Évolution cartographique des territoires à fort «risque naturel»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évolution cartographique des territoires à fort «risque naturel»"

Transcription

1 FICHE INDICATEUR Nr. Action OPCC-POCTEFA : 4 Intitulé action : Comprendre l évolution des risques naturels face au changement climatique et analyser le rôle de la forêt sur cette évolution Nom des partenaires «POCTEFA» (structures) impliqués : FORESPIR, BRGM, ONF, CRPF MP, CRPF LR, ONF, SARGA, CTFC, GENCAT, HAZI Fiche descriptive de l indicateur Évolution cartographique des territoires à fort «risque naturel» Nom de l indicateur Evolution cartographique des territoires à fort «risque naturel» Domaine thématique Risques naturels Définition de l indicateur Dans le cadre de l'action "Risques Naturels" de l'opcc, il est prévu la production des cartes d indice de maîtrise des aléas (IMA) par les peuplements forestiers et la végétation des Pyrénées à l'échelle de zones de référence (cf. documents présentant ces zones de référence et la méthodologie de production des cartes). Ce travail a pour objectif de permettre : la détermination et la localisation cartographique des aléas et des enjeux en lien avec les forêts ; la hiérarchisation par niveaux d enjeux et l'estimation, par type et niveau d aléas, des superficies boisées et non boisées ayant un rôle de protection avéré ; la définition des secteurs d actions prioritaires selon la maîtrise actuelle des forêts sur les risques naturels ; de renseigner l'indicateur d'impact du Changement Climatique : "Évolution cartographique des territoires à fort risque naturel"

2 Concernant ce dernier point, il est proposé de continuer le travail cartographique initié et de préconiser dans le protocole de suivi de cet indicateur une mise à jour de la cartographie aléas/enjeux sur un pas de temps déterminé. Il s agit donc d établir des cartes «d enjeux socio-économiques» identifiés et des cartes «d aléas» prévisibles afin de déterminer par croisement de ces deux paramètres la présence d un risque naturel. Intérêt de l indicateur La cartographie des aires à forts risques naturels, à un pas de temps de 5 ans, permet de parfaitement intégrer, avec l hypothèse que les aléas sont relativement stables (à un pas de 5 ans on peut s attendre à des évolutions plus ou moins significatives) l évolution des enjeux qui conditionnent en grande partie l évolution des zones à risque fort. Par ailleurs, ce pas de temps permet d intégrer potentiellement les évolutions de végétations liées aux changements climatiques. Fiabilité de l indicateur La BD Topo de l IGN utilisée pour la détermination des enjeux est mise à jour de façon fiable tous les 2 3 ans suivant les régions. L évolution des peuplements peut également être influencé par d autres paramètres que les changements climatiques et notamment les pressions anthropiques, telles la sylviculture, le pastoralisme. La fiabilité de cet indicateur peut donc être considérée comme bonne à moyenne. L utilisation du MNE (Modèle Numérique d Elévation) et de la télédétection par laser (LIDAR) permettait fiabiliser cet indicateur. Données de l indicateur Nom du jeu de données / Nom du fichier de données Carte Aléas 64 : Avalanche_OPCC64 Chute_bloc_OPCC64 Glissemnt_OPCC64 Crues_tor_OPCC64 Carte Aléas 31 : Avalanche_OPCC31 Chute_bloc_OPCC31 Glissemnt_OPCC31 Crues_tor_OPCC31 Carte Aléas 09 : Avalanche_OPCC09 Chute_bloc_OPCC09 Glissemnt_OPCC09 Carte Enjeux 64 : Enjeux_OPCC64 Carte Végétation 64 : Occup_sol_OPCC64 Carte Enjeux 31 : Enjeux_OPCC31 Carte Végétation 31 : Occup_sol_OPCC31 Crues_tor_OPCC09 Carte Enjeux 09 : Enjeux_OPCC09 Carte Végétation 09 : Carte forêt jouant un rôle de protection 64 : FRT_protect_OPCC64 Carte forêt jouant un rôle de protection 31 : FRT_protect_OPCC31 Occup_sol_OPCC09 Carte forêt jouant un rôle de protection 09 : FRT_protect_OPCC09

