Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue"

Transcription

1 Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille

2 Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse chronique. En gouttes Inversé. Cette affection dermatologique est très fréquente et touche 2% de la population.

3 Le mécanisme précis du psoriasis est très complexe, encore mal connu malgré de très nombreux travaux. dysfonctionnement du système immunitaire, responsable d un renouvellement trop rapide des cellules de l épiderme. Normalement, l épiderme se renouvelle en 28 jours environ, dans le cas du psoriasis, ce cycle est réduit à 2 à 3 jours.

4 Facteurs déclenchants des poussées Certains facteurs sont incriminés : Génétiques Psychologiques Toxiques (alcools) Infections bactériennes Médicaments (lithium, AINS, bétabloquants, corticothérapie générale )

5 Peau Normale Psoriasis Plaque psoriasique Cellules en croissance Cellules en croissance Follicule pileux Glande sébacée

6 Forme classique en plaques ou psoriasis vulgaire La lésion élémentaire est une plaque érythémato-squameuse arrondie à limites nettes non prurigineuse, guérissant sans cicatrice. Les squames, épaisses, nacrées, recouvrent la totalité de la tache érythémateuse. Le grattage à la curette les détache jusqu'à obtention d'une "rosée sanglante" (derme).

7 Les lésions psoriasiques peuvent siéger sur l ensemble du tégument, mais ont des zones de prédilection classiques : coudes, genoux, sacrum, cuir chevelu

8

9

10

11

12 Autres formes cliniques Psoriasis inversé (les plis) Psoriasis palmo-plantaire (pustuleux ou non) Psoriasis unguéal En gouttes Psoriasis érthrodermique Psoriasis pustuleux Rhumatisme psoriasique

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22 Certaines formes cliniques sont plus fréquemment associées au rhumatisme psoriasique -atteinte cuir chevelu -dystrophie unguéale -Lésions péri anales et pli inter fessier -atteinte d au moins 3 sites cutanés Wilson, Arthritis Rheum 2009; 61: 233-9

23 Psoriasis unguéal 87% si RP 45% en dehors Gladman, Ann Rheum Dis, 2005 : 64(suppl 2) : ii 14-7 Conséquence d une enthésite présente au niveau des interphalangiennes distales - IRM haute résolution

24 Psoriasis cutanéo-articulaire 68% d atteinte cutanée avant les atteintes rhumatologiques 15% d atteinte concomitante cutanéorhumatologique 17% d atteinte rhumatologique précedent l atteinte dermatologique Gottlieb J Dermatolog Treat 2006; 17 :

25 Manifestations paradoxales psoriasiformes des anti-tnf 1 pour 1000 patients-années Induction ou réactivation 52% formes pustuleuses surtout palmoplantaire lichenoïde Pas d arrêt thérapeutique le + svt : trt des lésions + ou- switch Déséquilibre cytokinique par la répression du TNF qui stimulerait par rebond d autres voies pro inflammatoires Viguier et coll; Ann DermatolVenereol, 2010; 137 : 64-71

26 Évolution L évolution est chronique, avec alternance de poussées et de blanchiment Les poussées de psoriasis sont imprévisibles. Leur fréquence est très variable.

27 Traitements Le psoriasis ne se guérit pas Les traitements sont symptomatiques ils diminuent l'étendue des lésions et améliorent la qualité de vie des patients lors des poussées. Traitements locaux et systémiques

28 Traitements locaux Application sur les lésions Seul uniquement si surface corporelle atteinte inferieur a 30% Dermocorticoïdes : pas plus de 60g/semaine Vitamine D3. Association des 2 : Daivobet* Kératolytique Emollients

29 Traitements systémiques Spécificité des différents traitements systémiques / Nature et localisation du psoriasis Cuir chevelu et ongles : Ciclosporine > MTX Arthropathique : MTX Eythrodermique : MTX Pustuleux : Acitrétine En gouttes : Photothérapie

30 Traitement systémiques C est l atteinte qui domine le tableau qui détermine la prise en charge prioritaire par le dermatologue ou le rhumatologue (protocoles différents) - Induction différentes pour les biothérapies - Dose de mtx entre 15 et 25 mg hebdo

