COMPTE RENDU du CONSEIL COMMUNAUTAIRE. du 11 mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU du CONSEIL COMMUNAUTAIRE. du 11 mars 2015"

Transcription

1 COMPTE RENDU du CONSEIL COMMUNAUTAIRE du 11 mars 2015 Nombre de conseillers : En exercice : 48 Présents : 41 Date de convocation : 3 mars 2015 Date d affichage : 16 mars 2015 Votants : 46 L an deux mil quinze, le 11 mars, le Conseil de la Communauté de Communes Champagne Vesle légalement convoqué, s est réuni publiquement à Gueux, sous la présidence de M. Luc BZDAK, Président Présents : MM. Jean-Yves LEROY, Laurent COLAS, Philippe MELOTTE, Pierre LHOTTE, Alain CULLOT, Jean-Marie ALLOUCHERY, Franck JACQUET, Luc BZDAK, Patrick DAHLEM, Jean-Robert AUGUSTE, Mme Annie PERRARD, MM. Alain MICHELON, Christian HOCHARD, Jean-Pierre RONSEAUX, Mme Hélène COLZY, MM. Nicolas VIGOUR, Jean-Luc LHERITIER, Mmes Martine RHONE, Amélie DRAVIGNY, Sylvie PORET, MM. Jean-Pierre GILLET, Germain RENARD, Laurent SANTAMANS, Jacques BRUYERES, Mme Dominique ADAM, M. Hubert DEGREMONT, Mme Céline CLEMENT, MM. Michel SUPLY, René DESSAINT, Christophe SAUVAGE, Eric LEGER, Philippe CAUSSE, Mme Agnès FROMENT, MM. Didier PRIMAULT, Franck BAILLY, Guy DELONG, Jacques BOURGOGNE, Stéphane GOMBAUD, Francis BLIN, Frédéric MASSONOT, Jean-Marie VIEVEILLE. Pouvoirs : Mme Valérie CORDEBAR représentée par Mme Annie PERRARD, M. Hubert CROZAT représenté par M. Jean-Pierre RONSEAUX, Mme Anny DESSOY représentée par M. Jean-Pierre GILLET, M. Christian LAPOINTE représenté par M Luc BZDAK, M. Pierre BENOIT représenté par M. Laurent SANTAMANS. Monsieur Jean-Pierre GILLET a été nommé secrétaire Le Président ouvre la séance et présente au nom des conseillers communautaires ses sincères condoléances à Mme NORMAND pour le décès de sa maman. Il demande à son suppléant M. SAUVAGE de lui transmettre ce message. Il remercie M. Michel CAQUOT, Conseiller Général pour le travail réalisé au cours des 6 mandats qu il a effectué. Il souligne son dynamisme dans la création des zones économiques de Thillois en particulier, son attachement au quotidien à améliorer les équipements de nos villages et à rendre notre territoire attractif offrant ainsi une belle qualité de vie aux habitants de notre communauté de communes. Avant de débuter l ordre du jour, M. BZDAK demande si des remarques sont à formuler sur le compte-rendu du conseil communautaire du 23 février dernier. Il précise que Mme DESSOY lui a demandé de modifier ses propos, tenant compte de son absence ce soir il indique qu il verra avec elle pour rectifier le compte-rendu de quelques mots. Il donne lecture de ses propos à savoir : «Après lecture du compte-rendu du conseil communautaire du 23 février, j ai une remarque à formuler relative à l interprétation de mes propos. En ce qui concerne les arrêtés de Monsieur le Préfet, j ai dit que, au cours des différentes cérémonies des vœux auxquelles j avais assistées, cette réforme a été présentée comme une réforme supplémentaire, après celles des départements et des régions, sans préciser qu il s agissait de la conséquence des élections de Faverolles, et c est cette précision que je souhaite apporter. J ai même ajouté (il n est pas nécessaire de le noter dans le compte-rendu) que Mme la Députée ou M. le Conseiller Général avait apporté cette précision» Plus aucune autre remarque n étant formulée, celui-ci est adopté à l unanimité. M. BZDAK précise que depuis le 1 er janvier 2015, la Délégation de Service Public (DSP) a été confiée à la société VEOLIA EAU. M. BLIN a souhaité que ses dirigeants locaux viennent se présenter aux 1

2 membres de l assemblée. Il souhaite la bienvenue à M. Eric TRASSARD, Chef d exploitation, et à M. Nicolas COUESNON, Responsable Unité opérationnelle des réseaux. M. TRASSARD présente un diaporama de la société VEOLIA Eau (cf. annexe 1). A l issue de cette présentation, M. BZDAK précise qu il a reçu à titre privé un courrier commercial de VEOLIA lui proposant de souscrire une assurance pour couvrir les dommages sur les canalisations et installations privatives liées à l eau potable. L ancien délégataire, Lyonnaise des Eaux, répondait de ne pas en tenir compte de cette proposition commerciale, car le contrat d affermage couvrait déjà ces garanties. M. BZDAK s interroge maintenant sur cette souscription d assurance avec notre nouveau délégataire? M. TRASSARD précise que ce courrier est envoyé par la société DOMEO qui utilise leur logo alors que la base de données des abonnés n est absolument pas communiquée à cette société. Les conditions du contrat d affermage couvrent les mêmes garanties, et ces propositions ne lui paraissent pas impératives. Par ailleurs, M. BZDAK rappelle qu avant toute intervention sur les poteaux incendie, l entreprise doit avertir les syndicats d eau potable de la Garenne ou du Rouillat pour éviter la mise en alerte du réseau. M. MASSONOT indique que des agents sont intervenus en janvier à VILLEDOMMANGE chez un administré pour un problème d eaux usées. L intervention a été réalisée rapidement mais la tranchée n est toujours rebouchée. L information sera remontée auprès des services VEOLIA mais à l avenir si ce type de problème venait à se reproduire, les responsables pourront être contactés directement aux numéros indiqués à la fin du document joint en annexe 1. M. BLIN ajoute que depuis la prise en charge de la délégation d affermage par VEOLIA, des réunions mensuelles sont organisées avec la communauté de communes champagne vesle. M. BZDAK remercie les interlocuteurs de VEOLIA pour leur présentation et poursuit la séance en demandant aux Vice-Présidents s ils souhaitent communiquer des informations sur le travail de leurs commissions M. BOURGOGNE signale que des travaux d entretien de voirie sont en cours de réalisation M. LHOTTE précise que le nouveau site internet est opérationnel et demande aux maires des communes de relayer les manifestations communales pour les faire apparaitre sur le site internet. MM. BZDAK et LHOTTE remercient M. DAHLEM pour le travail qu il accompli sur la mise à jour de l information du nouveau site internet. M. LHOTTE rappelle qu il est toujours dans l attente d articles pour la conception du prochain bulletin communautaire Avant de donner lecture du projet de délibération n 06/2015, M. BZDAK précise que quelques modifications ont été apportées depuis la transmission des documents pour la réunion de ce soir. 2

