Résultats de l observation des prix du mois de janvier 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l observation des prix du mois de janvier 2011"

Transcription

1 12/10/201117:44 OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES MARGES Résultats de l observation des prix du mois de janvier 2011 Résumé : Au mois de janvier, les prix des produits de grande consommation dans la grande distribution sont stables sur un mois (-0,07 % pour l indicateur IRI des prix de la demande et 0 % pour l INSEE) et en baisse sur un an (-0,67 % pour IRI et 0,3 % pour l INSEE). La société SymphonyIRI Group mesure, pour les prix des produits de grande consommation dans la grande distribution, d une part, la variation des prix «de la demande», c est-à-dire l évolution des prix pondérés des produits achetés par les ménages et d autre part, la variation des prix «de l offre», c est-à-dire l évolution des prix pondérés des produits présents en rayons. En janvier par rapport au mois précédent, les prix de l offre sont stables (-0,01 %) et ceux de la demande sont en légère baisse (-0,07 %). Sur un an, la baisse des prix est quasiment identique pour les prix de l offre (-0,66 %) et pour les prix de la demande (-0,67 %) (voir 1). La société Nielsen mesure également, pour les prix des produits de grande consommation dans la grande distribution, la variation sur un an des prix «de l offre». En janvier, les prix de l offre baissent de 0,94 % (8 ème mois consécutif de baisse - voir 2) là où ils ne baissent que de 0,66 % pour IRI. En janvier, d après l indice mensuel de l INSEE des prix des produits de grande consommation dans la grande distribution (hypermarchés et supermarchés) 1, on constate une stabilité des prix sur un mois et une baisse sur un an (-0,3 %). C est également le 8 ème mois consécutif de baisse des prix sur un an (voir 3.1). En janvier, sur un an, le prix du baril de Brent 2 a augmenté de 26,5 % en dollars et de 35,2 % en euros. En comparaison, le prix à la pompe du super sans plomb 95 a augmenté de 11,5 %, celui du gazole de 18,3 % et celui du fioul domestique de 24,0 % 3 (voir 3.2). En janvier, s agissant du secteur du poisson, on constate que la sole, le poisson le plus cher est aussi celui qui connaît la plus forte baisse de prix par rapport au mois précédent (-7,4 %). Sur un an, la plus forte augmentation de prix concerne le filet de saumon (+25 %) (voir annexe). 1. Les indicateurs d évolution des prix de SymphonyIRI Group 1.1 L indicateur d évolution des prix «de la demande» D après les indicateurs de variation des prix «de la demande», qui mesurent l évolution des prix pondérés des produits achetés par les ménages, en janvier 2011, on constate une baisse des prix pour le 5 ème mois consécutif en variation mensuelle et pour le 8 ème mois consécutif en glissement annuel. Le tableau ci-après fournit l historique des taux de variations mensuels et annuels enregistrés par cet indicateur depuis janvier Cet indicateur est plus proche de l indicateur de variation des prix de la demande que de celui des prix de l offre. Toutefois, les pondérations affectées aux différentes évolutions de prix, constitutives de cet indicateur de l INSEE, ne reposent pas sur les «sorties de caisse des grandes et moyennes surfaces» mais sont obtenues, pour la plupart, à partir des évaluations annuelles des dépenses de consommation des ménages réalisées par la Comptabilité Nationale. 2 Les prix des produits pétroliers correspondent aux cotations du marché de Rotterdam (source INSEE). 3 Ces évolutions sont calculées sur la base des prix en (source INSEE).

2 IRI - Ensemble (évolution en % des prix de la demande) janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv Variation mensuelle -0,16 0,00-0,24-0,09-0,03 0,01 0,45 0,04 0,00-0,10-0,14-0,26 0,02 0,09-0,11-0,07-0,08-0,26 0,08 0,02-0,25-0,03-0,12-0,32-0,07 Glissement annuel 1,74 1,15 0,67 0,47 0,44 0,30 0,29 0,17 0,33-0,06-0,18-0,05-0,15-0,04 0,10 0,20 0,21-0,06-0,44-0,47-0,76-0,68-0,63-0,11-0,67 Le tableau suivant présente une décomposition par famille de produits et catégories de marques des indicateurs de janvier. Distinction par groupe de familles de produits et catégories de marques (variation des prix de la demande) Marques de Produits Résultats -janvier 2011 Tous Produits Marques nationales distributeurs "Premiers prix" Évolution en % sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an Épicerie -0,07-0,68-0,15-0,45 0,16-1,11-0,01-2,28 - dont épicerie salée -0,08-0,75-0,16-0,39 0,09-1,36 0,09-2,12 - dont épicerie sucrée -0,06-0,62-0,14-0,49 0,25-0,82-0,16-2,51 Liquides 0,17-0,27 0,10-0,18 0,46-0,69-0,01 0,19 - dont brsa (1) et eaux -0,04-0,79-0,13-0,77 0,22-0,96 0,10 0,53 - dont bières et cidres -0,03-0,50-0,03-0,42-0,03-1,14-0,05-2,24 - dont spiritueux et champagnes 0,43 0,33 0,35 0,45 0,89-0,22-0,07 0,29 Produits en libre service (poids fixe) -0,13-0,89-0,25-0,77 0,01-1,10 0,01-0,47 - dont surgelés, glaces -0,07-1,02-0,37-0,46 0,13-1,51 0,21-0,53 - dont crémerie -0,13-0,72-0,17-0,66-0,05-0,84-0,15-0,59 - dont frais non laitiers LS -0,14-1,07-0,35-1,02 0,04-1,25 0,08-0,36 Droguerie Parfumerie Hygiène -0,16-0,48-0,21-0,70-0,06 0,07 0,24 0,35 - dont entretien -0,11-0,83-0,11-0,98-0,07-0,52-0,51-0,40 - dont hygiène -0,18-0,30-0,25-0,57-0,06 0,42 0,65 0,81 Ensemble -0,07-0,67-0,15-0,54 0,09-0,92 0,03-0,78 (1) : boissons rafraîchissantes sans alcool. Evolution des prix sur 1 mois (entre décembre 2010 et janvier 2011) Malgré les menaces inflationnistes liées à l augmentation des cours des matières premières, les groupes de familles a priori les plus exposés (féculents, assaisonnements et condiments, pâtisserie industrielle et crèmerie) sont tous extrêmement stables. Ce sont les marques nationales qui expliquent le phénomène général de baisse des prix car les marques de distributeurs et les produits premiers prix sont très légèrement orientés à la hausse (respectivement +0,09 % et +0,03 %). En termes de rayons, seuls les liquides voient leur prix augmenter (+0,17 %) mais ce phénomène est plutôt ponctuel (limité aux spiritueux et champagnes [+0,43 %] et aux mouvements de prix sur ces produits au moment des fêtes de fin d année). Evolution des prix sur 1 an (entre janvier 2010 et janvier 2011) Après les mouvements erratiques du mois de décembre, l évolution des prix sur un an retrouve pratiquement le niveau de novembre (-0,67 % en janvier contre 0,63 % deux mois plus tôt). On notera néanmoins une plus grande convergence entre l évolution des prix des différents types de marques que précédemment. Sur l ensemble de l année 2010, le différentiel d inflation entre marques nationales et marques de distributeurs était de plus de 1,5 points de pourcentage (respectivement +0,29 % et 1,24 %). En raison de l évolution des prix des derniers mois, cet écart se réduit. Il était d environ 1 point de pourcentage en 2/10

