Français - ranska GUIDE. Devenir entrepreneur en Finlande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Français - ranska GUIDE. Devenir entrepreneur en Finlande"

Transcription

1 Français - ranska GUIDE Devenir entrepreneur en Finlande

2 Avant-propos Avant-propos Créer sa propre entreprise représente pour l immigré un bon moyen de s auto-employer en Finlande. À l heure actuelle, près de entreprises créées par une personne venue de l étranger exercent leurs activités en Finlande. Plus de la moitié de ces entreprises exercent dans la région de la capitale. Ce guide est destiné aux personnes qui souhaitent créer une entreprise en Finlande. Vous disposez déjà peut-être d un projet d entreprise, mais celle-ci nécessite d être développée. Ce guide aborde les points essentiels qu il faut connaître et éclaircir avant de prendre la décision de fonder une entreprise. Vous devez faire des calculs, vous renseigner sur les marchés et sur le financement. Connaissez-vous suffisamment bien les lois finlandaises? Réfléchissez bien aussi si votre tempérament vous permet d exercer en tant qu entrepreneur. La Finlande est un bon pays pour les entrepreneurs, et un entrepreneur débutant peut obtenir de l aide de nombreuses manières. Le problème majeur qui se pose généralement au créateur d entreprise est l obtention d un financement suffisant. Aussi, il vous sera difficile d exercer en tant qu entrepreneur si vous ne maîtrisez pas le finnois. Vous avez donc intérêt à prendre des cours de langue dès votre arrivée en Finlande. Vous devez aussi évaluer si vos compétences professionnelles ont besoin d être remises à jour. La formation d entrepreneur pourrait-elle vous aider à faire démarrer vos activités? Ce guide vise à utiliser un langage clair. Les termes et les mots relatifs à la vie des entreprises sont expliqués à la fin de ce guide, dans la rubrique Glossaire de l entreprise. Découvrez ce guide et contactez gratuitement les services d informations pour les entreprises. Dans la région de Uusimaa, vous pouvez vous mettre en contact avec YritysHelsinki, et avec le Centre pour les nouvelles entreprises de Vantaa ou d Espoo ; dans les autres régions, les centres pour les nouvelles entreprises et les organismes de développement régional sont à votre service. Vous pourrez réfléchir en commun avec les conseillers aux entreprises si votre idée peut se transformer en une activité entrepreneuriale rentable. Le guide Devenir entrepreneur en Finlande a vu le jour en tant que partie intégrante du projet Services entrepreneuriaux multiculturels bénéficiant du financement du FSE. Il a été réalisé en coopération avec les conseillers aux entreprises de YritysHelsinki et avec les experts en langage simplifié de Palmenia, le centre de formation et développement de l Université d Helsinki. De plus, les villes d Espoo, de Vantaa et de Kauniainen ont participé à ce projet. Ce guide a également été traduit en plusieurs langues. Les traductions et la diffusion des publications ont été financées par le FSE, dans le cadre du projet Masuuni qui regroupe l association des Centres finlandais pour les nouvelles entreprises, la société Cursor Oy, YritysHelsinki, et Ensimetri, l association pour les nouvelles entreprises de la région de Tampere. Pour en savoir plus, veuillez consulter les sites

3 Devenir entrepreneur en Finlande Contenu Qu est-ce que l entrepreneuriat? 4 Pourriez-vous vous aussi devenir entrepreneur? 5 Les nombreuses formes d entrepreneuriat 6 Les etapes de la creation de l entreprise 8 Du projet d entreprise 9 à l idée commerciale 9 Le plan d entreprise 10 L analyse SWOT 15 La maitrise des risques 15 Le marketing et la publicité 16 La tarification 18 Le financement d une 20 entreprise débutante 20 La subvention a la creation d entreprise 21 Les secteurs soumis a autorisation 22 Les formes d entreprise 24 Les points concernant l inscription 28 La comptabilite de l entreprise et le bilan 30 L imposition des revenus et la taxe a la valeur ajoutee 32 Les assurances 36 L assurance retraite de l entrepreneur (yel) 37 La protection contre le chomage de l entrepreneur 38 Embaucher un travailleur 39 La culture d entreprise en Finlande 40 La responsabilité écologique de l entreprise 41 Memento pour l entrepreneur debutant Pas vers la réussite 43 Glossaire de l entreprise 44 Contenu Ce guide s adresse aux personnes qui souhaitent créer une entreprise en Finlande. La publication et la distribution du guide ont été financées par le projet Masuuni du Fonds social européen (FSE). Éditeur : Association des Centres pour les nouvelles entreprises Textes : Réseau des Centres pour les nouvelles entreprises Conception et mise en pages : Unikuva / Mats Vuorenjuuri Suomen Uusyrityskeskukset ry 2011 Tous droits réservés. 3

4 que l entrepreneuriat? Qu est-ce que l entrepreneuriat? Qu est-ce Les activités entrepreneuriales ont pour objectif la réussite de l entreprise et le profit. L entrepreneuriat comprend l identification des risques liés aux activités entrepreunariales, c.a.d la capacité de rendre les activités rentables. Entreprendre, c est également croire dans son idée commerciale. L entrepreneuriat peut constituer un mode de vie ou un moyen de gagner sa vie ou de s auto-employer. L entrepreneuriat représente aussi un moyen de tirer profit de ses propres compétences professionnelles, sociales et linguistiques qui permettent à l immigré d enrichir le monde entrepreneurial finlandais et de lui donner une facette internationale. Qui est entrepreneur? La définition officielle de l entrepreneur dépend des autorités. Aussi bien dans le droit des entreprises que L entrepreneuriat représente aussi un moyen de tirer profit de ses propres compétences professionnelles, sociales et linguistiques. dans les affaires relatives à la retraite et au chômage, le mot entrepreneur est défini de différentes manières. En voici un exemple : l entrepreneur est une personne qui exerce, seul ou avec d autres personnes, des activités entrepreneuriales dans une entreprise qui vise le profit. La prise de risques est liée à ces activités. Du point de vue de la protection contre le chômage, est considéré comme entrepreneur toute personne qui : est soumise a l obligation de contracter une assurance retraite entrepreneur (YEL) et/ou occupe un poste de direction (directeur général ou membre du conseil d administration) dans la société dont il détient un minimum de 15 % des parts ou un minimum de 30 % en commun avec un membre de sa famille ou qui travaille dans une société dont il possède lui-même, ou un membre de sa famille ou tous les deux un minimum de 50 % des parts. Lorsque l on fait le calcul de la détention des parts de la société, il faut également prendre en compte la possession intermédiaire par le biais d autres entreprises et d autres communautés. 4

5 Devenir entrepreneur en Finlande Pourriez-vous vous aussi devenir entrepreneur? Les qualités et aptitudes personnelles constituent la base pour des activités entrepreneuriales réussies. Différentes compétences et qualités sont nécessaires dans les différents secteurs. Réfléchissez bien sur vos points forts. Que vous reste-t-il encore à développer? Les bonnes qualités de l entrepreneur sont entre autres : être assidu être créatif être courageux, faire preuve d initiative viser des résultats être déterminé être compétent dans la vente être prêt à prendre des risques savoir supporter l incertitude Les points qui motivent pour devenir entrepreneur la possibilité d être son propre patron la possibilité de définir soi-même ses tâches de travail la possibilité d avoir un impact sur ses horaires de travail la possibilité de la réussite économique la possibilité de se réaliser dans son travail la possibilité d embaucher d autres personnes Les défis à affronter en devenant entrepreneur l organisation du financement le manque de savoir-faire et d expérience le manque de connaissance de la législation, de l imposition et de la manière de nouer des accords la maîtrise insuffisante de la langue finnoise la connaissance insuffisante de la culture d entreprise finlandaise l organisation du planning (travail/ études, famille/conjoint, temps libre, etc.). La personne qui planifie de créer une entreprise doit connaître le secteur dans lequel elle souhaite fonder son entreprise. De plus, il faut maîtriser les bases de la gestion économique, la tarification, l élaboration de budgets et le marketing. Grâce à la formation et aux experts, il est possible d améliorer ces connaissances et ces compétences. Il faut garder à l esprit que devenir entrepreneur ne signifie pas qu il faudra exercer des activités entrepreneuriales pendant toute sa vie. Il est possible d envisager d exercer des activités entrepreneuriales comme une phase ou un comme un élément de la totalité de sa carrière. 5