3 M. BLIN précise que certains projets de délibérations relatifs à l assainissement ont été modifiés pour être en cohérence avec les réponses des riverains, ces éléments étant arrivés après la date limite exigée. M. BZDAK donne lecture de la délibération : 06/2015 Assainissement général des communes de Châlons-sur-Vesle, Serzy-et-Prin et Savigny-sur-Ardres - Travaux privatifs de raccordement Demande de subvention à l Agence de l Eau Seine Normandie Le Président rappelle aux membres de l assemblée que les travaux d assainissement général des communes de Châlons-sur-Vesle, Serzy-et-Prin et Savigny-sur-Ardres sont en cours de réalisation. Conformément au Code de la Santé Publique, et notamment les articles L à , les propriétaires des immeubles ont obligation de se raccorder au réseau public de collecte dans un délai de deux ans à partir de la mise en service de ce réseau. Sur la base de l enquête à la parcelle réalisée en préalable à ces travaux par le bureau d étude B3E, des conventions doivent être signées avec les propriétaires afin de les faire bénéficier d une aide financière de l Agence de l Eau en fonction de leur devis présenté et de leur facture acquittée. Les propriétaires ont le choix entre : 1 - réaliser leurs travaux privatifs sous maîtrise d ouvrage de la Communauté de communes Champagne Vesle, 2 - réaliser leurs travaux privatifs par une entreprise de leur choix, 3 - réaliser leurs travaux par eux-mêmes. Le Conseil communautaire, Après en avoir délibéré, à l unanimité, AUTORISE le Président à signer les conventions établies avec les propriétaires concernés, SOLLICITE auprès de l Agence de l Eau Seine Normandie, l octroi d une subvention sur la base des devis estimatifs de l étude parcellaire pour un montant global de HT pour les 268 habitations : H.T. pour la commune de Chalons sur Vesle - 73 habitations H.T. pour la commune de Serzy et Prin - 84 habitations H.T. pour la commune de Savigny sur Ardres habitations ACCEPTE la maîtrise d ouvrage déléguée des propriétaires ayant fait le choix n 1 3

4 DECIDE de réaliser les travaux privatifs concernés par le choix n 1 pour un montant estimatif de HT des 190 propriétaires d immeubles ayant accepté de signer une convention de mise en conformité des installations sur le domaine privé sous maîtrise d ouvrage de la Communauté de Communes M. VIGOUR souhaite une précision par rapport aux 190 propriétaires d immeubles qui ne correspondent pas au nombre d habitation. M. BLIN répond que le montant global de l étude s élève à HT qui correspond aux habitants qui sont subventionnés. Dans les conventions établies, trois choix sont proposés (choix n 1, choix n 2 et choix n 3). Concernant les 190 propriétaires, ce sont ceux qui ont opté pour le choix n 1 c est-à-dire de faire réaliser les travaux par l entreprise retenue par la Communauté de communes Champagne Vesle. M. GOMBAUD demande si les subventions attribuées par l Agence de l Eau Seine Normandie couvrent la totalité des travaux en domaine privé ou les habitants devront financer une partie qui ne serait pas prise en charge par l Agence de l Eau. M. BLIN répond que les particuliers avancent une partie des travaux. Dans le budget, la somme est affectée au compte 45, la Communauté de communes Champagne Vesle débourse la somme, elle est remboursée par les propriétaires et récupère ensuite la subvention lorsque toutes les habitations sont raccordées. M. LEROY explique que la commune d AUBILLY est raccordée depuis 2 ans, deux propriétaires d habitation refusent de se raccorder au réseau d assainissement. Que peut- t-on faire? Quel sera l impact pour les habitations raccordées? M. BLIN précise que lorsque les contrôles seront effectués, nous leur établirons un procès-verbal de constat de non conformité. Ce procès-verbal sera transmis au procureur de la République pour suite à donner. M. RENARD indique qu au hameau de MUIZON il y a 130 pavillons, quelques habitations ne sont pas raccordées conformément aux règles de l art, l Effort Rémois a été informé et refuse de prendre en charge ce dossier. Avant de faire lecture de la délibération suivante, M. BLIN explique qu un inventaire a été réalisé pour les communes isolées. 75 % des habitations sont conformes, pour les 25 % non conformes, des procès-verbaux de constat vont être établis et envoyés au procureur de la République

