT de Walter Levine : https://www.youtube.com/watch?v=tnputx7uqbw&list=plyqsn7x0ro203puvhqsmcj9qhlfq-as8e& index=11 on peut suivre une leçon sur l oscillateur harmonique. Toute la leçon mérite d être suivie, mais si on s intéresse plus particulièrement à ce qui se passe entre 10 min et 12 min 20 s, on observe le tracé en direct de x(t) où x représente la position d une masse accrochée à des ressorts et t est la variable temporelle. La courbe obtenue évoque clairement une courbe sinusoïdale (fonction sinus ou cosinus). Au laboratoire, on a filmé les ocillations dans un plan horizontal d une masse (un palet sur coussin d air) fixée à l extrémité de deux ressorts, fait un pointage avec avimeca et une modélisation de la courbe obtenue avec Regressi... qui renvoie une fonction sinusoïdale! Nous pourrons le vérifier en TP. 2

3 Avant d aller plus loin, il peut être utile de faire quelques rappels sur les fonctions sinus et cosinus II. Rappels mathématiques 1. Fonctions sinusoïdales cf polycopié 2. Un peu d entraînement Tracer l allure des fonctions : f(x) = cos(x π 3 ) g(x) = sin(x + 2π 3 ) h(x) = 1 + 0, 5 cos(x) Retenir : cos(x π) décale la courbe de cos x de π vers la droite (sens des x croissants) 3 3 sin(x + 2π) décale la courbe de sin x de 2π vers la gauche (sens des x décroissants) 3 3 Dans cette partie, on a gardé les notations habituelles des mathématiciens pour lesquels la variable est généralement notée x. En physique, les notations sont adaptées à la grandeur physique décrite. Dans la suite du cours, la variable physique pertinente est le temps. Elle sera notée t alors que x deviendra une fonction... Dériver, puis intégrer les fonctions, ω étant une constante dont on précisera la dimension : f(t) = cos(ωt) g(t) = sin(ωt) III. Expression mathématique de x(t) 1. Expression générale On observe un mouvement sinusoïdal autour de la position d équilibre x e, d amplitude A et de période T. De manière générale, x(t) pourra s écrire sous la forme : x(t) = x e + A cos(ωt + ϕ) x e représente la position d équilibre autour de laquelle le mouvement se produit. Elle correspond également à la valeur moyenne de x(t) notée < x(t) > car la valeur moyenne d un cosinus est nulle (sur une période, on peut toujours associer à une valeur, sa valeur opposée, décalée d une demi-période). On reviendra plus tard sur la notion de valeur moyenne d un signal. A représente l amplitude du mouvement (x e A x x e + A). 3

4 ωt + ϕ est appelé phase (avec ϕ phase à t = 0). T étant la période du mouvement, x(t) = x(t + T ) x e + A cos(ωt + ϕ) = x e + A cos(ω(t + T ) + ϕ) cos(ωt + ϕ) = cos(ωt + ωt + ϕ) la fonction cosinus étant périodique de période 2π on en déduit la relation ωt = 2π ω = 2π T ω est appelée pulsation (on rencontre également le terme fréquence angulaire) et est homogène à l inverse d un temps. On donne généralement sa valeur en rad.s 1. On définit également f fréquence du mouvement par f = 1 T on a alors ω = 2πf. La fréquence est homogène à l inverse d un temps. L unité SI est le Hertz (1 Hz=1 s 1 ). 2. Facteurs influençant A et ϕ Pour une masse et un ressort donné, on peut jouer initialement sur deux paramètres lors de la mise en mouvement : la position initiale x 0 = x(0) la vitesse initiale v 0 = ( dx dt ) t=0 (autre notation : ( dx dt ) t=0 = ẋ(0)). On peut écarter la masse de sa position initiale et la lâcher sans vitesse, ou bien transmettre une vitesse à la masse alors qu elle est à sa position d équilibre, voire les deux, c est à dire écarter la masse de sa position initiale et lui fournir une vitesse. Reconnaître chacune des ces situations sur les courbes suivantes (pour lesquelles x e = 0) et déterminer dans chaque cas les valeurs de x 0 et v 0 : a) 4

5 b) c) IV. Étude cinématique du mouvement harmonique 1. Position, vitesse, accélération. Choisissons une origine des temps telle que ϕ = 0 et une origine des x telle que xe = 0. x(t) = A cos(ωt) On se place dans le référentiel du laboratoire. Le mouvement étant à 1 dimension (mouvement axial), on peut écrire le vecteur position sous la forme OM = x ex, le vecteur vitesse v = v ex et le vecteur accélération a = a ex avec v(t) = dx dt = ẋ = Aω sin(ωt) a(t) = dv = ẍ = dt Aω2 cos(ωt) = ω 2 x 5

6 La vitesse s annule pour chaque position extrémale : ẋ = 0 pour x = ±A. La vitesse est maximale (en norme) lors de chaque passage à 0 : ẋ = ±ωa pour x = 0. L accélération est extrémale lorsque la position est extrémale : ẍ = ω 2 A pour x = A : décélération maximale ẍ = ω 2 A pour x = A : accélération maximale On peut vérifier sur le schéma ci-dessous (en vert le vecteur vitesse, en rouge le vecteur accélération). On note amax = Aω 2 et vmax = Aω. 6

7 2. Lien entre mouvement circulaire uniforme et mouvement sinusoïdal Le mouvement sinusoïdal peut être produit par la projection d un mouvement circulaire uniforme sur un diamètre quelquonque. On a représenté sur la figure ci-contre un mouvement circulaire uniforme de rayon A, de vitesse angulaire ω = 2π, avec T période de rotation. La projection du mouvement sur l axe T Ox donne s(t) = A cos(ωt + ϕ). ϕ correspond à l angle que fait OM avec l axe Ox à t = 0. Exemple : scie sauteuse. Dans une scie sauteuse, un dispositif transforme le mouvemement circulaire uniforme en un mouvement d oscillations harmoniques : quand A fait un tour, B fait un allerretour. V. Équation de l oscillateur harmonique Pour l instant, nous avons décrit les propriétés du mouvement harmonique. Nous allons à présent établir l équation du mouvement d un oscillateur harmonique et montrer qu une masse accrochée à un ressort décrit nécessairement ce type de mouvement. 1. Force élastique On considère un ressort, caractérisé par sa longueur à vide l 0 sa constante de raideur k (homogène à une force par unité de longueur) lorsqu on étire ou que l on comprime un ressort celui-ci exerce à chacune de ses extrémités, des forces qui tendent à le ramener vers sa longueur à vide 7