3 Carte Aléas 66 : Avalanche_OPCC66 Chute_bloc_OPCC66 Glissemnt_OPCC66 Crues_tor_OPCC66 Carte Enjeux 66 : Enjeux_OPCC66 Carte Végétation 66 : Occup_sol_OPCC66 Carte forêt jouant un rôle de protection 66 : FRT_protect_OPCC66 Provenance/ Propriétaire Cartes des enjeux socio économiques : Responsables des zones de référence Cartes des aléas naturels : - Données MNT : Responsables des zones de référence - Données modélisées aléas avalanches et chutes de bloc : IRSTEA - Données modélisées aléas glissement de terrain : BRGM - Données cartographiques torrentiel : ONF Croisements aléas/enjeux : ONF Couverture géographique des jeux de données La cartographie sera réalisée sur toute ou partie des zones de référence sélectionnées dans le cadre du projet (fonction des moyens disponibles par chaque organisme responsable de la zone). Figure : zones de références actions Forêt/Risques Naturels Projet OPCC Couverture temporelle des jeux de données Pas de jeux de données disponible sauf analyse de la BD RTM mais qui requiert beaucoup de prudence quant aux conclusions qu il est possible d en tirer. Périodicité du calcul La proposition formulée ici consiste à préconiser une mise à jour de la cartographie de ces couches SIG (aléas, enjeux et végétation) tous les 5 ans sur les zones de référence

4 OPCC et utilisant la méthodologie commune. En effet, le Modèle Numérique de Terrain (MNT) utilisé pour cartographier les aléas ne devrait évoluer que de façon plus ou moins marginale (glissements de terrains ponctuels et autres phénomènes en fonction de l activité géologique). Par contre, les enjeux sont susceptibles d évoluer progressivement, conditionnant le choix du pas de temps : la prise en compte de l évolution des enjeux, conduit donc à privilégier un pas de temps minimum de 5 ans. Méthode de calcul de l indicateur Calcul des surfaces et analyse de leur évolution. Se référer au document méthodologique : FORESPIR, ONF, BRGM et IRSTEA, Présentation méthodologique pour la production des cartes d indice de maîtrise des aléas (IMA) par les peuplements forestiers et la végétation des Pyrénées ", OPCC, 2013, 87 p. Unités Elaboration de cartes et détermination de surfaces en hectares Arguments de sélection des indicateurs Explication et justification de la sélection de l indicateur Toutes les zones n ont pas la même évolution que ce soit en termes d aléas, mais aussi et surtout d enjeux. Par ailleurs, les changements climatiques peuvent provoquer des évolutions relativement rapides du couvert végétal au même titre que l évolution de la sylviculture pour tenir compte des enjeux. Ces évolutions et donc la cartographie des territoires à forts risques naturels intéressent les décideurs en matière de gestion des territoires et les forestiers pour la gestion adaptée des écosystèmes forestiers dans un objectif de préservation des risques. Références justifiant la sélection de l indicateur Les données dont nous pouvons disposer, à ce jour, sont nombreuses et disparates, en l état actuel de nos connaissances, il n existe pas de cartographies répétées des territoires à forts risques naturels concernant des mêmes zones. La mise en place d un protocole spécifique pour la cartographie et le suivi de ces territoires est nécessaire afin de permettre une comparaison des évolutions. Remarques Néant Présentation de l indicateur sur internet

5 Compte tenu du caractère très sensible des cartes d aléas, de leur mode de réalisation qui ne leur confèrent qu une représentativité limitée, ne serait-ce qu au regard de leur échelle. Insister sur le fait que dans tous les cas, la cartographie à caractère informative n ayant en aucun cas vocation à remplacer les cartes éventuellement existantes, qui sont des cartes potentielles théoriques maximale, il n est pas envisageable de représenter cet indicateur sur le module cartographique de l OPCC. Tout au mieux il sera possible de faire apparaître les forêts jouant un rôle de protection et une fiche synthétique présentant la méthodologie. L indicateur est présenté ci après au moyen de graphiques et tableaux de synthèse.

6 Proposition des partenaires sur l actualisation des indicateurs produits dans le cadre du projet OPCC- POCTEFA Structures impliquées Propriétaire des données Leader : ONF / BRGM Contributeurs potentiels : FORESPIR, CRPF LR, SARGA, CTFC, GENCAT, HAZI, IRSTEA ONF / BRGM / IRSTEA Indicateurs élaborés Evolution cartographique des territoires à fort «risque naturel» Structures responsables de l actualisation des indicateurs Périodicité d actualisation Proposition d actualisation de l indicateur Méthodologie mise en œuvre pour l actualisation de l indicateur Convention de collaboration signée entre les responsables de l actualisation des indicateurs Autres observations Zones France : ONF / BRGM / IRSTEA Zones Espagnoles et Andorrane : à confirmer SARGA, GENCAT, HAZI, CENMA Quinquennale Il s agit de : - réaliser la cartographie des aléas et celle des enjeux socioéconomique des zones de référence - Réaliser les croisements SIG pour sorties cartographiques - Traiter les données pour sorties graphiques et synthétiques Se référer au document méthodologique : FORESPIR, ONF, BRGM et IRSTEA, Présentation méthodologique pour la production des cartes d indice de maîtrise des aléas (IMA) par les peuplements forestiers et la végétation des Pyrénées ", OPCC, 2013, 87 p. Pas de convention signée hors cadre du projet EFA 235/11 OPCC La mise à jour de cet indicateur sera aussi fonction des moyens alloués pour sa réalisation Une convention entre partenaires peut être envisagée selon la suite donnée au projet. Néant

7 RENDU INDICATEUR Les calculs des graphiques suivants ont été faits en tenant compte : des surfaces des polygones «risques naturels» qui sont situés à l intérieur des contours des zones de référence françaises. Nous avons exclu les surfaces des risques disponibles mais situées hors des contours. La méthodologie a été élaborée avec les partenaires espagnols et andorrans, les cartes de phénomènes «avalanche» et «chute de blocs» ont été réalisées sur les zones Aragonaises, Andorranes et Catalane mais les calculs n ont pas été effectués. Cette partie a été travaillée avec le logiciel ArcGis qui nous a permis de calculer les surfaces de ces contours ainsi que les surfaces à risque par zone. Toutes les informations sont disponibles en format.shp (couches vectoriels) mais non diffusées (cf. point précédent «Présentation de l indicateur sur internet») des surfaces des risques classifiés comme «faible», «moyen» et «fort». Nous avons exclu les surfaces classifiées «nul» car n apportent rien au travail réalisé. Néanmoins, les données «nul» sont disponibles dans les fichiers de calcul intermédiaire (Excel). NOTE : toutes les surfaces sont en hectares 100 ha = 1 km 2 Les niveaux de risques sont notés FORT/MOYEN/FAIBLE

8 Pour rappel, la détermination du niveau de risque est classiquement réalisée en croisant la note d aléa et le niveau d enjeu socio-économique de chaque unité d aléaenjeu. Note d aléa Niveau d enjeu socio-économique Nul 0 Faible 1 Moyen 2 Fort 3 0 Risque nul Risque nul Risque nul Risque nul 1 Risque nul Risque faible Risque faible Risque moyen 2 Risque nul Risque faible Risque moyen Risque fort 3 Risque nul Risque moyen Risque fort Risque fort Les notes d aléa ne tenant pas compte de la présence éventuelle d ouvrages ou de peuplements, il en est de même des niveaux de risques obtenus. En cas d aléas multiples, on retient l évaluation maximale. Il ne paraît en effet pas utile d ajouter les aléas dans la mesure où aucune considération de fréquence n est prise en compte. La cartographie des risques naturels et l analyse qui suit sont réalisées à des fins informatives au moyen de modèles informatiques recoupés, lorsque cela est possible, avec des données d observation ou des informations à «dire d expert». La cartographie des risques inclut la cartographie des aléas qui est une cartographie potentielle théorique maximale. Les travaux réalisés n ont en aucun cas vocation à remplacer les cartes éventuellement existantes.

9 SOMMAIRE 1. SURFACE TOTALE DES RISQUES (tous niveaux de risques confondus) par ZONES 2. SURFACE TOTALE DU NIVEAU DE RISQUE «FORT» par ZONES 3. REPARTITION DU RISQUES PAR TYPE D ALEAS (toutes zones confondues) 4. REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUE NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS pour toutes les zones françaises. 5. REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUE NATURELS (différentes cotations) PAR ALEAS et PAR ZONE DE REFERENCE : a. REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS b. REPARTITION DU NIVEAU DE RISQUES NATURELS PAR ALEAS c. REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS COTÉS «FORT» PAR ALEAS

10 1. SURFACE TOTALE DES RISQUES (tous niveaux de risques confondus) par ZONES Surface Risques naturels (F/M/F) ha % de surface Risques naturels rapporté à la surface totale de la zone St-Béat 5 765,16 53,40 % Seix 7 564,13 83,60 % Py-Canigou 3 681,28 52,00 % Eaux-Bonnes 2 044,24 43,00 % (Ha)

11 2. SURFACE TOTALE DU NIVEAU DE RISQUE «FORT» par ZONES Surface Risques naturels Fort ha % Surface Risques naturels fort rapporté à la surface totale de la zone St-Béat 122,48 1,1 Seix 212,41 2,3 Py-Canigou 39,16 0,6 Eaux-Bonnes 89,75 1,9 (Ha)

12 3. REPARTITION DU RISQUES PAR TYPE D ALEAS (toutes zones confondues) Surface des aléas tous niveaux de risque naturel sur UNITÉ D ALEAS-ENJEUX ha Surface des aléas niveau de risque naturel fort sur UNITÉ D ALEAS-ENJEUX ha Avalanche 2 506,50 23,56 Crue torrentielle 1 036,54 69,86 Glissement de terrain 8 784,91 287,40 Chute Blocs ,89 56,78 Chute Blocs ,96 26,19 1 % de la surface présentant un risque naturel avalancheux est coté en risque «FORT» 7 % de la surface présentant un risque naturel de crue est coté en risque «FORT» 3 % de la surface présentant un risque naturel de glissement de terrain est coté en risque «FORT» 1 % de la surface présentant un risque naturel de chute de bloc 32 est coté en risque «FORT» 1 % de la surface présentant un risque naturel de chute de bloc 38 est coté en risque «FORT» La représentation du % (les surfaces à risque par typologie de risque) sous forme de graphique circulaire nous montre que le phénomène qui a la surface la plus étendue est le risque de glissement, les unités d aléas étant beaucoup plus étendues que pour les autres phénomènes

13 4. REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUE NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS pour toutes les zones françaises Zone de ST-BEAT : REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS

14 REPARTITION DU NIVEAU DE RISQUES NATURELS PAR ALEAS REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS COTÉS «FORT» PAR ALEAS

15 Zone de SEIX-USTOU : REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS REPARTITION DU NIVEAU DE RISQUES NATURELS PAR ALEAS

16 REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS COTÉS «FORT» PAR ALEAS

17 Zone de PY-CANIGOU REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS REPARTITION DU NIVEAU DE RISQUES NATURELS PAR ALEAS

18 REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS COTÉS «FORT» PAR ALEAS

19 Zone des EAUX-BONNES REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS (toutes cotations confondues) PAR ALEAS REPARTITION DU NIVEAU DE RISQUES NATURELS PAR ALEAS

20 REPARTITION DE LA SURFACE TOTALE DES RISQUES NATURELS COTÉS «FORT» PAR ALEAS

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Evaluation de l Aléa incendie de forêt

Evaluation de l Aléa incendie de forêt Evaluation de l Aléa incendie de forêt Secteur des Chartreuses du Boulou Note Méthodologique Février 2012 A partir de la méthodologie pour le diagnostic, l affichage et le traitement du risque d incendies

Plus en détail

Desserte forestière. en Bourgogne

Desserte forestière. en Bourgogne Desserte forestière en Bourgogne Base de données CRPF / CNPF Portail Carto Table attributaire Bases nationales sur Portail Carto CNPF Exemple : base nationale des DGD (documents de gestion durable) sur

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 GUIDE UTILISATEUR de la BdOCS CIGAL v2 Version du 22 novembre 2013 LE PARTENARIAT CIGAL La Coopération pour

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs Movapro Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs État des lieux d actions concrètes d animations territoriales et mise

Plus en détail

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône 4. Application de la méthode sur deux zones d étude La méthode a été appliquée sur deux zones d étude, l une située dans les Bouches-du-Rhône et l autre dans le Var. Les cartes d interfaces habitat-forêt

Plus en détail

Présentation de la base de

Présentation de la base de ALPES - MARITIMES CONSEIL GENERAL Présentation de la base de données OCSOL PACA Présentation de l OCSOL-PACA - CRIGE PACA 10 mai 2010 Plan de l exposé Contexte régional Pourquoi un fichier d occupation

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

On the spot. Ecocertification et images satellites. Exploitation forestière tropicale au Cameroun

On the spot. Ecocertification et images satellites. Exploitation forestière tropicale au Cameroun On the spot Ecocertification et images satellites Exploitation forestière tropicale au Cameroun Exploitation forestière tropicale au Cameroun Un nombre croissant d opérateurs forestiers s engagent dans

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Christine TURCK 1 * et **, Christiane WEBER**, Dominique THOME*

Plus en détail

Comité sciéntifiqué n 3-GUYASIM

Comité sciéntifiqué n 3-GUYASIM Comité sciéntifiqué n 3-GUYASIM GUYASIM : Un simulateur, basé sur les dernières avancées scientifiques, pour explorer l impact des scénarios de développement de la Guyane sur les services des écosystèmes

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

«Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie»

«Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie» «Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie» Dr. Alexandru BADEA Directeur Applications Spatiales Agence Spatiale Roumaine Tél : +40(0)744506880 alexandru.badea@rosa.ro

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre Mise en œuvre d une d maquette 3D à la Ville du Havre Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre 1 Le Havre et son agglomération 2 L agglomération havraise 17 communes 202 km² 250.000 habitants un

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 1 Table des matières 1. LA GESTION DE L OBSERVATOIRE LORS DE CETTE PREMIERE ANNEE 2013/2014 :...3 1.1 ANIMATION...3 1.2 COMMUNICATION...4 2. LES TRAVAUX DE L OBSERVATOIRE :

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS Etablissement public foncier de Languedoc-Roussillon créé par décret n 2008 670 du 2 juillet 2008 1 QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS A. LES RECETTES LES HYPOTHESES SUR LE NIVEAU DES RECETTES

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

Les bases de données Les systèmes d informations

Les bases de données Les systèmes d informations 2 Les bases de données Les systèmes d informations Surface annuelle moyenne brûlée (en ha) 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000 0 Part de la surface forestière brûlée (en %) 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5

Plus en détail

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Phase diagnostic Par : P. Mordelet, Université Toulouse 3 C. Aschan-Leygonie, Université Lyon 2 F. Boussama, Université Montpellier 1 C. Mathieu,

Plus en détail

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Conférence SIG 2012 - ESRIFRANCE La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Serge MANG-JOUBERT GAIAGO Eric VIDALENC - ADEME 1 Auteurs : Rodrigo MARIONI, Serge

Plus en détail

Développement rural 2007-2013. Document d orientation

Développement rural 2007-2013. Document d orientation Développement rural 2007-2013 MANUEL RELATIF AU CADRE COMMUN DE SUIVI ET D EVALUATION Document d orientation Septembre 2006 Direction générale de l agriculture et du développement rural TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité .FOR Inventaire et suivi forestier de qualité FOR : l atout pour la gestion de votre patrimoine forestier 2 1. Présentation de.for Créé en 2010,.FOR est une association d'entreprises belges soutenues par

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 6: Fiche n 6 à 9 = Fiches actions de mobilisation

Plus en détail

Quel avenir pour les écosystèmes forestiers du bassin du Congo?

Quel avenir pour les écosystèmes forestiers du bassin du Congo? Quel avenir pour les écosystèmes forestiers du bassin du Congo? Projet d analyse prospective Réunion Kinshasa 28 février 12009 Jean Noël Marien Historique et finalité Insertion dans l environnement régional

Plus en détail

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris Exploitation et valorisation des données pédologiques pour l aménagement à l échelle régionale Christian THIBAULT, directeur de l environnement urbain et rural à l IAURIF Conférence d orientation du Gis

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions. Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1

Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions. Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1 Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1 Rappels sur la TVB TVB: Réseau de continuités écologiques identifié

Plus en détail

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Données Global Forest Change Détection des coupes rases non reboisées Importance et répartition des coupes définitives Le renouvellement

Plus en détail

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf.

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf. Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL Jean Lemaire CNPF IDF Lyon jean.lemaire@cnpf.fr FORET : TEMPS de PRODUCTION LONG > 40 ans = SENSIBILITE ELEVEE

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

ILWAC UNE THEMATIQUE CRUCIALE ET UN PROJET INNOVENT

ILWAC UNE THEMATIQUE CRUCIALE ET UN PROJET INNOVENT ILWAC GESTION INTEGREE DE LA TERRE ET DE L EAU POUR L ADAPTATION A LA VARIABILITE ET AU CHANGEMENT CLIMATIQUE RAPPORT DE SYNTHESE UNE THEMATIQUE CRUCIALE ET UN PROJET INNOVENT A l'instar des autres pays

Plus en détail

Mardi 14 février 2012 Paris

Mardi 14 février 2012 Paris Mardi 14 février 2012 Paris 1- Le contexte géographique z du littoral Une côte basse sédimentaire 2 1 2 Mont Saint-Loup (112 m), Agde 1 3 3 4 5 5 Une côte rocheuse sur Agde 4 Deux dynamiques antagonistes

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

Manuel Qualité Service d Information Géographique

Manuel Qualité Service d Information Géographique Pôle Infrastructures et Ressources Direction des Ressources PRESENTATION DU SERVICE, DES ACTIVITES ET DU PRODUIT 2 DOMAINE D APPLICATION DU SYSTEME QUALITE 3 ORGANIGRAMMES 3 ORGANIGRAMME DE LIMOGES METROPOLE

Plus en détail

Application de visualisation des données brutes de la BD-RTM Evénements. Base de Données RTM

Application de visualisation des données brutes de la BD-RTM Evénements. Base de Données RTM Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement OFFICE NATIONAL DES FORETS Délégation Nationale aux Risques Naturels et aux actions RTM Direction Technique RTM Base de

Plus en détail

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire SIG Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire Comment utiliser la directive Inspire à l échelle d un SIG historique pour en assurer la refonte? Claire Devaud

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine 1 er octobre 2014 Colloque Mobilisons-nous, mobilisons mieux! MOVAPRO Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles 10ème COLLOQUE International de SIFFE «Évaluation environnementale et développement d une agriculture durable» Angers, 20-24 juin 2005 Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité

Plus en détail

Cahier des Clauses techniquesparticulières

Cahier des Clauses techniquesparticulières ARCHES PUBLICS MAIRIE DE BASTIA Avenue Pierre Guidicelli 20410 BASTIA CEDEX MARCHE D ETUDES A MAITRISE D OUVRAGE EN VUE DE L ORIENTATION ET DU DEVELOPPEMENT DU SYTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SERVICE

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA)

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION DE TROIS (3) SITES PILOTES POUR LA QUANTIFICATION DU STOCK DE CARBONE ET DU SUIVI DE SA DYNAMIQUE

Plus en détail

Applications SIG-DFCI au SDIS 30. Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon

Applications SIG-DFCI au SDIS 30. Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon Applications SIG-DFCI au SDIS 30 Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon Historique Il y a 30 ans, l'entente mettait en place une cartographie papier «feux de

Plus en détail

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Club idées 92 Ludivine DOYEN ldoyen@biotope.fr Continuités écologiques Les objectifs de l étude Les étapes Les continuités écologiques Les

Plus en détail

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre 2010 1 Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre

Plus en détail

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Jeanne CHABOCHE Master 2 professionnel «Management environnemental, développement durable

Plus en détail

Plan de communication SIG 2009 30 septembre et 1 er octobre. L intégration de la 3D dans l alerte des populations en cas de risques

Plan de communication SIG 2009 30 septembre et 1 er octobre. L intégration de la 3D dans l alerte des populations en cas de risques Plan de communication SIG 2009 30 septembre et 1 er octobre L intégration de la 3D dans l alerte des populations en cas de risques Session Prévention / Sécurité Philippe JAUNEAU Courriel : contact@cii-industrielle.fr

Plus en détail

Format de l avis d efficience

Format de l avis d efficience AVIS D EFFICIENCE Format de l avis d efficience Juillet 2013 Commission évaluation économique et de santé publique Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service documentation

Plus en détail

REUNION sur les AMENDEMENTS CALCO MAGNESIENS (INRA/R.COLLET/CFBL) CFBL, USSEL, le 12 janvier 2011 9 h 30

REUNION sur les AMENDEMENTS CALCO MAGNESIENS (INRA/R.COLLET/CFBL) CFBL, USSEL, le 12 janvier 2011 9 h 30 REUNION sur les AMENDEMENTS CALCO MAGNESIENS (INRA/R.COLLET/CFBL) CFBL, USSEL, le 12 janvier 2011 9 h 30 Présents : (cf. feuille jointe d émargement) Compte rendu de réunion : (Diaporamas en pièces jointes)

Plus en détail

un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr Présentation

un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr Présentation un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr 12 mars 2009 Anne Ruas Annabelle Mas Julien Perret Présentation Plateforme open source d analyse et de simulation des évolutions

Plus en détail

AMELIORATION D UN MODELE PREDISANT L EFFET D UN COUVERT FORESTIER SUR L EROSION HYDRIQUE

AMELIORATION D UN MODELE PREDISANT L EFFET D UN COUVERT FORESTIER SUR L EROSION HYDRIQUE AMELIOATION D UN MODELE PEDISANT L EFFET D UN COUVET FOESTIE SU L EOSION HYDIQUE Par COULIOU Evelyne GACIA Jérémy POVEDA Kevin CPF PACA 0 AMELIOATION D UN MODELE PEDISANT L EFFET D UN COUVET FOESTIE SU

Plus en détail

CHAPITRE II MÉTHODOLOGIE

CHAPITRE II MÉTHODOLOGIE CHAPITRE II MÉTHODOLOGIE 2.1 Inventaire des données numériques La grande superficie de la région d étude a nécessité l utilisation de système d information géographique (SIG). Le logiciel ArcGIS 9,3 a

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES. 18 Décembre 2013

ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES. 18 Décembre 2013 ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES 18 Décembre 2013 Etablissement Public Paris-Saclay ARTELIA ZAC du Moulon Délimitation, cartographie et caractérisation pédologique des zones humides Rapport

Plus en détail

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin

Plus en détail

Manuel de saisie des fiches de relevés de description des pâturages boisés

Manuel de saisie des fiches de relevés de description des pâturages boisés Manuel de saisie des fiches de relevés de description des pâturages boisés 1/ A quoi servent les fichiers Excel «Fiche 1000-2000» et «Fiche 3000-4000»? Ces deux fichiers Excel vous permettent : - d imprimer

Plus en détail

2.1 OBJECTIFS ET AGENDA

2.1 OBJECTIFS ET AGENDA FORMATION TECHNIQUE sur la collecte et le traitement des données socioéconomiques Module 6 : Exercices pratiques codification d enquêtes et archivages informatique des données calcul d indicateurs avec

Plus en détail

L Incorporation et l utilisation des données spatiales et la cartographie dans le cadre des SPANB: Directives pour appuyer les praticiens des SPANB

L Incorporation et l utilisation des données spatiales et la cartographie dans le cadre des SPANB: Directives pour appuyer les praticiens des SPANB L Incorporation et l utilisation des données spatiales et la cartographie dans le cadre des SPANB: Directives pour appuyer les praticiens des SPANB INTRODUCTION 09 juillet 2014 Pourquoi incorporer des

Plus en détail

Contenu pédagogique. Enseignements de tronc commun à la mention. Code Libellé. UE1 Ingénierie de projets d aménagement.

Contenu pédagogique. Enseignements de tronc commun à la mention. Code Libellé. UE1 Ingénierie de projets d aménagement. Contenu pédagogique Enseignements de tronc commun à la mention UE1 Ingénierie de projets d aménagement 25 h CM Intervenant Crédits ECTS 3 Sylvain PIOCH Ce module de tronc commun est partagé avec les autres

Plus en détail

Cartographie Stratégique du Bruit Commune de Trois-Palis

Cartographie Stratégique du Bruit Commune de Trois-Palis Cartographie Stratégique du Bruit Commune de Trois-Palis Informations contractuelles 43 rue du docteur Charles Duroselle Organisme(s) commanditaire(s) DDT 16 SAAT/MSPB Mme Ruimy-Chacun 1616 ANGOULEME

Plus en détail

INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES ELEMENTS TECHNIQUES POUR LA REDACTION CARTOGRAPHIE ET CARACTERISATION D UN CAHIER DES CHARGES

INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES ELEMENTS TECHNIQUES POUR LA REDACTION CARTOGRAPHIE ET CARACTERISATION D UN CAHIER DES CHARGES INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES CARTOGRAPHIE ET CARACTERISATION ELEMENTS TECHNIQUES POUR LA REDACTION D UN CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. CONTEXTE... 3 2. OBJECTIFS DE L ETUDE... 3 3. AIRE D ETUDE... 4 4.

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

développement local de développement

développement local de développement Communauté Communauté de de Communes Communes de de la la Montagne Montagne du du Haut-Languedoc Haut-Languedoc et et Communes Communes Forestières Forestières Une projets et des outils Une volonté, volonté,

Plus en détail

Utilisation d un Système d Information Géographique pour la cartographie des risques sur un portefeuille d entreprise d assurances

Utilisation d un Système d Information Géographique pour la cartographie des risques sur un portefeuille d entreprise d assurances Utilisation d un Système d Information Géographique pour la cartographie des risques sur un portefeuille d entreprise d assurances VERSAILLES 31 SEPTEMBRE 2009 Nicolas Theuray - Mathieu Grenier Alexandra

Plus en détail

GÉOBOUTIQUE QUÉBEC LISTE DE PRIX DES PRODUITS ET SERVICES

GÉOBOUTIQUE QUÉBEC LISTE DE PRIX DES PRODUITS ET SERVICES GÉOBOUTIQUE QUÉBEC LISTE DE PRIX DES PRODUITS ET SERVICES 22 octobre 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. ADRESSES QUÉBEC... 1 2. CARTES... 2 3. COUCHES THÉMATIQUES... 5 4. ORTHOPHOTOGRAPHIES... 6 5. DONNÉES LIDAR