5 07/2015 Travaux de réhabilitation des installations d assainissement non collectif (ANC) existantes sur l ensemble du territoire intercommunal Demande de subvention à l Agence de l Eau Seine Normandie Vu la Loi n du 30 décembre 2006 sur l eau et les milieux aquatiques ; Vu le Code de la santé publique et notamment les articles L et L ; Vu le Code général des collectivités territoriales et notamment l article L ; Vu l'arrêté du 7 mars 2012 modifiant l arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d assainissement non collectif recevant une charge de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 ; Vu l'arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif ; Vu les délibérations approuvant les zonages d'assainissement des communes du territoire de la Communauté de Communes Champagne Vesle ; Vu les statuts de la Communauté de Communes Champagne Vesle ; Vu l'étude parcellaire d'assainissement réalisée par le bureau d études AUSTRAL INGENIERIE ET ENVIRONNEMENT ; La Communauté de Communes, par l intermédiaire du SPANC, a proposé aux propriétaires d installations non conformes de se constituer porteur d une opération groupée, permettant de bénéficier de subvention de l Agence de l Eau. Les propriétaires se sont positionnés quant aux trois choix possibles : 1 - confier à la Communauté de Communes Champagne Vesle la maîtrise d ouvrage des travaux, 2 - réaliser dans un délai maximal de 2 ans, par l entreprise de son choix ou par ses propres moyens, les travaux de réhabilitation. Le Conseil communautaire, Après en avoir délibéré, à l unanimité, AUTORISE le Président à signer les conventions établies avec les propriétaires concernés, SOLLICITE auprès de l Agence de l Eau Seine Normandie, l octroi d une subvention sur la base des devis estimatifs de l étude parcellaire pour un montant global de HT pour 41 installations (37 sous maîtrise d ouvrage publique et 4 sous maîtrise d ouvrage privée), ACCEPTE la maîtrise d ouvrage déléguée des propriétaires ayant fait le choix n 1 5

6 DECIDE de réaliser les travaux privatifs concernés par le choix n 1 pour un montant estimatif de HT des 37 propriétaires d immeubles ayant accepté de signer une convention de mise en conformité de leur installation d assainissement non collectif sous maîtrise d ouvrage de la Communauté de Communes M. ALLOUCHERY indique qu il a signé un nouveau contrat avec EDF pour ses bâtiments communaux et ne souhaite pas adhérer au groupement de commandes de la Communauté de communes Champagne Vesle. M. BZDAK répond que la délibération concerne uniquement les bâtiments appartenant à la Communauté de communes Champagne Vesle. 08/2015 SIEM : adhésion à un groupement de commandes pour l achat d électricité - autorisation de signature au Président Le Président expose que depuis 2007, l ouverture à la concurrence concerne l ensemble des consommateurs, particuliers comme professionnels. Aujourd hui, conformément à l article L du Code de l énergie, l ensemble des consommateurs d électricité peut choisir un fournisseur sur le marché et s affranchir ainsi du tarif réglementé de vente proposé par les opérateurs historiques. Déjà en 2014, le marché du gaz a vu disparaitre ses premiers tarifs réglementés de vente. Cette ouverture à la concurrence se poursuit avec la disparition progressive des tarifs réglementés de vente (TRV) de l électricité prévue par la loi de consommation au 31 décembre 2015 pour les sites «jaunes» (supérieur à 36 kva) et «verts» à partir de 250 kva. Au 1 er janvier 2016, les acheteurs soumis au code des marchés publics ou à une procédure obligatoire de mise en concurrence, notamment les Collectivités Territoriales et les établissements publics, devront avoir signé un nouveau contrat en offre de marché avec un fournisseur de leur choix. Dans ce contexte, le Syndicat Intercommunal d Energies de la Marne (SIEM) propose, suivant l article 8 du Code des Marchés Publics, un groupement de commandes d achat pour l électricité des bâtiments afin de permettre aux collectivités publiques de se mettre en conformité avec la loi, tout en optimisant la procédure de mise en concurrence. Le SIEM assure les fonctions de coordinateur du groupement. Il procèderait à l ensemble des opérations de mise en concurrence et de sélection. Conformément au 2 ème alinéa de l article 8 VII du Code des Marchés Publics, il serait chargé de signer et notifier le marché. Chaque membre s assurera, par la suite, pour ce qui le concerne, de la bonne exécution du marché. La commission d Appel d Offres (CAO) du groupement de commande est celle du Syndicat Intercommunal d Energies de la Marne, coordonnateur du groupement. Le Conseil Communautaire, 6