8 la tension du ressort au niveau de l extrémité B s exprime sous la forme : avec T B = T A = k(l l 0 ) u A B l longueur du ressort u A B vecteur unitaire sortant du ressort au point B considéré ( u A B = ) AB AB Remarque : quand on étire trop un ressort, on sort du domaine d élasticité et cette loi n est plus applicable. Le ressort se déforme et ne revient pas à sa longueur à vide quand on cesse d exercer une force : on dit qu il y a de l hystérésis. Par ailleurs, un ressort à spires jointives ne peut être utilisé qu en détente. 2. Établissement de l équation de l oscillateur harmonique Système : masse m Référentiel : référentiel du labo supposé galiléen Bilan des forces : poids P = m g réaction normale du support R avec R u x tension du ressort : T = k(l l 0 ) u x = kx u x L équation du mouvement se déduit du principe fondamental de la dynamique (ou deuxième loi de Newton) appliqué à la masse m : 8

9 m a = m d v dt = P + R + T Suivant la direction perpendiculaire à u x on a P + R = 0 : la réaction normale du support compense le poids. Équilibre : on remarque que x = 0 correspond à une position d équilibre ( T = 0 pour x = 0). Si on place la masse en O sans vitesse elle y demeure. Le mouvement de la masse étant horizontal on projette cette équation sur u x : mẍ = kx qui correspond à l équation du mouvement. C est une équation différentielle d ordre 2 car elle fait intervenir la dérivée seconde ẍ. Elle est linéaire : si x 1 (t) est une solution vérifiant mẍ 1 = kx 1, si x 2 (t) est une solution vérifiant mẍ 2 = kx 2, alors X(t) = x 1 (t) + x 2 (t) vérifie mẍ = kx. On peut faire passer tous les termes à gauche de l égalité et s arranger pour que le coefficient multiplicatif de ẍ soit égal à 1. On obtient : ẍ + k m x = 0 Déterminons la dimension de k : m ẍ est homogène à une accélération [ẍ] = L.T 2 donc, les termes d une somme ayant tous même dimension, [ k x] = L.T 2 également. On en déduit, x étant homogène à une longueur, m [ k ] = T 2. m k On pose alors k = m ω2 0 avec ω 0 homogène à l inverse d un temps, soit ω 0 = m ẍ + ω 2 0x = 0 (OH) 3. Résolution de l équation de l oscillateur harmonique L équation (OH) peut s écrire ẍ = ω 2 0x. D après notre étude du mouvement harmonique, on constate que x(t) = A cos(ω 0 t + ϕ) est solution de l équation. Les mathématiciens se posent toujours la question de l unicité de la solution : est-ce la seule solution possible?...et bien Mr Cauchy, que l on remercie au passage, a montré que si l on connaît : x 0 = x(t 0 ) la position à un instant t 0 (en général on choisit t 0 = 0) ẋ 0 = ẋ(t 0 ) la vitesse à un instant t 0 alors la solution existe et est unique. Ce sont ces deux conditions initiales qui vont fixer les valeurs de A et ϕ. Prenons les conditions initiales suivantes : À t = 0 on écarte la masse de sa position d équilibre et on la lache sans vitesse : x(0) = x 0 > 0 et ẋ(0) = 0 9

10 on cherche une solution sous la forme : x(t) = A cos(ω 0 t+ϕ), de dérivée ẋ(t) = Aω 0 sin(ω 0 t+ ϕ) (avec A > 0 et ϕ ] π, π]). À t=0 x(0) = A cos ϕ = x 0 ẋ(0) = Aω 0 sin ϕ = 0. Puisque A 0 (la solution nulle n a que peu d intérêt) et ω 0 on a sin ϕ = 0 d où ϕ = 0 ou π Comme on prend A > 0 et A cos ϕ = x 0 > 0 alors ϕ = 0 et donc A = x 0. La solution est donc de la forme x(t) = x 0 cos(ω 0 t) Prenons d autres conditions initiales : À t = 0 la masse est en O et on la lance avec une vitesse v 0 > 0. x = 0 et ẋ(0) = v 0 > 0 On cherche toujours une solution sous la forme : x(t) = A cos(ω 0 t + ϕ), de dérivée ẋ(t) = Aω 0 sin(ω 0 t + ϕ) (avec A > 0). À t=0 x(0) = A cos ϕ = 0 ẋ(0) = Aω 0 sin ϕ = v 0 A 0 d où cos ϕ = 0. On en déduit ϕ = ± π. 2 A = v 0 > 0 on en déduit sin ϕ < 0, ϕ = π. ω 0 sin ϕ 2 d où A = v 0 ω 0 et x(t) = v 0 ω 0 cos(ω 0 t π ) qui se simplifie en 2 On vérifie que v 0 ω 0 x(t) = v 0 sin(ω 0 t) ω 0 est bien homogène à une longueur. Remarque : La période des oscillations T 0 = 2π ω 0 = 2π m est indépendante de l amplitude k des oscillations. Par exemple, même si on double l amplitude, la période des oscillations reste inchangée. On dit qu il y a isochronisme des oscillations. 4. Différentes formes des solutions Une même fonction trigonométrique peut s exprimer sous des formes différentes. Ainsi x(t) = A cos(ω 0 t + ϕ) peut s écrire avec une fonction sinus. en effet sin(α + π 2 ) = cos(α) d où x(t) = A cos(ω 0t + ϕ) = A sin(ω 0 t + ϕ + π 2 ) = A sin(ω 0t + ψ) on peut donc chercher une solution sous la forme x(t) = A sin(ω 0 t + ψ) enfin x(t) = A cos(ω 0 t + ϕ) = A cos ω 0 t cos ϕ A sin ω 0 t sin ϕ qui peut s écrire sous la forme générale : x(t) = a cos ω 0 t + b sin ω 0 t 10

11 avec a = A cos ϕ et b = A sin ϕ. Bilan : On peut chercher les solutions de l équation de l oscillateur harmonique ẍ + ω 2 0x = 0 sous les formes équivalentes : x(t) = A cos(ω 0 t + ϕ) x(t) = A sin(ω 0 t + ψ) x(t) = a cos ω 0 t + b sin ω 0 t les couples de valeurs (A, ϕ), (A, ψ) ou (a, b) étant déterminés par les conditions initiales x 0 et ẋ 0. la dernière forme est souvent pratique à utiliser. -Lycée Michelet Considérons le cas général où les conditions initiales sont : à t = 0 la masse est en x = x 0 et on la lance avec une vitesse v 0 = v 0 u x : x(0) = x 0 et ẋ(0) = v 0 On cherche une solution sous la forme : x(t) = a cos ω 0 t + b sin ω 0 t, de dérivée ẋ(t) = aω 0 sin ω 0 t + bω 0 cos ω 0 t. { x(0) = a = x0 À t=0 on en déduit a = x ẋ(0) = bω 0 = v 0 et b = v 0 ω 0 0 et donc : x(t) = x 0 cos ω 0 t + v 0 ω 0 sin(ω 0 t) 5. Retour sur le ressort vertical Idée : on peut toujours se ramener à l équation (OH) lorsqu on étudie le mouvement autour de la position d équilibre. On reprend le cas très simple d une masse m accrochée à un ressort. On a choisi l origine des x au point de fixation du ressort. Système : masse m Référentiel : référentiel du labo supposé galiléen Bilan des forces : poids P = m g tension du ressort : T = k(l l 0 ) u x = k(x l 0 ) u x on suppose les frottements négligeables 11

