Dispensation officinale Procédures d Assurance Qualité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dispensation officinale Procédures d Assurance Qualité"

Transcription

1 Dispensation officinale Procédures d Assurance Qualité Nom de l entreprise : Remedeo Adresse : 23, rue Louis le Grand Paris Personne à contacter dans l entreprise : Sandra Chasseloup :

2 Procédure de dispensation des médicaments AVK Objectifs? Délivrer et dispenser des médicaments AVK (Anti-Vitamine K) en informant le patient sur le bon usage et en assurant le suivi du traitement Indications Traitement préventif de la thrombose veineuse ou de l embolie systémique dans les situations à risque : cardiopathies emboligènes, infarctus du myocarde Traitement curatif des thromboses veineuses et des embolies pulmonaires. Qui? Pharmaciens, préparateurs (formés à ce sujet) Quand? A chaque prescription de médicaments AVK : Warfarine (Coumadine ), Acénocoumarol (Sintrom, Mini-Sintrom ), Fluindione (Previscan ) Où? Au comptoir Comment? Cf. Procédure de dispensation des produits de santé prescrits Etape 1 : Accueil et prise en charge du patient Etape 2 : Analyse de la prescription Déterminer s il s agit d une première dispensation ou d un renouvellement de traitement Interroger le patient Consulter l historique Vérifier l absence d interactions médicamenteuses Interactions médicamenteuses (Contre-Indications) Copyright 2009 Remedeo, Inc. All rights reserved. 2

3 - Aspirine à dose A.I. - Miconazole - Millepertuis - A.I.N.S. Cas particulier d une Ordonnance avec Aspirine et Médicament AVK - Aspirine à dose antiagrégante plaquettaire : pas de C.I. formelle Si l'inr a été équilibré avec l Aspirine, il ne faut pas la supprimer - Aspirine à dose Anti-inflammatoire. : C.I. formelle S assurer de la prescription pour la surveillance biologique INR Normalisation entre les laboratoires = (T.Q. Patient / T.Q. Témoin) isi INR cible : 2,5 (entre 2 et 3) Sauf valvulopathies, INR cible : 3,7 (entre 3 et 4,5) Réalisation du premier INR dans les 48 heures ± 12 heures suivant la première prise 1 ère semaine : INR tous les 2 3 jours 2 ème semaine : 2 INR 3 ème semaine : 1 INR Puis 1 INR toutes les 2 semaines Quand INR équilibré, réalisation d un INR tous les mois minimum En cas de changement de posologie : INR dans les 3 4 jours Indiquer la démarche à adopter face à un INR anormal Copyright 2009 Remedeo, Inc. All rights reserved. 3

4 Etape 3 : Délivrance du traitement Etape 4 : Dispensation du traitement Expliquer les méthodes de prise Prendre le médicament à heure fixe le soir En cas de prescription d une posologie sur 2 jours, ne pas fixer la prise les jours pairs et impairs (31 et 1 er ) En cas d oubli d une prise, ne jamais doubler les prises - Oubli < 8 heures : Prise du médicament - Oubli > 8 heures : Prise du médicament le lendemain à l heure normale Informer sur le traitement Expliquer les causes de la mise en place du traitement : prévention de la formation et / ou de l extension d une thrombose ou d une embolie Mentionner les symptômes d alerte caractéristiques d un surdosage (traduisant un risque hémorragique) Gingivorragies, epistaxis, règles abondantes, hématomes, hématurie Attention la prise de certains médicaments colorant les urines en rouge tels que la rifampicine peut être confondu avec un symptôme d alerte Rappeler qu il est indispensable de signaler la prise de médicaments AVK aux professionnels de santé (médecins, dentistes, pharmaciens ) Conseiller et alerter sur les précautions d emploi Ne pas utiliser d huile de paraffine comme laxatif (diminution absorption de la Vitamine K) Consommer de l alcool en quantité modérée (régulièrement : diminution de l INR ; accidentellement : augmentation de l INR) Ne pas pratiquer de jeun (augmentation de l INR) Ne pas prendre de médicaments de sa propre initiative Eviter le bricolage, les sports violents, les injections... Ne pas donner de conseils alimentaires (brocoli, chou, laitue, cresson, persil, huile de colza, épinard, foie et abats) ; mieux vaut équilibrer l'inr sans modifier les habitudes du patient... Donner le carnet d information et de suivi (à remplir à chaque INR) Copyright 2009 Remedeo, Inc. All rights reserved. 4

5 Relais Médicament AVK HBPM avant un geste chirurgical En fonction du geste chirurgical, l arrêt du traitement oral par médicament AVK se fait entre 3 et 5 jours avant l acte chirurgical. J. -3 à -5 : Arrêt du traitement par médicament AVK J. -2 à -4 (24 heures après arrêt des médicament AVK) : Mise en place du traitement par HBPM J. -1 : Arrêt du traitement par HBPM + Réalisation d un bilan d hémostase J. 0 : Réalisation de l acte J. 1 (12 à 24 heures après l acte) : Reprise du traitement pat HBPM + réintroduction du médicament AVK INR équilibré (2 résultats d INR dans la zone thérapeutique à 2 jours d intervalle) : Arrêt du traitement par HBPM (traitement < 10 jours) Relais HBPM Médicament AVK J. 1 : Mise en place du traitement par HBPM J. 1 à J. 3 : Mise en place du traitement par médicament AVK INR équilibré (2 résultats d INR dans la zone thérapeutique à 2 jours d intervalle) : Arrêt du traitement par HBPM (traitement < 10 jours) Copyright 2009 Remedeo, Inc. All rights reserved. 5

Information au patient traité par AVK

Information au patient traité par AVK Information au patient traité par AVK Thrombose Bourgogne informations liées aux thromboses,mte, maladie thromboembolique Information au patient traité par AVK Mots clés : code : pu/trait/01 Auteurs :

Plus en détail

ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK

ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK 1 ALAIN GUILLEMNOT C H A R G É D E S N O U V E L L E S M I S S I O N S E T D E S U R P S B U R E A U D E L A F S P F CATHERINE LEYRISSOUX C O M M I S S A I R E R E L A T I

Plus en détail

Passez votre BAK. Baccalauréat des Anti-vitamines K

Passez votre BAK. Baccalauréat des Anti-vitamines K Passez votre BAK Baccalauréat des Anti-vitamines K Votre médecin vous a prescrit un traitement anti-vitamine K. Celui-ci requiert une surveillance particulière et donc une connaissance du traitement. Ce

Plus en détail

BAK. Passez votre. Baccalauréat des Anti-vitamines K. Merck Serono Cardiologie. Merck Serono est une division de Merck

BAK. Passez votre. Baccalauréat des Anti-vitamines K. Merck Serono Cardiologie. Merck Serono est une division de Merck Passez votre BAK Baccalauréat des Anti-vitamines K Merck Serono Cardiologie Merck Serono est une division de Merck Votre médecin vous a prescrit un traitement anti-vitamine K. Celui-ci requiert une surveillance

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COUMADINE 5 mg, comprimé sécable Boîte de 30 DUPONT PHARMA Warfarine sodique Liste I Date de l=amm : 2 mai

Plus en détail

Mise au point sur les AVK

Mise au point sur les AVK AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE Mise au point sur les AVK Principales informations concernant les indications et la surveillance du traitement pour les professionnels de santé

Plus en détail

Les Anticoagulants. Groupe 2 Le 21 octobre 2013

Les Anticoagulants. Groupe 2 Le 21 octobre 2013 Les Anticoagulants Groupe 2 Le 21 octobre 2013 Les anticoagulants Classification :! Les anticoagulants inhibent certaines étapes de la coagulation.! On distingue 3 grandes Classes :! Les Héparines Non

Plus en détail

AVK - HEPARINES GENERALITES :

AVK - HEPARINES GENERALITES : AVK - HEPARINES GENERALITES : Indications validées (AMM) 600 000 patients (1 % de la population) Respect posologies, durées de traitement HBPM -> remplace HFN sous cutanée Indications fonction dossier

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK)

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK) GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK) Ce guide, élaboré à partir des documents de références établis par l ANSM, est conçu pour vous aider à appréhender au mieux la conduite de

Plus en détail

Dialogue éducatif : Objectifs de sécurité AVK

Dialogue éducatif : Objectifs de sécurité AVK Patients âgés en fibrillation auriculaire sous traitement antivitamine K Dialogue éducatif : Objectifs de sécurité AVK Ce document vous appartient. Il doit être discuté avec l ensemble des professionnels

Plus en détail

Vous et votre traitement par antivitamine K

Vous et votre traitement par antivitamine K Vous et votre traitement par antivitamine K Médicaments anti-vitamines K L essentiel de ce que je dois savoir 12 je dois prendre mon traitement antivitamine K tous les jours à la même heure. En conclusion

Plus en détail

TRAITEMENT PAR ANTIVITAMINE K Informations, précautions

TRAITEMENT PAR ANTIVITAMINE K Informations, précautions TRAITEMENT PAR ANTIVITAMINE K Informations, précautions Informations des patients, Diaporama réalisé par le groupe GITA d après les informations de l AFSSAPS LA SURVEILLANCE BIOLOGIQUE Elle repose sur

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carnet d information et de suivi du traitement Juillet 2012 Nom :... Prénom :... Adresse :...... Tél :... Nom et coordonnées de votre médecin

Plus en détail

DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK)

DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK) ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK) Consultez et téléchargez ce document via votre Espace pro Conseils et accompagnement Suivi personnalisé Entretien

Plus en détail

Suivi. Entretien. personnalisé. Conseils et accompagnement. confidentiel

Suivi. Entretien. personnalisé. Conseils et accompagnement. confidentiel ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK) Consultez et téléchargez ce document via votre Espace pro Conseils et accompagnement Suivi personnalisé Entretien

Plus en détail

Suivi. Entretien. accompagnement. personnalisé. Conseils et. confidentiel

Suivi. Entretien. accompagnement. personnalisé. Conseils et. confidentiel ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS SOUS ANTIVITAMINE K (AVK) Mise à jour Juillet 2016 Consultez et téléchargez ce document via votre Espace pro Conseils et accompagnement Suivi

Plus en détail

CAS CLINIQUES AVK Transfert de compétences. Formation destinée aux Infirmières, Pharmaciens et Biologistes Dr Brangers,Dr Deeb,Dr Mazard,Dr Thoué

CAS CLINIQUES AVK Transfert de compétences. Formation destinée aux Infirmières, Pharmaciens et Biologistes Dr Brangers,Dr Deeb,Dr Mazard,Dr Thoué CAS CLINIQUES AVK Transfert de compétences Formation destinée aux Infirmières, Pharmaciens et Biologistes Dr Brangers,Dr Deeb,Dr Mazard,Dr Thoué Cas clinique n 1 Laurence 34 ans Pas antécédents particuliers

Plus en détail

Protocole AVK Mode opératoire «Prise en charge des patients traités par AVK»

Protocole AVK Mode opératoire «Prise en charge des patients traités par AVK» Contexte : La prescription d AVK est fréquente : environ 600 000 patients sont traités par une anti vitamine K (AVK) en France chaque année (soit environ 1 % de la population). Les accidents hémorragiques

Plus en détail

Travailler sous traitement anticoagulant. Dr Bénédicte Vergès Clinique Les Rosiers, Dijon

Travailler sous traitement anticoagulant. Dr Bénédicte Vergès Clinique Les Rosiers, Dijon Travailler sous traitement anticoagulant Dr Bénédicte Vergès Clinique Les Rosiers, Dijon Cœur et Travail Paris 2010 Quelques chiffres AVK: traitement anticoagulant de référence 900 000 patients traités

Plus en détail

Avez-vous votre carnet?

Avez-vous votre carnet? Vous suivez un traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Avez-vous votre carnet? Conception et réalisation Ayez toujours avec vous ce carnet, remis par votre médecin, votre pharmacien ou votre

Plus en détail

NOTICE des AVK INTRODUCTION 1. DÉNOMINATIONS DES AVK COMMERCIALISÉS 2. DANS QUELS CAS CE MEDICAMENT VOUS EST-IL PRESCRIT?

NOTICE des AVK INTRODUCTION 1. DÉNOMINATIONS DES AVK COMMERCIALISÉS 2. DANS QUELS CAS CE MEDICAMENT VOUS EST-IL PRESCRIT? NOTICE des AVK INTRODUCTION 1. DÉNOMINATIONS DES AVK COMMERCIALISÉS 2. DANS QUELS CAS CE MEDICAMENT VOUS EST-IL PRESCRIT? 3. ATTENTION! a) DANS QUELS CAS NE PAS UTILISER CE MEDICAMENT? 2) MISES EN GARDE

Plus en détail

Surveillance biologique d'un traitement par AVK

Surveillance biologique d'un traitement par AVK Surveillance biologique d'un traitement par AVK I. Pharmacologie des A\/K. La vitamine K intervient dans la synthèse de 4 facteurs de la coagulation (II, VII, IX, X) et de 2 inhibiteurs physiologiques

Plus en détail

Quizz sur le bon usage du médicamentm

Quizz sur le bon usage du médicamentm Quizz sur le bon usage du médicamentm Semaine de la sécurits curité du patient 26 au 30 novembre 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 Connaissance du médicament 1 - Le paracétamol est

Plus en détail

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto Carnet-conseils appartenant à :....................................... Adresse :............................................................................................................................

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux

Les nouveaux anticoagulants oraux Les nouveaux anticoagulants oraux Dr Adnan El Jabali, Cardiolgue,CH Bagnols-sur-Cèze Il existe actuellement 3 molécules : - (Pradaxa), inhibiteur direct du facteur IIa (ou de la thrombine). - (Xarelto),

Plus en détail

Arrêt AVK et relais par héparine

Arrêt AVK et relais par héparine Arrêt AVK et relais par héparine Risque thrombo-embolique élevé Relais pré et postopératoire par héparine (HNF ou HBPM) à doses curatives Autres cas : en post-opératoire, relais par héparine à doses curatives

Plus en détail

Surveillance du traitement par héparines et AVK

Surveillance du traitement par héparines et AVK Surveillance du traitement par héparines et AVK 1 Suivi du ttt par héparine 1.1 Classification et mode d action (Cf section V) 1.2 Suivi et valeur cible Numération plaquettaire o SYSTEMATIQUE!! o Tous

Plus en détail

VOTRE TRAITEMENT PAR ANTICOAGULANT ORAL DIRECT. Conseils pour le suivi à domicile

VOTRE TRAITEMENT PAR ANTICOAGULANT ORAL DIRECT. Conseils pour le suivi à domicile VOTRE TRAITEMENT PAR ANTICOAGULANT ORAL DIRECT Conseils pour le suivi à domicile Introduction Votre médecin vous a prescrit un traitement par anticoagulant oral direct. Ce dépliant est destiné à répondre

Plus en détail

Corrections : professionnels de santé présents lors de la réunion de travail du 25/06/2014

Corrections : professionnels de santé présents lors de la réunion de travail du 25/06/2014 Groupe de travail : Dr F. Zorzi (Médecin Généraliste), Dr C. Hochepot-Ferrand (Pharmacienne), Mme M-L. Chantelot (Infirmière), Dr H. Alexandre (Biologiste) Corrections : professionnels de santé présents

Plus en détail

NOTICE des AVK. 2. Indications : Dans quels cas ces médicaments sont-ils prescrits?

NOTICE des AVK. 2. Indications : Dans quels cas ces médicaments sont-ils prescrits? NOTICE des AVK Introduction 1. Dénominations des AVK commercialisés 2. Indications : Dans quels cas ces médicaments sont-ils prescrits? 3. Attention! a) Dans quels cas ne pas utiliser les antivitamines

Plus en détail

Fibrillation auriculaire : traitement antithrombotique

Fibrillation auriculaire : traitement antithrombotique La prévention des embolies en cas de fibrillation auriculaire repose avant tout sur un traitement antithrombotique (antivitamine K ou antiagrégant plaquettaire). (n 245, p. 849) Lire aussi les Idées-Forces

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carnet d information et de suivi du traitement Février 2013 Nom :... Prénom :... Adresse :...... Tél :... Nom et coordonnées de votre médecin

Plus en détail

Anticoagulants oraux :

Anticoagulants oraux : Anticoagulants oraux : quels outils de minimisation du risque? François CHAST Fabienne BLANCHET Eloïse DANIAU-CLAVREUL 1 Le CESPHARM : comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carnet d information et de suivi du traitement Novembre 2013 Nom :... Prénom :... Adresse :...... Tél :... Nom et coordonnées de votre médecin

Plus en détail

LES ANTICOAGULANTS: FICHE D INFORMATIONS

LES ANTICOAGULANTS: FICHE D INFORMATIONS LES ANTICOAGULANTS: FICHE D INFORMATIONS Pourquoi vous a-t-on prescrit un traitement anticoagulant? Vous êtes atteints d une maladie des vaisseaux du foie, suite à une obstruction d une ou de plusieurs

Plus en détail

Carnet de suivi de votre traitement anticoagulant par antivitamine K (AVK)

Carnet de suivi de votre traitement anticoagulant par antivitamine K (AVK) Carnet de suivi de votre traitement anticoagulant par antivitamine K (AVK) Identité du titulaire Votre traitement Nom et prénom Nom de jeune fille Date de naissance Groupe sanguin Adresse Téléphone privé

Plus en détail

LE TRAITEMENT PAR ANTAGONISTE DE LA VITAMINE K. Mardi 18/12/07 Frédéric Poirot Thésard Audit «sécurité de prescription des AVK»

LE TRAITEMENT PAR ANTAGONISTE DE LA VITAMINE K. Mardi 18/12/07 Frédéric Poirot Thésard Audit «sécurité de prescription des AVK» LE TRAITEMENT PAR ANTAGONISTE DE LA VITAMINE K Mardi 18/12/07 Frédéric Poirot Thésard Audit «sécurité de prescription des AVK» AVK: le mode d actiond Absorption digestive Métabolisme hépatique Liaison

Plus en détail

1. Spécialités commercialisées, principes actifs et familles pharmacologiques

1. Spécialités commercialisées, principes actifs et familles pharmacologiques ANTICOAGULANTS ORAUX ou ANTIVITAMINE K (AVK) Comme l héparine ces médicaments sont prescrits pour empêcher la formation ou l extension ou la récidive d une " thrombose " ou d une " embolie ". Une thrombose

Plus en détail

FICHE DE SUIVI PATIENT DANS LE CADRE DE L ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE ANTIVITAMINE K - AVK

FICHE DE SUIVI PATIENT DANS LE CADRE DE L ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE ANTIVITAMINE K - AVK Téléchargez et renseignez ce document via votre Espace pro FICHE DE SUIVI PATIENT DANS LE CADRE DE L ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE ANTIVITAMINE K - AVK Nom :... Prénom :... Date de naissance :... N d immatriculation

Plus en détail

LES AVK. 2. a. Molécules et pharmacologie. Molécules. Métabolisme. Absorption digestive. Les formes plasmatiques. L'élimination urinaire.

LES AVK. 2. a. Molécules et pharmacologie. Molécules. Métabolisme. Absorption digestive. Les formes plasmatiques. L'élimination urinaire. LES AVK Plan Les molécules. La conduite du traitement. Les contre indications et les précautions d'emploi. 2. a. Molécules et pharmacologie Molécules. Sont données dans le tableau : les familles pharmacologiques

Plus en détail

PHARMACOLOGIE LES ANTICOAGULANTS

PHARMACOLOGIE LES ANTICOAGULANTS PHARMACOLOGIE LES ANTICOAGULANTS INTRODUCTION Les anticoagulants sont utilisés dans le traitement préventif et curatif des maladies thrombo-emboliques. Préventif : pour prévenir l'apparition d'un thrombus

Plus en détail

Démarche éducative sur le traitement par AVK

Démarche éducative sur le traitement par AVK Démarche éducative sur le traitement par AVK Sommaire I- Schéma du système circulatoire II- Les anticoagulants a) Définition et pathologies b) Pharmacologie des AVK III- La démarche éducative I- Schéma

Plus en détail

Quels anti-thrombotiques dans l'acfa? Comment les prescrire?

Quels anti-thrombotiques dans l'acfa? Comment les prescrire? Quels anti-thrombotiques dans l'acfa? Comment les prescrire? Concepteurs/Organisateurs/Animateurs Docteur Claire BERLIOZ, Dr Christian COMTE Experts Docteur Jean-François AUPETIT ; Cardiologue ; Hôpital

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carnet d information et de suivi du traitement Nom :... Prénom :... Adresse :...... Tél :... Nom et coordonnées de votre médecin traitant

Plus en détail

En savoir plus TP/INR

En savoir plus TP/INR En savoir plus TP/INR Le TP/INR est un examen de laboratoire indispensable pour la surveillance du traitement anticoagulant par un médicament de la famille des antivitamines K (AVK). EN SAVOIR PLUS CLASSIFICATION

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce.carnet.a.été.réalisé.sous.la.coordination. de.l Agence.française.de.sécurité.sanitaire. des.produits.de.santé.(afssaps).. Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1)

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1) THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1) Occlusion d une veine par un caillot sanguin Localisation préférentielle : les membres inférieurs Souvent asymptomatique THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE FACTEURS

Plus en détail

LE BON USAGE DU MEDICAMENT

LE BON USAGE DU MEDICAMENT LE BON USAGE DU MEDICAMENT L optimisation du rapport bénéfice risque des médicaments La minimisation du risque thérapeutique pour le patient. Une meilleure allocation des ressources disponibles Reposent

Plus en détail

Anticoagulants oraux : des recommandations à la pratique en gériatrie

Anticoagulants oraux : des recommandations à la pratique en gériatrie Anticoagulants oraux : des recommandations à la pratique en gériatrie Bilan étude «Prescription des anticoagulants oraux : analyse pharmaceutique et évaluation des interventions» PLAN Contexte Données

Plus en détail

ORGANISATION DE LA PRISE EN CHARGE DES TRAITEMENTS PAR AVK AU SEIN D UNE MAISON DE SANTÉ PLURIPROFESSIONNELLE EN VUE D EN LIMITER LA IATROGÉNIE.

ORGANISATION DE LA PRISE EN CHARGE DES TRAITEMENTS PAR AVK AU SEIN D UNE MAISON DE SANTÉ PLURIPROFESSIONNELLE EN VUE D EN LIMITER LA IATROGÉNIE. ORGANISATION DE LA PRISE EN CHARGE DES TRAITEMENTS PAR AVK AU SEIN D UNE MAISON DE SANTÉ PLURIPROFESSIONNELLE EN VUE D EN LIMITER LA IATROGÉNIE. 1 Journées de la FFMPS 30 & 31 mars 2012 Dr Michel Serin

Plus en détail

L accompagnement des patients sous AVK par le pharmacien

L accompagnement des patients sous AVK par le pharmacien SEPTEMBRE 2013 L accompagnement des patients sous AVK par le pharmacien Depuis le 28 juin 2013 et afin de renforcer le rôle du pharmacien en matière d accompagnement des patients et de prévention des risques

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient en fibrillation atriale sous anticoagulant? Programme ETAP

L éducation thérapeutique du patient en fibrillation atriale sous anticoagulant? Programme ETAP L éducation thérapeutique du patient en fibrillation atriale sous anticoagulant? Programme ETAP Service de Cardiologie Pr Ariel Cohen Ernesto Brito Infirmier d Éducation Thérapeutique 14/01/2016 Pharmacie

Plus en détail

Recommandations pour l étape de prescription

Recommandations pour l étape de prescription Recommandations pour l étape de prescription Prescription sur un support unique intégrant l'ensemble des traitements (traitements chroniques comme traitements personnels) Prescrire en dénomination commune

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carnet d information et de suivi du traitement Nom :... Prénom :... Adresse :...... Tél :... Nom et coordonnées de votre médecin traitant

Plus en détail

5 THROMBOPROPHYLAXIE DES EVENEMENTS VEINEUX.

5 THROMBOPROPHYLAXIE DES EVENEMENTS VEINEUX. PLAN : 5 THROMBOPROPHYLAXIE DES EVENEMENTS VEINEUX. - 5.a. : Le risque thromboembolique. - 5.b. : Prise en charge de la thromboprophylaxie. 5. a. Le risque thromboembolique. Epidémiologie. Ce tableau montre

Plus en détail

Anti-Vitamines K. Principales molécules d AVK. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie

Anti-Vitamines K. Principales molécules d AVK. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Anti-Vitamines K Définition et Généralités Les AVK sont des anticoagulants actifs par voie orale, très largement prescrits dans la

Plus en détail

NOTICE des AVK 2011 Information destinée aux patients Texte issu des Rectificatifs d AMM de mai Approuvé par la Commission d AMM du 07/10/2010

NOTICE des AVK 2011 Information destinée aux patients Texte issu des Rectificatifs d AMM de mai Approuvé par la Commission d AMM du 07/10/2010 NOTICE des AVK 2011 Information destinée aux patients Texte issu des Rectificatifs d AMM de mai 2011 - Approuvé par la Commission d AMM du 07/10/2010 Introduction 1. Dénominations des AVK commercialisés

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de cinq ans par avis de renouvellement à compter du 28 octobre

Plus en détail

Les Guides Visuels du Patient. Les antivitamines K

Les Guides Visuels du Patient. Les antivitamines K Les Guides Visuels du Patient Les antivitamines K Avec le soutien de Les Guides Visuels du Patient sont une publication ViVio ViVio France SARL 41, boulevard des Capucines 75002 Paris Tél. : +33 (0)1.70.64.44.06

Plus en détail

(1) Héritier C, N Guyen A, Cambus JP, Drouet L, Bal dit Solier C. Comment réduire le risque des AVK? Utilisation d un logiciel de prescription.

(1) Héritier C, N Guyen A, Cambus JP, Drouet L, Bal dit Solier C. Comment réduire le risque des AVK? Utilisation d un logiciel de prescription. (1) Héritier C, N Guyen A, Cambus JP, Drouet L, Bal dit Solier C. Comment réduire le risque des AVK? Utilisation d un logiciel de prescription. Rev Prat Med Gen 2007 ; 21 : 42-45 Les Anti-Vitamines K ou

Plus en détail

3. LES HEPARINES. 3.a. la pharmacologie. Obtention des héparines et poids moléculaire. PLAN

3. LES HEPARINES. 3.a. la pharmacologie. Obtention des héparines et poids moléculaire. PLAN PLAN On verra successivement La pharmacologie des héparines L'utilisation des héparines Une autoévaluation 3.a. la pharmacologie. 3. LES HEPARINES Obtention des héparines et poids moléculaire. En fonction

Plus en détail

Antithrombotiques Héparines non fractionnées sodique TCA entre 2 et 3 activité antixa 0,3-0,7

Antithrombotiques Héparines non fractionnées sodique TCA entre 2 et 3 activité antixa 0,3-0,7 Antithrombotiques Héparines non fractionnées - sodique (1/2 vie IV = 60-90 minutes) : action sur les facteurs Xa et IIa traitement curatif - dose de charge IV/bolus 50 UI/kg - puis 500 UI/kg/j IVSE - surveillance.

Plus en détail

Table des matières. Introduction 3. - Le patient 4. - Exercice 5. - Exercice 6. - Prélèvements biologiques 7. - Exercice 8. - Analyses biologiques 9

Table des matières. Introduction 3. - Le patient 4. - Exercice 5. - Exercice 6. - Prélèvements biologiques 7. - Exercice 8. - Analyses biologiques 9 tuberculose MTE Table des matières Introduction 3 Le patient 4 Exercice 5 Exercice 6 Prélèvements biologiques 7 Exercice 8 Analyses biologiques 9 Exercice : analyses biologiques 10 Résultats biologiques

Plus en détail

Traitement Maladie Thromboembolique Veineuse Novembre 2007

Traitement Maladie Thromboembolique Veineuse Novembre 2007 Traitement Maladie Thromboembolique Veineuse Novembre 2007 Prof. P. HAINAUT Médecine Interne - Maladie Thromboembolique Cliniques Univ. Saint Luc - UCL 1 HBPM et HNF TVP : les résultats HNF HBPM Risque

Plus en détail

Mon traitement anticoagulant oral en 10 questions

Mon traitement anticoagulant oral en 10 questions Mon traitement anticoagulant oral en 10 questions Les maladies à l origine de votre traitement anticoagulant oral 1 Qu est-ce qu un traitement anticoagulant oral? Un traitement anticoagulant oral est un

Plus en détail

ANTICOAGULATION ET MRC D AGUILERA CH VICHY

ANTICOAGULATION ET MRC D AGUILERA CH VICHY ANTICOAGULATION ET MRC D AGUILERA CH VICHY 1 STADES DE LA MRC 1: DFG Nl, néphropathie, protéinurie 2: DFG 60 à 89 ml/mn/1,73 m² 3: DFG 30 à 59 ml/mn/1,73 m² 4: DFG 15 à 29 ml/mn/1,73 m² 5: DFG < 15 ml/mn/1,73

Plus en détail

ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK FICHE DE SUIVI PATIENT

ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK FICHE DE SUIVI PATIENT ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE AVK FICHE DE SUIVI PATIENT Ce questionnaire, élaboré à partir des documents de référence établis par l ANSM, constitue une trame d échanges avec le patient. Il aborde dans ce cadre

Plus en détail

Pr N. LAKHDARI CHU BEJAIA 2016

Pr N. LAKHDARI CHU BEJAIA 2016 Pr N. LAKHDARI CHU BEJAIA 2016 La définition/ Généralités l OMS ( 1998) a proposé la définition suivante : "L ETP du patient devrait permettre aux patients d acquérir et de conserver les capacités et les

Plus en détail

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm !"#$ %&'(() RECOMMANDATIONS DE PREAMBULE Janvier 2004 Ces recommandations ont été réalisées et validées par les membres du comité du médicament et des dispositifs médicaux stériles du Centre Hospitalier

Plus en détail

SUIVI DU PATIENT DANS LE CADRE DE L ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE ANTIVITAMINE K - AVK

SUIVI DU PATIENT DANS LE CADRE DE L ENTRETIEN PHARMACEUTIQUE ANTIVITAMINE K - AVK Téléchargez et renseignez ce document via votre Espace pro Mise à jour Juillet 2016 SUIVI DU TIENT DNS LE CDRE DE L ENTRETIEN PHRMCEUTIQUE NTIVITMINE K - VK Pensez à conserver ce document. Il est essentiel

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de trois ans par arrêté du 11 mars 1999 (J.O. du 19 mars

Plus en détail

John, 63 ans: -FA -Hypercholesterolémie -Tabagisme actif à 50PA -HTA -OH chronique

John, 63 ans: -FA -Hypercholesterolémie -Tabagisme actif à 50PA -HTA -OH chronique Maria Ahmad John, 63 ans: -FA -Hypercholesterolémie -Tabagisme actif à 50PA -HTA -OH chronique A. Faible? B. Modéré? C. Elevé? A. Faible? B. Modéré? C. Elevé? John, 63 ans: -FA -Hypercholesterolémie -Tabagisme

Plus en détail

Gestion périopératoire des AVK

Gestion périopératoire des AVK Gestion périopératoire des AVK Jacqueline Conard Service d Hématologie Biologique Avec la collaboration de Marc Samama Service d Anesthésie-Réanimation Hôtel-Dieu, Paris Taux d hospitalisation pour effet

Plus en détail

Exemples et applications

Exemples et applications Exemples et applications Chirurgie dermatologique des tumeurs bénignes et malignes Samedi 31/03/2012 ACPO Place chirurgie dermatologique Année EPR déclarés EPR acceptés Chirurgie dermatologique 2008 890

Plus en détail

En savoir plus Anticoagulants et personne âgée

En savoir plus Anticoagulants et personne âgée En savoir plus Anticoagulants et personne âgée Il existe plusieurs particularités chez le patient âgé concernant les médicaments anticoagulants et la prise en charge de la maladie thrombo-embolique veineuse

Plus en détail

Antithrombotiques et médicaments des troubles de l hémostase : Les anticoagulants. Matthieu ROUSTIT Pharmacologie Université Joseph Fourier

Antithrombotiques et médicaments des troubles de l hémostase : Les anticoagulants. Matthieu ROUSTIT Pharmacologie Université Joseph Fourier Antithrombotiques et médicaments : Les anticoagulants Matthieu ROUSTIT Pharmacologie Université Joseph Fourier Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 CLASSIFICATION

Plus en détail

LES ANTIVITAMINES K. Pour les bilans biologiques Changement de dosages d un jour à l autre Previscan, très utilisé Peu utilisé en France

LES ANTIVITAMINES K. Pour les bilans biologiques Changement de dosages d un jour à l autre Previscan, très utilisé Peu utilisé en France LES ANTIVITAMINES K 1. Introduction Ils sont utilisables par VO, contrairement aux héparines. Donc pour les patients qui doivent être sous traitement à vie, ils seront mis sous traitement par VO. Ils sont

Plus en détail

tag Fibrillation auriculaire memo traitement anticoagulant oral Conseils pratiques pour le suivi de votre Pr Ismaïl Elalamy

tag Fibrillation auriculaire memo traitement anticoagulant oral Conseils pratiques pour le suivi de votre Pr Ismaïl Elalamy Fibrillation auriculaire Pr Ismaïl Elalamy Chef de service d'hématologie à l'hôpital Tenon, Paris Conseils pratiques pour le suivi de votre traitement anticoagulant oral La fibrillation auriculaire ou

Plus en détail

Traitement anticoagulant par AVK chez l enfant

Traitement anticoagulant par AVK chez l enfant Traitement anticoagulant par AVK chez l enfant Journée Régionale Cardioscope Lyon, 30 nov 2012 Dr Stéphanie Douchin, Grenoble Indications Mise en route du traitement Surveillance de l INR Interactions

Plus en détail

Les antithrombotiques ont pris

Les antithrombotiques ont pris Gestion d un surdosage et d un accident en anticoagulants Résumé : Les antithrombotiques, AVK et nouveaux anticoagulants oraux (NACO), ont apporté, apportent et apporteront des bénéfices majeurs lorsque

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 07 février Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 07 février Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 07 février 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois

Plus en détail

La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique

La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique Journée FILFOIE novembre 2015 La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) 1. Surveillance du traitement par AVK -

Plus en détail

ACE. Association des Cardiologues de l'est

ACE. Association des Cardiologues de l'est ACE Association des Cardiologues de l'est Etude de cas cliniques Vote interactif Cas clinique n 6 T. LECOMPTE J.C. FAVIER P. LELARGE J. LEMOINE Questions Quel est le degré d'anticoagulation nécessaire

Plus en détail

Item 175 : Prescription et surveillance d'un traitement antithrombotique

Item 175 : Prescription et surveillance d'un traitement antithrombotique Item 175 : Prescription et surveillance d'un traitement antithrombotique Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Héparines... 3 I.1 Pharmacocinétique et mode d administration...4 I.2

Plus en détail

Suivi biologique des anticoagulants classiques : "AVK et Héparines"

Suivi biologique des anticoagulants classiques : AVK et Héparines Suivi biologique des anticoagulants classiques : "AVK et Héparines" Dr. Olivier Feugeas CRTH, CHU Strasbourg et groupe Bio67/Biosphère Chu de EFS-ALSACE Les AVK Le plus diffusé Coumadine Anticoagulant

Plus en détail

LES ANTICOAGULANTS. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l infirmière référente de la Clinique de l Anticoagulation.

LES ANTICOAGULANTS. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l infirmière référente de la Clinique de l Anticoagulation. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l infirmière référente de la Clinique de l Anticoagulation. LES ANTICOAGULANTS Contact: 04/225.76.03 Cadastre/Cardio/CAC/Les anticoagulants/mars

Plus en détail

HYGIENE RISQUES ET QUALITE CHEZ LA PERSONNE AGEE. 13 ème JOURNEE DE FORMATION ET D ECHANGES 23 SEPTEMBRE 2014 NIMES

HYGIENE RISQUES ET QUALITE CHEZ LA PERSONNE AGEE. 13 ème JOURNEE DE FORMATION ET D ECHANGES 23 SEPTEMBRE 2014 NIMES HYGIENE RISQUES ET QUALITE CHEZ LA PERSONNE AGEE 13 ème JOURNEE DE FORMATION ET D ECHANGES 23 SEPTEMBRE 2014 NIMES ATELIER ANTICOAGULANTS: Comment maîtriser les risques? Batistina CRUCHAUDET (Lyon) LES

Plus en détail

Suivi du traitement par anticoagulants oraux: AVK et AOD. Dr Jacqueline Azay-Milhau Laboratoire de Pharmacologie

Suivi du traitement par anticoagulants oraux: AVK et AOD. Dr Jacqueline Azay-Milhau Laboratoire de Pharmacologie Suivi du traitement par anticoagulants oraux: AVK et AOD Dr Jacqueline Azay-Milhau Laboratoire de Pharmacologie PLAN Pourquoi accompagner les patients sous AVK? Rappels: La maladie veineuse thromboembolique

Plus en détail

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux?

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux? La nouvelle convention pharmaceutique offre l opportunité aux pharmaciens d accompagner les patients traités par anticoagulants oraux au long cours afin de prévenir les risques iatrogéniques. Les anticoagulants

Plus en détail

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien.

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien. REPUBLIQUE FRANÇAISE Avril 2009 Questions / Réponses Traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) Vous recevez un traitement anticoagulant oral par antivitamine K. Ce traitement vous est indispensable

Plus en détail

COLLABORATION IDE/AS et prise médicamenteuse

COLLABORATION IDE/AS et prise médicamenteuse COLLABORATION IDE/AS et prise médicamenteuse La relation de travail IDE/AS Définition du métier AS : «L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier dans le cadre du rôle propre

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de cinq ans par renouvellement d inscription à compter du

Plus en détail

ACCIDENTS liés à la GESTION PERI-OPERATOIRE des TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS Docteur Christian SICOT

ACCIDENTS liés à la GESTION PERI-OPERATOIRE des TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS Docteur Christian SICOT ACCIDENTS liés à la GESTION PERI-OPERATOIRE des TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS Docteur Christian SICOT GESTION PERI-OPERATOIRE et (2002 20) DECLARATIONS d'accidents : 39 DECES : (28 %) 2 GESTION PERI-OPERATOIRE

Plus en détail

Un beau relais. Par Alexis Regnault Anesthésiste à la Polyclinique d Aguiléra Biarritz

Un beau relais. Par Alexis Regnault Anesthésiste à la Polyclinique d Aguiléra Biarritz Un beau relais Par Alexis Regnault Anesthésiste à la Polyclinique d Aguiléra Biarritz La consultation Rdv anesthésiste pour chirurgie réglée d un canal carpien gauche La patiente habituelle Femme de 66

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

NOTICE UI anti-xa/0,6 ml 8000 UI anti-xa/0,8 ml UI anti-xa/ 1 ml. Solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie

NOTICE UI anti-xa/0,6 ml 8000 UI anti-xa/0,8 ml UI anti-xa/ 1 ml. Solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie NOTICE Lovenox énoxaparine sodique 6000 UI anti-xa/0,6 ml 8000 UI anti-xa/0,8 ml 10000 UI anti-xa/ 1 ml Solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie Lisez attentivement l intégralité de cette notice

Plus en détail

FORGENI 17/09/2009. Prise en charge des surdosages, des accidents et du risque hémorragique liés à l'utilisation des AVK.

FORGENI 17/09/2009. Prise en charge des surdosages, des accidents et du risque hémorragique liés à l'utilisation des AVK. FORGENI 17/09/2009 Prise en charge des surdosages, des accidents et du risque hémorragique liés à l'utilisation des AVK. Recommandation HAS avril 2008 P NAMBOTIN, R BOUSSAGEON, J L MAS, J M ORIOL, B SENEZ

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 29 septembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par avis de renouvellement du 1 juin 2000

Plus en détail