HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE"

Transcription

1 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement de sang capillaire But Indication Dépister un trouble biologique. Surveiller un TTT chez une personne diabétique Contre-indication Diminution de la sensibilité par épaississement de l épiderme, douleurs, hématomes.

2 1. PREPARER LE SOIN TACHES ET OPERATIONS 1.1. PRENDRE CONNAISSANCE DE LA PRESCRIPTION MEDICALE Avant de commencer se laver les mains Le consentement de la personne, ainsi qu une prescription médicale écrite sont requis pour son exécution 1.2. CONNAITRE LE BUT ET LES PRINCIPES DU SOIN Connaître les normes des valeurs mesurées : Hb, glycémie, TP 1.3. PREPARER LE MATERIEL ADEQUAT 1 poubelle 1 lecteur en fonction de l examen à effectuer avec les bandelettes «test» correspondantes 1 désinfectant pour les mains 1 désinfectant pour la peau 1 pansement 1 autopiqueur (Accucheck, Softclix ) ou stylo 3 tampons 1 paire de gants non stériles Carnet de contrôle ou inscrire le suivi des valeurs 1 boite à aiguilles

3 TACHES ET OPERATIONS 1.4. INFORMER LE PATIENT DE FAÇON ADEQUATE SUR LA RAISON, LE DEROULEMENT ET LA COLLABORATION ATTENDUE Vérifier le nom et le prénom du patient Vérifier que le T de la chambre est agréable, fermer les fenêtres et mettre la présence Informer le patient sur le soin et ses effets 1.5. INSTALLER LE PATIENT CONFORTABLEMENT ET DE MANIERE FONCTIONNELLE EN RESPECTANT L INTIMITE Installer la personne Veiller à la propreté de l environnement : utiliser une protection si nécessaire Veiller à l ergonomie

4 2. EFFECTUER LE SOIN TACHES ET OPERATIONS 2.1. EXECUTER LE SOIN AVEC DES GESTES SURS, RAPIDES ET LOGIQUES Remarques : La piqûre ne doit pas être effectuée sur un endroit présentant un hématome, une cicatrice, une lésion. Changer régulièrement le point de ponction. Un schéma peut être proposé en fonction de la fréquence des ponctions Ne pas ponctionner de sang au niveau du pouce et de l index! Se désinfecter les mains Prendre l autopiqueur et régler la profondeur de piqûre en tournant le dispositif de réglage Prendre une bandelette de test dans la boîte en veillant à ne pas toucher l endroit destiné à recevoir la goutte de sang Introduire la bandelette dans l appareil jusqu à la butée (l appareil se met en marche automatiquement) Attendre la fin de l autodiagnostique de l appareil (signe de la goutte) le code indiqué de la bandelette de test doit correspondre au code indiqué sur l appareil Mettre les gants Choisir un lieu de ponction avec la collaboration du patient Désinfecter le site choisi en respectant le temps d action du produit Appuyer légèrement l autopiqueur sur le côté du doigt et appuyer sur le déclencheur Effectuer une légère pression jusqu à ce qu une goutte de sang apparaisse Enlever la 1ère goutte avec un tampon sec Prendre à nouveau une goutte de sang Amener avec précaution la bandelette contre la goutte de sang, de telle sorte qu elle puisse absorber la goutte Appuyer avec un tampon sur le point de ponction ou demander au patient de la faire

5 TACHES ET OPERATIONS le lobe de l oreille peut être utilisé comme site de ponction 2.2. OBSERVER LES SIGNES ET SYMPTOMES EN LIEN AVEC L EVOLUTION DE L ETAT PATHOLOGIQUE ET L EFFICACITE DU TRAITEMENT Attendre le résultat, lire la valeur et la communiquer au patient Au besoin mettre un pansement Enlever les gants Se désinfecter les mains Noter immédiatement le résultat sur le carnet de contrôle ou votre cahier de transmission 2.3. ETRE A L ECOUTE DU PATIENT

6 3. RANGER LE MATERIEL ET FAIRE LES TRANSMISSIONS TACHES ET OPERATIONS 3.1. RESPECTER LES MESURES D HYGIENE ET LA PROCEDURE D ELIMINATION DES DECHETS Ranger votre matériel selon le protocole de l'institution 3.2. TRANSMETTRE PAR ECRIT ET PAR ORAL LES INFORMATIONS NECESSAIRES A UNE BONNE CONTINUITE DES SOINS DANS UN LANGAGE PROFESSIONNEL Informer ou écrire dans le dossier du patient tous les détails de votre soin Transmettre les observations faites durant le soin à l infirmière diplômée

INJECTION D'INSULINE AU MOYEN DE STYLO

INJECTION D'INSULINE AU MOYEN DE STYLO CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION D'INSULINE AU MOYEN DE STYLO FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Introduction d insuline dans les tissus sous-cutanés au moyen d un stylo

Plus en détail

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction d une substance médicamenteuse

Plus en détail

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques.

