Exercices sur la division euclidienne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercices sur la division euclidienne"

Transcription

1 TS spé Exercices sur la division euclidienne 1 Déterminer deux entiers naturels x et y sachant que leur somme est égale à 59 et que dans la division euclidienne de x par y le quotient est 8 et le reste 5 Déterminer deux entiers naturels x et y sachant que leur différence est égale à 59 et que dans la division euclidienne de x par y le quotient est 10 et le reste 5 3 Déterminer tous les entiers naturels n tels que, dans la division euclidienne par 7, ils donnent un quotient égal au reste On raisonnera en deux parties : 1 ère partie : recherches des valeurs possibles de n ; e partie : vérification On n oubliera pas de conclure clairement 4 Dans cet exercice, on s intéresse au reste de la division euclidienne de 7n 15 par 3n pour n 1 ) À l aide de la calculatrice, conjecturer une expression du reste en fonction de n à partir d un entier naturel n 0 que l on précisera On rédigera une phrase sur le modèle suivant : D après la calculatrice, on peut conjecturer que pour n, le reste de la division euclidienne de 7n 15 par 3n est égal à Aide pour la calculatrice (modèles TI) : On se place en mode fonction (ou éventuellement en mode «suite») Dans Y1, on tape Y1 remainder 7X 15, 3X (calculatrice TI-83 Plus fr) ou Y1 7X 15 partent 7X 15 / 3X 3X (calcul TI-83 CE-Premium) On dresse le tableau de valeurs avec un pas de 1 ) Démontrer cette conjecture On ne demande pas d étudier le cas des entiers naturels n strictement inférieurs à n 0 5 Dans la division euclidienne de 31 par l entier naturel non nul b, le reste est 75 Déterminer les valeurs possibles de b et du quotient 6 Le quotient de la division euclidienne de 1517 par l entier naturel b est 75 Déterminer la valeur de b et du reste 8 Démontrer que pour tout entier relatif n, nn n 4 est divisible par 3 Indications : Utiliser la propriété du cours : Tout nombre entier relatif n s écrit sous la forme 3k, 3k 1 ou 3k avec k Raisonner ensuite par disjonction de cas (en envisageant 3 cas) 9 1 ) Démontrer que, si a et b sont des entiers naturels tels que a b est impair, alors a et b sont de parité différente ) Démontrer qu un entier naturel impair qui s écrit comme somme de deux carrés est de la forme n 4k 1, avec k entier naturel 3 ) En déduire qu un entier naturel de la forme 4 k 1 avec k entier naturel non nul ne peut pas être la somme de deux carrés Dans cet exercice, le mot «carré» est employé au sens de «carré parfait» c est-à-dire carré d un entier naturel 10 On note q et r respectivement le quotient et le reste de la division euclidienne de a par b avec a ; b Déterminer q sachant que q et r ne changent pas lorsqu on augmente a de 5 et b de 4 11 On fait correspondre à chaque lettre de l alphabet un nombre entier comme l indiquent les tableaux cidessous A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z On définit un système de codage : - à chaque lettre de l alphabet, on associe l entier x correspondant, on associe ensuite à x l entier y qui est le reste de la division euclidienne de 15x 7 par 6, - on associe à y la lettre correspondante Ainsi, par cette méthode, la lettre E est associée à 4, 4 est transformé en 15 et 15 correspond à la lettre P et donc la lettre E est codée par la lettre P Coder le mot MATHS 7 Déterminer les entiers naturels non nuls dont la division euclidienne par 43 donne un reste égal au carré du quotient

2 1 Le code INSEE, en France, est un code identifiant chaque individu, utilisé par l Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), pour différentes analyses statistiques Ce code s appelle également NIR (numéro d inscription au répertoire) et se retrouve sur les cartes de sécurité sociale (carte Vitale par exemple) Dès la naissance, en France, chaque personne est identifiée par un numéro composé de quinze chiffres C est le numéro INSEE ou Numéro de Sécurité Sociale Afin d éviter des erreurs lors des enregistrements (par exemple, lors des remboursements de la Sécurité Sociale), le nombre formé par les deux derniers chiffres est une clé de contrôle On considère le nombre formé des treize premiers chiffres Ce nombre est alors divisé par 97 (division euclidienne) Puis le reste obtenu est soustrait à 97 (97 reste) Le résultat est la clé de contrôle Calculer la clé de contrôle du numéro INSEE tel que le nombre formé des treize premiers chiffres est : On pourra : - soit poser la division euclidienne «à la main» ; - soit utiliser une calculatrice scientifique en ligne (par exemple, celle du site calcname) Indication pour la calculatrice scientifique du site calcname : On utilise la touche mod qui donne le reste de la division euclidienne On tape : mod( ,97) Les deux nombres sont séparés par une virgule On obtient 16

3 Corrigé 53 y 6 1 x 53 et y 6 Solution détaillée : Déterminons deux entiers naturels x et y sachant que leur somme est égale à 59 et que dans la division euclidienne de x par y le quotient est 8 et le reste 5 On rappelle tout d abord le théorème de la division euclidienne dans : Pour tout couple a ; b d entiers naturels, avec 0 que a bq r et r b Il n est pas obligatoire de l écrire dans la version au propre x et y vérifient le système (I) Il s agit d un système linéaire y 59 y 8 5 On présente deux méthodes de résolution b, il existe un unique couple ; q r d entiers naturels tels On a : et 5 6 Cette égalité traduit donc la division euclidienne de x par y On peut donc valider x 53 et y 6 Autre façon : On a donc 8y 5 (1) y 59 () Avec (1), () donne 8y 5 y 59 (') (') 9y 54 y 6 On obtient alors x Donc le couple cherché est le couple 53 ; 6 x y 5 8 y 59 x (I) x 59 x 8 5 y 59 x 47 8x 5 y 59 x 9x 477 y 59 x y y y 5 y 59 (I) 8y 5 9y y 5 9y 54 8y 5 54 y 9 8y 5 y 6 53 x 65 et y 6 Solution détaillée : Déterminons deux entiers naturels x et y sachant que leur différence est égale à 59 et que dans la division euclidienne de x par y le quotient est 10 et le reste 5 On a : x y x et y vérifient le système (I) y 59 y 10 5