12 Condition d équilibre Soit x e la position d équilibre de la masse m. À l équilibre P + T = 0 qui donne, après projection sur u x mg k(x e l 0 ) = 0 (E0) On en déduit la position d équilibre : x e = l 0 + mg k Équation du mouvement L équation du mouvement se déduit du principe fondamental de la dynamique (ou deuxième loi de Newton) appliqué à la masse m : après projection sur u x m a = m d v dt = P + T = mẍ u x mg k(x l 0 ) = mẍ On s intéresse à l équation du mouvement autour de la position d équilibre. On pose (E) en calculant (E)-(E0) on obtient ε = x x e k(x x e ) = mẍ or ε = x x e et ε = ẍ, on retrouve alors l équation (OH) de l oscillateur harmonique. ε + ω 2 0 ε = 0 ε suit l équation de l oscillateur harmonique. x(t) = x e + ε(t) = x e + A cos(ω 0 t + ϕ). Ainsi, lorsque l origine est choisie au niveau de la position d équilibre, on retrouve l équation de l oscillateur harmonique. 6. Généralisation Si l équation du mouvement s exprime sous la forme : ẍ + ω 2 0 x = K où K est une constante homogène à une accélération. À l équilibre x = x e, ẋ = 0, ẍ = 0. On en déduit la relation ω 2 0 x e = K et on réécrit l équation sous la forme ẍ + ω 2 0 x = ω 2 0 x e ẍ + ω 2 0 (x x e ) = 0 En posant ε = x x e, ε = ẍ, on retrouve l équation (OH) ε + ω 2 0 ε = 0. On en déduit x(t) = x e + ε(t) = x e + A cos(ω 0 t + ϕ) = x e + a cos(ω 0 t) + b sin(ω 0 t) avec x e = K ω

13 VI. Bilan énergétique Quelques rappels de terminale : Travail d une force constante : W AB ( F ) = F. AB Force conservative (dont le travail est indépendant du chemin suivi), force non conservative (force de frottement) Travail d une force conservative W AB ( F ) = E p (A) E p (B). Exemple de travail de forces conservatives : travail du poids W AB ( P ) = mg(z A z B ) (axe Oz orienté vers le haut) travail de la force électrique W AB (q E) = qu AB Pour un mouvement conservatif : les seules forces qui travaillent au cours du mouvement sont conservatives, donc en l absence de frottement, E m = E c + E p = Cte. En présence de frottement l énergie mécanique diminue E m = W frottements < Intégrale première du mouvement. Le mouvement étudié s effectue sans frottement. On est tenté de croire qu il est conservatif. Reste à déterminer l expression de l énergie mécanique associée. Pour cela, on part de l équation du mouvement. Les termes contenus dans cette équation sont homogènes à des forces. Une énergie se mesure en joule (force longueur), une puissance en watt (énergie/temps =force vitesse). On peut donc faire apparaître une puissance en multipliant les termes de l équation du mouvement par une vitesse. On a établi, pour le mouvement horizontal sans frottement : On multiplie chaque terme par ẋ mẍ = kx mẋẍ = kxẋ mẋẍ + kxẋ = 0 d dt (1 2 mẋ kx2 ) = mẋ kx2 = Cte Cette Cte étant homogène à une énergie. On reconnaît E c = 1 2 mẋ2 l énergie cinétique de la masse m. On identifie le terme 1 2 kx2 à l énergie potentielle du ressort. Elle est définie à une constante additive près. On choisit en général E p = 0 pour x = 0. On a alors E p = 1 2 kx2. De manière générale l énergie potentielle d un ressort, également appelée énergie potentielle élastique, s écrit sous la forme E p = 1 2 k(l l 0) 2 si on choisit E p = 0 pour l = l 0. On pose E m = E c + E p l énergie mécanique : elle se conserve au cours du mouvement étudié. 13

14 E m = E c + E p = 1 2 mẋ kx2 = Cte 2. Évolution temporelle de E c et E p x(t) = A cos(ω 0 t + ϕ) ẋ(t) = Aω 0 sin(ω 0 t + ϕ) E p = 1 2 kx2 = 1 2 ka2 cos 2 (ω 0 t + ϕ) E c = 1 2 mẋ2 = 1 2 mω2 0A 2 sin 2 (ω 0 t + ϕ) = 1 2 m k ma2 sin 2 (ω 0 t + ϕ) = 1 2 ka2 sin 2 (ω 0 t + ϕ) E m = E c + E p = 1 2 ka2 (cos 2 (ω 0 t + ϕ) + sin 2 (ω 0 t + ϕ) ) = 1 }{{} 2 ka2 =1 E m = E c + E p = 1 2 ka2 = cte On vérifie que l énergie mécanique est constante au cours du mouvement. Sa valeur se retrouve facilement en considérant une des positions extrémales de la masse (où x = ±A et ẋ = 0). On a alors E c = 0 et donc E m = E p = 1 2 ka2. Au cours du mouvement il y a passage de l énergie cinétique à l énergie potentielle et réciproquement. L énergie potentielle est maximum, lorsque la masse occupe les positions extrémales (E c = 0) L énergie cinétique est maximale lorsque la masse par O (E p = 0). 14

15 On a représenté dans la partie supérieure du graphe ci-dessous l évolution temporelle de E p et E c dans le cas où ϕ = 0, ainsi que la valeur de l énergie mécanique E m = 1 2 ka2. La partie inférieure du graphe indique l allure de x(t). On visualise ainsi l échange permanent entre les deux formes d énergie (cinétique et potentielle). Question : que pourrait-on dire de l évolution de E m s il y avait des frottements? Quelle en serait la conséquence sur l amplitude du mouvement? 15

16 3. Interprétation graphique : puits de potentiel harmonique On trace le profil parabolique de l énergie potentielle E p = 1 2 kx2 E m = E c + E p = 1 2 mẋ2 +E p }{{} 0 E m E p Le mouvement n est possible que pour des valeurs de x où l inégalité E m E p est vérifiée : la zone indiquée en pointillée n est donc pas accessible, le mouvement est borné à l intervalle [ A, A]. E c se lit graphiquement comme l écart entre E m la courbe E p (x). E c = 0 lorsque E m = E p, ce qui se produit aux deux valeurs extrémales du mouvement ±A. 16

17 Correction II.2 Tracé de f(x) = cos(x π) : 3 On peut poser cos(x π) = 3 cos(x ) avec x = x π : on retrouve donc la courbe du cosinus 3 dans un repère d origine O. En O, x = 0, x π = 0, x = π. 3 3 Tracé de g(x) = sin(x + 2π 3 ) La courbe est décalée vers la droite de π 3 De même on peut poser sin(x + 2π 3 ) = sin(x ) avec x = x + 2π 3. x = 0 pour x = 2π 3. On retrouve la courbe du sinus dans un repère d origine O situé en x = 2π 3. La courbe est décalée vers la gauche de 2π 3 Remarque : les fonctions sinus et cosinus étant périodiques de période 2π, on peut écrire f(x) = cos(x π 3 ) = cos(x π 3 + 2π) = cos(x + 5π 3 ). 17