7 Après en avoir délibéré, à l unanimité, AUTORISE l adhésion de la Communauté de communes Champagne Vesle au groupement de commandes pour la livraison en électricité de ses différents bâtiments. ACCEPTE les termes de la convention constitutive initiale du groupement annexée à la présente et autorise le Président à la signer, AUTORISE M. le Président du SIEM, représentant du coordonnateur du groupement, à signer les marchés, accords-cadres et marchés subséquents issus du groupement de commandes, et ce, sans distinction de procédures ou de montants lorsque les dépenses sont inscrites au budget de l exercice en cours M. BZDAK rappelle que lors du conseil communautaire du 10 décembre dernier, il avait demandé de retirer cette délibération et de refaire un point avec les Présidents des 3 syndicats. Après concertation avec les 3 Présidents des syndicats et la Communauté de communes Champagne Vesle, un accord a été trouvé, il donne lecture de cette délibération. 09/2015 SIS Rosnay, Pargny-lès-Reims et les 4 vents- convention d occupation des locaux-autorisation de signature au Président Vu la délibération n 85/2014 du 10 décembre 2014 approuvant la mise à disposition de personnels aux Syndicats intercommunaux Scolaires de Rosnay, Pargny et les 4 vents, Le Président expose à l assemblée que les personnels mis à disposition étant en poste dans les locaux de la CCCV il convient par conséquent de passer une convention afin de préciser les conditions et de mutualiser les frais de fonctionnement. Après des échanges avec les présidents des 3 SIS, il a été convenu qu une convention d occupation permanente et globale des locaux du siège de la CCCV à Gueux serait établie pour les 3 SIS, accompagnées pour information d un état des coefficients de répartition des dépenses qui seront facturées en 3 parts égales. Le Conseil Communautaire, Après en avoir délibéré, à l unanimité, AUTORISE le Président à signer une convention d occupation des locaux du 18 rue du moutier à Gueux, avec les Syndicats Intercommunaux Scolaires de Rosnay, Pargny et les 4 vents, pour une durée de 3 ans renouvelable 1 fois, à compter du 1 er janvier 2015, dans les conditions définies par celle-ci. 7

8 /2015 Remboursement des frais liés aux zones commerciales intercommunales Convention avec la commune de Thillois Vu la loi n du 12 avril relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations de réforme des Collectivités Territoriales permet le remboursement de frais complémentaires. Vu les statuts de la communauté de communes Champagne Vesle et notamment son article 2 relatif à ses compétences en matière d actions de développement économique, Le Président expose que les factures relatives au bon fonctionnement de l éclairage public (énergie, entretiens et dépannages) du Parc Millésime et du parc Commercial ZAC Nord de Thillois sont réglées en totalité par la commune de Thillois. Par ailleurs, cette commune règle également la participation au Syndicat Mixte des Transports Suburbain de Reims pour assurer les liaisons obligatoires avec Reims suite à l installation d Ikéa dans les zones de la communauté de communes. Il convient donc de rédiger une convention entre les deux parties afin de spécifier les conditions de refacturation de ces dépenses. Le Conseil communautaire, Après en avoir délibéré, à l unanimité, AUTORISE le Président à signer une convention avec la commune de Thillois dont l objet porte sur la refacturation de la participation au Syndicat Mixte des Transports Suburbain de Reims et sur l éclairage public des points de livraison suivants : - ZAC THILLOIS GIRATOIRE SORTIE RUE DES ACACIAS ; - ZAC IKEA THILLOIS ; - ZAC THILLOIS PARC MILLESIME ; - ZAC THILLOIS GIRATOIRE TINQUEUX ; PRECISE que les dépenses relatives à ces factures seront inscrites à l article : chapitre 65 du budget de l exercice en cours

9 QUESTIONS DIVERSES Présentation de l étude financière de la MARPA par le cabinet comptable AB et Associés M. BZDAK rappelle qu il a été décidé de confier une étude financière de la gestion de la MARPA à un cabinet extérieur dénommé AB et Associés. Il souhaite la bienvenue à M. BALESTRIERI et lui laisse la parole pour qu il présente et commente le rendu de cette étude. (cf annexe 2). Il remercie M. BALESTRIERI pour cette présentation qui indique clairement la situation financière difficile de la MARPA pour les années à venir. M. VIGOUR précise qu une comparaison est à faire avec les autres MARPA de la Marne. Il existe certainement un ratio «investissement/nombres de place d hébergements», le problème vient certainement du fait que ce ratio est décalé par rapport aux autres réalisations dans la Marne. M. DESSAINT ajoute que ce n est certainement pas l élément essentiel, le coût est approximativement similaire pour l ensemble des MARPA. Les autres MARPA ont un loyer inférieur et bénéficient de subventions de leurs communautés de communes pour équilibrer les budgets. M. JACQUET cite l exemple des ARFO qui sont dotés de 70 chambres pour diminuer les frais fixes. Pour des petites structures, on compte un nombre important d équivalent temps plein. M. LEGER précise que la MARPA compte actuellement deux contrats aidés qui devraient être embauchés, M. LEGER préconise plutôt de recruter de nouveaux contrats d avenir. Débat d orientation budgétaire M. BZDAK passe la parole à M. BLIN pour la présentation des documents budgétaires. (cf annexe 3). M. BZDAK précise qu une réflexion communautaire sur les compétences (incendie, projet de territoire et scolaire ) est en discussion. Concernant le scolaire, M. BZDAK annonce qu il a reçu des courriers des maires de certains secteurs lui demandant de se positionner sur une compétence pleine et entière sur le scolaire et également sur le périscolaire. Pour apporter tous les éléments de réponses à ces demandes, il propose aux membres de l assemblée de faire réaliser une étude financière et organisationnelle sur l extension des compétences. Instruction des autorisations des droits des sols M. BZDAK rappelle qu au 1 er juillet prochain, l instruction des documents d urbanisme ne sera plus assurée par la DDT. La plupart de nos communes sont favorables à ce que la communauté de communes prenne en charge l instruction des dossiers d urbanisme. Ce service serait ainsi rendu à nos habitants, mais pourra-t-il être gratuit (pour les communes)? Si celui-ci est repris par notre intercommunalité la création d un nouveau service aura obligatoirement un coût. Est-ce que les contribuables devront payer ce service? L objectif fixé était, à partir du 1 er juillet 2015, de créer un emploi d instructeur des autorisations d urbanisme sans coût supporté par les communes adhérentes jusqu au 31 décembre Une offre d emploi a été lancée. Différents candidats ont été reçus. Par ailleurs, 2 offres complémentaires ont 9