6 Les nombreuses formes d entrepreneuriat Créer une nouvelle entreprise Une toute nouvelle idée commerciale Une entreprise peut être fondée sur la base de tous nouveaux concepts d idée commerciale, de produit, de service ou pour commercialiser une invention. C est le moyen le plus difficile de démarrer des activités entrepreneuriales, car des risques y sont liés. Une idée commerciale déjà existante La manière la plus ordinaire de démarrer des activités entrepreneuriales est d exploiter une idée commerciale déjà existante et de la mettre en œuvre d une nouvelle manière plus concurrentielle et sur une nouvelle zone de marché. Acheter une entreprise établie En Finlande, il existe de nombreuses entreprises qui ont besoin d un successeur pour poursuivre leurs activités. Trouver une telle entreprise peut constituer l impulsion initiale pour devenir entrepreneur. Acheter une telle entreprise comprend toujours des risques, mais ce moyen offre à un nouvel entrepreneur une manière simple de démarrer immédiatement ses activités entrepreneuriales, car les clients et le chiffre d affaires existent déjà. Les possibilités sont : 1) acheter la totalité de l entreprise en activité 2) acheter une partie de l entreprise (une des activités) 3) acheter uniquement les activités commerciales 4) acheter une partie des activités commerciales Vous pouvez consulter les entreprises à vendre, par exemple, sur le moteur de recherche du site de Suomen Yrittäjät (Entrepreneurs de Finlande) à l adresse Si vous désirez racheter une entreprise ou des activités commerciales déjà en place, ayez recours à l avis d experts sur la situation économique de l entreprise à acquérir ou sur les risques liés à l achat de l entreprise. Les professionnels de la gestion économique (bureaux comptables, experts comptables, consultants en acquisition d entreprise) vous donneront leur avis sur la rentabilité des activités et sur la fiabilité de la comptabilité. Avant de signer les documents d achat ou autres, veuillez demander conseil également à un avocat. Toutefois, acheter une partie des activités commerciales constitue une alternative beaucoup plus sûre que de racheter la totalité de l entreprise, car dans tel cas, les anciennes responsabilités et dettes n incomberont pas au nouveau propriétaire. Le franchisage Le franchisage permet de démarrer des activités entrepreneuriales sans disposer de sa propre idée commerciale. Le contrat de franchise est un accord de coopération à long terme noué entre deux entreprises indépendantes. Le franchiseur transfère au franchisé (il peut y en avoir plusieurs) le droit d exploiter une entreprise en conformité avec le concept que le franchiseur a développé et planifié et qu il contrôle, ce en échange d une contribution financière. Le principe essentiel des activités de franchisage est que le franchiseur peut fonder plusieurs entreprises ayant le même concept, dans des localités différentes. En Finlande, les entreprises en franchise exercent par exemple dans les domaines de la vente en kiosque, les services de nettoyage et de restauration. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site de l association du franchisage en Finlande, à l adresse 6

7 Devenir entrepreneur en Finlande L entrepreneuriat comme activité secondaire Il est recommandé de démarrer des activités entrepreneuriales comme activité secondaire, par exemple, en exerçant une activité principale ou en suivant des études, si la personne n est pas certaine que les activités soient rentables, en tout cas, au début. En exerçant des activités entrepreneuriales comme activités secondaires, vous pourrez d abord voir s il y a suffisamment de clients, évaluer le développement des activités et s il est envisageable de devenir entrepreneur à plein temps. Le risque financier personnel est ainsi moindre lorsque les revenus personnels ne dépendent pas totalement de la réussite de l entreprise. Notez toutefois que l Agence pour l emploi et les activités économiques n octroie pas de subventions pour la création d entreprise visant des activités entrepreneuriales secondaires. La participation Exercer en tant qu associé peut permettre d exercer des activités entrepreneuriales selon la manière dont les responsabilités et les compétences sont réparties entre les actionnaires. Par exemple, dans les entreprises familiales, le conjoint et les enfants peuvent être des associés. Dans les petites entreprises, il est également possible de céder des actions à des personnesclés (personnes importantes) afin que celles-ci s engagent dans l entreprise et dans son développement. L entrepreneuriat en équipe Dans l entrepreneuriat en équipe, plusieurs personnes qui souhaitent devenir entrepreneurs créent une entreprise en commun. Toutes ces personnes sont également responsables de la réussite de l entreprise. Par exemple, lorsque deux entreprises se fusionnent, les anciens actionnaires des deux entreprises peuvent aussi devenir actionnaires de la nouvelle entreprise. L entrepreneuriat social L entreprise sociale peut avoir différentes formes : entreprise individuelle, société en nom collectif, société en commandite, société anonyme ou coopérative. En outre, l entreprise sociale doit satisfaire aux exigences suivantes: 1) un minimum de 30 % des effectifs du personnel sont des personnes à capacité réduite et/ou des chômeurs de longue durée, et l entrepreneur aussi est compris dans ce chiffre 2) tous perçoivent un salaire conforme à la convention collective 3) le temps de travail est supérieur à 75 % de la durée maximum de travail et à au moins 50 % pour les personnes à capacité réduite 4) les subventions publiques représentent moins de la moitié du chiffre d affaires. Une entreprise sociale peut bénéficier d une subvention publique comme soutien pour les frais de salaire. Le ministère de l Emploi et du commerce (TEM) gère un registre des entreprises sociales. Le formulaire (TM 3.09) pour l inscription au registre est disponible sur le site Internet de TEM : 7

8 etapes de la creation de l entreprise Les etapes de la creation de l entreprise Les Idée commerciale : Quoi? Pour qui? Comment? Plan d entreprise + tableau de financement+ tableau de rentabilité Se renseigner si l exercice des activités est soumis à autorisation Organisation du financement Choix de la forme d entreprise Entrepreneur individuel Travailleur indépendant Artisan/commerçant Sociétés de personnes Société en nom collectif Société en commandite (ky) Documents de création: Contrat de société Société anonyme privée (oy) publique (oyj) Documents de création: Accord constitutif Statuts Coopérative Documents de création: Acte constitutif Copie des statuts PV de l assemblée du conseil d dministration, élection du président et du directeur général Déclaration d activité avec le formulaire Y Ce même formulaire Y permet de s inscrire au Registre du commerce et à la Direction générale des impôts Assurances Organisation de la comptabilité La création d entreprise comprend toutes les phases énoncées ci-dessus, mais souvent les différentes étapes sont menées simultanément. 8