18 Tracé de h(x) = cos(x) 1 cos x 1, 0, cos x 0, 5 0, 5 h(x) 1, 5 La fonction h(x) oscille autour de la valeur 1 avec une amplitude de 0.5. Calculs de dérivés et de primitives : ωt est sans dimension (angle en radian), ω homogène à l inverse d un temps (rad.s 1 ). f(t) = cos(ωt) f (t) = ω sin(ωt) g(t) = sin(ωt) g (t) = ω cos(ωt) 1 f(t)dt = sin(ωt) + cte ω 1 g(t)dt = cos(ωt) + cte ω 18

Cours de mécanique. M13-Oscillateurs

Cours de mécanique. M13-Oscillateurs Cours de mécanique M13-Oscillateurs 1 Introduction Nous étudierons dans ce chapitre en premier lieu l oscillateur harmonique solide-ressort horizontale, nous introduirons donc la force de rappel du ressort

Plus en détail

Oscillateur harmonique (CORRIGES)

Oscillateur harmonique (CORRIGES) Oscillateur harmonique (CORRIGES) 1. Mesure de masse en apesanteur : a) Système ; chaise, de masse m o représentée par un point matériel M de masse m o. Actions : poids et rappel du ressort. La RFD (ou

Plus en détail

Mouvement Rectiligne

Mouvement Rectiligne Mouvement Rectiligne Etude cinématique dynamique Enoncés Exercice 1 (Etude du mouvement rectiligne d un point matériel) Un mobile M effectue un mouvement dans le plan (O, x, y) muni d un repère R (O, i,

Plus en détail

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I Page1 CHAPITRE I Oscillations libres non amorties : Système à un degré de liberté I.1 Généralités sur les vibrations I.1.1 Mouvement périodique : Définition : C est un mouvement qui se répète à intervalles

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE S 1

TRAVAUX DIRIGÉS DE S 1 Travau Dirigés S 1 Correction PCSI 2016 2017 TRAVAUX DIRIGÉS DE S 1 Eercice 1 : Homogénéité 1. ontrer que l epression obtenue en cours ω = k est homogène. m 2. n trouve epérimentalement ω = 250 /min, convertir

Plus en détail

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation.

La valeur positive extrême (ou maximale) prise par l abscisse angulaire est appelée amplitude de l oscillation. Terminale S Chapitre 12 Les systèmes mécaniques oscillants. Lycée J-B Schwilgué - SELESTAT I. Exemples de systèmes oscillants. 1. L oscillateur. On appelle oscillateur (ou système oscillant) un système

Plus en détail

I. Signal périodique CARACTÉRISTIQUES D UN SIGNAL. 1. Période, fréquence. 2. Signal sinusoïdal

I. Signal périodique CARACTÉRISTIQUES D UN SIGNAL. 1. Période, fréquence. 2. Signal sinusoïdal CARACTÉRISTIQUES D UN SIGNAL I. Signal périodique 1. Période, fréquence La période T d un signal est la plus petite durée au bout de laquelle le signal se reproduit identique à lui-même. s(t + T ) = s(t)

Plus en détail

Oscillateurs. Une oscillation est le mouvement effectué par le système entre deux passages consécutifs à la même position et dans le même sens.

Oscillateurs. Une oscillation est le mouvement effectué par le système entre deux passages consécutifs à la même position et dans le même sens. I - Systèmes oscillants et mouvement sinusoïdal 1) Système mécanique oscillant Oscillateurs On appelle système mécanique oscillant un système matériel pouvant évoluer de part et d'autre d'une position

Plus en détail

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son

1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son Physique TC 1 Correction 1. Sur un schéma représentez la force gravitationnelle exercée par la Terre (masse M T ) sur un satellite S (masse m S ) situé à la distance r de son centre. 2. Proposer une expression

Plus en détail

Cours n 7 : Oscillations mécaniques

Cours n 7 : Oscillations mécaniques Cours n 7 : Oscillations mécaniques Introduction Depuis longtemps, les savants ont cherché à expliquer les phénomènes oscillatoires et vibratoires qui existent sous diverses formes dans des systèmes physiques

Plus en détail

Énergie potentielle - Énergie

Énergie potentielle - Énergie MPSI - 2006/2007 - Mécanique I - Énergie potentielle - Énergie mécanique - Problèmes à un degré de liberté page 1/6 Énergie potentielle - Énergie mécanique - Problèmes à un degré de liberté Dans le chapitre

Plus en détail

OSCILLATIONS LIBRES D UN PENDULE ELASTIQUE

OSCILLATIONS LIBRES D UN PENDULE ELASTIQUE Prérequis OSCILLATIONS LIBRES D UN PENDULE ELASTIQUE * Encadrer l expression de l énergie cinétique m v v m Ec = Ec = Ec = mv * Cocher les facteurs dont dé pond l énergie potentielle élastique d un système

Plus en détail

Oscillateurs mécaniques forcés

Oscillateurs mécaniques forcés I. Réponse à une excitation I.. Régimes excités Mécanique 5 Oscillateurs mécaniques forcés Soit un oscillateur constitué dun point mobile M de masse m relié à un ressort, pour exercer sur ce pendule une

Plus en détail

oscillateurs et ondes progressive

oscillateurs et ondes progressive oscillateurs et ondes progressive Ce cours reprend le cours de madame Grenier de 2007, il constitue une aide et en aucun cas une référence pour le concours! C est un résumé du cours de madame Grenier,

Plus en détail

repose sur le sol. Lorsque le sol est localement mis en mouvement O sous l effet de secousses sismiques, le référentiel du boîtier est animé,

repose sur le sol. Lorsque le sol est localement mis en mouvement O sous l effet de secousses sismiques, le référentiel du boîtier est animé, FICHE TD PREMIER PRINCIPE DE LA MECANIQUE CLASSIQUE EXERCICE N 1 Un sismographe est un appareil destiné à enregistrer les vibrations de la surface terrestre sous l action d un séisme. Son S g principe

Plus en détail

Les oscillations libres d un pendule élastique Oscillations libres non amorties Série d exercices corrigés

Les oscillations libres d un pendule élastique Oscillations libres non amorties Série d exercices corrigés Les oscillations libres d un pendule élastique Oscillations libres non amorties Série d exercices corrigés Exercice 1 : On considère l'oscillateur horizontal (Figure 1) constitué par un ressort de raideur

Plus en détail

LES OSCILLATIONS. Un mouvement qui se répète à intervalles de temps consécutifs égaux est dit périodique.

