Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève"

Transcription

1 Objectifs de l'éducation thérapeutique: autonomie & autocontrôle Stéphane Jacquemet Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève

2 20 ANS D'EDUCATION THERAPEUTIQUE L'éducation comme «conséquence» des avancées thérapeutiques Se défaire d'un idéal éducatif «standard» et intégrer le génie de la maladie Accepter la chronicité et le handicap comme réalité thérapeutique Réduire la tentation de délégation

3 L'EPOQUE DES TÂTONNEMENTS On éduque comme on soigne une maladie aigüe (intervention) On ordonne, on prescrit... et on se fonde uniquement sur les marqueurs de santé On croit en la «bonne volonté» des malades...

4 LA PSYCHOLOGIE Reconnaissance de la notion de «deuil», de «conflit», de croyances et de «bénéfices»... Le patient devient un «sujet»... Le groupe devient une pratique courante... On s'intéresse à la Qualité de Vie...

5 LA PEDAGOGIE La gestion du traitement devient un objectif central (voire l'auto-gestion...) Le patient devient un «acteur»... On s'intéresse au fonctionnement dans la vie courante et aux apprentissages... On parle de «compétences», donc de «stratégies» éducatives...

6 OMS Définition officielle... Professionnalisation de l'éducation thérapeutique... Recommandations pour des structures spécialisées... Convergence avec la notion «d'observance»...

7 XXIe siècle: le recentrage Recentrage des objectifs spécifiques de l'éducation thérapeutique... Recentrage vers une intégration clinique forte... Recentrage vers l'individualisation... Recentrage vers une médiation outillée entre le patient et sa réalité...

8 Automie et Auto-contrôle... Le principe du Coping (faire face, supporter, trouver des moyens...)

9 Modèle des Croyances de Santé Rosenstock I., Stecher V.J., Becker M. Social learning and the Health Beliefs Model, 1998 être convaincu de souffrir d une réelle maladie considérer que cette maladie peut avoir des conséquences graves sur la santé estimer que le traitement permet de d obtenir des résultats probants sur l état de santé reconnaître que les bénéfices du traitement compensent largement les coûts induits

10 «Il écoute mais entend-t-il?» «Il entend mais comprend-t-il?» «Il comprend mais applique-t-il?» «Il applique mais pour combien de temps?» Konrad Lorenz (Prix Nobel de Médecine)

11

12 Les dimensions de la relation de soins Le patient Relation d aide Accepter Soutenir Valoriser Relation pédagogique Mobiliser Susciter Quand on se situe uniquement sur un axe, le 3 ème pôle fait le mort Le soignant Relation de prescription Informer Expliquer Prescrire La maladie Le traitement

13 APPRENDRE POUR CHANGER Comment faire adopter un comportement adéquat? Convaincre (attention à l augmentation des résistances) Chercher la cause (attention au réflexe anamnestique) Faire réfléchir (faire apprendre) Se déterminer, s impliquer, se projeter...

14 Des stratégies adaptées Renforcer la motivation Photo-langage Récit, vécu, entretiens motivationnels Apport d information Elaborer un projet personnel Faciliter l acquisition de compétences Etudes de cas, énigme Mises en situation, Carnets de suivi Manipulation Assurer un soutien psycho-social Informations sur le contexte de la maladie (évolution) Gestion du stress Table-ronde

15 Importance, Confiance et Disposition au changement L idée du changement (les bonnes raisons) peut s évaluer à partir de trois idées qui sont à la base de la motivation à s engager dans le changement : L importance ressentie (le pourquoi) La confiance en soi de pouvoir faire ce changement (le comment) Le sentiment d être prêt(e) à le faire Sur une échelle de 0 à où vous situeriez-vous? Pourquoi x et pas 0?

16 Finalités S approprier un nouveau mode de vie (question du sens, motivation, recherche de bénéfices) Être autonome dans la gestion au quotidien (organisation personnelle, adaptation en fonction des aléas, respect des règles de sécurité) Contrôler des paramètres durant les activités (repérage de signes d alertes, conduites à tenir)

17 «On se persuade mieux, pour l ordinaire, par les raisons qu on a soi-même trouvées, que par celles qui sont venues de l esprit des autres» Pascal ( ), Pensées

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Centre collaborateur de l OMS www.setmc.hug-ge.ch Alain.golay@hcuge.ch

Plus en détail

L éducation éducation hérapeutique tthérapeutique thérapeutique du patient Faculté d e de m édecine médecine de Bordeaux

L éducation éducation hérapeutique tthérapeutique thérapeutique du patient Faculté d e de m édecine médecine de Bordeaux L éducation thérapeutique du patient Faculté de médecine de Bordeaux Questionnement des étudiants L Éducation Thérapeutique c est quoi pour vous? Principaux mots-clé Dans quelles circonstances avez- vous

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu,

Plus en détail

" Patients et/ou aidants experts : un changement de regard sur les maladies chroniques"

 Patients et/ou aidants experts : un changement de regard sur les maladies chroniques " Patients et/ou aidants experts : un changement de regard sur les maladies chroniques" Sylvie Pariel Département de Gériatrie Ambulatoire Hôpital Charles Foix Ivry sur seine L expert Personne apte à juger

Plus en détail

Grandir avec une maladie chronique : Etude descriptive des besoins des parents et réflexion sur le soin à apporter à la famille

Grandir avec une maladie chronique : Etude descriptive des besoins des parents et réflexion sur le soin à apporter à la famille Grandir avec une maladie chronique : Etude descriptive des besoins des parents et réflexion sur le soin à apporter à la famille 1 Plan de l intervention Introduction Mon expérience Pourquoi ce projet Ma

Plus en détail

L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique.

L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique. L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique. Christine BERLEMONT Infirmière Ressource Douleur Unité d Evaluation et Traitement de la Douleur Centre Hospitalier de Meaux France

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire»

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» Formation théorique : 525 h dont 378h communes à toutes les spécialités et 147h de spécialité DF1 : Se positionner comme

Plus en détail

CARNET DE STAGE EVALUATION DU STAGIAIRE PAR L ORGANISME D ACCUEIL M1 M2

CARNET DE STAGE EVALUATION DU STAGIAIRE PAR L ORGANISME D ACCUEIL M1 M2 Mention Psychologie - MASTER NEUROPSYCHOLOGIE UE STAGE 2015-2016 CARNET DE STAGE EVALUATION DU STAGIAIRE PAR L ORGANISME D ACCUEIL M1 M2 Cette fiche d évaluation du stagiaire est un support d échange avec

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Présentation du dispositif de réhabilitation Rhône Alpes Centre 2 juin 2016 Education thérapeutique du patient S.MANGIN (IDE) Dr M.BONAÏTI Département de réhabilitation psychosociale Définitions - Objectifs

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

Le raisonnement clinique* infirmier à l entretien d un douloureux chronique

Le raisonnement clinique* infirmier à l entretien d un douloureux chronique Infirmiers(ères) Ressource Douleur Pays de la Loire - Bretagne Pays de la Loire - Bretagne Le raisonnement clinique* infirmier à l entretien d un douloureux chronique Mr AGRES Hugues La Roche sur Yon *

Plus en détail

Projet éducatif Révision du projet éducatif et plan de réussite ORIENTATIONS OBJECTIFS MOYENS

Projet éducatif Révision du projet éducatif et plan de réussite ORIENTATIONS OBJECTIFS MOYENS Révision du projet éducatif et plan de réussite 2011-2016 ORIENTATIONS OBJECTIFS MOYENS 1. L école Larocque choisit des moyens d enseignement afin que chaque élève puisse apprendre et se dépasser tout

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

Mener un diagnostic éducatif Préparer et animer une séance éducative de groupe

Mener un diagnostic éducatif Préparer et animer une séance éducative de groupe Mener un diagnostic éducatif Préparer et animer une séance éducative de groupe DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 21-22 février 2012 A. Communier F. Martin-Dupont D. Couralet

Plus en détail

Le style motivationnel

Le style motivationnel Motiver un patient atteint d une maladie chronique Le style motivationnel Vendredi 2 décembre 2011 1 ère Rencontre d ETP en région Rhône-Alpes Madame Murielle REINER, HUG, Genève A la fin de cette présentation,

Plus en détail

Faire émerger et renforcer la motivation à changer chez nos patients BPCO

Faire émerger et renforcer la motivation à changer chez nos patients BPCO Journées de formation «Mieux vivre avec un bpco» Faire émerger et renforcer la motivation à changer chez nos patients BPCO 22 avril 2016 Madame Catherine JOLY, Infirmière Spécialisée Madame Murielle REINER,

Plus en détail

Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP)

Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP) L ARTHRITE : QUELLE QUALITE DE VIE EN 2014 Approche interdisciplinaire de la polyarthrite rhumatoïde Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP) Avramovska Aleksandra

Plus en détail

FORMALISER SES COMPÉTENCES

FORMALISER SES COMPÉTENCES FORMALISER SES COMPÉTENCES Groupe de travail IRD Région Bretagne Pays de Loire Vendredi 30.01.2009 Réunion III Nantes Mme Jajkiewicz N Directrice des soins FORMALISER SES COMPETENCES S essayer à définir

Plus en détail

Intégration de l éducation thérapeutique dans la prise en charge Claire Marchand

Intégration de l éducation thérapeutique dans la prise en charge Claire Marchand Intégration de l éducation thérapeutique dans la prise en charge Claire Marchand Maître de Conférence en Sciences de l Education Directrice de Format Santé France Prise en charge des PvVIH Soigner le patient

Plus en détail

Éducation Thérapeutique en Cancérologie

Éducation Thérapeutique en Cancérologie Éducation Thérapeutique en Cancérologie I. ETP /Généralités 1 ) Définition 2 ) Législation 3 ) Différentes étapes en Education Thérapeutique 4 ) Modèle D Ivernois/Gagnayre 5 ) Spécificités de l ETP en

Plus en détail

Notion à retenir. Théories de l apprentissage et la relation pédagogique. 1- Les conceptions du monde et les théories de l apprentissage.

Notion à retenir. Théories de l apprentissage et la relation pédagogique. 1- Les conceptions du monde et les théories de l apprentissage. Notion à retenir Dans le cadre de la formation en soins infirmier : La question de la formation est en lien direct avec la notion de professionnalisation. La professionnalisation est à la fois un processus

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

Faut-il se préoccuper de l estime de soi et de la motivation des élèves déclarés en difficulté d apprentissage?

Faut-il se préoccuper de l estime de soi et de la motivation des élèves déclarés en difficulté d apprentissage? Faut-il se préoccuper de l estime de soi et de la motivation des élèves déclarés en difficulté d apprentissage? Greta Pelgrims «Enseignement spécialisé et intégration» Sciences de l éducation, Université

Plus en détail

Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel

Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel Atelier ETP Journée romande d oncologie 4 Septembre 2015 Définition par l OMS 1998 «L éducation thérapeutique du patient doit permettre aux patients d acquérir et de conserver les compétences les aidant

Plus en détail

23, 24 mars, 17,18 mai, 15, 16 juin, 18, 19 octobre, 09, 10 novembre , 15, 16 mars dans le champ des soins infirmiers

23, 24 mars, 17,18 mai, 15, 16 juin, 18, 19 octobre, 09, 10 novembre , 15, 16 mars dans le champ des soins infirmiers CFCPH/PRATIQUE IDE MODULE 1 (RENFORCER SA PRATIQUE CLINIQUE INFIRMIERE Module 1 : Evolution et perspectives de l'environnement professionnel infirmier) CFCPH/RECHERCHE SI niveau 1 (Recherche en soins infirmiers

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

Education Thérapeutique. Catherine Tourette-Turgis,MCU

Education Thérapeutique. Catherine Tourette-Turgis,MCU Education Thérapeutique Catherine Tourette-Turgis,MCU Pourquoi l ETP aujourd hui? Organiser l ETP une nécessité face : Accroissement du nombre de malades chroniques Efficience des thérapeutiques diminuée

Plus en détail

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

La Réhabilitation respiratoire et l éducation thérapeutique en centre et à domicile

La Réhabilitation respiratoire et l éducation thérapeutique en centre et à domicile Forum BPCO ARS Nord Pas De Calais 28 juin 2012 La Réhabilitation respiratoire et l éducation thérapeutique en centre et à domicile Dr Jean Marie Grosbois Pourquoi? La Réhabilitation respiratoire et l éducation

Plus en détail

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5 ÉLABORATION, MISE EN ŒUVRE et évaluation du projet individualise Contribue à l élaboration du projet d établissement ou de service. Communique avec les responsables de l établissement ou du service et

Plus en détail

A propos des questions posées en atelier

A propos des questions posées en atelier Diabète éducation de langue française L éducation thérapeutique : pourquoi, avec qui, comment? Rennes, 9 juin 2010 A propos des questions posées en atelier Dr Brigitte Sandrin-Berthon 1- Education thérapeutique

Plus en détail

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Organisation et mise en place de l éducation thérapeutique au sein d une structure Dans

Plus en détail

Enseignement spécialisé

Enseignement spécialisé Haute école pédagogique Filière Pédagogie spécialisée Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Formation des enseignant-e-s spécialisé-e-s s professionnelles dans le champ de la pédagogie spécialisée

Plus en détail

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 30/12/2016. Fiche formation Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien - N : 17770 - Mise

Plus en détail

De l intérêt de ne pas rester seul...

De l intérêt de ne pas rester seul... De l intérêt de ne pas rester seul... Valérie de Chabalier Cadre de Santé Nena Stadelmaier Psychologue 1 Comment repérez-vous Chez vous, chez vos collègues Ce qu on appelle épuisement professionnel? 2

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales Spécialité accompagnement de la vie à domicile Domaines

Plus en détail

Équipe pluridisciplinaire

Équipe pluridisciplinaire LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Organisation C3 Équipe pluridisciplinaire 1 Définition Groupe de personnes de formations

Plus en détail

La consultation clinique infirmière

La consultation clinique infirmière 5 ème universités infirmières SFETD, 2013 La consultation clinique infirmière C. Debout, IADE, PhD Département des Sciences Infirmières et paramédicales 1 L infirmière consultante: un nouveau rôle qui

Plus en détail

Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles

Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles Delphine VIARD PLAN INTRODUCTION METHODE RESULTATS Représentations des soignants Représentations des

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION «EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT» Niveau 1 (40h) PREVART FORMATION. Commanditaire : Organisme Formateur : PREVART FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION «EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT» Niveau 1 (40h) PREVART FORMATION. Commanditaire : Organisme Formateur : PREVART FORMATION PROGRAMME DE FORMATION «EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT» Niveau 1 (40h) Commanditaire : Organisme Formateur : PREVART FORMATION Formateur : Dr Guillaume DERVAUX PREVART FORMATION CONTEXTE Le rapport

Plus en détail

Pratiques de l éducation thérapeutique en psychiatrie. Etats des lieux et perspectives 15 novembre 2016

Pratiques de l éducation thérapeutique en psychiatrie. Etats des lieux et perspectives 15 novembre 2016 Pratiques de l éducation thérapeutique en psychiatrie Etats des lieux et perspectives 15 novembre 2016 La pédagogie en éducation thérapeutique Mélanie Seillier, Responsable du Cerfep de la Carsat Nord-Picardie

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient

Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient Porteur du programme : l IREPS Aquitaine Organisme de formation professionnelle continue agréé,

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN PEDIATRIE : QUELLE APPROCHE DE L ENFANT?

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN PEDIATRIE : QUELLE APPROCHE DE L ENFANT? EDUCATION THERAPEUTIQUE EN PEDIATRIE : QUELLE APPROCHE DE L ENFANT? Dr Béatrice Jouret, Dr Claire Le Tallec*, Hélène Desjardins, Karine Barre* Endocrinologie pédiatrique, Pôle Enfants CHU Toulouse * Diabétologie

Plus en détail

Atelier. Coacher et manager avec les émotions

Atelier. Coacher et manager avec les émotions Atelier Coacher et manager avec les émotions Accompagnement des entreprises et de leurs leaders Coaching Team Building Formation «Coach & Team 27 rue du Calvaire 44000 NANTES Tél : 02 40 49 00 25 contact@holonomie.com

Plus en détail

Garderie Nid de Namur. Programme Préscolaire 4-5 ans. Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année

Garderie Nid de Namur. Programme Préscolaire 4-5 ans. Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année Garderie Nid de Namur Programme Préscolaire 4-5 ans Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année 2015-2016 1/09/2015 Notre programme repose sur deux volets : donner le goût

Plus en détail

Schizophrénie : 3 dimensions symptomatiques.

Schizophrénie : 3 dimensions symptomatiques. INSIGHT Intérêts d un programme d éducation thérapeutique chez les patients schizophrènes Equipe de l hôpital de jour CMPB CHU Clermont-Ferrand Schizophrénie : 3 dimensions symptomatiques. Symptômes positifs

Plus en détail

Association ISATIS Association pour l Intégration, le Soutien, l Accompagnement au Travail et l Insertion Sociale

Association ISATIS Association pour l Intégration, le Soutien, l Accompagnement au Travail et l Insertion Sociale Association ISATIS Association pour l Intégration, le Soutien, l Accompagnement au Travail et l Insertion Sociale Direction Territoriale Var/Corse Centre d Affaires Europe Tour Arlatan 50 Voie Aurélienne

Plus en détail

Education thérapeutique du patient psychiatrique: nouveaux rôles du Pharmacien. Prof. Alain Golay Site internet :

Education thérapeutique du patient psychiatrique: nouveaux rôles du Pharmacien. Prof. Alain Golay Site internet : Education thérapeutique du patient psychiatrique: nouveaux rôles du Pharmacien Prof. Alain Golay Site internet : http://setmc.hug-ge.ch Menu Education thérapeutique du patient Attitudes pour une bonne

Plus en détail

L accompagnement des agents s engageant dans un parcours de professionnalisation

L accompagnement des agents s engageant dans un parcours de professionnalisation L accompagnement des agents s engageant dans un parcours de professionnalisation Séminaire des CMC ACAL du 11 mars 2016 intervention d Isabelle CARBONNEAUX Déléguée régionale à la formation continue Direction

Plus en détail

Engagement de Pairs aidants? 20 avril 2016, EESP Lausanne

Engagement de Pairs aidants? 20 avril 2016, EESP Lausanne Engagement de Pairs aidants? 20 avril 2016, EESP Lausanne L expérience au CAPPI des HUG à Genève Andrea EHRETSMANN Cadre institutionnel Innovation au sein d un centre ambulatoire du Département de santé

Plus en détail

projet institutionnel : développer un outil d évaluation commun pour les intervenants diplômés des CMS lausannois

projet institutionnel : développer un outil d évaluation commun pour les intervenants diplômés des CMS lausannois projet institutionnel : développer un outil d évaluation commun pour les intervenants diplômés des CMS lausannois 26 août 2015 1 Quand l éducation thérapeutique devient une philosophie de prise en soins.

Plus en détail

Cabinet Pascale G E B E R T

Cabinet Pascale G E B E R T Cabinet Pascale G E B E R T QUI SUIS-JE? DIPLOMEE en : Psychologie Clinique (DESS en 1990) Psychologie Sociale des Organisations (1989) Droit Privé et Droit du Travail (1992 à 1995) Sciences de l'education

Plus en détail

«Art-thérapie et Oncologie»

«Art-thérapie et Oncologie» Réseau Espace Santé Cancer Rhône Alpes Jeudi 17 avril 14 «Art-thérapie et Oncologie» Fabrice Chardon Directeur d enseignement et de recherche Afratapem Directeur pédagogique DU d art-thérapie Faculté de

Plus en détail

L ELEVE DYSLEXIQUE. Véronique BOURDENET. Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste

L ELEVE DYSLEXIQUE. Véronique BOURDENET. Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste L ELEVE DYSLEXIQUE A L ECOLE L PRIMAIRE Véronique BOURDENET Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste I. PSYCHOLOGIE DE L ELEVE DYSLEXIQUE Dyslexie = modèle de l impuissance apprise erreurs d attribution

Plus en détail

Description et Organisation de la formation. ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics»

Description et Organisation de la formation. ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics» Description et Organisation de la formation ANIMATEUR PROFESSIONNEL «Loisirs Tous Publics» L animateur accueille et encadre tous les publics en situation de loisirs et peut être amené à intervenir en direction

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

Simulation et développement de compétences en formation initiale

Simulation et développement de compétences en formation initiale Simulation et développement de compétences en formation initiale Colloque du 24 novembre 2015 à la fondation Léonie Chaptal (95) «La simulation en santé : un enjeu de sécurité» Document élaboré par V.

Plus en détail

Faire entrer la professionnalité dans la classe Intérêts et usages pédagogiques du serious game éducatif : l exemple de SecretCAM

Faire entrer la professionnalité dans la classe Intérêts et usages pédagogiques du serious game éducatif : l exemple de SecretCAM Faire entrer la professionnalité dans la classe Intérêts et usages pédagogiques du serious game éducatif : l exemple de SecretCAM François Calvez - Directeur Pôle Tice - Cnam Pays de la Loire Journée académique

Plus en détail

La relation soignant soigné dans la maladie chronique

La relation soignant soigné dans la maladie chronique Rencontres Lorraines La relation soignant soigné dans la maladie chronique Yolande VILLEMIN infirmière d éducation au réseau lorrain pour la sclérose en plaques le 21 novembre 2015 Un peu d histoire! Dans

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DANS UNE SITUATION DE HARCELEMENT EN MILIEU SCOLAIRE

CONDUITE A TENIR DANS UNE SITUATION DE HARCELEMENT EN MILIEU SCOLAIRE CONDUITE A TENIR DANS UNE SITUATION DE HARCELEMENT EN MILIEU SCOLAIRE Dr Jean Luc ROBBE Médecin Conseiller Technique et le Service social en faveurs des élèves DSDEN du Doubs janvier 2013 1 La problématique

Plus en détail

Etablissement les Hirondelles

Etablissement les Hirondelles Etablissement les Hirondelles Club d Education Thérapeutique pour Enfants C. E. T. E = 7 LIVRET D INFORMATION DES ENFANTS ET DES DES PARENTS Notre programme d éducation thérapeutique de l asthme Les Hirondelles

Plus en détail

Exemple de contrat de l équipe interprofessionnelle (IP)

Exemple de contrat de l équipe interprofessionnelle (IP) Exemple de contrat de l équipe interprofessionnelle (IP) Instructions au facilitateur: Vous pouvez utiliser les exemples dans ce document à votre guise afin de vous aider à mieux répondre aux besoins de

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Résumé : 4 Unités capitalisables transversales, communes à tous les BPJEPS : o UC 1 : communiquer dans les situations de la vie professionnelle, o UC 2 : Prendre en compte

Plus en détail

De l hôpital à la vie en «milieu ordinaire» l intégration sociale de l enfant DID

De l hôpital à la vie en «milieu ordinaire» l intégration sociale de l enfant DID De l hôpital à la vie en «milieu ordinaire» l intégration sociale de l enfant DID PRIX DAWN 2008 1 er Février 2008 Origine du projet Un programme structuré d'education thérapeutique du patient est une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1)

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1) 1. DEFINITION DE LA FONCTION Au service du Projet de Vie Institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel, droit

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Education thérapeutique du patient Applications aux pathologies respiratoires de l adulte (asthme, BPCO) et de l enfant Gérard PEIFFER et D.MULLER, I.PETITFRERE, C.ROBIN Pneumologues Pascal GOUILLY, et

Plus en détail

SUIVI DU DIABÉTIQUE ET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE. Jm Gil, HIA Laveran, Marseille

SUIVI DU DIABÉTIQUE ET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE. Jm Gil, HIA Laveran, Marseille SUIVI DU DIABÉTIQUE ET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE Jm Gil, HIA Laveran, Marseille Le suivi du diabétique : Objectifs Surveillance et Adaptation du Trt : en fonction de l HBA1C Tolérance et Observance du traitement

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1.LEGISLATION n Dans le cadre du rôle propre infirmier n Dans le domaine

Plus en détail

Le module dos VÉRONIQUE FROISSART ELISE PICOT-FAGEDET

Le module dos VÉRONIQUE FROISSART ELISE PICOT-FAGEDET Le module dos VÉRONIQUE FROISSART ELISE PICOT-FAGEDET Quelques chiffres... Fréquence élevée: 80% de la population 9 ème motif de consultation en médecine générale 5 à 10% de passage à la chronicité 3 ième

Plus en détail

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine Développement personnel... Comme mieux se connaître... Comme facilitateur de bien vivre dans son quotidien professionnel et personnel... Comme mobiliser ses compétences et son potentiel... Comme être soi

Plus en détail

Carnet de validation du stage en médecine générale de niveau 2 DUERMG / UPEC 2012_11

Carnet de validation du stage en médecine générale de niveau 2 DUERMG / UPEC 2012_11 La grille suivante, identique aux grilles d évaluation formative présentes dans votre carnet de stage, doit être complétée dans ce document par le maitre de stage universitaire à la fin du stage. Elle

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

Atelier 1 : Aménagements pour des élèves ayant un syndrome d Asperger scolarisés dans des classes ordinaires du primaire Objectifs Contenus

Atelier 1 : Aménagements pour des élèves ayant un syndrome d Asperger scolarisés dans des classes ordinaires du primaire Objectifs Contenus Atelier 1 : Aménagements pour des élèves ayant un syndrome d Asperger scolarisés dans des classes ordinaires du primaire Marie-Claude Volper, enseignante spécialisée et formatrice en autisme, Etat de Vaud

Plus en détail

Recrutement d un Coordinateur en ETP

Recrutement d un Coordinateur en ETP ! 2012 : Souhait de développer une culture éducative commune à tous les professionnels de la santé afin de permettre à tout patient du territoire un accès au soin éducatif " «L Educ attitude» au quotidien

Plus en détail

L INREES, c est quoi? L INREES, c est qui?

L INREES, c est quoi? L INREES, c est qui? inrees.com L INREES, c est quoi? L Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires, l INREES, est le premier institut de recherche scientifique d envergure sur les expériences inexplicables.

Plus en détail

RéféRENTIEL E3S* du RSSBE

RéféRENTIEL E3S* du RSSBE RéféRENTIEL Métier E3S* du RSSBE SPORT-SANTE *E3S : Educateur Sportif Sport-Santé FORMATION SpORT-sante Champagne-Ardenne Niveau 1 Sport-Santé Bien-Etre Maintien et renforcement du capital santé Niveau

Plus en détail

FONT VITAL FORMATIONS F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S.

FONT VITAL FORMATIONS F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S. FONT VITAL FORMATIONS 2016 F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S. La Polygraphie Respiratoire La Polysomnographie Les Stratégies Thérapeutiques Troubles du Sommeil Avec l intervention

Plus en détail

Résumé. Effets de l'environnement scolaire, des attitudes, compétences et pratiques des

Résumé. Effets de l'environnement scolaire, des attitudes, compétences et pratiques des Résumé Effets de l'environnement scolaire, des attitudes, compétences et pratiques des enseignants sur l'engagement des garçons et des filles en milieux défavorisés : contributions directes et indirectes.

Plus en détail

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1 L éducateur et sa profession Numéro de cours : 322-E01-NF Session : 1 Ce cours permet de découvrir et de distinguer les différentes réalités de la profession d éducatrice ou éducateur, les types de services

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration)

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) André Masin afg-web.fr 1 Le SESSAD PAI s inscrit dans le réseau r d AFG AFG (Association Française aise de Gestion de services et établissements pour personnes autistes)

Plus en détail

ROLE IDE. par l intermédiaire des patients. addict. dans un respect mutuel. 6. S enrichir de nouvelles compétences,

ROLE IDE. par l intermédiaire des patients. addict. dans un respect mutuel. 6. S enrichir de nouvelles compétences, LE RÔLE INFIRMIER 1. Entrer en relation avec la personne addict 2. Travailler en équipe 3. Aider la personne à se responsabiliser, dans un respect mutuel. 4. Respecter la réglementation. 5. Agir en professionnels

Plus en détail

Education Thérapeutique du Patient. Expériences en Psychiatrie

Education Thérapeutique du Patient. Expériences en Psychiatrie Education Thérapeutique du Patient Expériences en Psychiatrie Edgar TISSOT EPSM Novillars - Besançon Introduction Tour de table Présentation expérience des participants en ETP PHOTOLANGAGE : Groupes de

Plus en détail

Claire SUIRE - Art Thérapeute

Claire SUIRE - Art Thérapeute Claire SUIRE - Art Thérapeute 178, Impasse des Trieuses - 82200 Moissac Tél : 06 85 03 57 92 - email : suireclaire@gmail.com http://www.claire-suire.com N siret : 391 766 938 00016 Déclaration d activité

Plus en détail

Dr Christine PASSERAT BOULADE Congrès hygiène,risques et qualité chez la personne âgée 2014

Dr Christine PASSERAT BOULADE Congrès hygiène,risques et qualité chez la personne âgée 2014 EVOLUTION DE L AVC A DISTANCE en EHPAD: les enjeux de la prise en charge Dr Christine PASSERAT BOULADE SOMMAIRE * Quelques données épidémiologiques de contexte * Un prisme de lecture multiple mais: * Vision

Plus en détail

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Liberté, égalité, fraternité, laïcité, solidarité, justice, respect, absence

Plus en détail

Les référentiels de formation des enseignants et leurs incidences sur les dispositifs de formation. Alger, 9 octobre 2012

Les référentiels de formation des enseignants et leurs incidences sur les dispositifs de formation. Alger, 9 octobre 2012 Les référentiels de formation des enseignants et leurs incidences sur les dispositifs de formation. Alger, 9 octobre 2012 Jean-Marie De Ketele Professeur émérite Université Catholique de Louvain Chaire

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS Développer les compétences relationnelles des professionnels de santé CATALOGUE DE FORMATIONS Sommaire Présentation 1 Première partie : Le soignant, premier outil de communication 3 1. Gérer ses émotions

Plus en détail

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1 Module 1 Ce module peut être mis en œuvre avec des stagiaires de disciplines sportives différentes. Connaissance des personnes déficientes intellectuelles ou atteintes de troubles psychiques, des contextes

Plus en détail

L AIDE AUX AIDANTS: DU GROUPE DE PAROLE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE. Vignaud M.L., Bariteau V., Paineau P., Alix M., Reiss K., Puzos P.

L AIDE AUX AIDANTS: DU GROUPE DE PAROLE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE. Vignaud M.L., Bariteau V., Paineau P., Alix M., Reiss K., Puzos P. L AIDE AUX AIDANTS: DU GROUPE DE PAROLE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE Vignaud M.L., Bariteau V., Paineau P., Alix M., Reiss K., Puzos P. En 2008, 3.6 millions de personnes âgées de plus de 60 ans étaient

Plus en détail

Les jardins thérapeutiques, ou la nature soigne la tête

Les jardins thérapeutiques, ou la nature soigne la tête Sur l initiative et avec le soutien Les jardins thérapeutiques, ou la nature soigne la tête Dr Thérèse Rivasseau Jonveaux Dr Reinhard Fescharek Colloque Santé-Biodiversité 27&28 octobre 2014 à VetAgro

Plus en détail

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir!

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! PROJET ÉDUCATIF 20 15 20 20 - Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! Table des matières Présentation du projet éducatif et de la mission de l école...2 Description sommaire de l école et de

Plus en détail

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE L éducation du patient diabétique au CHRSO Paulette LION Marie-Hélène OLIVE En hospitalisation L infirmière d éducation intervient: Dans le service de médecine interne et d HPDD Dans le service de gynéco-obstétrique

Plus en détail

L estime de soi, un travail au quotidien P S Y C H O P É D A G O G U E «A P P R E N D R E À A P P R E N D R E»

L estime de soi, un travail au quotidien P S Y C H O P É D A G O G U E «A P P R E N D R E À A P P R E N D R E» L estime de soi, un travail au quotidien MARIE-LAURE BILLAUT P S Y C H O P É D A G O G U E «A P P R E N D R E À A P P R E N D R E» Animation pédagogique départementale janvier 2016 / DSDEN91 / EIP91 Plan

Plus en détail