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. PONCTION VEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. But Diagnostics ou thérapeutiques : Dépister des troubles (avant

Plus en détail

BANDAGE DE CONTENTION OU DE COMPRESSION DES MEMBRES INFÉRIEURS

BANDAGE DE CONTENTION OU DE COMPRESSION DES MEMBRES INFÉRIEURS CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE BANDAGE DE CONTENTION OU DE COMPRESSION DES MEMBRES INFÉRIEURS FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Le bandage de contention,

Plus en détail

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le pansement a pour objectif de maintenir un milieu

Plus en détail

CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE)

CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le changement de poche de stomie consiste

Plus en détail

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Protection adhésive pour aseptiser

Plus en détail

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Soin de confort et de protection pour maintenir

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPÉRATURE

MESURE DE LA TEMPÉRATURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE MESURE DE LA TEMPÉRATURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition La mesure régulière de la température permet d identifier des changements physiques. But

Plus en détail

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRA-MUSCULAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction sous pression d'une substance médicamenteuse

Plus en détail

ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES

ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Méthode consistant a enlever les sutures cutanées sur une plaie

Plus en détail

ANALYSE D URINES PAR BANDELETTES / PRELEVEMENT SIMPLE D URINES /CULTURE D URINES

ANALYSE D URINES PAR BANDELETTES / PRELEVEMENT SIMPLE D URINES /CULTURE D URINES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ANALYSE D URINES PAR BANDELETTES / PRELEVEMENT SIMPLE D URINES /CULTURE D URINES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Analyse de l urine

Plus en détail

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Observer les signes et symptômes locaux et généraux en lien avec

Plus en détail

CHANGEMENT DE PERFUSION SUR CATHÉTER INTRAVEINEUX PÉRIPHÉRIQUE AVEC CHANGEMENT DE TUBULURE

CHANGEMENT DE PERFUSION SUR CATHÉTER INTRAVEINEUX PÉRIPHÉRIQUE AVEC CHANGEMENT DE TUBULURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE CHANGEMENT DE PERFUSION SUR CATHÉTER INTRAVEINEUX PÉRIPHÉRIQUE AVEC CHANGEMENT DE TUBULURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Administrer des solutés,

Plus en détail

SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES

SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Le soin de bouche est un soin permettant d'assurer une hygiène buccale adéquate

Plus en détail

Introduction d'une sonde dans la vessie par l'urètre. Présence d une prothèse endo-urétrale. Problème prostatique. Infection urogénitale.

Introduction d'une sonde dans la vessie par l'urètre. Présence d une prothèse endo-urétrale. Problème prostatique. Infection urogénitale. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SONDAGE VÉSICAL FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indications Risques Contre-indications Précaution Introduction d'une sonde dans la vessie par

Plus en détail

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition La réhydratation par voie sous-cutanée (SC) consiste en l administration par

Plus en détail

Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans les voies respiratoires.

Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans les voies respiratoires. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INHALATION FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indications Contre-indication Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans

Plus en détail

ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS

ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Inspection d échantillons de selles (volume, consistance, couleur), de recherche

Plus en détail

SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION

SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Sonde au niveau du tube digestif

Plus en détail

PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR

PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Instillation d une solution dans le rectum, le côlon

Plus en détail

PRELEVEMENT CAPILLAIRE POUR SURVEILLANCE GLYCEMIQUE Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6. Date de diffusion : 26/03/2010 Edition : 1ère

PRELEVEMENT CAPILLAIRE POUR SURVEILLANCE GLYCEMIQUE Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6. Date de diffusion : 26/03/2010 Edition : 1ère Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6 Objet : Ce protocole appartient au processus de soins. Il a pour objet de codifier et optimiser la qualité du prélèvement capillaire, pour une surveillance

Plus en détail

AÉROSOL AVEC ADJONCTION DE MÉDICAMENTS (PRÉPARATION, ADMINISTRATION, SURVEILLANCE)

AÉROSOL AVEC ADJONCTION DE MÉDICAMENTS (PRÉPARATION, ADMINISTRATION, SURVEILLANCE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE AÉROSOL AVEC ADJONCTION DE MÉDICAMENTS (PRÉPARATION, ADMINISTRATION, SURVEILLANCE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication

Plus en détail

MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE)

MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Soins des pieds et des mains (laver et couper les ongles, soins de bienêtre et d

Plus en détail

La glycémie capillaire

La glycémie capillaire La glycémie capillaire UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Définition 2- Indications

Plus en détail

TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO

TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Soin qui permet d assurer la propreté du corps et des téguments et d en préserver l

Plus en détail

INJECTION INTRAVEINEUSE

INJECTION INTRAVEINEUSE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRAVEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Introduction dans un vaisseau sanguin d une substance médicamenteuse fluide au moyen d'une

Plus en détail

Qualité des soins, évaluation des pratiques

Qualité des soins, évaluation des pratiques Qualité des soins, évaluation des pratiques EXEMPLE D UNE ÉVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN LIEN AVEC L ÉVALUATION DE L UNITÉ D ENSEIGNEMENT 4.8 S.6 Situation Au sein d un EHPAD Une équipe pluridisciplinaire

Plus en détail

Introduction

Introduction 1 Introduction Définition Un prélèvement sanguin par voie veineuse consiste à ponctionner une veine avec une aiguille appropriée afin de recueillir un échantillon de sang veineux dans un tube à prélèvement

Plus en détail

Procédure secouriste Prise en charge des hypoglycémies SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL

Procédure secouriste Prise en charge des hypoglycémies SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL Procédure secouriste Prise en charge des hypoglycémies SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL Septembre 2014 1 Sommaire Signes de l hypoglycémie Quand mesurer la glycémie capillaire? Valeurs normales de

Plus en détail

Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel

Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel 1- Observation et recueil de données cliniques Observation de l état de santé d une personne Examen clinique de la personne

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI Référentiel Métier Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février 2014 Nom : Prénom : Date : DEFINITION DE L EMPLOI-METIER : L infirmier répond à la demande de soins, organise et dispense les soins

Plus en détail

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène 1- OBJET : Décrire l ensemble des recommandations et pratiques d hygiène à respecter pour : - assurer la qualité des soins dispensés - améliorer la sécurité des patients et des soignants - diminuer le

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

LES PREALABLES AUX SOINS INFIRMIERS. Doris Orlut

LES PREALABLES AUX SOINS INFIRMIERS. Doris Orlut LES PREALABLES AUX SOINS INFIRMIERS 1 Doris Orlut PLAN Intention pédagogique et objectifs Contexte réglementaire de l exercice infirmier Définition de la qualité Les préalables aux soins Conclusion INTENTION

Plus en détail

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G.

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G. Page 1/6 I. OBJECTIFS Assurer un soin infirmier efficace et efficient dans le respect des règles d hygiène et d asepsie. Assurer la sécurité, le confort et le soutien psychologique des malades. II. DOMAINE

Plus en détail

PLAN (suite) PLAN. PLAN (suite) III- Développement

PLAN (suite) PLAN. PLAN (suite) III- Développement THEME: INFORMATION DU PATIENT PAR LE TECHNICIEN POUR LA BONNE UTILISATION DES DISPOSITIFS D AUTO- SURVEILLANCE Yvon Séverin KOMBO, Jeanne MADZOUKA, Anicet Patrick MAPAKO PLAN I- Introduction II- Généralités

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE

PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE Protocole N 20 - Glycémie sur sang capillaire 1/5 UNITE D HYGIENE ET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES Date : 2000 PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE Avec la participation du groupe de

Plus en détail

REFECTION DES PANSEMENTS

REFECTION DES PANSEMENTS REFECTION DES PANSEMENTS Annie BRENET & Isabelle PONCET JUIN 2014 SOMMAIRE Objectifs Matériel Technique Recommandations MAI 2013 2 Objectifs Réaliser un pansement est un acte de soin qui consiste à appliquer

Plus en détail

Petites scènes de la vie quotidienne

Petites scènes de la vie quotidienne 12 ème Journée du Réseau Régional d Hygiène de Basse-Normandie Protection des IAS chez les professionnels de santé, encore et toujours les précautions standard Petites scènes de la vie quotidienne Marie-Alix

Plus en détail

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE!

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE! Auteur : TOITOT Geraldine Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 5 Vérificateur(s) : Marine HERPSON Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 1 I. LE PRELEVEMENT SANGUIN L ordre de remplissage des tubes lors

Plus en détail

Compétence 4 UE 4.4. S2

Compétence 4 UE 4.4. S2 Compétence 4 UE 4.4. S2 HEMOCULTURE SITUATION: Vous êtes en stage en pneumologie, vous prenez en charge Mme H, 75ans entrée pour pneumopathie. Vous prenez sa température, elle a 39 5, la patiente vous

Plus en détail

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD)

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Anne BETTINGER, CSH, ARLIN Alsace, Strasbourg Dr Olivier MEUNIER,

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE VERSION N 1 Page 1/7 Date de validation : 20/03/2007 I. Définition Soins infirmiers techniques permettant d assurer la pose et l entretien

Plus en détail

ASSURANCE-QUALITÉ LABORATOIRES Chapitre 2 : Documentation Section : Prélèvements

ASSURANCE-QUALITÉ LABORATOIRES Chapitre 2 : Documentation Section : Prélèvements Ponction capillaire Matériel Chaise à prélèvement Manuel des prélèvements du service de biologie médicale Plateau à prélèvement contenant : Lancettes stériles ou dispositif semi-automatique à ponction

Plus en détail

Module 1 - L'accompagnement d'un enfant dans les activités de la vie quotidienne

Module 1 - L'accompagnement d'un enfant dans les activités de la vie quotidienne Module 1 - L'accompagnement d'un enfant dans les activités de la vie quotidienne (5 semaines) Développement de l enfant : psychomoteur, psychologique, social Place du jeu dans le développement de l enfant

Plus en détail

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques DISCIPLINE : Sciences et techniques infirmières intervention Compétence : n 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique UE 4.4 S5 : Thérapeutiques et contribution au diagnostic

Plus en détail

PRÉPARATION DE L INSULINE

PRÉPARATION DE L INSULINE PRÉPARATION DE L INSULINE Stylo injecteur Composantes du stylo Portecartouche Cartouche d insuline Tige Bouton de dose Aiguille Capuchon interne Capuchon Piston Bouton de la d injection cartouche Capuchon

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DANGER ET DES RISQUES D EXPOSITION AUX AES

IDENTIFICATION DU DANGER ET DES RISQUES D EXPOSITION AUX AES IDENTIFICATION DU DANGER ET DES RISQUES D EXPOSITION AUX AES Pascale MARTIN-TANIS Infirmière de santé au travail OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES Code du travail: Obligations de l employeur Art L4121 Assurer

Plus en détail

Juin Stage d initiation aux soins infirmiers. Fiche de stage. Prénom:. Date et lieu de naissance: Nationalité: CNE:...

Juin Stage d initiation aux soins infirmiers. Fiche de stage. Prénom:. Date et lieu de naissance: Nationalité: CNE:... Juin 2013 Stage d initiation aux soins infirmiers Fiche de stage Photo Prénom:. Nom: Date et lieu de naissance: Nationalité: CNE:... Période du stage: Du / / 13 au / / 13 Lieu du stage : Ville :... Province:..

Plus en détail

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2)

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) UE 4.4S2 thérapeutique et contribution au diagnostic médical Irène BURNET Cadre de Santé (1) Nicole FINANCE Etudiante Cadre de Santé (IFCS Besançon)

Plus en détail

Prélèvement et dépôt de la goutte de sang lors d une mesure de glycémie capillaire. ROCHE vous informe 4 CONSEILS IMPORTANTS 4 CONSEILS IMPORTANTS 1 Lavez-vous les mains et tout particulièrement le bout

Plus en détail

M.Haddad, S.Aouiche, H.Benabdelouahab, A.Osmane, L.Akkache, H.Bouzamouche, A.Boudiba Service de diabétologie CHU Mustapha Bacha, Alger, Algérie.

M.Haddad, S.Aouiche, H.Benabdelouahab, A.Osmane, L.Akkache, H.Bouzamouche, A.Boudiba Service de diabétologie CHU Mustapha Bacha, Alger, Algérie. M.Haddad, S.Aouiche, H.Benabdelouahab, A.Osmane, L.Akkache, H.Bouzamouche, A.Boudiba Service de diabétologie CHU Mustapha Bacha, Alger, Algérie. 1 Introduction: L auto-surveillance glycémique (ASG) est

Plus en détail

Journée d actualisation des assistants de prévention Accident d exposition au sang. Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014

Journée d actualisation des assistants de prévention Accident d exposition au sang. Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014 Journée d actualisation des assistants de prévention 2014 Accident d exposition au sang Dr I. Lorente - 17, 26 et 30 septembre 2014 1 - GÉNÉRALITÉS : MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LE SANG Tout microbe présent

Plus en détail

C1.2 Communiquer avec l équipe, les autres professionnels, les services, les partenaires. C 2.1 Organiser le travail en équipe professionnelle

C1.2 Communiquer avec l équipe, les autres professionnels, les services, les partenaires. C 2.1 Organiser le travail en équipe professionnelle Acquis Non Acquis GRILLE CCF EPREUVE E31 : Soins d hygiène et de confort, de services à la personne en structure En PFMP BAC PRO ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE SESSION : 20.. Coefficient

Plus en détail

EP1 Coupe et Coiffage «Homme» ÉVALUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

EP1 Coupe et Coiffage «Homme» ÉVALUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL NOM : Prénom : Établissement : EP1 Coupe et Coiffage «Homme» APPRÉCIATIONS COMPORTEMENTALES Présentation (hygiène, tenue) Assiduité Ponctualité Disponibilité, motivation Politesse Discrétion Respect et

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DEFINITION SOINS INFIRMIERS PERMETTANT D ASSURER LA POSE ET L ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DANS DES CONDITIONS D HYGIENE ET D ASEPSIE OPTIMALES

Plus en détail

PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE

PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE TRACHEOTOMIE 1. Objet Soins, surveillance et technique de changement de canule chez un patient porteur d une trachéotomie.

Plus en détail

Ponction lombaire sous Kalinox

Ponction lombaire sous Kalinox Ponction lombaire sous Kalinox 1-Définition 2-Objectif Les méninges constituent une enveloppe protégeant l ensemble du système nerveux central, c est-à-dire le cerveau et la moelle épinière. Entre les

Plus en détail

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Journée OncoCentre du 13 octobre 2009 POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Par l équipe paramédicale du département de pédiatrie CHR Orléans OBJECTIFS DU SOIN Réaliser

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l initiative de celui-ci,

Plus en détail

Une piqûre douce et précise

Une piqûre douce et précise Une piqûre douce et précise Sommaire Introduction 3 L influence de la peau sur le prélèvement de sang 5 Quelle est la structure de notre peau? 6 Tout commence par la peau 8 Choisir le meilleur endroit

Plus en détail

La LPP de l autosurveillance glycémique

La LPP de l autosurveillance glycémique La LPP de l autosurveillance Titre I chapitre 1 section 3 Autosurveillance et autotraitement. 2014 - Dr Bruno Mattern 1 ASG- LPP- Titre I chapitre 1 section 3 Dispositifs d autosurveillance de la glycémie

Plus en détail

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008 Page : 1 MISE A JOUR N version : OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole préparation et pose de perfusion section pose sous cutanée OBJET Décrire la technique de

Plus en détail

LABORATOIRE DE ÉVALUATION DE L'EXACTUTIDE D'UN GLUCOMÈTRE UTILISÉ 1- OBJECTIF/CONTEXTE/DOMAINE D APPLICATION

LABORATOIRE DE ÉVALUATION DE L'EXACTUTIDE D'UN GLUCOMÈTRE UTILISÉ 1- OBJECTIF/CONTEXTE/DOMAINE D APPLICATION Page 1 de 7 1- OBJECTIF/CONTEXTE/DOMAINE D APPLICATION L objectif de cette procédure est d offrir un outil fiable pour l évaluation de la performance analytique des glucomètres utilisés pour l auto-surveillance

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE :

ORDONNANCE COLLECTIVE : ORDONNANCE COLLECTIVE : Lecteurs de glycémies, bandelettes et lancettes pour 18 mois. Série : 2000 N 2085 Sommaire : Initier l utilisation d un lecteur de glycémie, de bandelettes et de lancettes pour

Plus en détail

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE I OBJET et DOMAINE D APPLICATION Prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques courts. Le mode opératoire concerne

Plus en détail

PRELEVEMENT DE SANG VEINEUX (DONT HEMOCULTURES)

PRELEVEMENT DE SANG VEINEUX (DONT HEMOCULTURES) INSTRUCTION Page : 1/7 Personnel pouvant effectuer le prélèvement Personnel infirmier diplômé d état : article R 4311.7 décret n 2004-802 du 29 juillet 2004 Techniciens de laboratoire disposant du certificat

Plus en détail

Page 1 sur 7. Destination : Laboratoire - CeGiDD. Approbateur :

Page 1 sur 7. Destination : Laboratoire - CeGiDD. Approbateur : Auteur : FOURICQUET Vincent Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 7 Destination : Laboratoire - CeGiDD Vérificateur(s) : Mylène MOUFLARD Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 0 1. Objet et domaine d application

Plus en détail

CCPQ MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / ALIGNEUSE PROFIL DE QUALIFICATION

CCPQ MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / ALIGNEUSE PROFIL DE QUALIFICATION CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE GARAGE MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / ALIGNEUSE PROFIL

Plus en détail

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim N S PT.S.040.1 Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT

FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT LE METIER L'aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l'infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de celui-ci, défini par les

Plus en détail

Document de travail DHOS/DGS Version 21, janvier évoluer.

Document de travail DHOS/DGS Version 21, janvier évoluer. L infirmier ou l infirmière «donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. L infirmier ou l infirmière participe à

Plus en détail

le tatouage et votre santé

le tatouage et votre santé le tatouage et votre santé Qu est-ce qu un tatouage? Un tatouage est une marque ou un dessin permanent imprégné sur votre corps où des pigments sont introduits sous l épiderme à l aide de piqûres faites

Plus en détail

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée Sandra Perreau-Coudre 8 octobre 2013 BESANCON S A N T E S E R V I C E CLIN

Plus en détail

GENERALITES SUR LES PRELEVEMENTS SANGUINS PAR PONCTION VEINEUSE PLAN

GENERALITES SUR LES PRELEVEMENTS SANGUINS PAR PONCTION VEINEUSE PLAN D.Colomar/A.Giordano/ IFSI du CHU de NICE GENERALITES SUR LES PRELEVEMENTS SANGUINS PAR PONCTION VEINEUSE PLAN INTRODUCTION DEFINITION LEGISLATION INDICATIONS CONTRE INDICATIONS MATERIEL Systèmes de prélèvements

Plus en détail

REALISATION D UN PRELEVEMENT D HEMOCULTURES CHEZ UNE PERSONNE SOIGNEE À DOMICILE

REALISATION D UN PRELEVEMENT D HEMOCULTURES CHEZ UNE PERSONNE SOIGNEE À DOMICILE 1- OBJET L objet de ce protocole est de permettre le prélèvement de sang en vue de la recherche de germes en évitant une contamination extrinsèque. 2- DOCUMENTS DE REFERENCE Décret n 2004-802 du 29 juillet

Plus en détail

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Les précautions standard Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Cadre réglementaire r et Recommandations Décret 4 mai 1994 (protection des travailleurs)

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE

PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE LA TOILETTE MORTUAIRE «Laver le corps mort, plus qu un simple geste d hygiène, c est physiquement et de façon émotionnelle prendre acte de la réalité de la mort»

Plus en détail

U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier U.E. 3.1 S2 C1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier 1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Le raisonnement clinique désigne l habilité du soignant à

Plus en détail

les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires

les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires Formation Diplôme d Etat d Infirmier(e) Unité d Enseignement 2.10 S1 Infectiologie et Hygiène Faculté de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Dr Isabelle

Plus en détail

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires En établissement de santé En HAD Fréquence d exposition Prévalence

Plus en détail

Journée Correspondants Hygiène inter-établissements

Journée Correspondants Hygiène inter-établissements Service de Prévention des Infections Nosocomiales Journée Correspondants Hygiène inter-établissements Réponses atelier 1 «Hygiène des mains et port de gants» "Missions mains propres 2011" Site du Ministère

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE MÉMO E-UNIVERSITÉ HOMEPERF 2012 HYGIÈNE DES MAINS LES «INCONTOURNABLES» DE L HYGIÈNE DES MAINS > Manches courtes ou relevées > Mains et poignets sans bijoux

Plus en détail

Annexes : - liste figurant sur les bons de demande de matériel à disposition des services - fiche de demande de matériel

Annexes : - liste figurant sur les bons de demande de matériel à disposition des services - fiche de demande de matériel Référence : PR/LAB/001-A Page :Page 1 sur 6 Objet : La procédure définit : les modalités de réception des examens biologiques des patients hospitalisés dans les unités d hospitalisation du CH de Colson

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD PREVENTION DES AES

LES PRECAUTIONS STANDARD PREVENTION DES AES LES PRECAUTIONS STANDARD PREVENTION DES AES PRECAUTIONS STANDARD C est un ensemble de recommandations : Hygiène des mains Port de gants Tenue de protection : surblouse ou tablier, masques, lunettes Surfaces

Plus en détail

Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan. David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017

Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan. David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017 Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017 1. Température Déroulement du soin Le patient est en position demi-assise. Le thermomètre tympanique

Plus en détail

Désobstruction d un site veineux implantable

Désobstruction d un site veineux implantable Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 6 Désobstruction d un site veineux implantable 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

Définitions : Pansement : ensemble du matériel utilisé pour couvrir, protéger et favoriser la guérison d une plaie.

Définitions : Pansement : ensemble du matériel utilisé pour couvrir, protéger et favoriser la guérison d une plaie. Réalisation d un pansement Référence N 124 Date d application Version Nombre d annexes 20/12/2011 01 2 Date Nom Fonction Rédaction 26/05/2011 Groupe de travail FAQ n 65 / Annexe n 1 Vérification 21/07/2011

Plus en détail

Dr Françoise LEVITTA - DIAPASON 36 - mars 2012

Dr Françoise LEVITTA - DIAPASON 36 - mars 2012 Dr Françoise LEVITTA - DIAPASON 36 - mars 2012 AUTOSURVEILLANCE GLYCÉMIQUE INDICATIONS DE L A.S.G dans le DIABÈTE DE TYPE 2 Recommandations H.A.S (avril 2011) Ø INSULINOTHÉRAPIE EN COURS: u 2 à 4 /JOUR:

Plus en détail

Echanges et Réflexion. L accompagnement du patient diabétique

Echanges et Réflexion. L accompagnement du patient diabétique Echanges et Réflexion L accompagnement du patient diabétique FLASH BACK A l'issu des précédentes rencontres, les pharmaciens nous ont apporté leur expertise et leur vision, ce qui nous a conduit : - à

Plus en détail

Fiche de poste Infirmier(e) de nuit

Fiche de poste Infirmier(e) de nuit Fiche de poste Infirmier(e) de nuit Intitulé du poste Intitulé du poste : Infirmier(e) de nuit Date d actualisation de la fiche de poste : Titulaire du poste Inter région : Filière Métier : Personnes âgées

Plus en détail

3. DOCUMENTS DE REFERENCE :

3. DOCUMENTS DE REFERENCE : 1. OBJET : La présente instruction décrit le pansement et la manipulation de la chambre à cathéter implantable. 2. DOMAINE D APPLICATION : La présente instruction s applique au niveau du Service d Hématologie.

Plus en détail

Après l'injection: comprimer la veine et essuyer la goutte

Après l'injection: comprimer la veine et essuyer la goutte Notices illustrées I Injection les mains. Préparer une surface propre Utiliser toujours son propre matériel d'injection : seringue, canule, récipient, eau, cuillère, filtre, acide ascorbique (= mieux que

Plus en détail

Risque d AES lié aux perforants contenus dans les autotests

Risque d AES lié aux perforants contenus dans les autotests Risque d AES lié aux perforants contenus dans les autotests Demande d information du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) au GERES, septembre 2015 1 Contexte de la demande du HCSP HCSP : mission de

Plus en détail

Désinfection d un chariot de soins

Désinfection d un chariot de soins Désinfection d un chariot de soins UE 4.1 S.1 SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ETRE IFSI DE ST DENIS PROMOTION 2011-2014 1 1 Généralités PLAN Définition Les différents types de chariots Le chariot le plus simple

Plus en détail