OUTIL D'EVALUATION DES ASSOCIATIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUTIL D'EVALUATION DES ASSOCIATIONS"

Transcription

1 OUTIL D'ÉVALUATION DESTINÉ À GUIDER UN PROCESSUS D'ANALYSE DES ÉCARTS VISANT À RENFORCER LES ASSOCIATIONS DES SAGES-FEMMES OUTIL D'EVALUATION DES ASSOCIATIONS Cher représentant/chère représentante participant à l association des sages-femmes En préparation du prochain atelier sur l'analyse des écarts dans la pratique sage-femme, qui aura lieu PAYS, DATE, les participants de chaque pays sont invités à remplir trois (3) questionnaires pour l'analyse des écarts qui sera suivie de discussions. Ces trois questionnaires séparés portent sur la formation, la réglementation et les associations dans chaque pays. Étant donné que vous travaillez dans le domaine de l association des sages-femmes et que vous représenterez votre pays à cet atelier, nous vous prions de bien vouloir remplir le questionnaire suivant sur l association des sages-femmes et de le renvoyer au bureau central de l'icm, à PERSONNE et avant le DATE. L'atelier passera en revue le statut de la formation des sages-femmes, de la réglementation et des associations dans les pays participants. Il débouchera entre autres sur l'élaboration d'un plan indiquant comment les lacunes identifiées seront communiquées aux gouvernements, aux partenaires bilatéraux, aux organisations des Nations Unies et aux NGO dans le cadre des activités de suivi de l'atelier et comment ceux-ci chercheront à y remédier. Il est très important que tous les participants prennent part à toutes les discussions en raison des liens intrinsèques qui existent entre la formation, la réglementation et les associations pour améliorer la qualité des effectifs de sages-femmes. Mode d'administration des outils dans le pays : Des personnes seront désignées pour travailler avec une équipe de représentants nationaux sur le thème de l association des sagesfemmes pour discuter et répondre aux questions de cette enquête en équipe. 1

2 Répondants : Répondez uniquement aux questions applicables à votre pays. Si vous ne pouvez pas répondre à une question, veuillez préciser pourquoi ou répondre S/O (sans objet). Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez contacter le bureau central de l'icm. Veuillez remplir ce questionnaire avant le DATE. Nous sommes ravis d'avoir l'occasion de travailler avec vous au renforcement des effectifs de sages-femmes. Bureau central de l'icm OUTIL D'ÉVALUATION DES ASSOCIATIONS Pays et nom de l association : Nom de la personne qui remplit le questionnaire : Poste dans l'association Date à laquelle le questionnaire a été rempli 1. En quelle année l'association de sages-femmes a-t-elle été créée dans votre pays? 2. Combien y a-t-il de sages-femmes dans votre pays? 3. Combien de sages-femmes sont membres de l'association? 2

3 4. Quels types de sages-femmes sont membres de l'association? Sage-femme agréée Oui Non Sage-femme diplômée Oui Non Sage-femme communautaire Oui Non 5. Quelles sont les conditions requises pour devenir membre? La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez : Veuillez répondre aux questions suivantes au sujet de l'association. Question Oui Non 6. L'association de sages-femmes est-elle une association nationale? 7. L'association a-t-elle des antennes au niveau des provinces/des régions/des États? 8. L'association de sages-femmes est-elle relativement connue au niveau national? 9. L'association de sages-femmes est-elle membre de l'icm? 3

4 STRUCTURE DE GOUVERNANCE Veuillez répondre aux questions suivantes au sujet de la structure de gouvernance de l'association. Question Si l'association a un conseil de direction et/ou un comité exécutif élu, veuillez expliquer le déroulement des élections. La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez : 10. Quelle est la durée du mandat? Mois Années 11. Les membres du conseil d'administration représentent-ils toutes les régions du pays? 12. Le conseil d administration a-t-il des sous-commissions sous ses ordres? Dans l'affirmative, veuillez les énumérer sur une feuille séparée et la joindre. 13. Avec quelle fréquence le conseil d'administration se réunit-il? (Veuillez sélectionner la réponse la plus proche dans la liste cidessous.) 4

5 Question Une fois par semaine Une fois par mois Au minimum une fois tous les trois mois (réunions trimestrielles) Au minimum deux fois par an (réunions semestrielles) Une fois par an (réunions annuelles) Ne se réunit pas régulièrement mais se réunit quand le besoin s'en fait sentir. 14. Le conseil d administration conserve-t-il un procès-verbal des réunions? 15. Le procès-verbal est-il remis aux membres qui le demandent? COMMUNICATION Veuillez répondre aux questions suivantes au sujet des stratégies de communication de votre association. 16. Comment le conseil d'administration communique-t-il avec les membres? (Cochez toutes les réponses applicables) Par Par le biais d'un bulletin d'information Par le biais de son site Web À l'occasion d'ateliers En envoyant des SMS groupés 5

6 ADMINISTRATION/GESTION Veuillez répondre aux questions suivantes au sujet de l'administration et de la gestion de votre association. Question Sans objet Oui Non 17. Si l'association NE DISPOSE PAS de bureaux, veuillez indiquer où sont conservés les documents de l'association. (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) 18. Des politiques de santé et de sécurité au travail sont-elles en place? RECRUTEMENT ET DOTATION EN PERSONNEL Veuillez répondre aux questions suivantes au sujet du recrutement et de la dotation en personnel de votre association. Question 19. Si l'association a des employés, veuillez indiquer combien et le poste qu'ils occupent (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) 20. Si l'association a des employés, veuillez indiquer combien d'employés rémunérés travaillent 6

7 Question à plein temps : à temps partiel : 21. Comment les conflits sont-ils résolus au bureau de l'association? La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez. RELATIONS AVEC D'AUTRES ASSOCIATIONS DE PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ, MINISTÈRES, ORGANISMES DE RÉGLEMENTATION ET PROGRAMMES D'ÉDUCATION Veuillez répondre aux questions suivantes au sujet des relations qu'entretient l'association avec diverses organisations. Question Oui Non 22. L'association se réunit-elle avec les associations de professionnels de la santé suivantes : Obstétriciens Infirmières Pédiatres 7

8 Question Oui Non Autres (veuillez spécifier). Veuillez également préciser pourquoi l'organisation a noué des liens avec ces autres associations. (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) 23. Le gouvernement invite-t-il l'association professionnelle à des réunions pour parler de la prise de décisions politiques? Si vous avez répondu oui à la question 23, veuillez donner des détails. (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) 24. L'association participe-t-elle à des commissions ou groupes d'étude gouvernementaux et à des organes de décision sur la santé maternelle et néonatale? 25. L'association négocie-t-elle avec le gouvernement les salaires, bénéfices et conditions de travail au nom des sages-femmes? 26. Le gouvernement consulte-t-il d'autres sages-femmes expertes en dehors de l'association sur des questions de pratique de sages-femmes? 27. L'association se réunit-elle avec des organismes de réglementation pour parler des normes et du champ d'activité de la pratique de sage-femme? 8

9 OUTIL D'ÉVALUATION DES CAPACITES DES ASSOCIATIONS MEMBRES (MACAT) ICM 2011 Veuillez cocher la colonne appropriée. Veuillez répondre à toutes les questions dans chaque section. A. Gouvernance A1. Conseil d'administration Oui Non S/O 1. L'association a un conseil d'administration et/ou un comité exécutif gouverné par une constitution et par des lois. 2. L'association a des rôles et responsabilités clairement définis pour le conseil d'administration/le comité exécutif et ses membres. 3. Le conseil d'administration/comité exécutif se réunit au moins deux fois par an. 4. Le conseil d'administration/comité exécutif est chargé d'élaborer la stratégie. 5. Le conseil d'administration/comité exécutif est chargé de formuler la politique. 6. Le conseil d'administration/comité exécutif est chargé de la collecte de fonds. 7. Le conseil d'administration/comité exécutif est chargé des relations publiques. 8. Le conseil d'administration/comité exécutif est chargé du contrôle financier. 9. Le conseil d'administration/comité exécutif est chargé du lobbying. A2. Vision, mission Oui Non S/O 10. L'association a des énoncés de vision et de mission clairs. 9

10 11. La mission de l'association est élaborée en collaboration avec les membres (communication par e- mail ou réunions). 12. Les nouveaux membres ont accès à la vision, la mission et les objectifs de l'association ou sont dirigés vers les documents correspondants. 13. Les activités de l'association sont conformes à sa mission et à sa vision. 14. La vision et la mission sont partagées par les membres, concrétisant le but et l orientation pour l'association et ses membres. 15. Les énoncés de vision et de mission sont revus et mis à jour régulièrement, au moins tous les 3 à 5 ans, avec la participation des membres. A3. Objectifs et stratégies Oui Non S/O 16. L'association a un processus de planification stratégique clair 17. L'association a un plan stratégique clairement défini par écrit qui comprend des objectifs réalisables à long et à court terme 18. Les objectifs et stratégies de l'association, élaborés en participation avec les membres, sont conformes à la mission et à la vision 19. Des mécanismes, permettant à l'association de revoir et de mettre à jour ses objectifs avec la participation des membres, sont prévus. 20. L'association a des plans de travail opérationnels et budgétisés réalistes, conformes au processus de planification stratégique. 21. L'association contrôle et évalue la qualité et l'impact de son travail. 22. L'association utilise les résultats d'évaluations pour influencer la planification de la prestation des services. 10

11 A4. Statut juridique Oui Non S/O 23. L'association est enregistrée comme une organisation autonome dans le cadre de la législation du pays. 24. L'association fait partie d'une autre association de professionnels de la santé a. Association d'obstétrique b. Association d'infirmières c. Autre 25. Si vous avez répondu oui à la question 24 ci-dessus, l'association a sa propre structure et ses propres processus et outils de prise de décision qui sont documentés et transparents. 26. L'association a une constitution élaborée en collaboration avec ses membres, qu'elle partage avec eux. 27. La constitution est révisée tous les 5 à 10 ans, en collaboration avec les membres. 28. Tous les nouveaux membres ont accès à la constitution ou en reçoivent un exemplaire. Commentaires supplémentaires : (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez) B. Pratiques de gestion et leadership B1. Politiques et procédures administratives Oui Non S/O 29. L'association a mis en place des politiques et procédures pour élire ses dirigeants et les responsables. 30. L'association a mis en place des politiques et procédures opérationnelles. 31. L'association a des rôles et responsabilités clairement définis pour la direction, le personnel le cas 11

12 échéant et les membres. B2. Infrastructures et systèmes d'information Oui Non S/O 32. L'association dispose d'un bureau/espace où elle peut travailler au quotidien. 33. Le bureau/l'espace est bien équipé et entretenu et dispose des systèmes de communication nécessaires (téléphone, , fax et internet) 34. L'association a des systèmes en place pour traiter/gérer l'information y compris une liste à jour de ses membres. B3. Autorité et responsabilité de rendre des comptes Oui Non S/O 35. Les recommandations concernant les relations de travail entre le conseil d'administration/le comité exécutif, le personnel et les membres sont clairement mentionnés dans les documents de politique. 36. Le conseil d'administration/l'exécutif informe régulièrement les membres des activités de l'association ainsi que lors de l'assemblée générale annuelle. B4. Ressources humaines Oui Non S/O 37. Le personnel de l'association, le cas échéant, est recruté dans le respect des principes de transparence et de concurrence, en fonction de ses besoins. 38. Si l'association emploie du personnel, elle a des politiques claires en matière de ressources humaines et d'emploi (contrats de travail, structures salariales et bénéfices, descriptions de postes). 39. L'association intègre le renforcement des capacités/le perfectionnement de son personnel dans le cadre de son plan annuel. 40. L'association met à la disposition de son personnel et de ses membres des kits d'information, des manuels de politique etc. Commentaires supplémentaires : 12

13 (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez) C. Gestion des ressources financières C1. Comptabilité Oui Non S/O 41. L'association a un système comptable. 42. L'association réalise chaque année des audits. 43. Le système comptable de l'association lui permet de produire un rapport financier lorsqu'elle en a besoin. C2. Établissement d'un budget Oui Non S/O 44. L'association a un budget annuel qui est approuvé par le conseil d'administration/le comité exécutif. 45. L'association a une personne spécifiquement responsable de la gestion du budget. C3. Informations financières Oui Non S/O 46. Les donateurs, les membres et d'autres personnes peuvent accéder sur demande aux informations financières. 47. L'association produit des rapports financiers annuels qui sont revus et approuvés par le conseil d'administration/le comité exécutif. 48. L'association présente un état financier complet dans son rapport annuel. Commentaires supplémentaires : (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) D. Fonctions D1. Services relatifs aux membres Oui Non S/O 13

14 49. L'association a des mécanismes en place qui lui permettent d'identifier les besoins de ses membres. 50. L'association organise chaque année des assemblées générales avec ses membres. 51. L'association dispose d'un mécanisme pour recruter de nouveaux membres. 52. L'association dispose de mécanismes pour conserver ses membres. 53. L'association propose différents niveaux d'adhésion. 54. L'association a un barème de cotisations. 55. L'association dispose de mécanismes pour mettre à jour sa liste de membres. 56. Les nouveaux membres sont informés au sujet des informations disponibles et sur la façon de se les procurer. 57. L'association dispose de mécanismes pour faire des recommandations sur les salaires et les conditions de travail de ses membres. 58. L'association dispose de mécanismes pour fournir une formation professionnelle continue à ses membres. D2. Progression de la pratique professionnelle Oui Non S/O 59. L'association élabore ou contribue à l'élaboration de normes professionnelles de formation et de réglementation. 60. L'association a les moyens de soutenir et de reconnaître publiquement les pratiques de qualité de ses membres (ex : pratique, formation, recherche, politique, leadership, etc.). 61. L'association dispose de mécanismes pour diffuser les bonnes pratiques et profiter de possibilités d'apprentissage mutuel avec d'autres organisations. D3. Contrôle de la qualité des soins Oui Non S/O 62. L'association dispose de mécanismes pour orienter, conseiller et informer ses membres sur la 14

15 qualité des soins. 63. L'association préconise et/ou participe au développement et à la mise en œuvre d'une réglementation de la pratique de sage-femme. 64. L'association dispose de mécanismes pour aider ses membres à répondre à tout besoin d'actualisation des compétences requis pour obtenir ou renouveler un permis d'exercer. 65. L'association révise régulièrement le code de déontologie de ses membres ou se conforme à celui de l'icm. 66. Tous les nouveaux membres ont accès au code de déontologie ou le reçoivent en même temps que d'autres documents. 67. L'association est présente dans les situations où les pratiques professionnelles d'un de ses membres sont mises en question. 68. L'association participe à la planification des ressources humaines concernant les praticiens de la santé de la mère, du nouveau-né et de l enfant (MNCH) et la qualité de la prestation de ces soins. D4. Communication Oui Non S/O 69. L'association a une stratégie de communication clairement définie pour les relations internes et externes. - avec ses membres 70. L'association dispose de mécanismes pour communiquer dans les deux sens et régulièrement (au moins tous les trimestres) avec ses membres. - avec le ministère de la Santé 71. L'association dispose de mécanismes pour informer régulièrement le ministère de la Santé et 15

16 d'autres organes pertinents des activités et enjeux qui influent sur ses membres et la profession de sage-femme. 72. Le ministère de la Santé informe régulièrement l'association d'enjeux qui peuvent avoir une incidence sur les sages-femmes, les femmes et la santé maternelle, néonatale et infantile. - avec les femmes, les donateurs et la société civile 73. L'association a des systèmes de communication en place, tels qu'un bulletin d'informations et/ou un site Web pour communiquer avec toutes les parties prenantes (membres, femmes, donateurs, société civile et ONG locales comme la White Ribbon Allliance.) D5. Plaidoyer Oui Non S/O 74. L'association a des systèmes en place pour faciliter le plaidoyer en faveur des femmes, des sagesfemmes et des nouveau-nés. 75. L'association dispose d'un mécanisme pour fournir une formation aux techniques de plaidoyer à sa direction et à ses membres (négociation, allocutions publiques, kit d'informations, etc.) 76. L'association a des représentants dans les commissions gouvernementales clés et les organes politiques sur la santé maternelle, néonatale et infantile et la pratique de sage-femme. 77. L'association a des lignes directrices sur la façon de faire participer les partenaires ONG à des réseaux de plaidoyer qui servent les intérêts de ses groupes bénéficiaires. D6. Prestation de service Oui Non S/O 78. L'association a les ressources nécessaires (humaines, capacités, financières, matérielles) pour mener à bien sa mission. 79. L'association a les outils nécessaires pour contrôler et évaluer la qualité et l'impact de son travail. 80. L'association utilise les résultats d'évaluations pour influencer la planification de la prestation des 16

17 services. Commentaires supplémentaires : (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) E. Collaboration, partenariat et réseaux E1. Avec les femmes, les gouvernements et d'autres ONG Oui Non S/O 81 L'association fait participer les femmes et les familles en les considérant comme de véritables partenaires dans la fourniture des services y compris au niveau de la planification, de la prise de décision et des activités civiques. 82 L'association a établi une relation de collaboration avec le gouvernement. 83 L'association entretient des relations de collaboration avec des ONG nationales et internationales, y compris des organisations de femmes. 84 L'association collabore et travaille en réseau avec d'autres associations de professionnels des soins de santé dans le pays. E2. Relations avec les donateurs et le secteur privé Oui Non S/O 85 L'association dispose de mécanismes pour maintenir des relations avec les donateurs existants et établir des contacts avec des donateurs potentiels. 86 L'association noue un dialogue libre et ouvert avec les donateurs. 87 L'association noue un dialogue ouvert avec le secteur privé sur les questions de santé. Commentaires supplémentaires : (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) 17

18 F. Visibilité y compris relations avec les médias Oui Non S/O 88 Des femmes et leurs familles contactent l'association pour obtenir des informations et des conseils sur des questions qui ont trait à la santé des femmes. 89 Le conseil d administration/le comité exécutif et le personnel sont considérés par les parties prenantes comme hautement qualifiés et crédibles dans leur domaine. 90 L'association est invitée par le gouvernement à fournir une expertise en matière de pratique de sagefemme et à participer à l'élaboration de politiques et à la prise de décisions sur les questions se rapportant au métier de sage-femme. 91 L'association assure la promotion de son image et se sert des médias pour éduquer le public. 92 L'association établit des relations positives avec les médias. 93 L'association est invitée à participer à des rencontres portant sur des questions civiques organisées par d'autres organisations et par le gouvernement. Commentaires supplémentaires : (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez.) G. Durabilité Oui Non S/O 94 L'association bénéficie d'une base de financement diversifiée qui lui permet de poursuivre ses programmes à long terme. 95 L'association participe activement à la collecte de fonds et à d'autres activités de mobilisation des ressources afin de limiter sa dépendance vis-à-vis des donateurs. 96 L'association fait souvent appel à l'expertise de ses dirigeants et de ses membres (si possible) pour rédiger des propositions de collecte de fonds et trouver des idées pour mobiliser des ressources. Commentaires supplémentaires : 18

19 (La zone de texte s'agrandira au fur et à mesure que vous taperez) Nous vous remercions de votre coopération et du temps que vous avez passé à remplir ce questionnaire FIN DU QUESTIONNAIRE Copyright 2011 Confédération internationale des sages-femmes 19

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Réponse du Congo ANNEXE I

Réponse du Congo ANNEXE I Réponse du Congo ANNEXE I QUESTIONNAIRE SUR LES BESOINS ET PRIORITÉS NATIONAUX EN MATIÈRE DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET DE CRÉATION DE CAPACITÉS, AFIN D APPUYER LA MISE EN OEUVRE DU PROTOCOLE DE NAGOYA

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

UNION INTERPARLEMENTAIRE

UNION INTERPARLEMENTAIRE UNION INTERPARLEMENTAIRE CHEMIN DU POMMIER 5 1218 LE GRAND SACONNEX / GENEVE (SUISSE) TELEPHONE (41.22) 919 41 50 TELECOPIE (41.22) 919 41 60 E MAIL postbox@mail.ipu.org QUESTIONNAIRE CONCERNANT LES INSTANCES

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Questionnaire sur l état de préparation d un établissement

Questionnaire sur l état de préparation d un établissement Questionnaire sur l état de préparation d un établissement Nous avons créé ce questionnaire pour vous aider dans votre préparation à l atelier et pour vous faire réfléchir sur divers aspects portée, priorités

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

Explications des tâches de l atelier

Explications des tâches de l atelier Atelier sur le renforcement de la collecte et de l'utilisation des données sur la migration internationale pour le développement: pays de l'afrique de l'ouest et du nord, Dakar, Sénégal, du 8 au 11 septembre

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ TRANSPARENCE DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ TRANSPARENCE DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX ENTREPRISES NATIONALES D EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES TRANSPARENCE DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES Le présent questionnaire a été conçu pour recueillir des informations

Plus en détail

La gouvernance dans les grandes associations et fondations

La gouvernance dans les grandes associations et fondations La gouvernance dans les grandes associations et fondations Institut Français des Administrateurs Evaluer son Conseil d administration 7 rue Balzac 75008 PARIS Tel. : 01 55 65 81 32 - email : contact@ifa-asso.com

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Le comité des risques associés à la sécurité, au milieu de travail et aux projets («comité») est un comité

Plus en détail

FINANCE CRITÈRES D ÉVALUATION (Les critères d évaluation doivent être pris en compte de pair avec le Cadre de surveillance du BSIF)

FINANCE CRITÈRES D ÉVALUATION (Les critères d évaluation doivent être pris en compte de pair avec le Cadre de surveillance du BSIF) RÔLE DE LA FONCTION Finance est une fonction autonome qui rend compte avec exactitude et en temps utile du rendement des unités opérationnelles (y compris les secteurs d activité) de l institution financière

Plus en détail

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS 1: Développement conceptuel 5: Surveillance, évaluation et suivi 2: Développement détaillé 4: Préparation d'un rapport et communication 3: Mise en oeuvre ÉTAPE 1 : DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, DES RESSOURCES HUMAINES ET

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015/06/12 REMPLACE : 2013/06/14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2015/06/12

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015/06/12 REMPLACE : 2013/06/14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2015/06/12 MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015/06/12 REMPLACE : 2013/06/14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2015/06/12 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, DES RESSOURCES HUMAINES ET

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

Le système d accréditation de l IPPF Le respect de nos valeurs et de nos principes

Le système d accréditation de l IPPF Le respect de nos valeurs et de nos principes Q UA L I T É FI E F C AC ITÉ B N SA I L I T É O Le choix ouvre sur un monde de possibilités RES P Le système d accréditation de l IPPF Le respect de nos valeurs et de nos principes L engagement de l IPPF

Plus en détail

Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie

Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie Guide de déclaration et définitions Le présent guide a été conçu pour vous aider à remplir le Rapport sur les

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT 1. Constitution Le comité d audit (le «comité») est constitué par le conseil d administration de la Banque afin d appuyer le conseil dans l exercice de ses fonctions en matière

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

Office de réglementation des maisons de retraite. Conseil consultatif des parties prenantes Mandat

Office de réglementation des maisons de retraite. Conseil consultatif des parties prenantes Mandat Conseil consultatif des parties prenantes Mandat Autorité : L (ORMR) est établi en tant que personne morale sans capital-actions en vertu de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite. Le mandat de l ORMR

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE»)

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») La présente Charte du Comité des ressources humaines incorpore la Charte du comité de rémunération et la Charte du comité

Plus en détail

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement F CDIP/4/8/REV/TOR ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 OCTOBRE 2010 Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement établi par

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d'administration le 26 août 2014 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d'aider le Conseil d'administration à s'acquitter de ses

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. COMPOSITION ET QUORUM Le Comité des ressources humaines et de la rémunération (le «Comité») est composé d au moins trois administrateurs,

Plus en détail

LE NOUVEAU MANIFESTE POUR LES VENDEURS DE RUE

LE NOUVEAU MANIFESTE POUR LES VENDEURS DE RUE Questionnaire pilote: LE NOUVEAU MANIFESTE POUR LES VENDEURS DE RUE Nous vous remercions de remplir ce questionnaire. Ce questionnaire vous prendra environs environ 45 minutes pour le remplir et vous pouvez

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

CADRE CANADIEN RELATIF AU DROIT D EXERCICE

CADRE CANADIEN RELATIF AU DROIT D EXERCICE NÉGOCIATION D ENTENTES INTERNATIONALES DE RECONNAISSANCE MUTUELLE Définition des principaux aspects à prendre en considération Cette section définit et interprète les principaux aspects à prendre en considération

Plus en détail

MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE

MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE PAGE DE GARDE DU FORMULAIRE DE DEMANDE NOM DE LA JURIDICTION : TITRE DU PROGRAMME : CITE/VILLAGE : ETAT/ PROVINCE/PAYS : DIRECTEUR DU PROGRAMME : ADRESSE

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Soixante-troisième

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Septembre à décembre 2014 Période de référence précédente : 30 septembre 2014 Nom de l auteur : K.

Plus en détail

Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA

Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA Decision 3 (2014) Annexe Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA Champ d action : Garantie d un Système du Traité sur l Antarctique (STA) solide et efficace Mener un examen complet des exigences

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Statuts du Comité de la gouvernance et des ressources humaines A. Mandat La principale fonction du Comité de la gouvernance et des ressources humaines (le «Comité»)

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION Dernière mise à jour : novembre 2013 (Décision BOD/2013/11-02) éducation de qualité pour tous les enfants page 1 de 15 Chartre du PME PRÉAMBULE 1.1 Le Partenariat

Plus en détail

CHARTE DU COMITE D'AUDIT DU GROUPE DELHAIZE

CHARTE DU COMITE D'AUDIT DU GROUPE DELHAIZE CHARTE DU COMITE D'AUDIT DU GROUPE DELHAIZE A. Objet. Le Comité d'audit est nommé par le Conseil d'administration (le "Conseil") du Groupe Delhaize (la "Société") afin (a) d assister le Conseil dans le

Plus en détail

Outil 4 : Exemple de guide d auto-évaluation du comité d audit

Outil 4 : Exemple de guide d auto-évaluation du comité d audit Audit Committee Institute Outil 4 : Exemple de guide d auto-évaluation du comité d audit KPMG AUDIT Une auto-évaluation régulière du fonctionnement du comité d audit permet de s assurer du respect de la

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

Plan d Action sur la Gouvernance d Entreprise

Plan d Action sur la Gouvernance d Entreprise Plan d Action sur la Gouvernance d Entreprise 3 mars La Salle de Conférence Centre Panafricain Ecobank 2365 Boulevard du Mono Lomé Togo 3443_GRP_EX_AGM_NOTICE_275x190mm_FR.indd 2 11/02/ 10:04 Proposition

Plus en détail

1. But et objectifs généraux

1. But et objectifs généraux IAMGOLD CORPORATION COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE CHARTE 1. But et objectifs généraux Le comité de nomination et de gouvernance d'entreprise (le Comité) du conseil d'administration

Plus en détail

CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES

CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES CO 2 SOLUTIONS INC. MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. OBJET Le Comité de gouvernance et de rémunération (le «Comité») est un comité permanent du Conseil d administration de

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉGIE D ENTREPRISE

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉGIE D ENTREPRISE MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉGIE D ENTREPRISE 1. Constitution Le comité des ressources humaines et de régie d entreprise (le «comité») est un comité créé par le conseil d administration

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉGIE D ENTREPRISE

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉGIE D ENTREPRISE MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉGIE D ENTREPRISE 1. Constitution Le comité des ressources humaines et de régie d entreprise (le «comité») est un comité créé par le conseil d administration

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

Rapports du Corps commun d inspection

Rapports du Corps commun d inspection COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.5 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/6 31 octobre 2014 Rapports du Corps commun d inspection

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA («SADC») COMITÉ DE LA RÉGIE DE LA SOCIÉTÉ ET DES CANDIDATURES CHARTE

SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA («SADC») COMITÉ DE LA RÉGIE DE LA SOCIÉTÉ ET DES CANDIDATURES CHARTE Approuvée par le conseil d'administration de la SADC : le 8 mars 2006 modifiée : le 5 décembre 2007 modifiée : le 5 mars 2008 modifiée : le 2 mars 2011 SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA («SADC») COMITÉ

Plus en détail

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus»

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus» DESCRIPTION DU POSTE Titre du poste Sous les ordres du Responsabilités opérationnelles Site Grade et niveau Salaire mensuel Durée du contrat Coordinateur/coordinatrice des opérations Directeur pays Encadrement

Plus en détail

Ressources Humaines. Groupe CDG

Ressources Humaines. Groupe CDG Ressources Humaines Groupe CDG Ordre du jour Direction des Ressources Humaines I Valorisation du capital humain II Management par objectifs III Système d évaluation IV Communication des outils RH V Valeurs

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

DEMANDE D OFFRE DE CERTIFICATION. DONNEES GENERALES Nom de l entreprise :.. Adresse :..

DEMANDE D OFFRE DE CERTIFICATION. DONNEES GENERALES Nom de l entreprise :.. Adresse :.. DEMANDE D OFFRE DE CERTIFICATION DONNEES GENERALES Nom de l entreprise :.. Adresse :.... Téléphone :. Fax :. N de TVA : Courrier électronique :. Site internet :. Situation de l'entreprise : Zone rurale

Plus en détail

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54 2Module Evaluation des liens Table des matières SECTION 1 Evaluation des liens 54 53 Module 2 Section 1 Evaluation des liens Les domaines clés de sont les suivants : Relations avec les autres organisations

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE Le 26 février 2015 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE Le conseil d administration (le «conseil») est responsable de la gérance de La Société Canadian Tire Limitée (la «Société»).

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET LA PROMOTION DU SECTEUR TERTIAIRE EN VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS TITRE I : DENOMINATION, BUT ET SIEGE Article 1 Sous la dénomination

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL Mission : promouvoir et faciliter la coopération et la coordination des membres du Réseau via l'échange d'informations, le

Plus en détail

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION A. Objet général TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION Adoptée le 27 octobre 2009 (dernière mise à jour le 6 novembre 2013) L adoption de la présente

Plus en détail

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX TITRE Requérant Contribution au projet régional de facilitation des affaires dans l espace UEMOA «eregulations UEMOA» - Phase 2 Commission UEMOA Durée du

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

Lot 2- ÉTUDE SUR L ÉTAT DES LIEUX DE LA FORMATION DES AVOCATS EN DROIT DE L UNION EUROPÉENNE

Lot 2- ÉTUDE SUR L ÉTAT DES LIEUX DE LA FORMATION DES AVOCATS EN DROIT DE L UNION EUROPÉENNE Lot 2- ÉTUDE SUR L ÉTAT DES LIEUX DE LA FORMATION DES AVOCATS EN DROIT DE L UNION EUROPÉENNE QUESTIONNAIRE UN DESCRIPTION DES SYSTÈMES DE FORMATION NATIONAUX DES AVOCATS Pays: Nom de la structure répondante:..

Plus en détail

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Réunion du réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA Libreville Gabon, 2-3 octobre 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

DevelopmentCheck Questionnaire: FRENCH

DevelopmentCheck Questionnaire: FRENCH Les détails du Les détails Nom du Code de référence du (Si le a un code de référence unique attribué par le donateur s'il vous plaît ce utiliser. Sinon, un numéro de référence unique sera généré automatiquement.)

Plus en détail