4 y x 59 (I) 10y 5 y x 59 x 10 x 59 5 y x 59 10x y x 59 10x 585 y x 59 10x 585 y x 59 9x 585 y y 6 On a : et 5 6 Cette égalité traduit donc la division euclidienne de x par y On peut donc valider x 63 et y 6 Autre façon : On a donc 10y 5 (1) y 59 () Avec (1), () donne 10 y 5 y 59 (') (') 9y 54 y 6 x y Déterminons tous les entiers naturels n tels que, dans la division euclidienne par 7, ils donnent un quotient égal au reste On va raisonne en deux parties 1 ère partie : Soit n un enter naturel tel que, le quotient et le reste de n dans la division euclidienne par 7 soient égaux Notons q et r respectivement quotient et le reste de la division euclidienne de n par 7 On a : q et r L égalité de la division euclidienne de n par 7 s écrit : n 7q r avec 0 r 7 (1) Comme q r, on a alors n 7q q d où n 8q Or comme q r, (1) donne q 0 ;1; ; 3; 4 ; 5 ; 6 e partie : On examine une par une les valeurs de q obtenues dans la 1 ère partie Pour q 0, n 0 On a alors Pour q 1, n 8 On a alors Pour q, n 16 On a alors 16 7 Pour q 3, n 4 On a alors Pour q 4, n 3 On a alors Pour q 5, n 40 On a alors Pour q 6, n 48 On a alors Conclusion : Les valeurs de n cherchées sont 0, 8, 16, 4, 3, 40, 48 ou Les entiers naturels n cherchés sont tous les multiples de 8 compris entre 0 et 48 Autre façon : n 7r r n 8r etc On obtient alors x Donc le couple cherché est le couple (65 ; 6)

5 4 Déterminons le reste de la division euclidienne de 7n 15 par 3n avec n Solution : 1 ) À l aide de la calculatrice conjecturons le reste de la division euclidienne de 7n 15 par 3n avec n à partir d un entier n 0 Avec la calculatrice, on trouve une formule Cette formule ne «marche» pas pour n n0 On rédige ainsi : D après la calculatrice, on peut conjecturer que pour n 5, le reste de la division euclidienne de 7n 15 par 3n est égal à n 11 ) Démontrons la conjecture émise au 1 ) On se base sur l égalité de la division euclidienne d un entier naturel a par un entier naturel b non nul : Pour tout entier naturel n, on a : a bq r avec 0 r b 7n 15 3n n 11 Pour que cette égalité corresponde bien à la division euclidienne de 7n 15 par 3n, c est-à-dire que soit le quotient et n 11 le reste il faut et il suffit que n 11 3n (1) 5 On sait que le reste de la division euclidienne de 31 par l entier naturel b 0 est 75 Déterminons les valeurs possibles de b et du quotient Notons q le quotient de la division euclidienne de 31 par b (q ) On a donc 31 b q 75 (1) (1) donne bq 46 donc b 46 Les diviseurs positifs de 46 sont 1,, 3, 6, 41, 8, 13, 46 De plus 0 75 b Finalement, les seules valeurs possibles de b sont 46, 13 et 8 Pour b 46, on a : ( q 1) Pour b 13, on a : ( q ) Pour b 8, on a : ( q 3) eeee On aurait aussi pu dire que b et q sont des diviseurs associés de 46 (1) 9 n Donc on obtient b 8 q 3 ou b 13 ou q b 46 q 1 n 5 (puisque n est un entier naturel) Dans le cas où n 5, nous pouvons donc dire que le reste de la division euclidienne de 7n 15 par 3n est n 11 On a déterminé la division euclidienne de 7n 15 par 3n lorsque n 5 (on a le quotient et le reste) On ne doit regarder les cas où n 5 car l énoncé dit que l on s intéresse juste aux cas n 6 Variante : Notons q le quotient de la division euclidienne de 31 par b ( q ) On a donc 31 b q 75 (1) et 0 75 b (1) donne b q Or b 75 d où 75q bq soit 75q 46 ou q ou encore q 3 75 Les valeurs possibles de q sont donc 1, ou 3 Si q 1, alors b 46 Si q, alors b 13 Si q 3, alors b 8

6 6 Le quotient de la division euclidienne de par l entier naturel b est 75 Déterminons la valeur de b et du reste On a : 1517 b 75 r avec b, r, 0 r b On a : 75b 75b r 76b (inégalité de gauche : r 0 ; inégalité de droite : r b ) On obtient alors : 75b b On a alors deux conditions : b et b Or , 75 et ,96 76 Donc comme b, b 0 D où r Conclusion : b 0 et r 17 Il y a donc 6 valeurs possibles pour q Si q 1, a Si q, a Si q 3, a 138 Si q 4, a 188 Si q 5, a 40 Si q 6, a 94 e partie : On vérifie que les valeurs trouvées conviennent (à faire au brouillon) Conclusion : On a trouvé 6 entiers naturels : 44, 90, 138, 188, 40 et 94 Autre façon : 1517 b r 75 8 Démontrons que pour tout entier relatif n, nn n 4 est divisible par 3 D où b r avec 1517 b r Autre méthode : Conclusion : b 0 et r 17 C est un coup de «bol»! Exemple : Cette égalité exprime la division euclidienne de 0 par 7 mais elle n exprime pas la division euclidienne de 0 par 7 Déterminons les entiers naturels non nuls dont la division euclidienne par 43 donne un reste égal au carré du quotient On raisonne en deux parties 1 ère partie : Soit a On a : a 43 q r avec q, r, 0 r 43 On veut que r q d où a 43q q et q 43 q 43 donne 43 q donc q 6 (car 43 6,56) Ou donc On pose A n n n 4 Dans la division euclidienne par 3, il y a 3 restes possibles : 0 ; 1 ; Tout entier naturel n s écrit sous l une des formes 3k ; 3k 1 ; 3k (k étant un entier naturel) Nous avons donc 3 cas à étudier : Si n 3k Donc 3 A, alors A 3k 3k 3k 4, alors A 3k 13k 13k 1 4 3k 13k 33k 5 3k 13k 13k 5 Si n 3k 1 Donc 3 A, alors A 3k 3k 3k 4 3k 3k 43k 6 3k 3k 3k 4 Si n 3k Donc 3 A Conclusion : Dans tous les cas A est divisible par 3 (ou 3 A) La proposition est donc démontrée pour tout entier naturel n q 0 est exclu car on aurait alors a 0 ( a )

7 9 1 ) Démontrons que, si a et b sont des entiers naturels tels que a parité différente On raisonne par disjonction de cas On rappelle que si n est un entier naturel alors n a la même parité Donc a et b ont les mêmes parités respectives que a et b 1 er cas : a est pair et b est pair Dans ce cas, a est pair et b est pair Donc a b est pair e cas : a est pair et b est impair Dans ce cas, a est pair et b est impair Donc a b est impair 3 e cas : a est impair et b est impair Dans ce cas, a est impair et b est impair Donc a b est pair 4 e cas : a est impair et b est pair Dans ce cas, a est impair et b est pair Donc a b est impair On en déduit que si a b est impair, alors a et b sont de b est impair, alors a et b sont de parité différente Une autre façon de faire est de raisonner par contraposée c est-à-dire de démontrer que si a et b sont de même parité, alors a b est pair En fait, on vient de démontrer une équivalence On s appuie sur les lemmes de parité suivants qui sont très simples à démontrer : La somme de deux entiers pairs est un entier pair La somme de deux entiers impairs et un entier pair Le produit d un nombre pair par un entier quelconque est un entier pair Le produit de deux entiers impairs est un entier impair En fait, on a même démontré une équivalence On a démontré l équivalence suivante : a b impair a et b de parités différentes ) Démontrons qu un entier naturel impair qui s écrit comme somme de deux carrés est de la forme n 4k 1, avec k entier Si un entier naturel n impair est la somme de deux carrés a b, alors a et b sont de parité différente On a donc par exemple a p avec p et b q 1 avec q (on notera que les rôles de a et b sont interchangeables) D où n a b 4p 4q 4q 1 4 p q q 1 n est donc de la forme n 4k 1, avec k 3 ) Déduisons-en qu un entier naturel de la forme 4 k 1 ne peut pas être la somme de deux carrés Soit n un entier naturel de la forme 4 k 1 avec k 4 k 1 k 1 1 K 1 avec K n est impair car S il était somme de deux carrés, il devrait être de la forme 4k + 1 ce qui est impossible (car 4 k 1 4 k ' 1 4 k ' k ; or 4 ne divise pas ) La recherche des entiers qui peuvent s écrire comme somme de deux carrés est un problème d arithmétique très intéressant 10 a ; b q : quotient de la division euclidienne de a par b r : reste de la division euclidienne de a par b Déterminons q sachant que q et r ne changent pas lorsqu on augmente a de 5 et b de 4 On a : a bq r avec 0 r b et 5 4 On en déduit que a 5 bq 4q r On remplace a parbq r On obtient alors bq r 5 bq 4q r D où 5 4q 5 Donc q 13 4 a b q r avec 0 r b 4

8 11 Dans cet exercice, on étudie un exemple de codage affine Codons le mot MATHS M est associé à l entier 1 Or et Ainsi le reste de la division euclidienne est Donc 1 est transformé en 5 et 5 correspond à la lettre F La lettre M est codée par F A est associé à l entier 0 Or et Ainsi le reste de la division euclidienne est Donc 0 est transformé en 7 et 7 correspond à la lettre H La lettre A est codée par H T est associé à l entier 19 Or et Ainsi le reste de la division euclidienne est 9 86 = 6 Donc 19 est transformé en 6 et 6 correspond à la lettre G La lettre T est codée par G S est associé à l entier 18 Or et Ainsi le reste de la division euclidienne est Donc 118 est transformé en 17 et 17 correspond à la lettre R La lettre S est codée par R H est associé à l entier 7 Or et Ainsi le reste de la division euclidienne est Donc 7 est transformé en 8 et 8 correspond à la lettre I La lettre H est codée par I Pour aller plus vite, on peut utiliser la calculatrice et faire un tableau de correspondance : on utilise la commande de la calculatrice qui permet d obtenir le reste d une division euclidienne Y1 remainder 15X 7, 6 Y115X 7 partent 15X 7 / 6 6 On obtient le tableau de correspondance suivant (en rouge : chiffres et lettres codés) A B C D E F G H I J K L M H W L A P E T I X M B Q F N O P Q R S T U V W X Y Z U T Y N C R G V K Z O D S D après le tableau, on peut dire qu il s agit d un «bon» codage En effet, deux lettres distinctes sont bien codes 1 Utiliser une calculatrice en ligne Taper : calculatrice scientifique en ligne Référence : CALCNAME mode ,97 16 Le reste de la division euclidienne de par 97 est 16 Soustrayons ce reste 16 à Nous obtenons 81 La clé de ce numéro de Sécurité Sociale est 81

Exercices sur la division euclidienne

Exercices sur la division euclidienne TS spé Exercices sur la division euclidienne On rédigera une phrase sur le modèle suivant : D après la calculatrice, on peut conjecturer que pour n..., le reste de la division euclidienne de 7n 15 par

Plus en détail

DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES

DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES Cours Terminale S 1. Divisibilité dans Z 1) Multiples et diviseurs d un entier relatif a) Définition Définition 1 : Soient a et b deux entiers. On dit que a divise b si, et

Plus en détail

La division euclidienne

La division euclidienne TS spé La division euclidienne I. Théorème 1 ) Énoncé a et b Il existe un unique couple q, r d entiers tels que a bq r et 0 r b. lan du chapitre : I. Théorème II. Démonstration du théorème de la division

Plus en détail

Multiples et diviseurs

Multiples et diviseurs TS spé Multiples et diviseurs I. Divisibilité 1 ) Définition Plan du chapitre : I. Divisibilité II. Ensemble des diviseurs d un entier III. Exercices d application de la définition IV. Parité d un entier

Plus en détail

2 Plus grand commun diviseur

2 Plus grand commun diviseur 2 Plus grand commun diviseur PGCD DE DEUX ENTIERS NATURELS Définition Soit deux nombres entiers naturels a et b non nuls. Un nombre entier naturel δ qui divise chacun de ces nombres est appelé diviseur

Plus en détail

Chapitre 1. Arithmétique

Chapitre 1. Arithmétique Chapitre 1. Arithmétique 1. Raisonnement par récurrence 1.1 Principe Il s agit d un raisonnement inductif, c est-à-dire un raisonnement visant à produire des connaissances par des conclusions plus générales

Plus en détail

Bibliothèque d exercices L1 Feuille n 6. Arithmétique dans Z

Bibliothèque d exercices L1 Feuille n 6. Arithmétique dans Z Bibliothèque d exercices Énoncés L1 Feuille n 6 Arithmétique dans Z 1 Divisibilité, division euclidienne Exercice 1 Combien 15! admet-il de diviseurs? Exercice 2 Trouver le reste de la division par 13

Plus en détail

Multiples. Division euclidienne Congruence Algorithme

Multiples. Division euclidienne Congruence Algorithme dernière impression le 15 septembre 2014 à 10:52 Multiples. Division euclidienne Congruence Algorithme Multiples et diviseurs Exercice 1 Dresser la listes des diviseurs de : 150 et 230 Exercice 2 Déterminer

Plus en détail

Exo7. Arithmétique dans Z. 1 Divisibilité, division euclidienne

Exo7. Arithmétique dans Z. 1 Divisibilité, division euclidienne Exo7 Arithmétique dans Z 1 Divisibilité, division euclidienne Exercice 1 Sachant que l on a 96842 = 256 375+842, déterminer, sans faire la division, le reste de la division du nombre 96842 par chacun des

Plus en détail

Fiche sur la division euclidienne et sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne

Fiche sur la division euclidienne et sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne Fiche sur la division euclidienne et sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne Propriétés : * a ; b * a ; b * a ; b! q ; r Propriété / a bq r et 0 r b.! q ; r / a bq r et

Plus en détail

Problème. A 1. a) On effectue la division euclidienne de 41 par tous ,1 ; donc le plus grand premier à utiliser est 19.