LES OSCILLATIONS. Un mouvement qui se répète à intervalles de temps consécutifs égaux est dit périodique. LES OSCILLATIONS Un mouvement qui se répète à intervalles de temps consécutifs égaux est dit périodique. Exemples d oscillations : la balancoire, cordes d une guitare... molécules d air qui transmettent

Plus en détail

Mécanique du point. Contrôle final. Sans documents - calculatrice autorisée LES NUMEROS DE GROUPE ET DE PROMO DEVRONT ETRE ECRITS SUR LES COPIES

Mécanique du point. Contrôle final. Sans documents - calculatrice autorisée LES NUMEROS DE GROUPE ET DE PROMO DEVRONT ETRE ECRITS SUR LES COPIES E. S. I. E. E. Année 2013/2014 Mécanique du point SFP-1003 Contrôle final Temps : 3h Mercredi 15/01/2014 Sans documents - calculatrice autorisée E. Algré LES NUMEROS DE GROUPE ET DE PROMO DEVRONT ETRE

Plus en détail

Systèmes oscillants. I. Présentation de quelques systèmes oscillants mécaniques. 1. Les oscillateurs vus en terminale S.

Systèmes oscillants. I. Présentation de quelques systèmes oscillants mécaniques. 1. Les oscillateurs vus en terminale S. Systèmes oscillants I. Présentation de quelques systèmes oscillants mécaniques. 1. Les oscillateurs vus en terminale S. Les oscillateurs étudiés en terminale S sont : - le pendule pesant (simple) - le

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 10. Jallu Laurent

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 10. Jallu Laurent ycée alilée ennevilliers chap. 10 Jallu aurent I. Présentation d oscillateurs libres... 1. e pendule simple... Définition... a période du pendule simple.... e pendule élastique... 3 Définition... 3 a période

Plus en détail

MINESTRE DE L EDUCATION ET DE LAFORMATION SERIE N 8 SEANCE N 16 SCIENCE-TECHNIQUE-EXP-MATHS

MINESTRE DE L EDUCATION ET DE LAFORMATION SERIE N 8 SEANCE N 16 SCIENCE-TECHNIQUE-EXP-MATHS REPUBLIQUETUNISIENNE PROF/ MABROUKI SALAH MINESTRE DE L EDUCATION ET DE LAFORMATION SERIE N 8 SEANCE N 16 SECTION / SCIENCE-TECHNIQUE-EXP-MATHS Osc ~ Libre ~. ~ 2 EXERCICEN 1 On dispose d un pendule élastique

Plus en détail

Oscillateur harmonique - Régime libre

Oscillateur harmonique - Régime libre Mécanique 2 - Oscillations libres page 1/9 Oscillateur harmonique - Régime libre Table des matières 1 Oscillateur harmonique 1 2 Oscillations libres 2 2.1 Pulsation propre - Isochronisme des oscillations........

Plus en détail

Dynamique newtonienne

Dynamique newtonienne Dynamique newtonienne Contrairement à la cinématique, qui se limite à la description du mouvement, la dynamique a pour but l interprétation des causes du mouvement. Aspect historique Entre les années 1600

Plus en détail

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Signaux physiques Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Sommaire 1 Etude du régime libre de l oscillateur harmonique amorti 1 1.1 Définition d un OH amorti...........................................

Plus en détail

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES EXERCICE 1 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES A/ Un pendule élastique horizontal est formé d'un ressort (R) à spires non jointives, de masse négligeable, de raideur K=20N.m -1 dont l'une de ses extrémités

Plus en détail

Ondes (Phys202r) Partiel n 1

Ondes (Phys202r) Partiel n 1 DEUG S3 PMCP 6 octobre 6 Ondes Physr) Partiel n 1 durée: 1 heure sans documents, calculatrices autorisées L énoncé comporte 3 pages. Les questions 1 à 4 du B peuvent être résolues indépendamment les unes

Plus en détail

M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ

M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ Rappels des épisodes précédents... Au cours de la première période, nous avons rencontré le modèle de l Oscillateur Harmonique Amorti ( Cf Cours M4). Nous allons

Plus en détail

Mécanique fondamentale

Mécanique fondamentale Chapitre 1 Mécanique fondamentale CURS Ce cours a pour objet de donner aux étudiants en PAES les outils indispensables àlaréussite de leurs concours. Nous avons donc privilégié systématiquement l aspect

Plus en détail

Le graphe, de la figure (2), montre la variation de x en fonction de temps.

Le graphe, de la figure (2), montre la variation de x en fonction de temps. MATIERE; PHYSIQUE CLASSE; --SV-SG----------------------- DUREE---1 ''-18 ''------------- Premier exercice(7pts) Oscillateur élastique horizontal. On dispose d'un oscillateur élastique formé d'un ressort,

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa - Chapitre 10 : Oscillateurs mécaniques (II) 5. Oscillateur mécanique libre amorti : En présence de frottements, il n y a plus

Plus en détail

UN RESUME DU COURS DE SUP SUR LES ONDES

UN RESUME DU COURS DE SUP SUR LES ONDES UN RESUME DU COURS DE SUP SUR LES ONDES I. Ondes progressives Prenons un exemple. On secoue à l instant t 1 l extrémité située en x=0 d une corde horizontale. II. On obtient une onde progressive dans le

Plus en détail

Deuxième séance de regroupement PHR004

Deuxième séance de regroupement PHR004 Deuxième séance de regroupement PHR4 Rappels de cours (Leçons 3 à 5) Commentaires sur les exercices Questions / Réponses Dynamique du point matériel Rappels On nomme "Référentiel" un système d'axes, pouvant

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Énoncé de l exercice 1 Un solide C, de dimensions négligeables, de masse m =100 g, pouvant glisser sans frottement sur une table horizontale, est fixée à l extrémité d un ressort à spires non jointives,

Plus en détail

Devoir n 3 de sciences physiques (2 heures)

Devoir n 3 de sciences physiques (2 heures) Lycée de Bambey erminale Sa Année: 7/8 Devoir n 3 de sciences physiques ( heures) 1 Exercice 1: Réaction entre un acide fort et une base forte (8 points) Les parties I et II sont indépendantes. Partie

Plus en détail

Loi du moment cinétique

Loi du moment cinétique Loi du moment cinétique Cas d un point matériel, d un système de points matériels et d un solide en rotation autour d un axe fixe Introduction...3 I Quelques rappels sur la mécanique du solide...4 1 Les

Plus en détail

OSCILLATEUR HARMONIQUE NON AMORTI

OSCILLATEUR HARMONIQUE NON AMORTI OSCILLATEUR HARMONIQUE NON AMORTI EN MÉCANIQUE Sommaire Bloc :Oscillateur harmonique non amorti en mécanique...3 I.Force de rappel élastique exercée par un ressort...4 A.Notations...4 B.Force de rappel...4

Plus en détail

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points)

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Amérique du Sud 25 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Au cours d une séance de travaux pratiques, les élèves réalisent un montage permettant d émettre puis de recevoir

Plus en détail

Oscillations. 1 Ressort. 2 Oscillateurs mécaniques libres. 2.1 Système masse-ressort sans frottement

Oscillations. 1 Ressort. 2 Oscillateurs mécaniques libres. 2.1 Système masse-ressort sans frottement 4 Oscillations Le phénomène d oscillation est extrêmement important en physique, il intervient dans de nombreux phénomènes. Par exemple, il permet de comprendre les pendules, les horloges et les montres,

Plus en détail

Oscillateurs mécaniques

Oscillateurs mécaniques Oscillateurs mécaniques I. Mouvement Harmonique Simple (MHS) + + =. Projection sur [ ) : = + = Equation différentielle régissant le mouvement du dispositif {solide-ressort} Les solutions sont de la forme

Plus en détail

TD Mécanique du solide

TD Mécanique du solide TPC2 TD Mécanique du solide Solide en rotation autour d un axe fixe Exercice n o 1 : Ordres de grandeur des moments cinétiques 1 Le moment d inertie de la Terre en rotation uniforme autour de l axe passant

Plus en détail

Matière : Physique Classe : SG.

Matière : Physique Classe : SG. Matière : Physique Classe : SG. Premier exercice (7pts) : étude énergétique Un jouet d'enfant est formé d'un rail placé dans un plan vertical comme indique la figure ci-dessous. La partie ABC est un trajet

Plus en détail

Oscillationsforcéesdessystèmesàun degrédeliberté

Oscillationsforcéesdessystèmesàun degrédeliberté Chapitre 3 Oscillationsforcéesdessystèmesàun degrédeliberté 3.1 Equation différentielle Rappelons la forme générale de l équation de Lagrange pour les systèmes à un degré de liberté : d L L dt q q + D

Plus en détail

Chute libre en mécanique

Chute libre en mécanique Chute libre en mécanique Le but de ce document est d en finir avec les difficultés mathématiques sur les équations horaires présentées en sciences physiques. Deux parties : 1. des explications liées aux

Plus en détail

Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire.

Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire. Mécanique 5 Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI 1-2016-2017 Contenu du programme officiel : Notions et contenus Définition d un

Plus en détail

- La force est-elle vraiment à l origine du déplacement entre deux points? Mieux : - Quelle est sa contribution au déplacement entre A et B?

- La force est-elle vraiment à l origine du déplacement entre deux points? Mieux : - Quelle est sa contribution au déplacement entre A et B? Chapitre 5 Energie des systèmes mécaniques Introduction Les deux premières lois de Newton nous ont permis d accepter le lien entre force et mouvement d un système matériel, la relation directe se faisant

Plus en détail

Révisions d électrocinétique

Révisions d électrocinétique TD 0 évisions d électrocinétique 3 harge d un condensateur On considère le circuit ci-contre À t = 0, on Dipôles et circuits du premier ordre met le circuit sous tension par l intermédiaire du générateur

Plus en détail

Mécanique du Point Matériel

Mécanique du Point Matériel (1) (1) Université Cadi Ayyad Faculté des Sciences Semlalia Département de Physique Année universitaire 2013/2014 Chapitre VII : Oscillateur harmonique 1 Introduction 2 3 Chapitre VII: Oscillateur harmonique

Plus en détail

Université Paul Sabatier Licence STS Parcours PC Physique L1

Université Paul Sabatier Licence STS Parcours PC Physique L1 Université Paul Sabatier Licence STS Parcours PC Physique L1 Thèmes 5 et 6 Oscillations forcées ; résonance ; impédance 2009 2010, durée : 6 h Conformément à l usage typographique international, les vecteurs

Plus en détail

Etude énergétique des systèmes mécaniques

Etude énergétique des systèmes mécaniques Etude énergétique des systèmes mécaniques I) TRAVAIL D UNE FORCE CONSTANTE 1) Expression du travail (rappel) 2) Travail du poids d un corps II) TRAVAIL D UNE FORCE QUELCONQUE 1) Travail élémentaire a)

Plus en détail

A- MOUVEMENT CIRCULAIRE

A- MOUVEMENT CIRCULAIRE CHAPITRE 3 MOUVEMENTS PARTICULIERS A- Mouvement circulaire B- Mouvement oscillatoire Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 5-6 SVI-STU A- MOUVEMENT

Plus en détail

Le pendule pesant. 1. Schéma. 2. Etude du mouvement du pendule pesant. par Gilbert Gastebois

Le pendule pesant. 1. Schéma. 2. Etude du mouvement du pendule pesant. par Gilbert Gastebois 1. Schéma Le pendule pesant par Gilbert Gastebois L 0 Longueur du pendule = distance entre l'axe et le centre de gravité du pendule. m Masse du pendule J Moment d'inertie du pendule par rapport à son axe.

Plus en détail

PENDULE DE TORSION. PENDULE PESANT.

PENDULE DE TORSION. PENDULE PESANT. PENDULE SIMPLE PENDULE DE TORSION. Il est constitué d un disque de masse m et de rayon R suspendu en son centre par un fil de torsion de masse négligeable. L autre extrémité du fil est fixe. PENDULE PESANT.

Plus en détail

Chap. 9 : La mécanique de Newton Exercices

Chap. 9 : La mécanique de Newton Exercices Terminale S Physique Chapitre 9 : La mécanique de Newton Page 1 sur 7 Exercice n 1 p219 1. Le mouvement de ce mobile est rectiligne et uniforme. 2. La valeur de la vitesse est constante. 3. Le vecteur-vitesse

Plus en détail

P. dl = P. B. Terminale S Chapitre 13. Etude énergétiques des systèmes mécaniques.

P. dl = P. B. Terminale S Chapitre 13. Etude énergétiques des systèmes mécaniques. Terminale S Chapitre 13 Etude énergétiques des systèmes mécaniques. I. Travail d une force. Connaître l expression du travail élémentaire d une force Établir l expression du travail d une force extérieure

Plus en détail

Chapitre 2. Oscillateurs. 2.1 Systèmes oscillants Exemples d oscillateurs Mise en évidence expérimentale

Chapitre 2. Oscillateurs. 2.1 Systèmes oscillants Exemples d oscillateurs Mise en évidence expérimentale Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

Dynamique du point en référentiel

Dynamique du point en référentiel MPSI - Mécanique I - Dynamique du point en référentiel galiléen page 1/6 Dynamique du point en référentiel galiléen Il faut bien comprendre que la e loi de Newton rappelée dans le chapitre d introduction

Plus en détail

SERIE 3 / ENERGIE POTENTIELLE ET MECANIQUE ANNEE :

SERIE 3 / ENERGIE POTENTIELLE ET MECANIQUE ANNEE : SERIE 3 : ENERGIES POTENTIELLE ET MECANIQUE Remarque : Dans cette série, il est possible de résoudre certains exercices avec le théorème de l énergie cinétique, seulement il est clair que le but est de

Plus en détail

TD O1 : Phénomènes de propagation unidimensionnelle

TD O1 : Phénomènes de propagation unidimensionnelle O1 : Phénomènes de propagation unidimensionnelle Révisions de cours : Définir une onde longitudinale et une onde transversale Etablir l équation d onde dans le cas de la corde vibrante Exprimer une célérité

Plus en détail

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Quels sont les régimes observés lorsqu'on soumet un oscillateur à une excitation sinusoïdale? 2) Pourquoi

Plus en détail

8 v 7.1 Oscillations 1

8 v 7.1 Oscillations 1 8 Oscillations v 7.1 Mouvement oscillatoire exemples d'oscillations : pendule de Galilée corde d'une guitare, air dans une flûte, dans un tuyau d'orgue propagation du son dans la matière vibrations des

Plus en détail

Cours 07 Cinématique du point. Équations horaires. p1(bâti-1 / plateau-1) ( m ) v1(bâti-1 / plateau-1) ( m/s ) a1(bâti-1 / plateau-1) ( m/s² )

Cours 07 Cinématique du point. Équations horaires. p1(bâti-1 / plateau-1) ( m ) v1(bâti-1 / plateau-1) ( m/s ) a1(bâti-1 / plateau-1) ( m/s² ) Équations horaires EQUATIONS: POSITION,VITESSE,ACCELERATION DU POINT G Y 3,5 3 p1(bâti-1 / plateau-1) ( m ) v1(bâti-1 / plateau-1) ( m/s ) a1(bâti-1 / plateau-1) ( m/s² ) 2,5 2 + G + G + G 1,5 Fig. 1 Fig.

Plus en détail

Deuxième séance de regroupement PHR004

Deuxième séance de regroupement PHR004 Deuxième séance de regroupement PHR4 Rappels de cours (Leçons 3 à 5) Commentaires sur les exercices Questions / Réponses Dynamique du point matériel Rappels Référentiel = système d'axes (pouvant constituer

Plus en détail

TP SFP-1003: Etude d un oscillateur forcé

TP SFP-1003: Etude d un oscillateur forcé TP SFP-1003: Etude d un oscillateur forcé Nous allons étudier au cours de ce TP le comportement d un pendule élastique vertical en régime forcé. Pour forcer les oscillations du système masse-ressort à

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Pendule de torsion Le but de l exercice est de déterminer le moment d inertie d une tige homogène par rapport à un axe qui lui est perpendiculaire en son milieu et la constante de torsion

Plus en détail

Constatations expérimentales

Constatations expérimentales PCSI1 Lycée Michelet BATTEMENTS On ne se lasse pas de superposer les ondes. On a bien le droit, puisque l équation qui régit leur propagation est linéaire (mais pour connaître cette équation il faudra

Plus en détail

Oscillateur linéaire à un degré de liberté

Oscillateur linéaire à un degré de liberté Chapitre 4 Oscillateur linéaire à un degré de liberté 4.1 Rappel sur l oscillateur harmonique L équation différentielle d un oscillateur harmonique au voisinage d une position d équilibre stable est avec

Plus en détail

Le plan sur lequel se déplace le solide S est horizontal. La position du centre d'inertie G est donnée par

Le plan sur lequel se déplace le solide S est horizontal. La position du centre d'inertie G est donnée par P12-OSCILLATIONS MECANIQUES TRAVAUX DIRIGÉS TERMINALEE S 1 Oscillateur mécanique horizontal Un oscillateur mécanique est constitué d'un ressort à spires non jointives de raideur k dont une extrémité est

Plus en détail

Mécanique analytique 18 novembre 2013

Mécanique analytique 18 novembre 2013 Mécanique analytique 18 novembre 2013 De nombreuses questions peuvent être traitées indépendamment. Prière de rédiger les réponses aux différents problèmes (I, II et III) sur des feuilles séparées. I.

Plus en détail

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités Énergie cinétique et travail : activités Application 1 a. Calculer l énergie cinétique : d une voiture de masse 1, 0tonnes roulant à 90km/h d un camion de masse 30tonnes roulant à 90km/h b. Calculer la

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Afin de décrire le mouvement d un solide, il faut : Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 16 : Cinématique - Mouvement d un point au cours du temps. Comment décrire le

Plus en détail

Chapitre n 3 Travail et énergie. W AB ( ) =. = F.AB.cos α

Chapitre n 3 Travail et énergie. W AB ( ) =. = F.AB.cos α Chapitre n 3 Travail et énergie I. Travail d une force constante 1. Notion de travail Le travail est une grandeur algébrique qui permet d évaluer l effet d une force sur l énergie d un objet en mouvement.

Plus en détail

2 ) Donner l expression la constante d équilibre relative à ce système. Donner son nom.

2 ) Donner l expression la constante d équilibre relative à ce système. Donner son nom. Série de révision SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures Coefficient : 4 Sections : MATHEMATIQUES + TECHNIQUES ET SCIENCES EXPERIMENTALES Chimie : (7 points) Exercice1 : (2.5 points) Les sources hydrothermales,

Plus en détail

( ) +... = S i ( x,t ) i

( ) +... = S i ( x,t ) i ONDES MECANIQUES : SUPERPOSITION R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI I Le principe de superposition ONDES : SUPERPOSITION «La musique met l âme en harmonie avec tout ce qui existe.» Oscar Wilde (1854-1900)

Plus en détail

PHYSIQUE II. Partie I - Moteur à aimant inducteur. r 1. Figure 1

PHYSIQUE II. Partie I - Moteur à aimant inducteur. r 1. Figure 1 PHYSIQUE II On se propose d examiner quelques principes de fonctionnement de deux types de moteurs électriques, à la fois sous les aspects électromagnétique et dynamique Les trois parties de ce problème

Plus en détail

Sujet de révision N o 4

Sujet de révision N o 4 Sujet de révision N o 4 CHIMIE Exercice 1 : 1- Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant et un réducteur.il intervient dans les couples BrO 3 - /Br 2 et Br 2 /Br -. Préciser dans quel couple il est oxydant

Plus en détail

On constate que l accélération est positive et donc le système monte bien.

On constate que l accélération est positive et donc le système monte bien. Université Cadi Ayyad Année Universitaire 05/06 Faculté des Sciences Semlalia-Marrakech Département de Physique Module de Mécanique du Point Matériel Corrigé de la série N 3 Filières SMA Corrigé : Peintre

Plus en détail

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales.

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales. TP - N : LA LOI DE NEWTON But de l expérience : - Vérifier le principe fondamental de la dynamique pour un mouvement de translation uniformément accéléré. - Déterminer expérimentalement la valeur de g.

Plus en détail

SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES

SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES SERIE N 7 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE LIBRES EXERCICE 1 Dans cet eercice, les réponses attendues doivent être rédigées de façon succincte. Le modèle d'oscillateur étudié est décrit ci-contre, et les

Plus en détail

p = A cos(kx ωt). (1.2)

p = A cos(kx ωt). (1.2) 1 1. Séries de Fourier 1. Introduction En physique, on rencontre souvent des problèmes faisant intervenir des vibrations ou des oscillations. La vibration d un diapason est un exemple de mouvement harmonique

Plus en détail

II confinement d objets quantiques

II confinement d objets quantiques 1 Centrale-MP-016 II confinement d objets quantiques II-A- Confinement d électrons dans une boîte quantique II-A-1-a) En mécanique on a un confinement dans le cas d une énergie potentielle du type : E

Plus en détail

TD: Référentiel non galiléen : Forces d inerties Relation fondamentale de la dynamique, Energie

TD: Référentiel non galiléen : Forces d inerties Relation fondamentale de la dynamique, Energie TD: Référentiel non galiléen : Forces d inerties Relation fondamentale de la dynamique, Energie Exercice 1: Pendule dans une voiture Un fil de plomb de longueur l, de masse m100g (figure 1) est suspendu

Plus en détail

CHAPITRE I GENERALITES SUR LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES

CHAPITRE I GENERALITES SUR LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES Prof. H. NAJIB Optique Physique Version 3 : juillet 01 CHAPITRE I GENERALITES SUR LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES I.1- Onde Electromagnétique On appelle onde électromagnétique (OE) le phénomène résultant

Plus en détail

J APPRENDS. La description d un mouvement se fait par rapport à un objet, choisi comme référence, appelé référentiel.

J APPRENDS. La description d un mouvement se fait par rapport à un objet, choisi comme référence, appelé référentiel. 1 Chapitre 01 Les outils de la mécanique classique (cinématique et dynamique newtoniennes) J APPENDS 1. Cinématique newtonienne 1.1. éférentiel et repère La description d un mouvement se fait par rapport

Plus en détail

Cours M2 Dynamique du point matériel en référentiel galiléen

Cours M2 Dynamique du point matériel en référentiel galiléen Cours M2 Dynamique du point matériel en référentiel galiléen D.Malka MPSI 2012-2013 Lycée Saint-Exupéry Introduction Dans ce cours, nous nous posons la question suivante : comment expliquer et prédire

Plus en détail

Introduction à la série de Fourier

Introduction à la série de Fourier Introduction à la série de Fourier Premier exemple et motivations La théorie des systèmes linéaires permet de déterminer la réponse du système à une sollicitation sinusoïdale : on est capable d obtenir

Plus en détail

Ondes Huygens Christiaan Huygens

Ondes Huygens Christiaan Huygens Chapitre 1 Ondes Savant d exception, Christiaan Huygens est aussi un inventeur de talent. Dans chaque domaine qu il aborde, il est capable d élaborer une théorie physique, de développer les éléments mathématiques

Plus en détail

Physique année Corrigé du DS commun de physique n 5 - Ondes mécaniques. v z (x, z, t) = (z + h) v x x

Physique année Corrigé du DS commun de physique n 5 - Ondes mécaniques. v z (x, z, t) = (z + h) v x x Classes de PC, PC*1 et PC*2 1 Janson de Sailly Corrigé du DS commun de physique n 5 - Ondes mécaniques 1 Ondes dans l océan 1.1 Ondes de gravité en eaux peu profondes 1. Les ondes étudiées sont décrites

Plus en détail

DS2. Le guidage des avions, un instrument essentiel : l altimètre

DS2. Le guidage des avions, un instrument essentiel : l altimètre 1 MP*1 016/017 Problème 1, d après Mines-PC-011 : DS Le guidage des avions, un instrument essentiel : l altimètre Le principe général d un altimètre est très simple. Un oscillateur embarqué dans l avion

Plus en détail

Travaux dirigés de propagation des ondes mécaniques

Travaux dirigés de propagation des ondes mécaniques Travaux dirigés de propagation des ondes mécaniques Année 14-15 page Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 3 P r é s e n t a t i o n Tous les exercices de propagation des ondes mécaniques qui

Plus en détail

Partie Mécanique. Mécanique Newtonienne (Force, Energie, Travail) Chapitre II. 1. Action Mécanique

Partie Mécanique. Mécanique Newtonienne (Force, Energie, Travail) Chapitre II. 1. Action Mécanique 1 Physique : Force, Energie et Travail Partie Mécanique Chapitre II Mécanique Newtonienne (Force, Energie, Travail) I. Les Forces 1. Action Mécanique Une action mécanique s exerçant sur un système peut

Plus en détail

La mécanique de Newton

La mécanique de Newton I. Comment décrire le mouvement d un solide? La mécanique de Newton Afin de décrire le mouvement d un solide, il faut : - choisir un système. - choisir un repère d espace et de temps (référentiel). - effectuer

Plus en détail

Les fonctions périodiques et les séries de Fourier

Les fonctions périodiques et les séries de Fourier Les fonctions périodiques et les séries de Fourier On fait tourner un point autour d un cercle de rayon A avec une vitesse angulaire constante ω, puis on trace la hauteur du point en fonction du temps

Plus en détail

Oscillateurs mécaniques

Oscillateurs mécaniques Oscillateurs mécaniques I. Fiches d exercices R.Duperray Oscillateur harmonique en régime libre Lycée F.BUISSON PTSI Mécanique série n 4: Oscillateurs harmoniques libres Exercice: Détermination d un coefficient

Plus en détail

Changement de référentiels

Changement de référentiels 1 MP*1-2015/2016 Changement de référentiels Une horloge est constituée d un pendule de longueur L, le fil étant sans masse, attaché en O au bout duquel est attachée en M une masse ponctuelle m. Il oscille

Plus en détail

TRIGONOMÉTRIE. Version Lang Fred

TRIGONOMÉTRIE. Version Lang Fred TRIGONOMÉTRIE Version 03 Lang Fred Définition des fonctions trigonométriques. Le cercle trigonométrique Figure : Le cercle trigonométrique: on peut voir OP comme l aiguille d une montre. Le cercle trigonométrique

Plus en détail

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe II. Moment cinétique scalaire d un solide en rotation autour d un axe fixe 1. Moment cinétique d un point matériel par rapport à un point On appelle

Plus en détail

CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE

CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE CORRIGE SERIE 11 : OSCILLATIONS MECANIQUES EXERCICE 1 PARTIE 1 1 ) «Evoluer de façon alternative et périodique» signifie osciller entre une valeur maximale et une valeur minimale en répétant le phénomène

Plus en détail

1, 2, 3... Sciences. Mathématiques générales : partim B. Année académique Répétition 3* : Physique

1, 2, 3... Sciences. Mathématiques générales : partim B. Année académique Répétition 3* : Physique 1, 2, 3... Sciences Année académique 2015-2016 Mathématiques générales : partim B Répétition 3* : Physique Version 27 avril 2016 Répétition 3* : analyse vectorielle et opérateurs de dérivation A propos

Plus en détail

Systèmes mécaniques oscillants : exercices

Systèmes mécaniques oscillants : exercices Systèmes mécaniques oscillants : exercices Exercice 1 : 1. Définir les notions suivantes : Oscillateur mécanique - mouvement oscillatoire - oscillation libre - amplitude de mouvement - élongation du mouvement

Plus en détail

PROBLEME : PENDULES COUPLÉS PAR UNE BARRE DE TORSION

PROBLEME : PENDULES COUPLÉS PAR UNE BARRE DE TORSION UE PHY44 Vibrations, ondes et optique ondulatoire, 014-015 L Université Joseph Fourier, Grenoble UE PHY44 Partiel 1 mars 015 durée h 5 pages alculatrice collège autorisée, documents interdits, téléphone

Plus en détail