150 ans d activité bancaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "150 ans d activité bancaire"

Transcription

1 150 ans d activité bancaire

2

3 Sommaire 4 Introduction 6 Chronologie Le XXI e siècle 37 Perspectives

4 Introduction En 2012, UBS célèbre son 150 e anniversaire. Ce jalon important dans notre longue histoire témoigne de la place de choix qu occupe notre établissement dans l évolution du secteur bancaire moderne dans le monde et de notre rôle charnière au sein de la tradition bancaire helvétique. L activité bancaire en Suisse se fonde sur une tradition qui remonte aussi loin que le Moyen-Age. Cet héritage ancien concourt à expliquer l impression largement répandue, dans le pays et au niveau international, que la Suisse a toujours été une place financière bien établie, une perception encore renforcée à maintes reprises dans la littérature populaire et dans d autres médias. En réalité, la taille et la portée internationale de l activité bancaire helvétique sont essentiellement un produit de la seconde moitié du XX e siècle et ont été fortement influencées par l Union de Banques Suisses et la Société de Banque Suisse (SBS), les deux banques qui par leur fusion en 1998 ont donné naissance à UBS. Parallèlement, cette évolution de l activité bancaire suisse moderne est profondément ancrée dans la seconde moitié du XIX e siècle. A cette époque, les «ancêtres» de l Union de Banques Suisses et de la SBS sont bien établis et contribuent activement à la construction de l économie industrialisée de la Suisse moderne. Tout commence avec la création de la Bank in Winterthur en 1862, qui fusionne ensuite avec la Toggenburger Bank en 1912 pour créer l Union de Banques Suisses. En 1872, la Basler Bankverein est fondée et devient, après une série de fusions, la Société de Banque Suisse. La fusion qui donne naissance à UBS en 1998 vise avant tout à créer un établissement véritablement mondial, capable de proposer à une clientèle privée, d entreprises, institutionnelle et souveraine l accès à des services et des marchés, à des conseils et à une exécution des ordres et des mandats hors pair à travers le monde. La fusion permet à la nouvelle UBS de s appuyer sur l expérience et les connaissances précieuses acquises au fil des années ainsi que sur les liens solides tissés dans plusieurs pays. Hors de Suisse, les ancêtres d UBS sont déjà bien présents dans de nombreuses villes sur tous les continents, l implantation la plus ancienne, Londres, remontant précisément à cent ans avant la fusion. Plus récemment, diverses acquisitions viennent ancrer plus profondément UBS dans sa vocation mondiale. Les racines historiques de certains établissements repris par l Union de Banques Suisses, la SBS et UBS dans les années 1980, 1990 et 2000 remontent également au XIX e siècle. C est notamment le cas de la société de courtage américaine Paine Webber, qui est à l origine de l actuelle division UBS Wealth Management Americas. Parmi les premiers exemples de l héritage historique d UBS figure Phillips & Drew, un prédécesseur d UBS Global Asset Management, créé en S.G. Warburg, un fondement essentiel pour le développement de l actuelle division Investment Bank d UBS, voit le jour quelques décennies plus tard. Une approche dynamique face au changement a été la clé de voûte de la réussite d UBS. 4

5 Au fil des pages, cette brochure vous présente un aperçu des 150 premières années d existence d UBS, en s attachant plus particulièrement à montrer que notre parcours est indissociable de l histoire politique et économique de notre marché national qu est la Suisse. Nous évoquons les processus qui ont été à la base de l évolution historique d UBS tout en mettant en lumière le profond enracinement international dans lequel puise l actuelle UBS. Toutefois, étant donné sa portée limitée, cette publication n a pas pour ambition d être un compte rendu exhaustif de l histoire d UBS ou de la Suisse. Nous espérons que vous prendrez plaisir à découvrir ce survol fascinant du parcours de notre établissement, un parcours qui, de toute évidence, est loin d être terminé. Comme le montre clairement cette brochure, une approche dynamique face au changement, reposant sur la capacité d identifier et d exploiter les opportunités et celle de relever les défis qui se présentent, a été la clé de voûte de la réussite d UBS et continuera d être essentielle pour sa réussite future. Le symbole des clés et le logo de l Union de Banques Suisses sont réunis pour créer le logo actuel d UBS. 5

6 Chronologie Depuis la fondation de la Bank in Winterthur en 1862, plus de 300 établissements financiers, qu il s agisse de banques privées, de caisses d épargne, de gestionnaires de fortune, de courtiers ou de banques commerciales, sont venus se fondre dans ce qui est l UBS d aujourd hui. Toutes ces fusions et acquisitions ont apporté leur pierre aux riches fondations historiques de notre établissement, contribuant à sa diversité et au caractère universel de son expérience. Le diagramme ci-dessous présente une vue d ensemble de nos principaux prédécesseurs, au rang desquels l Union de Banques Suisses et la Société de Banque Suisse figurent en bonne place. Parmi d autres, les établissements financiers figurant dans le diagramme ont joué un rôle important dans l évolution d UBS telle que nous la connaissons aujourd hui. 6

7 7

8 De la Bank in Winterthur à l Union de Banques Suisses 1862 La Bank in Winterthur devient opérationnelle La Toggenburger Bank est fondée à Lichtensteig, dans le canton de Saint-Gall La Basler Bankverein est fondée à Bâle. 1879/ Fondation de Jackson & Curtis suivie par Paine & Webber à Boston G. A. Phillips & Co. est fondé à Londres avant de devenir Phillips & Drew Une série de fusions et acquisitions aboutissent à la Société de Banque Suisse La SBS ouvre le premier bureau d une banque suisse à Londres La SBS commence à publier régulièrement des analyses économiques La Bank in Winterthur acquiert l immeuble au 44 Bahnhofstrasse et devient un courtier autorisé auprès de la Bourse de Zurich La Bank in Winterthur fusionne avec la Toggenburger Bank pour former l Union de Banques Suisses.

9 La Bank in Winterthur à Winterthour. Comité fondateur de la Bank in Winterthur. La Toggenburger Bank à Lichtensteig. L UBS d aujourd hui est le fruit de la fusion en 1998 de deux grandes banques suisses, la Société de Banque Suisse et l Union de Banques Suisses. Lorsque les deux banques fusionnent, elles ont derrière elles une longue histoire puisant ses racines dans la seconde moitié du XIX e siècle. Ces origines historiques d UBS sont intimement liées à l émergence de la Suisse moderne, que ce soit sur le plan politique ou économique. En 1848, la Suisse devient un Etat fédéral composé de 22 cantons auparavant indépendants. Parallèlement à la nouvelle Confédération helvétique, un espace économique unitaire est créé. A l époque, l économie industrielle de la Suisse est dominée par le coton et la soie, suivis du secteur des montres et de l horlogerie. Quelque 170 banques existent déjà aux côtés de plusieurs banquiers privés. Le pays manque cependant de banques capables de financer son industrialisation, en particulier la construction de son système ferroviaire. A la fin des années 1850, 50 millions de francs suisses par an sont investis dans les chemins de fer pour répondre à la demande croissante générée par l industrialisation galopante. De la Bank in Winterthur à l Union de Banques Suisses La Bank in Winterthur sera justement ce type de banque. Lorsque la période de souscription de ses actions s achève avec succès le 25 juin 1862, la Bank in Winterthur voit officiellement le jour avec un capital-actions initial de 5 millions de francs. La première pierre fondatrice de l UBS d aujourd hui est posée. Prenant le nom de sa ville d origine, la Bank in Winterthur entend soutenir activement le développement commercial et industriel de la région. Comptant alors environ habitants, la ville de Winterthour va devenir le pôle industriel du nord-est de la Suisse dans la deuxième moitié du XIX e siècle. La ville joue un rôle important dans la construction et l expansion du réseau ferroviaire du pays, tant au sein de la région qu au travers de ses usines, notamment celles de la Schweizerische Lokomotiv- und Maschinenfabrik (Société suisse de construction de locomotives et de machines). En 1863 a lieu un autre événement important. La Toggenburger Bank, qui tire son nom de la région du Toggenbourg située dans le canton de Saint-Gall, en Suisse orientale, est fondée dans la petite ville de Lichtensteig. Dotée d un capital-actions initial de 1,5 million de francs, elle est spécialisée dans le domaine hypothécaire et l épargne au plan national, même si elle contribue également au développement de l industrie locale 9

10 de la broderie. En 1912, la Bank in Winterthur et la Toggenburger Bank fusionnent pour former l Union de Banques Suisses. De la Basler Bankverein à la Société de Banque Suisse (SBS) Tandis que Winterthour devient un pôle d industrialisation pour la Suisse dans la région de Zurich, la ville de Bâle, voisine de la France et de l Allemagne, domine l économie du nordouest du pays. Avec ses quelque habitants dans les années 1860, la ville est située à un carrefour stratégique, à la croisée des chemins de l Europe centrale. Elle bénéficie de sa position de berceau de l industrie nationale des rubans de soie, un secteur d exportation majeur, et en tant que base pour d importants marchands, dépositaires et agents. Plusieurs banques privées sont établies depuis longtemps à Bâle et la Basler Bankverein, l ancêtre en ligne directe de la Société de Banque Suisse (SBS), en est issue. En 1854, six établissements bancaires signent un accord visant à la gestion conjointe des prêts. En 1856, les membres de ce consortium bancaire, connu sous le nom de «Bankverein», décident d unir leurs forces et de «créer un grand établissement financier par En 1912, la Bank in Winterthur et la Toggenburger Bank fusionnent pour former l Union de Banques Suisses. actions dans la ville de Bâle». C est chose faite en 1872 avec la naissance de la Basler Bankverein en tant que banque à part entière. La proximité de Bâle avec l Allemagne influe sur la naissance de la Basler Bankverein. La victoire de la Prusse sur la France en et l unification consécutive de l Allemagne déclenchent un essor économique et financier massif en Allemagne, qui se répercute également en Suisse. Non seulement le protocole pour la constitution de la Basler Bankverein est signé à Francfort, mais c est une banque allemande qui apporte les capitaux, conjointement aux six banques privées bâloises. Avec sept des 17 administrateurs initiaux domiciliés hors de Billets de banque en francs suisses émis par la Toggenburger Bank. Prospectus d actions de la Basler Bankverein, La Basler Bankverein à Bâle. 10

11 Suisse, la Basler Bankverein, fondée avec un capital-actions de 30 millions de francs suisses au total, affiche depuis le début une vocation internationale. Comme la Bank in Winterthur, la Basler Bankverein joue un rôle important dans l industrialisation rapide de la Suisse, notamment en contribuant à faire de la ville de Bâle le centre de l industrie chimique helvétique et en finançant la construction des chemins de fer. De fait, le projet ferroviaire le plus ambitieux de l époque est réalisé grâce à la participation active de la Basler Bankverein et de la Bank in Winterthur. En 1882, le tunnel du Gothard long de 15 km, un projet de 227 millions de francs suisses, est terminé, assurant une liaison ferroviaire qui faisait cruellement défaut à travers les Alpes. La Basler Bankverein participe financièrement et personnellement à sa construction, tandis que la Bank in Winterthur finance les locomotives qui utiliseront cet incroyable chef-d œuvre d ingénierie. Zurich et Bâle A dix ans d intervalle, la Basler Bankverein et la Bank in Winterthur convergent vers Zurich, la première en fusionnant avec la Zürcher Bankverein et en bâtissant un immeuble sur la Paradeplatz, la place aujourd hui emblématique du secteur bancaire zurichois. En 1906, la Bank in Winterthur acquiert un bâtiment au 44 Bahnhofstrasse. Situé exactement en face du siège actuel d UBS dans une rue construite moins de cinquante ans auparavant, il permet d accéder facilement à la Bourse de Zurich. Ouverte en 1880, la Bourse devient la plus importante de Suisse pendant la première moitié du XX e siècle. Plus ou moins à la même époque, en 1907, la Banque nationale suisse (BNS) entre en activité à Berne et Zurich après sa création en 1905 par décret fédéral. Cette institution est alors, et le demeure aujourd hui, un élément clé du développement futur de l économie suisse en général et du secteur financier helvétique en particulier. Devenu la monnaie officielle de la Suisse en 1850, le franc suisse avait remplacé Au cours des décennies suivantes, la Basler Bankverein se développe en unissant ses forces avec la Zürcher Bankverein (Zurich) et la Schweizerische Unionbank (Saint-Gall). Après l acquisition de la Basler Depositen-Bank, la banque prend le nom de Société de Banque Suisse (SBS) en Paine, Webber & Co., Boston, Bahnhofstrasse / Poststrasse, Zurich, Construction du tunnel du Gothard. 11

12 Fröschengraben, Zurich, qui fera ultérieurement partie de la Bahnhofstrasse. Immeuble de la SBS à la Paradeplatz de Zurich, Accord de fusion entre la Bank in Winterthur et la Toggenburger Bank, Bureaux de l Union de Banques Suisses, Münzhof, Bahnhofstrasse, Zurich. 13 monnaies et 319 pièces différentes. Jusqu à la fondation de la BNS, toutefois, l émission des différents modèles de francs suisses est confiée à des dizaines de banques commerciales dans tout le pays, dont la Toggenburger Bank. En 1907, ce système ad hoc est remplacé par un franc suisse standard émis par la BNS sur la base de l étalon-or. Malgré l implantation des deux prédécesseurs d UBS à Zurich, leurs sièges demeurent ailleurs. Celui de la SBS, par exemple, restera toujours dans sa ville natale de Bâle. Quant à l Union de Banques Suisses, elle conserve deux sièges sociaux à Winterthour et à Saint-Gall jusqu en La banque transfert ensuite son siège à Zurich, au bien nommé Münzhof (qui littéralement signifie «Cour de la Monnaie»). Le siège occupe désormais le 45 Bahnhofstrasse, ouvert en 1917, et, avec sa pierre de taille rustiquée et ses éléments de ferronnerie décorative aux portes et aux fenêtres, il reflète un sentiment de solidité et d imperturbabilité. Avec deux sièges à Bâle et à Zurich, la structure juridique actuelle d UBS témoigne encore de ce parcours historique. A l aube du XX e siècle En 1912, l Union de Banques Suisses est créée avec un capitalactions initial de 35 millions de francs suisses. La Bank in Winterthur et la Toggenburger Bank n ont pas attendu leur fusion pour étendre le champ de leurs activités sur le territoire helvétique. Elles ont financé diverses activités qui auront leur importance pour l avenir de la Suisse, notamment dans le secteur de l assurance en plein essor. En ce qui concerne le rayonnement géographique, toutefois, la SBS va plus loin en devenant la première banque suisse à s implanter dans la City de Londres, qui est déjà à cette époque une place financière internationale. Le 1 er juillet 1898, la Swiss Bankverein entre en activité à Londres et ouvre les portes de sa nouvelle succursale au 40 Threadneedle Street. Cette succursale est seulement la quatrième que la SBS ouvre (après Bâle, Zurich et Saint-Gall) et atteste de sa reconnaissance précoce de la nécessité d une présence internationale. Durant les décennies qui suivent, la succursale SBS de Londres est au cœur de toutes ses activités à l étranger. Une présence à Londres est essentielle pour jouer un rôle actif dans les grandes tendances à l échelle internationale. Londres est indubitablement la première place financière du monde et, selon une estimation contemporaine, son importance pour l économie mondiale est illustrée par le fait que la moitié des 160 banques présentes dans la City à cette époque ne sont pas britanniques. Privilégiant au départ les activités de banque commerciale internationale notamment le financement d importations vers la Russie et l octroi de prêts pour le développement des 12

13 Les racines historiques d UBS Wealth Management Americas Il n y a aujourd hui rien d étonnant à ce que la présence mondiale d UBS repose fortement sur ses racines historiques profondément ancrées au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Cela n est pas seulement dû à une prise de conscience précoce de la nécessité d être implanté dans les principaux centres financiers du monde, mais s explique aussi par les importants prédécesseurs d UBS dans ces pays. L exemple le plus significatif est la création de deux associations de courtiers à Boston dans le dernier quart du XIX e siècle. William A. Paine et Wallace G. Webber s installent en 1880 (Paine, Webber & Co. depuis 1881) dans la même rue que le partenariat entre Charles C. Jackson et Laurence Curtis (Jackson & Curtis), établi en Ces deux vénérables sociétés fusionnent en 1942 et sont le fondement de ce qu est aujourd hui l activité Wealth Management Americas d UBS. Durant la première moitié du XX e siècle, Paine, Webber & Co. est contrôlée par la famille Paine. Réputé être l un des hommes les plus riches de la Nouvelle-Angleterre, William A. Paine meurt en septembre 1929, un mois avant le terrible Vendredi noir qui sonne le début du krach boursier de Wall Street. Si Jackson & Curtis et Paine, La présence mondiale d UBS repose fortement sur ses racines historiques profondément ancrées au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Webber & Co. en réchappent, l onde de choc de la Grande Dépression est certainement à l origine des discussions entamées en 1939 en vue d un regroupement. La fusion qui donne naissance à Paine, Webber, Jackson & Curtis (PWJ&C) est scellée le 29 juin Parallèlement à la prospérité croissante des Etats-Unis d après-guerre, les activités de PWJ&C se développent rapidement. De 23 succursales à l époque de la fusion en 1942, l établissement passe à 30 bureaux en 1955, puis à 45 dix ans plus tard. En 1963, son siège est transféré de Boston à New York. Suite à divers changements, fusions et acquisitions, PWJ&C s agrandit d une activité dans les instruments à revenu fixe (F.S. Smithers & Co., 1973), d une société de fonds de placement fermés (Abacus Fund, 1972), et d un service d analyse financière et de conseil en placement (Mitchell Hutchins, 1977). En reprenant Abacus, la société entre en Bourse et décide, deux ans plus tard, de constituer PaineWebber Inc. en holding, avec PWJ&C comme filiale principale. En 1980, l établissement compte 161 succursales dans 42 Etats américains et six bureaux en Europe et en Asie. Paine Webber est ainsi implanté dans toute l Amérique et son populaire slogan publicitaire «Thank You, Paine Webber» le fait connaître au-delà de son importante base de clientèle. Paine Webber ne cesse de se développer jusqu à son acquisition par UBS fin En 1995 elle avait acquis la société bancaire de courtage et d investissement Kidder, Peabody & Co. En avril 2000, il rachète encore J.C. Bradford & Co., ajoutant 900 courtiers et 46 milliards de dollars américains d actifs clients aux 7600 courtiers et 452 milliards de dollars de fonds de clients existants de Paine Webber. 13

14 Survivre aux premières crises Dans le dernier quart du XIX e siècle, l industrialisation de pays comme la Suisse progresse à un rythme sans précédent. Le développement économique de l Europe et des Etats-Unis est néanmoins sévèrement ébranlé, à intervalles réguliers, par différentes crises. Ces événements n épargnent pas les ancêtres de l UBS d aujourd hui. Si la Bank in Winterthur peut annoncer, en 1872, un dividende total de 11% pour ses actionnaires, une crise majeure est cependant sur le point d éclater. Le 9 mai 1873, l Europe et les Etats-Unis plongent dans une grave dépression économique, qui se prolongera audelà de Cette crise finit par forcer la banque à créer un «compte de liquidation» dans lequel elle transfert la moitié de ses réserves ordinaires pour couvrir les pertes effectives et futures potentielles. Porté à 1,9 million de francs suisses à fin 1879, le compte est entièrement utilisé. En 1883, la Bank in Winterthur épuise également ses réserves de 1,3 million de francs et se retrouve avec un bilan débiteur de près de 2 millions de francs. La banque voit le cours de son action chuter à 350 francs en 1883 (contre 650 dix ans plus tôt) et ne peut verser aucun dividende entre 1884 et Il en résulte un remaniement complet du conseil d administration en 1884, seuls trois des anciens membres continuant d y siéger, mais aucun de ceux qui ont fondé la banque en En 1895, la Bank in Winterthur s est redressée, à l instar de l autre grand prédécesseur d UBS, la Basler Bankverein, qui a dû, quelques années auparavant, reconnaître publiquement que «l établissement se trouve dans un état précaire». Aux Etats-Unis, Paine, Webber & Co. subit la crise financière de 1883 et, dix ans plus tard, la Panique de 1893, qui pousse Wallace Webber, co-fondateur du partenariat, à se retirer. Mais, lorsqu il veut reprendre le capital investi dans la société, «il n y a plus rien à retirer». Paine, Webber & Co. a survécu. William A. Paine dira plus tard à propos de la crise de 1893: «Nous avions passé treize ans à gagner la confiance des gens et à développer nos ressources précisément dans l optique d une telle crise. Lorsqu elle a éclaté, nous l avons surmontée plus facilement que des groupes beaucoup plus riches que nous.» Rue de la Corraterie, Genève,

15 chemins de fer en Asie de l Est la SBS de Londres ne tarde pas à étendre son champ d action avec l acquisition de la banque privée Blake, Boissevain & Co. Cela lui donne accès à un large éventail d opérations sur titres en Hollande et aux Etats-Unis ainsi qu à des contacts élargis en Suisse et en Allemagne. Une deuxième succursale est ouverte en février 1912 dans le West End londonien, à côté du bureau des chemins de fer suisses, afin d offrir ses services au secteur lucratif des voyages et du tourisme. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la SBS (re)devient rapidement une des banques étrangères de premier plan à Londres. Preuve manifeste de son esprit d innovation tourné vers l avenir, c est dans ses nouveaux locaux à l angle de Gresham Street et de Coleman Street que le premier commutateur téléphonique interne de Londres est installé. En 1912, la SBS montre également son intérêt à regarder au-delà des côtes européennes et en direction du pays qui est en train de supplanter la Grande-Bretagne en tant que première puissance économique mondiale, à savoir les Etats-Unis d Amérique. Si ce n est pas avant l éclatement d un autre conflit majeur, en 1939, que la SBS prend pleinement pied à New York, devenu alors le pôle financier du monde, elle n en a pas moins déjà noué des liens commerciaux avec les Etats-Unis en La trace de ces liens relie toutefois la banque à l un des événements les plus tragiques de l histoire du tourisme et des voyages. Lors d un déplacement professionnel à New York, le président de la SBS et son successeur réchappent en effet du naufrage du navire à bord duquel ils voyagent, le tristement célèbre Titanic. Au début du XX e siècle, en dépit des activités de la SBS à l étranger, aucune banque helvétique n est classée parmi les 50 premières banques mondiales. En 1900, le secteur suisse Au début du XX e siècle, aucune banque helvétique n est classée parmi les 50 premières banques mondiales. des services financiers dans son ensemble occupe le septième rang mondial, derrière Londres, Paris, Berlin, New York, Bruxelles et Amsterdam. Cela va profondément changer au cours des décennies suivantes. A la fin des années 1940, le secteur financier helvétique s est alors hissé au troisième rang, derrière New York et Londres. Bureaux de l Union de Banques Suisses à Aarau. Bureaux de la SBS à Saint-Gall. 15

16 Des temps difficiles deux guerres mondiales et une crise économique 1912 L Association suisse des banquiers est créée L Union de Banques Suisses inaugure son nouveau bâtiment au 45 Bahnhofstrasse, à Zurich, son siège actuel L Union de Banques Suisses crée un fonds de pension pour ses collaborateurs Dillon, Read & Co., New York, lance le premier fonds de placement fermé depuis la fin de la Première Guerre mondiale L Union de Banques Suisses lance son magazine interne trimestriel SBG-Blätter La SBS co-crée le premier fonds immobilier suisse (Swissimmobil Serie D) L Union de Banques Suisses fonde Intrag, Zurich, une société de gestion de fonds de placement Intrag lance AMCA, le premier fonds de placement suisse à capital variable Jackson & Curtis et Paine, Webber & Co. fusionnent pour devenir Paine, Webber, Jackson & Curtis, basé à Boston Le siège de l Union de Banques Suisses est transféré de Winterthour et Saint-Gall à Zurich. 16

17 «Vendredi noir» à New York, octobre La SBS à Londres dans les années La Suisse dans la Première Guerre mondiale. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate en 1914, l Union de Banques Suisses et la SBS ont toutes deux gagné leurs galons de grandes banques de Suisse. De fait, les fondements historiques de l ensemble des divisions de l UBS d aujourd hui sont déjà posés à cette époque. Il en va de même des activités de gestion de fortune, même si les prédécesseurs d UBS ne mettent pas sur pied des unités expressément consacrées au «private banking» avant les années Ces services sont offerts quasiment depuis le début. La Toggenburger Bank, par exemple, se dote d un «service spécialisé pour les capitalistes et la gestion de fortune». Dans le jargon de la conformité de l époque, la banque précise que ce service (installé dans un bureau séparé avec une entrée séparée) «ne doit proposer que des investissements en capital solides et doit sérieusement s abstenir d encourager les clients à investir audessus de leurs moyens ou dans des titres douteux car cela va totalement à l encontre des principes et de la tradition de la banque». En conséquence, des activités de conseil en placement et de gestion de fortune sont déployées, généralement par des gestionnaires individuels s occupant de clients fortunés individuels, même si elles restent relativement marginales au regard de l ensemble des services proposés par les ancêtres d UBS. La Première Guerre mondiale et ses suites Basées dans un pays resté neutre durant la Première et la Seconde Guerre mondiale, l Union de Banques Suisses et la SBS bénéficient de la stabilité de la Suisse, tant recherchée par les clients. Même si l impact de la Première Guerre mondiale est clairement ressenti dans le pays, sa neutralité contribue à protéger ses citoyens des dégâts sans précédent et des terribles pertes humaines que ses voisins subissent. Les destructions provoquées par la Première Guerre mondiale et ses suites touchent également certains secteurs de l économie suisse en particulier. A titre d exemple, en 1922, la SBS célèbre son 50 e anniversaire, marquant l occasion en donnant à chacun de ses employés une montre de poche suisse. Cette initiative apporte un appui précieux à l industrie horlogère helvétique, dont les exportations vers les Etats-Unis ont accusé une sévère baisse. Au début des années 1920, le nombre d employés de la SBS franchit pour la première fois la barre des 2000, l Union de Banques Suisses en comptant 1000, signe que les retombées économiques de la guerre sur les deux banques n ont pas été trop dramatiques. 17

18 Les deux établissements ne sont toutefois pas épargnés par les conséquences de la Première Guerre mondiale, telle l instabilité politique et économique qui frappe la majeure partie de l Europe. Au lendemain du conflit, l Allemagne, qui est alors, comme aujourd hui, le pivot de l économie européenne, est confrontée à de graves difficultés économiques et financières, symbolisées par les niveaux d inflation records atteints en Si une certaine stabilité se fait jour les années suivantes, ce bref «âge d or» ne va pas durer. En 1929, la Grande Dépression bouleverse radicalement la situation économique et financière de la plupart des pays du monde. La Grande Dépression Le 3 septembre 1929, la Bourse de New York grimpe à 381, un sommet qu elle n atteindra plus durant plus d un quart de siècle. Il n est cependant pas immédiatement apparent que Wall Street est sur le point de s effondrer, ce qu elle fait à fin octobre (le Dow touchant son plancher à 41 en juillet 1932). Une observation formulée dans une brochure commémorant le 50 e anniversaire de Jackson & Curtis fin 1929 donne une idée de l optimisme irrationnel qui prévaut durant cette première phase de la récession: «La situation financière de l Amérique est si solide que le ralentissement n a pas été marqué par les événements dramatiques auxquels on avait assisté en 1893 et Il s est agi tout au plus d un gros orage au milieu d une journée ensoleillée.» En Suisse, la spirale descendante de l économie internationale est parfaitement symbolisée par la situation désastreuse dans laquelle se retrouve l industrie emblématique de l horlogerie. Dans les années 1930, les exportations horlogères sont réduites des deux tiers et près de la moitié des employés du secteur perdent leur emploi. La tendance à engager du personnel qui caractérise les prédécesseurs d UBS s inverse également, l Union de Banques Suisses réduisant ses effectifs d un quart entre 1931 et Les bouleversements politiques et économiques de la décennie, symbolisés et accélérés par des événements aussi dramatiques que la faillite, en 1931, de l établissement autrichien Creditanstalt, la plus grande banque d Europe centrale et orientale, plongent la place financière helvétique dans une zone de turbulences dangereuse. En 1933, la Suisse est contrainte de venir au secours de l une de ses grandes banques, la Banque Populaire Suisse, en reprenant 100 millions de francs du capital coopératif de la banque, l équivalent à peu de choses près du quart des dépenses totales du gouvernement helvétique pour cet exercice. D autres banques ont moins de chance, une soixantaine étant rachetées ou fermées entre 1930 et En 1936, la Suisse est obligée de dévaluer Vu la rapide détérioration de la conjoncture américaine, cette brochure commémorative avec sa vision optimiste vite réfutée n est sans doute pas restée longtemps en circulation. Parmi les événements dramatiques qui marquent le début des années 1930, le futur partenaire de fusion de Jackson & Curtis, Paine, Webber & Co., est entraîné dans la chute de l empire ferroviaire des frères Van Sweringen et les actions détenues à titre de garantie pour les 33 millions de dollars dus à Paine, Webber & Co. doivent être vendues à perte. La Seconde Guerre mondiale. New York à la fin des années

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Jeudi 19 novembre 2015, 10h30 (Ouverture des portes à 9h00) BERNEXPO, Halle 4 Mingerstrasse 6, 3014 Berne Ces

Plus en détail

La suspension de l étalon-or au Canada

La suspension de l étalon-or au Canada La suspension de l étalon-or au Canada (1914-1926) Canada, obligation de la Victoire de 100 dollars, 1915 Cette émission d obligations témoigne du fait que le Canada était arrivé à maturité sur le plan

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable

gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable nos origines La Banque Migros a été fondée en toute modestie en 1958, au 3 e étage de l immeuble Migros de la Limmatplatz à Zurich. Aujourd

Plus en détail

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss.

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss. Économie, connaiss.de base Question 1 Économie, connaiss.de base Réponse 1 Quels sont les six types de banques les plus importants? les grandes banques les banques cantonales les banques régionales/caisses

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux Module 6 : Comprendre comment l'activité économique est financée et analyser les conséquences de la globalisation financière 6.1 : Identifier les modes de financement de l'activité économique et analyser

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)»

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Département fédéral des finances DFF Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Etat: septembre 2014 Questions et réponses Que demande l initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

PAX-FondsInvest. Pour que votre capital soit en bonne compagnie

PAX-FondsInvest. Pour que votre capital soit en bonne compagnie PAX-FondsInvest Pour que votre capital soit en bonne compagnie Des placements alliant prévoyance et performance Tout investisseur désire combiner un rendement aussi attrayant que possible avec un haut

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Un meilleur raisonnement pour les marchés modernes

Un meilleur raisonnement pour les marchés modernes Un meilleur raisonnement pour les marchés modernes RÉSERVÉ À L USAGE DES COURTIERS Réunir NexGen et Natixis Les conseillers connaissaient la Société financière NexGen pour sa gamme diversifiée d investissements

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

CHAPITRE II : PRESENTATION DE LA BANQUE CENTRALE DU CONGO

CHAPITRE II : PRESENTATION DE LA BANQUE CENTRALE DU CONGO 1 CHAPITRE II : PRESENTATION DE LA BANQUE CENTRALE DU CONGO Dans ce chapitre nous allons définir présenter l institution bancaire BBC, nous allons parler de son historique, son organisation et son fonctionnement.

Plus en détail

«too big to fail» : une réglementation ciblée renforce la place financière

«too big to fail» : une réglementation ciblée renforce la place financière 23 OCTOBRE 2011 FICHE THEMATIQUE : REGLEMENTATION DES MARCHES FINANCIERS «too big to fail» : une réglementation ciblée renforce la place financière Les grandes banques jouent un rôle clé dans notre économie.

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

le Fonds à revenu mensuel élevé américain Manuvie

le Fonds à revenu mensuel élevé américain Manuvie ZOOM sur : le Fonds à revenu mensuel élevé américain Manuvie Une approche des placements éprouvée qui met l accent sur la conservation du capital et vise à tirer profit du potentiel de croissance du marché

Plus en détail

Bref portrait. LGT Bank (Suisse) SA

Bref portrait. LGT Bank (Suisse) SA Bref portrait LGT Bank (Suisse) SA S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein (à gauche) et Heinrich Henckel (à droite) Votre partenaire pour des générations Chère cliente, cher client, Au cours de

Plus en détail

Norme canadienne 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Norme canadienne 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Norme canadienne 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1.1 Définitions 1.2 Détention de titres par des actionnaires canadiens 1.3 Statut d émetteur

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

souscrire un contrat luxembourgeois

souscrire un contrat luxembourgeois souscrire un contrat luxembourgeois Au Grand-Duché, les souscripteurs de contrat d assurance vie ou de capitalisation qui bénéficient d un régime de protection contrôlé par les pouvoirs publics ont, en

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Projet Retenue à la source libératoire

Projet Retenue à la source libératoire Décembre 2009 Projet Retenue à la source libératoire Retenue à la source libératoire sur les avoirs déposés auprès de banques dans le cadre de relations transfrontalières SOMMAIRE Résumé... 3 1. Situation

Plus en détail

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +4 44 63 3 communications@snb.ch Zurich, le 8 juin 205 Les banques suisses 204 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse Résumé

Plus en détail

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Révisé en janvier 2011 Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement

Plus en détail

Le Conseil d administration de Dexia qui s est tenu le jeudi 5 février 2004 a pris connaissance du rapport d activité.

Le Conseil d administration de Dexia qui s est tenu le jeudi 5 février 2004 a pris connaissance du rapport d activité. Le 5 février 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Activité du groupe Dexia en 2003! Année record dans les services financiers au secteur public local! Reprise dans les services financiers de proximité! Encours de

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Fund

Wealth & Tax Planning Private Fund Wealth & Tax Planning Private Fund Parties dans un Private Fund Structure simplifiée Structure le Private Fund Mandant = Sponsor Définit le cadre opératif Administrateur Chargé de l évaluation des actifs,

Plus en détail

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez.

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Be selective. Swiss Invest En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Bienvenue en Suisse Depuis des décennies, la Suisse offre la stabilité et la sécurité auxquelles on aspire pour des

Plus en détail

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Traduction française en cas de divergence, la version allemande fait foi. Communiqué de presse Berne, le 5 mars 2014 Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Bénéfice brut en hausse

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement Directives de placement de Tellco Fondation de placement valable au 09.03.2015 Tellco Fondation de placement Bahnhofstrasse 4 Postfach 713 CH-6431 Schwyz t + 41 41 819 70 30 f + 41 41 819 70 35 tellco.ch

Plus en détail

États-Unis. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

États-Unis. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr États-Unis Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

PLACE FINANCIERE SUISSE

PLACE FINANCIERE SUISSE PLACE FINANCIERE SUISSE Importance économique et interactions avec la place industrielle Une étude réalisée sur mandat de l Association suisse des banquiers et d economiesuisse Mars 2011 Editeur BAK Basel

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Infos financières Décembre 2014

Infos financières Décembre 2014 Infos financières Décembre 14 Évolutions monétaires à Saint-Pierre-et-Miquelon au septembre 14 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Conséquence d une activité mondiale plus faible que prévu

Plus en détail

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Septembre 2012 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, les assurances ont accru leur contribution à la création

Plus en détail

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. Si vous avez le moindre doute quant aux suites à donner à ce document, veuillez consulter immédiatement votre courtier, banquier, conseiller

Plus en détail

6. Marchés financiers et financement

6. Marchés financiers et financement Frédéric Monnerat, (canton of Geneva) 6. Marchés financiers et financement Sommaire 6.1 La place financière suisse 6.2 La Banque nationale suisse 6. Le système bancaire suisse 6.4 L obtention de crédits

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés BlueBay : À la pointe des titres à revenu fixe spécialisés BlueBay a été fondée

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Norvège. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Norvège. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Norvège Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIèRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation?

21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation? 21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation? Les sphères d influence dans le système monétaire international

Plus en détail

Placements financiers et opérations financières à titre privé des collaborateurs de la BNS

Placements financiers et opérations financières à titre privé des collaborateurs de la BNS Compliance financières à titre privé des I. Dispositions générales 01. But et objet La présente directive définit les restrictions relatives aux placements financiers et aux opérations collaborateurs de

Plus en détail

Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement

Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placemen nt Fondation des Clubs garçons et filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Table des

Plus en détail

Statuts d UBS SA 22 février 2011

Statuts d UBS SA 22 février 2011 Statuts d UBS SA février 0 Le présent texte est une traduction de l original allemand («Statuten»). Seul le texte en langue allemande fait foi. Sommaire Chapitre er Raison sociale, siège, but et durée

Plus en détail

LETTRE AUX ACTIONNAIRES

LETTRE AUX ACTIONNAIRES LETTRE AUX ACTIONNAIRES Commentaire sur l évolution des affaires du Groupe VZ au 1 er semestre 2014 VZ Holding SA Beethovenstrasse 24 8002 Zurich GROUPE VZ : PREMIER SEMESTRE 2014 Madame, Monsieur, chers

Plus en détail

Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)»

Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)» COMITÉ DU 2 JUILLET 204 Berne, le 26 juin 204/5 décembre 204 Annexe 20 DL traduction ultérieure au Comité le texte allemand fait foi. Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission

Plus en détail

Le dollar canadien sous le régime de l étalon-or

Le dollar canadien sous le régime de l étalon-or Canada, pièce de 10 dollars, 1912 Terre-Neuve émit des pièces en or dès 1865, mais le Dominion du Canada ne fit de même que de 1912 à 1914, lorsque la nouvelle succursale d Ottawa de la Monnaie royale

Plus en détail

PLACEMENTS AGF. Une envergure mondiale

PLACEMENTS AGF. Une envergure mondiale Une envergure mondiale La Société de Gestion AGF Limitée un aperçu Depuis plus d un demi-siècle, AGF offre des services de gestion de placements à des particuliers et à une clientèle institutionnelle du

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

Votre accès à un monde de placements

Votre accès à un monde de placements Portefeuille HSBC Sélection mondiale MD Votre accès à un monde de placements Accès à des gestionnaires de portefeuille à l échelle locale et mondiale Le service Portefeuille Sélection mondiale tire profit

Plus en détail

par Katherine Steinhoff et Geoff Bickerton Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes

par Katherine Steinhoff et Geoff Bickerton Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes par Katherine Steinhoff et Geoff Bickerton Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes Préparée pour la 21 e Conférence sur l économie de la poste et de la livraison, tenue du 29 mai au 1 er

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la Alger, le 11 Juin 2015 Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la croissance 1. Stabilité macroéconomique et financière Contrairement aux années 1990 marquées par l ajustement structurel (1991

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 06 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 10 février 2013 Le commerce extérieur du canton de Genève en 2011 En 2011, selon les résultats définitifs de la statistique du commerce extérieur établie par l Administration

Plus en détail

Octobre 2013. Dossier de presse

Octobre 2013. Dossier de presse Octobre 2013 Dossier de presse Table des matières 1. Le Groupe BIL p 3 Banque Internationale à Luxembourg SA p 3 Histoire et faits marquants p 4 2. La BIL en chiffres...p 5 3. La BIL en Belgique.p 5 Activités

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Octobre 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2001 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Influence du marché du gaz sur le marché de l électricité suisse

Influence du marché du gaz sur le marché de l électricité suisse Influence du marché du gaz sur le marché de l électricité suisse Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Le gaz naturel influence le marché de l électricité uniquement à travers

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Luxembourg Introduction à Altraplan Luxembourg La compagnie Altraplan Luxembourg est une compagnie d assurances créée en 1996, se targuant d une expertise inégalée dans

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

Commission financière de l AFEP. Structure de l épargne et financement des économies européennes 21 juin 2000

Commission financière de l AFEP. Structure de l épargne et financement des économies européennes 21 juin 2000 Commission financière de l AFEP Structure de l épargne et financement des économies européennes 2 juin 2000 Jacques de Larosière Président de l Observatoire de l Epargne Européenne Le bouclage classique

Plus en détail

En dollars canadiens, sauf indication contraire TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945 Pour publication immédiate Le 26 novembre 2015

En dollars canadiens, sauf indication contraire TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945 Pour publication immédiate Le 26 novembre 2015 En dollars canadiens, sauf indication contraire TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945 Pour publication immédiate Le 26 novembre 2015 Dan Janis et l équipe des titres à revenu stratégiques de Gestion d actifs Manuvie

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Historique Dexia Crédit Local

Historique Dexia Crédit Local Historique Dexia Crédit Local 1966 Création de la Caisse d'aide à l'équipement des collectivités locales (CAECL), caisse autonome gérée par la Caisse des Dépôts. Illustration : le premier logo de la CAECL..

Plus en détail

Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie.

Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie. Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Première émission 16.11.2015 14.12.2015 Erstemission: 16.11. 14.12.2015 Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie. Votre fondation

Plus en détail

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e Nos Services Trident Fund Services la division du groupe Trident Trust dédiée à l administration des fonds propose aux gestionnaires

Plus en détail

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande 9.2.7 Message concernant l Accord international de 2001 sur le café du 9 janvier 2002 9.2.7.1 Partie générale 9.2.7.1.1 Condensé L Accord international de 2001 sur le café a été approuvé au cours de la

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES CONVICTION ET RESPONSABILITÉ EN MATIÈRE DE GESTION D ACTIFS Avec 80 milliards EUR d actifs sous gestion, CANDRIAM est un gestionnaire d

Plus en détail