3 décembre (respectivement 0,22 % et 1,18 %) et il est tombé à environ 0,4 point de pourcentage en janvier (respectivement 0,54 % et 0,92 %). Le tableau ci-après présente une comparaison des évolutions moyennes de prix des produits de grande consommation dans les hypermarchés et dans les supermarchés. Distinction par types de magasins et catégories de marques (variation des prix de la demande) Marques de Produits Résultats - janvier 2011 Tous Produits Marques nationales distributeurs "Premiers prix" Évolution en % sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an Hypermarchés -0,07-0,71-0,14-0,58 0,08-1,00 0,06-0,76 Supermarchés -0,08-0,67-0,15-0,50 0,05-0,94-0,04-0,91 Sur un mois, la baisse des prix est à peu près similaire dans les hypermarchés et les supermarchés (respectivement 0,07 % et 0,08 %). Sur un an, on constate que cette baisse est légèrement plus prononcée dans les hypermarchés (-0,71 % contre 0,67 % dans les supermarchés). Les 6 indicateurs représentés dans le graphique ci-après connaissent tous une évolution à la baisse de novembre 2008 à avril A partir de septembre 2009, on assiste à un décrochage entre les courbes représentant les marques de distributeurs et les produits premiers prix (qui deviennent toutes déflationnistes et qui le restent jusqu en décembre 2010), et les courbes représentant les marques nationales (qui restent inflationnistes jusqu en août 2010 inclus). En décembre 2010, on assiste à une nette remontée de ces 6 courbes. En janvier 2011, les indicateurs repartent à la baisse pour atteindre à peu près leur niveau de novembre Indicateur d évolution des prix «de la demande» : Évolution des prix de la demande par types de magasins et catégories de marques 8 7 Inflation Gissement annuel en % désinflation Déflation J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J Hypers MN Hypers MDD Hypers 1ers prix Supers MN Supers MDD Supers 1ers prix 3/10

4 1.2 L indicateur d évolution des prix «de l offre» D après les indicateurs de variation des prix «de l offre», qui mesurent l évolution des prix pondérés des produits présents dans les rayons, en janvier, les prix sont quasiment stables depuis novembre 2010 (-0,01 % en moyenne par mois) et baissent de 0,66 % par rapport à janvier 2010 (7 ème mois de baisse consécutive). Le tableau ci-après fournit l historique des taux de variations mensuels et annuels enregistrés par cet indicateur sur les 24 derniers mois. IRI - Ensemble (variation des prix de l'offre) (Évolution en %) Ensemble févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc janv Variation mensuelle 0,10-0,13 0,03 0,10 0,12 0,49 0,10 0,10 0,04-0,06 0,01 0,02 0,12-0,01-0,01-0,01-0,18 0,08 0,04-0,17-0,02-0,04-0,01-0,01 Glissement annuel 1,98 1,50 1,24 1,22 1,11 0,96 0,78 0,94 0,56 0,33 0,20 0,30 0,39 0,52 0,53 0,43 0,10-0,31-0,37-0,64-0,67-0,64-0,56-0,66 Le tableau suivant présente une décomposition par famille de produits et catégories de marques des indicateurs de janvier. Distinction par groupe de familles de produits et catégories de marques (variation des prix de l'offre) Résultats -janvier 2011 Tous Produits Marques nationales Marques de distributeurs Comme indiqué supra, on constate une stabilité des prix de l offre par rapport à décembre 2010 et une baisse des prix par rapport à janvier Ces moyennes cachent toutefois des réalités différentes. Evolution des prix sur 1 mois (entre décembre 2010 et janvier 2011) Produits "Premiers prix" Évolution en % sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an sur 1 mois sur 1 an Épicerie 0,02-0,47-0,03-0,16 0,16-1,02-0,06-2,03 - dont épicerie salée 0,02-0,56-0,04-0,19 0,16-1,18-0,06-2,20 - dont épicerie sucrée 0,02-0,37-0,03-0,12 0,17-0,81-0,05-1,82 Liquides 0,25-0,27 0,12-0,08 0,62-0,69 0,03-0,75 - dont brsa (1) et eaux 0,18-0,57 0,02-0,29 0,52-1,01 0,00-1,19 - dont bières et cidres -0,04-0,23-0,05-0,21 0,07-0,31-0,16-0,45 - dont spiritueux et champagnes 0,55 0,38 0,40 0,45 1,08 0,14 0,20 0,63 Produits en libre service (poids fixe) -0,10-1,09-0,15-0,85-0,03-1,38 0,02-1,46 - dont surgelés, glaces -0,20-1,20-0,50-0,77 0,03-1,47 0,07-1,54 - dont crémerie -0,06-0,98-0,07-0,91-0,04-1,09-0,17-1,28 - dont frais non laitiers LS -0,10-1,20-0,16-0,80-0,05-1,62 0,11-1,54 Droguerie Parfumerie Hygiène -0,09-0,65-0,12-0,74 0,00-0,44 0,21-0,34 - dont entretien -0,08-0,73-0,08-0,75-0,04-0,64-0,46-1,02 - dont hygiène -0,09-0,61-0,15-0,73 0,03-0,27 0,92 0,39 Ensemble -0,01-0,66-0,07-0,43 0,11-1,03 0,01-1,50 (1) : boissons rafraîchissantes sans alcool. On constate en effet une hausse des prix des spiritueux et champagnes des marques de distributeurs (+1,08 %) confirmant celle des prix de la demande (+0,89 %) due en grande partie à la période des fêtes. A noter que les produits premiers prix se distinguent des marques nationales et des marques de distributeurs du point de vue de l évolution des prix. En effet, un classement des familles les plus inflationnistes aux moins inflationnistes révèle une proximité entre ces deux types de marques : le rayon 4/10