31 Contre indications à certains traitements systémiques : Co-morbidités : HTA, maladies hépatiques, rénales, cancers, anomalies de la NFS Interactions médicamenteuses Intolérance effets secondaires toxicité des traitements systémiques préalables - doses cumulées Désir de grossesse - de conception - grossesse évolutive Coût Facilité de surveillance Disponibilité du patient - inaccessibilité d un traitement Capacité de compréhension

32 Traitements systémiques de 1 intention Délai de blanchiment (semaines) Capacité de blanchiment Capacité d entretien ou de Toxicité cumulative Indication idéale maintenanc e Photothérapie Carcinogénicité Attaque Ciclosporine (AMM:1993) Néphrotoxicité Attaque Acitrétine (AMM:1988) Entretien MTX (AMM:1958) Hépatotoxicité Entretien

33 Traitements systémiques de 2 intention Si échec des traitements classiques: proposer traitements biologiques Etanercept (réponse cutanée en 12 semaines) Infliximab (réponse cutanée en 10 à 14 sem) Adalimumab (réponse cutanée en 16 sem) Stélara*Ustekinumab Ac monoclonal recombinant anti Il 12/Il23 (réponse cutanée en 16 à 28 sem) : Il 23 induit polarisation LT naïf en TH17

34 Le psoriasis a des conséquences très lourdes sur la vie des patients, tant au niveau physique que psychologique. (Retentissement +++ sur la qualité de vie)

35 Intérêt de la démarche collaborative dermatologierhumatologie Précocité des diagnostics Facilité de l accès des patients aux traitements systémiques Source de satisfaction importante des patients.et des médecins (gain de temps, meilleure adhésion, économie de santé.)

36

37 Iconographie DOIA dermis (http://www.dermis.net/) Bernard CRIBIER (Hospices Civils de Strasbourg) Communication Interface 2005 Google images

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille Psoriasis Nouvelles thérapeutiques Dr Franck Delesalle Clinique i Dermatologique CHRU Lille Traitements locaux Thérapeutiques usuelles Émollients, Eucérin, Psoriane, Kératolytiques urée 10 % Eucérin, Ac

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes Psoriasis Pr Alain Dupuy Service de Dermatologie CHU Rennes Avertissement Ces diapositives sont un support à un cours oral. Elles ne sont pas conçues pour se suffire à elles-mêmes Les photographies sont

Plus en détail

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Introduction Cours APEPPU Psoriasis Dr Cécile Perrigouard Dermatologie, Hôpital Civil de Strasbourg Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Médicamenteux Prédisposition

Plus en détail

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner Définition Le Psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse chronique Formes cliniques et traitement épidémiologie Physio-Pathologie 1.5 a 6.5% Ratio homme : femme = 1:1 Association statistique Psoriasis

Plus en détail

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 10: Psoriasis page: 204 Psoriasis Aspects cliniques page: 205 10.1 Aspects cliniques Psoriasis vulgaire Forme érythémateuse Psoriasis très extensif. Grands placards confluents, essentiellement

Plus en détail

Avis 8 18 Décembre 2012

Avis 8 18 Décembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 8 18 Décembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation ENBREL (DCI : Etanercept

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 2 23 Octobre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation HUMIRA (DCI : Adalimumab

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2007 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte Psoriasis et travail dans le BTP Pr E. Delaporte 30 Mai 2013 Janvier 2013 : File active de 335 malades traités (293) ou ayant été traités (42) par immunosupp./ modulateurs (MTX CyA biomédicaments) 214

Plus en détail

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ Joëlle OTZ SOMMAIRE Introduction Examen dermatologique Cas cliniques INTRODUCTION médecine générale est telle que seules les plus fréquente seront traitées dans ce diaporama

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 novembre 2009 LEDERTREXATE 5 mg, solution injectable B/1 ampoule de 2 ml (Code CIP : 315 012-5) LEDERTREXATE 25 mg, solution injectable B/1 ampoule de 1 ml (Code CIP

Plus en détail

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Psoriasis J.-J. GUILHOU (Montpellier), L. DUBERTRET (Paris, St Louis), B. CRICKX (Paris, Bichat),

Plus en détail

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées.

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. Psoriasis Comment reconnaître le psoriasis? Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. La lésion élémentaire est une plaque érythematosquameuse arrondie ou ovalaire,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 juin 2015 DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g, gel applicateur 60 g en cartouche (polypropylène) avec applicateur (plastique) (CIP : 34009 279 460 7 3) Laboratoire LEO PHARMA DCI

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007)

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) SYNTHESE DE RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) OBJECTIFS DES RECOMMANDATIONS : Avoir un impact sur la prise en charge quotidienne

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

Mon RECHERCHE EN DERMATOLOGIE

Mon RECHERCHE EN DERMATOLOGIE s i s a i r o s P Mon t e n r a c ivi de su RECHERCHE EN DERMATOLOGIE "Le psoriasis est une maladie chronique de la peau. Pour une prise en charge optimale, cette pathologie nécessite des consultations

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9)

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en flacon B/1 (CIP : 392 586-2) STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP :

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 4 20 Novembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation - ACTEMRA, TOCILIZUMAB,

Plus en détail

I Les rencontres PRISME

I Les rencontres PRISME I Les rencontres PRISME Paris 27 mars 2010 Le programme PRISME est dédié à la formation médicale des rhumatologues libéraux et hospitaliers et à la prise en charge des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques

Plus en détail

Le psoriasis est une affection chronique fréquente atteignant

Le psoriasis est une affection chronique fréquente atteignant images Retrouvez toutes les images illustrant ce texte, et bien d autres encore, en haute définition dans la photothèque «Psoriasis» sur www.larevuedupraticien.fr Item 114 PSORIASIS Pr Marie Beylot-Barry

Plus en détail

DANS L AMBIANCE DU PSORIASIS, QUAND PENSER A UNE MALADIE AUTOINFLAMMATOIRE?

DANS L AMBIANCE DU PSORIASIS, QUAND PENSER A UNE MALADIE AUTOINFLAMMATOIRE? DANS L AMBIANCE DU PSORIASIS, QUAND PENSER A UNE MALADIE AUTOINFLAMMATOIRE? Dr Maryam PIRAM Dermatologie pédiatrique Service de Rhumatologie pédiatrique, Centre de Référence des maladies auto-inflammatoires

Plus en détail

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu Comprendre son Psoriasis du Cuir Chevelu Vous avez un psoriasis du cuir chevelu ou une personne de votre entourage en est atteinte. Cette brochure vous est destinée. Grâce aux informations transmises,

Plus en détail

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu Comprendre son Psoriasis du Cuir Chevelu Vous avez un psoriasis du cuir chevelu ou une personne de votre entourage en est atteinte. Cette brochure vous est destinée. Grâce aux informations transmises,

Plus en détail

Objectifs pédagogiques. Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Objectifs pédagogiques. Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. 17 Item 123 Psoriasis Objectifs pédagogiques Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Points clés Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse

Plus en détail

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS POLYARTHRITE RHUMATOIDE Traitements classiques Antimalariques Sels d or D-Penicillamine

Plus en détail

Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008

Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008 Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008 En cas d'échec à un anti TNF Rituximab ou Abatacept? Abatacept ou Rituximab?

Plus en détail

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Pré-requis : QCM (bonne réponse) Le psoriasis est : A - une dermatose érythémato-squameuse B - Fréquente C - Pouvant être traité par les bêta-bloquants

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juillet 2009 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du

Plus en détail

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest

Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest Plan Se pose-t-on souvent la question du test? Le test est-il pertinent?

Plus en détail

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Objectif général Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Prévalence 4% des résultats de consultations selon le CREDES Selon la SFMG: dermatoses: 32ème

Plus en détail

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population.

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. Page 1 sur 8 PSORIASIS Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. 1. DIAGNOSTIC POSITIF 1.1. DANS LES FORMES HABITUELLES 1.1.1.

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 4 I Diagnostic... 6 I.1 Forme commune de psoriasis... 6 I.1.1

Plus en détail

Item 123 Psoriasis CEDEF 1,2. I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire. Objectifs pédagogiques

Item 123 Psoriasis CEDEF 1,2. I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire. Objectifs pédagogiques Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A112 A120 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Item 123

Plus en détail

Quelle prise en charge pour les éruptions paradoxales induites par les inhibiteurs du TNF? Pr François AUBIN, Besançon

Quelle prise en charge pour les éruptions paradoxales induites par les inhibiteurs du TNF? Pr François AUBIN, Besançon Vendredi 7 Octobre 2011 Institut Pasteur, Paris Quelle prise en charge pour les éruptions paradoxales induites par les inhibiteurs du TNF? Pr François AUBIN, Besançon Eruptions paradoxales induites par

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 17 septembre 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables

Plus en détail

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES 23.03.09 Dr Jacquier Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie I)La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) B)Signes fonctionnels C)Signes physiques F)Radios G)Traitement LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES 1)Traitement

Plus en détail

PSORIASIS. Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice -

PSORIASIS. Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice - PSORIASIS Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice - Qu est ce que le psoriasis? Maladie de la peau inflammatoire chronique Physiopathologie mal connue Non contagieux! Facteurs génétiques

Plus en détail

Expression cutanée des reactions médicamenteuses

Expression cutanée des reactions médicamenteuses Expression cutanée des reactions médicamenteuses Dr. med. Thomas Harr, MA Unité d allergologie Service d immunologie et d allergologie Département de médecine interne Hôpitaux Universitaires de Gèneve

Plus en détail

Item n o 123 : Psoriasis

Item n o 123 : Psoriasis Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réaction inflammatoire Item n o 123 : Psoriasis MISE A JOUR Objectifs Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier M. R, né le 23/05/66 Depuis l enfance Crises de polyarthrite (asymétrique) Myalgies déclenchées par le froid Éruption fugace papuleuse, prurigineuse;

Plus en détail

Psoriasis. Dre Guylaine Alain Dermatologue. Types de psoriasis. Épidémiologie du psoriasis. Présentation du psoriasis

Psoriasis. Dre Guylaine Alain Dermatologue. Types de psoriasis. Épidémiologie du psoriasis. Présentation du psoriasis Épidémiologie du psoriasis Psoriasis Dre Guylaine Alain Dermatologue Le psoriasis est une maladie de la peau chronique, inflammatoire et hyperproliférative d origine génétique Présent partout dans le monde

Plus en détail

LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS

LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS survie 100 90 80 70 «L ECHEC» DES ANTI TNF Adalimumab Infliximab Etanercept A priori NS 1 mais sur une autre étude 2 à un an infliximimab 0.81 +

Plus en détail

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Communiqué Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis Media: Sylvie Légaré (514) 832-7268 Abbott Gabrielle Collu 514)

Plus en détail

Psoriasis : 38 ème Forum médical Lyonnais, Samedi 24 Septembre 2011, Lyon. Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot

Psoriasis : 38 ème Forum médical Lyonnais, Samedi 24 Septembre 2011, Lyon. Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot Psoriasis : 38 ème Forum médical Lyonnais, Samedi 24 Septembre 2011, Lyon Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot Épidémiologie du Psoriasis en France Population Française* 64 700 000 Psoriasis (3 %) 1 941

Plus en détail

La gale. Dr Nathalie Quiles Tsimaratos Hôpital saint joseph Marseille

La gale. Dr Nathalie Quiles Tsimaratos Hôpital saint joseph Marseille La gale Dr Nathalie Quiles Tsimaratos Hôpital saint joseph Marseille Ectoparasitoses Poux Gale Oxyures Gale Prurit diffus à recrudescence nocturne épargnant le visage souvent un caractère conjugal ou familial

Plus en détail

LES MEDICAMENTS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDES

LES MEDICAMENTS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDES 1 Introduction LES MEDICAMENTS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDES 2 La polyarthrite rhumatoïde est une maladie caractérisée par une inflammation chronique du tissus synovial. Dr Myriam RAZGALLAH KHROUF A-H-U-pharmacologie,

Plus en détail

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE 2Oéme Congrès de la Société Algérienne de Médecine Interne Alger 16-18 2014 EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE Auteurs : S.BOUGHANDJIOUA, S. ALI

Plus en détail

Biothérapie. Damien LOEUILLE

Biothérapie. Damien LOEUILLE Biothérapie Damien LOEUILLE PU-PH Rhumatologie Service de Rhumatologie du CHU Brabois Metz 2 février 2008 Quel est la place des biothérapies dans la prise en charge thérapeutique PR? Faut il réaliser un

Plus en détail

Conférence FLASH DERMATO

Conférence FLASH DERMATO Conférence FLASH DERMATO Item 109: Acné Séborrhée + kératinisation infundibulaire + propionibacterium acnes => inflammation chronique follicule pilosébacée Diagnostic clinique: Séborrhée Lésions rétentionnelles:

Plus en détail

OUI. Principes du traitement. Faut-il traiter l acné? Acné rétentionnelle. Hyperséborrhée isolée

OUI. Principes du traitement. Faut-il traiter l acné? Acné rétentionnelle. Hyperséborrhée isolée Stratégie thérapeutique dans l acné de l adolescent Liens d intérêt 30 janvier 2014 Pr Ludovic Martin Service de Dermatologie Invitation à des congrès: Galderma Participation à des essais cliniques: 0

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Les lupus induits par les anti-tnf-a. Thierry Schaeverbeke

Les lupus induits par les anti-tnf-a. Thierry Schaeverbeke Les lupus induits par les anti-tnf-a Thierry Schaeverbeke Quelques raisons d imaginer un retentissement sur le système immunitaire... Lymphocytes B-T lymphokines migration prolifération B synthèse d Ac

Plus en détail

Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable

Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable Journée de FMC Rhumatologie - Dermatologie Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable Journée de FMC 13 octobre 2016 Béatrice Bouvard Service de Rhumatologie CHU et Université Angers Rhumatisme

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Anti TNF α et Tuberculose DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Rôle TNF alpha Cytokine pro inflammatoire produite par les macrophages, monocytes, exprimé par LT, LB Recrutement et activation des macrophages

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

Avis de la Commission. 15 septembre 2004

Avis de la Commission. 15 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la Commission 15 septembre 2004 HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue pré-remplie (Boîte de 2 seringues) Laboratoires ABBOTT FRANCE Liste

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Psoriasis 2005 Psoriasis Plus de 5 millions de patients souffrent de psoriasis aux USA Ils dépensent entre 1,6 et 3,2 milliards de dollars par an pour traiter leur maladie Entre 150000 et 260000 nouveaux

Plus en détail

Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique. Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil

Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique. Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil Diagnostic Spondylarthropathies SA Juvénile Spondylarthrite Ankylosante Spondylarthrite Indifférenciée

Plus en détail

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle 18 ème Congrès National de la STPI Les Pityrosporoses B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle Définition Mycoses superficielles à Malassezia (Pityrosporon ovale) Levures lipophiles commensales

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2016 calcipotriol anhydre DAIVONEX 50 µg/g, pommade Tube de 120 g (CIP : 34009 356 348 8 7) Laboratoire LEO PHARMA Code ATC D05AX02 (analogue de la vitamine

Plus en détail

THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE

THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DE PHARMACIE ANNÉE 2011 N THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE par Marine BODINEAU ----------------------------------------------- Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 avril 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 avril 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 11 avril 2012 ENBREL 25 mg, poudre pour solution injectable B/4 flacons (CIP : 358 517.1) ENBREL 25 mg, poudre et solvant pour solution injectable B/4 flacons et 4 seringues

Plus en détail

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin Thérapeutique anti-vhc et travail maritime O. Farret HIA Bégin Introduction «L hépatite C est une maladie le plus souvent mineure, mais potentiellement cancérigène, qu on peut ne pas traiter et surveiller

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES 6-2006 - frans- 08-06-2006 09:41 Pagina 1 PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES Le psoriasis en plaques est la forme la plus fréquente de psoriasis. Dans les formes légères à modérées, un traitement

Plus en détail

Traitement de la maladie de Crohn par les anti-tnf alpha Expérience du service de médecine interne. CHU de Batna

Traitement de la maladie de Crohn par les anti-tnf alpha Expérience du service de médecine interne. CHU de Batna Traitement de la maladie de Crohn par les anti-tnf alpha Expérience du service de médecine interne. CHU de Batna Auteur : Dr Mallem. D Co-auteurs : Benlahcene. B, Sai. A, Rouabhia. S, Abderahmane. K, Chinar.

Plus en détail

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest LA GALE Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest Jeudi 11 juin 2015 LE SARCOPTE DE LA GALE Définition Parasite de l ordre des acariens qui vit dans l épiderme humain

Plus en détail

Effets dysimmunitaires des biothérapies. Pr Hervé Bachelez, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris

Effets dysimmunitaires des biothérapies. Pr Hervé Bachelez, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris Effets dysimmunitaires des biothérapies Pr Hervé Bachelez, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris Déclaration de conflits d intérêts Activités de consultant : Abbott Centocor Janssen-Cilag

Plus en détail

Item 123. Psoriasis. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 123. Psoriasis. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 20 Item 123 Psoriasis Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. COFER Connaître les particularités cliniques,

Plus en détail

Psoriasis. EPU Bats CARMI Esther

Psoriasis. EPU Bats CARMI Esther Psoriasis EPU Bats CARMI Esther Idées clefs Co morbidité Biothérapies Intérêt Risque Psoriasis «Exclusion sociale pour impureté» 1805 : individualisation Importance de la microcirculation du derme superficiel

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 er avril 2009 ENBREL 25 mg, solution injectable en seringue pré-remplie Boîte de 4 seringues pré-remplies de 0,5 ml avec aiguilles et tampons alcoolisés (CIP : 377

Plus en détail

GUIDE PATIENTS. Coordination scientifique : Bernard Haverlan (Centre médical Podensac) En partenariat avec. Sous l égide de

GUIDE PATIENTS. Coordination scientifique : Bernard Haverlan (Centre médical Podensac) En partenariat avec. Sous l égide de Coordination scientifique : Bernard Haverlan (Centre médical Podensac) GUIDE PATIENTS Sous l égide de En partenariat avec Sommaire A Anomalie des cellules de la peau 3 Association de patients France Psoriasis

Plus en détail

Le psoriasis est une dermatose

Le psoriasis est une dermatose [ Synthèse Dermatologie Prise en charge thérapeutique du psoriasis F. Aubin Service de Dermatologie, CHU Saint-Jacques, Besançon Le psoriasis est une dermatose chronique pouvant revêtir diverses formes

Plus en détail

«Complications infectieuses chez les patients traités par anti-tnf α»

«Complications infectieuses chez les patients traités par anti-tnf α» «Complications infectieuses chez les patients traités par anti-tnf α» Réseau RATIO 9 juin 2006 Nouveaux immuno modulateurs Anticorps anti TNF α : infliximab, etanercept, adalimumab. Anticorps anti CD20

Plus en détail

Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique

Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 3 I Diagnostic positif...

Plus en détail

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes Rapport d'étude - Juillet 2005 - Contacts TNS Sofres France Santé 68GM75 Nadia Auzanneau 01.40.92.45.57 nadia.auzanneau@tns-sofres.com

Plus en détail

Je vis avec...un psoriasis

Je vis avec...un psoriasis Je vis avec...un psoriasis CENTRE POLYVALENT DE SANTE UNIVERSITAIRE Adresse du site : www.docvadis.fr/cpsu Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Il provoque des lésions invalidantes

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

Vitiligo et psoriasis

Vitiligo et psoriasis Vitiligo et psoriasis Le vitiligo et le psoriasis sont deux maladies relativement fréquentes et partageant de nombreux points communs. Elles ont toutes deux longtemps été considérées à tord comme des pathologies

Plus en détail

Prise en charge médicamenteuse de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR)

Prise en charge médicamenteuse de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) Prise en charge médicamenteuse de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) Cours du mardi 24 novembre 2009 IFSI 2 ième année Module Rhumato - Orthopédie V. SERVANT Interne en pharmacie Généralités - 1 PR = rhumatisme

Plus en détail

La migraine : une maladie qui se traite

La migraine : une maladie qui se traite La migraine : une maladie qui se traite L évolution natuelle de la migraine Maladie fluctuante+++ Modification des symptômes avec l âge ++ : Moins de crises sévères Caractère pulsatile moins fréquent Plus

Plus en détail

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Liens d intérêt Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 6 août 2010 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux NOR : SASS1021239A

Plus en détail

Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale

Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale MÉDECINE LPS 1/2016 Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale CHRISTA INGLIN Le Dr Thomas Langenegger est médecin-chef de la clinique médicale de rhumatologie

Plus en détail

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Les spondylarthopathies 0.2% de la population en France Arthrites Réactionnelles rares S. Ankylosante

Plus en détail

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PR): CE QU IL FAUT SAVOIR EN MÉDECINE GÉNÉRALE

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PR): CE QU IL FAUT SAVOIR EN MÉDECINE GÉNÉRALE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PR): CE QU IL FAUT SAVOIR EN MÉDECINE GÉNÉRALE H. DINTINGER Cabinet de rhumatologie Paixhans/ Attaché service de médecine interne et rhumatologie hôpital Legouest METZ Un message

Plus en détail