Problème. A 1. a) On effectue la division euclidienne de 41 par tous ,1 ; donc le plus grand premier à utiliser est 19. CHAPITRE 3 Les nombres premiers SÉQUENCE 1 Les nombres premiers (page 76) RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Problème 1 A 1. Conjecture possible : le produit des nombres associés aux extrémités est égal à l ordonnée

Plus en détail

Divisibilité - Division euclidienne

Divisibilité - Division euclidienne Divisibilité - Division euclidienne I Ensembles IN et ZZ L'ensemble des entiers {0 ; 1 ; 2 ; 3 ;... } est appelé ensemble des entiers naturels et noté IN. L'ensemble des entiers {... ; -3 ; -2 ; -1 ; 0

Plus en détail

TS spé Exercices sur multiples et diviseurs

TS spé Exercices sur multiples et diviseurs TS spé Exercices sur multiples et diviseurs 1 1 ) Le nombre 11 est-il un multiple de 117? ) Sans calcul, ni calculatrice, expliquer prquoi 75 47 n est pas divisible par 1 1. En remarquant que tt entier

Plus en détail

Chapitre 1 ARITHMÉTIQUE

Chapitre 1 ARITHMÉTIQUE Chapitre 1 ARITHMÉTIQUE CRITÈRES DE DIVISIBILITÉ LES PLUS USUELS Divisibilité par 2 le chiffre des unités est : 0, 2, 4, 6 ou 8. 3 la somme des chiffres est divisible par 3. 4 le nombre formé par les deux

Plus en détail

Divisibilité et congruences

Divisibilité et congruences CHAPITRE Divisibilité et congruences SÉQUENCE Divisibilité et division euclidienne (page 8) RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Problème A. a) Le numéro du premier samedi 0 est 7 ; celui du deuxième samedi est 4 ;

Plus en détail

1 Exercices à savoir faire

1 Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2008 2009 Algébre et Arithmétique 1 Feuille n 4 : Nombres premiers 1 Exercices à savoir faire Exercice 1 Effectuer sans calculatrice la division euclidienne de 66227 par 13. Exercice

Plus en détail

THEME : NOMBRE PAIR NOMBRE IMPAIR. Définition : Un nombre pair est un multiple de 2. Définition : Un nombre impair est un nombre qui n est pas pair.

THEME : NOMBRE PAIR NOMBRE IMPAIR. Définition : Un nombre pair est un multiple de 2. Définition : Un nombre impair est un nombre qui n est pas pair. THEME : NOMBRE PAIR NOMBRE IMPAIR Les nombres utilisés dans ce chapitre sont des entiers naturels ( 0, 1, 2, 3, 4,. ) Définition : Un nombre pair est un multiple de 2. 0, 2, 4, 16, 10 248 sont des nombres

Plus en détail

Ex 1 : Montrer que pour tout entier naturel n, 9 divise 10 n 1. En déduire que pour tout entier naturel n, 9 ne divise pas 10 n + 1.

Ex 1 : Montrer que pour tout entier naturel n, 9 divise 10 n 1. En déduire que pour tout entier naturel n, 9 ne divise pas 10 n + 1. Fiches méthodes arithmétique Comment traiter un problème de divisibilité? Méthode : Pour les problèmes de divisibilité dans N ou dans Z, on se ramène à la définition de la divisibilité : b divise a signifie

Plus en détail

Démontrer par récurrence que pour tout entier naturel n, le nombre est un multiple de 22.

Démontrer par récurrence que pour tout entier naturel n, le nombre est un multiple de 22. Exercice n 1 Montrer que, pour tout entier naturel n, le nombre est un multiple de 3. Exercice n 2 Démontrer par récurrence que pour tout entier naturel n, le nombre est un multiple de 22. Exercice n 3

Plus en détail

Divisibilité, nombres premiers, division euclidienne et congruences

Divisibilité, nombres premiers, division euclidienne et congruences 1 Divisibilité, nombres premiers, division euclidienne et congruences DIVISIBILITÉ DANS Z Définition Soient a et b deux entiers relatifs On dit que a divise b (ou que a est un diviseur de b, ou que b est

Plus en détail

Multiples. Division euclidienne. Congruence

Multiples. Division euclidienne. Congruence DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 septembre 2014 à 12:26 Multiples. Division euclidienne. Congruence Table des matières 1 Avant propos 2 2 Multiples et diviseurs dans Z 2 2.1 Déition.................................

Plus en détail

EXERCICES D ARITHMÉTIQUE

EXERCICES D ARITHMÉTIQUE 1. On note D(a) l'ensemble des diviseurs positifs de l'entier a. a) Déterminer l'ensemble des diviseurs positifs de 60, puis l'ensemble des diviseurs positifs de 11. Déterminer ensuite l'intersection de

Plus en détail

Divisions euclidiennes et décimales

Divisions euclidiennes et décimales Divisions euclidiennes et décimales I) Division euclidienne : a) Introduction à la division : On dispose de 12 bonbons pour 4 enfants et on souhaiterait les partager équitablement. Les trois opérations

Plus en détail

Guesmi.B. Propriété: On se donne a et b deux nombres entiers naturels avec b non nul. Il existe deux nombres entiers q et r tels que: et tel que:.

Guesmi.B. Propriété: On se donne a et b deux nombres entiers naturels avec b non nul. Il existe deux nombres entiers q et r tels que: et tel que:. Division Euclidienne Guesmi.B 1. Division euclidienne. 1.1. Vocabulaire. Propriété: On se donne a et b deux nombres entiers naturels avec b non nul. Il existe deux nombres entiers q et r tels que: et tel

Plus en détail

1 Arithmétique : nombres premiers et division euclidienne

1 Arithmétique : nombres premiers et division euclidienne 1 Arithmétique : nombres premiers et division euclidienne 1. MULTIPLES ET DIVISEURS D'UN ENTIER 1.1. Définition Soit a et b deux entiers relatifs. Dire que b divise a signifie qu'il existe un entier relatif

Plus en détail

EXERCICES D ARITHMÉTIQUE

EXERCICES D ARITHMÉTIQUE 101. 1. n désigne un entier naturel. a. Vérifier que, pour n = 15, le reste de la division euclidienne de (n + 2) 3 par n 2 est égal à 12n + 8. b. Déterminer tous les entiers n pour lesquels cette propriété

Plus en détail

Nombres premiers. Résolution de problèmes

Nombres premiers. Résolution de problèmes Nombres premiers Résolution de problèmes 1 Le nombre de diviseurs positifs d un entier 1. Non : 4 a 3 diviseurs et 5 n en a que. 1 a un seul diviseur. 60, 7, 84, 90 et 96 ont 1 diviseurs.. a. Ils sont

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3 Corrigé

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3 Corrigé Olympiades Françaises de Mathématiques 2012-2013 Envoi Numéro 3 Corrigé 1 Exercices Juniors Exercice 1. On appelle diviseur propre d un entier n un diviseur positif de n qui est différent de 1 et de n.

Plus en détail

I. Divisibilité dans Z

I. Divisibilité dans Z 1 I. Divisibilité dans Z Définition : Soit a et b deux entiers relatifs. a divise b s'il existe un entier relatif k tel que b = ka. On dit également : - a est un diviseur de b, - b est divisible par a,

Plus en détail

S7C. Autour des MULTIPLES ET DIVISEURS Corrigé

S7C. Autour des MULTIPLES ET DIVISEURS Corrigé CRPE S7C. Autour des MULTIPLES ET DIVISEURS Corrigé Mise en route A. Vrai ou faux? Faux : Il suffit d un contre-exemple pour le montrer Le nombre 3 lui-même est multiple de 3, mais n'est pas multiple de

Plus en détail

1 Divisibilité dans Z

1 Divisibilité dans Z 1 Divisibilité dans Z Soient a et b deux entiers avec b 0. On dit que b divise a, ou que b est un diviseur de a, s il existe un entier q tel que a = b q. Si b divise a, on écrit b a; dans le cas contraire,

Plus en détail

TERMINALE S DIVISIBILITÉ ET NOMBRES PREMIERS. I Divisibilité dans Z. Mathématiques, enseignement de spécialité

TERMINALE S DIVISIBILITÉ ET NOMBRES PREMIERS. I Divisibilité dans Z. Mathématiques, enseignement de spécialité TERMINALE S Mathématiques, enseignement de spécialité DIVISIBILITÉ ET NOMBRES PREMIERS I Divisibilité dans Z 1 Division euclidienne dans Z. Soient a un nombre entier relatif et b un entier naturel non

Plus en détail

Deux éléments quelconques de Z sont comparables (l ordre est total). C est-à-dire que pour n, m dans Z on a soit n m soit m n.

Deux éléments quelconques de Z sont comparables (l ordre est total). C est-à-dire que pour n, m dans Z on a soit n m soit m n. 6 Arithmétique dans Z 6.1 L anneau Z des entiers relatifs On désigne par Z l ensemble des entiers relatifs, soit : Z = {, n,, 2, 1, 0, 1, 2,, n, }. On note Z l ensemble Z privé de 0. On rappelle que l

Plus en détail

la propriété est due vraie pour χ =1

la propriété est due vraie pour χ =1 Entiers naturels I- Raisonnement par récurrence Soit une propriété P(x) qui dépend de l entier naturel n ; si P(1) est vraie et que «P(x) vraie entraîne P(x+1) vraie» alors le propriété est vraie dans

Plus en détail

logique I démonstration et théorie axiomatique 2 1 généralités 2 2 proposition, prédicat simple 2

logique I démonstration et théorie axiomatique 2 1 généralités 2 2 proposition, prédicat simple 2 logique Table des matières I démonstration et théorie axiomatique 1 généralités proposition, prédicat simple 3 prédicats composés 3 3.1 prédicat de négation....................................... 3 3.

Plus en détail

5. ( ) ( ) Aller à : Correction exercice 6 : Exercice 7 : Soient et deux parties de. Ecrire en utilisant les assertions

5. ( ) ( ) Aller à : Correction exercice 6 : Exercice 7 : Soient et deux parties de. Ecrire en utilisant les assertions Logique Exercice 1 : Parmi les assertions suivantes, lesquelles sont vraies, lesquelles sont fausses et pourquoi? 1. Si Napoléon était chinois alors 2. Soit Cléopâtre était chinoise, soit les grenouilles

Plus en détail

La division euclidienne est la division avec reste des entiers naturels. On rappelle ce qui la caractérise.

La division euclidienne est la division avec reste des entiers naturels. On rappelle ce qui la caractérise. Chapitre 1 Arithmétique Ce texte est une liste d exercices avec un résumé succinct des principaux résultats et définitions du cours. Il ne remplace donc pas le cours! Pour le contenu du chapitre Arithmétique,

Plus en détail

Exercices sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne. TS spé. Deux remarques importantes :

Exercices sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne. TS spé. Deux remarques importantes : TS spé Exercices sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne Effectuer avec la calculatrice la division euclidienne de : 0 065 par 34 987 543 0 par 456 789 9 999 999 999 999

Plus en détail

Feuille 5 : Arithmétique

Feuille 5 : Arithmétique Université Claude Bernard Lyon Semestre d automne 206-207 UE Fondamentaux des Mathématiques I Feuille 5 : Arithmétique Exercice Montrer que pour tout n 2 N :. n(n + )(n + 2)(n + 3) est divisible par 24,

Plus en détail

Quelques exercices d arithmétique (divisibilité, division euclidienne)

Quelques exercices d arithmétique (divisibilité, division euclidienne) Quelques exercices d arithmétique (divisibilité, division euclidienne) Exercise.1 Si on divise 4 294 et 3 521 par un même entier positif on obtient respectivement pour restes 10 et 11. Quel est ce nombre?

Plus en détail

( ) ; 8!, donc 4 est un diviseur de 32. ( )( n +1) ; n 1! donc si n 1, alors n +1est un

( ) ; 8!, donc 4 est un diviseur de 32. ( )( n +1) ; n 1! donc si n 1, alors n +1est un I. Divisibilité dans Z Activité 1 1. Définition Soit a, b et c trois nombres entiers relatifs non nuls. On dit que b divise a, si et seulement si, il existe un entier relatif k tel que a = kb. On dit aussi

Plus en détail

b) 67 = et 2 < 13 : dans la division euclidienne de 67 par 13, le quotient est 5 et le reste est 2.

b) 67 = et 2 < 13 : dans la division euclidienne de 67 par 13, le quotient est 5 et le reste est 2. Exercice p 58, n 1 : Déterminer le quotient entier et le reste de chaque division euclidienne : a) 15 par 7 ; b) 67 par 13 ; c) 124 par 61 ; d) 275 par 25 ; e) 88 par 17 ; f) 146 par 15. a) 15 = 7 2 +

Plus en détail

Un exemple de cours : Racine carrée et Compléments.

Un exemple de cours : Racine carrée et Compléments. Un exemple de cours : Racine carrée et Compléments. C est un des premiers symboles «bizarres» que l on rencontre au collège que le symbole " ". Que signifie t il? A quoi peut il servir? Comment s en sert

Plus en détail

Congruences. DOMAINE : Arithmétique. NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2014 CONTENU : Cours et exercices

Congruences. DOMAINE : Arithmétique. NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2014 CONTENU : Cours et exercices DOMAINE : Arithmétique AUTEUR : Nicolas SÉGARRA NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 014 CONTENU : Cours et exercices Congruences Commençons par trois exercices permettant de rappeler ce qui a été vu

Plus en détail

Division euclidienne, division décimale

Division euclidienne, division décimale Division euclidienne, division décimale I. La division euclidienne Définition 1: Effectuer la division euclidienne d un nombre entier (le dividende) par un nombre entier (le diviseur) différent de 0, c

Plus en détail

les racines carrées :

les racines carrées : les racines carrées : 1) Introduction : il existe un et un seul nombre positif dont le carré est 4 c est 2. il existe un et un seul nombre positif dont le carré est 9, c est 3. Existe il un nombre positif

Plus en détail

Notions à connaître pour l arithmétique

Notions à connaître pour l arithmétique TS spé Notions à connaître pour l arithmétique : ensemble des nombres réels Exemples :, sont des réels qui ne sont pas rationnels ; on dit que ce sont des irrationnels. Ce chapitre constitue une sorte

Plus en détail

NUMÉRATION & ARITHMÉTIQUE

NUMÉRATION & ARITHMÉTIQUE CHAPITRE 1 NUMÉRATION & ARITHMÉTIQUE EXERCICE 1 (Reims 96) Cet exercice propose une méthode de calcul des produits a b avec 6

Plus en détail

Chapitre 1. Arithmétique. Partie 2 : Division euclidienne

Chapitre 1. Arithmétique. Partie 2 : Division euclidienne Chapitre 1 Arithmétique Partie 2 : Division euclidienne Propriété d'archimède Soit b un entier naturel non nul Pour tout entier naturel a, il existe un entier naturel n tel que a < b n Cela revient à dire

Plus en détail

1 Priorités sur les opérations

1 Priorités sur les opérations OBJECTIFS du chapitre Numéro Arithmétique Pour toi N1 Mener des calculs avec des expressions numériques N2 Mener des calculs avec des fractions N3 Utiliser les puissances de 10 et déterminer l écriture

Plus en détail

DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES

DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES 1 DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES I. Divisibilité dans! Définition : Soit a et b deux entiers relatifs. a divise b s'il existe un entier relatif k tel que b = ka. On dit également : - a est un diviseur de

Plus en détail

Stratégies de base. DOMAINE : Combinatoire. NIVEAU : Débutants STAGE : Grésillon 2011 CONTENU : Cours et exercices. - Principe des tiroirs-

Stratégies de base. DOMAINE : Combinatoire. NIVEAU : Débutants STAGE : Grésillon 2011 CONTENU : Cours et exercices. - Principe des tiroirs- DOMAINE : Combinatoire AUTEUR : François LO JACOMO NIVEAU : Débutants STAGE : Grésillon 0 CONTENU : Cours et exercices Stratégies de base - Principe des tiroirs- Si l on range au moins n + objets dans

Plus en détail

Exercices sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne. TS spé

Exercices sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne. TS spé TS spé Exercices sur les algorithmes liés à la divisibilité et à la division euclidienne «Pour n... saisi en entrée, la valeur de u affichée en sortie est». ) Pour un entier naturel n quelconque, quel

Plus en détail

Module M33 : Arithmétique et Compléments d Algèbre

Module M33 : Arithmétique et Compléments d Algèbre L2 Maths-Info Université Evry Val d Essonne Module M33 : Arithmétique et Compléments d Algèbre 2016-2017 TD d Arithmétique 1 Divisibilité Exercice 1. Faire la liste de tous les diviseurs positifs de 12.

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques Corrigé de l envoi Numéro 1 Arithmétique OFM. Olympiade. Française.

Olympiades Françaises de Mathématiques Corrigé de l envoi Numéro 1 Arithmétique OFM. Olympiade. Française. s s de 2016-2017 Olympiade Corrigé de l envoi Numéro 1 Arithmétique 1 Exercices du groupe B Exercice 1. On définit une suite ainsi : Trouver le plus grand entier k tel que 3 k u 2017. { u0 = 15, u 1 =

Plus en détail

ELEMENTS D ARITHMETIQUE DANS L ENSEMBLE DES ENTIERS NATURELS

ELEMENTS D ARITHMETIQUE DANS L ENSEMBLE DES ENTIERS NATURELS ELEMENTS D ARITHMETIQUE DANS L ENSEMBLE DES ENTIERS NATURELS I. Multiples et diviseurs 1. Multiples d un nombre entier naturel Définition Un nombre entier naturel a est multiple d un nombre entier naturel

Plus en détail

À partir de différentes propositions logiques, on peut en construire d autres grâce aux connecteurs

À partir de différentes propositions logiques, on peut en construire d autres grâce aux connecteurs Assertion Une assertion est une phrase (énoncé mathématique) qui peut être «vraie» ou «fausse», mais jamais les deux à la fois. Exemples: (3 > 0), (3 = 0) sont des assertions. L énoncé «L avenue des Champs

Plus en détail

CHAPITRE 8 : ELEMENTS D ARITHMETIQUE. Définition : Le nombre entier naturel a est multiple du nombre entier naturel b signifie qu il existe un nombre

CHAPITRE 8 : ELEMENTS D ARITHMETIQUE. Définition : Le nombre entier naturel a est multiple du nombre entier naturel b signifie qu il existe un nombre I MULTIPLES ET DIVISEURS : 1.1 Multiples d un nombre entier naturel : CHAPITRE 8 : ELEMENTS D ARITHMETIQUE Définition : Le nombre entier naturel a est multiple du nombre entier naturel b signifie qu il

Plus en détail

LES NOMBRES PREMIERS

LES NOMBRES PREMIERS LES NOMBRES PREMIERS Table des matières 1 Notion de nombres premiers 2 1.1 Définition.................................................... 2 1.2 Théorème : diviseurs premiers ROC.....................................

Plus en détail

Exercices du chapitre 3 avec corrigé succinct

Exercices du chapitre 3 avec corrigé succinct Exercices du chapitre 3 avec corrigé succinct Exercice III.1 Ch3-Exercice1 Soient α et u 0 deux réels donnés. Soit alors (u n ) une suite géométrique définie par u n = αu n 1. Donner le terme général de

Plus en détail

ARITHMETIQUE. Exercice 4 :

ARITHMETIQUE. Exercice 4 : ARITHMETIQUE Exercice 1 : Étant donnés cinq nombres entiers consécutifs, on trouve toujours parmi eux (vrai ou faux et pourquoi) : 1. au moins deux multiples de 2. 2. au plus trois nombres pairs. 3. au

Plus en détail

Chapitre 1 : divisibilité, division euclidienne, congruences. Activité 3 page 15 Corriger dans l'énoncé : La clé de contrôle est 0 si r = 0

Chapitre 1 : divisibilité, division euclidienne, congruences. Activité 3 page 15 Corriger dans l'énoncé : La clé de contrôle est 0 si r = 0 Index Activité 1 page 14... 1 Activité 3 page 15... 1 Activité 5 page 17 Chiffrement affine... 3 Objectif bac page 26 Utiliser les propriétés des congruences (Antilles Guyane juin2005)... 4 Objectif bac

Plus en détail

Définition Soient a et b deux entiers non tous nuls. Le plus grand diviseur commun à a et b est le PGCD de a et b. On le note PGCD (a ; b) ou a b.

Définition Soient a et b deux entiers non tous nuls. Le plus grand diviseur commun à a et b est le PGCD de a et b. On le note PGCD (a ; b) ou a b. PGCD de deux entiers naturels Diviseurs communs à deux entiers naturels Soient a et b deux entiers naturels non tous les deux nuls. L ensemble des diviseurs communs à a et b est une partie de Z non vide

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 07 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté

Plus en détail

1. Initiation au raisonnement par récurrence

1. Initiation au raisonnement par récurrence 1. Initiation au raisonnement par récurrence Il s'agit d'un raisonnement inductif, c'est-à-dire un raisonnement visant à produire des connaissances par des conclusions plus générales que les prémisses.

Plus en détail

Exercices à savoir faire

Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2009 2010 Algèbre et Arithmétique 1 Feuille n o 3 : division euclidienne Exercices à savoir faire Exercice 1 1 On définit sur N une relation R en posant nrm si, et seulement si,

Plus en détail

Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S

Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S1 2011-2012 1) Soit p V, p premier. 2) a) Montrer que pour tout n W, n 13 n est divisible par 546. 1) On considère l équation (E) dans W² : 8x + 5y = 1 a) Donner

Plus en détail

L3 - Biologie générale Mathématiques TD n 0 3 : Division euclidienne - Congruence

L3 - Biologie générale Mathématiques TD n 0 3 : Division euclidienne - Congruence L3 - Biologie générale - 2005-2006 - Mathématiques TD n 0 3 : Division euclidienne - Congruence 1 1 Division euclidienne - Divisibilité Exercice 1.1. [Rennes 2003] Quel est le 125ème chiffre après la virgule

Plus en détail

A. Le Tage 2. Compte tenu de la durée des QCM et du temps nécessaire au passage d une série de questions à une autre, l épreuve dure au total 1 h 55.

A. Le Tage 2. Compte tenu de la durée des QCM et du temps nécessaire au passage d une série de questions à une autre, l épreuve dure au total 1 h 55. A. Le Tage 2 Le TAGE 2 (TEST D APTITUDE A LA GESTION DES ENTREPRISES 2) n ouvre par lui-même l accès à aucune école mais est l une des épreuves obligatoires pour nombre d entre elles. Il constitue notamment

Plus en détail

Exercices d arithmétiques

Exercices d arithmétiques Exercices d arithmétiques 18 janvier 2014 Exercice 1. 1. Montrer que si n est somme des carrés de deux entiers consécutifs alors 2n 1 est le carré d un entier. 2. Montrer que si 2n 1 est le carré d un

Plus en détail

Leçon n 14 : Multiples, diviseurs, division euclidienne

Leçon n 14 : Multiples, diviseurs, division euclidienne Leçon n 14 : Multiples, diviseurs, division euclidienne (En bleu : ce qui n'est pas projeté) Introduction / Programmes - Ces notions d'arithmétiques sont introduites dès l'école primaire, où les élèves

Plus en détail

Chapitre 6 : Multiplications et divisions

Chapitre 6 : Multiplications et divisions Chapitre 6 : Multiplications et divisions 1) La multiplication : Exemple : 3 x 2 = l6 Le résultat d'une multiplication s'appelle le produit. Ici c est 6. Les nombres qu on multiplie s appellent les facteurs.

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE ACTIVITES NUMERIQUES.

CLASSE DE SECONDE ACTIVITES NUMERIQUES. LES NOMBRES 1. Les entiers naturels. 1.1 Nature. Un entier naturel dénombre une collection d objets. Ainsi : 0 signifie aucun objet ; signifie objets 0 ; 1 ; ; constituent l ensemble des entiers naturels.

Plus en détail

ESD : Arithmétique

ESD : Arithmétique Auteur du corrigé : Gilbert JULIA ESD 2010 0708 : Arithmétique Ce document a été réalisé avec la version 21 du logiciel TI-Nspire CAS Fichier associé : esd2010_0708tns 1 Le sujet A L exercice proposé au

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 07 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté et

Plus en détail

Chapitre 4. Applications

Chapitre 4. Applications Chapitre 4 Applications 1. Définitions et exemples Définition 4.1 Soient E et F deux ensembles. Une application f de E dans F est un procédé qui permet d associer à chaque élément x de E un unique élément

Plus en détail

Divisions euclidienne. Zéro dans les divisions

Divisions euclidienne. Zéro dans les divisions Table des matières 1La division euclidienne :...2 2La notion de multiple...2 3Divisibilité...2 4Critères de divisibilité...3 1Divisible par 2...3 2Divisible par 5...3 3Divisible par 10...3 4Divisible par

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Arithmétique Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

Divisibilité, division euclidienne, congruences

Divisibilité, division euclidienne, congruences 1 Divisibilité, division euclidienne, congruences Résolution de problèmes 1 Des multiples et des diviseurs 1. Le code 1 signifie «allumée» et le code 0 «éteinte». lampe n étape 1 étape étape 3 étape 4

Plus en détail

ARITHMETIQUE P.G.C.D. Dans ce chapitre, les nombres considérés seront des entiers naturels ( donc positifs )

ARITHMETIQUE P.G.C.D. Dans ce chapitre, les nombres considérés seront des entiers naturels ( donc positifs ) THEME : ARITHMETIQUE P.G.C.D. EUCLIDE Dans ce chapitre, les nombres considérés seront des entiers naturels ( donc positifs ) DIVISION EUCLIDIENNE Faire une division, c est calculer un quotient. Par exemple,

Plus en détail

ENTRAINEMENT KANGOUROU page 1/3 Spécial : Années! (J)

ENTRAINEMENT KANGOUROU page 1/3 Spécial : Années! (J) ENTRAINEMENT KANGOUROU page / Spécial : Années! (J) Au Kangourou des maths il y a niveaux de questions qui sont notés, du plus facile au plus difficile, E, B, C, J et S. Grâce à leur numéro, ici en gras,

Plus en détail

Arithmétique. 1 Divisibilité dans Z

Arithmétique. 1 Divisibilité dans Z 1 Divisibilité dans Z 1.1 Généralités Définition 1 : Soit m et n deux entiers relatifs. On dit que n divise m (ou que n est un diviseur de m ou encore que m est un multiple de n) lorsqu il existe un entier

Plus en détail

C. Éléments de mathématiques 15. Exercices pratiques

C. Éléments de mathématiques 15. Exercices pratiques C. Éléments de mathématiques 15 Exercices pratiques 1. Quelle est la différence entre le plus petit nombre à trois chiffres multiple de 13 et le plus petit nombre premier à trois chiffres? A 1 B C 4 D

Plus en détail

Type bac janvier Corrigé

Type bac janvier Corrigé Exercice (Métropole 24) Commun à tous les élèves Type bac janvier 27 - Corrigé Partie A ) L image de par la fonction f est : f () +e. Le point d abscisse sur la courbe C, représentative de la fonction

Plus en détail

Thème N 1 : NOMBRES ENTIERS ET NOMBRE DECIMAUX (1) Division euclidienne - Multiples et diviseurs Ecriture des nombres décimaux Repérage (1)

Thème N 1 : NOMBRES ENTIERS ET NOMBRE DECIMAUX (1) Division euclidienne - Multiples et diviseurs Ecriture des nombres décimaux Repérage (1) Thème N 1 : NOMBRES ENTIERS ET NOMBRE DECIMAUX (1) Division euclidienne - Multiples et diviseurs Ecriture des nombres décimaux Repérage (1) A la fin du thème, tu dois savoir : Effectuer une division euclidienne

Plus en détail

Exercices à savoir faire

Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2014 2015 Algèbre et Arithmétique 1 Feuille n o 3 : division euclidienne Exercices à savoir faire Exercice 1 Sachant que 12079233 = 75968 159+321 déterminer le reste de la division

Plus en détail

Chapitre 1 La division euclidienne

Chapitre 1 La division euclidienne Chapitre 1 La division euclidienne On note N l ensemble des nombres entiers naturels. Cesnombres sont les nombres 0, 1, 2, 3, 4, 5, etc. On peut donc écrire : N = {0; 1; 2; 3;...} Dans ce chapitre, on

Plus en détail

Limites de suites. Révisions

Limites de suites. Révisions Limites de suites Révisions Soit ( ) une suite définie pour tout n N par = n 2 + n Exprimer en fonction de n : a b + c + 2 La suite ( ) est-elle arithmétique? 3 Quel est le sens de variation de ( )? 2

Plus en détail

Spécialité en terminale S

Spécialité en terminale S Spécialité en terminale S Contents 1 Arithmétique 2 1.1 Multiples et diviseurs............................................. 2 1.1.1 Cours................................................. 2 1.1.2 Exercices...............................................

Plus en détail

Divisibilité et congruences dans Z.

Divisibilité et congruences dans Z. Chapitre 1 Divisibilité et congruences dans Z. I Résolution d un problème, les code-barres. Faire l activité 3 page 15. Avec la calculatrice : votre calculatrice a une fonction qui permet de calculer un

Plus en détail

Groupes finis et arithmétique basique. Si p, q sont deux entiers relatifs, on note p q le pgcd de p et q et p q le ppcm de p et q.

Groupes finis et arithmétique basique. Si p, q sont deux entiers relatifs, on note p q le pgcd de p et q et p q le ppcm de p et q. Groupes finis et arithmétique basique Énoncé Si p, q sont deux entiers relatifs, on note p q le pgcd de p et q et p q le ppcm de p et q. I Les nombres de Fermat On appelle nombre de Fermat tout entier

Plus en détail

ARITHMETIQUE L.KAYRIDINE JANOURA. MR : AMMAR BOUAJILA GSM : éme MATHS SERIE N 13

ARITHMETIQUE L.KAYRIDINE JANOURA. MR : AMMAR BOUAJILA GSM : éme MATHS SERIE N 13 L.KAYRIDINE JANOURA ARITHMETIQUE MR : AMMAR BOUAJILA GSM :92 741 567 4 éme MATHS SERIE N 13 EXERCICE 1 On se propose de montrer qu il existe une infinité de nombres premiers de la forme 4k +3. On raisonne

Plus en détail

Exercices d arithmétique

Exercices d arithmétique DOMAINE : Arithmétique AUTEUR : Antoine TAVENEAUX NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2012 CONTENU : Exercices Exercices d arithmétique - Énoncés - Exercice 1 Montrer qu un nombre est divisible par

Plus en détail

C3T3 PGCD - Puissances

C3T3 PGCD - Puissances Objectif 3-1 Division euclidienne C3T3 PGCD - Puissances Définition a r b q La division euclidienne de l'entier a par l'entier b est l'opération qui permet de trouver deux entiers naturels q et r tels

Plus en détail

Correction des exercices de résolution de problèmes

Correction des exercices de résolution de problèmes Correction des exercices de résolution de problèmes Problème 1 Première méthode Soit n le nombre de personnes inscrites. Si toutes les personnes inscrites avaient participé à l excursion, le prix total

Plus en détail

Arithmétique (2) Multiples ; diviseurs ; PGCD ; PPCM. 1 ère L Option. 5 ) Liste de tous les diviseurs d un entier naturel

Arithmétique (2) Multiples ; diviseurs ; PGCD ; PPCM. 1 ère L Option. 5 ) Liste de tous les diviseurs d un entier naturel 1 ère L Option I. Multiples et diviseurs 1 ) Définition Arithmétique (2) Multiples ; diviseurs ; PGCD ; PPCM 5 ) Liste de tous les diviseurs d un entier naturel Question : Trouver tous les diviseurs d'un

Plus en détail

CAPES session 2015 Épreuve 2. Problème n o 1

CAPES session 2015 Épreuve 2. Problème n o 1 CAPES session 2015 Épreuve 2 Problème n o 1 A. P. M. E. P. Problème n o 1 Notations On note N l ensemble des entiers naturels, N l ensemble des entiers naturels non nuls et Z l ensemble des entiers relatifs.

Plus en détail

Arithmétique. Divisibilité dans Z. 1) Diviseurs et multiples

Arithmétique. Divisibilité dans Z. 1) Diviseurs et multiples Arithmétique I Divisibilité dans Z 1) Diviseurs et multiples Exercice 1 : trouver tous les diviseurs des nombres 20, 36, 80, 120, 150, 157, 185, 230, 700, 1440 et 2048 Exercice 2 : un nombre entier est

Plus en détail

COURS ARITHMÉTIQUE Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

COURS ARITHMÉTIQUE Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako COURS ARITHMÉTIQUE Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Ensemble N des entiers naturels I Propriétés de N: - Propriétés de l addition dans N: L opération est une loi de composition interne

Plus en détail

CHAPITRE 1 Nombres Entiers

CHAPITRE 1 Nombres Entiers CHAPITRE 1 Nombres Entiers Relations et opérations Sous-ensembles remarquables Sommaire A) L'ensemble N des nombres entiers "naturels" 1) Propriétés de l addition 2) Propriétés de la multiplication 3)

Plus en détail