Plus en détail

Modèle de calcul de la possibilité forestière

Modèle de calcul de la possibilité forestière République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

Elaboration d une base de données des décharges non autorisées

Elaboration d une base de données des décharges non autorisées Elaboration d une base de données des décharges non autorisées Rapport intermédiaire BRGM/RP-53747-FR mars 2005 Elaboration d une base de données des décharges non autorisées Rapport intermédiaire BRGM/RP-53747-FR

Plus en détail

ispace&time ANR CONTINT 2010

ispace&time ANR CONTINT 2010 ispace&time ANR CONTINT 2010 Cartographie et rendu 4D de l'espace public avec simulations de flux piétons et voitures pour l'aménagement urbain: Le projet ANR ispace&time Journées Recherche IGN 24 avril

Plus en détail

NVIS 2c. CNIS Groupe de travail «Niveaux de vie et inégalités sociales» Note de travail n 2 (Avril 2006)

NVIS 2c. CNIS Groupe de travail «Niveaux de vie et inégalités sociales» Note de travail n 2 (Avril 2006) NVIS 2c CNIS Groupe de travail «Niveaux de vie et inégalités sociales» Note de travail n 2 (Avril 2006) Ce texte est provisoire et fragmentaire. Il vise à alimenter une discussion sur les éléments qui

Plus en détail

Evaluation et optimisation des mesures du taux d humidité de la végétation arbustive en zone méditerranéenne

Evaluation et optimisation des mesures du taux d humidité de la végétation arbustive en zone méditerranéenne Evaluation et optimisation des mesures du taux d humidité de la végétation arbustive en zone méditerranéenne INRA: Claude MORO, Denis PORTIER, Eric RIGOLOT, Jean-Charles VALETTE CEMAGREF / CIRAD / ENGREF:

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

ÉDUCATION. Étude de cas Des élèves développent des habiletés de recherche en environnement à l aide d ArcGIS.com

ÉDUCATION. Étude de cas Des élèves développent des habiletés de recherche en environnement à l aide d ArcGIS.com ÉDUCATION Étude de cas Des élèves développent des habiletés de recherche en environnement à l aide d ArcGIS.com Un SIG dans le nuage aide des élèves à analyser les effets environnementaux et économiques

Plus en détail

Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET, Erwan ROUSSEL, Marlène FAURE, Mohamed ABADI, Marta FLOREZ, Bertrand DOUSTEYSSIER

Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET, Erwan ROUSSEL, Marlène FAURE, Mohamed ABADI, Marta FLOREZ, Bertrand DOUSTEYSSIER Utilisation d images dérivées d un jeu de données LIDAR pour la détection automatisée de vestiges archéologiques (programme de recherche méthodologique LiDARCHEO) Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET,

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision

Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision 309 Schedae, 2007 Prépublication n 47 Fascicule n 2 Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision Mohamed Najeh Lakhoua UR : Système, Énergétique, Productique

Plus en détail

Formations forêt-bois : catalogue 2014

Formations forêt-bois : catalogue 2014 Communes forestières de Lorraine Formations forêt-bois : catalogue 2014 version janvier 2014 Ce document est réalisé dans le cadre du programme de formation du réseau des associations de communes forestières,

Plus en détail

Ce tutoriel suppose que vous ayez installé les logiciels QGIS. http://www.qgis.org/en/site/ http://scapetoad.choros.ch/

Ce tutoriel suppose que vous ayez installé les logiciels QGIS. http://www.qgis.org/en/site/ http://scapetoad.choros.ch/ Un logiciel SIG (Système d Information Géographique) est une base de données spatiales qui sert, entre autres, à faire des cartes. Cela signifie qu à chaque ligne d un tableau d une base de données correspond

Plus en détail

Le fascicule de gestion forestier

Le fascicule de gestion forestier Institut National de la Recherche Forestière Arboretum de Bainem BP 37 Cheraga. Alger Le fascicule de gestion forestier Hamani A Plan I. Introduction II. Etats du fascicule de gestion III. Intitulé des

Plus en détail

Les informations recueillies dans Prométhée

Les informations recueillies dans Prométhée Les informations recueillies dans Prométhée PROCESSUS DE RECUEIL DES DONNEES... 2 CREATION DU FEU... 2 DONNEES COMPLEMENTAIRES... 2 DONNEES CARTOGRAPHIQUES... 3 DONNEES SUPPLEMENTAIRES... 3 DONNEES METEOROLOGIQUES...

Plus en détail