9 Devenir entrepreneur en Finlande Du projet d entreprise à l idée commerciale Le projet d entreprise représente une vision de ce que l entreprise débutante a l intention de produire. Le projet d entreprise se précise et se façonne petit à petit pour devenir une idée commerciale. L idée commerciale indique ce que l entreprise fait, à qui elle vend, la manière dont l entreprise met ces points en œuvre, et sur quels marchés elle opère. L idée commerciale répond aux questions : Quoi? Pour qui? Comment? Réfléchissez si vos produits peuvent connaître la réussite sur les marchés? Sur quels marchés? Qu est-ce que votre nouvelle idée commerciale a à offrir? Pensez à bien examiner votre idée commerciale sous la perspective du client. Le produit (la marchandise ou le service ou la combinaison de ces deux) doit être tel que le client est prêt à en payer le prix. Il est important d évaluer les besoins des clients afin de savoir ce qu ils apprécient. Est-ce que votre produit est par exemple plus efficace, moins cher, de meilleure qualité ou plus facile à utiliser que ceux de vos concurrents? Vous obtiendrez une meilleure conception lorsque vous le testerez dans la pratique au moyen d une petite enquête de marché. Le feed-back le plus authentique concernant votre produit vous sera fourni par des clients potentiels. Un questionnaire d opinion ne dit cependant pas nécessairement toute la vérité sur les habitudes d achat des clients. Vous pouvez aussi acheter le service d enquête de marché auprès d experts externes, mais ceci est généralement onéreux. L idée commerciale doit être viable La mise en œuvre de l idée commerciale nécessite du savoir-faire ainsi que des fonds de l entrepreneur ou des entrepreneurs pour le capital d exploitation et les investissements de départ. Le savoir-faire et la connaissance du secteur d activité peuvent avoir été acquis par le biais de la formation, de l expérience professionnelle et des loisirs. Soyez réaliste par rapport à la demande du produit ou du service. Une planification méticuleuse améliore vos possibilités de réussite. Veuillez prendre en considération : l avantage pour le client : ce que le client obtient, ou le client utilise-t-il le produit, pourquoi est-ce que le client l achète? l image de marque : pourquoi est-ce que le client achète auprès de cette entreprise, quelles images sont liées à cette entreprise ou à ces produits? les produits : ce que l on produit ou ce que l on offre, comment se démarquer des concurrents, quel est le prix, quel emballage et quel mode de livraison, a-t-on besoin d assistance, par exemple par le biais d Internet clients/groupes de clients : qui sont les clients, où et comment les joindre, quel prix sont-ils prêts à payer, comment payent-ils? la manière d exercer les activités : produit-on soi-même ou bien a-t-on recours à la sous-traitance, comment sont effectuées la commercialisation ou la vente? les ressources : les locaux de l entreprise, les machines et appareils, le capital investi, le savoir-faire et l expérience de l entrepreneur et des employés. Le secteur d activité et la situation concurrentielle Par secteur, on entend le secteur dans lequel l entreprise exerce, par exemple, dans les domaines de la restauration (restaurants, cafés), les services de financement (banques, la construction ou les services de nettoyage. Dans certains secteurs, il y a beaucoup d acteurs c.a.d beaucoup de concurrence. Dans telle situation, les possibilités de faire du profit sont faibles, car les entrepreneurs se voient obligés de vendre moins cher. Moins il y a de valeur de nouveauté et plus votre secteur est ancien, plus il y a de concurrence, c.a.d. des concurrents qui proposent des produits semblables aux vôtres. Essayez donc de viser une idée commerciale innovante! Plus le produit est nouveau, moins il a de concurrence. D un autre côté, il est difficile d évaluer la rentabilité des activités économiques ou de comparer l idée commerciale aux autres acteurs, car il n y a que peu d acteurs. La taille des marchés et la structure de la demande doivent alors faire l objet d une évaluation, et la rentabilité est calculée sur la base de cette évaluation. 9

10 Le plan d entreprise Qu est-ce que le plan d entreprise (LTS)? Par plan d entreprise, on entend le plan d entreprise rédigé par écrit. Celui-ci décrit la manière dont le plan d entreprise est mis en œuvre dans la pratique : l environnement opérationnel, les modes opératoires et les objectifs de l entreprise. C est une présentation globale détaillée et limitée dans le temps qui comprend tous les objectifs de la planification à long terme et les objectifs temporaires sous forme de budgets de résultat ainsi que de tableaux de financement et de flux de trésorerie. Le plan passe en revue toutes les caractéristiques, les groupes de clients, la situation concurrentielle des marchés, la formation et les compétences de l /des entrepreneur(s), ainsi que la manière dont l entreprise a l intention de faire du marketing. Le plan d entreprise permet également d évaluer grâce aux calculs, la rentabilité et le montant de fonds nécessaires pour la mise en place des activités entrepreneuriales (besoins en investissement). Un bon plan d entreprise met également en évidence les facteurs de risque qui peuvent avoir un impact sur la réussite de l entreprise. Le plan d entreprise constitue non seulement un outil de planification pour l entrepreneur, mais aussi un outil de négociation lorsque l on discute avec d éventuels financeurs, partenaires d affaires, locataires ou bien encore avec les fournisseurs de marchandises. Ce plan d entreprise permet à l entrepreneur débutant de pouvoir fournir une preuve de la réussite de l entreprise lorsque les données relatives aux comptes annuels ne sont pas encore disponibles. Un plan d entreprise dûment élaboré fournit un aperçu Élaborez votre plan d entreprise sur notre service en ligne : de la rentabilité de l entreprise et des perspectives d avenir, et facilite l obtention de financement. Le plan d entreprise est également nécessaire pour déposer une demande de subvention à la création d entreprise auprès de l Agence pour l emploi et les activités économiques et une aide pour entreprise auprès du Centre pour le développement économique, les transports et l environnement (ELYkeskus). Le plan d entreprise Investisseurs externes Subvention à la création d entreprise (LTS) Le plan d entreprise fournit une bonne idée de la rentabilité des activités Financement de prêt - Prêt bancaire - Prêt Finnvera - Autre prêt Aides aux entreprises - Centres ELY - TEKES - Fondation pour les inventions finlandaises 10

11 Devenir entrepreneur en Finlande Les éléments du plan d entreprise Il est recommandé de modifier et de remettre régulièrement à jour le plan d entreprise. Structure d exemple 1) Description de l idée commerciale: L idée commerciale indique ce que l entreprise fait, à qui elle vend ses produits et la manière dont l entreprise met ces points en œuvre. Quelle est la valeur de nouveauté de votre idée commerciale (ce qu elle a de nouveau) et pour quelle raison vos produits peuvent-ils bien intéresser les clients. Décrire dans cette rubrique aussi l analyse SWOT, voir p.15. 2) Description des compétences : Les compétences de l entrepreneur et des employés doivent soutenir l idée commerciale. Dresser la liste de leurs antécédents de formation, de leur expérience professionnelle, ainsi que de leurs points forts et faibles. 3) Description du produit : Décrivez le produit d une manière critique sous la perspective du client. Expliquez les caractéristiques du produit par rapport à ceux des concurrents : tarification, atouts, avantages et faiblesses. 4) Clients et besoins des clients : Décrivez qui sont vos clients, leur nombre, où ils se trouvent, sur quelle base ils prennent leur décision d achat, les points que vos clients apprécient dans votre produit. Quel est le problème ou le besoin auxquels vous êtes en mesure d apporter une solution? 5) Secteur d activité et situation concurrentielle : Parlez de votre secteur d activité et de la situation concurrentielle. Apportezvous un peu d innovation à votre secteur d activité (quelque chose de nouveau)? Ou bien offrez-vous la même chose que votre concurrent? Visez à vous démarquer de vos concurrents? Pourriez-vous par exemple ouvrir un salon de coiffure bio au lieu d un salon de coiffure traditionnel? Analysez les points forts et les points faibles de vos principaux concurrents et comparez-les à votre propre idée commerciale. 6) Étendue et développement des marchés : Décrivez les quantités de clients des marchés pour vos produits et les perspectives d évolution. Dites quels marchés vous visez : une certaine région, les marchés nationaux, européens ou mondiaux? Vos activités commerciales pourront-elles éventuellement s élargir ailleurs ultérieurement? De quelle manière? Expliquez quels sont les obstacles qui empêchent l accès sur ces marchés : les règlementations, les contraintes, les douanes ainsi que les autres facteurs de risque. 7) Marketing et publicité : Notez avec quelles mesures de marketing vous joignez, communiquez et assurez vos clients des avantages pour le client offerts par votre produit. Veuillez prendre en considération la manière dont vos clients peuvent vous trouver sur le réseau (sur Internet). De quelle manière ciblez-vous votre publicité sur certains groupes de clientèle? Pensez également à ce que l image et le nom de votre entreprise communiquent au client, et à partir de quoi l image de marque (brand) commence à se former? De quelle manière se démarquer des concurrents? 8) Risques : De nombreux risques sont liés à ces activités entrepreneuriales. Analysez les facteurs de risque liés aux activités entrepreneuriales à court et à long terme. Comment arriver à faire engager une personne-clé (personne importante) dans votre entreprise et que se passera-t-il si elle décide de partir? Les caractéristiques de votre idée commerciale peuvent-elles être copiées? Et dans quelle mesure votre idée commerciale peut-elle être affectée par les fluctuations de la vie économique? Les risques ne peuvent pas être totalement supprimés, mais grâce à une planification efficace, vous pourrez contribuer à les réduire. 9) Droits immatériels : Planifiez la protection des idées importantes conformément à la législation relative aux droits de la propriété intellectuelle. Vous pourrez ainsi réduire les 11

