Techniques d extensométrie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Techniques d extensométrie"

Transcription

1 TRAVAUX PRATIQUES DE DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES Technques d eensoére TP n 1 : Module d Young e Coeffcen de Posson TP n 1 : Module d Young e coeffcen de conranes 1

2 Module d Young e coeffcen de Posson Le bu du TP es de déerner les caracérsques écanques d un allage d alunu : Le odule d Young E Le coeffcen de Posson I Maérel ulsé Une poure en allage d alunu de secon droe recangulare es encasrée à une eréé e sollcée par un effor F perpendculare à son ae longudnal, sur son aure eréé l secon S S L F b A h T Dans la secon S, deu jauges son collées : - une jauge noée A sur la face supéreure e dsposée longudnaleen - une jauge noée T sur la face nféreure e dsposée ransversaleen Un sysèe de chargeen foré d un croche e de asses arquées pere de donner pluseurs valeurs à l effor F On ulsera : - un ped à coulsse e un régle pour esurer l, L, b e h - un pon d eensoére (relé à un PC) pour esurer les déforaons a e ; ces déforaons seron relevées à l ade des jauges A e T pour chaque valeur de F TP n 1 : Module d Young e coeffcen de conranes

3 II Rappel héorque La poure es sollcée en fleon sple, elle es donc endue au-dessus de l ae (Gy) e coprée au-dessous z y G F z y Zone endue Zone coprée Conracon ransversale z y Allongeen ransversal Avan Déforaon Après Déforaon L éa de déforaon sur la face supéreure e nféreure es b-aal L éa de conrane éan unaal, la lo de Hooke pere d écrre : E e y On peu donc, en esuran les déforaons déerner les valeurs de E e a e e en calculan les conranes, Dans une poure en fleon sple de secon S = bh, la conrane longudnale se calcule sur la face supéreure à une dsance l de l applcaon de la force F = g par la relaon: M f gl h 6gl z y so 3 I bh bh Gz 1 en N/² ou Mpa en kg l, b e h en TP n 1 : Module d Young e coeffcen de conranes 3

4 III Mode opéraore 1- Calculer la asse au (à ne pas dépasser) pour une conrane au de 100 Mpa - Les jauges A e T son connecées au pon d eensoére «D4 Daa Acquson Condoner», la poure n éan pas chargée sauf par son propre pods Le pon d eensoére «D4 Daa Acquson Condoner» es un pon porable perean la esure des déforaons à parr de jauges e l enregsreen des données Doé de 4 voes, l es confguré e fonconne dreceen sur PC par une lason par por USB 3- A parr du PC, ouvrr le logcel grâce au raccourc du bureau - Clquer sur «Mcro-Measureens P3-D4» 4- En ulsan le logcel e la noce s nécessare (dans Menu Déarrer/Prograes/Mcro Measureens P3 D4/ D4 Insrucon Manual), faes les réglages suvans : - Rêgler le zéro des voes : Channels / Zero All - Selec Fle : Donner un no au fcher e l enregsrer sur le bureau En clquan sur le bouon «Manual Record (Sngle Sho)», on enregsre dans le fcher ee créé les valeurs des 4 voes On chargera par la sue la poure en dsposan des asses 1 (asse du croche), jusqu à 10 sur le croche successveen, 10 resan nféreure à la asse au 5- Pour chaque chargeen, enregsrer les déforaons a e 1 e en clquan sur le bouon «Manual Record (Sngle Sho)» esurées sur les voes 6- A la fn de l essa, clquer sur «Close capure» Sauvegarder le fcher ee pus l ouvrr avec Ecel (Zone délé pus Suvan e Cocher Tabulaon e Espace) TP n 1 : Module d Young e coeffcen de conranes 4

5 IV Calcul des caracérsques écanques Le calcul des conranes, les graphques e les courbes de endance seron effecués sur Ecel 1 Eude du odule d Young E - Pour chaque chargeen : - Calculer la valeur de l effor F pus la conrane - Copléer le ableau c-dessous - Tracer la courbe f sur Ecel pus racer la courbe de endance e affcher l équaon correspondane - En dédure la pene de la courbe e le odule d Young E Précser l uné de E 100 g 1 10 g F g 9,81 s a Eude du coeffcen de Posson En fleon sple, sur une poure de secon recangulare, la déforaon ransversale sur la face nféreure es lée à la déforaon longudnale sur la face supéreure par la lo de posson : a So - Tracer la courbe f a grâce à un graphque Ecel - Déerner la pene de la courbe e en dédure le coeffcen de Posson a TP n 1 : Module d Young e coeffcen de conranes 5

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur :

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur : Formulare d élecrcé Pons de cours Condensaeur Explcaons ou ulsaons Un condensaeur es composé de deux armaures méallques séparé par un solan appelé délecrque. S une armaure se charge posvemen, l aure es

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10 Laboraore géne élecrque ech ére d exercces Moeur pas à pas Page /0 Exercce Un moeur pas à pas à aman permanen ayan les caracérsques suvanes : phases au saor, deux pôles au roor, sa commuaon es bdreconnelle

Plus en détail

Plan. Définition, Historique, Régression Linéaire Multiple. Interprétation géométrique de la solution, Lien avec l analyse de Corrélation Canonique,

Plan. Définition, Historique, Régression Linéaire Multiple. Interprétation géométrique de la solution, Lien avec l analyse de Corrélation Canonique, Plan Défnon, Régresson Lnéare Mulple Massh-Réza Amn Technques d Analyse de Données e Théore de l Informaon Maser M IAD Parcours Recherche amn@polea.lp6.fr Hsorque, Inerpréaon géomérque de la soluon, Len

Plus en détail

Chapitre 1.1a Les oscillations

Chapitre 1.1a Les oscillations Chapre 1.1a Les oscllaons La cnémaque La cnémaque es l éue u mouvemen un obje en foncon u emps. Pour ce fare, nous avons recours au conceps e poson, vesse e accéléraon : Poson : ( uné : m Vesse : v ( uné

Plus en détail

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les L essenel du cours proposé par Mahmoud Gazzah Le condensaeur, le dpôle Descrpon sommare d un condensaeur Défnon e symbole : Un condensaeur es consué de deux armaures méallques séparées par un solan appelé

Plus en détail

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Chapitre 3.10 L impulsion et la conservation de la quantité de mouvement

Chapitre 3.10 L impulsion et la conservation de la quantité de mouvement Chapre 3.10 L pulson e la conseraon de la quané de oueen L pulson d une orce consane L pulson correspond au ranser de quané de oueen causé par une orce F applquée duran un neralle de eps : J F J F où J

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Chapitre 1.14 L intégrale en cinématique

Chapitre 1.14 L intégrale en cinématique Chapre.4 L négrale en cnémaque L négrale En mahémaque, on éfn l négrale une foncon f ( el que F( f ( e '( ( F F où F ( es la foncon qu onne la valeur e l are sous la courbe e la foncon f ( ans l nervalle

Plus en détail

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples Décomposon d une fracon raonnelle en élémens smples I Premère éape Dvson eucldenne de polynômes On rappelle que procéder à la dvson eucldenne d un polynôme A par un polynôme B non nul, c es écrre A BQ

Plus en détail

Présentation de la plateforme

Présentation de la plateforme e o N n o a n n e o s é r a s P l u d e c Présenaon de la plaeforme Mad Doc es un espace vruel de consulaon e de mse à dsposon de suppors e nformaons produs / servces ITGA. L objecf es de connuer à s nscrre

Plus en détail

Courant continu et courants alternatifs

Courant continu et courants alternatifs Classe : 2ME BEP Méers de l élecroechnque Couran connu e couran alernaf Leu : Salle de cours & salle de mesures Objecf Dfférencer les caracérsques d un couran connu e d un couran alernaf,. Savors : S.2

Plus en détail

UNIVERSITE DE PARIS X Année universitaire

UNIVERSITE DE PARIS X Année universitaire UNIVERSITE DE PARIS X Année unversare 008-009 UFR SEGMI L Econome & Geson Travau drgés Sasques Economques Fasccule 3 N. CHEZE e D. ABECASSIS Eercces reprs ou adapés de G. NEUBERG RÉGRESSION Eercce Graphque

Plus en détail

est minimale pour 1 a = et b = 0.

est minimale pour 1 a = et b = 0. EXERCICE. On consdère la sére chronologque suvante : x 3 4 5 0 5 33 4 5 0 Pour chacune des deux affrmatons suvantes, dre s elle est vrae ou s elle est fausse en justfant la réponse fourne. a. Le pont moen

Plus en détail

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013 TP 7 égmes transtores et snusoïdaux des crcuts C et L 2013 1-Préparaton Noms des étudants : 1-1 Charge d un condensateur Sot le montage c-contre : Le condensateur a été préalablement chargé avec un générateur

Plus en détail

Les dispositifs de commutation

Les dispositifs de commutation Les dsposfs de commuaon 1. Les dsposfs de commuaon élecronques des sgnaux Les dsposfs élecronques de commuaon des sgnaux fonconnen en mode «ou ou ren» (mode bnare). Les deux éas possbles du composan son

Plus en détail

Création des objets animés

Création des objets animés Créaton des objets anmés 51 Créaton des objets anmés L'objectf Dans ce chaptre nous allons apprendre à créer les objets nécessares à la créaton des anmatons : les symboles. Nous verrons auss l'envronnement

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation.

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation. Fche technque 4 : dagonalsaton trgonalsaton - - Fche technque : dagonalsaton trgonalsaton Dagonalsaton de matrces le prncpe pour dagonalser en pratque une matrce est smple : calculer les espaces propres

Plus en détail

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points)

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points) Polynése jun 2009 http://labolycee.org EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 ponts) Les tros partes sont ndépendantes. 1. Dpôles «résstance et condensateur en sére» Pour étuder ce

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16 Méthode des mondres carrés Stuaton Le lancer de pods Dx adolescents droters s exercent à lancer le pods, du bras drot pus du bras gauche. Les résultats (dstances en mètres) obtenus sont les suvants : Adolescent

Plus en détail

Chapitre I OSCILLATIONS A UN DEGRE DE LIBERTE

Chapitre I OSCILLATIONS A UN DEGRE DE LIBERTE Chapire I OSCILLATIONS A UN DEGRE DE LIBERTE. MISE EN EQUATION DE L'OSCILLATEUR UNIQUE.. Osillaeur en ranslaion Pour obenir un odèle linéaire de l osillaeur, onsidérons le sysèe shéaisé i-dessous, onsiué

Plus en détail

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. avec Eviews. Semestre d été Rosario Monter Internef - bureau 613

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. avec Eviews. Semestre d été Rosario Monter Internef - bureau 613 Ecole des HEC Unversé de Lausanne FINANCE EMPIIQUE avec Evews Semesre d éé 6 osaro Moner Inernef - bureau 613 osaro.moner@unl.ch MODELE DE MACHE E EGESSION LINEAIE Basé sur les noes FESlde_LM.pdf 1, 8

Plus en détail

MQ22 TP n 3 : Essai de torsion

MQ22 TP n 3 : Essai de torsion TP n 3: Essai de orsion MQ TP n 3 : Essai de orsion Bu : Le bu de ce TP es de déerminer le module d élasicié ransversale de Coulomb (G). Pré-requis : On effecue une coupe de l éprouvee. On éudie ensuie

Plus en détail

VITESSE DE RÉACTION I. INTRODUCTION II. VITESSE DE RÉACTION POUR UN SYSTÈME FERMÉ

VITESSE DE RÉACTION I. INTRODUCTION II. VITESSE DE RÉACTION POUR UN SYSTÈME FERMÉ VITESSE DE ÉCTION I. INTODUCTION I. Équlbre e évoluon vers l équlbre On consdère une réacon chmque noée de façon générale : ν + ν +... + ν ν ' ' + ν ' ' +... + ν ' '. P P On peu la noer égalemen : ν +

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression Modélsaon e smulaon de l hydroformage de lners méallques pour le sockage d hydrogène sous haue presson J.C. Geln, C. Labergère,. Boudeau, S. Thbaud Insu FEMTO-ST, Déparemen Laboraore de Mécanque Applquée

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Travau pratiques de 1 ére année 1. Objectifs du TP IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Mettre en évidence les domaines élastique et plastique

Plus en détail

Odax 2. Unités : 871.2 p.c. Superficie:

Odax 2. Unités : 871.2 p.c. Superficie: 101 871.2 p.c. 102 832.8 p.c. 103 667.7 p.c. 104 667.8 p.c. 105 626.4 p.c. 106 800.2 p.c. 107 1086.2 p.c. 108 1086.2 p.c. 201-301-401 871.2 p.c. 202-302-402 894.2 p.c. 203-303-403 667.7 p.c. 204-304-404

Plus en détail

8.5 Conservation de l énergie mécanique

8.5 Conservation de l énergie mécanique Prédcton du mouvement d un pendule Un pendule est consttué d une sphère de masse m relée à une corde de longueur L. S ntalement, la corde at un angle θ o avec la vertcale, A) détermnez la vtesse de la

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hae Ecole d ngénere e de Geson D Canon d Vad Sysèes élecroécanqes Chapre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage e odélsaon por les oers rphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A E R E S PAGE

Plus en détail

Mécanique : dynamique. Chapitre 6 : Travail et puissance d'une force

Mécanique : dynamique. Chapitre 6 : Travail et puissance d'une force e B et C 6 Traval et pussance d une orce 56 Mécanque : dynamque Les eets des orces et les modcatons mécanques des systèmes sont souvent décrts à l ade du concept de l énerge mécanque. Or, les transmssons

Plus en détail

Afrique SCIENCE 01(2) (2005) ISSN X. Analyse des structures planaires multicouches à ferrite par la méthode des éléments finis

Afrique SCIENCE 01(2) (2005) ISSN X. Analyse des structures planaires multicouches à ferrite par la méthode des éléments finis Afrque SCIENCE () (5) 9 - ISSN 83-548X 9 Analyse des srucures planares mulcouches à ferre par la méhode des élémens fns M. Melan *, M. Feham, B. Benbakh Unversé de Tlemcen, Déparemen d Elecronque, B.P.

Plus en détail

Interface : OneNote 2010

Interface : OneNote 2010 Interface : OneNote 2010 Interface : OneNote 2010 Offce 2010 Lancer OneNote 2010 Clquez sur le bouton Démarrer de la barre des tâches stuée en bas de l écran pus clquez sur l opton Tous les programmes

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires ÉLECTOCINÉTIQUE chapre 3 égmes ransores En régme connu, les composanes capacves e nducves d un crcu son analogues respecvemen à un crcu ouver e à un cour-crcu. Elles n on donc aucun nérê. Cependan, s un

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux N 3 FLEXION DE POUTRES (CAS ISOSTATIQUES)

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux N 3 FLEXION DE POUTRES (CAS ISOSTATIQUES) IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau N 3 FLEXION DE POUTRES (CS ISOSTTIQUES) Groupe: Noms / Prénoms: Date: Note / Remarques: Rendu le : Objectifs du TP Vérification des principes de

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Département Génie Electrique TP N 4. Les bascules bistables

Ministère de l Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Département Génie Electrique TP N 4. Les bascules bistables Minisère de l Enseignemen Supérieur de la Recherche Scienifique e de la Technologie Insiu Supérieur des Eudes Technologiques de Kasserine Déparemen Génie Elecrique TP N 4 Les bascules bisables Préparés

Plus en détail

BEAT : UN SIMULATEUR VIRTUEL DE DEFAUTS DE ROULEMENTS

BEAT : UN SIMULATEUR VIRTUEL DE DEFAUTS DE ROULEMENTS BEAT : UN SIMULATEUR VIRTUEL DE DEAUTS DE ROULEMENTS Béchr Badr, Marc Thomas e Sadok Sass Déparemen de géne mécanque, École de echnologe supéreure, Monréal Marc.homas@esml.ca aculy of Engneerng, Sohar

Plus en détail

Techniques d extensométrie

Techniques d extensométrie TRAVAUX PRATIQUS IMNSIONNMNT S STRUCTURS Techniques d etensoétrie TP n : nveloppe ince TP n : nveloppe ince tude d une enveloppe ince Le but du TP est d étudier les contraintes et déforations d un réservoir

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie: Réublque Algérenne Déocraque e Poulare Mnsère de l Ensegneen suéreur e de a Recherche Scenfque Unversé : Hassba BENBOUAI de CHEF Faculé : Scences Déareen : Physque Doane : ST-SM Polycoe: Vbraons e Ondes

Plus en détail

Habitacle d un véhicule EXXOTEST

Habitacle d un véhicule EXXOTEST EXX_ME1 EXXOTEST : TP de mise en œuvre N 1 Système : Habitacle d un véhicule EXXOTEST Durée : 3 heures Travail en binôme EXX_ME1.doc/G.COLIN Savoirs : Réseaux locaux industriels Bus CAN Objectifs : 1)

Plus en détail

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6.

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6. EXERCICES TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES PREMIERS EXERCICES: 1 Calculs dans : Ecrre les nombres complexes suvant sous la forme a + b où a et b sont des réels : 1 = ; = ; = ( + )( + ) ; = 6 = 1 1+ ;

Plus en détail

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM 9 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 4-8 aoû 9 Modélsaon sem-analyque e chox opmal des procédés CRTM A. MAMONE a, A. SAOAB a, C. H. PARK a,t. OAHBI a a. Laboraore d Ondes e Mleux Complexes, FRE

Plus en détail

Paramètres de position et de dispersion de séries statistiques

Paramètres de position et de dispersion de séries statistiques Réservé aux ensegnants - Reproductonterdte - Nathan Nathan/VUEF. La photocope non autorsée est un délt. Paramètres de poston et de dsperson de séres statstques Exercces Exercces d entraînement Constructons

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

Editions ENI. Access Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Access Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Access 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Relatons entres les tables Tables Établr une relaton entre deux tables Les dfférents types de relaton entre les tables Établr une relaton entre

Plus en détail

TP 6: Circuit RC, charge et décharge d'un condensateur - Correction

TP 6: Circuit RC, charge et décharge d'un condensateur - Correction TP 6: Crcut C, charge et décharge d'un condensateur - Correcton Objectfs: Savor utlser un multmètre. Savor réalser un crcut électrque à partr d'un schéma. Connaître l'nfluence d'un condensateur dans un

Plus en détail

MODELISATION DES TEMPS DE CYCLE D UN AS/RS A CONVOYEURS GRAVITATIONNEL A UNE SEULE MACHINE S/R

MODELISATION DES TEMPS DE CYCLE D UN AS/RS A CONVOYEURS GRAVITATIONNEL A UNE SEULE MACHINE S/R 8 e Conférence Inernaonale de Odélsaon e SIulaon - OSI - au a - Haae - unse «valuaon e osaon des sysèes nnovans de roducon de ens e de servces» ODLISAION DS PS D CYCL D UN AS/RS A CONVOYURS GRAVIAIONNL

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Partie : Incertitudes. TP1 : asse volumique du Coca-Cola et du Coca Cola light Précision des instruments de mesure Dans l ensemble de ce TP on considérera que le meilleur estimateur de l incertitude

Plus en détail

Dire qu un entier naturel est premier signifie qu il admet deux diviseurs : un et lui-même.

Dire qu un entier naturel est premier signifie qu il admet deux diviseurs : un et lui-même. Vdoune Termnale S Chaptre spé Arthmétque PPCM et nombres premers Nombre premer Dre qu un enter naturel est premer sgnfe qu l admet deux dvseurs : un et lu-même. Zéro est-l un nombre premer? Un est-l un

Plus en détail

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu Lycée La Fayee Page CPGE AS cours de scences ndusrelles géne élecrque Chapre Conversseurs alernaf/connu. GENERALIES n conversseur alernaf/connu perme d almener une arge sous une enson connue évenuellemen

Plus en détail

Itineration - Paris - Í5«ne -^1^783: ÍRtCTION DU SERVICE GEOLOGIQUE ET Boite postale Orléans-La Source - tél.

Itineration - Paris - Í5«ne -^1^783: ÍRtCTION DU SERVICE GEOLOGIQUE ET Boite postale Orléans-La Source - tél. rue. Ineran - Pars - Í5«ne -^^783:94-06 ÍRCTION DU SERVICE GEOLOGIQUE ET Be psale 88-45-Orléans-La Surce - él. 87-06-60 à 64 p ll I ff - I w l I w w COMPTE-REITDU D'INTERPRETATION 'UK ESSAI DE POMPAGE

Plus en détail

Econométrie. F. Karamé

Econométrie. F. Karamé Economére F. Karamé Inroducon Qu es-ce que l économére?. Défnon Léralemen : c es la mesure en économe. Mas un peu large car cela nclu alors oues les défnons d agrégas macro-économque de la compablé naonale.

Plus en détail

AUTO INDUCTION ET BOBINES

AUTO INDUCTION ET BOBINES AUT INDUCTIN T BBINS I ) Inducon ) Mse en évdence du phénomène d'nducon e phénomène d nducon es l apparon d un couran élecrque à l néreur d un crcu ne comporan pas de généraeur. N S orsqu'on déplace un

Plus en détail

Editions ENI. Excel Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

TP Reseaux i UTILISATION D'UN SIMULATEUR DE RESEAUX INTRODUCTION

TP Reseaux i UTILISATION D'UN SIMULATEUR DE RESEAUX INTRODUCTION UTILISATION D'UN SIMULATEUR DE RESEAUX INTRODUCTION Le smulateur de réseaux que nous allons utlser au cours de ce TP a été développé par Perre Losel et est dsponble gratutement c : http://www.reseaucerta.org/outls/smulateur/.

Plus en détail

Cal ques. Accéder aux calques. i Cliquez sur l'onglet Calques de la fenêtre Calques, Canaux, Chemins.

Cal ques. Accéder aux calques. i Cliquez sur l'onglet Calques de la fenêtre Calques, Canaux, Chemins. Cal ques Accéder aux calques Calques 71 Les documents GIMP (extenson XCF) peuvent être consttués de pluseurs calques, chacun d'entre eux consttuant un élément de l'mage. GIMP opère une fuson de ces calques

Plus en détail

Régulation PID par les méthodes empiriques

Régulation PID par les méthodes empiriques Régulaton PID par les méthodes emprques. Introducton à la synthèse des régulateurs PID et objectf du TP Les systèmes asservs peuvent présenter quelques contre performances : une précson permanente nsuffsante,

Plus en détail

Ouvrez la présentation à projeter. Activez l onglet Diaporama et cliquez sur le bouton Configurer le diaporama du groupe Configuration.

Ouvrez la présentation à projeter. Activez l onglet Diaporama et cliquez sur le bouton Configurer le diaporama du groupe Configuration. Daporama Daporama PowerPont 2010 Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter. Actvez l onglet Daporama et clquez sur le bouton Confgurer

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Une voiture de masse 1200kg (considérée comme un point matériel!) monte une côte à α=5? avec une vitesse constante de v=36 km/h.

Une voiture de masse 1200kg (considérée comme un point matériel!) monte une côte à α=5? avec une vitesse constante de v=36 km/h. Exercce I : La ontée en oture Une oture de asse 00kg (consdérée coe un pont atérel!) onte une côte à α=5? aec une tesse constante de =36 k/h. a)- Calculez le traal que ournt le oteur en 5 n. b)- Quelle

Plus en détail

Microsoft WORD Fonctions de base

Microsoft WORD Fonctions de base Mcrosoft WORD 2016 Fonctons de base Table des matères Généraltés Envronnement Lancer/qutter Word 2016.................................. 7 Utlser/gérer le ruban..................................... 11 Annuler/rétablr/répéter

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

Établir une relation entre deux tables

Établir une relation entre deux tables Access 2013 Tables Relatons entre les tables Access 2013 Établr une relaton entre deux tables Les dfférents types de relaton entre les tables Établr une relaton entre les tables de la base de données va

Plus en détail

Régulation de la température d'un bâtiment.

Régulation de la température d'un bâtiment. Régulaon de la epéraure d'un bâen. I. réenaon d'une régulaon de epéraure. Condéron un bâen plu ou on ben olé, en hver, don on ouhae anenr la epéraure θ à la valeur θ (par exeple θ = 2 C). our cela, on

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. TP 4 : Eude de la errasse (Minuerie) Objecifs : Insallaions élecriques des bâimens. Prendre connaissance du CCTP, des plans dexécuion. Prendre connaissance e simuler sous chemaplic le monage Minuerie.

Plus en détail

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C...

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C... égme ransore Table des maères 1 Crc C sére soms à n échelon de enson 2 1.1 chelon de enson............................. 2 1.2 Charge d n condensaer......................... 2 1.2.1 Condons nales.........................

Plus en détail

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π edressemen monophasé commandé C.P.G.E-SI-SAFI edressemen monophasé commandé Inroducon : Un monage redresseur commandé perme d obenr une enson connue réglable à parr d une enson alernave snusoïdale. L ulsaon

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin

Notice d information contractuelle Loi Madelin Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln 1. LA RETRAITE es une convenon d assurance collecve sur la ve à adhéson ndvduelle e faculave. Les dros e oblgaons de l Adhéren peuven êre modfés par des avenans au

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6

Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6 Termales S Exercces sur les ombres complexes Page sur 6 Exercce : ) Calculer, et 5 6 7 ) E dédure, et ) Détermer les eters pour lesquels est a) u réel, b) est u magare pur, c) égal à Exercce : Ecrre sous

Plus en détail

Chapitre II- Le marché financier à l avenir incertain

Chapitre II- Le marché financier à l avenir incertain Chapre II- Le marché nancer à l avenr nceran Les agens économques qu achèen des res son movés par une espérance de renablé supéreure à celle que peu leur procura l épargne de sans rsque du marché monéare.

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

1 ère S Exercices sur les limites (3)

1 ère S Exercices sur les limites (3) ère S Exercces sur les lmtes () n donne c-dessous la courbe représentatve d une oncton déne sur l ntervalle ]0 ; + [ Dre s : - l axe des ordonnées semble asymptote à la courbe ; - la drote semble asymptote

Plus en détail

Catégorisation de séquences d activités humaines par marches aléatoires sur graphe

Catégorisation de séquences d activités humaines par marches aléatoires sur graphe Fares Haddad. fhaddad@eu.nfo.uncaen.fr Maser Recherche Langue-Image-Documen Ma - Sepembre 007 Caégorsaon de séquences d acvés humanes par marches aléaores sur graphe Responsable du sage : Youssef Chahr.

Plus en détail

EPREUVE D ENTRAÎNEMENT 21 MAI 2012

EPREUVE D ENTRAÎNEMENT 21 MAI 2012 EPREUVE D ENTRAÎNEMENT 21 MAI 2012 MATHEMATIQUES Durée : 2 heures L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation et de la rédaction entrent dans l appréciation des copies

Plus en détail

Chapitre 9 : Redressement

Chapitre 9 : Redressement Cors 9 M 2 Préamble 1. défnons 2. le hyrsor Chapre 9 : Redressemen pon de graez 4 Dodes 1. sr charge résse a. monage b. obseraon c. analyse de fonconnemen d. granders caracérsqes 2. monage sr charge RL

Plus en détail

1. Quelle est l abscisse de chacun des points : A, B, C, D, E, F, G et H?

1. Quelle est l abscisse de chacun des points : A, B, C, D, E, F, G et H? 5 ème SOUTIEN: NOMBRES RELATIFS ABSCISSE NOMBRES OPPOSES DISTANCE A ZERO EXERCICE 1 : On considère la droite graduée ci-dessous 1. Quelle est l abscisse de chacun des points : A, B, C, D, E, F, G et H?

Plus en détail

COURS ELE2700 ANALYSE DES SIGNAUX

COURS ELE2700 ANALYSE DES SIGNAUX ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE AUTOMNE 20 COURS ELE2700 ANALYSE DES SIGNAUX SÉANCE #3 (TP2) FENÊTRES TEMPORELLES OBJECTIFS Éudier e comparer l effe de différenes fenêres

Plus en détail

Paramétrer le diaporama

Paramétrer le diaporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Daporama Daporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter.

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES GLISSEURS & TORSEURS

OUTILS MATHEMATIQUES GLISSEURS & TORSEURS Statque et Cnématque des soldes 0-0 Chaptre Chap: OUTILS THETIQUES GLISSEUS & TOSEUS L'obectf de ce chaptre est de donner brèvement les outls mathématques nécessares à la compréhenson de la sute de ce

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ASSOCIEE A UNE DEGRADATION ACCUMULATIVE BIVARIEE OBSERVEE CONTINUMENT

UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ASSOCIEE A UNE DEGRADATION ACCUMULATIVE BIVARIEE OBSERVEE CONTINUMENT UNE POITIQUE DE AINTENANE PREVENTIVE ASSOIEE A UNE DEGRADATION AUUATIVE BIVARIEE OBSERVEE ONTINUENT A PREVENTIVE AINTENANE POIY ASSOIATED WITH A ONTINUOUSY OBSERVED UUATIVE BIVARIATE DETERIORATION Ha Ha

Plus en détail

TABLE DES MATIERES 1 LA NOTION D ERREUR ET DE BRUIT DE MESURE 1 2 METHODES D ESTIMATION 3 3 EXEMPLES D ESTIMATION DE PARAMETRES 13

TABLE DES MATIERES 1 LA NOTION D ERREUR ET DE BRUIT DE MESURE 1 2 METHODES D ESTIMATION 3 3 EXEMPLES D ESTIMATION DE PARAMETRES 13 ves JAOT Oobre 5 TABLE ES MATIERES LA OTIO ERREUR ET E BRUIT E MESURE METHOES ESTIMATIO 3. Paramères lés par une relaon lnéare 4.. Méhode des mondres arrés lnéares 4.. Méhode de Gauss-Marov 6. Paramères

Plus en détail

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an BTS BLANC Ma 0 Epreuve : Mathématques Géérales et Applquées Flère : DA / ARLE Durée: heures NB : Chaque parte dot être tratée sur des copes dfféretes I- MATHEMATIQUES GENERALES Exercce a b Sot le Sot la

Plus en détail

TP 4 : ESSAI DE TRACTION

TP 4 : ESSAI DE TRACTION TP 4 : ESSAI DE TRACTION Objectifs : Mettre en évidence expérimentalement la relation effort, allongement pour trois matériaux : acier, alliage léger et PVC. Déterminer expérimentalement pour chaque matériau

Plus en détail

Résumé. n Nous avons vu dans le cours précédent l estimation paramétrique pour la classification et régression pour des variables à une dimension.

Résumé. n Nous avons vu dans le cours précédent l estimation paramétrique pour la classification et régression pour des variables à une dimension. Résué Données ulvarables CHAPIRE 5: Méhoes ulvarables n ous avons vu ans le cours précéen l esaon paraérque pour la classfcaon e régresson pour es varables à une enson. n Dans ce cours nous allons vor

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR DU LOGICIEL EMC2 TURF

GUIDE DE L UTILISATEUR DU LOGICIEL EMC2 TURF GUIDE DE L UTILISATEUR DU LOGICIEL EMC2 TURF www.emc2turf.com/logiciel-emc2turf SUPPORT : contact@emc2turf.com Page 1 sur 13 Pré-requis pour utiliser le logiciel EMC2 TURF : Un compte personnel chez PMU

Plus en détail

Electromagnétisme chapitre 5 : Milieux ferromagnétiques

Electromagnétisme chapitre 5 : Milieux ferromagnétiques Electromagnétsme chaptre 5 : Mleux ferromagnétques Notons et contenus Capactés exgbles 6. Mleux ferromagnétques Amant permanent, champ magnétque créé dans son envronnement. Actons subes par un dpôle magnétque

Plus en détail

Chapitre 10 Le mouvement rectiligne uniformément accéléré Manuel, p. 221 à 242

Chapitre 10 Le mouvement rectiligne uniformément accéléré Manuel, p. 221 à 242 9. Ce problèe resseble u précéden su que les deu objes en oueen se déplcen en sens opposés. On chos coe ssèe de coordonnées un e des drgé de Monrél à Québec ec l orgne à Monrél. Ans pour le rn de rchndses

Plus en détail

Servo-positionnement (Paramètres de réglage d un correcteur)

Servo-positionnement (Paramètres de réglage d un correcteur) Date : Note /20 : EVALUATION Nom : Prénom : Classe : Servo-positionnement (Paramètres de réglage d un correcteur) FESTO-2 CP 43 CP 73 Compétences cernées en Dimensionner, évaluer les performances et choisir

Plus en détail

RDM Flexion Manuel d utilisation

RDM Flexion Manuel d utilisation RDM Flexion Manuel d utilisation Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 10 avril 2006 29 mars 2011

Plus en détail

Chargeur d outils de MOCN - Corrigé

Chargeur d outils de MOCN - Corrigé TD Corrigé - Géoérie des asses (arice d'inerie CPGE MP Chargeur d ouils de MOCN - Corrigé Q.. enseble = bras pivoan S + deu ouils E onés syériqueen possède deu plans de A syérie perpendiculaires la arice

Plus en détail

REDRESSEMENT NON COMMANDÉ

REDRESSEMENT NON COMMANDÉ 1) Montage de découerte EDESSEMENT NON COMMANDÉ Queston 1 : éalser le montage c-dessous ; la source est un GBF et les dodes sont des del ce qu permettra de sualser leur état. On rappelle qu une dode se

Plus en détail