5 le plus inflationniste est celui des liquides, suivi de celui de l épicerie, suivi de celui de la droguerie parfumerie hygiène, suivi de celui des produits en libre service. Au sein des produits premiers, c est le rayon droguerie parfumerie hygiène qui est le plus inflationniste (+0,21 %), suivi de celui des liquides (+0,03 %), suivi de celui des produits en libre service (+0,02 %), suivi de celui de l épicerie (-0,06 %). Evolution des prix sur 1 an (entre janvier 2010 et janvier 2011) Les augmentations de prix sont très rares et se limitent aux spiritueux et champagnes (+0,38 %), quel que soit le type de marque, et aux produits premiers prix d hygiène (+0,39 %). Les baisses de prix les plus marquées se rencontrent dans les produits premiers prix avec l épicerie salée (-2,20 %), l épicerie sucrée (-1,82 %) et les produits en libre service (-1,46 %). Au sein des marques de distributeurs, on constate également une baisse de prix significative pour le rayon des produits en libre service (-1,38 %). Comme pour les courbes de la demande, les 6 indicateurs représentés dans le graphique ci-après connaissent tous une évolution à la baisse de novembre 2008 à avril Comme pour les courbes de la demande, on assiste à un décrochage, mais plus tardif (février 2010), entre les courbes représentant les marques de distributeurs et les produits premiers prix (qui deviennent toutes déflationnistes et qui le restent jusqu en décembre 2010), et les courbes représentant les marques nationales (qui restent inflationnistes jusqu en août 2010 inclus). Mais, contrairement aux courbes de la demande où l on assistait à une nette remontée en décembre 2010 pour l ensemble des courbes, ici, seules les courbes représentant les marques nationales et les marques de distributeurs des supermarchés remontent. En janvier, la baisse des prix est légèrement plus marquée dans les hypermarchés que dans les supermarchés (comme pour les prix de la demande). Indicateur d évolution des prix «de l offre» : 8 Évolution des prix de l'offre par types de magasins et catégories de marques 7 Inflation Gissement annuel en % désinflation -2-3 Déflation M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J Hypers MN Hypers MDD Hypers 1ers prix Supers MN Supers MDD Supers 1ers prix 2. L indicateur d évolution des prix «de l offre» de Nielsen-LSA En janvier, d après l indicateur «Nielsen LSA» d évolution des prix «de l offre» qui mesure, sur un an, l évolution des prix pondérés des produits offerts dans les rayons, les prix baissent (-0,94 %) pour le 8 ème mois consécutif (cf. tableau ci-dessous). 5/10

6 janv. févr. mars avr. mai juin juillet août sept. oct nov déc janv. févr. mars avr. mai juin juillet août sept. oct nov déc janv 2,01 1,54 1,29 1,04 0,91 0,81 0,57 0,52 0,65 0,39 0,22 0,06 0,11 0,17 0,29 0,18 0,31-0,04-0,31-0,62-0,85-1,01-0,96-0,91-0,94 (Source : indicateur «Nielsen - LSA») Le tableau suivant présente une décomposition de l évolution des prix du mois de janvier 2011, par familles de produits et catégories de marques, qui s avère être à la baisse (-0,94 %). Évolution des prix par familles de produits et catégories de marques - janvier 2011 Marques de Produits Tous produits Plus grandes marques en % et en glissement annuel distributeurs "Premiers prix" EPICERIE -0,75-0,17-1,33-2,35 LIQUIDES -0,44-0,44-0,76-0,88 D.P.H. -0,98-0,87-0,70-1,22 PRODUITS FRAIS L.S. -1,39-1,23-1,69-2,23 NON ALIMENTAIRE -1,20-0,59-0,86-1,13 P.G.C. -0,78-0,39-1,09-1,87 ALIMENTAIRE -0,93-0,55-1,29-1,98 TOTAL GENERAL -0,94-0,55-1,28-1,94 (Source : indicateur «Nielsen - LSA») PGC = épicerie + liquides + DPH Alimentaire = PGC + produits frais L.S. Total général = Alimentaire + Non Alimentaire La catégorie «plus grandes marques» regroupe les 1500 références de marques fournisseurs les plus détenues par catégorie de produit. Janvier 2011 confirme la tendance de décembre On constate en effet une baisse des prix sur un an de 0,94 %, rythme proche de celui de décembre 2010 (-0,91 %), déflation tirée de nouveau par les produits premiers prix et les marques de distributeurs. Cette déflation touche tous les secteurs et notamment celui des produits frais libre service ( 1,39 %) et le secteur non alimentaire ( 1,20 %). Le prix moyen du rayon épicerie, dont beaucoup de produits incorporent des matières premières dont les cours ont monté de manière spectaculaire ces derniers mois (blé, coton, cacao, céréales ) baisse à un rythme proche de celui de décembre ( 0,75 % après 0,77 % en décembre). Les liquides restent le secteur le moins déflationniste (-0,44 %). Familles de produits les moins inflationnistes (en glissement annuel) - janvier 2011 Plus grandes Marques de Tous Produits Évolution en % marques distributeurs Produits "Premiers prix" Huile -4,07-2,76-6,79-7,98 Pates alimentaires -3,58-2,32-6,90-12,04 Ampoules électriques -2,46 0,44-5,23-8,34 Produits capillaires -2,32-4,50-1,00-0,90 Petit électroménager -2,31-1,48-3,99 0,72 Yaourt,dessert lac,froma bl -2,29-2,93-2,20-2,78 Légumes surgelés -2,27-0,50-2,87-4,14 Riz -2,19-1,11-1,80-10,04 Assouplissant, entret linge -2,19-2,96-1,32-1,48 Farines, farineux, semoules -2,18-1,06-4,67-12,84 (Source : indicateur «Nielsen - LSA») C est au sein des produits premiers prix que l on assiste aux plus fortes baisses de prix. Ainsi, on constate en janvier une forte baisse de prix des «farines, farineux, semoules» (-12,84 %), des pâtes alimentaires (-12,04 %) et du riz (-10,04 %). 6/10

7 Familles de produits les plus inflationnistes (en glissement annuel) - janvier 2011 Plus grandes Tous Produits Évolution en % marques Marques de distributeurs Produits "Premiers prix" Essuie tout 2,66 0,00 2,78 2,16 Fruits secs, pruneaux 2,26 0,47 3,38 5,56 Légumes secs et deshydratés 1,29-0,99 1,93 13,18 Lait poudre,concentré adult 1,03 3,67-1,10 0,07 Vin (Table et Pays) 0,97-0,78 1,73 0,10 Papier hygiénique 0,91-0,92 1,83 1,74 Plats A cuisiner, prép surg 0,91-0,48 1,65 0,39 Paté,rillet,sciss,foie gras 0,85 1,98 1,12 0,46 Café torréfié 0,84 1,81 0,81 2,64 Maquillage 0,41 3,47 0,08-2,32 (Source : indicateur «Nielsen - LSA») C est également au sein des produits premiers prix que l on assiste aux plus fortes hausses de prix : +13,18 % pour les légumes secs et déshydratés et +5,56 % pour les fruits secs et pruneaux. On constate également que le prix moyen de ces deux familles de produits, dans les produits premiers prix, augmente nettement plus que dans les marques de distributeurs et les marques nationales. Cela s explique sans doute par le poids plus important des matières premières dans le coût de fabrication des produits premiers prix que dans celui des marques de distributeurs, et a fortiori que dans celui des marques nationales. On fait le même constat, même si c est dans des proportions plus limitées, pour le café torréfié. 3. Les données de l Insee 3.1 Indices des prix des produits de grande consommation - Grande distribution En janvier, d après l indice des prix des produits de grande consommation dans la grande distribution publié par l Insee, les prix sont stables par rapport à décembre. Sur un an, les prix baissent de 0,3 % (comme en décembre et comme en novembre). En glissement annuel, on constate que les prix ont baissé 12 fois sur les 15 derniers mois. Cette tendance à la baisse ne se retrouve pas dans les autres formes de vente (marchés, petits magasins traditionnels, maxi-discompte, grands magasins et grandes surfaces spécialisées) dans lesquelles les prix des produits de grande consommation sont, en moyenne, 1,0 % plus chers qu en janvier Mise en forme : Puces et numéros Le tableau ci-dessous présente l évolution de cet indice en variation mensuelle et en glissement annuel depuis novembre (Évolution en %) Ensemble nov déc janv. févr. mars avr. mai juin juil. août sept oct nov déc janv Variation mensuelle -0,1-0,2 0,0 0,2-0,2 0,1-0,1-0,2 0,0 0,2-0,2 0,0 0,2-0,2 0,0 Glissement annuel 0,1-0,2-0,2-0,1-0,2 0,1 0,0-0,1-0,2-0,3-0,6-0,6-0,3-0,3-0,3 (Source : Insee) Le graphique ci-dessous présente les variations, en glissement annuel, des indices détaillés publiés par l Insee pour la grande distribution depuis novembre /10

8 Glissements annuels des indices détaillés pour la grande distribution 1,5% 1,0% 0,5% 0,0% -0,5% -1,0% -1,5% N D J F M A M J J A S O N D J Ensemble Grde Distibution Produits alimentaires (hors frais) Produits d'entretien, hygiène-beauté (Source : Insee France métropolitaine) Les prix des produits alimentaires (hors produits frais) n ont cessé de baisser, en glissement annuel, ces quinze derniers mois. Concernant les produits d entretien, hygiène-beauté, la baisse de prix, en glissement annuel, est plus récente mais elle est plus marquée que pour les produits alimentaires depuis le mois de novembre. Sur une période de temps plus longue, les constats sont différents. On observe en effet que depuis 1998, tous les prix ont augmenté (boissons, produits d entretien, hygiène-beauté et viandes) mais que le prix moyen des boissons a moins augmenté que celui des produits d entretien, hygiène-beauté qui a luimême moins augmenté que celui des viandes. Indices des prix des viandes, des "produits d'entretien, hygiènebeauté" et des boissons en grande distribution depuis base 100 en viandes boissons produits d'entretien, hygiène-beauté (Source : Insee France métropolitaine) 8/10

9 3.2 Prix à la consommation du fioul domestique, du gazole, du sans plomb 95 et prix du Brent Mise en forme : Puces et numéros Prix en du litre de gazole et du baril de Brent prix du gazole 1,32 1,28 1,24 1,2 1,16 1,12 prix du Brent ,08 J F M A M J J A S O N D J gazole Brent Source : INSEE Prix en du litre de sans plomb 95 et du baril de Brent prix du SP 95 1,46 1,42 1,38 1,34 prix du Brent ,3 J F M A M J J A S O N D J Source : INSEE sans plomb 95 Brent Prix en de 1000l de fioul domestique et du baril de Brent prix du fioul prix du Brent J F M A M J J A S O N D J fioul Brent Source : INSEE L observation de ces trois graphiques montre que les évolutions des prix à la consommation de ces trois énergies (gazole, SP 95 et fioul domestique) sont globalement corrélées à l évolution du prix en du pétrole brut qui est à nouveau en forte augmentation depuis novembre 2010 après une relative stabilité de mai à octobre /10

10 ANNEXE : focus sur l évolution du prix moyen du poisson en janvier 2011 Marché de détail -Janvier 2011 Prix à la consommation ( 1 ) (en TTC) Prix moyen Var. mens. Var. an. janv-11 janv 11/ déc 10 janv 11/ janv 10 Cabillaud (filet) 13,65-2,5% -6,5% Lieu Noir (filet) 10,6 5,8% 8,7% Lotte (queue) - de 3 kg 21,05-4,9% -6,7% Merlan (filet) 15,72 5,9% 3,5% Merlu (darne) 15,74 1,7% -7,5% Raie (aile) pelée 14,47 8,2% 12,5% Saumon (filet) aquaculture 14,79 4,7% 25,0% Sole taille ,93-7,4% -6,7% Unité utilisée : le kg. ( 1 ) : Prix relevés en grandes et moyennes surfaces (GMS). Source : Service des nouvelles des marchés (SNM) - Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche Le graphique ci-après montre le prix moyen, depuis janvier 2009, de huit espèces de poisson frais caractéristiques de la consommation des ménages. Prix moyen du poisson frais (en TTC au kg) 25 Sole 20 Lotte Merlu Cabillaud 15 Merlan Raie Saumon 10 Lieu Noir 5 J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J Cabillaud (filet) Lieu Noir (filet) Lotte (queue) - de 3 kg Merlan (filet) Merlu (darne) Raie (aile) pelée Saumon (filet) aquaculture Sole taille Source : Service des nouvelles des marchés (SNM) - Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche On constate ce mois ci que la sole et la lotte, les deux poissons les plus chers parmi ceux représentés cidessus, voient leur prix baisser significativement par rapport à décembre (respectivement -7,4 % et -4,9 %). Sur un an, c est le filet de saumon dont le prix augmente le plus (+25,0 %). Le moins cher des 8 poissons représentés, le lieu noir, connaît également une augmentation sensible de son prix (+5,8 % sur un mois et +8,7 % sur un an). 10/10

1. Les indicateurs d évolution des prix de SymphonyIRI Group. 1.1 L indicateur d évolution des prix «de la demande»

1. Les indicateurs d évolution des prix de SymphonyIRI Group. 1.1 L indicateur d évolution des prix «de la demande» Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Le tableau ci-après fournit l historique des taux de variations mensuels et annuels enregistrés par cet indicateur depuis janvier 2010.

Le tableau ci-après fournit l historique des taux de variations mensuels et annuels enregistrés par cet indicateur depuis janvier 2010. Observatoire des prix et des marges Produits de grande consommation Grande distribution - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 2011 - Résumé : Au mois de mars, les prix des produits

Plus en détail

Les données de base de cette étude proviennent d IRi, de Nielsen et de l Insee et ont fait l objet de calculs de la DGCCRF.

Les données de base de cette étude proviennent d IRi, de Nielsen et de l Insee et ont fait l objet de calculs de la DGCCRF. Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Entre octobre 2011 et octobre 2012, la hausse des prix des produits de grande consommation est comprise entre 0,5 % et 1,2 % selon les indicateurs.

Entre octobre 2011 et octobre 2012, la hausse des prix des produits de grande consommation est comprise entre 0,5 % et 1,2 % selon les indicateurs. Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Entre août 2011 et août 2012, la hausse des prix est comprise entre 1,3 % et 1,5 % selon les indicateurs.

Entre août 2011 et août 2012, la hausse des prix est comprise entre 1,3 % et 1,5 % selon les indicateurs. Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Entre avril 2011 et avril 2012, les prix ont varié entre +1,8 % et +2,8 % selon les indicateurs.

Entre avril 2011 et avril 2012, les prix ont varié entre +1,8 % et +2,8 % selon les indicateurs. Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Les données de base de cette étude proviennent de SymphonyIRI Group, de Nielsen et de l Insee et ont fait l objet de calculs de la DGCCRF.

Les données de base de cette étude proviennent de SymphonyIRI Group, de Nielsen et de l Insee et ont fait l objet de calculs de la DGCCRF. Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Conjoncture Prix. Août 2014 N 80. GPS Gestion du Prix Scanning. Chambourcy, le 1 er Septembre 2014

Conjoncture Prix. Août 2014 N 80. GPS Gestion du Prix Scanning. Chambourcy, le 1 er Septembre 2014 Conjoncture Prix Août 2014 N 80 GPS Gestion du Prix Scanning Chambourcy, le 1 er Septembre 2014 Agenda Pages Les chiffres du mois 3 Ce qu il faut retenir 4 L inflation à 1 an 7 L inflation à 1 mois 14

Plus en détail

Présentation des engagements pris par les professionnels du secteur de la distribution en matière de relations commerciales

Présentation des engagements pris par les professionnels du secteur de la distribution en matière de relations commerciales Présentation des engagements pris par les professionnels du secteur de la distribution en matière de relations commerciales mardi 5 octobre 2010 Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l

Plus en détail

Les données de base de cette étude proviennent d IRi, de Nielsen et de l Insee et ont fait l objet de calculs de la DGCCRF.

Les données de base de cette étude proviennent d IRi, de Nielsen et de l Insee et ont fait l objet de calculs de la DGCCRF. Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

Conjoncture Prix. Février 2015 N 86. GPS Gestion du Prix Scanning. Chambourcy, le 03 mars 2015

Conjoncture Prix. Février 2015 N 86. GPS Gestion du Prix Scanning. Chambourcy, le 03 mars 2015 Conjoncture Prix Février 2015 N 86 GPS Gestion du Prix Scanning Chambourcy, le 03 mars 2015 Agenda Pages Les chiffres du mois 3 Ce qu il faut retenir 4 L inflation à 1 an 7 L inflation à 1 mois 14 Annexes

Plus en détail

Conjoncture Prix. Juin 2015 N 90. GPS Gestion du Prix Scanning. Chambourcy, le 06 juillet 2015

Conjoncture Prix. Juin 2015 N 90. GPS Gestion du Prix Scanning. Chambourcy, le 06 juillet 2015 Conjoncture Prix Juin 2015 N 90 GPS Gestion du Prix Scanning Chambourcy, le 06 juillet 2015 Agenda Pages Les chiffres du mois 3 Ce qu il faut retenir 4 L inflation à 1 an 7 L inflation à 1 mois 14 Annexes

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 1 1 A O Û T

N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 1 1 A O Û T N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 1 1 A O Û T 2 0 1 3 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +1.7% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1.4% en cumul à date). Cette croissance

Plus en détail

Inflation alimentaire. Tous Produits MN MDD PPX

Inflation alimentaire. Tous Produits MN MDD PPX Note de Conjoncture N 65 Page 1 Inflation alimentaire: 1 er trimestre 2015 Inflation alimentaire 0,5 0,0 0,1-0,5-0,2-1,0-1,5-2,0-2,5-3,0-1,7-2,5 Tous Produits MN MDD PPX En termes d inflation à 1 an sur

Plus en détail

Conjoncture Marché. Septembre Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Septembre Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Septembre 2015 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse septembre 2015 : les PGC en tous circuits* Les performances des PGC en septembre ont été médiocres. Même si le CA augmente (+0,6%),

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 11 - Résumé Les cours du pétrole brut ont continué à augmenter entre février 11 et

Plus en détail

Conjoncture Marché. Janvier Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Janvier Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Janvier 2015 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse Janvier 2015 : les PGC en tous circuits Les PGC semblent avoir trouvé un rythme de croisière au cours des 5 derniers mois, avec

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin 11 - Résumé Alors que les cours du pétrole brut en dollars et en euros diminuaient

Plus en détail

Conjoncture Marché. Les équipes IRI vous souhaitent une excellente année Décembre Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Les équipes IRI vous souhaitent une excellente année Décembre Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Décembre 2015 Les équipes IRI vous souhaitent une excellente année 2016 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse décembre 2015 : les PGC en tous circuits* Le mois de décembre confirme

Plus en détail

Conjoncture Marché. Avril Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Avril Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Avril 2015 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse avril 2015 : les PGC en tous circuits Un mauvais mois d avril pour les PGC, avec un recul du CA (-0,7%) et des volumes (-0,3%). Un

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 1 e r D E C E M B R E 2 0 1 3 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +0,8% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1,4% en cumul à date).

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 1 4 J U I L L E T

N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 1 4 J U I L L E T N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 1 4 J U I L L E T 2 0 1 3 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +3.1% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1.3% en cumul à date). Cette

Plus en détail

Conjoncture Marché. Septembre Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Septembre Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Septembre 2016 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse septembre 2016 : les PGC en tous circuits* Des résultats en septembre dans le prolongement de ceux du mois d août sur les PGC

Plus en détail

Conjoncture Marché. Juin Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Juin Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Juin 2015 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse juin 2015 : les PGC en tous circuits Juin 2014 avait été très bon avec une augmentation du CA et des volumes de 2,5%. Ces performances

Plus en détail

Les Groupes de Travail de

Les Groupes de Travail de Les Groupes de Travail de L'ILEC OBSERVATOIRE DES MARGES DE LA DISTRIBUTION: enquête 2002 Résultats arrêtés au 5 septembre et présentés au conseil d administration du 3 octobre 2002. N 4/2003 octobre 2003

Plus en détail

Conjoncture Marché. Février Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Février Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Février 2016 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse février 2016 : les PGC en tous circuits* Les résultats du mois de février sur les PGC sont très médiocres avec une augmentation

Plus en détail

Conjoncture Marché. Décembre Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Décembre Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Décembre 2014 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse décembre 2014 : les PGC en tous circuits Un mois de décembre assez décevant avec une simple stabilité du CA et une légère érosion

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois d octobre

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois d octobre Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges (filière

Plus en détail

Conjoncture Marché. Novembre Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Novembre Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Novembre 2015 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse novembre 2015 : les PGC en tous circuits* Le mois de novembre n a pas été bon avec une simple stabilité du CA (+0,2%) et une baisse

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de février

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de février Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Conjoncture Marché. Octobre Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Octobre Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Octobre 2016 Jacques Dupré Directeur Insights Avertissement au lecteur Comme chaque année à la même époque, nous aménageons le contenu de notre note de conjoncture, en remplaçant les

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 2 6 JA N V I E R

N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 2 6 JA N V I E R N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 2 6 JA N V I E R 2 0 1 4 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +2,6% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+2,6% en cumul à date). Croissance

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 6 O C TO B R E 2 0 1 3 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +1.5% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1.3% en cumul à date). Croissance

Plus en détail

Observatoire ECR du taux de service au consommateur

Observatoire ECR du taux de service au consommateur Observatoire ECR du taux de service au consommateur Premiers résultats du baromètre national ECR-IRI Olivier LABASSE ECR France ECRResponse Efficient Consumer Response Olivier GERADON de VERA L agenda

Plus en détail

Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France depuis janvier 1998

Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France depuis janvier 1998 Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page. Thématique : Offre Substance considérée : Alcool Indices des prix relatifs à la consommation de boissons alcoolisées en France

Plus en détail

Situation générale : les signaux d alerte se multiplient

Situation générale : les signaux d alerte se multiplient Note de Conjoncture N 68 Page 1 Situation générale : les signaux d alerte se multiplient Après un premier semestre favorable, des premiers signes de tension sont récemment apparus Le chiffre d affaires

Plus en détail

Prix dans la grande consommation. Eléments de dossier

Prix dans la grande consommation. Eléments de dossier FEDERATION DES ENTREPRISES DU COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION 3 mars 2 Prix dans la grande consommation Eléments de dossier Le contexte de hausse des produits alimentaires est général dans le monde. Comme

Plus en détail

Note de Conjoncture. DECEMBRE 2015 (N70) Page 1

Note de Conjoncture. DECEMBRE 2015 (N70) Page 1 Note de Conjoncture DECEMBRE 2015 (N70) Page 1 Bilan 2015 : malgré des moteurs de croissance favorables (repli des matières premières, CICE, baisse des taux), l activité n a pas embrayé dans l IAA 52 50

Plus en détail

NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 26 MARS 2017 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI

NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 26 MARS 2017 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 26 MARS 2017 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI P03 2017 BILAN DES CIRCUITS PERFORMANCES DES CATÉGORIES LES GRANDES TENDANCES PGC INTERVENANTS MDD & FABRICANTS GUIDE DE LA

Plus en détail

Evolution annuelle du solde commercial dans l'alimentaire Contribution des prix et des volumes

Evolution annuelle du solde commercial dans l'alimentaire Contribution des prix et des volumes Note de Conjoncture N 75 Page 1 Des vents contraires côté export, levier de compétitivité essentiel pour les entreprises agroalimentaires Dans le secteur agroalimentaire, l année 2016 se caractérise pour

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 4 O C TO B R E 2 0 1 5 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +0,9% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1,1% en cumul à date). Cette

Plus en détail

Note de Conjoncture ANNEXE STATISTIQUE N 72 / FÉVRIER Page 1

Note de Conjoncture ANNEXE STATISTIQUE N 72 / FÉVRIER Page 1 Note de Conjoncture N 72 Page 1 ANNEXE STATISTIQUE Production trimestrielle des IAA - variation instantanée unité : variation trimestrielle en % (vol., cvs-cjo) Transf. et conserv. de viande 0,4% 0,4%

Plus en détail

Conjoncture Marché. Janvier Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Janvier Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Janvier 2016 Jacques Dupré Directeur Insights Avertissement au lecteur HD devient EDMP Enseignes à Dominante Marques Propres Suite à des changements de structure et de positionnement

Plus en détail

Consommation - Prix - Concurrence Mardi 3 mars 2009

Consommation - Prix - Concurrence Mardi 3 mars 2009 FEDERATION DES ENTREPRISES DU COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION Consommation - Prix - Concurrence Mardi 3 mars 2009 Evolution de la consommation 1 / La grande consommation est globalement stable : les volumes

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES, DU PLAN, DU PORTEFEUILLE PUBLIC ET DE L INTEGRATION. REPUBLIQUE DU CONGO Unité * Travail * Progrès

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES, DU PLAN, DU PORTEFEUILLE PUBLIC ET DE L INTEGRATION. REPUBLIQUE DU CONGO Unité * Travail * Progrès MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES, DU PLAN, DU PORTEFEUILLE PUBLIC ET DE L INTEGRATION REPUBLIQUE DU CONGO Unité * Travail * Progrès INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE DIRECTION DES STATISTIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

L LEC. Observatoire des prix des PGC, de la structure tarifaire et des marges dans la chaîne industrie-commerce au cours de l année 2004

L LEC. Observatoire des prix des PGC, de la structure tarifaire et des marges dans la chaîne industrie-commerce au cours de l année 2004 Les Observatoires de L LEC Observatoire des prix des PGC, de la structure tarifaire et des marges dans la chaîne industrie-commerce au cours de l année 2004 L Ilec s est doté en 2002 d un observatoire

Plus en détail

Note de conjoncture numéro 31 Février 2012

Note de conjoncture numéro 31 Février 2012 Note de conjoncture numéro 31 Février 2012 Pour plus d informations, vous pouvez contacter le service économique de l ANIA : Vanessa Quéré, vquere@ania.net Des négociations commerciales tendues qui ne

Plus en détail

Sur l ensemble du premier semestre 2015, une légère reprise se dessine. Prévisions d investissement pour % 15% IAA (C1)

Sur l ensemble du premier semestre 2015, une légère reprise se dessine. Prévisions d investissement pour % 15% IAA (C1) Note de Conjoncture N 67 Page 1 Sur l ensemble du premier semestre 2015, une légère reprise se dessine 2 Prévisions d investissement pour 2015 1 1 1 1 7% 9% 7% 1% -1% -1% - -1 Ensemble de l'industrie Industrie

Plus en détail

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX L inflation, qui avait significativement reculé en 2013, a continué à décroître en 2014 pour se limiter à un rythme annuel moyen compatible avec l objectif de moyen terme.

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (produits agricoles) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (produits agricoles) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges (produits

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Comité Cidre Le marché du cidre

Comité Cidre Le marché du cidre 1 Comité Cidre Le marché du cidre Jennifer Thomas 12 décembre 2013 2 Bilan 2012 Le marché du cidre en Grande Distribution * En 2012, les ventes de cidre en grande distribution (hypermarchés, supermarchés

Plus en détail

Pond. Mars 15. Juin 15. INDICE GLOBAL ,5 748,8 752,7 757,2 763,9 0,9 2,0 3,6 Produits alimentaires, boissons et

Pond. Mars 15. Juin 15. INDICE GLOBAL ,5 748,8 752,7 757,2 763,9 0,9 2,0 3,6 Produits alimentaires, boissons et REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DU PLAN INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) Mois de embre 20 SYNTHESE Variation mensuelle:+0,9% Variation mensuelle Alimentation

Plus en détail

Les indices des prix des produits de grande consommation dans la grande distribution

Les indices des prix des produits de grande consommation dans la grande distribution Cnis, réunion de l interformation statistiques sociales du 7 novembre 2005 Les indices des prix des produits de grande consommation dans la grande distribution L indice des prix à la consommation est construit

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S. R É S U LTAT S A U 1 8 M a i

N I E L S E N T R E N D S. R É S U LTAT S A U 1 8 M a i N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 1 8 M a i 2 0 1 4 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +0,7% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+2,1% en cumul à date). Cette croissance

Plus en détail

NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 25 DÉCEMBRE 2016 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI

NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 25 DÉCEMBRE 2016 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 25 DÉCEMBRE 2016 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI P13 2016 BILAN DES CIRCUITS PERFORMANCES DES CATÉGORIES LES GRANDES TENDANCES PGC INTERVENANTS MDD & FABRICANTS GUIDE DE

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation Mai 20 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité juin 20 05 juillet

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation mars 2016 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité Avril 2016 05

Plus en détail

Conférence de presse du 15 juin 2015

Conférence de presse du 15 juin 2015 Conférence de presse du 15 juin 2015 Analyse du niveau et de l évolution des prix des produits de grande consommation au Luxembourg et dans la Grande Région Etude de l Observatoire de la formation des

Plus en détail

5,62 1,3 3,9 2,26. Source :Douanes, calculs ANIA

5,62 1,3 3,9 2,26. Source :Douanes, calculs ANIA Note de conjoncture N 58 Juillet-août 2014 L Focus du mois Les principaux partenaires des IAA à l export Mettre un terme à cette guerre des prix, par tous les moyens! 5,62 0,3 Union européenne Suite à

Plus en détail

NOTE SYNTHESE SUR L EVOLUTION DE L INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION A FIN DECEMBRE 2010.

NOTE SYNTHESE SUR L EVOLUTION DE L INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION A FIN DECEMBRE 2010. NOTE SYNTHESE SUR L EVOLUTION DE L INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION A FIN DECEMBRE 20. La présente note a pour objectif de faire le point sur le niveau atteint par l inflation au cours de l année 20 Tableau

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) (Base 100 en 2013) Djibouti Bulletin Février

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) (Base 100 en 2013) Djibouti Bulletin Février République de Djibouti PRIMATURE COMMISSARIAT AU PLAN CHARGE DES STATISTIQUES Direction de la Statistique et des Etudes Démographiques (DISED) INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) (Base 100 en 2013)

Plus en détail

Conjoncture Marché. Juin Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Juin Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Juin 2016 Jacques Dupré Directeur Insights Avant-propos 2 sujets ont alimenté les conversations au mois de juin et tout début juillet : La météo avec l espoir que l été allait enfin

Plus en détail

Oct 14. Juillet 14. INDICE GLOBAL ,1 712,9 717,2 720,1 724,6 0,6 1,6 4,3 Produits alimentaires, boissons et

Oct 14. Juillet 14. INDICE GLOBAL ,1 712,9 717,2 720,1 724,6 0,6 1,6 4,3 Produits alimentaires, boissons et REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DU PLAN INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) Mois de 205 SYNTHESE Variation mensuelle:+0,6 Variation mensuelle Alimentation

Plus en détail

Observatoire de la consommation alimentaire

Observatoire de la consommation alimentaire Observatoire de la consommation alimentaire Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique et Informatique Rapport 2005 Filière Grandes Cultures Dr B.Duquesne duquesne.b@fsagx.ac.be Passage

Plus en détail

Le prix de la viande : ses composants, ses variations. (janvier 2009)

Le prix de la viande : ses composants, ses variations. (janvier 2009) Le prix de la viande : ses composants, ses variations. (janvier 2009) Evolution des facteurs de charge intervenants dans le prix de la viande : Evolution des coûts composants le prix de la viande (indice

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 7 A o û t 2 0 1 6 Préambule Depuis P1 2016, 99% du chiffre d affaires du drive est suivi sous ScanTrack avec la réintégration de 4 enseignes (ChronoDrive, Intermarché

Plus en détail

Union des Comores Union Solidarité - Développement

Union des Comores Union Solidarité - Développement MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET -------------------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DESETUDES ECONOMIQUES ET DEMOGRAPHIQUES (INSEED) ---------------------- Union des Comores Union Solidarité

Plus en détail

Evolution par rapport à avril 2016 marquée au sein de l Union par :

Evolution par rapport à avril 2016 marquée au sein de l Union par : UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : juin 2016 INDICE HARMONISE DES PRIX

Plus en détail

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne Direction Générale de l Energie et des Matières Premières Direction des Ressources Energétiques et Minérales Bureau 3C Télédoc 142 61, Bd Vincent Auriol 75 73 Paris cedex 13 Mél : direm.dgemp@industrie.gouv.fr

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 2 8 D é c e m b r e 2 0 1 4 S Y N T H È S E Le PGC+FLS reste stable sur la dernière période de 4 semaines (+1,3% sur l année 2014). L effet prix arrive à compenser

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S RÉSULTATS AU 8 SEPTEMBRE 2013

N I E L S E N T R E N D S RÉSULTATS AU 8 SEPTEMBRE 2013 N I E L S E N T R E N D S RÉSULTATS AU 8 SEPTEMBRE 2013 SYNTHÈSE Le PGC+FLS est en croissance de +0.4% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1.3% en cumul à date). Croissance due à la valorisation

Plus en détail

Evolution de l inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l année 2014.

Evolution de l inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l année 2014. DIRECTION GENERALE Département des Statistiques Démographiques et Sociales REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland Evolution de l inflation au

Plus en détail

Note de Conjoncture NOVEMBRE 2016 N 77 Page 1

Note de Conjoncture NOVEMBRE 2016 N 77 Page 1 Note de Conjoncture NOVEMBRE 6 N 77 Page L alourdissement de la fiscalité, dans un contexte de guerre des prix, grève le résultat d exploitation des entreprises agroalimentaires, en affectant son potentiel

Plus en détail

Nouvelle inquiétude en cette fin d année 2014: des investissements en panne

Nouvelle inquiétude en cette fin d année 2014: des investissements en panne N 61 Page 1 Nouvelle inquiétude en cette fin d année 2014: des investissements en panne -8: c est l anticipation d investissement de l ensemble des industriels agroalimentaires sur l année 201 contre -3

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES MARGES

OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES MARGES OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES MARGES FILIERE LAITIERE Mise à jour le 24 décembre 2010 Dernières données disponibles : octobre 2010 Décomposition du prix de détail du lait UHT...2 Décomposition du prix de

Plus en détail

Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires

Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires Note de Conjoncture N 64 Page 1 Investissements: les premières prévisions 2015 Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 8 8 7 7 7 6 0 Prévision

Plus en détail

EVOLUTION DE L'INFLATION DANS L'UEMOA A FIN OCTOBRE 2009 ET PERSPECTIVES

EVOLUTION DE L'INFLATION DANS L'UEMOA A FIN OCTOBRE 2009 ET PERSPECTIVES Département des Etudes Economiques et de la Monnaie Direction de la Recherche et de la Statistique Service de la Statistique EVOLUTION DE L'INFLATION DANS L'UEMOA A FIN OCTOBRE ET PERSPECTIVES 2 Encadré

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mai

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mai Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 4 SEPTEMBRE 2016 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI

NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 4 SEPTEMBRE 2016 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI NIELSEN TRENDS RÉSULTATS AU 4 SEPTEMBRE 2016 CIRCUITS HMSM + SDMP + DRIVE + PROXI P09 2016 BILAN DES CIRCUITS PERFORMANCES DES CATÉGORIES LES GRANDES TENDANCES PGC INTERVENANTS MDD & FABRICANTS GUIDE DE

Plus en détail

Code Famille Code Sous famille Code Segment 10 FRUITS ET LEGUMES 10 FRUITS 10 FRUITS ET LEGUMES 20 LEGUMES 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 10 BOULANGERIE

Code Famille Code Sous famille Code Segment 10 FRUITS ET LEGUMES 10 FRUITS 10 FRUITS ET LEGUMES 20 LEGUMES 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 10 BOULANGERIE Code Famille Code Sous famille Code Segment 10 FRUITS ET LEGUMES 10 FRUITS 10 FRUITS ET LEGUMES 20 LEGUMES 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 10 BOULANGERIE 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 20 VIENNOISERIE/PATISSERIE

Plus en détail

Evolution par rapport à mars 2016 marquée essentiellement par :

Evolution par rapport à mars 2016 marquée essentiellement par : UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : mai 2016 INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION

Plus en détail

Un environnement économique volatil pour les IAA en 2017, sur fond de montée des matières premières alimentaires

Un environnement économique volatil pour les IAA en 2017, sur fond de montée des matières premières alimentaires Note de Conjoncture FEVRIER 2017 N 79 Page 1 Un environnement économique volatil pour les IAA en 2017, sur fond de montée des matières premières alimentaires 1. Confirmation des tensions inflationnistes

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006)

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION REGIONALE DE LAAYOUNE INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base : 2006) I - APERCU METHODOLOGIQUE : L indice des prix à la consommation (base : 2006)

Plus en détail

Evolution de l inflation au cours des neuf premiers mois de l année 2016.

Evolution de l inflation au cours des neuf premiers mois de l année 2016. DIRECTION GENERALE Département des Statistiques Démographiques et Sociales REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland Evolution de l inflation au

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 1 7 Av r i l 2 0 1 6 Préambule Depuis P1 2016, 99% du chiffre d affaires du drive est suivi sous ScanTrack avec la réintégration de 4 enseignes (ChronoDrive,

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation Avril 2016 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité mai 2016 05 juin

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Note mensuelle d inflation

Banque de la République d Haïti. Note mensuelle d inflation Banque de la République d Haïti Note mensuelle d inflation Avril 2014 Table des matières Introduction..2 II.- Principales caractéristiques de l inflation en avril 2014.2 1. Evolution de l inflation courante

Plus en détail

Conjoncture Marché. Février 2015. Jacques Dupré Directeur Insights

Conjoncture Marché. Février 2015. Jacques Dupré Directeur Insights Conjoncture Marché Février 2015 Jacques Dupré Directeur Insights Synthèse février 2015 : les PGC en tous circuits Une légère baisse de régime sur la période avec une croissance volume de +0,2% contre +0,7%

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 2 4 JA N V I E R 2 0 1 6 PRÉAMBULE A P1 2016, Nielsen élargit sa couverture du circuit Drive qui atteint désormais 99% avec l ajout de 4 enseignes (Chronodrive,

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S A U 2 0 M A RS 2 0 1 6 Préambule Depuis P1 2016, 99% du chiffre d affaires du drive est suivi sous ScanTrack avec la réintégration de 4 enseignes (ChronoDrive,

Plus en détail

Enquête INCA Graphiques et tableaux

Enquête INCA Graphiques et tableaux Enquête INCA Graphiques et tableaux Avec qui se prend le repas? Le lieu des repas des adultes (hors non réponses) Les déjeuners pris hors domicile pour les adultes (base : 89 repas) Les dîners pris hors

Plus en détail

Evolution des cours des matières premières en décembre 2014 et perspectives

Evolution des cours des matières premières en décembre 2014 et perspectives République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEFP/DPEE/DSC ---------------------- MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN ----------------------- DIRECTION GENERALE DE LA Dakar, 23 janv. 15

Plus en détail

Le commerce bilatéral pour le secteur agricole et agroalimentaire en 2016

Le commerce bilatéral pour le secteur agricole et agroalimentaire en 2016 Le commerce bilatéral pour le secteur agricole et agroalimentaire en 2016 Résumé Les échanges agri-agro représentent une faible part dans les échanges totaux entre la France et la Roumanie (10 % du total

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2014

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2014 لمملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2014 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne Direction Générale de l Energie et des Matières Premières Direction des Ressources Energétiques et Minérales Bureau 3C Télédoc 142 61, Bd Vincent Auriol 75 73 Paris cedex 13 Mél : direm.dgemp@industrie.gouv.fr

Plus en détail