10 été reçues. Il donne lecture d un courrier de Reims Métropole qui propose à la CCCV un coût estimatif moyen d environ 165 par acte d urbanisme. M. RONSEAUX précise qu une première estimation avait été faite en commission. Les permis de construire coûteraient entre 150 et 170 et les déclarations préalables environ 100. Globalement notre proposition serait plus faible, à cela il faudrait ajouter les charges, le logiciel, les locaux afin de comparer avec les chiffres de Reims Métropole. M. RONSEAUX ajoute que la commission urbanisme va se réunir le 1 er avril prochain à 18h30 et fera le point sur ce dossier. Au 2 ème semestre 2015 le coût pour l instruction des documents serait gratuit mais à partir de 2016, il sera payant, un forfait sera appliqué. La commission devra également réfléchir sur une mutualisation avec d autres collectivités. M. BZDAK indique qu il a rencontré M. le Président du Parc Naturel de la Montagne de Reims qui lui a fait une seconde proposition. Ce dernier souhaite créer un périmètre de mutualisation avec les intercommunalités voisines (cf annexe 4). Il précise qu il faut se décider rapidement car le Parc Naturel Régional et Reims Métropole demandent une réponse pour début avril. M. BLIN suggère de ne pas faire répercuter sur le coût du service compte tenu du retour indirect de la fiscalité liée aux nouvelles constructions. M. LEGER ajoute qu il a reçu également la proposition du Parc Naturel pour sa commune et lui a adressé un courrier pour leur préciser qu il n était pas intéressé par ses services. M. VIGOUR demande si l on s engage avec le Parc Naturel et Régional ou Reims Métropole, quelle est la durée d engagement? M. BZDAK annonce que Mme DESSOY est d accord sur le principe de confier l instruction des documents d urbanisme mais demande des précisions sur l organisation de cette prestation et la répartition du coût? Prévisions dates de réunions pour 2015 M. BZDAK donne la liste des dates de réunions projetées en nouvelles dates importantes ont été arrêtées pour l installation d un nouveau conseil suite à un nouvel accord local. M.BZDAK émet des hypothèses sur la composition du nouveau conseil. Dès promulgation de la loi sur les accords locaux, la décision communautaire doit être transmise dans un délai de 2 mois aux communes. Réunions Bureau Bureau Conseil communautaire Commission finances+bureau (budget) DOB Dates Mercredi 28 janvier 2015 à 18h30 Mercredi 18 février 2015 à 18h30 Lundi 23 février 2015 à 20h30 Mercredi 4 mars 2015 à 20h30 10

11 Conseil communautaire (débat d orientation budgétaire) Bureau (budgets 2015) (sous réserve éléments fiscaux) Conseil communautaire (budgets 2015) Bureau Conseil communautaire (mise en place éventuelle du nouveau conseil) Bureau Mercredi 11 mars 2015 à 20h30 Mercredi 25 mars 2015 à 20h30 Lundi 13 avril 2015 à 20h30 Jeudi 16 avril 2015 à 20h30 Mercredi 22 avril 2015 à 20h30 Mercredi 13 mai 2015 à 20h30 Conseil communautaire Bureau Mercredi 17 juin 2015 à 20h30 Mercredi 22 juillet 2015 à 20h30 Conseil communautaire Bureau Bureau Conseil communautaire Bureau Bureau Conseil communautaire Mercredi 29 juillet 2015 à 20h30 Mercredi 9 septembre 2015 à 20h30 Mercredi 14 octobre 2015 à 20h30 Mercredi 21 octobre 2015 à 20h30 Mercredi 4 novembre 2015 à 20h30 Mercredi 9 décembre 2015 à 20h30 Mercredi 16 décembre 2015 à 20h30 Remerciements à Michel CAQUOT, Conseiller Général Avant de lever la séance, M. BZDAK donne la parole à M. CAQUOT qui souhaitait exprimer quelques mots sur ses 6 mandats passés et retracer l historique des dossiers réalisés, en particulier des anecdotes sur le montage et les différents contacts qui ont permis la création des zones commerciales à THILLOIS. Fortement applaudi pour ces années de services rendus du District puis à la communauté de communes c est très ému que cette dernière séance s est terminée pour lui. Aucune autre question n étant posée, la séance est levée à 23h45. Le Président, Luc BZDAK 11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

Séance ordinaire du 26 juin 2014. Après que Monsieur le Président a quitté la séance,

Séance ordinaire du 26 juin 2014. Après que Monsieur le Président a quitté la séance, Séance ordinaire du 26 juin 2014 Nombre de Conseillers en exercice : 16 Présents : 9 Représenté : 3 Votants : 12 Absents : 4 L an deux mille quatorze, le vingt-six juin à 18 h 30, légalement convoqué,

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR La Ville du Mans, représentée par Monsieur Patrick DELPECH, Adjoint au Maire en

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 L'AN DEUX MIL DOUZE, le 10 février, à 20h30, le Conseil Municipal de la commune de JOSSIGNY, légalement convoqué le 03

Plus en détail

Objet : Passation de conventions, de contrats et de marchés

Objet : Passation de conventions, de contrats et de marchés 0352686E ACADEMIE DE RENNES LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ANITA CONTI ESPLANADE DU LYCEE 35174 BRUZ CEDEX Tel : 0223501700 ACTE TRANSMISSIBLE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Objet : Passation de conventions,

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 République Française Département du Gard Commune de CORBES PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 L an deux mille quinze le quatorze avril, le conseil municipal dument convoqué s est

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009 L an deux mille neuf, le vingt deux décembre, le Conseil Communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Monsieur Patrick PETITJEAN,