12 risques de copie. Vous avez peut-être besoin d un brevet pour une invention technique (en vigueur pour une période de 20 ans), d une protection pour modèle utile ( petit brevet pour une période de quatre ans), d une protection de la marque (signe du produit ou du service ou que l on enregistre sur une certaine zone, par exemple la marque Apple), ou bien d une protection du design du produit? Il n est pas indispensable de demander séparément une protection des droits d auteur. Les accords de confidentialité représentent un moyen d empêcher le client ou le partenaire de divulguer votre idée commerciale à des tiers. 10) Calculs : Financement, Rentabilité et Vente a) TABLEAU DE FINANCEMENT : Le tableau de financement permet d évaluer les besoins d argent et les sources d argent au début des activités. Dans les Besoins d argent sont répertoriés les investissements qu il faut faire afin de démarrer les activités entrepreneuriales. Entre autres, le stock initial, les machines nécessaires pour la production, les frais d inscription et les loyers de garantie ainsi que le capital d exploitation, par exemple pour une période de 3 mois, sont inscrits dans la colonne Besoins d argent. La provision pour capital d exploitation permet d évaluer les frais fixes (salaires, loyers, assurances, comptabilité entre autres) dont il faut s acquitter bien que le chiffre d affaires ne génère pas encore suffisamment de ventes pour couvrir les frais. Pour cette raison, le capital d exploitation est rajouté aux besoins en investissements au stade initial. De plus, le tableau de financement répertorie les sources d argent pour la somme correspondante en investissements ; les sources d argent doivent couvrir les besoins en financement. Les Sources d argent peuvent être formées de fonds propres à placer et de biens d apport, de prêts, d aide à l entreprise et de placements externes des fonds propres. Souvez-vous que la subvention à la création d entreprise ne fait pas partie des sources d argent à proprement parler, car celle-ci est destinée à être utilisée pour couvrir les frais de subsistance personnels de l entrepreneur! Exemple de tableau de financement : (entreprise du secteur de nettoyage) BESOINS D ARGENT frais de réparation équipements de production installations d appareils ordinateurs et logiciels auto téléphone/fax/internet matériel de bureau mobilier biens d apport (machines existantes, outils et matériel) investissements marketing loyer de garantie stock initial frais de création capital d exploitation réserves de caisse TOTAL BESOINS D ARGENT SOURCES D ARGENT Capitaux propres capital-actions propres placements d argent biens d apport prêt actionnaire Fonds empruntés prêt bancaire prêt Finnvera autre prêt TOTAL SOURCES D ARGENT Eur e e 500 e e 200 e 300 e e 500 e 800 e e e 100 e e 700 e e Eur e e 500 e e e 12

13 Devenir entrepreneur en Finlande b) TABLEAU DE RENTABILITÉ : Le tableau de rentabilité permet d évaluer à quel moment avec le niveau des prix et la marge de profit choisis naît le seuil de rentabilité (point mort) par rapport à la quantité des ventes. Celui-ci permet d analyser si les objectifs de vente sont réalistes. L objectif de ventes (le chiffre d affaires) peut encore être divisé en objectif de ventes mensuel, hebdomadaire ou horaire. En alternative, il est possible d analyser s il est nécessaire de modifier la marge de profit et le prix de vente, si les quantités de vente semblent irréalistes. Ainsi, il est possible de faire une analyse simple de sensibilité c.a.d. de l ampleur de l impact du changement de prix sur les prévisions de résultat. c) TABLEAU DE VENTE : Le tableau de vente permet de répartir entre les différents groupes de clientèle l objectif de facturation minimale indiquée dans le tableau de rentabilité. Ceci facilite l évaluation de l importance des clientèles ; prend en compte les éventuelles réductions ainsi que les frais fluctuants des produits à vendre. TABLEAU DE VENTE (mois) Exemple de tableau de rentabilité : Mois Année 12 mois = résultats visés (objectif de salaire de l entrepreneur entre autres) 12 mois e + remboursement de prêts 100 e e REVENUS APRÈS IMPÔTS e e impôts 18% 329 e e = besoin de financement e e +interêts des prêts 27 e 324 e A. MARGE D EXPLOITATION (besoins) e e frais fixes assurance retraite YEL 15,9 % (revenus annuels e) 159 e e salaires frais salariaux annexes frais de locaux 545 e e réparations et maintenance 30 e 360 e frais de leasing frais de communication (téléphone, internet, etc.) 80 e 960 e frais de bureau 20 e 240 e frais de déplacement et automobiles, indemnités journalières 50 e 600 e frais de marketing 200 e e comptabilité, audit, déclaration fiscale 100 e e caisse de chômage, syndicat des entrepreneurs,etc.. 30 e 360 e autres frais 100 e e B. TOTAL FRAIS FIXES e e BESON DE MARGE BRUTE (A+B) e e achats +matières et accessoires (hors TVA) 915 e e BESOIN DE CHIFFRE D AFFAIRES e e TVA 23 % 963 e e VENTES TOTALES / BESOIN DE FACTURATION e e PRODUIT Nettoyage (en journée) Nettoyage (en soirée et le week-end) Lavage des vitres Cirage des sols Grand ménage Autres travaux TOTAL TVA 0% Prix de vente 24 e 30 e 35 e 40 e 120 e 28 e Frais 5 e 10 e 10 e 0 e Marge 24 e 30 e 30 e 30 e 110 e 28 e Quantités de vente 80 kpl 32 kpl 12 kpl 8 kpl 10 kpl 8 kpl Ventes totales e 960 e 420 e 320 e e 224 e e Achats totaux 0 e 0 e 60 e 80 e 100 e 0 e 240 e Mois Année 12 mois Chiffre d affaires (tva 0) e e Besoin de chiffre d affaires e e Différence 859 e e Notez qu il est recommandé que l entrepreneur prenne aussi des vacances, et pour cette raison, les ventes annuelles sont inférieures (env. 11 mois). 13

14 14 Notes concernant le plan d entreprise

15 Devenir entrepreneur en Finlande SWOT L analyse SWOT L analyse L analyse SWOT portant sur quatre éléments est un outil de stratégie d entreprise simple et communément utilisé pour analyser les activités de l entreprise. L analyse SWOT renseigne sur le plan d entreprise, les points forts de l entrepreneur et de l entreprise (Strengths), les faiblesses (Weaknesses), les opportunités (Opportunities) et les menaces (Threats). Cette méthode d analyse peut être exploitée dans toutes les formes d entreprise. Le diagnostic peut porter sur la totalité des activités entrepreneuriales ou plus précisément sur un de ses domaines d activité. Les lignes supérieures du tableau indiquent l état actuel et les affaires internes de l entreprise. Les lignes inférieures fournissent des éléments sur l avenir et sur les affaires externes. La partie gauche comprend les points positifs et la partie droite les points négatifs. Exemple d analyse SWOT Points forts compétences fortes expérience connaissance du secteur d activités produit innovant contacts internationaux Opportunités internationalisation potentiel de croissance nouveaux produits/services nouveaux segments de marché L analyse aide à examiner la manière dont les points forts peuvent être développés, les points faibles peuvent être Faiblesses faibles compétences linguistiques pas suffisamment de fonds propres aucune expérience en entrepreneuriat situation familiale culture étrangère Menaces endurance de l entrepreneur concurrence accrue modifications des lois situation politique supprimés, les possibilités peuvent être exploitées et les menaces repoussées. La maitrise des risques Une entreprise implique de nombreuses possibilités de dommages c.a.d de risques. Le risque lié aux activités entrepreneuriales peut également représenter une possibilité. Il faut être prêt à prendre des risques si l on veut réussir en tant qu entrepreneur. Il faut savoir identifier les risques et savoir exercer un impact sur ceux-ci, les prévenir et se protéger contre ceuxci. En d autres termes, il faut être capable de maîtriser ces risques. Dans les activités entrepreneuriales, les risques peuvent être par exemple, des risques d entreprise, des risques des personnes, des risques contractuels et de responsabilité, des risques de l information, des risques des produits, des risques environnementaux, des risques criminels et des risques d incendie. Une bonne maîtrise des risques est par nature préventive, délibérée, planifiée et bien organisée. En savoir plus sur la maîtrise des risques à : La maitrise des risques 15

16 marketing et la publicité Le marketing et la publicité Le La réussite sur les marchés requiert un bon environnement des entreprises et la connaissance de ses concurrents ainsi que la capacité de se démarquer par rapport à ceux-ci. C est précisément sur les marchés que l on tente d influencer l imagination et l expérience du consommateur en ce qui concerne le produit ou le service proposé par l entreprise : «nous sommes meilleurs que nos concurrents». Le marketing est un élément primordial du travail de conception de l entreprise. En premier lieu, il est bon de faire la différence entre les notions de marketing et de publicité. Par Marketing, on entend que l entreprise vise à avoir un impact sur le comportement des consommateurs. L objectif du marketing est de créer, maintenir et développer de nouvelles relations clientèle. Il est important de maintenir la fidélité de la clientèle, car il est souvent plus onéreux de trouver de nouveaux clients que de garder les anciens. Les clients-clés contribuent généralement à assurer la part majeure du volume des ventes. Par Publicité, on vise directement à avoir un impact sur la décision d achat du consommateur et à faire connaître le produit. Un client satisfait revient avec plaisir. Mais si la publicité ne fournit pas des informations exactes sur les caractéristiques du produit, il se peut que le client ne revienne pas. Le modèle dit de marketing-mix représente un bon outil pour planifier le marketing. Il repose sur la «règle des 4 P» selon les mots anglais : Product, Price, Place et Promotion. Ils signifient en français produit, prix, distribution et promotion des ventes. Parmi ceux-ci, il est possible de choisir le marketing-mix de son choix parmi les groupes visés et se concentrer à privilégier leur utilisation dans le travail de marketing de l entreprise. Product = produit : La marchandise ou le service ou ses caractéristiques, le nom du produit, les garanties, la valeur de nouveauté et le démarquage par rapport aux produits concurrents. PRODUCT (Produit) caractéristiques nom du produit innovativité services de garantie Price = Prix : La rémunération versée en argent au tout autre paiement du client versé pour le produit. La situation concurrentielle sur les marchés, les parts de marché, la vision du client sur la valeur du produit, les frais de production et de matériaux ainsi que les réductions de prix ont un impact sur les éléments de définition. Place = Distribution : Le lieu où l on peut acheter le produit. On utilise aussi souvent le terme de canal de distribution qui signifie le lieu commercial concret c.a.d le magasin ainsi que la boutique virtuelle sur Internet comme le commerce électronique. Promotion = Promotion des ventes : Tous les outils de communication par le biais desquels le commercialisateur c.a.d l entreprise peut parler de son produit. Ceux-ci comprennent entre autres la publicité sur le point de vente ou bien encore Internet, les campagnes de vente, les relations publiques, et le bouche à oreille (word-of-mouth) c.a.d. les messages que se passent les clients entre eux. PROMOTION (Promotion des ventes) publicité campagnes de vente personnel de vente QUATRE P pour planifier le marketing PRICE (Prix) identité situation de concurrence frais de production avis de valeur du client Sources : Kotler Philip (1980) Principles of Marketing. Prentice Hall. PLACE (Distribution) zone de vente canaux de vente 16

17 Devenir entrepreneur en Finlande Segmentation des groupes de clients et choix du groupe cible Il est bon d examiner à quels groupes de clientèle l on souhaite vendre son produit. Bien que vous soyez tenté d acquérir une grande masse de clients, il vaut mieux se concentrer sur le groupe de clientèle primordial, celui qui apporte les plus grandes ventes à l entreprise avec moins d efforts. Pour un segment précis (c.a.d un groupe), la commercialisation réduit la masse de clientèle, mais en même temps renforce l efficacité du marketing. Comme base de délimitation peuvent figurer par exemple, l âge, le domicile ou la force d achat c.a.d le montant d argent que les clients ont à leur disposition. Par exemple, il convient de concentrer la distribution de publicité de jouets d enfant sur une zone où habitent beaucoup de familles ou leur publication dans un magazine de bébés que les adultes devenus récemment parents lisent. Il vaut la peine de segmenter les marchés si : les marchés disposent de suffisamment de clients potentiels les clients du groupe disposent de suffisamment de traits et de besoins communs les groupes de clientèle se distinguent les uns les autres le marketing atteint les segments sélectionnés de manière économique et efficace. Choisir les outils publicitaires Vous avez intérêt à choisir pour votre entreprise les médias qui vous permettront de faire passer votre message ou votre publicité au destinataire de votre choix de la manière la plus économique et efficace possibles. Veuillez prendre soigneusement connaissance des caractéristiques essentielles et des tarifs des outils publicitaires. Les tarifs peuvent fortement varier selon les médias. Les différents médias sont : les journaux, la presse locale ou gratuite, ainsi que les magazines Internet la télévision le matériel pour la publicité commerciale et extérieure la radio le cinéma (entre autres Product placement c.a.d placement de produit). Le marketing direct représente un moyen général d atteindre les clients. Par exemple, un entrepreneur de pizzeria peut lui-même distribuer ses publicités dans les boîtes aux lettres des habitants des proches environs. Toutes les brochures, les cartes de visite et les autres outils de marketing direct à distribuer aux personnes soit physiquement ou électroniquement constituent des outils de marketing direct. Il faut cependant se souvenir que le marketing direct est une activité soumise à autorisation : avez-vous besoin de l autorisation du client ou du tuteur des mineurs si vous utilisez par exemple le courriel pour le marketing direct. Un canal de marketing très important est la communication entre les personnes c.a.d le bouche à oreille (wordof-mouth). Les clients se racontent souvent leurs bonnes et mauvaises expériences, ainsi ces informations se répandent par exemple sur Facebook. Pour votre marketing, il faut porter une attention toute particulière à la manière dont vous traitez les clients dans les situations de service. Êtesvous par exemple en mesure dans les situations de vente d offrir de la valeur ajoutée qui promeut l image positive (entre autres, l aspect de l emballage, les réductions de prix, le transport à domicile, un cadeau d achat). Ou bien encore la manière dont vous gérez les réclamations. Le plan de mark eting de l entreprise aide à uniformiser et à clarifier le marketing. Ce plan permet de suivre la mise en œuvre des objectifs et de développer le marketing par la suite. Il vaut la peine de réviser ce plan ainsi que le marketing-mix et les groupes de clientèle à des intervalles réguliers. Vous pouvez par exemple réfléchir sur les questions suivantes : avez-vous obtenu ce que vous souhaitiez à l aide des mesures réalisées? Ou bien, faudrait-il apporter des modifications dans le style de marketing et de publicité? Est-ce que le groupe de clientèle primordial a changé ses habitudes d achat (les besoins ont-ils changé)? Qui sont donc vos clients et qui souhaitez-vous intégrer parmi vos clients par la suite? Et que font vos concurrents? À l heure actuelle, la recherche de produits et d entreprises est effectuée par le biais du réseau Internet. La visibilité sur le Web peut être assurée par une annonce dans les services de recherche payants sur Internet, par vos pages personnelles ou avec une boutique en ligne. Si vous utilisez des pages personnelles, il est important d effectuer les mises à jour et la maintenance nécessaire. Le commerce en ligne, comme les autres pages Internet constituent un bon moyen de collecter des données et d élaborer un registre clientèle. Il faut toujours dire au client dans quel but vous utilisez ces données et la manière dont vous pouvez empêcher leur utilisation à des fins non voulues par ceux-ci. La marque de produit La marque est le signe qui distingue les produits et services fabriqués et produits de l entreprise des produits et services d autres entreprises. L entreprise a intérêt à protéger sa marque en la faisant enregistrer à la Direction des 17

18 brevets et des registres. L enregistrement permet jouir du monopole pour l exploitation du signe du produit ou du service. La marque peut par exemple être un mot ou un logo ou la combinaison de ces deux. Elle peut être un slogan, une combinaison de lettres ou bien encore un signal sonore ou un autre signe qui peut être représenté de manière graphique. Une marque accordée en Finlande donne une protection uniquement en Finlande. Si l entrepreneur souhaite également protéger son produit à l étranger, il a intérêt à faire une demande de protection séparément. Le nom de domaine Le nom de domaine est une adresse Web que l on écrit dans la barre d adresse. Le nom de domaine n est pas forcément un nom identique à celui de l entreprise, mais il peut être une partie du nom ou une abréviation de celui-ci, de préférence court et facile à mémoriser. Le nom de domaine ne peut se baser sur un nom d autrui protégé, une marque protégée ou sur le nom d une personne physique, et celui-ci ne doit pas contenir d expressions outrageantes ou incitant à des actes criminels. Vous pouvez directement commander votre nom de domaine auprès de votre fournisseur de services Internet ou via l hébergement virtuel (Webhotel) où vous obtiendrez tout le nécessaire à la fois. L identifiant de domaine.fi pour la Finlande est délivré par l Autorité finlandaise de régulation des communications Viestintävirasto (www.ficora.fi). La tarification Réfléchissez bien avant d établir les tarifs si votre service est supérieur ou de meilleure qualité que celui de vos concurrents. Vendez-vous donc plus cher ou moins cher que votre concurrent? Pour quelle valeur ajoutée les clients sont-ils à payer? Est-ce qu ils payent par exemple pour l image de marque, la qualité du produit, le bon service clientèle, la garantie ou votre emplacement? Pensez bien à votre niveau des prix et établissez une image du produit conforme à celui-ci. Un produit de qualité c.a.d. cher nécessite un cadre de haut niveau. Lorsque vous vous lancez, négociez pour faire du commerce à un certain prix, il est pratiquement impossible de pouvoir le rehausser à l avenir. Souvenez-vous également que la plupart des clients attendent que les prix laissent une marge de négociation. La tarification des services d experts peut se baser sur le temps utilisé. Le tarif horaire ne communique toutefois pas le prix total au client, car il ne peut pas savoir combien de temps été consacré pour effectuer la prestation. Servez-vous d un modèle d exemple de prix où vous parlez du contenu de votre travail et du temps utilisé pour le réaliser. Vous pouvez utiliser d autres moyens pour la tarification comme les offres de découverte, les prix contractuels, les offres avantageuses de commande rapide, et certaines périodes promotionnelles (en période creuse par exemple). Ces moyens vous permettront d ajuster vos prix de base au niveau souhaité. Par exemple, les prix de déjeuner des restaurants ou les avantages de réservation expresse des agences de voyages peuvent servir de modèles de tarification. Il existe également des clients qui veulent payer des prix conformes aux tarifs sans négocier. La tarification constitue un facteur concurrentiel important, mais non pas Gardez toujours les prix bien visibles pour les clients. Une bonne tarification indique au client à la fois le prix et le contenu du produit. Le consommateur est intéressé uniquement par le prix final comprenant la TVA. Le client d entreprise est intéressé par le prix hors taxes, car la TVA sur les achats peut être déduite de la TVA sur les ventes. le seul. Souvent, on pense à la concurrence des prix et on vend alors moins cher que les concurrents. Songez soigneusement quel est le bon prix pour votre produit. Une marge doit rester à votre entreprise. Si vous vendez plus cher (c.a.d avec une marge de bénéfice), une plus petite quantité suffira pour garantir la rentabilité. Avec une plus petite marge, vous devrez vendre des quantités plus importantes. La tarification 18

19 Devenir entrepreneur en Finlande Exemple : Vous vendez un produit dont les frais s élèvent à 28 e. Votre concurrent vend le même produit pour 55 e (TVA comprise). Notez la différence de marge lorsque vous vendez le produit 20 % moins cher que votre concurrent. La marge brute Tarifiez bien! Quelle est la marge brute pour chaque produit ou service vendu? Est-ce que la marge brute est suffisante par rapport à la quantité des ventes? N oubliez pas non plus les frais fixes et le temps total utilisé. Le tableau de rentabilité vous aidera à obtenir une bonne idée des limites minimum de votre tarification. Exemple de tarification prix du concurrent Prix moins cher de 20 % prix de vente 55,00 e 44,00 e - TVA 23% - 10,28 e - 8,23 e prix hors taxes 44,72 e 35,77 e prix d achat (TVA 0) 28,00 e 28,00 e marge 16,72 e 7,77 e Exemple de calcul du prix de vente : EUR Tous les frais du produit 150,00 + objectif de marge de profit (35 %) 52,50 = Prix de vente hors taxes 202,50 + TVA 23 % 46,58 = Prix de vente, TVA comprise 249,08 Exemple d agenda selon lequel l entreprise récupère l argent sur ses ventes : Le client commande un produit L entreprise livre le produit au client L entreprise envoie la facture au client Le client paye L argent est versé sur le compte bancaire de l entreprise Lorsque le client commande un produit, il peut s écouler selon les cas une période de 1 à 5 jours avant que le produit soit expédié au client. Dans la plupart des cas, la facture du produit est expédiée dans les 1 à 5 jours suivant la date de livraison. Le délai de paiement peut varier de 7 à 21 jours. Si le client règle la facture à la date limite, l argent parvient sur le compte bancaire de l entreprise sous 48 heures. En d autres termes, dans le meilleur des cas, deux semaines peuvent s écouler avant que l argent soit versé sur le compte de l entreprise. 19

20 Le financement d une entreprise débutante Au début, l entreprise a toujours besoin d argent pour lancer ses activités. La quantité d argent nécessaire pour les investissements initiaux dépend de l idée commerciale et varie grandement selon les différents secteurs d activité. Si les activités entrepreneuriales sont basées sur la vente de compétences sous forme de service et exercé pendant le temps libre (par exemple, le travail d interprétariat et de traduction), les investissements de base nécessaires seront bien inférieurs qui si l on fonde une entreprise qui fabrique des produits ou un restaurant. Les investissements de base permettent le lancement et le commencement des activités. Lorsque l entreprise est rentable, les futurs besoins en investissement peuvent être couverts par un financement lié à la performance c.a.d. sur les résultats naissant des activités entrepreneuriales. Le tableau de financement permet d évaluer les besoins d argent et les sources d argent au commencement des activités. Les sources d argent sont abordées ci-dessous. Les capitaux propres L entrepreneur peut investir dans les activités son propre argent ou d autres biens (apports) qu il possède et gère. Les économies personnelles, les outils ou les machines de l entrepreneur sont considérés comme un autofinancement. Généralement, les organismes de prêt c.a.d. les banques requièrent une part d autofinancement d environ 20 % avant de pouvoir décider de l octroi d un prêt. Les amis, les membres de la famille et les connaissances de l entrepreneur peuvent également investir dans le capital propre de l entreprise. Ils peuvent ainsi obtenir une participation dans la société. 20 Le capital emprunté Normalement, l entrepreneur a besoin de fonds empruntés c.a.d des prêts outre ses propres fonds. Les banques et l organisme de financement spécialisé Finnvera octroient principalement des prêts. Des intérêts sont versés pour ces prêts qui peuvent par exemple être liés au taux linéaire Euribor. De plus, le financeur doit obtenir un bénéfice c.a.d. un taux sur marge d intérêt et des frais de dossier de gestion du prêt. Les clauses de remboursement du prêt varient selon les différents financeurs. Souvent, les banques requièrent des sûretés réelles pour les fonds empruntés, comme la dation en gage d un bien immobilier ou autre. Demandez une offre de prêts dans plusieurs banques. Aussi, les financeurs externes, par exemple, les fonds empruntés par des connaissances ou des membres de la famille peuvent former un capital emprunté qu il faudra rembourser avec des intérêts. Tous les prêts avec les taux d intérêt et les conditions de remboursement doivent toujours faire l objet d un accord par écrit. L entrepreneur doit toujours garder à l esprit qu une aide financière à court terme peut aussi être fournie avec la prolongation du délai de paiement (prêt du fournisseur de marchandise), les solutions de leasing (crédit-bail), ainsi que les crédits en compte courant et les cartes de crédit. Le financement par leasing est une location à long terme où l objet de financement constitue la garantie principale. Dans les cas cités ci-dessus, l entrepreneur doit toutefois prendre en considération le taux annuel qui peut être relativement beaucoup plus élevé que le taux annuel accordé par la banque, le prêt sera donc ainsi plus cher. Investissements de capitaux L investisseur de capitaux (un investisseur individuel ou une société d investissement) investit des fonds dans l entreprise cible contre une participation substantielle (typiquement pour moins de 50 % des actions). L investisseur de capitaux prend un risque considérable en investissant, et c est la raison pour laquelle il attend un profit important en contrepartie des fonds investis. Les clauses d investissement sont définies avec soin dans le pacte d actionnaires. L aide à l entreprise Selon le secteur d activité et l emplacement de l entreprise, le Centre pour le développement économique, les transports et l environnement octroie des aides pour les projets d entreprise et leur planification. L aide ou la subvention à la création d entreprise fait normalement l objet d un examen du dossier et requiert que les activités de l entreprise soient économiquement rentables. L aide ou la subvention n ont pas à être remboursées. La décision relative à l aide doit être sollicitée avant le commencement des investissements. Les subventions octroyées pour certains achats sont généralement versées à postériori. (www.ely-keskus.fi) Les projets d entreprise innovants peuvent aussi bénéficier de subventions de la part de la Fondation finlandaise pour les innovations et de Tekes. (www.keksintosaatio.fi, Si les activités entrepreneuriales visent les pays en voie de développement, il est possible d obtenir des subventions grâce au programme de partenariat Finnpartnership. (www.finnpartnership.fi) Lors de la planification des activités entrepreneuriales, il est bon de garder à l esprit que les activités ne doivent pas dépendre des fonds obtenus par les aides. Les activités entrepreneuriales doivent être rentables sans bénéficier d aucune aide.

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : PAGE 1

PRÉPARÉ PAR :   PAGE 1 (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Mois et année) PAGE 1 POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le plan d affaires vous permet de faire une réflexion sur tous les aspects de l entreprise

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Planifier la trésorerie

Planifier la trésorerie Planifier la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Prévision de la trésorerie Gestion de la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Planifier les flux de trésorerie Situation L argent file et on se

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

faites Pétiller vos idées

faites Pétiller vos idées Avec Chrysalis, faites Pétiller vos idées du 6 janvier au 14 février 2014 c o n c o u r s à la création d entreprise Dossier de candidature Renseignements : Tél : 05 65 43 63 63 - Email : chrysalis@cc-decazeville-aubin.fr

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

Dossier de présentation en Comité d agrément de

Dossier de présentation en Comité d agrément de Dossier de présentation en Comité d agrément de Immeuble Consulaire du Puy Pinçon 19000 Tulle Tel : 05 55 18 94 42 Mail : initiativecorreze@correze.cci.fr De : Entreprise : Activité : Adresse de l entreprise

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

LES ÉTAPES PRINCIPALES DU PROCESSUS D ACHAT D UNE FRANCHISE

LES ÉTAPES PRINCIPALES DU PROCESSUS D ACHAT D UNE FRANCHISE LES ÉTAPES PRINCIPALES DU PROCESSUS D ACHAT D UNE FRANCHISE Un achat de franchise permet de concilier l investissement et la prise de risque minimale. L achat d une franchise nécessite tout d abord la

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Prêt REE C est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus vos placements

Plus en détail

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances Table des matières 1. Introduction 2. Revenus 3. Dépenses 4. Impôts 5. Budget 6. Planification financière 7. Assurances 8. Épargne-retraite 9. Autres responsabilités 10. Remarques finales 1 1. Introduction

Plus en détail

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Action économique : Dossier de demande de subvention

Action économique : Dossier de demande de subvention Action économique : Dossier de demande de subvention Communauté de Communes du Mené La Croix Jeanne Even 22 330 Collinée Tél : 02 96 31 47 17 Messagerie : accueil@mene.fr 1 I PRESENTATION DE L'ENTREPRISE

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

FILIÈRE SCIENCES SOCIALES, COMMERCE ET ADMINISTRATION & FILIÈRE SCIENCES NATURELLES

FILIÈRE SCIENCES SOCIALES, COMMERCE ET ADMINISTRATION & FILIÈRE SCIENCES NATURELLES FILIÈRE SCIENCES SOCIALES, COMMERCE ET ADMINISTRATION & FILIÈRE SCIENCES NATURELLES Diplômes de la filière Sciences sociales, Commerce et Administration Diplômes professionnels de base Diplôme de base

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION N DOSSIER. 19 rue de Metz BP 50006 54150 BRIEY DOSSIER DE PRESENTATION (Nom de la personne ou de la structure et intitulé du projet) SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET... 2 2. PRESENTATION

Plus en détail

Dossier de Création d Entreprises

Dossier de Création d Entreprises Université de Sfax Centre Universitaire d Insertion et d Essaimage de Sfax Projet Culture Entrepreneuriale et Création d Entreprise à l Université de Sfax CE & CE Dossier de Création d Entreprises A l

Plus en détail

LA CREATION DE MON ENTREPRISE

LA CREATION DE MON ENTREPRISE LA CREATION DE MON ENTREPRISE L essentiel en général Pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d une entreprise, vous devez avoir une idée claire de votre projet et de vos motivations.

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

Le guide Banque Scotia pour le choix d'une franchise

Le guide Banque Scotia pour le choix d'une franchise Le guide Banque Scotia pour le choix d'une franchise Le franchisage et la Banque Scotia Consciente de l importante contribution des entreprises franchisées à la vie économique, la Banque Scotia a élaboré

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième composante du «prime cost» (coût principal), les charges de personnel.

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

Comment s établir aux États-unis?

Comment s établir aux États-unis? Comment s établir aux États-unis? Zara Law Offices 111 John Street Suite 510 New York, NY 10038 Tel: 1-212-619 45 00 Fax: 1-212-619 45 20 www.zaralawny.com 1 Introduction La récente baisse du dollar constitue

Plus en détail

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Objectif Les produits sont définis dans le Cadre pour la préparation et la présentation des états financiers 1 comme les accroissements

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et commissaire aux comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE Politique approuvée par le Conseil d administration le 29 septembre 2010 1. ÉNONCÉ DE POLITIQUE La législation en valeurs mobilières

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1 LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1. Pourquoi choisir l entreprise individuelle La création d une entreprise individuelle est simple : pas de capital social, pas de statuts,

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Comment préparer une demande de financement

Comment préparer une demande de financement Comment préparer une demande de financement SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Présenter votre entreprise Cibler vos points forts Faire les démarches SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Obtenir des sommes d argent

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

Guide pour les investisseurs

Guide pour les investisseurs 19 octobre 2012 Guide pour les investisseurs Qu est-ce que l AEMF? L AEMF est l Autorité européenne des marchés financiers. Il s agit d une autorité de régulation indépendante de l Union européenne dont

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE TABLE DES MATIÈRES Votre procuration est un document important Mise en garde 4 Pour bien comprendre la procuration Note explicative 6 1. Qu est-ce qu une procuration?...

Plus en détail

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables Table des matières Partie 1 : Anticiper un investissement 1.1. Un investissement........................................... 3 1.2. Pour qui est-ce intéressant?.................................. 3 1.3.

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES GESTION DES COÛTS & MARGES DE PROFITS FASCICULE 2 Gestions Hôtelières AJC inc Jo-Anne Sauvé-Taylor & André J. Côté, cha Novembre 2013 DÉFINITION DE LA GESTION DES COÛTS La gestion

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance AGEA 2010 Préparez votre dossier assurance Préambule Dans le cas d une création ou d une reprise d entreprise, plusieurs questions doivent être posées : Comment bien assurer mes biens professionnels? Que

Plus en détail

PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS CHAPITRE : II SECTION : 2.7

PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS CHAPITRE : II SECTION : 2.7 CHAPITRE II : L UQAC SECTION 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS Adoptée : CAD-9192 (13 10 09) Modifiée : 1- ÉNONCÉ La présente politique a pour but d établir le cadre général

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non BUSINESS PLAN Présentation du porteur de projet et de ses associés Etat Civil Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Télécopie : Portable : Date de naissance : Lieu de naissance : Nationalité

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

APPLICATION POUR FRANCHISÉ

APPLICATION POUR FRANCHISÉ APPLICATION POUR FRANCHISÉ Ce formulaire a pour but de fournir l information nécessaire afin de permettre à notre équipe de gestion de déterminer si vous répondez aux critères établis pour devenir un franchisé.

Plus en détail

GUIDE DE L ENTREPRENEUR EN ESPAGNE

GUIDE DE L ENTREPRENEUR EN ESPAGNE GUIDE DE L ENTREPRENEUR EN ESPAGNE COMMENT CREER UNE ENTREPRISE EN ESPAGNE? EDITION JUIN 2013 1 SOMMAIRE Introduction... 3 I. Elaboration de votre projet de création d entreprise... 4 1. Pour bien démarrer,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 CHAPITRE 1 ÉTUDIER LA CLIENTÈLE. 21 1.1 Une phase indispensable...24 1.2 Comment s y prendre?...26 1.3 Exploitez vos résultats....32 CHAPITRE

Plus en détail

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU PORTEUR DE PROJET. PAGE 3 I.1- Présentation générale I.2- Situation familiale I.3- Scolarité et formation professionnelle II.

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

Programme de prêts REE

Programme de prêts REE Brochure Programme de prêts REE Réservé aux conseillers à titre d information LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Page 1 de 10 Prêt REE C'est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus

Plus en détail

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Plus en détail

Le rapport des ventes : un outil de gestion essentiel

Le rapport des ventes : un outil de gestion essentiel Le rapport des ventes : un outil de gestion essentiel Combien de cell-packs ai-je vendus au printemps dernier et quel a été mon prix moyen? À qui ai-je vendu des poinsettias roses et combien chacun de

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

DEUX-SEVRES INITIATIVES. DEMANDE de PRET D HONNEUR

DEUX-SEVRES INITIATIVES. DEMANDE de PRET D HONNEUR DEUX-SEVRES INITIATIVES DEMANDE de PRET D HONNEUR Dossier présenté par Madame, Monsieur : Nom de l'entreprise : Adresse : Coordonnées téléphoniques : Montant de la demande : P i è c e s c o m p l é m e

Plus en détail

SOMMAIRE. Définition du portage salarial. Les différents statuts pour devenir indépendant. Présentation du portage salarial. Les services RH Solutions

SOMMAIRE. Définition du portage salarial. Les différents statuts pour devenir indépendant. Présentation du portage salarial. Les services RH Solutions Présentation SOMMAIRE Définition du portage salarial Les différents statuts pour devenir indépendant Présentation du portage salarial Les services RH Solutions A vos questions Permet à toute Le portage

Plus en détail

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX PLANS D'ENTREPRISE FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION (FPPI) Le Fonds pour les projets pilotes d innovation (FPPI) est un programme régi par le Ministère du Développement

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

comptable cours & Applications François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-943-1

comptable cours & Applications François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-943-1 Toutes formations Initiation comptable cours & Applications François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-943-1 2 Étude du bilan L origine des fonds d une entreprise et leur

Plus en détail

II. - Dispositions du projet de loi

II. - Dispositions du projet de loi Le développement de l économie passe en priorité par la réhabilitation du travail comme moyen de procurer aux salariés un meilleur confort de vie et de relancer la machine économique. Le confort de vie,

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

Partie 1 - Achetez intelligemment votre véhicule. 1. Quand est-il plus intéressant d acheter un nouveau véhicule?

Partie 1 - Achetez intelligemment votre véhicule. 1. Quand est-il plus intéressant d acheter un nouveau véhicule? Partie 1 - Achetez intelligemment votre véhicule 1. Quand est-il plus intéressant d acheter un nouveau véhicule? 1.1. Quand bénéficiez-vous des plus fortes réductions?.......... 3 1.1.1. Bénéficiez-vous

Plus en détail

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS?

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS? manifester d intérêt à l égard de l argent. Vous devez donc faire en sorte que le sujet soit pertinent pour eux, en profitant des moments propices offerts par la vie quotidienne. Vous n avez pas à prévoir

Plus en détail

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise?

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Matinale Entrepreneuriale - Mardi 23 septembre 2014 Jean-Pierre Franiatte jpf@cabinetfraniatte.com 03 87 62 85 25 CABINET

Plus en détail

Le Diagnostic de l Entreprise: Comprendre son Potentiel

Le Diagnostic de l Entreprise: Comprendre son Potentiel Diplôme Spécial en Management International Le Diagnostic de l Entreprise: Comprendre son Potentiel Michel Philippart Tunis, Juin 2007 Michel Philippart 2007 0 Objectifs Parcourir le processus de planification

Plus en détail

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien Les investissements étrangers dans l immobilier canadien La compréhension des principaux enjeux sous-jacents à l acquisition, à la location, au financement ou à l aménagement d un immeuble au Canada permettra

Plus en détail

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées :

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées : Fonds tripartite de financement privé de la culture Entreprise ou organisme : Coordonnées : Promoteur responsable : Date : Modèle de plan d affaires avec exemples TABLE DE MATIÈRES RÉSUMÉ Identification...1

Plus en détail

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE Entreprise / Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail