Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano"

Transcription

1 Insuffisance rénale aigue Dr. L.Albano

2 Insuffisance rénale aiguë (IRA) Définitions Physiopathologie: IRA obstructive IRA fonctionnelle IRA organique Clinique Complications Diagnostic Principes de traitement

3 IRA : définitions (1) Diminution rapide et brutale, en quelques jours ou quelques heures de la filtration glomérulaire Rétention des déchets azotés Oligurie fréquente Fonction rénale initiale peut être normale ou altérée Réversible souvent

4 IRA : définitions (2) Facteur de morbidité et mortalité hospitalière: Gravité des pathologies sous-jacentes Incidence élevée des complications 5% des admissions hospitalières: 30% des admissions en USI IRA: facteur de risque de survenue d une IR chronique

5

6 IRA obstructive 5% des IRA Obstacle sur les voies excrétrices urinaires URGENCE diagnostique et thérapeutique Nécessité d un diagnostic précis de la nature de l obstacle

7 IRA obstructive Arbre urinaire sans préparation Face, décubitus Calcifications à projection urinaire

8 IRA obstructive Echographie de l appareil urinaire (1) Non irradiante, peu coûteuse Indispensable: M e n s u r a t i o n, différenciation corticomédullaire ++ Identification de masses rénales: liquide ou solide Guidage pour biopsie

9 IRA obstructive Echographie de l appareil urinaire (2) Cavités pyélo-calicielles: Dilatation++ mais pas visualisation de l obstacle

10 IRA obstructive Étiologies Cancer pelvien 40% Lithiase 50% Fibrose rétro-péritonéale Lésion urétérale post-opératoire

11 Traitements?

12 Traitement 1er objectif= correction des troubles métaboliques Épuration extra-rénale en urgence peut-être nécessaire 2d objectif= libération des urines Sonde vésicale Cysto-cath Sonde urétrale Néphrostomie percutanée 3ème objectif: traitement étiologique

13 Néphrostomie

14 Néphrostomie

15

16 Physiopathologie : IRA fonctionnelle 55% des IRA Anomalies de la perfusion rénale Rein intrinsèquement normal Réversible rapidement après restauration du débit sanguin rénal MAIS: Une hypoperfusion sévère et/ou prolongée peut entraîner une atteinte rénale parenchymateuse ischémique= IRA organique par nécrose tubulaire aigue

17 Physiopathologie : IRA fonctionnelle Diminution de la volémie: Hémorragie Brûlures Déshydratation Pertes digestives: vomissements, diarrhée Pertes urinaires: diurétiques Bas débit cardiaque

18

19 IRA organique Maladie du parenchyme rénal: Artérioles Glomérules + vaisseaux Tubules Interstitium 70% nécrose tubulaire aigue (NTA) PBR pour faire le diagnostique certain

20 Des glomérules pathologiques?

21 IRA par nécrose tubulaire aigue post-ischémique 1-macroscopie

22 IRA par nécrose tubulaire aigue post-ischémique 2-microscopie

23 IRA par nécrose tubulaire aigue post-ischémique 2-microscopie

24 Conséquences de l ischémie rénale Clinique Premiers jours = phase oligurique Élimination urinaire faible ou nulle Urine peu concentrée Créatinine urinaire basse et plasmatique élevée Phase polyurique Augmentation graduelle de la filtration glomérulaire Réabsorption tubulaire encore altérée Guérison totale: restitution ad integrum de la fonction rénale

25 Clinique et biologie quelle que soit la cause de l IRA Hyperhydratation: HTA Oedèmes interstitiels Œdème aigu du poumon Hyperkaliémie: ECG: augmentation de l amplitude de l onde T, élargissement du QRS, troubles du rythme arrêt cardiaque Hypokaliémie: lors de la reprise de diurèse Acidose métabolique Anémie

26 Hyperkaliémie

27 Hypokaliémie

28 Affirmer IRA: Baisse de la diurèse Augmentation de la créatinine sg Typer echographie rein+voies urinaires Dilatation Pas de dilatation IRA obstructive clinique signes d'hypovolémie Dérivation oui non IRA fonctionnelle IRA organique remplissage vasculaire PBR si inefficace développement NTA=organique

29 Principes de traitement Prévention: Lors de la prescription d un médicament néphrotoxique: Ajustement des doses: âge, fonction rénale Dosage sanguin de la substance Surveillance de la fonction rénale Éviter la déshydratation

30 Principes de traitement Si la fonction rénale est gravement altérée: Suppléance rénale par hémodialyse: Élimination des déchets de l organisme Maintien de l homéostasie Indications: Surcharge hydrosodée Hyperkaliémie Acidose grave Urée = 30 à 40 mmol/l

31 Principes de traitement En cas d atteinte glomérulaire et vasculaire: Corticoïdes ± immunosuppresseurs En cas d IRA obstructive: Dérivation des urines : Néphrostomie Sondage vésical

32 FIN épisode II

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

«Je prends soins de mes reins, en connaissance de causes» Conférence santé - Ans. Dr. Luc Radermacher

«Je prends soins de mes reins, en connaissance de causes» Conférence santé - Ans. Dr. Luc Radermacher «Je prends soins de mes reins, en connaissance de causes» Conférence santé - Ans Dr. Luc Radermacher Plan Les reins sains. Les reins malades. Les symptômes. Les traitements. La prévention de l insuffisance

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007 EQUILIBRE ACIDE- BASE V.Moulaire Juin 2007 Objectif Maintien de la concentration en ions H+ dans les secteurs extra et intra cellulaires Gazométrie artérielle Valeurs normales: ph = 7,38-7,42 PCO2 = 38

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë (IRA)

Insuffisance rénale aiguë (IRA) AU PROGRAMME Insuffisance rénale aiguë (IRA) Processus dégénératif Classiquement, on distingue l insuffisance rénale aiguë (IRA) de l insuffisance rénale chronique (IRC). L IRA, contrairement à l IRC,

Plus en détail

Clairance de la créatinine basse

Clairance de la créatinine basse Clairance de la créatinine basse Conduite à tenir 17 Janvier 2015 XII ème Rencontre des Amicales de Paris Dr. X. Belenfant Réseau de Néphrologie en Ile de France Service de néphrologie CH Montreuil Clairance

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE AIGUË

INSUFFISANCE RENALE AIGUË INSUFFISANCE RENALE AIGUË 1 DEFINITION : Diminution du débit de filtration glomérulaire responsable d un syndrome d urémie aiguë (élévation créatininémie et urémie) Constitution brutale ou rapidement progressive

Plus en détail

Jamal BAMOULID Service de Néphrologie-Hémodialyse CHU Hôpital Saint-Jacques. sous-titres du masque

Jamal BAMOULID Service de Néphrologie-Hémodialyse CHU Hôpital Saint-Jacques. sous-titres du masque Jamal BAMOULID Service de Néphrologie-Hémodialyse CHU Hôpital Saint-Jacques INSUFFISANCE Cliquez RÉNALE pour modifier AIGUË le CHEZ style LE des SUJET AGÉ sous-titres du masque Généralités Vieillissement

Plus en détail

HNF1 Les anomalies rénales chez l enfant

HNF1 Les anomalies rénales chez l enfant HNF1 Les anomalies rénales chez l enfant Tim Ulinski Service de Néphrologie Pédiatrique Armand -APHP & Université 6 Y1 Phénotype des anomalies de HNF1beta DIABETE - présentation clinique hétérogène - sécrétion

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë. Vienne 20.3.2014 Dr P. HALLONET

Insuffisance rénale aiguë. Vienne 20.3.2014 Dr P. HALLONET Insuffisance rénale aiguë Vienne 20.3.2014 Dr P. HALLONET Cas clinique Mr D. âgé de 75ans 1,75m et 82kg Antécédents : HTA, dyslipidémie, insuffisance rénale chronique (créatinine 180 µmol/l soit MDRD 34

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue

Insuffisance rénale aigue Insuffisance rénale aigue Définitions : - Insuffisance rénale (IR): atteinte de la fonction d épuration du rein s accompagnant de perturbations cliniques et biologiques caractéristiques - Caractérisée

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES CANDIDOSIQUES: INTERET DE L L IMAGERIE

INFECTIONS URINAIRES CANDIDOSIQUES: INTERET DE L L IMAGERIE INFECTIONS URINAIRES CANDIDOSIQUES: INTERET DE L L IMAGERIE Introduction Autrefois considérées comme rares, les infections candidosiques urinaires ont connu un regain d intd intérêt du fait de la recrudescence

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

:: Syndrome de Clarkson

:: Syndrome de Clarkson :: Syndrome de Clarkson Synonymes : maladie de Clarkson syndrome de fuite capillaire idiopathique syndrome d hyperperméabilité capillaire (SHC) Définition : Le syndrome de Clarkson ou syndrome de fuite

Plus en détail

Maladie rénale chronique de l adulte

Maladie rénale chronique de l adulte POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Maladie rénale chronique de l adulte Dépister la maladie rénale chronique (MRC) Identifier la population à risque de maladie rénale chronique diabète hypertension

Plus en détail

Les Syndromes en Néphrologie

Les Syndromes en Néphrologie Les Syndromes en Néphrologie Définition Ensemble de signes et de symptômes (modifications morphologiques, fonctionnelles et/ou biochimiques) relevant de plusieurs étiologies rénales Type de néphropathies

Plus en détail

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale.

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale. Dossier 1 Monsieur B., 72 ans, est hospitalisé en urgence pour confusion mentale. Ses antécédents sont marqués par un infarctus du myocarde antérieur étendu en avril 1998, un œdème aigu du poumon en mai

Plus en détail

Insuffisance rénale. Définition. o Insuffisance rénale aiguë

Insuffisance rénale. Définition. o Insuffisance rénale aiguë Insuffisance rénale Définition o Insuffisance rénale aiguë Se traduit par un brusque arrêt de la filtration des déchets du sang et de la production d urine. Associée à un déséquilibre de l organisme en

Plus en détail

AVIS D EXPERT. Injection de Produits de Contraste et Insuffisance Rénale

AVIS D EXPERT. Injection de Produits de Contraste et Insuffisance Rénale AVIS D EXPERT Injection de Produits de Contraste et Insuffisance La survenue d une insuffisance rénale aiguë (IRA) au détours d une injection de produit de contraste iodé peut avoir un pronostic néfaste.

Plus en détail

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Les infections urinaires Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Epidémiologie Très fréquentes : second site dinfections communautaires. Plus fréquent chez la femme avec deux pics : au début de l activité

Plus en détail

Pathologie du Rein. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie du Rein. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie du Rein Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Le rein normal 1700 l de sang > 1 l d urine Homéostasie du milieu liquide Rôle endocrine: Erythropoïétine

Plus en détail

Maladies rénales. Informations et conseils

Maladies rénales. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Informations et conseils Maladies rénales Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.il contient des informations sur

Plus en détail

PYELONEPHRITE OBSTRUCTIVE: QUELS MODES DE DRAINAGE? Pr. Ag. Fakhfakh Hammadi

PYELONEPHRITE OBSTRUCTIVE: QUELS MODES DE DRAINAGE? Pr. Ag. Fakhfakh Hammadi PYELONEPHRITE OBSTRUCTIVE: QUELS MODES DE DRAINAGE? Pr. Ag. Fakhfakh Hammadi Service d Urolgie, d CHU Habib Bourguiba-Sfax Introduction PNA obstructive: Urgence médico-chirurgicale 31% des urgences chirurgicales

Plus en détail

SYMPTOMATOLOGIE DES URINES

SYMPTOMATOLOGIE DES URINES SYMPTOMATOLOGIE DES URINES OBJECTIFS SPECIFIQUES : A la fin du cours les étudiants de l année commun (infirmier ou sage femme) devront être capable de : 1- Décrire la physiologie de système urinaire 2-

Plus en détail

Item 176 : Prescription et surveillance des diurétiques

Item 176 : Prescription et surveillance des diurétiques Item 176 : Prescription et surveillance des diurétiques Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2

Plus en détail

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé Agence relevant du ministère de la santé La maladie rénale chronique Un risque pour bon nombre de vos patients Clés pour la dépister et ralentir sa progression

Plus en détail

A. Khoury (Besançon), J. Couvreur (Toulon)

A. Khoury (Besançon), J. Couvreur (Toulon) A. Khoury (Besançon), J. Couvreur (Toulon) Crush syndrome ou Sd des ensevelis ou Sd de Bywaters : Syndrome de compression traumatique : Définitions Rhabdomyolyse: Lyse musculaire, de cause physique ou

Plus en détail

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Laurence Heidet Centre de Référence des Maladies Rénales Héréditaires de l Enfant et de l Adulte. Service de Néphrologie Pédiatrique

Plus en détail

Prise en charge des urgences douloureuses d origine rénale Cas particulier de la femme enceinte

Prise en charge des urgences douloureuses d origine rénale Cas particulier de la femme enceinte Prise en charge des urgences douloureuses d origine rénale Cas particulier de la femme enceinte Nicolas Grenier Grossesse: Modifications rénales physiologiques Augmentation de la taille du rein (1 cm)

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DE LA THEORIE A LA PRATIQUE QUELLE REALITE? Déroulement de l atelierl Bilan de l exercice l

Plus en détail

14/03/2011. Rein du sujet âgé. 11 mars 2011

14/03/2011. Rein du sujet âgé. 11 mars 2011 Rein du sujet âgé 11 mars 2011 1 2 3 Rôles du rein Elimination des déchets(proteines ) Equilibre acide-base Equilibre hydroélectrolique Homéostasie phosphocalcique Régulation de l hématopoïèse Régulation

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge des coliques néphrétiques. Professeur Vincent Ravery Chef du Service d Urologie Hôpital Bichat-Claude Bernard

Actualités sur la prise en charge des coliques néphrétiques. Professeur Vincent Ravery Chef du Service d Urologie Hôpital Bichat-Claude Bernard Actualités sur la prise en charge des coliques néphrétiques Professeur Vincent Ravery Chef du Service d Urologie Hôpital Bichat-Claude Bernard Présentation d un cas Monsieur X. 38 ans, appelle SOS Médecin

Plus en détail

GLOMERULONEPHRITE AIGUE. Professeur Boucar DIOUF

GLOMERULONEPHRITE AIGUE. Professeur Boucar DIOUF GLOMERULONEPHRITE AIGUE Professeur Boucar DIOUF Introduction DEFINITION Le syndrome néphritique aigu: qualificatif clinique associant: œdèmes, HTA, protéinurie, hématurie et insuffisance rénale. Apparition

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... V Liste des abréviations de l'ouvrage...xiii

Table des matières. Avant-propos... V Liste des abréviations de l'ouvrage...xiii Table des matières Avant-propos................................................. V Liste des abréviations de l'ouvrage...............................xiii ITEM 83 Hépatites virales...........................................

Plus en détail

HTA d origine rénale parenchymateuse. Alexandre Karras Néphrologie HEGP

HTA d origine rénale parenchymateuse. Alexandre Karras Néphrologie HEGP HTA d origine rénale parenchymateuse Alexandre Karras Néphrologie HEGP INTRODUCTION Les néphropathies chroniques parenchymateuses sont la 1 ère cause d HTA secondaire (3 à 5 %) Toute HTA doit conduire

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

Imagerie du cholangiocarcinome (tumeurs de Klatzkin)

Imagerie du cholangiocarcinome (tumeurs de Klatzkin) Imagerie du cholangiocarcinome (tumeurs de Klatzkin) Ictère / cholestase biologique Echographie : dilatation des voies biliaires intra-hépatiques sans dilatation de la VBP : obstacle hilaire +++ parfois

Plus en détail

LES INCONTOURNABLES UE 2.7 S4 : «Processus dégénératifs et Défaillances organiques».

LES INCONTOURNABLES UE 2.7 S4 : «Processus dégénératifs et Défaillances organiques». IFSI ROCKEFELLER Promotion 2011/2014 2 ème année LES INCONTOURNABLES UE 2.7 S4 : «Processus dégénératifs et Défaillances organiques». I. NEPHROLOGIE Schéma du rein. Schéma du néphron. Physiologie du rein.

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE «AU FIL DES ANNEES»

INSUFFISANCE CARDIAQUE «AU FIL DES ANNEES» INSUFFISANCE CARDIAQUE «AU FIL DES ANNEES» v On ne guérit pas ( en général ) d une insuffisance cardiaque, mais on peut la stabiliser longtemps, très longtemps à condition v Le patient insuffisant cardiaque

Plus en détail

SOINS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES A L'USC

SOINS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES A L'USC SOINS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES A L'USC GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENTS DE L'UNITE DE SOINS CONTINUS SOINS (In)Formations Evaluation avant le stage Evaluation milieu de stage

Plus en détail

Urgences Urologiques. Luc Cormier CHU Dijon

Urgences Urologiques. Luc Cormier CHU Dijon Urgences Urologiques Luc Cormier CHU Dijon Colique néphrétique La colique néphrétique est un syndrome douloureux lombo-abdominal aigu résultant de la mise en tension brutale de la voie excrétrice du haut

Plus en détail

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT Marc Bertin-Maghit Centre des Brûlés, Hôpital Édouard Herriot Hospices Civils de Lyon Journée de formation en réanimation et urgences vitales S.R.L.F. Paris,

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C. DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L INSUFFISANCE RENALE

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C. DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L INSUFFISANCE RENALE RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L INSUFFISANCE RENALE Objectifs 1-Citer deux éléments qui peuvent interférer dans le dosage de la créatininémie

Plus en détail

30/10/2015. Voie ascendante, rétrograde. Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire. Voie hématogène

30/10/2015. Voie ascendante, rétrograde. Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire. Voie hématogène Infections urinaires communautaires Physio-pathologie Voie ascendante, rétrograde Anomalies anatomiques et/ou dispositif/exploration urinaire Voie hématogène 1 Rappel anatomique Rétrograde Rappel anatomique

Plus en détail

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Système urinaire Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Le système excréteur (SE) Excréter action de séparer (excrétion) Action par laquelle les déchets de l organismes sont rejetés dehors.

Plus en détail

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans Etiologie des traumatismes du rein Les signes cliniques Signes

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

RETENTION AIGUE/CHRONIQUE DES URINES. Le point de vue de l urologue. Rétention vésicale : les causes. Augmentation des résistances uréthrales

RETENTION AIGUE/CHRONIQUE DES URINES. Le point de vue de l urologue. Rétention vésicale : les causes. Augmentation des résistances uréthrales RETENTION AIGUE/CHRONIQUE DES URINES Le point de vue de l urologue JF HERMIEU Clinique urologique CHU Bichat Paris Rétention vésicale : les causes - Augmentation des résistances uréthrales - Diminution

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Coeur et B.P.C.O. Le cardiologue est souvent sollicité pour évaluer

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière.

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. 75 Pas de conflits d intérêts. Définitions Pré éclampsie Définitions

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis

URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis Urgences URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis Dr A. de GOUVELLO MG-Urologie-St Louis Rétention aigue d urines ou R.A.U Hématurie Infections

Plus en détail

Carte de soins et d urgence

Carte de soins et d urgence Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency and Healthcare Card Porphyries Aiguës Hépatiques Acute Hepatic Porphyrias Type de Porphyrie* Déficit en Ala déhydrase Ala Dehydrase

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

Dossier. Question 1. Question 2 Que comporte le traitement spécifique de cette patiente?

Dossier. Question 1. Question 2 Que comporte le traitement spécifique de cette patiente? Dossier 1 Madame V, 60 ans est suivie depuis peu pour un cancer pulmonaire à petites cellules sans aucun signe de complications diagnostiqué lors d un bilan réalisé pour asthénie persistante. Il s agit

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS URINAIRES EN VILLE. EMERY malo a partir des recommandations de bonne pratique AFSSAPS 2008.

PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS URINAIRES EN VILLE. EMERY malo a partir des recommandations de bonne pratique AFSSAPS 2008. PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS URINAIRES EN VILLE EMERY malo a partir des recommandations de bonne pratique AFSSAPS 2008. Infections urinaires hautes et basses n'existent plus. On parle d'infection urinaire

Plus en détail

Fièvre d origine bactérienne

Fièvre d origine bactérienne FIÈVRE EN UROLOGIE Elle est présente dans deux cadres cliniques bien distincts : le plus fréquent est celui de l infection bactérienne d un parenchyme appartenant à l appareil urogénital, à savoir les

Plus en détail

INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME

INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME P. MASSIP Janvier 2002 1 L ORCHI-EPIDIDYMITE L infection des testicules et/ou de l épididyme se rencontre à l occasion d une maladie sexuellement transmissible ou plus

Plus en détail

DEMARCHE DIAGNOSTIQUE D UNE INSUFFISANCE RENALE AIGUE

DEMARCHE DIAGNOSTIQUE D UNE INSUFFISANCE RENALE AIGUE DEMARCHE DIAGNOSTIQUE D UNE INSUFFISANCE RENALE AIGUE Dr Jean Louis PALLOT Service de Réanimation Médico-Chirurgicale - Montreuil DEMARCHE DIAGNOSTIQUE D'UNE IRA L'insuffisance rénale aiguë (IRA) se caractérise

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Objectifs. Cystite 14/03/2011. Infections urinaires chez le sujet agé. Cystite Pyélonéphrite Prostatite Orchiépididymite

Objectifs. Cystite 14/03/2011. Infections urinaires chez le sujet agé. Cystite Pyélonéphrite Prostatite Orchiépididymite Infections urinaires chez le sujet agé Pyélonéphrite Prostatite Orchiépididymite LILLAZ J. (CCA UROLOGIE) Objectifs Infectieux urologie = Sujet simple dans la plupart des cas. A condition d être précis,

Plus en détail

UNITE 93 BIENVENUE. Informations destinées aux étudiant(e)s infirmièr(e)s

UNITE 93 BIENVENUE. Informations destinées aux étudiant(e)s infirmièr(e)s UNITE 93 Informations destinées aux étudiant(e)s infirmièr(e)s BIENVENUE Urologie Unité 93 Route 93 Cliniques Universitaires St-Luc Avenue Hippocrate, 1200Bruxelles Tél/Fax : 02/764 93 03 Notre service

Plus en détail

La consommation d alcool : de la tentation à l addiction au dépens de. Dr Sana ABOUZAHIR Médecin généraliste 13 Novembre 2014

La consommation d alcool : de la tentation à l addiction au dépens de. Dr Sana ABOUZAHIR Médecin généraliste 13 Novembre 2014 La consommation d alcool : de la tentation à l addiction au dépens de. Dr Sana ABOUZAHIR Médecin généraliste 13 Novembre 2014 Plan Généralités Effets de l alcool sur la santé Autres effets Rôle du médecin

Plus en détail

A. Mécanismes généraux de la formation des œdèmes

A. Mécanismes généraux de la formation des œdèmes CHAPITRE 9 SYNDROMES ŒDÉMATEUX Question 323. Module 11 OBJECTIFS Devant l apparition d œdèmes des membres inférieurs : 1. argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires

Plus en détail

LA REHYDRATATION ET FLUIDOTHERAPIE Séminaire Année 2006-20072007 Dr Vandervorst V PLAN Principes généraux Évaluation de la déshydratation Voies de réhydratation Fluides utilisés Quantités 1 Principes généraux

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

LES SUBSTANCES AZOTEES

LES SUBSTANCES AZOTEES Département des sciences de base A 2éme Année médecine Cours de biochimie clinique LES SUBSTANCES AZOTEES NON PROTEIQUES Fat par le docteur LIMEM Khalifa L UREE Non toxique Très soluble Terme ultime principal

Plus en détail

Imagerie et obstruction urinaire

Imagerie et obstruction urinaire Imagerie et obstruction urinaire -produits de contraste iodés hydrosolubles -radiations ionisantes D. REGENT -ni produits de contraste, ni radiations ionisantes jusqu'à la fin du 20 ème siècle l'urographie

Plus en détail

NEPHROGRAMME ISOTOPIQUE EXPLORATION DE L HYPERTENSION RENO-VASCULAIRE

NEPHROGRAMME ISOTOPIQUE EXPLORATION DE L HYPERTENSION RENO-VASCULAIRE NEPHROGRAMME ISOTOPIQUE EXPLORATION DE L HYPERTENSION RENO-VASCULAIRE D r Eric OUHAYOUN Service de Médecine Nucléaire - P r J.P. Esquerré CHU Purpan Toulouse - France Néphrogramme isotopique Principe :

Plus en détail

Déficit neurologique récent

Déficit neurologique récent 33 Item 192 Déficit neurologique récent I. LIMITES DU CHAPITRE II. CLÉS DU DIAGNOSTIC NEUROLOGIQUE III. DÉFICIT FOCAL CENTRAL TRANSITOIRE IV. DÉFICIT NEUROLOGIQUE CENTRAL CONSTITUÉ V. PARAPLÉGIE ET TÉTRAPLÉGIE

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

Hémovigilance et sécurité transfusionnelle : incidents, accidents immédiats

Hémovigilance et sécurité transfusionnelle : incidents, accidents immédiats Hémovigilance et sécurité transfusionnelle : incidents, accidents immédiats La Transfusion en France 3 millions de produits sanguins transfusés chaque année À 500 000 receveurs 1,5 millions de donneurs

Plus en détail

Osmitrol injectable à 10 % et 20 %, USP Page 1 de 8

Osmitrol injectable à 10 % et 20 %, USP Page 1 de 8 Osmitrol injectable à 10 % et 20 %, USP Page 1 de 8 Renseignements posologiques Osmitrol injectable, USP Pour usage thérapeutique seulement Renseignements sommaires sur le produit (Insérer ici l image

Plus en détail

Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement (194b) Professeur Dominique PLANTAZ Février 2004 (Mise à jour mai 2005)

Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement (194b) Professeur Dominique PLANTAZ Février 2004 (Mise à jour mai 2005) Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement (194b) Professeur Dominique PLANTAZ Février 2004 (Mise à jour mai 2005) Objectifs : Objectifs terminaux, l'étudiant est capable de : diagnostiquer un état

Plus en détail

Hypersensibilité aux produits de contraste iodés 2 ème journées francophones de scanner de l AFPPE 17 et 18 janviers 2015 Strasbourg Mélina

Hypersensibilité aux produits de contraste iodés 2 ème journées francophones de scanner de l AFPPE 17 et 18 janviers 2015 Strasbourg Mélina Hypersensibilité aux produits de contraste iodés 2 ème journées francophones de scanner de l AFPPE 17 et 18 janviers 2015 Strasbourg Mélina Dejonckheere Les différentes réactions : Figure 1 : Classification

Plus en détail

Module 3.3: Immunopathologie. Néphropathologie. S. Rotman Pathologie

Module 3.3: Immunopathologie. Néphropathologie. S. Rotman Pathologie Module 3.3: Immunopathologie Néphropathologie S. Rotman Pathologie Objectifs Illustrations pratiques des connaissances théoriques en immunopatholgie Pathologie fréquente de la transplantation rénale Maladie

Plus en détail

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca Certains agents chimiothérapeutiques peuvent affecter les reins. Les reins décomposent de nombreux agents chimiothérapeutiques et les évacuent du corps. Lors de leur décomposition, ces médicaments peuvent

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË

INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË L insuffisance rénale aiguë est due à une altération brutale de la filtration glomérulaire, entraînant l urémie. Ses causes sont souvent multiples chez le malade grave, si bien

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-13/2011 Document consultable dans Médi@m Date : 24/05/2011 Domaine(s) : gestion des prestations en nature à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CARSAT UGECAM CGSS CTI Agents Comptables

Plus en détail

C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Pierre Cochat - ( Hôpital Edouard-Herriot - Lyon) MAJ : 05/01/2005

C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Pierre Cochat - ( Hôpital Edouard-Herriot - Lyon) MAJ : 05/01/2005 Objectifs : Infection urinaire Item 93 1. Diagnostiquer une infection urinaire chez le nourrisson, l enfant (et l adulte). 2. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Limites

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN URGENCE DE L APPAREIL URINAIRE

ECHOGRAPHIE EN URGENCE DE L APPAREIL URINAIRE SEMINAIRES DE LA SOCIETE FRANCOPHONE DE MEDECINE D URGENCE ECHOGRAPHIE EN URGENCE DE L APPAREIL URINAIRE Francis JOFFRE, Chef de Service Philippe OTAL, Praticien Hospitalier Sandrine MUSSO, Médecin Attaché

Plus en détail

La maladie de Berger Néphropathie à IgA

La maladie de Berger Néphropathie à IgA Néphropathie à IgA La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES EN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES POUR LE DEUXIEME CYCLE DES ETUDES MEDICALES. (selon cadres pathologiques)

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES EN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES POUR LE DEUXIEME CYCLE DES ETUDES MEDICALES. (selon cadres pathologiques) OBJECTIFS PEDAGOGIQUES EN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES POUR LE DEUXIEME CYCLE DES ETUDES MEDICALES (selon cadres pathologiques) EXERCICE MEDICAL PRINCIPES GENERAUX Objectifs spécifiques : 4. Connaître

Plus en détail

http://www.angioweb.fr : Référentiel du Collège National de Chirurgie et de Médecine Vasculaire

http://www.angioweb.fr : Référentiel du Collège National de Chirurgie et de Médecine Vasculaire ŒDEMES DES MEMBRES INFERIEURS : DEVANT L APPARITION D OEDEMES DES MEMBRES INFERIEURS, ARGUMENTER LES PRINCIPALES HYPOTHESES DIAGNOSTIQUES ET JUSTIFIER LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES PERTINENTS. [Module 11

Plus en détail

La Colique néphrétique : Quelle prise en charge au CHU?

La Colique néphrétique : Quelle prise en charge au CHU? La Colique néphrétique : Quelle prise en charge au CHU? 5 AVRIL 2014 Défini&on Syndrome douloureux lomboabdominal aigu résultant de la mise en tension brutale de la voie excrétrice du haut appareil quelle

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Recommandations de l ANAES de 2002 17/09/10 1 Objectifs Aider le praticien à reconnaître -l insuffisance rénale -les marqueurs d atteinte

Plus en détail

Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique. Professeur Patrick LEVY

Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique. Professeur Patrick LEVY UE MPSfO - Physiologie Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique Professeur Patrick LEVY Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Généralités (I) L équilibre

Plus en détail

M Buisson, JP Dumas, M Duong, L Piroth, B Martha, M Grappin, P Chavanet, H Portier

M Buisson, JP Dumas, M Duong, L Piroth, B Martha, M Grappin, P Chavanet, H Portier Intérêt de l épreuve d effort musculaire dans le dépistage de la cytopathie mitochondriale chez des patients traités par inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH: étude pilote de 43

Plus en détail

LE CANCER DU PANCREAS

LE CANCER DU PANCREAS LE CANCER DU PANCREAS Docteur Nicolas Williet, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive Ce document est destiné

Plus en détail

L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS. au jour le jour

L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS. au jour le jour L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS au jour le jour Le traitement des reins au jour le jour Lorsque votre chat souffre d insuffisance rénale TRAITEMENT L insuffisance rénale

Plus en détail

Marqueurs biochimiques du remodelage osseux. Dr Bafghi-Caruba Céline CHU Nice DCEM1 - octobre 2010

Marqueurs biochimiques du remodelage osseux. Dr Bafghi-Caruba Céline CHU Nice DCEM1 - octobre 2010 Marqueurs biochimiques du remodelage osseux Dr Bafghi-Caruba Céline CHU Nice DCEM1 - octobre 2010 PLAN 1 - Tissu osseux 2 - Régulation du remodelage osseux 3 - Marqueurs biochimiques du remodelage osseux

Plus en détail

CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL

CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL DÉFINITION DU CHAMP DE PRATIQUE : 1. Le champ de pratique de chaque médecin est différent. 2. Le champ de pratique d un médecin est déterminé par les patients qu il traite, par les interventions qu il

Plus en détail

Imagerie Médicale en cancérologie

Imagerie Médicale en cancérologie Imagerie Médicale en cancérologie Quoi? Pourquoi? Comment? Docteur E. Delabrousse Introduction L Imagerie Médicale a un peu plus de 100 ans (Roentgen) Spécialité médicale = Radiologie et Imagerie Médicale

Plus en détail

Diabète et grossesse

Diabète et grossesse Diabète et grossesse I. Définition du diabète gestationnel Le diabète gestationnel (DG) est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

L Insuffisance rénale aiguë (IRA) anurique n est que la face visible de l iceberg,

L Insuffisance rénale aiguë (IRA) anurique n est que la face visible de l iceberg, Points essentiels L Insuffisance rénale aiguë (IRA) anurique n est que la face visible de l iceberg, l évaluation de la fonction rénale chez le nouveau-né reste très difficile et repose sur la clinique

Plus en détail

Principales lésions élémentaires en pathologie rénale

Principales lésions élémentaires en pathologie rénale Principales lésions élémentaires en pathologie rénale Isabelle Brochériou Hôpital Tenon Lésions élémentaires évaluées sur une biopsie rénale Lésions glomérulaires Lésions tubulaires Lésions Interstitielles

Plus en détail

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle)

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Le traitement des calculs urétéraux et rénaux a beaucoup changé depuis 1980 avec la venue d un appareil

Plus en détail