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL PREAMBULE Depuis le 1er juillet 2004, le marché du gaz naturel est ouvert à la concurrence. Cette ouverture, d abord

Plus en détail

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) :

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) : Convention de mandat pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif confiée à PONTIVY COMMUNAUTÉ et engagement du propriétaire (A renvoyer compétée et signée en 2 exemplaires

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT D'ÉLECTRICITÉ Approuvée le Par délibération du... en date du : Préambule : Depuis le 1er juillet 2004, le marché de l énergie est ouvert à la concurrence. Cette

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES ACQUISITION D UN PROGICIEL POUR LA GESTION DEMATERIALISEE DES DELIBERATIONS ET DES ACTES ADMINISTRATIFS PREALABLEMENT, IL EST EXPOSE QUE : COMPTE TENU

Plus en détail

PROCES VERBAL 2/2015

PROCES VERBAL 2/2015 PROCES VERBAL 2/2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 Mars 2015 L An Deux Mil Quinze et le 19 Mars, le Conseil Municipal s est réuni au nombre prescrit par la Loi dans le lieu habituel de ses réunions,

Plus en détail

Conseil Municipal d ESCAUDES Compte Rendu de la Réunion du Mercredi 19 Janvier 2015 à 18h00

Conseil Municipal d ESCAUDES Compte Rendu de la Réunion du Mercredi 19 Janvier 2015 à 18h00 Conseil Municipal d ESCAUDES Compte Rendu de la Réunion du Mercredi 19 Janvier 2015 à 18h00 Présents : Excusée : MM. TULARS Bernard, MANSENCAL Christian (1 er Adjoint), MONNIER Philippe (2ème Adjoint),

Plus en détail

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 Le 10 décembre 2013 à 18 heures 30, les membres du Comité Syndical - légalement convoqués le 26 novembre 2013 - se sont réunis en séance publique sur la

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE

Plus en détail

STATUTS le 4 février 2011

STATUTS le 4 février 2011 STATUTS le 4 février 2011 Statuts de l EID Atlantique 1 Préambule : Vu le code général des collectivités territoriales (CGCT) et notamment ses articles L. 5421-1 et suivants et R. 5421-1 et suivants ;

Plus en détail

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune En application des dispositions du code général des collectivités territoriales, le conseil communautaire doit adopter un règlement intérieur

Plus en détail

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30 / Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015 République Française Département des Hautes- Pyrénées Mairie d Orleix EXTRAIT du Registre des Délibérations du Conseil Municipal COMPTE RENDU DU CONSEIL

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

au profit des acheteurs publics Christophe PICARD (Directeur général)

au profit des acheteurs publics Christophe PICARD (Directeur général) Achat groupé d électricité avec le Syndicat Energies Haute-Vienne une mutualisation départementale au profit des acheteurs publics Christophe PICARD (Directeur général) Sandra SCHMITGEN-PICARD (responsable

Plus en détail

de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00

de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00 Nombre : de Membres en exercice 19 de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 de Votants 19 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00 L'an deux mil quinze, Le dix

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 NOVEMBRE 2011

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 NOVEMBRE 2011 ² COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 NOVEMBRE 2011 L an deux mil onze, le sept novembre, à vingt heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni dans la salle de

Plus en détail

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL.

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DÉPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE de SAINT-HUBERT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 12 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le douze avril à vingt heures, les membres du Conseil Municipal

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MERVILLE

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MERVILLE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MERVILLE Séance du 24 Février 2012 L an deux mille douze et le vingt-quatre février à 21 heure(s) 00, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement

Plus en détail

DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Acte constitutif DU DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE APPROUVÉ LE 18 DÉCEMBRE 2012 PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION DU SIGEIF 6 4

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D URBEIS

CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D URBEIS Département Du Bas-Rhin Arrondissement De Sélestat-Erstein Nombre de Conseillers Elus : 11 -------- Conseillers en fonction : 11 -------- Conseillers présents : 9 CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D URBEIS

Plus en détail

Séance ordinaire du 16 octobre 2014

Séance ordinaire du 16 octobre 2014 Séance ordinaire du 16 octobre 2014 Nombre de Conseillers en exercice : 16 Présents : 13 Représenté : 1 Votants : 14 Absents : 2 L an deux mille quatorze, le seize octobre à 18 h 30,, légalement convoqué,

Plus en détail

Fin programmée des tarifs réglementés

Fin programmée des tarifs réglementés Fin programmée des tarifs réglementés Électricité 31/12/2014 31/12/2015 Tarifs bleus (puissance 36 kva) Gaz Tarifs vert (puissance >250 kva) Consommation

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE

GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE : Les organes de l ASA (assemblée des propriétaires, syndicat, président et vice-président) doivent impérativement exercer les attributions

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil

CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil Conseillers en exercice : 15 Présents : 11 Votants : 11 Convocations du

Plus en détail

COMMUNE DE VERNEUIL-L ETANG 77390 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE DE VERNEUIL-L ETANG 77390 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 1 COMMUNE DE VERNEUIL-L ETANG 77390 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL L an DEUX MILLE DOUZE le 07 juin à 19 h 30, le Conseil Municipal de la commune de VERNEUIL-L ETANG légalement

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU. DU 24 août 2010

PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU. DU 24 août 2010 - 1 - PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU DU 24 août 2010 L an deux mille dix, le 24 août Le Bureau de la Communauté de Communes étant assemblé en session ordinaire, au lieu de ses séances, après convocation

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI 2015 (Convocation du 12 mai 2015) Ordre du jour : - Compte-rendu de décisions - Attribution du lot n 5 Lotissement communal Le Tronquet - Centre

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 Membres du conseil en exercice : 15 présents : 08 votants :10 L an deux mil, le 28 JUIN, à 20 heures

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES LMM et AUTRES COMMUNES GAZ NATUREL

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES LMM et AUTRES COMMUNES GAZ NATUREL CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES LMM et AUTRES COMMUNES GAZ NATUREL ENTRE LES SOUSSIGNES Le Mans Métropole Communauté Urbaine, représentée par.., agissant par délibération en date du

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2015 L an deux mille quinze, le mercredi vingt-quatre juin à 20 H 30, le Conseil Municipal de MAISSE s est réuni en Mairie en séance ordinaire sous la Présidence

Plus en détail

Signataire Date Annotation

Signataire Date Annotation Bordereau de signature 071/BUR Groupement de commandes de matériels informatiques entre le Service Départemental d'incendie et de Secours du TARN et le Conseil Départemental du TARN Signataire Date Annotation

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 SEPTEMBRE 2014 Convocation et affichage du 03 septembre 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 SEPTEMBRE 2014 Convocation et affichage du 03 septembre 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 SEPTEMBRE 2014 Convocation et affichage du 03 septembre 2014 Président : M. Umberto CHETTA Présents : M. Umberto CHETTA, M. Daniel DE MIN, M. Vincent DUPASQUIER,

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES N 9/2012 SEANCE du 25 OCTOBRE 2012 Date de convocation : 16 octobre 2012 Date d affichage : 17 octobre 2012

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION COCuMONT Mémoire et Patrimoine REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES 1.1. Membres actifs : Les membres actifs sont admis lors du paiement de la cotisation annuelle. Ils bénéficient de tous

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

COMMUNE DE VERNEUIL-L ETANG 16 rue Jean Jaurès 77390

COMMUNE DE VERNEUIL-L ETANG 16 rue Jean Jaurès 77390 1 COMMUNE DE VERNEUIL-L ETANG 16 rue Jean Jaurès 77390 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 JUIN 2015 L an DEUX MILLE QUINZE le 29 juin à 19 h 00, le Conseil Municipal de la commune de VERNEUIL-L ETANG

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL en date du 11 Août 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL en date du 11 Août 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL en date du 11 Août 2014 L'an deux mille quatorze, le 11 Août à 19 heures 30, Le Conseil Municipal légalement convoqué le 6 Août 2014, s'est réuni à la Mairie en séance

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN SEANCE DU 11 JUIN 2015 L'an deux mille quinze et le onze du mois de

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAONE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES. COMPTE -REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 janvier 2015

DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAONE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES. COMPTE -REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 janvier 2015 DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAONE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE -REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 janvier 2015 ORDRE DU JOUR : 1) Approbation du PV du 11/12/2014 2) Modification des tarifs convention

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 NOVEMBRE 2014. Monsieur le Maire demande l approbation du compte-rendu de la séance du 7 novembre 2014.

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 NOVEMBRE 2014. Monsieur le Maire demande l approbation du compte-rendu de la séance du 7 novembre 2014. PROCÈS-VERBAL SÉANCE DU 23 DECEMBRE 2014 39-2014 Le mardi 23 décembre 2014, le Conseil Municipal de la Commune de ROYBON, dûment convoqué le 16 décembre 2014, s'est réuni en session ordinaire à 18h30 à

Plus en détail

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy Article 1 er Dénomination Durée Siège Objet Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488072 I. Il est constitué, une Association régie par la

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

comment s y préparer?

comment s y préparer? Matinale de l Energie Fin programmée des tarifs réglementés : comment s y préparer? Matinales 27 et 28 Mai 2014 Page 1 sommaire 1. Contexte du secteur de l énergie 2. La fin des tarifs réglementés 3. La

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 Le 07 février 2012, à 20 heures, le Conseil légalement convoqué le 31 janvier 2012, s est réuni à la Mairie, sous la présidence de Monsieur VERNET Philippe,

Plus en détail

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUTIERS RÉUNION DU 28 AVRIL 2015

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUTIERS RÉUNION DU 28 AVRIL 2015 PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUTIERS RÉUNION DU 28 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le vingt-huit avril à vingt heures trente, Le Conseil Municipal de la commune

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014 Le Samedi Vingt Neuf Mars Deux Mil Quatorze à 10h00, le Conseil Municipal régulièrement convoqué s est réuni en séance publique dans

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIGEIF (SYNDICAT

Plus en détail

COMPTE RENDU du CONSEIL COMMUNAUTAIRE. du 19 juin 2013

COMPTE RENDU du CONSEIL COMMUNAUTAIRE. du 19 juin 2013 COMPTE RENDU du CONSEIL COMMUNAUTAIRE du 19 juin 2013 Nombre de conseillers : En exercice : 52 Présents : 41 Votants : 49 Date de convocation : 11 juin 2013 Date d affichage : 11 juin 2013 L an deux mil

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION : Tout savoir sur le Groupement de Commandes Gaz Naturel

DOCUMENT D INFORMATION : Tout savoir sur le Groupement de Commandes Gaz Naturel DOCUMENT D INFORMATION : Tout savoir sur le Groupement de Commandes Gaz Naturel 1. La fin des tarifs réglementés de vente (TRV) a) Qui est concerné? Tous les acheteurs publics sont concernés par la suppression

Plus en détail

DELIBERATIONS APPROUVEES LORS DE LA SEANCE DU COMITE SYNDICAL DU LUNDI 6 JANVIER 2014

DELIBERATIONS APPROUVEES LORS DE LA SEANCE DU COMITE SYNDICAL DU LUNDI 6 JANVIER 2014 Siège social : Mairie de Taverny 2, place Charles de Gaulle 9555 TAVERNY CEDEX Bureaux : Zone industrielle Rue de Pierrelaye 95550 BESSANCOURT Tél. : 0 34 8 30 8 Fax : 0 34 8 30 0 DELIBERATIONS APPROUVEES

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ S P A N C (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Sommaire Editorial du Président.. 1 Rappel de la mise en oeuvre du SPANC 2 Contrôle / Diagnostic des installations 2 Réhabilitation..

Plus en détail

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 REPUBLIQUE FRANCAISE SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006 RAPPORTEUR : Le président OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 Le 10 juillet 2006, le comité syndical

Plus en détail

DCM n 56 /2014 EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE NEUVES-MAISONS DU VENDREDI 11 JUILLET 2014 à 18 H 00

DCM n 56 /2014 EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE NEUVES-MAISONS DU VENDREDI 11 JUILLET 2014 à 18 H 00 DCM n 56 /2014 DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SIGNATURE DE CONVENTION OPTIMISATION FISCALE (TAXE FONCIERE) Vu le projet de convention ci-annexé, prévoyant la mise en œuvre d une nouvelle prestation

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE Date de convocation : 04 Mai 2013 L AN DEUX MILLE TREIZE LE DIX MAI A VINGT HEURES TRENTE Le Conseil Municipal de la commune de MONCEAUX SUR

Plus en détail

L achat d électricité

L achat d électricité Bienvenue 1 L achat d électricité Journée d actualité du 17 avril 2014 Christian PONCELET Chargé de mission auprès de la Direction générale Responsable du groupement Achat Electricité (2004/2013) SIPPEREC

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. 02 octobre 2014

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. 02 octobre 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 02 octobre 2014 ORDRE DU JOUR : 1) Approbation du PV du 04 septembre 2014 2) Décision de

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS Charte du Parc naturel régional du Marais poitevin STATUTS 2014 / 2026 PREAMBULE Au regard du classement du Marais poitevin en Parc naturel régional, les régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire, les

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal en date du VENDREDI 24 OCTOBRE 2014

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal en date du VENDREDI 24 OCTOBRE 2014 Département de Saône-et-Loire Mairie de LE VILLARS Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal en date du VENDREDI 24 OCTOBRE 2014 L AN DEUX MIL QUATORZE, le vendredi 3 octobre, le Conseil Municipal

Plus en détail

SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30.

SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30. Commune de St Martial d Albarède Session du 19 Janvier 2015. Feuillet n 1 SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30. Date de convocation : 13 JANVIER 2015. Affiché le 22 JANVIER 2015. L'an deux

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013 PRESENTS : Pierre MUEL, Maire, Jacky MERY, Jacqueline LEGAY, Michel SCHNEIDER Adjoints, Damien JASPARD, Pierre MAUCOURT, Nathalie SIEFERT-BERTRAND,

Plus en détail

SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015

SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015 Convocation du 13 février 2015 SÉANCE DU 27 FEVRIER 2015 Logement communal n 2 : Le Conseil Municipal prend connaissance du courrier de Mr Rémi CRESPIN concernant son souhait d accéder à partir du 02 janvier

Plus en détail

COMMUNE DE BILTZHEIM, HAUT-RHIN PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BILTZHEIM DE LA SEANCE DU 12 JANVIER 2015

COMMUNE DE BILTZHEIM, HAUT-RHIN PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BILTZHEIM DE LA SEANCE DU 12 JANVIER 2015 COMMUNE DE BILTZHEIM, HAUT-RHIN PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BILTZHEIM DE LA SEANCE DU 12 JANVIER 2015 1 Sous la présidence de Monsieur Gilbert VONAU, Maire Monsieur

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-124 du 30 janvier 2012 relatif à la mise en œuvre

Plus en détail

Règlement intérieur. Sommaire

Règlement intérieur. Sommaire Règlement intérieur Sommaire Règlement intérieur... 1 TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1. Objet du règlement intérieur... 2 2. Procédure de modification du règlement intérieur de l association...

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges REGLEMENT. Entre Usagers et Collectivité

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges REGLEMENT. Entre Usagers et Collectivité REGLEMENT Entre Usagers et Collectivité Entretien des installations d assainissement non collectif 1 Sommaire PREAMBULE... 3 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 3 ARTICLE 1- OBJET DU REGLEMENT... 3 ARTICLE

Plus en détail

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

COMMUNE DE VERQUIGNEUL SEANCE DU 29 SEPTEMBRE 2011 * * * CONVOCATION DU 21 SEPTEMBRE 2011 - ORDRE DU JOUR

COMMUNE DE VERQUIGNEUL SEANCE DU 29 SEPTEMBRE 2011 * * * CONVOCATION DU 21 SEPTEMBRE 2011 - ORDRE DU JOUR COMMUNE DE VERQUIGNEUL SEANCE DU 29 SEPTEMBRE 2011 * * * CONVOCATION DU 21 SEPTEMBRE 2011 * * * - ORDRE DU JOUR A) VIE COMMUNALE * * * 1 Annulation de la seconde partie de la délibération du 28 avril 2011

Plus en détail

Cindy FERREIRA-SOUCHARD, secrétaire de mairie assiste au conseil municipal.

Cindy FERREIRA-SOUCHARD, secrétaire de mairie assiste au conseil municipal. CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Novembre 2015 Ordre du jour : Approbation du dernier compte-rendu Tableaux des élections régionales Bons d achat CNAS (remboursement) Repas communal Paiement personnes extérieurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE Le présent règlement intérieur a pour objectif de fixer les modalités d organisation et de fonctionnement du fonds français pour l

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail